Savez-vous que la majorité des gens, soumis à un examen minutieux, peuvent facilement être comptés parmi les malades mentaux?

Les diagnostics, bien sûr, vont varier.

Et non sans humour, les médecins disent que chaque tiers justifiera facilement la présence de la schizophrénie. Et la tendance à la dépression prolongée - chaque seconde.

Environ tous les septièmes sont sujets à une agression incontrôlée et presque tout le monde peut se vanter d'une instabilité d'humeur!

Que pouvez-vous faire - tels sont les frais liés au rythme de la vie, à l’incapacité de se reposer, à une mauvaise écologie, etc.


N'attendez pas que la dépression passe d'elle-même. Plus tôt vous agissez, plus vite vous sortez de l'état dépressif.

Mais ne vous précipitez pas pour donner votre argent honnêtement gagné aux pharmaciens, préparez l'antidépresseur lui-même. Heureusement, la médecine traditionnelle offre un nombre suffisant d'antidépresseurs "faits à la main", qui peuvent également être utiles.

Un antidépresseur à base de romarin, d’aubépine et de racine-élécampane. Prendre 1 cuillère à soupe du mélange de ces plantes, brasser 400 ml d'eau bouillante. Attention! Le romarin est l’un des antidépresseurs les plus puissants, il est donc toujours très indésirable de le prendre. Écoutez votre bien-être et prenez cette infusion si vous sentez que vous avez vraiment besoin d'un remède tonique et tonique.

Antidépresseur à base de racines de Lyubka, Eleutherococcus et Menthe Poivrée. Prenez 1 cuillère à soupe de chacune de ces plantes, versez 1 tasse d'eau bouillante. Laissez-le infuser pendant 1 à 2 heures. Boire 50 ml 4 fois par jour, en ajoutant du miel à la décoction. Cet outil tonifie et renforce le corps, et restaure rapidement pendant les dépressions, la fatigue et la fatigue.

Antidépresseur à action tonique et immunostimulante. Prenez 2 cuillères à soupe d'aubépine et d'églantier, 1 cuillère à soupe d'ortie, 1 cuillère à thé de racines de Rhodiola et de Zamaniha, mettez-la dans un thermos et versez 2 litres d'eau bouillante. Insister 6 heures et boire 0,2 litres 2-3 fois par jour.

Traitement de la dépression sans antidépresseur à domicile

Traitement de la dépression à la maison - comment faire face sans antidépresseur?

Tout d'abord, le traitement de la dépression à la maison doit être distingué de l'élévation d'humeur habituelle. Après tout, nous avons tous des jours difficiles, des échecs au travail et à l'école, des déceptions amoureuses ou un manque d'inspiration créatrice.

Cependant, tout cela n’est pas encore une dépression, mais seulement un déclin temporaire, une apathie ou un découragement, un manque de ton ou une fatigue ordinaire.

Qu'est-ce que la dépression et comment la traiter?

Quant à la dépression, elle constitue une atteinte à la santé mentale et physique d'une personne. Elle est classée par les psychologues et les psychiatres selon des critères bien définis et a des causes différentes.

Pour ces raisons, il est possible d'utiliser l'un ou l'autre traitement pour la dépression. Après tout, tout le monde ne pourra pas (et tout le monde ne voudra pas) se tourner vers un psychologue ou un psychiatre pour se faire soigner.

Dépression liée à l'âge

Chaque personne dans la vie a des périodes différentes, qui peuvent être accompagnées d'une violation de la stabilité mentale. L'une des dépressions les plus courantes et les plus connues est, par exemple, la dépression sénile.

Dans de tels cas, on ne peut pas dire que le développement de l'organisme se déroule de manière anormale, car la vieillesse est un déclin général de l'organisme. Dans de tels cas, un traitement homéopathique est prescrit. Un complément peut être divers auto-entraînement psychologique et exercice.

Le plus important, c’est qu’une personne veuille se maintenir en bonne condition malgré son âge.

Un autre type de dépression liée à l’âge est la dépression postpartum, dont le traitement est même mis en évidence dans un domaine de soins distinct pour les femmes enceintes et les mères. Dans de tels cas, le traitement est prescrit par des médecins spécialistes, car l’altération de l’état mental est due à des modifications des facteurs hormonaux et postnataux. Pendant ce temps, les conditions créant une atmosphère globalement favorable: paix, musique relaxante, soutien des proches ne seront plus redondants.

Troubles de l'état physiologique et dépression

Dans de nombreux cas, le traitement de la dépression à domicile devrait commencer par l’élimination de la cause fondamentale. Et cela peut souvent être un facteur physiologique.

La dépression alcoolique est assez courante, par exemple. Et peu importe combien une personne affirme que l’alcool est capable de la détruire, il est nécessaire de procéder à un traitement complet, ainsi que d’éliminer les facteurs qui contribuent aux soins apportés à une personne dans le régime alimentaire. Cela lui permettra de faire face à la dépression et d’éviter les nombreuses maladies qui conduisent à l’alcoolisme. Plus d'informations sur le traitement des remèdes traditionnels alcoolisme à la maison, vous pouvez lire dans un article spécial.

La dépression survient souvent avec la ménopause. Dans ce cas, il sera impossible de parler de traitement avant que les efforts conjoints du médecin et du patient aident à éliminer la cause fondamentale.

Il ne faut jamais oublier que la dépression ne survient jamais "à partir de zéro". Elle a certainement ses propres raisons, et parfois ce n'est pas assez d'analyser soi-même et de parler «sous l'âme» pour la comprendre. Il est également nécessaire de faire appel à des médecins spécialistes s’agissant de la dépression, due à certains facteurs physiologiques.

Troubles de la santé mentale et mentale

La psyché humaine est très vulnérable, tout le monde s'en souvient. Nous avons souvent dû témoigner de la façon dont certaines personnes, tombées sous le «feu» des circonstances de la vie, se sont effondrées et ont perdu leur calme.

Par conséquent, il ne faut pas condamner une personne pour sa dépression, pour ne pas vouloir agir et parfois pour ne pas vivre. De plus, il est peu probable que cela aide à résoudre le problème, souvent les choses ne peuvent qu'empirer. Par exemple, la dépression réactive conduit souvent une personne au suicide si elle est laissée sans le soutien d'amis et de parents. Ici, vous devez faire très attention.

Les psychologues et les psychiatres ont longtemps étudié et classé le phénomène de la dépression. Plusieurs de ses formes sont mises en évidence:

  • périodique,
  • non périodique,
  • chronique

Dans certains cas (par exemple, après avoir subi un stress et des chocs nerveux, avoir participé à des événements mettant en danger la vie ou la santé), une dépression anxieuse se développe chez une personne. Cela signifie essentiellement que cela fait partie du passé et ne peut pas s'en débarrasser.

Ce n'est pas toujours assez de bons mots et un soutien amical pour faire face à cette violation de l'équilibre émotionnel. Rappelez-vous que:

  • il est parfois nécessaire de faire appel à un psychologue, psychanalyste, psychothérapeute ou même un psychiatre;
  • Le plus important est de ne pas en avoir peur!

S'adresser à un psychiatre n'est pas une reconnaissance de son infériorité ou de son insuffisance. C’est juste un moyen de protéger l’équilibre fragile de la psyché contre d’autres violations plus graves. Une dépression qui ne guérit pas avec le temps pourrait bien conduire une personne à des conséquences plus graves, plus difficiles à gérer.

Il convient de souligner que le traitement de la dépression à la maison se transforme trop souvent en auto-médication et peut prendre des formes de violence aussi sophistiquées contre soi-même qu'il est effrayant de penser.

Cependant, vous ne devriez jamais considérer la dépression comme irrésistible. Certes, il ne faut pas non plus la sous-estimer, car de nos jours, beaucoup d'adolescents, et même des adultes, s'éparpillent souvent autour du mot «dépression», le qualifiant d'apathie ou de paresse habituelle. C’est faux et illettré en termes de bonne approche pour évaluer sa condition.

Des antidépresseurs ou des remèdes populaires?

Les gens qui ont tendance à dramatiser et à se tourner vers des médicaments spéciaux sont supposés être capables de "soulager instantanément" la dépression. En attendant, le traitement de la dépression sans antidépresseur, comme le montre la pratique, est beaucoup plus efficace et sans danger.

Vous ne devez pas vous précipiter pour acheter de tels médicaments, même s'ils ont été conseillés par un spécialiste: les antidépresseurs coûtent chers et peuvent en outre produire un effet psychotrope, entraîner une dépendance et entraîner de nombreuses conséquences négatives. Et ils essaient souvent de traiter la dépression névrotique à l'aide de tels médicaments.

Est-il possible de traiter la dépression avec des remèdes populaires? Dans tous les cas, personne n'a jamais envisagé, par exemple, un traitement aux herbes nuisibles. Même si ici vous devez faire attention, ne choisissez que les herbes qui n'ont pas d'effets secondaires pour lesquels vous n'avez pas d'allergies ou d'intolérances. En outre, aucune plante ne sera une panacée pour les troubles mentaux.

Il est toujours important de vous comprendre (seul ou sous la supervision d'un spécialiste), de comprendre les véritables causes de la dépression et de les éliminer.

Que faire et que ne pas faire?

Il ne faut pas entrer dans la religion, dans une secte, dans l'alcool, sur Internet ou dans d'autres «espaces» conditionnels capables d'isoler la psyché du monde réel. Non seulement ils ne vont pas se débarrasser de la dépression, mais ils peuvent l'aggraver.

Traitez-vous raisonnablement, aimez-vous (avec modération, bien sûr), ne vous permettez pas de «boiter», quoi qu'il arrive. Rappelez-vous que non seulement votre vie dépend de vous, mais aussi du bonheur de vos amis et de vos proches. Si vous ne l'oubliez pas, gardez-vous de bonne humeur et la bonne humeur sera beaucoup plus facile.

Une activité vigoureuse et la créativité, les activités préférées et la communication avec des personnes séropositives sont peut-être le meilleur moyen de prévenir la dépression. Et pour le traitement aussi. Ils ne vous permettront pas de tomber dans cette "fosse", quoi qu'il arrive dans votre vie. Et si quelque chose est déjà arrivé et que vous êtes «dans la fosse», toutes les composantes positives de votre vie vous aideront à en sortir sans trop de difficultés.

Vidéo: Vladimir Dovgan explique comment sortir de la dépression

Vidéo: Comment vaincre la dépression, la dépression et la mélancolie? Plus de détails Vladimir Dovgan

Ces matériaux seront intéressants pour vous:

  • Comment faire face à la dépression post-partum?

Comment traiter la dépression à la maison - faire face aux antidépresseurs

Fatigue, apathie, mauvaise humeur - chaque personne est régulièrement confrontée à ces problèmes. Rester constamment de bonne humeur et se sentir bien est tout simplement impossible, mais dans certains cas, des troubles émotionnels permanents peuvent indiquer le développement d'une dépression. En même temps, tout le monde ne sait pas exactement comment cette maladie se manifeste, pourquoi elle peut survenir et comment traiter une dépression sans recourir à des antidépresseurs. Comprendre ces problèmes aidera estet-portal.com.

Quelles sont les raisons de la dépression?

Si vous décidez de commencer à traiter votre dépression à la maison, vous avez plusieurs options:

  • activité physique;
  • passe-temps favori;
  • thérapie animale;
  • la méditation;
  • techniques matérielles (par exemple, le dispositif innovant STIOTRON, voir mir-zdravi.ru);
  • aide d'amis et de parents, etc.

Pour traiter la dépression, vous devez déterminer la source du problème, qui peut être:

  • accouchement, ménopause (chez les femmes);
  • échecs personnels;
  • perte d'un être cher;
  • insatisfaction au travail;
  • certaines maladies, y compris les perturbations hormonales;
  • et beaucoup d'autres.

Pour que le traitement de la dépression soit efficace, vous devez d’abord déterminer la cause de l’état dépressif, ce qui n’est pas toujours possible. Par conséquent, si vous ne pouvez pas déterminer l’essence du problème, il vous suffit de contacter un spécialiste afin de ne pas vous nuire à l’auto-traitement.

Ensuite nous regardons:

  • symptômes de dépression;
  • comment traiter la dépression vous-même.

Symptômes de la dépression: comment distinguer la mauvaise humeur d'une maladie dangereuse?

Dans certains cas, nous avons tendance à ignorer les symptômes de la dépression, ce qui les confond avec le blues commun. L'apparition des signes suivants d'un état dépressif devrait vous alerter et vous encourager à consulter un médecin:

  • irritabilité;
  • la culpabilité;
  • insatisfaction envers vous-même;
  • incapacité à profiter;
  • la tristesse
  • réticence à voir les autres;
  • éviter la communication;
  • la passivité;
  • l'apathie;
  • le pessimisme;
  • détérioration de l'attention;
  • vitesse de réflexion réduite;
  • attitude négative envers le monde et soi-même.
  1. Symptômes physiologiques:
  • perte d'appétit ou besoin insalubre de nourriture;
  • douleur dans diverses parties du corps;
  • troubles du sommeil;
  • diminution de la libido;
  • violation de la motilité intestinale.

Faire un diagnostic en cas de dépression relève de la compétence d'un professionnel qualifié, mais le patient peut soupçonner la présence de la maladie pour un certain nombre de symptômes.

Comment traiter la dépression soi-même, sans demander l'aide d'un médecin?

La dépression nécessite une attention spécialisée. Au minimum, avant de traiter une dépression, il est nécessaire de s'assurer qu'elle est présente, ce qui n'est possible qu'après avoir consulté un médecin.

Cependant, même si le médecin vous a diagnostiqué une dépression, il n’est pas nécessaire de prendre des antidépresseurs, qui entraînent de nombreux effets secondaires et ne sont pas toujours le meilleur moyen de traiter cette maladie.

Par conséquent, si vous voulez vous débarrasser de la dépression vous-même, il vous faut:

Les pensées négatives poursuivent constamment les patients souffrant de dépression. La première tâche consiste donc à apprendre à s'en débarrasser. Cela aidera la méditation. Il est préférable que la pratique de détente soit collective. La lecture aide beaucoup de gens à se détourner du négatif - cela aide à détendre l'esprit et à détourner l'attention des problèmes.

  1. Prendre soin de la relaxation du corps

Grâce au biofeedback, le cerveau réagit aux changements du corps et inversement. Si vous démontrez au cerveau que votre corps est détendu, il répondra automatiquement par une libération de dopamine - et vous vous sentirez mieux. Cet effet peut être obtenu par des massages relaxants, des techniques de respiration spéciales, la méditation, des procédures de soins agréables et même un sourire.

  1. Essayez l'exercice physique

L'activité physique est nécessaire pour le corps pour diverses raisons, notamment pour maintenir une attitude positive. La sédentarité est l’ennemi de la santé physique et mentale. La dopamine est produite en réponse aux exercices, car le jogging à l'air frais, le roller, le vélo, le ski, la danse, l'aérobic, les jeux actifs - tous ces types d'activité physique contribueront à améliorer votre humeur.

Pour le traitement de la dépression, l'approche doit être globale: il est nécessaire de garantir une nutrition adéquate, une relaxation et une communication avec les proches.

  1. Suivez les principes d'une bonne nutrition.

Si le cerveau ne reçoit pas suffisamment de nutriments, il ne peut pas fonctionner normalement. Essayez donc de varier les menus et de fournir au corps des vitamines.

Les points ci-dessus sont quelques-uns des principaux traitements de la dépression. De plus, vous pouvez améliorer votre condition de différentes manières: bavarder avec des amis, marcher au grand air, pratiquer vos loisirs préférés, créativité, aromathérapie, chants et bien d’autres activités agréables. Apprenez à apprécier les petites choses et ne comptez jamais sur vous-même - laissez vos proches vous aider à retrouver l'amour de la vie!

Comment traiter la dépression soi-même à la maison. BEAUTYHACK

Elena Karachun, psychothérapeute au centre clinique régional de psychiatrie et de toxicomanie de Minsk, répond avec surprise: «Je rencontre souvent des situations dans lesquelles une personne doit au contraire être presque obligée de boire des antidépresseurs.. Mais pour prendre de tels médicaments, vous avez besoin d'indications et il ne s'agit pas uniquement de mauvaise humeur ou de découragement. Un médecin doit diagnostiquer une personne souffrant de dépression. "

Diagnostics

Chacun de nous au moins une fois dans sa vie avec certitude s'est diagnostiqué avec la dépression. Mais il y a souvent une substitution de concepts: on confond une mauvaise humeur avec une maladie grave et, inversement, on ne reconnaît pas la dépression, même si tous les signes sont là. Comment déterminer que seuls un psychothérapeute et un traitement antidépresseur complet peuvent vous aider lors de la prochaine attaque d'autoexcavation?

«Une personne entre progressivement dans la dépression: au début, la léthargie apparaît, l’humeur se dégrade, le niveau d’énergie diminue. À ce stade, peu de gens pensent que quelque chose ne va pas chez lui - dit Elena. - Ensuite apparaissent des symptômes physiques: diminution ou augmentation de l'appétit, dégradation de la qualité du sommeil, accélération des battements du cœur, maladies que les médecins ne peuvent pas expliquer (douleurs abdominales, migraine) commencent à se manifester. Le nombre de ces symptômes physiques permet de déterminer la gravité de la dépression: plus il y en a, plus la situation est difficile. Le plus souvent, c'est au moment de leur apparition qu'une personne décide de se tourner vers un psychothérapeute. Il existe des cas où un patient vit avec une dépression pendant deux ans et ne s'adresse à un spécialiste que lorsqu'il commence à mal dormir. Par conséquent, les gens consultent souvent un psychothérapeute dirigé par un autre médecin: un gastro-entérologue, un neurologue, un cardiologue ou un thérapeute. "

Raisons

On peut sans cesse parler de ce qui devient l’élan de la dépression: séparation douloureuse, problèmes au travail, perte, épuisement au milieu de maladies... Tout le monde sera tôt ou tard confronté à ce problème. Comment ces émotions affectent-elles le cerveau?

«Les neurones du cerveau interagissent avec les neurotransmetteurs - des produits chimiques biologiquement actifs», explique Elena. - Les plus célèbres d'entre eux sont la sérotonine, la dopamine, l'ocytocine, l'adrénaline, la noradrénaline, l'endorphine. Chacun est responsable de son propre domaine de travail: la sérotonine, par exemple, de l'humeur, la dopamine - pour le plaisir. Avec la dépression, l'équilibre de ces neurotransmetteurs particuliers est perturbé en premier lieu: l'humeur d'une personne se dégrade, les choses habituelles n'apportent plus de plaisir. Il y a des échecs dans le travail de la noradrénaline - ensuite, une personne ressent le manque d'air, les attaques de panique.

Afin de rétablir l'équilibre, vous devez boire des antidépresseurs, des inhibiteurs de la recapture des neurotransmetteurs. Ils ne permettent pas au neurotransmetteur de se désintégrer, ce qui prolonge et augmente ses effets.

Les antidépresseurs commencent à agir seulement deux semaines après le début de la réception. Un traitement varie généralement de six mois à un an.

Si vous entendez que la personne s'est sentie mieux après une pilule, sachez qu'il s'agit d'un effet placebo. Il a juste eu un sentiment de soutien. Il est inutile de boire un comprimé si vous êtes soumis à un stress intense. Une autre chose est que les gens confondent souvent les antidépresseurs avec les sédatifs ou les somnifères: en prenant ces derniers, ils pensent qu'ils se débarrassent de la dépression, mais en réalité, ils n'éliminent que les symptômes. "

Traitement

«Je suis un partisan de la monothérapie - un traitement avec un seul médicament», déclare Elena. "Mais il doit être soutenu par des conseils aux patients." Pour se comprendre, l'homme a besoin de force. Ils peuvent donner des antidépresseurs - et ensuite, il y aura une volonté de résoudre le problème. Mais il y a un autre aspect: à l'aide d'antidépresseurs, une personne peut devenir inactive, elle ne sera pas au courant de ses problèmes et ne voudra pas les résoudre. Par conséquent, avant de commencer à boire, même les médicaments anti-anxiété les plus simples, disponibles sans ordonnance, vous devez consulter un médecin. " Si vous buvez un antidépresseur à la sérotonine, évitez les aliments qui en augmentent le niveau dans le corps. Par exemple, des compléments alimentaires avec du tryptophane ou des antidépresseurs aux herbes avec des chasseurs. Sinon, le syndrome de sérotonine peut se développer en raison de la concentration élevée du neurotransmetteur.

Les antidépresseurs sont incompatibles avec l'alcool, mais ils peuvent être associés à des médicaments tels que des antibiotiques et des analgésiques.

Addictif

Très souvent, les gens disent qu'ils s'habituent rapidement aux antidépresseurs, ne peuvent pas dormir normalement sans eux et même les psychothérapeutes leur reprochent de leur avoir administré de la drogue. «Les antidépresseurs sont prescrits avec une petite dose, puis ils sont augmentés et à la fin du cours, ils sont à nouveau réduits afin que la personne ne soit pas angoissée ni paniquée», explique Elena. - Bien sûr, il existe des médicaments dont la demi-vie est très courte: si une personne oublie de prendre une pilule ou l'arrête soudainement, elle ne remarquera peut-être rien et vivra dans un état normal. Et il arrive que l'effet souhaité ne soit pas atteint et que vous deviez augmenter la dose ou modifier l'antidépresseur, car cela ne fonctionne plus. Le cours biologiquement peut ne pas être complet. Ensuite, vous devez réduire la dose, voir si les symptômes de la dépression réapparaissent et, si nécessaire, continuer à la prendre. La dépendance aux antidépresseurs peut survenir si le traitement était inefficace pour une personne, c’est-à-dire que le patient n’a pas changé la stratégie de comportement et n’a pas trouvé de moyen de sortir de la situation. Les personnes qui veulent boire des pilules sans résoudre leurs problèmes s’éloignent tout simplement de leurs expériences. Dans ce cas, il est nécessaire de parler à un psychiatre ou un psychothérapeute. "

Autres moyens

Qu'en est-il des autres médicaments qui agissent sur les neurotransmetteurs? Prenez au moins des nootropes qui aident à renforcer l'activité cérébrale. C'est très pratique pour beaucoup de gens: la capacité de travail augmente, le niveau de stress diminue. «Les médecins prescrivent des nootropes lorsqu'ils constatent une déficience cognitive (perte de mémoire et de performance mentale, perte d'attention)», explique Elena.

Au lieu de boire des substances nootropiques, une personne devrait comprendre pourquoi elle doit augmenter l'activité cérébrale. Peut-être que la force est à bout et que vous avez besoin de repos, pas de pilules.

«S'il semble à une personne qu'il a commencé à oublier beaucoup, il faut d'abord savoir s'il s'agit d'un excès d'informations. Si sa quantité n'est pas réduite, alors il n'y aura aucun effet à long terme de prendre des pilules. Tout cela est associé à la qualité de vie. Il existe différents types de nootropes qui agissent sur différents médiateurs. Par exemple, si vous buvez un nootrope à base d'acide gamma-aminobutyrique, il agira comme un liquide de frein. La personne sera très calme, sans peur, mais elle n'aura pas la motivation pour faire quelque chose, car les nootropiques n'élimineront aucune manifestation d'anxiété. Si vous buvez beaucoup de ces médicaments, le corps peut s'épuiser ou le système végétatif commence à en souffrir. ”

Trois histoires avec un résultat heureux

Nastya Sergienya, photographe:

- J'ai bu des antidépresseurs deux fois dans ma vie: à 14 ans et à 20 ans. La première fois que j'ai commencé à ressentir de la peur, de l'anxiété, je ne pouvais plus manger - un état absolument incompréhensible. Les symptômes physiques sont apparus sous la forme de nausées, une perte de poids brutale. Ma mère a décidé de consulter un psychothérapeute pour enfants qui m'a prescrit des antidépresseurs. La deuxième fois, les médecins ont également diagnostiqué la dépression. La prise des médicaments a duré six mois et j'ai même dû être hospitalisé pendant un certain temps. Et toute la faute d'un petit stress, qui se développe comme une boule de neige.

Au fil du temps, j'ai commencé à contrôler cet état et à l'interrompre sans prendre de pilules. Mais pour les débutants, c'est difficile. Cela semble banal, mais vous devez être capable de restaurer votre équilibre interne. Je le fais avec des livres de psychologie. Et il est également important de contacter un psychothérapeute compétent qui non seulement vous prescrira des médicaments, mais vous parlera également. Vous devez toujours suivre une approche intégrée du traitement.

Psychothérapeute compétente, le dosage correct d'antidépresseurs et une maîtrise de soi difficile m'ont aidée à faire face à la dépression.

Je n'ai jamais eu de problème à refuser des antidépresseurs. Mais d'abord, il y avait des difficultés avec le dosage. On m'a prescrit une grande dose de pilules, à cause de laquelle l'anxiété augmentait. Je ne pouvais pas rester immobile, mon appétit avait disparu, j'ai recommencé à perdre du poids. Les médecins ont dit que c'était une maladie normale, il fallait s'habituer aux médicaments. Mais j’ai compris que cela ne devrait pas en être ainsi, j’ai demandé à réduire la dose - et tout s’est mis en place. Il est important de sentir votre corps et de savoir ce dont il a besoin. Lorsque vous arrêtez de boire des antidépresseurs, vous devez accepter le fait que les pilules vous ont aidé et vous devez ensuite apprendre à gérer vous-même les problèmes. Certaines personnes ont de la difficulté à l'obtenir, c'est pourquoi cela peut créer une dépendance.

Natalia, rédactrice du portail Internet:

- Après le divorce, je suis allé à l'hôpital dans le département de névrose. Ensuite, mon poids était de 44 kg et ma taille de 170 cm, à cela s’ajoute la névrose constante: il n’est pas surprenant que mon ami ait décidé de me conduire chez le médecin. C'est alors que ma connaissance d'antidépresseurs s'est produite.

Je ne pouvais pas faire face à mes émotions, pleurant constamment, et en général, ce n'était pas très semblable à une personne qui veut quelque chose de la vie. Je me souviens très bien du moment où je suis entré dans la salle pour la première fois. J'étais alors très désolé pour moi-même, je me suis assis et fondit en larmes. Et le camarade de chambre dit: «Rien, nous avons tous encore pleuré ici. Après une semaine à prendre des pilules, tu vas rire. Elle n’a pas ri, mais elle a commencé à pleurer.

J'ai bu des comprimés pendant 21 jours et de l'hypnose, une thérapie de groupe, des injections de vitamines ont complété le traitement complexe. La thérapie de groupe alternait avec l'hypnose, après quoi il était nécessaire de rester silencieux pendant deux heures: être seul avec ses pensées.

Après mon congé, j'ai dû continuer à prendre le médicament pendant six mois, mais je ne l'ai pas fait. J'ai décidé que je pouvais tout gérer moi-même. J'ai jeté la recette et commencé à vivre sans aide sous forme de comprimés. Depuis quatre ans, je ne suis jamais revenu aux antidépresseurs.

Marina, docteur:

- Je prends des antidépresseurs depuis deux ans. Tout a commencé avec des surcharges constantes au travail, mon sommeil a été perturbé, une alarme est apparue. Mais même à ces signes de dépression, j'ai refusé obstinément de faire attention au début.

Au début, sur le conseil de ma mère, j'ai essayé de me reposer, d'être distraite du travail - rien n'y faisait. Ensuite, il a été décidé de prendre des antidépresseurs, que le psychothérapeute m'a prescrits. Ma mère a réagi avec scepticisme à cette nouvelle: «Les personnes fortes ne boivent pas de médicaments, il faut y faire face moi-même». Ma mère est médecin et est une autorité sérieuse pour moi. J'ai donc une nouvelle fois essayé de me soigner moi-même: j'ai commencé à marcher davantage, à prier, à essayer de me laisser distraire. Mais je ne pouvais pas faire de sport - une forte dépression et l’anxiété m’empêchaient; En conséquence, les attaques de panique ont commencé, j'ai commencé à étouffer et à trembler, en franchissant le seuil du travail. L'anxiété était si forte que je me sentais mal, même la nuit.

Je ne doutais pas que nous avions besoin de médicaments spéciaux. Et ils ont vraiment aidé. Initialement, les médecins ont dit qu'il serait nécessaire de prendre des antidépresseurs pour le reste de ma vie: l'anxiété est un trait de caractère dont il est difficile de se débarrasser. Mais, ayant changé de mode de pensée, je pouvais me contrôler, ne pas m'inquiéter si souvent et si péniblement.

Je me suis toujours trop concentré sur la réalisation d'objectifs, je voulais être le meilleur en tout et j'ai posé les mêmes exigences aux autres. Elle s'inquiétait pour ses erreurs, elle craignait que tout ce qu'elle avait accompli ne disparaisse en un éclair. Si j'avais le temps de réduire la charge et de changer le mode de vie, je pourrais me passer d'antidépresseurs.

Les médicaments aidaient à regarder la situation de l'extérieur, réduisaient l'anxiété et permettaient de travailler sur soi-même: éviter le perfectionnisme et la criticité.

Ma liste de choses à faire comprend maintenant des fleurs en croissance, des massages du visage et de longues promenades. Le principal moteur du progrès dans cette situation est la réticence à être un fardeau pour soi-même.

Les changements dans le bon sens ont influencé l'apparence: les muscles du visage sont devenus ton. Auparavant, pendant deux ans dans le miroir, un visage "abattu" de douleurs, d’expériences et de négativité m’a rencontré. Par conséquent, le seul inconvénient des antidépresseurs, je vois une diminution du désir sexuel, mais après la fin du traitement, tout redevient rapidement normal.

Texte: Julia Kozoliy

Matériaux associés de la vue d'ensemble

Regarde Traitement de dépression à domicile - 46 recettes!

Le mot dépression est un dérivé du latin "deprimo", littéralement traduit par écraser, écraser, ce qui nous donne une image complète de la maladie elle-même. Après tout, ce n’est un secret pour personne qu’une personne en état de dépression éprouve un sentiment de dépression profonde.

Les spécialistes de la dépression sont classés dans la catégorie des troubles mentaux. Une personne comme si "va en soi". Il cesse de se réjouir, traite indifféremment les autres et les événements se déroulant autour de lui, les mouvements deviennent lents. L'estime de soi en souffre, l'intérêt pour le travail qui était auparavant agréable est perdu. Parfois, la dépression entraîne une dépendance aux boissons alcoolisées, aux drogues. Dans les cas les plus graves, le suicide n'est pas exclu.

Parmi les troubles mentaux, la dépression occupe la première place en termes d'incidence de la maladie. La plupart du temps, les gens deviennent déprimés après soixante ans. Parmi les quarante ans, presque tous les dix ans. De plus, dans la plupart des cas, ce sont des femmes. Mais il existe aussi une dépression chez les adolescentes: environ 5% des enfants âgés de 10 à 16 ans souffrent de cette maladie sous une forme ou une autre de celle-ci. Et c'est parmi eux que les suicides les plus fréquents sont enregistrés.

Histoire de la maladie

Contrairement à la vision bien établie selon laquelle la dépression est une maladie de notre époque difficile, elle était connue dans l'Antiquité. Avec la seule différence que plus tôt il s'appelait "mélancolie". Les dossiers inestimables d'Hippocrate qui ont survécu jusqu'à nos jours incluaient les recommandations suivantes pour traiter la maladie: on donnait au patient une teinture d'opium à boire, des lavement et des bains de guérison, ainsi que des massages. Un fait intéressant est qu'Hippocrate a prescrit aux patients de boire beaucoup d'eau minérale provenant d'une source située en Crète. Des études sur la composition de cette eau ont montré la présence de magnésium, de lithium et de brome, ce qui a un effet bénéfique sur l'état des patients souffrant de dépression. En outre, on a prescrit au patient une sorte de "thérapie par le rire", c’est-à-dire recommandé de l'amuser par tous les moyens. Hippocrate a également noté un lien entre la dépression et la saison, la dépression et les conditions météorologiques.

Dans l'Egypte ancienne, on croyait que les démons ou les démons étaient coupables de dépression, qu'ils s'installaient chez une personne et traitaient la maladie à l'aide de rites pour leur expulsion.

Causes et types

Le plus souvent, une personne tombe dans un état dépressif après la perte grave d'un être cher, qu'il s'agisse de la mort ou de la séparation d'un être cher. Il est également difficile de perdre un emploi, une position élevée dans la société, etc. Ce type de dépression est appelé réactif, c'est-à-dire en substance, c’est la réaction de l’organisme aux circonstances extérieures.

Les causes somatiques sont considérées comme une utilisation incontrôlée de sédatifs ou d'hypnotiques, d'alcool et de drogues. Une telle dépression peut également se manifester comme conséquence de certaines maladies, notamment la maladie d'Alzheimer, l'athérosclérose cérébrale, les tumeurs cérébrales, la grippe et les traumatismes crâniens.

La dépression saisonnière est exacerbée principalement en automne et en hiver. En raison du manque de soleil. De même, ceux dont la journée de travail est passée dans des salles, des ateliers sans fenêtres peuvent tomber malades. avec lumière artificielle, avec une pénurie aiguë de sérotonine dans le corps.

Souvent, après avoir accouché, les jeunes femmes éprouvent des sentiments de dépression. Ce type de dépression s'appelle postnatal.

Les symptômes

Le premier symptôme de la dépression est un état dépressif qui dure plus de deux semaines.

Manque d’intérêt, réticence à faire un travail, actes qui apportaient auparavant satisfaction.

Fatigue inexpliquée, même si une personne peut rester assise pendant des jours.

Un sentiment de sa propre valeur, manque de talent.

Peur et anxiété sans raison.

La culpabilité pour tout ce qui se passe autour et même pour ce qui devrait se passer.

Incapacité à se concentrer sur une chose.

Attitude négative envers tout ce qui se passe.

Assister constamment à des pensées de suicide, de mort.

Perturbation de l'appétit - refus de manger ou, à l'inverse, appétit excessif. Et, par conséquent, une forte baisse ou un gain de poids.

Le sommeil est également perturbé - une personne a l'insomnie et quelqu'un s'endort constamment.

Traitement traditionnel

Tout d'abord, il convient de noter que seul un psychiatre devrait traiter le traitement de cette maladie. Après le diagnostic et la détermination des causes de l'état dépressif, les antidépresseurs, les procédures psychothérapeutiques et la réadaptation sociale sont prescrits. Il est recommandé au patient et à ses proches de changer son mode de vie et son mode de vie, si une personne continue le traitement ambulatoire, afin d'éliminer l'impact négatif sur le psychisme, entravant le succès de la maladie.

Yoga pour la dépression

Traitement folklorique

Pollen de dépression

Combien de plantes à fleurs existent dans la nature, pollen tellement et divers. Chaque type a ses propres propriétés curatives, et de nombreuses fois supérieures aux propriétés des potions préparées à partir de la plante elle-même. Nous vous donnons une liste de plantes dont le pollen est un excellent antidépresseur. Les doses recommandées pour le traitement sont les mêmes - une cuillère avant chaque repas.

  • Le pollen de tilleul est recommandé pour les patients dont la dépression est accompagnée d'insomnie.
  • Le pollen de fleur d’acacia est un sédatif puissant.
  • Le pollen de pavot rendra un sommeil réparateur. Mais vous devriez faire attention avec elle, étant donné son léger effet narcotique.
  • Le pollen d'aubépine normalise le travail du cœur et calme les nerfs.
  • Le pollen de concombre apaisera et soulagera les maux de tête. En outre, il est capable de restaurer l'immunité perdue.
  • Le pollen orange en fleurs se calme, agit en stimulant l'appétit et le tonique en général.
  • Le pollen de saule est un excellent sédatif.
  • Le pollen de romarin active l'activité du système nerveux, redonne force lors d'une fatigue chronique.
  • Le pollen de lavande, en plus de renforcer le système nerveux dans son ensemble, normalise le processus de digestion, soulage le gonflement et calme le cœur.

Médothérapie

  • Mélanger le pargu et le miel. Deux fois par jour, avant le petit déjeuner et avant le coucher, mangez une cuillerée à soupe du mélange.
  • La poudre de millepertuis séchée a la consistance d'une poudre et un demi-verre de poudre de millepertuis dans quatre cents grammes de miel liquide frais. Bien mélanger et placer dans un endroit inaccessible à la lumière pendant deux semaines. Mangez le mélange de miel et de haricots dont vous avez besoin d'une cuillère complète, trois fois par jour entre les repas.
  • Prenez à la fois les noix, le miel et les abricots secs. Hachez les abricots et les noix séchés dans un mélangeur ou de toute autre manière, placez-y du miel préparé et mélangez bien. Chaque jour, pendant un mois, deux fois par jour, avant le petit-déjeuner et le dîner, mangez une cuillerée du mélange.
  • Chaque soir, préparez un mélange d'une cuillère de miel et de jus, pressé d'un demi-citron. Manger ça devrait être deux heures avant la planification d'aller au lit.
  • L'excellent effet apaisant promet de prendre du miel avec de l'aloès. Séparez plusieurs feuilles d'aloès, rincez-les et séchez-les. Amenez-les à l'état de purée de pommes de terre et combinez cinquante grammes avec cent grammes de miel. Après une journée, le mélange est prêt à l'emploi. Trois fois par jour devraient être consommés à cinquante grammes de fonds pendant une semaine et demie.

Boissons antidépresseurs

Boissons de dépression

  • Une boisson relaxante peut être préparée à partir de mélisse et d’oranges. Pressez soigneusement le jus de quatre oranges. Prenez deux poignées de feuilles de mélisse fraîche, hachez-les et mélangez-les au jus d’orange. La boisson est très savoureuse et édifiante.
  • Le même effet a une boisson aux fruits à base de banane. Dans le bol d'un mélangeur, mettez la pulpe d'une banane, une cuillère de noyau de noix, une cuillère de grains de blé germés, versez 150 ml de lait naturel et une cuillère de jus de citron. Fouettez le tout à fond. Cuire et boire devrait être deux fois par jour.
  • Porter à ébullition un demi-litre de lait naturel, retirer et, après refroidissement, ajouter une cuillerée de crème fouettée. Remettre sur le feu, chauffer et verser cent grammes de chocolat noir haché dans le mélange de lait et de crème. Chauffer la boisson jusqu'à ce que le chocolat soit complètement fondu. Buvez chaud, saupoudrez de cannelle en poudre avant de servir.
  • Préparez cinq cents ml de thé noir fort à la cannelle. Mettez le thé préparé à chauffer sur le feu, ajoutez une demi-tasse de jus de cerise, quatre cuillères à soupe de rhum, le zeste, le citron enlevé et un peu de sucre. Ne chauffez pas plus de deux minutes et buvez cette délicieuse boisson vivifiante trois fois par jour.
  • Égayera la boisson selon la recette du vin chaud avec l'ajout d'ingrédients non traditionnels. Achetez une bouteille de bon vin rouge semi-sucré, versez-la dans un pot de volume approprié et mettez-la au feu. Pendant que le vin se réchauffe, ajoutez la noix de muscade au bout du couteau, une cuillerée de zeste d’orange, trois grains concassés de piment de la Jamaïque et de poivre noir, une demi-cuillerée de cannelle en poudre, quatre clous de girofle écrasés et une pincée de gingembre. Tenez le feu pendant environ cinq minutes et ajoutez les verts du basilic et de la cardamome. Les dernières épices - à votre goût. Trois minutes au chaud et retirer du feu. Si vous aimez le sucré - ajouter du miel ne fait pas mal. Buvez immédiatement quand il fait chaud. Avant la prochaine utilisation de la boisson doit être chauffée.
  • Pour le vin de pavot, achetez des graines de pavot, du vin rouge sec et un lit de semences de graines de tournesol. Versez le vin dans une casserole, ajoutez une cuillerée de graines de pavot et une graine de pâturin. Mettez sur le feu, chauffez à ébullition et laissez bouillir pendant dix minutes. Enlevez, laissez refroidir et buvez 100 ml de vin de pavot dix jours le soir. Après une pause de deux semaines, répétez le cours de dix jours.
  • La teinture de vin de raifort rétablira le pouvoir. Râpez cinquante grammes de racine de raifort sur une râpe fine. Versez un demi-litre de vin blanc fortifié. Partez pour dix jours dans un placard sombre. Prenez une cuillère trois fois par jour.
  • Excellent calme et retour tranquillité d'esprit sur Teinture Cahors. Pour un litre de Cahors, prenez cinquante grammes de baies d’aubépine, cinquante grammes de graines de cumin, d’aneth et de coriandre. Écrasez légèrement les graines et les baies, couvrez-les de cahors et envoyez-les dans un lieu inaccessible à la lumière du jour pendant une semaine. Puis versez-le dans une casserole avec les graines et les baies, mettez-le sur le feu et portez à ébullition. Retirez, trois heures plus tard, la souche. Buvez la teinture devrait être le matin, avant le petit déjeuner et le soir, au coucher, 50 ml.

Infusions, décoctions, teintures

  • La première plante contre la dépression est le ginseng. Cinquante grammes de racine hachée versent un demi-litre d'alcool médical. Vous pouvez insister et planter des plantes vertes, mais prenez-en une quantité de soixante-quinze grammes par cinq cents ml d'alcool. Insister trente jours. Filtrer la teinture prendre vingt gouttes trois fois par jour.
  • L'infusion d'angélique est recommandée en cas d'épuisement nerveux, d'insomnie et même d'épilepsie, ainsi que de miel pris par les abeilles dans ses fleurs parfumées. Hachez les racines et deux cuillères infuser un demi-litre d'eau bouillante. Au bout d'une heure, filtrez et buvez quatre doses à intervalles réguliers.
  • L'infusion de l'alpiniste montera de la clarté d'esprit et de la vitalité. Dans cinq cents ml d’eau bouillie, versez deux cuillères à soupe de matières premières végétales séchées et broyées. Attendez que cool. Buvez le filtré quatre fois par jour pendant une demi-tasse juste avant un repas.
  • De Aralia Manchu s'avère excellente teinture contre la dépression. Prenez cent grammes de racine d'aralia broyée, mettez-la dans un plat en verre et versez un demi-litre d'alcool médical. Deux semaines plus tard, la teinture est prête. Tendez et commencez le traitement, en prenant deux fois par jour, quinze gouttes - le matin et le soir.
  • Une infusion d'alcool d'Hypericum peut être préparée à partir de vingt grammes d'herbe sèche avec une pincée d'origan, de graines de coriandre et de thym. Versez les ingrédients végétaux dans un bocal en verre et versez-y les deux cent cinquante ml de vodka de haute qualité. Au bout de vingt jours, filtrer, presser les herbes dans la teinture et commencer le traitement en prenant deux fois par jour - le matin et le soir, vingt gouttes de teinture. Si vous souffrez d'insomnie, augmentez la dose du soir à trente gouttes.

Infusion de mélisse à la menthe

  • La menthe et la mélisse peuvent être brassées ensemble et séparément. Si vous préparez une infusion d'un type d'herbe, prenez une grande cuillère, si vous décidez de cuire à partir de deux herbes, puis une cuillère à café par tasse d'eau fraîchement bouillie. Laissez la matière première versée jusqu’à ce qu’elle soit refroidie. Buvez tout au long du processus et divisez-le en trois parties par jour.
  • Melissa est bon d'inclure dans les infusions d'équipe. Prenez, par exemple, les mêmes volumes de mélisse, de feuilles de myrtille, de millepertuis et de romarin. Écrasez, mélangez et maintenez une cuillère dans un verre d'eau bouillante pendant une demi-heure. Boisson filtrée avec addition de miel trois fois par jour, brassant chaque fois une infusion fraîche.
  • Une boisson délicieuse et vivifiante est obtenue à partir de la bourrache. Versez une cuillerée d'herbes séchées dans un verre d'eau bouillante. Après deux heures, filtrez et buvez une boisson utile pour améliorer votre humeur.
  • Une boisson florale à base de fleurs de lavande, anis et fenouil sera ravie. Séchez les fleurs avec vos paumes et versez une cuillère dans 200 ml d'eau bouillie. Une fois refroidi, filtrer la perfusion et boire. Il faut insister pour boire trois fois par jour, et bientôt il n’y aura plus aucune trace de dépression.
  • La boisson collective suivante, dont nous vous donnons la recette, contient de nombreux ingrédients, mais elle est si efficace que vous devez vous occuper de l’acquisition des ingrédients. Commencez par créer une collection d'angélique, de racines de lovage et de valériane, de fleurs de bruyère, d'aubépine et de lavande, de feuilles de millepertuis et de feuilles de mélisse, de cônes de houblon. Tous combiner dans un récipient, écraser et mélanger. Pour une consommation ponctuelle, versez une cuillerée du mélange dans 200 ml d’eau chaude, mettez la vaisselle sur le feu et faites bouillir pendant un quart d’heure après la cuisson. Retirer, filtrer dans un quart d'heure. Si vous aimez les bonbons, vous pouvez ajouter du miel. Cette boisson doit être bue trois fois par jour, peu importe si vous la préparez juste avant la réception ou toute la journée, le matin.
  • Parfaitement apaiser l'infusion de houblon, mélisse, camomille et racine de valériane dans le système nerveux. Et le houblon devrait être deux fois plus important que les autres composants. Tout écraser à l'état de poudre et verser deux cuillères dans quatre cent ml d'eau bouillie. Vingt minutes plus tard, filtrez et buvez toute l'infusion du jour en petites portions, la dernière dose juste avant le coucher. Une semaine de traitement avec cette infusion garantit la délivrance du blues.
  • Très intéressant remède floral efficace. La dépression vous a dépassé pendant la saison des glaïeuls - ne manquez pas l'opportunité de l'utiliser. Pour le traitement, des glaïeuls blancs sont nécessaires et, plus précisément, des fleurs. Arrachez-les finement et mesurez un verre plein, ajoutez quatre cuillères de fleurs violettes blanches. Transférer dans un plat en verre et verser deux cent ml d'eau bouillante. Fermer et réfrigérer pendant une semaine. Le huitième jour, filtrez, serrez les fleurs dans l’infusion et ajoutez une cuillerée de bicarbonate de soude. Boire un antidépresseur floral doit être pris peu de temps avant les repas, une cuillerée à soupe trois fois par jour.
  • La teinture sur vodka vous épargnera non seulement de la dépression, mais aussi du blues saisonnier. Dans un litre de bonne vodka, ajoutez un zeste finement haché, extrait d'un citron, une pincée de noix de muscade et une pincée de coriandre broyée séchée, deux clous de girofle épicés broyés, un gramme de racine d'Angélique broyée et dix grammes de mélisse. Laissez dans un endroit sombre et chaud pendant deux semaines. La teinture filtrée doit être ajoutée à une cuillère à thé.
  • Un remède très simple, mais non moins efficace, à cette technique, que les célèbres danseurs utilisaient pour maintenir le corps en bonne forme. Quand vous avez besoin de dépression Le soir, verser trois cuillères de paille d’avoine séchée en purée dans un demi-litre d’eau bouillie. Dans la matinée, filtrer et boire par jour en portions égales.

Infusion d'aubépine et de menthe

  • Préparez une boisson rafraîchissante et vivifiante à base de baies d’aubépine et de menthe. Pour ce faire, placez trois cuillères d’aubépine et de menthe sèche dans deux verres d’eau bouillante. Après une demi-heure, filtrer. Buvez 125 ml après chaque repas.
  • Ficus house - la base du prochain remède contre la dépression. Coupez quelques feuilles de ficus, lavez-les et séchez-les. Écraser et prendre environ cinquante grammes de gruau. Mettez-le dans cinq cents ml de bonne vodka. Après une semaine et demie, tendez. Il faut accepter trois fois par jour, en déposant quinze gouttes de teinture de ficus sur un morceau de sucre.

Boisson à la chicorée

  • Éloignez les mauvaises pensées de la racine de chicorée. Mais la poudre de réserve instantanée prête à l'emploi ne lui convient pas - ce sont des racines naturelles qui sont nécessaires. Écrasez-le aussi petit que possible, versez deux cuillères dans un verre d'eau bouillante, laissez refroidir. Il est nécessaire de boire une infusion de chicorée six fois par jour, une cuillère par cuillère pour éviter les mauvaises pensées.
  • La force de retour, augmenter la pression artérielle, qui tombe souvent pendant la dépression, une décoction de schisandra. Une cuillerée de fruits séchés hachés de citronnelle bouillir une demi-heure dans un verre d'eau. Décoction réfrigérée et filtrée matin et soir, en prendre une cuillerée.

Traitement de l'eau

  • Le plus simple consiste à frotter le corps avec une solution de sel. Dissolvez une cuillerée de sel dans un litre d'eau tiède, de préférence du sel marin. Humidifiez une serviette grossière avec beaucoup d’eau et frottez tout le corps du visage aux orteils.
  • Les bains de guérison sont généralement pris au coucher. Préparez une décoction de leurs jeunes brindilles de pin. Prenez un petit bouquet de branches, écrasez-les et recouvrez-les d'eau pour les recouvrir complètement. Mettez sur le feu et faites bouillir pendant une demi-heure après l'ébullition. Insistez encore pendant une demi-heure et ajoutez de l'eau filtrée à l'eau du bain à une température confortable. Plongez-vous pendant vingt minutes. Après le bain, ne rincez pas, épongez simplement le corps avec une serviette et allez au lit.
  • Faites une décoction d'un verre de racines de valériane dans un demi-litre d'eau. Ensuite, faites la même chose qu'avec une décoction de branches de pin.

Bains de dépression

  • Il est possible de préparer un bain avec décoction de myrte - excellent! À propos, le myrte, si vous l'ajoutez progressivement au thé, aidera également beaucoup à la dépression. Vous pouvez coudre des feuilles sèches de myrte dans de petits sacs en tissu mince et les disposer à la maison, au travail, etc.
  • Versez deux cuillères à soupe d'origan sec, d'ortie, de mélisse, de lavande et de camomille dans un thermos. Versez un litre d'eau bouillante dans les herbes. Au bout d'une demi-heure, filtrer et verser la perfusion dans l'eau pour un bain. Trempez-vous dans l'eau parfumée pendant vingt minutes et dormez.
  • Et deux autres frais supplémentaires pour les bains de guérison pour la dépression. Le premier: également les feuilles de chêne, l'origan, l'absinthe et la camomille. La seconde est très efficace: sauge et ortie, cônes de houblon et genévrier. Ils sont préparés par la méthode précédente.

Nutrition pour la dépression

Nutrition pour la dépression

  • Le porridge, qui devrait être mangé quotidiennement. Cela soulagera le blues et c'est très bon pour la santé. Deux cuillères à soupe de flocons d'avoine et deux cuillères à soupe de sarrasin sont réduites en farine. Faites bouillir deux cent ml d'eau, versez la farine de céréales. Remuez bien et laissez bouillir pendant environ dix minutes à feu doux. Versez deux cuillères de flocons d'avoine, deux minutes plus tard, éteignez le feu, ajoutez deux cuillères de sésame et de graines de lin à la bouillie et une poignée de noix ou de pignons. Mélangez, fermez le couvercle et laissez agir dix minutes. Manger pour le petit déjeuner.
  • Pour une collation, gardez une banane à portée de main. La mescaline qu'il contient dissipe les pensées noires et aide à faire face à la dépression.
  • Les carottes devraient toujours être sur votre table et en période de dépression - un must! Manger cent grammes de carottes crues par jour. Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas grignoter ce légume cru, faites-en du jus et buvez au moins un verre par jour.

Comment traiter la dépression à la maison - faire face aux antidépresseurs

Fatigue, apathie, mauvaise humeur - chaque personne est régulièrement confrontée à ces problèmes. Rester constamment de bonne humeur et se sentir bien est tout simplement impossible, mais dans certains cas, des troubles émotionnels permanents peuvent indiquer le développement d'une dépression.

En même temps, tout le monde ne sait pas exactement comment cette maladie se manifeste, pourquoi elle peut survenir et comment traiter une dépression sans recourir à des antidépresseurs. Comprendre ces problèmes aidera estet-portal.com.

Quelles sont les causes de la dépression?

Si vous décidez de commencer à traiter votre dépression à la maison, vous avez plusieurs options:

  • activité physique;
  • passe-temps favori;
  • thérapie animale;
  • la méditation;
  • techniques matérielles (par exemple, le dispositif innovant STIOTRON, voir mir-zdravi.ru);
  • aide d'amis et de parents, etc.

Pour traiter la dépression, vous devez déterminer la source du problème, qui peut être:

  • accouchement, ménopause (chez les femmes);
  • échecs personnels;
  • perte d'un être cher;
  • insatisfaction au travail;
  • certaines maladies, y compris les perturbations hormonales;
  • et beaucoup d'autres.

Pour que le traitement de la dépression soit efficace, vous devez d’abord déterminer la cause de l’état dépressif, ce qui n’est pas toujours possible. Par conséquent, si vous ne pouvez pas déterminer l’essence du problème, il vous suffit de contacter un spécialiste afin de ne pas vous nuire à l’auto-traitement.

Ensuite nous regardons:

  • symptômes de dépression;
  • comment traiter la dépression vous-même.

Symptômes de la dépression: comment distinguer la mauvaise humeur d'une maladie dangereuse?

Dans certains cas, nous avons tendance à ignorer les symptômes de la dépression, ce qui les confond avec le blues commun. L'apparition des signes suivants d'un état dépressif devrait vous alerter et vous encourager à consulter un médecin:

  1. Symptômes émotionnels:
  • irritabilité;
  • la culpabilité;
  • insatisfaction envers vous-même;
  • incapacité à profiter;
  • la tristesse
  1. Symptômes comportementaux:
  • réticence à voir les autres;
  • éviter la communication;
  • la passivité;
  • l'apathie;
  • le pessimisme;
  • détérioration de l'attention;
  • vitesse de réflexion réduite;
  • attitude négative envers le monde et soi-même.
  1. Symptômes physiologiques:
  • perte d'appétit ou besoin insalubre de nourriture;
  • douleur dans diverses parties du corps;
  • troubles du sommeil;
  • diminution de la libido;
  • violation de la motilité intestinale.

Faire un diagnostic en cas de dépression relève de la compétence d'un professionnel qualifié, mais le patient peut soupçonner la présence de la maladie pour un certain nombre de symptômes.

Comment traiter la dépression soi-même, sans demander l'aide d'un médecin

La dépression nécessite une attention spécialisée. Au minimum, avant de traiter une dépression, il est nécessaire de s'assurer qu'elle est présente, ce qui n'est possible qu'après avoir consulté un médecin.

Cependant, même si le médecin vous a diagnostiqué une dépression, il n’est pas nécessaire de prendre des antidépresseurs, qui entraînent de nombreux effets secondaires et ne sont pas toujours le meilleur moyen de traiter cette maladie.

Par conséquent, si vous voulez vous débarrasser de la dépression vous-même, il vous faut:

  1. Apprendre à détendre l'esprit

Les pensées négatives poursuivent constamment les patients souffrant de dépression. La première tâche consiste donc à apprendre à s'en débarrasser. Cela aidera la méditation. Il est préférable que la pratique de détente soit collective. La lecture aide beaucoup de gens à se détourner du négatif - cela aide à détendre l'esprit et à détourner l'attention des problèmes.

  1. Prendre soin de la relaxation du corps

Grâce au biofeedback, le cerveau réagit aux changements du corps et inversement. Si vous démontrez au cerveau que votre corps est détendu, il répondra automatiquement par une libération de dopamine - et vous vous sentirez mieux. Cet effet peut être obtenu par des massages relaxants, des techniques de respiration spéciales, la méditation, des procédures de soins agréables et même un sourire.

  1. Essayez l'exercice physique

L'activité physique est nécessaire pour le corps pour diverses raisons, notamment pour maintenir une attitude positive. La sédentarité est l’ennemi de la santé physique et mentale. La dopamine est produite en réponse aux exercices, car le jogging à l'air frais, le roller, le vélo, le ski, la danse, l'aérobic, les jeux actifs - tous ces types d'activité physique contribueront à améliorer votre humeur.

Pour le traitement de la dépression, l'approche doit être globale: il est nécessaire de garantir une nutrition adéquate, une relaxation et une communication avec les proches.

  1. Suivez les principes d'une bonne nutrition.

Si le cerveau ne reçoit pas suffisamment de nutriments, il ne peut pas fonctionner normalement. Essayez donc de varier les menus et de fournir au corps des vitamines.

Les points ci-dessus sont quelques-uns des principaux traitements de la dépression. De plus, vous pouvez améliorer votre condition de différentes manières: bavarder avec des amis, marcher au grand air, pratiquer vos loisirs préférés, créativité, aromathérapie, chants et bien d’autres activités agréables. Apprenez à apprécier les petites choses et ne comptez jamais sur vous-même - laissez vos proches vous aider à retrouver l'amour de la vie!

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie