Les principales caractéristiques de la chlorpromazine sont son action antipsychotique et sa capacité à influencer la sphère émotionnelle de la personne. Avec l’aide de la chlorpromazine, il est possible d’arrêter divers types d’excitation psychomotrice, d’affaiblir ou d’arrêter complètement les idées délirantes et les hallucinations, de réduire ou de soulager la peur, l’anxiété et les tensions chez les patients psychotiques et névrosés.

L'une des principales caractéristiques de l'effet de la chlorpromazine sur le système nerveux central est un effet sédatif relativement important. La sédation générale augmentant avec l’augmentation de la dose de chlorpromazine s’accompagne de la suppression de l’activité réflexe conditionnée et, surtout, des réflexes de défense motrice, de la diminution de l’activité motrice spontanée et d’une certaine relaxation des muscles squelettiques; il existe un état de réactivité réduite aux stimuli endogènes et exogènes; la conscience est cependant préservée. Le sommeil peut se développer avec de fortes doses.

La chlorpromazine améliore l'effet des somnifères et des dépresseurs, des analgésiques, des agents anesthésiques locaux, des tranquillisants et des antihistaminiques. Il inhibe divers réflexes interoceptifs. Supprime l'action du LSD.

L'action des anticonvulsivants sous l'influence de la chlorpromazine est renforcée, mais dans certains cas, la chlorpromazine peut avoir des effets convulsifs.

Le médicament a un fort effet antiémétique et apaise le hoquet (voir aussi l'épérapine).

La chlorpromazine a un effet hypothermique, en particulier lorsqu’elle est refroidie artificiellement. Dans certains cas, l’administration parentérale du médicament augmente la température corporelle, ce qui est associé à l’effet sur les centres de thermorégulation et, en partie, à une irritation locale.

Le médicament a également des propriétés anti-inflammatoires modérées, réduit la perméabilité vasculaire, réduit l'activité des kinines et de la hyaluronidase. Il a un faible effet antihistaminique.

Une propriété importante de la chlorpromazine est son effet bloquant sur les récepteurs adrénergiques centraux et dopaminergiques. Il réduit ou même élimine complètement l'augmentation de la pression artérielle et d'autres effets causés par l'adrénaline et les substances adrénergiques. L'effet hyperglycémique de l'adrénaline chlorpromazine n'est pas supprimé. L'effet adrénolytique central est fortement prononcé. L'effet de blocage sur les récepteurs cholinergiques est relativement faible. Le médicament a un fort effet cataleptogène.

La pression artérielle (systolique et diastolique) diminue sous l'influence de la chlorpromazine, une tachycardie se développe souvent.

Symptômes caractéristiques d'une surdose d'aminazine et de ses conséquences

Aminazin est une drogue psychotrope très forte.

Une surdose d’Aminazine a des symptômes et des conséquences graves: réflexes altérés, performances cardiaques, jusqu’à la fibrillation ventriculaire.

Action contre la drogue

Ce médicament est utilisé comme psychotrope pour calmer, supprimer les vomissements, réduire la production d'adrénaline, abaisser la température corporelle. Il a un effet actif sur les récepteurs de la dopamine dans le cerveau. De ce fait, son effet sur les processus mentaux est atteint.

Autres caractéristiques de l'action du médicament:

  1. Terminaison des hallucinations et des délires.
  2. Suppression de l'excitation nerveuse et mentale.
  3. Suppression de la peur et de l'agression.
  4. Calme (exprimé par le fait que le patient s’arrête pour courir quelque part, sa peur des dangers imaginaires disparaît).

En même temps, une personne est consciente de tout ce qui lui arrive. Après avoir pris la pilule, la patiente disparaît. Le hoquet, les nausées et l'envie de vomir disparaissent. Tout cela permet l'utilisation de médicaments en cas de troubles neuro-somatiques graves.

Ce médicament n'est pas largement utilisé, de sorte que tout le monde ne l'a pas. Dans de rares cas, vous devez recourir à des psychotropes aussi puissants. Fait intéressant, les médecins ont utilisé ce médicament pour améliorer les effets de l'anesthésie. Maintenant, il n'est pas prescrit en raison de la présence d'un certain nombre de contre-indications.

Quand l'application est-elle indiquée?

Les principales indications pour le traitement Aminazin.

  • divers troubles mentaux dans la schizophrénie, psychose maniaco-dépressive;
  • psychoses d'un type différent;
  • autres types de troubles mentaux;
  • anxiété constante, psychopathie, peur;
  • troubles graves du sommeil;
  • l'épilepsie et d'autres troubles similaires du système nerveux central;
  • syndrome de sevrage alcoolique et delirium tremens;
  • hoquet indomptable et vomissements;
  • préparation des patients à des interventions chirurgicales;
  • dermatose accompagnée de démangeaisons très fortes et indomptables.

L'utilisation d'aminazine dans l'alcoolisme chronique doit être très prudente, car une telle association peut nuire à l'état du foie.

Traitement strictement contre-indiqué avec Aminazina dans les pathologies cancéreuses, le parkinsonisme, le glaucome.

Dosage

La dose d’Aminazina doit être choisie très soigneusement. Ne pas le faire peut entraîner un type différent de perturbation du corps et la mort.

En cas d'administration intraveineuse, sa quantité ne doit pas dépasser 0,6 g par jour. La durée du traitement ne dépasse généralement pas quatre semaines. En même temps, à la fin du traitement, une certaine réduction de 0,05 g par jour de la dose précédemment sélectionnée est autorisée.

Effets secondaires

Les symptômes des effets secondaires de ce médicament sont:

  1. Somnolence.
  2. Sécheresse sévère dans la bouche, soif.
  3. Palpitations.
  4. L'hypertension.
  5. Difficulté prononcée à uriner.
  6. Quincke enflure.
  7. Crampes musculaires et cervicales (elles peuvent entraîner une défaillance de la fonction respiratoire).
  8. Tremblement
  9. L'hyperkinésie.
  10. La diarrhée
  11. Jaunisse cholestatique.
  12. Troubles du sang prononcés - anémie, leucopénie, agranulocytose.
  13. Dysfonction érectile chez l'homme.
  14. Troubles prononcés du cycle menstruel chez la femme.

Parfois, des patients ont été mortels en raison de troubles cardiaques marqués.

Symptômes communs d'intoxication médicamenteuse

Dose létale avec intoxication à l'aminazine - 5 g. Il y a des décès de 0,5 g du médicament et une récupération après avoir pris 6 g ou plus du médicament. Les corps des enfants sont plus sensibles aux médicaments psychotropes de la série des neuroleptiques. Pour eux, une dose mortelle peut représenter 0,25 gramme et même moins.

Pathogenèse de l'empoisonnement - une violation du système nerveux. La perte de conscience est causée par une inhibition du cortex cérébral, une inhibition de la conduction des réflexes.

Symptômes d'une intoxication aiguë à l'aminazine:

  • somnolence sévère et faiblesse extrême;
  • des vertiges;
  • l'ataxie;
  • l'anorexie;
  • absence de défécation;
  • nausée (se manifestant à la suite d'une irritation prononcée de la membrane muqueuse de l'estomac);
  • une forte augmentation du pouls (parfois filamentaire, c'est-à-dire mal défini);
  • baisse de la pression artérielle (parfois, les patients ont ce qu'on appelle un effondrement orthostatique);
  • réactions allergiques graves (dans certains cas, elles peuvent entraîner un œdème du larynx et une insuffisance respiratoire);
  • rétention urinaire (elle entraîne une intoxication progressive du corps par les produits de décomposition).

En cas d'intoxication grave, la perte de conscience survient très tôt et la respiration de Cheyne-Stokes se modifie. La peau devient pâle, presque sèche. L'hyperreflexie apparaît sur le fond d'une confusion supplémentaire. Il existe des convulsions toniques ou cloniques fortes et prolongées. De tels phénomènes ont tendance à se répéter.

  1. Effondrement de type orthostatique.
  2. Dystrophie du foie.
  3. Insuffisance hépatique aiguë.
  4. Insuffisance rénale aiguë.
  5. Œdème cérébral.
  6. Œdème pulmonaire.
  7. Inflammation aiguë du tissu pulmonaire.
  8. Réactions allergiques aiguës.

Empoisonnement chez les enfants

Les signes d'intoxication avec le médicament considéré chez l'enfant sont presque les mêmes que chez l'adulte. Caractérisé par une augmentation très lente et progressive des symptômes. Au début de l'intoxication, des nausées s'accumulent, auxquelles les vomissements se rejoignent. L'apathie et la léthargie de l'enfant sont le principal symptôme de la maladie. Il est très somnolent: si vous le réveillez, il se rendort plus tard.

En cas d'empoisonnement modéré, l'enfant développe une anxiété, des grimaces. Plus tard, une perte de conscience survient. Les réflexes sont presque complètement perdus. L'absence de traitement augmente considérablement le risque de décès.

Vidéo: avis de médecins sur Aminazin.

Caractéristiques de premiers secours et de traitement

En cas d'intoxication à l'aminazine, un lavage gastrique est prescrit comme mesures de premiers soins. Cela peut être approprié seulement si moins de quatre heures se sont écoulées après la prise du médicament à l'intérieur.

Si plus de 4 heures se sont écoulées depuis la prise du médicament, toutes les mesures de réanimation et de désintoxication sont déjà appliquées à l'hôpital. On prescrit au patient une diurèse forcée pour éliminer l’Aminazine le plus rapidement possible du corps. Dans les cas graves, nommés par:

  • diurèse osmotique;
  • transfusion sanguine;
  • désintoxication par hémosorption;
  • hémodialyse péritonéale.

Dans le coma, le patient est transféré vers une ventilation artificielle du poumon. Le glucose est administré par voie intraveineuse avec de l'acide ascorbique. L'introduction de plasma sanguin et de solutions de remplacement plasmatique est illustrée. D'autres antidotes sont introduits: mezaton, noradrénaline, glucocorticostéroïdes. Il n'est pas recommandé de l'utiliser en cas d'empoisonnement à l'épinéphrine et à l'éphédrine, car ils peuvent provoquer une réaction perverse.

En cas de dépression, Peridrol et Meridil sont prescrits.

L'intoxication résultant de l'utilisation d'aminazine est très dangereuse. Vous devez suivre attentivement toutes les recommandations du médecin concernant la prise du médicament et ne jamais permettre que la dose soit dépassée. Si des signes d'intoxication apparaissent, vous devriez immédiatement consulter un médecin et commencer à prendre des mesures de désintoxication d'urgence.

Aminazin /

Nom du produit: Aminazine (Aminazinum)

Action pharmacologique:
L'aminazine est l'un des principaux représentants des neuroleptiques (les médicaments qui ont un effet inhibiteur sur le système nerveux central et qui, à des doses normales, ne provoquent pas d'effet hypnotique). Malgré l’émergence de nombreux nouveaux médicaments antipsychotiques, il continue d’être largement utilisé dans la pratique médicale.
L'une des principales caractéristiques de l'action de l'aminazine sur le système nerveux central est l'effet sédatif relativement fort (effet sédatif sur le système nerveux central). La sédation générale, qui augmente avec l’augmentation de la dose d’aminazine, s’accompagne de la suppression de l’activité réflexe conditionnée et, surtout, des réflexes de défense motrice, d’une diminution de l’activité motrice spontanée et d’un relâchement des muscles squelettiques; un état de réactivité réduite aux stimuli endogènes (internes) et exogènes (externes) se produit; la conscience est cependant préservée.
L'action des anticonvulsivants sous l'influence de l'aminazine est renforcée, mais dans certains cas, l'aminazine peut provoquer des effets convulsifs.
Les principales caractéristiques de la chlorpromazine sont son action antipsychotique et sa capacité à influencer la sphère émotionnelle de la personne. Avec la chlorpromazine, il est possible d’arrêter divers types d’excitation psychomotrice, d’affaiblir ou d’arrêter complètement les illusions et hallucinations (illusions, visions qui acquièrent le caractère de la réalité), de réduire ou d’éliminer la peur, l’anxiété, les tensions chez les patients atteints de psychose et de névrose.
Une propriété importante de l'aminazine est son effet bloquant sur les récepteurs adrénergiques centraux et dopaminergiques. Il réduit ou même élimine complètement l'augmentation de la pression artérielle et d'autres effets causés par l'adrénaline et les substances adrénergiques. L'effet hyperglycémique de l'adrénaline (augmentation du taux de sucre dans le sang sous l'action de l'adrénaline) ne peut être éliminé par l'aminazine. L'effet adrénolytique central est fortement prononcé. L'effet de blocage sur les récepteurs cholinergiques est relativement faible.
Le médicament a un fort effet antiémétique et calme le hoquet.
L'aminazine a un effet hypothermique (abaissement de la température corporelle), en particulier lors du refroidissement artificiel du corps. Dans certains cas, chez les patients sous administration parentérale (dérivation du tractus gastro-intestinal) du médicament, la température corporelle augmente, ce qui est associé à l'effet sur les centres de thermorégulation et en partie à des effets irritants locaux.
Le médicament a également des propriétés anti-inflammatoires modérées, réduit la perméabilité vasculaire, réduit l'activité des kinines et de la hyaluronidase. Il a un faible effet antihistaminique.
Aminazin améliore l'action des médicaments hypnotiques, des analgésiques narcotiques (analgésiques) et des substances anesthésiques locales. Il inhibe divers réflexes interoceptifs.


Indications d'utilisation:
Dans la chlorpromazine pratique psychiatrique est appliquée à divers états d'agitation chez des patients atteints de schizophrénie (hallucinatoire-délirant syndrome, hebephrenic, catatonique), les états chroniques paranoïdes et hallucinatoires-paronoidnyh, les patients d'excitation maniaque avec la psychose maniaco-dépressive (psychose excitation alternatif et l'humeur de l'inhibition), avec des troubles psychotiques chez les patients épileptiques, avec dépression agitée (agitation motrice dans le contexte de l'anxiété et de la peur) chez les patients esinilnym (stracheskim), la psychose maniaco-dépressive, ainsi que d'autres troubles psychiatriques et des névroses impliquant la stimulation, la douleur, l'insomnie, le stress, les psychoses alcooliques aiguës.
L'aminazine peut être utilisé indépendamment ou en association avec d'autres médicaments psychotropes (antidépresseurs, dérivés de la butyrophénone, etc.).
La particularité de l'action de l'aminazine dans les états d'excitation par rapport aux autres neuroleptiques (triftazine, halopéridol, etc.) est un effet sédatif prononcé (sédatif).
En pratique neurologique, l'aminazine est également prescrit pour les maladies associées à une augmentation du tonus musculaire (après un accident vasculaire cérébral, etc.). Parfois utilisé pour le soulagement de status epilepticus (avec l'inefficacité d'autres méthodes de traitement). Introduisez-le à cet effet par voie intraveineuse ou intramusculaire. Il faut garder à l'esprit que chez les patients épileptiques, l'aminazine peut provoquer une augmentation des crises, mais que, généralement, lorsqu'il est administré simultanément avec des anticonvulsifs, il renforce l'effet de ces derniers.
Utilisation efficace de la chlorpromazine en association avec des analgésiques pour le traitement de la douleur persistante, y compris une causalgie (douleur provoquée par une brûlure intense lorsque le nerf périphérique est endommagé), et des hypnotiques et des tranquillisants (sédatifs) pour le traitement de l'insomnie persistante.
En tant qu'antiémétique, l'aminazine est parfois utilisée en cas de vomissements chez la femme enceinte, de la maladie de Ménière (une maladie de l'oreille interne), en oncologie, dans le traitement des dérivés de bis- (bêta-chloroéthyl) amine et d'autres médicaments chimiothérapeutiques au cours d'une radiothérapie. Dans la clinique des maladies de la peau avec dermatose provoquant des démangeaisons (maladies de la peau) et d’autres maladies.


Méthode d'utilisation:
Attribuer l'aminazine à l'intérieur (sous forme de pilules), par voie intramusculaire ou intraveineuse (sous forme d'une solution à 2,5%). Avec l'administration parentérale (en contournant le tube digestif), l'effet est plus rapide et plus prononcé. À l'intérieur du médicament est recommandé après les repas (pour réduire l'effet irritant sur la muqueuse gastrique). En cas d'injection intramusculaire, on ajoute à la quantité requise de la solution d'aminazine 2 à 5 ml d'une solution de novocaïne à 0,25% à 0,5% ou d'une solution isotonique de chlorure de sodium. La solution est injectée profondément dans les muscles (dans le quadrant supérieur externe de la région fessière ou dans la surface latérale externe de la cuisse). Les injections intramusculaires ne produisent pas plus de 3 fois par jour. Pour l'administration intraveineuse, la quantité requise de solution d'aminazine est diluée dans 10 à 20 ml d'une solution de glucose à 5% (parfois 20 à 40%) ou d'une solution isotonique de chlorure de sodium, injectée lentement (dans les 5 minutes).
Les doses d'aminazine dépendent de la voie d'administration, des indications, de l'âge et de l'état du patient. Le plus pratique et commun est de prendre de la chlorpromazine à l'intérieur.
Dans le traitement de la maladie mentale, la dose initiale est généralement de 0,025 à 0,075 g par jour (1-2-3-3 doses), puis est progressivement augmentée à une dose quotidienne de 0,3 à 0,6 g. Dans certains cas, la dose journalière par ingestion atteint 0, 7-1 g (en particulier chez les patients présentant une évolution chronique de la maladie et une agitation psychomotrice). La dose quotidienne pour le traitement à fortes doses est divisée en 4 parties (réception le matin, l’après-midi, le soir et la nuit). La durée du traitement avec de fortes doses ne doit pas dépasser 1-1,5 mois.Il est conseillé de passer à un traitement avec d'autres médicaments. Le traitement à long terme avec l'aminazine seule est actuellement relativement rare. Plus souvent, l'aminazine est associée à la triftazine, à l'halopéridol et à d'autres médicaments.
En cas d'administration intramusculaire, la dose quotidienne d'aminazine ne doit généralement pas dépasser 0,6 g. Lorsque l'effet est atteint, ils sont transférés dans la prise de médicament.
À la fin du traitement avec l'aminazine, qui peut durer de 3-4 semaines. jusqu'à 3-4 mois et plus longtemps, la dose est progressivement réduite de 0,025 à 0,075 g par jour. Les patients atteints d'une maladie chronique suivent un traitement d'entretien à long terme.
Dans les conditions d'agitation psychomotrice prononcée, la dose initiale pour l'administration intramusculaire est généralement comprise entre 0,1 et 0,15 g.Pour soulager d'urgence l'éveil aigu, la chlorpromazine peut être injectée dans une veine. Pour ce faire, on dilue 1 ou 2 ml d'une solution à 2,5% (25-50 mg) d'aminazine dans 20 ml d'une solution de glucose à 5% ou à 40%. Si nécessaire, augmentez la dose d'aminazine à 4 ml d'une solution à 2,5% (dans 40 ml de solution de glucose). Entrez lentement.
Dans la psychose alcoolique aiguë, 0,2-0,4 g de chlorpromazine est prescrit par voie intramusculaire et orale. Si l'effet est insuffisant, 0,05-0,075 g (le plus souvent en association avec la teasercin) est administré par voie intraveineuse.
Des doses plus élevées pour les adultes à l'intérieur: unique - 0,3 g, quotidiennement - 1,5 g; par voie intramusculaire: simple - 0,15 g, par jour - 1 g; intraveineux: simple - 0,1 g, par jour - 0,25 g
Aminazine enfants prescrits à des doses plus faibles: en fonction de l'âge de 0,01-0,02 à 0,15-0,2 g par jour. Patients affaiblis et âgés - jusqu'à 0,3 g par jour.
Pour le traitement de maladies des organes internes, de la peau et d'autres maladies, l'aminazine est prescrit à des doses plus faibles qu'en pratique psychiatrique (0,025 g 3-4 fois par jour pour les adultes et les enfants plus âgés - 0,01 g par réception).


Effets secondaires:
Lors du traitement avec l'aminazine, des effets secondaires peuvent être observés en raison de son action locale et résorbante (apparaissant après l'absorption dans le sang). Obtenir des solutions de chlorpromazine sous la peau, sur la peau et les muqueuses peut irriter les tissus. L'introduction dans le muscle est souvent accompagnée par l'apparition d'infiltrats douloureux (compactage), avec l'introduction dans la veine, des dommages à l'endothélium (la couche interne du vaisseau) peuvent survenir. Pour éviter ces phénomènes, les solutions d'aminazine sont diluées avec des solutions de novocaïne, de glucose et de chlorure de sodium isotonique (utilisez les solutions de glucose uniquement pour l'administration intraveineuse).
L'administration parentérale d'aminazine peut provoquer une chute brutale de la pression artérielle. Une hypotension (abaissement de la pression artérielle au-dessous de la normale) peut également se développer lors de l’utilisation du médicament par voie orale (par la bouche), en particulier chez les patients hypertendus (hypertension); l'aminazine chez ces patients doit être prescrit à doses réduites.
Après injection de chlorpromazine, les patients doivent être dans une position couchée (11/2 h). Il faut monter lentement, sans mouvements brusques.
Après la prise de chlorpromazine, des manifestations allergiques peuvent apparaître sur la peau et les muqueuses, un gonflement du visage et des extrémités, ainsi qu'une photosensibilisation de la peau (sensibilité accrue de la peau au soleil).
Lorsque ingestion possible symptômes dyspeptiques (troubles digestifs). En relation avec l'effet inhibiteur de l'aminazine sur la motilité du tube digestif et la sécrétion du suc gastrique, il est recommandé aux patients présentant une atonie (diminution du tonus) de l'intestin et de l'achilie (absence de sécrétion d'acide chlorhydrique et d'enzymes dans l'estomac) de surveiller simultanément le suc gastrique ou l'acide chlorhydrique et de suivre le régime et la fonction tractus gastro-intestinal.
Il existe des cas de jaunisse, d'agranulocytose (diminution marquée du nombre de granulocytes dans le sang), de pigmentation de la peau.
Lors de l'utilisation de l'aminazine, le syndrome neuroleptique, qui se traduit par des phénomènes de parkinsonisme, d'akathisie (non-musculature du patient avec un désir constant de mouvement), d'indifférence, de réactions tardives à des stimuli externes et d'autres changements mentaux, se développe souvent assez souvent. Parfois, il y a une longue dépression ultérieure (état de dépression). Afin de réduire les effets de la dépression, des stimulants du système nerveux central (sydnocarbe) sont utilisés. Les complications neurologiques diminuent avec la diminution de la dose; ils peuvent également être réduits ou arrêtés par l'administration simultanée de cyclodol, de tropacine ou d'autres agents anticholinergiques utilisés pour traiter le parkinsonisme. Avec le développement de la dermatite (inflammation de la peau), gonflement du visage et des membres, des médicaments antiallergiques sont prescrits ou le traitement est annulé.


Contre-indications:
L'aminazine est contre-indiqué pour les lésions hépatiques (cirrhose, hépatite, jaunisse hémolytique, etc.), pour les reins (néphrite); dysfonctionnement des organes hématopoïétiques, myxoedème (forte diminution de la fonction thyroïdienne, accompagné d'œdème), maladies systémiques évolutives du cerveau et de la moelle épinière, malformations cardiaques décompensées, maladie thromboembolique (blocage vasculaire avec caillot sanguin). Les contre-indications relatives sont la cholélithiase, la lithiase urinaire, la pyélite aiguë (inflammation du bassinet du rein), les rhumatismes, les cardiopathies rhumatismales. En cas d'ulcère gastrique et d'ulcère duodénal, l'aminazine ne doit pas être administré par voie orale (par voie intramusculaire). Ne prescrivez pas d'aminazine aux personnes qui sont dans un état comateux (inconscient), y compris dans les cas impliquant l'utilisation de barbituriques, d'alcool et de drogues. Le tableau sanguin doit être surveillé, y compris la détermination de l'indice de prothrombine, des fonctions hépatique et rénale, doit être examiné. N'utilisez pas de chlorpromazine pour soulager l'anxiété lors de lésions cérébrales aiguës. Ne pas prescrire de chlorpromazine aux femmes enceintes.


Formulaire de décharge:
Haricot sur 0,025, 0,05 et 0,1 g; Solution à 2,5% dans des ampoules de 1, 2, 5 et 10 ml. Il existe également des comprimés d'aminazine de 0,01 g, enrobés pour enfants dans des banques de 50 pièces.


Conditions de stockage:
Liste B. Dans un endroit sec et sombre.


Synonymes:
Chlorazine, Chlorpromazine, Largaktil, Megafen, Plegomasin, chlorhydrate de Chlorpromazine, Ampliaktil, Amplichil, Konomine, Fenaktil, Gibanil, Gibernal, Kloproman, Promactil, Propafénine, Propafénine, Traozin, etc.


Attention!
Avant d'utiliser le médicament Aminazin, vous devriez consulter votre médecin.

Aminazine

Ekaterina Ruchkina 23 septembre 2014

Description et instructions du médicament Aminazin

Aminazine - est un neuroleptique, un dérivé de la phénothiazine. Dans cette série peuvent être appelés et d'autres médicaments, par exemple, Triftazine. L'ingrédient actif d'Aminazine est la chlorpromazine. Parmi ses effets, l'antipsychotique est le plus prononcé. En outre, ce médicament a un effet sédatif et antiémétique. Le traitement avec Aminazine vous permet d’éliminer (ou de minimiser) les hallucinations, les épisodes de délire, d’apaiser, de diminuer l’activité motrice et l’anxiété. Ces effets sont associés à un blocage des récepteurs postsynaptiques qui capturent la dopamine. Cela provoque un certain nombre de réactions complexes qui affectent la santé de l'organisme dans son ensemble, et en particulier du système endocrinien humain.

Aminazin est utilisé pour:

  • États paranoïaques, y compris ceux accompagnés d'hallucinations;
  • Agitation psychomotrice causée par divers syndromes de schizophrénie, syndrome maniaco-dépressif, épilepsie, etc.
  • Psychose, y compris alcoolique, présénile, maniaco-dépressive, etc.
  • Maladies du système nerveux, accompagnées d'hypertonie musculaire;
  • Douleurs brûlantes insupportables, après une blessure (causalgie), accompagnées d'analgésiques;
  • Troubles du sommeil persistants, accompagnés de somnifères;
  • Vomissements d'origines diverses, y compris ceux causés par la maladie de Ménière, toxicose pendant la grossesse, etc.
  • Démangeaisons insupportables causées par la dermatose;
  • Anesthésie;

L'aminazine est libérée sous forme de dragées et de solutions administrées par voie intraveineuse et intramusculaire. Le choix du mode d'administration, de la posologie et de la fréquence de prise du médicament dépend des indications, de l'état et de l'âge du patient. Les instructions du médicament Aminazin donne une idée générale de ses posologies possibles pour les patients de différents âges. Bien sûr, ce médicament ne peut pas être utilisé sans indications claires et précises et sans ordonnance du médecin. N'oubliez pas qu'Aminazin a un effet puissant et ambigu sur l'ensemble du corps.

Aminazin est contre-indiqué dans:

  • Maladies du système nerveux central (évolutives), y compris des lésions cérébrales;
  • Insuffisance hépatique et rénale;
  • Maladies du système hématopoïétique;
  • Fonction thyroïdienne faible ou absente;
  • Thromboembolie et autres maladies graves du système cardiovasculaire;
  • Hyperplasie de la prostate entraînant une rétention urinaire;
  • Glaucome à angle fermé;
  • Bronchiectasie au stade avancé;
  • Coma, grave dépression du système nerveux central;

- avec prudence quand -

Combiner l'allaitement avec la prise d'Aminazina est impossible.

Effets secondaires d'aminazine

Les patients prenant ce médicament peuvent présenter une agitation (acathisie), une déficience visuelle, dans de rares cas, une thermorégulation altérée, un syndrome neuroleptique malin, etc. En outre, le développement d'un rythme cardiaque, une baisse de la pression artérielle. Rarement, mais il y a des réactions telles qu'une indigestion, des violations du sang, des difficultés avec l'écoulement de l'urine. D'autres effets secondaires sont probables.

Le système endocrinien humain répondra au traitement par Aminazine pour la prise de poids, le développement de la gynécomastie et de l'impuissance chez l'homme et les troubles menstruels chez la femme.

Avis pour Aminazine

Les personnes prenant ce médicament laissent de telles critiques à propos d’Aminazine que le lecteur qui les lit est peu susceptible d’avoir le désir d’essayer ce médicament seul ou même sur prescription d’un médecin:

- L'aminazine n'est pas un traitement, mais une punition pour le patient. S'il est soutenu par Cyclodol, alors c'est encore plus facile. Et si seulement Aminazin - c'est la fin.

- Un bon nom a été entendu "camisole de force chimique" - c'est tout. Aminazin est administré à ceux avec qui il est tout simplement impossible de faire face.

- J'ai souffert d'un Aminazine aussi propre. En général, tous ces antipsychotiques typiques - l'horreur. Maintenant, je n'accepte que les personnes atypiques - vous pouvez vivre et travailler avec elles!

Et voici le message d'une fille qui voulait se débarrasser d'une alarme puissante et qui but la dragée d'Aminazina:

- Je me suis mis au ralenti. Généralement elle ne comprenait pas ce qui se passait. Deux autres jours ont souffert de dépression. Tout dans la bouche s'est asséché. Il est impossible d'appeler un remède!

De toute évidence, une telle rétroaction suffit à penser mille fois avant de commencer le traitement par Aminazine. Si vous avez le choix, assurez-vous de consulter plusieurs spécialistes pour savoir s’il existe un autre schéma thérapeutique dans votre cas.

AMINAZINE

Les dragées brunâtres, les taches plus foncées sont autorisées.

Excipients: saccharose (sucre) - 37,385 mg, sirop d’amidon - 22,461 mg, gélatine - 0,239 mg, cire - 0,065 mg, talc - 0,065 mg, dioxyde de titane - 0,19 mg, huile de tournesol - 0,1 mg, oxyde de fer rouge - 3,03 mg.

10 pièces - Emballages de cellules de contour (3) - emballages en carton.
10 pièces - Packs de cellules profilées (5) - Packs de carton.
10 pièces - Ensembles de cellules de contour (10) - emballages en carton.
1600 pièces - Les banques de polymères.

Antipsychotique (neuroleptique) du groupe des dérivés de la phénothiazine. Il a un effet antipsychotique, sédatif, antiémétique prononcé. Affaiblit ou élimine complètement les illusions et les hallucinations, supprime l'agitation psychomotrice, réduit les réactions affectives, l'anxiété, l'anxiété, réduit l'activité physique.

Le mécanisme de l'action antipsychotique est associé au blocage des récepteurs dopaminergiques postsynaptiques dans les structures mésolimbiques du cerveau. Il a également un effet bloquant sur les récepteurs α-adrénergiques et inhibe la libération des hormones hypophysaires et hypothalamiques. Cependant, le blocage des récepteurs de la dopamine augmente la sécrétion de prolactine par l'hypophyse.

Effet antiémétique central dû à l'inhibition ou au blocage de la dopamine D2-récepteurs dans la zone de déclenchement des chimiorécepteurs du cervelet, périphérique - blocus du nerf vague dans le tractus gastro-intestinal. L'effet antiémétique est renforcé, apparemment en raison de ses propriétés anticholinergiques, sédatives et antihistaminiques. L'effet sédatif est apparemment dû à une activité alpha-bloquante. Il a un effet extrapyramidal modéré ou faible.

Lorsque chlorpromazine administré rapidement, mais parfois pas complètement absorbé par le tractus gastro-intestinal. Cmax dans le plasma sanguin est atteint dans 2-4 heures.Exposée à l'effet de "premier passage" par le foie. En relation avec cet effet, la concentration plasmatique après administration orale est inférieure à celle après administration i / m.

Intensivement métabolisé dans le foie avec la formation d'un certain nombre de métabolites actifs et inactifs.

Les voies métaboliques de la chlorpromazine incluent l'hydroxylation, la conjugaison avec l'acide glucuronique, la N-oxydation, l'oxydation des atomes de soufre et la désalkylation.

La chlorpromazine a une forte liaison aux protéines plasmatiques (95 à 98%). Il est largement distribué dans le corps, pénètre à travers la BBB, tandis que la concentration dans le cerveau est plus élevée que dans le plasma.

Variabilité marquée des paramètres pharmacocinétiques chez le même patient. Il n'y a pas de corrélation directe entre les concentrations plasmatiques de chlorpromazine et de ses métabolites et l'effet thérapeutique.

T1/2 La chlorpromazine dure environ 30 heures; On pense que l'élimination de ses métabolites peut être plus longue. Excrété dans l'urine et la bile sous forme de métabolites.

Installé individuellement. Lorsqu'elle est ingérée chez l'adulte, une dose unique représente 10 à 100 mg, la dose quotidienne étant de 25 à 600 mg; pour les enfants âgés de 1 à 5 ans - 500 µg / kg toutes les 4 à 6 heures, pour les enfants de plus de 5 ans, vous pouvez appliquer 1 / 3-1 / 2 doses adultes.

Avec le / m ou / dans l'introduction pour adultes, la dose initiale - 25-50 mg. Avec le / m ou / dans l'introduction d'enfants âgés de plus d'un an, une dose unique de 250-500 mg / kg.

La fréquence d'administration orale ou parentérale dépend des preuves et de la situation clinique.

La dose unique maximale: pour les adultes avec une prise orale - 300 mg, avec une administration a / m - 150 mg, avec une / dans l'introduction - 100 mg.

La dose quotidienne maximale: pour les adultes avec prise orale - 1,5 g, avec une injection / m - 1 g, avec a / dans l'introduction - 250 mg; pour les enfants de moins de 5 ans (poids corporel jusqu'à 23 kg) par voie orale, intramusculaire ou intraveineuse, 40 mg, pour les enfants de plus de 5 ans (poids corporel de plus de 23 kg) par voie orale, dans / m ou / dans l'introduction - 75 mg.

Du côté du système nerveux central: akathisie possible, vision floue; rarement - réactions extrapyramidales dystoniques, syndrome de Parkinson, dyskinésie tardive, troubles de la thermorégulation, MNS; dans des cas isolés - saisies.

Depuis le système cardio-vasculaire: hypotension artérielle possible (en particulier avec un / dans l'introduction), tachycardie.

Du côté du système digestif: les phénomènes dyspeptiques sont possibles (par ingestion); rarement - jaunisse cholestatique.

Du système hématopoïétique: rarement - leucopénie, agranulocytose.

Du côté du système urinaire: rarement - difficulté à uriner.

Du côté du système endocrinien: troubles menstruels, impuissance, gynécomastie, prise de poids.

Réactions allergiques: éruption cutanée possible, démangeaisons; rarement, dermatite exfoliative, érythème polymorphe.

Réactions dermatologiques: rarement - pigmentation de la peau, photosensibilité.

Sur la partie de l’organe de la vision: lors d’une utilisation prolongée à fortes doses, la chlorpromazine peut se déposer dans les structures antérieures de l’œil (cornée et cristallin), ce qui peut accélérer les processus de vieillissement normal du cristallin.

Avec l'utilisation simultanée de médicaments qui ont un effet dépresseur sur le système nerveux central, l'éthanol, les médicaments contenant de l'éthanol peuvent augmenter l'effet inhibiteur sur le système nerveux central, ainsi que la dépression respiratoire.

L’utilisation simultanée d’antidépresseurs tricycliques, de maprotiline et d’inhibiteurs de la MAO peut augmenter le risque de développer un syndrome NNS.

Lors d'une utilisation simultanée avec des anticonvulsivants, il est possible de diminuer le seuil de préparation à la convulsion; avec des agents pour le traitement de l'hyperthyroïdie - un risque accru d'agranulocytose; avec les médicaments qui provoquent des réactions extrapyramidales - une augmentation de la fréquence et de la gravité des troubles extrapyramidaux est possible; avec des médicaments qui provoquent une hypotension artérielle - peut-être un effet additif sur la pression artérielle, ce qui entraîne une hypotension artérielle sévère, une hypotension orthostatique accrue.

En cas d'utilisation simultanée d'amphétamines, une interaction antagoniste est possible. avec anticholinergiques - augmentation de l'action anticholinergique; avec les médicaments anticholinestérases - faiblesse musculaire, aggravation de l'évolution de la myasthénie.

Lors d'une utilisation simultanée avec des antiacides contenant de l'hydroxyde d'aluminium et de magnésium, la concentration de chlorpromazine dans le plasma sanguin diminue en raison d'une violation de son absorption par le tractus gastro-intestinal.

Avec l'utilisation simultanée de barbituriques, le métabolisme de la chlorpromazine augmente, induisant des enzymes hépatiques microsomales et réduisant ainsi sa concentration dans le plasma sanguin.

L’utilisation simultanée de contraceptifs hormonaux pour administration orale décrit un cas d’augmentation de la concentration de chlorpromazine dans le plasma sanguin.

En cas d'utilisation simultanée avec l'épinéphrine, il est possible de "pervertir" l'action pressive de l'épinéphrine. En conséquence, seuls les récepteurs β-adrénergiques sont stimulés et une hypotension et une tachycardie graves se produisent.

L’utilisation simultanée d’amitriptyline augmente le risque de dyskinésie tardive. Des cas de développement d'un iléus paralytique sont décrits.

En cas d’utilisation simultanée, la chlorpromazine peut réduire, voire complètement inhiber l’effet antihypertensif de la guanéthidine, bien que certains patients puissent présenter l’effet hypotenseur de la chlorpromazine.

En cas d'utilisation simultanée de diazoxide, une hyperglycémie sévère est possible. avec la doxépine - potentialisation de l'hyperpyrexie; avec zolpidem - augmentation significative de l’effet sédatif; avec zopiclone - peut augmenter l’effet sédatif; avec imipramine - augmente la concentration d’imipramine dans le plasma sanguin.

Avec l'utilisation simultanée de chlorpromazine inhibe les effets de la lévodopa en raison du blocage des récepteurs de la dopamine dans le système nerveux central. Les symptômes extrapyramidaux peuvent augmenter.

En cas d'utilisation simultanée de carbonate de lithium et de symptômes extrapyramidaux prononcés, des effets neurotoxiques sont possibles. avec la morphine - le développement de la myoclonie est possible.

L’utilisation simultanée de nortriptyline chez des patients atteints de schizophrénie permet une aggravation de l’état clinique, malgré une augmentation du taux de chlorpromazine dans le plasma sanguin. Des cas de développement d'un iléus paralytique sont décrits.

Avec l'utilisation simultanée de pipérazine, un cas de convulsions a été décrit; avec le propranolol - augmentation des concentrations plasmatiques de propranolol et de chlorpromazine; avec le trazodone - l'hypotension est possible; avec le trihexyphénidyle - il existe des rapports sur le développement d'un iléus paralytique; avec la trifluopérazine - des cas d’hyperpyrexie grave sont décrits; avec la phénytoïne - il est possible d’augmenter ou de diminuer la concentration de phénytoïne dans le plasma sanguin.

L’utilisation simultanée de fluoxétine augmente le risque de symptômes extrapyramidaux; avec la chloroquine, la sulfadoxine / pyriméthamine, la concentration de chlorpromazine dans le plasma sanguin augmente avec le risque de développement de l'effet toxique de la chlorpromazine.

En cas d'utilisation simultanée de cisapride, l'intervalle QT de l'ECG est étendu de manière additionnelle.

L’utilisation simultanée de cimétidine peut diminuer la concentration de chlorpromazine dans le plasma sanguin. Des preuves suggèrent également une augmentation de la concentration plasmatique de chlorpromazine.

L’utilisation simultanée d’éphédrine peut affaiblir l’effet vasoconstricteur de l’éphédrine.

Avec une prudence particulière, les phénothiazines sont utilisées chez les patients présentant des modifications pathologiques du tableau sanguin, des troubles de la fonction hépatique, de l’intoxication alcoolique, du syndrome de Reye ainsi que dans le cancer du sein, des maladies cardiovasculaires, une prédisposition au développement du glaucome, de la maladie de Parkinson, de l’ulcère gastrique et duodénal., rétention urinaire, maladies respiratoires chroniques (surtout chez les enfants), crises d'épilepsie.

Les phénothiazines doivent être utilisées avec prudence chez les patients âgés (risque accru d'action sédative et hypotensive excessive), chez les patients épuisés et affaiblis.

En cas d'hyperthermie, l'un des symptômes du ZNS, la chlorpromazine doit être immédiatement annulée.

Chez les enfants, en particulier lors de maladies aiguës, l'utilisation de phénothiazines est plus susceptible de développer des symptômes extrapyramidaux.

Au cours de la période de traitement pour prévenir la consommation d'alcool.

Influence sur l'aptitude à conduire des moyens de transport et des mécanismes de commande

Il doit être utilisé avec prudence chez les patients engagés dans des activités potentiellement dangereuses nécessitant des réactions psychomotrices à grande vitesse.

Si nécessaire, l'utilisation de chlorpromazine pendant la grossesse devrait limiter la durée du traitement et, en fin de grossesse, réduire si possible la dose. Il faut garder à l'esprit que la chlorpromazine prolonge le travail.

Si nécessaire, l'utilisation pendant l'allaitement doit être interrompue.

La chlorpromazine et ses métabolites pénètrent dans la barrière placentaire, excrétée dans le lait maternel.

Des études cliniques ont montré que la chlorpromazine pouvait avoir un effet tératogène. Lors de l'utilisation de chlorpromazine à fortes doses pendant la grossesse chez le nouveau-né, dans certains cas, des troubles digestifs associés à un effet analogue à celui de l'atropine, un syndrome extrapyramidal ont été observés.

L'utilisation chez l'enfant est possible en fonction du schéma posologique.

Chez les enfants, en particulier lors de maladies aiguës, l'utilisation de phénothiazines est plus susceptible de développer des symptômes extrapyramidaux.

Aminazin - instructions pour l'utilisation, la composition, les indications, les analogues et les critiques

L'aminazine est un antipsychotique largement utilisé en médecine. Le médicament a un fort effet sédatif sur le système nerveux central. Lorsque la dose augmente, parallèlement à la sédation générale, l'inhibition de l'activité réflexe conditionnée des réflexes de défense motrice se produit, l'activité motrice spontanée diminue, les muscles squelettiques se détendent, la réactivité aux stimuli internes et externes diminue et la conscience reste.

Composition et libération

  • Formes de dosage liquides. Solution injectable
  • Formes posologiques solides. Pilules

La composition de comprimés Aminazin

Les comprimés sont biconvexes, enrobés, de couleur orange pâle à orange foncé. Dans la section transversale, deux couches sont visibles;

1 comprimé contient:

  • chlorhydrate de chlorpromazine 0,05 g ou 0,1 g;
  • excipients: célactose, aérosil, hydroxyde d'aluminium (hydrargilite), stéarate de calcium, acide stéarique, talc, hypromellose (hydroxypropylméthylcellulose), dioxyde de titane, colorant jaune «coucher de soleil».

La composition de la solution Aminazin

Ingrédient actif: chlorpromazine

  • 1 ml de solution contient 25 mg de chlorhydrate de chlorpromazine;
  • excipients: sulfite de sodium anhydre (221), métabisulfite de sodium (223), acide ascorbique, chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.

Action pharmacologique

Caractéristique de l'outil dans ses propriétés antipsychotiques et sa capacité à influencer les émotions humaines. Aminazine aide à soulager divers types d'excitation psychomotrice, à affaiblir et à éliminer complètement le délire, les visions qui semblent être une réalité, à réduire / soulager les sentiments de peur, d'anxiété, de tension chez les patients atteints de névrose et de psychose. Le médicament a un effet bloquant sur les récepteurs adrénergiques centraux et dopaminergiques. Le médicament réduit ou normalise complètement la pression artérielle et d'autres manifestations qui causent l'adrénaline et la substance alrenomimeticheskie. L'outil ne peut pas supprimer l'effet hyperglycémique provoqué par l'adrénaline. Le médicament a un fort effet adrénolytique central. Il a peu d'effet sur les récepteurs cholinergiques.

Le médicament est capable de calmer le hoquet, soulage les vomissements. Avec la réfrigération artificielle du corps, le médicament a un effet hypothermique. Chez certains patients, avec l'introduction du médicament en contournant le tube digestif, la température corporelle augmente. Cela est dû à l’effet sur les centres de thermorégulation et, dans une certaine mesure, à l’effet irritant local du médicament. Le médicament a également un effet anti-inflammatoire modéré, réduit la perméabilité vasculaire, réduit l'activité des kinines et de la hyaluronidase. Il y a aussi un faible effet antihistaminique du médicament. Le médicament inhibe les réflexes interoceptifs de différents types. Aminazin est disponible sous forme de pilules et de solution injectable.

Indications d'utilisation Aminazina

Le mode d'emploi recommande de prendre le médicament pour:

  • états panoroïdiens chroniques et hallucinations;
  • psychose alcoolique;
  • psychose maniaco-dépressive (agitation maximale);
  • maladie mentale pour l'épilepsie;
  • dépression agitée chez les patients atteints de psychose pré-terminale;
  • maladies accompagnées de forte excitation;
  • maladies névrotiques accompagnées d'une augmentation du tonus musculaire;
  • douleur persistante, troubles du sommeil;
  • La maladie de Ménière;
  • réflexe nauséeux pendant la grossesse;
  • dermatose accompagnée de démangeaisons;
  • prévention et traitement des vomissements (avec irradiation et traitement anticancéreux).

Contre-indications

Il y a des contre-indications à prendre Aminazin quand:

  • dysfonctionnements des reins, du foie, des organes hématopoïétiques;
  • maladies progressives de la moelle épinière et du cerveau;
  • maladies cardiaques et vasculaires graves;
  • myxoedème;
  • maladie thromboembolique;
  • bronchiectasis à un stade tardif;
  • glaucome à angle fermé;
  • rétention d'urine;
  • oppression prononcée du système nerveux central;
  • lésions cérébrales;
  • patient coma.

Effets secondaires

Dans le traitement de la drogue Aminazin possible de tels effets secondaires des organes et des systèmes:

  • SNC: déficience visuelle, acathisie, dyskinésie tardive, syndrome de Parkinson, dans de rares cas, il peut y avoir des convulsions;
  • cœur et vaisseaux: tachycardie, hypotension artérielle;
  • système urinaire: difficulté à uriner;
  • système digestif: manifestations dyspeptiques, jaunisse cholestatique;
  • système hématopoïétique: dans de rares cas, agranulocytose, leucopénie;
  • manifestations cutanées: pigmentation, photosensibilité;
  • système endocrinien: troubles menstruels, gynécomastie, prise de poids, impuissance;
  • allergies: éruption cutanée, démangeaisons, érythème polymorphe, dermatite;
  • Vision: en cas d'utilisation prolongée et à forte dose, le vieillissement du cristallin peut être accéléré.

Instructions d'utilisation

Aminazine pour le traitement des maladies

Instructions d'utilisation propose de prendre le médicament sous forme de pilules à l'intérieur. Une solution à 2,5% est utilisée pour les injections intraveineuses ou intramusculaires. Avec l'introduction de fonds pour contourner le tractus gastro-intestinal, l'action est plus rapide et plus prononcée. Il est recommandé de l'utiliser par voie orale après les repas, ce qui aidera à réduire l'irritation de la muqueuse gastrique. Avec une injection intramusculaire, 2 à 5 ml (0,25% à 0,5%) d'une solution de novocaïne ou d'une solution isotonique de chlorure de sodium sont ajoutés à la quantité requise de la solution.

La solution est injectée profondément dans les muscles. L'injection intramusculaire est autorisé à ne pas faire plus de 3 pendant la journée. Pour l'administration intraveineuse, diluer dans 10-20 ml d'une solution de glucose à 5% ou d'une solution isotonique de chlorure de sodium. L'injection se fait lentement en 5 minutes. La posologie du médicament est déterminée par le médecin en fonction du mode d’administration, des indications et de l’état du patient.

Méthode et dosage

Le plus souvent, Aminazin est administré par voie orale. Pour le traitement de la maladie mentale, la dose initiale de 0,025 à 0,075 g est recommandée en plusieurs doses, augmentant progressivement jusqu'à une dose quotidienne de 0,3 à 0,6 g. La posologie quotidienne maximale peut atteindre 0,7 à 1 g. La posologie quotidienne pour le traitement à fortes doses est divisée en 4 parties. La durée du traitement par fortes doses ne doit pas dépasser un mois et demi. En l'absence d'effet, un traitement avec d'autres médicaments est prescrit. En traitement, Aminazine est souvent prescrit en même temps que Triftazin, halopéridol.

Avec l'administration intramusculaire, la dose quotidienne du médicament ne doit pas dépasser 0,6 g. Lorsque l'effet souhaité est atteint, le médicament est transféré sous forme de pilules. À la fin du traitement, qui peut durer de 3 semaines à 4 mois, la posologie est progressivement réduite de 0,025-0. 075 g par jour. Les patients atteints d'une maladie chronique suivent un traitement d'entretien à long terme. Dans les conditions d'agitation psychomotrice prononcée, la dose initiale pour l'administration intramusculaire est comprise entre 0,1 et 0,15 g.Pour le soulagement d'urgence de l'excitation aiguë, une administration intraveineuse lente du médicament est acceptable. 1-2 ml d'une solution à 2,5% (25-50 mg) sont dilués dans 20 ml d'une solution de glucose à 5% ou à 40%. La posologie peut être augmentée à 4 ml d’une solution à 2,5%.

Dans les psychoses alcooliques aiguës, Aminazine est prescrit à raison de 0,2-0,4 g par jour par voie intramusculaire et orale. Si l'effet est insuffisant, 0,05-0,075 g du médicament est administré par voie intraveineuse. La posologie maximale pour les adultes administrée par voie orale: une fois - jusqu'à 0,3 mg, par jour - pas plus de 1,5 g, par voie intramusculaire: une fois - 0,15 g, par jour - 1 g; intraveineux: une fois - 0,1 g, par jour - 0,25 g Pour les enfants, la posologie est déterminée en fonction de l'âge compris entre 0,01 et 0,2 g par jour. Les patients âgés en mauvaise santé par jour ne peuvent prendre plus de 0,3 g.

La posologie et la durée du traitement, ainsi que la forme posologique du médicament, sont prescrites individuellement par le médecin à chaque patient.

Aminazin pour les enfants

Le médicament peut être administré dans le traitement des enfants âgés de moins de 6 ans.

Pendant la grossesse et l'allaitement

S'il devient nécessaire d'utiliser le médicament Aminazin pendant la grossesse, la durée du traitement est réduite. Si la période de traitement tombe à la fin de la grossesse, le dosage du médicament est réduit autant que possible. Il est important de savoir que la substance active de l'agent prolonge le travail. Au moment du traitement, l'allaitement devra cesser, le transfert du bébé vers une alimentation artificielle.

La substance active a la capacité de pénétrer dans la barrière placentaire et est excrétée dans le lait maternel. Les résultats des études cliniques confirment que la substance active a une propriété tératogène. Si le médicament est pris pendant la grossesse à forte dose, il existe une violation du système digestif chez le nouveau-né, qui est associée à un effet atropinopodobnym, un syndrome extrapyramidal.

Interaction avec d'autres médicaments

Il est possible de renforcer l’effet inhibiteur sur le système nerveux central et la respiration en prenant le médicament avec de l’éthanol dans la composition et des médicaments qui dépriment le système nerveux central. L'administration simultanée d'un agent avec des anticonvulsivants peut abaisser le seuil de préparation aux convulsions. L'aminazine en association avec des médicaments pour le traitement de l'hyperthyroïdie augmente le risque d'agranulocytose. La fréquence et la gravité des troubles extrapyramidaux peuvent augmenter avec le traitement en association avec Aminazine et les médicaments provoquant des réactions extrapyramidales. Les médicaments qui stimulent l'hypotension, conjointement avec lui, provoquent un effet additif sur la pression artérielle.

Action anticholinergique lorsqu'il est utilisé en association avec des anticholinergiques. Lorsqu'il est pris en association avec des anticholinestérases, une faiblesse musculaire et une détérioration de la myasthénie peuvent survenir. L'administration simultanée d'antiacides avec de l'hydroxyde d'aluminium et de magnésium réduit la concentration de la substance active dans le plasma sanguin. Les barbituriques améliorent le métabolisme de la substance active en induisant des enzymes hépatiques microsomales, réduisant ainsi son contenu dans le plasma sanguin. Peut-être interaction antigonistique Aminazina et les amphétamines.

L'administration concomitante d'épinéphrine peut entraîner une hypotension et une tachycardie graves. L'amitriptyline augmente le risque de dyskinésie tardive. Le médicament inhibe complètement ou réduit l'effet antihypertenseur de la guanéthidine. L’aminazine avec le diazoxide peut provoquer une hyperglycémie prononcée, avec la doxépine - provoque l’hyperpyrexie, avec le zolidem et la zopiclone - une augmentation de l’effet sédatif, avec l’imipramine - augmente la concentration en imipramine dans le plasma sanguin.

L'aminazine avec du carbonate de lithium peut provoquer des manifestations extrapyramidales prononcées, un effet neurotoxique. Un médicament contenant de la morphine peut déclencher le développement d'une myoclonie. Associé à l’éfidrine, il peut affaiblir l’effet vasoconstricteur de ce dernier. Peut-être la détérioration des patients atteints de schizophrénie lors de l’utilisation de sminazina avec nortriptyline. Lorsqu'il est pris simultanément avec la pipérazine, des convulsions sont possibles. L'aminazine avec la fluoxétine augmente le risque de symptômes extrapyramidaux. Avec la chloroquine, la sulfadoxine, la concentration de chlorpromazine dans le plasma sanguin augmente, le risque de développement de l'effet toxique de la substance est élevé.

Avec la cimétidine peut réduire la concentration de chlorpromazine dans le plasma sanguin.

Analogues nationaux et étrangers

Ces médicaments sont des analogues signifie Aminazin:

  • Promactil,
  • Chlorazine
  • Gibanil,
  • Chlorpromazine,
  • Ampliactile,
  • Largactil,
  • Megafen,
  • Plegomazine,
  • Amplastie
  • Conomin,
  • Phenactil,
  • Ghibnal,
  • Kloproman,
  • Chlorhydrate de chlorpromazine,
  • La propafénine,
  • Torazin.

S'il est nécessaire de le remplacer par un analogue, il est nécessaire de le coordonner avec le médecin.

Prix ​​en pharmacie

Consultez le prix d'Aminazin en 2018 et d'analogues bon marché >>> Le prix de l'Aminazin dans différentes pharmacies peut différer considérablement. Cela est dû à l'utilisation de composants moins chers et à la politique de prix de la chaîne de pharmacies.

Lisez les informations officielles sur le médicament Aminazin, dont le mode d'emploi comprend des informations générales et le schéma thérapeutique. Le texte est fourni uniquement à titre d'information et ne peut servir de substitut à la consultation d'un médecin.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie