L'empoisonnement par l'alcool est une toxicité aiguë qui se développe lorsque l'on boit des boissons à base d'éthyle, de méthyle, de butyle et d'autres alcools.

Même lorsqu'il est consommé à petites doses, l'alcool a des effets négatifs sur le système nerveux central, les reins, le foie, les tissus cardiaques, le système de coagulation du sang et la réactivité vasculaire.

Ayant un effet systémique, l'alcool n'agit pas sur un organe en particulier, mais sur tout le corps; de ce fait, l'abus affecte de nombreux organes et systèmes, ce qui peut entraîner une intoxication grave et, dans des cas particuliers, la mort.

En Russie, plus de la moitié des décès par empoisonnement sont imputables à l'intoxication alcoolique.

Comment se produit l'intoxication alcoolique?

La sévérité de l’intoxication et la probabilité d’empoisonnement dépendent de nombreux facteurs: sexe, âge, poids d’une personne, relation entre consommation d’alcool et consommation de nourriture, caractéristiques génétiquement déterminées (par exemple, l’activité d’une enzyme qui dissocie l’alcool, la tolérance de l’organisme), la quantité consommée, son apparence, sa qualité, sa force.

La répartition temporelle de l’alcool dans le corps et l’apparition de l’effet de l’intoxication sont approximativement connues. En moyenne, le temps pendant lequel l'alcool est distribué à une concentration uniforme dans la circulation systémique est de 1 à 3 heures. Par conséquent, la même quantité d'alcool, bue à différentes heures, affecte le corps de différentes manières. Par exemple, chez un homme adulte d'âge moyen sans pathologie concomitante, une bouteille de vodka ivre dans 4 à 5 heures provoquera une intoxication persistante et, dans 1 à 2 heures, une intoxication aiguë de degré modéré à sévère.

Cependant, il est impossible de prédire à l'avance avec précision la probabilité et le degré d'intoxication dans un cas donné, car le taux de neutralisation et d'élimination de l'alcool est individuel et dépend de l'état des organes excréteurs (rein, foie).

Selon les données moyennes, une intoxication aiguë se produit lorsque la concentration d'alcool éthylique dans le sang équivaut à 100-150 ml d'alcool anhydre pour une personne qui ne consomme pas de boissons alcoolisées régulièrement. La dose létale en termes d'éthanol à 96% est d'environ 250 à 300 ml.

La dose létale pour les mères porteuses est bien moindre - par exemple, la consommation de boissons contenant du méthyle dans un volume de 30 à 100 ml (en alcool pur) se termine par le décès de la victime.

Symptômes d'empoisonnement

Il y a 3 degrés d'intoxication alcoolique: légère, modérée et grave.

Pour une intoxication légère:

  • la peau est hyperémique;
  • une personne est excitée, est d'humeur euphorique et active;
  • certains traits de caractère sont hypertrophiés (par exemple, générosité ou avarice excessive, conflit aigu, mélancolie, humeur colérique ou critique réduite, attitude bienveillante envers les autres, y compris les étrangers);
  • la maîtrise de soi est réduite, l'estime de soi augmente;
  • il y a discoordination motrice.

Si l'alcool est arrêté à ce stade, la conséquence d'une intoxication légère sera la gueule de bois.

Intoxication alcoolique moyenne:

  • les processus intellectuels ralentissent;
  • la parole devient confuse et illisible;
  • l'orientation dans le temps et l'espace est violée;
  • des troubles dyspeptiques apparaissent (douleurs à l'estomac, nausées, vomissements, diarrhée), une somnolence se développe.

Lorsque vous arrêtez de consommer de l'alcool, vous obtenez généralement un sommeil profond. Parfois, vous avez besoin de premiers soins, l'état redevient normal au bout de 12 à 24 heures.

En cas d'intoxication grave:

  • la victime est inconsciente, ne répond pas aux stimuli tactiles et à la douleur;
  • les fonctions des systèmes respiratoire et cardiovasculaire sont inhibées (interruptions de la respiration, essoufflement, pouls filamenteux rare, chute de la pression artérielle);
  • la température corporelle diminue.

Dans ce cas, besoin d'assistance médicale qualifiée, car une intoxication grave peut être aggravée par un coma alcoolique, en l'absence de soins médicaux - par la mort.

Il est possible d’empoisonner non seulement l’éthyle, mais également d’autres alcools, utilisés pour la fabrication de substituts. Le plus souvent, on utilise à cette fin de l'alcool méthylique ou de bois, empoisonnement mortel. Lorsque cela se produit une intoxication pathologique, dont le degré ne correspond pas à la quantité d'alcool consommée.

Les principaux symptômes d'une intoxication au méthanol sont similaires à ceux décrits ci-dessus, à la différence que des troubles de la vision pouvant être irréversibles (vision double, défocalisation, cécité) se développent 2 à 4 jours après la prise.

Premiers secours en cas d'intoxication alcoolique

En cas d'empoisonnement léger ou modéré à l'alcool, les premiers soins incluent les activités suivantes:

  • fournir une paix émotionnelle et physique complète;
  • couchez la victime sur le côté ou sur le ventre, tournez la tête sur le côté pour empêcher l'aspiration de vomissures;
  • faire un lavage gastrique (boire 1-1,5 l d’eau tiède ou une solution faible de permanganate de potassium et provoquer un réflexe nauséeux, en appuyant sur la racine de la langue);
  • détoxifier avec des enterosorbents (charbon actif ou blanc, polyphepan, Enterosgel, Polysorb);
  • prendre un laxatif.

Si la victime doit être ramenée à la vie, donnez à boire à une solution d’ammoniac (5 à 10 gouttes par tasse d’eau).

Quand faut-il des soins médicaux?

Une assistance qualifiée est nécessaire en cas d'intoxication grave à l'alcool, de coma alcoolique.

Avec un traitement approprié, le coma alcool est autorisé en quelques heures.

En cas d'intoxication par l'alcool méthylique, une hospitalisation est nécessaire dans tous les cas.

Conséquences possibles

L'abus d'alcool à des fins d'intoxication peut entraîner le développement du coma, la mort par arrêt respiratoire, un arrêt cardiaque, l'aspiration de vomissements, des blessures ou des blessures subies au cours de l'intoxication.

L'utilisation d'alcool méthylique menace la perte de vision, le coma alcoolique et la mort.

Prévention

Pour prévenir l’empoisonnement, vous devez:

  • s'abstenir de consommer de l'alcool l'estomac vide;
  • ne pas l'utiliser à fortes doses dans un court laps de temps;
  • n'acquérir que de l'alcool sous licence dans des chaînes de vente au détail spécialisées.

Vidéos YouTube liées à l'article:

Education: supérieur, 2004 (GOU VPO “Université de médecine de l'Etat de Kursk”), spécialité “Médecine générale”, qualification “Docteur”. 2008-2012 - Étudiant de troisième cycle au département de pharmacologie clinique de la SBEI HPE "KSMU", candidat des sciences médicales (2013, spécialité "Pharmacologie, pharmacologie clinique"). 2014-2015 - recyclage professionnel, spécialité "Management in education", FSBEI HPE "KSU".

L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

De nombreux médicaments initialement commercialisés en tant que médicaments. L’héroïne, par exemple, a été à l’origine commercialisée comme remède contre la toux des bébés. Et les médecins recommandaient la cocaïne comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance.

La plupart des femmes ont plus de plaisir à contempler leur beau corps dans le miroir que le sexe. Alors, les femmes, luttons pour l'harmonie.

Selon les statistiques, le lundi, le risque de blessure au dos est augmenté de 25% et le risque de crise cardiaque - de 33%. Sois prudent.

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez baisser la tension artérielle et réduire le risque de crise cardiaque et d’AVC.

Il existe des syndromes médicaux très curieux, par exemple l'ingestion obsessionnelle d'objets. Dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie, 2500 objets étrangers ont été trouvés.

Aux États-Unis, les médicaments contre les allergies dépensent plus de 500 millions de dollars par an. Croyez-vous toujours qu’un moyen de vaincre enfin une allergie sera trouvé?

Le premier vibrateur a été inventé au 19ème siècle. Il travaillait sur une machine à vapeur et était destiné à traiter l'hystérie féminine.

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Selon des études, les femmes qui boivent quelques verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein.

Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure sur un téléphone mobile augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur au cerveau.

Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle un chirurgien peut refuser d'opérer un patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne devrait abandonner ses mauvaises habitudes et peut-être n'aura-t-elle pas besoin d'une intervention chirurgicale.

Auparavant, le bâillement enrichissait le corps en oxygène. Cependant, cette opinion a été réfutée. Les scientifiques ont prouvé qu'avec un bâillement, une personne refroidit le cerveau et améliore ses performances.

Si votre foie avait cessé de fonctionner, la mort serait survenue dans les 24 heures.

Afin de dire même les mots les plus courts et les plus simples, nous allons utiliser 72 muscles.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de la tête au moment de l'émergence d'une pensée intéressante n'est pas si éloignée de la vérité.

Le terme «maladies professionnelles» regroupe les maladies qu'une personne est susceptible de contracter au travail. Et si avec des industries et des services néfastes.

Signes, symptômes et traitement de l'intoxication alcoolique

Che suce? Et nefig mix, bois cette chose!

L'intoxication alcoolique n'est pas rare et la plupart des gens ne savent toujours pas comment agir correctement dans ce cas. Le compagnon qui a déménagé est généralement simplement endormi, sans penser à ce qu'une intoxication à l'alcool éthylique pourrait transformer dans un avenir proche. L'intoxication alcoolique a des conséquences insidieuses, qui dans certains cas aboutissent à la mort.

Si le matin est mauvais de acogol: que faire

Rapidement à la pharmacie, achetez des sorbeks et du betargin. Boire 3 comprimés de sorbeks puis 1 ampoule de bêtargin dilué dans un demi-verre d’eau à la température ambiante et boire. Après avoir bu de l'eau très gazeuse. Tous les symptômes disparaîtront en 2-3 heures. Je l'ai vérifié moi-même))

Eh bien, la manière la plus ancienne

Symptômes d'intoxication alcoolique:

  1. Violation du tractus gastro-intestinal: vomissements abondants, diarrhée, crampes abdominales, hypersalivation;
  2. Perte de coordination, accompagnée de maux de tête et de vertiges graves;
  3. Dommages causés aux vaisseaux sanguins scléraux de l’œil: larmoiement, rougeur des yeux, réaction douloureuse à la lumière;
  4. Frissons, tremblements des membres, difficultés respiratoires;
  5. Augmentation de la pression artérielle, pouls rapide.
  6. Perte de conscience;
  7. Miction ou défécation involontaire;
  8. Sons de cœur muets, bradycardie aiguë;
  9. Cyanose de la peau, refroidissement des membres dû à une perturbation du fonctionnement du cœur et à un flux sanguin normal.

L’intoxication alcoolique est parfois confondue avec une intoxication alcoolique banale, qui est le plus souvent due à un manque de conscience de la différence qui les sépare.

Signes d'intoxication:

  • Sentiment d'euphorie, d'émancipation;
  • Violation de la coordination motrice;
  • La parole devient trouble, rapide, forte;
  • Une personne sous l'influence de l'alcool augmente ses capacités physiques et mentales, participe à des conflits et à des discussions.
  • La brillance apparaît dans les yeux;
  • Sens sourd des proportions.

L'intoxication est une forme légère d'intoxication qui se termine généralement par une gueule de bois et un mal de tête, mais qui provoque également des dommages considérables pour la santé en raison de la mort des cellules nerveuses.

L’intoxication alcoolique aiguë est une menace sérieuse pour la vie d’une personne et nécessite donc un traitement immédiat.

Le traitement de l’intoxication alcoolique vise à éliminer les substances toxiques de l’organisme, à normaliser la pression artérielle, le pouls et la respiration.

Intoxication alcoolique: traitement à domicile par des méthodes traditionnelles

L’empoisonnement à l’alcool, traitement à domicile avec l’aide de méthodes traditionnelles bien connues, vous permet d’éviter les effets dangereux des effets toxiques de l’alcool éthylique sur le corps. Si vous suspectez une intoxication alcoolique, vous ne devez pas endormir la victime, car dans un rêve, une personne peut mourir d'asphyxie, de vomissements, d'un arrêt cardiaque ou de respiration.

Que faire avec l'intoxication alcoolique:

  • Forcer la victime à boire au moins un litre d'eau pure additionnée d'une cuillère à soupe de sel de table, puis à presser ses doigts ou une cuillère à la base de la langue, provoquant ainsi des vomissements. Arrêter ces activités n'est possible qu'après que les vomissements ne seront présentés qu'avec de l'eau propre. Vous aiderez donc la victime à se débarrasser des toxines, ce qui facilitera grandement son état;
  • Si la personne empoisonnée a un froid intense, vous pouvez la réchauffer avec une couverture légère ou un tapis;
  • Si une personne est inconsciente, il convient de la tourner de côté pour éviter d'inhaler les vomissements et la chute de la langue;
  • Appelle une ambulance.

En cas d'empoisonnement à l'alcool, le corps perd de l'eau. Vous devez donc remplir l'équilibre hydrique.

Que boire pour prévenir la déshydratation:

  1. Thé chaud au citron. Il n'est pas souhaitable de boire du café, car la caféine entraîne un rétrécissement de la lumière des vaisseaux, ce qui aggrave le processus d'intoxication;
  2. Eau minérale;
  3. Pickle (dans cette boisson une grande concentration de sel);
  4. Du lait

Le traitement après une intoxication alcoolique vise à restaurer les fonctions vitales normales du corps. Vous ne pouvez pas "guérir" des boissons peu alcoolisées. Pendant plusieurs jours, la victime doit dormir beaucoup, boire beaucoup de liquides et de solutions salines (normohydron, rehydron). Pour l'élimination complète des toxines, vous pouvez utiliser des médicaments adsorbants: charbon actif, smecta, enterosgel.

Premiers secours en cas d'intoxication alcoolique, algorithme d'action

Les premiers soins en cas d'intoxication alcoolique peuvent être fournis indépendamment. Pour cela, vous aurez besoin de: eau propre, sel de table, soda, charbon actif.

En cas d'intoxication alcoolique, vous devez agir selon l'algorithme suivant:

  1. Retirer du corps d'une substance toxique. Pour ce faire, faites vomir en appuyant sur la racine de la langue avec vos doigts ou une cuillère;
  2. Pour décontaminer l’estomac et ralentir l’absorption des produits alcoolisés, buvez une solution saline au patient (ajoutez 1 cuillère à soupe de sel de table et ½ cuillère à café de soda dans un litre d’eau);
  3. Pour adsorber les résidus du composant toxique. Pour ce faire, vous devez boire du charbon actif à raison de 1 comprimé par 10 kg de poids corporel;
  4. Si vous avez très mal à la tête, faites une compresse avec un chiffon humide à l’arrière de la tête, aérez bien la pièce;
  5. Après les événements se sont calmés et ont endormi la victime de l'alcool.

Empoisonnement avec des substituts d'alcool, comment reconnaître un alcool de mauvaise qualité

L'empoisonnement avec des substituts d'alcool n'est pas rare, vous devez donc être particulièrement prudent lorsque vous choisissez des boissons alcoolisées. À des fins alimentaires, il est relativement sans danger pour les êtres humains d'utiliser de l'alcool à base d'alcool éthylique. Les boissons «souterraines» sont produites à partir d’alcool industriel (méthyle), qui ne peut pas être transformé par le foie en raison de l’absence d’enzyme de division.

Il est impossible de traiter une intoxication à l'alcool de substitution à la maison. Par conséquent, en cas de suspicion d'intoxication à l'alcool «brûlé», il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Comment reconnaître un alcool de qualité médiocre:

  • Un bon verre ne peut pas être bon marché, alors n’avez pas besoin d’acheter de l’alcool par Internet ou par le biais du stock;
  • Sur la bouteille d'usine doit être excise;
  • Si vous sentez que vous êtes très ivre lorsque vous consommez une boisson alcoolique douteuse, rincez-vous immédiatement le ventre et appelez la brigade des ambulances;
  • Il est difficile de distinguer le goût d'un alcool de qualité médiocre, mais une odeur d'alcool forte donne l'alcool méthylique. Le cognac, le whisky et les vins de qualité ne sentent pas l'alcool.

Le charbon actif dans l'intoxication alcoolique, le rôle des adsorbants dans le traitement de l'intoxication alcoolique

Le charbon actif dans l'intoxication alcoolique est une aide idéale pour l'adsorption et l'élimination rapide des substances toxiques. L'utilisation de charbon actif ne peut pas nuire à la santé, a un minimum de contre-indications. Le charbon est présent dans chaque trousse de premiers soins, il est bon marché, ce qui rend ce médicament largement disponible, mais non moins efficace.

En cas d'intoxication alcoolique, il est préférable de prendre l'adsorbant après le lavage de l'estomac, car le charbon activé aide à réduire le besoin émétique. Pour obtenir l'effet souhaité, vous devez boire au moins 5 tablettes de charbon.

Comprimés pour intoxication alcoolique, comment ils fonctionnent

Les comprimés pour intoxication à l'alcool sont divisés en groupes en fonction de leur capacité à éliminer les symptômes de l'intoxication à l'alcool:

  • Les adsorbants, tels que le charbon actif, le smecta, le polysorb, ont des propriétés de dépôt et d’adsorption qui aident à éliminer l’inconfort du tractus gastro-intestinal. Ces médicaments sont vendus sans ordonnance, il y a presque tous les foyers, ils n’ont pas d’effet nocif sur le corps;
  • Remède pour la nausée - validol. Son action est due à la concentration élevée de menthol, qui a un effet dépresseur sur le centre émétique du cerveau. Il existe d'autres médicaments antiémétiques (métoclopramide, cerulcal), mais ils ne peuvent être achetés que sur ordonnance;
  • Les médicaments contre la douleur doivent être affectés par l’intoxication alcoolique en raison du développement de maux de tête graves. L'aspirine oups (comprimé soluble) est la meilleure à cette fin. Cependant, ce médicament est contre-indiqué chez les personnes souffrant d’ulcère gastrique;
  • Antioxydants complexes en cas d'intoxication à l'alcool éthylique: le zorex (un anti-oxydant, le détecteur d'hépatite, favorise l'élimination rapide des produits à base d'alcool éthylique dans l'urine); biotredin.

Empoisonnement de la vodka, comment ne pas empoisonner pendant la célébration

L'empoisonnement à la vodka se produit le plus souvent en raison du manque de sens des proportions chez une personne. La quantité de vodka pouvant causer une intoxication à l'alcool pour chaque personne individuellement, il est donc préférable de respecter la règle suivante: boire 50 grammes de vodka par heure. Ainsi, vous éviterez la gueule de bois le matin et lors de la fête, vous serez joyeux et resterez en même temps en état.

L'empoisonnement au cognac est plus facile que d'autres boissons alcoolisées, car l'eau de vie contient une petite quantité d'alcool méthylique, qui est extrêmement toxique pour le corps humain. Cette boisson n'est pas souhaitable d'utiliser le soir dans une quantité supérieure à 100 grammes.

Afin de ne pas être intoxiqué par le vin, vous ne devez pas mélanger cette boisson à faible degré avec d'autres boissons (vodka, bière, champagne). À une table avec beaucoup de fruits et de viande, vous pouvez vous permettre environ 300 grammes de cette boisson noble et ne vous inquiétez pas des conséquences.

Empoisonner l'alcool de mauvaise qualité suffira, et 50 grammes. Si vous n'êtes pas sûr de la qualité de la boisson alcoolisée, il est préférable de ne pas l'utiliser du tout.

Que boire en cas d'intoxication alcoolique, pour améliorer son bien-être

Que boire en cas d'intoxication alcoolique, pour se remettre rapidement d'une intoxication grave:

  1. Enterosgel est un médicament par adsorption qui lie les complexes toxiques des produits à base d'alcool éthylique et les élimine naturellement du corps. De plus, cet outil possède des propriétés enveloppantes et anti-inflammatoires sur la paroi de l'estomac, irritées par les toxines alcooliques;
  1. Regidron est un médicament qui rétablit l'équilibre naturel du corps en eau et en sel. La soif après avoir pris un excès d'alcool en raison de la déshydratation, ce qui entraîne l'utilisation d'alcool. Regidron se présente sous la forme d’une poudre à diluer dans un litre d’eau pure. Boire une solution d'alcool empoisonné par le rehydron devrait être dans les heures qui suivent l'apparition des premiers symptômes d'intoxication.

Vomissements avec intoxication alcoolique: pourquoi cela se produit-il, comment l'arrêter

Vomir avec une intoxication à l'alcool est une réaction protectrice naturelle du corps, visant à nettoyer le corps d'une substance toxique. Les vomissements d'aliments non digérés et d'alcool ne devraient pas vous inquiéter. Pour accélérer le processus de nettoyage de l'estomac, il faut boire 0,5 à 1 litre d'eau salée. Si les vomissements deviennent muqueux, avec amertume et ne s’arrêtent pas pendant longtemps, il est utile de contacter un établissement médical spécialisé pour dispenser des soins d’urgence. Les vomissements de la bile suggèrent que l'alcool a perturbé le fonctionnement du foie et des voies biliaires.

Comment arrêter les vomissements en cas d'empoisonnement:

  • Laver à l'eau froide, prendre l'air frais;
  • Buvez un agent d’enrobage tel que enterosgel ou smekta;
  • Mettez un comprimé de validol sous la langue;
  • Buvez du thé chaud avec du citron ou du lait.

Si les activités répertoriées n’ont pas aidé, vous devez faire appel à une aide spécialisée à l’hôpital.

Remède pour intoxication alcoolique: méthodes traditionnelles de traitement

Beaucoup, après des vacances réussies, recherchent le remède idéal contre l'intoxication alcoolique. Bien entendu, le meilleur remède à cette maladie est un mode de vie sobre. Mais il existe quelques recettes folkloriques simples qui permettent de soulager les maux de tête, les nausées et les faiblesses après un festin.
Recettes de gueule de bois populaires:

  1. Boire le matin à jeun. 1 - 1,5 litre de saumure de concombre, ce qui rétablit l'équilibre en sel dans le corps, amorce le travail du système digestif, soulage le mal de tête;
  2. Buvez un œuf cru après l'avoir agité avec quelques gouttes de vinaigre et une pincée de sel;
  3. Préparez du thé noir avec du lait et du sucre. Le lait soulagera la douleur dans l'estomac et le besoin de vomir, le glucose commencera le travail de l'activité mentale, donnera de l'énergie;
  4. Prenez une douche fraîche, mais ne lavez pas trop avec de l'eau pour éviter les spasmes des vaisseaux sanguins.

Il est préférable de ne pas traiter seul l'intoxication grave par l'alcool, vous avez peut-être fait l'expérience d'alcool de mauvaise qualité, dont seul un spécialiste peut éliminer l'intoxication.

Intoxication à l'alcool méthylique: comment reconnaître et traiter

L’empoisonnement à l’alcool méthylique est très dangereux car, contrairement à l’alcool éthylique, l’alcool méthylique est un fluide purement technique qui, consommé par l’homme, est converti en acide formique, capable de détruire pratiquement tous les organes et tissus de l’organisme.

Extérieurement, la couleur et l'odeur des alcools éthyle et méthylique sont presque identiques, il est donc presque impossible de les distinguer. Pour vous protéger de la consommation d’alcool technique, il vaut mieux n’acheter que des boissons alcoolisées de grande qualité dans des magasins spécialisés.

  1. Douleur abdominale aiguë, diarrhée et vomissements;
  2. Scintillement des mouches devant les yeux, perte de vision à court terme;
  3. Intoxication rapide, agression, qui sont subitement remplacées par la faiblesse, l'apathie et la somnolence.
  4. Augmentation du pouls, baisse soudaine de la pression;
  5. Bave abondante;
  6. Perte de conscience

Si vous remarquez ces symptômes, vous devez agir immédiatement:

  • Appeler une ambulance;
  • Laver l'estomac avec une solution saline ou de l'eau claire;
  • Buvez du charbon actif.

Intoxication à l'alcool éthylique

L'intoxication à l'alcool éthylique n'est rien d'autre qu'une intoxication banale à l'alcool. Une intoxication peut survenir en raison d'une consommation excessive d'alcool ou d'une intolérance individuelle à l'alcool de la part d'une certaine personne.

Comment éviter l'intoxication à l'éthanol:

  • Si vous buvez de l'alcool, vous devriez le consommer avec des plats de poisson ou de viande gras et des salades de légumes, ce qui permettra une absorption plus lente de l'alcool éthylique;
  • Ne buvez pas d'alcool avec des boissons gazeuses;
  • Ne mélangez pas différents types de boissons alcoolisées (par exemple, le champagne et la vodka);
  • Ne buvez pas d'alcool si vous savez que vous avez une intolérance.

Une intoxication alcoolique aiguë peut entraîner la mort, ne pensez donc pas que des vomissements indomptables, des maux de tête spasmodiques ou une perte de conscience ne sont pas une raison pour consulter un médecin. Vous pouvez essayer d’éliminer les symptômes désagréables à la maison, mais en l’absence de résultats satisfaisants, une visite chez le médecin ne vous fera pas de mal.

Signes d'empoisonnement à l'alcool éthylique:

  • vomissements sévères, douleurs abdominales, diarrhée, bave et larmoiement;
  • une incoordination aiguë;
  • perte de mémoire;
  • miction et défécation involontaires;
  • l'apparition de crises;
  • difficulté à respirer;
  • perte de vision, les mouches clignotantes vole devant ses yeux;
  • une chute brutale de la pression artérielle;
  • perte de conscience

Empoisonnement à l'ammoniac

L'empoisonnement à l'ammoniac est assez rare, car l'ammoniac est le plus souvent utilisé dans la pratique médicale.

L'ammoniac est un irritant utilisé pour sensibiliser un patient qui perd conscience. Une forte odeur d'ammoniac irrite le système nerveux humain, ce qui le fait sortir de l'inconscience.

Une intoxication à l'ammoniac se produit généralement lors d'une inhalation prolongée de ses vapeurs et se manifeste par les symptômes suivants:

  • gorge brûlante, toux sèche et forte;
  • vertiges, désorientation de l'orientation dans l'espace;
  • muqueuses sèches;
  • larmoiement;
  • nausée, vomissement abondant;
  • perte de conscience;
  • vision double, perte de vision à court terme;
  • hallucinations;
  • bouffées de chaleur, transpiration accrue.

Aide à l’empoisonnement à l’ammoniac:

  1. amener la victime à l'air frais ou ouvrir les fenêtres de la pièce;
  2. cesser le contact d'une personne avec une substance toxique;
  3. laver à l'eau froide, rincer la bouche et le nez avec de l'eau;
  4. en cas d'état grave de la victime, appelez une ambulance.

Il est catégoriquement impossible d'utiliser de l'ammoniac liquide, car il détruit les parois de l'estomac, détruit les cellules du foie, des reins et du système circulatoire.

En cas d'ammoniac à l'intérieur, il faut:

  1. appeler de toute urgence un médecin;
  2. faire vomir la victime en buvant beaucoup d'eau propre;
  3. Donnez au patient une cuillère à soupe de jus de citron.

Intoxication alcoolique

L’intoxication alcoolique est un complexe de troubles du comportement, de réactions physiologiques et psychologiques qui commencent généralement à se développer après avoir bu de fortes doses d’alcool. La raison principale est l'impact négatif sur les organes et systèmes de l'éthanol et de ses produits de désintégration, qui ne peuvent pas quitter l'organisme longtemps. Cette condition pathologique se manifeste par un manque de coordination des mouvements, une euphorie, une désorientation de l'orientation dans l'espace, une perte d'attention. Dans les cas graves, l’intoxication peut mener au coma.

Il est à noter que l'intoxication augmente considérablement le risque d'exacerbation de nombreuses pathologies chroniques et provoque également l'apparition de conditions qui représentent un danger pour la santé et la vie humaine. Ces conditions incluent les cliniciens:

Degrés

Selon l'état général de la personne, il existe trois degrés d'intoxication à l'alcool:

  • degré facile L'éthanol atteint le cerveau tout en dilatant les vaisseaux sanguins situés le plus près possible de la surface de la peau. Dans ce cas, la personne sur le visage semble rougir. La teneur en alcool dans le sang ne dépasse pas 2%. Cette étape se manifeste par les symptômes suivants: bonne humeur, pupilles dilatées et diarrhée possible. En outre, une personne a une transpiration accrue, des mictions fréquentes, un discours incohérent et trop fort. Habituellement, ce degré ne dure pas longtemps et il n’ya rien à faire pour l’éliminer (les médicaments ne sont pas utilisés);
  • degré moyen. Dans le sang, contient 2 à 3% d’alcool. L'état général d'une personne se détériore considérablement. Démarche violée, fonction visuelle (vision double). Le discours est incompréhensible. Avec ce degré, une personne s'endort très rapidement. Le lendemain matin, il a tous les signes d'une gueule de bois.
  • degré lourd. La teneur en alcool dans le sang dépasse 3%. Cette étape est la plus dangereuse car, avec son développement, le risque de décès augmente considérablement. En raison d'une grave intoxication alcoolique, la fonction respiratoire peut être perturbée, le coeur s'arrête et un coma alcoolique se produit. Si rien n'est fait à ce moment-là, alors la mort viendra. Dès les premiers signes de pathologie, appelez immédiatement une ambulance.
  • intoxication alcoolique aiguë;
  • intoxication chronique à l'alcool.

Forme aiguë

L'intoxication alcoolique aiguë est généralement diagnostiquée chez les personnes qui ne consomment pas régulièrement de boissons alcoolisées. Manifesté par l'euphorie, une coordination altérée des mouvements, une violation de l'attention. Vous pouvez ressentir des nausées et des nausées. Ces signes d'intoxication alcoolique peuvent être éliminés en prenant de l'aspirine et des diurétiques. Il est également important de boire plus de liquides. Les gens ont souvent recours à la médecine traditionnelle - ils boivent du cornichon ou du kéfir. Ceci n'est pas recommandé car vous ne pouvez qu'aggraver votre état.

Forme chronique

Dans le cas où une personne consomme régulièrement de l'alcool, elle développe une intoxication chronique à l'alcool. Cette condition est très dangereuse car elle entraîne des dommages toxiques aux organes internes. En conséquence, les signes suivants apparaissent chez une personne ayant une dépendance à l'alcool:

Symptomatologie

Les symptômes d'intoxication à l'alcool commencent à se manifester en cas d'accumulation d'éthanol dans l'organisme:

  • expressions faciales inhibées;
  • troubles de la parole;
  • pupilles dilatées;
  • la personne a très soif;
  • maux de tête;
  • des vertiges;
  • mouvement lent;
  • nausée sévère;
  • vomissements. Ainsi, le corps lui-même tente de se débarrasser du poison;
  • briller dans les yeux;
  • le pouls ralentit;
  • la réévaluation de leurs capacités;
  • instincts libérés;
  • faiblesse
  • perturbation de la conscience.

Diagnostics

Si des symptômes d'intoxication alcoolique apparaissent, la personne doit être immédiatement emmenée dans un centre médical. Le diagnostic de l'état pathologique n'est pas difficile, car le tableau clinique est plutôt brillant. Afin de déterminer l’alcool contenu dans l’air exhalé, la réaction qualitative de Rappoport est utilisée.

Techniques de diagnostic supplémentaires:

  • Méthode Karandayev;
  • Méthode ADN;
  • méthode photométrique;
  • méthode de chromatographie gaz-liquide.

Traitement

Le traitement de l'intoxication alcoolique est effectué à la maison et à l'hôpital. En cas d'empoisonnement grave, il est recommandé de placer le patient dans un hôpital afin qu'il soit sous la surveillance constante de médecins. La première chose à faire est d'empêcher toute absorption supplémentaire d'alcool dans le corps. À cette fin, on administre au patient 10 comprimés de charbon actif, puis on lave l'estomac à l'eau tiède.

Pour réduire la concentration d'alcool dans le sang à l'aide de ces médicaments:

  • solution de glucose stérile;
  • acide ascorbique;
  • acide nicotinique.

En cas d'intoxication alcoolique grave, les médecins ont recours à l'administration intraveineuse de médicaments contenant les principes actifs. Il est nécessaire de ne le faire que dans des conditions stationnaires afin que le médecin puisse surveiller l'état du patient. À des fins thérapeutiques, les médicaments suivants sont prescrits:

  • panangin;
  • solution isotonique;
  • chlorure de calcium;
  • solution de sonnerie;
  • solution de glucose;
  • reopoliglyukin;
  • la polyglucine;
  • hémodez;
  • Néo-Gemodez.

La pharmacothérapie comprend également les médicaments suivants:

  • analeptiques et psychostimulants: cordiamine, sulfocamphocaïne;
  • vitamines: acide ascorbique, acide nicotinique, chlorure de thiamine;
  • antispasmodiques: aminophylline, papaverine, non-spa;
  • hépatoprotecteurs (médicaments qui protègent et réparent les cellules du foie): Piracetam, Essentiale, Mildronate;
  • médicaments psychotropes.

Symptômes et danger d'intoxication alcoolique

Une intoxication alcoolique peut avoir plusieurs causes. Il s’agit de l’utilisation de boissons alcoolisées de qualité médiocre et d’un abus banal. Il est très important de le reconnaître à temps et pour cela, vous devez savoir ce qu'est une intoxication alcoolique et les symptômes qui peuvent en être la cause.

Il est de coutume de diviser l’intoxication du corps avec de l’alcool en plusieurs niveaux en fonction de la quantité d’alcool dans le sang.

  1. Lumière - jusqu'à 2% d'alcool dans le sang.
  2. La moyenne est de 2-3%. Cette étape se manifeste par une scission dans les yeux et une démarche inégale.
  3. Lourd - plus de 3%. C'est un niveau grave auquel des complications respiratoires sont observées.

Les premiers signes d'intoxication à l'alcool

Un certain nombre de symptômes se manifestent lors d'une intoxication alcoolique simple ou par substitution. C'est sur eux que l'on peut avancer que le corps est déjà empoisonné. Nous examinons ci-dessous les principaux signes d'intoxication à l'alcool qui surviennent chez la plupart des gens après une surdose d'alcool. Si certains d'entre eux ont commencé à se manifester, il est recommandé de prendre des mesures immédiatement, sinon les effets nocifs de l'alcool sur le corps humain peuvent devenir très graves. Donc, avec une overdose:

  • le pouls ralentit en dessous de 60 battements par minute;
  • une mauvaise coordination est l'un des premiers signes de l'influence de l'alcool sur le corps humain;
  • discours trop fort, réévaluation de leurs capacités et manque d'autocritique;
  • rougeur du visage;
  • l'émancipation de tous les instincts de base;
  • la transpiration augmente.

Il est à noter que les signes d'intoxication alcoolique apparaissent immédiatement et ensuite, par exemple, le matin. En particulier, une personne va éprouver une gueule de bois et ses symptômes:

  • maux de tête et vertiges;
  • des nausées;
  • faiblesse
  • mauvaise humeur

La présence de ces facteurs indique clairement que les effets nocifs de l'alcool sur le corps sont présents. Les conséquences sont les mêmes pour un homme et une femme.

Mécanisme du symptôme

Tous les symptômes se manifestent à leur manière et les conséquences d’une intoxication alcoolique dépendent des organes affectés par l’alcool. Considérez en détail les principales.

Système nerveux central

Les symptômes se traduisent par des hallucinations, des convulsions, la parole devient trouble, la coordination diminue.

Système cardiovasculaire

Symptômes: accélération du rythme cardiaque, rougeur du visage, faiblesse générale et vertiges, diminution de la pression artérielle. L'alcool élimine le liquide des vaisseaux et, afin de rétablir le volume de sang nécessaire à la circulation, les vaisseaux périphériques commencent à se rétrécir dans le corps, le redirigeant vers les organes principaux. On l'observe souvent chez les personnes qui ont déjà commencé une intoxication chronique à l'alcool.

Effet sur l'estomac

Il se manifeste sous forme de vomissements et de diarrhée, des nausées apparaissent et les douleurs abdominales ne sont pas rares. La douleur est causée par les effets négatifs de l’éthanol-alcool sur la membrane muqueuse de l’intestin grêle et du gros intestin. La diarrhée est un trouble à la suite duquel la composition minérale des aliments, ses graisses et son eau sont mal absorbés. La nausée est un signe clair qu'une intoxication du corps a commencé.

Système respiratoire

Symptômes: respiration bruyante et fréquente. Des problèmes respiratoires peuvent entraîner le vomissement de masses dans les bronches et les voies respiratoires.

Lésions rénales

Symptôme: augmentation de la miction. L'éthanol commence à se débarrasser des minéraux présents dans l'organisme, ce qui en crée une pénurie.

C'est important! Les femmes enceintes qui boivent de l'alcool mettent en danger non seulement leur vie mais aussi le fœtus. Par conséquent, vous devriez vous débarrasser de l'alcool et du tabac pendant la grossesse.

Symptômes d'intoxication alcoolique grave

La composition de l'alcool a le plus grand effet sur les symptômes d'empoisonnement. Lors de l’utilisation de liquides à base d’éthanol, l’effet néfaste sera beaucoup plus grave que celui de l’éthylène glycol ou du méthanol.

Intoxication alcoolique sévère, premiers signes:

  • mictions fréquentes;
  • bouche sèche;
  • la peau devient pâle;
  • les pupilles se dilatent;
  • la coordination est perturbée et l'attention est dispersée.

L'intoxication alcoolique aiguë (code F10.0) se manifeste par les facteurs suivants:

  • vomissements et nausées;
  • perturbation de la conscience;
  • l'hypotension;
  • sécher les muqueuses et la peau;
  • la température augmente;
  • des convulsions;
  • troubles du coeur.

Au bout de 12 heures, la personne ne ressent pas de conséquences graves, mais après quelques jours, toutes les parties du corps commencent à se faire mal - articulations, dos et muscles. Une intoxication aiguë à l'alcool commence alors à affecter le système nerveux central. Après 2-5 jours, une insuffisance hépatique et rénale peut survenir. Tout cela conduira à un certain nombre de maladies, à un éventuel coma alcoolique et, il est possible, à la mort.

Empoisonnement avec des substituts d'alcool

L'humanité a développé divers substituts - ce sont des substances dont la base est l'alcool. Ces fluides ne sont pas destinés à un usage interne. La réception interne des mères porteuses entraîne des décès, car elles sont beaucoup plus toxiques que l'alcool. C’est pour cette raison que l’intoxication alcoolique massive se produit souvent, ce que confirment les statistiques internationales.

Sur la base de l'éthanol, on distingue les substituts suivants: sulfite, hydrolysé, dénaturé, nigrosin, eau de Cologne, vernis. A base d'autres alcools: éthylène glycol et alcool méthylique. L'intoxication plus forte avec ces alcools est due à la présence de substances pouvant empêcher la dégradation des toxines. En conséquence, ils affectent pendant longtemps le corps et provoquent une perturbation des organes.

L’empoisonnement avec des substituts de l’alcool est aggravé par de telles conséquences: problèmes aigus des reins et du foie, perte de la vision, acidose, gonflement du cerveau. La dose létale est de 100 ml.

Que faire avec l'intoxication alcoolique, quand appeler une ambulance?

L'intoxication alcoolique, dont les symptômes dépendent du stade de l'intoxication, peut se manifester par de tels facteurs:

  • perte de conscience et coma;
  • rougeur ou pâleur de la peau;
  • la fréquence respiratoire ralentit et le pouls diminue;
  • vomissements, selles involontaires et miction;
  • la température corporelle diminue, la sueur collante apparaît;
  • brèves crampes abdominales.

Les signaux alarmants sont le coma et la perte de conscience, avec lesquels vous devez immédiatement appeler à l'aide. Toutefois, s’il existe au moins un de ces symptômes, il s’agit d’un signe clair que l’on ne peut pas s'en passer.

Premiers secours en cas d'empoisonnement

Les première et deuxième étapes vous permettent de gérer vous-même les conséquences. Pour ce faire, vous devez savoir quoi faire en cas d'intoxication alcoolique. Recommandations de base - buvez beaucoup d'eau et prenez de l'aspirine pour accélérer l'absorption de substances dans le sang. Au troisième stade, assurez-vous d'appeler les soins d'urgence. Avant son arrivée devrait suivre ces étapes.

  1. Si le patient n'a pas perdu connaissance, vous pouvez préparer un produit à base de soude (une cuillère à thé par litre d'eau). Donnez-le au patient, puis appuyez sur la racine de la langue, ce qui provoquera des vomissements afin que le corps soit désintoxiqué par l'alcool.
  2. Donnez deux paquets de charbon actif à boire, buvez du thé fort. Cela ne peut être fait que si le patient est capable de prendre ses médicaments sous contrôle. Ne donnez pas de médicaments si vous ne savez pas comment ils vont influer sur l'état du patient.
  3. Lorsque la perte de conscience est nécessaire, il est nécessaire de veiller à ce que la victime ne plonge pas la langue, de sorte qu'elle ne s'étouffe pas en vomissant et ne s'étouffe pas.
  4. En cas d'empoisonnement à l'alcool éthylique, les vaisseaux sanguins se dilatent et la chaleur est rapidement perdue. Par conséquent, il est important d’envelopper le patient ou de le déplacer dans un endroit chaud.
  5. Si vous ne savez pas comment arrêter de vomir après une intoxication alcoolique, couchez le patient de son côté et assurez-vous que la langue ne s'enfonce pas - cela lui évitera de s'étouffer.

Intoxication alcoolique: que ne pas faire

L'intoxication aiguë par l'alcool peut affecter gravement le corps. Ainsi, lorsque cela se produit, certaines actions sont interdites:

  • prendre de l'alcool;
  • laissez la personne seule;
  • faire marcher
  • ne pas fumer à l'intérieur;
  • verser de l'eau froide;
  • prenez des sédatifs et des somnifères.

Complications d'intoxication alcoolique

La principale complication de l’intoxication alcoolique est constituée de divers troubles du système nerveux central, qui affectent également les hommes et les femmes.

Le principal danger réside moins dans la désorganisation du système nerveux central causée par l'intoxication alcoolique que dans l'oppression des systèmes respiratoire et cérébral qui peut provoquer une suffocation, un arrêt cardiaque et un collapsus vasculaire. C’est la dépression du cerveau qui provoque des blessures et la mort à la suite d’une évaluation inadéquate de la situation et de l’hypothermie.

Les intoxications au deuxième et au troisième degrés ont presque toujours un pronostic défavorable, surtout si une intoxication chronique à l'alcool est observée (code mcb 10). Les complications d’une surdose d’alcool de substitution se manifestent sous forme d’insuffisance hépatique, de troubles respiratoires de la genèse centrale et d’insuffisance cardiovasculaire. La cécité, une hépatite toxique, une altération des fonctions intellectuelles ou ménagères, une perte auditive peuvent être des conséquences distinctes.

Il convient de rappeler que pour les fumeurs, les méfaits du tabagisme et de l’alcool sont beaucoup plus graves que ceux causés par les boissons. À cet égard, essayez de limiter le nombre de cigarettes car vous pourrez ainsi au moins réduire légèrement les méfaits du tabagisme et de l’alcool sur le corps humain.

Prévention de l'intoxication alcoolique

La meilleure prévention de l'intoxication alcoolique consiste à éliminer complètement l'utilisation de ces boissons. Cependant, nous ne savons pas toujours comment nous débarrasser complètement de cette habitude. Il existe donc un certain nombre de règles permettant de réduire le risque d'intoxication:

  • vous habituer à contrôler la quantité d'alcool consommée;
  • ne pas acheter de boissons bon marché, mais uniquement des boissons de haute qualité accompagnées de timbres d’accise;
  • boire lentement et manger constamment;
  • ne doit pas boire l'estomac vide;
  • dans la mesure du possible, quittez la table, cela vous permettra de ne pas vous attarder et de jeter les toasts.

En observant ces règles, vous pouvez vous protéger de l’intoxication alcoolique à l’OCB 10 et apprendre à boire avec modération sans entraîner de conséquences graves.

Vidéo

Une personne qui consomme de l'alcool doit connaître toute la vérité sur ce produit insidieux. Pour plus d'informations sur les effets de l'alcool sur le corps, voir cette vidéo.

Empoisonnement d'alcool et ses substituts? Symptômes et signes. Premiers secours en cas d'intoxication alcoolique, que faire?

Le site fournit des informations générales. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation requise

L’intoxication alcoolique en Russie occupe une place de choix parmi les intoxications domestiques. La part de l'alcool représente plus de 60% de toutes les intoxications mortelles. La plupart des décès (95% à 98%) surviennent avant les soins médicaux. Comment reconnaître l'intoxication alcoolique et quelles mesures faut-il prendre pour éviter les conséquences tragiques?

L'éthanol (alcool d'éthyle ou de vin) est une substance chimique à activité toxique modérée, incolore, volatile et inflammable. Se mélange à l'eau en quantité quelconque, il se dissout facilement dans les graisses. Il se propage rapidement dans tout le corps et pénètre facilement dans les membranes biologiques.

Faits intéressants sur l'alcool

  • L'éthanol est une substance naturelle pour notre corps. Normalement, l’éthanol se forme lors du métabolisme de diverses substances et lors de la fermentation dans l’intestin. Cependant, sa concentration est minimale (0,003 g / l) et ne constitue pas une menace pour la santé.
  • 20% de l'éthanol prélevé est absorbé par l'estomac, les 80% restants sont absorbés par l'intestin grêle.
  • À jeun, en 15 minutes, la moitié de la dose acceptée d'éthanol est absorbée par le sang. En moyenne, après 1 heure 30 minutes, la concentration maximale d'éthanol est observée dans le sang.
  • Les boissons alcoolisées fortes et gazeuses les plus rapides (et supérieures à 30 degrés) sont absorbées dans le sang.
  • Le taux d'absorption d'éthanol augmente avec les doses répétées et avec les maladies de l'estomac (gastrite, ulcère peptique).
  • La nourriture dans l'estomac réduit le taux d'absorption d'éthanol. À cet égard, la consommation de boissons alcoolisées l'estomac plein constitue l'une des mesures préventives d'empoisonnement par l'alcool. En règle générale, une consommation unique de 0,5 litre de vodka pour adultes provoquera une intoxication alcoolique. Cependant, la même quantité de vodka bue pendant la journée ne maintiendra qu'un état d'intoxication.
  • Ayant une bonne capacité à se dissoudre dans les graisses, l'éthanol pénètre facilement dans le corps par la peau. Des cas mortels d'empoisonnement d'enfants utilisant des extraits d'alcool de plantes pour des compresses et des enveloppements sont décrits.
  • L'éthanol pénètre facilement dans la barrière placentaire et se répand dans tout le corps du fœtus. L'effet toxique de l'alcool sur le fœtus est beaucoup plus fort que sur le corps de la mère.
  • En moyenne, une dose mortelle d'alcool est de 300 ml d'éthanol à 96% en une seule dose.
  • L'éthanol est éliminé de l'organisme de trois manières principales: 1) 2 à 4% d'éthanol par les reins, 2) 3 à 7% par les poumons, 3) jusqu'à 90-95% d'éthanol est traité dans le foie, où il se divise en dioxyde de carbone et de l'eau

Enregistrement chez le médecin: +7 (499) 519-32-84

L'intoxication alcoolique est un état d'intoxication aiguë du corps, provoqué par la consommation d'éthanol contenu dans une boisson alcoolisée, dans laquelle la santé est en grand danger.

Le corps humain peut traiter pendant une heure la quantité d'alcool contenue dans 0,3 litre de bière légère. Si plus d'alcool est utilisé, la teneur en éthanol augmente, et l'état physiologique, comportemental et psychologique change. Avec une consommation prolongée et intensive, la concentration en alcool continue de croître rapidement et conduit à un empoisonnement.

La dose mortelle d’alcool éthylique est de 8 grammes par kilogramme de poids. Un tel effet se produira si une personne pesant 70 kilos par gorgée boit un litre et demi de vodka.

Symptômes et signes d'intoxication alcoolique

Le processus d'intoxication à l'alcool apparaît progressivement. La gravité de l’intoxication dépend de la quantité d’alcool consommée et augmente en fonction de la croissance de l’alcool dans le sang.

Premiers symptômes

Au premier stade de l'ivresse, apparaissent une agitation excessive, de la vivacité et des paillettes des yeux. Une personne célèbre la satisfaction de boire, une élévation au-dessus des problèmes de la vie courante. Les difficultés et les problèmes de la vie ne semblent pas aussi importants qu'auparavant. Changer les attitudes envers les gens et la perception du monde. La voix devient plus forte, les déclarations sont catégoriques. Les caractéristiques personnelles qui étaient auparavant invisibles sont soulignées.

Changements et condition externe. Les pupilles commencent à se développer, la peau devient rouge (surtout le visage). Une telle personne a un désir irrésistible de continuer à boire de l'alcool. Si cette possibilité est absente, l'attraction peut disparaître. Mais si le temps ne s'arrête pas, le contrôle de la quantité d'alcool consommée est atténué.

Dans le même temps, l'humeur peut changer radicalement, accompagnée d'agressivité et d'irritabilité. La personne commence à justifier le processus de consommation d'alcool en voulant augmenter la dose. À la fin de la phase initiale, il y a augmentation de la tolérance - tolérance des boissons alcoolisées.

Le mécanisme du développement de l'intoxication alcoolique

À mesure que la consommation augmente, la concentration en éthanol augmente, ce qui affecte le système nerveux central. Le contrôle et le contrôle de la fonction cérébrale sont émoussés. Il s'ensuit un déséquilibre - les actes ivre à un niveau instinctif. Dans la parole, l'illogisme est poursuivi, dans les jugements - absurdité, dans le comportement - l'excitation sexuelle et, dans certains cas, la cruauté. Perturbé l'activité du système musculo-squelettique. Lorsque la concentration d'alcool dans le plasma sanguin augmente, une activité excessive se transforme en mouvements maladroits et flous, en une perception inadéquate de la société.

Une personne perd enfin le sens de la mesure et du contrôle de l'alcool, une dépendance physique à l'alcool se crée. A ce stade, se développe un syndrome d'abstinence accompagné de maux de tête, de tremblements dans le corps, de problèmes de sommeil et de nausées.

Un alcoolique entoure un cercle vicieux de dépendance - l'ivresse, difficile à arrêter (consommation excessive d'alcool). Si vous arrêtez de boire de l'alcool, des complications physiologiques et mentales vont survenir.

Intoxication grave

À la dernière étape, le désir de consommer de l'alcool augmente et le contrôle de leurs actions est réduit. Les troubles mentaux peuvent augmenter et entraîner une perte de mémoire. Une dégradation sociale et psychophysique se produit.

Une personne éprouve un état de «frénésie» et une soif constante de boissons alcoolisées. Pour l'immersion dans un état d'intoxication à ce stade, une dose suffisamment petite (20-50 ml de vodka). Si vous essayez d'interrompre la frénésie sans fournir de soins médicaux, une psychose par le métal est possible.

Une intoxication grave est accompagnée de dysfonctionnements des systèmes respiratoire et vasculaire. La personne est déprimée, lente et inadéquate. Son discours devient incohérent, il ne peut que se déplacer en rampant. Puis vient la scène magnifique. Un alcoolique ne perçoit pas la réalité environnante. Dans certains cas, le développement du coma alcoolique avec complications et destruction irréversible du corps est possible.

L'intensité du développement des symptômes ci-dessus se manifeste au niveau individuel. Partagez les types de dépendance à l'alcool suivants:

  • Les personnes qui refusent catégoriquement de prendre de l'alcool.
  • Les personnes qui consomment occasionnellement de l'alcool avec modération.
  • Les personnes qui boivent régulièrement des boissons alcoolisées (2-3 fois par semaine).
  • Personnes abusant de l'alcool.

Les premiers signes de dépendance à l'alcool sont basés sur une perte de contrôle de la dose et des crises de frénésie occasionnelles sont possibles. Les signes exprimés sont des troubles nerveux, des crises de boulimie persistantes et la destruction des organes internes.

Comme vous pouvez le constater, la gravité de l'intoxication alcoolique dépend de la quantité et de l'intensité de l'alcool consommé. La dépendance à l'alcool se forme à partir de cas épisodiques irréguliers de consommation de boissons fortes avant le développement d'un alcoolisme extrêmement difficile à traiter.

Empoisonnement avec des substituts d'alcool

Les substituts d'alcool sont des substances techniques acceptées dans le but d'induire une intoxication en tant que substitut bon marché à l'alcool éthylique. Ils sont généralement divisés en deux types:

  • Faux - substances ne contenant pas d'alcool éthylique. Ce sont des liquides toxiques, tels que l'acétone, le dichloroéthane, l'éthylène glycol et l'alcool méthylique.
  • Vrai - substances contenant de l'alcool éthylique. Il s’agit de médicaments (agents de friction, teintures à base de plantes, etc.), de cosmétologie (toniques, lotions, parfums).

Au cours des dix dernières années, on a enregistré une augmentation des intoxications alcooliques par des substituts, ce qui constitue un problème social très difficile. Dans la plupart des cas, la maladie est exposée à des personnes dysfonctionnelles qui souffrent d’alcoolisme et peuvent prendre des substances peu coûteuses contenant de l’alcool.

Il existe également une intoxication par des mères porteuses chez les enfants, qui peuvent prendre par erreur une dose de substance contenant de l’alcool.

Premiers secours pour intoxication par l'alcool

Les signes d'une telle intoxication incluent:

  • des nausées;
  • douleur aiguë dans l'abdomen;
  • vomissements;
  • des vertiges;
  • mal de tête

L’état d’une personne est semblable à l’effet de la consommation excessive d’alcool, mais après un certain temps, l’état de l’organisme dépend de ce qui a été utilisé.

Aux premiers symptômes, appelez une ambulance. Avant l'arrivée des médecins doivent fournir les premiers soins. Si une personne reste consciente, vous devez rincer l'estomac afin d'éliminer les substances nocives restantes.

Pour ce faire, donnez-lui à boire 600-800 ml d'eau bouillie ou une solution de soude (1 cuillère à café de bicarbonate de soude par tasse d'eau). Appliquez la langue à la cuillère sur la racine de la langue pour faire vomir. De telles actions doivent veiller à ne pas endommager le pharynx muqueux.

Si le patient reste inconscient, vous devez le ramener à la raison, lui donner une odeur d’ammoniac, se frotter les oreilles avec les mains. S'il continue à perdre connaissance, étendez-le sur le côté (pour ne pas vous étouffer de vomir). Appuyez sur votre ongle sur trois points centraux: le bout du nez, 1/3 de la distance entre le nez et la lèvre supérieure, au centre de la gorge entre le menton et la lèvre inférieure. Une telle action stimulera le travail du coeur.

Surveillez le pouls de la victime. Si ce n’est pas le cas, retournez le patient sur le dos, portez un coup précordial et procédez à la réanimation (massage cardiaque indirect et respiration artificielle).

Il est très important de savoir ce que les gens ont empoisonné. En cas d'empoisonnement des mères porteuses, la condition «le coin est assommé» fonctionne. Il est recommandé de donner à la victime 50 ml d'alcool éthylique à 30% toutes les deux heures. Cette substance ralentit le travail du méthanol contenu dans les substituts et la personne devrait se sentir plus légère.

Intoxication à l'alcool méthylique

L'alcool méthylique est un poison neurovasculaire liquide, liquide et très mobile. Quand il est utilisé, l'état de la personne s'aggrave, le tonus vasculaire et la vision sont perturbés. Si vous ne prenez pas des mesures rapides pour sauver, la mort ne sera pas évitée. La substance a une élimination retardée de l'organisme. Même une petite dose (de 10 à 30 millilitres) peut être fatale.

L'alcool méthylique est utilisé dans l'industrie. Dans le corps humain, cela peut arriver accidentellement si une personne le mélange avec de l'alcool éthylique ou avec la falsification de boissons fortes. La difficulté réside dans le fait que les premiers symptômes d'empoisonnement peuvent ne pas être ressentis immédiatement (de 6 à 72 heures).

Symptômes d'empoisonnement à l'alcool méthylique:

  1. Le signe principal doit être une information provenant de la bouche de la victime ou des témoins concernant le liquide bu, le contenant de la boisson chaude, les restes de la substance qu’il contient.
  2. L'odeur piquante d'alcool de la bouche.
  3. Une agitation excessive alterne avec une perte de force, ce qui peut entraîner une perte de conscience.
  4. Marche bancale.
  5. Maux de tête
  6. Vomissements, diarrhée, douleurs abdominales.
  7. Tachycardie.

L’utilisation de l’alcool méthylique provoque une inflammation du nerf optique, de sorte que le patient peut perdre la vue, voir la «grille devant ses yeux» ou des objets vagues doubler.

Dans les cas graves, il est également possible:

  • étouffement;
  • sentiment irrésistible de peur, excitation déraisonnable;
  • perte de conscience;
  • peau bleue;
  • douleur dans la zone épigastrique.

Après de tels signes, le coma et la mort subite sont possibles.

Premiers secours en cas d'intoxication à l'alcool méthylique

Il est impératif d'appeler une ambulance ou de transporter le patient dans un hôpital. Si possible, conservez le liquide restant pour le test. Avant l'arrivée de l'ambulance, fournissez de l'air frais au patient, réchauffez-le avec une couverture chaude ou un coussin chauffant.

Rincer l'estomac du patient - pour cela, vous devez boire un litre de solution de soude et provoquer des vomissements. Donnez-lui un laxatif pour réduire l'intoxication dans le corps.

Ce qu'il ne faut pas faire avec l'intoxication à l'alcool méthylique:

  1. Refuser les soins médicaux dans l'espoir d'améliorer l'état du patient.
  2. Laissez la victime sans surveillance.
  3. Faites l'automédication en écoutant l'opinion d'amis et de connaissances.

Intoxication à l'éthylène glycol

L'éthylène glycol est un alcool dihydrique aliphatique. Cette substance est incolore, inodore et fait partie des vernis, des antigels, des agents pharmacologiques, des vernis, des peintures, des détergents.

Symptômes d'une intoxication à l'éthylène glycol

La dose létale d'éthylène glycol est de 2 milligrammes par kilogramme de poids. Les principaux signes d'intoxication associés à la manifestation du métabolisme, à une insuffisance rénale et cardiaque, ainsi qu'à des lésions du système nerveux central.

Les principaux symptômes apparaissent pendant les 12 heures qui suivent la prise de la substance nocive. Au cours de la maladie, il y a trois étapes d'intoxication:

  • Primaire (10-12 heures après avoir consommé de l'éthylène glycol). Pendant ce temps, le système nerveux central est affecté, il ressemble extérieurement aux conséquences d'une forte intoxication alcoolique.
  • Neurotoxique. Les dommages du système nerveux continuent, la fonction des voies respiratoires est perturbée.
  • Néphrotoxique. Les poumons sont gonflés, une insuffisance cardiaque et rénale rapide se produit et d'autres organes internes sont touchés.

Les symptômes d'une intoxication aiguë comprennent des douleurs abdominales intenses, une urine violette et des vomissements intenses. Après cela, des troubles neuropsychiatriques à divers degrés surviennent, allant de la somnolence légère ou de l'excitation à la survenue de convulsions.

Dans ce cas, le traitement et les premiers secours ressemblent à une intoxication au méthanol.

Que faire en cas d'intoxication alcoolique

L'alcool est un poison pour une personne. Avec sa consommation excessive, le travail du système nerveux central est perturbé, un dysfonctionnement psychologique, autonome et neurologique se forme.

Lorsque l'intoxication à l'alcool doit être efficace:

  1. Arrêtez et limitez l'accès à l'alcool dans le corps.
  2. Élimination des substances nocives du corps.
  3. Amener la victime à des sentiments.
  4. Effacer l'estomac.
  5. Livraison à l'hôpital pour la fourniture de soins médicaux qualifiés.

Dès les premiers signes d'empoisonnement, il ne faut pas hésiter à appeler une ambulance ou à emmener la victime à l'hôpital.

Les principales étapes des premiers secours en cas d'intoxication alcoolique:

  1. Mettez la victime dans la bonne position.

La tête doit être inclinée sur le côté et abaissée. Ne posez pas le patient sur le dos car il pourrait s’étouffer de vomir.

  1. Ne laissez pas le patient sans surveillance avant l'arrivée du médecin, surveillez son état.
  2. La victime doit être sensibilisée. Écarter ses oreilles pour augmenter le flux sanguin vers la tête.
  3. Si le patient est conscient et peut effectuer des mouvements de déglutition, il doit nettoyer l'estomac.

Pour ce faire, la victime doit boire 3 à 4 verres d’eau bouillie tiède. Après cela, avec le bout d'une cuillère, appuyez doucement sur la racine de la langue et faites-la vomir. Ce lavage doit être répété 3 à 4 fois avant l’apparition d’eau propre.

Si le patient est très malade suite à de telles actions, il convient de cesser les bouffées vasomotrices pendant un certain temps. Au lieu d'eau bouillie, vous pouvez utiliser une solution de bicarbonate de soude. Pour sa préparation, vous aurez besoin d'une cuillère à soupe de soude par litre d'eau.

Dans tous les cas, le vomissement est l'outil le plus efficace et le plus naturel. Plus la personne empoisonnée est souvent vidée, plus vite il deviendra plus facile.

  1. Après l'étape de lavage, le patient doit boire l'adsorbant conformément au dosage indiqué dans les instructions (charbon actif, "Carbolong", "Enterosgel", "Algisorb", "Carbolen", "Enterodez", "Smekta", "Polisorb").
  2. Quand l'intoxication alcoolique aide le miel. Dissolvez quelques cuillères de substance bénéfique dans un verre d'eau bouillie et donnez à la victime. Au total, il devrait consommer 100-200 grammes de miel.

Quoi ne pas faire avec l'intoxication alcoolique

Très souvent, des personnes inexpérimentées veulent aider une personne qui est intoxiquée par l'alcool, tout en lui causant un préjudice encore plus grave. Avec l'ivresse ne peut pas:

  1. Causer un réflexe nauséeux lorsque l'empoisonné est inconscient.
  2. Pour induire un réflexe nauséeux chez les patients cardiaques ou en cas de convulsions.
  3. Donner du laxatif.
  4. Lay la victime sur le dos.
  5. Donner de l'eau gazeuse.
  6. Donner de l'alcool à nouveau.
  7. Élever une personne et lui faire prendre une douche froide.

Et l’erreur la plus commune est l’automédication. Il est important de comprendre et d’apprécier le sérieux et le danger de la situation. Si le patient est empoisonné, une insuffisance cardiaque peut survenir ou la respiration s'arrêtera. Tout cela mène à la mort. Une approche médicale moderne permet d’éliminer même des conséquences telles que le coma alcoolique.

Des complications

L'intoxication alcoolique peut entraîner un certain nombre de complications graves:

  1. De la part des organes respiratoires:
  • vomissement étouffant;
  • une pneumonie;
  • œdème pulmonaire.
  1. Du côté du système nerveux central:
  • infarctus du myocarde;
  • insuffisance cardiaque;
  • l'arythmie;
  • coup
  • De la part du système digestif:
  • violation de la sécrétion;
  • un ulcère;
  • la déshydratation;
  • maladie du foie.

L'intoxication alcoolique peut être fatale dans ce cas:

  • étouffement;
  • infarctus du myocarde;
  • thrombose;
  • hypothermie (à basses températures);
  • diverses coupures, blessures, etc.

Prévention

La méthode de prophylaxie la plus efficace est l'élimination complète de la consommation d'alcool, car l'alcool est nocif en toute quantité. Mais s'il n'est pas possible d'éliminer les boissons fortes, nous vous présentons de petites méthodes préventives qui contribueront à réduire le risque de réempoisonnement:

  1. Pour vous habituer à un contrôle strict en prenant de l'alcool.
  2. Achetez des boissons éprouvées de grande qualité, ne cherchez pas à bas prix.
  3. Mangez des repas plus gras et copieux.
  4. Ne buvez pas l'estomac vide.
  5. Prenez des intervalles entre les boissons, collation constante.
  6. Ne vous asseyez pas à la table, si vous pouvez sauter le prochain pain grillé.

Alcoolisme très dangereux chez les enfants et les adolescents. Par conséquent, les parents ne doivent pas compter sur les activités de l’école et tenir des discussions indépendantes sur les dangers des boissons alcoolisées. Quelques mots peuvent éviter beaucoup de problèmes.

Selon les statistiques, les enfants et les adolescents dont les parents boivent de l'alcool très rarement ou ne boivent pas du tout ont très rarement des problèmes d'alcoolisme.

Lorsque vous élevez de jeunes enfants, gardez les produits chimiques ménagers, les parfums, les médicaments, les cosmétiques et les spiritueux hors de leur portée. La pleine conscience et la ponctualité peuvent éviter des erreurs mortelles.

Il existe également un certain nombre de conditions qui augmentent les risques d'intoxication alcoolique:

Les filles et les garçons n’ont pas un sens suffisant des proportions et ne peuvent donc pas calculer correctement leur consommation d’alcool. D’autre part, selon les statistiques américaines, les personnes âgées de 35 à 55 ans souffrent le plus de l’intoxication alcoolique. Cette situation est possible car après 30 ans, l'état du foie et l'état de santé général commencent à se détériorer.

Même au cours de la dernière décennie, les hommes avaient davantage de problèmes d'alcool en raison de facteurs sociaux. Mais aucune femme n'est à l'abri de problèmes liés à l'alcool. De plus, le corps féminin est moins résistant aux effets de l'éthanol, il synthétise moins d'enzymes qui peuvent neutraliser les toxines de l'alcool dans le système nerveux central.

D'une part, plus une personne est complète, plus elle est résistante aux effets de l'alcool. D'autre part, le surpoids affaiblit le corps et les troubles métaboliques liés à l'intoxication alcoolique aggravent encore l'état du patient.

Si une personne est bien nourrie et prend des aliments tout en buvant des boissons alcoolisées, l'absorption d'alcool dans le plasma sanguin est réduite, mais pas exclue. Par conséquent, avec un repas nourrissant, le risque d'intoxication demeure.

  1. Risque de température

Les fluctuations de température sont également un risque d'intoxication alcoolique. À des températures froides, beaucoup boivent avidement à cause de l'idée fausse que l'alcool se réchauffe (bien que ce ne soit pas vrai). À la chaleur, le système cardiovasculaire fonctionne au maximum et les boissons alcoolisées aggravent son activité (ceci est oublié par ceux qui aiment la bière fraîche en été).

Ce que le docteur traite

Un seul centre de rendez-vous pour un médecin par téléphone au +7 (499) 519-32-84.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie