Les filles, les garçons! C'est très important! Quand mon enfant avait 2 ans, dans tous les cas, j'ai chassé de moi l'idée de l'autisme. En outre, personne ne l'a diagnostiqué à cet âge. Mais quand il a eu 3 ans et que nous avons, grâce à nos propres examens de l’enfant (et non par le biais des soins de santé municipaux), reçu un diagnostic présomptif - beaucoup de temps a été perdu. Bientôt il 4. Le travail est excellent, il y a des résultats. MAIS Si on m'avait proposé de passer ce test il y a 2 ans, je pourrais changer beaucoup plus. Y compris la condition de l'enfant pendant ces années et la composante morale et matérielle! Santé à tous les enfants. Toutes les mamans. Bien sûr, l'ignorance est un bonheur, mais le manque de sensibilisation de base de la société peut avoir des conséquences désastreuses. Tout bon et bonne chance.

Test de dépistage de l'autisme pour les jeunes enfants de 18 à 30 mois

Diagnostic de l'autisme chez les enfants et les adultes (tests)

Quelle est la cause de la maladie?

Le fondement de la maladie est une violation du développement du cerveau, qui se traduit par la proximité de la personne, les intérêts limités et la répétition des actions. Tous ces symptômes sont détectés chez un enfant de moins de 3 ans. La maladie a une base génétique. Il existe des adeptes de la théorie liant la survenue de la maladie à la vaccination dans l’enfance. Cependant, cette hypothèse n'a pas été confirmée par les scientifiques.

Selon les données sur la santé dans le monde, ce diagnostic est posé sur 88 enfants sur la planète. Il convient de noter que l'incidence de la maladie chez les garçons est beaucoup plus élevée (environ 4 fois). Le nombre de personnes atteintes d'autisme a augmenté depuis les années 80 du vingtième siècle. Cela est dû aux nouvelles approches dans le diagnostic de la maladie. Dans le même temps, il n’est pas clair dans quelle mesure la prévalence de ce trouble a augmenté.

Comment diagnostiquer l'autisme en vous-même?

Beaucoup se demandent comment diagnostiquer l'autisme en eux-mêmes? Avec un tel diagnostic, il existe des signes évidents affectant de nombreux comportements sociaux et les frais de ménage. Ces patients répètent les mêmes gestes, sont enclins à mener des rituels, ont recours à une certaine séquence pour s’habiller, placer des objets dans leur chambre, s’appuyant sur leur propre idée. Mais un tel comportement caractérise parfois des personnes absolument en bonne santé.

Alors, comment reconnaissez-vous les symptômes de l'autisme vous-même? Pour une définition plus précise de la maladie, un test d'autisme chez l'adulte est proposé. Il convient de noter qu'il existe de nombreux tests de ce type et qu'ils ont tous leur propre principe. Vous pouvez prendre n'importe quel test d'autisme en ligne.

Listons les plus communs:

  • Aspie Quiz - révèle les caractéristiques de l'autisme chez les adultes. Il comprend 150 questions.
  • Le test RAADS-R est une échelle permettant de calculer les traits douloureux. Il est inutile de le mener en présence de peurs publiques, de schizophrénie, de troubles dépressifs, de troubles obsessionnels compulsifs, de psychopathies, de troubles anxieux, d’anorexie et de toxicomanie.
  • Échelle d'Alexithymie de Toronto - peut déterminer les troubles cognitifs et affectifs dans la description d'expériences personnelles et de sensations corporelles, la présence d'un faible niveau de symbolisation.
  • TAS20 - alexithymie. Le patient n'est pas capable de décrire l'émotion d'une autre personne ou la sienne. L'absence de plan verbal est révélée. L'incapacité à transmettre un sentiment est inhérente à 85% des patients autistes.
  • Test AQ - test de Simon Baron-Cohen. Son possible d'identifier le coefficient de la maladie.
  • Le test EQ est une échelle qui aide à identifier le niveau d'empathie.
  • Test QS - évaluation du niveau de systématisation.
  • Test SPQ - teste le niveau des traits schizoïdes.

Les premiers signes de maladie

Habituellement, les premiers signes d'autisme apparaissent à l'âge de 2 ans. Avant cet âge, tout écart par rapport à la norme peut disparaître et changer pour le mieux. Mais à 2 ans, le bébé devrait avoir les compétences les plus simples et comprendre le discours d'un adulte. Cela peut être jugé par ses réponses.

Essayons de noter toutes les déviations dans le comportement du bébé, ce qui devrait alerter les parents:

  • L'enfant ne veut pas regarder dans les yeux.
  • Parlant de lui-même, il utilise la 2ème ou 3ème personne.
  • Répétant constamment les mêmes mots.
  • Il a commencé à parler, mais il y a eu une perte progressive de la parole.
  • Marqué mugissant.
  • Manque d'intérêt pour les jeux.
  • Aliénation de ses pairs.
  • Ignorer les parents.
  • Secoue constamment la tête et se balance.
  • Se lève sur les chaussettes.
  • Mordille les doigts et les mains.
  • Agressif et hystérique.
  • Frapper son visage.
  • Les étrangers lui font peur.
  • Peur des sons, surpris par eux.

Il est à noter que si vous remarquez certains de ces signes chez votre enfant, cela ne signifie pas nécessairement la présence d'autisme. Mais faites toujours attention à l'enfant et montrez-le à un spécialiste.

Beaucoup de parents s'intéressent à la façon de déterminer l'autisme chez l'enfant lui-même. Il existe un petit test de diagnostic basé sur trois questions:

  • Votre enfant préfère-t-il regarder un point, même si vous essayez de lui montrer quelque chose d'intéressant?
  • Votre enfant a-t-il indiqué quelque chose non pas dans le but de le recevoir, mais dans le but de partager avec vous un intérêt?
  • Aime-t-il jouer avec des jouets, répéter des gestes et reproduire des adultes?

Si vous répondez par la négative aux trois questions, il s'agit d'un motif sérieux de suspicion. Si vous avez répondu positivement, alors vous êtes probablement confronté au retard habituel dans le développement de la parole, mais pas à l'autisme. Il y a aussi la pratique américaine d'identifier l'autisme chez les enfants. Aux États-Unis, de tels tests d'autisme prennent jusqu'à 15 ans. On l'appelle "Test d'autisme pour enfants".

La première partie du test.

  • Votre enfant aime-t-il s'asseoir sur vos genoux ou être dans vos bras?
  • Comme il est passionné de jeux.
  • Est-ce que le contact avec d'autres enfants.
  • Est-ce que l'imitation d'action dans le jeu.
  • Est-ce qu'il pointe le sujet avec son index.
  • Est-ce que n'importe quel sujet afin de montrer aux parents.

La deuxième partie du test.

  • Dirigez votre enfant vers le sujet avec votre index et observez attentivement sa réaction. Le regard du bébé ne doit pas s’arrêter sur votre doigt. L'enfant devrait regarder le sujet.
  • Observez si votre bébé vous regarde dans les yeux.
  • Demandez à votre enfant de vous préparer du thé dans un bol en jouet. Combien cette occupation a suscité de l’intérêt pour lui.
  • Donnez à l'enfant des cubes et demandez à construire une tour.

Si vous obtenez un résultat négatif pour la plupart des tâches, le niveau d'autisme est assez élevé.

Il y a un certain nombre de tests intéressants sur les images.

Test d'autisme. Comment vérifier indépendamment le statut de l'enfant

L'autisme appartient à la catégorie des maladies congénitales, dans lesquelles les enfants ont des difficultés à communiquer avec les autres. Ils ne sont pas capables de comprendre les émotions de leurs proches et amis et d’exprimer leurs émotions personnelles. Ils ont exprimé des difficultés à parler, jusqu'à une diminution de l'intelligence.

Les principaux symptômes de cette maladie apparaissent le plus souvent dans la petite enfance. Les symptômes évidents de la maladie comprennent: un retard mental, un désintérêt des parents et des personnes de son entourage, un petit vocabulaire lors de la communication, et parfois un manque total de langage, un comportement agressif et autres.

Diagnostic de l'autisme chez les enfants à l'aide de tests.

Pour le diagnostic de l’autisme, utilisez certains critères selon lesquels le médecin traitant évalue le comportement et la condition de l’enfant. Un diagnostic précoce de l'autisme et son traitement rapide permettront au patient de récupérer son potentiel plus rapidement. Afin de déterminer la spécificité du décalage dans le développement d'un patient, le médecin traitant applique divers tests d'autisme chez les enfants.

Vous pouvez vérifier indépendamment l'état de développement de votre enfant:

  1. Lorsqu'ils identifient des signes d'autisme, les parents doivent contacter un spécialiste pour obtenir de l'aide. Le médecin traitant se verra attribuer un examen approprié et effectuera certains tests qui aideront au diagnostic de l'autisme chez un enfant. Un diagnostic précoce et opportun des troubles mentaux contribuera à aggraver la détérioration et à réduire les symptômes futurs. Mais en même temps, il peut arrêter de regarder les images sur le mur, les objets très lumineux. Il ne peut pas regarder dans les yeux, et s'il regarde, ce n'est pas pour longtemps et d'une certaine manière par hasard. Ces écarts de développement peuvent être détectés dès six mois, et parfois même plus tôt.
  2. L'enfant réagit aux stimuli externes - luminosité, volume. Si maman commence à éclater de rire, il a peur et n'est pas heureux.
  3. Dans les bras de la mère ne peut pas prendre une position confortable. L'enfant est soit très tendu, soit trop détendu.
  4. Le bébé a un comportement moteur anormal. Il est parfois indifférent et inhibé ou, au contraire, agité et trop agité.
  5. Il y a des mouvements monotones et obsessionnels: des rotations avec des poignées, se balançant d'un côté à l'autre. Et tout cela est accompli avec la capacité de marcher et de s’asseoir.
  6. L'enfant peut avoir un hyper-attachement à la mère ou il est complètement indifférent à sa présence.
  7. L'enfant ne veut pas répéter le mouvement pour les adultes. Il est complètement indifférent à l’apprentissage, ne fait pas signe en arrière, ne répète pas les sons et les mots.


Les spécialistes de l'une des cliniques pour enfants de Boston ont mis au point un test permettant de diagnostiquer l'autisme chez les enfants. Cette technique utilise un équipement médical spécial. L'électroencéphalographe enregistre l'activité électrique du cerveau à l'aide d'électrodes spéciales.

Des milliers d'enfants (âgés de deux à douze ans) ont participé à cette enquête. Les scientifiques ont identifié 33 séquences associées à la présence d'autisme chez l'enfant. L'enquête a été répétée dix fois. Précision du diagnostic - 90%. Ainsi, un encéphalogramme, dans certains cas, est capable de détecter la présence d'autisme.

Tests de dépistage de l'autisme chez les enfants et les adultes.

Il existe un groupe de tests pour l'autisme conçu pour déterminer les traits de l'autisme chez l'adulte et l'enfant (dépistage). Ces tests ne remplacent pas le diagnostic officiel mais rendent l'autodiagnostic plus objectif.

Voir certains de ces tests:

  • Le psychologue Simon Baron-Kogan du Centre d'étude de l'autisme chez l'adulte à Cambridge a créé une échelle permettant de déterminer les symptômes de l'autisme chez l'adulte, ou coefficient AQ. Le test QA comprend 50 questions et est une échelle permettant de déterminer l'autisme. Décodage: QA> = 26 - le niveau de traits autistiques a augmenté. Avec le résultat d'une valeur inférieure, on peut parler de la non activité du sujet. QA> = 32 - le niveau de traits autistiques est élevé, c'est-à-dire que la probabilité de devenir autiste est élevée.
  • Tests pour les caractéristiques cognitives. Ces tests évaluent les caractéristiques de la pensée, aident à identifier la capacité à répondre aux émotions et aux pensées des gens, la capacité à contrôler le comportement.
  • Tests de troubles comorbides. Ce groupe de tests est conçu pour détecter des troubles secondaires concomitants du syndrome d'Asperger, tels que l'alexithymie (difficulté à comprendre votre humeur et vos émotions personnelles). Selon l'échelle des alexithymies de Toronto, on peut déterminer la capacité du sujet à distinguer les sensations corporelles des sentiments. Il a été prouvé que 85% des autistes sont alexithymiques.

Voici un exemple de test effectué aux États-Unis sur des enfants de moins de 15 ans afin de détecter d'éventuels problèmes, intitulé: "Test d'autisme pour les jeunes enfants " (SNAT).

  • Votre enfant aime-t-il être tenu dans ses bras, agité ou empalé sur ses genoux?
  • Est-ce qu'un enfant aime jouer avec vous?
  • Est-ce qu'il s'intéresse aux autres enfants?
  • Votre enfant imite-t-il les actions du jeu?
  • Votre enfant utilise-t-il l'index pour identifier le sujet qui l'intéresse?
  • Votre enfant a-t-il apporté un objet à la maison pour le montrer?
  • Essayez d’attirer l’attention de l’enfant en le pointant du doigt avec l’objet. Dites \ "Look \" ou dites le nom du jouet. Regardez la réaction de l'enfant. L'enfant ne devrait pas suivre la main. Il doit regarder l'élément que vous avez indiqué.
  • Le bébé regarde-t-il dans les yeux d'un étranger?
  • Donnez une cuillère et une tasse à l'enfant et demandez-lui de vous préparer du thé. Est-ce que l'enfant joue à ce jeu?
  • L'enfant pointe-t-il l'emplacement d'un objet avec un doigt si vous le demandez?
  • Un enfant peut-il construire une tour de cubes?

Avec le plus de réponses négatives, le risque d'autisme est élevé.

Pour juger de la présence de l'autisme chez un adulte, les observations suivantes peuvent être faites:

  1. La présence de deux des signes suivants:
    • Manque de compétences de base en communication (contact visuel, gestes, expressions faciales).
    • Il n'y a pas de relation avec les autres.
    • Incapacité de trouver un métier intéressant, divertissement.
    • Impossibilité d'exprimer le concept et les émotions.
  2. La présence de l'un des exemples suivants:
    • Il n'y a pas ou retardé le développement du discours conversationnel.
    • Il n'y a aucune initiative pour démarrer une conversation ou pour soutenir une conversation.
    • Les mots et les phrases sont constamment répétés.
    • Incapacité d'imiter une action.
  3. La présence de l'un des signes suivants:
    • Attachement à certains objets, lieux, stéréotypes.
    • La manifestation d'un intérêt accru pour les rituels qui n'a pas beaucoup de sens.
    • Mouvements répétitifs avec les bras ou les jambes, le corps.
    • Intéresser seulement une certaine partie des sujets.

Dans le diagnostic de l'autisme, un point important est la capacité de distinguer la maladie de diverses autres anomalies du développement du bébé, telles que les maladies génétiques, la paralysie cérébrale, pouvant également entraîner un retard mental chez l'enfant, etc. Pour établir le diagnostic, une commission médicale est nommée La composition du pédiatre traitant, psychologue, psychiatre, neurologue. La commission peut inclure des parents de l'enfant, des enseignants qui ont des informations importantes et nécessaires sur l'enfant depuis la naissance.

L’autisme appartient au groupe des maladies incurables. Cependant, une détection rapide de la maladie et le fait de travailler avec un enfant malade à temps peuvent aider à réduire les symptômes de l’autisme, ce qui aidera l’enfant à apprendre à communiquer avec d’autres personnes et à vivre pleinement dans la société.

Test AQ

Test AQ

Le psychologue Simon Baron-Kogan et ses collègues du Centre d'étude de l'autisme de Cambridge ont mis au point une échelle permettant de déterminer les signes d'autisme chez les adultes, ou le coefficient d'autisme QA. Lors de la première expérience sérieuse d'utilisation du test, le score moyen du groupe témoin était de 16,4. Quatre-vingt pour cent des autistes ou des syndromes apparentés obtiennent un score de 32 points ou plus. Le test n’est pas un outil de diagnostic, et beaucoup de ceux qui reçoivent 32 points et plus, c’est-à-dire un résultat qui correspond aux critères de l'autisme pulmonaire ou du syndrome d'Asperger, note l'absence de difficultés dans la vie quotidienne.

Dans cette mise en œuvre de test, la valeur de AQ de 26 et plus est considérée comme élevée, et de 32 et plus - élevée

Dans le test, il y a cinq sous-échelles, dans chacune desquelles vous pouvez obtenir de 0 à 10 points. Plus le score est élevé, plus les signes d'autisme sont prononcés dans la sous-échelle.

Répondez à toutes les questions

Le test a été tiré de [1] en prenant en compte la correction dans la "clé" pour interpréter le test par la référence [3]. Des niveaux élevés et élevés d'AQ ont été sélectionnés sur la base des données [1,2]. Lors de la compilation du test, la traduction en russe du test AQ a été utilisée [5]. [3,4] - Versions anglaises du test AQ.

Entretien Eric Rubinstein: "La schizophrénie chez les enfants n'existe pas vraiment"

Chercheur dans le domaine de l'épidémiologie de l'autisme et d'autres troubles du développement concernant le diagnostic, le diagnostic erroné et l'aide éventuelle

Eric Rubinstein, Ph.D., est chercheur à l'Université de Wisconsin-Madison. Il étudie des méthodes épidémiologiques et statistiques permettant de mieux comprendre les divers facteurs qui affectent les personnes atteintes de troubles du spectre autistique et d'autres déficiences intellectuelles. Ci-dessous, une interview du Dr Rubinstein, qu'il a fournie lors de la IIIe Conférence scientifique et pratique internationale «Autisme. Choisir un itinéraire.

Recherche Pionnier oublié de l'autisme en provenance de Russie

Grunya Sukhareva, un psychiatre soviétique, a décrit l'autisme 20 ans avant Leo Kanner et Hans Asperger, bien que ce mérite ne soit guère évoqué.

En 1925, Grunya Sukhareva a publié un article scientifique décrivant les caractéristiques autistes de six garçons. Ses descriptions différaient par un langage simple, et étaient donc accessibles aux non-spécialistes, et en même temps elles se caractérisaient par des détails et une claire sympathie pour les patients.

Question réponse. Autisme ou retard mental / mental: comment comprendre?

Analyste du comportement et mère de son fils autiste sur ce qu'il faut rechercher si l'enfant a un retard de parole

Beaucoup de jeunes enfants d'âge préscolaire ont un retard de parole. Dans certains cas, le retard du développement de la parole est un signe de quelque chose de plus, y compris l'autisme. Pour les parents, la question de savoir ce que signifie le retard de parole de leur enfant peut être extrêmement difficile et pénible, en particulier lorsqu’ils essaient de trouver un spécialiste de l’autisme, qui reste très difficile à trouver. Je le sais de ma propre expérience. Dans cet article, je souhaite décrire brièvement ce qui est important à surveiller en cette période d'incertitude. Je tiens également à souligner ce que les parents peuvent faire, qu’il s’agisse de l’autisme ou du développement «retardé» de la parole (mentale).

Entretien: "Les drogues pour l'autisme vont commencer à apparaître comme des champignons après la pluie"

Tatyana Stroganova - sur la trajectoire individuelle du traitement et des médicaments qui commencent déjà à être testés

Recherche sur l'autisme au cours de la dernière décennie à la hausse - demande du public trop forte pour progresser dans ce domaine. Peut bientôt apprendre à guérir. Nous poursuivons notre conversation avec le neurophysiologiste, responsable du Laboratoire de recherche sur l'autisme au MGPPU Tatiana Alexandrovna Stroganova.

Entretien: "Dans le monde scientifique, l'ambiance est d'un optimisme incroyable"

Tatiana Stroganova, neurophysiologiste - à propos des dernières découvertes dans le domaine de l'autisme

Nous avons discuté avec un neurophysiologiste russe, un docteur en sciences biologiques et professeur au département de psychophysiologie liée à l'âge de la Faculté de psychologie clinique et spéciale de l'Université de psychologie et de pédagogie de la ville de Moscou, responsable du Centre de recherche neurocognitive (MEG-Center) et du Laboratoire de recherche sur l'autisme Tatyana Aleksandrovrov. Aujourd'hui est la première partie de cette conversation.

Entretien "Si le nombre de personnes atteintes de TSA est inconnu, il est trop facile d’ignorer l’autisme."

Quelle est la prévalence de l'autisme et pourquoi il est très important de le définir en Russie

En Russie, une étude sera menée pour la première fois sur la prévalence des troubles du spectre autistique (TSA) chez les enfants. Cette étude déterminera combien de fois l’autisme est retrouvé en Russie, ce qui est nécessaire pour prendre des décisions concernant la fourniture de services sociaux et éducatifs aux enfants et aux adultes atteints de TSA. Le plan d'étude sera mis au point en collaboration avec le professeur Mourin Dorkin, titulaire d'un doctorat en épidémiologie et professeur de santé et de pédiatrie à l'Université du Wisconsin (États-Unis), qui possède une vaste expérience de la réalisation d'études similaires aux États-Unis et dans d'autres pays du monde.

Recherche L'autisme est plus fréquent chez les filles qu'on ne le pensait auparavant.

Une nouvelle analyse d’études existantes a montré que le rapport garçons / filles autistes était de 3 à 1

De nouvelles données suggèrent que les filles avec autisme sont plus susceptibles d'avoir des diagnostics incorrects, elles sont ensuite diagnostiquées ou ne sont pas diagnostiquées du tout.

Entretien "Au cours des dernières années, les attitudes envers l'autisme ont changé dans le monde entier."

Dr. Andy Shea à propos des changements dans le domaine de l'autisme en Russie et dans le monde et de l'espoir pour l'avenir

Andy Shea est biologiste et vice-président directeur de la recherche chez Autism Speaks. En 2008, il a lancé le lancement de l'Initiative mondiale sur la santé et l'autisme, qui fournit un soutien méthodologique et technique à l'élaboration d'approches nationales de l'autisme pour les gouvernements et les organisations mères dans différents pays du monde.

Entretien "Je n'ai pas dépassé mon autisme, je l'ai grandi"

Entretien avec l'un des intervenants de la IIe Conférence scientifique et pratique internationale «Autisme. Route Selection, une assistante sociale, une mère adulte atteinte de TSA et une femme atteinte du syndrome d'Asperger

Dina Gassner est une militante et travailleuse sociale spécialisée dans le soutien direct aux adolescents et aux adultes ayant une déficience intellectuelle et un trouble du développement. Son travail est inspiré par son fils de 26 ans, Patrick, qui étudie à la Marshall University dans le cadre d'un programme pour étudiants en autisme. Le syndrome d'Asperger a été diagnostiqué à Dina Gassner à l'âge de 38 ans.

Question réponse. Quel est le lien entre l'autisme et le retard mental?

Réponse de l'expert à la question des parents sur le sens du diagnostic de «retard mental» dans l'autisme

Il est possible que le fonctionnement de votre fils réponde actuellement aux critères de retard mental, mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il souffre de retard mental.

Groupe

"Vous pouvez!" Autisme - un nouveau look

Les informations

Description: Aujourd'hui, l'autisme révèle tous les 59 enfants dans le monde.

(statistiques officielles - 1 enfant sur 59 a un trouble du spectre autistique)

#You Can, #youcanautism Montrer tout...
- C'est une communauté pour les personnes autistes, les parents, les éducateurs, les bénévoles, tous ceux qui s'intéressent à ce sujet et qui sont touchés par l'autisme.

Un enfant autiste peut apparaître dans n'importe quelle famille, quels que soient sa richesse, son statut social ou son lieu de résidence. Ce n’est PAS la faute des parents, mais plus tôt les parents s’intéresseront aux besoins particuliers de leur enfant, plus la socialisation sera efficace.

L'autisme est un handicap invisible. On en parle rarement dans la société, et s’ils le disent, les mots sont généralement empreints de stéréotypes, d’absurdités et de mythes.

Dans la presse, les autistes sont souvent appelés "autres", "autres", "pas comme les autres". Est-ce vrai? Seulement à première vue. Où avez-vous vu EXACTEMENT la même personne que vous?

Nous sommes tous différents, mais nous sommes tous humains.

L'invalidité crée des difficultés supplémentaires, mais ne change pas l'essentiel: les personnes avec autisme peuvent tout aussi bien apprendre, travailler, se faire des amis, s'aimer et mener une vie bien remplie, comme tout le monde. Ce n'est que pour y parvenir que les personnes atteintes d'autisme et leurs familles ont besoin du soutien de la société.

Jusqu'à présent, les enfants autistes regardaient dans les transports, sortaient les enfants «ordinaires» des bacs à sable, évitaient et s'émerveillaient. Les adolescents et les adultes autistes se voient souvent refuser le droit à l'éducation, au travail et à des soins médicaux décents.

Tout cela est dû à l'ignorance et à l'ignorance.

L'autisme est un ensemble complexe de caractéristiques et de diverses maladies des systèmes nerveux, immunitaire, etc. systèmes du corps. MAIS! L'autisme ne rend pas une personne "étrangère", "autre" ou "en quelque sorte pas si". L'autisme ne rend PAS une personne stupide ou inférieure, car ils ne la rendent pas imparfaite - couleur de la peau, sexe ou âge.

Il n'y a pas de pilule pour l'autisme, mais tout le monde peut aider les autistes à mieux vivre. L'essentiel est que pour cela il vous faut:

respect, compréhension et acceptation.

Pourquoi le projet a-t-il été créé?

1. Premièrement, pour tenir adultes et enfants autistes.
Si vous êtes autiste, sachez que vous pourrez réaliser tout ce que vous voulez! Que le chemin menant au but semble long, il sera maîtrisé en allant. Laissez tout autour de doute, nous croyons que vous allez réussir! # Vous pouvez, vous n'êtes pas seul.

2. Deuxièmement, diffuser l’information sur l’autisme aussi largement que possible. Le sujet concerne tout le monde, mais beaucoup de gens n’ont pas entendu parler de l’autisme ou l’ont entendu, mais si brièvement que l’idée est loin de la réalité. En notre pouvoir pour le réparer!

3. Troisièmement, partager leurs succès et leurs réussites d’enfants «spéciaux». Mamans et pères, chaque exploit de votre enfant est important, non seulement pour votre famille, mais aussi pour tous ceux et celles qui ont été confrontés à l'autisme. Partagez votre expérience personnelle. Aidez quelqu'un d'autre à croire en vous et en votre enfant! Les enfants et les adultes autistes peuvent faire plus qu'imposer des mythes.

Comment identifier l'autisme chez les enfants de moins de 6 ans: signes, tests

Contenu de l'article:

Aujourd'hui, dans le monde de l'autisme (trouble du spectre de l'autisme ou TSA), tous les 88 enfants souffrent. Cet état mental douloureux est bien traitable dans la petite enfance. Vous trouverez ci-dessous des informations qui vous aideront à comprendre les causes de l’autisme. Des tests spéciaux dans l'article aideront à évaluer l'inclinaison de l'enfant dans les TSA. Cependant, nous devons nous rappeler que seul un pédopsychiatre peut poser un diagnostic correct et exact.

Pourquoi le bébé développe-t-il l'autisme?

L'autisme est un état d'esprit douloureux, une personne est immergée en elle-même, le désir de fuir le contact avec le monde extérieur.

Auparavant, lorsque l'autisme n'était pas une maladie bien étudiée, on pensait qu'il était dû à des facteurs psychosociaux qui affectaient l'enfant pendant son développement. Mais au fil du temps, des médecins et d'autres spécialistes des domaines de la psychologie et de la psychiatrie ont conclu que les facteurs biologiques sont la principale cause de l'autisme.

  • Troubles métaboliques congénitaux qui font que le fœtus fait ses débuts dans l’utérus. Dans ce cas, au niveau pathogénique, il existe une divergence dans la production de certains neurotransmetteurs et hormones.
  • Processus auto-immuns dans lesquels il y a une défaillance dans la formation des cellules nerveuses normales et leurs connexions les unes aux autres. Ces troubles intra-utérins précoces sont à la base de diverses pathologies du cerveau.
  • Complications prénatales ou postnatales. Il s’agit notamment de la rubéole chez la mère pendant la grossesse, de la syphilis différée après la naissance, de la méningite, des rhumatismes, de l’encéphalite et d’autres maladies infectieuses graves.
  • Facteurs héréditaires.
  • Désordres biochimiques dans le corps qui se développent in utero.
  • Altération des fonctions cognitives et de la parole.
  • Troubles de la sphère émotionnelle.
  • L'interaction simultanée de plusieurs des facteurs ci-dessus.

Quels sont les signes de TSA chez les enfants d'âge préscolaire?

Comment les parents peuvent-ils indépendamment tester un enfant pour l'autisme par des tests?

Une personne sans éducation spécialisée aura beaucoup de mal à identifier une maladie aussi complexe que l'autisme. Cependant, cette pathologie a des manifestations particulières qui devraient susciter la suspicion chez les parents de l'enfant. Les manifestations symptomatiques de l'autisme diffèrent selon l'âge de l'enfant. Dans la majorité des cas, l'autisme infantile est diagnostiqué à l'âge de 2 ou 3 ans, car c'est durant cette période que le comportement atypique de l'enfant se manifeste plus spécifiquement.

Autisme chez les bébés jusqu'à un an

Chez les jeunes enfants de moins de 1 an, les symptômes du TSA sont très flous et peuvent souvent être mal compris. Pour identifier les violations chez ces enfants, les parents peuvent effectuer plusieurs tests. Les résultats de ces tests ne doivent pas être interprétés indépendamment, car un diagnostic précis ne peut être posé par un spécialiste qualifié qu'après un travail approfondi avec l'enfant.

Les parents d’enfants de moins d’un an peuvent être alertés par:

  • manque de concentration du regard sur la mère, alors que l'enfant peut rester longtemps en contact avec tout autre objet
  • l'enfant ne regarde pas dans les yeux, ses yeux sont «vides»;
  • le bébé n'a pas besoin de contact étroit avec la mère;
  • l'enfant a des mouvements monotones répétés;
  • l'enfant commence à tenir la tête en retard ou à s'asseoir de manière autonome, car il y a violation du tonus musculaire.

Un diagnostic plus sérieux de l'autisme implique l'identification de certains marqueurs pouvant indiquer le risque de développer la maladie. L'un de ces marqueurs est une augmentation atypique du cerveau et du volume de liquide céphalo-rachidien chez les enfants âgés de 6 à 9 mois.

Test M-CHAT pour les enfants de 1 à 3 ans

Aujourd'hui, l'un des tests les plus courants pour le diagnostic de l'autisme chez les enfants âgés de 1 à 3 ans est le M-CHAT. Ce test comprend 20 questions auxquelles un parent doit répondre «oui» ou «non». Plus les réponses sont négatives, plus le risque d'autisme est grand.

Questions de test M-CHAT:

  1. Si vous pointez un enfant sur un objet, le regardera-t-il?
  2. Avez-vous déjà soupçonné que votre enfant était sourd?
  3. Est-ce que l'enfant joue à des jeux en discutant avec des jouets (pour le plaisir)?
  4. Est-ce que l'enfant aime grimper sur des meubles ou des dessins sur le terrain de jeu?
  5. Est-ce que l'enfant fait des mouvements avec ses mains ou ses doigts devant ses yeux?
  6. L'enfant pointe-t-il du doigt l'objet qu'il veut recevoir (un jouet ou une friandise)?
  7. L'enfant pointe-t-il les objets qui ont retenu son attention (un oiseau dans un arbre, une grosse voiture sur la route)?
  8. Est-ce que l'enfant a des contacts avec ses pairs?
  9. Est-ce que l'enfant prend et apporte des objets pour que vous puissiez les voir?
  10. Est-ce que l'enfant répond à son nom?
  11. Est-ce que l'enfant vous sourit?
  12. Un enfant a-t-il des accès de colère à cause des bruits forts et du bruit?
  13. Un enfant peut-il marcher?
  14. Lorsque vous parlez à un enfant, ses yeux sont-ils concentrés sur vos yeux?
  15. Est-ce que l'enfant essaie de répéter vos mouvements?
  16. Si vous vous penchez brusquement sur quelque chose, est-ce que l'enfant fait attention à l'objet de votre intérêt?
  17. Est-ce que l'enfant essaie d'attirer votre attention?
  18. Est-ce qu'un enfant (sans faire de gestes) comprend ce que vous lui dites?
  19. Est-ce que l'enfant regarde votre réaction quand quelque chose d'inhabituel se produit?
  20. Est-ce que l'enfant aime se balancer sur une balançoire ou se balancer sur les genoux de sa mère?

Test CARS pour les enfants de 2 à 6 ans

Pour diagnostiquer l'autisme chez les enfants âgés de 2 à 6 ans, utilisez l'échelle CARS. L'échelle comprend 15 sphères, qui sont ensuite divisées en 4 déclarations. Le numéro d'approbation correspond à l'estimation (par exemple, si l'assertion numéro 2, l'évaluation dans cette zone sera 2). Pour calculer le résultat, il est nécessaire d’ajouter la somme des 15 évaluations.

Questions pour le test CARS:

І. Relations avec les gens.

  1. Aucune difficulté à interagir avec les gens.
  2. Légèrement dérangé (évite les adultes, timide).
  3. Violée à un degré modéré (ignore les adultes, l’attention de l’enfant est difficile à attirer).
  4. Violations graves (ignore complètement tout contact avec des personnes).

II. Imitation (un enfant peut-il imiter des mots, des mouvements, des sons)

  1. Imitation normale.
  2. Violation facile.
  3. Violation de l'imitation au degré moyen.
  4. Violations graves (ne pas imiter les sons et les mouvements du tout).

III. Réponse émotionnelle (réaction émotionnelle à une situation ou à un événement).

  1. Normal, correspond à la situation.
  2. Légèrement dérangé, parfois ne correspond pas à la situation.
  3. Violations modérées.
  4. Violations graves de la réaction émotionnelle (ne correspond pas pleinement à la situation).

ІV. Propriété du corps.

  1. Normal (enfant actif, mouvements coordonnés).
  2. Il est légèrement perturbé (parfois il y a une maladresse dans les mouvements).
  3. Il est perturbé au degré moyen (l'enfant fait d'étranges mouvements atypiques, tels qu'une torsion inhabituelle des doigts, se blesse, marche sur les talons).
  4. Violations graves (mouvements permanents non coordonnés et non logiques).

V. Utilisation d'objets.

  1. Utilisation appropriée.
  2. Violée de manière légère (manifestation d'un intérêt accru pour un sujet particulier).
  3. Violée au degré modéré (utilisation inappropriée, attention accrue portée aux détails du sujet).
  4. Violations graves (il est difficile de détourner l’enfant du sujet).

Vi. Adaptation aux changements (réaction aux changements de routine, tels que l'utilisation de marqueurs au lieu d'un crayon).

  1. Adaptation normale.
  2. Légèrement dérangé (malgré les changements, l'enfant essaie toujours d'utiliser le matériel précédent).
  3. Violée au degré modéré (l'enfant refuse activement tout changement).
  4. Troubles d’adaptation graves (réaction sévère à des modifications sous forme de mécontentement ou d’hystérie).
  1. Réponse visuelle normale.
  2. Il est légèrement perturbé (l'enfant préfère s'intéresser au miroir plutôt que de jouer avec d'autres enfants).
  3. Perturbé au degré modéré (évitant le contact avec les yeux).
  4. Violations graves de la réponse visuelle (évite complètement le contact visuel).
  1. Normal
  2. Légèrement dérangé.
  3. Il est perturbé au degré moyen (ignore souvent certains sons, perçoit de manière inadéquate un certain son).
  4. Graves violations de la réaction au son.

Ix. Utilisation des sens.

  1. Normal
  2. Légèrement dérangé.
  3. Violée à un degré modéré (l'enfant est trop préoccupé par les tentatives de toucher, de sentir ou d'essayer quelque chose).
  4. Violations graves (au lieu d'utiliser des objets pour leur but, essayer de sentir, de mordre, de goûter).

X. Le degré de nervosité.

  1. Réaction normale.
  2. La réaction est légèrement perturbée (l'enfant manifeste périodiquement une peur accrue de quelque chose).
  3. La réaction est modérément perturbée (montre une peur accrue ou réduite de quelque chose).
  4. Violations graves (ne montre pas la peur dans des situations dangereuses ou, au contraire, craint des situations non dangereuses dans la panique).
  1. Normal
  2. Légèrement perturbé (retard prononcé dans le développement de la parole).
  3. Violation au degré modéré (utilisation dénuée de sens de la parole ou de son absence totale).
  4. Perturbations graves (manque de langage normal, reproduction de sons étranges).
  1. Utilisation normale.
  2. Violation facile.
  3. Violée à un degré modéré (ne comprend pas la langue des signes).
  4. Violations graves (utilisation de gestes étranges et incompréhension totale des gestes des autres).
  1. Normal
  2. Légèrement cassé.
  3. Désordonné au degré modéré (l'enfant est excessivement léthargique ou actif).
  4. Sérieusement perturbé.
  1. Normal
  2. Violations du degré de lumière (légèrement derrière les pairs).
  3. Violations de degré modéré (le fonctionnement normal de l'intellect n'est noté que dans un domaine spécifique).
  4. Violations graves (nette prédominance du développement intellectuel dans un domaine et décalage dans tous les autres).

Compter le score total:

    • 15-30 ans - enfant en bonne santé;
    • 30-36 - forme légère de RAS;
    • 36-60 - forme grave de la maladie.

À quel médecin dois-je m'adresser si je soupçonne de l'autisme?

Si les parents soupçonnent que l'enfant est atteint d'autisme, il est nécessaire de contacter un psychiatre pour enfants afin de diagnostiquer cette maladie. Le spécialiste pourra établir un diagnostic précis sur la base de l'examen et de l'examen. Si l'autisme est détecté, le médecin donnera des recommandations sur la façon de traiter cette maladie.

Extrait du livre du pédopsychiatre O.V. Dolenko "L'autisme dans l'enfance préscolaire - une conversation franche":

Il existe une opinion selon laquelle les personnes avec autisme ont des capacités phénoménales et ne communiquent pas parce qu'elles n'en ressentent pas le besoin et préfèrent plonger dans leur propre monde imaginaire.
En regardant des enfants autistes, chaque fois que je suis convaincu que la spécificité du comportement dans ce trouble n’est pas que l’enfant n’a pas besoin de communiquer. La situation est dramatique et les enfants atteints de ce trouble, comme leurs pairs, ont un besoin interne de communication avec les autres enfants et les adultes proches. L’impossibilité d’établir des contacts normaux avec les gens conduit à ce qu’ils évitent la communication, parce qu’ils vivent un stress énorme, ou utilisent des méthodes de communication tellement inadéquates et fantaisistes qu’ils embarrassent et choquent leurs parents et effraient d’autres enfants.

Les tests d'autisme chez les enfants de 2 à 3 ans sont en ligne gratuitement

Procédure de diagnostic


Le principal moyen de détecter l’autisme consiste à observer le comportement de l’enfant. Une grande partie du processus de diagnostic consiste à parler à des proches et à effectuer divers tests. Bon nombre d'entre eux peuvent être transmis seuls (certains doivent être remplis sous la supervision d'un médecin)

Étape 1 - tests de dépistage. Utilisé pour déterminer le degré de risque de l'autisme et identifier les troubles du développement, mais ne peut servir de critère unique pour le diagnostic de l'autisme.

En Russie et dans la plupart des pays du monde, on utilise un formulaire d'examen AMSE, un questionnaire à remplir rapidement pour les parents, un entretien de diagnostic basé sur les critères d'un guide sur les troubles mentaux adopté aux États-Unis et M-CHAT est une échelle de diagnostic précoce de l'autisme. Les versions complètes de ces tests avec décodage sont présentées dans cet article.

Étape 2 - le diagnostic différentiel de l'autisme. Les tests sont complétés par un examen physique, mental et pédagogique de l'enfant. L’un des principaux outils de diagnostic différentiel de l’autisme chez les enfants est le test CARS, que vous pouvez également tester gratuitement sur cette page du site Web de Head OK.

Étape 3 - évaluation du développement de l'enfant. L'identification des caractéristiques individuelles et leur différenciation par rapport aux traits autistiques, l'évaluation de la sphère communicative et émotionnelle, des capacités mentales et de l'état physique sont effectuées par une équipe de pédiatres: un neurologue, un psychiatre, un psychologue, un orthophoniste, un vice-spécialiste. Pour tester les résultats du traitement est souvent utilisé test ATEK. Idéal - tenez un journal pour comparer les points. Des questions de test, un algorithme de notation et une interprétation détaillée des résultats sont disponibles en ligne dans cet article.

Méthodes de détermination de l'autisme chez les enfants

Pour mettre en œuvre les informations de bagages obtenues lors de l'observation de l'enfant, utilisez des outils de dépistage: balances, questionnaires, questionnaires pour les parents. Les tests ne garantissent pas une précision de 100%, mais ils nous permettent de comprendre ce qui est arrivé à l'enfant, quel degré et quelle forme d'autisme (le cas échéant), s'il convient de consulter un médecin ou de poursuivre l'examen.

Formulaire d'enquête - questionnaire pour le diagnostic de l'autisme АМСЕ

Une récente vérification de la conformité de cette échelle avec la «nomenclature» des troubles mentaux utilisée aux États-Unis a montré ses fortes propriétés psychométriques (sensibilité - 91%). Le test montre la gravité des troubles psychopathologiques ou leur absence. En passant le test, vous obtiendrez l'un des résultats suivants:

  • l'état psychologique est normal;
  • troubles mentaux modérés;
  • déficience mentale grave chez un enfant.

En utilisant également cette échelle, la présence d'autisme est évaluée en tenant compte de critères de communication, de comportement et de société. L'échelle n'est pas conçue pour le diagnostic, mais comme l'une des méthodes d'examen rapide d'un patient par un spécialiste (lors d'une enquête après un examen).

Un score de 5 ou plus confirme le diagnostic d'autisme. Vous pouvez calculer des points vous-même. En répondant aux questions:

  • Option 1 = 0 point;
  • Option 2 = 1 point;
  • 3 option = 2 points.

Quantité totale: de 0 à 16. Contacter un spécialiste (neurologue pédiatrique ou neurophysiologiste) d'une valeur de 5 ou plus.

Questionnaire pour les parents d'enfants soupçonnés d'être autistes

Évaluez le comportement de votre enfant au cours des dernières règles. Répondez à 23 questions. Variantes de réponses:

  • oui
  • non
  • Je ne peux pas dire avec certitude.

Enregistrez les résultats.


Remplir le questionnaire prend en moyenne 10 minutes. Vous pouvez passer le test de l'autisme en ligne sur le site "Head OK". L'algorithme de calcul des résultats est présenté ci-dessous. Le dépistage aidera à prédire le diagnostic d'autisme, mais il ne peut être administré que par un médecin sur la base d'un examen complet.

La liste de questions que le médecin utilise habituellement lors de la première admission (lors d’une rencontre avec les parents et l’enfant) ou plus tard comme l’une des méthodes permettant de confirmer / réfuter le diagnostic de l’autisme.

Évaluez si les affirmations suivantes s'appliquent à votre enfant:

  1. Fixe la vue sur les objets en mouvement et immobiles.
  2. Maintenir un contact visuel avec les parents ou tout autre membre de la famille en souriant.
  3. Il répond au discours adressé avec des mots ou des actions, répond aux demandes (s'il ne le fait pas, alors, selon sa propre décision, et non parce qu'il n'a pas compris / n'a pas entendu).
  4. Pendant la période d'allaitement, l'enfant mangeait avidement et ne refusait pas d'allaiter au moins un an et demi (question posée pour les femmes ayant nourri l'enfant testé avec du lait maternel).
  5. L'enfant était trop calme pendant un an (ne nécessitait pas d'attention particulière, pouvait être laissé seul, ne pleurait pas lorsque les adultes quittaient la pièce, pouvait penser seul aux cours, en jouant avec des jouets ou en regardant quelque chose).
  6. L'enfant a manifesté des émotions complexes (intérêt, surprise, joie, négligence, colère). Positif ou négatif - peu importe le test. Est-ce que l'enfant montre ses sentiments? Ses émotions peuvent-elles reconnaître ceux qui l'entourent?
  7. Elle pleure quand elle est endormie, effrayée par des choses ordinaires, des animaux ou des personnes sans raison compréhensible.
  8. Le niveau de développement moteur est normal. Testez l'enfant: il tient la tête deux mois plus tard, il est assis sans soutien pendant six mois, il a appris à ramper pendant huit mois et il marche seul pendant un an.
  9. Il marche sur des chaussettes, la plupart du temps, il bouge sans appui sur les talons.
  10. Il y a un geste de pointage.
  11. Il mange avec une cuillère et / ou utilise correctement d'autres couverts.
  12. Le rythme de développement de la parole est normal. Échelle par âge: marche (sons ou syllabes) - jusqu'à 5 mois, babillage (syllabes avec retard dans la voyelles) - 10 mois, prononciation des mots - jusqu'à un an, phrases significatives - jusqu'à 2 ans.
  13. Formule clairement des questions.
  14. Répétition de parole (prononce constamment les mêmes mots, phrases).
  15. Réaction pathologique au bruit (peur, souffrance, pleurs).
  16. Signes de perte auditive et visuelle, leur absence. Avez-vous remarqué une sensibilité réduite chez l’enfant (un enfant porte des objets sur son visage, sent ou lèche des choses non comestibles).
  17. Mouvements prétentieux des mains au niveau du visage ou de la poitrine, stéréotypes.
  18. Utilise des articles ménagers pour le jeu, par exemple des ustensiles de cuisine.
  19. Parmi les jouets ou les objets fréquemment utilisés, il y a ceux avec lesquels l'enfant ne fait pas partie, en exagérant leur signification (répondez "oui" à cette question du test, si sans eux l'enfant ne se sent pas protégé).
  20. Joue souvent avec des objets ayant un but pratique (fils, lacets, sachets de thé, articles d’emballage, bâtons de crème glacée).
  21. Jeux monotones. Au lieu d'un jeu de rôle-complot, l'enfant pose ses jouets sur la ligne, transporte des voitures ou roule les détails, sans donner de sens à son métier.
  22. Intéressé par de nouveaux articles, heureux d'acheter des jouets ou d'autres objets importants pour lui.
  23. Préfère la solitude d'une entreprise homologue.
  24. Fait preuve d'anxiété ou de peur en dehors de la maison, dans un environnement inhabituel (au magasin, à l'hôpital, en visitant des personnes inconnues).
  25. En 2 ans, il est capable de comparer la taille des objets. Vous pouvez vérifier en demandant de retirer un certain article du designer ou de la poupée.

La clé du test permettant de déterminer l'autisme chez les enfants de 2 à 3 ans est fournie gratuitement dans le tableau. Faites correspondre vos réponses avec celles présentées ci-dessous.

Lorsque 4 déclarations correspondent, le risque d'autisme est élevé, mais il existe également un risque de TDAH et de diverses formes de retard mental. Le diagnostic nécessite une clarification. Vous devriez également consulter un médecin, à savoir: un neurologue pédiatrique, un psychiatre ou un neurophysiologiste, si vous ne pouvez pas donner une réponse claire à un tiers des déclarations, car les symptômes de l'autisme étaient rares ou étaient perceptibles dans le passé.

Échelle d'évaluation de la présence et de l'étendue des troubles du spectre autistique (basée sur la classification internationale)

L'échelle d'évaluation de l'autisme chez l'enfant est basée sur les critères de la quatrième revue internationale des lignes directrices internationales pour le diagnostic des troubles mentaux développée par l'American Psychiatric Association.

Le test peut être effectué gratuitement en ligne à l’adresse «Head OK» à l’aide du système de notation. Vous devriez évaluer à quel point ce problème est exprimé chez votre enfant. Le nombre de points pour une question dépend de la réponse choisie:

  • "Surmonter" - 1 point;
  • «Légèrement exprimé» - 2 points;
  • «Difficulté moyenne» - 3 points;
  • “Problème grave” - 4 points.

Souligné les questions sont évaluées différemment: 0, 8, 12 et 16 points respectivement.

Si vous avez répondu «non» à un élément de test spécifique, ne posez pas la balle, passez à la question suivante.

Déchiffrer les résultats des tests

Pour poser un diagnostic d'autisme, en se basant sur des critères internationaux de nomenclature des troubles mentaux, les signes de chaque groupe doivent être présents: interaction sociale, langage et comportement (données physiques).

Les réglementations de la nomenclature américaine prévoient l'apparition des premiers signes d'autisme à l'âge de 3 ans et régressent dans un ou plusieurs domaines de la vie:

  • activité sociale;
  • l'imagination;
  • maîtrise de la langue.

Le test de décryptage est disponible en ligne gratuitement. Si vous avez constaté que votre enfant remplit les conditions ci-dessus, entrer dans les fourchettes de points peut signifier:

  • 0-49 ans - pas de troubles du spectre autistique;
  • 50-100 - autisme léger;
  • 100-150 - gravité modérée des TSA;
  • plus de 150 - autisme sévère.

Le diagnostic d'autisme n'est pas suggéré s'il n'y a pas de déviations significatives dans chacune des trois sections du test. Il existe une exception à cette règle: si l'enfant ne souffre pas de dysfonctionnements de la parole mais que la somme des points est supérieure à 60, nous devrions supposer le syndrome d'Asperger. Le diagnostic différentiel de ce trouble repose sur la prévalence de difficultés sociales et la présence de succès remarquables dans un champ de connaissances étroit.

L'interprétation des résultats des tests d'autisme doit être effectuée par un médecin en présence des deux personnes responsables. L'autodiagnostic ou le remplissage d'un questionnaire sans instructions d'un spécialiste peut entraîner des erreurs de diagnostic.

Test M-CHAT-R pour le dépistage rapide de l'autisme chez les enfants âgés de 1,5 à 3 ans


Le test M-CHAT est un test de dépistage permettant de détecter l'autisme à un âge précoce. Mis en service après l’étude, à laquelle ont participé plus de 30 000 enfants. Les questions de test et les résultats de décodage sont distribués gratuitement. La version complète du M-CHAT-R modifié est disponible en ligne sur le site "Head OK". Le temps de passage est de 5-10 minutes. L'interprétation des résultats est inférieure à 2 minutes.

Variantes de réponses: “oui” ou “non”. Choisissez "oui" si généralement l'enfant se comporte comme il est écrit. Mettez «non» si vous n'avez pas remarqué les actions indiquées ou si le comportement correspond rarement aux positions de test.

Passez le test M-CHAT-R gratuitement en répondant à 20 questions:

  1. Lorsque vous proposez de faire attention à quelque chose, l'enfant tourne la tête et regarde l'objet?
  2. On soupçonnait l'enfant d'avoir de graves problèmes d'audition?
  3. Est-il capable de construire des terrains pour jouer, prétendre ou répéter des situations de vie / fiction dans le jeu?
  4. Aime monter (dans les escaliers ou monter sur les objets)?
  5. L'enfant touche-t-il souvent les doigts au niveau du visage?
  6. Si un enfant ne peut pas atteindre quelque chose, demande aux adultes de lui donner un objet, en le pointant du doigt ou de la main?
  7. Si vous voyez ce qui l'intéresse, attire votre attention par un geste indicateur?
  8. Montre de l'intérêt pour d'autres enfants (un ou différents pour 2-3 ans)?
  9. Montre vos découvertes ou vos petites inventions (montre parfois des objets sans avoir besoin d'aide)?
  10. Y a-t-il une réaction à un appel par son nom?
  11. Sourit en réponse à un sourire?
  12. Vous ne pouvez pas tolérer le bruit des appareils ménagers, des aboiements de chiens, etc.?
  13. Est-ce que l'enfant marche déjà sans soutien?
  14. Besoin d'un contact visuel et de l'établir lorsque vous êtes impliqué avec les parents ou des connaissances dans des activités conjointes?
  15. Répétition pour les adultes des signes de politesse, d’action, peut-être de surcharges?
  16. Si l'attention d'un être cher change d'attention, l'enfant essaie de trouver l'objet qui l'intéresse (regarde autour de lui, ses pairs)?
  17. Parfois, avec un regard, des gestes ou des mots, votre bébé dit: «fais attention à moi», «eh bien, comment je vais à toi», «je suis un bon garçon, je l'ai fait»?
  18. Comprend ce que l'on vous demande de faire (montre une réaction, même s'il ne va pas obéir)?
  19. Si l'enfant se trouve dans une situation inhabituelle pour lui, essayez-vous de connaître la réaction des parents ou de quelqu'un de l'environnement?
  20. Relation à l'activité motrice. Constamment en mouvement, adorait bouger et tourner quand j'étais bébé. À l'âge de 2 ans, elle aime le sport pour les enfants. Chaque jour, elle est plus facile à vivre que les adultes. Est-ce à propos de votre enfant?

Chaque correspondance avec l'option dans le tableau = 1 point.

Échelle d'évaluation de CARS pour déterminer l'autisme précoce chez les enfants âgés de 2 à 4 ans

L'échelle CARS peut être utilisée pour le diagnostic initial de l'autisme. Conçu pour les enfants plus jeunes atteints d'autisme présumé dans la période allant jusqu'à 3-4 ans, mais peut être utilisé dans 5-6 ans (la plupart des problèmes sont pertinents à l'adolescence). Le test suggère un diagnostic d'autisme, mais un examen suffisant d'un psychiatre est un examen complet de l'enfant.

Voici la version complète. Vous pouvez passer le test d'autisme en ligne et obtenir des résultats gratuitement.

Instructions: comment passer le test?


Répondez aux questions en choisissant l’une des 4 options (mettez respectivement de 1 à 4 points). Si vous avez des difficultés à répondre ou si les deux options adjacentes peuvent être attribuées à votre enfant, définissez des points intermédiaires. Valide: 1-1,5-2-2,5-3-3,5-4 points. Il y a 15 questions dans le test.

Relation avec d'autres enfants ou adultes:

  1. Pas de problème
  2. Il réagit mal à l'imposition de sa société par les adultes, timide, utilise un style de communication inhabituel ou dépend un peu plus des autres (par exemple, des parents) que des autres enfants.
  3. Spécialement ne répond pas aux appels ou parfois ne remarque pas d'autres personnes. Prend rarement l'initiative de communiquer.
  4. Ne pas parler et ne pas être intéressé par ce que font les autres. Il est difficile d'attirer l'attention, il est presque impossible d'établir un contact à part entière.

La capacité de l'enfant à démarrer et à maintenir une conversation:
  1. Normal pour votre âge (si vous réussissez le test quand l'enfant a 2 ou 3 ans, il peut y avoir des irrégularités dans la construction des phrases, un vocabulaire limité, une incapacité à choisir les bons mots dans des situations difficiles ou inhabituelles).
  2. Développement retardé de la parole. Parfois, il confond les pronoms, répète les mots une fois de plus. Certains mots n'ont peut-être pas de sens dans le contexte ou le discours est dilué avec des expressions d'argot.
  3. L'absence de parole ou la présence de mots superflus (inutiles, impensés, répétés). Intérêt possible uniquement pour affiner les sujets ou les épisodes de questions continuellement posées.
  4. Ne parle pas avec des mots. L'enfant testé se caractérise par des cris, des cris, une imitation des voix d'animaux ou des mots déformés au-delà de toute reconnaissance.

Communication non verbale:

  1. Ok
  2. Parfois, on ne sait pas ce que veut l'enfant, ce que certains de ses gestes veulent dire.
  3. L'enfant est rarement capable de montrer ce qu'il veut avec des gestes. Ne reconnaît pas les informations non verbales d'autres personnes.
  4. Il est impossible de comprendre le sens des gestes de l’enfant ou lui-même ne peut pas déterminer le sens des gestes et lire les émotions de base sur le visage des autres.

Émotions opportunes et logiques:
  1. Toujours dans le sujet.
  2. Mauvaise réponse, trop passive ou impulsive. Parfois, la réponse de l'enfant ne correspond pas à la situation.
  3. La réaction ne correspond souvent pas aux événements, l'enfant ne ressent pas la situation.
  4. Le comportement et l'humeur sont extrêmement rarement associés à des situations. L'humeur ne change pas sous l'influence d'autres personnes ou d'événements. Un enfant peut être euphorique lorsque tout le monde est triste ou sérieux, et inversement.

Névrose et panique:
  1. Le comportement de l'enfant correspond aux circonstances, il n'y a pas de réactions de panique.
  2. Parfois, en réponse à un stimulus, la peur est absente ou trop prononcée.
  3. Souvent, exagère ou sous-estime le danger.
  4. Il n'y a pas de sens du danger ou, au contraire, trop de peur dans des situations qui ne comportent pas de risque.

Testez vos capacités mentales et votre vitesse d'apprentissage:

  1. Normale et uniforme dans la plupart des domaines d’expertise.
  2. Capacités légèrement inférieures à celles de leurs pairs.
  3. Pas très intelligent, mais dans certains domaines, les progrès sont légèrement plus élevés, peuvent également dépasser les performances d'autres enfants (l'un des signes du syndrome d'Asperger).
  4. En retard, mais de bonnes capacités dans certains domaines.

Répéter et copier:
  1. Développé par âge.
  2. Ne répète que des choses simples: applaudissements, sauts, sons et actions de jeu simples. Cela peut copier quelque chose de plus compliqué, mais cela nécessite une persévérance considérable de la part des adultes.
  3. Parfois capable d'imiter. Il est nécessaire d'insister et de répéter l'action, le mot ou le concept plusieurs fois pour que l'enfant puisse le reproduire, peut-être après un certain temps.
  4. Il est impossible de persuader un enfant de répéter après des adultes ou d’autres enfants, même après de longues tentatives. De rares aperçus sont possibles.

Comprendre le but des éléments:
  1. Perception correcte des objets (jouer avec des jouets, lire un livre, pédaler).
  2. Un peu de perception atypique ou d’utilisation d’objets d’une manière simplifiée (au lieu d’imiter la situation avec des jouets, de les vomir ou de prendre des parties dans la bouche).
  3. L'enthousiasme moyen pour les jouets peut comprendre le but des objets, mais préfère les utiliser de manière atypique (par exemple, jouer avec des parties individuelles).
  4. Atypiquement utilise souvent des objets, et il semble très enthousiaste.

La capacité de changer d'attention:

  1. Il voit les changements et les accepte, ajuste son comportement.
  2. Si un adulte (parent ou tuteur) propose un nouveau type d'activité, un enfant de 3 ou 4 ans ne peut pas / ne veut pas changer, est engagé dans un cas précédent.
  3. Il est difficile de persuader l’enfant de changer de type d’activité. Très malheureux ou confus si vous devez changer ou annuler le plan d'action prévu.
  4. Réaction insatisfaisante aux changements. Si vous essayez d'accélérer le processus, une expression de négatif, de pleurs ou une rupture de relation s'ensuivra.

Évaluation de l'utilité de la perception visuelle:
  1. Le rôle suffisant de la fonction visuelle (avec la perception auditive et tactile) dans l'étude de nouveaux objets.
  2. Parfois, il regarde l'objet qui lui est montré. Dans le même temps, vous avez remarqué un regard abstrait, un plus grand intérêt pour la lumière que pour les personnes, l'absence de contact visuel avec l'interlocuteur.
  3. Regarde rarement les articles sans rappel. Il peut les regarder sous un angle logiquement peu pratique, regarder au loin ou regarder les détails en essayant de les distinguer.
  4. Ne veut pas établir un contact visuel presque jamais, a très probablement des anomalies de la vision, décrites d'une autre manière.

Vérification de la réponse auditive:
  1. Les sons, les conversations des autres personnes, les appels directement à lui provoquent la réaction de l'enfant en fonction de son âge.
  2. Parfois, ne répond pas ou répond trop violemment à certains sons. Peut être nerveux avec certains stimuli de bruit.
  3. Arrête de percevoir le son après une reproduction répétée, peut montrer une intolérance à certains sons ordinaires.
  4. Réponse inadéquate aux sons, indépendamment de la source et de la nature du bruit.

Perception sensorielle:

  1. Interagit normalement avec des objets en utilisant la perception et la vision tactiles. Goûts ou goûts que lorsque nécessaire. En cas de blessure, il y a une douleur correspondant aux dommages, il n'y a pas de réaction trop forte ou, au contraire, d'ignorance.
  2. Choisit les mauvais moyens pour obtenir des informations sensorielles: ne veut pas prendre de nourriture dans la bouche, ne ronge ou ne lèche pas les objets non comestibles, une réaction inadéquate à la douleur.
  3. Prédisposition à renifler ou à sentir autour des objets environnants, sensation de douleur réduite ou exagérée.
  4. Cela ne commence pas par l'inspection ou l'utilisation directe d'objets, mais par le reniflement, le léchage ou la recherche tactile.

Propriété du corps:
  1. Normal par âge.
  2. Un peu maladroit, il y a des mouvements inhabituels ou répétitifs, des problèmes avec l'appareil vestibulaire, qui n'interfèrent pas avec une activité normale.
  3. Comportement inhabituel impliquant des mouvements étranges. L'autisme peut être supposé en raison d'une posture inappropriée, de mouvements, de postures ornées, d'auto-agression ou d'autres troubles.
  4. Les mouvements étranges sont répétés fréquemment et avec une grande force / amplitude. Si vous ne pouvez pas influencer un enfant, c'est un signe d'autisme grave.

Activité physique:
  1. De même, les enfants du même âge.
  2. Parfois, il semble trop actif ou lent.
  3. Des mouvements trop rapides, parfois il semble que le flux d'énergie sans fin. Vérifiez ce test si l'enfant est trop passif. L'autisme peut indiquer une réticence à bouger, une envie de dormir davantage, en évitant l'activité physique.
  4. L'absence ou l'excès d'énergie, du moins chez certains enfants, alternent ces troubles.

Évaluation globale par critères visuels et fonctionnels:
  1. Le diagnostic de l'autisme n'est pas applicable.
  2. Certains signes sont perceptibles.
  3. Liste significative de symptômes modérés à élevés.
  4. La plupart des manifestations caractéristiques de l'autisme sont inhérentes à un enfant ou certains symptômes se manifestent à un degré grave.

Déterminez les résultats en fonction du nombre de points du test:

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie