Le syndrome asthénique est un trouble psychopathologique qui se caractérise par un développement progressif et accompagne la plupart des maladies du corps. Les principales manifestations du syndrome asthénique sont la fatigue, les troubles du sommeil, la diminution des performances physiques et mentales, l’irritabilité, la léthargie et les troubles de l’autonomie.

L'asthénie est le syndrome médical le plus répandu. Il accompagne les maladies infectieuses et somatiques, les troubles du système mental et nerveux, se produit dans la période postpartum, postopératoire, post-traumatique.

Le syndrome asthénique ne doit pas être confondu avec la fatigue habituelle, qui est l'état naturel du corps de toute personne après un stress mental ou physique grave, après un changement de fuseau horaire, etc. Il est impossible de faire face au syndrome asthénique simplement après avoir dormi la nuit. Sa thérapie est à la portée du médecin.

Le plus souvent, les personnes en âge de travailler âgées de 20 à 40 ans souffrent du syndrome asthénique. Les personnes qui effectuent un travail physique pénible, celles qui se reposent rarement, sont soumises à un stress régulier, les conflits familiaux et professionnels peuvent être menacés. Les médecins reconnaissent que l'asthénie est un désastre de notre époque, car elle affecte de manière imperceptible les capacités intellectuelles d'une personne, sa condition physique et sa qualité de vie. Dans la pratique clinique de tout médecin, la proportion de plaintes de symptômes d'asthénie peut atteindre 60%.

Symptômes du syndrome asthénique

Les symptômes du syndrome asthénique consistent en trois manifestations fondamentales:

Symptômes de l'asthénie elle-même;

Symptômes de la pathologie ayant conduit à l'asthénie;

Symptômes de la réponse psychologique d’une personne à un syndrome existant.

Les symptômes de l'asthénie sont le plus souvent invisibles le matin. Ils ont tendance à augmenter tout au long de la journée. Les signes cliniques d'asthénie atteignent leur apogée le soir, ce qui oblige une personne à interrompre son travail et à se reposer.

Ainsi, les principaux symptômes du syndrome asthénique sont les suivants:

Fatigue C'est sur la fatigue que tous les patients se plaignent. Ils constatent qu'ils commencent à se fatiguer davantage que les années précédentes et que ce sentiment ne disparaît pas, même après un long repos. Dans le contexte du travail physique, cela se manifeste dans le manque de désir de faire leur travail, dans la croissance de la faiblesse générale. En ce qui concerne l'activité intellectuelle, il existe des difficultés de concentration, de mémoire, d'écoute et d'ingéniosité. Les patients prédisposés au syndrome asthénique indiquent qu'il est devenu plus difficile pour eux d'exprimer leurs propres pensées, de les formuler en phrases. Il est difficile pour une personne de choisir des mots pour exprimer une idée, la prise de décision se faisant avec une certaine inhibition. Pour faire face à un travail réalisable, il doit faire une pause afin de pouvoir se reposer un peu. Dans le même temps, les interruptions de travail ne donnent pas de résultats, le sentiment de fatigue ne recule pas, ce qui provoque de l’anxiété, crée de l’incertitude dans ses propres capacités, provoque un malaise interne en raison de son insolvabilité intellectuelle.

Perturbations végétatives. Le système nerveux autonome souffre toujours du syndrome asthénique. Ces troubles se traduisent par une tachycardie, des baisses de pression artérielle, une hyperhidrose et une instabilité des pulsations. Peut-être que la sensation de chaleur dans le corps, ou, inversement, une personne ressent une sensation de froid. L'appétit en souffre, il y a des violations des selles, ce qui se traduit par l'apparition de constipation. Douleurs fréquentes dans les intestins. Les patients se plaignent souvent de maux de tête et de lourdeur à la tête, tandis que les représentants masculins souffrent d'une diminution d'activité. (Voir aussi: Dystonie vasculaire végétale - causes et symptômes)

Violations de la sphère psycho-émotionnelle. Diminution des performances, difficultés d’activité professionnelle provoquent l’apparition d’émotions négatives. C'est une réaction tout à fait naturelle de la personne au problème. En même temps, les gens deviennent coléreux, difficiles, déséquilibrés, constamment en tension, incapables de contrôler leurs propres émotions et sortent rapidement d'eux-mêmes. De nombreux patients atteints du syndrome asthénique ont tendance à augmenter leur anxiété, évaluent ce qui se passe avec un pessimisme manifestement déraisonnable ou, au contraire, avec un optimisme inadéquat. Si une personne ne reçoit pas une aide qualifiée, les violations de la sphère psycho-émotionnelle sont aggravées et peuvent conduire à la dépression, à la névrose et à la neurasthénie.

Problèmes de repos nocturne. Les troubles du sommeil dépendent de la forme de syndrome asthénique dont souffre une personne. Dans le syndrome hypersthénique, il est difficile pour une personne de s'endormir. Quand il réussit, il voit de grands rêves intenses, peut se réveiller plusieurs fois la nuit, se lève tôt et ne se sent pas complètement reposé. Le syndrome asthénique hyposténique se manifeste par une somnolence qui guette le patient pendant la journée et la nuit, il est difficile pour lui de s'endormir. La qualité du sommeil en souffre également. Parfois, les gens pensent qu’ils ne dorment presque pas la nuit, alors qu’en réalité le sommeil est présent, mais il est gravement perturbé.

Pour les patients caractérisés par une sensibilité accrue. Ainsi, la faible lumière leur semble excessivement brillante, le son silencieux est très fort.

Le développement de phobies est souvent inhérent aux personnes atteintes du syndrome asthénique.

Souvent, les patients trouvent en eux-mêmes les symptômes de diverses maladies qu’ils n’ont en fait pas. Celles-ci peuvent être des maladies mineures ou des pathologies fatales. Par conséquent, ces personnes visitent fréquemment des médecins de différentes spécialités.

Vous pouvez également considérer les symptômes du syndrome asthénique dans le contexte de deux formes de la maladie - il s’agit d’un type hypersténique et hyposténique. La forme hypersthénique de la maladie se caractérise par une excitabilité accrue de la personne, la rendant difficile à supporter des bruits forts, des cris d’enfants, une lumière vive, etc. Cela irrite le patient, le forçant à éviter de telles situations. Une personne a des maux de tête fréquents et d’autres troubles végétatifs-vasculaires.

Les formes hyposténiques de la maladie s'expriment par une faible sensibilité à tout stimulus externe. Le patient est constamment déprimé. Il est léthargique et somnolent, passif. Les personnes atteintes de ce type de syndrome asthénique souffrent souvent d'apathie, d'anxiété non motivée, de tristesse.

Causes du syndrome asthénique

La plupart des scientifiques sont d'avis que les causes du syndrome asthénique sont la surmenage et l'épuisement de l'activité nerveuse supérieure. Le syndrome peut survenir chez des personnes en parfaite santé qui ont été exposées à certains facteurs.

Un certain nombre de scientifiques ont comparé le syndrome asthénique à un frein d’urgence, ce qui ne permet pas de perdre complètement le potentiel de maniabilité inhérent à une personne. Les symptômes de l'asthénie signalent à la personne qu'il est en surcharge, que son corps a du mal à gérer ses ressources disponibles. C'est une condition alarmante, indiquant que l'activité mentale et physique doit être suspendue. Ainsi, les causes du syndrome asthénique, en fonction de sa forme, peuvent varier.

Causes du syndrome asthénique fonctionnel.

L'asthénie fonctionnelle aiguë se produit en raison de facteurs de stress, d'une surcharge de travail, résultant d'un changement de fuseau horaire ou de conditions de vie climatiques.

L'asthénie fonctionnelle chronique survient après les infections, après le travail, après une chirurgie et après une perte de poids. L’impulsion peut être transmise aux infections virales respiratoires aiguës, à la grippe, à la tuberculose, à l’hépatite, etc. Les maladies somatiques telles que la pneumonie, les maladies du tractus gastro-intestinal, la gllemeronephrite, etc. sont dangereuses.

L'asthénie fonctionnelle psychiatrique se développe sur le fond des troubles dépressifs, avec une anxiété accrue et à la suite d'insomnie.

L'asthénie fonctionnelle est un processus réversible, elle est temporaire et affecte 55% des patients atteints du syndrome asthénique. Une autre asthénie fonctionnelle est appelée réactif, car il s’agit d’une réaction de l’organisme à tel ou tel effet.

Causes du syndrome asthénique organique. Par ailleurs, il convient de noter l'asthénie organique, qui survient dans 45% des cas. Ce type d'asthénie est provoqué par une maladie organique chronique ou par un trouble somatique.

À cet égard, les raisons suivantes ont conduit au développement du syndrome asthénique:

Les lésions cérébrales d'origine infectieuse-organique sont diverses tumeurs, encéphalites et abcès.

Lésion cérébrale traumatique grave.

Pathologie nature démyélinisante - est l'encéphalomyélite disséminée, la sclérose en plaques.

Les maladies dégénératives sont la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la chorée sénile.

Pathologies vasculaires - ischémie cérébrale chronique, accidents vasculaires cérébraux (ischémiques et hémorragiques).

Facteurs provocateurs pouvant avoir un impact sur le développement du syndrome asthénique:

Monotone travail assis;

Privation chronique de sommeil;

Situations de conflit régulières dans la famille et au travail;

Travail mental ou physique à long terme, qui ne alterne pas avec le repos ultérieur.

Diagnostic du syndrome asthénique

Le diagnostic du syndrome asthénique ne pose pas de difficultés aux médecins de toutes spécialités. Si le syndrome est une conséquence de la blessure, ou se développe sur le fond d'une situation stressante ou après une maladie, le tableau clinique est alors assez prononcé.

Si le syndrome asthénique est une maladie, ses symptômes peuvent être masqués par les symptômes de la pathologie sous-jacente. Par conséquent, il est important d'interroger le patient et de clarifier ses plaintes.

Il est important de prêter une attention maximale à l'humeur de la personne qui se présente à la réception, de connaître les spécificités de son repos nocturne, de clarifier son attitude vis-à-vis du travail, etc. Cela devrait être fait, car chaque patient ne peut pas décrire tous ses problèmes et formuler ses plaintes.

Lors des entretiens, il est important de garder à l’esprit que de nombreux patients ont tendance à exagérer leurs troubles intellectuels et autres. Par conséquent, il est très important non seulement de procéder à un examen neurologique, mais également à l’étude de la sphère intellectuelle et ménagère d’une personne pour laquelle il existe des questionnaires spéciaux. L'évaluation du fond émotionnel du patient et de sa réaction à certains stimuli externes est tout aussi importante.

Le syndrome asthénique présente un tableau clinique similaire avec une névrose de type dépressif et de type hypochondrial, ainsi qu’une hypersomnie. Par conséquent, il est important de procéder à un diagnostic différentiel avec ces types de troubles.

Il est nécessaire d'identifier la principale pathologie susceptible de provoquer un syndrome asthénique, pour laquelle le patient devrait être référé pour consultation à des spécialistes de profils variés. La décision est prise sur la base des plaintes du patient et après son examen par un neurologue.

Traitement du syndrome asthénique

Le traitement du syndrome asthénique de toute étiologie est important pour commencer par la mise en œuvre de procédures psycho-hygiéniques.

Les recommandations générales faites par les experts sont les suivantes:

Le mode de travail et de repos doit être optimisé, c’est-à-dire qu’il est judicieux de revoir ses propres habitudes et, peut-être, de changer de travail.

Vous devriez commencer à pratiquer des exercices de tonification.

Il est important d'éliminer les effets de toute substance toxique sur le corps.

Vous devriez arrêter de prendre de l'alcool, du tabac et d'autres mauvaises habitudes.

Les produits utiles enrichis en tryptophane sont les bananes, la dinde, le pain à grains entiers.

Dans le régime alimentaire est important d'inclure des aliments tels que la viande, le soja. Ce sont d'excellentes sources de protéines.

Ne pas oublier les vitamines, qui sont également souhaitables à partir de nourriture. Ceci est une variété de baies, fruits et légumes.

La meilleure option pour un patient atteint du syndrome asthénique est un repos prolongé. Il est conseillé de changer la situation et de partir en vacances ou en cure thermale. Il est important que les proches et les proches traitent avec compréhension l'état d'un membre de la famille, car le confort psychologique à la maison est important en termes de traitement.

Le traitement médicamenteux est réduit à la prise des médicaments suivants:

Antiasténiques: Salbutiamine (Enerion), Adamanthenylphenylamine (Ladasten).

Médicaments nootropes ayant pour effet une psychostimulation et des propriétés anti-asthéniques: Demanol, Nooclerin, Noben, Neuromet, Fenotropil.

Complexes de vitamines et de minéraux. Aux États-Unis, il est courant de traiter le syndrome asthénique en prescrivant de fortes doses de vitamines du groupe B. Toutefois, cela risque de provoquer de graves réactions allergiques.

Adaptogènes végétaux: ginseng, citronnelle chinoise, Rhodiola rosea, pantokrine, etc.

Les antidépresseurs, les neuroleptiques, les médicaments proholinergiques peuvent être prescrits par des neurologues, des psychiatres, des psychothérapeutes. En même temps, un examen complet du patient est important.

En fonction du degré de perturbation du repos nocturne, des somnifères peuvent être recommandés.

Certaines physiothérapies, comme: l’électrique, le massage, l’aromathérapie, la réflexologie, donnent un bon effet.

Le succès du traitement dépend souvent de la précision de l'identification de la cause ayant conduit au développement du syndrome asthénique. En règle générale, si vous pouvez vous débarrasser de la pathologie principale, les symptômes du syndrome asthénique disparaissent complètement ou deviennent moins prononcés.

Éducation: En 2005, il a effectué un stage à la première université de médecine de Moscou, nommée d'après I. M. Sechenov, et a obtenu un diplôme dans la spécialité «Neurologie». En 2009, études supérieures dans la spécialité "Maladies nerveuses".

Syndrome asthénique (asthénie)

Le syndrome asthénique (asthénie) est une maladie neuropsychiatrique qui fait généralement partie du tableau clinique des formes nosologiques neuropsychiatriques, ainsi que des complexes de symptômes somatiques. Cet état se manifeste par une instabilité émotionnelle, une faiblesse, une fatigue accrue.

Sous une forme simple, le syndrome asthénique survient généralement dans presque toutes les pathologies, ainsi que chez les personnes en parfaite santé qui souffrent de fatigue. Il convient de noter qu’un tel état est le type de névrose le plus fréquent, observé chez pratiquement 35% des patients atteints de neuropathie. La maladie peut évoluer chez des personnes de différentes tranches d’âge, y compris les enfants.

Étiologie

Le syndrome asthénique est déjà suffisamment étudié par les scientifiques, mais les raisons qui provoquent la progression de la pathologie n'ont pas été complètement étudiées. Les cliniciens conviennent que la maladie est provoquée par les facteurs étiologiques suivants:

  • pathologies cérébrales. Le syndrome asthénique évolue souvent sur fond de lésions cérébrales traumatiques plus ou moins graves, de méningite, d'encéphalite, d'athérosclérose des vaisseaux alimentant le cerveau en sang et en nutriments;
  • maladies infectieuses - IST chroniques, tuberculose, brucellose;
  • pathologies des organes et systèmes vitaux: pyélonéphrite chronique, hypertension persistante, insuffisance cardiaque progressive, troubles sanguins (coagulopathie, anémie, etc.);
  • facteur émotionnel. Dans ce cas, l'évolution du syndrome asthénique peut être affectée par la confiance dans l'inutilité de la société (se manifestant le plus souvent chez les personnes âgées), le travail mental régulier («brûlure» au travail), le stress constant, le travail physique épuisant, qui n'est pas compensé psychologiquement.

Les formulaires

Les cliniciens utilisent la classification du syndrome asthénique, qui repose sur les causes de son apparition.

Syndrome neuro-asthénique. C'est une forme de névrose qui est le plus souvent diagnostiquée. Le système nerveux central avec la progression de cette pathologie est grandement affaibli, de sorte que la personne est presque toujours de mauvaise humeur, très irritable et qu’elle ne peut pas contrôler son état. Le patient lui-même ne peut pas dire d'où proviennent ses conflits exacerbés.

Après l'attaque d'agression dans la névrose asthénique, son état se stabilise et il continue à se comporter comme d'habitude.

Syndrome asthénique sévère. En médecine, on l'appelle aussi trouble asthénique organique, ce syndrome progressant généralement dans le contexte de lésions cérébrales organiques. L’état mental du patient est constamment stressé, car les personnes atteintes de cette pathologie sont très sensibles à divers types de stimuli. Sous les stimuli se réfère à des situations stressantes, des problèmes mineurs, et plus encore.

Symptômes de cette condition:

  • vertige
  • mal de tête
  • troubles vestibulaires
  • distraction
  • troubles de la mémoire.

Beaucoup sont intéressés par la question du traitement de l'asthénie, car il est extrêmement difficile de vivre avec cette maladie. Une condition importante pour la guérison est de ne plus tricher à toute occasion, même la plus insignifiante. L’état obsessionnel peut alors se transmettre seul.

Syndrome cérébroasthénique. La raison de la progression de cette maladie est une violation du métabolisme des neurones dans le cerveau. Cela est généralement dû à une infection antérieure, TBI, etc. Une personne a des émotions qu'il ne peut pas contrôler complètement.

Asthénie après la grippe. Le nom lui-même suggère que la maladie progresse après qu'une personne ait eu la grippe. Le patient présente les symptômes suivants: inadaptation, irritabilité, nervosité interne. Dans ce contexte, les performances sont réduites.

Syndrome végétatif. L'asthénie sous cette forme peut se manifester chez les patients adultes et les enfants. Il est généralement diagnostiqué après une infection grave. Un facteur provocateur de la progression de la pathologie est le stress grave et un environnement mental tendu.

Dépression asthénique. Un symptôme caractéristique de cette forme est la présence de sautes d'humeur brutales et non contrôlées. Au début, une personne peut être dans un état d'euphorie, mais ensuite, elle devient fortement agressive. Dans le contexte de tels changements pathologiques, le trouble de la concentration se manifeste, la mémoire se détériore. Les patients souffrent également de dépression asthénique par impatience excessive.

Asthénie modérée. Dans ce cas, les changements pathologiques sont observés dans le contexte de l'activité sociale. Une personne ne peut tout simplement pas se réaliser indépendamment en tant que personne.

Asthénie alcoolique. Cette condition se manifeste dans la première étape de l'alcoolisme.

Asthénie céphalique. Or, c’est cette forme de névrose asthénique qui est l’une des formes secondaires les plus courantes. Le fond émotionnel d’une personne ne change pas, mais il est constamment accompagné de maux de tête.

Symptomatologie

Le principal problème de l’asthénie est qu’il est très difficile à diagnostiquer, car les symptômes qui se manifestent peuvent être caractéristiques de nombreuses autres affections pathologiques. En fait, tous les symptômes de l'asthénie sont subjectifs.

L'idée qu'une personne a commencé à progresser de la névrose asthénique, poussant de tels symptômes:

  • l'apathie, qui tend à la progression. Ce symptôme apparaît presque immédiatement. Le patient commence à perdre progressivement son intérêt pour ses loisirs, pour travailler;
  • faiblesse grave difficile à expliquer;
  • troubles du sommeil;
  • diminution de la capacité de travail. Habituellement, sur le fond de ce symptôme, une irritabilité inexplicable apparaît;
  • somnolence diurne;
  • dysfonctionnement du tube digestif. Le patient peut noter qu'il présente des symptômes d'insuffisance rénale (douleur au bas du dos, insuffisance de miction, etc.) et du foie;
  • détérioration du caractère;
  • troubles de la mémoire;
  • dyspnée intermittente;
  • sauts périodiques de la pression artérielle.

Les symptômes décrits peuvent indiquer un assez large éventail d'états pathologiques. Par conséquent, pour traiter correctement l'asthénie, il est nécessaire de trouver un diagnosticien hautement qualifié pouvant effectuer un diagnostic différentiel et identifier ce désordre psychologique.

Diagnostics

  • l'anamnèse;
  • évaluation des symptômes;
  • dresser un portrait psychologique d'une personne;
  • test sanguin;
  • biochimie sanguine;
  • analyse d'urine;
  • mesure de la pression artérielle;
  • ECG;
  • FGDS;
  • Échographie;
  • IRM
  • TDM du cerveau.

Traitement

Le traitement de l'asthénie n'est effectué qu'après confirmation exacte du diagnostic. Il convient de noter que ce processus est relativement long et qu’il est préférable d’effectuer un traitement à l’hôpital afin que le médecin puisse surveiller l’état du patient.

Plan de traitement de l'asthénie:

  • adaptogènes doux;
  • limitation de charge;
  • bon repos
  • normalisation du sommeil;
  • correction de l'état émotionnel à l'aide de toniques médicinaux;
  • complexes multivitaminiques;
  • nutrition équilibrée;
  • Pour la correction des habitudes de sommeil peuvent être attribués des médicaments avec un effet hypnotique.

Il est également important d’effectuer non seulement le traitement de cette affection, mais également la maladie sous-jacente, qui a provoqué la progression de l’asthénie.

Sindrom.guru

Sindrom.guru

Nombreux sont ceux qui connaissent le syndrome asthénique non par ouï-dire: faiblesse physique et morale, mélancolie prolongée, peur des sons durs et d'une lumière vive, émotions opprimées. Ces symptômes interfèrent avec le fonctionnement normal de la société, le travail et les études, mais les victimes remarquent rarement des changements dans leur comportement et, plus encore, font appel à un professionnel.

Le syndrome asthénique, ou comme on l'appelle aussi, le syndrome de fatigue chronique est une affection douloureuse qui se manifeste par une fatigue accrue, une fatigue et une humeur instable. Toute personne ayant subi des chocs émotionnels ou un stress prolongé peut être victime de cette maladie.

Causes du syndrome asthénique

Les symptômes de la maladie résultent d'un épuisement complet du corps dû à des infections, à une intoxication, à des chocs émotionnels ou physiques, à des troubles mentaux et à un mode de vie inapproprié.

Le syndrome asthénique, ou comme on l'appelle aussi, le syndrome de fatigue chronique est une affection douloureuse qui se manifeste par une fatigue accrue

L'asthénie, qui se développe en raison de surtensions nerveuses, est plus communément appelée neurasthénie. Elle présente des symptômes similaires, mais différentes méthodes de traitement:

  • Le syndrome asthénique chez l’adulte peut souvent provoquer un stress, un effort excessif et un recul excessif au travail.
  • La symptomatologie est directement liée à la maladie qui cause le syndrome asthénique. Par conséquent, il est très important de tout dire lors de la visite chez le médecin - des facteurs de clarification aideront à poser le diagnostic correct et à démarrer le traitement approprié. Si la maladie a été provoquée par des pathologies cérébrales, des lésions cérébrales traumatiques, une encéphalite, etc., le traitement sera alors différent de celui de l'asthénie sur la base du stress.
  • Le syndrome peut se manifester après une maladie aiguë prolongée, telle que la grippe ou la pneumonie.
  • Le syndrome asthénique accompagne souvent des maladies des organes internes, par exemple la tuberculose.

Par conséquent, il est possible de diagnostiquer une maladie uniquement après une analyse complète du patient, sa carte et un sondage détaillé.

Symptômes du syndrome asthénique

Selon la classification généralement acceptée, il est possible de distinguer plusieurs formes du syndrome, qui sont basées sur les causes d'occurrence:

  • neuro-asthénique;
  • asthénique sévère;
  • cérébroasthénique;
  • après la grippe;
  • végétatif;

La dépression asthénique se caractérise par une irritabilité constante de la personne.

  • dépression asthénique;
  • asthénie à l'alcool;
  • céphalique

Le syndrome neuro-asthénique le plus souvent diagnostiqué. Les patients ont des sautes d'humeur, des pleurs, une émotivité excessive et un état mental instable. Cette forme se produit en raison de la surtension et du stress.

En général, il est difficile de diagnostiquer l'asthénie sans d'abord examiner la carte du patient et procéder à une enquête détaillée, car la maladie présente de nombreuses coïncidences avec d'autres maladies pathologiques. Mais il existe des symptômes caractéristiques:

  • somnolence constante, surtout pendant la journée;
  • perte de performance, le sentiment que tout tombe des mains;
  • faiblesse inexpliquée dans le corps;
  • détérioration des processus de pensée;
  • irritabilité et intolérance, le caractère se détériore souvent.

Somnolence constante, surtout pendant la journée

Comment distinguer l'asthénie du surmenage?

L'asthénie présente souvent les mêmes symptômes que le surmenage, mais ce dernier ne nécessite pas de consulter un médecin. Par conséquent, il est très important de distinguer entre ces deux concepts:

  • Surmené, l’état physique en souffre, alors que l’asthénie en souffre - l’esprit.
  • Si la faiblesse ne disparaît pas après le repos, alors c'est une asthénie.
  • Le surmenage après un certain temps passe de lui-même et l'asthénie nécessite un traitement à long terme.
  • L'asthénie ne se développe pas à cause de l'épuisement des réserves d'énergie, mais à cause d'une violation de la réglementation en matière d'utilisation de ces ressources.

Syndrome asthénique: diagnostic

Une condition importante pour le diagnostic de l'asthénie est de consulter des médecins de différents profils, y compris un neurologue. Vous pouvez confirmer le diagnostic en utilisant:

  • analyses de sang et d'urine;
  • électrocardiogramme;
  • prise d'histoire;
  • conversations avec le psychothérapeute;
  • dresser un portrait psychologique;

Un type de diagnostic est l'IRM.

  • IRM
  • Scanner du cerveau;
  • Échographie.

Une liste aussi complète de tests permettra d’exclure l’asthénie par rapport à d’autres maladies pathologiques.

Syndrome asthénique chez les enfants

Malheureusement, cette maladie peut toucher les tout-petits et les adolescents. Il est très facile de provoquer une asthénie chez les nourrissons car, à cet âge, les enfants sont plus susceptibles aux expériences émotionnelles. Le syndrome chez les enfants se manifeste par des larmoiements excessifs, de la fatigue chez les adultes, etc. La meilleure solution serait de leur donner un peu de liberté et d'espace personnel.

Les adolescents ne sont pas moins sensibles à l'asthénie que les enfants. Au cours de cette période, ils éprouvent des troubles émotionnels et expriment activement leurs émotions pendant que leur corps change. Le stress à l’école, les querelles avec les parents et les pairs peuvent provoquer un épuisement nerveux.

Traitement du syndrome asthénique

Il s’agit d’un long processus dans lequel le médecin et le patient devraient être également impliqués. De nombreux médecins conseillent d’effectuer un traitement à l’hôpital. Le médecin pourra donc surveiller en permanence le patient, identifier tout changement et modifier le déroulement du traitement s’il s'avère inefficace.

Traitement de la maladie

Le traitement de l'asthénie devrait viser à éliminer la cause sous-jacente:

  1. Lorsque l'asthénie, provoquée par l'épuisement nerveux, est prescrit un complexe de vitamines, de sédatifs, de changement de décor et de régime léger.
  2. Si l'asthénie a provoqué une maladie grave, les médicaments sont combinés au repos au lit.

Les conséquences du syndrome asthénique peuvent être décevantes. Si la maladie commence, la capacité de la personne à travailler disparaît complètement et, dans le contexte de l’asthénie, d’autres maladies psychologiques peuvent survenir et sont beaucoup plus difficiles à soigner. Le patient peut se dissocier complètement de la société et même recourir au suicide.

Prévention du syndrome asthénique

Le plus souvent, la maladie survient dans un contexte de stress et d'expériences. Afin de prévenir l’épuisement nerveux et la dysrégulation, essayez de ne pas tout prendre à cœur.

Si le syndrome est apparu en raison de maladies antérieures, surveillez de près tout changement de votre état de santé. Prévenir le développement de l'asthénie aidera à une nutrition adéquate, à un mode de vie sain, à l'absence de mauvaises habitudes, à l'isolement des situations stressantes et à un sommeil sain.

Si l'asthénie s'est développée après la grippe, faites attention aux vitamines, elles ne sont pas prescrites en vain pour la maladie. Après de tels maux, le corps est gravement appauvri et, sans votre aide, ne peut pas récupérer.

Syndrome asthénique - causes et symptômes, diagnostic et méthodes de traitement

La mauvaise humeur, la fatigue, une fatigue constante sont familiers à tous les habitants des grandes villes, mais si ces symptômes ne disparaissent pas avant longtemps, vous avez la possibilité de consulter un médecin. Beaucoup de gens ignorent la fatigue chronique, l'attribuant à un niveau élevé de stress émotionnel, ce qui est considéré comme normal dans le monde moderne, mais cette condition peut indiquer de graves troubles du système nerveux, dont l'asthénie.

Quel est le syndrome asthénique

Le système nerveux végétatif (ou ganglionnaire), représenté par un complexe de structures cellulaires (neurones, plexus nerveux, ganglions), est responsable de l'adéquation des réactions de tous les systèmes de l'organisme. La gestion du SNA est effectuée par les hémisphères cérébraux et les centres hypothalamiques du cerveau. Les fonctions du système autonome incluent la protection du système nerveux contre la stimulation excessive, qui est réalisée en régulant les processus d'inhibition.

Avec l'oppression des centres de régulation du BCH, causée par un certain nombre de facteurs, se développent des états douloureux ou des syndromes, dont l'une des manifestations est la réaction asthénique (fatigue chronique). Cette affection n'est pas une maladie indépendante. Elle indique les processus intervenant dans le corps qui appauvrissent le système nerveux et constitue un précurseur de la névrose et de la psychose.

L'état asthénique se manifeste par une fatigue chronique à long terme, non associée à une activité physique ou mentale grave. L’activité du SNA ne dépend pas de la volonté de la personne. Il est donc impossible d’influer consciemment sur les paramètres contrôlés par le système nerveux. En cas de violation des processus nerveux, on assiste à un affaiblissement de la maîtrise de soi, à une violation des caractéristiques comportementales habituelles, à une nette détérioration de l'état psycho-émotionnel, que la volonté ne permet pas de corriger. La combinaison de tous ces symptômes s'appelle un syndrome.

Un état asthénique peut survenir, comme en présence de raisons objectives (par exemple, dans le contexte de maladies identifiées), et sans facteurs de provocation clairement exprimés. Ce syndrome se développe rarement seul, même en l'absence de raisons visibles. Le premier pas pour vaincre l'asthénie est donc d'établir les causes qui le provoquent.

Causes du syndrome asthénique

L'excitation et l'inhibition sont des processus importants de la régulation nerveuse qui assurent la capacité d'adaptation d'un organisme aux changements des conditions environnementales. Les stimuli externes, agissant sur les sens, provoquent une réponse du système nerveux central se manifestant par la forme de la réponse du mécanisme réflexe. Avec des violations des processus physico-chimiques d'inhibition, le système vivant est dans un état d'activité physiologique constante, c'est-à-dire une personne perd la capacité de se reposer complètement.

L'étiologie du syndrome associé aux états asthéniques est actuellement peu étudiée. Les résultats d'études et de statistiques sur l'occurrence de réactions asthéniques chez les patients indiquent la présence d'un groupe de facteurs causatifs, qui, dans la plupart des cas, provoquent le développement du syndrome. Les principaux facteurs déclencheurs de la faiblesse neuropsychiatrique qui figurent dans de nombreuses théories scientifiques sont les suivants:

  • pathologie des organes internes - le syndrome peut se développer au stade initial de la maladie (en violation du flux sanguin coronaire), agir comme l'une des manifestations de la maladie (plus souvent dans les pathologies chroniques telles que l'ulcère peptique, la tuberculose, la brucellose, la pyélonéphrite) ou se manifester en conséquence de la maladie (pneumonie, maladies infectieuses aiguës);
  • lésions cérébrales - lésions cranio-cérébrales, processus inflammatoires dans les membranes du cerveau (méningite) ou dans le cerveau lui-même (encéphalite), le blocage du cholestérol des vaisseaux alimentant le cerveau (athérosclérose) est un facteur étiologique fréquent de l'état asthénique;
  • dommages viraux du corps - une des théories les plus convaincantes de l'étiologie de l'état asthénique est virale, selon laquelle le cytomégalovirus, l'hépatite C, le virus de l'herpès (type 6) et les Coxsacks sont des facteurs contribuant au développement du syndrome; altération de l'équilibre mental);
  • troubles immunologiques - des modifications des organes du système immunitaire dues à diverses raisons ou à la spécificité des réponses entraînent une perturbation de l'activité des systèmes nerveux central et végétatif. Les déficits immunitaires comprennent l'immunodéficience et les allergies;
  • augmentation de la production de lactate en réponse à l'activité physique - la formation d'acide lactique après un exercice intensif est un processus normal, mais si le mécanisme de production de lactate est perturbé, une réaction réflexe conditionnée à l'activité physique se forme, ce qui conduit au développement d'un syndrome de fatigue grave après l'exercice;
  • un déséquilibre du stress intellectuel ou psychologique et de l'activité physique - les personnes à risque sont celles dont l'activité est associée à une activité mentale intense au détriment de l'activité physique;
  • facteurs environnementaux défavorables - une exposition prolongée à des substances toxiques présentes dans le corps entraîne une intoxication générale et perturbe de nombreux systèmes, y compris le système nerveux;
  • maladies du sang (anémie, diathèse, thrombocytopénie) - une modification des propriétés du plasma sanguin ou du nombre de globules sanguins dans le corps entraîne une diminution du statut immunitaire du corps et une augmentation de la susceptibilité à la pénétration d'agents pathogènes;
  • violation des processus métaboliques dans le corps - une liste complète de vitamines et de substances similaires, dont la déficience provoque une réaction asthénique, n'est pas définie, mais il est bien établi que l'absence de carnitine gauche affecte directement la santé et le bien-être d'une personne;
  • troubles psychologiques - une exposition prolongée au stress, à l'anxiété, à l'anxiété sert de déclencheur pour initier les processus conduisant à des modifications du système nerveux autonome, à la suite desquels un syndrome asthénique de genèse psychogène se développe;
  • mauvaise organisation du régime de jour - le manque de repos, un sommeil correct accompagné d'un stress intellectuel, émotionnel ou physique constant conduit au développement non seulement d'asthènes, mais de nombreux autres syndromes psychogènes;
  • violation des principes d'une alimentation équilibrée - le syndrome se développe avec un manque d'apport des vitamines nécessaires, des micro-éléments dus au jeûne, des dysfonctions psycho-émotionnelles causées par un excès de poids lors d'une alimentation excessive;
  • dysbactériose - une relation directe entre les modifications de l'équilibre bactérien de la flore intestinale et l'apparition d'une réaction asthénique n'a pas été scientifiquement confirmée, mais sur la base de données expérimentales, il a été constaté que chez la plupart des patients atteints du syndrome de faiblesse chronique, il existait des écarts par rapport au contenu quantitatif des bactéries intestinales;
  • effets de champ électromagnétique - la théorie de la relation entre l'état asthénique et le rayonnement électromagnétique repose sur la grande sensibilité des tissus excitables (nerveux et musculaires) aux effets du courant électrique.

Symptômes du syndrome asthénique

En raison de la grande variabilité des causes contribuant au développement du syndrome de fatigue chronique, il existe de nombreuses formes de cette affection, chacune caractérisée par des manifestations spécifiques. Il est problématique de distinguer les symptômes spécifiques de l'asthénie, car les signes de la pathologie sont directement liés à la maladie sous-jacente, qui a pour conséquence un trouble neuropsychiatrique.

Les informations sur le début de la progression du syndrome sont enregistrées dans les antécédents du patient sur la base de 4 signes ou plus de la liste conditionnelle des manifestations cliniques d'un état asthénique. Le critère principal est le syndrome de fatigue chronique, qui dure 6 mois ou plus. Les autres signes caractéristiques de troubles du système nerveux autonome de nature asthénique comprennent:

  • manque d'intérêt pour les événements actuels directement liés au patient, apathie progressive;
  • sensation constante de fatigue, de faiblesse, de somnolence, ne passant pas même après un sommeil complet;
  • irritabilité accrue sans cause, que le patient lui-même ne peut pas corréler avec certaines causes;
  • perte de contrôle de soi sur les sentiments, l'humeur, les émotions;
  • changements de comportement;
  • troubles du sommeil qui peuvent se manifester par une incapacité de dormir, des rêves troublants, une insomnie prolongée (plusieurs jours de suite), un somnambulisme;
  • l'hyperexcitabilité, alternant rapidement avec l'épuisement mental;
  • l'émergence de traits de caractère auparavant inhabituels - capricieux, larmoiement;
  • diminution ou perte complète de capacités mentales ou physiques;
  • altération de la mémoire, capacité de concentration;
  • dyspnée transitoire;
  • douleur musculaire, non causée par l'exercice;
  • l'intolérance des sons aigus, des odeurs;
  • photosensibilité accrue;
  • perturbation du tractus gastro-intestinal, perte d'appétit ou, inversement, gourmandise;
  • changements fréquents de la pression artérielle;
  • maux de tête d'étiologie inconnue.

Diagnostics

Les médecins établissent un diagnostic préliminaire sur la base des sensations subjectives décrites du patient. Il est donc nécessaire de procéder à un certain nombre d'examens diagnostiques supplémentaires pour le confirmer. Au stade initial, il est important de différencier le syndrome de la fatigue ordinaire, ce qui peut être réalisé en effectuant une enquête auprès des personnes en interaction constante avec le patient. Sur la base des informations reçues et d'une communication personnelle avec le patient, le médecin crée un portrait psychologique de la personne afin d'identifier la gravité des troubles mentaux.

Après avoir dressé un tableau clinique préliminaire, évalué les antécédents et les symptômes recueillis, des mesures de diagnostic sont définies pour confirmer l'état asthénique, notamment:

  • numération globulaire complète - il est déterminé que les paramètres hématologiques correspondent aux valeurs normales; des écarts par rapport à la norme peuvent indiquer des processus pathologiques ayant provoqué l'apparition du syndrome de fatigue chronique;
  • test sanguin biochimique - aide à évaluer le fonctionnement des organes internes, à évaluer les processus métaboliques, à identifier l'hypovitaminose et l'avitaminose;
  • analyse d'urine - l'une des plaintes des patients suspectés d'asthénie est une douleur au rein, des troubles de la miction, l'analyse permet d'éliminer ou de confirmer la présence de pathologies rénale-hépatiques;
  • électrocardiographie, échocardiographie - on détecte des violations de la conduction intracardiaque, des pathologies cardiaques et vasculaires, qui sont l'une des causes courantes des troubles du système nerveux;
  • mesure du pouls, pression artérielle - méthodes auxiliaires contribuant à la reconnaissance des signes de maladies graves;
  • imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur du cerveau - à l'aide d'un champ magnétique ou de rayons X, on surveille l'activation du cortex cérébral, on détecte des tumeurs, des anévrismes et des pathologies de la régulation nerveuse;
  • fibrogastroduodénoscopie - une étude du tractus gastro-intestinal à l'aide d'un endoscope, évalue l'état du système digestif, identifie les facteurs qui déclenchent l'état actuel du patient.

Traitement du syndrome asthénique

Pour rétablir l’état psychologique normal du patient, une approche globale du traitement du syndrome de faiblesse chronique est d’une grande importance. Il n'existe pas d'approche unique pour éliminer les signes de fatigue. Par conséquent, le traitement du syndrome asthénique chez l'adulte vise à éliminer la maladie sous-jacente à l'origine des troubles nerveux. Identifiées lors du diagnostic, les caractéristiques des déviations servent de motif pour déterminer le programme thérapeutique.

En raison du danger d’état d’épuisement nerveux et de l’imprévisibilité de ses conséquences, l’ensemble des mesures prises pour restaurer les fonctions du système nerveux autonome comprend diverses techniques. La liste des mesures thérapeutiques visant à soustraire une personne de son état asthénique comprend à la fois des tactiques traditionnelles (traitement médicamenteux, physiothérapie, régime alimentaire, thérapie physique) et des méthodes complémentaires (ou non conventionnelles).

Les patients souffrant de troubles nerveux ont un comportement instable, de sorte que le traitement est recommandé à l'hôpital pour assurer une surveillance continue du patient. La thérapie combinée est menée dans deux directions: élimination de la maladie sous-jacente (si détectée lors du diagnostic) et élimination des signes d'asthénie. Les principales approches de traitement sont:

  • équilibrer les régimes de repos et d'activité physique - des méthodes physiothérapeutiques sont appliquées (hydrothérapie, réflexothérapie), un entraînement physique thérapeutique;
  • rétablissement de la capacité de dormir complet - en utilisant des médicaments (nootropiques, antidépresseurs, hypnotiques, psycholeptiques) et un entraînement autogène;
  • réduire le niveau de stress psycho-émotionnel - est obtenu grâce à l’utilisation de méthodes de psychothérapie;
  • la normalisation du régime alimentaire, en assurant l'apport de vitamines et de minéraux essentiels dans le corps - la nomination d'un régime alimentaire thérapeutique, des complexes multivitaminiques, du glucose;
  • assurer un échange gazeux normal dans le corps - un ensemble de mesures est pris pour éliminer les maladies chroniques perturbant le flux d'air (sinusite, sinusite), un cours de massage (général ou segmentaire) est prescrit pour normaliser la circulation sanguine;
  • renforcer les défenses immunitaires de l'organisme - une régulation nerveuse déprimée entraîne la suppression de l'activité des cellules tueuses naturelles (lymphocytes, dirigés contre les cellules tumorales et les virus); par conséquent, des agents immunomodulateurs et des adaptogènes sont prescrits pour normaliser le système immunitaire.

Asthénie: causes, symptômes et traitement chez les adultes

Le syndrome asthénique appartient au groupe des troubles psychopathologiques et se caractérise par un développement progressif. La maladie mentale se développe dans le contexte de nombreuses maladies chroniques. Le trouble asthénique se caractérise par des maux de tête et des vertiges fréquents, une diminution des performances, une irritabilité accrue et une somnolence.

Qu'est-ce que le syndrome asthénique?

L'état asthénique est un trouble psychopathologique au cours duquel le patient se plaint de fatigue, de faiblesse, d'irritabilité et d'autres troubles du fonctionnement du système nerveux. Cette affection est considérée comme l'une des plus courantes, car elle se développe dans le contexte d'une multitude de pathologies d'organes et de systèmes internes et se développe aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant.

Les symptômes causés par le syndrome asthénique sont permanents. La fatigue, qui est le symptôme principal de ce trouble psychopathologique, ne disparaît pas après un repos prolongé et nécessite donc une intervention thérapeutique.

Ce syndrome diffère de la fatigue habituelle, qui est de nature à court terme et survient dans un contexte de surcharge physique et mentale, de malnutrition et d’autres causes.

L'asthénie est diagnostiquée lorsque ses symptômes gênent le patient pendant plusieurs mois, voire plusieurs années.

Causes de l'asthénie

Chez environ 45% des patients souffrant d'asthénie, les causes de son développement sont dues à des lésions organiques des organes et des systèmes internes. Le groupe à risque comprend les personnes atteintes de maladies du système cardiovasculaire:

  • hypertension de différentes étiologies;
  • cardiopathie ischémique;
  • infarctus du myocarde;
  • cardite;
  • arythmie.

Provoquer le désordre asthénique peut également: une carence en nutriments pour les organes du système nerveux central, une dépense énergétique excessive, des troubles métaboliques.

Les manifestations asthéniques sont diagnostiquées sur le fond des pathologies des organes du tube digestif:

  • troubles dyspeptiques;
  • la duodénite pancréatique;
  • ulcères peptiques;
  • gastro-entérocolite.

L'apparition de l'asthénie contribue au système urinaire: cystite, maladie rénale chronique, glomérulonéphrite, pyélonéphrite.

Parmi les causes possibles du développement de l'asthénie figurent les troubles du système endocrinien causés par l'hypo- et l'hyperthyroïdie, le diabète sucré et les maladies des glandes surrénales.

La dépression asthénique se développe souvent après l'accouchement ou à la suite de changements hormonaux dans le corps.

Les raisons biologiques comprennent également:

  • pathologies systémiques;
  • réaction allergique;
  • maladies oncologiques;
  • maladies congénitales des reins, du coeur, des poumons;
  • différents types d'hépatite;
  • la tuberculose;
  • méningite;
  • encéphalite;
  • ARVI;
  • maladies auto-immunes.

En outre, l'asthénie végétative isolée, qui se produit sur le fond de l'IRR.

En plus des causes organiques, l'asthénie entraîne l'arrêt d'un certain nombre de médicaments (syndrome de sevrage), évite l'alcool ou la cigarette, le stress grave, l'exercice prolongé et excessif.

Les personnes peu intelligentes qui vivent dans des établissements éloignés ou atteintes de démence sont sujettes au désordre asthénique. Dans ce cas, la cause de l'état psychopathologique réside dans les modifications irréversibles affectant le cerveau. Les maladies vasculaires (athérosclérose) conduisent également à de telles violations.

Classification du syndrome asthénique

Selon les causes de l'événement, une asthénie fonctionnelle et somatogène (somatique) est isolée. Les deux formes de déficience se produisent à peu près à la même fréquence.

L'asthénie fonctionnelle est temporaire et réversible. Cette forme de trouble se développe en raison d'une surcharge psycho-émotionnelle ou physique, du stress, de maladies infectieuses aiguës.

L'asthénie somatogène est due à l'évolution prolongée des maladies chroniques.

En fonction des caractéristiques du syndrome asthénique, son évolution est divisée en:

  1. Pointu En fait, c'est un autre nom pour l'asthénie fonctionnelle. Développé sous l'influence d'un stress important ou d'une maladie infectieuse.
  2. Chronique. Ce type de maladie se caractérise par un long parcours.

Le trouble asthénique est également divisé en deux types, prenant en compte simultanément les facteurs de causalité et les caractéristiques cliniques:

  1. Sénile. Ce type de trouble est principalement diagnostiqué chez les personnes âgées. L'asthénie sénile se développe généralement à la suite de pathologies vasculaires qui provoquent des lésions cérébrales et provoquent l'apparition d'une démence.
  2. Neurocirculatoire. La dystonie végétative est la cause de l’asthénie.

En plus de ces types de classifications, l'asthénie est divisée en 2 formes, en fonction des manifestations cliniques particulières:

  1. Hypersthénique. Caractérisé par une irritabilité accrue. Les patients atteints de cette forme de violation ne tolèrent pas les odeurs fortes, les sons forts, la lumière vive.
  2. Hyposthénique. Le développement de cette forme de syndrome asthénique s’accompagne d’une diminution de la réponse du corps aux stimuli externes. En conséquence, les patients sont marqués par une somnolence, une léthargie, un état d'apathie.

Les pathologies cérébrales graves dues à une infection ou à d'autres causes sont souvent à l'origine du développement d'un trouble asthénique organique et labile sur le plan émotionnel. Cette forme de trouble se caractérise par un brusque changement d'humeur et une incontinence émotionnelle.

Les lésions organiques du cerveau provoquent l'apparition d'une forme de désordre tel que le syndrome encéphaloasthénique. Ce type de trouble se caractérise par les symptômes suivants:

  • incapacité à mémoriser des informations;
  • handicap;
  • affaiblissement de la volonté;
  • perte de perspicacité;
  • incapacité à s'adapter.

Dans le syndrome encéphalasthénique, la démence totale est souvent diagnostiquée.

Pour déterminer comment traiter l'asthénie, il est nécessaire d'établir la cause de son apparition et il est souvent possible de l'identifier grâce aux caractéristiques du tableau clinique.

Symptômes de l'asthénie

Les symptômes de l'asthénie sont divers. Les premiers signes d'asthénie apparaissent pendant la journée. De plus, les symptômes qui apparaissent en fin d’après-midi sont plus prononcés.

Le principal signe d'asthénie fonctionnelle est une fatigue sévère. Les patients se fatiguent rapidement lorsqu'ils effectuent un travail et les performances précédentes ne sont pas restaurées, même après un long repos. Les personnes atteintes de trouble asthénique notent dans leur:

  • diminution de la concentration;
  • incapacité à se concentrer;
  • incapacité à exprimer verbalement ou par écrit pour formuler une pensée.

Pour résoudre les problèmes, les patients doivent constamment prendre de courtes pauses. En conséquence, dans le contexte de tels troubles, se développe une dépression asthénique, caractérisée par les signes suivants:

  • diminution de l'estime de soi;
  • anxiété constante;
  • condition d'alarme.

À mesure que le syndrome asthénique se développe, les symptômes sont complétés par des signes de troubles psycho-émotionnels. Leur apparition est due à des problèmes dus à une diminution des performances. Cela conduit les patients à devenir irritables et tendus. Les troubles psycho-émotionnels se caractérisent par un brusque changement d'humeur, la prédominance de vues optimistes ou pessimistes. La progression de l'asthénie provoque une névrose dépressive.

Symptômes associés

Le développement d'un trouble psychopathologique chez la plupart des patients s'accompagne d'un dysfonctionnement du système végétatif, qui se manifeste sous la forme des symptômes suivants:

  • douleur intestinale;
  • diminution de l'appétit;
  • constipation fréquente;
  • transpiration accrue;
  • bouffées de chaleur ou des frissons;
  • la pression artérielle saute;
  • rythme cardiaque actif.

L'asthénie est souvent accompagnée de:

  • maux de tête prolongés;
  • diminution de la libido chez les hommes;
  • troubles du sommeil.

Les patients atteints du syndrome asthénique sont perturbés par de mauvais rêves. Pendant la nuit, les patients se réveillent souvent. Après le réveil, une faiblesse est constatée chez les patients et augmente le soir.

Lorsque l'asthénie peut augmenter la température corporelle jusqu'à 38 degrés et une augmentation des ganglions lymphatiques périphériques (cervicaux, axillaires et autres).

Trouble neurocirculatoire

Trouble neurocirculatoire qui se produit sur le fond du dysfonctionnement du système autonome, est caractérisé par de multiples symptômes. Chaque symptôme d'un trouble pathologique est combiné à plusieurs syndromes:

  1. Cardiaque. Il est diagnostiqué en moyenne chez 90% des patients atteints de cette maladie. Le développement du syndrome cardiaque est accompagné d'une douleur localisée dans la poitrine. Dans le même temps, l’apparition du symptôme n’est pas associée à un dysfonctionnement du muscle cardiaque.
  2. Sympathicotonique. Ce syndrome se caractérise par la présence d'une tachycardie, d'une tension artérielle irrégulière, d'un blanchissement de la peau et d'une stimulation motrice.
  3. Vagotonic. Il a un rythme cardiaque faible. Dans le syndrome vagotonique, une pression artérielle basse est observée, ce qui provoque des maux de tête, des vertiges, une hyperhidrose, des troubles intestinaux.
  4. Mental Le syndrome se manifeste par des accès de peur et des sautes d'humeur déraisonnables.
  5. Asthénique. Les patients atteints de ce syndrome réagissent brusquement aux conditions météorologiques changeantes et se fatiguent rapidement.
  6. Respiratoire. Les patients ont des difficultés à respirer (essoufflement).

L'apparition simultanée de plusieurs syndromes est caractéristique de l'asthénie neurocirculaire.

Symptômes en fonction du facteur causatif

Troubles névrotiques à l'origine du syndrome asthénique, se manifestant par une augmentation du tonus musculaire, à cause de laquelle les patients se plaignent d'une faiblesse constante.

Dans les pathologies vasculaires, le cerveau a un besoin aigu de nutriments. De telles violations provoquent une diminution du tonus musculaire et ralentissent la réflexion.

Les cancers du cerveau et les lésions organiques de ses tissus provoquent:

  • diminution du tonus musculaire;
  • la léthargie;
  • anxiété, peurs non fondées;
  • trouble du sommeil;
  • irritabilité accrue.

Avec les lésions organiques du cerveau, les symptômes sont persistants et persistants.

Des phénomènes cliniques similaires se produisent après des lésions du système nerveux central. Dans ce cas, l’ajout possible des manifestations cliniques des troubles du système autonome. De plus, les symptômes de l'IRR deviennent plus prononcés au cours de maladies respiratoires et autres.

Le syndrome asthénique, apparaissant dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, se manifeste par un type de trouble hypersthénique, caractérisé par une irritabilité et une nervosité marquées. Si la maladie respiratoire devient grave, le trouble prend une forme hyposténique. Avec ce développement, il y a une diminution progressive des fonctions cognitives et de la performance.

Diagnostic des manifestations asthéniques

Étant donné que dans le syndrome asthénique, il existe plusieurs symptômes caractéristiques de divers troubles mentaux, cette pathologie nerveuse est difficile à diagnostiquer.

Afin de déterminer avec précision la maladie, un patient est testé, au cours duquel il est nécessaire de répondre à plus de 10 questions. Les résultats de l'enquête montrent la présence ou l'absence de symptômes caractéristiques de l'asthénie.

Un trouble psychopathologique doit être différencié d'autres troubles similaires:

  • névrose hypocondriaque;
  • l'hypersomnie;
  • névrose dépressive.

Dans ce cas, des recherches supplémentaires aident à identifier la cause. Le syndrome asthénique est diagnostiqué en effectuant une série de tests de laboratoire:

  • test sanguin clinique et biochimique;
  • Diagnostic PCR;
  • examen bactériologique du sang;
  • analyse d'urine;
  • coagulogramme;
  • coprogramme.

En cas de suspicion de lésion du SNC ou de la DVV, une IRM du cerveau est indiquée. Également mené des enquêtes supplémentaires pour identifier les violations dans le travail d'autres organes.

Comment traiter l'asthénie?

Le traitement de l'asthénie est effectué à la condition que soient exclues les autres formes de troubles caractérisés par des manifestations cliniques similaires. Le schéma thérapeutique est choisi en tenant compte de la maladie qui a provoqué le désordre asthénique.

Pour soigner l'asthénie, le patient doit apporter des modifications importantes à son mode de vie. Il est important d'éviter les situations stressantes avant le rétablissement complet. Pour cela, les patients se voient souvent prescrire un traitement dans un sanatorium.

Débarrassez-vous des médicaments d'aide contre l'asthénie, dont l'action vise à éliminer la maladie à l'origine de ce trouble. Le traitement médicamenteux, en fonction de la nature de la pathologie, est effectué sous la surveillance d'un médecin. Il est obligatoire si un traitement contre l'asthénie est prescrit dans le TRI.

Les médicaments sont prescrits par un spécialiste et pour un traitement à domicile.

Traitement médicamenteux

Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la cause et de la nature des symptômes de la maladie. Au stade initial du traitement, les médicaments sont appliqués à une dose minimale.

L'asthénie fonctionnelle est traitée avec des nootropes:

Les nootropiques sont utilisés pour la détérioration marquée des fonctions cognitives. Il est recommandé de compléter ces médicaments avec des adaptogènes, notamment des extraits:

  • le ginseng;
  • Rhodiola rosea;
  • la citronnelle;
  • Eleutherococcus.

Les antiasténiques à effet sédatif démontrent un bon résultat: Novo-Passit, Sedasen.

La dépression asthénique, en fonction de la complexité, est traitée avec des antidépresseurs ou des tranquillisants. Le premier groupe de médicaments comprend:

Des tranquillisants avec asthénie, Phenibut, Atarax, Clonazepam sont utilisés. Les antidépresseurs et les tranquillisants sont autorisés uniquement après avoir consulté un médecin.

Dans le désordre asthénique organique et d'autres formes de l'état psychopathologique, les antipsychotiques sont également prescrits ("Teralen", "Eglonil") et les vitamines B.

Indépendamment de la forme d’asthénie, des symptômes et du traitement, un ensemble de mesures est nécessaire au bon rétablissement du patient. Les comprimés ne sont d'aucun secours si le patient ne modifie pas son mode de vie.

Traitement psychothérapeutique

Les troubles asthéniques sont traités avec succès par une thérapie psychothérapeutique. Dans ce cas, différentes techniques sont utilisées:

  1. L'impact sur l'état général du patient et l'élimination des manifestations individuelles du syndrome anxieux-asthénique. Pour atteindre le résultat souhaité, des méthodes d'auto-hypnose, d'hypnose, d'autoformation et autres sont utilisées. Un tel traitement du syndrome asthénique chez l'adulte réduit l'anxiété et améliore l'état du patient.
  2. Méthodes affectant les mécanismes de développement de la maladie. Le syndrome asthénique est traité à l'aide d'une thérapie cognitivo-comportementale et d'une programmation neurolinguistique.

Si nécessaire, des méthodes psychothérapeutiques sont utilisées pour éliminer le facteur d'apparition du trouble. Cette approche nous permet d’identifier la relation entre certains événements (par exemple, des conflits au sein de la famille) et le développement de l’asthénie.

Traitements non médicamenteux

Quand le traitement de l'asthénie devrait être complet. Déjà au stade initial, les patients doivent:

  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • normaliser les régimes de repos et de travail;
  • éviter les situations conflictuelles;
  • exercer quotidiennement.

En suivant les règles ci-dessus, vous pouvez vous débarrasser de troubles tels que la dépression asthénique.

Dans le même temps, il est recommandé de modifier le régime quotidien en introduisant dans le régime des aliments contenant des protéines, des vitamines B et C et du tryptophane, un acide aminé.

En plus des méthodes de traitement ci-dessus, des mesures physiothérapeutiques sont utilisées:

  • Thérapie d'exercice;
  • La douche de Charcot;
  • photothérapie;
  • l'acupuncture;
  • massage et autres.

Les thérapies non médicamenteuses sont incapables de lutter pleinement contre le désordre asthénique organique. Cependant, cette approche aide à réduire l’intensité des symptômes caractéristiques de ce type de trouble psychopathologique.

Prévention des événements asthéniques

Comprendre les particularités de l’asthénie, quel type de maladie, permet de choisir indépendamment les mesures de prévention de ce trouble mental. Pour éviter son développement, il est nécessaire de traiter rapidement toute maladie.

Les états asthéniques sont souvent dus à la fatigue physique et mentale. Il est donc recommandé, dans un but préventif, de se détendre complètement et de dormir au moins 7 à 8 heures par jour. Si nécessaire, vous pouvez prendre des médicaments qui renforcent le système immunitaire et tonifient le système nerveux.

Les réactions asthéniques répondent bien au traitement avec un traitement en temps opportun avec l'aide d'un médecin. Le développement prolongé du syndrome asthénique donne des complications sous forme de névrose, de schizophrénie et de dépression chronique.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie