De nombreuses maladies sont accompagnées d'une violation telle que l'incohérence de la pensée. Il témoigne de pathologies mentales graves. Par conséquent, en présence de ce symptôme, vous devez contacter immédiatement un psychiatre.

Penser directement est impossible à examiner.

"Mais comment alors déterminer qu'il est cassé?" - vous demandez.

Le fait est que, du fait de la pathologie de la pensée, une incohérence de la parole se manifestera.

Pour une personne peu familiarisée avec la psychiatrie, un tel discours n'aurait aucun sens, mais les experts identifient jusqu'à trois types de violation:

  • aprosectique (maniaque),
  • asthénique (adiiamique),
  • ataxie intrapsychique.

Les informations ci-dessous sont rédigées sur la base des documents du livre “L’école du jeune psychiatre” Becker IM pages 53-55.

Maniaque ou aprosectique

Cette incohérence de pensée s'accompagne d'un changement dans le travail de deux fonctions de la psyché:

  1. Violation de l'attention.
  2. Accélération du flux d'associations.

En conséquence, il y a un afflux de pensées et d'idées connectées par hasard. Becker a donné un tel exemple d'incohérence du discours d'un tel patient.

L'auteur du livre a comparé l'incohérence maniaque de la pensée avec une immense armée qui remplit ses fonctions de manière claire et coordonnée. Soudain, il y a un feu, toutes les troupes échappent à tout contrôle et partent dans des directions différentes. Le siège reçoit beaucoup d'informations et tente de réagir à tous les changements de la situation, mais n'a pas le temps de le faire.

Asthénique

L'incohérence de la pensée de cette espèce s'accompagne d'une perturbation du processus associatif qui devient faible, morose et d'une perte des liens individuels.

De telles personnes peuvent comprendre ce qu'est une chemise, mais elles ne sont pas capables de la porter. Ou ils connaissent les dénominations des pièces, mais ils ne peuvent pas compter leurs sommes.

L’incohérence de la parole chez ces patients est la suivante:

Décrivant cette pathologie, l'auteur a encore donné un exemple avec l'armée. L'armée a construit des routes et des passages à niveau, mais un incendie s'est déclaré et tous les matériaux nécessaires à ces tâches ont été brûlés. Parallèlement à cela, l'émetteur radio est tombé en panne, de sorte que les nouvelles commandes du siège ne sont pas reçues. Tout le monde se précipite dans des directions différentes et ne peut pas atteindre la tâche.

Ataxie intrapsychique

C'est la deuxième étape de la rupture en violation de la logique et de la grammaire du discours.

Si nous reprenons une analogie avec l’armée: le travail efficace de l’armée fait toujours défaut. Mais pas à cause d'incendies, mais à cause de l'effondrement du quartier général, les soldats sont inactifs et personne ne veut rien faire. L'armée règne dans une totale indifférence.

Un exemple d'incohérence de la parole d'une telle personne:

Cette incohérence de pensée est le symptôme le plus important de la schizophrénie.

Difficulté d'élocution

Les difficultés d'élocution sont un trouble de l'activité de la parole, qui interfère avec la communication normale de la parole et les interactions sociales d'une personne avec d'autres personnes. Vous pouvez parler de la présence de violations lorsqu'il y a des anomalies dans le fonctionnement des mécanismes psychophysiologiques de la parole, si le niveau de développement de la parole ne correspond pas à la norme d'âge, avec des déficiences de la parole qui affectent négativement le développement mental, que vous ne pouvez pas surmonter. Les orthophonistes, ainsi que les neuroscientifiques, neurologues, oto-rhino-laryngologistes et autres spécialistes étudient et traitent les troubles de la parole chez les adultes et les enfants.

Symptômes et manifestations

Cette pathologie peut s'exprimer soit en l'absence totale de langage, soit en violation de la prononciation de phrases et de mots spécifiques. De plus, les symptômes suivants sont présents:

  • il y a un manque de clarté et une lenteur d'expression, c'est illisible;
  • il est difficile pour le patient de choisir des mots et de nommer correctement les choses;
  • un discours rapide et hésitant est possible, mais complètement dénué de sens;
  • il y a hâte et incohérence de la pensée;
  • la personne partage fortement les syllabes et met l'accent sur chacune d'elles.

Causes chez l'adulte

Peut-être un développement soudain ou progressif de troubles de la parole. Ces raisons principales peuvent mener à ce processus pathologique:

  • mauvais fonctionnement du cerveau (en particulier les ganglions de la base - les parties du cerveau responsables des mouvements des muscles du corps et de la parole);
  • lésion cérébrale causée par un accident vasculaire cérébral ou une thrombose;
  • blessures à la tête;
  • la présence de tumeurs dans le cerveau;
  • la présence de maladies dégénératives dans lesquelles les fonctions cognitives sont altérées (notamment la démence et la maladie d'Alzheimer);
  • Maladie de Lyme;
  • consommation excessive de boissons alcoolisées;
  • faiblesse des muscles faciaux, par exemple, paralysie de Bell;
  • fixation trop faible ou trop serrée des prothèses.

Types de troubles de la parole chez les enfants

Toutes les difficultés d'élocution chez les enfants sont divisées en deux types:

  1. Le design fonational (externe) de la déclaration - cela inclut les troubles de la parole;
  2. La structure structurelle sémantique (interne) d'un énoncé est un trouble de la parole systémique ou polymorphe.

Les violations du processus de parole de la conception d'arrière-plan d'une déclaration peuvent être séparées ou combinées. Sur cette base, on distingue les types suivants de violations en orthophonie:

  1. L'aphonie et la dyaphonie sont un trouble ou une absence totale de phonation en raison de divers changements pathologiques de l'appareil vocal. Cet état est caractérisé par une violation de la force, de la hauteur et du timbre de la voix ou par l'absence complète de phonation. L'aphonie et la dysaphonie peuvent être causées par des troubles fonctionnels ou organiques du mécanisme de formation de la voix et survenir à divers stades du développement de l'enfant.
  2. Bradilalia - représente le ralentissement pathologique du débit de parole. La mise en œuvre lente du programme de parole articulaire est un trait caractéristique.
  3. Tachilalia - accélération pathologique du débit de parole. Caractérisé par la mise en œuvre accélérée du programme de parole articulatoire.
  4. Le bégaiement est une violation de l'organisation de la parole, dans laquelle les muscles de l'appareil de la parole sont dans un état convulsif. La pathologie est conditionnée centralement et apparaît, en règle générale, dans le processus de développement de la parole de l’enfant.
  5. Dyslalie - la pathologie est un trouble de la prononciation des sons, dans lequel l’audition et l’innervation de l’appareil de parole restent normales. Il se manifeste cliniquement sous la forme d'une conception sonore déformée de la parole, avec une prononciation incorrecte des sons, ou leur remplacement et leur mixage.
  6. La rhinolalie est une violation de la prononciation des sons et du timbre de la voix, provoquée par des troubles anatomiques et physiologiques de l'appareil vocal. Caractérisé par un changement pathologique du ton de la voix, accompagné du passage du flux vocal d’air lors de l’expiration et du processus de prononciation des sons dans la cavité nasale. Cela conduit à la formation de la dernière résonance.
  7. Dysarthrie - une violation de la prononciation dont l’un des traits distinctifs est le manque d’innervation de l’appareil de parole. La plupart de cette pathologie se développe en raison de la paralysie cérébrale, apparue à un âge précoce de l'enfant.

Les difficultés de langage de conception structurelle et sémantique sont divisées en deux types: alalia et aphasia.

  • Alalia - est l'absence ou le développement insuffisant de la parole, provoquée par la défaite des zones responsables de la parole, situées dans le cortex cérébral pendant le développement fœtal ou à un âge précoce du bébé.

Il convient de noter qu’alalia est l’un des défauts de la parole les plus graves, qui se traduit par des violations de l’opération de sélection et d’analyse à toutes les étapes de la naissance, ainsi que par la réception de la parole, ce qui a pour effet que l’activité de parole de l’enfant n’est pas complètement formée.

  • Aphasie - perte de la parole complète ou partielle, entraînant des lésions locales du cerveau. La capacité de parler normalement peut être perdue en raison d'une lésion cérébrale traumatique, d'une neuro-infection ou de tumeurs cérébrales, après la formation de la parole.

Diagnostics

Tout d'abord, il est nécessaire d'analyser les plaintes présentées par le patient, ainsi que l'historique de la maladie. Il est important de prendre en compte la durée des plaintes relatives à une parole calme et lente et aux difficultés de prononciation des mots et des phrases, ainsi que de savoir s'il existe des manifestations similaires dans les proches parents du patient.

Ensuite, il est nécessaire de subir l'examen du neurologue, qui consiste à vérifier les réflexes mandibulaires et pharyngiens, à examiner le pharynx, à détecter la présence d'un amincissement (atrophie) des muscles de la langue. En outre, il est important de vérifier les réflexes des extrémités inférieures et supérieures.

Il est nécessaire d’être examiné par un orthophoniste, le médecin sera en mesure d’évaluer les indicateurs de parole, de déterminer la présence de troubles du tempo, ainsi que des difficultés de prononciation des sons spécifiques.

L’examen de l’oto-rhino-laryngologiste permet d’exclure divers processus volumétriques (ulcères et tumeurs) de la cavité nasale, car ils sont également capables d’influencer la voix.

En utilisant la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique de la tête, il est possible d'étudier couche par couche la structure du cerveau et de déterminer la cause de la dysarthrie (tumeurs, foyers d'altération de la circulation sanguine, ulcères, foyers de myéline, principale protéine du tissu nerveux).

Dans certains cas, vous devez également consulter un neurochirurgien.

Traitement

Le traitement des troubles de la parole est le traitement de la principale maladie qui a provoqué la dysarthrie:

  • la tumeur doit être enlevée chirurgicalement;
  • La résection de l'hématome (hémorragie) est possible si elle est située à la surface;
  • retirer chirurgicalement les abcès de la cavité crânienne, puis prescrire des médicaments antibactériens afin d'arrêter le processus d'infection dès que possible;
  • normaliser la pression sanguine (artérielle), utiliser des outils qui améliorent le métabolisme et le débit sanguin cérébral (médicaments nootropes, angioprotecteurs) en cas de violation de la circulation cérébrale.

Et, bien sûr, les patients souffrant de troubles de la parole de quelque type que ce soit doivent consulter un orthophoniste pour corriger un défaut existant à l'aide d'exercices spécialement sélectionnés.

Vous ne savez pas comment choisir une clinique ou un médecin à des prix raisonnables? Centre d'enregistrement unifié par téléphone au +7 (499) 519-32-84.

Maladie de la parole incohérente. Inhibition: causes, types, symptômes, traitement. Traitement de la pensée de la léthargie.

Laisser un commentaire

Les troubles de la parole consistent en l’apparition de diverses formes de troubles de la parole, entraînant la formation d’un certain type d’obstacles à une communication complète et adéquate de la parole, ainsi qu’à une interaction sociale appropriée. Autrement dit, avec une audition normale et le niveau d'intellect du patient, pour de tels troubles, le processus de formation des structures sémantiques et sonores de l'organisation de la parole est sujet à une violation.

Une méta-analyse réalisée récemment a montré une relation positive globale significative entre l'utilisation de la pornographie et les relations, soutenant la violence à l'égard des femmes de manière non expérimentale et expérimentale. Un certain nombre d'études ont mis en évidence une corrélation positive entre l'exposition à des images pornographiques violentes et les réactions positives au viol et d'autres formes de violence à l'égard des femmes. Des recherches montrent notamment que l'impact de la pornographie cruelle peut considérablement améliorer le sujet de l'excitation en réponse à l'image du viol, que l'impact des films décrivant la violence sexuelle à l'égard des femmes peut inciter à des actions agressives à l'encontre des femmes et que l'exposition prolongée aggrave la pornographie insensibilité accrue envers les victimes de violences sexuelles, reconnaissance accrue des "mythes sur le viol", forte probabilité de fantasmes sur le viol, et plus encore Les rapports de probabilité que l’on violera une femme ou les forces de la femme dans des actes sexuels non désirés s’il n’ya aucune chance de se faire prendre.

Divers facteurs affectant le corps peuvent contribuer au développement de troubles de la parole. En conséquence, un tel impact constitue une violation d'un certain nombre de maillons de la chaîne de formation de la parole.

Les causes principales du développement des troubles de la parole incluent l’influence de facteurs psychologiques (stress, peur), de facteurs endogènes (par exemple, perte auditive), de facteurs exogènes (blessure à la tête, etc.), de facteurs organiques (zones du cerveau responsables de la maladie). formation de la parole pouvant survenir lors d’un AVC, d’une tumeur, etc.). Séparément, vous pouvez désigner le rôle d'un facteur purement fonctionnel dont la pertinence concerne l'incapacité de l'appareil vocal à implémenter les fonctions correspondantes, c'est-à-dire la prononciation du son.

Les preuves empiriques restent l’objet de débats et d’enquêtes en cours. Mais en l'absence de preuves suffisamment convaincantes que la pornographie est à l'origine de crimes de violence sexuelle, de nombreux partisans libéraux de la pornographie continuent de considérer la censure comme non fondée.

Cependant, les arguments féministes fondés sur les droits contre la pornographie ne reposent pas uniquement sur le principe que la consommation de pornographie est l'une des principales causes des infractions sexuelles avec violence. En particulier, cela peut augmenter le risque de harcèlement sexuel et d’autres formes de discrimination à l’égard des femmes, affaiblir l’autorité des femmes dans certains contextes, susciter l’attente générale que les femmes qui disent non dans un contexte sexuel n’ont souvent pas l’intention de refuser, etc.

Les violations compliquées sont accompagnées non seulement d'une mauvaise prononciation, mais aussi d'une violation de la capacité de distinguer à l'oreille la différence de sons. Cela s'accompagne d'une limitation significative du vocabulaire, perçu à l'oreille et utilisé dans la conversation. À leur tour, les problèmes réels conduisent au fait que le processus de construction correcte de phrases et de phrases entières peut être violé et que le bégaiement se développe.

Ronald Dworkin est un libéral de premier plan, clairement pris en compte et rejeté par la version McKinnon des arguments de la législation anti-pornographie fondés sur les droits. Ce n'est pas principalement parce qu'il rejette les déclarations empiriques modérées. C’est très probablement parce qu’il croit que même si ces exigences étaient vraies, il n’y aurait alors aucune signification légitime selon laquelle la publication et la consommation privée volontaire de pornographie violeraient les droits civils de la femme.

Selon Dvorkin, l'argument en faveur d'une législation anti-pornographique au motif que la pornographie subordonne les femmes repose sur le "principe effrayant selon lequel les considérations d'égalité exigent que certaines personnes n'expriment librement leurs goûts, leurs convictions ou leurs préférences". "En acceptant ce principe, elles ont" conséquences dévastatrices ": à savoir que le gouvernement pourrait interdire toute expression graphique, viscérale ou chargée d'émotion de tout avis pouvant offenser raisonnablement un groupe défavorisé.

Lorsque les troubles de la parole perdent (ou ne se développent pas normalement) la capacité d'exprimer clairement leurs propres pensées, en général, la parole devient floue et trouble, il devient difficile pour la plupart des gens de la comprendre. Marbrer est un compagnon fréquent de tentatives d'explication. Les cas graves de troubles de la parole sont accompagnés de la disparition complète de la parole.

Règles de correction de la parole

Cela peut entraîner une violation des performances du marchand vénitien ou des films sur des femmes professionnelles qui négligent leurs enfants, des caricatures ou des parodies d’homosexuels dans les routines des boîtes de nuit. La préoccupation de Dworkin est une sorte d'objection logique et glissante, qu'il accepte pour compenser une réduction du regard de McKinnon. L’inquiétude est que le principe qui sous-tend l’argument de McKinnon, s’il est appliqué de manière cohérente, menacera de nombreuses autres formes de discours de manière clairement inacceptable.

Les principales maladies dans lesquelles il y a des troubles de la parole:

  • la dysarthrie;
  • le mutisme;
  • bégayer;
  • aphonie;
  • la logophobie;
  • Alalia;
  • rhinolalie;
  • blessure à la naissance;
  • pathologies névrotiques;
  • maladies du système nerveux;
  • la schizophrénie;
  • l'épilepsie;
  • déficit d'attention;
  • blessures à la tête;
  • long cours de maladies somatiques, etc.

"Altération de la parole" est observée dans les maladies:

Adentia est une maladie qui est un défaut dans les unités dentaires, entraînant leur absence partielle ou complète. La maladie peut être diagnostiquée chez les adultes et les enfants. Dans la mesure où cet écart est primaire et secondaire, il est naturel que les raisons diffèrent dans chaque cas particulier. Il existe de nombreux facteurs prédisposants, allant de la mort des rudiments des dents à un large éventail de pathologies dentaires.

Cependant, l'argument de McKinnon ne devrait pas ou ne devrait pas rester sur ce principe "effrayant". Le féministe n'est pas que la pornographie devrait être réglementée parce qu'elle exprime une opinion qui insulte les féministes. Au contraire, il doit être réglementé car, insultant ou non, il contribue de manière significative au régime de l'inégalité sexuelle. En effet, il peut également s’appliquer à un discours autre que la pornographie, y compris éventuellement des exemples mentionnés par Dworkin. Dworkin n'est pas seul dans cette affaire. En effet, certains de ces autres points de vue peuvent être particulièrement troublants, non seulement parce qu’ils sont peut-être plus courants, mais aussi s’ils peuvent conditionner la participation des femmes à leurs propres soumissions.

L’intoxication alcoolique est un complexe de troubles du comportement, de réactions physiologiques et psychologiques qui commencent généralement à se développer après avoir bu de fortes doses d’alcool. La raison principale est l'impact négatif sur les organes et systèmes de l'éthanol et de ses produits de désintégration, qui ne peuvent pas quitter l'organisme longtemps. Cette condition pathologique se manifeste par un manque de coordination des mouvements, une euphorie, une désorientation de l'orientation dans l'espace, une perte d'attention. Dans les cas graves, l’intoxication peut mener au coma.

Ainsi, l’accent mis par McKinnon sur le matériel graphique à caractère sexuel, qui marque l’inégalité des femmes, peut sembler arbitraire, en l’absence de preuves selon lesquelles un sous-ensemble sexuellement explicite de ce matériel est une cause particulièrement importante de l’inégalité des femmes. Peut-être existe-t-il des raisons fondamentales et pragmatiques de choisir la pornographie pour censure ou réglementation, même si nous convenons que la situation des consommatrices de ce point de vue des femmes peut également être non sexuellement explicite.

En effet, il se peut que la censure de la pornographie atténue une quantité importante de ce préjudice sans engager les mêmes dépenses que la censure de tout ou partie du matériel non sexuellement explicite, ce qui contribue à la survenue du préjudice. Pourquoi ne pas prétendre que la pornographie viole les femmes? Le droit à la liberté de parole Les arguments reposent sur une "dangereuse confusion", estime Dworkin. Confusion des libertés positives et négatives Ce n'est évidemment pas un droit que toute société peut reconnaître ou faire respecter.

Angiome (taupe rouge) - une tumeur de nature bénigne, constituée de vaisseaux lymphatiques et sanguins. Le plus souvent, la formation se forme sur le visage, la peau du tronc et des extrémités, sur les organes internes. Parfois, son apparition et son développement peuvent être accompagnés de saignements. Dans la plupart des situations cliniques, cette pathologie est congénitale et est diagnostiquée chez le nouveau-né au cours des premiers jours de sa vie.

Par exemple, les créationnistes, les fraises plates et les fanatiques ont été ridiculisés dans de nombreuses régions d’Amérique: cette moquerie affaiblira sans aucun doute l’enthousiasme que beaucoup d’entre eux expriment et limite l’attention que d’autres paient pour ce qu’ils disent. Dworkin suggère, bien sûr, de ne pas penser que cela porte atteinte à leur droit à la liberté de parole: par exemple, les créationnistes ont le droit légitime à l'État d'interdire la publication de livres ou de vidéos recommandant la théorie de l'évolution au motif qu'ils peuvent faire parler les créationnistes réception désagréable ou dédaigneuse.

L'anévrisme des vaisseaux cérébraux (également appelé anévrisme intracrânien) est représenté par une petite formation anormale dans les vaisseaux du cerveau. Ce sceau peut augmenter activement en raison du remplissage avec du sang. Avant sa rupture, un tel renflement ne présente aucun danger ni préjudice. Il n'exerce qu'une légère pression sur les tissus de l'organe.

Dworkin reconnaît qu'il est probablement vrai que le droit à la liberté d'expression, s'il a du sens, oblige chacun à avoir la possibilité d'entendre ses idées: une société dans laquelle seuls des médias riches et puissants peuvent être accessibles sans véritable liberté d'expression.. Mais il va bien au-delà, estime Dvorkin, pour affirmer que le droit fondamental à la liberté de parole exige "des garanties de compréhension sympathique, voire compétente, de ce qui se dit". Cela permettra de contrôler largement la réglementation de la parole par les États, ouvrant la voie à une terrible "tyrannie".

Qu'est-ce que l'hypertension? Cette maladie est caractérisée par des indicateurs de pression artérielle supérieurs à 140 mmHg. Art. dans ce cas, le patient est visité par des maux de tête, des vertiges et une sensation de nausée. Éliminer tous les symptômes ne peut être qu'une thérapie spécialement sélectionnée.

Le concept libéral traditionnel de la liberté d'expression implique que les gens sont libres de parler si longtemps qu'ils n'interfèrent pas avec la production de sons et de gribouillis que les autres n'interfèrent pas avec l'audition ou la vision. Mais on peut se demander si cela suffit pour protéger la liberté de parole, même de la part des libéraux, de leurs propres lumières. On pourrait penser que le gouvernement, qui a permis aux gens de créer librement des sons et des cadres qu’ils aiment, mais qui a implanté un dispositif dans la tête des auditeurs empêchant systématiquement les auditeurs potentiels de comprendre le sens de ces sons et de ces gribouillis, serait tout aussi mauvais. en tant que gouvernement qui empêchait les orateurs de faire des bruits et des gribouillis en général.

La maladie d'Alzheimer est une maladie cérébrale dégénérative qui se manifeste par un déclin progressif de l'intelligence. La maladie d'Alzheimer, dont les symptômes ont d'abord été isolés par Alois Alzheimer, un psychiatre allemand, est l'une des formes les plus courantes de démence (démence acquise).

En tout état de cause, il est interdit aux orateurs de communiquer leurs opinions à des tiers, ce qui va à l’encontre de ce que les libéraux considèrent comme un point de liberté d’expression: le droit des orateurs de ne pas s’immiscer dans les actions d’autres agents de transférer leurs idées ou leurs opinions à d’autres qui pourraient vouloir les entendre.

Comment comprendre le principe de préjudice? Comment les libéraux interprètent-ils des valeurs importantes, telles que l'égalité et le droit à la liberté d'expression? Quel rôle l'État devrait-il jouer dans la protection et la promotion de valeurs telles que l'autonomie et l'égalité? Les idéaux libéraux peuvent-ils être conciliés avec les principes et les objectifs féministes?

La maladie de Niemann-Pick est une maladie héréditaire caractérisée par une accumulation de graisse dans divers organes, le plus souvent dans le foie, la rate, le cerveau et les ganglions lymphatiques. Cette maladie a plusieurs formes cliniques, chacune avec son propre pronostic. Il n'y a pas de traitement spécifique, risque élevé de décès. Les maladies de Niemann-pick sont également sensibles pour les hommes et les femmes.

Un enfant ou un adulte atteint de dysarthrie peut avoir. Langage indistinct, nasal ou enroué, voix tendue et enrouée, discours excessivement fort ou calme, parlant à un rythme régulier, avec de fréquentes fluctuations «spongieuses» - difficultés de langage difficiles ou monotones avec des mouvements de la langue et des lèvres qui rendent l’avalage difficile, ce qui peut conduire à une bave constante. En raison de ces problèmes, il peut être difficile pour une personne atteinte de dysarthrie de comprendre. Dans certains cas, ils ne peuvent créer que des phrases courtes, des mots simples ou des paroles incompréhensibles.

Types de troubles de la parole chez les enfants

Les problèmes d'élocution peuvent également affecter les interactions sociales, l'emploi et l'éducation. Si vous ou votre enfant souffrez de dysarthrie, vous trouverez peut-être utile de consulter un orthophoniste. Les muscles utilisés pour la parole sont contrôlés par le cerveau et le système nerveux.

La maladie de Pick est un processus pathologique irréversible qui conduit à une atrophie complète du cortex cérébral, le plus souvent dans les lobes frontaux et temporaux. Cela provoque finalement la démence. La maladie est généralement diagnostiquée après l'âge de 50 ans. Cependant, des cas de lésions chez les personnes plus jeunes ou plus âgées sont possibles. Le traitement, dans la plupart des cas, est de nature palliative et vise à améliorer la qualité de vie du patient.

Développement - lorsqu'il survient à la suite de lésions cérébrales avant ou pendant l'accouchement, telles que l'infirmité motrice cérébrale acquise - lorsqu'il survient à la suite de changements cérébraux ultérieurs, tels que des dommages causés par un accident vasculaire cérébral, une blessure à la tête ou une tumeur cérébrale, ou une maladie telle que la maladie de Parkinson ou la maladie du motoneurone. Certaines causes restent stables, alors que d'autres peuvent s'aggraver avec le temps. Les orthophonistes peuvent évaluer pour déterminer l'étendue du problème d'élocution.

Le botulisme est une maladie assez grave de nature toxique-infectieuse, dont les particularités au cours de son évolution entraînent des lésions du système nerveux, de la moelle épinière et de la médullaire oblongée. Le botulisme, dont les symptômes se produisent lorsque des produits contenant de la toxine botulique, des aérosols et de l'eau pénètrent dans l'organisme, à la suite d'une combinaison de processus, entraîne également le développement d'une insuffisance respiratoire aiguë et progressive. En raison du manque de traitement approprié du botulisme, l’apparition du décès n’est pas exclue.

Ils peuvent vous demander ou à votre enfant. Faites des sons différents, parlez des nombres familiers de sorcellerie ou lisez les jours de la semaine, lisez le passage à haute voix. Le thérapeute peut également vouloir étudier le mouvement des muscles dans la région de la bouche et de la voix et peut aussi enregistrer.

Un orthophoniste travaillera au sein d'une équipe de professionnels de la santé comprenant des personnes des secteurs de la santé, social et du bénévolat. Le thérapeute tentera d'améliorer et de maximiser la capacité de votre enfant ou de votre enfant à parler. Ils vous aideront à trouver différentes façons de communiquer et vous aideront, ainsi que votre famille, à vous adapter à votre nouvelle situation.

La bouche de Wolf - une structure anormale du ciel, au milieu de laquelle la fente est clairement visible. Cette pathologie est congénitale, en présence de quoi les nouveau-nés ne peuvent pas se nourrir pleinement et leur fonction respiratoire est altérée dans une certaine mesure. Cela est dû au fait qu'entre les cavités de la bouche et du nez, il n'y a pas de septum, à partir duquel la nourriture et le liquide consommés pénètrent dans le nez. Avec une telle maladie, très peu d'enfants naissent. Pour un bébé, il n'y en a qu'un qui a un tel syndrome.

Stratégies d'amélioration de la parole, telles que le ralentissement des exercices d'élocution pour améliorer le volume ou la clarté d'appareils d'aide à la parole, telles qu'une simple carte alphabétique, un amplificateur ou un système de sortie vocale informatisé. Certains orthophonistes peuvent effectuer ou vous demander une évaluation particulière des communications, y compris des systèmes informatiques à sortie vocale. Pour certaines personnes, ces appareils peuvent être utilisés parallèlement ou à la place de la parole pour les aider à communiquer.

Classification des déviations de la parole

Si vous souhaitez faire une évaluation, contactez votre orthophoniste local. Ils seront en mesure de fournir des informations et des conseils supplémentaires sur l'organisation de l'évaluation et du test de l'aide à la communication. Il n'y a aucune garantie que l'orthophonie puisse améliorer la parole de toutes les personnes atteintes de dysarthrie. Le succès du traitement dépendra du degré et de l'emplacement des dommages ou du dysfonctionnement du cerveau, de la maladie sous-jacente qui les cause et des circonstances personnelles de chaque individu.

L'hémiparésie, ou paralysie centrale, se manifeste par un mouvement limité des muscles de la moitié droite ou gauche du corps. La maladie progresse en raison des effets négatifs sur les neurones et les axones du cerveau. Le stade de la lésion est déterminé par le médecin en fonction des symptômes identifiés. Manifestation de la pathologie dans les lésions des membres supérieurs ou inférieurs droite ou gauche.

Un AVC hémorragique est une affection dangereuse caractérisée par une hémorragie cérébrale due à une rupture de vaisseaux sanguins sous l’effet d’une augmentation critique de la pression artérielle. Selon la CIM-10, la pathologie est codée sous le titre I61. Ce type d’AVC est le plus dur et le pire pronostic. Le plus souvent, il se développe chez les personnes âgées de 35 à 50 ans ayant des antécédents d'hypertension ou d'athérosclérose.

Le virus de l'herpès simplex (virus de l'herpès simplex) infecte plus de 80% de la population mondiale, mais chez la plupart des gens, il est à l'état de dormance et n'est activé que pendant les périodes de faible immunité. L'infection à herpès affecte principalement les muqueuses des yeux, des lèvres, des organes génitaux externes et de la peau. À première vue, elle semble assez inoffensive, car elle est relativement facile à traiter, mais elle peut perturber le travail du système nerveux central et provoquer le développement d'une encéphalite.

Image de lori.ru

Tous les cas de troubles de la parole, lorsqu'une personne ayant des capacités mentales normales et une audition normale souffrent de pathologies d'organisation de la parole (ne peut pas organiser correctement la structure sonore et / ou sémantique de sa parole), sont appelés troubles de la parole.

En règle générale, une personne ayant une déficience de la parole est très critique pour sa pathologie, mais l'un des principaux dangers que représentent les troubles de la parole est l'inhibition du développement intellectuel, car la parole est l'un des principaux outils intellectuels. La normalisation du développement de l'intellect se produit lorsque la difficulté d'élocution est éliminée et qu'un vocabulaire normal se forme; C'est pourquoi il est si important de diagnostiquer les pathologies de la parole à temps et de commencer leur traitement.

Le plus souvent, les troubles de la parole surviennent dans l'enfance. Dans les cas graves de troubles du langage, non seulement l'enfant ne peut pas parler clairement et clairement lui-même - il ne perçoit pas et n'assimile pas le discours de quelqu'un qui sonne, il construit à peine des phrases et des phrases, son vocabulaire est limité. Ceci s'applique à la fois au vocabulaire actif (utilisé de manière significative dans les mots parlés) et au passif (mots du discours d'autrui, entendu à l'oreille). Si des mesures opportunes ne sont pas prises pour corriger le discours, l'enfant a de graves problèmes de communication avec ses pairs et les adultes et, par conséquent, le développement de toutes sortes de complexes qui entravent l'apprentissage, la divulgation du potentiel mental et créatif.

Les troubles de la parole chez les enfants sont classés en fonction de leur capacité à fréquenter une école secondaire normale ou à étudier dans un établissement d'enseignement spécialisé (troubles de la parole graves). Les formes graves d'organisation de la parole comprennent certains types de bégaiement, dysarthrie, alalia, etc.

Types de troubles de la parole

1. Alalia Alalia est une condition dans laquelle un enfant a une audition normale mais où la parole est totalement ou en grande partie absente à cause du sous-développement ou de la pathologie des zones du cerveau responsables de l'activité de la parole.

Ce trouble de la parole grave est divisé en alalia sensorielle et motrice. Avec le type sensoriel de la maladie, l'enfant n'est pas capable de comprendre le discours de quelqu'un d'autre: il entend des sons, mais ne perçoit pas leur composante sémantique, de même qu'un discours en langue étrangère ne parle pas à un homme qui parle une langue étrangère semble être un non-sens. Les enfants atteints d'alalia motrice ne sont pas capables de maîtriser et d'utiliser le langage, ils ne sont pas assimilés aux sons, aux mots, aux constructions grammaticales.

2. La dysarthrie (une des formes relativement bénignes de l'anarthrie - perte totale de la parole) est le résultat de pathologies du système nerveux, à savoir des troubles de l'innervation de l'appareil vocal. Chez les enfants avec un diagnostic de dysarthrie, on observe des troubles communs de la parole orale, car cette maladie est caractéristique:

  • prononciation très floue des sons, «flou» général de la parole;
  • voix trop basse ou anormalement dure;
  • troubles de la respiration pendant la parole;
  • ralentissement / accélération du débit de parole, manque de finesse.

Dans de nombreux cas, un enfant souffrant de dysarthrie a une maladresse physique, une altération de la motricité fine (mouvements des mains).

Les formes effacées de dysarthrie sont des types de troubles de la parole difficiles à diagnostiquer: souvent, l'enfant qui en souffre ne diffère pratiquement pas de ses pairs, et les parents et les enseignants perçoivent une voix calme et une parole lente comme la manifestation d'une qualité de caractère, par exemple la timidité. Cependant, une dysarthrie usée présente des signes caractéristiques qu'un spécialiste expérimenté remarquera immédiatement: par exemple, ces enfants parlent non seulement de manière illisible, «bavardent», mais mangent aussi mal. Étant donné que le processus de mastication est difficile dans la dysarthrie, les enfants atteints de cette maladie n’aiment pas la plupart des variétés solides de «friandises» traditionnelles (croûtes de pain, carottes fraîches entières, pommes vertes dures), ils mangent à contrecœur de la viande. Si les adultes forcent toujours l'enfant à manger des aliments solides, il peut faire semblant de mâcher, puis tenir les morceaux de nourriture derrière sa joue.

En essayant de nourrir l’enfant avec au moins quelque chose, les parents cèdent, comme ils le pensent, aux «caprices» et transfèrent le bébé à la nourriture molle. En conséquence, le développement d'appareils d'articulation chez les enfants est encore plus ralenti.

3. Dyslalie. Le trouble du langage le plus fréquent est la dyslalie, problème de prononciation. familièrement - la langue attachée. Dans ce cas, l'enfant ne peut pas reproduire correctement tel ou tel son de consonne - un peu ou pratiquement tout. En médecine moderne, il est d'usage de nommer des variétés de dyslalie, dont les sons sont en grec:

  • “P” en grec sera “ro”, respectivement, les problèmes de prononciation du son “p” sont définis comme du rotacisme;
  • Le lambdaïsme fait référence à la distorsion de la prononciation du son «l» («lambda»);
  • le sigmaïsme est une répétition incorrecte de sons sifflant / sifflant («c» - «sigma»);
  • Le tétisme («t» en grec «thêta») est un discours presque complètement incompréhensible, avec une prononciation perturbée de toutes les consonnes et de leurs combinaisons, à l'exclusion du son «t».

4. Le bégaiement est le trouble de la parole le plus ancien chez les enfants et les adultes. Il se caractérise par des perturbations de la vitesse et du rythme de la parole dues à des convulsions ou à des spasmes affectant diverses parties de l'appareil. Un enfant qui bégaie parle à peine des mots, est obligé de faire de longues pauses dans son discours, répète la même syllabe ou le même son.

Le bégaiement se produit le plus souvent entre 2 et 5 ans. A cette époque, les enfants doivent être particulièrement suivis; si un enfant en développement normal cesse soudainement de parler et reste obstinément silencieux pendant plusieurs jours - il faut le montrer au médecin, car un tel état peut être le premier symptôme du bégaiement. En tant que causes de cette perturbation de la parole orale, les médecins notent souvent une peur ponctuelle ou traumatisante la psyché d'un enfant qui dure longtemps.

Troubles de la parole et de l'école

Si les troubles de la parole graves apparus au cours de la période préscolaire ne sont pas corrigés à temps, le nombre de problèmes augmentera considérablement pendant la scolarité. Ainsi, lorsque vous enseignez à un enfant à écrire et à lire dans le contexte d'une activité de parole perturbée, il peut en résulter un «attachement écrit à la langue» - dysographie, incapacité à écrire.

La raison en est que les enfants atteints de troubles de la parole graves ont souvent une audition phonémique mal développée ou déformée. Pour éviter les erreurs graphiques lors de l'écriture et, en général, pour apprendre à chaque enfant à comprendre toutes les actions, les experts recommandent la procédure de «prononciation» de toutes les opérations effectuées lors de l'écriture d'une lettre.

Un autre type de troubles graves chez les enfants en âge de fréquenter l'école primaire est la dyslexie (et aussi l'alexie). C'est le nom de l'incapacité sélective de l'enfant à maîtriser le processus de lecture, résultant des pathologies de certaines parties du cerveau (le cortex de l'hémisphère gauche, si l'enfant est droitier). En fonction de la localisation des lésions cérébrales, Alexia se développe de différents types.

Maladies accompagnées de troubles de la parole

La médecine moderne, basée sur les causes d'apparition et les caractéristiques du développement, distingue les troubles de la parole suivants:

1. Pathologie de la genèse fonctionnelle:

  • Neuronogenèse - logonévrose primaire; en plus du bégaiement, il peut s’agir de logophobie, de troubles golobés (dysphonie / aphonie), de mutisme; et aussi des logonévroses de type secondaire.
  • En raison de facteurs sociaux; être dans un environnement linguistique inférieur entraîne souvent un retard dans la maîtrise de la parole et de la dyslalie, et le manque d'attention de la part des parents et des gardiens entraîne un retard, non seulement de la parole, mais également du développement mental et intellectuel.

2. Pathologies de la parole de la genèse organique

  • Non lié à des lésions cérébrales (non neurogènes); Les troubles de la parole sont dus à des défauts physiques du corps (dyslalie de type mécanique, rhinolalie, altération de la parole en l'absence du larynx), à une faiblesse musculaire, à une perte de l'audition (dite perte de l'audition).
  • Neurogène; surviennent dans les cas où des lésions de nature focale (troubles de la parole primaires / secondaires) ou diffuses sont présentes dans le cerveau.

Les principales raisons de l'apparition de troubles de la parole chez les enfants:

  • traumatisme à la naissance;
  • maladies corporelles précoces (somatiques), prolongées dans le temps;
  • environnement vocal défavorable;
  • négligence pédagogique, manque d'attention des adultes, manque d'amour et de communication.

En termes de typicité et de persistance des symptômes externes des troubles de la parole, l'alalia et la dysarthrie sont à la base; Les troubles de la parole avec différents types de bégaiement et de rhinolalie (problèmes de son «p») sont légèrement moins prononcés et plus faciles à corriger.

L'élimination des troubles de la parole chez les enfants nécessite une approche intégrée dans laquelle l'utilisation de drogues vasoactives et psychoactives est combinée à des méthodes de correction psychothérapeutiques et pédagogiques.

Si le discours de l'enfant est cassé, vous devez contacter:

  • tout d'abord - au pédiatre;
  • à un orthophoniste;
  • au psychologue.

Dans le processus de traitement des enfants d’âge scolaire, une interaction avec les enseignants est nécessaire.

Quels sont les troubles de la parole? Principaux symptômes et causes de la maladie

Les troubles de la parole dans le monde moderne sont assez courants chez les adultes et les enfants. Pour le bon fonctionnement de la parole, outre l’absence de problèmes dans l’appareil vocal lui-même, le travail coordonné des analyseurs visuel et auditif, du cerveau et d’autres parties du système nerveux est nécessaire.

Un trouble de la parole est une violation des compétences de la parole pouvant être causée par diverses causes. Considérons les maladies les plus courantes:

Bégaiement

Le bégaiement, ou logonévrose, est l'une des anomalies les plus courantes. Ce trouble s'exprime par la répétition périodique de syllabes ou de sons individuels au cours d'une conversation. De plus, des pauses convulsives peuvent se produire dans le discours d’une personne.

Il existe plusieurs types de bégaiement:

  • Apparence tonique - arrêts fréquents dans la parole et les mots qui s'étirent.
  • Vue clonique - la répétition de syllabes et de sons.

Le stress, les situations émotionnelles et les bouleversements, tels que parler devant de nombreuses personnes, peuvent provoquer et aggraver le bégaiement.

La logonévrose se produit chez l'adulte et l'enfant. Les causes de son apparition peuvent être des facteurs neurologiques et génétiques. Avec un diagnostic rapide et un traitement précoce, il est possible de se débarrasser complètement de ce problème. Il existe de nombreuses méthodes de traitement - à la fois médical (physiothérapie, orthophonie, médication, psychothérapie) et en médecine traditionnelle.

Dysarthrie

Une maladie caractérisée par un discours flou et des problèmes d'articulation des sons. Apparaît en raison de troubles du système nerveux central.

Une des caractéristiques de cette maladie peut être appelée mobilité réduite de l'appareil vocal - lèvres, langue, voile du palais, ce qui complique l'articulation et est due à une innervation insuffisante de l'appareil vocal (présence de terminaisons nerveuses dans les tissus et organes, assurant la communication avec le système nerveux central).

  • La dysarthrie floue n'est pas une maladie trop prononcée. La personne n'a pas de problèmes d'appareil auditif ni d'élocution, mais a des difficultés de prononciation.
  • Dysarthrie sévère - caractérisée par une parole incompréhensible, incompréhensible, des troubles de l'intonation, de la respiration, de la voix.
  • Anartria est une forme de maladie dans laquelle une personne n'est pas capable de parler clairement.

Ce trouble nécessite un traitement complexe: correction orthophonique, intervention médicale, exercices de physiothérapie.

Dyslalia

La langue - une maladie dans laquelle une personne prononce incorrectement certains sons, les ignore ou les remplace par d'autres. Ce trouble se rencontre généralement chez les personnes ayant une audition normale et une innervation de l'appareil articulatoire. En règle générale, le traitement est effectué par une intervention d'orthophonie.

Il s’agit de l’une des violations les plus courantes de l’appareil de parole, qui touche environ 25% des enfants d’âge préscolaire. Avec un diagnostic opportun, la violation cède assez bien à la correction. Les enfants d'âge préscolaire perçoivent la correction beaucoup plus facilement que les écoliers.

L'oligophasie

Une maladie fréquente chez les personnes qui ont eu une crise d'épilepsie. Il se caractérise par un épuisement du vocabulaire ou une construction simplifiée des phrases.

L'oligophasie peut être:

  • Oligophasie temporaire - aiguë causée par une crise d'épilepsie;
  • Oligophasie progressive - interictale, qui se produit avec le développement de la démence épileptique.

En outre, la maladie peut survenir avec des violations du lobe frontal du cerveau et certains troubles mentaux.

Aphasie

Trouble de la parole, dans lequel une personne ne peut pas comprendre le discours de quelqu'un d'autre et exprimer ses propres pensées à l'aide de mots et de phrases. Le désordre survient lorsque les centres responsables de la parole sont affectés dans le cortex cérébral, à savoir dans l'hémisphère dominant.

La cause de la maladie peut être:

  • hémorragie cérébrale;
  • abcès;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • thrombose des vaisseaux cérébraux.

Il existe plusieurs catégories de cette violation:

  • Aphasie motrice - une personne n'est pas capable de prononcer des mots, mais peut émettre des sons et comprendre le discours de quelqu'un d'autre.
  • Aphasie sensorielle - une personne peut parler, mais ne peut pas comprendre le discours de quelqu'un d'autre.
  • Aphasie sémantique - la parole humaine n'est pas brisée et il est capable d'entendre, mais ne peut pas comprendre la relation sémantique entre les mots.
  • L'aphasie amnésique est une maladie dans laquelle une personne oublie le nom d'un objet mais est capable de décrire sa fonction et son but.
  • Aphasie totale - une personne est incapable de parler, d’écrire, de lire et de comprendre le discours d’une autre personne.

Puisque l'aphasie n'est pas un trouble mental, son traitement est nécessaire pour éliminer la cause de la maladie.

Acathophasie

Trouble de la parole, caractérisé par le remplacement des mots nécessaires par des mots dont le son est similaire mais dont le sens n'est pas approprié.

Schizophasie

Trouble psychiatrique de la parole, caractérisé par une rupture de la parole, une structure sémantique erronée de la parole. Une personne est capable de faire des phrases, mais son discours n'a aucun sens, c'est un non-sens. Ce trouble est le plus fréquent chez les patients schizophrènes.

Paraphasie

Trouble de la parole dans lequel une personne confond des lettres ou des mots individuels et les remplace par des mots incorrects.

Il existe deux types de violation:

  • Verbal - le remplacement de mots qui ont une signification similaire.
  • Littéral - causé par des problèmes d'élocution sensorielle ou motrice.

De tels troubles peuvent être considérés comme un symptôme du sous-développement de la parole en général.

Trouble de la parole expressif

Trouble du développement chez l’enfant caractérisé par une utilisation insuffisante des moyens d’expression expressifs. Dans ce cas, les enfants sont capables d'exprimer une pensée et de comprendre le sens du discours de quelqu'un d'autre.

Les symptômes de ce trouble incluent également:

  • petit vocabulaire;
  • erreurs grammaticales - mauvaise utilisation des déclinaisons et des cas;
  • faible activité de la parole.

Ce trouble peut être transmis au niveau génétique et est plus caractéristique des hommes. Il est diagnostiqué lors de l'examen d'un orthophoniste, d'un psychologue ou d'un neurologue. Pour le traitement, des méthodes principalement psychothérapeutiques sont utilisées. Dans certaines situations, elles prescrivent des médicaments.

Échelle de log

La maladie est exprimée par la répétition périodique de syllabes ou de mots individuels.

Cette perturbation est provoquée par des problèmes de contraction musculaire impliqués dans le processus de la parole. Les spasmes musculaires se répètent les uns après les autres en raison de déviations du rythme des contractions. Cette maladie peut être accompagnée par la maladie d'Alzheimer, une paralysie progressive, une encéphalite.

La plupart des troubles de la parole peuvent être corrigés et traités avec une détection rapide. Sois attentif à ta santé et contacte les experts si tu remarques des écarts.

Discours incohérent provoque

L'absence de parole (incohérence de la parole, confusion de la parole, hachage verbale, salade verbale) est un trouble de la parole dans lequel les connexions grammaticales sont rompues et la parole elle-même consiste en un ensemble de mots démesuré. Se produit lorsque les phénomènes de pensée incohérente avec l'incapacité de créer des associations, des concepts individuels, des images et des perceptions. Selon la classification appartient aux troubles de la parole effecteurs, à savoir les troubles de la parole dus à des troubles psychopathologiques.

Un exemple d'un tel discours:

- Comment te sens-tu?
- Où est Petya... Je suis allé dormir. Que veulent-ils? Et hier c'était... tout est...
- Où êtes-vous situé?
- Sont... tous ici. Éteignez la lumière. Où est la femme? Je suis allé... Alors comment? Points perdus. Ma femme est venue hier pour y retourner. Sors d'ici... Tout va bien.
- Appelle le numéro du jour.
- Le numéro... toujours l'hiver (la conversation a lieu par une chaude journée d'été).
- En quelle année est-ce maintenant?
- Année 1924 (nom de l'année de sa naissance). Senya était... Le feu de Moscou a brûlé, brûlé... Bon, c'était bon alors... Où est la cravate.

- Bleicher V. М. Pensée déconnectée // Désordres de la pensée. - K.: Santé, 1983.

Contrairement à la schizophasie, la structure grammaticale est complètement perturbée. Les réponses aux questions sont inadéquates et, dans la phrase, il est impossible de comprendre même une connexion à distance. Il est plus fréquent dans les processus exogènes, à savoir les infections et la schizophrénie. Vertex okroshka se produit lorsqu'un patient ne prononce qu'un ensemble de mots: «traumatisme, mouvement, moteur...» ou même des néologismes insensés (plus typiques de la schizophrénie): «77 est la maîtresse de tout... Humal, ryumala, pumala... Cousu... Cool... Fuck... Explosion... Pan, pan, pan... Temps, événements, gens... Kashchei Besfamilny au-dessus de moi... Lockheed Elevator acquiert l'histoire... Et sa mère est si jeune, Volodenka I... tibol et nif... duvet et de la poussière... ».

L'étymologie du terme «okrochka verbale» vient du plat russe traditionnel, où une grande variété d'ingrédients finissent par s'effriter. La définition de «salade verbale» est proche de cela.

Discours incohérent provoque

L'absence de parole (incohérence de la parole, confusion de la parole, hachage verbale, salade verbale) est un trouble de la parole dans lequel les connexions grammaticales sont rompues et la parole elle-même consiste en un ensemble de mots démesuré. Se produit lorsque les phénomènes de pensée incohérente avec l'incapacité de créer des associations, des concepts individuels, des images et des perceptions. Selon la classification appartient aux troubles de la parole effecteurs, à savoir les troubles de la parole dus à des troubles psychopathologiques.

Un exemple d'un tel discours:

- Comment te sens-tu? - Où est Petya... Je suis allé dormir. Que veulent-ils? Et hier c'était... tout est... - Où es-tu? - Sont... tous ici. Éteignez la lumière. Où est la femme? Je suis allé... Alors comment? Points perdus. Ma femme est venue hier pour y retourner. Sors d'ici... Tout va bien. - Appelle le numéro du jour. - Le numéro... toujours l'hiver (la conversation a lieu par une chaude journée d'été). - En quelle année est-ce maintenant? - Année 1924 (nom de l'année de sa naissance). Senya était... Le feu de Moscou a brûlé, brûlé... Bon, c'était bon alors... Où est la cravate.

- Bleicher V. М. Pensée déconnectée // Désordres de la pensée. - K.: Santé, 1983.

Contrairement à la schizophasie, la structure grammaticale est complètement perturbée. Les réponses aux questions sont inadéquates et, dans la phrase, il est impossible de comprendre même une connexion à distance. Il est plus fréquent dans les processus exogènes, à savoir les infections et la schizophrénie. Vertex okroshka se produit lorsqu'un patient ne prononce qu'un ensemble de mots: «traumatisme, mouvement, moteur...» ou même des néologismes insensés (plus typiques de la schizophrénie): «77 est la maîtresse de tout... Humal, ryumala, pumala... Cousu... Cool... Fuck... Explosion... Pan, pan, pan... Temps, événements, gens... Kashchei Besfamilny au-dessus de moi... Lockheed Elevator acquiert l'histoire... Et sa mère est si jeune, Volodenka I... tibol et nif... duvet et de la poussière... ».

L'étymologie du terme «okrochka verbale» vient du plat russe traditionnel, où une grande variété d'ingrédients finissent par s'effriter. La définition de «salade verbale» est proche de cela.

Troubles de la parole: classification de la pathologie, des symptômes et des méthodes de traitement

Pour chaque personne, la parole fait partie intégrante de l'interaction normale avec les autres et toute déviation dans la fonction de la parole peut entraîner des problèmes psychologiques liés à l'impossibilité de l'épanouissement personnel de l'individu.

Le dysfonctionnement de l'appareil vocal a un impact direct sur l'activité vitale de toute personne. Il est donc très important de diagnostiquer la pathologie à la moindre déviation dans le temps afin d'éviter des complications graves à l'avenir.

Classiquement, les troubles de la parole dans la pratique médicale se divisent en deux groupes principaux:

  • Raison organique pour le développement de déviations. Les causes des dysfonctionnements de la fonction de parole dans ce cas sont des pathologies anatomiques internes affectant la structure de l'appareil de parole. Par exemple, dommages génériques ou mécaniques aux zones du cerveau responsables des fonctions de la parole, structure anormale de l'appareil de parole, disposition héréditaire, etc.
  • Raison fonctionnelle pour le développement des déviations. Dans ce cas, le fonctionnement normal de l'appareil vocal est perturbé en raison de certains facteurs externes. Par exemple, stress prolongé, déviations du système nerveux, maladies infectieuses, traumatismes crâniens, troubles mentaux, etc.

Les déviations peuvent se produire sous forme de discours expressif, de léthargie lors de la prononciation, de nasal ou de bégaiement. Pour identifier les causes des violations, une consultation avec un neurologue, un orthophoniste et un diagnostic sont nécessaires.

Classification des déviations de la parole

Il existe plusieurs formes majeures de troubles de la parole chez les adultes dans la pratique médicale. Selon le type de défaut d'élocution, un travail spécifique est toujours nécessaire pour éliminer les anomalies, car le manque de traitement approprié peut à tout moment entraîner une perte complète de la fonction d'élocution ou des anomalies psychologiques.

La classification principale des troubles de la parole comprend plusieurs formes d'anomalies dans le développement de la parole:

L'un des principaux types de déviations de la parole est le bégaiement. Les raisons du développement de cette pathologie sont des facteurs tels que le stress, la peur, des anomalies neurologiques, la disposition génétique, un choc émotionnel fort.

Le dysfonctionnement de la parole se caractérise par des symptômes tels que des perturbations constantes du rythme de la parole causées par des spasmes ou des convulsions de certaines parties de l'appareil vocal. Lors du bégaiement, une personne a du mal à prononcer les mots et les sons, ce qui la force à faire de longues pauses et à répéter le même son ou la même syllabe plusieurs fois.

  • En raison d'une violation du timbre vocal, un comportement nasal peut se développer. La principale raison de l'apparition de déviations est la pathologie de la région du septum nasal.
  • La perturbation de la parole orale, qui résulte d'une morsure incorrecte ou de lésions de certaines parties du cerveau responsables de l'appareil vocal, provoque le développement d'une dyslalie. Le symptôme principal de cette déviation est que le patient a une violation lors de la prononciation de certains sons ou mots. La perception incorrecte et la distorsion des sons individuels, les troubles d'élocution ou la «déglutition» des sons sont également couramment désignées par le terme langue-attachée. Cette pathologie n'est pas associée à une déficience auditive ni à une atteinte du système nerveux central du patient.
  • La lenteur de la parole due aux difficultés de prononciation et aux écarts de vitesse de prononciation s'appelle bradilalia. Cela peut être dû à une localisation congénitale, à des maladies du système nerveux central ou à des anomalies psychologiques du patient.
  • Aphasie - trouble de la parole, qui est une perturbation systématique du rythme d'une parole déjà formée, provoquée par des lésions dans la zone de la parole du cerveau. Les signes caractéristiques de déviation sont l'incapacité du patient à comprendre le discours d'autres personnes et à exprimer leurs pensées par la voix. Ce trouble de la parole n'est la conséquence d'aucune maladie mentale. Les principales causes de cette maladie sont des pathologies telles que blessures à la tête, hémorragie cérébrale, abcès ou thrombose cérébrale.
  • La bradyphrasie est une parole lente due à une pensée faible et inhibée du patient, provoquée par des troubles mentaux au cours de pathologies cérébrales. Un trait caractéristique est l’étirement des mots et des sons, une articulation floue, une formulation longue et imprécise des pensées. Cette forme de trouble de la parole est plus courante chez les personnes atteintes de maladie mentale ou d’oligophrénie.
  • Avec l’absence partielle ou totale d’impulsions de la parole, Alalia se développe. La pathologie découle d'un sous-développement mental du patient ou de lésions des zones du cerveau responsables de la fonction de la parole. Ce sont des formes extrêmement difficiles de pathologie, au cours du développement desquelles le patient peut ne pas percevoir du tout le discours de personnes et qui ne sont pas en mesure de maîtriser le langage, car il existe des problèmes d’assimilation et de compréhension des sons et des syllabes.
  • Un rythme de parole très rapide et rapide s'appelle tachilalia. Les principaux symptômes de la maladie sont des manifestations telles que le rythme rapide de la parole, le bégaiement constant lors de la prononciation, la «déglutition» de lettres et de sons individuels, leur distorsion. Les principales raisons du développement de la maladie sont les suivantes: disposition héréditaire, hyperréactivité, pathologies cérébrales, troubles mentaux.
  • La dysarthrie peut causer une violation de la parole. Il s'agit d'un trouble de la fonction de prononciation de la parole, associé à des pathologies de certaines parties du système d'articulation motrice et musculaire de la parole (par exemple, lésions des cordes vocales, dysfonctionnement des muscles du visage ou des voies respiratoires, restriction de la mobilité de la langue, des lèvres ou du palais). La pathologie se développe lors de lésions cérébrales (subcliniques et sous-corticales). Le dysfonctionnement est exprimé par une prononciation difficile, une distorsion de certains sons et syllabes.

    De nombreuses anomalies sont associées à des troubles de la parole expressifs. Le plus souvent, la pathologie se développe chez les enfants. De plus, ce trouble de la parole peut survenir dans le contexte du développement mental et mental du patient.

    La pathologie de la parole expressive se caractérise par les caractéristiques suivantes: petit vocabulaire du patient, ce qui n’est pas la norme pour cet âge; problèmes de communication verbale; faible capacité à utiliser des mots pour exprimer ses pensées; mauvaise utilisation des prépositions et des fins de mots; utilisation active de gestes. L'implication de facteurs génétiques peut avoir une incidence sur le développement d'anomalies. troubles psychologiques; formation intempestive de la relation entre les divisions de la parole du cortex cérébral et des neurones.

  • Avec la défaite des zones du système nerveux central peut développer un mutisme - l'absence totale de réflexes de la parole. Des maladies telles que l'épilepsie, les lésions du cerveau, certains types de maladies mentales (schizophrénie, dépression, hystérie) peuvent y contribuer.
  • Pour identifier la forme de la maladie, il est nécessaire de comprendre quelles sont les causes qui incitent au développement de déviations de la parole.

    Causes des déviations chez les adultes

    De nombreux facteurs internes et externes provoquent des anomalies dans la prononciation. De plus, selon la cause de la déficience de la parole, le processus de développement d’anomalies peut être à la fois rapide et progressif. Les causes les plus courantes de dysfonctionnement sont les suivantes:

    • pathologies graves affectant le cerveau: avec une haute pression intracrânienne, un accident vasculaire cérébral peut survenir, dont la conséquence principale peut être une violation des fonctions de la parole;
    • en cas de manque de coordination des mouvements provoqués par une lésion du cervelet cérébral (par exemple, crise cardiaque ou ischémie cérébrale), il peut se produire une telle réaction du corps, telle qu'une perte de la parole totale ou partielle;
    • dommages mécaniques et blessures à la tête et au visage, en particulier chez les enfants à la naissance;
    • pathologies cérébrales causées par une thrombose;
    • dysfonctionnement du cerveau, responsable de la parole et du mouvement;
    • divers types de pathologies dégénératives du système nerveux et du cerveau (Alzheimer, démence, tumeurs, etc.);
    • prédisposition génétique;
    • défaillances du système nerveux central;
    • lésions à la naissance au cours desquelles les fonctions de la parole sont altérées
    • l'alcoolisme peut provoquer des troubles de la parole;
    • paralysie faciale;
    • athérosclérose;
    • pathologies des appareils d'articulation musculaire et de la parole motrice (faible mobilité des lèvres, de la langue et des muscles du visage);
    • fixation incorrecte de la prothèse dentaire;
    • ton réduit du palais mou;
    • stress, peur, dépression prolongée;
    • certaines maladies infectieuses;
    • retard de développement, démence;
    • troubles circulatoires;
    • infirmité motrice cérébrale;
    • l'oligophrénie;
    • la surdité;
    • névrose fréquente;
    • Le syndrome de Down;
    • Maladie de Lyme;
    • utilisation prolongée de certains médicaments (antidépresseurs, antibiotiques).

    Il convient de rappeler que les causes des troubles de l’élocution peuvent être à la fois physiologiques, sociales et psychologiques.

    Signes de déviations

    Il convient de noter que des cas plus graves de troubles de la parole survenant pendant la démence et certaines déviations psychologiques dans le corps, quel que soit l'âge du patient, peuvent provoquer un mutisme. Par conséquent, il est très important de reconnaître les principaux signes en temps utile afin de ne pas permettre l’évolution de la maladie.

    1. La différence entre la norme linguistique de l'âge de la personne qui parle.
    2. La dystrophie spastique se manifeste par des vibrations involontaires des cordes vocales du patient. Dans ce cas, les anomalies de la parole peuvent être accompagnées de signes initiaux tels qu'un enrouement, une voix pincée ou le son d'une parole aspirée.
    3. Au cours de l'aphasie, une personne ne sait pas comment exprimer ses pensées avec compétence et rapidité. Le patient a des problèmes avec la perception de la parole des autres. Une personne souffrant de troubles de la parole formule ses pensées pendant très longtemps et les exprime en mots. Les mots et les sons qu'il prononce sont erronés et incompréhensibles.
    4. Un rythme de parole trop rapide ou, au contraire, trop lent, peut être la preuve d’une altération des fonctions de l’appareil de parole du patient. Cela peut être dû à une maladie mentale complexe; THP, causée par des pathologies cérébrales; maladies infectieuses ou conditions dégénératives.
    5. Un autre syndrome de la maladie - une violation du ton de la voix. Toute modification des fonctions ou de la forme des cordes vocales peut provoquer une modification de l'articulation et de la prononciation des sons individuels, ainsi qu'une plus grande facilité de prononciation.
    6. En raison de la faiblesse de l'appareil vocal et des muscles vocaux, des signes tels que le retard de la parole et la «déglutition» des sons apparaissent.
    7. Les problèmes peuvent se manifester sous forme de discours expressif - répétition rapide et fréquente des mêmes mots, activité de langage accrue, inhabituel pour une personne normale, violation de la structure syntaxique des phrases et bonne prononciation.
    8. Abomination, bégaiement, incapacité de prononcer un mot ou une phrase, prononciation répétée de sons - principaux signes de déviations dans le discours.

    Il convient de noter que les fonctions intellectuelles et ménagères, qui sont diverses formes de désordre mental, sont de nature dégradante. Souvent, avec cette forme de désordre, les cellules du cerveau sont affectées, ce qui affecte négativement la fonction d'élocution du patient. En raison de pathologies complexes comme une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire, un patient adulte peut, avec le temps, développer une altération grave des fonctions de la parole, pouvant aller jusqu’à un engourdissement complet. Par conséquent, il est si important, à la moindre manifestation de symptômes, de consulter un spécialiste en temps utile pour consultation.

    Traitement

    Dès que la cause de la pathologie est identifiée et que le diagnostic est posé, le médecin vous prescrira le traitement approprié, dont le principe de base consiste à éliminer les causes du dysfonctionnement de la parole.

    Pour les enfants, un orthophoniste peut aider à corriger les troubles de la parole dès le plus jeune âge. Mais seulement si les déviations ne sont pas associées à des troubles mentaux et à des dommages mécaniques à la tête. Ici, il est important de comprendre que plus le patient est âgé et plus la cause des déviations de la parole est difficile, plus le processus de traitement et de correction des troubles de la parole sera long.

    Les méthodes de traitement sont les suivantes:

    1. Traitement conservateur. Cela implique des cours avec un orthophoniste, l'utilisation d'exercices spéciaux pour la restauration de la parole et la gymnastique d'articulation, ainsi que la physiothérapie.
    2. Traitement de la toxicomanie. Cela se résume à l'amélioration du flux sanguin cérébral, à la normalisation de la pression et à l'amélioration des processus métaboliques dans le système nerveux central. Également utilisé des médicaments qui affectent le processus d'amélioration de la mémoire, de l'attention et de la perception du patient.
    3. Mesure extrême - chirurgie. Ce qui implique l’élimination des tumeurs et des ulcères de la cavité crânienne, la résection des hématomes et l’élimination des autres excroissances qui ont provoqué l’apparition de déviations de l’appareil vocal résultant de maladies dangereuses. La chirurgie n'est appliquée que dans le cas où toutes les autres méthodes de traitement n'ont pas eu le résultat attendu.

    Le choix du mode de traitement, des médicaments et de l'opportunité de l'opération est déterminé par le médecin, en fonction de la forme de la pathologie et du stade des maladies concomitantes.

    Il existe une branche distincte de la psychologie qui étudie les personnes souffrant d'incapacités fonctionnelles du langage - la logopsychologie. La psychologie des personnes souffrant de troubles de la parole nécessite une étude systématique et minutieuse des symptômes, des signes et des mécanismes de développement de cette déviation. De ce fait, il est possible d'obtenir des résultats positifs en mettant au point des méthodes spéciales d'assistance psychologique et des schémas thérapeutiques appropriés dans chaque cas particulier.

    Il faut comprendre que tout défaut ou trouble de la parole, ainsi que tout dommage causé à des parties de l'appareil vocal par un traitement inopportun ou incorrect, peut entraîner un sous-développement de la parole, une réduction de la communication et de l'attention, ainsi qu'une limitation des conclusions logiques et mentales du patient.

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie