Quiconque s'est rencontré au moins une fois ou a vu un homme obsédé par une crise de fièvre blanche ne pensera pas l'appeler affectueusement «écureuil» ni ironique à son sujet. Le phénomène est terrible et dangereux, tant pour le patient lui-même que pour ceux à qui son attention sera dirigée au cours de cette période.

Informations générales

Le nom officiel de delirium tremens est delirium tremens. Cet état se manifeste sous la forme d’une déformation de la vision du monde d’une personne: hallucinations auditives, visuelles et tactiles, tremblements des extrémités. Les symptômes apparaissent sur le fond de formes sévères d'alcoolisme, puis quand le patient est déjà sobre. Avec la cessation brutale de la consommation d’alcool dans le contexte de l’alcoolisme chronique ou après une longue crise de boulimie, les enzymes digestives continuent à être produites de manière intensive, ce qui entraîne une intoxication et, par conséquent, le delirium tremens.

Comment traiter le delirium tremens? Il est possible de traiter cette maladie à la maison si son évolution n’est pas compliquée par des convulsions et une agression, et si les performances du corps (température, pression) sont relativement stables. Mais si les symptômes sont prononcés, si le patient fait de la fièvre, des convulsions, le traitement à domicile ne peut que faire mal. En outre, la plupart des médicaments capables d'éliminer efficacement et rapidement le syndrome du delirium tremens ne sont vendus que sur ordonnance ou ne sont pas disponibles à la vente.

Nos lecteurs recommandent!

Notre lectrice habituelle a partagé une méthode efficace qui a sauvé son mari de l’alcoolisme. Il semblait que rien ne pourrait aider, il y avait plusieurs codages, un traitement dans le dispensaire, rien n'y faisait. A aidé la méthode efficace qui a recommandé Elena Malysheva. METHODE EFFICACE

Les symptômes

Il est important de noter à temps l'apparition du delirium tremens, faute de quoi si l'attaque entre dans la phase aiguë, alors dans un tel état, il est très difficile d'arrêter le patient, la panique s'installe. Les personnes qui sont à cette période chez elles avec une telle personne ne savent pas quoi faire, où appeler et à qui appeler.

Il est possible d’attendre l’apparition de l’alcool alcoolique chez ceux qui ont 2 et 3 stades d’alcoolisme:

  1. Stade 2: consommation quotidienne d'alcool, altération irréversible des organes, résistance à l'alcool apparue, augmentation de la posologie. Le caractère du patient change, il devient conflictuel, la psychopathie progresse, des signes de schizophrénie apparaissent, des états obsessionnels sont poursuivis, il se méfie constamment de quelqu'un;
  2. Étape 3: l’état d’ivresse arrive, même si on ne boit pas tellement, la destruction d’organes a atteint des limites critiques, des crises épileptiques sont probables, la dépendance à l’alcool détruit complètement la personnalité de la personne. Des changements atrophiques se produisent dans le cerveau du patient, provoquant de fréquents accès de delirium tremens.

Le premier signe, dans le cas où il est nécessaire de se prémunir, est un net rejet de l'alcool. Cela se produit environ un jour ou deux avant l'attaque imminente du delirium tremens. Non seulement l'homme ne boit pas, mais il a également une aversion pour l'alcool.

Les symptômes suivants apparaissent plus tard:

  • agitation excessive et sautes d'humeur: le patient bouge, s'inquiète, parle beaucoup, commence à faire des choses étranges;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • une personne ne peut pas s'endormir et s'il s'endort, il se réveille bientôt de cauchemars.

Une attaque

L'état de delirium tremens peut durer environ 2 à 5 jours. La détérioration se produit le soir, le pic d'exacerbation se produit la nuit.

La phase aiguë du delirium tremens se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • une personne manque de coordination, éloigne quelqu'un, se sauve, se secoue, se précipite d'un côté à l'autre, gronde quelqu'un - c'est-à-dire qu'elle est complètement abstraite du monde extérieur et ne voit que des images étranges de son subconscient;
  • Il ne reconnaît personne, mais il est parfois capable d'identifier son identité: il nomme correctement son nom et son adresse;
  • fièvre, fièvre, tremblement des membres;
  • déshydratation sévère;
  • Blancs jaunis des yeux du patient, pâleur de la peau ou rougeurs excessives.

Premiers secours

Vous ne pouvez pas laisser une personne avec un accès aigu de delirium tremens dans une maison. Dans cette condition, les patients sont capables de se suicider. Ceci est typique pour le délire lourd.

Toute la difficulté d'aider dans ce cas est que le patient peut résister, montrer de l'agressivité et blesser gravement quelqu'un. Par conséquent, la première chose à faire est d’arrêter les premiers symptômes à la maison, puis d’appeler l’équipe d’ambulances.

Avec les premiers signes de delirium tremens devrait:

  • en tout cas, ne pas laisser une personne sortir de la maison;
  • pour calmer le patient à l'aide de phénobarbital - Validol ou Valocordin, ainsi que Relanium conviendront à la sortie de l'état d'excitation sexuelle;
  • donner plus à boire des liquides (de préférence de l'eau minérale) pour reconstituer l'équilibre eau-électrolyte;
  • sur le front mettre de la glace ou du givre du réfrigérateur, enveloppé dans plusieurs couches de serviettes;
  • si la température corporelle, les frissons, la pression et les convulsions augmentent considérablement, il est alors urgent d'appeler une ambulance.

Il existe également la «recette de Popov» - une recette pour se débarrasser rapidement du delirium tremens avec un mélange de 3 comprimés de sédation avec de l'alcool et de l'eau. Mais il est très dangereux de le faire à la maison, en particulier pour quelqu'un qui a un cerveau et un cœur et qui travaille à l'extrême. Une personne peut simplement ne pas se réveiller.

Traitement

Si les symptômes du delirium tremens ne sont pas trop aigus, si le patient n’est pas violent (mélange de delirium réduit ou atypique), vous pouvez alors essayer de traiter cette affection à la maison.

    • La première chose à faire est d’assurer un sommeil réparateur normal. Dans les hôpitaux, des tranquillisants de type Relanium ou Fenazipam sont utilisés, dans certains cas, du Dimedrol ou du Piracetam. Et aussi par injection de drogues pour détoxifier le corps et prévenir la déshydratation. À la maison, cela peut être fait avec de l’eau minérale ou des poudres pharmaceutiques, telles que le Rehydron.
    • Après les sédatifs, le patient devrait être autorisé à dormir. Si, après le sommeil, les symptômes du delirium tremens disparaissent, vous ne devez pas vous détendre. Il est important de mener une thérapie de désintoxication active (élimination des produits de décomposition de l'alcool) pendant toute la période, ainsi que de surveiller la température et la pression. Étant donné que le traitement est effectué à domicile et que les solutions de perfusion ne sont pas disponibles, une grande quantité d’eau minérale associée à des médicaments diurétiques sauvera la situation.
    • Aussi utile pour la désintoxication après le delirium tremens, absorbant Enterosgel. Cela éliminera les toxines des intestins du patient, ce qui permettra aux substances actives d'être absorbées activement.
    • En outre, il est important d’établir un régime alimentaire régulier et de combler le déficit en vitamines. Il est nécessaire d'introduire des aliments riches en potassium (betterave rouge, potiron, tomates, carottes, bananes, oranges, abricots secs, raisins secs) et en magnésium (bananes, abricots, haricots, fromage cottage, kéfir, sarrasin) dans le régime alimentaire d'un malade. Ce sont ces éléments qui soutiennent le travail du muscle cardiaque. Le miel est utile à cette époque en tant que source de glucose et d’oligo-éléments.
    • Toujours dans les conditions de traitement à domicile, le patient doit en outre prendre des préparations pharmaceutiques contenant du potassium, du magnésium, de la vitamine C, B1, B6 et PP.

Lorsque les symptômes de delirium tremens sont arrêtés, une personne devient gravement déprimée, léthargique, augmente sa nervosité - la dépendance à l'alcool est trop forte. Pendant cette période, vous pouvez utiliser des antidépresseurs, tels que Fluankol, qui commence à agir pendant 2 à 3 jours. Mais sans consulter un médecin à la maison, il est dangereux de traiter quelqu'un avec des médicaments similaires, il est donc préférable d'utiliser des préparations à base de plantes.

Remèdes populaires

Blue Devils n'est pas un phénomène nouveau. Il existe plusieurs méthodes traditionnelles pour soulager la condition de quelqu'un qui souffre de cette maladie:

  1. Pour dégoûter une personne de l'alcool: 2 feuilles de laurier et une racine de amour représentent 200 ml de vodka ou d'alcool pendant 7 jours. Taux de réception: une tasse divisée par 7 jours.
  2. Racine de valériane, pissenlit médicinal, succession - prenez 5 grammes, racines de thym et d'oseille bouclées - 10 grammes, mélangez le tout. Une cuillère à soupe de la collection infuser 200 ml d'eau bouillante, puis cuire à la vapeur pendant environ 20 minutes, laisser reposer une demi-heure. Prendre 100 ml avant les repas.
  3. Les bouillons de menthe, de mélisse, de thym, d'origan, d'agripaume, d'extrait et d'extrait de valériane ont un effet apaisant sur le patient.

Les conséquences

Même s’il était possible d’arrêter les symptômes du delirium tremens chez soi et de stabiliser son état, il est toujours préférable de rechercher un traitement supplémentaire. Il faut que la maladie ne revienne pas. Les médecins vérifieront les paramètres sanguins de base et la pression du patient, prescriront les organes de soutien et les médicaments psychiques.

Celui qui a été dépassé par une attaque, un traitement tardif et inapproprié du delirium tremens peut entraîner des modifications irréversibles du cerveau, de l’état mental, de la parésie, de la paralysie et une perte d’efficacité. Selon les statistiques, 12% des cas de delirium tremens à la maison aboutissent au décès.

Guérir l'alcoolisme est impossible.

  • Essayé de plusieurs façons, mais rien n'y fait?
  • Le prochain codage est-il inefficace?
  • Est-ce que l'alcool détruit votre famille?

Ne désespérez pas, il a trouvé un moyen efficace de l'alcoolisme. Effet prouvé cliniquement, nos lecteurs ont essayé eux-mêmes. Lire plus >>

Blue Devils cause

Presque tous les alcooliques étaient confrontés à un tel état de crise du delirium tremens. Et si l’alcoolique lui-même ne se souvient pas du tout et ne comprend pas ce qui lui arrive, ses parents se souviennent longtemps de la situation semblable qui caractérisait une personne non étrangère. Dans une telle situation, il est important de ne pas s'embrouiller, de savoir quoi faire et d'agir sans délai. Le délire alcoolique appartient à la catégorie des psychoses les plus fortes et les plus dangereuses, qui provoquent de nombreuses tragédies. Par conséquent, il est préférable de prévenir cette condition, car la lutte contre cette maladie est assez compliquée et longue.

Avant de donner des conseils sur la manière dont vous pouvez aider, si une personne a le delirium tremens ou si les symptômes d’une attaque imminente sont évidents, vous devez savoir ce que cette personne a vécu pendant cette attaque.

Le délire lié à l’alcool affecte généralement les personnes déjà au deuxième ou au troisième stade de la dépendance à l’alcool. Elle se manifeste immédiatement après la gueule de bois et elle est si vivante et caractéristique qu'il est tout simplement impossible de confondre ses symptômes avec quoi que ce soit d'autre. Par conséquent, en cas de delirium tremens, il n’est pas nécessaire de douter de l’état d’un alcoolique. Le patient est tourmenté par des symptômes assez typiques du délire:

  • hallucinations;
  • agression non motivée;
  • manque d'orientation spatio-temporelle;
  • impossibilité de se maîtriser;
  • troubles graves du sommeil;
  • Le comportement est similaire aux actions d'un fou.

Ainsi, lorsqu'un alcoolique commence à se comporter de la sorte, des proches se perdent sans savoir quoi faire ni comment agir. Chez l’homme, le delirium tremens commence toujours après un syndrome de la gueule de bois prononcé qui le précède. Ensuite, le toxicomane semble se couvrir d'une vague d'anxiété déraisonnable et d'une peur inexplicable. Habituellement, les personnes dans cet état essaient de se calmer et de se coucher, mais beaucoup de personnes sont confrontées à un problème, car le patient dans cet état est perturbé par des troubles du sommeil. Lorsqu'un patient s'endort, il fait de terribles cauchemars, un sommeil agité et troublant, souvent intermittent.

L'insomnie persistante et les hallucinations se produisent généralement quelques jours après la gueule de bois. Fait intéressant, les visions hallucinogènes chez les patients sont bien réelles, brillantes et mobiles. Les patients peuvent voir devant eux une toile brillante, divers insectes, serpents, diables, etc. Des images hallucinogènes peuvent être complétées par des hallucinations auditives. Souvent, les patients se plaignent d’être insultés, se moquent de nous et sont rappelés.

Les symptômes fréquents de la fièvre incluent des hallucinations tactiles, quand il semble à un alcoolique que des araignées, des cafards ou des souris le courent, etc. Le patient, sous l'influence du délire alcoolique, commence à se disputer avec des hallucinations, à se débarrasser d'insectes hallucinogènes, à chasser les démons, etc..

Pour savoir avec certitude qu’une personne a eu de la fièvre et pour agir correctement, vous devez avoir une idée des manifestations du délire.

  • de tels patients sont caractérisés par des changements d'humeur soudains, ils peuvent devenir soudainement enragés ou devenir gentils.
  • Les épisodes de délire sont généralement harcelés la nuit et l'apogée de la fièvre apparaît au lever du jour.
  • ensuite, le patient s'apaise sensiblement, il se rend compte qu'il est malade et qu'il a besoin d'aide et de traitement, qu'il parle de cauchemars.
  • mais dans la soirée, les craintes de panique sont encore exacerbées, les proches doivent donc être prêts.
  • le patient devient nerveux, s'inquiète de quelque chose ou se perd en quelque sorte.

Ces signes indiquent un retour de la saisie. Habituellement, de tels états durent plusieurs jours, tandis que les patients peuvent ne pas dormir tout ce temps ou s'endormir rapidement. Cette condition est complétée par des perturbations végétatives telles que l'hyper-longévité, des bouffées de sang sur le visage et les yeux, une augmentation du rythme et des sauts de pression.

Premiers secours

La première aide d’urgence, si une personne a le delirium tremens, consiste à soulager l’hyper-excitation du patient et à éliminer un facteur comme les troubles du sommeil. Habituellement, l'apparition d'un sommeil normal et à part entière indique qu'une attaque de fièvre alcoolique commence à se résorber progressivement. L’état du patient étant plutôt grave, il doit prendre les mesures nécessaires en tant qu’aide d’urgence, sur la base des principes de la réanimation. c'est-à-dire qu'à 24 heures, vous devez "remettre le patient debout" et le ramener à son état normal. Si pendant la journée il n'y a pas de dynamique positive et même un soupçon d'amélioration, le traitement du délire est déjà effectué dans une clinique psychiatrique.

Si un époux, un père (frère, etc.) souffrait de la même maladie, votre première action devrait consister en une ambulance. Pendant que les médecins partent, les actions suivantes sont nécessaires:

  1. Lit le patient, attache si nécessaire;
  2. En lui donnant plus d'eau, car le corps connaît une grave déshydratation;
  3. Si l'état de santé empire, il est recommandé d'appliquer quelque chose de froid sur le front ou de mettre le patient sous une douche froide.
  4. Ne laissez pas le patient sans surveillance adéquate.

La fièvre alcoolique est une condition dangereuse qui nécessite des soins médicaux obligatoires. Si la fièvre ne lâche pas, une hospitalisation est nécessaire, même si le patient résiste. En cas d'inactivité, l'issue peut être triste, même au décès du patient. Et si vous considérez que sous l'influence de la fièvre, le patient n'est pas capable de se maîtriser, alors tout le monde autour de lui est en danger.

Où se tourner si une personne a le delirium tremens

Beaucoup de gens ne comprennent pas où et à qui appeler, si une personne est atteinte de delirium tremens. Il est nécessaire de se souvenir à jamais, sous l'influence du délire alcoolique, que le patient soit gravement dangereux pour les autres et pour lui-même, il doit donc être envoyé en traitement pour toxicomanie, ce qui peut être fait sans consentement. Par conséquent, si un alcoolique développe une psychose aiguë (delirium tremens), il est nécessaire d'appeler la brigade des ambulances et, si nécessaire, la police. Une fois le diagnostic confirmé par les ambulanciers, il est probable que le patient devra être livré de force à une clinique de narcologie.

Il est nécessaire d'appeler rapidement une ambulance si le patient a:

  • la température élevée a augmenté (39,5 à 40 ° C);
  • les crises convulsives ont commencé;
  • la pression a augmenté;
  • la déshydratation a commencé;
  • il y avait une agressivité incontrôlable et déraisonnable.

L'essentiel est de ne pas attendre. La perte de temps peut avoir des conséquences terribles, car le délire même ne passe pas. L'aide obligatoire de spécialistes est nécessaire. Par conséquent, la première action des personnes dont le parent présente tous les signes de délire douloureux doit nécessairement appeler une ambulance. Il est impossible de soigner une fièvre avec des herbes et des perfusions, il s’agit d’un trouble mental grave. Par conséquent, les spécialistes devraient participer à sa thérapie.

Traiter la fièvre blanche

Les symptômes fréquents de la fièvre comprennent des hallucinations tactiles.

Étant donné que le delirium tremens commence habituellement après une frénésie, le diagnostic du syndrome de sevrage de l'alcool avec délire est déterminé dans une clinique de traitement pour toxicomanes. Le traitement commence par l'utilisation d'antipsychotiques à forte dose. Un patient agité peut se fixer dans son lit d'hôpital, ce qui est considéré comme un phénomène normal en psychiatrie. Sous l'influence de la fièvre, le patient peut se blesser ou blesser le personnel médical. Une telle mesure est donc nécessaire.

  • l'essence du traitement du délire est réduite à l'effet sur le psychisme et les structures physiologiques d'un alcool, c'est pourquoi on utilise des médicaments psychotropes et des médicaments qui absorbent des substances toxiques du corps intoxiquées par l'alcool;
  • des formulations sont également introduites pour rétablir l'équilibre eau-sel et normaliser l'activité intra-organique;
  • L'alcoolisme est très rusé, il a un effet néfaste sur l'état des structures cardiovasculaires et du cerveau, des reins et du système nerveux. Les préparatifs pour l'élimination des composants toxiques sont prescrits pendant environ une semaine, puis ils se penchent sur l'état du patient;
  • en moyenne, une hospitalisation dure au moins 21 jours;
  • les médicaments à action hypnotique doivent être inclus dans le traitement médicamenteux, car le délire se forme en partie sur le fond de l'insomnie, car le patient doit s'endormir, même s'il s'agit d'un médicament. Cette pratique aide les structures neuro-systémiques à se rétablir en peu de temps.
  • au cours des trois semaines de séjour à l'hôpital, des complexes de vitamines et des antipsychotiques seront attribués à la patiente;
  • si nécessaire, parallèlement, il existe un traitement supplémentaire des pathologies concomitantes.

Le spécialiste, qui calcule correctement la posologie, sélectionne les types de médicaments nécessaires pour le patient, dont l'action soulage les alcooliques des hallucinations et protège les régions du cerveau contre les intoxications toxiques. Une telle thérapie peut prendre plusieurs semaines. Si le patient se sent bien pendant la journée, il n’est pas nécessaire d’avoir un délire, car les crises de délire se produisent généralement la nuit. Un signe positif est un alcool long et profond pendant le sommeil. Lorsque le cours se termine et qu’il est nécessaire de le terminer complètement, c’est-à-dire que le patient doit passer au moins 21 jours à l’hôpital de traitement pour toxicomanie, il continue de prendre certains médicaments à la maison. Une telle prévention aidera à éviter la récurrence du délire.

Même après un traitement à vie, de nombreux patients présentant une altération de la mémoire conservent les effets du délire, tels que des troubles de la mémoire et une réduction des capacités mentales, des troubles de la parole ou, occasionnellement, des épisodes épileptiques, ainsi que des psychoses chroniques. La mort est la conséquence la plus terrible de la fièvre. Il est donc impératif de suivre un traitement jusqu'au bout, puis de s'assurer que le patient ne boit jamais d'alcool, car même un verre de vodka peut provoquer la rechute d'une crise de délire.

Que faire avec le delirium tremens? Comment traiter et où aller

Les alcooliques ont souvent de graves conséquences de cette dépendance. En plus du syndrome habituel de la gueule de bois, les patients développent diverses pathologies résultant de l'ivresse chronique. Le delirium tremens est l’une de ces affections. Cela peut être considéré comme particulièrement effrayant. Que faire avec le delirium tremens, s'il a commencé avec un être cher? Vous devez connaître les symptômes de cette maladie à temps pour le déterminer.

Blue Devils - c'est quoi

Scientifiquement, cette condition s'appelle le delirium tremens. Il s’agit d’une maladie mentale grave entraînant une violation de la conscience - l’un des types de psychose métal-alcoolique résultant d’une consommation prolongée. Du latin "Delirium" est traduit par "gradation".

Dans la parole ordinaire, la maladie s'appelle «delirium tremens». Une telle épithète reflète l'un des traits caractéristiques de cet état. Habituellement, le délire s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle du patient, mais son visage devient pâle.

Chez l'homme, il y a confusion mentale, il est mal pensé, les hallucinations le tourmentent. Le patient s'inquiète des tremblements musculaires, qui ne s'arrêtent pas. Les hallucinations sont menaçantes et, par conséquent, une personne se comporte de manière imprévisible et agressive. Cette condition est très dangereuse pour le patient et peut entraîner sa mort. Cette pathologie est considérée comme l’état le plus courant après l’alcool.

Causes de la maladie

L'état pathologique est dû à une perturbation du cerveau due à une consommation d'alcool prolongée. La présence d'alcool éthylique dans le corps lui cause de graves dommages. Une grande quantité de substances nocives s'accumule dans le sang.

Les molécules d'alcool aident à arrêter l'apport d'oxygène aux cellules du cerveau, entraînant la mort des neurones. Un organisme soumis à une intoxication prolongée s'affaiblit. Les systèmes nerveux central et périphérique sont progressivement détruits.

Lorsqu'un alcoolique sort brusquement de la frénésie, le flux d'éthanol dans le sang cesse brusquement. Le métabolisme est perturbé dans le cerveau, les cellules nerveuses sont excitées. La psychose aiguë commence à se développer rapidement.

Les facteurs supplémentaires qui aggravent le développement de la maladie sont:

  • boire beaucoup d'alcool à la fois;
  • prendre des boissons de substitution;

Le délire est souvent observé chez les alcooliques chroniques, dans le contexte de la consommation quotidienne de boissons alcoolisées. Lorsque la consommation dure dure des semaines, voire des mois, puis est rapidement et brusquement annulée, après quelques jours, la personne commence à avoir une psychose avec des hallucinations.

Qui est à risque

Le délire alcoolique ne se développe que chez les buveurs chroniques qui contractent le deuxième ou le troisième stade de la maladie. Pour que ces étapes se produisent, vous devez prendre systématiquement des boissons alcoolisées pendant 5 à 10 ans. Les personnes qui boivent de manière irrégulière (en vacances) peuvent ne pas craindre cette pathologie.

Les médecins disent que les personnes âgées sont plus susceptibles au delirium tremens. Chez les jeunes, la maladie est observée beaucoup moins souvent. Apparemment, cela est dû à une période d'abus d'alcool plus longue. Fondamentalement, le delirium tremens se développe après 40 ans.

Le groupe de risque comprend:

  • boire de l'alcool pendant plus de 5 ans, systématiquement;
  • avoir de graves blessures au crâne;
  • avec la présence de pathologies du cerveau (encéphalite, méningite);
  • souffert de maladies infectieuses graves;
  • Déjà survécu au delirium tremens.

On croit que les femmes qui ont développé une dépendance à l'alcool sont plus susceptibles de développer un délire. C'est parce que leurs corps sont plus faibles et plus sensibles aux toxines. Les femmes boivent plus rapidement que les hommes, le risque de développer une psychose est donc plus élevé.

Les symptômes

Vous devez connaître les signes d'une maladie dangereuse pour avoir le temps d'appeler la clinique pour appeler un médecin. Si une personne a le delirium tremens, elle présente des symptômes caractéristiques. Ils sont exprimés à la fois dans les états physique et mental. Ils sont:

  • peur déraisonnable;
  • panique inattendue, agression;
  • trous de mémoire;
  • discours incohérent;
  • sautes d'humeur brusques, de la négligence à l'état d'anxiété;
  • tremblement des membres;
  • mauvaise coordination des mouvements;
  • élévation de température élevée;
  • hallucinations.

Une personne est dans un état de labilité émotionnelle, elle ne peut pas se calmer, ne pas retrouver ses esprits. En raison de son excitation sexuelle intense, il ne dort pas ou ne dort que très peu avec des cauchemars. Le patient est désorienté dans le temps, ne se souvient pas des événements récents.

Si une personne a le delirium tremens de l'alcool, les hallucinations sont le signe le plus caractéristique. Ils peuvent être:

Le premier groupe d'hallucinations est exprimé par le fait qu'une personne entend différents sons (voix, coups, bruissements, etc.). Ils peuvent être bruyants et silencieux. Les voix crient généralement des menaces ou demandent de l'aide.

Très souvent, le patient commence à voir des animaux ou des insectes. Il peut voir des rats, des cafards, des araignées, etc. On croit qu'une personne est dans des hallucinations ce qu'elle craint dans la vie réelle.

Il existe de nombreux cas de visions de diverses créatures de contes de fées (elfes, gnomes, diables) et de diverses personnalités déplaisantes (monstres, morts, loups-garous). D'où l'expression populaire: boire jusqu'à l'enfer. Souvent, les créatures fantômes du patient l'insultent, le grondent, se moquent de lui. Une personne peut leur parler ou essayer de se cacher.

Puisque les visions sont menaçantes, l'alcoolique tombe dans un état d'horreur. Pour tenter d'échapper aux monstres, il peut commencer à se précipiter dans l'appartement ou à sauter par la fenêtre.

Avec des hallucinations tactiles, le patient ressent différentes touches sur son corps. Il lui semble qu'il est battu ou coupé. On sent aussi souvent que des insectes ou d’autres créatures rampent sur leur peau.

Évolution de la maladie

Le delirium tremens comporte deux stades. Et l'apparition du premier précède les symptômes de sevrage. Une personne a de graves maux de tête, vomissements et frissons. Dans les premiers jours qui suivent l'abandon de l'alcool, il peut avoir une aversion pour l'alcool.

Vient ensuite le premier stade de la maladie. Il se caractérise par la présence d'hallucinations auditives saccadées. L'inquiétude apparaît dans le comportement du patient, les mouvements deviennent convulsifs. Il ne dort pas bien, voyant des cauchemars. Cette étape dure jusqu'à deux jours.

Dans la deuxième étape, les symptômes sont aggravés. Une personne souffre d'hallucinations visuelles et tactiles. Il ne peut pas distinguer la réalité des visions, il devient absolument inadéquat. Des parents qu'il ne connait pas.

Les hallucinations peuvent continuer pendant un certain temps. Dans le même temps, il semble parfois qu'une personne soit soulagée. Il devient adéquat, conscient de ce qui se passe, les symptômes s'atténuent légèrement. Cependant, après un certain temps, de nouvelles crises commencent.

En moyenne, le délire dure jusqu'à cinq jours. Après cela, le patient commence à s'améliorer. La psychose disparaît, une personne commence à dormir normalement.

De nombreuses personnes s'inquiètent du delirium tremens. Cela dépend du patient. S'il souhaite restaurer la santé, le résultat sera positif. Parfois, la maladie disparaît d'elle-même, mais il est impossible de prédire la fin des crises.

Le résultat du delirium tremens peut être différent. Les options suivantes sont possibles:

  • la maladie passe d'elle-même, sans conséquences graves;
  • une personne ne récupère pas complètement, elle a des complications;
  • la mort vient.

La mort survient en l'absence de traitement. Chaque année dans le monde, environ 10% des cas sont enregistrés avec une issue fatale.

Premiers secours

Si le delirium tremens a commencé pour son mari, vous devez savoir quoi faire dans les premières heures. Une personne doit fournir toute l'aide possible, puis appeler un médecin. La santé du patient dépend des actions correctes de ses proches.

Vous devez d’abord essayer de le protéger. Un patient peut se faire du mal - se faire mal ou frapper quelque chose. Vous devez le mettre au lit ou l'attacher s'il montre une forte agression.

Il est nécessaire de donner au patient plus de boisson, meilleure que l'eau ordinaire. Après l'avoir calmé, vous devriez contacter la clinique pour une aide médicale. Il est nécessaire de faire appel à un dispensaire narcologique.

Les médecins sur le site font l'injection de Diazepam. Ce médicament a une action sédative et anticonvulsive. Donnez également Seduxen ou Dimedrol. Après cela, un alcoolique est hospitalisé d'urgence.

Traitement en clinique

Une fois que le patient est entré dans le centre de traitement, il est formé par des spécialistes qualifiés. Contacter l'hôpital ne devrait pas seulement avec le développement du délire, mais aussi avec l'apparition de toute psychose sur le fond de l'alcoolisme. Le traitement du delirium tremens dans n'importe quel hôpital est complexe. Lors de la prescription du traitement, le médecin prend en compte le stade de dépendance à l'alcool, la présence de maladies associées.

La durée du traitement dépend de la gravité de la pathologie. En moyenne, retirer une personne du delirium prend environ cinq jours. S'il a d'autres maladies, le traitement est prolongé à plusieurs semaines.

Dans le centre narcologique, des mesures thérapeutiques sont appliquées au patient pour:

  • désintoxication du corps;
  • restauration du métabolisme dans le corps;
  • régulation du système cardiovasculaire;
  • correction de la psyché.

Pour la désintoxication, on utilise des compte-gouttes au moyen desquels des substances qui éliminent l'éthanol et d'autres composés nocifs sont injectées dans le sang. Puisque le corps de l'alcoolique est déshydraté, on y ajoute des solutions qui reconstituent l'équilibre eau-sel.

Le médecin procède à la sélection des médicaments pour les effets complexes sur le patient. Ils peuvent lui assigner:

  • médicaments psychotropes;
  • complexes de vitamines;
  • pilules apaisantes;
  • autres médicaments pour le traitement de pathologies concomitantes.

Si un patient découvre d'autres maladies graves, il est transféré au service approprié pour le traitement nécessaire. Après le traitement du délire, il est recommandé de suivre une procédure de codage de la dépendance à l'alcool.

Conséquences du délire

Même si la psychose disparaissait d'elle-même, la maladie ne devrait pas être ignorée. De l'alcool dépendance doit être traitée. En l'absence de mesures appropriées, les effets du délire peuvent être désastreux.

La thérapie dans le centre médical vous permet d’éliminer les symptômes du delirium tremens pendant plusieurs jours. Une personne est autorisée à rentrer chez elle, elle se sent en bonne santé. Après un certain temps, il recommence à boire, ce qui aggrave le développement de l'alcoolisme. En cas d'ingestion d'une petite dose d'éthanol, le delirium tremens peut réapparaître. Les conséquences seront alors beaucoup plus graves.

Lorsque la maladie rechute, la maladie devient complexe. Délire grave Le délire provoque des complications, voire la mort.

Les maladies suivantes peuvent apparaître:

  • amnésie rétrograde (perte de mémoire d'événements précédant la maladie);
  • psychose chronique sévère;
  • encéphalopathie cérébrale (une maladie se manifestant par une altération de la mémoire, une altération de l'intelligence);
  • pathologie du système nerveux.

Afin d'éviter l'apparition de delirium tremens, il est nécessaire de retirer progressivement l'alcoolique de l'état d'ébriété. Il faut se rappeler que le délire résulte d’un abandon soudain des boissons alcoolisées. Il est préférable de placer le patient dans un état de forte consommation d'alcool à la clinique.

Les spécialistes mèneront une série de mesures thérapeutiques pour atténuer les effets de l’abus d’alcool et du nettoyage ultérieur du corps. Il faut expliquer à un proche, s'il est dépendant de l'alcool, qu'il est impossible d'empêcher le développement du délire et qu'il est nécessaire de le traiter. Dans le cas où il défie toute conviction, il devrait être hospitalisé sans son consentement. Ces actions peuvent sauver la santé d'une personne et même la vie.

Qui appeler si une personne est atteinte de delirium tremens?

Rapide? - les femmes relèvent généralement le défi et ont peu de chances de faire face à un homme ivre adulte

La police? - Ils auront également une conversation avec une personne ivre et le relâcheront s'il ne se fait pas remarquer.

Et si une personne dans le contexte d'une forte intoxication - hystériques, idées obsessionnelles et forte agression?

Appelez naturellement une ambulance, expliquez-lui l’essentiel du problème, et il vous enverra une brigade spécialisée dans le domaine de la santé mentale. ou avec une ruse, persuadez-le, à l'arrivée de l'ambulance, de mettre un autographe sur la direction, ou avec le consentement tacite des travailleurs de l'ambulance, «podmhnite» la signature elle-même. La plupart des proches des patients qui participent à notre réanimation narcologique, où j'ai le bonheur de travailler, prennent vie.

Que faire si une personne a le delirium tremens?

Boire une personne est toujours un désastre dans la maison, car l'abus d'alcool conduit souvent au développement du delirium tremens.

Où appeler dans ce cas, qui contacter pour obtenir de l'aide? Si une personne a une complication causée par l'alcool, ces questions sont très pertinentes et inquiètent beaucoup. Le précurseur du delirium tremens est toujours un syndrome de la gueule de bois, au terme duquel une personne apparaît comme une vague de peur, un sentiment d'anxiété irréfléchie. Un des symptômes du delirium tremens est une perturbation du sommeil, il devient extrêmement agité et cauchemardesque. Le développement de l'insomnie et d'autres hallucinations se produit après quelques jours. De plus, ces hallucinations sont caractérisées par une mobilité et une luminosité particulières.

Les patients voient devant eux un réseau de toiles d'araignées flottant dans les airs, une multitude d'insectes, de rongeurs, certains observent l'apparition de cartes, de serpents, etc. Périodiquement, de telles hallucinations peuvent être complétées par des images et des images inimaginables. En outre, les hallucinations visuelles et les illusions peuvent être complétées par des troubles auditifs. Par exemple, certains patients prétendent qu'on se moque d'eux, qu'on leur dit des mots offensants.

Le symptôme du delirium tremens est des hallucinations tactiles. Dans de tels cas, il semble au patient que les souris traversent le corps, les insectes bougent. Sous l'influence d'une attaque, le patient ne réalise pas que ce qui se passe est irréaliste. Il dialogue avec des voix inexistantes, élimine les démons, tente de se débarrasser des insectes réellement absents.

Besoin de connaître les signes

Afin de bien agir en cas de signe de délire chez un proche, vous devez savoir quoi faire et comment cette maladie se manifeste. Les symptômes communs incluent les sautes d'humeur. Une personne peut très rapidement passer d'un état d'excitation ou d'irritation à un état de repos, la rage étant remplacée par la bonne nature, l'indifférence par l'intérêt, etc. En règle générale, le développement du delirium tremens se produit la nuit et, plus près du matin, l'apogée de ce phénomène est atteinte. Après cela, le patient va mieux, et il se demande quoi faire, peut raconter ses rêves. Souvent, les patients sont pleinement conscients d’être malades.

Les gens devraient savoir que les craintes reviennent le soir et que leurs proches devraient être préparés à un tel comportement du patient. Une personne se perd, elle est inquiète. Cela signifie que le delirium tremens revient, une attaque commence. La maladie dure généralement plusieurs jours et pendant tout ce temps, le patient ne dort pas une minute ou son sommeil est très agité, la personne ne dort pas beaucoup.

Le delirium tremens s'appelle delirium tremens et s'accompagne de nombreux troubles du système nerveux autonome. La transpiration est plus forte dans ce cas. En outre, vous devez savoir que le delirium tremens provoque une afflux de sang dans les globes oculaires, la peau du visage. La fréquence cardiaque augmente, la pression augmente également.

Types de maladie grave

Si la consommation d'alcool a duré longtemps, un délire plus grave peut survenir. Cela se produit dans le cas où la plupart des gens ont utilisé des mères porteuses. De plus, des manifestations similaires peuvent survenir chez les patients ayant subi une blessure à la tête. Avant l'apparition de la psychose, les patients de ce groupe souffrant d'abstinence d'alcool présentent des vomissements, des migraines sévères, la parole est inhibée et d'autres troubles de nature neurologique apparaissent.

Le pronostic est aggravé par des symptômes tels que des convulsions prononcées des membres, de la fièvre et une excitation soudaine. Un symptôme particulièrement défavorable indiquant un risque pour la vie du patient est une aggravation du trouble de la conscience. Dans le même temps, une personne est comme coupée de la réalité, elle peut tomber dans le coma ou se boucher.

Une autre complication grave doit être considérée comme une augmentation du nombre de troubles liés au système végétatif. Il s'agit principalement d'une pression fortement réduite, d'une défaillance grave du rythme cardiaque.

Assistance d'urgence

L'aide d'urgence est que vous devez arrêter l'excitation du patient. Il est également important d'éliminer les troubles du sommeil. On sait que le sommeil normal est la preuve que la psychose recule. Étant donné que l'état du patient est assez grave, l'approche la plus rationnelle serait de mettre en œuvre des soins d'urgence, en tenant compte des principes de réanimation récents. Cela signifie qu’il faut obtenir des résultats significatifs le lendemain. Si, dans les 24 heures, il n’a pas été possible d’obtenir des changements positifs, il est nécessaire de traiter le delirium tremens dans le service psychiatrique de l’hôpital. Il existe de meilleures conditions pour une réanimation adéquate.

Lorsque vous consommez de l'alcool, les complications sont terribles et le delirium tremens est une raison sérieuse de faire appel aux soins médicaux professionnels. Si l’état du patient ne s’améliore pas et que tous les signes de delirium tremens sont présents, une hospitalisation immédiate est nécessaire, même si le patient lui-même s’oppose à de telles mesures d’urgence. Si vous restez inactif, l'issue du syndrome peut être extrêmement difficile et même entraîner la mort. En outre, une personne souffrant de fièvre blanche ne se contrôle pas et d'autres sont également à risque.

Comment aider - les premiers pas

Si le mari ou une personne proche d'une condition similaire, la première chose que vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, procédez comme suit:

  1. Transférer le patient en position horizontale, si nécessaire, vous pouvez l’immobiliser.
  2. Il est nécessaire de donner plus d'alcool au patient car, dans une telle situation, le corps souffre de déshydratation.
  3. Si le patient ne se sent pas bien, il mettra une compresse fraîche sur la tête, une douche froide sera également utile.

Comment traite-t-on le delirium tremens?

Dans le traitement du delirium tremens, la médecine moderne opère dans deux directions: la physiologie du patient et la psyché. À cet égard, il est possible de considérer comme justifiée l'utilisation de certains médicaments psychotropes et agents qui favorisent l'élimination des substances toxiques de l'organisme. La thérapie d'entretien implique l'introduction de médicaments qui rétablissent l'équilibre eau-sel, normalisant le travail des organes. Cela est nécessaire car la maladie est grave et affecte le cœur, le système respiratoire et les reins.

Tous les médicaments utilisés dans le traitement du delirium tremens doivent être choisis de manière appropriée, les doses prescrites étant modérées, ce qui permet au patient de se protéger des idées délirantes et des visions. Ils visent également à soulager rapidement les effets toxiques sur le cerveau et à rembourser son excitation rapide. Le traitement hospitalier peut durer plusieurs jours, parfois même davantage. Il est important de ne pas oublier que l’exacerbation de la maladie survient le soir, plus près de la nuit, et que pendant la journée l’état du patient peut être amélioré. Une condition indispensable à la récupération est le sommeil profond prolongé.

Si une personne proche d'une personne malade n'a pas d'éducation médicale, il n'est pas nécessaire d'essayer de guérir de manière indépendante le delirium tremens et de choisir des médicaments pour la seule raison que cela aide une personne se trouvant dans une situation similaire. Le traitement est effectué par un narcologue, et nécessairement dans les conditions d'hospitalisation. Le délire nécessite une approche prudente. Dans chaque cas, le traitement est individuel, car il est nécessaire de prendre en compte les nombreuses nuances associées à l'état de ce patient.

ATTENTION! Les informations publiées dans l'article sont à titre informatif uniquement et ne constituent pas un manuel d'instructions. Assurez-vous de consulter votre médecin!

Cirrhose du foie, son pronostic, en particulier, est décevant dans la plupart des cas pour les patients. La cirrhose est en soi le développement tardif de maladies inflammatoires du foie, ainsi que d'autres organes, tels que le cœur.

Symptômes de la cirrhose du foie chez les alcooliques: signes, formes et stades de la maladie. Traitement de la cirrhose alcoolique, régime alimentaire. Pronostic et mesures préventives de la maladie.

Maladie alcoolique du foie: pourquoi apparaît-elle et à quel point est-elle dangereuse? Les principaux symptômes et complications possibles. Options de traitement pour la maladie alcoolique du foie.

© Copyright Alko03.ru, 2013-2016.

La copie de documents du site est possible sans autorisation préalable en cas d'installation d'un lien actif indexé sur notre site.

Attention! Les informations publiées sur le site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas une recommandation d'utilisation. Assurez-vous de consulter votre médecin!

Qui appeler si delirium tremens

  • EuropaClinic
  • Traitement
  • Si une personne est atteinte de delirium tremens, que doivent faire les proches?

Si une personne est atteinte de delirium tremens, que doivent faire les proches?

Presque tous les alcooliques étaient confrontés à un tel état de crise du delirium tremens. Et si l’alcoolique lui-même ne se souvient pas du tout et ne comprend pas ce qui lui arrive, ses parents se souviennent longtemps de la situation semblable qui caractérisait une personne non étrangère. Dans une telle situation, il est important de ne pas s'embrouiller, de savoir quoi faire et d'agir sans délai. Le délire alcoolique appartient à la catégorie des psychoses les plus fortes et les plus dangereuses, qui provoquent de nombreuses tragédies. Par conséquent, il est préférable de prévenir cette condition, car la lutte contre cette maladie est assez compliquée et longue.

Avant de donner des conseils sur la manière dont vous pouvez aider, si une personne a le delirium tremens ou si les symptômes d’une attaque imminente sont évidents, vous devez savoir ce que cette personne a vécu pendant cette attaque.

Le délire lié à l’alcool affecte généralement les personnes déjà au deuxième ou au troisième stade de la dépendance à l’alcool. Elle se manifeste immédiatement après la gueule de bois et elle est si vivante et caractéristique qu'il est tout simplement impossible de confondre ses symptômes avec quoi que ce soit d'autre. Par conséquent, en cas de delirium tremens, il n’est pas nécessaire de douter de l’état d’un alcoolique. Le patient est tourmenté par des symptômes assez typiques du délire:

  • hallucinations;
  • agression non motivée;
  • manque d'orientation spatio-temporelle;
  • impossibilité de se maîtriser;
  • troubles graves du sommeil;
  • Le comportement est similaire aux actions d'un fou.

Ainsi, lorsqu'un alcoolique commence à se comporter de la sorte, des proches se perdent sans savoir quoi faire ni comment agir. Chez l’homme, le delirium tremens commence toujours après un syndrome de la gueule de bois prononcé qui le précède. Ensuite, le toxicomane semble se couvrir d'une vague d'anxiété déraisonnable et d'une peur inexplicable. Habituellement, les personnes dans cet état essaient de se calmer et de se coucher, mais beaucoup de personnes sont confrontées à un problème, car le patient dans cet état est perturbé par des troubles du sommeil. Lorsqu'un patient s'endort, il fait de terribles cauchemars, un sommeil agité et troublant, souvent intermittent.

L'insomnie persistante et les hallucinations se produisent généralement quelques jours après la gueule de bois. Fait intéressant, les visions hallucinogènes chez les patients sont bien réelles, brillantes et mobiles. Les patients peuvent voir devant eux une toile brillante, divers insectes, serpents, diables, etc. Des images hallucinogènes peuvent être complétées par des hallucinations auditives. Souvent, les patients se plaignent d’être insultés, se moquent de nous et sont rappelés.

Les symptômes fréquents de la fièvre incluent des hallucinations tactiles, quand il semble à un alcoolique que des araignées, des cafards ou des souris le courent, etc. Le patient, sous l'influence du délire alcoolique, commence à se disputer avec des hallucinations, à se débarrasser d'insectes hallucinogènes, à chasser les démons, etc..

Pour savoir avec certitude qu’une personne a eu de la fièvre et pour agir correctement, vous devez avoir une idée des manifestations du délire.

  • de tels patients sont caractérisés par des changements d'humeur soudains, ils peuvent devenir soudainement enragés ou devenir gentils.
  • Les épisodes de délire sont généralement harcelés la nuit et l'apogée de la fièvre apparaît au lever du jour.
  • ensuite, le patient s'apaise sensiblement, il se rend compte qu'il est malade et qu'il a besoin d'aide et de traitement, qu'il parle de cauchemars.
  • mais dans la soirée, les craintes de panique sont encore exacerbées, les proches doivent donc être prêts.
  • le patient devient nerveux, s'inquiète de quelque chose ou se perd en quelque sorte.

Ces signes indiquent un retour de la saisie. Habituellement, de tels états durent plusieurs jours, tandis que les patients peuvent ne pas dormir tout ce temps ou s'endormir rapidement. Cette condition est complétée par des perturbations végétatives telles que l'hyper-longévité, des bouffées de sang sur le visage et les yeux, une augmentation du rythme et des sauts de pression.

Premiers secours

La première aide d’urgence, si une personne a le delirium tremens, consiste à soulager l’hyper-excitation du patient et à éliminer un facteur comme les troubles du sommeil. Habituellement, l'apparition d'un sommeil normal et à part entière indique qu'une attaque de fièvre alcoolique commence à se résorber progressivement. L’état du patient étant plutôt grave, il doit prendre les mesures nécessaires en tant qu’aide d’urgence, sur la base des principes de la réanimation. c'est-à-dire qu'à 24 heures, vous devez "remettre le patient debout" et le ramener à son état normal. Si pendant la journée il n'y a pas de dynamique positive et même un soupçon d'amélioration, le traitement du délire est déjà effectué dans une clinique psychiatrique.

Si un époux, un père (frère, etc.) souffrait de la même maladie, votre première action devrait consister en une ambulance. Pendant que les médecins partent, les actions suivantes sont nécessaires:

  1. Lit le patient, attache si nécessaire;
  2. En lui donnant plus d'eau, car le corps connaît une grave déshydratation;
  3. Si l'état de santé empire, il est recommandé d'appliquer quelque chose de froid sur le front ou de mettre le patient sous une douche froide.
  4. Ne laissez pas le patient sans surveillance adéquate.

La fièvre alcoolique est une condition dangereuse qui nécessite des soins médicaux obligatoires. Si la fièvre ne lâche pas, une hospitalisation est nécessaire, même si le patient résiste. En cas d'inactivité, l'issue peut être triste, même au décès du patient. Et si vous considérez que sous l'influence de la fièvre, le patient n'est pas capable de se maîtriser, alors tout le monde autour de lui est en danger.

Où se tourner si une personne a le delirium tremens

Beaucoup de gens ne comprennent pas où et à qui appeler, si une personne est atteinte de delirium tremens. Il est nécessaire de se souvenir à jamais, sous l'influence du délire alcoolique, que le patient soit gravement dangereux pour les autres et pour lui-même, il doit donc être envoyé en traitement pour toxicomanie, ce qui peut être fait sans consentement. Par conséquent, si un alcoolique développe une psychose aiguë (delirium tremens), il est nécessaire d'appeler la brigade des ambulances et, si nécessaire, la police. Une fois le diagnostic confirmé par les ambulanciers, il est probable que le patient devra être livré de force à une clinique de narcologie.

Il est nécessaire d'appeler rapidement une ambulance si le patient a:

  • montée à haute température (3,5 à 409 ° C; C);
  • les crises convulsives ont commencé;
  • la pression a augmenté;
  • la déshydratation a commencé;
  • il y avait une agressivité incontrôlable et déraisonnable.

L'essentiel est de ne pas attendre. La perte de temps peut avoir des conséquences terribles, car le délire même ne passe pas. L'aide obligatoire de spécialistes est nécessaire. Par conséquent, la première action des personnes dont le parent présente tous les signes de délire douloureux doit nécessairement appeler une ambulance. Il est impossible de soigner une fièvre avec des herbes et des perfusions, il s’agit d’un trouble mental grave. Par conséquent, les spécialistes devraient participer à sa thérapie.

Traiter la fièvre blanche

Les symptômes fréquents de la fièvre comprennent des hallucinations tactiles.

Étant donné que le delirium tremens commence habituellement après une frénésie, le diagnostic du syndrome de sevrage de l'alcool avec délire est déterminé dans une clinique de traitement pour toxicomanes. Le traitement commence par l'utilisation d'antipsychotiques à forte dose. Un patient agité peut se fixer dans son lit d'hôpital, ce qui est considéré comme un phénomène normal en psychiatrie. Sous l'influence de la fièvre, le patient peut se blesser ou blesser le personnel médical. Une telle mesure est donc nécessaire.

  • l'essence du traitement du délire est réduite à l'effet sur le psychisme et les structures physiologiques d'un alcool, c'est pourquoi on utilise des médicaments psychotropes et des médicaments qui absorbent des substances toxiques du corps intoxiquées par l'alcool;
  • des formulations sont également introduites pour rétablir l'équilibre eau-sel et normaliser l'activité intra-organique;
  • L'alcoolisme est très rusé, il a un effet néfaste sur l'état des structures cardiovasculaires et du cerveau, des reins et du système nerveux. Les préparatifs pour l'élimination des composants toxiques sont prescrits pendant environ une semaine, puis ils se penchent sur l'état du patient;
  • en moyenne, une hospitalisation dure au moins 21 jours;
  • les médicaments à action hypnotique doivent être inclus dans le traitement médicamenteux, car le délire se forme en partie sur le fond de l'insomnie, car le patient doit s'endormir, même s'il s'agit d'un médicament. Cette pratique aide les structures neuro-systémiques à se rétablir en peu de temps.
  • au cours des trois semaines de séjour à l'hôpital, des complexes de vitamines et des antipsychotiques seront attribués à la patiente;
  • si nécessaire, parallèlement, il existe un traitement supplémentaire des pathologies concomitantes.

Le spécialiste, qui calcule correctement la posologie, sélectionne les types de médicaments nécessaires pour le patient, dont l'action soulage les alcooliques des hallucinations et protège les régions du cerveau contre les intoxications toxiques. Une telle thérapie peut prendre plusieurs semaines. Si le patient se sent bien pendant la journée, il n’est pas nécessaire d’avoir un délire, car les crises de délire se produisent généralement la nuit. Un signe positif est un alcool long et profond pendant le sommeil. Lorsque le cours se termine et qu’il est nécessaire de le terminer complètement, c’est-à-dire que le patient doit passer au moins 21 jours à l’hôpital de traitement pour toxicomanie, il continue de prendre certains médicaments à la maison. Une telle prévention aidera à éviter la récurrence du délire.

Même après un traitement à vie, de nombreux patients présentant une altération de la mémoire conservent les effets du délire, tels que des troubles de la mémoire et une réduction des capacités mentales, des troubles de la parole ou, occasionnellement, des épisodes épileptiques, ainsi que des psychoses chroniques. La mort est la conséquence la plus terrible de la fièvre. Il est donc impératif de suivre un traitement jusqu'au bout, puis de s'assurer que le patient ne boit jamais d'alcool, car même un verre de vodka peut provoquer la rechute d'une crise de délire.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie