Presque tout le monde au moins une fois dans sa vie a connu un tel état dans lequel tout lui tombe des mains, il ne veut rien faire, un épuisement général du corps survient. De telles manifestations sont possibles après une longue surcharge physique ou mentale, un changement de fuseau horaire, une mauvaise routine quotidienne.

S'il existe des signes de fatigue constante, d'apathie, d'irritabilité, consultez votre médecin, surtout si les manifestations progressent. Ainsi, la condition asthénique peut se manifester. Si un tel diagnostic est posé, un traitement spécial est nécessaire. Traiter indépendamment le problème ne fonctionne souvent pas.

État asthénique - qu'est-ce que c'est?

En règle générale, de nombreuses maladies commencent par un malaise général, une léthargie et une apathie. La maladie passe et les signes disparaissent. Chez de nombreux patients, la fatigue excessive, la faiblesse et l'irritabilité sont les seuls problèmes; il est donc impossible d'identifier un examen détaillé de toute maladie.

Tout cela peut être une manifestation de la maladie décrite. L'état asthénique est un syndrome caractérisé par une augmentation de la fatigue, de l'irritabilité et de l'irritabilité nerveuse, des sautes d'humeur, une fatigue intense même lors d'un travail habituel. En règle générale, ces signes augmentent, surtout le soir. Le sommeil et le repos nocturnes n'apportent pas de soulagement à l'homme.

Le syndrome asthénique est actuellement la forme de névrose la plus courante. Personne n'est à l'abri d'une telle maladie, surtout compte tenu du rythme de vie moderne. Les réactions et les conditions asthéniques sont le plus souvent observées chez les écoliers, les étudiants et les travailleurs du savoir.

Types de conditions asthéniques

Il est possible de classer l'asthénie par divers critères. Si nous prenons en compte le facteur de son développement, il existe alors les types suivants:

  • Asthénie biologique. Cette forme accompagne généralement de nombreuses maladies somatiques ou pathologies organiques, qui se développent rapidement. Ceux-ci incluent: une lésion cérébrale, la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer.
  • Conditions asthéniques fonctionnelles. Une telle réaction se produit dans des situations stressantes, une maladie infectieuse, une fatigue intense. Ce phénomène est temporaire et passe rapidement.

L'asthénie se manifeste également de différentes manières, c'est pourquoi elles sécrètent:

  • Asthénie hypersthénique, qui se manifeste par une excitabilité accrue, une intolérance aux sons forts, une lumière vive. Cette forme, progressivement aggravante, peut passer à l’étape suivante.
  • Asthénie hyposténique. Il se caractérise par: somnolence, léthargie, indifférence au monde extérieur, problèmes de mémoire et d’attention.

La durée totale de l'état asthénique est inégale - pour certains, il peut s'agir d'une forme aiguë qui persiste après le traitement et il existe des cas de transition vers le stade chronique. Dans ce cas, une personne depuis longtemps ne peut pas sortir de cet état. En règle générale, vous ne pourrez pas vous passer de l'aide d'un médecin.

L'état émotionnel asthénique n'est pas la même chose que la fatigue ordinaire, il faut être capable de les distinguer. Dans l'asthénie, on observe une fatigue hors du travail physique et il n'est pas possible de s'en débarrasser, même après un long repos.

Variétés d'affections pouvant se manifester par une asthénie

La médecine moderne identifie plusieurs conditions dans lesquelles des manifestations asthéniques vont se produire:

  1. Épuisement. Cela fait référence à la réaction de la psyché à l'épuisement du système nerveux. Cela peut être dû à un stress prolongé, à une surcharge émotionnelle et physique ou à un manque chronique de sommeil.
  2. Syndrome asténo-dépressif. Un état asthénique peut être le premier pas vers la formation de «dépression d'épuisement» (ou «dépression névrotique»). Cela se produit lorsqu’il est exposé à des facteurs de stress sur fond de surmenage nerveux. Une des manifestations de cet état est la perturbation du rythme du sommeil et de la veille.
  3. Asthénie somatogène. De telles manifestations commencent et finissent généralement par de nombreuses maladies infectieuses, cardiovasculaires, oncologiques et endocriniennes.
  4. Conditions asthéniques organiques. Les troubles autonomes supersegmentaires conduisent à cela. Manifeste le plus clairement avec des lésions cérébrales, des troubles de la circulation cérébrale. Compagnons fréquents de cet état: maux de tête, problèmes de mémoire et d'attention, incapacité à se concentrer sur quelque chose, vertiges.
  5. Asthénie vitale endogène. Il s’agit le plus souvent d’un état asthénique juvénile, plus typique des garçons. Fatigue grave manifestée dans tout type d'activité intellectuelle, maux de tête, troubles du sommeil. Le pic d'exacerbation tombe généralement sur 14-15 ans.
  6. Asthénie en cas d'utilisation de drogues psychoactives. C'est caractéristique des personnes qui sont psychologiquement dépendantes de stupéfiants. Dans ce cas, il y a déjà non seulement de la fatigue, mais aussi de l'épuisement et de la douleur dans tout le corps, l'incapacité de s'endormir avec un désir insupportable de dormir. Une personne devient émotionnellement déséquilibrée, aigrie.

Ainsi, l'état asthénique est un signal permettant d'établir la cause de son apparition. Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure les maladies somatiques et endocriniennes, ainsi que les lésions organiques du cerveau. Quelle que soit la cause de cette affection, un traitement est toujours nécessaire.

Causes des conditions asthéniques

De nombreux facteurs peuvent provoquer des névroses et des états asthéniques, surtout s’il existe une telle prédisposition mentale. Vous pouvez nommer des facteurs pouvant contribuer au développement de l’asthénie:

  • Mauvaises conditions de travail hygiéniques.
  • Long séjour dans les conditions d'un surmenage physique, mental ou mental.
  • Manque de sommeil et de repos, privation fréquente de sommeil.
  • Changements cardinaux dans le mode de vie, tels que la retraite, le divorce, etc.
  • En surpoids.
  • Dépendance à l'alcool.
  • Boire de grandes quantités de café fort, de chocolat.
  • Respect de restrictions strictes dans l'alimentation.
  • Manque de liquide dans le corps.
  • Effets sur le corps des substances toxiques et toxiques.
  • L'usage de drogues

L'un de ces facteurs peut déclencher l'apparition d'une asthénie et, s'ils sont plusieurs, le risque augmente.

Médicaments causant le plus souvent des troubles asthéniques

Parfois, pour diverses raisons, nous sommes obligés de prendre des médicaments qui affectent les systèmes nerveux et endocrinien. Leur réception peut conduire à l'apparition d'états asthéniques et anxieux-névrotiques. L'administration de médicaments appartenant à des groupes tels que:

  • les β-bloquants;
  • somnifères;
  • antihypertenseurs;
  • les sédatifs;
  • les tranquillisants;
  • médicaments antiallergiques;
  • les glucocorticostéroïdes;
  • contraceptifs hormonaux.

Comme l'asthénie se développe souvent dans le contexte d'autres maladies, il est très important de rechercher correctement la cause de ces manifestations. Cela est particulièrement nécessaire lorsqu'une personne entre dans une situation de vie difficile. Il est très important de recevoir les recommandations d’un spécialiste compétent dans les cas suivants:

  • L'apparition de la ménopause chez les femmes.
  • La grossesse
  • Perte d'appétit prolongée.
  • Perte de poids nette.
  • Changements d'humeur prononcés.
  • L'apparition de signes asthéniques après une blessure.
  • Si l'asthénie échoue pendant longtemps.

Si une personne reçoit une assistance appropriée à temps, elle entrera beaucoup plus rapidement dans l'ornière saine et habituelle.

Manifestations de l'asthénie

Il est nécessaire de comprendre qu'il s'agit d'un ensemble complexe de symptômes. Il n'est donc pas surprenant que l'état asthénique des symptômes soit très différent:

  • Augmentation de la fatigue et faiblesse générale.
  • Un mécontentement constant avec les autres.
  • Irritabilité.
  • L'apparition de troubles sexuels.
  • Incapacité de se concentrer.
  • Des larmes.
  • Perturbation du sommeil
  • Intolérance aux sons forts et à la lumière vive.
  • Maux de tête fréquents.
  • Perte d'appétit
  • Sentiment constant d'anxiété.
  • Transpiration accrue.
  • Frissons dans le corps et essoufflement.

Pour poser un diagnostic correct et exact, il est nécessaire de comprendre qu’une telle condition asthénique chez l’adulte ne disparaît pas après un repos prolongé et peut être associée à certaines charges psychophysiques. Tout le monde, en principe, peut diagnostiquer ce syndrome de manière indépendante, mais établir un diagnostic précis est la prérogative du médecin.

Asthénie chez les enfants

Si les adultes ont un état émotionnel asthénique - il s'agit le plus souvent d'un problème dû aux difficultés de la vie quotidienne et au travail, aux efforts physiques et mentaux, alors la maladie des enfants se forme différemment. Les médecins identifient deux options pour le développement de conditions asthéniques chez les enfants.

  1. Dans le premier cas, les enfants asthmatiques sont très excités. Ceci est généralement observé si les parents chargent lourdement l'enfant. Après l’école, il se rend immédiatement dans une section ou des cercles. Le soir, vous pouvez observer une surexcitation qui empêche l’enfant de s’endormir. Il y a une stimulation excessive du système nerveux, l'aide d'un spécialiste est nécessaire. Si vous réduisez la charge, modifiez le régime journalier et utilisez des médicaments pour maintenir le système nerveux, cet état disparaît suffisamment rapidement.
  2. Dans le deuxième scénario, tout se passe de l’autre côté. L'enfant devient léthargique, apathique, assimile mal le matériel scolaire, veut dormir pendant la journée. Vous devez également ajuster la charge et boire une série de médicaments qui soutiennent le système nerveux.

La cause des états asthéniques chez les enfants est souvent une lésion cérébrale. Malheureusement, à l'heure actuelle, de tels enfants naissent beaucoup. Tout se passe comme dans le premier cas. Les parents et les grands-parents attendent trop de leurs enfants et essaient de le donner à différentes sections. En outre, ils exigent également de bons résultats scolaires.

Il arrive un moment où l'enfant cesse simplement de naviguer dans ce qu'il a déjà fait et ce qui ne l'a pas fait. Vous ne devez pas exiger de vos enfants de grandes réalisations, chaque enfant est individuel, apprend le matériel à son rythme. Si vous commencez à remarquer que le bébé a commencé à se ronger les ongles, cligne souvent des yeux, des tics sont apparus, alors il s'agit d'une grave source d'inquiétude.

Les enfants vivent également beaucoup de conflits dans la famille: divorce des parents, querelles. Souvent, ils ne le montrent pas, mais à l'intérieur, il existe une tension nerveuse constante. Dans de telles situations, l'aide d'un spécialiste est importante pour sortir l'enfant de son état asthénique.

Diagnostic de l'asthénie

Le plus souvent, un spécialiste compétent diagnostique toujours correctement un état asthénique. Les symptômes apparaissent vivement sur le fond de surmenage, de stress et de fatigue générale. Mais dans le cas où les signes d'asthénie sont légèrement dissimulés derrière les symptômes de la maladie sous-jacente, des problèmes peuvent survenir avec le diagnostic. Seule une conversation détaillée avec le patient peut clarifier la situation.

Les spécialistes se trouvent dans l'arsenal de l'échelle de l'état asthénique, créé par Malkova L. D. Elle a déjà été adaptée sur la base d'observations cliniques et psychologiques. Il y a 30 déclarations dans l'échelle qui caractérisent un tel état.

Chaque patient doit lire attentivement toutes les déclarations et mettre le nombre de points requis. S'il catégoriquement "n'est pas d'accord", alors 1 point, "peut-être bien" - 2 points, 3 points - c'est "vrai" et 4 - "absolument vrai".

Pour l'exactitude des résultats, tout le monde devrait être responsable de lui-même, il n'est pas permis à quelqu'un de le faire pour vous. Après toutes les réponses, les points sont résumés et l’échelle entière peut être divisée en 4 plages:

  • 1er - de 30 à 50 points - l'asthénie est absente.
  • 2ème - commence par 51 et se termine par 75 points - une faible manifestation de conditions asthéniques.
  • 3ème - de 76 à 100 points - asthénie modérée.
  • 4ème - plus de 101 points - un état prononcé.

Ainsi, l'échelle de l'état asthénique (SHAS) donne des résultats véridiques qui facilitent le diagnostic.

Thérapie du syndrome asthénique

Le traitement de l'asthénie doit être abordé de manière globale. En utilisant une seule méthode, il est impossible d'obtenir un résultat positif. S'il existe un diagnostic d'asthénie, le traitement doit inclure:

  1. Ajustement du travail et du repos.
  2. Préparer le bon régime.
  3. L'élimination des mauvaises habitudes.
  4. L'introduction de l'exercice mesuré.
  5. Traitement avec des médicaments.
  6. L'utilisation de la physiothérapie.
  7. Créer et maintenir un climat psychologique normal dans la famille.

Les patients ayant épuisé leur système nerveux, des tranquillisants et des somnifères sont prescrits afin de normaliser le sommeil et de réduire le stress. Il est préférable d’utiliser à ces fins des médicaments sur des plantes médicinales qui ont de tels effets. Par exemple, un bon résultat donne la réception de tels fonds.

  • Médecine "Valériane P". Cela a un effet positif sur le travail des systèmes nerveux autonome et central.
  • L'outil "Motherwort P". Normalise la pression artérielle, apaise et normalise le sommeil.
  • Complexe "Nervo-Vit". Élimine l'irritabilité, les larmoiements, augmente les fonctions de protection du corps.
  • Le complexe "Leveton P" est fabriqué sur la base de levzey et vous permet de supprimer la somnolence pendant la journée, réduit la fatigue liée au travail mental et physique.

Pour un rétablissement rapide, il est également important de prendre des vitamines et des minéraux fortifiants. Ce qui est préférable de choisir, conseille le médecin, en tenant compte de l'état du patient.

Seul un éventail de médicaments pris sur l’avis d’un médecin peut soulager l’état d’une personne et normaliser le travail de son système nerveux.

Pendant le traitement, vous devez faire attention à votre régime alimentaire, inclure plus d'aliments riches en protéines, tels que la viande, les légumineuses. Il est utile de manger du fromage, des bananes, de la viande de dinde (ces produits contiennent du tryptophane), de manger des fruits et des légumes frais, vous pouvez reconstituer les réserves de vitamines et de minéraux présents dans le corps.

La gymnastique thérapeutique, la physiothérapie, les massages et les promenades en plein air deviendront des aides indispensables dans le traitement des états asthéniques.

Recettes folkloriques de condition asthénique

Pour vous aider dans la lutte contre l’asthénie, vous pouvez faire appel à la médecine traditionnelle. Dans ses bacs, vous trouverez des recettes pour réduire les symptômes de la maladie. Vous pouvez utiliser ce qui suit, ils ont déjà été testés dans la pratique par plus d'un patient.

  1. Préparez un mélange d'un nombre égal de fleurs d'aubépine, de camomille et d'hypericum. Prendre 1 c. mélange et versez un verre d'eau bouillante, insister 15 minutes. Filtrer et boire avant le coucher par petites gorgées. Le cours devrait être poursuivi pendant 2 mois. Cet outil améliore la vitalité et redonne de l’intérêt à la vie.
  2. Pour donner de la vitalité à une personne, il est nécessaire de mélanger une quantité égale de fleurs de lavande, de tilleul, de cônes de houblon et de millepertuis. Puis 1 c. Versez de l'eau bouillante et buvez comme d'habitude du thé (2 à 3 fois par jour).
  3. S'il n'y a absolument aucune force, un tel remède aidera. Prenez il est nécessaire pour 1 c. fleurs d’aubépine, calendula, bardane, feuilles de romarin et mélanger à une petite quantité de café moulu. Versez 0,5 litre d'eau chaude et insistez quelques heures. Il est nécessaire de boire le matin après le repas et le soir.

Ces recettes simples aideront à faire face à l'asthénie.

Caractéristiques du traitement de l'asthénie chez les enfants

Le corps de l'enfant étant beaucoup plus sensible aux influences extérieures diverses, le traitement ne devrait être prescrit que par un médecin. Les parents peuvent conseiller ce qui suit.

  1. Ramener le mode d'étude et le repos de l'enfant à la normale. Il est nécessaire d’ajuster les classes dans les cercles, les sections, peut-être que cela vaut la peine d’abandonner quelque chose au moins pour un temps.
  2. Ne pas acheter de médicaments sans l'avis d'un médecin. Dans cette situation, même des moyens totalement inoffensifs ne peuvent qu'aggraver la situation.
  3. Après le diagnostic, le médecin prescrit un médicament en tenant compte non seulement des symptômes, mais aussi de l'âge de l'enfant.
  4. La tâche principale des parents est de suivre toutes les recommandations.

Si tous les souhaits sont exaucés, le traitement est généralement efficace et le système nerveux du bébé revient à la normale.

Recommandations pour les patients asthmatiques

Après avoir consulté le médecin diagnostiqué asthmatique? Après en avoir discuté avec le médecin, il est clair que cela est suffisamment grave, il est donc nécessaire de traiter le traitement avec sérieux et responsabilité. Il est conseillé de suivre les recommandations suivantes:

  • Intégrez l'activité physique à votre vie - faire du jogging le soir, nager, faire du vélo.
  • Optimiser le mode de travail et de repos.
  • Si possible, évitez le contact avec des produits chimiques dangereux. Si cela est lié à la nature de votre activité, vous devrez le changer.
  • Incluez des aliments riches en protéines dans votre alimentation.
  • Mangez plus de fruits et légumes frais.
  • Faites attention aux œufs et au foie - ces aliments améliorent la mémoire.
  • En hiver, il vaut la peine de penser à prendre des complexes de vitamines.
  • Maintenir un microclimat normal dans la famille et dans l'équipe de travail.

Si tout cela est ajouté au traitement médical, alors se débarrasser de l'état asthénique se révélera beaucoup plus rapidement.

Prévention du syndrome asthénique

Beaucoup se demandent s'il est possible d'empêcher le développement de l'asthénie. Voici la réponse: est-ce nécessaire? Après tout, l'état asthénique est une sorte de réaction protectrice du corps qui protège le système nerveux de la destruction. Si le nombre et la force des stimuli externes atteignent un niveau critique, les réflexes de protection de "l'inhibition limitante" sont activés, ce qui se manifeste par des états asthéniques.

Afin d'éviter de surcharger votre système nerveux, il est recommandé de:

  • Dormez suffisamment. S'il y a des problèmes de sommeil, ils doivent être résolus immédiatement.
  • Mener une vie saine.
  • Ne vous chargez pas de travail physique et mental excessif.
  • Alternez n'importe quelle charge avec du repos.
  • Entretenir des relations normales au sein de la famille et de l’équipe.

Même s’il n’était pas possible d’éviter un effort excessif et que le syndrome asthénique vous dépassait, une visite opportune chez le médecin remettrait rapidement tout à sa place. Les phases initiales de la maladie répondent très bien au traitement. Vous ne devez pas vous soigner vous-même ni espérer que, progressivement, tout passera de lui-même.

Asthénie: symptômes, traitement

Syndrome asthénique, ou asthénie (traduit du grec veut dire "manque de force", "impuissance") - il s'agit d'un complexe symptomatique, indiquant que les réserves du corps sont épuisées et qu'il fonctionne à partir des dernières forces. C'est une pathologie très commune: selon différents auteurs, son incidence est de 3 à 45% dans la population. Sur la raison pour laquelle il y a asthénie, quels sont les symptômes, les principes de diagnostic et le traitement de cette maladie et seront discutés dans notre article.

Qu'est-ce que l'asthénie?

L'asthénie est un trouble psychopathologique qui se développe dans le contexte de maladies et d'affections qui, d'une manière ou d'une autre, épuisent le corps. Certains scientifiques pensent que le syndrome asthénique est un précurseur d'autres maladies très graves du système nerveux et de la sphère mentale.

Pour une raison quelconque, beaucoup de gens ordinaires pensent que l'asthénie et la fatigue ordinaire sont une seule et même condition, appelée différemment. Ils ont tort. La fatigue naturelle est une condition physiologique résultant de l'exposition du corps à une surcharge physique ou mentale, est de courte durée et disparaît complètement après un bon repos. L'asthénie est une fatigue pathologique. Cependant, le corps ne subit aucune surcharge aiguë, mais il est soumis à un stress chronique dû à une pathologie ou à une autre.

L'asthénie ne se développe pas en un jour. Ce terme est applicable aux personnes qui présentent des symptômes asthéniques depuis longtemps. Les symptômes augmentent progressivement, la qualité de vie du patient diminue de manière significative avec le temps. Il ne suffit pas de se reposer pour éliminer les symptômes d'asthénie: il faut un traitement complet par un neurologue.

Causes de l'asthénie

L'asthénie se développe lorsque les mécanismes de production d'énergie dans le corps s'épuisent sous l'influence de nombreux facteurs. Le surmenage, l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse élevée, associé à une carence en vitamines, micro-éléments et autres nutriments importants dans les aliments et à des troubles du système métabolique sont à la base du syndrome asthénique.

Nous énumérons les maladies et conditions contre lesquelles l'asthénie se développe généralement:

  • maladies infectieuses (grippe et autres infections virales respiratoires aiguës, tuberculose, hépatite, infections d'origine alimentaire, brucellose);
  • maladies du tube digestif (ulcère peptique, dyspepsie sévère, gastrite aiguë et chronique, pancréatite, entérite, colite et autres);
  • les maladies du coeur et des vaisseaux sanguins (hypertension essentielle, athérosclérose, arythmies, maladie coronarienne, en particulier, infarctus du myocarde);
  • maladies du système respiratoire (bronchopneumopathie chronique obstructive, pneumonie, asthme bronchique);
  • maladie rénale (pyélonéphrite chronique et glomérulonéphrite);
  • maladies du système endocrinien (diabète sucré, hypo- et hyperthyroïdisme);
  • troubles sanguins (en particulier anémie);
  • processus néoplasiques (toutes sortes de tumeurs, en particulier malignes);
  • les pathologies du système nerveux (dystonie neurocirculatoire, encéphalite, sclérose en plaques et autres);
  • maladies de la sphère mentale (dépression, schizophrénie);
  • blessures, surtout crâniennes;
  • période post-partum;
  • la période postopératoire;
  • grossesse, en particulier grossesse multiple;
  • période de lactation;
  • stress psycho-émotionnel;
  • prise de certains médicaments (principalement psychotropes), drogues;
  • les enfants ont une situation défavorable dans la famille, des difficultés de communication avec leurs pairs, des exigences excessives des enseignants et des parents.

Il convient de noter que le travail monotone prolongé, en particulier avec l'éclairage artificiel dans un espace confiné (par exemple, les sous-mariniers), les quarts de nuit fréquents, le travail nécessitant le traitement d'une grande quantité d'informations nouvelles en peu de temps peuvent être importants pour le développement du syndrome asthénique. Parfois, cela se produit même lorsqu'une personne passe à un nouvel emploi.

Le mécanisme de développement, ou la pathogenèse, l'asthénie

L'asthénie est la réaction du corps humain à des conditions qui menacent d'épuiser ses ressources énergétiques. Avec cette maladie, en premier lieu, l'activité de la formation réticulaire change: la structure située dans le tronc cérébral, responsable de la motivation, de la perception, du niveau d'attention, assurant le sommeil et la veille, la régulation autonome, le travail musculaire et l'activité du corps en général.

Des changements se produisent dans le travail du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui joue un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du stress.

De nombreuses études ont montré que les mécanismes immunologiques jouent également un rôle dans le mécanisme de développement de l'asthénie: chez des individus atteints de cette pathologie, certains troubles immunologiques ont été identifiés. Cependant, les virus actuellement connus n’ont pas de signification directe dans le développement de ce syndrome.

Classification du syndrome asthénique

Selon la cause de l'asthénie, la maladie est divisée en fonctionnelle et organique. Ces deux formes se produisent approximativement à la même fréquence - 55 et 45%, respectivement.

L'asthénie fonctionnelle est une affection temporaire et réversible. Il résulte d'un stress psycho-émotionnel ou post-traumatique, de maladies infectieuses aiguës ou d'un effort physique accru. Il s’agit d’une sorte de réaction du corps aux facteurs ci-dessus. Le deuxième nom de l’asthénie fonctionnelle est donc réactif.

L'asthénie organique est associée à ces maladies ou à d'autres maladies chroniques qui surviennent chez un patient particulier. Les maladies pouvant causer une asthénie sont indiquées ci-dessus dans la section «Causes».

Selon une autre classification, selon le facteur étiologique, l'asthénie est:

  • somatogène;
  • post-infectieux;
  • post-partum;
  • post-traumatique.

Selon la durée du syndrome asthénique, il est divisé en maladies aiguës et chroniques. L'asthénie aiguë survient après une maladie infectieuse aiguë récemment transmise ou un stress grave et est en fait fonctionnelle. Chronic est basé sur une sorte de pathologie organique chronique et prend beaucoup de temps. Distinguer séparément la neurasthénie: l'asthénie, résultant de l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse élevée.

Selon les manifestations cliniques, il existe 3 formes de syndrome asthénique, qui sont également trois étapes consécutives:

  • hypersthénique (stade initial de la maladie; ses symptômes sont l’impatience, l’irritabilité, une émotivité irrégulière, une réaction accrue à des stimuli lumineux, sonores et tactiles);
  • une forme d'irritabilité et de faiblesse (l'irritabilité se produit, mais le patient se sent faible et épuisé; son humeur change radicalement de bon à mauvais et vice-versa; l'activité physique varie également de la réticence élevée à la réticence totale à faire quelque chose);
  • hyposthénique (c'est la dernière forme d'asthénie, la plus sévère, caractérisée par une capacité de travail réduite presque au minimum, une faiblesse, une fatigue, une somnolence constante, une réticence totale à faire quelque chose et l'absence de toute émotion; l'intérêt pour l'environnement est également absent).

Symptômes de l'asthénie

Les patients atteints de cette pathologie présentent de nombreuses plaintes. Tout d’abord, ils sont inquiets de la faiblesse, ils se sentent constamment fatigués, aucune activité n’est motivée, leur mémoire et leur intelligence sont perturbées. Ils ne peuvent pas se concentrer sur quelque chose de concret, distrait, constamment distrait, pleurant. Pendant longtemps, ils ne peuvent pas se souvenir du nom de famille, du mot, de la date souhaitée. Ils lisent mécaniquement, sans comprendre et sans mémoriser le matériel lu.

De plus, les patients s'inquiètent des symptômes du système végétatif: transpiration accrue, hyperhidrose des paumes (elles sont constamment mouillées et froides au toucher), sensation de manque d'air, essoufflement, instabilité des pulsations, hausse de la pression artérielle.

Certains patients remarquent également divers troubles de la douleur: douleur dans la région du cœur, dans le dos, l'abdomen et les muscles.

Sur le plan émotionnel, il convient de noter un sentiment d’anxiété, une tension interne, des sautes d’humeur fréquentes, des peurs.

De nombreux patients s'inquiètent d'une perte d'appétit pouvant aller jusqu'à son absence totale, d'une perte de poids, d'une diminution du désir sexuel, de troubles menstruels, de symptômes prononcés du syndrome prémenstruel, d'une hypersensibilité à la lumière, au son et au toucher.

Parmi les troubles du sommeil, il faut noter l’endormissement important, les réveils fréquents la nuit, les cauchemars. Après le sommeil, le patient ne se sent pas reposé, mais au contraire se sent fatigué et affaibli. En conséquence, le bien-être d’une personne se dégrade, ce qui entraîne une diminution de sa capacité de travail.

Une personne devient excitable, irritable, impatiente, émotionnellement instable (son humeur se dégrade brusquement au moindre échec ou en cas de difficulté à effectuer une action), la communication avec les gens le fatigue et les tâches à accomplir semblent impossibles.

Chez de nombreuses personnes asthmatiques, la température atteint des valeurs subfébriles, des maux de gorge, une hypertrophie de certains groupes de ganglions lymphatiques périphériques, en particulier des lésions cervicales, occipitales, axillaires, des palpations, des douleurs musculaires et articulaires. C'est-à-dire qu'il existe un processus infectieux et un manque de fonction immunitaire.

L'état du patient se détériore considérablement le soir, ce qui se manifeste par une augmentation de la gravité de tout ou partie des symptômes susmentionnés.

En plus de tous ces symptômes directement liés à l’asthénie, une personne s’inquiète des manifestations cliniques de la maladie sous-jacente, en plus du syndrome asthénique qui s’est développé.

Selon la cause de l’asthénie, son évolution présente certaines particularités.

  • Le syndrome asthénique accompagnant la névrose se manifeste par une tension des muscles striés et une augmentation du tonus musculaire. Les patients se plaignent de fatigue constante: lors des mouvements et au repos.
  • Dans l'insuffisance chronique de la circulation sanguine dans le cerveau, l'activité motrice du patient diminue au contraire. Le tonus musculaire est réduit, la personne est léthargique, ne ressent pas le désir de bouger. Le patient éprouve la soi-disant "incontinence des émotions" - semblerait-il, pleurant sans raison. En outre, il existe des difficultés et une lenteur dans la réflexion.
  • Avec des tumeurs au cerveau et une intoxication, le patient ressent une faiblesse prononcée, une faiblesse, une réticence à bouger et à s’engager dans quelque chose que même précédemment aimé. Le tonus musculaire est réduit. Un complexe symptomatique ressemblant à la myasthénie peut se développer. La faiblesse mentale, l'irritabilité, l'hypochondrie et l'humeur anxieusement craintive, ainsi que les troubles du sommeil sont typiques. Ces violations sont généralement persistantes.
  • L'asthénie, apparue après une blessure, peut être une cérébroscence fonctionnelle - traumatique ou une encéphalopathie organique - traumatique. En règle générale, les symptômes de l'encéphalopathie sont prononcés: le patient ressent une faiblesse constante, note une altération de la mémoire; son cercle d’intérêts diminue progressivement, il existe une instabilité des émotions - une personne peut être irritable, «exploser» pour des bagatelles, mais devient soudain morose, indifférente à ce qui se passe. Les nouvelles compétences sont assimilées avec difficulté. Signes déterminés de dysfonctionnement du système nerveux autonome. Les symptômes de la cérébrastie ne sont pas aussi prononcés, mais ils peuvent durer longtemps, pendant des mois. Si une personne mène une vie correcte et douce, s'alimente rationnellement, se protège du stress, les symptômes de la cérébroscence deviennent presque imperceptibles, mais en cas de surcharge physique ou psycho-émotionnelle, les infections virales respiratoires aiguës ou d'autres maladies aiguës de la cérébroscence deviennent plus aiguës.
  • L'asthénie et l'asthénie post-grippales après d'autres infections virales aiguës des voies respiratoires sont d'abord hypersténiques. Le patient est nerveux, irritable et ressent un inconfort interne constant. Dans le cas d'infections sévères, la forme hyposténique de l'asthénie se développe: l'activité du patient est réduite, il est constamment somnolent, irrité par des bagatelles. La force musculaire, le désir sexuel, la motivation sont réduits. Ces symptômes persistent pendant plus d'un mois et deviennent moins prononcés au fil du temps, et le déclin de la capacité de travail et la réticence à effectuer un travail physique et mental deviennent évidents. Au fil du temps, le processus pathologique acquiert un cours prolongé dans lequel apparaissent des symptômes de trouble vestibulaire, une détérioration de la mémoire, une incapacité à se concentrer et à percevoir de nouvelles informations.

Diagnostic de l'asthénie

Souvent, les patients croient que les symptômes qu’ils éprouvent ne sont pas terribles et que tout s’améliorera tout seul, il suffit de dormir. Mais après le sommeil, les symptômes ne disparaissent pas et, avec le temps, ils ne font que s'aggraver et peuvent provoquer l'apparition de maladies neurologiques et psychiatriques très graves. Pour éviter cela, ne sous-estimez pas l'asthénie, mais vous devriez consulter un médecin si vous présentez des symptômes de cette maladie. Celui-ci établira un diagnostic précis et vous indiquera les mesures à prendre pour l'éliminer.

Le diagnostic du syndrome asthénique repose principalement sur des plaintes et des données sur l'historique de la maladie et sur la vie. Le médecin vérifiera avec vous combien de temps ces symptômes ou d’autres symptômes sont apparus; que vous soyez engagé dans un travail physique ou mental pénible, avez-vous récemment été confronté à une surcharge; Associez-vous l'apparition des symptômes à un stress psycho-émotionnel? Souffrez-vous de maladies chroniques (voir - ci-dessus, section "causes").

Ensuite, le médecin procédera à un examen objectif du patient afin de détecter les modifications de la structure ou des fonctions de ses organes.

Sur la base des données obtenues, afin de confirmer ou d'infirmer une maladie, le médecin prescrira au patient un certain nombre d'examens de laboratoire et d'instruments:

  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • analyse biochimique du sang (glycémie, cholestérol, électrolytes, reins, tests de la fonction hépatique et autres indicateurs nécessaires selon l'avis du médecin);
  • test sanguin pour les hormones;
  • Diagnostic PCR;
  • coprogramme;
  • ECG (électrocardiographie);
  • Échographie cardiaque (échocardiographie);
  • Échographie de la cavité abdominale, de l'espace rétropéritonéal et du petit bassin;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • radiographie de la poitrine;
  • Échographie des vaisseaux cérébraux;
  • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
  • consultations de spécialistes connexes (gastro-entérologue, cardiologue, pneumologue, néphrologue, endocrinologue, neuropathologiste, psychiatre et autres).

Traitement de l'asthénie

Le traitement est principalement axé sur le traitement de la maladie sous-jacente, en plus du syndrome asthénique.

Mode de vie

Il est important de modifier le mode de vie:

  • mode de travail et de repos optimal;
  • nuit de sommeil de 7 à 8 heures;
  • rejet des quarts de nuit au travail;
  • calme au travail et à la maison;
  • minimiser le stress;
  • exercice quotidien.

Souvent, le bénéfice des malades change la situation sous la forme d'un voyage touristique ou d'un repos dans un sanatorium.

Le régime alimentaire des personnes souffrant d'asthénie doit être riche en protéines (viande maigre, légumineuses, œufs), en vitamines du groupe B (œufs, légumes verts), C (oseille, agrumes), en acide aminé tryptophane (pain complet, bananes, fromage à pâte dure). et d'autres nutriments. L'alcool provenant de l'alimentation devrait être exclu.

Pharmacothérapie

Le traitement médicamenteux de l'asthénie peut inclure des médicaments des groupes suivants:

  • adaptogènes (extrait d'Eleutherococcus, ginseng, citronnelle, Rhodiola rosea);
  • Nootropiques (Aminalon, Pantogam, Gingko Biloba, Nootropil, Cavinton);
  • les sédatifs (néo-passit, sedasen et autres);
  • médicaments à action procholinergique (énerion);
  • les antidépresseurs (azafène, imipramine, clomipramine, fluoxétine);
  • tranquillisants (phenibut, clonazépam, atarax et autres);
  • neuroleptiques (eglonil, teralen);
  • Vitamines B (neurobion, milgamma, magnne-B6);
  • complexes contenant des vitamines et des micro-éléments (multitabs, duovit, berokka).

Comme il ressort clairement de la liste ci-dessus, de nombreux médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'asthénie. Cependant, cela ne signifie pas que toute la liste sera attribuée à un patient. Le traitement de l'asthénie est principalement symptomatique, c'est-à-dire que les médicaments prescrits dépendent de la prévalence de certains symptômes chez un patient particulier. Le traitement commence par l’utilisation des doses les plus faibles possibles, qui peuvent ensuite être augmentées avec une tolérance normale.

Traitement sans drogue

Outre la pharmacothérapie, une personne souffrant d’asthénie peut recevoir les types de traitement suivants:

  1. Utilisation d'infusions et de décoctions d'herbes apaisantes (racine de valériane, Motherwort).
  2. Psychothérapie Il peut être réalisé dans trois directions:
    • effets sur l'état général du patient et sur l'individu, diagnostiqué chez lui, des syndromes névrotiques (auto-apprentissage collectif ou individuel, auto-hypnose, suggestion, hypnose); les techniques permettent d'augmenter la motivation pour la récupération, réduire l'anxiété, augmenter l'humeur émotionnelle;
    • thérapie affectant les mécanismes de la pathogenèse de l'asthénie (techniques du réflexe conditionné, programmation neurolinguistique, thérapie cognitivo-comportementale);
    • méthodes affectant le facteur causatif: thérapie de gestalt, thérapie psychodynamique, psychothérapie familiale; l'application de ces méthodes a pour but d'aider les patients à comprendre le lien qui existe entre l'apparition d'un syndrome d'asthénie et tout problème de personnalité; au cours des séances, des conflits enfantins ou des traits inhérents à la personnalité à l'âge adulte, contribuant au développement du syndrome asthénique, sont identifiés.
  3. Physiothérapie:
    • Thérapie d'exercice;
    • massage
    • hydrothérapie (douche de Charcot, douche, natation et autres);
    • l'acupuncture;
    • photothérapie;
    • rester dans une capsule spéciale sous l'influence de la chaleur, de la lumière, des arômes et des effets musicaux.

À la fin de l'article, je voudrais répéter que l'asthénie ne peut être négligée, on ne peut espérer «qu'elle passera d'elle-même, dormez bien». Cette pathologie peut évoluer vers d'autres maladies neuropsychiatriques, beaucoup plus graves. Avec un diagnostic opportun, le traiter dans la plupart des cas est assez simple. L’automédication est également inacceptable: les médicaments prescrits illettrés peuvent non seulement ne pas produire l’effet souhaité, mais également nuire à la santé du patient. Par conséquent, si vous rencontrez des symptômes similaires à ceux décrits ci-dessus, veuillez demander l’aide d’un spécialiste, ce qui réduira considérablement votre journée de récupération.

Asthénie: la faiblesse en tant que symptôme

La fatigue après une dure journée est un phénomène normal auquel le corps peut faire face. Mais même si un long repos ne permet pas de se sentir mieux, il est logique de suspecter un "dysfonctionnement" du système nerveux. Les conditions asthéniques deviennent progressivement la norme douloureuse pour la société moderne. Comment faire face à la pathologie? Pourquoi cela se produit-il et quels sont ses symptômes?

Asthénie - qu'est-ce que c'est?

L'asthénie est également connue sous le nom de faiblesse neuropsychiatrique, syndrome asthénique, état asthénique, réaction asthénique. Il s’agit d’un état pathologique dans lequel le patient souffre de fatigue rapide et d’un épuisement accru, ce qui entraîne une diminution des performances, des sautes d’humeur et une détérioration du bien-être général.

Tout trouble asthénique est considéré comme un syndrome relativement bénin et l’importance de son traitement peut être sous-estimée. Néanmoins, dans cet état, une personne perd la capacité de mener une vie normale. Assez souvent, l'asthénie nerveuse sert de base favorable à la formation et au développement d'autres troubles mentaux et physiques plus graves. Et bien qu’il existe aujourd’hui des traitements efficaces, de nombreux patients continuent d’ignorer la fatigue malsaine.

Asthénie: causes du syndrome

La manifestation de l'état asthénique est associée à une dépense excessive des «stocks» du système nerveux central. De plus, il y a une défaillance dans le fonctionnement du système d'activation réticulaire responsable de la veille active. Les raisons du développement de l'asthénie physique ou mentale agissent principalement:

  1. Perturbation de l'activité mentale. Dépression, schizophrénie, troubles cognitifs sont associés à des modifications pathologiques de la structure du cerveau et à la suppression des impulsions qui y pénètrent. Souvent, de tels patients dans leur enfance devaient faire face au ridicule, à l’agression, à la violence et aux demandes excessives des adultes.
  2. Maladies du système nerveux, accompagnées de lésions vasculaires et organiques. Ce groupe comprend: la dystonie neurocirculatoire, l'encéphalite et d'autres maladies inflammatoires, la maladie d'Alzheimer. En raison du tonus musculaire constamment élevé, les patients souffrent de douleur et de fatigue chronique.
  3. Maladies infectieuses et inflammatoires. L'asthénie peut se produire dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, de grippe, de tuberculose, d'infections alimentaires toxiques, etc. Les déchets produits par les agents pathogènes ont également un effet négatif sur l'état du patient.
  4. Pathologie endocrinienne. Il s'agit du diabète et de l'hyper- / hypothyroïdie. À cause de ces maladies, les processus énergétiques dans le corps sont perturbés.
  5. Problèmes avec le système digestif, cardiovasculaire et respiratoire. Toute pathologie, qu’elle soit la colite, l’hypertension ou l’asthme bronchique, rend le corps vulnérable et provoque son épuisement. Cela contribue également à une immunité chroniquement réduite.
  6. Blessures. Dommages principalement dangereux à la tête et à la colonne vertébrale. De plus, les traumatismes chroniques sous forme d'ostéochondrose peuvent également avoir un impact négatif.
  7. Stress physique, mental, émotionnel. Si une personne ne sait pas comment organiser correctement sa routine quotidienne, elle devra tôt ou tard faire face à une asthénie. Le degré de stress a également un effet significatif: ceux qui sont constamment inquiets et qui éprouvent rapidement «épuisent» leur système nerveux.

L'épuisement pathologique peut accompagner la maladie ou en être la conséquence - jusqu'à ce que le corps soit restauré. Une maladie asthénique provoquée par des expériences nerveuses, des inquiétudes, des conflits est appelée neurasthénie.

L'asthénie organique et fonctionnelle - de quoi s'agit-il?

L'asthénie, en fonction des causes du développement, est de deux types principaux. Il y a:

  1. Asthénie fonctionnelle. Il est observé dans 45% des cas. Ce type de fatigue est appelé réactif et appartient à des conditions temporaires. Cette catégorie comprend:
    • L'asthénie prénosologique est une fatigue courante chez les gestionnaires, les gestionnaires et les employés de bureau;
    • asthénie postnatale - caractéristique des femmes qui viennent d'accoucher;
    • asthénie iatrogène - est due à des erreurs médicales ou à un effet secondaire des médicaments pris;
    • asthénie chronique - telle qu’elle s’aggrave périodiquement;
    • surtension d'asthénie - associée à une fatigue mentale ou physique;
    • asthénie post-infectieuse - se manifeste après les maladies infectieuses;
    • asthénie psychiatrique - accompagne les troubles limites fonctionnels (dépression, insomnie, anxiété, etc.)
  2. Asthénie biologique. Il est diagnostiqué chez 55% des patients. La pathologie est formée sur le fond des dommages irréversibles au système nerveux central. Si l'épuisement du système nerveux est associé à une maladie ou à une toxicomanie (médicaments, médicaments puissants), il se produit alors un trouble asthénique organique.

Le syndrome de nature organique est généralement plus grave, car il est associé à des lésions du système nerveux central. Les états asthéniques fonctionnels sont généralement réversibles et peuvent très bien réagir au traitement: dans certains cas, le syndrome disparaît même tout seul, si seulement le facteur provoquant cesse d’agir.

Asthénie: symptômes d'un état pathologique

Les signes qui manifestent une asthénie du système nerveux sont divers. Dans de nombreux cas, les symptômes dépendent de la cause de la pathologie, par exemple:

  • avec la nature athéroscléreuse de l'asthénie, le patient se plaint de trous de mémoire et de larmoiement accru;
  • dans l'hypertension, les patients parlent de douleur au coeur;
  • avec une gastrite, il y a un malaise à l'estomac.

Mais il existe des symptômes standard de l'asthénie. Parmi eux:

  1. Fatigue accrue.
  2. Problèmes de concentration, oubli.
  3. Difficultés liées au choix des mots lors d’une conversation, formulation vague des pensées.
  4. Absence d'amélioration après le repos, lourdeur à la tête après une nuit de sommeil.
  5. Tension, anxiété, excitation, conviction de son propre échec.
  6. Perte rapide de calme, grogne, pointilleux, sautes d'humeur.

Les signes d'asthénie sont moins prononcés dans la première moitié de la journée et commencent généralement à apparaître après le déjeuner et dans la soirée.

Trouble de la personnalité asthénique - qu'est-ce que c'est?

Sous asthénique aujourd'hui, comprenez le trouble de la personnalité dépendant. La personne en même temps:

  • se sent impuissant, incapable, incompétent;
  • recherchant constamment le soutien des autres;
  • cherche à transférer la responsabilité de sa vie aux autres;
  • ne peut pas prendre de décisions indépendantes;
  • ressent la peur de la vie indépendante;
  • peur d'être seul;
  • obéit aux besoins des autres.

Le trouble dépendant désigne le groupe des troubles de panique et d’anxiété. Directement avec l'asthénie, il n'est pas connecté.

Asthénie: comment se soigner?

L'autotraitement de l'asthénie implique principalement des changements de mode de vie. Il faut:

  1. Abandonner les quarts de nuit au travail. Assurez-vous de dormir 7-8 heures la nuit.
  2. Reste pendant la journée, pas accablé.
  3. Minimiser les niveaux de stress. Si nécessaire, changez de travail.
  4. Gymnastique quotidienne.
  5. Mangez bien.
  6. Arrêtez de boire de l'alcool et des drogues, éliminez la dépendance à la nicotine.

En fait, c'est tout ce qu'une personne peut faire elle-même. Si le changement de routine de la vie n’a pas aidé, le traitement de l’asthénie devra être effectué sous la surveillance d’un spécialiste. Surtout si le problème n'est pas causé par le stress et le surmenage, mais par certaines maladies.

État asthénique: traitement par un psychothérapeute

La psychothérapie est une composante importante du traitement des états asthéniques. Aujourd'hui, il y a trois domaines principaux:

  1. Etiotropique. L'impact est sur la cause immédiate de l'asthénie afin d'inciter une personne à porter un regard critique sur son état. Les conflits et les blessures chez les enfants sont analysés, une thérapie familiale et une thérapie par la gestalt sont menées
  2. Pathogène. Le but de la thérapie est d'interrompre la chaîne de pathologie. Techniques appliquées PNL, correction des réflexes conditionnés, impact sur les actes cognitivo-comportementaux.
  3. Symptomatique. La tâche du traitement consiste à éliminer les signes d'interférence. Pour cette pratique, auto-formation, suggestions, hypnose.

Souvent, la psychothérapie et les changements de mode de vie suffisent pour permettre la guérison. En outre, il peut être recommandé: thérapie par l'exercice, massage, traitements à l'eau, acupuncture.

Asthénie: traitement - médicaments

Le traitement médicamenteux de l'asthénie n'est effectué que sur la recommandation d'un médecin. Appliquer à:

  1. Nootropiques (Piracetam, Pyritinol). Augmente la stabilité de la psyché à la surcharge, stimule la mémoire.
  2. Tranquillisants (Phenibut, Atarax, Clonazépam). Supprimez l'anxiété.
  3. Les antidépresseurs (fluoxétine, imipramine). Ils aident à normaliser le sommeil et l'appétit, améliorent l'humeur, augmentent l'activité mentale.
  4. Antipsychotiques atypiques (clozapine, aripiprazole). Accélère les processus métaboliques et rend les cellules du cortex cérébral plus résistantes aux effets indésirables.
  5. Sédatifs (Valériane, Novopassit). Améliorer l'effet d'autres médicaments. Régule les processus d'inhibition et d'excitation.

Si nécessaire, d'autres médicaments peuvent être prescrits pour l'asthénie. Dans chaque cas, le traitement est sélectionné individuellement.

L'asthénie est une condition qui ne peut être ignorée. Si le sentiment d'impuissance ne disparaît pas au bout de quelques jours mais s'intensifie, des mesures doivent être prises. Et le principal est une visite à un spécialiste.

Qu'est-ce que l'asthénie et comment se manifeste-t-elle?

Le cidre asthénique ou l'asthénie est un état d'épuisement, une personne se sent fatiguée, elle n'a pas la force de faire un travail physique ou mental, il n'y a pas de «goût» pour la vie.

Ce syndrome accompagne l’état d’apathie et d’impuissance, mais en même temps, une personne est irritable et «jaillit» de toute bagatelle. L'absence de désir sexuel est une autre manifestation caractéristique du désordre asthénique.

L'asthénie peut être confondue avec la fatigue chronique. Les principales différences d’un État à l’autre sont indiquées ci-dessous.

Les causes

L'asthénie peut être organique et fonctionnelle. L'asthénie organique est associée à diverses maladies, en règle générale, de divers systèmes de l'organisme, à des blessures. L'épuisement nerveux sévère, le manque de vitamines, des problèmes de métabolisme et du système immunitaire peuvent conduire à une asthénie.

L'asthénie fonctionnelle peut se développer en présence d'un stress grave. Le syndrome asthénique peut résulter d'une intervention chirurgicale. Il peut se développer après l'accouchement.

Le syndrome peut se développer en raison de l’annulation de certains médicaments (antidépresseurs, antipsychotiques). Le sevrage dans le traitement de l'alcoolisme ou de la toxicomanie peut entraîner une asthénie.

L'asthénie peut se développer en raison d'une perturbation hormonale, comme pendant la grossesse.

Types de maladie

Il existe plusieurs types d'asthénie. Vous trouverez ci-dessous l’une des classifications et les raisons qui l’ont provoquée.

  • stress
  • charge de travail accrue
  • post-partum
  • postinfectieux
  • syndrome de sevrage
  • l'insomnie
  • dépression
  • anxiété

La manifestation des symptômes émettent:

  • asthénie hypersthénique,
  • asthénie hyposthénique.

La survenue du premier type de syndrome asthénique se manifeste par une excitabilité et une irritabilité accrues. La seconde est caractérisée par l'apathie et l'indifférence à l'égard de ce qui se passe autour du patient.

Symptômes du syndrome asthénique

L'asthénie commence progressivement, les symptômes n'augmentent pas de façon notable. Une personne souffre de sautes d'humeur, devient irritable, se sent fatiguée même le matin, il lui est difficile de se concentrer sur les affaires courantes.

Le syndrome asthénique peut être une maladie concomitante et se développer dans le contexte de pathologies mentales ou indiquer son stade initial, des maladies du système cardiovasculaire, du tractus gastro-intestinal, après des infections virales respiratoires aiguës, des crises cardiaques et d'autres maladies.

Les symptômes augmentent souvent dans l'après-midi. Le matin, une personne se sent assez à l'aise, mais plus près du dîner, l'asthénie commence à se faire sentir, se manifestant par une irritabilité ou une apathie, et le soir, le sentiment d'impuissance vous empêche de faire des tâches ménagères sans repos préalable.

Les symptômes de l'asthénie sont très divers, mais ils peuvent être conditionnellement combinés en trois groupes:

  • Groupe I: manifestations psychopathologiques,
  • Groupe II: symptômes de la maladie sous-jacente, dans le contexte duquel le syndrome s'est développé,
  • Le groupe III est associé aux expériences individuelles du patient en raison de son état.

Signes psychopathologiques

Le symptôme principal du syndrome asthénique est la fatigue. Cet état ne disparaît pas après un repos, une personne se sent dépassée et même des forces volontaires ne peuvent pas se résoudre à travailler. La distraction et l'anxiété réduisent la motivation et toute action élémentaire nécessite la dépense d'un grand nombre de ressources émotionnelles. Souvent, les patients souffrant d’asthénie se plaignent d’une diminution de leur activité mentale, de troubles de la mémoire, de peurs déraisonnables et de stress interne. Pour une personne souffrant d'asthénie, l'intolérance est caractérisée par des sons forts, des odeurs fortes, une lumière vive et le toucher pouvant être désagréable.

L'asthénie se manifeste par des troubles du système végétatif. Cela se traduit par une tension artérielle irrégulière, une augmentation de la fréquence cardiaque et d'autres problèmes du système cardiovasculaire.

La transpiration augmente, on observe souvent des paumes humides et froides. Les patients asthmatiques peuvent avoir des frissons, des vertiges et des maux de tête. Il y a une diminution de l'appétit et de la libido. Plaintes fréquentes d'asthme ou d'essoufflement. Chez les femmes, le cycle menstruel peut être perturbé, le syndrome prémenstruel (PMS) peut augmenter.

Un autre symptôme qui parle d'asthénie est le dérangement de sommeil. Dans le contexte de somnolence générale pendant la journée, les patients ont du mal à s’endormir, l’insomnie est fréquente. Sommeil superficiel, une personne se réveille plusieurs fois par nuit, éprouvant des difficultés à dormir par la suite, souvent des cauchemars. Certains patients se sentent «une nuit sans sommeil», bien que ce ne soit pas le cas.

Symptômes d'asthénie associés à la maladie sous-jacente

Si l'asthénie survient à la suite d'autres maladies, les plaintes des patients peuvent être très différentes et dépendent de la maladie sous-jacente.

Pour l’asthénie causée par la névrose, l’augmentation du tonus musculaire est caractéristique. En cas de problèmes de vaisseaux et de circulation sanguine, au contraire, le tonus musculaire est abaissé, le patient se sent léthargé. Souvent, il est difficile pour une personne de contrôler ses émotions, les crises de colère peuvent être remplacées par des larmes. Avec les lésions cérébrales, l'apathie et la faiblesse, l'hypochondrie, s'ajoutent aux symptômes de l'asthénie.

L'asthénie, qui s'est développée sur le fond des blessures, se manifeste par une faiblesse et une irritabilité, alternant avec des périodes d'indifférence complète vis-à-vis de l'environnement.

Le syndrome associé à une infection virale respiratoire aiguë et à la grippe se manifeste par une nervosité accrue, une sensation de malaise interne et une irritabilité. Si la maladie principale a été accompagnée de complications, la personne est inversement faible, même des sons faibles et une lumière intense l'irritent.

Symptômes d'asthénie associés aux expériences du patient en raison de son état

Une personne atteinte du syndrome asthénique a le sentiment que quelque chose ne va pas chez elle, mais elle ne peut pas comprendre la cause de cette affection en raison d'un dysfonctionnement du corps. En conséquence, le personnage se dégrade, son impolitesse, son irritabilité, tout ce qui est petit peut provoquer une agression, en particulier si quelque chose échappe au contrôle du patient.

Il est important de ne pas écarter les symptômes et d’attendre ce qui va se passer, mais de consulter un médecin (un neurologue ou un spécialiste qui observe le patient en relation avec la maladie sous-jacente). Si vous commencez une asthénie, cela peut entraîner une dépression ou une neurasthénie.

Diagnostic et traitement

Diagnostiquer l'asthénie peut être spécialisé dans n'importe quel profil pour lequel le patient s'est tourné vers le traitement de la maladie sous-jacente. Une conversation détaillée avec le patient au cours du cours, à propos des habitudes de sommeil, du degré de fatigue et des relations avec les collègues et les membres de la famille, aidera à poser un diagnostic. Des consultations supplémentaires du neurologue et du psychothérapeute peuvent être nécessaires.

Le traitement de l'asthénie est étroitement lié au traitement de la maladie sous-jacente dans laquelle il s'est développé. Lorsque le traitement de la maladie qui a provoqué le syndrome asthénique est prescrit, vous pouvez commencer le combat.

Le traitement de l'asthénie implique une modification du régime quotidien et de la nutrition, la prise de médicaments (si nécessaire), et non des méthodes de traitement médicamenteux.

Routine quotidienne

Lorsque l'asthénie est importante pour observer l'équilibre du repos et du travail, prenez éventuellement des pauses pour vous reposer. Il est nécessaire de trouver du temps pour les promenades quotidiennes, mieux avant le coucher. L'exercice devrait être modéré pendant environ une demi-heure par jour. Cela peut être des exercices du matin ou des exercices du soir. Après l'exercice, vous devez prendre une douche de contraste. Améliorer la condition et des leçons de natation régulières.

Le refus de travailler de nuit au travail et de dormir environ 8 heures profitera à un patient atteint du syndrome asthénique.

Il est important d’éviter le stress et d’établir un environnement confortable à la maison et au travail pour éviter les conflits.

Il est important d'abandonner les mauvaises habitudes (alcool, nicotine).

Régime alimentaire

Il est important que les patients asthmatiques équilibrent leur alimentation en assurant un apport suffisant en protéines et en vitamines dans le corps. Il est préférable de privilégier les variétés de viande et de poisson faibles en gras, les œufs et les légumineuses, les légumes verts, les légumes frais et les fruits de votre alimentation. Il est important d'inclure des aliments riches en tryptophane (dinde, bananes, œufs) dans l'alimentation.

Une attention particulière devrait être accordée au petit déjeuner. Il doit contenir beaucoup de calories et être composé de glucides complexes. La préférence devrait être donnée aux céréales (flocons d'avoine, sarrasin).

Traitement de la toxicomanie

En cas d’asthénie, un traitement médicamenteux est prescrit en tenant compte de certaines manifestations cliniques. En règle générale, les médicaments sont prescrits dans les groupes suivants, mais le traitement ne comprend pas nécessairement tous les médicaments énumérés ci-dessous:

  • adaptogènes (eleuterakokkk, racine de ginseng),
  • complexes vitaminiques additionnés d'oligo-éléments calcium, potassium, zinc, magnésium (les vitamines B et C sont habituellement prescrites par voie intramusculaire),
  • nootropiques (prescrit pour les troubles de la circulation sanguine du cerveau),
  • les antidépresseurs (les médicaments de ce groupe ne sont prescrits que par un psychiatre ou un psychothérapeute),
  • les tranquillisants et les neuroleptiques (également pris strictement sur ordre du médecin),
  • les sédatifs.

Méthodes sans drogue

Lors du traitement de l'asthénie, les traitements non pharmacologiques suivants peuvent être utilisés:

  • psychothérapie
  • physiothérapie
  • prendre des décoctions d'herbes apaisantes.

La psychothérapie pour les patients atteints du syndrome asthénique peut être orientée vers la lutte contre les syndromes névrotiques, l'augmentation de la motivation et la réduction de l'anxiété. Cela peut être une thérapie de groupe ou individuelle. Les techniques suivantes peuvent être utilisées: hypnose, auto-hypnose, auto-entraînement. En outre, si nécessaire, des méthodes de programmation neuro-lingvestique, de thérapie cognitivo-comportementale peuvent être utilisées. Gelshtalt-thérapie, une thérapie psychodynamique aidera le patient à trouver la relation entre les conflits intrapersonnels et le syndrome asthénique.

La physiothérapie pour l'asthénie peut inclure les procédures suivantes:

  • Thérapie d'exercice,
  • l'hydrothérapie,
  • l'acupuncture,
  • différents types de massages.

Lorsque l’asthénie peut soulager les symptômes des infusions de camomille, d’agripaume, de menthe ou de mélisse.

Le syndrome asthénique est une maladie assez commune qui réduit considérablement la qualité de vie. L'asthénie, laissée sans surveillance, peut entraîner de graves troubles mentaux, tels que la neurasthénie ou la dépression. C'est pourquoi il est important de consulter un spécialiste à temps et de commencer à combattre le syndrome.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie