Le syndrome asthénique (asthénie) est une maladie neuropsychiatrique qui fait généralement partie du tableau clinique des formes nosologiques neuropsychiatriques, ainsi que des complexes de symptômes somatiques. Cet état se manifeste par une instabilité émotionnelle, une faiblesse, une fatigue accrue.

Sous une forme simple, le syndrome asthénique survient généralement dans presque toutes les pathologies, ainsi que chez les personnes en parfaite santé qui souffrent de fatigue. Il convient de noter qu’un tel état est le type de névrose le plus fréquent, observé chez pratiquement 35% des patients atteints de neuropathie. La maladie peut évoluer chez des personnes de différentes tranches d’âge, y compris les enfants.

Étiologie

Le syndrome asthénique est déjà suffisamment étudié par les scientifiques, mais les raisons qui provoquent la progression de la pathologie n'ont pas été complètement étudiées. Les cliniciens conviennent que la maladie est provoquée par les facteurs étiologiques suivants:

  • pathologies cérébrales. Le syndrome asthénique évolue souvent sur fond de lésions cérébrales traumatiques plus ou moins graves, de méningite, d'encéphalite, d'athérosclérose des vaisseaux alimentant le cerveau en sang et en nutriments;
  • maladies infectieuses - IST chroniques, tuberculose, brucellose;
  • pathologies des organes et systèmes vitaux: pyélonéphrite chronique, hypertension persistante, insuffisance cardiaque progressive, troubles sanguins (coagulopathie, anémie, etc.);
  • facteur émotionnel. Dans ce cas, l'évolution du syndrome asthénique peut être affectée par la confiance dans l'inutilité de la société (se manifestant le plus souvent chez les personnes âgées), le travail mental régulier («brûlure» au travail), le stress constant, le travail physique épuisant, qui n'est pas compensé psychologiquement.

Les formulaires

Les cliniciens utilisent la classification du syndrome asthénique, qui repose sur les causes de son apparition.

Syndrome neuro-asthénique. C'est une forme de névrose qui est le plus souvent diagnostiquée. Le système nerveux central avec la progression de cette pathologie est grandement affaibli, de sorte que la personne est presque toujours de mauvaise humeur, très irritable et qu’elle ne peut pas contrôler son état. Le patient lui-même ne peut pas dire d'où proviennent ses conflits exacerbés.

Après l'attaque d'agression dans la névrose asthénique, son état se stabilise et il continue à se comporter comme d'habitude.

Syndrome asthénique sévère. En médecine, on l'appelle aussi trouble asthénique organique, ce syndrome progressant généralement dans le contexte de lésions cérébrales organiques. L’état mental du patient est constamment stressé, car les personnes atteintes de cette pathologie sont très sensibles à divers types de stimuli. Sous les stimuli se réfère à des situations stressantes, des problèmes mineurs, et plus encore.

Symptômes de cette condition:

  • vertige
  • mal de tête
  • troubles vestibulaires
  • distraction
  • troubles de la mémoire.

Beaucoup sont intéressés par la question du traitement de l'asthénie, car il est extrêmement difficile de vivre avec cette maladie. Une condition importante pour la guérison est de ne plus tricher à toute occasion, même la plus insignifiante. L’état obsessionnel peut alors se transmettre seul.

Syndrome cérébroasthénique. La raison de la progression de cette maladie est une violation du métabolisme des neurones dans le cerveau. Cela est généralement dû à une infection antérieure, TBI, etc. Une personne a des émotions qu'il ne peut pas contrôler complètement.

Asthénie après la grippe. Le nom lui-même suggère que la maladie progresse après qu'une personne ait eu la grippe. Le patient présente les symptômes suivants: inadaptation, irritabilité, nervosité interne. Dans ce contexte, les performances sont réduites.

Syndrome végétatif. L'asthénie sous cette forme peut se manifester chez les patients adultes et les enfants. Il est généralement diagnostiqué après une infection grave. Un facteur provocateur de la progression de la pathologie est le stress grave et un environnement mental tendu.

Dépression asthénique. Un symptôme caractéristique de cette forme est la présence de sautes d'humeur brutales et non contrôlées. Au début, une personne peut être dans un état d'euphorie, mais ensuite, elle devient fortement agressive. Dans le contexte de tels changements pathologiques, le trouble de la concentration se manifeste, la mémoire se détériore. Les patients souffrent également de dépression asthénique par impatience excessive.

Asthénie modérée. Dans ce cas, les changements pathologiques sont observés dans le contexte de l'activité sociale. Une personne ne peut tout simplement pas se réaliser indépendamment en tant que personne.

Asthénie alcoolique. Cette condition se manifeste dans la première étape de l'alcoolisme.

Asthénie céphalique. Or, c’est cette forme de névrose asthénique qui est l’une des formes secondaires les plus courantes. Le fond émotionnel d’une personne ne change pas, mais il est constamment accompagné de maux de tête.

Symptomatologie

Le principal problème de l’asthénie est qu’il est très difficile à diagnostiquer, car les symptômes qui se manifestent peuvent être caractéristiques de nombreuses autres affections pathologiques. En fait, tous les symptômes de l'asthénie sont subjectifs.

L'idée qu'une personne a commencé à progresser de la névrose asthénique, poussant de tels symptômes:

  • l'apathie, qui tend à la progression. Ce symptôme apparaît presque immédiatement. Le patient commence à perdre progressivement son intérêt pour ses loisirs, pour travailler;
  • faiblesse grave difficile à expliquer;
  • troubles du sommeil;
  • diminution de la capacité de travail. Habituellement, sur le fond de ce symptôme, une irritabilité inexplicable apparaît;
  • somnolence diurne;
  • dysfonctionnement du tube digestif. Le patient peut noter qu'il présente des symptômes d'insuffisance rénale (douleur au bas du dos, insuffisance de miction, etc.) et du foie;
  • détérioration du caractère;
  • troubles de la mémoire;
  • dyspnée intermittente;
  • sauts périodiques de la pression artérielle.

Les symptômes décrits peuvent indiquer un assez large éventail d'états pathologiques. Par conséquent, pour traiter correctement l'asthénie, il est nécessaire de trouver un diagnosticien hautement qualifié pouvant effectuer un diagnostic différentiel et identifier ce désordre psychologique.

Diagnostics

  • l'anamnèse;
  • évaluation des symptômes;
  • dresser un portrait psychologique d'une personne;
  • test sanguin;
  • biochimie sanguine;
  • analyse d'urine;
  • mesure de la pression artérielle;
  • ECG;
  • FGDS;
  • Échographie;
  • IRM
  • TDM du cerveau.

Traitement

Le traitement de l'asthénie n'est effectué qu'après confirmation exacte du diagnostic. Il convient de noter que ce processus est relativement long et qu’il est préférable d’effectuer un traitement à l’hôpital afin que le médecin puisse surveiller l’état du patient.

Plan de traitement de l'asthénie:

  • adaptogènes doux;
  • limitation de charge;
  • bon repos
  • normalisation du sommeil;
  • correction de l'état émotionnel à l'aide de toniques médicinaux;
  • complexes multivitaminiques;
  • nutrition équilibrée;
  • Pour la correction des habitudes de sommeil peuvent être attribués des médicaments avec un effet hypnotique.

Il est également important d’effectuer non seulement le traitement de cette affection, mais également la maladie sous-jacente, qui a provoqué la progression de l’asthénie.

Le syndrome asthénique - de quoi s'agit-il et comment le traiter?

Dans un monde plein de stress et en cas de surabondance d'informations, les troubles asthéniques ne sont pas rares depuis longtemps. Le corps humain est soumis à une tension énorme, le système nerveux est défaillant et un syndrome asthénique se forme - un compagnon fréquent de l'homme moderne.

Le syndrome asthénique - qu'est-ce que c'est?

L'asthénie est (grec ἀσθένεια - impuissance) - une condition psychopathologique générale du corps, se manifestant par des symptômes complexes, basés sur la faiblesse et l'épuisement du système nerveux. Sans traitement, il a tendance à s'aggraver avec le temps. Dans la terminologie médicale, il existe d'autres noms pour syndrome asthénique:

  • faiblesse neuropsychique;
  • état asthénique;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • réaction asthénique.

Asthénie en psychologie

L’asthénie en psychologie est la reconstitution des ressources mentales et physiques d’une personne, une condition dans laquelle, littéralement, il est difficile de bouger les jambes, chaque pas est difficile, il est impossible de résister à cette condition, car elle a besoin de force et que les gens ne l’ont tout simplement pas. Au fil du temps, si aucune correction médicale et psychologique n'est effectuée, le syndrome asthénique (névrotique) produit des changements majeurs dans le caractère et le psychisme de la personnalité:

  • la prévalence des pensées hypocondriaques;
  • court-circuit sur lui-même - "la personne dans un cas";
  • hors de contrôle de l'esprit, le corps commence à donner des signaux douloureux et astenik se convainc lui-même et convaincre les autres qu'il est atteint d'une maladie grave.

Asthénie - causes

Dans chaque cas, la maladie a sa propre cause. Le syndrome asthénique est le plus souvent une névrose acquise dans le contexte de facteurs défavorables et de stress présents pendant une longue période dans la vie d’une personne. Autres causes ou facteurs déclenchant le développement de l'asthénie:

  • long travail épuisant;
  • passer à une autre zone climatique;
  • maladies infectieuses graves (grippe, zona);
  • anxiété élevée, suspicion, tendance à la dépression;
  • troubles du sommeil;
  • troubles émotionnels graves (mort d'un être cher);
  • conflits interpersonnels fréquents dans la famille, au travail.

Un groupe étendu de causes fait référence aux types organiques d’asthénie - c’est une prédiction plus sérieuse de l’évolution de la maladie, car le syndrome asthénique est un état concomitant de lésions et de troubles organiques graves:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • complications lors du travail (travail prolongé, forceps);
  • tumeurs cérébrales;
  • sclérose en plaques;
  • Maladie de Parkinson;
  • la schizophrénie;
  • accident vasculaire cérébral;
  • pathologies vasculaires;
  • La maladie d'Alzheimer.

Syndrome asthénique - symptômes

Qu'est-ce que l'asthénie et en quoi diffère-t-elle de la fatigue prolongée habituelle? Syndrome asthénique - une affection psychopathologique grave et ses symptômes dépendent du type d'asthénie, de sa gravité et de sa durée:

  1. Asthénie fonctionnelle. Est temporaire. Les symptômes prédominent: faiblesse, sommeil médiocre.
  2. Asthénie constitutionnelle. Type de corps asthénique: muscles et squelettes sous-développés, poitrine affaissée. Dès la naissance, ces personnes ont peu d’énergie, elles se fatiguent rapidement, des vertiges et des évanouissements sont fréquentes.
  3. Asthénie vitale. La schizophrénie accompagnant. Manifestations: manque de motivation pour l'activité, diminution des forces vitales, apathie.
  4. Asthénie hyposthénique - épuisement rapide, faiblesse irritable. Réduction de la réaction aux stimuli externes - les processus d'inhibition dominent dans le système nerveux central. Les hyposténiques se sentent constamment épuisés.
  5. Asthénie hypersthénique - manque de maîtrise de soi dans les émotions, labilité affective, larmoiement. Les processus d'excitation prévalent, ce qui peut s'exprimer par une agression incontrôlée.
  6. Asthénie sénile - caractérisée par une indifférence croissante à l’égard des autres, de la vie en général. La détérioration de tous les processus cognitifs, la démence.

Symptômes supplémentaires permettant de suspecter un trouble asthénique:

  • état d'anxiété prolongé;
  • perturbations végétatives;
  • Météosensibilité élevée;
  • sautes d'humeur au cours de la journée, passant de «rire sans raison» à une rage déraisonnable;
  • aggravation des symptômes le soir;
  • trouble de la concentration, de l'attention;
  • handicap;
  • Réactions du système nerveux central: transpiration accrue, accélération du rythme cardiaque, tremblements;
  • sommeil sensible et perturbant avec une sensation de faiblesse le matin;
  • pâleur de la peau;
  • l'anémie.

Syndrome asthénique - traitement

Le désordre asthénique nuit gravement à la qualité de vie du patient et des recommandations simples sous forme d'adhérence au régime journalier ne sont d'aucun secours; les asthéniques ne peuvent pas le gérer eux-mêmes, par conséquent, une visite antérieure chez un spécialiste aidera à identifier le type d'asthénie auquel il est associé. Comment traiter le syndrome asthénique? Sur la base des résultats du diagnostic, le médecin choisit un traitement individuel. Si l'asthénie est causée par une maladie somatique (hypertension, hypotension), la priorité est donnée au traitement de la maladie principale.

Comprimés d'asthénie

Le traitement médicamenteux du syndrome asthénique vise à augmenter les défenses de l'organisme, à s'adapter aux facteurs de stress. Dans les cas graves, des tranquillisants et des neuroleptiques sont prescrits. Les principaux médicaments contre l'asthénie sont des médicaments adaptogènes aux propriétés nootropes et psychoénergétiques:

  1. Betimil - effet réparateur-réparateur pendant 3 à 5 jours dans des conditions asthéniques. Réhabilitation accélérée et réhabilitation.
  2. Metaprot - augmente la résistance du corps aux effets néfastes de l'environnement (stress, hypoxie), augmente l'efficacité.
  3. Tomerzol - augmente les réserves de glycogène dans le foie, qui est la ressource énergétique du corps humain. Il améliore la circulation sanguine, ce qui est important pour l'asthénie.

Vitamines pour l'asthénie

Un thérapeute vitaminé et asthmatique correctement sélectionné aide en plus du traitement principal:

  1. La vitamine E est nécessaire au métabolisme, au renouvellement cellulaire du système nerveux central.
  2. La carence en B1 (thiamine) affecte le travail de tout le système nerveux. Non produit par le corps, vient uniquement avec de la nourriture, des préparations de vitamines.
  3. B6 (chlorhydrate de pyridoxine) - restaure les ressources vitales du corps, augmente la conduction nerveuse.
  4. À 12 ans (cyanocobalamine) - participe à la régulation des processus nerveux.
  5. Magnésium - la carence de cet oligo-élément dans les cellules provoque l'épuisement du système nerveux.

Asthénie - traitement des remèdes populaires

Il est important de rappeler que le traitement avec la médecine traditionnelle n'annule pas la visite et la consultation avec un médecin. Comment traiter l'asthénie avec une pharmacie naturelle? Il existe des adaptogènes d'origine végétale qui aident le corps à retrouver un sommeil complet, une vigueur et une joie de vivre:

  • teintures d'Eleutherococcus, Schizandra de Chine, ginseng;
  • maman;
  • produits apicoles (apilak);
  • préparations à base de bois et de maral de sang.

Que manger avec l'asthénie?

Le trouble de la personnalité asthénique doit être corrigé sur tous les "fronts". La nourriture est un matériau de construction pour l'organisme, comment une personne mange, son état énergétique en dépend. Lorsque l'asthénie, il devrait être aussi sain que possible, contenant des vitamines du groupe B, E, du zinc, du magnésium, du phosphore, de la protéine tryptophane. Exemple de liste de produits pour le trouble asthénique:

  • chérie;
  • poisson rouge;
  • des oeufs;
  • pain de grains entiers;
  • produits laitiers;
  • viande de poulet, dinde;
  • fruits et baies.

Syndrome asthénique (névrotique)

Le syndrome asthénique est un trouble psychopathologique qui se caractérise par un développement progressif et accompagne la plupart des maladies du corps. Les principales manifestations du syndrome asthénique sont la fatigue, les troubles du sommeil, la diminution des performances physiques et mentales, l’irritabilité, la léthargie et les troubles de l’autonomie.

L'asthénie est le syndrome médical le plus répandu. Il accompagne les maladies infectieuses et somatiques, les troubles du système mental et nerveux, se produit dans la période postpartum, postopératoire, post-traumatique.

Le syndrome asthénique ne doit pas être confondu avec la fatigue habituelle, qui est l'état naturel du corps de toute personne après un stress mental ou physique grave, après un changement de fuseau horaire, etc. Il est impossible de faire face au syndrome asthénique simplement après avoir dormi la nuit. Sa thérapie est à la portée du médecin.

Le plus souvent, les personnes en âge de travailler âgées de 20 à 40 ans souffrent du syndrome asthénique. Les personnes qui effectuent un travail physique pénible, celles qui se reposent rarement, sont soumises à un stress régulier, les conflits familiaux et professionnels peuvent être menacés. Les médecins reconnaissent que l'asthénie est un désastre de notre époque, car elle affecte de manière imperceptible les capacités intellectuelles d'une personne, sa condition physique et sa qualité de vie. Dans la pratique clinique de tout médecin, la proportion de plaintes de symptômes d'asthénie peut atteindre 60%.

Symptômes du syndrome asthénique

Les symptômes du syndrome asthénique consistent en trois manifestations fondamentales:

Symptômes de l'asthénie elle-même;

Symptômes de la pathologie ayant conduit à l'asthénie;

Symptômes de la réponse psychologique d’une personne à un syndrome existant.

Les symptômes de l'asthénie sont le plus souvent invisibles le matin. Ils ont tendance à augmenter tout au long de la journée. Les signes cliniques d'asthénie atteignent leur apogée le soir, ce qui oblige une personne à interrompre son travail et à se reposer.

Ainsi, les principaux symptômes du syndrome asthénique sont les suivants:

Fatigue C'est sur la fatigue que tous les patients se plaignent. Ils constatent qu'ils commencent à se fatiguer davantage que les années précédentes et que ce sentiment ne disparaît pas, même après un long repos. Dans le contexte du travail physique, cela se manifeste dans le manque de désir de faire leur travail, dans la croissance de la faiblesse générale. En ce qui concerne l'activité intellectuelle, il existe des difficultés de concentration, de mémoire, d'écoute et d'ingéniosité. Les patients prédisposés au syndrome asthénique indiquent qu'il est devenu plus difficile pour eux d'exprimer leurs propres pensées, de les formuler en phrases. Il est difficile pour une personne de choisir des mots pour exprimer une idée, la prise de décision se faisant avec une certaine inhibition. Pour faire face à un travail réalisable, il doit faire une pause afin de pouvoir se reposer un peu. Dans le même temps, les interruptions de travail ne donnent pas de résultats, le sentiment de fatigue ne recule pas, ce qui provoque de l’anxiété, crée de l’incertitude dans ses propres capacités, provoque un malaise interne en raison de son insolvabilité intellectuelle.

Perturbations végétatives. Le système nerveux autonome souffre toujours du syndrome asthénique. Ces troubles se traduisent par une tachycardie, des baisses de pression artérielle, une hyperhidrose et une instabilité des pulsations. Peut-être que la sensation de chaleur dans le corps, ou, inversement, une personne ressent une sensation de froid. L'appétit en souffre, il y a des violations des selles, ce qui se traduit par l'apparition de constipation. Douleurs fréquentes dans les intestins. Les patients se plaignent souvent de maux de tête et de lourdeur à la tête, tandis que les représentants masculins souffrent d'une diminution d'activité. (Voir aussi: Dystonie vasculaire végétale - causes et symptômes)

Violations de la sphère psycho-émotionnelle. Diminution des performances, difficultés d’activité professionnelle provoquent l’apparition d’émotions négatives. C'est une réaction tout à fait naturelle de la personne au problème. En même temps, les gens deviennent coléreux, difficiles, déséquilibrés, constamment en tension, incapables de contrôler leurs propres émotions et sortent rapidement d'eux-mêmes. De nombreux patients atteints du syndrome asthénique ont tendance à augmenter leur anxiété, évaluent ce qui se passe avec un pessimisme manifestement déraisonnable ou, au contraire, avec un optimisme inadéquat. Si une personne ne reçoit pas une aide qualifiée, les violations de la sphère psycho-émotionnelle sont aggravées et peuvent conduire à la dépression, à la névrose et à la neurasthénie.

Problèmes de repos nocturne. Les troubles du sommeil dépendent de la forme de syndrome asthénique dont souffre une personne. Dans le syndrome hypersthénique, il est difficile pour une personne de s'endormir. Quand il réussit, il voit de grands rêves intenses, peut se réveiller plusieurs fois la nuit, se lève tôt et ne se sent pas complètement reposé. Le syndrome asthénique hyposténique se manifeste par une somnolence qui guette le patient pendant la journée et la nuit, il est difficile pour lui de s'endormir. La qualité du sommeil en souffre également. Parfois, les gens pensent qu’ils ne dorment presque pas la nuit, alors qu’en réalité le sommeil est présent, mais il est gravement perturbé.

Pour les patients caractérisés par une sensibilité accrue. Ainsi, la faible lumière leur semble excessivement brillante, le son silencieux est très fort.

Le développement de phobies est souvent inhérent aux personnes atteintes du syndrome asthénique.

Souvent, les patients trouvent en eux-mêmes les symptômes de diverses maladies qu’ils n’ont en fait pas. Celles-ci peuvent être des maladies mineures ou des pathologies fatales. Par conséquent, ces personnes visitent fréquemment des médecins de différentes spécialités.

Vous pouvez également considérer les symptômes du syndrome asthénique dans le contexte de deux formes de la maladie - il s’agit d’un type hypersténique et hyposténique. La forme hypersthénique de la maladie se caractérise par une excitabilité accrue de la personne, la rendant difficile à supporter des bruits forts, des cris d’enfants, une lumière vive, etc. Cela irrite le patient, le forçant à éviter de telles situations. Une personne a des maux de tête fréquents et d’autres troubles végétatifs-vasculaires.

Les formes hyposténiques de la maladie s'expriment par une faible sensibilité à tout stimulus externe. Le patient est constamment déprimé. Il est léthargique et somnolent, passif. Les personnes atteintes de ce type de syndrome asthénique souffrent souvent d'apathie, d'anxiété non motivée, de tristesse.

Causes du syndrome asthénique

La plupart des scientifiques sont d'avis que les causes du syndrome asthénique sont la surmenage et l'épuisement de l'activité nerveuse supérieure. Le syndrome peut survenir chez des personnes en parfaite santé qui ont été exposées à certains facteurs.

Un certain nombre de scientifiques ont comparé le syndrome asthénique à un frein d’urgence, ce qui ne permet pas de perdre complètement le potentiel de maniabilité inhérent à une personne. Les symptômes de l'asthénie signalent à la personne qu'il est en surcharge, que son corps a du mal à gérer ses ressources disponibles. C'est une condition alarmante, indiquant que l'activité mentale et physique doit être suspendue. Ainsi, les causes du syndrome asthénique, en fonction de sa forme, peuvent varier.

Causes du syndrome asthénique fonctionnel.

L'asthénie fonctionnelle aiguë se produit en raison de facteurs de stress, d'une surcharge de travail, résultant d'un changement de fuseau horaire ou de conditions de vie climatiques.

L'asthénie fonctionnelle chronique survient après les infections, après le travail, après une chirurgie et après une perte de poids. L’impulsion peut être transmise aux infections virales respiratoires aiguës, à la grippe, à la tuberculose, à l’hépatite, etc. Les maladies somatiques telles que la pneumonie, les maladies du tractus gastro-intestinal, la gllemeronephrite, etc. sont dangereuses.

L'asthénie fonctionnelle psychiatrique se développe sur le fond des troubles dépressifs, avec une anxiété accrue et à la suite d'insomnie.

L'asthénie fonctionnelle est un processus réversible, elle est temporaire et affecte 55% des patients atteints du syndrome asthénique. Une autre asthénie fonctionnelle est appelée réactif, car il s’agit d’une réaction de l’organisme à tel ou tel effet.

Causes du syndrome asthénique organique. Par ailleurs, il convient de noter l'asthénie organique, qui survient dans 45% des cas. Ce type d'asthénie est provoqué par une maladie organique chronique ou par un trouble somatique.

À cet égard, les raisons suivantes ont conduit au développement du syndrome asthénique:

Les lésions cérébrales d'origine infectieuse-organique sont diverses tumeurs, encéphalites et abcès.

Lésion cérébrale traumatique grave.

Pathologie nature démyélinisante - est l'encéphalomyélite disséminée, la sclérose en plaques.

Les maladies dégénératives sont la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la chorée sénile.

Pathologies vasculaires - ischémie cérébrale chronique, accidents vasculaires cérébraux (ischémiques et hémorragiques).

Facteurs provocateurs pouvant avoir un impact sur le développement du syndrome asthénique:

Monotone travail assis;

Privation chronique de sommeil;

Situations de conflit régulières dans la famille et au travail;

Travail mental ou physique à long terme, qui ne alterne pas avec le repos ultérieur.

Diagnostic du syndrome asthénique

Le diagnostic du syndrome asthénique ne pose pas de difficultés aux médecins de toutes spécialités. Si le syndrome est une conséquence de la blessure, ou se développe sur le fond d'une situation stressante ou après une maladie, le tableau clinique est alors assez prononcé.

Si le syndrome asthénique est une maladie, ses symptômes peuvent être masqués par les symptômes de la pathologie sous-jacente. Par conséquent, il est important d'interroger le patient et de clarifier ses plaintes.

Il est important de prêter une attention maximale à l'humeur de la personne qui se présente à la réception, de connaître les spécificités de son repos nocturne, de clarifier son attitude vis-à-vis du travail, etc. Cela devrait être fait, car chaque patient ne peut pas décrire tous ses problèmes et formuler ses plaintes.

Lors des entretiens, il est important de garder à l’esprit que de nombreux patients ont tendance à exagérer leurs troubles intellectuels et autres. Par conséquent, il est très important non seulement de procéder à un examen neurologique, mais également à l’étude de la sphère intellectuelle et ménagère d’une personne pour laquelle il existe des questionnaires spéciaux. L'évaluation du fond émotionnel du patient et de sa réaction à certains stimuli externes est tout aussi importante.

Le syndrome asthénique présente un tableau clinique similaire avec une névrose de type dépressif et de type hypochondrial, ainsi qu’une hypersomnie. Par conséquent, il est important de procéder à un diagnostic différentiel avec ces types de troubles.

Il est nécessaire d'identifier la principale pathologie susceptible de provoquer un syndrome asthénique, pour laquelle le patient devrait être référé pour consultation à des spécialistes de profils variés. La décision est prise sur la base des plaintes du patient et après son examen par un neurologue.

Traitement du syndrome asthénique

Le traitement du syndrome asthénique de toute étiologie est important pour commencer par la mise en œuvre de procédures psycho-hygiéniques.

Les recommandations générales faites par les experts sont les suivantes:

Le mode de travail et de repos doit être optimisé, c’est-à-dire qu’il est judicieux de revoir ses propres habitudes et, peut-être, de changer de travail.

Vous devriez commencer à pratiquer des exercices de tonification.

Il est important d'éliminer les effets de toute substance toxique sur le corps.

Vous devriez arrêter de prendre de l'alcool, du tabac et d'autres mauvaises habitudes.

Les produits utiles enrichis en tryptophane sont les bananes, la dinde, le pain à grains entiers.

Dans le régime alimentaire est important d'inclure des aliments tels que la viande, le soja. Ce sont d'excellentes sources de protéines.

Ne pas oublier les vitamines, qui sont également souhaitables à partir de nourriture. Ceci est une variété de baies, fruits et légumes.

La meilleure option pour un patient atteint du syndrome asthénique est un repos prolongé. Il est conseillé de changer la situation et de partir en vacances ou en cure thermale. Il est important que les proches et les proches traitent avec compréhension l'état d'un membre de la famille, car le confort psychologique à la maison est important en termes de traitement.

Le traitement médicamenteux est réduit à la prise des médicaments suivants:

Antiasténiques: Salbutiamine (Enerion), Adamanthenylphenylamine (Ladasten).

Médicaments nootropes ayant pour effet une psychostimulation et des propriétés anti-asthéniques: Demanol, Nooclerin, Noben, Neuromet, Fenotropil.

Complexes de vitamines et de minéraux. Aux États-Unis, il est courant de traiter le syndrome asthénique en prescrivant de fortes doses de vitamines du groupe B. Toutefois, cela risque de provoquer de graves réactions allergiques.

Adaptogènes végétaux: ginseng, citronnelle chinoise, Rhodiola rosea, pantokrine, etc.

Les antidépresseurs, les neuroleptiques, les médicaments proholinergiques peuvent être prescrits par des neurologues, des psychiatres, des psychothérapeutes. En même temps, un examen complet du patient est important.

En fonction du degré de perturbation du repos nocturne, des somnifères peuvent être recommandés.

Certaines physiothérapies, comme: l’électrique, le massage, l’aromathérapie, la réflexologie, donnent un bon effet.

Le succès du traitement dépend souvent de la précision de l'identification de la cause ayant conduit au développement du syndrome asthénique. En règle générale, si vous pouvez vous débarrasser de la pathologie principale, les symptômes du syndrome asthénique disparaissent complètement ou deviennent moins prononcés.

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université de médecine de Moscou, nommée d'après I. M. Sechenov, et a obtenu un diplôme dans la spécialité «Neurologie». En 2009, études supérieures dans la spécialité "Maladies nerveuses".

Syndrome asthénique: causes, diagnostic et traitement

En médecine, il existe des critères clairs pour déterminer ce qu'est l'asthénie chez l'homme.

Cette condition pathologique est caractérisée par la fatigue, la détérioration de la capacité de travail, la colère ou l'indifférence face à ce qui se passe, la labilité émotionnelle, divers troubles somatiques (pouls rapide, sauts de pression artérielle, transpiration excessive, etc.).

Quelles sont les causes du développement de la névrose boulimique? Renseignez-vous sur notre article.

Qu'est ce que c'est

L'asthénie, ou syndrome asthénique, est un trouble psychopathologique qui survient dans diverses maladies somatiques et mentales.

Elle peut survenir avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie, dans son état actuel ou presque, au cours du processus de guérison.

La plupart des infections, notamment la grippe, les infections respiratoires aiguës, la varicelle, la tuberculose, la pneumonie, sont accompagnées de symptômes caractéristiques du syndrome asthénique.

Il est également observé dans de nombreuses maladies des organes et systèmes internes (par exemple, hypertension artérielle, syndrome d'Alzheimer, accidents vasculaires cérébraux ischémiques et hémorragiques, insuffisance coronaire, athérosclérose, ulcère peptique, presque tous les cancers, etc.).

Pratiquement toutes les maladies somatiques peuvent provoquer des symptômes du syndrome asthénique.

Il est important de ne pas confondre asthénie avec fatigue physique et mentale: elle passe assez rapidement si vous donnez à une personne la possibilité de se détendre complètement.

Les symptômes inhérents à l'asthénie peuvent persister très longtemps, quel que soit le temps de repos du patient, sa fréquence de sommeil.

Symptomatologie

Comment se manifeste la pathologie chez l'enfant et l'adulte? Les principales manifestations cliniques du syndrome asthénique:

  • Fatigue, fatigue accrue. C'est un symptôme clé de l'asthénie. Les patients rapportent qu'ils se sentent constamment fatigués et que le repos n'apporte pas de soulagement. Il devient difficile pour eux de s’engager dans des activités familières, ils sont souvent obligés de faire des pauses afin de s’acquitter de leur devoir et de leurs tâches quotidiennes. Il y a souvent une réticence à travailler, car tout stress physique et mental épuise les patients.
  • Déficience cognitive (généralement légère). Les patients ont du mal à se souvenir des informations. Il leur est plus difficile que les personnes en bonne santé de rester concentrés sur le long terme, de prendre des décisions vitales et de participer à des activités intellectuelles.

    En outre, de légères difficultés sont constatées lorsqu’on essaie de formuler son propre raisonnement, ses expériences. Les patients sont dispersés, ils ont besoin de plus de temps pour effectuer de nombreuses actions.

    Les troubles cognitifs sont aggravés en augmentant le sentiment de fatigue et en aggravant le bien-être mental des patients, car ils se sentent inférieurs. Troubles du sommeil Ils peuvent se manifester de différentes manières et dépendent de la maladie d'origine de l'asthénie, de sa forme et de l'état de santé général du patient. Le syndrome asthénique, lié au type hypersthénique, manifeste une insomnie, des rêves anxieux et éclatants. Les patients se réveillent périodiquement pendant la nuit et ont de la difficulté à se rendormir. Ils se réveillent aussi trop tôt et ne se sentent pas bien reposés. Les troubles du sommeil suivants sont caractéristiques du type hyposthénique: difficulté à essayer de dormir, somnolence durant la période de réveil, sommeil de mauvaise qualité et instable.

  • Anomalies somatiques. Les troubles les plus courants sont les suivants: pouls rapide, arythmie, douleur au coeur, sauts de pression artérielle, transpiration excessive, perte ou perte d'appétit, sensation de chaud ou de froid, douleur abdominale, selles retardées, douleur et sensation de lourdeur à la tête. Les troubles somatiques sont présents dans presque tous les cas, mais leur ensemble et leur gravité varient en fonction des caractéristiques de la maladie sous-jacente. Par exemple, l'asthénie sur le fond de l'hypertension artérielle se manifeste souvent par des maux de tête (syndrome asthéno-céphalgique).
  • Troubles émotionnels. Largement en raison de la sensation constante de fatigue, de problèmes de sommeil et de troubles cognitifs. Les patients développent souvent de l'irritabilité, de l'anxiété et leur état émotionnel est instable: toute bagatelle peut grandement affecter leur bien-être mental. Il devient plus difficile pour eux de contrôler leurs émotions et leurs actions.

    Comme la progression de l'asthénie peut provoquer des troubles dépressifs, la névrose.

    Les symptômes de l'asthénie se manifestent différemment au cours de la journée: le patient se sent mieux le matin (les signes de déficience ne sont pas observés ou insignifiant), mais son état s'aggrave progressivement et le soir il se sent vide et épuisé.

    Les causes

    Les manifestations asthéniques se produisent à la base d'un surmenage prononcé du système nerveux, qui peut être causé par des facteurs défavorables tels que:

  • carence en vitamines et en minéraux (malnutrition, famine, adhésion prolongée à des régimes extrêmes, troubles métaboliques associés à certaines maladies);
  • stress physique et / ou intellectuel important, grand nombre de situations stressantes, stress prolongé;
  • diverses maladies et troubles somatiques;
  • intoxication par des substances toxiques (généralement chroniques);
  • anomalies psycho-émotionnelles.
  • Certaines personnes ont un risque plus élevé de développer un syndrome asthénique que d'autres. Facteurs qui augmentent le risque d'asthénie:

    • la présence d'un type de personnalité asthéno-névrotique (ces personnes, dès leur plus jeune âge, se caractérisent par une sensibilité accrue, des larmoiements, une irritabilité, une anxiété);
    • autres caractéristiques du caractère (sensibilité excessive, vulnérabilité, hypochondrie);
    • l'hypotension;
    • faible immunité, la présence d'allergies;
    • caractéristiques de l'éducation (parents trop exigeants qui ignorent les besoins et les capacités de l'enfant dans le but de voir son succès).

    Les personnes trop exigeantes envers elles-mêmes, sujettes au perfectionnisme, souvent surchargées de travail, entrent également dans le groupe à risque.

    Classification

    Selon la cause, l'asthénie est divisée en:

  • Bio. Il se développe dans le contexte d’une ou plusieurs maladies, troubles, en particulier ceux qui affectent le cerveau (circulation cérébrale aiguë, effets du TBI, maladie de Parkinson, masse tumorale, etc.). Il se produit dans 45% des cas.
  • Fonctionnel. Cette forme d'asthénie peut disparaître complètement avec le temps. Il se développe dans le contexte du stress chronique, des maladies traitables somatiques, après des bouleversements psycho-émotionnels. En conséquence, 55% des cas d’asthénie sont fonctionnels.
  • En fonction de la maladie ou de l'état pathologique sur le fond duquel s'est produite la violation, on distingue les types d'asthénie suivants:

    1. Somatogène. Se produit sur le fond d'une maladie somatique de longue durée (habituellement observée dans chronique).
    2. Post-infectieux. Se développe après des maladies causées par des microorganismes pathogènes.

    Souvent observé après une grippe, des infections respiratoires aiguës et d'autres maladies infectieuses courantes des voies respiratoires supérieures.

  • Post-traumatique. Observé après des traumatismes crâniens à la tête.
  • Post-partum. Affection souvent associée à des modifications hormonales, perte de sang due à des interventions chirurgicales (par exemple, en cours de césarienne), expériences associées à l'enfant.
  • Le syndrome asthénique se manifeste de différentes manières et les experts distinguent deux types d’asthénie en fonction des symptômes:

  • Hypersthénique. Il se caractérise par une excitabilité excessive. Les patients se plaignent d'irritabilité, d'une sensibilité excessive à tout ce qui les entoure (par exemple, ils peuvent être extrêmement perturbés par une lumière vive ou des sons forts).
  • Hyposténique. Les patients sont apathiques, leur réaction à ce qui se passe ralentie, ils se plaignent d'une somnolence continue. Cette forme de pathologie est plus grave que l'hypersthénique. Au fil du temps, la première forme peut être transformée en seconde.
  • En outre, les formes d'asthénie aiguë (plutôt rapidement, généralement réactives) et chroniques, qui accompagnent les maladies chroniques, sont également isolées.

    Troubles mentaux avec asthénie

    Il existe un certain nombre de troubles mentaux et pathologiques, dont le syndrome asthénique:

    1. Psychopathie asthénique. Les personnes atteintes de ce trouble sont timides et hypersensibles. Le processus d'adaptation à tout ce qui est nouveau se déroule avec des difficultés visibles. Ont généralement des griefs de faible estime de soi et de longue expérience.
    2. Névrose asthénique ou, en d'autres termes, syndrome asthéno-névrotique. Largement connu de la majorité des gens sous le nom de "neurasthénie". Il se développe dans le contexte d'efforts psycho-émotionnels et physiques excessivement forts, de circonstances de vie difficiles, de stress chronique. Le syndrome asthéno-névrotique sévère est traité avec des antidépresseurs.
    3. Trouble asthénique organique. Il est observé sur le fond des désordres somatiques, des complications. Les patients sont colériques, toute bagatelle peut les offenser. Extrêmement sensible aux stimuli externes (par exemple, le patient peut ressentir des sons très faibles).

  • Psychopathie psychasthénique, souvent appelée psychasthénie ou syndrome psychique. Rappelle partiellement la psychopathie asthénique: les patients sont également souvent timides et n’ont pas suffisamment confiance en leurs capacités. Mais leur inquiétude est exprimée très fortement. Ils sont liés au mode de vie habituel et tout changement est extrêmement traumatisant pour eux. Souffre généralement d'une variété de peurs, d'expériences.
  • États asthéno-névrotiques. Ce sont des conditions qui surviennent au cours du syndrome asthénique. Chez les adolescents, les états asthéno-névrotiques peuvent se manifester par des pensées de suicide, des sentiments de désespoir.
  • L'accentuation psychasthénique n'est pas une pathologie, mais se situe à la limite entre normal et anormal.

    Extrêmement rappelle la psychopathie psychasthénique, mais exprimé beaucoup plus doux. Les psychasthènes ont tendance à s'inquiéter, ils pèsent soigneusement tout avant de prendre une décision, ils sont prudents et autocritiques.

    Diagnostics

    Des spécialistes qualifiés peuvent facilement diagnostiquer l'asthénie, surtout lorsqu'elle est fonctionnelle, car ses symptômes sont clairement exprimés.

    Le syndrome asthénique organique est un peu plus difficile à identifier car il survient dans le contexte de maladies chroniques assez graves, dont les symptômes se manifestent.

    Dans de tels cas, le médecin examine attentivement les plaintes du patient et détermine lequel de ces symptômes peut être une manifestation d'asthénie.

    Lorsque le patient reçoit un diagnostic d'asthénie, il est soumis à une série d'examens qui détermineront la maladie à l'origine de la maladie. Un ensemble de mesures de diagnostic varie en fonction des symptômes observés chez le patient et peut être très étendu.

    Traitement du syndrome asthénique

    Comment traiter l'asthénie?

    Le traitement de l'asthénie comprend de nombreux composants, tels que le régime alimentaire, la correction de la journée et de la charge de travail, l'augmentation du niveau d'activité physique.

    Le support médicamenteux peut être absent si le médecin traitant n'en voit pas la nécessité.

    Si des médicaments sont prescrits, il s’agit généralement d’adaptogènes à base d’herbes médicinales: teintures de ginseng, eleutherococcus. Des nootropiques peuvent être prescrits (par exemple, Piracetam, Picamelon), mais il n’existe pas suffisamment de preuves de leur efficacité.

    Dans le syndrome asthénique, des vitamines et des oligo-éléments (zinc, calcium, vitamine C, un groupe de vitamines B et autres) peuvent être prescrits.

    Au cœur du traitement de l'asthénie, il y a le travail avec la maladie contre laquelle il a pris naissance. S'il peut être guéri ou contrôlé, les symptômes asthéniques vont s'affaiblir ou disparaître complètement.

    Si nécessaire, un psychologue ou un psychothérapeute devrait être impliqué dans le traitement du syndrome asthénique, en particulier si les méthodes de traitement standard n’ont pas démontré leur efficacité. Le spécialiste sélectionnera les antidépresseurs et les antipsychotiques en tenant compte des symptômes du patient.

    En règle générale, l'asthénie ne nécessite pas de traitement en milieu hospitalier, sauf dans le cadre du traitement de la maladie sous-jacente.

    Son traitement peut avoir lieu à la maison, mais il est important que le médecin supervise le processus et que la patiente sache clairement comment se comporter, quels médicaments prendre, quel régime suivre et ce qu'il faut éviter.

    Comment gérer l'asthénie vous-même? C'est une décision extrêmement déraisonnable de se poser soi-même le diagnostic d’asthénie et de se soigner seul à la maison.

    Pour un traitement à domicile, il est utile de boire du thé noir et du thé vert (il est toutefois important de consulter votre médecin avant d’augmenter la consommation de ces boissons).

    En outre, les patients doivent renoncer aux boissons alcoolisées, manger plus souvent des fruits et des légumes frais, observer leur régime quotidien (se coucher au même moment et dormir au moins 7 à 8 heures par jour).

    Un voyage reposant peut vous aider: par exemple, vous pouvez aller dans un sanatorium.

    Pronostic et prévention

    La plupart des cas d'asthénie fonctionnelle sont guéris avec succès.

    Il est possible d’obtenir de bonnes améliorations de la forme organique du syndrome asthénique si la maladie sous-jacente est contrôlée, mise en rémission ou complètement éliminée.

    Recommandations de base pour la prévention de l'asthénie:

    • il est important de manger de manière complète et variée, de manière à inclure dans le régime une grande quantité de fruits et légumes, en particulier pendant les périodes de maladie;
    • si possible, évitez les situations stressantes, apprenez à vous libérer du stress après une journée de travail ou d'école (relaxation, méditation, activité physique, bain, marche);
    • commencer rapidement le traitement de toute maladie et subir régulièrement des examens préventifs;
    • il est important d'observer le régime quotidien (dormez au moins 7 à 8 heures par jour, allongez-vous et levez-vous en même temps), prenez suffisamment de temps pour vous reposer;
    • en présence de maladies chroniques, toutes les recommandations médicales doivent être suivies et les médicaments doivent être pris à temps.

    Il est utile de faire régulièrement des exercices, des promenades et, en général, de faire de l'activité physique, de tempérer, de renforcer le système immunitaire.

    Syndrome asthénique et syndrome de fatigue chronique:

    Asthénie: symptômes, traitement

    Syndrome asthénique, ou asthénie (traduit du grec veut dire "manque de force", "impuissance") - il s'agit d'un complexe symptomatique, indiquant que les réserves du corps sont épuisées et qu'il fonctionne à partir des dernières forces. C'est une pathologie très commune: selon différents auteurs, son incidence est de 3 à 45% dans la population. Sur la raison pour laquelle il y a asthénie, quels sont les symptômes, les principes de diagnostic et le traitement de cette maladie et seront discutés dans notre article.

    Qu'est-ce que l'asthénie?

    L'asthénie est un trouble psychopathologique qui se développe dans le contexte de maladies et d'affections qui, d'une manière ou d'une autre, épuisent le corps. Certains scientifiques pensent que le syndrome asthénique est un précurseur d'autres maladies très graves du système nerveux et de la sphère mentale.

    Pour une raison quelconque, beaucoup de gens ordinaires pensent que l'asthénie et la fatigue ordinaire sont une seule et même condition, appelée différemment. Ils ont tort. La fatigue naturelle est une condition physiologique résultant de l'exposition du corps à une surcharge physique ou mentale, est de courte durée et disparaît complètement après un bon repos. L'asthénie est une fatigue pathologique. Cependant, le corps ne subit aucune surcharge aiguë, mais il est soumis à un stress chronique dû à une pathologie ou à une autre.

    L'asthénie ne se développe pas en un jour. Ce terme est applicable aux personnes qui présentent des symptômes asthéniques depuis longtemps. Les symptômes augmentent progressivement, la qualité de vie du patient diminue de manière significative avec le temps. Il ne suffit pas de se reposer pour éliminer les symptômes d'asthénie: il faut un traitement complet par un neurologue.

    Causes de l'asthénie

    L'asthénie se développe lorsque les mécanismes de production d'énergie dans le corps s'épuisent sous l'influence de nombreux facteurs. Le surmenage, l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse élevée, associé à une carence en vitamines, micro-éléments et autres nutriments importants dans les aliments et à des troubles du système métabolique sont à la base du syndrome asthénique.

    Nous énumérons les maladies et conditions contre lesquelles l'asthénie se développe généralement:

    • maladies infectieuses (grippe et autres infections virales respiratoires aiguës, tuberculose, hépatite, infections d'origine alimentaire, brucellose);
    • maladies du tube digestif (ulcère peptique, dyspepsie sévère, gastrite aiguë et chronique, pancréatite, entérite, colite et autres);
    • les maladies du coeur et des vaisseaux sanguins (hypertension essentielle, athérosclérose, arythmies, maladie coronarienne, en particulier, infarctus du myocarde);
    • maladies du système respiratoire (bronchopneumopathie chronique obstructive, pneumonie, asthme bronchique);
    • maladie rénale (pyélonéphrite chronique et glomérulonéphrite);
    • maladies du système endocrinien (diabète sucré, hypo- et hyperthyroïdisme);
    • troubles sanguins (en particulier anémie);
    • processus néoplasiques (toutes sortes de tumeurs, en particulier malignes);
    • les pathologies du système nerveux (dystonie neurocirculatoire, encéphalite, sclérose en plaques et autres);
    • maladies de la sphère mentale (dépression, schizophrénie);
    • blessures, surtout crâniennes;
    • période post-partum;
    • la période postopératoire;
    • grossesse, en particulier grossesse multiple;
    • période de lactation;
    • stress psycho-émotionnel;
    • prise de certains médicaments (principalement psychotropes), drogues;
    • les enfants ont une situation défavorable dans la famille, des difficultés de communication avec leurs pairs, des exigences excessives des enseignants et des parents.

    Il convient de noter que le travail monotone prolongé, en particulier avec l'éclairage artificiel dans un espace confiné (par exemple, les sous-mariniers), les quarts de nuit fréquents, le travail nécessitant le traitement d'une grande quantité d'informations nouvelles en peu de temps peuvent être importants pour le développement du syndrome asthénique. Parfois, cela se produit même lorsqu'une personne passe à un nouvel emploi.

    Le mécanisme de développement, ou la pathogenèse, l'asthénie

    L'asthénie est la réaction du corps humain à des conditions qui menacent d'épuiser ses ressources énergétiques. Avec cette maladie, en premier lieu, l'activité de la formation réticulaire change: la structure située dans le tronc cérébral, responsable de la motivation, de la perception, du niveau d'attention, assurant le sommeil et la veille, la régulation autonome, le travail musculaire et l'activité du corps en général.

    Des changements se produisent dans le travail du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui joue un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du stress.

    De nombreuses études ont montré que les mécanismes immunologiques jouent également un rôle dans le mécanisme de développement de l'asthénie: chez des individus atteints de cette pathologie, certains troubles immunologiques ont été identifiés. Cependant, les virus actuellement connus n’ont pas de signification directe dans le développement de ce syndrome.

    Classification du syndrome asthénique

    Selon la cause de l'asthénie, la maladie est divisée en fonctionnelle et organique. Ces deux formes se produisent approximativement à la même fréquence - 55 et 45%, respectivement.

    L'asthénie fonctionnelle est une affection temporaire et réversible. Il résulte d'un stress psycho-émotionnel ou post-traumatique, de maladies infectieuses aiguës ou d'un effort physique accru. Il s’agit d’une sorte de réaction du corps aux facteurs ci-dessus. Le deuxième nom de l’asthénie fonctionnelle est donc réactif.

    L'asthénie organique est associée à ces maladies ou à d'autres maladies chroniques qui surviennent chez un patient particulier. Les maladies pouvant causer une asthénie sont indiquées ci-dessus dans la section «Causes».

    Selon une autre classification, selon le facteur étiologique, l'asthénie est:

    • somatogène;
    • post-infectieux;
    • post-partum;
    • post-traumatique.

    Selon la durée du syndrome asthénique, il est divisé en maladies aiguës et chroniques. L'asthénie aiguë survient après une maladie infectieuse aiguë récemment transmise ou un stress grave et est en fait fonctionnelle. Chronic est basé sur une sorte de pathologie organique chronique et prend beaucoup de temps. Distinguer séparément la neurasthénie: l'asthénie, résultant de l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse élevée.

    Selon les manifestations cliniques, il existe 3 formes de syndrome asthénique, qui sont également trois étapes consécutives:

    • hypersthénique (stade initial de la maladie; ses symptômes sont l’impatience, l’irritabilité, une émotivité irrégulière, une réaction accrue à des stimuli lumineux, sonores et tactiles);
    • une forme d'irritabilité et de faiblesse (l'irritabilité se produit, mais le patient se sent faible et épuisé; son humeur change radicalement de bon à mauvais et vice-versa; l'activité physique varie également de la réticence élevée à la réticence totale à faire quelque chose);
    • hyposthénique (c'est la dernière forme d'asthénie, la plus sévère, caractérisée par une capacité de travail réduite presque au minimum, une faiblesse, une fatigue, une somnolence constante, une réticence totale à faire quelque chose et l'absence de toute émotion; l'intérêt pour l'environnement est également absent).

    Symptômes de l'asthénie

    Les patients atteints de cette pathologie présentent de nombreuses plaintes. Tout d’abord, ils sont inquiets de la faiblesse, ils se sentent constamment fatigués, aucune activité n’est motivée, leur mémoire et leur intelligence sont perturbées. Ils ne peuvent pas se concentrer sur quelque chose de concret, distrait, constamment distrait, pleurant. Pendant longtemps, ils ne peuvent pas se souvenir du nom de famille, du mot, de la date souhaitée. Ils lisent mécaniquement, sans comprendre et sans mémoriser le matériel lu.

    De plus, les patients s'inquiètent des symptômes du système végétatif: transpiration accrue, hyperhidrose des paumes (elles sont constamment mouillées et froides au toucher), sensation de manque d'air, essoufflement, instabilité des pulsations, hausse de la pression artérielle.

    Certains patients remarquent également divers troubles de la douleur: douleur dans la région du cœur, dans le dos, l'abdomen et les muscles.

    Sur le plan émotionnel, il convient de noter un sentiment d’anxiété, une tension interne, des sautes d’humeur fréquentes, des peurs.

    De nombreux patients s'inquiètent d'une perte d'appétit pouvant aller jusqu'à son absence totale, d'une perte de poids, d'une diminution du désir sexuel, de troubles menstruels, de symptômes prononcés du syndrome prémenstruel, d'une hypersensibilité à la lumière, au son et au toucher.

    Parmi les troubles du sommeil, il faut noter l’endormissement important, les réveils fréquents la nuit, les cauchemars. Après le sommeil, le patient ne se sent pas reposé, mais au contraire se sent fatigué et affaibli. En conséquence, le bien-être d’une personne se dégrade, ce qui entraîne une diminution de sa capacité de travail.

    Une personne devient excitable, irritable, impatiente, émotionnellement instable (son humeur se dégrade brusquement au moindre échec ou en cas de difficulté à effectuer une action), la communication avec les gens le fatigue et les tâches à accomplir semblent impossibles.

    Chez de nombreuses personnes asthmatiques, la température atteint des valeurs subfébriles, des maux de gorge, une hypertrophie de certains groupes de ganglions lymphatiques périphériques, en particulier des lésions cervicales, occipitales, axillaires, des palpations, des douleurs musculaires et articulaires. C'est-à-dire qu'il existe un processus infectieux et un manque de fonction immunitaire.

    L'état du patient se détériore considérablement le soir, ce qui se manifeste par une augmentation de la gravité de tout ou partie des symptômes susmentionnés.

    En plus de tous ces symptômes directement liés à l’asthénie, une personne s’inquiète des manifestations cliniques de la maladie sous-jacente, en plus du syndrome asthénique qui s’est développé.

    Selon la cause de l’asthénie, son évolution présente certaines particularités.

    • Le syndrome asthénique accompagnant la névrose se manifeste par une tension des muscles striés et une augmentation du tonus musculaire. Les patients se plaignent de fatigue constante: lors des mouvements et au repos.
    • Dans l'insuffisance chronique de la circulation sanguine dans le cerveau, l'activité motrice du patient diminue au contraire. Le tonus musculaire est réduit, la personne est léthargique, ne ressent pas le désir de bouger. Le patient éprouve la soi-disant "incontinence des émotions" - semblerait-il, pleurant sans raison. En outre, il existe des difficultés et une lenteur dans la réflexion.
    • Avec des tumeurs au cerveau et une intoxication, le patient ressent une faiblesse prononcée, une faiblesse, une réticence à bouger et à s’engager dans quelque chose que même précédemment aimé. Le tonus musculaire est réduit. Un complexe symptomatique ressemblant à la myasthénie peut se développer. La faiblesse mentale, l'irritabilité, l'hypochondrie et l'humeur anxieusement craintive, ainsi que les troubles du sommeil sont typiques. Ces violations sont généralement persistantes.
    • L'asthénie, apparue après une blessure, peut être une cérébroscence fonctionnelle - traumatique ou une encéphalopathie organique - traumatique. En règle générale, les symptômes de l'encéphalopathie sont prononcés: le patient ressent une faiblesse constante, note une altération de la mémoire; son cercle d’intérêts diminue progressivement, il existe une instabilité des émotions - une personne peut être irritable, «exploser» pour des bagatelles, mais devient soudain morose, indifférente à ce qui se passe. Les nouvelles compétences sont assimilées avec difficulté. Signes déterminés de dysfonctionnement du système nerveux autonome. Les symptômes de la cérébrastie ne sont pas aussi prononcés, mais ils peuvent durer longtemps, pendant des mois. Si une personne mène une vie correcte et douce, s'alimente rationnellement, se protège du stress, les symptômes de la cérébroscence deviennent presque imperceptibles, mais en cas de surcharge physique ou psycho-émotionnelle, les infections virales respiratoires aiguës ou d'autres maladies aiguës de la cérébroscence deviennent plus aiguës.
    • L'asthénie et l'asthénie post-grippales après d'autres infections virales aiguës des voies respiratoires sont d'abord hypersténiques. Le patient est nerveux, irritable et ressent un inconfort interne constant. Dans le cas d'infections sévères, la forme hyposténique de l'asthénie se développe: l'activité du patient est réduite, il est constamment somnolent, irrité par des bagatelles. La force musculaire, le désir sexuel, la motivation sont réduits. Ces symptômes persistent pendant plus d'un mois et deviennent moins prononcés au fil du temps, et le déclin de la capacité de travail et la réticence à effectuer un travail physique et mental deviennent évidents. Au fil du temps, le processus pathologique acquiert un cours prolongé dans lequel apparaissent des symptômes de trouble vestibulaire, une détérioration de la mémoire, une incapacité à se concentrer et à percevoir de nouvelles informations.

    Diagnostic de l'asthénie

    Souvent, les patients croient que les symptômes qu’ils éprouvent ne sont pas terribles et que tout s’améliorera tout seul, il suffit de dormir. Mais après le sommeil, les symptômes ne disparaissent pas et, avec le temps, ils ne font que s'aggraver et peuvent provoquer l'apparition de maladies neurologiques et psychiatriques très graves. Pour éviter cela, ne sous-estimez pas l'asthénie, mais vous devriez consulter un médecin si vous présentez des symptômes de cette maladie. Celui-ci établira un diagnostic précis et vous indiquera les mesures à prendre pour l'éliminer.

    Le diagnostic du syndrome asthénique repose principalement sur des plaintes et des données sur l'historique de la maladie et sur la vie. Le médecin vérifiera avec vous combien de temps ces symptômes ou d’autres symptômes sont apparus; que vous soyez engagé dans un travail physique ou mental pénible, avez-vous récemment été confronté à une surcharge; Associez-vous l'apparition des symptômes à un stress psycho-émotionnel? Souffrez-vous de maladies chroniques (voir - ci-dessus, section "causes").

    Ensuite, le médecin procédera à un examen objectif du patient afin de détecter les modifications de la structure ou des fonctions de ses organes.

    Sur la base des données obtenues, afin de confirmer ou d'infirmer une maladie, le médecin prescrira au patient un certain nombre d'examens de laboratoire et d'instruments:

    • numération globulaire complète;
    • analyse d'urine;
    • analyse biochimique du sang (glycémie, cholestérol, électrolytes, reins, tests de la fonction hépatique et autres indicateurs nécessaires selon l'avis du médecin);
    • test sanguin pour les hormones;
    • Diagnostic PCR;
    • coprogramme;
    • ECG (électrocardiographie);
    • Échographie cardiaque (échocardiographie);
    • Échographie de la cavité abdominale, de l'espace rétropéritonéal et du petit bassin;
    • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
    • radiographie de la poitrine;
    • Échographie des vaisseaux cérébraux;
    • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
    • consultations de spécialistes connexes (gastro-entérologue, cardiologue, pneumologue, néphrologue, endocrinologue, neuropathologiste, psychiatre et autres).

    Traitement de l'asthénie

    Le traitement est principalement axé sur le traitement de la maladie sous-jacente, en plus du syndrome asthénique.

    Mode de vie

    Il est important de modifier le mode de vie:

    • mode de travail et de repos optimal;
    • nuit de sommeil de 7 à 8 heures;
    • rejet des quarts de nuit au travail;
    • calme au travail et à la maison;
    • minimiser le stress;
    • exercice quotidien.

    Souvent, le bénéfice des malades change la situation sous la forme d'un voyage touristique ou d'un repos dans un sanatorium.

    Le régime alimentaire des personnes souffrant d'asthénie doit être riche en protéines (viande maigre, légumineuses, œufs), en vitamines du groupe B (œufs, légumes verts), C (oseille, agrumes), en acide aminé tryptophane (pain complet, bananes, fromage à pâte dure). et d'autres nutriments. L'alcool provenant de l'alimentation devrait être exclu.

    Pharmacothérapie

    Le traitement médicamenteux de l'asthénie peut inclure des médicaments des groupes suivants:

    • adaptogènes (extrait d'Eleutherococcus, ginseng, citronnelle, Rhodiola rosea);
    • Nootropiques (Aminalon, Pantogam, Gingko Biloba, Nootropil, Cavinton);
    • les sédatifs (néo-passit, sedasen et autres);
    • médicaments à action procholinergique (énerion);
    • les antidépresseurs (azafène, imipramine, clomipramine, fluoxétine);
    • tranquillisants (phenibut, clonazépam, atarax et autres);
    • neuroleptiques (eglonil, teralen);
    • Vitamines B (neurobion, milgamma, magnne-B6);
    • complexes contenant des vitamines et des micro-éléments (multitabs, duovit, berokka).

    Comme il ressort clairement de la liste ci-dessus, de nombreux médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'asthénie. Cependant, cela ne signifie pas que toute la liste sera attribuée à un patient. Le traitement de l'asthénie est principalement symptomatique, c'est-à-dire que les médicaments prescrits dépendent de la prévalence de certains symptômes chez un patient particulier. Le traitement commence par l’utilisation des doses les plus faibles possibles, qui peuvent ensuite être augmentées avec une tolérance normale.

    Traitement sans drogue

    Outre la pharmacothérapie, une personne souffrant d’asthénie peut recevoir les types de traitement suivants:

    1. Utilisation d'infusions et de décoctions d'herbes apaisantes (racine de valériane, Motherwort).
    2. Psychothérapie Il peut être réalisé dans trois directions:
      • effets sur l'état général du patient et sur l'individu, diagnostiqué chez lui, des syndromes névrotiques (auto-apprentissage collectif ou individuel, auto-hypnose, suggestion, hypnose); les techniques permettent d'augmenter la motivation pour la récupération, réduire l'anxiété, augmenter l'humeur émotionnelle;
      • thérapie affectant les mécanismes de la pathogenèse de l'asthénie (techniques du réflexe conditionné, programmation neurolinguistique, thérapie cognitivo-comportementale);
      • méthodes affectant le facteur causatif: thérapie de gestalt, thérapie psychodynamique, psychothérapie familiale; l'application de ces méthodes a pour but d'aider les patients à comprendre le lien qui existe entre l'apparition d'un syndrome d'asthénie et tout problème de personnalité; au cours des séances, des conflits enfantins ou des traits inhérents à la personnalité à l'âge adulte, contribuant au développement du syndrome asthénique, sont identifiés.
    3. Physiothérapie:
      • Thérapie d'exercice;
      • massage
      • hydrothérapie (douche de Charcot, douche, natation et autres);
      • l'acupuncture;
      • photothérapie;
      • rester dans une capsule spéciale sous l'influence de la chaleur, de la lumière, des arômes et des effets musicaux.

    À la fin de l'article, je voudrais répéter que l'asthénie ne peut être négligée, on ne peut espérer «qu'elle passera d'elle-même, dormez bien». Cette pathologie peut évoluer vers d'autres maladies neuropsychiatriques, beaucoup plus graves. Avec un diagnostic opportun, le traiter dans la plupart des cas est assez simple. L’automédication est également inacceptable: les médicaments prescrits illettrés peuvent non seulement ne pas produire l’effet souhaité, mais également nuire à la santé du patient. Par conséquent, si vous rencontrez des symptômes similaires à ceux décrits ci-dessus, veuillez demander l’aide d’un spécialiste, ce qui réduira considérablement votre journée de récupération.

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie