L'alcoolisme dans notre pays occupe l'une des positions les plus pressantes et les plus aiguës. Chaque année, beaucoup de gens rencontrent ce désastre. En outre, la dépendance à l'alcool ne concerne pas uniquement les personnes d'âge moyen, il est nécessaire de la connaître de près, même avec les jeunes. En plus du fait que ces patients boivent beaucoup et boivent souvent, ils se «coincent» périodiquement dans une consommation excessive d'alcool, le moyen de s'en sortir avec des conséquences douloureuses et des symptômes extrêmement désagréables.

L'un des états post-alcooliques les plus courants est le syndrome du delirium tremens. Ou delirium tremens (écureuil), comme on appelle cette pathologie. Comment faire face à une telle manifestation, est-il possible de traiter le delirium tremens à la maison? Examinons cette question urgente plus en détail.

Qu'est-ce que le delirium tremens?

Tous les alcooliques ne sont pas confrontés à une telle situation. Diables bleus rend visite à des personnes souffrant de dépendance de stade II et III. Les premiers symptômes apparaissent généralement 2 à 3 jours après la libération d'un état d'ivresse long. Le syndrome de l'alcool délire peut se développer pour plusieurs raisons:

  1. Après un long et grave état d'ébriété.
  2. Avec lésion organique des structures cérébrales.
  3. Si une personne a consommé un substitut, de l’alcool de qualité médiocre.
  4. Dans le cas où le buveur a un certain nombre de pathologies somatiques qui se distinguent par des signes lumineux. Par exemple: névrodermite, asthme bronchique, ulcères gastro-intestinaux, polyarthrite rhumatoïde, colite gastrique, hypertension.

Les scientifiques n'ont pas encore identifié la pathogénie spécifique du delirium tremens. Mais il existe une opinion bien établie selon laquelle le principal responsable de ce syndrome est la rupture des connexions entre les neurotransmetteurs du système nerveux central. Avec l’ajout simultané d’une intoxication grave du corps, cette exacerbation se produit chez l’homme.

Selon les statistiques, environ 35% à 40% des personnes ayant une dépendance à l'alcool présentent régulièrement des manifestations de delirium tremens.

Diables bleus: symptômes, traitement à la maison

Les membres de la famille d’un alcoolique qui ont l’intention de faire face à une situation dangereuse doivent connaître ces signes. Initialement, après la cessation de la consommation d'alcool par un alcoolique, le patient manifeste un syndrome de la gueule de bois prononcé. Il est accompagné des symptômes habituels de cette maladie:

  • maux de tête;
  • vomissements abondants;
  • nausée sévère;
  • troubles gastro-intestinaux;
  • tremblement des membres;
  • faiblesse et condition apathique.

Après un certain temps, ils sont rejoints par les premiers signes de delirium tremens. Au début, ils sont exprimés dans des états convulsifs et des violations notables des fonctions de la parole. Les cauchemars se joignent également à nous: une personne ne peut littéralement pas dormir, s'éveillant constamment de rêves agonisants.

Progressivement, d'autres symptômes sont liés à la personne qui en souffre. Tels que:

  • saute la pression artérielle;
  • tachycardie persistante;
  • transpiration accrue;
  • augmentation de la température corporelle;
  • rougeur de la peau;
  • sentiment de peur inexplicable;
  • hallucinations (visuelles et auditives).

Le délire alcoolique progresse avec la détérioration de l’état mental d’une personne. Le patient, littéralement, ne peut pas se trouver une place. Il fait preuve d'une activité physique excessive, parle avec des entités invisibles, frémit, effrayé, tombe dans l'hystérie. La condition empire en raison de l'incapacité de dormir paisiblement.

Hallucinations comme signe typique du délire

Le delirium tremens classique est une hallucination. Dans les dépendants, ils se manifestent dans presque toute leur gloire, de toutes sortes. Les effets se distinguent par une manifestation particulièrement vive, qui se reflète dans le comportement humain.

Visuels

Avec le développement d'hallucinations de ce type, le patient voit de telles peurs qui l'effraient dans un état normal. Le syndrome développe des horreurs inhérentes à des tailles incroyables. Supposons que si une personne se distingue par sa peur des araignées et son délire alcoolique, elle verra de vrais monstres-arachnides de taille énorme.

De plus, tous les personnages d’horreur hypertrophiés dans ce cas menaceront le patient. Dans l'imagination du patient, des monstres et des créatures terribles tenteront de le tuer, de le démembrer ou de lui infliger de lourdes blessures. Cela affecte directement le comportement humain, d'autant plus que toutes les hallucinations sont particulièrement réalistes.

Prothèses auditives

Les hallucinations visuelles terrifiantes deviennent particulièrement intolérables quand ils sont rejoints par auditif. Dépendant de l'alcool commence à entendre les différents sons produits par ces monstres. Sifflement, cliquetis, cris, voire menaces en langage humain. Être dans cet état, souffrir de delirium tremens peut être extrêmement dangereux pour soi et pour les autres.

Tactile

Et complète l'image déjà folle du développement d'hallucinations de type tactile. Une personne ressent vraiment tout le réalisme de l'horreur apparente, car elle a l'impression de toucher le corps de différentes manières. Araignées rampantes, vers, insectes. Un patient aux prises avec des hallucinations effraie son entourage non seulement avec un regard enragé, mais aussi avec des tentatives pour écarter des créatures inexistantes qui le mordraient soi-disant.

La particularité est le comportement du patient atteint du syndrome du délire. Des visions horribles, prenant complètement conscience, peuvent amener une personne à se contracter, à courir, à sortir soudainement, à battre ceux qui l'entourent lui semblent être des monstres.

Sur fond de délire, de nombreux accidents se produisent lorsqu'un alcoolique, sous le pouvoir d'hallucinations, saute aux fenêtres d'étages élevés, lui inflige des blessures mortelles avec un couteau, des ciseaux, en essayant de repérer un monstre qui a pénétré la peau. Tentatives de suicide suicidaires fréquentes. Quand le malheureux ne voit pas d'autre moyen de se débarrasser de cet état terrible, sinon de se suicider.

Le syndrome du délire alcoolique se caractérise par la désorientation complète d'une personne dans le temps et dans l'espace. La victime ne comprend pas où il se trouve et qui l’entoure. Ne réalise pas l'heure, ne reconnaît pas les êtres chers, ne peut pas nommer la date ni l'année en cours. Mais il peut clairement se souvenir de son nom et de son prénom. C'est-à-dire que l'orientation personnelle est préservée.

Syndrome du délire: questions / réponses

Avant de réfléchir à la façon de traiter le delirium tremens à la maison, il ne sera pas inutile de savoir ce qui intéresse au juste la parenté de l’alcoolique. Les narcologues ont compilé les réponses les plus courantes aux questions posées par les proches du patient.

Quelle est la durée de la période dangereuse?

En moyenne, le delirium tremens peut durer plusieurs jours (pour être plus précis, 3 à 5 jours) avec des manifestations atroces. De plus, la symptomatologie de la fièvre augmente le soir et devient la plus aiguë la nuit. Mais le matin et pendant la journée, les signes de délire s’atténuent et ne sont plus aussi perceptibles.

Puis-je être traité à la maison?

A la maison, aider une personne à faire face à des symptômes dangereux et terribles n’est possible que lorsque les hallucinations du patient n’apparaissent pas aussi clairement et distinctement. Dans le cas contraire, une hospitalisation immédiate et le retrait compétent d'une personne du délire sont nécessaires.

Mais si le patient est conscient du danger de sa position et commence à obéir à ses proches en acceptant tout ce qui lui est donné, il y a alors toutes les chances de faire face à la fièvre et personnellement. Vous pouvez vous passer de la présence d'un médecin, de drogues agressives dangereuses et de conditions hospitalières.

Est-ce que la fièvre mène à la mort?

Selon les statistiques médicales, le décès d'une personne à la suite d'un delirium tremens survient dans 10 à 12% des cas. Mais ces conséquences regrettables ne se produisent que lorsque les soins médicaux nécessaires ne sont pas fournis.

Comment prendre soin d'une personne en délire?

Si votre parent est atteint d’alcoolisme et que vous remarquez tous les signes du delirium tremens, la meilleure chose à faire est de faire appel à une équipe médicale spécialisée. Après tout, personne ne sait exactement comment le syndrome va se manifester. Mais, si vous avez confiance en votre expérience et votre force, le patient doit organiser les conditions d'existence suivantes:

  1. Normalisation du repos nocturne. Dans ce cas, une bonne aide pour jouer aux somnifères. Mais les sédatifs puissants ne vous laisseront pas aller à la pharmacie sans présenter une ordonnance. Donc, au médecin en tout cas, vous devez contacter. Le repos nocturne complet est une condition importante pour une sortie rapide d'un état meurtrier.
  2. Augmenter la consommation de liquide. Modifiez le régime alimentaire du patient, y compris les aliments riches en vitamines et en micro-et macronutriments utiles. Cela aidera à nettoyer rapidement le corps des métabolites de l'alcool et à maintenir le travail du corps épuisé au niveau approprié.
  3. Prendre toutes les mesures nécessaires pour éliminer de l’alcool des produits de désintégration de l’alcool éthylique. Cela inclut l’induction de vomissements artificiels, la climatisation, la prise de sorbants et d’autres médicaments à cette fin. Il devrait augmenter la consommation de patients infusions d'herbes médicinales et de thés médicinaux.

Aide à la maison

Alors, que faut-il faire pour arrêter seul une attaque avancée de délire? Bien entendu, la solution idéale consisterait à placer le patient dans une clinique spécialisée. Les médecins vont supprimer ses symptômes dans les premières heures de la manifestation du syndrome en utilisant des préparations pharmacologiques et des manipulations médicales.

Mais tous les alcooliques, en particulier dans un état de délire, n'acceptent pas volontairement d'aller à l'hôpital. Dans ce cas, tout le fardeau repose sur les épaules de la maison.

Façon Popov

Soulager avec succès les symptômes du délire, en utilisant la méthode bien connue du Dr Popov. Cette technique s'appelle également la «copie de Popov». Pour ce faire, vous devez donner un mélange dépendant de l’alcool contenant les ingrédients suivants:

  • eau distillée: 100 g;
  • Luminal (ou phénobarbital): 3 comprimés;
  • alcool médical pur (96%): 15-20 g.

Tous les composants sont soigneusement mélangés les uns aux autres et acceptés par le patient en une seule séance. Si vous ne pouvez pas obtenir de phénobarbital, vous pouvez utiliser des médicaments similaires, par exemple:

Aidez la pharmacie nationale

Avec le delirium tremens, les gens ont été rencontrés pendant un certain temps. Par conséquent, de nombreuses méthodes ont été développées que nos ancêtres ont utilisées avec succès pour guérir une personne d'un tel syndrome. Certes, ces décoctions et infusions doivent être préparées à l'avance, pour une utilisation future. Les méthodes les plus efficaces incluent les méthodes suivantes:

  1. Infusion de lavrushka. Versez avec une bonne vodka (100 ml) une paire de feuilles de laurier et de racines de lovage écrasées. Pour insister, un tel mélange devrait se faire dans les 7 à 8 jours. Ensuite, filtrez la masse et laissez le patient boire (auparavant, 3 à 4 gouttes de la perfusion obtenue sont dissoutes dans 50 ml d’eau).
  2. La teinture d'absinthe amère et de millefeuille est préparée de la même manière (pour 100 ml de vodka, 25 g de matière première sèche). Le mélange est infusé pendant 10-12 jours.
  3. Une décoction de la collection suivante a fait ses preuves: achillée millefeuille, thym et absinthe (20 g de chaque ingrédient). La masse est cuite à la vapeur avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 1-2 heures. Accepté immédiatement.

Soit dit en passant, nos ancêtres, dans le cas où ils avaient une certaine personnalité en état de délire alcoolique, donnaient au pauvre à manger le plus de pommes vertes possible. Dans leur conviction, cela a aidé à arrêter les symptômes douloureux et à soulager la souffrance du patient.

Et encore mieux de ne pas amener la personne à l'état de delirium tremens. Et commencer à traiter la dépendance à l'alcool dans les premiers stades de la maladie. Eh bien, en cas d’avènement du delirium tremens, le meilleur moyen de sortir de cette situation serait de consulter un médecin et d’obtenir un traitement complet de la dépendance à l’alcool.

Traiter le delirium tremens à la maison

Avec delirium tremens, l’état mental du patient est épuisé. Le cerveau souffre d'intoxication et de manque d'oxygène. Exposé à une charge importante et à d'autres organes internes. Dans les moments de manifestation d'un tel état, il est important de comprendre comment traiter le delirium tremens.

Un tel état se traduit par des hallucinations, une agitation motrice, une désorientation, etc. Le fait de ne pas fournir une assistance rapide à un alcoolique entraîne un risque d'automutilation et de suicide.

Dangers de la psychose

L'attaque du délire (delirium tremens) est une forme aiguë de psychose alcoolique. Plus de 30% de toutes les personnes dépendantes à l'alcool y font face. La manifestation d'une telle condition chez les personnes dépendantes aux stades II et III est plus courante. Cette conséquence de l’alcoolisme entraîne des troubles mentaux de gravité variable. Dans un délire, le patient peut montrer de l'agressivité, de la peur, être hystérique, etc. Cette condition est dangereuse non seulement pour le patient, mais aussi pour les autres.

Dans le délire alcoolique, une personne est capable d'actes imprévisibles. Il peut se blesser, brûler des maisons, jeter des objets et des meubles. Le centre de pensée souffre d'intoxication et de manque d'oxygène. Le système cardiovasculaire, le foie et d'autres organes sont dans un état négatif. Sans l'aide fournie en temps utile, une personne peut mourir.

Selon les médecins, le delirium tremens est décédé dans 10-15% des cas. En fournissant une assistance spécialisée, il n'y a aucun risque de ce type. Vous pouvez vous débarrasser de la pathologie et à la maison, mais seulement avec de légères manifestations de symptômes. Il est également possible de se débarrasser du delirium tremens à la maison si le patient lui-même comprend son état (se contrôle) et cherche à s'en sortir. Pour les manifestations aiguës, le traitement ne peut être effectué qu'en milieu hospitalier.

Raisons

Chez l’homme, le delirium tremens débute le plus souvent après une longue consommation excessive. Il apparaît 2-3 jours après avoir arrêté de boire de l'alcool. Selon les experts, la production de certaines hormones dépendante de l’alcool est suspendue. L'alcool devient le seul moyen de maintenir la vie. Un rejet sévère est perçu par le corps comme un stress dont la force peut être différente. Dans les formes aiguës, le passage d'une période de récupération dangereuse (4-7 jours), le développement de processus pathologiques du système nerveux, qui dans leur manifestation sont des delirium tremens, est possible.

Il peut également y avoir d'autres raisons pour le développement de cette condition pathologique:

  • consommation excessive d'alcool;
  • blessures à la tête subies;
  • pathologies chroniques des organes et systèmes internes.

La pathogénie du delirium tremens est mal comprise. Aujourd'hui, les experts sont d'avis que la perturbation des connexions de neurotransmetteurs du système nerveux central s'ajoute aux signes d'intoxication.

Tableau clinique

Les symptômes du delirium tremens ne se manifestent souvent que 70 à 72 heures après avoir bu de l'alcool. Dans des circonstances traumatiques, le temps peut être réduit à une journée. Les signes de delirium tremens peuvent être soit des hallucinations, soit les signes habituels d'intoxication (maux d'estomac, nausées, vomissements, fièvre, etc.).

Il est important de noter les premiers signes d’une telle condition à temps pour éviter qu’elle ne se manifeste davantage. Au total, les médecins distinguent 3 phases principales du développement du delirium tremens, qui correspondent à leurs propres tableaux cliniques.

Stade menaçant

Le premier stade du delirium tremens présente de nombreux symptômes similaires avec des symptômes de sevrage. Le patient a de la fièvre (jusqu'à 40 ° C), des maux de tête et des vertiges. D'autres symptômes peuvent également être présents:

  • palpitations cardiaques;
  • désorientation dans l'espace;
  • des nausées et des vomissements;
  • crises convulsives.

Souvent, lors de la première étape, une personne a des problèmes d'élocution, de tremblements des membres et d'insomnie. Il y a un risque d'hallucinations.

Stade aigu

La deuxième étape est caractérisée par la perte totale du contrôle de son propre état. La victime dans de tels moments devrait être aidée par ses proches, car la gravité des symptômes ne cesse de progresser. Aux signes précédents sont ajoutés:

  • des cauchemars qui semblent humains à la réalité;
  • hyperactivité accrue;
  • agressivité avec les stimuli externes présents (lumière intense, sons forts, etc.);
  • manifestation aiguë d'hallucinations (elles deviennent plus réelles);
  • attaques de panique.

Souvent souffrant de fièvre, il semble que quelqu'un regarde ou soit suivi. Les attaques de panique peuvent augmenter les symptômes somatiques. Avec un traitement opportun, la gravité du tableau clinique diminue progressivement. Avec l'inaction, la transition vers le troisième stade de la maladie n'est pas exclue.

Étape dangereuse

Sans aide, la transition vers la troisième étape peut introduire une personne dans le coma. Le tableau clinique de cette maladie est dangereux et instable. Il est caractérisé par:

  • crises d'épilepsie;
  • respiration lourde et inégale;
  • tremblement musculaire sévère;
  • attaques soudaines d'agression;
  • réactions de retardement.

À ce stade, il y a des hallucinations: visuelles, auditives et tactiles. L'homme perd complètement le contrôle de lui-même et ne sent pas la limite entre la réalité et l'illusion. Ces phénomènes ou créatures dont le patient se méfiait dans un état normal, dans le délire, sembleront réels.

Dans la plupart des cas, des créatures mystiques fictives veulent tuer une personne. Complète la terrible image que le malade peut non seulement voir, mais aussi entendre et ressentir avec sa propre peau. Dans cet état, toutes les méthodes et tous les outils seront utiles. Il est nécessaire d'immobiliser le patient autant que possible (l'attacher, le chaîner à un lit, etc.), en le sauvant du risque de blessure. À ce stade, il est impossible de guérir la fièvre à la maison. Il est nécessaire d'hospitaliser le patient.

Premiers secours

Si une personne a le delirium tremens, vous devez appeler les médecins à domicile et fournir une assistance médicale avant leur arrivée. L'essentiel est de protéger le patient et ses proches des manifestations possibles d'agression.

L'homme dans le delirium tremens est imprévisible. Par conséquent, les premiers soins les plus efficaces sont nécessaires pour le delirium tremens. Cela se résume à de telles actions:

  1. il est nécessaire de mettre une personne au lit (s'il y a des attaques d'agression ou des hallucinations, il devrait être ligoté);
  2. à une température corporelle élevée, des antipyrétiques peuvent être administrés à une personne;
  3. devrait permettre au patient de boire beaucoup, car une détoxication est possible en raison d'une intoxication;
  4. En cas de trouble psycho-émotionnel, vous devez administrer un sédatif ou un sédatif.

Avant l’arrivée des médecins, il est important d’être proche de la victime et de parler à voix basse avec lui. La tâche principale consiste à établir un contact de confiance. Une personne doit réaliser que ses proches peuvent l’aider.

Parfois, les parents refusent l'assistance médicale, essayant d'empêcher le développement de la maladie par leurs propres moyens. Les médecins n'approuvent pas de tels actes, mais ne peuvent résister aux souhaits de leurs proches. La seule recommandation est de surveiller l'état de la personne et de demander de l'aide quand elle se détériore.

Traitements à domicile

La méthode la plus efficace de traitement du delirium tremens à la maison consiste à prendre des médicaments contre l’intoxication, ainsi que des sédatifs. Il est préférable de ne pas choisir les médicaments vous-même et de suivre les recommandations du médecin.

Le traitement médicamenteux du delirium tremens à la maison devrait viser à soulager les symptômes. Il est important de normaliser le système nerveux et de protéger le patient des effets des troubles mentaux. Les médecins ne recommandent pas de commencer le traitement seuls. Une telle condition pathologique est instable et dangereuse. Les méthodes maison peuvent être inefficaces.

Méthode de Pavlov

Pour arrêter la progression des symptômes pendant le delirium tremens, vous devez utiliser uniquement des méthodes fiables et éprouvées. L'une de ces méthodes est la méthode d'élimination des symptômes du professeur Pavlov. La recette ressemble à ceci:

  • 100 ml d'eau distillée;
  • 3 comprimés "Luminala" (vous pouvez utiliser des analogues "Phénobarbital", "Frizium", etc.);
  • 20 ml d'alcool médical.

Tous les composants doivent être soigneusement mélangés et administrés à une personne souffrant de delirium tremens. Ce médicament aidera à éliminer certains signes de la maladie et donnera au corps le repos nécessaire.

Manières folkloriques

Peut également être utilisé et les méthodes traditionnelles de traitement du delirium tremens. Le plus souvent à la maison en utilisant les recettes suivantes.

  1. Infusion de feuilles de laurier. Il est nécessaire d’écraser plusieurs feuilles de laurier et feuilles de livèche, versez 30 ml de vodka dessus. Remède infusé une semaine. Buvez-le avec de l’eau, en ajoutant 3 à 4 gouttes de médicament dans 50 mg d’eau.
  2. Infusion d'absinthe et millénaire. 25 grammes de matières premières broyées versez 100 ml de vodka. Insister 7 à 8 jours, filtrer et donner au patient une cuillerée à thé de 10 à 12 jours.
  3. Bouillon de thym, d'absinthe et millénaire. Utilisez 20 grammes de chaque composant. La collecte d’herbe est versée dans 100 ml d’eau bouillante, infusée pendant 1-2 heures, filtrée et prise entière.

Selon les experts, la plupart des fonds utilisés sont inefficaces. Ils ne peuvent pas faire face à des symptômes aigus et ne sont efficaces qu'au stade initial de la réaction pathologique du corps. L'option la plus efficace reste l'aide d'un psychiatre et d'autres médecins.

Conclusion

Le traitement du delirium tremens doit être sous le contrôle des médecins. La thérapie à domicile n'est efficace que dans les premiers stades d'une attaque. Mais l’évolution ultérieure du tableau clinique ne peut que compliquer la tâche. Seuls les spécialistes peuvent prescrire le meilleur moyen d'intoxication et protéger le patient des effets négatifs des troubles mentaux.

La seule chose que les médecins recommandent de faire à la maison est de fournir les premiers soins avant l’arrivée d’une équipe médicale spécialisée. Un traitement non professionnel peut coûter une vie à une personne.

Comment traiter le délire alcoolique à la maison?

Traiter le delirium tremens à la maison est tout à fait acceptable et efficace. Cette condition survient le plus souvent chez les alcooliques dans les derniers stades de la dépendance. Très rarement, il peut dépasser les personnes en bonne santé tout en buvant de l'alcool de mauvaise qualité. Au premier signe de maladie, le traitement doit commencer immédiatement. Tout d'abord, vous devez savoir comment aider correctement le patient afin de ne pas le blesser davantage. Après les premiers soins, vous pouvez commencer une thérapie complexe.

Traiter la dépendance peut être à la maison. Un tel environnement pour une personne plus favorable et calme. La thérapie doit être complète. Mais il faut comprendre que depuis longtemps, il est impossible d’éliminer le problème par des méthodes traditionnelles ou que les médicaments de l’alcoolisme sont impossibles, un traitement aussi long de la dépendance peut avoir des conséquences désastreuses.

Premiers secours contre la fièvre blanche

Il faut comprendre que la pathologie peut être observée de 2 à 6 jours. Au premier signe de maladie, les actions suivantes doivent être entreprises:

Par n'importe quel moyen, obliger une personne à aller se coucher. Si le patient a des accès de rage et d'agression, vous devez nouer ou attacher ses sangles au lit. Il est très important de protéger une personne contre d'éventuelles blessures, combats, dommages, etc.

Une fois l'alcoolique calmé, vous devez consulter un médecin (appelez le médecin à la maison). Il est impossible de faire quoi que ce soit par vous-même, car cela pourrait aggraver encore la situation d'un homme ou d'une femme.

Avant l'arrivée du médecin, le patient doit boire beaucoup d'eau. Il est également nécessaire de faire des compresses rafraîchissantes ou une douche à contraste pour réduire la température corporelle. En outre, ces activités contribueront à calmer la personne et à lui donner vie.

Il est très important que la personne se calme. Pour ce faire, vous pouvez lui donner à boire Dimedrol ou Piracetam, pour soulager le stress émotionnel. Il n'est pas recommandé de donner d'autres médicaments avant l'arrivée de l'ambulance.

Après l'arrivée du médecin, le patient sera examiné. Si nécessaire, le médecin peut injecter à une personne un sédatif ou un somnifère. Si l'état du patient est grave, il peut être hospitalisé.

Traiter à la maison le delirium tremens avec des médicaments à l'insu d'un médecin n'est pas recommandé, car cela pourrait aggraver la situation. La méthode de sevrage à domicile du delirium tremens et de ses symptômes consiste à combiner:

  • Comprimés de Phénobarbat (3 pcs);
  • alcool médical à 96% (20-25 mg);
  • eau distillée (150 mg).

Tous les composants sont soigneusement mélangés et donnent une boisson au patient. Les signes prononcés de delirium tremens s'atténueront dans l'heure.

Il faut comprendre que, dans un tel état, une personne ne peut pas percevoir correctement le monde qui l’entoure. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de lui crier dessus, de jurer, de lancer, etc. Toutes les actions doivent être calmes, fluides et bien visibles. Le traitement du delirium tremens à la maison doit se dérouler dans une atmosphère chaleureuse et confortable. Le patient doit prendre conscience de la gravité du problème.

Méthodes traditionnelles de traitement

Il est très important de ne pas mettre le problème à la gravité et de commencer le traitement dès que possible. Delirium tremens peut être traité à la maison à l'aide de divers remèdes populaires. De plus, il n’est pas toujours possible de suivre un traitement sous la surveillance d’un narcologue dans un dispensaire de stupéfiants. Par conséquent, il est important de savoir ce qui peut aider à faire face au problème en dehors de l'hôpital. Traiter soigneusement la fièvre blanche à la maison doit être fait avec beaucoup d’attention afin qu’aucune réanimation ne soit nécessaire par la suite.

Les recettes suivantes aideront à guérir la maladie:

Lovage et Lavrushka

Lubrifiez la racine et 2 pcs. la feuille de laurier insiste sur l'alcool de haute qualité pendant 5-7 jours. Filtrer le bouillon et donner à boire à un alcool 3-4 fois par jour. Après ce bouillon, le désir de boire à un alcoolique disparaîtra très longtemps.

Centaurée et absinthe

Prendre dans le rapport de 1: 1 et moudre. 2 cuillères à soupe de poudre insistent sur la vodka (250 ml) pendant 8 à 9 jours. La quantité de teinture est conçue pour une réception. La durée du traitement est de 3-4 jours. Une telle décoction supprime les fringales de boissons fortes et provoque une aversion pour l'alcool.

Fumée de bouleau

Un moyen éprouvé de se débarrasser définitivement du delirium tremens et de la dépendance à l'alcool est de mettre le feu au bois de bouleau séché avec du sucre blanc. Le patient doit respirer la fumée sortant. La procédure se poursuit jusqu'à ce que le bois soit complètement amorti. Après cela, une personne devrait être offerte à boire un verre d'alcool.

Chemeritsa

Des teintures d'hellébore (3 fois par jour pour un demi-verre) aideront à vaincre la fièvre blanche.

Le vrai miel, qui contient de grandes quantités de potassium, peut également aider à résoudre le problème. Le patient doit recevoir 6 cuillères à café toutes les 20 minutes pendant une heure. Ensuite, faites une pause de 1,5 à 2 heures et répétez tout le cycle. La méthode aide à sortir de l'alcoolisme ivre.

Punaises de lit

Dans la lutte contre l'alcool, les punaises de lit peuvent aussi aider. Ils ont une forte odeur désagréable, ont une teinte verte. Il est nécessaire d’ajouter 3 ou 4 insectes dans un verre de vodka de 250 grammes et de les laisser reposer pendant 4 jours. Après avoir infusé l'agent, donnez-lui un verre dépendant de l'alcool.

Baranets et Lunes

Bouillon de barantz et gémir. Hacher les herbes et ajouter 2 cuillères à soupe dans la casserole avec de l'eau, laisser mijoter pendant 30 minutes. Retirer du feu, insister. Puis filtrer le bouillon et donner au patient un demi-verre 2-3 fois par jour.

Ces méthodes simples, mais efficaces, peuvent aider un alcoolique à se débarrasser de sa dépendance et à améliorer son bien-être général. En outre, si une personne cesse de boire, le risque de délire causé par le délire est minimisé. Mais n'en faites pas trop avec les méthodes de traitement. Même lors de la thérapie à la maison, vous devriez consulter votre médecin afin d'éviter des complications et des effets secondaires.

Traitement hospitalier sous la surveillance d'un médecin

Après une visite chez le médecin, le patient est placé dans un hôpital neuropsychiatrique. Dans ce document, les experts procéderont à un examen complet et prescriront un traitement individuel. Il inclura des médicaments et d’autres méthodes thérapeutiques. Le traitement du délire alcoolique comprend les étapes suivantes:

Blocage d'agents pathogènes

Pour calmer le patient, appliquez la solution Sibazona. Il a un effet positif sur le système nerveux et élimine les agressions.

Amélioration du métabolisme

Des préparations spéciales sont utilisées pour restaurer le corps et normaliser le métabolisme. Les toxines commencent à quitter le corps plus rapidement:

  • Reopolygluk;
  • Pananghydrocarbonate de sodium;
  • complexe de vitamines.

Normalisation des organes internes

  1. Système respiratoire. Le syndrome de sevrage peut causer divers problèmes corporels liés à la respiration. Par conséquent, les médecins utilisent du mannitol pour éliminer l'œdème pulmonaire.
  2. Restauration des reins et du foie. En raison d'une grave intoxication, les organes cessent de fonctionner normalement. Pour leur filtration, des compte-gouttes avec hémodez et glucose intraveineux sont utilisés.
  3. Localisation de l'œdème cérébral. Le complexe de vitamines et la solution de Lasix aident à neutraliser le gonflement.
  4. Récupération de la psyché. Aux dernières étapes de l’alcoolisme, le patient peut développer une psychose nécessitant un traitement médicamenteux (Seduxen, Dimedrol, Hydroxybutyrate de sodium).

Traiter le delirium tremens à l’hôpital est plus efficace et plus sûr qu’à la maison. Toutes ces activités sont réalisées sous la stricte direction d'un médecin et d'un psychologue. Les spécialistes surveillent la dynamique de la récupération et, s’il n’ya pas de changement positif, le cours du traitement peut changer. À l'hôpital, le patient est observé jusqu'à son rétablissement complet et jusqu'à sa dépendance à l'alcool.

Traitement du delirium tremens pour l'alcool à la maison avec des médicaments et des remèdes populaires

Delirium delirium - psychose, qui se manifeste chez les alcooliques chroniques après une consommation excessive. Avec le delirium tremens (nom courant pour la pathologie), le traitement est effectué dans une clinique de traitement de la toxicomanie. À la maison, le patient peut être aidé, mais seulement dans les premiers stades de la dépendance et avec des symptômes simples.

Comment reconnaître

La fièvre démoniaque ne se manifeste pas chez une personne en état d'ébriété - la psychose survient 2 à 5 jours après l'arrêt de la consommation d'alcool. Le délire est précédé de symptômes de sevrage:

  • tremblement des membres;
  • maux de tête;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • convulsions.

Les signes d'exacerbation du délire sont exprimés en hallucinations. La nature de la fièvre est toujours individuelle:

  • "Problèmes" tactiles - il semble que quelqu'un touche les mains et les pieds, des insectes inexistants rampent sur la peau.
  • Non-sens visuel - une personne voit des créatures étranges («ivre d'enfer», «une réunion avec un écureuil a commencé»).
  • Hallucinations auditives - le patient entend des voix lui ordonnant de faire quelque chose ou impose des idées (par exemple, le mari a un paysan ou des voisins qui sont des espions).

Dans le contexte des hallucinations, la manie de la persécution, l'agressivité accrue, des accès de jalousie apparaissent. Dans cet état, une personne devient dangereuse pour elle-même et pour les autres.

La fièvre alcoolique postérieure est toujours accompagnée de déviations mentales et somatiques. En plus des hallucinations pour le délire caractérisé par: insomnie, manque d'appétit, nervosité accrue, transpiration, palpitations cardiaques, augmentation de la pression artérielle.

Blue Devils est une condition instable. Les périodes d'hallucinose se produisent soudainement et s'arrêtent brusquement, l'agression est remplacée par une convivialité accrue, une excitation - une somnolence. Les périodes de rémission (quand une personne reprend ses esprits) durent de quelques minutes à quelques heures.

Premiers secours

Les premiers secours à un patient en état de delirium tremens consistent à arrêter la surstimulation, l’élimination des troubles métaboliques responsables du délire. Les médecins à cette fin donnent du Sibazon, de l'oxybutyrate de sodium, de la rhéopoliglukine, du bicarbonate de sodium, du Panangin. Les remèdes à la maison énumérés ne peuvent pas être utilisés. Les mesures suivantes sont autorisées à la maison:

  • Posez la personne fébrile au lit. En cas d'agression et d'hallucinations fortes - attacher les mains et les pieds.
  • Donnez des sédatifs (Novo-Passit, Dormiplant, Bromkamphor).
  • Mettez une serviette trempée dans l’eau froide sur le front.
  • Donner au patient fébrile beaucoup d'alcool et d'absorbants (charbon actif, Enterosgel).

Si les symptômes du délire continuent d'augmenter au cours de la journée, vous devez cesser d'essayer d'éliminer l'alcoolique du délire et appeler une ambulance. Les médecins aideront à éviter les complications et à sauver des vies (le delirium tremens est un catalyseur des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de l'encéphalopathie).

Manières de traitement

Après la crise aiguë du delirium tremens, des mesures complexes sont prises pour prévenir les rechutes, qui permettent d'éviter les effets négatifs de l'alcool (maladie cardiaque secondaire, tractus gastro-intestinal, système excréteur). Si la famille choisit le traitement clinique à la maison, suivez le schéma suivant:

  • Donner des médicaments pour l'hypertension artérielle, la température.
  • Avec l'excitabilité accrue, l'insomnie donne un sédatif.
  • Le premier jour est une grève de la faim utile (sujet à une forte consommation d'alcool).
  • À partir du deuxième jour, un aliment est administré (le patient a besoin de beaucoup de glucides, de vitamines; les aliments gras sont exclus).

Méthode obsolète de traitement de la fièvre: le toxicomane était invité à boire de l'alcool à une dose ne provoquant pas une intoxication grave. Cela a réduit la gravité de la psychose ou l'a complètement arrêtée. Chaque jour, la quantité d'alcool diminuait, diminuant progressivement à zéro. À présent, les médecins ne recommandent pas de traiter le délirium de la même manière. Cela aide en cas d’écureuil, mais il aggrave les symptômes de sevrage et provoque des complications de maladies causées par l’alcoolisme.

Méthodes folkloriques

Pour les remèdes populaires contre la fièvre, c'est le miel. En raison de la grande quantité de potassium dans la composition, il aide à soulager les symptômes des troubles somatiques et à réduire les fringales d'alcool. Le premier jour du délire, le patient reçoit chaque heure 2 cuillères à soupe de miel. Ensuite, à la fin de la semaine, il suffit de manger 1 cuillère à soupe 3 fois par jour.

Un patient atteint de delirium tremens est aidé par une décoction de graines d'avoine et de calendula, qui calme, améliore le métabolisme. Pour préparer la décoction, on prélève chez soi 100 g d'avoine et 10 g de fleurs de calendula, on verse dans 2 litres d'eau et on fait bouillir pendant 40 minutes. Buvez un médicament contre le délire 3 fois par jour avant les repas pour un demi-verre.

Le thé à la camomille aidera à se calmer. L'infusion de thym est administrée la nuit pour éviter l'insomnie. La teinture à base d'alcool contenant du millepertuis et de l'absinthe aide à lutter contre les hallucinations (pas plus de 3 cuillerées à thé).

Des médicaments

Lorsque le délire prescrit des médicaments qui soulagent l'anxiété, rétablissant le métabolisme, normalisant la pression et la température. Noms des médicaments courants:

  • Moyens apaisants - extrait de Valériane, Agripaume, Glycine, Biotredin, Novo-Passit.
  • Préparations contre l'hyperthermie et l'hypertension artérielle - Paracétamol, Panadol, Theraflu, Papazol, Capoten.
  • Moyens, rétablissant la circulation sanguine, empêchant la thrombocytose - Solution de magnésie, Vinpocetine, Telektol, Felodipine.
  • Médicaments destinés à améliorer les processus métaboliques - Reopoliglyukin, Panangin, bicarbonate de sodium.

Attention: avec Delirium tremens, les médicaments du groupe des benzodiazépines (Tazépam, Fénazépam) et du phénobarbital (Corvalol, Valocordin, Valoserdin) sont contre-indiqués. Les médicaments peuvent déclencher de nouvelles crises d'hallucinations. Afobazol et Phenibut apaisants ne causent pas de complications, mais ils ne peuvent pas guérir le délire.

La fièvre démoniaque se développe après une ivresse prolongée et l'abandon brutal de l'alcool. Si vous quittez le combat progressivement, le risque d'un écureuil est réduit. Afin de réduire complètement le risque de délire à zéro, il est préférable d'éliminer l'alcoolique de la frénésie alimentaire non pas à la maison, mais à la clinique. La désintoxication, la récupération du pH et l’équilibre électrolytique aident à normaliser le fonctionnement des organes internes, des processus métaboliques et à prévenir le développement de psychoses post-alcooliques.

Traiter le delirium tremens à la maison

Le délire alcoolique est une forme grave de psychose. De la langue latine, le terme traduit par "folie". Les maladies sont propres aux hallucinations, aux troubles de la conscience. Chez les gens, ce phénomène est appelé delirium tremens. Les conséquences d'une telle psychose peuvent être très graves et dangereuses, de sorte que les personnes qui ont un alcoolique dans leur famille doivent savoir comment traiter le délire à la maison et à l'hôpital.

Pourquoi il y a delirium tremens

L'alcool est la principale cause du delirium tremens. En règle générale, une attaque survient chez les toxicomanes expérimentés. L'impulsion pour son apparition peut servir de cessation nette de la frénésie. Cela se produit généralement entre le deuxième et le quatrième jour. Si le patient a déjà eu de tels cas auparavant, la fièvre peut survenir pendant la frénésie.

Il arrive que la psychose alcoolique apparaisse chez des personnes non dépendantes. Cela est dû à la consommation d'une très grande quantité d'alcool. La cause de la psychose alcoolique est souvent une maladie infectieuse ou une blessure à la tête. Les attaques surviennent généralement chez les personnes de plus de 40 ans. Ils se produisent également chez les hommes et les femmes.

Comment se développe le delirium tremens

Le délire alcoolique ne survient jamais soudainement. Son développement passe par certaines étapes. Sachant cette condition, l'attaque peut être arrêtée.

Au total, le développement du delirium tremens comporte trois étapes:

  • La psychose de Korsakovsky;
  • un non-sens;
  • delirium lourd.

Avec Korsakovsky la psychose ne se produit pas d'hallucinations. Le patient ressent de l’anxiété, quelque chose l’oppresse, il ya une peur irrationnelle, le sommeil est perturbé, des cauchemars se produisent. Le principal symptôme à ce stade est un manque de mémoire. Une personne oublie ce qui s'est passé il y a quelques minutes et se souvient clairement des événements survenus il y a une décennie.

Le délire n'est pas non plus un delirium tremens. A ce stade, l'alcoolique devient douloureusement suspicieux et jaloux. Il peut faire des scandales, être agressif. Le patient est très excité, il ne peut pas être au même endroit, dit constamment quelque chose. Il a tremblé dans les bras et les jambes, le sommeil disparaît complètement.

Le troisième stade de la psychose est le pic du delirium tremens. Elle survient généralement après une frénésie, dans les 2 à 4 jours suivants, lorsque le patient a cessé de boire. Cette étape peut durer jusqu'à 7 jours. En règle générale, le soir, les symptômes s'intensifient, les symptômes les plus forts de la maladie se manifestent la nuit. Au matin, la psychose disparaît.

Il existe plusieurs formes graves de délire:

Très souvent, dans un état de psychose, les alcooliques imitent leur type d'activité professionnelle. Ils font des mouvements caractéristiques et prononcent les sons correspondants. Par exemple, le conducteur prétend qu'il tourne le volant et imite le bourdonnement d'une voiture.

La deuxième forme de délire est beaucoup plus dangereuse. C'est ce qu'on appelle musciter. Dans cet état, le patient marmonne des phrases brouillées et lisse, sent et essuie quelque chose d'invisible.

Symptômes de delirium tremens

Les principaux signes de psychose alcoolique sont des hallucinations. Ils peuvent être: visuels, auditifs et tactiles.

Tout d'abord, le patient a des illusions. On peut le prendre pour un homme en pesant un manteau, et l'ombre d'un placard est un animal dangereux. En règle générale, les craintes d’un ivrogne sont au cœur des hallucinations. Il peut penser que des cambrioleurs, un fantôme, etc. l’attaquent. Très souvent, pendant la fièvre blanche, on voit des souris, des rats, des diables, des araignées qui tissent des toiles d'araignées. Il y a des cas où le patient n'est pas le héros de ses hallucinations, il les perçoit comme un film.

Les hallucinations visuelles sont toujours accompagnées d'auditif. Un alcoolique peut entendre le sifflement des serpents, le grincement des rongeurs, les appels au secours, les sons caractéristiques des catastrophes et des catastrophes naturelles.

Les symptômes secondaires du delirium tremens sont:

  • changements de mouvements
  • discours incohérent et obscur;
  • perte dans l'espace et dans le temps.

Les mouvements deviennent aigus et correspondent complètement à ce qui semble être un alcoolique. Il peut balayer quelque chose, agiter les bras, prendre position, se cacher sous un lit. Une personne peut se précipiter quelque part pour s'échapper.

La parole est généralement incohérente, le patient prononce de courtes phrases tirées de conversations avec des interlocuteurs imaginaires.

Un alcoolique en état de psychose ne peut pas déterminer où il se trouve, rechercher ses proches, lui dire quelle heure il est et lui donner une date. Il y a désorientation complète dans le temps et l’endroit.

Quel est le danger du delirium tremens?

La psychose alcoolique n’est pas seulement une violation de la psyché, c’est d’abord un coup sévère pour tout le corps. La température du patient augmente, il peut atteindre 40 degrés. Parallèlement, la pression artérielle augmente, le pouls s'accélère, ce qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Il est très important de supprimer ces symptômes à temps pour éviter des conséquences dangereuses.

Le corps est déshydraté. Le patient le jette dans la chaleur, puis dans des frissons, la peau devient pâle.

Si vous prenez un test sanguin à ce moment, son résultat indiquera un niveau élevé de RSE et de globules blancs - il y a une forte inflammation. L'acidose se produit. C'est le nom de la condition dans laquelle l'équilibre acido-basique est perturbé. Une perturbation grave du système digestif peut survenir.

Le foie pendant la fièvre blanche est considérablement augmenté, à cause de cela, le blanc des yeux devient jaune.

Comment se comporter avec une personne atteinte de delirium tremens

Le délire alcoolique est un trouble très grave dans le travail de la psyché. Son traitement à la maison commence par le comportement correct de ses proches. Les personnes proches du patient doivent clairement comprendre qu'il peut être dangereux à la fois pour lui-même et pour les autres. Des actes compétents d'êtres chers peuvent prévenir les problèmes.

Les experts recommandent de ne pas élever la voix chez une personne en délirium tremens. Il est nécessaire de parler avec lui très doucement et lentement, le ton doit être calme et amical. Le sujet de la conversation est préférable de choisir neutre, vous pouvez rappeler quelque chose d'agréable. Ne discutez pas avec lui, cela peut provoquer une agression. Déplacez-vous en douceur, car les mouvements soudains peuvent être perçus comme une menace. Le fait est que pendant le délire alcoolique, la personne assiste le plus souvent à des scènes d'attaque. Il lui semble que quelqu'un le poursuit, il veut le tuer. Conception les personnages principaux de ses hallucinations sont des personnes proches.

Il est nécessaire de retirer des zones d'accès tous les objets perforants, objets tranchants, ustensiles de cuisine et pilules. Les fenêtres et les portes de balcon doivent être verrouillées pour prévenir les tentatives de suicide.

Le patient doit être mis au lit. Si une personne se comporte violemment, elle devrait être attachée. Dans ce cas, ne pensez pas à l'humanité. Ceci est fait pour la sécurité de l'alcool dépendant lui-même.

Comment traiter le delirium tremens à la maison

Les premiers secours à une personne atteinte de delirium tremens doivent être fournis par ceux qui se trouvent à proximité. Le plus souvent, il s'agit de son épouse / mari, mère, père ou enfants.

Pour commencer, le patient doit fournir de la fraîcheur et une consommation abondante. Si possible, placez-le sous un jet d'eau froide ou mettez une serviette humide sur le front. Cette mesure - la prévention de la surchauffe du corps.

Il est nécessaire d'éliminer tous les produits de décomposition de l'alcool du corps. Pour ce faire, il faut administrer à l'alcoolique une boisson au charbon actif à raison de 1 comprimé pour 10 kg de poids, ainsi qu'un diurétique. Vous pouvez offrir une collection apaisante afin de soulager la tension et l'anxiété. Il est nécessaire d'administrer un médicament antipyrétique et anesthésique.

La méthode Popov peut être très efficace à la maison. Son essence réside dans le fait qu'une personne est invitée à boire un mélange. Il comprend:

  • 100 grammes d'eau distillée;
  • 3 comprimés de Luminal;
  • 15 grammes d'alcool à usage médical.

Ce mélange soulagera le patient du stress mental et produira un effet sédatif, étant donné que le médicament Luminale est un médicament anticonvulsivant et pour le sommeil.

Traiter le delirium tremens par des méthodes populaires

La médecine traditionnelle est l’un des moyens les plus sûrs de se débarrasser de la psychose alcoolique. Commencez avec une feuille de laurier. Il est nécessaire de verser sept feuilles et de la vodka sur la racine de cette plante. Mélange infusé pendant 7 jours. La boisson aidera à sortir le patient de la frénésie, ainsi que le dégoût de l'alcool.

Il y a une autre recette très ancienne. Anciens guérisseurs débarrassés de la bruyère blanche avec des bûches de bouleau. Du bois de chauffage frais a été saupoudré de sucre et mis à feu, puis le patient a été autorisé à respirer dessus, après quoi un verre de vodka lui a été offert. Alors les sorciers ont filmé de l'alcool.

Dans la Rome antique, ils ont commencé à lutter contre tous les troubles mentaux à l'aide de la teinture de l'hellébore. Cette herbe a un analgésique. Appliquer la teinture est nécessaire pour 30-40 ml par jour.

De nombreux scientifiques associent l'alcoolisme à une carence en calcium et peuvent donc, selon eux, soigner la fièvre blanche avec du miel. L'essence de la méthode réside dans le fait que, pendant les deux premières heures, vous devez consommer 18 cuillerées à thé de miel. L'intervalle entre les doses est de 20 minutes. Ensuite, une pause est prise pendant 2 heures et le motif sera répété. Le lendemain, le patient devrait prendre 16 cuillères à soupe de miel. L'intervalle de 20 minutes est enregistré. Cette méthode a un effet apaisant et nettoyant et nourrit également le corps en calcium.

Disposition de delirium tremens à l'hôpital

Malgré tous les efforts des proches du patient, il était impossible de fournir une assistance complète et indépendante pendant le delirium tremens. De plus, les effets du traitement à domicile sont irréversibles.

L'alcoolique est isolé et placé dans un hôpital où la solution d'oxybutyrate de sodium ou de Sibazone est injectée en premier. On lui prescrit un traitement sédatif et hypnotique.

Dès que le patient se calme, la thérapie de purification commence. Dans une semaine, l'alcoolique sera éliminé de son corps. Le patient reçoit du glucose et d’autres médicaments pour stabiliser l’équilibre hydrique et établir un métabolisme; des antidépresseurs sont prescrits.

Prévenir la récurrence du delirium tremens est une libération de la dépendance à l'alcool. La médecine moderne dispose d'un vaste arsenal de méthodes pour lutter contre l'ivresse. Le plus efficace est le codage de l'injection. Cette procédure donne un résultat rapide et très puissant. La solution bloque le travail des enzymes spéciales qui décomposent l'alcool dans le corps humain. Après l'injection, il est impossible pour une personne de boire, même une petite dose d'alcool entraîne une détérioration grave de l'état de santé. Des problèmes respiratoires commencent, des douleurs sur tout le corps, un tremblement dans les membres est noté.

Blue Devils - ses symptômes et son traitement rapide

La condition généralement appelée delirium tremens est une forme particulière de psychose aiguë d'origine métallo-écologique. Une personne subit une agression dirigée contre elle-même, une dépression de conscience hallucinatoire, une excitation motrice, une peur, des illusions et un délire.

Le terme «délire alcoolique» apparaît dans l'environnement médical. Les spécialistes décrivent la maladie comme un syndrome accompagnant l'ivresse (dépendance à l'alcool) aux premier et deuxième stades de développement.

La maladie se forme lorsque les boissons alcoolisées sont maltraitées. Une personne victime d'un accès de délire alcoolique est dangereuse pour lui-même et les autres, car elle ne peut évaluer correctement la réalité et son état obsessionnel.

Raisons

Delirium tremens peut être formé en raison de ces facteurs:

  • La cessation soudaine de l'alcool dans le contexte de la dépendance à l'alcool (la gueule de bois des gens).
  • Une grande quantité de boissons alcoolisées consommées.
  • Maladies infectieuses.
  • Traumatisme cérébral.
La plupart des patients atteints de delirium tremens déclarent avoir été attaqués par des démons dans un délire hallucinogène. De tels mirages torturent des alcooliques européens, des Indiens et des habitants du Grand Nord qui consomment de manière excessive l’alcool.

Symptômes et symptômes primaires

Des signes cliniques de delirium tremens apparaissent 72 heures après la dernière prise d'alcool par l'alcool. Si une annulation soudaine survient à la suite d’opérations antérieures, de blessures, les premiers symptômes peuvent déjà apparaître le premier jour.

Les caractéristiques se développent en fonction du stade de la maladie.

Le premier stade du delirium tremens - délire menaçant

Pour la plupart des symptômes, cette phase est identique au syndrome de sevrage. Au matin, la maladie se reflète dans l'état mental et la physiologie:

  • Perte d'orientation dans des lieux familiers, perte du sens de la perception temporelle.
  • L'hyperthermie. La température corporelle peut monter jusqu'à 39-40 degrés.
  • Respiration intermittente fréquente, tachycardie.
  • Maux de tête soudains et paroxystiques.
  • La diarrhée
  • Bâillonnement systématique.
  • Troubles neurologiques - troubles de la parole, etc.
  • Crampes
  • Rougeur du visage et des yeux.

Dans la soirée peut apparaître:

  • Tremblement des mains.
  • Excitation croissante.
  • Hallucinations
  • Cauchemars, insomnie.

Si une personne recommence à boire des boissons alcoolisées au cours de cette phase de la maladie, elle reprend son état normal.

Deuxième étape: le délire épicé

Cette étape est caractérisée par le développement rapide des symptômes. La guérison spontanée est considérée comme impossible. Ceci est un syndrome caractéristique du delirium tremens (delirium tremens).

Les signes de la deuxième étape:

  • Les hallucinations augmentent en force et en durée. Une personne entend le mouvement des ombres, le claquement des portes, des marches et des appels.
  • En renforçant les états délirants, le délire devient intrusif. Une personne pense être poursuivie, elle veut lui faire du mal, le tuer, etc.
  • La température corporelle s'élève à 39 degrés et plus.
  • Le patient est irrité par la lumière, le son et d’autres facteurs.
  • Hyperactivité croissante.
  • Les états agressifs sont brusquement remplacés par l'excitation générale et inversement.
  • La respiration devient fréquente et intermittente (jusqu'à 26 / min.).
  • Il y a une détérioration du sommeil. Les rêves deviennent cauchemardesques et lourds.
Le délire alcoolique peut se développer non seulement dans le contexte de l'abolition de l'alcool, mais également lorsque vous arrêtez de prendre des sédatifs ou des hypnotiques. Les réactions du corps liées à la dépendance physique sont dangereuses et peuvent être fatales. Nécessite des soins médicaux spécialisés.

Si le patient ne reçoit pas les soins médicaux appropriés, il est condamné au délire de tremblement au cours de la troisième phase finale.

Troisième étape: le délire (menace de la vie)

Une maladie extrême se caractérise par les symptômes suivants:

  • Les aggravations agressives laissent place à des accès d'apathie complète et profonde;
  • Une personne éprouve une faiblesse et une inhibition mentale, physique;
  • Toutes les réactions sont léthargiques;
  • Il existe un degré extrême d'états délirants - voix calme, discours déraisonnable et incohérent;
  • Un tremblement se propageant dans tout le corps;
  • Convulsions, crises d'épilepsie;
  • Tachycardie, essoufflement;
  • L'insomnie est accompagnée d'illusions et d'hallucinations, profondes dans leur force et leur éclat.

En l'absence de soins médicaux qualifiés appropriés, la troisième phase du délirium tremblant face à une dépression excessive de la conscience se jette dans le coma. Cela peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles, des hémorragies, un gonflement du cerveau et la mort. L'ampleur des dommages ne peut être prédite par personne.

Les conséquences

Le délire alcoolique peut causer diverses maladies. Les lésions cérébrales chez Delirium tremens ont une image prononcée. Les conséquences les plus typiques sont:

  • Pneumonie - survient chez un tiers des personnes atteintes de delirium tremens;
  • Cardiomyopathie alcoolique - se développe dans 25% des cas, peut entraîner la perte du patient;
  • Violation de l'absorption et du métabolisme des vitamines;
  • Déstabilisation de l'équilibre acido-basique, eau / sel;
  • Pancréatite;
  • Dysfonctionnement rénal et hépatique (par exemple, la dystrophie du foie gras);
  • Rhabdomyolyse - Syndrome accompagné de destruction du tissu musculaire et de myopathie extrême;
  • Œdème cérébral.

Les Blue Devils peuvent se terminer:

  • Récupération exhaustive;
  • Récupération partielle - le patient reste psychosyndrome amnésique ou organique;
  • Fatal.
Le déni de l'alcool en général et du delirium tremens peut être mortel. Avant que les principes de thérapie intensive et de traitement pharmacologique efficace ne soient développés, le taux de mortalité sur le fond de telles formes atteignait 35%. Dans le monde actuel, ce chiffre varie entre 5 et 15%.

Que faire si une personne a le delirium tremens

Dans les formes sévères, la réanimation est nécessaire. Ces manipulations sont effectuées dans un service spécialement équipé d'un hôpital psychiatrique.

Premiers secours

Les soins d'urgence visent à restaurer le patient:

  • Diminution de la pression intracrânienne (risque élevé d'œdème cérébral);
  • Stabilisation de l'excitabilité végétative;
  • Combattez l'insomnie. Le sommeil devient un signe de la fin imminente de la maladie;
  • Comment développer une stratégie pour un comportement correct avec un alcoolique

Des doses importantes de tranquillisants sont principalement utilisées pour soulager le délire alcoolique:

  • Le choix - "Seduxen", "Diazepam", "Relanium";
  • "Elinium";
  • "Phénazépam";
  • La combinaison de substances psychoactives avec des somnifères - "Dimedrol" et "Barbamil" ou "Diprazina".

Pour éliminer l’intoxication et favoriser l’utilisation de l’activité cardiaque:

  • Glucose, Korglikon, Cordiamin, Hemodez;
  • La prednisolone est montrée aux premiers stades du delirium tremens.

Pour restaurer le corps prescrit la consommation de vitamines:

  • Vitamines B;
  • "Acide nicotinique";
  • "Acide ascorbique".

Autres manipulations primaires:

  • Avec l'hypertension croissante, une solution de chlorure de sodium est prescrite;
  • Lasix est utilisé pour prévenir l’œdème cérébral.
  • Pour restaurer le métabolisme utilisé "Panangin", "Reopoliglyukin."

Traiter la fièvre blanche

Organiser indépendamment le traitement de la maladie est impossible. Une intervention médicale professionnelle est requise. La seule chose que les parents et les amis peuvent faire est de mettre le patient au lit, éventuellement de le lier, de lui donner beaucoup de boisson pour la désintoxication.

Il est possible de se débarrasser du delirium tremens après une longue frénésie et lorsque le patient reçoit un effet complexe:

  • Soulagement de l'excitation;
  • Restauration du métabolisme, hémodynamique;
  • Normalisation de l'activité respiratoire et cardiaque;
  • Élimination ou prévention de l'insuffisance rénale et hépatique;
  • Prévention ou traitement de l'enflure du cerveau, des poumons;
  • Égalisation de la température corporelle.
Outre le traitement médicamenteux, l’atmosphère de la maison environnante revêt une importance particulière - un environnement bien éclairé, propice à la détente. Ensuite, le patient ressentira la suppression du stress hallucinogène.

Qui appeler pour de l'aide

S'il y a une personne dans la maison qui présente tous les signes du delirium tremens, vous devez appeler une ambulance ou vous rendre dans des établissements cliniques spécialisés prêts à fournir à un narcologue qualifié une visite à domicile. À la maison, le patient se sent plus en confiance et plus en sécurité, ce qui contribue également au rétablissement.

Avis et recommandations de médecins

Les narcologues recommandent fortement de ne pas suivre un traitement utilisant les techniques de la médecine traditionnelle. Le délire alcoolique est un trouble grave qui nécessite des soins intensifs et des médicaments, notamment.

Pourquoi est-il nécessaire d'appeler un spécialiste du traitement de la toxicomanie à la maison?

Les spécialistes des institutions spécialisées, lorsqu’ils rendent visite à un patient, développent une tactique de traitement individuelle, chaque tableau clinique spécifique ayant ses propres caractéristiques.

Cette approche procure un soulagement rapide au patient et une récupération rapide au niveau physiologique et psychologique. La fièvre diabolique, en l'absence d'un traitement adéquat, se termine souvent d'elle-même, mais avec une réduction des capacités mentales et de l'intelligence nuisant à la qualité de la vie, il est donc important de commencer le traitement à domicile en temps voulu avec un narcologue expérimenté.

Les délires et les hallucinations qui se développent pendant le delirium tremens sont souvent associés à des sensations tactiles. Le patient sent que «quelque chose» rampe sur son corps. En outre, la maladie s'accompagne d'un intense sentiment de malheur, l'attente d'une mort imminente.

Le délire délire menace parfois la vie, mais avec le comportement approprié de la famille et des amis, dans les cas extrêmes, avec la mise en place de soins médicaux ciblés, la maladie se termine souvent par un rétablissement presque complet, avec des dommages minimes pour l'activité cérébrale.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie