Syndrome asthénique, ou asthénie (traduit du grec veut dire "manque de force", "impuissance") - il s'agit d'un complexe symptomatique, indiquant que les réserves du corps sont épuisées et qu'il fonctionne à partir des dernières forces. C'est une pathologie très commune: selon différents auteurs, son incidence est de 3 à 45% dans la population. Sur la raison pour laquelle il y a asthénie, quels sont les symptômes, les principes de diagnostic et le traitement de cette maladie et seront discutés dans notre article.

Qu'est-ce que l'asthénie?

L'asthénie est un trouble psychopathologique qui se développe dans le contexte de maladies et d'affections qui, d'une manière ou d'une autre, épuisent le corps. Certains scientifiques pensent que le syndrome asthénique est un précurseur d'autres maladies très graves du système nerveux et de la sphère mentale.

Pour une raison quelconque, beaucoup de gens ordinaires pensent que l'asthénie et la fatigue ordinaire sont une seule et même condition, appelée différemment. Ils ont tort. La fatigue naturelle est une condition physiologique résultant de l'exposition du corps à une surcharge physique ou mentale, est de courte durée et disparaît complètement après un bon repos. L'asthénie est une fatigue pathologique. Cependant, le corps ne subit aucune surcharge aiguë, mais il est soumis à un stress chronique dû à une pathologie ou à une autre.

L'asthénie ne se développe pas en un jour. Ce terme est applicable aux personnes qui présentent des symptômes asthéniques depuis longtemps. Les symptômes augmentent progressivement, la qualité de vie du patient diminue de manière significative avec le temps. Il ne suffit pas de se reposer pour éliminer les symptômes d'asthénie: il faut un traitement complet par un neurologue.

Causes de l'asthénie

L'asthénie se développe lorsque les mécanismes de production d'énergie dans le corps s'épuisent sous l'influence de nombreux facteurs. Le surmenage, l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse élevée, associé à une carence en vitamines, micro-éléments et autres nutriments importants dans les aliments et à des troubles du système métabolique sont à la base du syndrome asthénique.

Nous énumérons les maladies et conditions contre lesquelles l'asthénie se développe généralement:

  • maladies infectieuses (grippe et autres infections virales respiratoires aiguës, tuberculose, hépatite, infections d'origine alimentaire, brucellose);
  • maladies du tube digestif (ulcère peptique, dyspepsie sévère, gastrite aiguë et chronique, pancréatite, entérite, colite et autres);
  • les maladies du coeur et des vaisseaux sanguins (hypertension essentielle, athérosclérose, arythmies, maladie coronarienne, en particulier, infarctus du myocarde);
  • maladies du système respiratoire (bronchopneumopathie chronique obstructive, pneumonie, asthme bronchique);
  • maladie rénale (pyélonéphrite chronique et glomérulonéphrite);
  • maladies du système endocrinien (diabète sucré, hypo- et hyperthyroïdisme);
  • troubles sanguins (en particulier anémie);
  • processus néoplasiques (toutes sortes de tumeurs, en particulier malignes);
  • les pathologies du système nerveux (dystonie neurocirculatoire, encéphalite, sclérose en plaques et autres);
  • maladies de la sphère mentale (dépression, schizophrénie);
  • blessures, surtout crâniennes;
  • période post-partum;
  • la période postopératoire;
  • grossesse, en particulier grossesse multiple;
  • période de lactation;
  • stress psycho-émotionnel;
  • prise de certains médicaments (principalement psychotropes), drogues;
  • les enfants ont une situation défavorable dans la famille, des difficultés de communication avec leurs pairs, des exigences excessives des enseignants et des parents.

Il convient de noter que le travail monotone prolongé, en particulier avec l'éclairage artificiel dans un espace confiné (par exemple, les sous-mariniers), les quarts de nuit fréquents, le travail nécessitant le traitement d'une grande quantité d'informations nouvelles en peu de temps peuvent être importants pour le développement du syndrome asthénique. Parfois, cela se produit même lorsqu'une personne passe à un nouvel emploi.

Le mécanisme de développement, ou la pathogenèse, l'asthénie

L'asthénie est la réaction du corps humain à des conditions qui menacent d'épuiser ses ressources énergétiques. Avec cette maladie, en premier lieu, l'activité de la formation réticulaire change: la structure située dans le tronc cérébral, responsable de la motivation, de la perception, du niveau d'attention, assurant le sommeil et la veille, la régulation autonome, le travail musculaire et l'activité du corps en général.

Des changements se produisent dans le travail du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien, qui joue un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du stress.

De nombreuses études ont montré que les mécanismes immunologiques jouent également un rôle dans le mécanisme de développement de l'asthénie: chez des individus atteints de cette pathologie, certains troubles immunologiques ont été identifiés. Cependant, les virus actuellement connus n’ont pas de signification directe dans le développement de ce syndrome.

Classification du syndrome asthénique

Selon la cause de l'asthénie, la maladie est divisée en fonctionnelle et organique. Ces deux formes se produisent approximativement à la même fréquence - 55 et 45%, respectivement.

L'asthénie fonctionnelle est une affection temporaire et réversible. Il résulte d'un stress psycho-émotionnel ou post-traumatique, de maladies infectieuses aiguës ou d'un effort physique accru. Il s’agit d’une sorte de réaction du corps aux facteurs ci-dessus. Le deuxième nom de l’asthénie fonctionnelle est donc réactif.

L'asthénie organique est associée à ces maladies ou à d'autres maladies chroniques qui surviennent chez un patient particulier. Les maladies pouvant causer une asthénie sont indiquées ci-dessus dans la section «Causes».

Selon une autre classification, selon le facteur étiologique, l'asthénie est:

  • somatogène;
  • post-infectieux;
  • post-partum;
  • post-traumatique.

Selon la durée du syndrome asthénique, il est divisé en maladies aiguës et chroniques. L'asthénie aiguë survient après une maladie infectieuse aiguë récemment transmise ou un stress grave et est en fait fonctionnelle. Chronic est basé sur une sorte de pathologie organique chronique et prend beaucoup de temps. Distinguer séparément la neurasthénie: l'asthénie, résultant de l'épuisement des structures responsables d'une activité nerveuse élevée.

Selon les manifestations cliniques, il existe 3 formes de syndrome asthénique, qui sont également trois étapes consécutives:

  • hypersthénique (stade initial de la maladie; ses symptômes sont l’impatience, l’irritabilité, une émotivité irrégulière, une réaction accrue à des stimuli lumineux, sonores et tactiles);
  • une forme d'irritabilité et de faiblesse (l'irritabilité se produit, mais le patient se sent faible et épuisé; son humeur change radicalement de bon à mauvais et vice-versa; l'activité physique varie également de la réticence élevée à la réticence totale à faire quelque chose);
  • hyposthénique (c'est la dernière forme d'asthénie, la plus sévère, caractérisée par une capacité de travail réduite presque au minimum, une faiblesse, une fatigue, une somnolence constante, une réticence totale à faire quelque chose et l'absence de toute émotion; l'intérêt pour l'environnement est également absent).

Symptômes de l'asthénie

Les patients atteints de cette pathologie présentent de nombreuses plaintes. Tout d’abord, ils sont inquiets de la faiblesse, ils se sentent constamment fatigués, aucune activité n’est motivée, leur mémoire et leur intelligence sont perturbées. Ils ne peuvent pas se concentrer sur quelque chose de concret, distrait, constamment distrait, pleurant. Pendant longtemps, ils ne peuvent pas se souvenir du nom de famille, du mot, de la date souhaitée. Ils lisent mécaniquement, sans comprendre et sans mémoriser le matériel lu.

De plus, les patients s'inquiètent des symptômes du système végétatif: transpiration accrue, hyperhidrose des paumes (elles sont constamment mouillées et froides au toucher), sensation de manque d'air, essoufflement, instabilité des pulsations, hausse de la pression artérielle.

Certains patients remarquent également divers troubles de la douleur: douleur dans la région du cœur, dans le dos, l'abdomen et les muscles.

Sur le plan émotionnel, il convient de noter un sentiment d’anxiété, une tension interne, des sautes d’humeur fréquentes, des peurs.

De nombreux patients s'inquiètent d'une perte d'appétit pouvant aller jusqu'à son absence totale, d'une perte de poids, d'une diminution du désir sexuel, de troubles menstruels, de symptômes prononcés du syndrome prémenstruel, d'une hypersensibilité à la lumière, au son et au toucher.

Parmi les troubles du sommeil, il faut noter l’endormissement important, les réveils fréquents la nuit, les cauchemars. Après le sommeil, le patient ne se sent pas reposé, mais au contraire se sent fatigué et affaibli. En conséquence, le bien-être d’une personne se dégrade, ce qui entraîne une diminution de sa capacité de travail.

Une personne devient excitable, irritable, impatiente, émotionnellement instable (son humeur se dégrade brusquement au moindre échec ou en cas de difficulté à effectuer une action), la communication avec les gens le fatigue et les tâches à accomplir semblent impossibles.

Chez de nombreuses personnes asthmatiques, la température atteint des valeurs subfébriles, des maux de gorge, une hypertrophie de certains groupes de ganglions lymphatiques périphériques, en particulier des lésions cervicales, occipitales, axillaires, des palpations, des douleurs musculaires et articulaires. C'est-à-dire qu'il existe un processus infectieux et un manque de fonction immunitaire.

L'état du patient se détériore considérablement le soir, ce qui se manifeste par une augmentation de la gravité de tout ou partie des symptômes susmentionnés.

En plus de tous ces symptômes directement liés à l’asthénie, une personne s’inquiète des manifestations cliniques de la maladie sous-jacente, en plus du syndrome asthénique qui s’est développé.

Selon la cause de l’asthénie, son évolution présente certaines particularités.

  • Le syndrome asthénique accompagnant la névrose se manifeste par une tension des muscles striés et une augmentation du tonus musculaire. Les patients se plaignent de fatigue constante: lors des mouvements et au repos.
  • Dans l'insuffisance chronique de la circulation sanguine dans le cerveau, l'activité motrice du patient diminue au contraire. Le tonus musculaire est réduit, la personne est léthargique, ne ressent pas le désir de bouger. Le patient éprouve la soi-disant "incontinence des émotions" - semblerait-il, pleurant sans raison. En outre, il existe des difficultés et une lenteur dans la réflexion.
  • Avec des tumeurs au cerveau et une intoxication, le patient ressent une faiblesse prononcée, une faiblesse, une réticence à bouger et à s’engager dans quelque chose que même précédemment aimé. Le tonus musculaire est réduit. Un complexe symptomatique ressemblant à la myasthénie peut se développer. La faiblesse mentale, l'irritabilité, l'hypochondrie et l'humeur anxieusement craintive, ainsi que les troubles du sommeil sont typiques. Ces violations sont généralement persistantes.
  • L'asthénie, apparue après une blessure, peut être une cérébroscence fonctionnelle - traumatique ou une encéphalopathie organique - traumatique. En règle générale, les symptômes de l'encéphalopathie sont prononcés: le patient ressent une faiblesse constante, note une altération de la mémoire; son cercle d’intérêts diminue progressivement, il existe une instabilité des émotions - une personne peut être irritable, «exploser» pour des bagatelles, mais devient soudain morose, indifférente à ce qui se passe. Les nouvelles compétences sont assimilées avec difficulté. Signes déterminés de dysfonctionnement du système nerveux autonome. Les symptômes de la cérébrastie ne sont pas aussi prononcés, mais ils peuvent durer longtemps, pendant des mois. Si une personne mène une vie correcte et douce, s'alimente rationnellement, se protège du stress, les symptômes de la cérébroscence deviennent presque imperceptibles, mais en cas de surcharge physique ou psycho-émotionnelle, les infections virales respiratoires aiguës ou d'autres maladies aiguës de la cérébroscence deviennent plus aiguës.
  • L'asthénie et l'asthénie post-grippales après d'autres infections virales aiguës des voies respiratoires sont d'abord hypersténiques. Le patient est nerveux, irritable et ressent un inconfort interne constant. Dans le cas d'infections sévères, la forme hyposténique de l'asthénie se développe: l'activité du patient est réduite, il est constamment somnolent, irrité par des bagatelles. La force musculaire, le désir sexuel, la motivation sont réduits. Ces symptômes persistent pendant plus d'un mois et deviennent moins prononcés au fil du temps, et le déclin de la capacité de travail et la réticence à effectuer un travail physique et mental deviennent évidents. Au fil du temps, le processus pathologique acquiert un cours prolongé dans lequel apparaissent des symptômes de trouble vestibulaire, une détérioration de la mémoire, une incapacité à se concentrer et à percevoir de nouvelles informations.

Diagnostic de l'asthénie

Souvent, les patients croient que les symptômes qu’ils éprouvent ne sont pas terribles et que tout s’améliorera tout seul, il suffit de dormir. Mais après le sommeil, les symptômes ne disparaissent pas et, avec le temps, ils ne font que s'aggraver et peuvent provoquer l'apparition de maladies neurologiques et psychiatriques très graves. Pour éviter cela, ne sous-estimez pas l'asthénie, mais vous devriez consulter un médecin si vous présentez des symptômes de cette maladie. Celui-ci établira un diagnostic précis et vous indiquera les mesures à prendre pour l'éliminer.

Le diagnostic du syndrome asthénique repose principalement sur des plaintes et des données sur l'historique de la maladie et sur la vie. Le médecin vérifiera avec vous combien de temps ces symptômes ou d’autres symptômes sont apparus; que vous soyez engagé dans un travail physique ou mental pénible, avez-vous récemment été confronté à une surcharge; Associez-vous l'apparition des symptômes à un stress psycho-émotionnel? Souffrez-vous de maladies chroniques (voir - ci-dessus, section "causes").

Ensuite, le médecin procédera à un examen objectif du patient afin de détecter les modifications de la structure ou des fonctions de ses organes.

Sur la base des données obtenues, afin de confirmer ou d'infirmer une maladie, le médecin prescrira au patient un certain nombre d'examens de laboratoire et d'instruments:

  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • analyse biochimique du sang (glycémie, cholestérol, électrolytes, reins, tests de la fonction hépatique et autres indicateurs nécessaires selon l'avis du médecin);
  • test sanguin pour les hormones;
  • Diagnostic PCR;
  • coprogramme;
  • ECG (électrocardiographie);
  • Échographie cardiaque (échocardiographie);
  • Échographie de la cavité abdominale, de l'espace rétropéritonéal et du petit bassin;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • radiographie de la poitrine;
  • Échographie des vaisseaux cérébraux;
  • imagerie par résonance calculée ou magnétique;
  • consultations de spécialistes connexes (gastro-entérologue, cardiologue, pneumologue, néphrologue, endocrinologue, neuropathologiste, psychiatre et autres).

Traitement de l'asthénie

Le traitement est principalement axé sur le traitement de la maladie sous-jacente, en plus du syndrome asthénique.

Mode de vie

Il est important de modifier le mode de vie:

  • mode de travail et de repos optimal;
  • nuit de sommeil de 7 à 8 heures;
  • rejet des quarts de nuit au travail;
  • calme au travail et à la maison;
  • minimiser le stress;
  • exercice quotidien.

Souvent, le bénéfice des malades change la situation sous la forme d'un voyage touristique ou d'un repos dans un sanatorium.

Le régime alimentaire des personnes souffrant d'asthénie doit être riche en protéines (viande maigre, légumineuses, œufs), en vitamines du groupe B (œufs, légumes verts), C (oseille, agrumes), en acide aminé tryptophane (pain complet, bananes, fromage à pâte dure). et d'autres nutriments. L'alcool provenant de l'alimentation devrait être exclu.

Pharmacothérapie

Le traitement médicamenteux de l'asthénie peut inclure des médicaments des groupes suivants:

  • adaptogènes (extrait d'Eleutherococcus, ginseng, citronnelle, Rhodiola rosea);
  • Nootropiques (Aminalon, Pantogam, Gingko Biloba, Nootropil, Cavinton);
  • les sédatifs (néo-passit, sedasen et autres);
  • médicaments à action procholinergique (énerion);
  • les antidépresseurs (azafène, imipramine, clomipramine, fluoxétine);
  • tranquillisants (phenibut, clonazépam, atarax et autres);
  • neuroleptiques (eglonil, teralen);
  • Vitamines B (neurobion, milgamma, magnne-B6);
  • complexes contenant des vitamines et des micro-éléments (multitabs, duovit, berokka).

Comme il ressort clairement de la liste ci-dessus, de nombreux médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'asthénie. Cependant, cela ne signifie pas que toute la liste sera attribuée à un patient. Le traitement de l'asthénie est principalement symptomatique, c'est-à-dire que les médicaments prescrits dépendent de la prévalence de certains symptômes chez un patient particulier. Le traitement commence par l’utilisation des doses les plus faibles possibles, qui peuvent ensuite être augmentées avec une tolérance normale.

Traitement sans drogue

Outre la pharmacothérapie, une personne souffrant d’asthénie peut recevoir les types de traitement suivants:

  1. Utilisation d'infusions et de décoctions d'herbes apaisantes (racine de valériane, Motherwort).
  2. Psychothérapie Il peut être réalisé dans trois directions:
    • effets sur l'état général du patient et sur l'individu, diagnostiqué chez lui, des syndromes névrotiques (auto-apprentissage collectif ou individuel, auto-hypnose, suggestion, hypnose); les techniques permettent d'augmenter la motivation pour la récupération, réduire l'anxiété, augmenter l'humeur émotionnelle;
    • thérapie affectant les mécanismes de la pathogenèse de l'asthénie (techniques du réflexe conditionné, programmation neurolinguistique, thérapie cognitivo-comportementale);
    • méthodes affectant le facteur causatif: thérapie de gestalt, thérapie psychodynamique, psychothérapie familiale; l'application de ces méthodes a pour but d'aider les patients à comprendre le lien qui existe entre l'apparition d'un syndrome d'asthénie et tout problème de personnalité; au cours des séances, des conflits enfantins ou des traits inhérents à la personnalité à l'âge adulte, contribuant au développement du syndrome asthénique, sont identifiés.
  3. Physiothérapie:
    • Thérapie d'exercice;
    • massage
    • hydrothérapie (douche de Charcot, douche, natation et autres);
    • l'acupuncture;
    • photothérapie;
    • rester dans une capsule spéciale sous l'influence de la chaleur, de la lumière, des arômes et des effets musicaux.

À la fin de l'article, je voudrais répéter que l'asthénie ne peut être négligée, on ne peut espérer «qu'elle passera d'elle-même, dormez bien». Cette pathologie peut évoluer vers d'autres maladies neuropsychiatriques, beaucoup plus graves. Avec un diagnostic opportun, le traiter dans la plupart des cas est assez simple. L’automédication est également inacceptable: les médicaments prescrits illettrés peuvent non seulement ne pas produire l’effet souhaité, mais également nuire à la santé du patient. Par conséquent, si vous rencontrez des symptômes similaires à ceux décrits ci-dessus, veuillez demander l’aide d’un spécialiste, ce qui réduira considérablement votre journée de récupération.

Asthénie: quelle est cette maladie? Symptômes, traitement, comment se manifeste

L'asthénie est souvent appelée le trouble mental le plus universel. Chez chaque 3ème patient cherchant un médecin généraliste, des symptômes d'insuffisance asthénique sont détectés. Par conséquent, nous devrions élaborer sur ce phénomène neuropsychique.

Quelle est cette maladie?

Pour comprendre ce qu'est l'asthénie et comment elle se manifeste, il est nécessaire de clarifier immédiatement: pour la plupart, ce type de trouble s'exprime dans les processus mentaux - épuisement et fatigue. De plus, les manifestations de l'asthénie sont plus perceptibles lors des charges de travail et des activités intellectuelles: au moment du travail physique, ses signes sont imperceptibles à première vue.

La composante centrale du syndrome asthénique (AS) peut être appelée un état de faiblesse irritable. Il prend la forme d'une réponse de l'organisme à divers types de stimuli, se manifeste brièvement dans le temps, de manière très violente (en termes de réponse émotionnelle) et aboutit à un état d'affaiblissement extrême et brutal de tout le corps humain. Ce n’est pas pour rien que l’asthénie apparaît également comme un syndrome de fatigue chronique (en médecine et en sciences psychologiques).

  • En asthénie fonctionnelle, l’asthénie fonctionnelle résulte de l’absence de mécanismes d’adaptation dans le cas d’expériences émotionnelles fortes et d’événements de vie responsables. La fatigue devient dans ce cas une condition constante et non passagère dans le temps, peu dépendante de la réduction ou de l'augmentation de l'intensité de l'effort mental ou physique. Ce type de fatigue pathologique perturbe le fonctionnement normal de nombreuses fonctions du corps humain - fonctions végétatives et générales du système nerveux en premier lieu.

Dans sa forme la plus pure, l'asthénie ne se manifeste pas souvent, mais elle est le compagnon inhérent de divers troubles ou pathologies somatiques et mentaux.

Code CIM-10

  • Dans le célèbre classificateur ICD-10 de l'Organisation mondiale de la santé, l'asthénie se situe dans la sous-classe de «malaise et fatigabilité» (code R53): EDR pour asthénie (sans spécifications supplémentaires), comprenant un certain nombre de troubles caractéristiques - faiblesse, fatigue, épuisement physique général, voire léthargie. L'asthénie se retrouve également dans la structure de la sous-classe G93.3 (rubrique "Autres troubles du cerveau") - "syndrome de fatigue après une maladie virale".
  • Ce trouble est mentionné dans le sous-groupe des troubles somatoformes (F45.3) - l’asthénie neurocirculatoire (plus communément appelée dystonie végéto-vasculaire - est un dysfonctionnement général des organes internes dû au mauvais fonctionnement du système nerveux autonome).
  • En général, la pathologie s'applique également à la psychasthénie, une sous-classe d'autres troubles névrotiques précisés (code F48.8).

Les causes

La manifestation de l'AS chez une personne dépend de nombreux facteurs, à la fois externes et internes.

Anomalies dans le cerveau humain, sa pathologie - les causes associées aux lésions cranio-cérébrales transférées, aux maladies infectieuses (encéphalite, méningite), aux lésions vasculaires de l'activité cérébrale.

En outre, les causes en sont l'hypertension - une augmentation de la pression artérielle en soi peut épuiser le corps humain et constituer un facteur de provocation de l'UA.

Les causes les plus courantes d’asthénie sont les suivantes.

  1. Psychosocial. Prédisposition personnelle caractérologique et facteurs de l'environnement social, l'environnement social d'une personne.
  2. Infectieux-immunitaire. Le transfert de maladies infectieuses, l'affaiblissement général de la composante immunitaire du corps.
  3. Neurohormonal. Dysfonctionnements dans le travail des cellules neurosécrétoires, assurant le bon fonctionnement du cerveau et de l'organisme tout entier.
  4. Métabolique. Processus associés à un métabolisme insuffisant dans le corps humain.

Dans l’approche scientifique et médicale, le concept prévaut dans lequel les causes décrites agissent sur le corps humain de manière complexe et interdépendante.

L'asthénie peut se manifester sous au moins 3 formes:

  1. hypersthénique: cette forme est caractérisée par une indiscrétion et une irritabilité excessives, une impatience dans tous les domaines; une telle activité se manifeste au hasard, sans objectif clair, il y a beaucoup d'actions, mais elles restent toutes inachevées jusqu'à leur achèvement en raison d'un épuisement rapide;
  2. hyposthénique: la forme opposée à la précédente; c'est l'asthénie au sens classique du terme - épuisement physique et mental; la motivation pour l'activité est réduite au maximum, il n'y a aucun intérêt pour le monde environnant, la performance en souffre considérablement;
  3. une forme de faiblesse irritable: elle occupe une place intermédiaire parmi les formes énumérées ci-dessus; il y a excitabilité excessive et manifestations de faiblesse et d’épuisement. De plus, une apathie et une activité excessives se succèdent.

Les symptômes

Comme déjà mentionné, l’état d’affaiblissement et de fatigue du corps, le déséquilibre du plan physique et mental porte un nom commun: syndrome asthénique.

Les symptômes de ce trouble, qui le distinguent des autres états névrotiques, sont généralement divisés en plusieurs groupes généralisés:

  • en physiologie: sensation de fatigue même après le sommeil et le repos qui ne disparaît pas, faiblesse générale des muscles et de tout le corps; violation du sommeil et de l'activité;
  • dans le domaine émotionnel: irritabilité grave, même avec un léger stimulus;
  • dans le domaine des sensations: sensibilité excessive aux sons, à la lumière et aux objets visuels (les yeux se fatiguent même en lisant);
  • dans la sphère cognitive: difficultés à se concentrer sur quelque chose, tout en effectuant des tâches élémentaires et des tâches, altération de la mémoire et de la mémorisation;
  • dans le domaine social: fatigue d'interaction avec les gens;
  • dans le domaine de la motivation: tout ce qui est planifié a l'air si compliqué et si difficile à mettre en œuvre que vous devez abandonner les plans.

Chez les enfants

Les manifestations d'asthénie pendant l'enfance sont inhérentes aux périodes de formation de l'enfant, lorsque se produisent les premières crises liées à l'âge ou lorsque l'enfant est atteint de maladies graves.

Le syndrome asthénique chez les enfants est basé sur des caractéristiques liées à l'âge.

Vous pouvez déjà diagnostiquer cette maladie chez des enfants d'un an:

  • par de fréquents et longs pleurs inconsidérés, un endormissement inattendu si l’enfant est laissé seul dans la crèche;
  • par la réaction de peur aux sons soudains;
  • pour la fatigue rapide de communiquer même avec les parents et les proches (alors les caprices commencent).

Traitement

Dans la question de savoir comment traiter l'asthénie, quelle direction médicale est préférable d'utiliser, il ne devrait pas y avoir d'algorithme sans ambiguïté. Ici, les tâches suivantes sont plus probablement implémentées:

  • correction de la sévérité de l'asthénie et des symptômes associés (manifestations végétatives, douleur, affectives, motivationnelles, cognitives);
  • augmenter la capacité de l'activité générale du corps humain;
  • renforcer la composante qualité de la vie d'un patient souffrant d'asthénie.

Le traitement non médicamenteux devrait inclure les charges physiques dosées avec leur renforcement progressif, qui sont utilisées conjointement avec une thérapie cognitivo-comportementale afin de réduire progressivement les sentiments de fatigue, de fatigue et de faiblesse.


La psychothérapie peut viser à réduire les symptômes névrotiques et à renforcer de manière générale la position psychologique constructive (positive et positive de la vie) du patient atteint de SA.

Il est important, à un niveau relatif, de pouvoir contrôler le syndrome de fatigue chronique. Le traitement à la maison de cette violation nécessite une attention particulière aux "petites choses":

  • tout d’abord, l’évaluation de son état actuel (sommeil et éveil, détérioration de l’attention, concentration, mémoire),
  • évaluation des facteurs contribuant à la défaillance du corps (présence de charges excessives, surmenage, facteurs de stress);
  • évaluation de la présence de maladies somatiques graves (troubles).

Applicable également dans le cadre des frais de traitement à domicile des herbes médicinales et des perfusions basées sur celles-ci, de l'utilisation d'un ensemble d'exercices et d'exercices thérapeutiques.

La durée du flux de fatigue dépend principalement de la gravité de la maladie (primaire) concomitante. Habituellement, l’état asthénique du patient ne dépasse pas une période de plusieurs semaines.

Dans certains cas, le rétablissement peut être retardé, par exemple en raison d’une maladie somatique infectieuse ou complexe. Mais en général, les médecins ne sont pas enclins à attribuer l'UA à des troubles incurables et à donner un pronostic positif pour la guérison.

Asthénie

L'asthénie est un trouble psychopathologique progressant progressivement. Les symptômes de l’asthénie sont une fatigue élevée, l’appauvrissement de l’attention est également caractéristique, et il existe une instabilité des émotions avec une instabilité et des sautes d’humeur importantes. La maîtrise de soi est affaiblie chez les patients asthénisés, ils sont impatients et souvent irrités.

L'asthénie réduit considérablement l'aptitude au travail, il existe une intolérance à une variété de stimuli: odeurs sonores, visuelles et aiguës. L'asthénie complique l'évolution des maladies mentales, neurologiques et somatiques. Ce trouble n'a pas de groupe d'âge ou de sexe spécifique.

Asthénie - qu'est-ce que c'est?

L'asthénie est une affection psychopathologique caractérisée par une faiblesse, une fatigue marquée, une incontinence émotionnelle avec instabilité de l'humeur, une irritabilité, une hyperesthésie, une privation de sommeil.

L'asthénie sénile est un état de pathologie mentale qui combine plusieurs syndromes. Les principales sont de type névrose, ainsi que cérébrasténique. Ce type d'asthénie indique le plus souvent une pathologie vasculaire, affecte principalement le plexus vasculaire du cerveau. Une asthénie sénile survient chez les personnes âgées, notamment après 65 ans. L'asthénie cérébrale, qui se manifeste au début de la maladie, conduit finalement à la démence vasculaire, ou démence.

Le syndrome asthénique survient dans la pratique de chaque médecin. Les symptômes de fatigue ne sont pas spécifiques et constituent très souvent le stade initial des troubles mentaux. La raison en est souvent une violation de la structure névrotique, qui entraîne par la suite les maladies les plus complexes, voire irréversibles.

Les troubles asthéniques dus à leur non-spécificité sont assez courants. La plupart des gens ont connu les symptômes de cette maladie. Des études ont révélé une augmentation de l'asthénie au sein de la population, ce qui s'explique par le fait que les personnes modernes sont constamment soumises à des niveaux de stress élevés, ce qui est particulièrement dangereux.

Distinguer séparément la neurasthénie, sa manifestation principale est la faiblesse irritable. Ce terme a été utilisé pour la première fois au XIXe siècle, mais il est toujours d'actualité. Pour la première fois, cette maladie a été décrite par G. Bird. Même dans la classification principale des diagnostics de la CIM-10, la neurasthénie demeurait une unité nosologique indépendante, ce qui confirme l’existence réelle d’une telle affection et l’importance d’une approche thérapeutique individuelle.

L'asthénie neurocirculatoire est un complexe de troubles dont les troubles végétatifs sont essentiels. La stabilité de notre corps est assurée par de nombreux systèmes, parmi lesquels le végétatif joue un rôle important. Les changements ou les perturbations de son travail entraînent un changement dans tout l'organisme. L'asthénie neurocirculatoire est un diagnostic d'exception qui peut être posé avec un examen complet du corps et en l'absence de toute pathologie structurelle. Il existe plusieurs types d’asthénie neurocirculatoire: cardiaque, hypertonique, hypotonique, vagotonique et mixte. Le plus commun est le premier type.

L'asthénie fonctionnelle n'est pas associée à une pathologie organique. Sa principale différence par rapport à l’asthénie neurocirculatoire en l’absence de dysfonctionnements autonomes prononcés. Se manifeste souvent chez des personnes en bonne santé ayant subi divers facteurs de stress. L'asthénie fonctionnelle est détectée dans la moitié des cas et, si elle est correctement diagnostiquée, disparaît complètement. L'asthénie gastrique est une sous-espèce d'un symptôme fonctionnel essentiel: la perturbation du système digestif. Et bien qu'aucune pathologie organique ne soit détectée, cette forme peut entraîner un inconfort important et réduit considérablement la qualité de la vie.

Causes de fatigue

Étant donné les nombreux types et la prévalence impressionnante d’asthénie, plusieurs groupes de causes d’asthénie sont distingués.

Le premier est les causes qui forment l'asthénie organique. Il s’agit d’une maladie somatique, de lésions structurelles des organes, de blessures et d’interventions chirurgicales. Voici les principales causes organiques.

• Maladies du système cardiovasculaire: tous types d’arythmie, hypertension artérielle et tout type d’hypertension secondaire, maladie coronarienne, en particulier infarctus du myocarde, cardite.

• Lésions du système gastro-intestinal: duodénite pancréatique, gastro-entérocolite, ulcère peptique, dyspepsie.

• Pathologie du système génito-urinaire - cystite, maladie rénale chronique, pyélonéphrite, glomérulonéphrite.

• Pathologie endocrinienne: diabète sucré, hypo et hyperthyroïdisme, pathologie surrénalienne.

• Toutes les maladies systémiques, allergies et oncopathologie, ainsi que les maladies neurologiques, accidents vasculaires cérébraux. Pathologie congénitale des reins, des poumons, des malformations cardiaques.

• Maladies infectieuses: méningite et encéphalite, tuberculose, hépatites A, B, C, D, E, grippe, ainsi que d’autres types d’infections virales aiguës des voies respiratoires, VIH et sida, au stade final.

• L'asthénie organique est également incluse dans la structure des maladies cérébrales dégénératives: maladie d'Alzheimer, maladie de Pick, divers types de démence.

Causes caractéristiques communes de l'asthénie: tension nerveuse; malnutrition, manque d'éléments traces importants; pathologie métabolique. Ces conditions préalables peuvent se transformer en asthénie avec des facteurs supplémentaires.

L'asthénie fonctionnelle peut survenir de manière aiguë en cas de stress soudain ou de surmenage au travail, ou elle est de nature chroniquement lente: chez les femmes après l'accouchement, le syndrome a annulé certains médicaments tels que les antidépresseurs, les neuroleptiques ou des médicaments (alcool, nicotine, etc.).

Comme la maladie mentale est accompagnée d’anxiété, d’insomnie et de peur, toutes les personnes atteintes de maladie mentale subissent rapidement une asthénie.

L'asthénie neurocirculatoire survient lorsque le système nerveux autonome est altéré. Également affecté négativement par le stress, les effets iatrogènes négatifs des médecins. L'hypodynamie, la fatigue chronique, les niveaux élevés de radiation et une mauvaise alimentation conduisent également au développement de l'asthénie neurocirculatoire. Des maladies chroniques des organes respiratoires, une amygdalite, une hyperinsolation et une intoxication chronique de l'organisme peuvent également y conduire.

Certains facteurs augmentent également le risque de contracter cette maladie: fluctuations hormonales, par exemple lors de la prise d'hormones, d'une grossesse ou d'un avortement; conditions mentales héréditaires, infériorité des systèmes neurohormonaux; faible niveau de conditions sociales.

L’asthénie sénile se produit plus souvent chez les femmes âgées, célibataires peu intelligentes, qui vivent dans des villages éloignés et ne peuvent pas s’assurer un niveau de vie élevé. Les modifications irréversibles du cerveau dues à la dégénérescence progressive des neurones en sont la principale raison. La cause de la dégénérescence est constituée par les changements liés à l’âge et les pathologies vasculaires, par exemple leur lésion athéroscléreuse.

Symptômes et signes d'asthénie

Tous les symptômes de l'asthénie sont trois groupes.

♦ Le premier groupe est en réalité une manifestation de l’asthénie en tant que syndrome psychopathologique. Les principaux symptômes associés à ce groupe sont les suivants.

La fatigue est la première chose qui dérange les patients et ils en parlent avec leur médecin de famille. Il est très important de ne pas rater cette plainte et de demander au patient en détail quand elle est apparue et comment elle se manifeste. Nous avons tous l'expérience de la fatigue, mais ce n'est pas de l'asthénie. Il est important que pendant la fatigue, la fatigue reste après le repos et rend la vie beaucoup plus difficile. Ces personnes sont dispersées, anxieuses, inactives et, au fil du temps, perdent complètement leurs performances.

Symptômes végétatifs. Changements dans les vaisseaux sanguins et le cœur: accélération du rythme cardiaque, interruptions de la fréquence cardiaque, sauts de pression. Les réactions dermographiques se produisent facilement. Il peut y avoir de la fièvre ou des frissons, une augmentation de la transpiration locale ou générale. Il y a souvent des malaises gastriques, des troubles dyspeptiques et une constipation spastique. Possible et mal de tête, de caractère et de localisation différents.

Change le sommeil. Le sommeil est peu profond avec beaucoup de rêves désagréables, les gens se réveillent souvent et ne peuvent pas dormir. Après le sommeil, la sensation de repos complet ne vient pas et la somnolence persiste pendant la journée.

Les personnes asthmatiques se sentent relativement bien le matin et le soir leur état empire.

♦ Le deuxième groupe est constitué des symptômes de la maladie sous-jacente, qui se manifestent parallèlement à l’asthénie. Selon la maladie qui gêne le patient, les plaintes peuvent être complètement différentes. Ils sont diagnostiqués par des médecins de différents profils.

L'évolution de l'asthénie est différente selon les maladies. Avec la névrose, le tonus musculaire est élevé, les muscles striés sont particulièrement impliqués. Le tonus musculaire est réduit, s'il y a une défaillance circulatoire chronique, une personne devient lente. Incontinence émotionnelle, pleurs déraisonnables. Penser est difficile et lent. Avec les néoplasies qui affectent le cerveau, la faiblesse et l'apathie sont exprimées. Les symptômes ressemblent à ceux de la myasthénie: irritabilité, hypochondrie, anxiété et pathologie du sommeil.

L'asthénie traumatique, selon le degré de la blessure, peut être à la fois fonctionnelle (cerises) et organique (encéphalopathie). Avec l'encéphalopathie, le patient devient faible. La mémoire se détériore, les émotions sont instables. Ces personnes sont irritables, mais l’État peut radicalement se transformer en léthargie et en indifférence pour l’environnement.

Les nouvelles connaissances sont mal absorbées. Cerebrastenia n'est pas si brillant, mais son cours est long. Avec des soins appropriés, ses symptômes disparaissent pratiquement, mais avec une surcharge minime, ils s'aggravent. Après les infections respiratoires aiguës, l’asthénie a d’abord un caractère hypersténique. La nervosité, une sensation d'inconfort interne et d'irritabilité ne quittent pas les patients. Avec des infections compliquées, une asthénie hyposthénique plus grave se développe. Le patient est inactif, faible et somnolent, alors que tout bruissement l’irrite. Au fil du temps, la capacité de travail et la réticence à travailler diminuent. Au fil du temps, des troubles vestibulaires, des troubles de la mémoire, une distraction de l’attention apparaissent.

♦ Le troisième groupe de symptômes se manifeste par la réaction du patient à son asthénie. La personne ne comprend pas son état et vit, donc le caractère change. Les patients deviennent grossiers, agressifs et perdent souvent leur sang-froid. Si l'asthénie n'est pas traitée, une dépression et une neurasthénie peuvent apparaître.

Traitement de l'asthénie

Afin de soigner l'asthénie, vous devez traiter correctement la maladie contre laquelle elle a pris naissance. Pour cela, il doit être rapidement diagnostiqué et prescrit un traitement approprié. Si un traitement pour la maladie sous-jacente est prescrit, vous pouvez procéder au traitement de l'asthénie elle-même. Pour ce faire, vous devez utiliser le schéma de stade développé, qui est commun dans la pratique des médecins.

Régime du jour. Il est très important de planifier votre horaire quotidien afin de pouvoir vous reposer complètement. Les promenades quotidiennes dans la rue sont particulièrement utiles avant de se coucher. Utile exercice modéré, ils aident à garder le corps en bonne forme. Lorsque l'asthénie est favorablement affectée par des exercices aquatiques, natation, douche. Il est conseillé d’abandonner les habitudes pernicieuses et les excès divers. Certains patients devraient même s'adonner à un type d'activité différent.

Vous avez besoin d'une alimentation saine et équilibrée. Un petit déjeuner nutritif qui fournira un quart du niveau calorique quotidien. Il devrait inclure des atomes de carbone complexes: céréales, céréales, etc. Produits utiles, parmi lesquels le tryptophane, un acide aminé essentiel - produits laitiers, œufs, bananes, viande de dinde, pain à grains entiers. Il est important de manger de la viande, du poisson, des noix et des légumes. Nocif au surmenage, vous avez besoin de temps pour vous détendre. L'effet favorable est l'utilisation de légumes de saison, de fruits et de baies.

Le traitement traditionnel commence par l'utilisation d'adaptogènes - teintures de racine de ginseng, feuilles de citronnelle, herbe d'éleuthérocoque. Bien aider les vitamines en combinaison avec des micro-éléments - Zn, Mg, K, Ca. Vitamine B1 -2,5% - 2 ml par voie intramusculaire, acide ascorbique 5% - 2 ml par voie intramusculaire 1p / jour, durée un mois.

Les nootropiques sont utilisés pour la détérioration de l'activité cérébrale, confirmée par des tests psychologiques ou par des données objectives. Aminalon - acide gamma-aminobutyrique 300-1000 mg / jour. Atsafan a un effet stimulant modéré, une dose de 300 à 1000 mg / jour. Pyriditol améliore le métabolisme énergétique du glucose dans le cerveau, la dose - 0.3-0.4g cours de 1-3 mois. Piracetam - stabilise les fonctions cérébrales, dose: 20-30g / jour.

Il est préférable de confier la prescription d'antidépresseurs à un psychiatre selon des indications strictes. Les antidépresseurs ayant un effet stimulant conviennent mieux. Pyrazidol - 150-200 mg / jour, Azafen - 150-200 mg / jour, Mélipramine - 200-250 mg / jour et inhibiteurs de la monoamine oxydase.

Certaines méthodes de psychothérapie aident également ces patients: thérapie suggestive, relaxation autogène, ergothérapie, sociothérapie et art-thérapie, aromathérapie et musicothérapie.

Médecine alternative: utilisation d'herbes ayant un effet sédatif: menthe, camomille, mélisse. Il peut être pris à la place du thé, qui a un léger effet sédatif.

Le traitement en station de sanatorium est présenté à certains patients, tandis que les loisirs en plein air et les massages relaxants avec éléments de stimulation conviennent à l’esprit.

La santé humaine est normalisée lors d’un traitement complet. Dans le génome des individus, il existe une tendance à l'asthénie qui peut conduire à la chronicité de cet état pathologique. Les traitements préventifs, le manque de stress et le mode de travail correct réduisent considérablement le risque de maladies récurrentes.

Qu'est-ce que l'asthénie et comment se manifeste-t-elle?

Le cidre asthénique ou l'asthénie est un état d'épuisement, une personne se sent fatiguée, elle n'a pas la force de faire un travail physique ou mental, il n'y a pas de «goût» pour la vie.

Ce syndrome accompagne l’état d’apathie et d’impuissance, mais en même temps, une personne est irritable et «jaillit» de toute bagatelle. L'absence de désir sexuel est une autre manifestation caractéristique du désordre asthénique.

L'asthénie peut être confondue avec la fatigue chronique. Les principales différences d’un État à l’autre sont indiquées ci-dessous.

Les causes

L'asthénie peut être organique et fonctionnelle. L'asthénie organique est associée à diverses maladies, en règle générale, de divers systèmes de l'organisme, à des blessures. L'épuisement nerveux sévère, le manque de vitamines, des problèmes de métabolisme et du système immunitaire peuvent conduire à une asthénie.

L'asthénie fonctionnelle peut se développer en présence d'un stress grave. Le syndrome asthénique peut résulter d'une intervention chirurgicale. Il peut se développer après l'accouchement.

Le syndrome peut se développer en raison de l’annulation de certains médicaments (antidépresseurs, antipsychotiques). Le sevrage dans le traitement de l'alcoolisme ou de la toxicomanie peut entraîner une asthénie.

L'asthénie peut se développer en raison d'une perturbation hormonale, comme pendant la grossesse.

Types de maladie

Il existe plusieurs types d'asthénie. Vous trouverez ci-dessous l’une des classifications et les raisons qui l’ont provoquée.

  • stress
  • charge de travail accrue
  • post-partum
  • postinfectieux
  • syndrome de sevrage
  • l'insomnie
  • dépression
  • anxiété

La manifestation des symptômes émettent:

  • asthénie hypersthénique,
  • asthénie hyposthénique.

La survenue du premier type de syndrome asthénique se manifeste par une excitabilité et une irritabilité accrues. La seconde est caractérisée par l'apathie et l'indifférence à l'égard de ce qui se passe autour du patient.

Symptômes du syndrome asthénique

L'asthénie commence progressivement, les symptômes n'augmentent pas de façon notable. Une personne souffre de sautes d'humeur, devient irritable, se sent fatiguée même le matin, il lui est difficile de se concentrer sur les affaires courantes.

Le syndrome asthénique peut être une maladie concomitante et se développer dans le contexte de pathologies mentales ou indiquer son stade initial, des maladies du système cardiovasculaire, du tractus gastro-intestinal, après des infections virales respiratoires aiguës, des crises cardiaques et d'autres maladies.

Les symptômes augmentent souvent dans l'après-midi. Le matin, une personne se sent assez à l'aise, mais plus près du dîner, l'asthénie commence à se faire sentir, se manifestant par une irritabilité ou une apathie, et le soir, le sentiment d'impuissance vous empêche de faire des tâches ménagères sans repos préalable.

Les symptômes de l'asthénie sont très divers, mais ils peuvent être conditionnellement combinés en trois groupes:

  • Groupe I: manifestations psychopathologiques,
  • Groupe II: symptômes de la maladie sous-jacente, dans le contexte duquel le syndrome s'est développé,
  • Le groupe III est associé aux expériences individuelles du patient en raison de son état.

Signes psychopathologiques

Le symptôme principal du syndrome asthénique est la fatigue. Cet état ne disparaît pas après un repos, une personne se sent dépassée et même des forces volontaires ne peuvent pas se résoudre à travailler. La distraction et l'anxiété réduisent la motivation et toute action élémentaire nécessite la dépense d'un grand nombre de ressources émotionnelles. Souvent, les patients souffrant d’asthénie se plaignent d’une diminution de leur activité mentale, de troubles de la mémoire, de peurs déraisonnables et de stress interne. Pour une personne souffrant d'asthénie, l'intolérance est caractérisée par des sons forts, des odeurs fortes, une lumière vive et le toucher pouvant être désagréable.

L'asthénie se manifeste par des troubles du système végétatif. Cela se traduit par une tension artérielle irrégulière, une augmentation de la fréquence cardiaque et d'autres problèmes du système cardiovasculaire.

La transpiration augmente, on observe souvent des paumes humides et froides. Les patients asthmatiques peuvent avoir des frissons, des vertiges et des maux de tête. Il y a une diminution de l'appétit et de la libido. Plaintes fréquentes d'asthme ou d'essoufflement. Chez les femmes, le cycle menstruel peut être perturbé, le syndrome prémenstruel (PMS) peut augmenter.

Un autre symptôme qui parle d'asthénie est le dérangement de sommeil. Dans le contexte de somnolence générale pendant la journée, les patients ont du mal à s’endormir, l’insomnie est fréquente. Sommeil superficiel, une personne se réveille plusieurs fois par nuit, éprouvant des difficultés à dormir par la suite, souvent des cauchemars. Certains patients se sentent «une nuit sans sommeil», bien que ce ne soit pas le cas.

Symptômes d'asthénie associés à la maladie sous-jacente

Si l'asthénie survient à la suite d'autres maladies, les plaintes des patients peuvent être très différentes et dépendent de la maladie sous-jacente.

Pour l’asthénie causée par la névrose, l’augmentation du tonus musculaire est caractéristique. En cas de problèmes de vaisseaux et de circulation sanguine, au contraire, le tonus musculaire est abaissé, le patient se sent léthargé. Souvent, il est difficile pour une personne de contrôler ses émotions, les crises de colère peuvent être remplacées par des larmes. Avec les lésions cérébrales, l'apathie et la faiblesse, l'hypochondrie, s'ajoutent aux symptômes de l'asthénie.

L'asthénie, qui s'est développée sur le fond des blessures, se manifeste par une faiblesse et une irritabilité, alternant avec des périodes d'indifférence complète vis-à-vis de l'environnement.

Le syndrome associé à une infection virale respiratoire aiguë et à la grippe se manifeste par une nervosité accrue, une sensation de malaise interne et une irritabilité. Si la maladie principale a été accompagnée de complications, la personne est inversement faible, même des sons faibles et une lumière intense l'irritent.

Symptômes d'asthénie associés aux expériences du patient en raison de son état

Une personne atteinte du syndrome asthénique a le sentiment que quelque chose ne va pas chez elle, mais elle ne peut pas comprendre la cause de cette affection en raison d'un dysfonctionnement du corps. En conséquence, le personnage se dégrade, son impolitesse, son irritabilité, tout ce qui est petit peut provoquer une agression, en particulier si quelque chose échappe au contrôle du patient.

Il est important de ne pas écarter les symptômes et d’attendre ce qui va se passer, mais de consulter un médecin (un neurologue ou un spécialiste qui observe le patient en relation avec la maladie sous-jacente). Si vous commencez une asthénie, cela peut entraîner une dépression ou une neurasthénie.

Diagnostic et traitement

Diagnostiquer l'asthénie peut être spécialisé dans n'importe quel profil pour lequel le patient s'est tourné vers le traitement de la maladie sous-jacente. Une conversation détaillée avec le patient au cours du cours, à propos des habitudes de sommeil, du degré de fatigue et des relations avec les collègues et les membres de la famille, aidera à poser un diagnostic. Des consultations supplémentaires du neurologue et du psychothérapeute peuvent être nécessaires.

Le traitement de l'asthénie est étroitement lié au traitement de la maladie sous-jacente dans laquelle il s'est développé. Lorsque le traitement de la maladie qui a provoqué le syndrome asthénique est prescrit, vous pouvez commencer le combat.

Le traitement de l'asthénie implique une modification du régime quotidien et de la nutrition, la prise de médicaments (si nécessaire), et non des méthodes de traitement médicamenteux.

Routine quotidienne

Lorsque l'asthénie est importante pour observer l'équilibre du repos et du travail, prenez éventuellement des pauses pour vous reposer. Il est nécessaire de trouver du temps pour les promenades quotidiennes, mieux avant le coucher. L'exercice devrait être modéré pendant environ une demi-heure par jour. Cela peut être des exercices du matin ou des exercices du soir. Après l'exercice, vous devez prendre une douche de contraste. Améliorer la condition et des leçons de natation régulières.

Le refus de travailler de nuit au travail et de dormir environ 8 heures profitera à un patient atteint du syndrome asthénique.

Il est important d’éviter le stress et d’établir un environnement confortable à la maison et au travail pour éviter les conflits.

Il est important d'abandonner les mauvaises habitudes (alcool, nicotine).

Régime alimentaire

Il est important que les patients asthmatiques équilibrent leur alimentation en assurant un apport suffisant en protéines et en vitamines dans le corps. Il est préférable de privilégier les variétés de viande et de poisson faibles en gras, les œufs et les légumineuses, les légumes verts, les légumes frais et les fruits de votre alimentation. Il est important d'inclure des aliments riches en tryptophane (dinde, bananes, œufs) dans l'alimentation.

Une attention particulière devrait être accordée au petit déjeuner. Il doit contenir beaucoup de calories et être composé de glucides complexes. La préférence devrait être donnée aux céréales (flocons d'avoine, sarrasin).

Traitement de la toxicomanie

En cas d’asthénie, un traitement médicamenteux est prescrit en tenant compte de certaines manifestations cliniques. En règle générale, les médicaments sont prescrits dans les groupes suivants, mais le traitement ne comprend pas nécessairement tous les médicaments énumérés ci-dessous:

  • adaptogènes (eleuterakokkk, racine de ginseng),
  • complexes vitaminiques additionnés d'oligo-éléments calcium, potassium, zinc, magnésium (les vitamines B et C sont habituellement prescrites par voie intramusculaire),
  • nootropiques (prescrit pour les troubles de la circulation sanguine du cerveau),
  • les antidépresseurs (les médicaments de ce groupe ne sont prescrits que par un psychiatre ou un psychothérapeute),
  • les tranquillisants et les neuroleptiques (également pris strictement sur ordre du médecin),
  • les sédatifs.

Méthodes sans drogue

Lors du traitement de l'asthénie, les traitements non pharmacologiques suivants peuvent être utilisés:

  • psychothérapie
  • physiothérapie
  • prendre des décoctions d'herbes apaisantes.

La psychothérapie pour les patients atteints du syndrome asthénique peut être orientée vers la lutte contre les syndromes névrotiques, l'augmentation de la motivation et la réduction de l'anxiété. Cela peut être une thérapie de groupe ou individuelle. Les techniques suivantes peuvent être utilisées: hypnose, auto-hypnose, auto-entraînement. En outre, si nécessaire, des méthodes de programmation neuro-lingvestique, de thérapie cognitivo-comportementale peuvent être utilisées. Gelshtalt-thérapie, une thérapie psychodynamique aidera le patient à trouver la relation entre les conflits intrapersonnels et le syndrome asthénique.

La physiothérapie pour l'asthénie peut inclure les procédures suivantes:

  • Thérapie d'exercice,
  • l'hydrothérapie,
  • l'acupuncture,
  • différents types de massages.

Lorsque l’asthénie peut soulager les symptômes des infusions de camomille, d’agripaume, de menthe ou de mélisse.

Le syndrome asthénique est une maladie assez commune qui réduit considérablement la qualité de vie. L'asthénie, laissée sans surveillance, peut entraîner de graves troubles mentaux, tels que la neurasthénie ou la dépression. C'est pourquoi il est important de consulter un spécialiste à temps et de commencer à combattre le syndrome.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie