Les conditions de la vie moderne exigent souvent que la personne soit exposée - à la fois physique et morale. Quelqu'un parvient à faire face à différents types de charges sans tomber dans un état de stress.

Malheureusement, tout le monde n'est pas capable de se contrôler dans des états tendus et nerveux. Dans de tels cas, dans le contexte de circonstances tendues, une personne présente souvent un trouble particulier - la névrose asthénique.

Caractéristiques générales de la maladie

La névrose asthénique (neurasthénie, faiblesse nerveuse) est un trouble neuro-psychogène causé par un épuisement physique ou psycho-émotionnel. C'est la pathologie la plus courante du système nerveux. Dans une plus grande mesure, les personnes de type asthénique, émotionnellement instables, rapidement fatiguées, hypersensibles sont sujettes à un tel trouble.

Chez les femmes, la névrose asthénique est beaucoup moins répandue que chez les hommes.

La condition se manifeste par une fatigue accrue, une irritabilité, une baisse de l'humeur jusqu'à la dépression, une sensibilité insuffisante à divers types d'irritants (bruit, lumière, température).

Le développement d'un tel état peut être favorisé non seulement par le stress physique ou psychologique, mais également par les maladies chroniques, ainsi que par l'intoxication de l'organisme.

Une faiblesse nerveuse peut se développer chez les adultes et les enfants.

Formes cliniques de la maladie

Il existe trois formes cliniques principales de syndrome névrotique asthénique. Ils peuvent apparaître systématiquement en raison du manque de traitement à chaque stade précédent. Parfois, l'une des formes se produit immédiatement, mais le plus souvent, elles apparaissent dans l'ordre suivant:

  1. Forme hypertensive. Dans ce cas, caractérisé par une forte excitabilité et irritabilité. Une personne peut facilement perdre son sang-froid, car même les plus insignifiantes choses l'irritent. Il est difficile pour le patient de se concentrer sur quelque chose. il souffre d'un mal de tête pressant, a du mal à dormir.
  2. Phase "faiblesse irritable". Ce type de trouble nerveux est caractéristique des personnes ayant un tempérament cholérique ou des personnes pour lesquelles le système nerveux est suffisamment fort, mais chez qui le développement de la neurasthénie n’a pas été détecté et qui est détecté au premier stade de développement. Le patient est facilement excité et irrité, mais des explosions émotionnelles conduisent rapidement à un sentiment d'impuissance, de dévastation et aboutissent à des pleurs. Avec une faiblesse irritable, il est également difficile de se concentrer sur quoi que ce soit. Les tentatives d’exécution de diverses activités entraînent de la faiblesse et de la fatigue.
  3. Forme hyposténique. Il se développe en raison de l’absence de traitement adéquat au stade précédent ou de l’influence accrue du facteur irritant. Peut survenir au cours de la première étape du développement de la neurasthénie chez les individus ayant un système nerveux faible ou chez ceux appartenant au type asthénique. Cette forme est caractérisée par la présence de fatigue chronique chez un patient, de léthargie constante, de somnolence. Dans de telles conditions, il ne peut être question d'aucune activité physique ou intellectuelle. En outre, le patient est constamment dans un état de désir inexplicable, ressent de l’anxiété.

Bien que chacune des formes de violation susmentionnées se traduise par une aggravation des symptômes de la qualité de vie, la neurasthénie est la seule affection parmi les névroses qui présente le pronostic le plus favorable.

Qu'est-ce qui contribue au développement de la névrose asthénique?

Il est possible d'identifier les principaux facteurs étiologiques et prédisposants au développement d'une déplétion de névrose.

Le premier comprend:

  • épuisement émotionnel et physique dû au surmenage;
  • chocs émotionnels, non seulement négatifs, mais aussi positifs;
  • les situations survenues avec la participation ou l'observation du patient et affectant négativement son psychisme (décès d'êtres chers, perte de travail, attaque);
  • exposition prolongée à des facteurs gênants (travail d'équipe contraint, malentendu au sein de la famille);
  • être soumis à un stress constant;
  • l'exécution continue du même type de travail qui requiert une concentration maximale d'attention et de responsabilité.

Les facteurs prédisposant supplémentaires provoquant la névrose asthénique sont:

  • troubles hormonaux;
  • la présence de maladies somatiques chroniques;
  • intoxication du corps;
  • les infections;
  • carence en vitamines;
  • réduction des défenses corporelles;
  • horaires de travail irréguliers;
  • long séjour dans l'anxiété.

Caractéristiques de la manifestation de la violation chez les enfants et les adolescents

La névrose asthénique chez les enfants résulte de l’impact de divers facteurs de stress. Cette affection est caractérisée par des troubles temporaires et réversibles du système nerveux.

Les enfants et les adolescents sont plus vulnérables aux facteurs susceptibles de perturber leur état mental. Les causes de ce trouble incluent la peur des adultes (parents, éducateur, enseignant), le divorce des parents, l’introduction dans un nouvel environnement (première visite à la maternelle, à l’école), les charges excessives (formation, cours supplémentaires). En outre, le développement de la névrose asthénique peut être affecté par les maladies infectieuses, l'exposition à des substances toxiques.

La neurasthénie chez les enfants se manifeste par une irritabilité accrue, des larmoiements. Parfois, des réactions telles que l'excitation et la rafale peuvent l'emporter et parfois, la léthargie, l'incertitude. Il est très difficile pour un enfant de maîtriser ses émotions. Il y a des problèmes de sommeil, de manque d'appétit et de miction nocturne incontrôlable.

En cas de traitement tardif, la capacité de l’enfant à s'adapter à la société peut être perturbée et une dépression peut se développer.

Manifestations de réactions névrotiques

Les symptômes caractéristiques d'une maladie telle que la névrose asthénique ont été mentionnés lors de la description des formes de la maladie. Il convient également de souligner les manifestations communes à toutes les formes de violation:

  • accès de colère, indignation;
  • tempérament rapide;
  • diminution prononcée de la performance;
  • l'apparition de phobies;
  • troubles de la mémoire;
  • maux de tête, surtout pire le soir;
  • le vertige en se déplaçant;
  • augmentation du rythme cardiaque, douleur dans le cœur;
  • les fluctuations de la pression artérielle;
  • transpiration accrue;
  • douleur aux articulations et à la colonne vertébrale;
  • violation de la fonction érectile chez l'homme;
  • miction fréquente d'uriner.

Si elles ne sont pas traitées, les manifestations énumérées augmentent.

Méthodes de diagnostic et de traitement

Le diagnostic est établi par un neurologue. Pour cela, les manipulations suivantes sont effectuées:

  • prise d'histoire;
  • analyse des plaintes des patients;
  • techniques de laboratoire et instrumentales pour la détermination des lésions organiques du cerveau, la présence de maladies somatiques, infections chroniques pouvant provoquer une neurasthénie (échographie, thérapie par résonance magnétique, tomographie assistée par ordinateur, rhéoencéphalographie, électrocardiographie).

Pour que le traitement de la névrose asthénique réussisse, il doit être complet.

La pharmacothérapie consiste à prendre des relaxants musculaires pour supprimer les maux de tête et soulager les spasmes musculaires. Si le mal de tête prend la forme d'une migraine, utilisez des triptans. Pour soulager l'irritabilité et éliminer les signes d'anxiété, il est recommandé de prendre des tranquillisants quotidiens.

Les nootropiques sont également prescrits pour stimuler l'activité mentale et favoriser l'amélioration de la mémoire.

Afin de normaliser le sommeil, il est recommandé de prendre des somnifères à action brève. Ils ne provoquent pas de somnolence diurne.

Pour le renforcement général du corps et améliorer le métabolisme, ils recommandent de prendre des vitamines des groupes B et C, des angioprotecteurs, des antioxydants.

Des techniques psychothérapeutiques sont également nécessaires dans le traitement de la maladie. Le but de cette méthode est d’encourager le patient à repenser le facteur ou la situation traumatique, de l’aider à adopter une position de vie active, de mettre en évidence les aspects les plus importants et les plus mineurs de son travail.

La psychanalyse, la psychothérapie individuelle ou de groupe, les séances d’hypnothérapie (en particulier la relaxation) peuvent être utilisées.
De plus, avec l'aide de membres de la famille, le patient doit organiser correctement le travail ou le processus éducatif, limiter le nombre d'activités physiques, assurer une bonne nutrition et dormir.

Malgré le pronostic favorable, à condition qu’il n’y ait pas de traitement, ce problème peut évoluer en dépression prolongée.

Les enfants asthéniques ont également de la difficulté à s’adapter à la société, dans un contexte où ils peuvent se replier sur eux-mêmes. Une telle condition est particulièrement indésirable pour un enfant, dans la période de sa formation en tant que personne.

Dans le même temps, il ne faut pas croire qu'un tel trouble est une phrase. Un traitement en temps opportun, effectué sous la supervision d'un spécialiste, aidera à faire face à la maladie et à ses conséquences éventuelles.

Afin d'éviter

Les facteurs sous-jacents au développement de la névrose asthénique étant l'épuisement émotionnel et physique, les mesures de prévention de ce trouble devraient donc viser à éliminer les situations de provocation. Pour cela, vous avez besoin de:

  • construire avec compétence et respecter le régime de travail, de repos et de sommeil appropriés;
  • résoudre en temps opportun les situations pouvant engendrer du stress;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • bien manger, en éliminant du régime la malbouffe;
  • organiser des activités occasionnelles en plein air;
  • si nécessaire, pratiquer des techniques de relaxation;
  • plus souvent en plein air.

Bien sûr, il est impossible de se protéger complètement contre la probabilité d’une situation traumatique, mais il est tout à fait possible de tempérer non seulement le corps, mais aussi de renforcer la santé mentale.

État asthénique: symptômes, traitement. État asthénique - qu'est-ce que c'est?

Presque tout le monde au moins une fois dans sa vie a connu un tel état dans lequel tout lui tombe des mains, il ne veut rien faire, un épuisement général du corps survient. De telles manifestations sont possibles après une longue surcharge physique ou mentale, un changement de fuseau horaire, une mauvaise routine quotidienne.

S'il existe des signes de fatigue constante, d'apathie, d'irritabilité, consultez votre médecin, surtout si les manifestations progressent. Ainsi, la condition asthénique peut se manifester. Si un tel diagnostic est posé, un traitement spécial est nécessaire. Traiter indépendamment le problème ne fonctionne souvent pas.

État asthénique - qu'est-ce que c'est?

En règle générale, de nombreuses maladies commencent par un malaise général, une léthargie et une apathie. La maladie passe et les signes disparaissent. Chez de nombreux patients, la fatigue excessive, la faiblesse et l'irritabilité sont les seuls problèmes; il est donc impossible d'identifier un examen détaillé de toute maladie.

Tout cela peut être une manifestation de la maladie décrite. L'état asthénique est un syndrome caractérisé par une augmentation de la fatigue, de l'irritabilité et de l'irritabilité nerveuse, des sautes d'humeur, une fatigue intense même lors d'un travail habituel. En règle générale, ces signes augmentent, surtout le soir. Le sommeil et le repos nocturnes n'apportent pas de soulagement à l'homme.

Le syndrome asthénique est actuellement la forme de névrose la plus courante. Personne n'est à l'abri d'une telle maladie, surtout compte tenu du rythme de vie moderne. Les réactions et les conditions asthéniques sont le plus souvent observées chez les écoliers, les étudiants et les travailleurs du savoir.

Types de conditions asthéniques

Il est possible de classer l'asthénie par divers critères. Si nous prenons en compte le facteur de son développement, il existe alors les types suivants:

  • Asthénie biologique. Cette forme accompagne généralement de nombreuses maladies somatiques ou pathologies organiques, qui se développent rapidement. Ceux-ci incluent: une lésion cérébrale, la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer.
  • Conditions asthéniques fonctionnelles. Une telle réaction se produit dans des situations stressantes, une maladie infectieuse, une fatigue intense. Ce phénomène est temporaire et passe rapidement.

L'asthénie se manifeste également de différentes manières, c'est pourquoi elles sécrètent:

  • Asthénie hypersthénique, qui se manifeste par une excitabilité accrue, une intolérance aux sons forts, une lumière vive. Cette forme, progressivement aggravante, peut passer à l’étape suivante.
  • Asthénie hyposténique. Il se caractérise par: somnolence, léthargie, indifférence au monde extérieur, problèmes de mémoire et d’attention.

La durée totale de l'état asthénique est inégale - pour certains, il peut s'agir d'une forme aiguë qui persiste après le traitement et il existe des cas de transition vers le stade chronique. Dans ce cas, une personne depuis longtemps ne peut pas sortir de cet état. En règle générale, vous ne pourrez pas vous passer de l'aide d'un médecin.

L'état émotionnel asthénique n'est pas la même chose que la fatigue ordinaire, il faut être capable de les distinguer. Dans l'asthénie, on observe une fatigue hors du travail physique et il n'est pas possible de s'en débarrasser, même après un long repos.

Variétés d'affections pouvant se manifester par une asthénie

La médecine moderne identifie plusieurs conditions dans lesquelles des manifestations asthéniques vont se produire:

  1. Épuisement. Cela fait référence à la réaction de la psyché à l'épuisement du système nerveux. Cela peut être dû à un stress prolongé, à une surcharge émotionnelle et physique ou à un manque chronique de sommeil.
  2. Syndrome asténo-dépressif. Un état asthénique peut être le premier pas vers la formation de «dépression d'épuisement» (ou «dépression névrotique»). Cela se produit lorsqu’il est exposé à des facteurs de stress sur fond de surmenage nerveux. Une des manifestations de cet état est la perturbation du rythme du sommeil et de la veille.
  3. Asthénie somatogène. De telles manifestations commencent et finissent généralement par de nombreuses maladies infectieuses, cardiovasculaires, oncologiques et endocriniennes.
  4. Conditions asthéniques organiques. Les troubles autonomes supersegmentaires conduisent à cela. Manifeste le plus clairement avec des lésions cérébrales, des troubles de la circulation cérébrale. Compagnons fréquents de cet état: maux de tête, problèmes de mémoire et d'attention, incapacité à se concentrer sur quelque chose, vertiges.
  5. Asthénie vitale endogène. Il s’agit le plus souvent d’un état asthénique juvénile, plus typique des garçons. Fatigue grave manifestée dans tout type d'activité intellectuelle, maux de tête, troubles du sommeil. Le pic d'exacerbation tombe généralement sur 14-15 ans.
  6. Asthénie en cas d'utilisation de drogues psychoactives. C'est caractéristique des personnes qui sont psychologiquement dépendantes de stupéfiants. Dans ce cas, il y a déjà non seulement de la fatigue, mais aussi de l'épuisement et de la douleur dans tout le corps, l'incapacité de s'endormir avec un désir insupportable de dormir. Une personne devient émotionnellement déséquilibrée, aigrie.

Ainsi, l'état asthénique est un signal permettant d'établir la cause de son apparition. Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure les maladies somatiques et endocriniennes, ainsi que les lésions organiques du cerveau. Quelle que soit la cause de cette affection, un traitement est toujours nécessaire.

Causes des conditions asthéniques

De nombreux facteurs peuvent provoquer des névroses et des états asthéniques, surtout s’il existe une telle prédisposition mentale. Vous pouvez nommer des facteurs pouvant contribuer au développement de l’asthénie:

  • Mauvaises conditions de travail hygiéniques.
  • Long séjour dans les conditions d'un surmenage physique, mental ou mental.
  • Manque de sommeil et de repos, privation fréquente de sommeil.
  • Changements cardinaux dans le mode de vie, tels que la retraite, le divorce, etc.
  • En surpoids.
  • Dépendance à l'alcool.
  • Boire de grandes quantités de café fort, de chocolat.
  • Respect de restrictions strictes dans l'alimentation.
  • Manque de liquide dans le corps.
  • Effets sur le corps des substances toxiques et toxiques.
  • L'usage de drogues

L'un de ces facteurs peut déclencher l'apparition d'une asthénie et, s'ils sont plusieurs, le risque augmente.

Médicaments causant le plus souvent des troubles asthéniques

Parfois, pour diverses raisons, nous sommes obligés de prendre des médicaments qui affectent les systèmes nerveux et endocrinien. Leur réception peut conduire à l'apparition d'états asthéniques et anxieux-névrotiques. L'administration de médicaments appartenant à des groupes tels que:

  • les β-bloquants;
  • somnifères;
  • antihypertenseurs;
  • les sédatifs;
  • les tranquillisants;
  • médicaments antiallergiques;
  • les glucocorticostéroïdes;
  • contraceptifs hormonaux.

Comme l'asthénie se développe souvent dans le contexte d'autres maladies, il est très important de rechercher correctement la cause de ces manifestations. Cela est particulièrement nécessaire lorsqu'une personne entre dans une situation de vie difficile. Il est très important de recevoir les recommandations d’un spécialiste compétent dans les cas suivants:

  • L'apparition de la ménopause chez les femmes.
  • La grossesse
  • Perte d'appétit prolongée.
  • Perte de poids nette.
  • Changements d'humeur prononcés.
  • L'apparition de signes asthéniques après une blessure.
  • Si l'asthénie échoue pendant longtemps.

Si une personne reçoit une assistance appropriée à temps, elle entrera beaucoup plus rapidement dans l'ornière saine et habituelle.

Manifestations de l'asthénie

Il est nécessaire de comprendre qu'il s'agit d'un ensemble complexe de symptômes. Il n'est donc pas surprenant que l'état asthénique des symptômes soit très différent:

  • Augmentation de la fatigue et faiblesse générale.
  • Un mécontentement constant avec les autres.
  • Irritabilité.
  • L'apparition de troubles sexuels.
  • Incapacité de se concentrer.
  • Des larmes.
  • Perturbation du sommeil
  • Intolérance aux sons forts et à la lumière vive.
  • Maux de tête fréquents.
  • Perte d'appétit
  • Sentiment constant d'anxiété.
  • Transpiration accrue.
  • Frissons dans le corps et essoufflement.

Pour poser un diagnostic correct et exact, il est nécessaire de comprendre qu’une telle condition asthénique chez l’adulte ne disparaît pas après un repos prolongé et peut être associée à certaines charges psychophysiques. Tout le monde, en principe, peut diagnostiquer ce syndrome de manière indépendante, mais établir un diagnostic précis est la prérogative du médecin.

Asthénie chez les enfants

Si les adultes ont un état émotionnel asthénique - il s'agit le plus souvent d'un problème dû aux difficultés de la vie quotidienne et au travail, aux efforts physiques et mentaux, alors la maladie des enfants se forme différemment. Les médecins identifient deux options pour le développement de conditions asthéniques chez les enfants.

  1. Dans le premier cas, les enfants asthmatiques sont très excités. Ceci est généralement observé si les parents chargent lourdement l'enfant. Après l’école, il se rend immédiatement dans une section ou des cercles. Le soir, vous pouvez observer une surexcitation qui empêche l’enfant de s’endormir. Il y a une stimulation excessive du système nerveux, l'aide d'un spécialiste est nécessaire. Si vous réduisez la charge, modifiez le régime journalier et utilisez des médicaments pour maintenir le système nerveux, cet état disparaît suffisamment rapidement.
  2. Dans le deuxième scénario, tout se passe de l’autre côté. L'enfant devient léthargique, apathique, assimile mal le matériel scolaire, veut dormir pendant la journée. Vous devez également ajuster la charge et boire une série de médicaments qui soutiennent le système nerveux.

La cause des états asthéniques chez les enfants est souvent une lésion cérébrale. Malheureusement, à l'heure actuelle, de tels enfants naissent beaucoup. Tout se passe comme dans le premier cas. Les parents et les grands-parents attendent trop de leurs enfants et essaient de le donner à différentes sections. En outre, ils exigent également de bons résultats scolaires.

Il arrive un moment où l'enfant cesse simplement de naviguer dans ce qu'il a déjà fait et ce qui ne l'a pas fait. Vous ne devez pas exiger de vos enfants de grandes réalisations, chaque enfant est individuel, apprend le matériel à son rythme. Si vous commencez à remarquer que le bébé a commencé à se ronger les ongles, cligne souvent des yeux, des tics sont apparus, alors il s'agit d'une grave source d'inquiétude.

Les enfants vivent également beaucoup de conflits dans la famille: divorce des parents, querelles. Souvent, ils ne le montrent pas, mais à l'intérieur, il existe une tension nerveuse constante. Dans de telles situations, l'aide d'un spécialiste est importante pour sortir l'enfant de son état asthénique.

Diagnostic de l'asthénie

Le plus souvent, un spécialiste compétent diagnostique toujours correctement un état asthénique. Les symptômes apparaissent vivement sur le fond de surmenage, de stress et de fatigue générale. Mais dans le cas où les signes d'asthénie sont légèrement dissimulés derrière les symptômes de la maladie sous-jacente, des problèmes peuvent survenir avec le diagnostic. Seule une conversation détaillée avec le patient peut clarifier la situation.

Les spécialistes se trouvent dans l'arsenal de l'échelle de l'état asthénique, créé par Malkova L. D. Elle a déjà été adaptée sur la base d'observations cliniques et psychologiques. Il y a 30 déclarations dans l'échelle qui caractérisent un tel état.

Chaque patient doit lire attentivement toutes les déclarations et mettre le nombre de points requis. S'il catégoriquement "n'est pas d'accord", alors 1 point, "peut-être bien" - 2 points, 3 points - c'est "vrai" et 4 - "absolument vrai".

Pour l'exactitude des résultats, tout le monde devrait être responsable de lui-même, il n'est pas permis à quelqu'un de le faire pour vous. Après toutes les réponses, les points sont résumés et l’échelle entière peut être divisée en 4 plages:

  • 1er - de 30 à 50 points - l'asthénie est absente.
  • 2ème - commence par 51 et se termine par 75 points - une faible manifestation de conditions asthéniques.
  • 3ème - de 76 à 100 points - asthénie modérée.
  • 4ème - plus de 101 points - un état prononcé.

Ainsi, l'échelle de l'état asthénique (SHAS) donne des résultats véridiques qui facilitent le diagnostic.

Thérapie du syndrome asthénique

Le traitement de l'asthénie doit être abordé de manière globale. En utilisant une seule méthode, il est impossible d'obtenir un résultat positif. S'il existe un diagnostic d'asthénie, le traitement doit inclure:

  1. Ajustement du travail et du repos.
  2. Préparer le bon régime.
  3. L'élimination des mauvaises habitudes.
  4. L'introduction de l'exercice mesuré.
  5. Traitement avec des médicaments.
  6. L'utilisation de la physiothérapie.
  7. Créer et maintenir un climat psychologique normal dans la famille.

Les patients ayant épuisé leur système nerveux, des tranquillisants et des somnifères sont prescrits afin de normaliser le sommeil et de réduire le stress. Il est préférable d’utiliser à ces fins des médicaments sur des plantes médicinales qui ont de tels effets. Par exemple, un bon résultat donne la réception de tels fonds.

  • Médecine "Valériane P". Cela a un effet positif sur le travail des systèmes nerveux autonome et central.
  • L'outil "Motherwort P". Normalise la pression artérielle, apaise et normalise le sommeil.
  • Complexe "Nervo-Vit". Élimine l'irritabilité, les larmoiements, augmente les fonctions de protection du corps.
  • Le complexe "Leveton P" est fabriqué sur la base de levzey et vous permet de supprimer la somnolence pendant la journée, réduit la fatigue liée au travail mental et physique.

Pour un rétablissement rapide, il est également important de prendre des vitamines et des minéraux fortifiants. Ce qui est préférable de choisir, conseille le médecin, en tenant compte de l'état du patient.

Seul un éventail de médicaments pris sur l’avis d’un médecin peut soulager l’état d’une personne et normaliser le travail de son système nerveux.

Pendant le traitement, vous devez faire attention à votre régime alimentaire, inclure plus d'aliments riches en protéines, tels que la viande, les légumineuses. Il est utile de manger du fromage, des bananes, de la viande de dinde (ces produits contiennent du tryptophane), de manger des fruits et des légumes frais, vous pouvez reconstituer les réserves de vitamines et de minéraux présents dans le corps.

La gymnastique thérapeutique, la physiothérapie, les massages et les promenades en plein air deviendront des aides indispensables dans le traitement des états asthéniques.

Recettes folkloriques de condition asthénique

Pour vous aider dans la lutte contre l’asthénie, vous pouvez faire appel à la médecine traditionnelle. Dans ses bacs, vous trouverez des recettes pour réduire les symptômes de la maladie. Vous pouvez utiliser ce qui suit, ils ont déjà été testés dans la pratique par plus d'un patient.

  1. Préparez un mélange d'un nombre égal de fleurs d'aubépine, de camomille et d'hypericum. Prendre 1 c. mélange et versez un verre d'eau bouillante, insister 15 minutes. Filtrer et boire avant le coucher par petites gorgées. Le cours devrait être poursuivi pendant 2 mois. Cet outil améliore la vitalité et redonne de l’intérêt à la vie.
  2. Pour donner de la vitalité à une personne, il est nécessaire de mélanger une quantité égale de fleurs de lavande, de tilleul, de cônes de houblon et de millepertuis. Puis 1 c. Versez de l'eau bouillante et buvez comme d'habitude du thé (2 à 3 fois par jour).
  3. S'il n'y a absolument aucune force, un tel remède aidera. Prenez il est nécessaire pour 1 c. fleurs d’aubépine, calendula, bardane, feuilles de romarin et mélanger à une petite quantité de café moulu. Versez 0,5 litre d'eau chaude et insistez quelques heures. Il est nécessaire de boire le matin après le repas et le soir.

Ces recettes simples aideront à faire face à l'asthénie.

Caractéristiques du traitement de l'asthénie chez les enfants

Le corps de l'enfant étant beaucoup plus sensible aux influences extérieures diverses, le traitement ne devrait être prescrit que par un médecin. Les parents peuvent conseiller ce qui suit.

  1. Ramener le mode d'étude et le repos de l'enfant à la normale. Il est nécessaire d’ajuster les classes dans les cercles, les sections, peut-être que cela vaut la peine d’abandonner quelque chose au moins pour un temps.
  2. Ne pas acheter de médicaments sans l'avis d'un médecin. Dans cette situation, même des moyens totalement inoffensifs ne peuvent qu'aggraver la situation.
  3. Après le diagnostic, le médecin prescrit un médicament en tenant compte non seulement des symptômes, mais aussi de l'âge de l'enfant.
  4. La tâche principale des parents est de suivre toutes les recommandations.

Si tous les souhaits sont exaucés, le traitement est généralement efficace et le système nerveux du bébé revient à la normale.

Recommandations pour les patients asthmatiques

Après avoir consulté le médecin diagnostiqué asthmatique? Après en avoir discuté avec le médecin, il est clair que cela est suffisamment grave, il est donc nécessaire de traiter le traitement avec sérieux et responsabilité. Il est conseillé de suivre les recommandations suivantes:

  • Intégrez l'activité physique à votre vie - faire du jogging le soir, nager, faire du vélo.
  • Optimiser le mode de travail et de repos.
  • Si possible, évitez le contact avec des produits chimiques dangereux. Si cela est lié à la nature de votre activité, vous devrez le changer.
  • Incluez des aliments riches en protéines dans votre alimentation.
  • Mangez plus de fruits et légumes frais.
  • Faites attention aux œufs et au foie - ces aliments améliorent la mémoire.
  • En hiver, il vaut la peine de penser à prendre des complexes de vitamines.
  • Maintenir un microclimat normal dans la famille et dans l'équipe de travail.

Si tout cela est ajouté au traitement médical, alors se débarrasser de l'état asthénique se révélera beaucoup plus rapidement.

Prévention du syndrome asthénique

Beaucoup se demandent s'il est possible d'empêcher le développement de l'asthénie. Voici la réponse: est-ce nécessaire? Après tout, l'état asthénique est une sorte de réaction protectrice du corps qui protège le système nerveux de la destruction. Si le nombre et la force des stimuli externes atteignent un niveau critique, les réflexes de protection de "l'inhibition limitante" sont activés, ce qui se manifeste par des états asthéniques.

Afin d'éviter de surcharger votre système nerveux, il est recommandé de:

  • Dormez suffisamment. S'il y a des problèmes de sommeil, ils doivent être résolus immédiatement.
  • Mener une vie saine.
  • Ne vous chargez pas de travail physique et mental excessif.
  • Alternez n'importe quelle charge avec du repos.
  • Entretenir des relations normales au sein de la famille et de l’équipe.

Même s’il n’était pas possible d’éviter un effort excessif et que le syndrome asthénique vous dépassait, une visite opportune chez le médecin remettrait rapidement tout à sa place. Les phases initiales de la maladie répondent très bien au traitement. Vous ne devez pas vous soigner vous-même ni espérer que, progressivement, tout passera de lui-même.

Névrose asthénique et neurasthénique

Le psychothérapeute Frédéric Perls a un jour déclaré ce qui suit: «Un médecin ne diffère de son patient que par le degré de névrose», ce qui montre bien que les problèmes psychologiques sont propres à chacun de nous. Mais il existe un certain seuil après lequel une personne ne peut plus coexister pacifiquement avec son problème psychologique, cela affecte sa qualité de vie, son humeur et sa condition.

Chaque personne se sent fatiguée presque tous les jours et c'est absolument normal. Et, néanmoins, une fois que la fatigue franchit le seuil d'un état physiologique normal et se transforme en névrose asthénique.

Et pour ne pas expérimenter ce processus par vous-même, vous devez savoir comment cette maladie apparaît, comment la reconnaître et, plus important encore, comment la traiter.

La névrose asthénique - qu'est-ce que c'est?

Chez le peuple, la névrose asthénique est souvent appelée neurasthénie. Il a par erreur un caractère émotionnel quelque peu négatif, ce qui implique qu'une personne avec un tel diagnostic est mentalement anormale et peut-être dangereuse pour la société. Mais en fait, nous parlons d’une personne dont les forces nerveuses ont été tellement épuisées qu’elle ne peut plus se rétablir d'elle-même par son sommeil réparateur, son repos et ses divertissements agréables.

Notre corps tout entier dispose d'une réserve de forces qu'il n'est pas prêt à dépenser en aucune circonstance. L'analogie avec ce processus peut entraîner une charge de la batterie, qui reste toujours un peu d'énergie afin de pouvoir continuer à charger après la connexion au réseau. En d’autres termes, lorsque l’appareil électronique est mis hors tension et en cours de déchargement, sa batterie a toujours une charge d'énergie minimale, mais après l'avoir dépensée, elle se cassera complètement.

La même situation se produit avec la psyché humaine. Le minimum de force psychologique d’une personne est suffisant pour se lever le matin, manger, suivre les règles de base de l’hygiène personnelle. Mais une personne ne peut physiquement faire de grands efforts - sa fatigue est si grande.

Bien sûr, dans ce cas, nous parlons du stade extrême de la maladie. Il se développe, en règle générale, progressivement, en trois étapes:

  • Au premier stade, une personne est irritable et active, elle se précipite pour faire beaucoup de choses, mais perd rapidement une réserve d’énergie et redevient inactive. Il peut pleurer pour n'importe quelle raison, être capricieux.
  • Dans la deuxième étape de la neurasthénie, une personne se sent psychologiquement si petite au milieu des problèmes qu’elle cesse pratiquement de l’inquiéter. Au lieu d'essayer de résoudre le problème le plus simple, il préfère simplement mentir avec un livre ou regarder la télévision. Il semble à ceux qui l'entourent qu'il ne peut pas s'épuiser - il ne fait rien! Néanmoins, il existe un problème qui menace de passer à la troisième phase de la neurasthénie.
  • Dans la troisième étape, une personne perd complètement sa vitalité. Cette neurasthénie présente certaines similitudes avec la dépression clinique, mais si une personne perçoit le monde comme terrible et inutile, la personne atteinte de neurasthénie traite le monde dans son ensemble de manière positive. Il n'a tout simplement pas la force d'y exister.

Raisons

Comme dans tout trouble neuropsychiatrique, l'un des principaux coupables est un facteur héréditaire. Si le plus proche parent d'une personne doit souvent faire face à un sentiment de manque de force, de dépression, de névrose, cette personne doit faire très attention à sa psyché, tout en la "tempérant", en la renforçant.

La névrose neurasthénique est une conséquence du fait qu’une personne «surmenée», c’est-à-dire qu’elle assume une tâche impossible. Il est important de comprendre qu'il ne s'agit pas des affaires réelles d'une personne, mais de son attitude envers elles. Là-bas, où une personne établira un programme serré pour elle-même et la fera fatigue, mais ne causera pas de maladie, l’autre personne, réalisant qu’elle ne peut pas faire face à la situation, sera en névrose. Et la névrose, en gros, est une situation de conflit interne, par exemple, «je veux, mais je ne peux pas». Ainsi, après avoir assumé de nombreuses obligations qu’il ne peut pas assumer, une personne se précipite intérieurement de toutes ses forces, essayant de tout garder en place jusqu’à ce que sa psyché mette en place un mécanisme de défense portant le nom conditionnel «Je suis fatigué» afin que la personne «ne s’épuise pas».

La deuxième façon de développer la neurasthénie est d'essayer de résoudre constamment le même problème en interne. Les psychologues appellent ce processus un «gomme à mâcher interne». C'est facile à voir avec l'exemple d'un amant malheureux qui se réveille et ment avec la pensée d'un amant, entretient constamment des dialogues internes avec lui, construit des situations hypothétiques dans lesquelles il est heureux avec l'objet de ses soupirs, l'adversaire perfide détruisant tous les plans. Si l’ensemble de la situation ne va pas dans le monde réel et reste dans la tête de la personne, son cerveau sera tout simplement fatigué et la personne développera une névrose asthénique.

Les symptômes

Reconnaître la neurasthénie en soi n’est pas facile, car il semble à une personne que sa fatigue est temporaire et tout à fait explicable, et qu’il a juste besoin d’un bon repos. Dans ce cas, la même chose devrait être faite: essayez de vous reposer, avec une isolation complète des informations, sans penser à aucun problème, avec un long sommeil profond. Si, après quelques jours de ce régime, la fatigue persiste, vous pouvez parler de neurasthénie.

Symptômes de la névrose asthénique:

  • manque de force;
  • somnolence;
  • irritabilité sur les bagatelles;
  • indifférence aux problèmes globaux et réels;
  • capricieux, larmoiement;
  • l'insomnie

Bien entendu, chacun de ces symptômes peut être le signe d'un autre problème - de la simple fatigue ponctuelle aux problèmes de thyroïde ou même de grossesse. Par conséquent, il est très important de contacter le médecin traitant à temps, de l'examiner et, si tout est en ordre pour la santé physique, de contacter un psychothérapeute.

Traitement

Le traitement des problèmes neuropsychiatriques est un processus long qui nécessite que le patient comprenne les subtilités de tous les processus psychologiques et respecte son appareil mental. Pour des raisons de simplicité et de compréhension du traitement de la névrose asthénique, il convient d’envisager ses trois étapes.

  1. La première étape est celle où la fatigue n’a pas encore atteint une telle ampleur qu’une personne devient complètement inactive, mais son énergie ne suffit pas à mener les choses à bien. Dans ce cas, vous devez procéder comme suit:
  • dormez suffisamment, passez au moins 8 à 9 heures de sommeil;
  • avoir une alimentation équilibrée, en laissant pour un temps (et mieux pour toujours) des régimes stricts pour perdre du poids;
  • éviter le stress, la communication avec les gens qui peuvent causer de la colère, de l'irritation;
  • Utilisez des méthodes de relaxation qui n'exigent pas un grand nombre de forces physiques et psychologiques - dessiner, communiquer avec les animaux.

En ce qui concerne le tas de cas pour lesquels la personne a cherché à prendre, car une anxiété accrue la rend agitée et réduit sa maîtrise de soi, il est important pendant cette période de bien planifier son temps. Établissez un calendrier des tâches, planifiez au minimum et, si possible, ne faites rien d'autre. Suivez l'horaire de tous les travaux, ne les accumulez pas le dernier jour, ce qui causerait encore plus de stress.

  1. Dans la deuxième étape, la personne ne cherche plus à faire un million de petites choses à la fois. Son problème est que son esprit ignore les problèmes à grande échelle, ce qui peut avoir de graves conséquences dans la vie. Une personne peut refuser d'aller repasser l'examen la dernière année de l'institut, pour remplir un projet important au travail. À ce stade, il est déjà difficile de faire face à la maladie vous-même, l'aide d'un psychothérapeute est nécessaire. La tâche principale d'une personne à ce stade est de comprendre qu'elle est confrontée au syndrome asthénique et que cette maladie ne disparaîtra pas.

Comme méthode d'auto-traitement, vous pouvez sélectionner une marche rythmée simple, une promenade dans les rues. Dans le même temps, il est important de ne pas “mâcher du chewing-gum mental”, de ne pas penser à quoi que ce soit de grave, juste de regarder les fenêtres, les maisons, les arbres. Vous pouvez écouter de la musique légère et relaxante.

  1. Au troisième stade de la neurasthénie, une personne se trouve souvent dans une clinique de névrose, bien qu'elle puisse être traitée à la maison. La base de la thérapie est la relaxation maximale, l’accumulation de forces. Et comme ils apparaissent, la solution des problèmes internes, des «gestes non fermés», des installations incorrectes.

Traitement de la toxicomanie

Tous les médicaments pris pour la névrose asthénique ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant. Ce sont généralement des médicaments appartenant aux groupes suivants:

  • tranquillisants - moyens apaisants, relaxants, normalisant le sommeil;
  • les antidépresseurs augmentent l'humeur, réduisent l'anxiété, renforcent la force (selon le groupe);
  • Nootropiques - améliorer l'activité cérébrale, calmer le système nerveux.
  • vitamines - utilisées pour améliorer le système nerveux (principalement les vitamines du groupe B).

Ainsi, sachant ce qu'est la névrose asthénique, ses symptômes et son traitement, vous pourrez faire face à cette maladie et ne jamais y faire face à l'avenir. La pensée positive, la solution opportune des problèmes et des problèmes, le mode de sommeil et de repos correct sont des mesures qui constituent une protection fiable contre cette maladie.

Syndrome asthénique: causes, diagnostic et traitement

En médecine, il existe des critères clairs pour déterminer ce qu'est l'asthénie chez l'homme.

Cette condition pathologique est caractérisée par la fatigue, la détérioration de la capacité de travail, la colère ou l'indifférence face à ce qui se passe, la labilité émotionnelle, divers troubles somatiques (pouls rapide, sauts de pression artérielle, transpiration excessive, etc.).

Quelles sont les causes du développement de la névrose boulimique? Renseignez-vous sur notre article.

Qu'est ce que c'est

L'asthénie, ou syndrome asthénique, est un trouble psychopathologique qui survient dans diverses maladies somatiques et mentales.

Elle peut survenir avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie, dans son état actuel ou presque, au cours du processus de guérison.

La plupart des infections, notamment la grippe, les infections respiratoires aiguës, la varicelle, la tuberculose, la pneumonie, sont accompagnées de symptômes caractéristiques du syndrome asthénique.

Il est également observé dans de nombreuses maladies des organes et systèmes internes (par exemple, hypertension artérielle, syndrome d'Alzheimer, accidents vasculaires cérébraux ischémiques et hémorragiques, insuffisance coronaire, athérosclérose, ulcère peptique, presque tous les cancers, etc.).

Pratiquement toutes les maladies somatiques peuvent provoquer des symptômes du syndrome asthénique.

Il est important de ne pas confondre asthénie avec fatigue physique et mentale: elle passe assez rapidement si vous donnez à une personne la possibilité de se détendre complètement.

Les symptômes inhérents à l'asthénie peuvent persister très longtemps, quel que soit le temps de repos du patient, sa fréquence de sommeil.

Symptomatologie

Comment se manifeste la pathologie chez l'enfant et l'adulte? Les principales manifestations cliniques du syndrome asthénique:

  • Fatigue, fatigue accrue. C'est un symptôme clé de l'asthénie. Les patients rapportent qu'ils se sentent constamment fatigués et que le repos n'apporte pas de soulagement. Il devient difficile pour eux de s’engager dans des activités familières, ils sont souvent obligés de faire des pauses afin de s’acquitter de leur devoir et de leurs tâches quotidiennes. Il y a souvent une réticence à travailler, car tout stress physique et mental épuise les patients.
  • Déficience cognitive (généralement légère). Les patients ont du mal à se souvenir des informations. Il leur est plus difficile que les personnes en bonne santé de rester concentrés sur le long terme, de prendre des décisions vitales et de participer à des activités intellectuelles.

    En outre, de légères difficultés sont constatées lorsqu’on essaie de formuler son propre raisonnement, ses expériences. Les patients sont dispersés, ils ont besoin de plus de temps pour effectuer de nombreuses actions.

    Les troubles cognitifs sont aggravés en augmentant le sentiment de fatigue et en aggravant le bien-être mental des patients, car ils se sentent inférieurs. Troubles du sommeil Ils peuvent se manifester de différentes manières et dépendent de la maladie d'origine de l'asthénie, de sa forme et de l'état de santé général du patient. Le syndrome asthénique, lié au type hypersthénique, manifeste une insomnie, des rêves anxieux et éclatants. Les patients se réveillent périodiquement pendant la nuit et ont de la difficulté à se rendormir. Ils se réveillent aussi trop tôt et ne se sentent pas bien reposés. Les troubles du sommeil suivants sont caractéristiques du type hyposthénique: difficulté à essayer de dormir, somnolence durant la période de réveil, sommeil de mauvaise qualité et instable.

  • Anomalies somatiques. Les troubles les plus courants sont les suivants: pouls rapide, arythmie, douleur au coeur, sauts de pression artérielle, transpiration excessive, perte ou perte d'appétit, sensation de chaud ou de froid, douleur abdominale, selles retardées, douleur et sensation de lourdeur à la tête. Les troubles somatiques sont présents dans presque tous les cas, mais leur ensemble et leur gravité varient en fonction des caractéristiques de la maladie sous-jacente. Par exemple, l'asthénie sur le fond de l'hypertension artérielle se manifeste souvent par des maux de tête (syndrome asthéno-céphalgique).
  • Troubles émotionnels. Largement en raison de la sensation constante de fatigue, de problèmes de sommeil et de troubles cognitifs. Les patients développent souvent de l'irritabilité, de l'anxiété et leur état émotionnel est instable: toute bagatelle peut grandement affecter leur bien-être mental. Il devient plus difficile pour eux de contrôler leurs émotions et leurs actions.

    Comme la progression de l'asthénie peut provoquer des troubles dépressifs, la névrose.

    Les symptômes de l'asthénie se manifestent différemment au cours de la journée: le patient se sent mieux le matin (les signes de déficience ne sont pas observés ou insignifiant), mais son état s'aggrave progressivement et le soir il se sent vide et épuisé.

    Les causes

    Les manifestations asthéniques se produisent à la base d'un surmenage prononcé du système nerveux, qui peut être causé par des facteurs défavorables tels que:

  • carence en vitamines et en minéraux (malnutrition, famine, adhésion prolongée à des régimes extrêmes, troubles métaboliques associés à certaines maladies);
  • stress physique et / ou intellectuel important, grand nombre de situations stressantes, stress prolongé;
  • diverses maladies et troubles somatiques;
  • intoxication par des substances toxiques (généralement chroniques);
  • anomalies psycho-émotionnelles.
  • Certaines personnes ont un risque plus élevé de développer un syndrome asthénique que d'autres. Facteurs qui augmentent le risque d'asthénie:

    • la présence d'un type de personnalité asthéno-névrotique (ces personnes, dès leur plus jeune âge, se caractérisent par une sensibilité accrue, des larmoiements, une irritabilité, une anxiété);
    • autres caractéristiques du caractère (sensibilité excessive, vulnérabilité, hypochondrie);
    • l'hypotension;
    • faible immunité, la présence d'allergies;
    • caractéristiques de l'éducation (parents trop exigeants qui ignorent les besoins et les capacités de l'enfant dans le but de voir son succès).

    Les personnes trop exigeantes envers elles-mêmes, sujettes au perfectionnisme, souvent surchargées de travail, entrent également dans le groupe à risque.

    Classification

    Selon la cause, l'asthénie est divisée en:

  • Bio. Il se développe dans le contexte d’une ou plusieurs maladies, troubles, en particulier ceux qui affectent le cerveau (circulation cérébrale aiguë, effets du TBI, maladie de Parkinson, masse tumorale, etc.). Il se produit dans 45% des cas.
  • Fonctionnel. Cette forme d'asthénie peut disparaître complètement avec le temps. Il se développe dans le contexte du stress chronique, des maladies traitables somatiques, après des bouleversements psycho-émotionnels. En conséquence, 55% des cas d’asthénie sont fonctionnels.
  • En fonction de la maladie ou de l'état pathologique sur le fond duquel s'est produite la violation, on distingue les types d'asthénie suivants:

    1. Somatogène. Se produit sur le fond d'une maladie somatique de longue durée (habituellement observée dans chronique).
    2. Post-infectieux. Se développe après des maladies causées par des microorganismes pathogènes.

    Souvent observé après une grippe, des infections respiratoires aiguës et d'autres maladies infectieuses courantes des voies respiratoires supérieures.

  • Post-traumatique. Observé après des traumatismes crâniens à la tête.
  • Post-partum. Affection souvent associée à des modifications hormonales, perte de sang due à des interventions chirurgicales (par exemple, en cours de césarienne), expériences associées à l'enfant.
  • Le syndrome asthénique se manifeste de différentes manières et les experts distinguent deux types d’asthénie en fonction des symptômes:

  • Hypersthénique. Il se caractérise par une excitabilité excessive. Les patients se plaignent d'irritabilité, d'une sensibilité excessive à tout ce qui les entoure (par exemple, ils peuvent être extrêmement perturbés par une lumière vive ou des sons forts).
  • Hyposténique. Les patients sont apathiques, leur réaction à ce qui se passe ralentie, ils se plaignent d'une somnolence continue. Cette forme de pathologie est plus grave que l'hypersthénique. Au fil du temps, la première forme peut être transformée en seconde.
  • En outre, les formes d'asthénie aiguë (plutôt rapidement, généralement réactives) et chroniques, qui accompagnent les maladies chroniques, sont également isolées.

    Troubles mentaux avec asthénie

    Il existe un certain nombre de troubles mentaux et pathologiques, dont le syndrome asthénique:

    1. Psychopathie asthénique. Les personnes atteintes de ce trouble sont timides et hypersensibles. Le processus d'adaptation à tout ce qui est nouveau se déroule avec des difficultés visibles. Ont généralement des griefs de faible estime de soi et de longue expérience.
    2. Névrose asthénique ou, en d'autres termes, syndrome asthéno-névrotique. Largement connu de la majorité des gens sous le nom de "neurasthénie". Il se développe dans le contexte d'efforts psycho-émotionnels et physiques excessivement forts, de circonstances de vie difficiles, de stress chronique. Le syndrome asthéno-névrotique sévère est traité avec des antidépresseurs.
    3. Trouble asthénique organique. Il est observé sur le fond des désordres somatiques, des complications. Les patients sont colériques, toute bagatelle peut les offenser. Extrêmement sensible aux stimuli externes (par exemple, le patient peut ressentir des sons très faibles).

  • Psychopathie psychasthénique, souvent appelée psychasthénie ou syndrome psychique. Rappelle partiellement la psychopathie asthénique: les patients sont également souvent timides et n’ont pas suffisamment confiance en leurs capacités. Mais leur inquiétude est exprimée très fortement. Ils sont liés au mode de vie habituel et tout changement est extrêmement traumatisant pour eux. Souffre généralement d'une variété de peurs, d'expériences.
  • États asthéno-névrotiques. Ce sont des conditions qui surviennent au cours du syndrome asthénique. Chez les adolescents, les états asthéno-névrotiques peuvent se manifester par des pensées de suicide, des sentiments de désespoir.
  • L'accentuation psychasthénique n'est pas une pathologie, mais se situe à la limite entre normal et anormal.

    Extrêmement rappelle la psychopathie psychasthénique, mais exprimé beaucoup plus doux. Les psychasthènes ont tendance à s'inquiéter, ils pèsent soigneusement tout avant de prendre une décision, ils sont prudents et autocritiques.

    Diagnostics

    Des spécialistes qualifiés peuvent facilement diagnostiquer l'asthénie, surtout lorsqu'elle est fonctionnelle, car ses symptômes sont clairement exprimés.

    Le syndrome asthénique organique est un peu plus difficile à identifier car il survient dans le contexte de maladies chroniques assez graves, dont les symptômes se manifestent.

    Dans de tels cas, le médecin examine attentivement les plaintes du patient et détermine lequel de ces symptômes peut être une manifestation d'asthénie.

    Lorsque le patient reçoit un diagnostic d'asthénie, il est soumis à une série d'examens qui détermineront la maladie à l'origine de la maladie. Un ensemble de mesures de diagnostic varie en fonction des symptômes observés chez le patient et peut être très étendu.

    Traitement du syndrome asthénique

    Comment traiter l'asthénie?

    Le traitement de l'asthénie comprend de nombreux composants, tels que le régime alimentaire, la correction de la journée et de la charge de travail, l'augmentation du niveau d'activité physique.

    Le support médicamenteux peut être absent si le médecin traitant n'en voit pas la nécessité.

    Si des médicaments sont prescrits, il s’agit généralement d’adaptogènes à base d’herbes médicinales: teintures de ginseng, eleutherococcus. Des nootropiques peuvent être prescrits (par exemple, Piracetam, Picamelon), mais il n’existe pas suffisamment de preuves de leur efficacité.

    Dans le syndrome asthénique, des vitamines et des oligo-éléments (zinc, calcium, vitamine C, un groupe de vitamines B et autres) peuvent être prescrits.

    Au cœur du traitement de l'asthénie, il y a le travail avec la maladie contre laquelle il a pris naissance. S'il peut être guéri ou contrôlé, les symptômes asthéniques vont s'affaiblir ou disparaître complètement.

    Si nécessaire, un psychologue ou un psychothérapeute devrait être impliqué dans le traitement du syndrome asthénique, en particulier si les méthodes de traitement standard n’ont pas démontré leur efficacité. Le spécialiste sélectionnera les antidépresseurs et les antipsychotiques en tenant compte des symptômes du patient.

    En règle générale, l'asthénie ne nécessite pas de traitement en milieu hospitalier, sauf dans le cadre du traitement de la maladie sous-jacente.

    Son traitement peut avoir lieu à la maison, mais il est important que le médecin supervise le processus et que la patiente sache clairement comment se comporter, quels médicaments prendre, quel régime suivre et ce qu'il faut éviter.

    Comment gérer l'asthénie vous-même? C'est une décision extrêmement déraisonnable de se poser soi-même le diagnostic d’asthénie et de se soigner seul à la maison.

    Pour un traitement à domicile, il est utile de boire du thé noir et du thé vert (il est toutefois important de consulter votre médecin avant d’augmenter la consommation de ces boissons).

    En outre, les patients doivent renoncer aux boissons alcoolisées, manger plus souvent des fruits et des légumes frais, observer leur régime quotidien (se coucher au même moment et dormir au moins 7 à 8 heures par jour).

    Un voyage reposant peut vous aider: par exemple, vous pouvez aller dans un sanatorium.

    Pronostic et prévention

    La plupart des cas d'asthénie fonctionnelle sont guéris avec succès.

    Il est possible d’obtenir de bonnes améliorations de la forme organique du syndrome asthénique si la maladie sous-jacente est contrôlée, mise en rémission ou complètement éliminée.

    Recommandations de base pour la prévention de l'asthénie:

    • il est important de manger de manière complète et variée, de manière à inclure dans le régime une grande quantité de fruits et légumes, en particulier pendant les périodes de maladie;
    • si possible, évitez les situations stressantes, apprenez à vous libérer du stress après une journée de travail ou d'école (relaxation, méditation, activité physique, bain, marche);
    • commencer rapidement le traitement de toute maladie et subir régulièrement des examens préventifs;
    • il est important d'observer le régime quotidien (dormez au moins 7 à 8 heures par jour, allongez-vous et levez-vous en même temps), prenez suffisamment de temps pour vous reposer;
    • en présence de maladies chroniques, toutes les recommandations médicales doivent être suivies et les médicaments doivent être pris à temps.

    Il est utile de faire régulièrement des exercices, des promenades et, en général, de faire de l'activité physique, de tempérer, de renforcer le système immunitaire.

    Syndrome asthénique et syndrome de fatigue chronique:

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie