La grossesse est l’un des moments importants de la vie d’une femme. Surtout inquiet et les futures mères nerveuses qui attendent le premier-né. Mais malheureusement, en plus des émotions cordiales, la femme en travail couvre souvent l'apathie et la somnolence.

Apathie pendant la grossesse

Les changements d'humeur pendant la grossesse sont fréquents.

Ceci est principalement attribué aux changements hormonaux dans le corps et aux changements globaux en cours.

Mais que faire avec une apathie et une faiblesse fréquentes? Est-ce une norme ou une déviation?

Pourquoi la paresse apparaît pendant la grossesse

Beaucoup de femmes remarquent que pendant qu’elles attendent un bébé, la paresse et l’apathie les envahissent. Ceci est normal, surtout au premier et au dernier trimestre. Quelles sont les raisons?

Je ne veux rien faire au début

Au début de la grossesse, la formation et la mise en place des organes internes et des systèmes de maintien de la vie du fœtus ont lieu. L'organisme de la future mère connaît des changements et des changements colossaux. Augmente fortement la charge, augmente la dépense d'énergie, de nutriments et d'oxygène, le fond hormonal est instable. Tout cela affecte directement l'état d'une femme: vous voulez dormir constamment, ne pas vous engager dans une activité physique, passer du temps à la maison. L'atmosphère est extrêmement variable, il y a une sensation de larmoiement, un sens accru d'empathie et de compassion pour tous.

En plus de ce qui précède, le corps commence à économiser de l'énergie et de la force, car à l'avenir, après la naissance d'un enfant, cela coûtera beaucoup plus cher.

Mais, avec une apathie et une somnolence constantes, vous devriez consulter un médecin, cela peut indiquer certains problèmes, tels que l'anémie ou des troubles mentaux.

Les principales raisons de l'état instable:

  • toxicose précoce;
  • l'anémie;
  • nutrition déséquilibrée et manque de vitamines;
  • stress fréquent;
  • manque de glucose dans le corps;
  • ajustement hormonal.

Apathie tardive

Au cours du dernier trimestre de la grossesse, la sensation de fatigue, de somnolence et de paresse s'explique non seulement par des modifications hormonales, mais également par des modifications physiques. Au cours de la dernière période, le ventre grossit rapidement, il devient inconfortable et difficile de se déplacer, d'effectuer des activités quotidiennes, ce qui provoque une irritation et un mécontentement. Les gros chargements fatiguent physiquement et moralement, ce qui constitue une raison supplémentaire d’apathie.

Les femmes qui souffrent de complications ou qui font partie d'un groupe à risque particulier sont plus susceptibles de vouloir ne rien faire et de se reposer le plus possible.

L'influence a l'âge de la femme en travail, il est logique qu'à un plus jeune âge, il est beaucoup plus facile de supporter et d'accoucher qu'après 35 ans. Mais ici tout est purement individuel et dépend de l'état de santé de la femme.

La paresse et la somnolence avant l'accouchement

Une semaine, deux avant l'accouchement - une des périodes les plus difficiles moralement et physiquement. Une femme veut accoucher et rencontrer l'enfant le plus tôt possible.

Je veux me mettre en forme, dormir dans une position confortable et me débarrasser des kilogrammes gagnés, qui fatiguent. Par conséquent, il est naturel qu’avant la date prévue, la future mère éprouve simultanément une double sensation de fatigue et de fatigue, et qu’elle soit émerveillée par le nouveau rôle.

Le corps fonctionne dans un mode d'économie d'énergie et conserve, accumule la force pour les nuits et les jours agités à venir. Les hormones sont aussi méchantes et se font sentir, imposant une empreinte de paresse et de découragement.

Causes pathologiques

La grossesse est un processus naturel, la nature conçue pour que ce soit une femme qui porte une nouvelle vie. Et il reconnaît inévitablement le sentiment de somnolence, l'apathie et Leni en raison d'un certain nombre de raisons pathologiques:

  1. Toxicose, en particulier dans les premiers stades. C'est très épuisant et enlève la force. Beaucoup de femmes du premier trimestre perdent du poids, car elles ne peuvent presque pas manger normalement.
  2. Changer les niveaux hormonaux. Après la conception, la progestérone augmente, ce qui constitue un fardeau supplémentaire pour le système nerveux.
  3. L'anémie se produit souvent pendant la grossesse, car la consommation de fer augmente chaque jour.
  4. Manque de vitamines et d'éléments nutritifs en raison d'une alimentation déséquilibrée.
  5. Le manque de sommeil dû à une position inconfortable, en particulier au dernier trimestre, provoque un épuisement physique et émotionnel.
  6. Un faible niveau de glucose contribue à un état d'apathie.
  7. Grossesse multiple. Dans ce cas, la charge est augmentée plusieurs fois, souvent accompagnée de complications supplémentaires, ce qui laisse une empreinte émotionnelle.

Conseils de psychologie

Pour que la grossesse se déroule sans encombre, les experts recommandent qu’au stade de la planification, elles soient examinées et testées afin de détecter les éventuels problèmes et d’éliminer les maladies héréditaires. Directement à une femme enceinte devrait suivre les règles:

  1. Bon sommeil Choisissez un oreiller confortable et des accessoires pour bien dormir.
  2. Bonne nutrition. Légumes, fruits, viande et complexes de vitamines.
  3. Passez beaucoup de temps à l'air frais.
  4. Autorisé exercice léger. Il y a des exercices spéciaux pour les futures mères.
  5. Observation régulière par un médecin.
  6. Évitez les situations stressantes. Essayez d’avoir des émotions plus vives, d’engager des ennuis agréables et de vous préparer à la naissance du bébé.
  7. Avec la permission du médecin, vous pouvez boire des tisanes, elles apaisent et stabilisent la condition. Le plus souvent, il est utilisé au deuxième trimestre.

La chose principale est une attitude positive. N'oubliez pas que la procréation est un processus naturel, que tout est fourni par la nature et que la médecine moderne fait face aux problèmes qui se posent.

L'apathie et la somnolence font partie des signes de grossesse qui accompagnent une femme en travail pendant neuf mois. La bonne attitude, une bonne nutrition et un bon sommeil - la principale garantie de santé. Mais les pleurs excessifs, la compassion, les changements d'humeur devront être endurés, cela est dû aux changements hormonaux. Il est important de noter les changements et d'informer le médecin, cela peut parfois indiquer une maladie.

Comment surmonter l'apathie pendant la grossesse

Le fait que, pendant la grossesse, il soit nécessaire de se détendre davantage et de n'émettre que des émotions positives, tout le monde le sait, mais comment distinguer les changements normaux et physiologiques du caractère et du comportement d'une femme de la pathologie? L'apathie pendant la grossesse survient assez souvent et ne nécessite pas toujours de traitement, mais tout le monde doit connaître les symptômes et les méthodes de traitement de cette affection.

Apathie - norme ou pathologie?

L'apathie pendant la grossesse est une maladie psychopathologique qui manifeste indifférence, indifférence à tout ce qui l'entoure, baisse de l'humeur et de l'activité physique. Pendant la grossesse, l'apathie est particulièrement dangereuse: une femme cesse de surveiller son état, ne suit pas les conseils d'un médecin et peut se blesser ou blesser son enfant.

Cet état doit être différencié des périodes de changement d'humeur ou de «paresse», caractéristiques de toutes les femmes enceintes et non pathologiques, mais permettant au contraire aux femmes de réduire leur activité et de se fortifier avant la naissance.

La principale différence entre l'apathie durant la grossesse et les épisodes temporaires de baisse d'activité réside dans la constance des symptômes et l'indifférence d'une femme face à son état. Parfois, cette maladie est très difficile à diagnostiquer, car les patients en cachent les symptômes ou présentent une forme active d’apathie, dans laquelle certains des symptômes sont absents. Par conséquent, il est très important que la femme enceinte et les personnes qui l'entourent soient au courant de l'existence d'une telle pathologie et des méthodes pour la traiter.

Causes de l'apathie

L'apathie pendant la grossesse peut être causée par diverses raisons: du déséquilibre hormonal au premier trimestre à la peur de l'accouchement au troisième. Il est très important de comprendre les causes de l'apathie avant la naissance, car cette affection peut entraîner le développement d'une dépression post-partum et d'autres complications. Il est également important de déterminer l'étiologie du processus - il suffit parfois que la future mère boive des vitamines pour retrouver son état normal.

Les causes les plus courantes d'apathie sont:

  • Le déséquilibre hormonal - la cause la plus fréquente d'apathie au cours de la première moitié de la grossesse est une modification des niveaux hormonaux. Une forte augmentation de certaines hormones et une diminution de d'autres provoquent une modification du travail du système nerveux et peuvent entraîner diverses perturbations.
  • Les maladies endocriniennes - l’hypothyroïdie, le diabète sucré et d’autres pathologies des glandes endocrines pendant la grossesse peuvent provoquer le développement de l’apathie.
  • Manque de vitamines et de minéraux - pendant la grossesse, la plupart des nutriments et des vitamines contenus dans les aliments sont consacrés à la croissance et au développement du fœtus, ce qui entraîne un déficit important du corps de la mère. Une carence en calcium, en vitamines B, D, A et en minéraux peut entraîner un épuisement du système nerveux et une perturbation de son travail.
  • Toxicose - les nausées, les vomissements, l’incapacité de manger et de se reposer normalement provoquent souvent une fatigue grave et un épuisement du système nerveux chez la femme enceinte et le développement de maladies neurologiques.
  • Grossesse multiple - Plus la femme a d'enfants, plus son corps est chargé et il n'est pas toujours en mesure de faire face à cette situation.
  • Des causes psychologiques - grossesse non désirée, peur de l'accouchement, situation psychologique grave dans la famille, stress ou traumatisme émotionnel subi peuvent provoquer l'apathie et d'autres troubles.

Les symptômes

L'apathie suspecte pendant la grossesse peut être fondée sur les motifs suivants:

  • Fatigue constante - une femme ne se sent pas du tout reposée, le moindre effort provoque une grande fatigue et il devient de plus en plus difficile de faire face aux choses.
  • Somnolence - même après un sommeil réparateur, il existe une sensation de somnolence et de fatigue. Je veux dormir constamment, quelle que soit l'heure de la journée.
  • L'absence de désir de faire quelque chose est caractérisée par la réticence d'une femme à faire quelque chose: travail, tâches ménagères, soins personnels ou souci de l'avenir du bébé.
  • Réticence à communiquer avec quelqu'un - une femme peut devenir fermée, la plupart du temps seule, sans connaître les besoins et les désirs de communication.
  • La réticence à quitter la maison se caractérise également par le désir d'être à la maison tout le temps, sans quitter votre chambre.
  • Un changement d'humeur est un autre trait caractéristique. En cas d'apathie, les périodes d'abattement peuvent être remplacées par de l'irritation, de l'agressivité et des pleurs.
  • Anxiété accrue - pendant la grossesse, les angoisses et les peurs surviennent souvent, mais dans ce cas, elles deviennent si prononcées qu'elles empêchent la patiente de mener une vie normale.

Il y a 3 formes d'apathie pendant la grossesse:

  1. Passif - la forme typique la plus commune. Tous les symptômes ci-dessus sont exprimés.
  2. Actif - cette forme est dangereuse pour ses conséquences. Une femme masque avec succès ses peurs, ses sautes d'humeur, son apathie, ses proches peuvent même ne pas être au courant de son état. Mais en raison de la tension interne constante, l'état du système nerveux du patient peut se détériorer considérablement et provoquer le développement d'autres pathologies, y compris des tentatives de suicide.
  3. Post-traumatique - se développe après des lésions cérébrales, des commotions cérébrales, etc. Cela se manifeste par un comportement inapproprié ou un brusque changement d'humeur.

Traitement

Le traitement de l'apathie pendant la grossesse commence par l'identification de la cause de la pathologie. Il est impératif d'éliminer cette cause ou de minimiser l'influence des facteurs négatifs sur le patient. En plus du traitement étiologique des femmes enceintes, il faut:

  • Changez votre mode de vie - une femme devrait dormir 8 à 9 heures par jour, se détendre davantage et passer au moins une heure par jour à l'air frais.
  • Mangez bien - cela vous aidera à éviter les carences en vitamines et autres problèmes de santé. Manger une femme enceinte devrait exclure les produits nocifs pour la santé du bébé à naître, mais être complet et agréable pour la femme enceinte.
  • Évitez le stress - tout stress pendant la grossesse est extrêmement nocif. S'ils ne peuvent pas être évités, il est possible de prendre des sédatifs à base de plantes ou un changement complet de l'environnement.
  • Faites de la natation, du yoga ou d’autres exercices - l’exercice est très important pour la normalisation du système nerveux. Les plus utiles sont la natation, le yoga, la marche ou l’aérobique spéciale pour les femmes enceintes.
  • Apprendre des techniques de relaxation - la capacité de se détendre et de se débarrasser des émotions négatives aide à normaliser l'état du système nerveux. Pour cela, des exercices de respiration, de méditation, de yoga, de peinture, de thérapie au sable ou tout autre type de loisir peuvent être utilisés.

Ce traitement n’est indiqué que dans les cas d’apathie légère et lorsqu’il identifie des formes graves associées à la dépression, il est nécessaire de faire appel à un psychothérapeute ou à un psychiatre.

Apathie pendant la grossesse: quelle est la raison et comment vous aider vous-même?

Ce n'est pas toujours la femme qui éprouve des émotions positives en portant un bébé. Souvent, la compagne de grossesse devient un blues, un isolement et une indifférence au monde extérieur. L'apathie pendant la grossesse est normale, mais vous ne devriez pas manquer les symptômes. Comment faire face à l'apathie?

Comment se manifeste l'apathie pendant la grossesse

Le principal signe d'apathie chez une femme enceinte est un changement fréquent d'humeur. Dans le contexte du bien-être général, l'humeur se dégrade soudainement, je veux m'éloigner des autres, pleurer, limiter le cercle de la communication. Le désir principal est de mentir et d'être seul. Ces symptômes sont considérés comme normaux, ils sont associés au fond hormonal de la femme.

Une femme enceinte peut présenter les signes d'apathie suivants:

  • fatigue
  • somnolence;
  • faiblesse
  • larmoiement;
  • irritabilité;
  • anxiété;
  • peur déraisonnable.

La condition peut être soit à court terme, et peut durer toute la grossesse.

Qu'est-ce qui se cache derrière l'apathie?

Pourquoi l'apathie et la rate surviennent-elles chez une femme enceinte?

  1. Ajustement hormonal. C'est la raison principale de l'apathie. En raison de changements hormonaux dans le corps, une femme peut ne pas ressentir la joie de la future maternité. L'apathie pendant la grossesse traduit l'indifférence et l'attitude diabolique envers l'apparence, les événements du monde qui l'entoure.
  2. Le diagnostic d'anémie. La femme n'a pas assez de force pour l'activité et les émotions dues au manque d'oxygène dans les cellules du corps.
  3. Alimentation déséquilibrée. Le bébé absorbe l'essentiel des vitamines, la future mère n'a pas assez d'énergie en raison du manque d'oligo-éléments.
  4. Long stress, manque de sommeil. Le corps a besoin de sommeil pour récupérer, une surcharge prolongée épuise son corps, physiquement, aucune force pour la joie. Humeur tout le temps décadent.
  5. Faible teneur en glucose. Le manque de cet élément affecte également l'humeur d'une femme enceinte.
  6. Toxicose. Au début, la plupart des femmes enceintes souffrent de toxémie. Nausée constante, vomissements, incapacité de conduire dans les échappements de transport. Il y a un désir - se débarrasser de l'état déplaisant.

Parfois, l'apathie devient un symptôme de la maladie mentale. Mais un tel diagnostic ne peut être posé que par un psychiatre compte tenu de l'état général et des autres signes de la maladie.

Besoin de faire quelque chose

Dans de nombreux cas, l'apathie pendant la grossesse est la norme. La situation n’exige pas l’intervention de médecins ni un traitement médicamenteux.

Mais si l'apathie dure très longtemps, si une femme ne veut pas se lever, si la dépression et la tristesse ne disparaissent pas, une telle santé peut conduire à la dépression - une maladie grave qui nécessite l'aide d'un spécialiste.

Comment puis-je aider

Pendant la grossesse, il est interdit de prendre la plupart des médicaments. Vous devriez donc essayer d'autres méthodes pour vous débarrasser du blues.

Vous pouvez vous aider en utilisant les méthodes suivantes.

Pouvoir

En ajustant le régime alimentaire, l’inclusion de complexes de protéines et de vitamines dans le menu pour compenser la carence en oligo-éléments.

Assez dormi. Une femme enceinte devrait dormir beaucoup, souvent le seul moyen de récupérer.

Activité physique

Marcher au grand air, faire de l'exercice ou du yoga pour les femmes enceintes.

Acceptation et aide des proches

Si une femme a un arrière, elle peut s'appuyer sur son mari et d'autres membres de sa famille, les signes d'apathie disparaissent rapidement. Mais les conflits, le stress, le mécontentement envers une femme entraînent une apathie prolongée.

Loisirs

Une femme enceinte devrait se reposer et faire ses activités préférées. Les signes d'apathie peuvent être des signaux du corps à la surcharge, le besoin de repos.

Communication

Une communication positive et agréable aide à éliminer les signes du blues. Il peut s'agir d'amis, de participants au forum pour femmes enceintes, de parents bien-aimés. Une telle communication est nécessaire pour soulager l'anxiété. L'apathie peut parler de la peur de l'accouchement, de l'incertitude, de la peur de s'occuper d'un nouveau-né.

Passe-temps

La grossesse est le moment de vous donner de l'attention. Tricoter, broder, lire, regarder vos films préférés et même faire les magasins peut être un moyen de sauver des sautes d'humeur. Ne te refuse pas le plaisir!

Soins personnels

Beaucoup de femmes à faire face au blues aident les procédures de beauté. Belle manucure, coiffure, nouvelle robe pour les femmes enceintes soulagera le désir.

C'est important! Si une femme n'a pas la force de lutter seule contre l'apathie et que son état s'aggrave, vous devriez alors demander l'aide d'un psychologue ou d'un psychothérapeute.

Vidéo: une psychothérapeute parle des causes de la dépression pendant la grossesse.

Apathie pendant la grossesse

La grossesse est un état particulier du corps et de l'âme d'une femme. Ce n'est pas une maladie, mais pas la santé. L'apathie pendant la grossesse est assez courante, ce qui est reconnu par les médecins comme étant normal et ne nécessitant pas de traitement. Les psychologues ont un point de vue légèrement différent.

Symptômes de l'apathie pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse est un phénomène anormal et potentiellement dangereux qui doit être régulé et contrôlé, avec lequel on peut et devrait travailler. L'apathie et dans aucun cas ne peut pas être autorisé à dériver, principalement parce qu'il a aggravé, se développe souvent en dépression sévère.

L'apathie est causée par des changements physiologiques normaux du fond hormonal d'une femme enceinte. Mais cela ne signifie pas que vous devez simplement supporter l'apathie, ne rien faire et laisser la femme dans cet état, souffrez de:

  • fatigue
  • somnolence
  • faiblesses
  • sombre,
  • larmoiement
  • le vide
  • sautes d'humeur,
  • la passivité
  • anxiété
  • irritabilité,
  • craintes déraisonnables
  • réticence à voir qui que ce soit et le besoin d'être isolé du monde.

Ce sont tous des symptômes d'apathie pendant la grossesse, que ni la femme elle-même, ni son environnement, ni le médecin qui observe la grossesse ne doivent rester inattendus ou obtenir des conseils: «Ne vous inquiétez pas de l'essentiel! Dans votre position, c'est impossible! ". C'est encore pire quand ils disent: «Vous êtes simplement éclaté!» Ou «Vous avez simplement un caractère si mauvais, si vous plongez dans l'agressivité!». De tels discours ne font qu'aggraver l'état de la femme enceinte et lui nuire, ainsi que le fœtus!

Une femme, et sans cela, un être tendre et vulnérable, et une femme enceinte qui devient comme une créature extraterrestre, elle a un état de conscience et d’énergie spécial dans cet état.

La grossesse n’est ni une phrase ni une conclusion «À tolérer avant la date limite!», Une femme n’est pas un otage de sa nature, elle peut et doit s’aider à faire face à l’apathie et à d’autres problèmes psychologiques (s’ils se présentent), de sorte que la grossesse ne soit pas une farine parfaite, mais une belle période de la vie.

Les médecins se soucient du corps de la patiente et, pour elle, qui n’a pas encore accouché, il est tout aussi important qu’ils s’occupent du bien-être psychologique de sa mère qui, avant sa naissance et quelques années après, est identique à son propre bien-être psychologique.

Avoir une mère heureuse bébé heureux et en bonne santé!

Causes de l'apathie chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit une énorme quantité de changements, la physiologie est reconstruite et change la femme littéralement devant nos yeux. Le corps de la future mère porte une nouvelle personne et le psychisme s’adapte à cette mission.

Tout le monde dit que la grossesse et la maternité sont le bonheur et l’événement le plus important de la vie d’une femme, mais qu’il faut profiter de cette période, mais une femme enceinte elle-même n’éprouve pas d’émotions vives, même si sa grossesse est attendue depuis longtemps et planifiée.

Que dire des cas où la grossesse n'était pas planifiée, n'était pas attendue lorsqu'elle n'est pas souhaitée? Et si cette période est accompagnée d'une toxicose terrible, d'insomnie, de brûlures d'estomac, d'essoufflement, d'œdème et d'autres "charmes"? Quand est-il possible de se réjouir et de s'amuser?!

Mais les femmes enceintes, pour tomber dans le désespoir, ne manquent déjà que des lignées qu’elles doivent incuber à la clinique prénatale, dans l’attente d’un rendez-vous chez le médecin.

Et si cela arrivait pendant la grossesse pour survivre au déménagement, au changement d’emploi, au divorce, aux difficultés financières et à d’autres situations stressantes? L'apathie dans de tels cas peut ne pas être simplement un effet secondaire d'une condition particulière, mais aussi le premier annonciateur de la dépression. Les femmes qui ont survécu à une grossesse qui avait été infructueuse ou très difficile couraient également un risque

Dès la seconde où elle apprend sa grossesse, la vie d’une femme est bouleversée, elle doit prendre conscience du fait qu’une autre personne vit en elle, dont elle est responsable et qui est obligée d’accoucher, puis grandit heureuse..

Une période de changement s'annonce: il y a une réévaluation des valeurs, un changement des priorités de la vie, des rôles, des responsabilités, des changements dans les modes de pensée et de vie, des projets pour l'avenir, la perception de soi et les relations entre les époux. Et tout cela dans le contexte d'un ajustement hormonal global et drastique du corps.

Outre l’ajustement hormonal, les causes de l’apathie chez les femmes enceintes sont les suivantes:

  • anémie (faible taux d'hémoglobine),
  • faible taux de sucre dans le sang
  • l'avitaminose,
  • mauvaise nutrition,
  • toxicose,
  • l'insomnie
  • surtension nerveuse
  • stress
  • maladie mentale.

Le risque d'apathie augmente lorsque plusieurs grossesses surviennent.

Comment faire face à l'apathie pendant la grossesse

Comme vous le savez, de nombreux médicaments étant contre-indiqués pour les femmes enceintes, l’option habituelle et rapide consiste à prendre une pilule de Valeryanka ou un autre antidépresseur léger pour se calmer, qui n’est plus une option.

Les hormones font tellement rage dans le corps d'une femme qu'il est très et très difficile de se maîtriser et de contrôler son humeur, en particulier pendant les trois premiers et les deux derniers mois de la grossesse, mais vous devez toujours faire tout votre possible pour vous débarrasser du blues.

Aidera:

  • nutrition adéquate, complète et équilibrée,
  • dors quand et combien tu veux (pas seulement la nuit mais aussi le jour),
  • marche au grand air
  • communication avec des gens agréables et positifs, des amis,
  • faire du shopping
  • passe-temps
  • yoga, natation, gymnase pour femmes enceintes,
  • lire des livres "vivants"
  • regarder vos films préférés
  • soins personnels (bain relaxant, manucure, coiffure et autres interventions esthétiques),
  • aroma-, couleur, musique, art-thérapie.

Il est beaucoup plus difficile de contrôler l'humeur et le comportement des femmes enceintes que toutes les autres personnes. Par conséquent, l'aide du cercle restreint, de la famille, en particulier du mari, revêt une importance capitale.

Pas étonnant qu'ils disent que le meilleur cadeau qu'une mère puisse faire à son enfant est de choisir un bon père pour lui. Ce sont les soins, l'attention, le soutien du mari et sa capacité à fournir à sa femme et à son bébé tout le nécessaire pour sauver de l'adversité et du malheur - la clé du succès de la grossesse et de l'accouchement.

Si la future mère ne parvient pas à faire face à l'apathie de manière autonome et si l'aide de ses amis et de sa famille est inefficace, vous devriez contacter un psychologue.

l'apathie pendant la grossesse est normale.

Salut les filles, j’ai été tourmenté, je ne peux pas sembler que je suis en train de mourir de faim, avant je ne pouvais pas rester assis avec mes amis, mais avec mon mari et mes invités, mais j’étais dans des clubs, et maintenant je ne veux plus communiquer avec personne pendant plusieurs mois, ni avoir de relations sexuelles Je ne veux pas marcher ou même au téléphone, je ne veux parler à personne. la voisine vient, et je me cache sur le balcon, le mari sort en disant que je dorme ou pas, je sors de la maison pour ne pas m'entendre et me voir. En général, alors que je débute complètement le contact, les camarades de classe se retirent, en général une sorte de kapets. Toute la journée bêtement assis à la maison et chassant une télé...

Application mobile "Happy Mama" 4.7 La communication dans l'application est beaucoup plus pratique!

Normalement, je ne veux pas voir personne et communiquer avec personne, ne dort bêtement pas toute la journée et lis des livres, ou regarde la télévision

Me voici la même

J'ai aussi eu l'apathie. seulement pire. Je n'ai même pas déchiré les films n'ont pas réagi. les êtres chers sont morts, je n'ai même pas pleuré. jamais nerveux. comment tous les sentiments sont coupés au moment de la grossesse.

Moi aussi, je n’ai rien à faire, des amis ont décidé de venir les voir, je les ai donc repoussés, je ne veux pas parler au téléphone, surtout depuis longtemps, je ne veux voir personne, mon mari est agaçant, le travail est également là, mais je suis un peu distrait par cela.

et vous pouvez facilement acheter, à votre guise, à 20 semaines avec le premier vêtement que j'ai déjà acheté mes premiers vêtements et à 26 ans je me tenais déjà près du fauteuil roulant. cette fois après NG, nous prévoyons de commencer à stocker, bien que le principal avantage réside dans tout.

c'est à propos du téléphone aussi. avec les mamans, parlez normalement, joyeusement. mais les amies appellent bêtement, je ne prends pas l’appel, car elles ne savent pas parler pendant 5 minutes. et je ne peux plus le supporter. et donc tous les habitants de Mesa avant la dépression n’ont pas commencé, ils ont appelé pour me dire qu’ils prendraient quoi à l’intérieur de la maternité après la naissance. Maintenant, j’ai besoin de l’écouter tous les jours?

)))) rendre visite à des amis heureux, se laisser distraire, mais ne pas boire beaucoup

c'est ça que personne ne veut... en général, éloigné de tous les amis

J'ai la même position assise, je ne vais nulle part, je ne veux rien et personne… Je suppose que les hormones sont vilaines ici

ici maintenant Je n'ai jamais pensé qu'un méridor serait comme un taureau pour toucher toutes sortes d'hormones et de toxicoses de la toxicose. jusqu'à 18 semaines m'a tourmenté, maintenant des brûlures d'estomac avec apathie

oui, les taxis se sont retirés à 13 semaines, brûlures d'estomac et douleurs ((je les mange... j'espère que ça va bientôt passer. Prenez soin de vous. Tout ira bien, l'essentiel est que les niches de ma fille se développent en bonne santé. Vous vous rencontrerez un peu dans 3 à 2,5 mois. et nous ne le serons pas bientôt. Alors prenez soin de vous et mangez des bonbons parfois ils aident aussi =)))

En passant, Yulek, en vain, votre mari ne m'a pas laissé le petit magasin me faire ça. Ça m'aide à remonter le moral. Mon mari et moi avons déjà acheté beaucoup de choses pour un petit, nous allons faire des courses tranquillement le week-end, c'est très agréable pour mon enfant de tout choisir. Je pense qu’ils n’ont pas tout acheté, alors je pense que vous avez également la possibilité d’acheter quelque chose.

Bien sûr, même si tout a été acheté, je commencerai moi aussi à acheter, tout est toujours utile. même si ce n’est pas pour le moment, même pour une robe trop grande. quelle belle les coudre maintenant. Donc, le 8 mars, il faudra acheter du fil. Après demain, la belle-mère viendra un jour, elle vient d'appeler, elle est incroyablement heureuse, elle va donc rapidement me faire oublier l'apathie de ma tête.

c'est bien ne sois pas triste

Il me semble que toutes les manifestations au moment de B... sont normales.

J’ai commencé avec une terrible dépression... aurait dû être le premier jour de la CA... Je ne suis même pas allé au travail, je pensais être déprimé à la maison... j’ai aussi acheté des sédatifs... j’ai pensé qu’il tombait du sommeil... je ne suis pas sorti de mon lit ce jour-là.

maintenant, moi aussi, je n'ai plus aucune envie de faire l'amour, même quand mon mari est aussi énervant… un pauvre mari agaçant qu'il endure.

Je n’ai aucune envie de faire quoi que ce soit à la maison... avant d’avoir la loi sur Sat... à nettoyer toute la maison... maintenant je ne nettoie que si je peux dessiner à la télévision avec mon doigt et laisser la cuisine à la disposition de ma mère et de sa belle-mère.

Eh bien, j'espère que tout ira mieux... au deuxième trimestre, en ce moment, la toxicité est en train de tourmenter... et la chasse est juste pour mentir

mais au contraire, au cours du premier trimestre, j’avais tellement d’énergie et de désir, mais je n’avais pas le temps, j’ai travaillé pendant des jours et maintenant, je ne veux pas tomber malade à l’hôpital et je ne peux pas me forcer. Je cuisine à force, pour que le mari n'éteigne pas les nageoires aussi, quand tout va très mal en été, et ne le desserre pas pendant une semaine à cause des brûlures d'estomac sans fin. oh cauchemar plus court

passera... c'est les hormones à blâmer

Je pensais vraiment que c'était juste ma condition. La condition est juste terrible, tous les symptômes sont énumérés ci-dessus.

Je me sens mal aussi. La condition est sur le point de fondre en larmes, mais il n'y a aucune raison. Je ne veux rien. Le mari est furieux.

Causes de l'apathie chez les femmes pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse est une affection assez courante. Et bien que cela soit considéré comme anormal, les médecins lui donnent une explication. Tout dépend des changements qui surviennent dans le corps d'une femme pendant la grossesse.

Apathie chez la femme enceinte: norme ou pathologie?

En règle générale, la nouvelle qu’une femme attend un enfant suscite des sentiments et des émotions positifs. Mais dans certains cas, le développement d'un état apathique et même dépressif est possible. Les femmes sont particulièrement sensibles à cette humeur en début de grossesse. Une femme qui attend un enfant change d'humeur. Ainsi, optimiste dans le passé, une femme peut devenir soudainement retirée, triste, indifférente, submergée par le découragement et la paresse. La femme et son entourage doivent comprendre qu'il ne s'agit pas d'une déviation de la norme. Dans la plupart des cas, la situation ne nécessite pas de traitement médicamenteux, mais il ne faut pas non plus l'ignorer.

Bien que l'apathie pendant la grossesse ne soit généralement pas un problème grave ni un écart par rapport à la norme, dans certains cas, ce n'est pas le cas. Un état d'apathie et de paresse est nécessaire à l'accumulation d'énergie dont une femme aura besoin pour toute la période de gestation et d'accouchement. La norme ne peut être considérée que comme une manifestation à court terme et épisodique de l'apathie. Si une femme est constamment en état de découragement, de tristesse, etc., cela peut avoir un impact négatif sur sa santé physique et mentale, même une véritable dépression.

Variété d'apathie

Les médecins divisent cet état de manière conditionnelle en plusieurs types:

  1. Etat passif. Le type d'apathie le plus courant chez les femmes enceintes. Les signes en sont exprimés très clairement: la femme perd nettement son intérêt pour la vie, pour tout ce qui se passe. Étant donné que les changements sont très visibles, d’autres peuvent prendre des mesures à temps pour aider une femme à faire face à une situation difficile.
  2. État actif Le type d'apathie le plus dangereux, car asymptomatique chez les autres. Tous les processus et les changements dans l'état ont lieu à l'intérieur d'une personne. Le danger est que la personne soit en fait si psychologiquement mauvaise qu'elle puisse même tenter de se suicider.
  3. État post-traumatique. C'est une lésion cérébrale traumatique, à la suite de laquelle des changements d'humeur peuvent se produire. Un tel état se manifeste par des réactions inadéquates, une hystérie, une névrose.

L'apathie chez les futures mères s'accompagne de signes caractéristiques permettant de déterminer la condition d'une femme. Une femme doit d'abord comprendre que la santé de l'enfant à naître dépend directement de son humeur et de son état. Elle doit donc lutter consciemment contre les sautes d'humeur, la nervosité, l'hystérie, etc.

Signes et causes d'apathie chez les femmes enceintes

Il existe un certain nombre de symptômes permettant de déterminer l'état d'apathie chez une femme. Tout d’abord, ils concernent les changements de comportement et d’humeur:

  • L’humeur d’une femme change radicalement d’un pôle à l’autre;
  • une femme recherche la solitude, se concentre sur elle-même et sur ce qui lui arrive;
  • apparaissent la paresse, la distraction, la somnolence;
  • l'appétit s'aggrave;
  • la future mère se fatigue vite;
  • larmoiement accru, larmes sans raison;
  • réticence à faire quoi que ce soit;
  • craintes déraisonnables.

En même temps, il est parfois impossible aux autres de comprendre la raison d’un changement aussi brutal de l’humeur d’une femme.

Causes de l'apathie

La cause la plus fréquente de cette affection est constituée par les changements hormonaux qui commencent au tout début de la période de gestation. Aucune femme ne peut influencer ce processus, elle ne peut donc pas contrôler son état. Les femmes du premier trimestre de la grossesse sont particulièrement sujettes à cette affection, ce qui s’explique par le fait qu’en plus des changements hormonaux, c’est précisément pendant cette période que les femmes se sentent particulièrement fatiguées, ce qui peut également provoquer une apathie. Les expériences concernant la nouvelle situation, le développement du bébé, des facteurs environnementaux et autres - tout cela a un impact direct sur l'état physique et psychologique de la future mère.

Les médecins soulignent un certain nombre d'autres raisons pouvant provoquer une telle condition:

  • nutrition déséquilibrée;
  • l'hypovitaminose;
  • l'anémie;
  • troubles du sommeil, en particulier l'insomnie;
  • taux de sucre inférieur à la normale;
  • la toxicose;
  • troubles mentaux;
  • grossesse multiple;
  • charges nerveuses.

Les catégories suivantes de femmes enceintes sont également à risque:

  • les femmes suspectes qui sont difficiles à supporter les changements de la vie;
  • les femmes très actives et actives qui, avant la grossesse, ne se permettaient pas de se reposer et de se détendre;
  • les femmes qui ne planifiaient pas ou ne voulaient pas du tout de grossesse.

Chaque femme qui porte un enfant surestime sa vie, ses opinions sur elle et ses possibilités. Même si une femme a un système nerveux naturellement stable, pendant la grossesse, elle peut devenir très anxieuse et se soucier de n'importe quelle raison.

Comment aider la future maman

La condition d'une femme dépend en grande partie de son environnement, des conditions créées pour elle. Alors, que peuvent faire les proches pour prévenir l’apathie ou stabiliser la condition d’une femme:

  1. Compréhension Soutien moral, réponse calme au comportement parfois étrange et insupportable de la future mère - c’est la position que devraient adopter les membres de la famille. Douleurs, censures, conflits et autres situations stressantes - tout cela peut conduire à une dépression et même à une fausse couche.
  2. Régime alimentaire Une violation du système nerveux entraîne souvent une carence en vitamines et en oligo-éléments. Pendant la grossesse, il est nécessaire d'inclure dans le régime alimentaire des aliments riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Vous ne devriez pas trop manger la nuit, en particulier de manger des aliments lourds. Un médecin peut obtenir des recommandations sur la prise de vitamines.
  3. Activité Bien sûr, il n’est pas nécessaire de faire du sport professionnellement avec un enfant. Mais pour marcher au grand air, des exercices légers le matin sont tout simplement nécessaires. Ils chargent avec énergie, gaieté.
  4. Reste Une femme devrait pouvoir se reposer quand son corps le demande. Par conséquent, le mari et les autres membres de la famille doivent faire tout leur possible pour que la femme enceinte ne soit pas occupée par le travail ou les tâches ménagères.
  5. Le sommeil C'est un outil efficace pour se débarrasser de l'apathie et la prévenir. Il est nécessaire de rattraper le régime quotidien afin de donner plus de temps pour dormir, en particulier pendant les 3 premiers mois.
  6. Communication Une femme devrait communiquer avec d'autres personnes. Il peut s'agir de petites amies, d'amis à l'école des futures mères, etc. Ceci est particulièrement important au cours du dernier trimestre, lorsqu'une femme est angoissée et a peur de l'accouchement, ce qui peut également provoquer un état d'apathie.

Mais contrairement au premier trimestre, ce ne sont pas la paresse et le sommeil qui aideront, mais l’activité, le mouvement et la communication.

Méthodes de traitement de l'apathie pendant la grossesse

En plus de prendre soin de ses proches, la femme elle-même peut également prendre certaines mesures.

Par exemple, voici ce que vous pouvez faire:

  1. Mode de vie actif. La grossesse n'est pas une raison pour refuser une activité ou un sport. Vous pouvez vous inscrire à un groupe de yoga pour femmes enceintes ou aller à la piscine - c'est utile pour la santé physique et mentale.
  2. Habille-toi bien. La grossesse n’est pas une raison pour porter des robes informes. Vous pouvez trouver beaucoup de choses élégantes pour les futures mères. Cela n'a aucun sens de les acheter en grande quantité, mais cela vaut toujours la peine d'acheter 2-3 ensembles.
  3. Prenez soin de vous. Par exemple, vous pouvez vous rendre dans un salon de beauté pour n’importe quelle procédure (par exemple, un massage du visage, une manucure, etc.).
  4. Environnement. Une femme doit choisir consciemment son environnement. Les pessimistes, les négativistes et les hypocondriaques n’ont pas leur place à côté d’une femme dans la période d’attente pour un bébé. Consciemment besoin d'éviter de tels individus.

Et la chose la plus importante est la bonne attitude. Une femme devrait s’adapter au fait que la grossesse est un moment heureux dans sa vie. Même si souffrant de toxicose ou autre inconfort, c'est toujours un moment de joie. Si les mesures prises ne vous aident pas, contactez un psychologue. Ce dernier aidera à comprendre la vraie cause de cet état et à le résoudre. Il n’ya rien de mauvais ou d’anormal à cela: un spécialiste aidera rapidement à faire face à l’apathie et la future mère sera en mesure de vivre toute la période de sentiments positifs qui attendent son bébé.

Paresse et apathie pendant la grossesse - principales causes et méthodes de lutte

Quelle peut être la cause de l'apathie pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse n'est pas un phénomène normal, mais il arrive que certaines femmes développent cette maladie au cours de cette période de la vie. L'apathie pendant la grossesse se caractérise par un changement de comportement de la future mère et de son humeur.

Ainsi, une femme auparavant positive et sociable devient soudainement retirée, déprimée et indifférente aux événements qui se déroulent, et le désir de faire quelque chose est perdu. D'une part, l'état d'apathie dans la période de port d'un enfant n'est pas extraordinaire, mais d'autre part, il ne vaut pas la peine de le laisser passer.

Vous devez savoir ce qui cause l'apathie pendant la grossesse, comment cela se manifeste et comment le traiter.

Facteurs provoquant l'apathie

Comme vous le savez, dans les premiers stades de la grossesse, le corps de chaque femme enceinte subit d’énormes changements qui se produiront tout au long de la période de portage du bébé.

Tous les processus et changements physiologiques qui se produisent conduisent au fait que la future mère ne change pas de jour en jour, mais d’heure en heure.

Et si d’un point de vue physique, le corps est en quelque sorte capable de s’adapter à ces changements, la psyché ne parvient pas toujours à s’adapter.

Comme d’autres le pensent souvent, la grossesse et la maternité sont les périodes les plus heureuses de la vie. Cependant, la future mère elle-même n’est pas toujours perçue aussi positivement et ressent facilement les événements qui se déroulent, en dépit du fait que la grossesse était planifiée et attendue depuis longtemps.

Que dire de la situation où la grossesse a eu lieu n'est pas planifiée et n'est pas souhaitable? Et si la situation est aggravée par le fait qu’une forte toxémie s’est développée, souffrent-ils d’insomnie, de brûlures d’estomac persistantes, d’un essoufflement, d’un œdème et d’autres facteurs qui accompagnent toute la grossesse?

Et la future mère a moins besoin de se sentir découragée. Une seule file d'attente pour consulter un médecin dans une clinique prénatale suffit à cela.

Tout est aggravé si la future mère subit un déménagement, un changement de lieu de travail, un divorce avec son conjoint, un manque de moyens financiers et d’autres situations traumatisantes au point d’attendre la naissance du bébé.

Il n'est pas du tout surprenant qu'après toutes ces difficultés de la vie, une femme ait commencé à se différencier par son apathie. Une telle condition peut laisser présager une dépression.

Toutes les conditions de vie difficiles vécues au cours de la restructuration hormonale sont susceptibles de décourager les futures mères. Outre les modifications du contexte hormonal, les auteurs de cet état peuvent être:

  • taux d'hémoglobine réduit dans le sang;
  • diminution de la glycémie;
  • carence en vitamines dans le corps de la future mère;
  • mauvaise alimentation et régime alimentaire;
  • état de toxicose;
  • l'insomnie;
  • stress et tension nerveuse;
  • pathologies mentales.

Le risque d'apathie augmente lorsqu'une femme s'attend à la naissance de plusieurs enfants à la fois.

Signes d'apathie pendant la grossesse

Bien que l'état d'apathie puisse être assez naturel, cela ne signifie nullement qu'il n'est pas nécessaire de s'en débarrasser. Comment comprendre que la future mère est apparue apathique? Les symptômes suivants feront ceci:

  • état de fatigue;
  • somnolence;
  • faiblesse générale;
  • découragement et larmoiement;
  • sentiment de vide;
  • sautes d'humeur;
  • la passivité causée par l'indifférence à l'égard des événements et des gens qui l'entourent;
  • état d'anxiété;
  • irritabilité et peurs sans fondement;
  • désir de couper le monde extérieur.

Tous ces symptômes d'apathie ne doivent être ignorés ni par la future mère elle-même, ni par les personnes proches qui l'entourent, ni par le spécialiste qui mène la grossesse. Avec ces signes, ou plutôt avec leur cause, il faut lutter.

Il est très important que la future mère et son bébé se sentent bien et en bonne santé physique. Cependant, la composante psychologique de l'état d'une femme enceinte est tout aussi importante. Après tout, comme vous le savez, plus une femme enceinte se sent heureuse, plus son bébé sera en santé.

Comment éliminer l'état d'apathie pendant la grossesse

Répondant à la question de savoir comment se débarrasser de l'apathie, il faut dire que cela peut se faire de différentes manières. Pour commencer, la future mère a besoin de dormir et d’avoir le plus de temps possible pour se reposer. Le moyen le plus banal est de regarder vos films préférés allongés sur le canapé. Même si une femme n'a pas fait cela auparavant, il est maintenant nécessaire de récupérer.

Selon de nombreuses années d'expérience, à la fin du premier trimestre, l'état de fatigue s'est estompé avec la toxicose. Déjà au deuxième trimestre, l'état et le bien-être de la future mère sont rétablis. Le matin, une femme enceinte n'est plus tourmentée par une sensation de nausée et il arrive un moment où elle est déjà pleinement consciente de sa position et de son état.

Déjà avant l'accouchement, la situation peut se reproduire. Cela est dû au fait qu'une femme craint un événement futur. C'est juste avant la naissance que la future mère a besoin du soutien de ses proches, ce qui lui permet de se sentir plus confiante dans le bon déroulement du travail.

Afin de se débarrasser de l'apathie avant l'accouchement, les experts recommandent:

  1. Entraînez-vous à marcher au grand air autant que possible. Ce sera très utile pour la mère et l'enfant. Ce sera beaucoup plus amusant si la compagnie de la future maman est composée de ses amies au même poste ou des mères déjà en place. Ce sera un exemple clair de la beauté de la maternité.
  2. Diversifier la routine quotidienne et la routine quotidienne avant que l'accouchement permette le yoga ou l'aquagym aux femmes enceintes. Cela sera non seulement bénéfique pour la santé, mais permettra également de faire de nouvelles connaissances.
  3. La thérapie de magasinage a toujours été un excellent moyen pour une femme de se relever. D'un autre côté, cela vous donnera l'occasion de mettre à jour votre garde-robe avant l'accouchement et de prendre en charge certaines tâches du bébé pour l'avenir.
  4. Avant le départ en congé de maternité, chaque femme n'avait sûrement pas souvent le temps de faire une activité préférée. Dans les mois prénatals, vous pouvez trouver un nouveau passe-temps. Peut-être que quelqu'un découvrira de nouveaux talents, tels que le tricot.

Il existe de nombreuses façons de traiter l’apathie lorsqu’on porte un enfant, du travail indépendant sur son état à des voyages en psychothérapeute. Pour combattre cette condition, vous pouvez recourir aux méthodes suivantes:

  • mener une vie active;
  • acheter de beaux vêtements pour les femmes enceintes;
  • pour éviter le découragement, ne vous arrêtez pas de visiter un salon de beauté pendant la grossesse, c'est un outil supplémentaire pour améliorer votre humeur;
  • pendant la grossesse, il est préférable d'exclure les personnes pessimistes du cercle social de la future mère.

La grossesse n'est pas une maladie. Ceci est juste une condition temporaire qui nécessite plus d'attention et de soins.

Il reste encore tant à faire avant la naissance et vous êtes allongé "sur le canapé" sur le canapé et ne vous levez que lorsque cela est absolument nécessaire? Les parents et les amis ont de la difficulté à vous sortir pour une promenade au grand air? Eh bien, quand vous pouvez vous permettre de rester au lit pendant des jours, dormez jusqu'au dîner, en général, organisez-vous de vraies vacances. De nos jours, pour beaucoup de femmes enceintes, le repos «paresseux» est un grand luxe, car il y a des obligations telles que le travail, les tâches ménagères telles que les cours avec un enfant plus âgé, la cuisine et plus encore. La paresse pendant la grossesse est un "effet secondaire" d'une restructuration radicale du corps.

La paresse pendant la grossesse ou la vitalité salvatrice est parfaitement normale, étant donné le fardeau accru que subit le corps de la femme. Cependant, dans certains cas, la paresse dépasse toutes les limites permises, ce qui peut nuire à la santé de la future mère. Quelle est la cause de la paresse pendant la grossesse? Comment gagner la "paresse" et revenir au mode de vie habituel?

La paresse pendant la grossesse. Pourquoi ça se pose?

La paresse pendant la grossesse est un mérite des hormones.

La plupart des femmes en début de grossesse ne ressentent pas les sensations les plus agréables. Nausées, faiblesse, somnolence, incapacité de déchirer la tête de l'oreiller, sautes d'humeur soudaines sont des signes subjectifs indiquant que la maternité n'est pas loin.

La bonne nouvelle est que de tels changements sont dus à un ajustement hormonal, ce qui réduit son élan vers la fin du premier trimestre. Il n’est pas surprenant qu’au milieu de tels changements dans le corps, il y ait de la paresse pendant la gestation.

De plus, la nature protège soigneusement la femme d'un style de vie trop actif afin de concentrer toutes ses forces sur la croissance et le développement d'un fruit encore minuscule et peu puissant.

Vous demandez comment gérer la paresse au début de la grossesse? Aucun moyen! Jusqu'à ce que l'état de santé général redevienne normal, pour ainsi dire, les hormones hormonales habituelles pour la gestation ne retrouvent pas, vous devrez succomber à l'influence de la paresse pendant la grossesse. Au cours des 12 premières semaines, les organes et systèmes vitaux du fœtus sont établis et formés, de sorte que la future mère ne bénéficiera que de quelques heures de sommeil supplémentaires.

La paresse pendant la grossesse, comme l'une des manifestations de l'apathie.

Changer le mode de vie habituel provoque souvent l'apathie chez les femmes enceintes.

Un travail prestigieux, un emploi du temps chargé, des réunions de travail, des connaissances intéressantes, des voyages - et tout ce changement en couches, gilets et bocaux de nourriture pour bébé? C’est ce à quoi ressemble un congé de maternité pour de nombreuses femmes enceintes qui travaillent activement.

Naturellement, si tout est exactement comme il est à représenter, l'apathie deviendra longtemps votre fidèle compagnon, dont l'une des manifestations est la paresse pendant la grossesse.

Comment surmonter l'indifférence pendant la grossesse? C'est très simple, il vous suffit d'arrêter de dessiner dans votre tête des images en noir et blanc du congé de maternité. Personne ne dit qu'au début ce sera difficile, chaque mère passe par une phase de nuits blanches, de journées monotones et d’un manque complet d’espace et de temps personnels.

Mais quel genre de richesse est d'être une mère! Le premier sourire, la première dent, le premier pas, le premier mot - des pensées de maternité heureuse peuvent en un instant dissiper la tristesse et le désir ardent. Et vous n'avez pas le temps d'être paresseux, vous avez encore beaucoup de temps pour vous préparer à la naissance du bébé.

L’effet de la nidification, c’est-à-dire le désir instinctif d’imposer l’ordre dans la maison et de créer les meilleures conditions pour l’enfant à naître, de toute façon, tôt ou tard, la paresse gagnera.

La paresse pendant la grossesse. Et qu'en pensent les experts?

Il s'avère que le fait d'être paresseux pendant la grossesse est une caractéristique de toutes les femmes, quels que soient leur âge et leur lieu de résidence. Par exemple, des scientifiques américains ont mené une étude qui établissait un lien entre la paresse et l'activité mentale des femmes enceintes.

La diminution de l'activité physique pendant la période de gestation ajoutera non seulement quelques kilos, mais réduira également de manière significative les capacités mentales de la femme enceinte. En outre, l'excès de poids augmente le risque de développer un diabète gestationnel, ce qui a un impact très négatif sur la santé du bébé et la prochaine naissance.

Selon des experts des États-Unis, des marches quotidiennes aideront à réduire le risque de complications pendant la grossesse, qui devrait durer au moins 30 minutes. En l’absence de contre-indications, il est recommandé de faire de l’exercice modéré pendant 1,5 à 2 heures par jour.

Il peut s'agir d'aquagym, de fitness pour femmes enceintes, de yoga ou tout simplement d'une promenade dans le parc. Dans tous les cas, vous devriez consulter votre médecin avant de commencer les cours.

La paresse dans la période de gestation affecte non seulement la silhouette, mais aussi la nutrition de la future mère.

Les nutritionnistes australiens ont découvert que la plupart des femmes enceintes sont trop paresseuses pour bien manger. Elles consomment donc moins de la moitié de la quantité prescrite de légumes et de fruits et les remplacent par des produits de restauration rapide nocifs.

Il en résulte des centimètres supplémentaires à la taille, une augmentation de la charge du système cardiovasculaire, l'apparition d'un essoufflement et, par conséquent, une diminution de l'activité physique.

La paresse pendant la grossesse peut survenir pour des raisons indépendantes de la naissance d'un enfant. Pour certains, la paresse est un mode de vie, pour d'autres - une manifestation d'infantilisme et d'irresponsabilité, pour d'autres - une réaction de défense ou un moyen d'être "en sécurité".

Dans tous les cas, seul l'amour pour l'enfant à naître et la prise de conscience de l'importance des neuf prochains mois de gestation peuvent faire face à une forte paresse envers une femme enceinte. La paresse peut être votre meilleur médicament si vous le prenez en petites quantités.

Soyez modéré et en bonne santé!

Apathie et grossesse

La grossesse est une partie importante de la vie d’une femme. Après tout, elle garde un peu de vie en elle-même, la porte et lui donne le droit de comparaître dans ce monde. Idéalement, la grossesse devrait provoquer des émotions positives, en particulier après les premières perturbations. Mais ce n'est pas toujours le cas et il y a des raisons à cela.

Causes de l'apathie pendant la grossesse

Grâce à un ajustement hormonal dans le corps de la femme, à des facteurs psychologiques et à son bien-être physique, une femme peut perdre le goût de vivre, la joie d’une future maternité et devenir indifférente à tout. Quelles sont les principales causes d'apathie pendant la grossesse?

  • Fond hormonal. Son changement implique un changement d'humeur, souvent une femme devient indifférente à cause de cela.
  • L'anémie En raison d'un apport insuffisant d'oxygène dans les cellules du corps de la femme, la femme enceinte n'a tout simplement pas assez de force pour réagir à quelque chose.
  • Mauvais régime, manque de vitamines essentielles. L’enfant, étant à l’intérieur de la mère, tire peu à peu sur lui tous les oligo-éléments importants, puisant l’énergie de la mère. Si elle n'est pas reconstituée avec de la nourriture, la femme devient une fatigue chronique.
  • Surtension du système nerveux, manque de sommeil normal. En raison du stress prolongé et du manque de temps pour restaurer le corps, le système nerveux d’une femme enceinte est épuisé, puis l’épuisement physique survient. Résultat: l'émergence de l'apathie.
  • Manque de glucose. Un faible taux de sucre dans le sang est également à l’origine de cette affection.
  • Toxicose. Beaucoup de femmes dans les premiers stades souffrent de toxicose. Cet état les épuise physiquement, toute nourriture ou événement ne sont plus une joie, une attitude indifférente à l'égard de tout se développe jusqu'à ce que la nausée soit réduite.
  • Portant plusieurs embryons. L’état d’indifférence et de fatigue peut être dû au manque de micro-éléments pour la femme elle-même, ce qui va aux bébés, mais également à la prise de conscience de toutes les difficultés qui nous attendent.
  • Anomalies mentales ou maladies.

Signes (symptômes) d'apathie chez la femme enceinte

Les signes d'une telle condition ne peuvent être négligés. Le comportement d'une femme enceinte change, ce qui n'est pas normal pour le comportement de personnes en bonne santé. L’apathie lorsqu’on porte un bébé se manifeste par les caractéristiques comportementales suivantes:

  1. Une femme a l'air constamment fatiguée. Avec un effort physique minimal, la future mère veut constamment se coucher et se reposer.
  2. Désir constant de dormir. Même si une femme dort, elle ressentira une somnolence constante.
  3. Il n'y a aucun désir de faire quelque chose. Il est difficile pour une femme enceinte de se «rassembler» et de créer une entreprise, que ce soit pour laver la vaisselle ou se rendre chez le médecin. Beaucoup de gens assimilent ce symptôme à la paresse ordinaire.
  4. Manque d'appétit.
  5. Tristesse permanente, pleurs sans raison apparente.
  6. Le désir de prendre sa retraite, rester à l'écart du bruit, de la communication.
  7. Augmentation de l'anxiété et des peurs. Seule avec ses pensées, une femme subit une crise d'anxiété, de peur.
  8. Manque d'émotions vives, indifférence.

Apathie en début de grossesse

Au début de la grossesse, l’apathie est due à un changement radical des niveaux hormonaux, le corps de la femme travaillant déjà depuis deux ans. Cette condition affecte la grande majorité des femmes enceintes au cours de cette période.

Au cours d'une grossesse précoce ou non désirée, une femme se sent souvent indifférente à son état, est opprimée par l'idée que, prétendument, la jeune vie est finie, que la liberté est limitée, etc. L'inquiétude apparaît, les points de vue changent.

Apathie en fin de grossesse

À partir du septième mois de portage du bébé, la jeune mère ressent une fatigue physique: le bébé grandit, la charge sur le dos et les jambes augmente. En outre, les brûlures d'estomac, l'essoufflement, le rythme cardiaque rapide, les mouvements nocturnes de l'enfant, qui empêchent un repos complet, peuvent vous déranger. La peur de l'accouchement se développe.

En outre, il y a un épuisement moral dû au manque de sommeil, au manque de bien-être physique et aux attentes d'un bébé. De nouveau, la quantité de progestérone et d'oxytocine dans le sang change, préparant ainsi le corps de la mère à l'accouchement (Pour en savoir plus sur le rôle de l'ocytocine dans le corps de la femme). De ce fait, l'humeur change plus souvent, la femme est sensible et vulnérable.

Comment se débarrasser de l'apathie pendant la grossesse?

L'état d'indifférence, la fatigue constante et la tension nerveuse peuvent être supprimés si vous ajustez légèrement le mode de la journée et si vous faites des choses pour l'âme.

  • Mangez bien. Les plats de viande pour la nuit doivent être limités, manger sucré jusqu'à midi, alors les inquiétudes concernant une silhouette trop endommagée seront injustifiées. Essayez de vous concentrer sur les fruits et légumes, car nombre d'entre eux ne seront pas autorisés après l'accouchement, mais vous devez reconstituer le corps en vitamines.
  • Respirez profondément! Il est nécessaire de reconstituer le corps en oxygène lors des promenades.
  • S'il vous plaît avec une nouvelle chose ou une coiffure.
  • Essayez de ne pas être seul avec des pensées tristes, efforcez-vous de communiquer, même si vous ne voulez pas parler. Il vaut mieux écouter quelqu'un que seul et indifféremment s'asseoir dans une pièce.
  • Faites des exercices pour les femmes enceintes, des exercices appropriés dans la piscine.
  • Faites des bains relaxants à la maison, vous pouvez allumer des bougies et vous allonger dans de l’eau chaude.
  • Regardez un film de détente intéressant ou lisez un livre.

Vous pouvez faire face à l'apathie si vous voulez profiter de la vie dans un état aussi intéressant et merveilleux que de mener une nouvelle vie minuscule.

Lyudmila Redkina, psychologue, en particulier pour le site Mirmam.pro

Apathie pendant la grossesse: comment faire face à l'apathie

La grossesse est un état particulier du corps et de l'âme d'une femme. Ce n'est pas une maladie, mais pas la santé. L'apathie pendant la grossesse est assez courante, ce qui est reconnu par les médecins comme étant normal et ne nécessitant pas de traitement. Les psychologues ont un point de vue légèrement différent.

Symptômes de l'apathie pendant la grossesse

L'apathie pendant la grossesse est un phénomène anormal et potentiellement dangereux qui doit être régulé et contrôlé, avec lequel on peut et devrait travailler. L'apathie et dans aucun cas ne peut pas être autorisé à dériver, principalement parce qu'il a aggravé, se développe souvent en dépression sévère.

L'apathie est causée par des changements physiologiques normaux du fond hormonal d'une femme enceinte. Mais cela ne signifie pas que vous devez simplement supporter l'apathie, ne rien faire et laisser la femme dans cet état, souffrez de:

  • fatigue
  • somnolence
  • faiblesses
  • sombre,
  • larmoiement
  • le vide
  • sautes d'humeur,
  • la passivité
  • anxiété
  • irritabilité,
  • craintes déraisonnables
  • réticence à voir qui que ce soit et le besoin d'être isolé du monde.

Ce sont tous des symptômes d'apathie pendant la grossesse, que ni la femme elle-même, ni son environnement, ni le médecin qui observe la grossesse ne doivent rester inattendus ou obtenir des conseils: «Ne vous inquiétez pas de l'essentiel! Dans votre position, c'est impossible! ". C'est encore pire quand ils disent: «Vous êtes simplement éclaté!» Ou «Vous avez simplement un caractère si mauvais, si vous plongez dans l'agressivité!». De tels discours ne font qu'aggraver l'état de la femme enceinte et lui nuire, ainsi que le fœtus!

Une femme, et sans cela, un être tendre et vulnérable, et une femme enceinte qui devient comme une créature extraterrestre, elle a un état de conscience et d’énergie spécial dans cet état.

La grossesse n’est ni une phrase ni une conclusion «À tolérer avant la date limite!», Une femme n’est pas un otage de sa nature, elle peut et doit s’aider à faire face à l’apathie et à d’autres problèmes psychologiques (s’ils se présentent), de sorte que la grossesse ne soit pas une farine parfaite, mais une belle période de la vie.

Les médecins se soucient du corps de la patiente et, pour elle, qui n’a pas encore accouché, il est tout aussi important qu’ils s’occupent du bien-être psychologique de sa mère qui, avant sa naissance et quelques années après, est identique à son propre bien-être psychologique.

Avoir une mère heureuse bébé heureux et en bonne santé!

Causes de l'apathie chez les femmes enceintes

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit une énorme quantité de changements, la physiologie est reconstruite et change la femme littéralement devant nos yeux. Le corps de la future mère porte une nouvelle personne et le psychisme s’adapte à cette mission.

Tout le monde dit que la grossesse et la maternité sont le bonheur et l’événement le plus important de la vie d’une femme, mais qu’il faut profiter de cette période, mais une femme enceinte elle-même n’éprouve pas d’émotions vives, même si sa grossesse est attendue depuis longtemps et planifiée.

Que dire des cas où la grossesse n'était pas planifiée, n'était pas attendue lorsqu'elle n'est pas souhaitée? Et si cette période est accompagnée d'une toxicose terrible, d'insomnie, de brûlures d'estomac, d'essoufflement, d'œdème et d'autres "charmes"? Quand est-il possible de se réjouir et de s'amuser?!

Mais les femmes enceintes, pour tomber dans le désespoir, ne manquent déjà que des lignées qu’elles doivent incuber à la clinique prénatale, dans l’attente d’un rendez-vous chez le médecin.

Et si cela arrivait pendant la grossesse pour survivre au déménagement, au changement d’emploi, au divorce, aux difficultés financières et à d’autres situations stressantes? L'apathie dans de tels cas peut ne pas être simplement un effet secondaire d'une condition particulière, mais aussi le premier annonciateur de la dépression. Les femmes qui ont survécu à une grossesse qui avait été infructueuse ou très difficile couraient également un risque

Dès la seconde où elle apprend sa grossesse, la vie d’une femme est bouleversée, elle doit prendre conscience du fait qu’une autre personne vit en elle, dont elle est responsable et qui est obligée d’accoucher, puis grandit heureuse..

Une période de changement s'annonce: il y a une réévaluation des valeurs, un changement des priorités de la vie, des rôles, des responsabilités, des changements dans les modes de pensée et de vie, des projets pour l'avenir, la perception de soi et les relations entre les époux. Et tout cela dans le contexte d'un ajustement hormonal global et drastique du corps.

Outre l’ajustement hormonal, les causes de l’apathie chez les femmes enceintes sont les suivantes:

  • anémie (faible taux d'hémoglobine),
  • faible taux de sucre dans le sang
  • l'avitaminose,
  • mauvaise nutrition,
  • toxicose,
  • l'insomnie
  • surtension nerveuse
  • stress
  • maladie mentale.

Le risque d'apathie augmente lorsque plusieurs grossesses surviennent.

Comment faire face à l'apathie pendant la grossesse

Comme vous le savez, de nombreux médicaments étant contre-indiqués pour les femmes enceintes, l’option habituelle et rapide consiste à prendre une pilule de Valeryanka ou un autre antidépresseur léger pour se calmer, qui n’est plus une option.

Les hormones font tellement rage dans le corps d'une femme qu'il est très et très difficile de se maîtriser et de contrôler son humeur, en particulier pendant les trois premiers et les deux derniers mois de la grossesse, mais vous devez toujours faire tout votre possible pour vous débarrasser du blues.

Aidera:

  • nutrition adéquate, complète et équilibrée,
  • dors quand et combien tu veux (pas seulement la nuit mais aussi le jour),
  • marche au grand air
  • communication avec des gens agréables et positifs, des amis,
  • faire du shopping
  • passe-temps
  • yoga, natation, gymnase pour femmes enceintes,
  • lire des livres "vivants"
  • regarder vos films préférés
  • soins personnels (bain relaxant, manucure, coiffure et autres interventions esthétiques),
  • aroma-, couleur, musique, art-thérapie.

Il est beaucoup plus difficile de contrôler l'humeur et le comportement des femmes enceintes que toutes les autres personnes. Par conséquent, l'aide du cercle restreint, de la famille, en particulier du mari, revêt une importance capitale.

Pas étonnant qu'ils disent que le meilleur cadeau qu'une mère puisse faire à son enfant est de choisir un bon père pour lui. Ce sont les soins, l'attention, le soutien du mari et sa capacité à fournir à sa femme et à son bébé tout le nécessaire pour sauver de l'adversité et du malheur - la clé du succès de la grossesse et de l'accouchement.

Si la future mère ne parvient pas à faire face à l'apathie de manière autonome et si l'aide de ses amis et de sa famille est inefficace, vous devriez contacter un psychologue.

Pour plus d'informations sur ce qu'est l'apathie et comment y faire face, vous pouvez trouver dans les articles https://ourmind.ru/kak-borotsya-s-apatiej et https://ourmind.ru/ustalost-i-apatiya-prichiny- problème

Nous attendons votre évaluation

Apathie pendant la grossesse - que faire et comment se débarrasser?

Le fait que, pendant la grossesse, il soit nécessaire de se détendre davantage et de n'émettre que des émotions positives, tout le monde le sait, mais comment distinguer les changements normaux et physiologiques du caractère et du comportement d'une femme de la pathologie? L'apathie pendant la grossesse survient assez souvent et ne nécessite pas toujours de traitement, mais tout le monde doit connaître les symptômes et les méthodes de traitement de cette affection.

Apathie - norme ou pathologie?

L'apathie pendant la grossesse est une maladie psychopathologique qui manifeste indifférence, indifférence à tout ce qui l'entoure, baisse de l'humeur et de l'activité physique. Pendant la grossesse, l'apathie est particulièrement dangereuse: une femme cesse de surveiller son état, ne suit pas les conseils d'un médecin et peut se blesser ou blesser son enfant.

Cet état doit être différencié des périodes de changement d'humeur ou de «paresse», caractéristiques de toutes les femmes enceintes et non pathologiques, mais permettant au contraire aux femmes de réduire leur activité et de se fortifier avant la naissance.

La principale différence entre l'apathie durant la grossesse et les épisodes temporaires de baisse d'activité réside dans la constance des symptômes et l'indifférence d'une femme face à son état.

Parfois, cette maladie est très difficile à diagnostiquer, car les patients en cachent les symptômes ou présentent une forme active d’apathie, dans laquelle certains des symptômes sont absents.

Par conséquent, il est très important que la femme enceinte et les personnes qui l'entourent soient au courant de l'existence d'une telle pathologie et des méthodes pour la traiter.

Causes de l'apathie

L'apathie pendant la grossesse peut être causée par diverses raisons: du déséquilibre hormonal au premier trimestre à la peur de l'accouchement au troisième.

Il est très important de comprendre les causes de l'apathie avant la naissance, car cette affection peut entraîner le développement d'une dépression post-partum et d'autres complications. Il est également important de déterminer l'étiologie du processus - il suffit parfois que la future mère boive des vitamines pour retrouver son état normal.

Les causes les plus courantes d'apathie sont:

  • Le déséquilibre hormonal - la cause la plus fréquente d'apathie au cours de la première moitié de la grossesse est une modification des niveaux hormonaux. Une forte augmentation de certaines hormones et une diminution de d'autres provoquent une modification du travail du système nerveux et peuvent entraîner diverses perturbations.
  • Les maladies endocriniennes - l’hypothyroïdie, le diabète sucré et d’autres pathologies des glandes endocrines pendant la grossesse peuvent provoquer le développement de l’apathie.
  • Manque de vitamines et de minéraux - pendant la grossesse, la plupart des nutriments et des vitamines contenus dans les aliments sont consacrés à la croissance et au développement du fœtus, ce qui entraîne un déficit important du corps de la mère. Une carence en calcium, en vitamines B, D, A et en minéraux peut entraîner un épuisement du système nerveux et une perturbation de son travail.
  • Toxicose - les nausées, les vomissements, l’incapacité de manger et de se reposer normalement provoquent souvent une fatigue grave et un épuisement du système nerveux chez la femme enceinte et le développement de maladies neurologiques.
  • Grossesse multiple - Plus la femme a d'enfants, plus son corps est chargé et il n'est pas toujours en mesure de faire face à cette situation.
  • Des causes psychologiques - grossesse non désirée, peur de l'accouchement, situation psychologique grave dans la famille, stress ou traumatisme émotionnel subi peuvent provoquer l'apathie et d'autres troubles.

DOCUMENTS CONNEXES: Comment se débarrasser de la dépendance sexuelle?

Les symptômes

L'apathie suspecte pendant la grossesse peut être fondée sur les motifs suivants:

  • Fatigue constante - une femme ne se sent pas du tout reposée, le moindre effort provoque une grande fatigue et il devient de plus en plus difficile de faire face aux choses.
  • Somnolence - même après un sommeil réparateur, il existe une sensation de somnolence et de fatigue. Je veux dormir constamment, quelle que soit l'heure de la journée.
  • L'absence de désir de faire quelque chose est caractérisée par la réticence d'une femme à faire quelque chose: travail, tâches ménagères, soins personnels ou souci de l'avenir du bébé.
  • Réticence à communiquer avec quelqu'un - une femme peut devenir fermée, la plupart du temps seule, sans connaître les besoins et les désirs de communication.
  • La réticence à quitter la maison se caractérise également par le désir d'être à la maison tout le temps, sans quitter votre chambre.
  • Un changement d'humeur est un autre trait caractéristique. En cas d'apathie, les périodes d'abattement peuvent être remplacées par de l'irritation, de l'agressivité et des pleurs.
  • Anxiété accrue - pendant la grossesse, les angoisses et les peurs surviennent souvent, mais dans ce cas, elles deviennent si prononcées qu'elles empêchent la patiente de mener une vie normale.

Il y a 3 formes d'apathie pendant la grossesse:

  1. Passif - la forme typique la plus commune. Tous les symptômes ci-dessus sont exprimés.
  2. Actif - cette forme est dangereuse pour ses conséquences. Une femme masque avec succès ses peurs, ses sautes d'humeur, son apathie, ses proches peuvent même ne pas être au courant de son état. Mais en raison de la tension interne constante, l'état du système nerveux du patient peut se détériorer considérablement et provoquer le développement d'autres pathologies, y compris des tentatives de suicide.
  3. Post-traumatique - se développe après des lésions cérébrales, des commotions cérébrales, etc. Cela se manifeste par un comportement inapproprié ou un brusque changement d'humeur.

Traitement

Le traitement de l'apathie pendant la grossesse commence par l'identification de la cause de la pathologie. Il est impératif d'éliminer cette cause ou de minimiser l'influence des facteurs négatifs sur le patient. En plus du traitement étiologique des femmes enceintes, il faut:

DOCUMENTS CONNEXES: Comment se débarrasser de la jalousie et survivre à la trahison

  • Changez votre mode de vie - une femme devrait dormir 8 à 9 heures par jour, se détendre davantage et passer au moins une heure par jour à l'air frais.
  • Mangez bien - cela vous aidera à éviter les carences en vitamines et autres problèmes de santé. Manger une femme enceinte devrait exclure les produits nocifs pour la santé du bébé à naître, mais être complet et agréable pour la femme enceinte.
  • Évitez le stress - tout stress pendant la grossesse est extrêmement nocif. S'ils ne peuvent pas être évités, il est possible de prendre des sédatifs à base de plantes ou un changement complet de l'environnement.
  • Faites de la natation, du yoga ou d’autres exercices - l’exercice est très important pour la normalisation du système nerveux. Les plus utiles sont la natation, le yoga, la marche ou l’aérobique spéciale pour les femmes enceintes.
  • Apprendre des techniques de relaxation - la capacité de se détendre et de se débarrasser des émotions négatives aide à normaliser l'état du système nerveux. Pour cela, des exercices de respiration, de méditation, de yoga, de peinture, de thérapie au sable ou tout autre type de loisir peuvent être utilisés.

Ce traitement n’est indiqué que dans les cas d’apathie légère et lorsqu’il identifie des formes graves associées à la dépression, il est nécessaire de faire appel à un psychothérapeute ou à un psychiatre.

Apathie pendant la grossesse, avant l'accouchement et au début - comment se débarrasser de la dépression?

La grossesse est un événement unique dans la vie de chaque femme. Le plus souvent, l'annonce de l'émergence d'une nouvelle vie conduit la future maman à un état de joie folle. Mais il arrive souvent que, pendant la grossesse, une femme souffre d'apathie et de dépression.

Cette condition peut être causée par divers facteurs, allant de la toxicose aux changements hormonaux dans le corps. Pour se débarrasser de cette maladie, il faut tout d'abord identifier la cause principale, puis essayer de s'en débarrasser.

Types d'apathie

Tout le monde sait que l'humeur d'une femme enceinte peut changer chaque minute. Il est courant pour une future maman de rire avec défi et en quelques minutes de fondre en larmes pour la raison la plus triviale.

Mais que faire si l'apathie pendant la grossesse a été retardée pendant longtemps et ne devrait pas en sortir? La première étape consiste à déterminer quel groupe de dépression peut être attribué à l'état dépressif d'une femme enceinte.

Les spécialistes distinguent classiquement les groupes d'apathie suivants:

  • Forme passive. Ce type se produit le plus souvent, la future maman perd tout intérêt dans tous les domaines de la vie: famille, travail, amis, loisirs. Les cours amusants ont cessé de susciter l’intérêt, la naissance d’un enfant n’apporte aucune émotion, il y a une peur de l’accouchement. Si une telle situation est retardée, les proches doivent prendre des mesures urgentes pour l'éliminer.
  • La forme active de l'apathie. Contrairement au type précédent, la forme active est à peine perceptible par les autres. La future maman connaît des problèmes psychologiques profondément en elle, sans les éclabousser. Le danger de cette condition est que les cas de suicide dans cette position ne sont pas rares.
  • Forme traumatique. L'apathie peut survenir à la suite d'une vieille blessure à la tête. Une femme enceinte peut subir une hystérie, des réactions inadéquates à ce qui se passe.

Les principales causes de l'état dépressif d'une femme enceinte

La dépression ne peut pas être cachée des autres. Il existe des symptômes principaux dont la présence met en évidence le piètre état psychologique des femmes dans cette situation:

  • Le désir de la future mère à la solitude;
  • Sautes d'humeur;
  • La femme est dans un état de sommeil constant, elle est inhérente à la paresse et au refus de faire des tâches quotidiennes;
  • Fatigue rapide;
  • Diminution de l'appétit;
  • Craintes sans raison;
  • Pleurer sans raison.

Il y a des soi-disant causes secondaires d'apathie pendant la grossesse:

  • L'anémie;
  • Mauvaise nutrition, manque de vitamines et de minéraux pour la future mère et son enfant;
  • L'hypovitaminose;
  • Toxicose;
  • Faible taux de sucre dans le sang;
  • L'insomnie;
  • Troubles mentaux;
  • Situations stressantes constantes, fatigue;
  • Grossesse multiple;
  • Peur obsessionnelle de l'accouchement.

Les médecins disent que même les femmes dont le système nerveux est stable pendant la grossesse peuvent "abandonner le jeu" et devenir des personnes excitantes et nerveuses. Les catégories de femmes suivantes entrent dans la zone à risque:

  • Mesdames qui n'avaient pas l'intention de concevoir dans les prochaines années.
  • Femmes trop actives qui auparavant ne pouvaient pas se permettre de se détendre et de ne pas se dépêcher. Les congés de maternité pour leur psychisme deviennent le coup le plus fort.
  • Des femmes impressionnantes qui tremblent pour tout changement dans la vie.

Comment vaincre un état de profonde indifférence

Comme le montre la pratique, à la fin du premier trimestre, la fatigue accompagne la toxicose. Le deuxième trimestre de la grossesse se passe beaucoup mieux - l’état de santé est rétabli, les nausées ne souffrent plus le matin et une prise de conscience complète de leur position est prise.

Cependant, avant l’accouchement, la situation peut se reproduire - l’événement à venir est à craindre. C’est pendant cette période que le soutien des parents et des amis est indispensable, ce qui donnera confiance en un résultat positif.

Les médecins recommandent également à leurs patients de prendre les mesures suivantes pour sortir de l'apathie:

  • Plus souvent marcher à l'air frais. Ceci est utile non seulement pour la future mère, mais aussi pour le bébé. Si vous faites une petite amie de la société, qui a réussi à acquérir une progéniture, ce ne sera que mieux. Vous verrez clairement à quel point c'est formidable d'être une mère.
  • Les cours de yoga ou de natation pour femmes enceintes apporteront une diversité dans la vie quotidienne. De tels événements sont non seulement utiles, mais vous permettent également d’acquérir de nouveaux amis.
  • Voyage shopping. Rarement une femme refuse de faire ses courses. Déjà, vous pouvez regarder des choses pour le bébé ou mettre à jour votre garde-robe.
  • Visiter des expositions, des théâtres, des musées rempliront les journées de nouvelles impressions et d’émotions.
  • Pendant la grossesse, certaines femmes ont découvert des talents «endormis» en elles-mêmes: la couture, le tricot, pour lesquelles elles n’avaient tout simplement pas le temps auparavant, sont maintenant devenues leurs activités préférées.

Méthodes pour traiter la dépression pendant la grossesse, en commençant par le travail personnel et en terminant par une visite à un thérapeute. Par exemple, vous pouvez utiliser le modèle suivant pour arrêter l'apathie:

  • Mener une vie modérément active. Bien entendu, il ne s'agit pas de sports professionnels, mais des promenades quotidiennes dans le parc vous permettront de vous détendre.
  • Achetez de belles choses pour les futures mères. La grossesse n’est pas une raison pour porter des vêtements informes et cacher sa position. Maintenant, vous pouvez acheter des choses élégantes à un prix abordable. Ne tombez pas dans l'agitation et achetez-les en grande quantité, 3-4 jeux suffiront.
  • Ne te refuse rien. Visitez un institut de beauté avant l'accouchement - pourquoi pas? Des ongles et des cheveux bien coiffés ne feront que charmer votre position.
  • Environnement. Vous ne devriez pas communiquer avec les pessimistes et les personnes négatives. Il vaut mieux éviter un tel contingent, surtout pour une femme en prévision d'un petit miracle.

Apathie et fatigue

Les personnes apathiques ont une apparence particulière, car elles se démarquent dans la foule. Ils ne montrent souvent pas les sentiments et les émotions que les autres. Les gestes et les expressions du visage sont presque toujours rares.

Ces personnes sont qualifiées de paresseuses, lentes, non énergétiques, flegmatiques. Les personnes apathiques disent souvent être dépressives.

Mais la dépression se manifeste d'une manière légèrement différente: il s'agit d'une maladie grave qui nécessite un diagnostic approfondi et complet ainsi qu'un traitement avec l'aide de spécialistes.

Les personnes apathiques et fatiguées ont de la difficulté à se concentrer. Ils ne peuvent pas se résoudre à effectuer les tâches planifiées, même s'ils comprennent à quel point c'est important et quelles conséquences cela peut avoir.

Les personnes apathiques ne veulent pas avoir de conversation, réunir des entreprises, prendre part à des fêtes, ne pas prendre l'initiative au travail ni dans leurs relations personnelles.

Les motivations internes pour tout sont minimes.

Les gens apathiques ne bougent que très peu. Ils veulent s'allonger. Souvent, en cas d'apathie, une personne oublie de satisfaire ses besoins en matière d'hygiène. Ils arrêtent de se laver, de se brosser les dents, de prendre soin d’eux-mêmes. Lorsque l’apathie d’une personne se sent léthargée, le manque de force physique et morale, la fatigue de tout.

Causes de l'apathie

Les raisons de cet état sont en réalité nombreuses. Le plus commun d'entre eux peut être considéré:

  • hypovitaminose
  • transfert de maladie grave
  • épuisement émotionnel (principalement dû au travail)
  • crise de la vie
  • fort stress émotionnel
  • surcharge physique pendant longtemps

L'apathie peut avoir des causes mentales. Une telle condition est caractéristique, par exemple, pour le diagnostic de la dépression et de la schizophrénie. Si vous marquez une condition apathique pendant 14 jours ou plus et si vous enregistrez une diminution des capacités intellectuelles ou un fort oubli, vous devriez consulter un médecin en personne.

L'apathie suggère que dans la vie, vous devez changer quelque chose de toute urgence. Pour tous les processus de la vie, l'alternance de récessions et d'augmentations est normale. Par conséquent, si vous avez eu une ascension énergique pendant longtemps, vous avez dépensé votre énergie «à droite et à gauche», alors ne soyez pas surpris de l'apathie qui la remplacera.

Dans certains cas, une personne tente de se déduire de l’apathie et de la fatigue constante, ce qui conduit à une humiliation complexe. Il ne peut pas croire qu'il n'a pas la force de se débarrasser de cet état. Souvent, afin de «récupérer», ils se chargent d'activités supplémentaires.

Bien que, peut-être, l'apathie indique simplement que vous devez vous détendre, faites une courte pause. Par conséquent, l'automédication et l'auto-assistance à l'apathie peuvent conduire à la dépression. Mais cela ne signifie pas que vous ayez besoin de profiter de l'état d'apathie ou d'attendre que tout passe par lui-même.

Manque de vitamine b12

C'est l'une des causes de l'apathie et de la fatigue. La vitamine B12 est nécessaire au fonctionnement normal des cellules nerveuses et des globules rouges dans notre corps. Les globules rouges sont nécessaires pour fournir de l'oxygène aux tissus corporels.

Sans cela, les processus d'échange d'énergie seraient perturbés. Par conséquent, si vous n'avez pas assez de vitamine B12, vous commencez à vous sentir faible.

En même temps, des symptômes tels que des selles molles se développent et, dans certains cas, la mémoire de la personne peut se détériorer, les doigts peuvent devenir insensibles aux extrémités supérieure et inférieure.

Il est possible de déterminer l'absence de substances, y compris de vitamines, à l'aide d'une analyse de sang. Considérez que vous devez suivre une formation appropriée avant de donner votre sang pour analyse. Pour obtenir suffisamment de vitamine B12 avec de la nourriture, vous devez manger:

  • kéfir, crème sure, yaourt, lait et autres produits laitiers
  • des oeufs
  • poisson
  • la viande

Il existe également une forme de pharmacie de cette vitamine. Mais il est absorbé de manière plus naturelle que la substance provenant des aliments. Par conséquent, les médecins le prescrivent rarement.

Carence en vitamine D

Cette vitamine est synthétisée dans nos organismes. Pour ce faire, nous devons rester au soleil pendant au moins 20 minutes chaque jour. Bien sûr, vous devez vous souvenir de la sécurité de la peau et de la prévention du cancer. Par conséquent, utilisez des crèmes d’été qui protègent la peau du soleil. Conséquences d'un manque de vitamine D:

  • hypertension (pression artérielle élevée)
  • pathologies cardiaques
  • cancer
  • maladies neurologiques

Une analyse de sang révélera également un manque de vitamine D. Pour reconstituer ses réserves dans le corps, entrez davantage dans le régime alimentaire du foie, des œufs et du poisson. Et aussi augmenter la marche dans l'air frais, de sorte que le soleil tombe sur votre peau.

Médicaments

C'est une autre cause fréquente d'apathie et de fatigue. Lisez à nouveau avec attention les instructions de ces médicaments que vous prenez souvent ou que vous prenez bien sûr aujourd'hui. Parmi leurs effets secondaires peuvent être appelés faiblesse, apathie, fatigue. Mais, s'il n'y a pas d'instruction de ce genre, cela ne signifie pas que ce médicament ne puisse pas être la cause de votre état d'apathie.

Les antihistaminiques, bien que cela ne soit souvent pas écrit en liners, tirent notre énergie. De nombreux bêta-bloquants et médicaments antidépresseurs ont le même effet. Si vous pensez que le médicament a affecté l’apparence de l’apathie, demandez à votre médecin de le changer.

Thyroïde défectueux

Les violations dans le travail de cette glande peuvent conduire à de tels symptômes, en plus de l'apathie:

  • violations de la systématicité des jours critiques
  • des frissons
  • peau sèche
  • gouttes de poids (surtout plénitude)

Ces symptômes suggèrent que vous êtes le plus susceptible d'avoir une hypothyroïdie. Cela signifie que la glande thyroïde n'est pas assez active, car elle ne produit pas la quantité adéquate d'hormones. Les conséquences peuvent être l'infertilité, une maladie cardiaque et des vaisseaux sanguins, une pathologie des articulations, etc.

Si vous suspectez une hypothyroïdie (anomalies de la thyroïde), vous devez vous adresser à un endocrinologue pour une consultation interne afin qu’il en identifie les causes et prescrive un traitement. Dans la plupart des cas, un traitement hormonal substitutif est prescrit.

Déprimé

La dépression est une autre cause d'apathie et de fatigue chez les hommes et les femmes. Cette condition est fixée chez 20% des habitants de tous les pays du monde.

Si vous n'êtes pas configuré pour un conseil en face à face par un psychologue, vous pouvez essayer un sport actif. L'activité physique produit de la sérotonine. C'est ce qu'on appelle l'hormone du bonheur.

Il est donc tout à fait naturel que l’activité physique ait un effet antidépresseur, ce qui peut être favorisé.

Dysfonctionnement intestinal

Une personne sur 133 est atteinte de la maladie cœliaque ou de la maladie dite cœliaque. Cela signifie que les intestins ne digèrent pas le gluten de céréales.

Chez les personnes atteintes de ce diagnostic résultant de l’utilisation de biscuits, de pâtisseries, de pain, la pizza commence par une gêne articulaire, une diarrhée, des flatulences (accumulation de gaz dans l’intestin) et une fatigue quotidienne.

Ainsi, le corps nous fait savoir qu'il manque certaines substances (il les absorbe plus mal).

Pour confirmer ce diagnostic, pas assez de leurs propres suppositions. Assurez-vous d'aller chez le médecin qui vous prescrira les tests appropriés. Après tout, comme nous l’avons souligné à maintes reprises, un ensemble de symptômes externes peut en être un, et il parle de plusieurs maladies différentes. Le médecin peut vous prescrire un examen endoscopique. Un régime strict est prescrit comme traitement.

Maladie cardiaque

Avant une crise cardiaque, une manifestation telle que des crises de faiblesse soudaines et prolongées, la fatigue quotidienne est tout à fait typique. Le pourcentage de décès chez les femmes augmente chaque année. Si vous présentez d’autres symptômes de maladie cardiaque (douleur thoracique aiguë, essoufflement, perte d’appétit), vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un cardiologue.

L'enquête peut inclure de telles méthodes:

Pour éviter les maladies cardiaques, vous devez surveiller la quantité de graisse que vous consommez par jour. Remplacez les graisses animales par des graisses végétales. En outre, il est important que chaque personne fasse au moins un minimum d'exercice. Essayez de faire une charge de 15 minutes ou de faire du jogging le matin.

Le diabète

Cette maladie peut provoquer fatigue et apathie de deux manières. Dans le premier cas, le taux de sucre dans le sang dépasse la norme, le glucose (qui pourrait être converti en énergie) est excrété par l'organisme.

Et plus vous mangez, plus vous vous sentez pire, plus vous vous sentez fatigué. Lorsqu'une personne n'a pas reçu de diagnostic de diabète mais que son taux de sucre dans le sang est trop élevé, on parle de pré-diabète.

Avec pré-diabète et apathie avec fatigue chronique.

La deuxième façon de faire du diabète est de vous épuiser: une grande soif. Une personne commence à utiliser beaucoup d'eau, car la nuit, elle se réveille 2 à 3 fois ou plus pour aller aux toilettes. En conséquence, il ne dort pas assez, le corps ne récupère pas. C'est la cause de la fatigue constante.

Comment se débarrasser de l'apathie

Si l'apathie a des raisons psychologiques plutôt que physiques, une ou plusieurs des méthodes décrites ci-dessous doivent être appliquées.

Succomber à l'apathie

Lorsque nous essayons par tous les moyens de nous débarrasser de l'état d'apathie, il se produit une accumulation d'émotions négatives. Si vous vous sentez paresseux et que vous ne voulez rien faire, allez quelque part, alors n'essayez pas de faire quoi que ce soit.

Restez à la maison et lisez un livre ou regardez des films. Dans une journée, l'apathie doit disparaître, il y aura beaucoup d'énergie en vous. Mais, si l'état d'apathie demeure, il est préférable de se lever du canapé et d'essayer d'autres méthodes pour se débarrasser de cet état.

Comprendre les raisons

Si, après un repos passif, l'apathie persiste, vous devez essayer de comprendre la raison. Il arrive que l'apathie soit associée à un manque de buts dans la vie. Ensuite, vous devez monter en vous et comprendre ce que sont vos valeurs, votre mission, vos buts, vos objectifs. Posez-vous la question: qu'est-ce que j'aime faire, au juste, que je me précipite?

Souvent, nous faisons quelque chose sans nous rendre compte de pourquoi. En conséquence, une activité inutile prend tout le temps et toutes les forces. Pour éviter cela, vous devez définir clairement vos objectifs. Il sera donc plus facile de les atteindre après avoir dépensé une quantité suffisante d’énergie.

Changer l'environnement

Pas besoin de communiquer avec quelqu'un par sens du devoir. Oui, il peut y avoir une communication formelle au travail. Mais vous pouvez le minimiser. Les connaissances pessimistes et les parents apathiques devraient être isolés d'eux-mêmes.

Abandonnez les commérages, discutez de la vie des autres et vous verrez combien de temps et de désir vous resterez à faire. Essayez de vous entourer de gens qui réussissent, ceux qui inspirent.

Vous pouvez développer de l'optimisme en vous-même, il y aurait un désir.

Planification pour l'année

Lorsque vous avez déjà réfléchi à vos objectifs, vous devez établir un plan clair pour les atteindre. Et n'oubliez pas les dates. Après tout, l’objectif du rêve diffère précisément de la clarté, de la présence d’une échéance. Faites des pas, même s'ils sont petits. Et vous verrez bientôt à quel point vous êtes différent de ceux qui n'ont pas de but. De plus, vous serez occupé à faire des choses que vous aimez et il n’y aura pas de temps pour être triste.

Activités sportives

Il n'est pas nécessaire d'aller à la gym et de transpirer sous la barre. Vous pouvez vous inscrire pour les arts martiaux, la danse, le yoga, les étirements. Ci-dessus, nous avons déjà noté exactement comment l'activité physique affecte notre corps. Sans compter que c'est un moyen de devenir plus sain et de prolonger votre vie.

Si vous n'êtes pas sûr de la nécessité de faire du sport, souvenez-vous d'au moins une personne âgée de 40 à 50 ans, voire de 60 ans, qui participe à l'éducation physique ou à un sport. Comparez maintenant son apparence, sa vision du monde et son état de santé avec les mêmes paramètres que ceux appliqués à une personne moyenne. Il y aura des différences, et elles sont significatives.

Vous remonter le moral

L'apathie et la fatigue peuvent être la conséquence d'un manque de confiance en vous-même, en votre propre force. Dans ce cas, regardez en arrière et voyez ce que vous avez accompli, ce que vous avez appris, où vous étiez. Vous avez sûrement de quoi être fier.

Que ces réalisations ne soient pas dignes du prix Nobel, mais nous ne cherchons pas à dépasser le monde entier et à obtenir la gloire pendant des siècles, n'est-ce pas? Et si vous pariez, j'espère que vous avez déjà un plan clair pour atteindre cet objectif.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie