Les conditions de la vie moderne exigent souvent que la personne soit exposée - à la fois physique et morale. Quelqu'un parvient à faire face à différents types de charges sans tomber dans un état de stress.

Malheureusement, tout le monde n'est pas capable de se contrôler dans des états tendus et nerveux. Dans de tels cas, dans le contexte de circonstances tendues, une personne présente souvent un trouble particulier - la névrose asthénique.

Caractéristiques générales de la maladie

La névrose asthénique (neurasthénie, faiblesse nerveuse) est un trouble neuro-psychogène causé par un épuisement physique ou psycho-émotionnel. C'est la pathologie la plus courante du système nerveux. Dans une plus grande mesure, les personnes de type asthénique, émotionnellement instables, rapidement fatiguées, hypersensibles sont sujettes à un tel trouble.

Chez les femmes, la névrose asthénique est beaucoup moins répandue que chez les hommes.

La condition se manifeste par une fatigue accrue, une irritabilité, une baisse de l'humeur jusqu'à la dépression, une sensibilité insuffisante à divers types d'irritants (bruit, lumière, température).

Le développement d'un tel état peut être favorisé non seulement par le stress physique ou psychologique, mais également par les maladies chroniques, ainsi que par l'intoxication de l'organisme.

Une faiblesse nerveuse peut se développer chez les adultes et les enfants.

Formes cliniques de la maladie

Il existe trois formes cliniques principales de syndrome névrotique asthénique. Ils peuvent apparaître systématiquement en raison du manque de traitement à chaque stade précédent. Parfois, l'une des formes se produit immédiatement, mais le plus souvent, elles apparaissent dans l'ordre suivant:

  1. Forme hypertensive. Dans ce cas, caractérisé par une forte excitabilité et irritabilité. Une personne peut facilement perdre son sang-froid, car même les plus insignifiantes choses l'irritent. Il est difficile pour le patient de se concentrer sur quelque chose. il souffre d'un mal de tête pressant, a du mal à dormir.
  2. Phase "faiblesse irritable". Ce type de trouble nerveux est caractéristique des personnes ayant un tempérament cholérique ou des personnes pour lesquelles le système nerveux est suffisamment fort, mais chez qui le développement de la neurasthénie n’a pas été détecté et qui est détecté au premier stade de développement. Le patient est facilement excité et irrité, mais des explosions émotionnelles conduisent rapidement à un sentiment d'impuissance, de dévastation et aboutissent à des pleurs. Avec une faiblesse irritable, il est également difficile de se concentrer sur quoi que ce soit. Les tentatives d’exécution de diverses activités entraînent de la faiblesse et de la fatigue.
  3. Forme hyposténique. Il se développe en raison de l’absence de traitement adéquat au stade précédent ou de l’influence accrue du facteur irritant. Peut survenir au cours de la première étape du développement de la neurasthénie chez les individus ayant un système nerveux faible ou chez ceux appartenant au type asthénique. Cette forme est caractérisée par la présence de fatigue chronique chez un patient, de léthargie constante, de somnolence. Dans de telles conditions, il ne peut être question d'aucune activité physique ou intellectuelle. En outre, le patient est constamment dans un état de désir inexplicable, ressent de l’anxiété.

Bien que chacune des formes de violation susmentionnées se traduise par une aggravation des symptômes de la qualité de vie, la neurasthénie est la seule affection parmi les névroses qui présente le pronostic le plus favorable.

Qu'est-ce qui contribue au développement de la névrose asthénique?

Il est possible d'identifier les principaux facteurs étiologiques et prédisposants au développement d'une déplétion de névrose.

Le premier comprend:

  • épuisement émotionnel et physique dû au surmenage;
  • chocs émotionnels, non seulement négatifs, mais aussi positifs;
  • les situations survenues avec la participation ou l'observation du patient et affectant négativement son psychisme (décès d'êtres chers, perte de travail, attaque);
  • exposition prolongée à des facteurs gênants (travail d'équipe contraint, malentendu au sein de la famille);
  • être soumis à un stress constant;
  • l'exécution continue du même type de travail qui requiert une concentration maximale d'attention et de responsabilité.

Les facteurs prédisposant supplémentaires provoquant la névrose asthénique sont:

  • troubles hormonaux;
  • la présence de maladies somatiques chroniques;
  • intoxication du corps;
  • les infections;
  • carence en vitamines;
  • réduction des défenses corporelles;
  • horaires de travail irréguliers;
  • long séjour dans l'anxiété.

Caractéristiques de la manifestation de la violation chez les enfants et les adolescents

La névrose asthénique chez les enfants résulte de l’impact de divers facteurs de stress. Cette affection est caractérisée par des troubles temporaires et réversibles du système nerveux.

Les enfants et les adolescents sont plus vulnérables aux facteurs susceptibles de perturber leur état mental. Les causes de ce trouble incluent la peur des adultes (parents, éducateur, enseignant), le divorce des parents, l’introduction dans un nouvel environnement (première visite à la maternelle, à l’école), les charges excessives (formation, cours supplémentaires). En outre, le développement de la névrose asthénique peut être affecté par les maladies infectieuses, l'exposition à des substances toxiques.

La neurasthénie chez les enfants se manifeste par une irritabilité accrue, des larmoiements. Parfois, des réactions telles que l'excitation et la rafale peuvent l'emporter et parfois, la léthargie, l'incertitude. Il est très difficile pour un enfant de maîtriser ses émotions. Il y a des problèmes de sommeil, de manque d'appétit et de miction nocturne incontrôlable.

En cas de traitement tardif, la capacité de l’enfant à s'adapter à la société peut être perturbée et une dépression peut se développer.

Manifestations de réactions névrotiques

Les symptômes caractéristiques d'une maladie telle que la névrose asthénique ont été mentionnés lors de la description des formes de la maladie. Il convient également de souligner les manifestations communes à toutes les formes de violation:

  • accès de colère, indignation;
  • tempérament rapide;
  • diminution prononcée de la performance;
  • l'apparition de phobies;
  • troubles de la mémoire;
  • maux de tête, surtout pire le soir;
  • le vertige en se déplaçant;
  • augmentation du rythme cardiaque, douleur dans le cœur;
  • les fluctuations de la pression artérielle;
  • transpiration accrue;
  • douleur aux articulations et à la colonne vertébrale;
  • violation de la fonction érectile chez l'homme;
  • miction fréquente d'uriner.

Si elles ne sont pas traitées, les manifestations énumérées augmentent.

Méthodes de diagnostic et de traitement

Le diagnostic est établi par un neurologue. Pour cela, les manipulations suivantes sont effectuées:

  • prise d'histoire;
  • analyse des plaintes des patients;
  • techniques de laboratoire et instrumentales pour la détermination des lésions organiques du cerveau, la présence de maladies somatiques, infections chroniques pouvant provoquer une neurasthénie (échographie, thérapie par résonance magnétique, tomographie assistée par ordinateur, rhéoencéphalographie, électrocardiographie).

Pour que le traitement de la névrose asthénique réussisse, il doit être complet.

La pharmacothérapie consiste à prendre des relaxants musculaires pour supprimer les maux de tête et soulager les spasmes musculaires. Si le mal de tête prend la forme d'une migraine, utilisez des triptans. Pour soulager l'irritabilité et éliminer les signes d'anxiété, il est recommandé de prendre des tranquillisants quotidiens.

Les nootropiques sont également prescrits pour stimuler l'activité mentale et favoriser l'amélioration de la mémoire.

Afin de normaliser le sommeil, il est recommandé de prendre des somnifères à action brève. Ils ne provoquent pas de somnolence diurne.

Pour le renforcement général du corps et améliorer le métabolisme, ils recommandent de prendre des vitamines des groupes B et C, des angioprotecteurs, des antioxydants.

Des techniques psychothérapeutiques sont également nécessaires dans le traitement de la maladie. Le but de cette méthode est d’encourager le patient à repenser le facteur ou la situation traumatique, de l’aider à adopter une position de vie active, de mettre en évidence les aspects les plus importants et les plus mineurs de son travail.

La psychanalyse, la psychothérapie individuelle ou de groupe, les séances d’hypnothérapie (en particulier la relaxation) peuvent être utilisées.
De plus, avec l'aide de membres de la famille, le patient doit organiser correctement le travail ou le processus éducatif, limiter le nombre d'activités physiques, assurer une bonne nutrition et dormir.

Malgré le pronostic favorable, à condition qu’il n’y ait pas de traitement, ce problème peut évoluer en dépression prolongée.

Les enfants asthéniques ont également de la difficulté à s’adapter à la société, dans un contexte où ils peuvent se replier sur eux-mêmes. Une telle condition est particulièrement indésirable pour un enfant, dans la période de sa formation en tant que personne.

Dans le même temps, il ne faut pas croire qu'un tel trouble est une phrase. Un traitement en temps opportun, effectué sous la supervision d'un spécialiste, aidera à faire face à la maladie et à ses conséquences éventuelles.

Afin d'éviter

Les facteurs sous-jacents au développement de la névrose asthénique étant l'épuisement émotionnel et physique, les mesures de prévention de ce trouble devraient donc viser à éliminer les situations de provocation. Pour cela, vous avez besoin de:

  • construire avec compétence et respecter le régime de travail, de repos et de sommeil appropriés;
  • résoudre en temps opportun les situations pouvant engendrer du stress;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • bien manger, en éliminant du régime la malbouffe;
  • organiser des activités occasionnelles en plein air;
  • si nécessaire, pratiquer des techniques de relaxation;
  • plus souvent en plein air.

Bien sûr, il est impossible de se protéger complètement contre la probabilité d’une situation traumatique, mais il est tout à fait possible de tempérer non seulement le corps, mais aussi de renforcer la santé mentale.

Syndrome asthéno-névrotique

Le syndrome asthéno-névrotique (syn. Asthénie, syndrome asthénique, syndrome de fatigue chronique, faiblesse neuropsychiatrique) est un trouble psychopathologique à évolution lente qui se manifeste tant chez l'adulte que chez l'enfant. Sans traitement opportun mène à un état dépressif.

La cause la plus fréquente de la formation de la maladie est l’effet prolongé de situations stressantes. Outre ce facteur, de nombreux autres facteurs pathologiques et physiologiques peuvent influer sur la survenue du trouble.

Les symptômes du syndrome asthéno-névrotique ne sont pas spécifiques: fatigabilité rapide, faiblesse constante, diminution des performances, instabilité émotionnelle, problèmes de sommeil et apathie.

Afin de clarifier la cause du développement de l'indisposition, des tests de laboratoire et des examens instrumentaux sont effectués. Une place spéciale dans le diagnostic est occupée par les manipulations effectuées par le clinicien.

Le traitement du syndrome asthéno-névrotique est un changement de mode de vie, de médication et d'utilisation de la médecine traditionnelle. Le traitement ne sera pas complet sans arrêter la maladie sous-jacente.

Dans la classification internationale des maladies, l'anomalie n'a pas sa propre signification, mais appartient à la catégorie «Autres troubles névrotiques» - le code CIM-10 sera F48.0.

Étiologie

La maladie se développe à la fois chez l'adulte et chez l'enfant, mais certains facteurs prédisposants peuvent différer. Par exemple, le syndrome asthéno-névrotique chez les enfants dans la plupart des situations se forme dans le contexte de telles anomalies:

  • hypoxie fœtale;
  • méningites, encéphalites ou autres maladies antérieures ayant des effets néfastes sur le système nerveux central;
  • toute infection de nature bactérienne ou virale, souvent accompagnée de neurotoxicose;
  • activité physique ou mentale excessive constante;
  • apport insuffisant de vitamines et de micronutriments dans les aliments;
  • blessures à la tête;
  • conflits constants dans la famille, la maternelle ou l'école - cette raison agit souvent comme un agent provoquant la maladie chez les enfants à partir de 3 ans.

Chez l'adulte, les conditions suivantes peuvent être des déclencheurs:

  • intoxication chronique du corps avec des substances chimiques, toxiques et toxiques;
  • dépendance à long terme aux mauvaises habitudes;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • fatigue chronique;
  • manque de sommeil;
  • violation des processus métaboliques dans le cerveau;
  • La dystonie végétative est la cause la plus fréquente d’asthénie chez les femmes enceintes.

Le syndrome névrotique chez un enfant et un adulte se développe dans la plupart des cas à la suite de tels problèmes:

L'influence de l'hérédité accablée ne doit pas être exclue.

Classification

Le syndrome asthéno-névrotique chez les enfants et les adultes, en fonction du facteur étiologique, est:

  • cérébrogénique - a une relation avec les pathologies du cerveau;
  • somatogène - associé aux pathologies des organes et des systèmes internes, à l'exception du système nerveux central;
  • cérébro-somatogène;
  • inadapté - le développement de cette forme est influencé par des charges exorbitantes; par exemple, le décès d'un être cher est plus fréquent chez les enfants;
  • neurasthénie - associée à la diminution de l'activité nerveuse supérieure.

Des spécialistes du domaine de la neurologie ont décidé d’attribuer plusieurs degrés de sévérité du syndrome:

  • Initiale. Exprimé en éclats fréquents d’irritabilité, souvent ignoré des gens. La personne elle-même et ses associés pensent qu'il est simplement "devenu corrompu par la nature", de sorte que le traitement de la maladie est rarement effectué.
  • Moyen lourd. L'instabilité émotionnelle est remplacée par l'indifférence, accompagnée d'une détérioration de la santé.
  • Lourd Dépression, à laquelle le corps est fréquemment sujet aux rhumes.

Symptomatologie

Le tableau clinique de la maladie combine trois composantes:

  • signes directs du syndrome asthénique;
  • des troubles causés par l'influence d'une pathologie fondamentale;
  • troubles provoqués par la réponse psychologique du patient au problème.

Lorsque le syndrome asthéno-névrotique, la présence de tels symptômes:

  • faiblesse constante;
  • fatigue
  • diminution de la capacité de travail;
  • troubles du sommeil - somnolence diurne, réveil fréquent la nuit, réveil matinal ou insomnie;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • irritabilité et nervosité constantes;
  • condition apathique;
  • augmentation des caprices et des larmes chez les enfants;
  • diminution de l'activité mentale;
  • frilosité des membres;
  • fluctuations du tonus sanguin;
  • essoufflement inexpliqué;
  • douleur légère au coeur;
  • la tachycardie;
  • labilité du pouls;
  • avoir chaud partout;
  • manque d'appétit;
  • violation de l'acte de défécation, qui se traduit souvent par la constipation;
  • maux de tête;
  • puissance réduite chez les hommes;
  • violation du cycle menstruel chez les femmes;
  • rhumes ou infections fréquents;
  • attaques de panique;
  • incapacité à exprimer des pensées avec des mots;
  • hypersensibilité aux sons forts, à la lumière vive et à d’autres stimuli externes.

Les manifestations cliniques sont typiques chez les adultes et les petits enfants.

Diagnostics

Avec le diagnostic de syndrome asthéno-névrotique, un spécialiste expérimenté dans le domaine de la neurologie n'a pas de problèmes. Il est beaucoup plus difficile d'établir le facteur étiologique ayant conduit à la formation de la maladie. Le processus de diagnostic doit nécessairement être une approche intégrée.

La première étape du diagnostic implique le travail personnel du médecin avec une personne:

  • familiarisation avec l'historique de la maladie, non seulement le patient, mais aussi ses proches - pour identifier le principal provocateur pathologique ou l'influence de l'hérédité accablée;
  • collecte et analyse de l'histoire de la vie - pour confirmer l'impact de causes qui ne sont pas associées à l'évolution d'une maladie, par exemple, quel est le climat émotionnel dans la famille ou si une personne prend des médicaments;
  • mesure du pouls, du tonus sanguin et du rythme cardiaque;
  • évaluation de l'état général;
  • enquête détaillée - pour découvrir la première heure d'occurrence et la gravité des signes de pathologie, qui indiqueront le stade de la maladie.

Les tests de laboratoire les plus informatifs:

  • tests cliniques généraux de sang et d'urine;
  • biochimie de l'urine et du sang;
  • tests sérologiques;
  • coprogramme;
  • Diagnostic PCR;
  • tests immunologiques.
  • surveillance quotidienne de la pression artérielle et de l'ECG;
  • Échocardiographie;
  • FEGDS;
  • TDM et IRM du crâne;
  • radiographie avec ou sans agent de contraste;
  • échographie.

Pour établir la cause de la pathologie, en plus du neurologue, les spécialistes suivants participent au processus de diagnostic:

  • gastroentérologue;
  • cardiologue;
  • gynécologue;
  • traumatologue;
  • néphrologue;
  • oncologue;
  • pneumologue;
  • endocrinologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • urologue;
  • thérapeute;
  • pédiatre

En fonction du médecin du patient, des examens de laboratoire et instrumentaux spécifiques seront attribués. Une fois que le spécialiste a étudié les résultats de toutes les procédures de diagnostic, une tactique thérapeutique individuelle sera établie.

Traitement

Le traitement du syndrome asthéno-névrotique combine:

  • limiter le stress physique et mental;
  • sommeil complet pendant 7 à 8 heures par jour;
  • prendre des médicaments;
  • bonne nutrition;
  • Thérapie par l'exercice, y compris les exercices de respiration;
  • application de recettes de médecine traditionnelle.

Le traitement du syndrome asthéno-névrotique à l'aide de médicaments comprend l'utilisation de tels médicaments:

  • des adaptogènes;
  • les antidépresseurs;
  • somnifères;
  • les tranquillisants;
  • composés nootropes;
  • neuroprotecteurs;
  • des antioxydants;
  • complexes de vitamines et minéraux.

Les patients doivent consommer des aliments riches en tryptophane. La liste de ces produits:

  • les bananes;
  • Le kiwi;
  • chien a augmenté;
  • cassis;
  • viandes diététiques;
  • les abats;
  • des oeufs;
  • des pommes;
  • agrumes;
  • fraises;
  • légumes crus;
  • fromages à pâte dure;
  • pain complet.

Dans le syndrome, le traitement avec des remèdes populaires n'est pas interdit, ce qui implique la préparation à domicile de décoctions médicamenteuses à base de telles herbes:

Avant d'utiliser des méthodes non traditionnelles, il est nécessaire de consulter votre médecin.

Très souvent, le syndrome asthéno-névrotique chez l'adulte et l'enfant implique une visite chez un psychologue ou un psychothérapeute.

Il est impossible de se débarrasser complètement du trouble sans une élimination complexe de la maladie sous-jacente.

Prévention et pronostic

Pour éviter les problèmes liés au traitement du syndrome asthéno-névrotique, il suffit de respecter un certain nombre de règles simples. La prévention des maladies comprend:

  • maintenir un mode de vie sain et actif;
  • nutrition complète et équilibrée;
  • rationalisation de la routine quotidienne;
  • éviter la fatigue mentale et émotionnelle;
  • réduction du stress;
  • utilisation adéquate des médicaments - tous les médicaments doivent être prescrits par le médecin traitant;
  • diagnostic précoce et traitement rapide des pathologies pouvant être compliquées par le syndrome;
  • prendre des vitamines;
  • renforcement constant du système immunitaire;
  • Passer au moins 2 fois par an un examen de routine complet à la clinique.

Le syndrome asthéno-névrotique chez les enfants et les adultes dans la plupart des situations a un pronostic favorable. L'absence totale de traitement conduit au développement d'un état dépressif sévère. N'oubliez pas les complications de la maladie sous-jacente, qui peut dans certains cas être fatale.

Syndrome asthénique (névrotique)

Le syndrome asthénique est un trouble psychopathologique qui se caractérise par un développement progressif et accompagne la plupart des maladies du corps. Les principales manifestations du syndrome asthénique sont la fatigue, les troubles du sommeil, la diminution des performances physiques et mentales, l’irritabilité, la léthargie et les troubles de l’autonomie.

L'asthénie est le syndrome médical le plus répandu. Il accompagne les maladies infectieuses et somatiques, les troubles du système mental et nerveux, se produit dans la période postpartum, postopératoire, post-traumatique.

Le syndrome asthénique ne doit pas être confondu avec la fatigue habituelle, qui est l'état naturel du corps de toute personne après un stress mental ou physique grave, après un changement de fuseau horaire, etc. Il est impossible de faire face au syndrome asthénique simplement après avoir dormi la nuit. Sa thérapie est à la portée du médecin.

Le plus souvent, les personnes en âge de travailler âgées de 20 à 40 ans souffrent du syndrome asthénique. Les personnes qui effectuent un travail physique pénible, celles qui se reposent rarement, sont soumises à un stress régulier, les conflits familiaux et professionnels peuvent être menacés. Les médecins reconnaissent que l'asthénie est un désastre de notre époque, car elle affecte de manière imperceptible les capacités intellectuelles d'une personne, sa condition physique et sa qualité de vie. Dans la pratique clinique de tout médecin, la proportion de plaintes de symptômes d'asthénie peut atteindre 60%.

Symptômes du syndrome asthénique

Les symptômes du syndrome asthénique consistent en trois manifestations fondamentales:

Symptômes de l'asthénie elle-même;

Symptômes de la pathologie ayant conduit à l'asthénie;

Symptômes de la réponse psychologique d’une personne à un syndrome existant.

Les symptômes de l'asthénie sont le plus souvent invisibles le matin. Ils ont tendance à augmenter tout au long de la journée. Les signes cliniques d'asthénie atteignent leur apogée le soir, ce qui oblige une personne à interrompre son travail et à se reposer.

Ainsi, les principaux symptômes du syndrome asthénique sont les suivants:

Fatigue C'est sur la fatigue que tous les patients se plaignent. Ils constatent qu'ils commencent à se fatiguer davantage que les années précédentes et que ce sentiment ne disparaît pas, même après un long repos. Dans le contexte du travail physique, cela se manifeste dans le manque de désir de faire leur travail, dans la croissance de la faiblesse générale. En ce qui concerne l'activité intellectuelle, il existe des difficultés de concentration, de mémoire, d'écoute et d'ingéniosité. Les patients prédisposés au syndrome asthénique indiquent qu'il est devenu plus difficile pour eux d'exprimer leurs propres pensées, de les formuler en phrases. Il est difficile pour une personne de choisir des mots pour exprimer une idée, la prise de décision se faisant avec une certaine inhibition. Pour faire face à un travail réalisable, il doit faire une pause afin de pouvoir se reposer un peu. Dans le même temps, les interruptions de travail ne donnent pas de résultats, le sentiment de fatigue ne recule pas, ce qui provoque de l’anxiété, crée de l’incertitude dans ses propres capacités, provoque un malaise interne en raison de son insolvabilité intellectuelle.

Perturbations végétatives. Le système nerveux autonome souffre toujours du syndrome asthénique. Ces troubles se traduisent par une tachycardie, des baisses de pression artérielle, une hyperhidrose et une instabilité des pulsations. Peut-être que la sensation de chaleur dans le corps, ou, inversement, une personne ressent une sensation de froid. L'appétit en souffre, il y a des violations des selles, ce qui se traduit par l'apparition de constipation. Douleurs fréquentes dans les intestins. Les patients se plaignent souvent de maux de tête et de lourdeur à la tête, tandis que les représentants masculins souffrent d'une diminution d'activité. (Voir aussi: Dystonie vasculaire végétale - causes et symptômes)

Violations de la sphère psycho-émotionnelle. Diminution des performances, difficultés d’activité professionnelle provoquent l’apparition d’émotions négatives. C'est une réaction tout à fait naturelle de la personne au problème. En même temps, les gens deviennent coléreux, difficiles, déséquilibrés, constamment en tension, incapables de contrôler leurs propres émotions et sortent rapidement d'eux-mêmes. De nombreux patients atteints du syndrome asthénique ont tendance à augmenter leur anxiété, évaluent ce qui se passe avec un pessimisme manifestement déraisonnable ou, au contraire, avec un optimisme inadéquat. Si une personne ne reçoit pas une aide qualifiée, les violations de la sphère psycho-émotionnelle sont aggravées et peuvent conduire à la dépression, à la névrose et à la neurasthénie.

Problèmes de repos nocturne. Les troubles du sommeil dépendent de la forme de syndrome asthénique dont souffre une personne. Dans le syndrome hypersthénique, il est difficile pour une personne de s'endormir. Quand il réussit, il voit de grands rêves intenses, peut se réveiller plusieurs fois la nuit, se lève tôt et ne se sent pas complètement reposé. Le syndrome asthénique hyposténique se manifeste par une somnolence qui guette le patient pendant la journée et la nuit, il est difficile pour lui de s'endormir. La qualité du sommeil en souffre également. Parfois, les gens pensent qu’ils ne dorment presque pas la nuit, alors qu’en réalité le sommeil est présent, mais il est gravement perturbé.

Pour les patients caractérisés par une sensibilité accrue. Ainsi, la faible lumière leur semble excessivement brillante, le son silencieux est très fort.

Le développement de phobies est souvent inhérent aux personnes atteintes du syndrome asthénique.

Souvent, les patients trouvent en eux-mêmes les symptômes de diverses maladies qu’ils n’ont en fait pas. Celles-ci peuvent être des maladies mineures ou des pathologies fatales. Par conséquent, ces personnes visitent fréquemment des médecins de différentes spécialités.

Vous pouvez également considérer les symptômes du syndrome asthénique dans le contexte de deux formes de la maladie - il s’agit d’un type hypersténique et hyposténique. La forme hypersthénique de la maladie se caractérise par une excitabilité accrue de la personne, la rendant difficile à supporter des bruits forts, des cris d’enfants, une lumière vive, etc. Cela irrite le patient, le forçant à éviter de telles situations. Une personne a des maux de tête fréquents et d’autres troubles végétatifs-vasculaires.

Les formes hyposténiques de la maladie s'expriment par une faible sensibilité à tout stimulus externe. Le patient est constamment déprimé. Il est léthargique et somnolent, passif. Les personnes atteintes de ce type de syndrome asthénique souffrent souvent d'apathie, d'anxiété non motivée, de tristesse.

Causes du syndrome asthénique

La plupart des scientifiques sont d'avis que les causes du syndrome asthénique sont la surmenage et l'épuisement de l'activité nerveuse supérieure. Le syndrome peut survenir chez des personnes en parfaite santé qui ont été exposées à certains facteurs.

Un certain nombre de scientifiques ont comparé le syndrome asthénique à un frein d’urgence, ce qui ne permet pas de perdre complètement le potentiel de maniabilité inhérent à une personne. Les symptômes de l'asthénie signalent à la personne qu'il est en surcharge, que son corps a du mal à gérer ses ressources disponibles. C'est une condition alarmante, indiquant que l'activité mentale et physique doit être suspendue. Ainsi, les causes du syndrome asthénique, en fonction de sa forme, peuvent varier.

Causes du syndrome asthénique fonctionnel.

L'asthénie fonctionnelle aiguë se produit en raison de facteurs de stress, d'une surcharge de travail, résultant d'un changement de fuseau horaire ou de conditions de vie climatiques.

L'asthénie fonctionnelle chronique survient après les infections, après le travail, après une chirurgie et après une perte de poids. L’impulsion peut être transmise aux infections virales respiratoires aiguës, à la grippe, à la tuberculose, à l’hépatite, etc. Les maladies somatiques telles que la pneumonie, les maladies du tractus gastro-intestinal, la gllemeronephrite, etc. sont dangereuses.

L'asthénie fonctionnelle psychiatrique se développe sur le fond des troubles dépressifs, avec une anxiété accrue et à la suite d'insomnie.

L'asthénie fonctionnelle est un processus réversible, elle est temporaire et affecte 55% des patients atteints du syndrome asthénique. Une autre asthénie fonctionnelle est appelée réactif, car il s’agit d’une réaction de l’organisme à tel ou tel effet.

Causes du syndrome asthénique organique. Par ailleurs, il convient de noter l'asthénie organique, qui survient dans 45% des cas. Ce type d'asthénie est provoqué par une maladie organique chronique ou par un trouble somatique.

À cet égard, les raisons suivantes ont conduit au développement du syndrome asthénique:

Les lésions cérébrales d'origine infectieuse-organique sont diverses tumeurs, encéphalites et abcès.

Lésion cérébrale traumatique grave.

Pathologie nature démyélinisante - est l'encéphalomyélite disséminée, la sclérose en plaques.

Les maladies dégénératives sont la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la chorée sénile.

Pathologies vasculaires - ischémie cérébrale chronique, accidents vasculaires cérébraux (ischémiques et hémorragiques).

Facteurs provocateurs pouvant avoir un impact sur le développement du syndrome asthénique:

Monotone travail assis;

Privation chronique de sommeil;

Situations de conflit régulières dans la famille et au travail;

Travail mental ou physique à long terme, qui ne alterne pas avec le repos ultérieur.

Diagnostic du syndrome asthénique

Le diagnostic du syndrome asthénique ne pose pas de difficultés aux médecins de toutes spécialités. Si le syndrome est une conséquence de la blessure, ou se développe sur le fond d'une situation stressante ou après une maladie, le tableau clinique est alors assez prononcé.

Si le syndrome asthénique est une maladie, ses symptômes peuvent être masqués par les symptômes de la pathologie sous-jacente. Par conséquent, il est important d'interroger le patient et de clarifier ses plaintes.

Il est important de prêter une attention maximale à l'humeur de la personne qui se présente à la réception, de connaître les spécificités de son repos nocturne, de clarifier son attitude vis-à-vis du travail, etc. Cela devrait être fait, car chaque patient ne peut pas décrire tous ses problèmes et formuler ses plaintes.

Lors des entretiens, il est important de garder à l’esprit que de nombreux patients ont tendance à exagérer leurs troubles intellectuels et autres. Par conséquent, il est très important non seulement de procéder à un examen neurologique, mais également à l’étude de la sphère intellectuelle et ménagère d’une personne pour laquelle il existe des questionnaires spéciaux. L'évaluation du fond émotionnel du patient et de sa réaction à certains stimuli externes est tout aussi importante.

Le syndrome asthénique présente un tableau clinique similaire avec une névrose de type dépressif et de type hypochondrial, ainsi qu’une hypersomnie. Par conséquent, il est important de procéder à un diagnostic différentiel avec ces types de troubles.

Il est nécessaire d'identifier la principale pathologie susceptible de provoquer un syndrome asthénique, pour laquelle le patient devrait être référé pour consultation à des spécialistes de profils variés. La décision est prise sur la base des plaintes du patient et après son examen par un neurologue.

Traitement du syndrome asthénique

Le traitement du syndrome asthénique de toute étiologie est important pour commencer par la mise en œuvre de procédures psycho-hygiéniques.

Les recommandations générales faites par les experts sont les suivantes:

Le mode de travail et de repos doit être optimisé, c’est-à-dire qu’il est judicieux de revoir ses propres habitudes et, peut-être, de changer de travail.

Vous devriez commencer à pratiquer des exercices de tonification.

Il est important d'éliminer les effets de toute substance toxique sur le corps.

Vous devriez arrêter de prendre de l'alcool, du tabac et d'autres mauvaises habitudes.

Les produits utiles enrichis en tryptophane sont les bananes, la dinde, le pain à grains entiers.

Dans le régime alimentaire est important d'inclure des aliments tels que la viande, le soja. Ce sont d'excellentes sources de protéines.

Ne pas oublier les vitamines, qui sont également souhaitables à partir de nourriture. Ceci est une variété de baies, fruits et légumes.

La meilleure option pour un patient atteint du syndrome asthénique est un repos prolongé. Il est conseillé de changer la situation et de partir en vacances ou en cure thermale. Il est important que les proches et les proches traitent avec compréhension l'état d'un membre de la famille, car le confort psychologique à la maison est important en termes de traitement.

Le traitement médicamenteux est réduit à la prise des médicaments suivants:

Antiasténiques: Salbutiamine (Enerion), Adamanthenylphenylamine (Ladasten).

Médicaments nootropes ayant pour effet une psychostimulation et des propriétés anti-asthéniques: Demanol, Nooclerin, Noben, Neuromet, Fenotropil.

Complexes de vitamines et de minéraux. Aux États-Unis, il est courant de traiter le syndrome asthénique en prescrivant de fortes doses de vitamines du groupe B. Toutefois, cela risque de provoquer de graves réactions allergiques.

Adaptogènes végétaux: ginseng, citronnelle chinoise, Rhodiola rosea, pantokrine, etc.

Les antidépresseurs, les neuroleptiques, les médicaments proholinergiques peuvent être prescrits par des neurologues, des psychiatres, des psychothérapeutes. En même temps, un examen complet du patient est important.

En fonction du degré de perturbation du repos nocturne, des somnifères peuvent être recommandés.

Certaines physiothérapies, comme: l’électrique, le massage, l’aromathérapie, la réflexologie, donnent un bon effet.

Le succès du traitement dépend souvent de la précision de l'identification de la cause ayant conduit au développement du syndrome asthénique. En règle générale, si vous pouvez vous débarrasser de la pathologie principale, les symptômes du syndrome asthénique disparaissent complètement ou deviennent moins prononcés.

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université de médecine de Moscou, nommée d'après I. M. Sechenov, et a obtenu un diplôme dans la spécialité «Neurologie». En 2009, études supérieures dans la spécialité "Maladies nerveuses".

Sindrom.guru

Sindrom.guru

La vie moderne est pleine de stress, de frustration et de problèmes, ainsi beaucoup d’entre nous se sentent épuisés par la vie quotidienne. Et si vous ne prenez pas une pause à temps pour vous calmer et vous détendre, alors vous pouvez probablement gagner un complexe de troubles nerveux dont vous ne pouvez vous débarrasser qu'avec des médicaments. Le syndrome asténo-névrotique est le fléau le plus célèbre du XXIe siècle. Il affecte des millions de personnes chaque année.

Le syndrome asthéno-névrotique: de quoi s'agit-il?

ANS n'est pas une maladie au sens habituel du terme. Très probablement, il s’agit de tout un ensemble de maladies résultant de l’épuisement nerveux, du stress constant et de situations de vie difficiles. Le syndrome asténo-névrotique (code CIM 10 F32.0 correspond à un épisode dépressif léger) est multifactoriel et ne survient pas uniquement à la suite d'un mauvais jour ou d'une hystérie. Mais si l'état opprimé devient permanent et que l'irritabilité ne fait qu'augmenter, c'est une raison pour veiller à votre santé.

Aujourd'hui, le nombre de personnes atteintes du syndrome asthéno-névrotique augmente, et le nombre de patients dans tous les groupes d'âge a augmenté.

Causes du syndrome asthéno-neurologique

Les facteurs de développement du SNA comprennent:

  • surmenage constant, stress, anxiété;
  • régime alimentaire pauvre ou malsain;
  • le tabagisme et l'alcool;
  • l'hérédité;
  • infections virales respiratoires aiguës persistantes (souvent, les enfants malades sont les premiers à risque);
  • lésion cérébrale traumatique;
  • maladies chroniques;
  • intoxication du corps;
  • mode veille abattu.

Les maladies chroniques comprennent le diabète sucré, l'hypotension et l'hypothyroïdie. Le syndrome asthéno-névrotique chez les enfants n'est pas rare, en particulier chez ceux qui sont trop souvent malades et chez ceux qui ont souffert d'hypoxie à la naissance. Il existe une perception selon laquelle les femmes sont plus exposées que les hommes à ce syndrome, mais récemment, le ratio en pourcentage a été considérablement égalisé. Les prévisions indiquent que les hommes finiront bientôt au premier rang. Ce n'est pas une psyché faible, mais un fort désir de socialisation, malgré la fatigue.

Le stress est la cause la plus courante de toutes les maladies du système nerveux.

Principaux groupes à risque

Le syndrome névrotique peut toucher toute personne, mais certains groupes de personnes ont de fortes chances de provoquer le syndrome.

Ceux-ci comprennent:

  • les personnes ayant des nerfs initialement faibles ou tremblants;
  • les enfants qui ont souvent eu des infections virales respiratoires aiguës (un traitement antibiotique conduit souvent à une intoxication);
  • adolescents en raison de leur âge de transition;
  • fumeurs (la nicotine est connue pour affecter l'excitation nerveuse).

ANS chez les enfants

Si un adulte peut facilement remarquer la fatigue et le stress accumulés, il est alors peu probable que l'enfant puisse parler de ce qui l'inquiète.

Les symptômes du SNA chez les enfants incluent:

  • crises de colère constantes;
  • pleurs fréquents;
  • sautes d'humeur;
  • refus de manger;
  • éteindre la colère sur les jouets.

Comme chez les adultes, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Le diagnostic correct ne peut être posé que par un pédiatre ou un neuropathologiste pédiatrique.

Dans l'enfance, le syndrome asthénique peut se manifester d'une manière différente, chez les jeunes enfants, il y a une humeur, des pleurs constants, le refus de manger, des crises d'agression

Les signes du syndrome asthéno-névrotique chez les adolescents

Si les adultes ont des problèmes de santé dus à un travail épuisant, les adolescents en souffriront principalement à cause de problèmes de socialisation et de scolarisation. Pendant la puberté, le corps est reconstruit et modifié, il est parfois difficile de contrôler ses émotions et de se comporter comme un adulte. Des explosions constantes d'hormones peuvent changer d'humeur d'un extrême à l'autre. Vous devez donc absolument consulter un neurologue, car ces "humeurs chez les adolescentes" peuvent être le début de quelque chose de plus grave.

Syndrome asthéno-névrotique: symptômes

Les nerfs endommagés sont souvent difficiles à remarquer, car la personne elle-même n'en est pas consciente, et les autres peuvent être blâmés pour un personnage gâté, sans se rendre compte que le problème de tels changements est enseveli sous des semaines de stress et de détresse.

Les signes évidents de la présence d'un désordre nerveux incluent:

  • fatigue de tout travail;
  • troubles du sommeil ou insomnie; pas de sensation de repos;
  • anxiété qui devient permanente;
  • irritabilité;
  • attaques de panique;
  • maux de tête;
  • manque d'appétit, ce qui conduit à l'anorexie;
  • diminution de la libido;
  • sensation d'oppression thoracique (les patients se plaignent souvent du manque d'air et de l'incapacité de respirer librement).

Il est difficile de remarquer les premiers symptômes de la maladie à temps, le plus souvent les patients ne comprennent pas pourquoi ils se sentent si mal

Étapes ANS

Les médecins ont décidé de diviser le cours de la maladie en plusieurs étapes.

  1. Hypersthénique. Il est difficile de s'en rendre compte, car toutes les personnes ont des jours difficiles où elles sont capables de tomber amoureux de leurs proches ou d'être grossières avec quelqu'un. Une personne a des sautes d'humeur, il est facile de la contrarier ou de l'ennuyer, et les émotions sont difficiles à contrôler. Il y a souvent des troubles du sommeil, de l'insomnie et des symptômes courants de fatigue chronique - une faible capacité de travail et une incapacité à se concentrer.
  2. Faiblesse irritable. La fatigue accumulée affecte la condition physique. Le travail cause l'impuissance et l'apathie, et le repos n'aide plus. Des pensées déprimées apparaissent et les symptômes ressemblent beaucoup à son développement.
  3. Neurasthénie hyposténique. Le corps surchargé s’adapte au repos, empêchant ainsi une personne de travailler. Un tel état pourrait bien conduire à la cyclothymie, un trouble dans lequel le patient passera tout le temps de la dépression à l’agitation. Dans cet état, il est impossible de mener une vie normale et de nouer des relations avec les autres.

Syndrome asthéno-névrotique - traitement

Vous devez savoir que sans l'intervention de professionnels, il est impossible de sortir de ce "cercle vicieux". Seul un neurologue déterminera le stade, le syndrome et les troubles qui l’accompagnent. Le traitement est généralement effectué en ambulatoire, car il n'est pas recommandé de sortir le patient de la société. L'hôpital n'est prescrit qu'après un long examen, quand il devient clair que par ses actions, le névrosé peut se nuire et nuire à autrui.

Le syndrome asténo-névrotique fournit un traitement avec des médicaments. Les médecins prescrivent souvent:

  • les sédatifs;
  • antipsychotiques;
  • moyens normotimatiques.

Au cours de la névrose, en plus du traitement médicamenteux, une psychothérapie est souvent utilisée. Aucun livre n'a été écrit sur la thérapie de groupe et individuelle, car la conversation est la clé du concept, de l'acceptation et du rétablissement.

Syndrome asthénique: causes, diagnostic et traitement

En médecine, il existe des critères clairs pour déterminer ce qu'est l'asthénie chez l'homme.

Cette condition pathologique est caractérisée par la fatigue, la détérioration de la capacité de travail, la colère ou l'indifférence face à ce qui se passe, la labilité émotionnelle, divers troubles somatiques (pouls rapide, sauts de pression artérielle, transpiration excessive, etc.).

Quelles sont les causes du développement de la névrose boulimique? Renseignez-vous sur notre article.

Qu'est ce que c'est

L'asthénie, ou syndrome asthénique, est un trouble psychopathologique qui survient dans diverses maladies somatiques et mentales.

Elle peut survenir avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie, dans son état actuel ou presque, au cours du processus de guérison.

La plupart des infections, notamment la grippe, les infections respiratoires aiguës, la varicelle, la tuberculose, la pneumonie, sont accompagnées de symptômes caractéristiques du syndrome asthénique.

Il est également observé dans de nombreuses maladies des organes et systèmes internes (par exemple, hypertension artérielle, syndrome d'Alzheimer, accidents vasculaires cérébraux ischémiques et hémorragiques, insuffisance coronaire, athérosclérose, ulcère peptique, presque tous les cancers, etc.).

Pratiquement toutes les maladies somatiques peuvent provoquer des symptômes du syndrome asthénique.

Il est important de ne pas confondre asthénie avec fatigue physique et mentale: elle passe assez rapidement si vous donnez à une personne la possibilité de se détendre complètement.

Les symptômes inhérents à l'asthénie peuvent persister très longtemps, quel que soit le temps de repos du patient, sa fréquence de sommeil.

Symptomatologie

Comment se manifeste la pathologie chez l'enfant et l'adulte? Les principales manifestations cliniques du syndrome asthénique:

  • Fatigue, fatigue accrue. C'est un symptôme clé de l'asthénie. Les patients rapportent qu'ils se sentent constamment fatigués et que le repos n'apporte pas de soulagement. Il devient difficile pour eux de s’engager dans des activités familières, ils sont souvent obligés de faire des pauses afin de s’acquitter de leur devoir et de leurs tâches quotidiennes. Il y a souvent une réticence à travailler, car tout stress physique et mental épuise les patients.
  • Déficience cognitive (généralement légère). Les patients ont du mal à se souvenir des informations. Il leur est plus difficile que les personnes en bonne santé de rester concentrés sur le long terme, de prendre des décisions vitales et de participer à des activités intellectuelles.

    En outre, de légères difficultés sont constatées lorsqu’on essaie de formuler son propre raisonnement, ses expériences. Les patients sont dispersés, ils ont besoin de plus de temps pour effectuer de nombreuses actions.

    Les troubles cognitifs sont aggravés en augmentant le sentiment de fatigue et en aggravant le bien-être mental des patients, car ils se sentent inférieurs. Troubles du sommeil Ils peuvent se manifester de différentes manières et dépendent de la maladie d'origine de l'asthénie, de sa forme et de l'état de santé général du patient. Le syndrome asthénique, lié au type hypersthénique, manifeste une insomnie, des rêves anxieux et éclatants. Les patients se réveillent périodiquement pendant la nuit et ont de la difficulté à se rendormir. Ils se réveillent aussi trop tôt et ne se sentent pas bien reposés. Les troubles du sommeil suivants sont caractéristiques du type hyposthénique: difficulté à essayer de dormir, somnolence durant la période de réveil, sommeil de mauvaise qualité et instable.

  • Anomalies somatiques. Les troubles les plus courants sont les suivants: pouls rapide, arythmie, douleur au coeur, sauts de pression artérielle, transpiration excessive, perte ou perte d'appétit, sensation de chaud ou de froid, douleur abdominale, selles retardées, douleur et sensation de lourdeur à la tête. Les troubles somatiques sont présents dans presque tous les cas, mais leur ensemble et leur gravité varient en fonction des caractéristiques de la maladie sous-jacente. Par exemple, l'asthénie sur le fond de l'hypertension artérielle se manifeste souvent par des maux de tête (syndrome asthéno-céphalgique).
  • Troubles émotionnels. Largement en raison de la sensation constante de fatigue, de problèmes de sommeil et de troubles cognitifs. Les patients développent souvent de l'irritabilité, de l'anxiété et leur état émotionnel est instable: toute bagatelle peut grandement affecter leur bien-être mental. Il devient plus difficile pour eux de contrôler leurs émotions et leurs actions.

    Comme la progression de l'asthénie peut provoquer des troubles dépressifs, la névrose.

    Les symptômes de l'asthénie se manifestent différemment au cours de la journée: le patient se sent mieux le matin (les signes de déficience ne sont pas observés ou insignifiant), mais son état s'aggrave progressivement et le soir il se sent vide et épuisé.

    Les causes

    Les manifestations asthéniques se produisent à la base d'un surmenage prononcé du système nerveux, qui peut être causé par des facteurs défavorables tels que:

  • carence en vitamines et en minéraux (malnutrition, famine, adhésion prolongée à des régimes extrêmes, troubles métaboliques associés à certaines maladies);
  • stress physique et / ou intellectuel important, grand nombre de situations stressantes, stress prolongé;
  • diverses maladies et troubles somatiques;
  • intoxication par des substances toxiques (généralement chroniques);
  • anomalies psycho-émotionnelles.
  • Certaines personnes ont un risque plus élevé de développer un syndrome asthénique que d'autres. Facteurs qui augmentent le risque d'asthénie:

    • la présence d'un type de personnalité asthéno-névrotique (ces personnes, dès leur plus jeune âge, se caractérisent par une sensibilité accrue, des larmoiements, une irritabilité, une anxiété);
    • autres caractéristiques du caractère (sensibilité excessive, vulnérabilité, hypochondrie);
    • l'hypotension;
    • faible immunité, la présence d'allergies;
    • caractéristiques de l'éducation (parents trop exigeants qui ignorent les besoins et les capacités de l'enfant dans le but de voir son succès).

    Les personnes trop exigeantes envers elles-mêmes, sujettes au perfectionnisme, souvent surchargées de travail, entrent également dans le groupe à risque.

    Classification

    Selon la cause, l'asthénie est divisée en:

  • Bio. Il se développe dans le contexte d’une ou plusieurs maladies, troubles, en particulier ceux qui affectent le cerveau (circulation cérébrale aiguë, effets du TBI, maladie de Parkinson, masse tumorale, etc.). Il se produit dans 45% des cas.
  • Fonctionnel. Cette forme d'asthénie peut disparaître complètement avec le temps. Il se développe dans le contexte du stress chronique, des maladies traitables somatiques, après des bouleversements psycho-émotionnels. En conséquence, 55% des cas d’asthénie sont fonctionnels.
  • En fonction de la maladie ou de l'état pathologique sur le fond duquel s'est produite la violation, on distingue les types d'asthénie suivants:

    1. Somatogène. Se produit sur le fond d'une maladie somatique de longue durée (habituellement observée dans chronique).
    2. Post-infectieux. Se développe après des maladies causées par des microorganismes pathogènes.

    Souvent observé après une grippe, des infections respiratoires aiguës et d'autres maladies infectieuses courantes des voies respiratoires supérieures.

  • Post-traumatique. Observé après des traumatismes crâniens à la tête.
  • Post-partum. Affection souvent associée à des modifications hormonales, perte de sang due à des interventions chirurgicales (par exemple, en cours de césarienne), expériences associées à l'enfant.
  • Le syndrome asthénique se manifeste de différentes manières et les experts distinguent deux types d’asthénie en fonction des symptômes:

  • Hypersthénique. Il se caractérise par une excitabilité excessive. Les patients se plaignent d'irritabilité, d'une sensibilité excessive à tout ce qui les entoure (par exemple, ils peuvent être extrêmement perturbés par une lumière vive ou des sons forts).
  • Hyposténique. Les patients sont apathiques, leur réaction à ce qui se passe ralentie, ils se plaignent d'une somnolence continue. Cette forme de pathologie est plus grave que l'hypersthénique. Au fil du temps, la première forme peut être transformée en seconde.
  • En outre, les formes d'asthénie aiguë (plutôt rapidement, généralement réactives) et chroniques, qui accompagnent les maladies chroniques, sont également isolées.

    Troubles mentaux avec asthénie

    Il existe un certain nombre de troubles mentaux et pathologiques, dont le syndrome asthénique:

    1. Psychopathie asthénique. Les personnes atteintes de ce trouble sont timides et hypersensibles. Le processus d'adaptation à tout ce qui est nouveau se déroule avec des difficultés visibles. Ont généralement des griefs de faible estime de soi et de longue expérience.
    2. Névrose asthénique ou, en d'autres termes, syndrome asthéno-névrotique. Largement connu de la majorité des gens sous le nom de "neurasthénie". Il se développe dans le contexte d'efforts psycho-émotionnels et physiques excessivement forts, de circonstances de vie difficiles, de stress chronique. Le syndrome asthéno-névrotique sévère est traité avec des antidépresseurs.
    3. Trouble asthénique organique. Il est observé sur le fond des désordres somatiques, des complications. Les patients sont colériques, toute bagatelle peut les offenser. Extrêmement sensible aux stimuli externes (par exemple, le patient peut ressentir des sons très faibles).

  • Psychopathie psychasthénique, souvent appelée psychasthénie ou syndrome psychique. Rappelle partiellement la psychopathie asthénique: les patients sont également souvent timides et n’ont pas suffisamment confiance en leurs capacités. Mais leur inquiétude est exprimée très fortement. Ils sont liés au mode de vie habituel et tout changement est extrêmement traumatisant pour eux. Souffre généralement d'une variété de peurs, d'expériences.
  • États asthéno-névrotiques. Ce sont des conditions qui surviennent au cours du syndrome asthénique. Chez les adolescents, les états asthéno-névrotiques peuvent se manifester par des pensées de suicide, des sentiments de désespoir.
  • L'accentuation psychasthénique n'est pas une pathologie, mais se situe à la limite entre normal et anormal.

    Extrêmement rappelle la psychopathie psychasthénique, mais exprimé beaucoup plus doux. Les psychasthènes ont tendance à s'inquiéter, ils pèsent soigneusement tout avant de prendre une décision, ils sont prudents et autocritiques.

    Diagnostics

    Des spécialistes qualifiés peuvent facilement diagnostiquer l'asthénie, surtout lorsqu'elle est fonctionnelle, car ses symptômes sont clairement exprimés.

    Le syndrome asthénique organique est un peu plus difficile à identifier car il survient dans le contexte de maladies chroniques assez graves, dont les symptômes se manifestent.

    Dans de tels cas, le médecin examine attentivement les plaintes du patient et détermine lequel de ces symptômes peut être une manifestation d'asthénie.

    Lorsque le patient reçoit un diagnostic d'asthénie, il est soumis à une série d'examens qui détermineront la maladie à l'origine de la maladie. Un ensemble de mesures de diagnostic varie en fonction des symptômes observés chez le patient et peut être très étendu.

    Traitement du syndrome asthénique

    Comment traiter l'asthénie?

    Le traitement de l'asthénie comprend de nombreux composants, tels que le régime alimentaire, la correction de la journée et de la charge de travail, l'augmentation du niveau d'activité physique.

    Le support médicamenteux peut être absent si le médecin traitant n'en voit pas la nécessité.

    Si des médicaments sont prescrits, il s’agit généralement d’adaptogènes à base d’herbes médicinales: teintures de ginseng, eleutherococcus. Des nootropiques peuvent être prescrits (par exemple, Piracetam, Picamelon), mais il n’existe pas suffisamment de preuves de leur efficacité.

    Dans le syndrome asthénique, des vitamines et des oligo-éléments (zinc, calcium, vitamine C, un groupe de vitamines B et autres) peuvent être prescrits.

    Au cœur du traitement de l'asthénie, il y a le travail avec la maladie contre laquelle il a pris naissance. S'il peut être guéri ou contrôlé, les symptômes asthéniques vont s'affaiblir ou disparaître complètement.

    Si nécessaire, un psychologue ou un psychothérapeute devrait être impliqué dans le traitement du syndrome asthénique, en particulier si les méthodes de traitement standard n’ont pas démontré leur efficacité. Le spécialiste sélectionnera les antidépresseurs et les antipsychotiques en tenant compte des symptômes du patient.

    En règle générale, l'asthénie ne nécessite pas de traitement en milieu hospitalier, sauf dans le cadre du traitement de la maladie sous-jacente.

    Son traitement peut avoir lieu à la maison, mais il est important que le médecin supervise le processus et que la patiente sache clairement comment se comporter, quels médicaments prendre, quel régime suivre et ce qu'il faut éviter.

    Comment gérer l'asthénie vous-même? C'est une décision extrêmement déraisonnable de se poser soi-même le diagnostic d’asthénie et de se soigner seul à la maison.

    Pour un traitement à domicile, il est utile de boire du thé noir et du thé vert (il est toutefois important de consulter votre médecin avant d’augmenter la consommation de ces boissons).

    En outre, les patients doivent renoncer aux boissons alcoolisées, manger plus souvent des fruits et des légumes frais, observer leur régime quotidien (se coucher au même moment et dormir au moins 7 à 8 heures par jour).

    Un voyage reposant peut vous aider: par exemple, vous pouvez aller dans un sanatorium.

    Pronostic et prévention

    La plupart des cas d'asthénie fonctionnelle sont guéris avec succès.

    Il est possible d’obtenir de bonnes améliorations de la forme organique du syndrome asthénique si la maladie sous-jacente est contrôlée, mise en rémission ou complètement éliminée.

    Recommandations de base pour la prévention de l'asthénie:

    • il est important de manger de manière complète et variée, de manière à inclure dans le régime une grande quantité de fruits et légumes, en particulier pendant les périodes de maladie;
    • si possible, évitez les situations stressantes, apprenez à vous libérer du stress après une journée de travail ou d'école (relaxation, méditation, activité physique, bain, marche);
    • commencer rapidement le traitement de toute maladie et subir régulièrement des examens préventifs;
    • il est important d'observer le régime quotidien (dormez au moins 7 à 8 heures par jour, allongez-vous et levez-vous en même temps), prenez suffisamment de temps pour vous reposer;
    • en présence de maladies chroniques, toutes les recommandations médicales doivent être suivies et les médicaments doivent être pris à temps.

    Il est utile de faire régulièrement des exercices, des promenades et, en général, de faire de l'activité physique, de tempérer, de renforcer le système immunitaire.

    Syndrome asthénique et syndrome de fatigue chronique:

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie