La survenue de névralgies intercostales pendant la grossesse peut causer de l'anxiété chez la femme enceinte, car les douleurs ressemblent au cœur et paraissent très intenses. Pour le traitement de cette pathologie utilisé des médicaments topiques. Cela est dû au fait qu'il est interdit aux femmes occupant de nombreux médicaments. Également pour le traitement des névralgies intercostales, des procédures physiothérapeutiques, y compris la gymnastique médicale, ont été utilisées.

La névralgie intercostale est un syndrome douloureux qui se produit dans la région où se trouvent les nerfs en raison de leur inflammation, de leur irritation ou de leur pression.

Pendant la grossesse, cette maladie est plus fréquente aux deuxième et troisième trimestres. La névralgie intercostale survient durant cette période à la suite de processus physiologiques survenant dans le corps de la femme. Les modifications hormonales en cours entraînent une accumulation accrue de liquide, ce qui entraîne la formation d'un œdème. Ils peuvent provoquer une compression des nerfs dans la poitrine.

Chez les futures mères, l'utérus augmente en volume, le diaphragme se lève et provoque une diminution des intervalles entre les côtes, ce qui entraîne également la maladie.

Les symptômes de la maladie chez la femme enceinte ne diffèrent pas du tableau clinique observé chez d’autres patientes:

  • Douleur dans les espaces intercostaux. Sensations aiguës, paroxystiques, brûlantes, pénétrantes, aggravées par tout mouvement (rire, toux, rotation du corps et autres). La douleur est souvent confondue avec le cœur, mais sa manifestation se produit dans la région du foie, de la rate, des omoplates et de l’estomac. Cela est dû à la présence de branches dans les nerfs intercostaux qui s'étendent à divers organes. Les attaques douloureuses peuvent être accompagnées d'un engourdissement de la peau située dans la zone touchée.
  • Parcours vallonné. Si une névralgie intercostale survient pendant la grossesse, dans certains cas, même un traitement de haute qualité n’aide en rien. Les crises réapparaissent jusqu’à l’accouchement. Chaque semaine, la charge de la colonne vertébrale augmente et le syndrome douloureux réapparaît.
  • Eruption cutanée, démangeaisons, rougeur de la peau. Ces symptômes surviennent avec un zona concomitant.

Une des caractéristiques du traitement de toutes les maladies pendant la grossesse est l’interdiction de nombreux médicaments efficaces.

Traitement de la névralgie chez les femmes dans une position visant à éliminer la douleur et les spasmes. Le plus souvent prescrit un traitement local à la maison.

Les principales méthodes de traitement:

  • Repos au lit Avec le développement de la douleur, quel que soit le facteur qui l’a causée, la femme enceinte devrait passer le plus de temps possible sur un lit dur. Cela supprimera la charge de la colonne vertébrale et des côtes. Si la patiente n'a pas la possibilité de se reposer au lit (jusqu'à ce qu'elle quitte le lieu de travail, par exemple), elle doit prendre une position horizontale toutes les heures pendant dix minutes.
  • Blocus Novocainic. Appliqué si la douleur est trop forte et insupportable. Ils sont transportés par les nerfs intercostaux. Le blocus est l'administration de novocaïne dans la zone touchée.
  • Fonds locaux. Ce groupe comprend les pommades, les crèmes et les gels à usage externe. Ils sont appliqués à la surface de la peau dans la région du nerf intercostal touché. Ces médicaments aident à réduire la douleur, à arrêter le développement du processus inflammatoire, à faciliter l'état général du patient (Nise, Acyclovir, Diclofénac, Apizartron, Finalgon, Voltaren et autres).
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Nommé sous forme de comprimés ou d'injections. Utilisé pendant la grossesse uniquement en cas de douleur insupportable. Les femmes enceintes peuvent prendre du paracétomol ou un autre médicament contenant cette substance, ainsi que du diclofénac. Ces médicaments ne pénètrent pratiquement pas dans le corps du fœtus et n’ont aucune influence sur son développement. Mais vous ne pouvez les prendre que selon les directives et sous la supervision d'un médecin.
  • Vitamines du groupe B. Pour éliminer les symptômes, ils sont pris sous forme de comprimés, des injections sont possibles.
  • Physiothérapie La réflexologie (acupuncture), le massage et / ou la kinésithérapie, qui consistent à effectuer des exercices spéciaux pour soulager les crampes en douceur, sont le plus souvent utilisés dans le traitement des femmes enceintes. D'autres procédures physiothérapeutiques ne sont pas utilisées.

Le respect scrupuleux de toutes les prescriptions d'un médecin aidera une femme enceinte à soulager le syndrome de la douleur névralgie intercostale sans nuire à la santé du futur bébé.

Névralgie intercostale pendant la grossesse

La névralgie intercostale est une affection caractérisée par la compression des fibres nerveuses situées entre les côtes. Cette pathologie est souvent retrouvée chez les jeunes femmes, y compris pendant la grossesse. La névralgie intercostale est-elle dangereuse pour la future mère? Comment faire face à cette maladie et ne pas nuire au bébé?

Raisons

La principale cause du développement des névralgies est la compression des racines intercostales au lieu de leur sortie de la colonne vertébrale. Les états suivants peuvent provoquer un tel phénomène:

  • maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose, spondylarthrite, spondylarthrite ankylosante, tumeurs de la moelle épinière thoracique ou métastases du foyer principal);
  • effort physique important;
  • l'hypothermie;
  • le stress;
  • infections (herpès zoster);
  • blessures à la poitrine;
  • pathologie métabolique.

L'ostéochondrose est la principale cause de névralgie intercostale au cours de la grossesse. L'attente du bébé augmente considérablement la charge sur la colonne vertébrale thoracique, ce qui affecte inévitablement son fonctionnement. L'utérus en croissance exerce une pression sur le diaphragme, le déplace vers le haut, entraînant une diminution des espaces intercostaux. Tout cela entraîne de la douleur et d’autres symptômes désagréables de névralgie intercostale.

La cause de la névralgie peut également être une diminution de l'immunité et l'activation des virus de l'herpès dans le corps. Le zona résultant provoque des sensations désagréables et même douloureuses sur la peau dans les espaces intercostaux. L'attaque de névralgie se développe sur fond d'éruptions cutanées caractéristiques et d'autres symptômes typiques du zona.

Les symptômes

La névralgie intercostale survient principalement au troisième trimestre de la grossesse. Après 24 semaines, l'utérus se lève suffisamment haut pour exercer une pression importante sur le diaphragme. La réduction des espaces intercostaux et la compression des fibres nerveuses conduisent à l'apparition de tels symptômes:

  • douleur thoracique aiguë, perçante et paroxystique le long des troncs nerveux;
  • augmentation de la douleur sur l'inspiration et des mouvements vifs;
  • engourdissement, fourmillements dans la poitrine;
  • crampes musculaires;
  • transpiration intense;
  • pâleur de la peau.

La sévérité des symptômes peut être différente et dépend de la réaction individuelle de la femme et de l'intensité de la compression des nerfs intercostaux.

Douleur à la palpation des espaces intercostaux - caractéristique de la névralgie. Dans la zone de palpation, un engourdissement temporaire de la peau peut également survenir. Irradiation possible de la douleur à l'épaule et à l'épaule, ce qui complique grandement le diagnostic de la maladie.

Névralgie ou pathologie du coeur?

Les symptômes de la névralgie intercostale sont très similaires aux signes de maladie cardiaque. Souvent, l'attaque douloureuse est prise pour une crise cardiaque, une angine de poitrine ou d'autres pathologies. Comment distinguer une maladie d'une autre?

Critères importants pour la névralgie intercostale:

  • la douleur thoracique persiste longtemps;
  • la douleur augmente avec le changement de position, la toux, les éternuements, la respiration profonde ou l'expiration;
  • la douleur est mal soulagée par les analgésiques et les médicaments qui affectent le travail du cœur.

La douleur thoracique associée à une maladie cardiaque est de courte durée, intense, elle n’est pas associée à la respiration et n’augmente pas avec un changement de la position du corps. Cette douleur est rapidement soulagée par des analgésiques et des préparations spéciales.

Diagnostics

Lorsque les premiers symptômes de névralgie intercostale apparaissent, il convient de consulter un médecin ou un neurologue. Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut ordonner un examen:

  • ECG (pour exclure la pathologie cardiaque);
  • Échographie du tube digestif.

L'absence de modifications spécifiques de l'ECG est en faveur de la névralgie intercostale. L'échographie du tube digestif vous permet d'identifier certaines maladies pouvant provoquer une attaque de douleur et provoquer des névralgies.

Conséquences pour le fœtus

La névralgie intercostale n'est pas dangereuse pour le fœtus et n'interfère pas avec le déroulement normal de la grossesse. La seule chose dont la future mère doit s'inquiéter est l'augmentation possible du tonus de l'utérus dans le contexte de douleur intense. Si, lors d'une crise de névralgie, il existe des signes de menace d'avortement (douleur dans le bas de l'abdomen, écoulement sanglant du vagin), il est urgent de consulter un gynécologue.

Méthodes de traitement

Pendant la grossesse, la priorité est donnée aux méthodes de traitement non médicamenteuses. Dans la période aiguë devrait adhérer à ces recommandations:

Repos au lit

Avant que la douleur ne disparaisse, la future mère devrait passer le plus de temps possible au lit et bouger moins. Tout mouvement augmente la douleur et prolonge l'attaque indéfiniment. Le lit devrait être difficile à réduire la charge sur la colonne vertébrale et les côtes et ainsi accélérer la récupération.

Si une femme est obligée de se tenir debout pendant une attaque, vous devez vous reposer aussi souvent que possible. Il est recommandé de rester en position horizontale pendant au moins 15 minutes toutes les 2 heures jusqu'à ce que les symptômes de névralgie disparaissent.

Physiothérapie

Diverses méthodes de physiothérapie, y compris l'acupuncture, sont utilisées pour soulager la douleur dans les névralgies intercostales. Avant de commencer le traitement, consultez un physiothérapeute. Le soulagement survient après plusieurs séances d'acupuncture. Un bon effet propose également des exercices thérapeutiques et des massages.

Pour soulager la douleur, il faut d’abord éliminer les spasmes musculaires. Avec le développement d'une attaque, les exercices simples suivants aideront à éliminer le malaise:

  • Numéro d'exercice 1. Placez vos pieds à la largeur des épaules. Faites quelques inclinaisons - gauche et droite - en plaçant vos mains sur votre ceinture.
  • Numéro d'exercice 2. Placez vos pieds à la largeur des épaules. Pliez vos coudes et soulevez-les à votre menton. Faites pivoter le corps à gauche et à droite sans déplacer le bassin.
  • Numéro d'exercice 3. En position assise, penchez-vous en arrière en plaçant vos mains sous la tête. Revenez lentement à la position de départ.
  • Numéro d'exercice 4. Faites des squats lents avec le dos droit. Vous pouvez coller vos mains sur le dos d'une chaise ou d'un autre support. Faites cet exercice avec prudence en fin de grossesse!

Tous les exercices sont effectués lentement, doucement et calmement. Lors de l'exécution de toute action ne doit pas se produire des sensations désagréables et encore plus douloureuses. Si les exercices sont accompagnés d'une gêne importante, ils ne doivent pas être poursuivis.

Chaleur sèche

Une couverture ou un foulard chaud sur la poitrine est un bon moyen d’éliminer la douleur et de soulager rapidement une crise de névralgie intercostale. Vous pouvez fixer au radiateur électrique ou au sable chauffé dans des sacs. La chaleur sèche réduit la douleur, soulage les spasmes musculaires et favorise une récupération rapide. Si l'état ne s'améliore pas dans quelques heures, il est impératif de consulter un médecin.

La pharmacothérapie implique l’utilisation d’anti-inflammatoires et d’analgésiques. Pendant la grossesse, la priorité est donnée aux produits à base d’ibuprofène. Ce médicament est reconnu comme étant relativement sûr et peut être utilisé pour traiter les futures mères. Aux trimestres I et III, l'utilisation de l'ibuprofène est limitée en raison du risque élevé de fausse couche et de naissance prématurée. L'anesthésie médicamenteuse doit être réalisée uniquement sous la surveillance d'un médecin et en tenant compte de toutes les caractéristiques du déroulement de la grossesse.

Névralgie intercostale chez les femmes enceintes comment traiter

De nos jours, la névralgie intercostale pendant la grossesse est assez courante. Il peut apparaître après l'exacerbation d'une grande variété de maladies qui, dans tous les cas, gênent la femme et lui causent beaucoup de désagréments pendant une période aussi importante. Comme on le sait, la névralgie intercostale provoque une douleur intense à la poitrine ou aux côtes.

Causes de névralgie intercostale chez la femme enceinte

En médecine, le terme "névralgie intercostale" implique le syndrome de la douleur, qui apparaît absolument soudainement dans la région d'un grand nombre de terminaisons nerveuses en raison de leur compression, de leur irritation prolongée et du développement d'une inflammation.

La névralgie intercostale à développement dynamique chez la femme enceinte est le plus souvent observée au cours de 2 ou 3 trimestres. Ce fait est dû à la présence de certains processus qui se produisent dans le corps de la future maman, portant un enfant. En raison de graves réarrangements hormonaux dans le corps de la femme, le volume de liquide augmente progressivement, ce qui a tendance à provoquer à l'avenir l'apparition d'œdèmes très puissants, qui sont la principale cause de compression des nerfs.

En raison d'une augmentation progressive de l'utérus, le diaphragme monte chez la femme enceinte, ce qui réduit le volume du thorax lors de l'inspiration / expiration. Dans le même temps, les espaces intercostaux diminuent légèrement, ce qui entraîne une compression très douloureuse des nerfs situés directement entre les côtes.

Dans certains cas, une maladie aussi grave chez la femme enceinte se développe dans le contexte de nombreuses affections articulaires dues à une atteinte grave des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale. Le développement de la maladie est également possible avec de graves violations de la posture et le développement de la courbure de la colonne vertébrale. Le manque de vitamines appartenant au groupe B peut provoquer l'apparition de névralgies, puisqu'un désordre métabolique suffisamment important se produit dans le corps et le tissu nerveux.

En outre, les causes de névralgie chez les femmes enceintes sont des maladies infectieuses telles que le zona et le SRAS. Les agents responsables de ces maladies deviennent les plus actifs dans le contexte d’une forte diminution de l’immunité. Les bactéries ont la capacité de sécréter de grandes quantités de toxines nocives, qui se propagent progressivement dans tout le corps et provoquent des lésions nerveuses graves. La cause du développement d’une maladie neurologique est une forte hypothermie.

Les symptômes les plus communs

Si nous considérons les symptômes les plus courants d’une maladie aussi désagréable, nous devons souligner la douleur qui se produit dans les nerfs intercostaux. Ce syndrome douloureux a une intensité très différente. Il apparaît sous la forme d'attaques pas trop longues. Comme une femme enceinte peut ressentir de la douleur directement dans la région de la poitrine, on la considère souvent comme étant dans le cœur. En outre, une gêne peut survenir chez la future maman dans la rate, le foie, les omoplates ou l'estomac.

Le signe le plus courant de névralgie intercostale est l'effet du mouvement du thorax sur l'intensité de la douleur. Dans ce cas, la gêne apparaît non seulement lorsque vous vous déplacez, mais également dans un état de repos complet. Lorsque vous bougez les bras, avec les virages serrés, les éternuements et la toux, la douleur augmente.

Les crises douloureuses incontrôlées sont accompagnées de transpiration, de contractions musculaires fréquentes, d'un engourdissement des zones cutanées situées dans la région du nerf touché, de crises. En appuyant sur les espaces intercostaux, la douleur augmente. La nitroglycérine ne permet pas de supprimer une affection douloureuse liée à une névralgie, mais l'état d'une femme enceinte s'améliorera après la prise de sédatifs correctement sélectionnés.

Une femme qui se prépare à devenir mère peut être diagnostiquée comme ayant une névralgie intercostale sur la base de tests de laboratoire antérieurs et d'un examen de la cavité abdominale et du thorax, car leur pathologie est la cause la plus importante de la maladie. Afin d'éliminer complètement les anomalies dans le fonctionnement de certains organes d'une femme enceinte, une échographie peut être prescrite à une femme.

Quel traitement un médecin peut-il offrir à une femme?

Le traitement précoce de la névralgie chez une femme qui se prépare à devenir mère vise, dans la plupart des cas, à soulager les spasmes et la douleur fréquents. Afin de réduire l'effet des médicaments sur la santé d'un enfant se développant dans l'utérus, on prescrit à la patiente un traitement modéré.

Pour éliminer l'inflammation et les œdèmes en développement, les médecins recommandent de pratiquer des procédures physiques, une réflexologie et une gymnastique très saines. Pour soulager la tension des muscles, une femme enceinte peut utiliser la chaleur sèche. Par exemple, pour un traitement à la maison à l'endroit où une douleur intense a été détectée, vous devez attacher un chiffon de flanelle préalablement chauffé au fer.

Comment traiter cette maladie chez la femme enceinte peut en informer le médecin traitant, qui examinera la patiente et posera le diagnostic correct.

Pendant le traitement, il est impératif d'observer le repos au lit pendant un certain temps. Le lieu de repos d’une femme devrait être le plus difficile. Ainsi, les espaces intercostaux ne seront pas blessés. Pour soulager la douleur, il est recommandé aux femmes enceintes de porter un pansement prénatal spécial.

L’une des principales causes de l’apparition d’une névralgie thoracique étant un manque de vitamines, il est recommandé de commencer à prendre régulièrement des médicaments adaptés aux femmes enceintes. Ceux-ci peuvent être des complexes multivitaminiques spéciaux.

L'utilisation d'anti-inflammatoires durant la grossesse n'est pas recommandée en raison de ses effets néfastes sur le fœtus en développement. Toutefois, dans certains cas, le médecin peut prescrire une future mère pour prendre les médicaments susmentionnés, en fonction de la tolérance individuelle des médicaments et de la durée de la grossesse. Si la douleur est trop longue, le médecin peut prescrire une nouvelle génération de médicaments anesthésiques au patient.

La névralgie intercostale est une affection caractérisée par la compression des fibres nerveuses situées entre les côtes. Cette pathologie est souvent retrouvée chez les jeunes femmes, y compris pendant la grossesse. La névralgie intercostale est-elle dangereuse pour la future mère? Comment faire face à cette maladie et ne pas nuire au bébé?

La principale cause du développement des névralgies est la compression des racines intercostales au lieu de leur sortie de la colonne vertébrale. Les états suivants peuvent provoquer un tel phénomène:

  • maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose, spondylarthrite, spondylarthrite ankylosante, tumeurs de la moelle épinière thoracique ou métastases du foyer principal);
  • effort physique important;
  • l'hypothermie;
  • le stress;
  • infections (herpès zoster);
  • blessures à la poitrine;
  • pathologie métabolique.

L'ostéochondrose est la principale cause de névralgie intercostale au cours de la grossesse. L'attente du bébé augmente considérablement la charge sur la colonne vertébrale thoracique, ce qui affecte inévitablement son fonctionnement. L'utérus en croissance exerce une pression sur le diaphragme, le déplace vers le haut, entraînant une diminution des espaces intercostaux. Tout cela entraîne de la douleur et d’autres symptômes désagréables de névralgie intercostale.

La cause de la névralgie peut également être une diminution de l'immunité et l'activation des virus de l'herpès dans le corps. Le zona résultant provoque des sensations désagréables et même douloureuses sur la peau dans les espaces intercostaux. L'attaque de névralgie se développe sur fond d'éruptions cutanées caractéristiques et d'autres symptômes typiques du zona.

La névralgie intercostale survient principalement au troisième trimestre de la grossesse. Après 24 semaines, l'utérus se lève suffisamment haut pour exercer une pression importante sur le diaphragme. La réduction des espaces intercostaux et la compression des fibres nerveuses conduisent à l'apparition de tels symptômes:

  • douleur thoracique aiguë, perçante et paroxystique le long des troncs nerveux;
  • augmentation de la douleur sur l'inspiration et des mouvements vifs;
  • engourdissement, fourmillements dans la poitrine;
  • crampes musculaires;
  • transpiration intense;
  • pâleur de la peau.

La sévérité des symptômes peut être différente et dépend de la réaction individuelle de la femme et de l'intensité de la compression des nerfs intercostaux.

Douleur à la palpation des espaces intercostaux - caractéristique de la névralgie. Dans la zone de palpation, un engourdissement temporaire de la peau peut également survenir. Irradiation possible de la douleur à l'épaule et à l'épaule, ce qui complique grandement le diagnostic de la maladie.

Névralgie ou pathologie du coeur?

Les symptômes de la névralgie intercostale sont très similaires aux signes de maladie cardiaque. Souvent, l'attaque douloureuse est prise pour une crise cardiaque, une angine de poitrine ou d'autres pathologies. Comment distinguer une maladie d'une autre?

Critères importants pour la névralgie intercostale:

  • la douleur thoracique persiste longtemps;
  • la douleur augmente avec le changement de position, la toux, les éternuements, la respiration profonde ou l'expiration;
  • la douleur est mal soulagée par les analgésiques et les médicaments qui affectent le travail du cœur.

La douleur thoracique associée à une maladie cardiaque est de courte durée, intense, elle n’est pas associée à la respiration et n’augmente pas avec un changement de la position du corps. Cette douleur est rapidement soulagée par des analgésiques et des préparations spéciales.

Diagnostics

Lorsque les premiers symptômes de névralgie intercostale apparaissent, il convient de consulter un médecin ou un neurologue. Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut ordonner un examen:

  • ECG (pour exclure la pathologie cardiaque);
  • Échographie du tube digestif.

L'absence de modifications spécifiques de l'ECG est en faveur de la névralgie intercostale. L'échographie du tube digestif vous permet d'identifier certaines maladies pouvant provoquer une attaque de douleur et provoquer des névralgies.

Conséquences pour le fœtus

La névralgie intercostale n'est pas dangereuse pour le fœtus et n'interfère pas avec le déroulement normal de la grossesse. La seule chose dont la future mère doit s'inquiéter est l'augmentation possible du tonus de l'utérus dans le contexte de douleur intense. Si, lors d'une crise de névralgie, il existe des signes de menace d'avortement (douleur dans le bas de l'abdomen, écoulement sanglant du vagin), il est urgent de consulter un gynécologue.

Méthodes de traitement

Pendant la grossesse, la priorité est donnée aux méthodes de traitement non médicamenteuses. Dans la période aiguë devrait adhérer à ces recommandations:

Repos au lit

Avant que la douleur ne disparaisse, la future mère devrait passer le plus de temps possible au lit et bouger moins. Tout mouvement augmente la douleur et prolonge l'attaque indéfiniment. Le lit devrait être difficile à réduire la charge sur la colonne vertébrale et les côtes et ainsi accélérer la récupération.

Si une femme est obligée de se tenir debout pendant une attaque, vous devez vous reposer aussi souvent que possible. Il est recommandé de rester en position horizontale pendant au moins 15 minutes toutes les 2 heures jusqu'à ce que les symptômes de névralgie disparaissent.

Physiothérapie

Diverses méthodes de physiothérapie, y compris l'acupuncture, sont utilisées pour soulager la douleur dans les névralgies intercostales. Avant de commencer le traitement, consultez un physiothérapeute. Le soulagement survient après plusieurs séances d'acupuncture. Un bon effet propose également des exercices thérapeutiques et des massages.

Pour soulager la douleur, il faut d’abord éliminer les spasmes musculaires. Avec le développement d'une attaque, les exercices simples suivants aideront à éliminer le malaise:

  • Numéro d'exercice 1. Placez vos pieds à la largeur des épaules. Faites quelques inclinaisons - gauche et droite - en plaçant vos mains sur votre ceinture.
  • Numéro d'exercice 2. Placez vos pieds à la largeur des épaules. Pliez vos coudes et soulevez-les à votre menton. Faites pivoter le corps à gauche et à droite sans déplacer le bassin.
  • Numéro d'exercice 3. En position assise, penchez-vous en arrière en plaçant vos mains sous la tête. Revenez lentement à la position de départ.
  • Numéro d'exercice 4. Faites des squats lents avec le dos droit. Vous pouvez coller vos mains sur le dos d'une chaise ou d'un autre support. Faites cet exercice avec prudence en fin de grossesse!

Tous les exercices sont effectués lentement, doucement et calmement. Lors de l'exécution de toute action ne doit pas se produire des sensations désagréables et encore plus douloureuses. Si les exercices sont accompagnés d'une gêne importante, ils ne doivent pas être poursuivis.

Chaleur sèche

Une couverture ou un foulard chaud sur la poitrine est un bon moyen d’éliminer la douleur et de soulager rapidement une crise de névralgie intercostale. Vous pouvez fixer au radiateur électrique ou au sable chauffé dans des sacs. La chaleur sèche réduit la douleur, soulage les spasmes musculaires et favorise une récupération rapide. Si l'état ne s'améliore pas dans quelques heures, il est impératif de consulter un médecin.

La pharmacothérapie implique l’utilisation d’anti-inflammatoires et d’analgésiques. Pendant la grossesse, la priorité est donnée aux produits à base d’ibuprofène. Ce médicament est reconnu comme étant relativement sûr et peut être utilisé pour traiter les futures mères. Aux trimestres I et III, l'utilisation de l'ibuprofène est limitée en raison du risque élevé de fausse couche et de naissance prématurée. L'anesthésie médicamenteuse doit être réalisée uniquement sous la surveillance d'un médecin et en tenant compte de toutes les caractéristiques du déroulement de la grossesse.

La névralgie est une lésion de la partie périphérique du système nerveux, à la suite de laquelle il existe un syndrome douloureux intense. On le trouve chez les adultes et les enfants. Peut causer des complications graves, nécessite donc un traitement immédiat en cas de dépistage.

La névralgie pendant la grossesse est assez courante. La croissance de l'utérus et la compression des fibres nerveuses favorisent son développement. Les causes de la maladie chez les femmes enceintes peuvent également être influencées par les facteurs suivants:

  • immunité affaiblie;
  • maladies infectieuses non traitées auparavant;
  • abus de mauvaises habitudes pendant la période de portage ou immédiatement avant la conception (fumer, boire de l'alcool);
  • longues promenades;
  • charges excessives sur la colonne vertébrale;
  • long séjour dans le froid;
  • stress, dépression.

Dans la plupart des cas, pendant la grossesse, les spécialistes diagnostiquent la névralgie du nerf facial principal et la névralgie intercostale. Ils représentent une proportion importante de tous les types de maladies. On distingue également les atteintes suivantes au système nerveux périphérique:

  • Névralgie du nerf sciatique. Il se caractérise par des sensations douloureuses dans le bas du dos, s'étendant jusqu'aux membres inférieurs.
  • La peau du nerf externe de la cuisse. Ce type de douleur et de brûlure à la cuisse à l'extérieur.
  • La défaite de la glande palatale. Il se manifeste généralement la nuit avec des sensations douloureuses au palais, aux tempes, au cou.
  • Nerf occipital. La symptomatologie s'exprime par une douleur vive au cou, aux tempes et aux yeux. Des vomissements peuvent survenir.

Le premier signe de la maladie est une douleur intense dans la région des fibres nerveuses. Les symptômes suivants sont également les principaux symptômes de la névralgie chez les femmes enceintes:

  • douleur pendant l'activité physique;
  • états convulsifs du système musculaire;
  • engourdissement dans certaines parties du corps;
  • transpiration excessive;
  • pâleur de la peau;
  • parfois rougeur de la peau;
  • faiblesse

Diagnostic des névralgies pendant la grossesse

Il n’est pas toujours possible de déterminer la maladie chez les femmes enceintes de la même manière que chez d’autres catégories de patients atteints de la même maladie. Les principales méthodes de diagnostic des névralgies comprennent les études suivantes:

  • examen médical;
  • histoire prenant le patient;
  • consultation d'un neurologue;
  • numération globulaire complète;
  • examen aux rayons x;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • électrocardiogramme avec névralgie intercostale;
  • échographie des organes internes;
  • angiographie (étude du système vasculaire).

Quelles méthodes de diagnostic pour choisir un médecin déterminent en fonction des symptômes de la maladie, de la nature et de l'intensité de la douleur, en tenant compte de la période de la grossesse, ainsi que de l'impact possible de l'enquête sur le développement du fœtus.

Des complications

Quelle est la névralgie dangereuse chez les femmes enceintes:

  • le développement du choc de la douleur;
  • la propagation de la douleur à d'autres muscles;
  • l'apparition de faiblesse des muscles abdominaux et du système respiratoire;
  • processus inflammatoire dans les régions intervertébrales;
  • le développement de troubles du système musculo-squelettique.

Afin d'éviter des conséquences indésirables et des complications possibles dans la période de procréation lors des premières manifestations de névralgies, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin pour établir un diagnostic précis et prescrire le traitement approprié, ainsi que pour exclure la possibilité d'auto-traitement.

Que pouvez vous faire

En cas de signes de maladie, les mesures suivantes doivent être prises:

  • Demander immédiatement des soins médicaux pour établir un diagnostic précis et prescrire le traitement nécessaire;
  • éliminer l'utilisation de pommades, crèmes d'action anesthésique local sans ordonnance du médecin afin d'éviter l'absorption de leurs composants dans le système circulatoire;
  • éviter l'hypothermie et les courants d'air;
  • suivre strictement toutes les recommandations du médecin.

Dans la plupart des cas, la maladie après l'accouchement se transmet d'elle-même sans utilisation de drogues. Par conséquent, le traitement de la névralgie vise à éliminer les sensations douloureuses et à soulager l’état de la femme enceinte.

Que peut faire un docteur

Le médecin prescrit généralement un traitement complet tenant compte de la situation de la femme. Il comprend généralement les procédures suivantes:

  • Massage d'acupression. Il détend parfaitement les muscles. Cependant, ne le confondez pas avec un massage ordinaire dont l'utilisation pendant la grossesse est contre-indiquée en raison de la possibilité de provoquer un travail prématuré.
  • En cas de syndrome douloureux intense, il est possible d’utiliser des anesthésiques locaux. Seulement prescrit par un médecin.
  • Lubrification d'un point sensible avec une pommade chauffante sur le venin d'abeille. Il aide à détendre les muscles et à éliminer l'œdème nerveux.
  • Effectuer des exercices spéciaux dans une version légère. Aide à améliorer la circulation sanguine.
  • Respect du repos au lit pour minimiser la charge sur les côtes et la colonne vertébrale.
  • Blocus Novocain. Il est utilisé uniquement pour soulager une douleur insupportable sous la surveillance d'un médecin.
  • Onguents anesthésiques et crème à frotter, approuvés pour une utilisation chez les femmes enceintes, après consultation d'un spécialiste.
  • Réception des complexes de vitamines, y compris les vitamines des groupes B et C.
  • Procédures de physiothérapie (réflexologie, entraînement physique thérapeutique).

Prévention

Il est impossible d'empêcher complètement le développement de la névralgie chez les femmes enceintes. Cependant, vous pouvez minimiser le risque de son apparition en respectant les règles suivantes:

  • exclure les exercices excessifs pendant la période où le bébé est porté;
  • éviter l'hypothermie, les pieds mouillés;
  • ne pas se rendre dans des endroits surpeuplés pendant l'épidémie afin d'éviter une infection par des maladies infectieuses;
  • renforcer le système immunitaire;
  • manger rationnellement;
  • éliminer l'utilisation de produits nocifs pour le corps;
  • dès les premiers signes de la maladie, consultez un médecin;
  • ne pas se soigner soi-même;
  • protéger le système nerveux, éviter les situations stressantes;
  • porter en fin de grossesse un pansement spécial.

Une maladie telle que la névralgie intercostale provoque souvent beaucoup d'inconvénients pour les femmes pendant la grossesse. Dans la plupart des cas, le syndrome douloureux est assez intense, localisé dans la région des côtes et provoqué par une compression, une irritation ou une inflammation des terminaisons nerveuses. Comment gérer l'inconfort et la névralgie intercostale peut-elle nuire au développement intra-utérin du fœtus? Nous allons découvrir ensemble.

Causes de la pathologie

Au cours de la gestation, la pathologie se manifeste plus près des 2 et 3 trimestres. C'est à ces dates que le volume de liquide dans les tissus mous augmente le plus possible, entraînant la formation d'un œdème et le pincement des terminaisons nerveuses.

Une autre raison du développement de la pathologie est due à la métamorphose physiologique dans le corps de la future mère. L'utérus croissant soulève sensiblement le diaphragme. En conséquence, au cours du processus respiratoire, le volume thoracique diminue, les nerfs intercostaux sont comprimés et la douleur apparaît.

Important: si la névralgie intercostale pendant la grossesse est causée par des changements physiologiques, aucun traitement spécifique n’est en principe nécessaire.

La névralgie se développe souvent non seulement à cause des facteurs naturels causés par la position particulière de la femme, mais aussi pour un certain nombre d'autres raisons:

  • maladies graves de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique en général, en particulier, scoliose, ostéochondrose;
  • manque de vitamine B et, par conséquent, troubles métaboliques dans les tissus nerveux et dans le corps dans son ensemble;
  • les maladies infectieuses qui peuvent être une source d'intoxication dans le corps et des dommages aux terminaisons nerveuses;
  • maladie pulmonaire;
  • pathologies du nerf lui-même.

Comment se manifeste la névralgie intercostale?

Le principal symptôme déterminant de la pathologie est un syndrome douloureux au niveau des côtes. Il est important d'indiquer que la douleur peut être complètement différente:

Dans le même temps, les sensations douloureuses peuvent être inconstantes - calmez-vous un moment et apparaissez plus tard sous forme d'attaques lors des mouvements du corps, de la toux, de l'éternuement ou des efforts. Dans les cas graves, la douleur survient au moment de l'inspiration et de l'expiration, transformant le processus physiologiquement naturel en une véritable torture.

Nous vous recommandons de savoir si vous pouvez manger des dattes enceintes.

Lire: qu'est-ce que l'exencéphalie foetale et pourquoi cette pathologie se développe-t-elle?

Souvent, lors de névralgies intercostales chez la femme enceinte, la douleur est localisée dans la région des organes abdominaux:

  • les omoplates;
  • la rate;
  • estomac;
  • le foie;
  • ainsi que la poitrine.

Les autres manifestations de maladies neurologiques comprennent:

  • crampes, engourdissements de muscles ou de parties du corps;
  • transpiration accrue;
  • blanchiment ou, au contraire, rougeur de la peau.

La maladie est-elle dangereuse pendant la grossesse?

La névralgie intercostale elle-même pendant la grossesse n’a pas d’effet tératogène sur le fœtus. Surtout si la pathologie est causée par des raisons physiologiques. Dans la plupart des cas, après l'accouchement, tous les symptômes de la maladie disparaissent sans laisser de trace.

Néanmoins, l’une des conditions énumérées dans la section précédente devrait inciter une femme enceinte à consulter un neuropathologiste ou un gynécologue. Le fait est que la douleur caractéristique peut être déclenchée par des causes plus graves, par exemple la pénétration d’une infection dans le corps. En raison de l'immunité qui est affaiblie pendant la gestation, cela n'est pas rare, ce qui signifie que vous devez être vigilant. En cas de gêne au niveau des côtes, le diagnostic par ultrasons des principaux organes est obligatoire.

Les nuances de la pharmacothérapie

Le traitement de la névralgie intercostale chez la femme enceinte est réduit au soulagement du syndrome douloureux prononcé. La plupart des analgésiques utilisés pour traiter les névralgies pendant la grossesse étant contre-indiqués, les médicaments de substitution sont sélectionnés individuellement par le médecin traitant.

Dans la très grande majorité des cas, à partir du deuxième trimestre de la grossesse, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont indiqués, par exemple le Diclofénac, le Paracétamol ou le Voltaren-gel. Si la douleur gêne la vie normale d'une femme, le médecin peut exceptionnellement prescrire des relaxants musculaires ou des anesthésiques locaux - Novocain, Ledocaine, Menovazin.

Attention: le médecin traitant détermine également le schéma thérapeutique, la posologie des médicaments et la durée du traitement.

Traitement non médicamenteux pendant la grossesse

Malgré l'admissibilité de l'utilisation d'un certain groupe de médicaments pour le traitement de la maladie, l'avantage du traitement non médicamenteux pendant la grossesse.

Tout d'abord, un spécialiste expérimenté prescrira les vitamines du groupe B à une femme enceinte, car c'est leur carence qui est souvent à l'origine de la maladie.

Nous recommandons de lire s'il est possible de faire des tatouages ​​pendant la grossesse.

Découvrez pourquoi Triampur est prescrit aux femmes enceintes.

Environ 2 trimestres lorsque l’inconfort apparaît au niveau des côtes ou du dos, il est recommandé d’utiliser un bandage prénatal de temps à autre. Il soutient le ventre en croissance et soulage la charge accrue sur le système musculo-squelettique de la future mère.

Les exercices complexes pour les femmes dans la position développée par des spécialistes hautement qualifiés se sont révélés extrêmement efficaces pour le traitement et la prévention de la névralgie intercostale chez la femme enceinte, ainsi que pour d’autres pathologies des articulations.

Exercices pour les femmes enceintes atteintes de névralgie intercostale

Tous les exercices du complexe visent à améliorer la circulation sanguine, de sorte qu’il ne stagne pas dans la colonne vertébrale et les articulations. De plus, une attention particulière est accordée à la colonne vertébrale thoracique, ce qui améliore son travail et soulage la pression des organes internes adjacents sur les terminaisons nerveuses.

Important: tous les exercices conçus pour les femmes en position doivent être effectués sans mouvements brusques, en douceur et uniquement sous le contrôle d’un instructeur expérimenté.

Si vous vous sentez mal à l’aise, si vous ressentez une vive douleur lors de vos déplacements, les cours doivent être immédiatement arrêtés. Retour à eux est conseillé qu'après avoir consulté un spécialiste.

Façons populaires de lutter contre la maladie

Ce n’est un secret pour personne que pendant la grossesse, les femmes ont souvent recours à des recettes populaires pour traiter une maladie particulière.

Attention: votre médecin doit approuver les méthodes de traitement traditionnelles que vous envisagez de recourir. L'auto-traitement peut non seulement causer un préjudice irréparable à votre santé, mais également nuire gravement à l'enfant à naître.

Pendant la grossesse, pour réduire la douleur causée par la névralgie intercostale, utilisez:

  • compresses sèches à température ambiante;
  • tisane avec un effet sédatif;
  • bains chauds avec addition de sel de mer;
  • huile de sapin ou teinture de bourgeons de bouleau pour moudre la poitrine avant de se coucher.

Entre autres choses, pendant le traitement, il est recommandé à une femme de dormir sur une surface plane et solide, ce qui est d'ailleurs utile pour toutes les personnes souffrant de maux de dos.

La névralgie chez les femmes enceintes peut malheureusement survenir soudainement, surprenant la femme enceinte, mais avec un traitement opportun et bien choisi, la maladie est assez facile à gérer. L'essentiel est de confier votre santé à un spécialiste expérimenté et qualifié, expérimenté dans le traitement des femmes enceintes avec un diagnostic similaire. Vous bénisse!

Comment traiter les névralgies intercostales pendant la grossesse?

La survenue d'une névralgie intercostale pendant la grossesse n'est pas si rare. Les méthodes de traitement médicamenteux sont souvent contre-indiquées afin de ne pas nuire à l'enfant. Pour cette raison, les médecins utilisent d'autres méthodes d'exposition pour éliminer la névralgie chez une femme enceinte. Si nous commençons le traitement à temps et sélectionnons un traitement adéquat, la maladie régressera rapidement et ne sera plus perturbée.

Causes de la névralgie chez les femmes enceintes

Le facteur principal dans la survenue de névralgies pendant la grossesse est la compression des racines entre les côtes à l'endroit de leur sortie de la colonne vertébrale.

Les causes mènent à un tel état.

  1. Maladies de la colonne vertébrale - ostéochondrose, néoplasmes de la moelle épinière thoracique.
  2. Grand effort physique.
  3. Situations stressantes.
  4. L'hypothermie
  5. Allergie aux médicaments.
  6. Les maladies du froid.
  7. Manque de vitamine B.
  8. Spasmes musculaires.
  9. Maladies infectieuses - zona.
  10. Blessure à la poitrine.
  11. Les perturbations hormonales causées par des changements dans le processus d'échange.
  12. Fumer, boire de l'alcool.

L'ostéochondrose est la principale cause de névralgie pendant la grossesse. Pendant cette période, il y a une forte pression sur la colonne vertébrale thoracique, ce qui affecte négativement son travail. L'utérus en croissance exerce une pression sur le diaphragme, le déplace vers le haut, contribuant à réduire les espaces entre les côtes. Tous ces phénomènes entraînent la formation de douleurs et d’autres signes désagréables de névralgies intercostales.

Un facteur dans le développement de la maladie pendant la grossesse peut être une diminution de la fonction protectrice du corps et l'activation des virus de l'herpès dans le corps. L'apparition d'un zona entraîne l'apparition de sensations désagréables et douloureuses dans les espaces intercostaux de la peau. Les crises névralgiques se développent à la suite d'une éruption cutanée caractéristique et d'autres signes typiques du zona.

Souvent, les femmes pendant la grossesse confondent la douleur aiguë émergente sous la côte avec la douleur au coeur ou aux glandes mammaires. Lors des manifestations initiales de la maladie, vous devez contacter un spécialiste. Il établira un diagnostic précis, sélectionnera le traitement nécessaire en fonction des facteurs de névralgie.

Il est dangereux de soigner soi-même une pathologie à la maison, car de nombreux médicaments pendant la grossesse sont interdits et peuvent provoquer le développement de complications.

Symptômes caractéristiques

Le développement de la névralgie intercostale se produit principalement au 3ème trimestre de la grossesse. Après 24 semaines, l'utérus monte en hauteur, exerçant une forte pression sur le diaphragme. En raison de la réduction des espaces intercostaux et de la compression des fibres nerveuses chez la femme enceinte, les signes suivants peuvent apparaître, indiquant la présence de névralgies:

  1. Douleur dans les côtes entre les côtes. La maladie est capable de s'accrocher à un ou plusieurs nerfs. La douleur a ses propres caractéristiques. Il est brûlant et aigu, apparaît paroxystique et se transmet par des fourmillements. Douleur comme si les côtes étaient perçantes. Le renforcement du syndrome douloureux apparaît, même si les mouvements sont mineurs - tousser, tourner, rire.
  2. Semblable à la douleur dans le coeur. La plupart des femmes pensent que la douleur causée par la névralgie indique des problèmes cardiaques. Les symptômes sont très similaires, puisque les branches individuelles des nerfs de l’écart entre les côtes sont dirigées vers le muscle cardiaque. L'organe se déplace également un peu en raison de la pression de l'embryon.
  3. Signes de la vague. Si la pathologie ne se développe que pendant la grossesse, les problèmes disparaissent complètement après l'accouchement. La manifestation fréquente de sensations désagréables sera reprise à mesure que le terme approchera de l'accouchement.
  4. Changements dans la peau. La névralgie, détectée pendant la grossesse, peut être accompagnée d'éruptions cutanées, de démangeaisons cutanées, de rougeurs. Des symptômes similaires se produisent si la cause de la névralgie dans le zona.

En outre, une femme enceinte peut avoir des crampes musculaires, une douleur accrue lors de l'inhalation, une peau pâle et une transpiration intense.

La gravité des symptômes peut avoir un caractère différent et dépendre des caractéristiques individuelles de l'organisme et de l'intensité de la compression des nerfs entre les côtes.

Le syndrome de la douleur lors de l'exploration des espaces intercostaux est la marque de la névralgie. Dans la zone tactile, un léger engourdissement de la peau peut également apparaître. Le passage de la douleur à l'omoplate et à l'épaule est possible, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic.

Diagnostic et mesures thérapeutiques

Avant de commencer le traitement de la névralgie, les femmes enceintes doivent être examinées. Cela permettra de comprendre pourquoi la pathologie s'est développée, d'identifier le stade de développement de la maladie et d'identifier les zones à problèmes.

  1. Échographie.
  2. Test sanguin
  3. Radiographie du sternum.
  4. IRM
  5. CT
  6. Cardiogramme du coeur.
  7. Myélographie.

La liste des procédures nécessaires sera déterminée par un spécialiste en fonction de l'état du patient.

La particularité et la complexité partielle du traitement de la névralgie sont que la plupart des femmes enceintes ne peuvent pas prendre de médicaments. Cependant, il existe des méthodes efficaces permettant de résoudre rapidement le problème.

  1. Méthodes de physiothérapie - acupuncture, exercices thérapeutiques, yoga, massage. Pour supprimer la douleur, vous devez vous débarrasser des spasmes musculaires. Pour cette enceinte nommer des exercices simples.
  2. Chaleur sèche - en utilisant un foulard chaud, une couverture peut éliminer la douleur et une crise de névralgie. Vous pouvez utiliser un coussin chauffant électrique ou du sable chauffé, enveloppé dans un foulard. En raison de la chaleur sèche, la douleur diminue, le spasme disparaît.
  3. Reste - la future mère devrait passer plus de temps au lit.

Quand une femme a la névralgie, le médecin peut prescrire des remèdes locaux - gel, pommade. Ils doivent traiter la peau dans la zone touchée. Cela réduira l'inflammation et les engourdissements.

Les préparations aideront à combattre les névralgies.

  1. Moyens non stéroïdiens - Voltaren, Diclofenac. Ils sont utilisés à l'hôpital sous la supervision d'un spécialiste.
  2. Les relaxants musculaires - éliminent efficacement les spasmes musculaires.
  3. Vitamines du groupe B - aident à combler le manque de propriétés protectrices de l’immunité.
  4. Anesthésiques et anelgetiki.

De méthodes folkloriques émettent des bains chauds, le composant principal d'un bain thérapeutique est le sel de mer.

Vous devez prendre un bain pas plus d'un quart d'heure.

Prévention

Pour éviter que la maladie ne se manifeste pendant la grossesse, la future maman devrait renforcer le système musculo-squelettique pendant la période de planification du bébé. Aidera dans ceci:

  • la natation;
  • cours de yoga;
  • remise en forme;
  • exercices simples pour renforcer le squelette.

Il est également important de suivre les recommandations.

  1. Isolez le bas du dos.
  2. Évitez les courants d'air.
  3. Éliminer l'activité physique.
  4. Ne chargez pas votre dos.
  5. Débarrassez-vous des mauvaises habitudes.
  6. Ajustez le mode du jour.

La névralgie intercostale est une manifestation fréquente de la grossesse qui se produit soudainement. Dans les premiers stades du développement de la maladie, il est important de consulter un médecin et de trouver la bonne solution au problème.

Symptômes et traitement des névralgies intercostales pendant la grossesse

La névralgie intercostale au cours de la grossesse, malheureusement pour de nombreuses futures mamans, n'est pas si rare. Les méthodes de traitement de la toxicomanie sont souvent contre-indiquées afin de ne pas nuire à l'enfant. Par conséquent, les experts recourent à d'autres méthodes d'exposition pour aider une femme à faire face à une névralgie intercostale. En fait, si vous commencez le traitement à temps et choisissez un traitement compétent, le problème disparaîtra rapidement et ne sera plus perturbé.

Pourquoi la névralgie survient

La survenue d'une névralgie intercostale chez la femme enceinte est influencée par plusieurs autres facteurs que dans le cas de la maladie d'une personne ordinaire.

Il existe plusieurs facteurs précipitants majeurs.

  1. Processus de compression mécanique. Lorsque le ventre d'une femme enceinte se développe, la pression sur la poitrine et les organes internes augmente. Cela affecte tout le corps. À partir de 4 à 5 mois de grossesse, une pression accrue sur la poitrine devient normale. La pression affecte également le lieu de sortie de la colonne vertébrale des terminaisons nerveuses intercostales. Dans certains cas, la compression accompagne la femme pendant toute la période où elle porte l'enfant, mais disparaît complètement après la naissance du bébé;
  2. Type d'herpès zoster. Lorsque la varicelle a été transférée dans l'enfance, l'agent causal de la maladie reste à l'intérieur du corps. Il est situé sur les nœuds nerveux et les fibres nerveuses. Lorsque les conditions sont favorables, l'agent pathogène se manifeste sous la forme d'éruptions cutanées. Le plus souvent, la maladie concerne les nerfs intercostaux. Une telle névralgie procure un inconfort grave. Vous pouvez vous en débarrasser en éliminant l'éruption cutanée elle-même.
  3. L'hypothermie Sous l'influence des basses températures, il se produit souvent une perturbation du processus de circulation sanguine normale dans l'espace intercostal. Les nerfs intercostaux eux-mêmes peuvent être directement affectés. Cela entraîne des névralgies. Il est très facile de se débarrasser de la maladie causée par de telles raisons.
  4. Ostéochondrose. Chez la femme, c’est la période de grossesse qui devient une condition idéale pour l’apparition de l’ostéochondrose car la charge sur la colonne vertébrale augmente considérablement. Les lésions nerveuses se produisent à la sortie de la colonne vertébrale.

En fonction des raisons, le médecin prescrit un traitement approprié. Par conséquent, vous ne devez pas essayer de poser vous-même un diagnostic, et surtout de commencer à prendre certains médicaments. Pendant la grossesse, la plupart des médicaments sont interdits.

Symptomatologie

Les symptômes et le traitement sont directement liés. La tâche d’une femme enceinte est de constater les premiers signes de névralgie intercostale dans le temps, puis de consulter un médecin et de suivre un traitement approprié.

Les raisons de demander de l'aide en cas de suspicion de névralgie intercostale peuvent être les symptômes caractéristiques de cette maladie pendant la grossesse.

  1. Douleur dans l'espace intercostal. La maladie peut toucher un ou plusieurs nerfs. Dans le même temps, la douleur a ses propres caractéristiques: elle est brûlante et aiguë, elle survient lors d’attaques et s’accompagne de picotements. Douleur comme si elle pénétrait dans les côtes. Le renforcement de la douleur se produit même avec des mouvements mineurs - se retourner, rire ou tousser;
  2. Similaire à la douleur cardiaque. Beaucoup de femmes suspectes commencent à paniquer, considérant la douleur causée par la névralgie intercostale comme des problèmes cardiaques. Oui, les sensations sont vraiment similaires. Cela est dû au fait que certaines branches nerveuses de l'espace intercostal sont dirigées vers le muscle cardiaque. Le cœur se déplace également légèrement en raison de la pression du fœtus;
  3. Symptômes de la vague. Si la névralgie intercostale se produit exactement pendant la grossesse, les problèmes disparaissent complètement après l'accouchement. Quand un bébé naît, les symptômes se manifestent par vagues - il apparaît, se calme et disparaît, après quoi il réapparaît. Plus le moment de la livraison est proche, plus l'inconfort se reproduit souvent;
  4. Changements de peau. La névralgie intercostale, diagnostiquée chez la femme enceinte, peut survenir avec une éruption cutanée, des démangeaisons et une rougeur de la peau. Cela est possible si le zona est un facteur provoquant la névralgie intercostale.

Comment est le traitement?

Avant de commencer à traiter la névralgie intercostale, les femmes enceintes doivent subir un diagnostic approprié. Cela confirmera la suspicion de névralgie intercostale, déterminera le degré de développement de la maladie et identifiera les zones à problèmes.

Le diagnostic est réalisé par les méthodes suivantes:

  • test sanguin;
  • Échographie;
  • électrocardiogramme;
  • radiographie pulmonaire;
  • IRM
  • tomographie par ordinateur;
  • myélographie.

Une liste spécifique des procédures nécessaires est déterminée par le médecin. Tous ne sont pas tenus en même temps, mais servent de choix possible. Après avoir confirmé le diagnostic de névralgie intercostale, le médecin élabore un schéma thérapeutique individuel pour une femme enceinte.

La particularité et la complexité partielle du traitement de la névralgie intercostale chez les femmes enceintes réside dans le fait qu'elles ne peuvent pas prendre beaucoup de médicaments. Mais il existe toujours des méthodes d'exposition assez efficaces, vous permettant de faire face rapidement et efficacement à la maladie.

  1. Repos maximum. Si la névralgie intercostale est très douloureuse, la femme enceinte doit toujours s’allonger. Et cela devrait être fait sur du sang dur, et non sur des matelas moelleux. Cela réduit la charge des côtes et de la colonne vertébrale elle-même. Il est vivement conseillé aux femmes qui travaillent de prendre une position horizontale au moins une fois toutes les deux heures et de s’allonger pendant 10 à 20 minutes;
  2. Blocus Novocainic. L'abus de cette méthode n'est pas recommandé. Le blocus n’est pratiqué que si la névralgie intercostale apporte un inconfort grave, la douleur est grave et douloureuse. Seul un spécialiste peut faire une telle injection. L'effet de celui-ci dure généralement environ 3 semaines;
  3. Avec névralgie, les femmes locales peuvent être prescrites pour les femmes enceintes. C'est un gel, une pommade ou une crème qui est utilisé pour traiter la peau de la zone touchée. Avec leur aide, il est possible de réduire la douleur, de faire face aux inflammations et d’affecter positivement l’état général de la femme enceinte diagnostiquée comme souffrant de névralgie intercostale;
  4. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils peuvent être utilisés par les femmes enceintes présentant un diagnostic de névralgie, si la douleur est prononcée et provoque de graves souffrances. Fondamentalement, la névralgie intercostale est prescrit du diclofénac, du paracétamol ou des médicaments à base de celui-ci. Ces médicaments sont pratiquement sûrs, car ils ne pénètrent presque pas dans le fœtus et n'affectent donc pas l'état de l'enfant et de la femme enceinte elle-même. Mais dans tous les cas, il est impossible de consommer de la drogue. Outre le blocus de Novocain, seul un spécialiste prescrit des AINS, et l'admission est effectuée strictement selon le système choisi;
  5. Physiothérapie En cas de névralgie, il est conseillé aux femmes enceintes d’assister à des séances de physiothérapie. La réflexologie, la thérapie physique ou le massage sont prescrits aux femmes enceintes. Les autres méthodes destinées aux femmes enceintes sont contre-indiquées, leurs effets sur le fœtus n’ayant pas pu être étudiés à fond.

Faire face à la névralgie intercostale même pendant la grossesse peut être assez rapide et efficace. Ici, il est important de ne pas laisser le problème suivre son cours et de ne pas le laisser sans une attention appropriée. Sinon, la névralgie vous apportera des surprises désagréables.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie