Femme - la création de la nature,

la source de sa force est la créativité.

Vous apprendrez à surmonter la peur de communiquer avec les gens.

Bonne journée aux amis et lecteurs du blog!

Aujourd'hui, nous continuons à parler de peurs. Ou plutôt, sur la peur de la communication avec les gens, en particulier avec les étrangers.

Il se trouve que nous vivons dans une société et que nous avons besoin de trouver un langage commun avec ses habitants pour établir une vie personnelle et professionnelle. Alors, d’où vient la peur de communiquer avec les gens et comment l’enlever?

Contenu:

  • Peur de la communication
  • Raisons
  • De quoi avons-nous peur
  • Principes d'autoassistance: que faire?

Peur de la communication

Il arrive souvent que le premier dialogue ne soit pas si difficile, mais tout simplement impossible. Il semble maintenant que tout ira de manière incompréhensible dans quelle direction et que les gens qui l'entourent auront l'air ridicules ou même pires. En conséquence, il est plus facile d'entrer dans l'ombre et de ne pas montrer.

Si de tels sentiments négatifs surviennent extrêmement rarement, cela peut encore être attribué à une mauvaise humeur. Mais si vous commencez à parler fort tous les jours et que vous vous préparez pour un appel téléphonique qui dure une heure, il est temps de réfléchir.

Pour commencer, il est important de comprendre d’où vient cette sensation. Tout d’abord, c’est un mécanisme de protection.

Peut-être, une fois que vous avez été grandement offensé (insulté, humilié). Si un tel moment traumatisant se produisait, alors la psyché pourrait décider - pourquoi communiquer avec les gens s’ils se blessent. Il s'avère que vous-même n'êtes pas conscient de votre défense.

Il semblerait que tout va bien, personne ne me fera mal. Mais si vous y réfléchissez, alors sans communication, il n'y aura ni travail prestigieux (car les entretiens sont aussi une communication), ni une vie personnelle normale (après tout, pour se marier / se marier, il faut d'abord se connaître.

Et qu'avons-nous à la sortie? Cela dans la peur, peu importe la façon dont il nous protège des déceptions et des offenses - il n’ya rien de bon.

Si nous en prenons conscience, nous pouvons passer à une étude plus spécifique des causes des phobies et des méthodes de résolution du problème.

Raisons

Sur ce sujet à divers moments mené beaucoup de recherches. En conséquence, les psychologues ont conclu que la cause fondamentale de l'incertitude est la suivante:

La critique

Il ne s’agit pas de critiques constructives, lorsque nous signalons soigneusement les défauts. Les problèmes surgissent à cause de critiques dures et brutales, lorsque non seulement les lacunes sont signalées, mais que tout cela est exagéré et exposé. Maintenir une telle pression sans perte est presque impossible;

L'intimidation

Fait référence à l'âge scolaire. C’est là que l’enfant est confronté au comportement inapproprié d’autres enfants et se ferme pour qu’il soit moins ridicule. La confiance dans les gens après cela, en termes mathématiques, tend vers zéro;

Incapacité à établir un dialogue avec le sexe opposé

Chez les filles, ce problème apparaît dans le cas où le pape est strict et despotique. Chez les garçons, si de tels traits étaient inhérents à la mère;

Performance infructueuse dans le passé

Souviens toi! Il y a différentes choses dans la vie, donc si vous commettez une erreur quelque part une fois, cela ne signifie pas que tout se reproduira la prochaine fois!

Timidité

Tous les gens n'ont pas le même caractère. Il est plus facile d’établir des contacts avec quelqu'un, plus difficile avec quelqu'un. Mais la timidité n'est pas une raison pour être rejetée. Juste besoin d'un peu plus de confiance!

Incapacité d'exprimer leurs pensées

Si tel est le problème, alors la personne a besoin de lire plus. Ainsi, avec le temps, la compétence se développera et indiquera magnifiquement ce qui, selon vous, deviendra plus facile.

Comme vous l'avez déjà compris, l'apparition de timidité ou d'incertitude vient souvent de l'enfance. Si les peurs de la communication sont présentes, mais que vous pouvez y faire face, alors la probabilité de faire face à la peur est élevée.

Si la communication avec d'autres personnes est douloureuse et nécessite une préparation, il est recommandé de contacter un spécialiste.

De quoi avons-nous peur

La peur de la communication est un concept très vague. C’est pourquoi il vaut la peine de partager ce que peut craindre exactement une personne:

  • Dialogue avec des inconnus. Il y a un état de stupeur et une personne ne peut pas relier deux mots;
  • Parler avec votre pair. La cause fondamentale est la timidité excessive et l'incapacité de se défendre.
  • Contacts avec le sexe opposé. Les sources d'un tel problème dans la famille parentale ont déjà été discutées un peu auparavant;
  • Discours aux gens. Ceux-ci incluent l’incapacité de raconter quelques mots, le bégaiement constant, le tremblement des genoux et le manque constant d’air;
  • Conversations téléphoniques. La difficulté survient lorsqu'il est impossible de voir l'interlocuteur et d'évaluer sa réaction à ces mots ou à d'autres mots;
  • Contact avec le patron. Une bonne, bonne et loyale administration est un cadeau du ciel, malheureusement pas pour tout le monde. Mais parler en train de travailler avec la tête est nécessaire dans tous les cas. Et c’est mauvais quand une telle interaction devient une source constante de stress pour un employé.

Principes d'autoassistance: que faire?

Surmonter la peur en communiquant seul avec des étrangers est possible. Pour cela, vous avez besoin de:

  • Ne soyez pas en avance sur les événements et ne représentent pas les pires options. Ce ne sera donc pas plus facile pour vous, mais la peur du déshonneur augmentera.
  • Ne pensez pas à ce que les autres pensent de vous. Ils ne pensent rien, plus d'une minute - deux!

Il suffit de penser: combien de temps vous souvenez-vous des visages de personnes se rendant à une réunion dans la rue ou parlant quelque part (s’il s’agit bien entendu d’une célébrité)? Cinq minutes au mieux. Ensuite, les visages sont simplement effacés de la mémoire. Donc, vos «miss» se souviennent au mieux de cinq minutes;

  • Rejoignez le dialogue. Tout d’abord, faites les «devoirs» en pensant au début d’une conversation avec des personnes que vous verrez exactement le lendemain. Au fil du temps, le besoin d'une telle "fabrication artisanale" disparaîtra;
  • Nous surveillons de près les expressions faciales et les mouvements des interlocuteurs. Cherchez ce qui peut indiquer que la personne est intéressée à parler avec vous. Après tout, pourquoi craindre une personne qui s’intéresse à vous?

L'essentiel est de ne pas se concentrer sur leurs sentiments.

Concentrez-vous sur ce que vous voulez - une fleur dans la fenêtre de quelqu'un, de beaux boutons de manchette sur la manche de l'interlocuteur, le goût du café (thé).

En général, vous pouvez penser à n'importe quoi avant et pendant un dialogue, mais pas à ce que vous ressentez. Dès que vous avez remarqué une pensée similaire, changez immédiatement d’attention!

N'oubliez pas que l'effet positif ne sera pas immédiat. Pour surmonter le besoin de travailler. Idéalement, le processus de restructuration prend entre un mois et trois.

La durée dépend des caractéristiques individuelles du système nerveux de chacun. Si aucun changement n’est survenu pendant cette période, il est recommandé de contacter un spécialiste.

Mais il est possible de vaincre une phobie!

Parler d'une phobie de la communication peut être long. Cependant, le plus souvent, des problèmes surviennent dans la communication personnelle.

Par conséquent, la poursuite de notre conversation avec vous consistera en une étude des peurs lors de rencontres avec le sexe opposé.

Abonnez-vous aux mises à jour de blogs et recommandez des articles sur les réseaux sociaux.

Une fois par semaine, après avoir reçu un message de notre part contenant des articles publiés, vous serez informé de l'actualité de Mode, Beauté, Santé, Créativité.

Tout le monde devrait savoir comment surmonter la peur de l’approche et commencer à mieux se connaître et améliorer ainsi sa vie!

Avec vous, il y avait un blog invité, Maria Dubynin, une psychologue en exercice.)

Façons d'éliminer la peur de communiquer avec les gens

La communication est un élément naturel dans l'existence de chaque être humain. Grâce à la communication, vous pouvez échanger des compétences et répondre aux besoins sociaux. Mais à l’heure actuelle, lorsque le cercle de connexions s’élargit, la peur de la communication se forme souvent.

Peur de communiquer avec les gens

Peur du contact avec les gens

La peur de la communication s'appelle phobie sociale. Cette pathologie est attribuée aux pouvoirs de spécialistes dans le domaine de la psychologie, aidant les personnes qui ont peur de parler. On distingue les types de phobie suivants:

  • communication avec les gens;
  • relation avec des inconnus;
  • communication avec des personnes influentes;
  • peur de parler au téléphone.

Causes et symptômes de la peur

La phobie sociale sera plus facile à éliminer si, dans un premier temps, identifiez les facteurs qui ont entraîné cette peur. Pour des raisons importantes, citons:

  • critiques de cadres faisant autorité (parents, enseignants, responsables);
  • moqueries du même âge: camarades, camarades de classe;
  • début de conversation infructueux;
  • discours public infructueux.

Les symptômes essentiels de cette phobie sont:

  • fréquence cardiaque rapide lors du contact avec une autre personne;
  • frissons, transpiration abondante, tonus musculaire;
  • sécheresse de la muqueuse buccale, douleur à la tête et sensation d'augmentation de la température corporelle;
  • douleur dans l'abdomen, dysfonctionnement de l'estomac et rougeur de la peau du visage.

La sociophobie entrave considérablement la capacité de travail et l'apprentissage, ce qui nuit à la vie privée Pour cette raison, il est nécessaire de l'éliminer dès que possible.

Formation de phobie chez un adulte

La communication implique la présence d'au moins deux personnes. Si la personne est confrontée à la communication au travail, une telle maladie, dans ce cas, n'est pas menacée. La connaissance de la communication est terne dans certains cas.

  1. Les personnes qui n’ont pas communiqué avec d’autres personnes depuis longtemps, à savoir les femmes qui font du ménage et les filles qui sont en congé de maternité.
  2. Les personnes dont la peur est associée à une forte appréciation de nature personnelle. Ces personnes, le plus souvent, n'ont pas d'amis, elles évitent toutes sortes de contacts pour que personne ne puisse gâcher l'image immaculée. Si, néanmoins, une personne entre dans la zone de communication, mais n’est pas au centre de l’attention et devient victime de moquerie et de morsures, elle quitte pendant une longue période et se referme sur elle-même.
  3. Les personnes ayant une faible estime de soi et la plupart des complexes qui craignent d'être mal comprises. Les complexes mènent à la furtivité, contribuent à l'isolement et à l'isolement, même à proximité. Il semble à ces personnes qu'elles sont privées d'attention et de soins.
  4. Femmes qui élèvent un enfant. Du fait que la communication n’est établie qu’avec l’enfant, un complexe d’infériorité se forme, des pensées surgissent à propos de la laideur et de la non-réalisation de soi en tant que personne. En conséquence, les relations familiales peuvent être affectées.

Communication de deux contraires

Communiquer avec des étrangers pour une personne qui ne souffre pas de cette maladie peut être choquant, mais pour quelqu'un qui a peur de communiquer avec des gens, ce n'est pas du tout réel. Un étranger est plein d'incertitudes et de sacrements, peut-être imprévu dans ces situations - tout cela effraie une personne souffrant de phobie. Non seulement la communication, mais aussi la connaissance, devient problématique.

Peur des rapports sexuels avec le sexe opposé

La communication avec le sexe opposé comporte de nombreux détails et pose également des problèmes aux personnes inhérentes à la peur de la communication. Le plus souvent, les gars en souffrent, car l'initiative des premiers pas leur revient. Diviser deux catégories.

  1. Les jeunes qui n’ont pas tellement confiance en eux-mêmes et en leur apparence que la communication avec les filles les conduisent à la stupeur, endurent cela, sont gênés et retiennent leurs émotions.
  2. Les jeunes qui, par crainte, font preuve d’un excès d’impolitesse. Dans ce cas, le gars se comporte grossièrement avec la fille ou a un grand nombre de filles pour élever son sang-froid dans les yeux de ses camarades. Un garçon lâche et indécis se cache sous un tel masque protecteur.

Hérité de maman en fille

Les experts ont constaté que la phobie avait des effets négatifs sur la santé, en introduisant des sensations inconfortables de nature physique et psychologique. Il y a des mouvements saccadés, involontaires et ennuyeux. Ces stades de la maladie nécessitent l’approche professionnelle d’un psychologue. Aussi sujet aux phobies des femmes. Même dans l'enfance, la maladie peut commencer à se manifester. Tout d'abord, l'attitude de la mère envers sa fille et envers elle-même joue un rôle. Si une mère se perçoit comme attirante et considère proportionnellement ses données externes, sa fille n'est alors pas menacée par la formation d'une phobie. Mais si la mère n’est pas confiante en elle-même et pour cette raison, elle jette un négatif sur l’enfant, affirmant que son fils ou sa fille est le pire, cela contribue à la formation de la maladie depuis son enfance.

Peur des personnes influentes

Il arrive que l'on craigne de communiquer avec des personnes influentes: avec la tête au travail ou avec les enseignants d'un établissement d'enseignement. Faire face à cette peur est simple, car cette communication est répétée et officielle. Il est nécessaire de comprendre que ces personnes étaient initialement des enfants et qu'il n'est pas nécessaire d'éviter tout contact avec elles. Au départ, vous devez les prendre comme des gens ordinaires, puis prendre en compte la situation sociale. Pour normaliser la situation, vous pouvez partager vos expériences. Dans ce cas, il sera plus facile non seulement de faire face à la peur d’avoir une conversation, mais également de gagner le respect de la personne qui a de l’influence grâce à son courage et à sa sincérité.

Sur le lieu de travail et à la maison, vous devez répondre au téléphone. Il y a des cas de peur de parler dans cette catégorie, à cause de l'ignorance et d'une réaction inconnue de l'interlocuteur. La personne s'auto-critique du son de la voix et a peur des moqueries à son sujet.

Une telle phobie n'est pas critique, mais doit surmonter la peur de communiquer avec les gens.

Formation d'une phobie chez un enfant

Une telle maladie est considérée comme une maladie psychologique, mais chez un enfant, elle peut être le résultat d’une éducation et d’un développement incorrects. Souvent, la formation d'une phobie commence à l'adolescence, lorsqu'un enfant grandit comme un garçon et une fille. Les changements d'aspect conduisent à la formation de la plupart des complexes. Mais les sonneries d’alarme initiales, qui peuvent conduire à la formation de la maladie, peuvent être détectées dans l’école. Si un enfant de la maternelle adopte une telle phobie insignifiante comme norme, alors à l'adolescence, lorsqu'il rencontre pour la première fois une société d'inconnus, la phobie est inacceptable. Dans ce cas, l’enfant est confronté à certaines règles de comportement et à la probabilité de ne pas l’accepter comme il l’est par rapport à sa famille et à son jardin d’enfants. Si l'enfant ne parvient pas à s'adapter à une nouvelle situation, l'aide d'un psychologue est nécessaire. Les circonstances matérielles pour l'enfant pendant la période d'étude sont les suivantes:

  • communication avec des étrangers;
  • conversations avec les enseignants, rapports au tableau;
  • Performance indépendante sur public.

En outre, un enfant timide peut se sentir mal à l'aise lorsqu'il mange dans un environnement inconnu, ce qui est problématique, car il peut refuser de manger. Il arrive qu'un élève ne veuille pas aller à l'école à cause d'une anxiété non contrôlée.

L'enfant a peur de répondre au tableau

Symptômes de la formation de cette phobie:

  • ne veut pas aller à l'école;
  • ne contacte pas ses pairs;
  • ne contacte pas avec les enseignants et les spécialistes;
  • refuse de travailler à la commission;
  • ressent la peur quand il dort seul à la maison.

Les parents devraient parler à l'enfant de manière détendue pour éviter de nouvelles attaques. Ne pas intimider l'enfant, car il peut placer les parents dans la catégorie des personnes menaçantes.

Des moyens de vaincre

Afin de surmonter la peur de la communication et le doute de soi, vous avez besoin d'un certain temps. En règle générale, la peur de la communication avec les gens est surmontée dans les six mois. Pendant cette période, le spécialiste gère les symptômes qui contribuent à la formation de la maladie, aide à soulager la tension. Les sédatifs et la thérapie psychologique sont prescrits dans une forme en cours d'exécution. Vous ne devriez pas avoir peur de prendre des sédatifs, car les médicaments actuels ne contribuent pas à la dépendance. Les parents doivent aider les enfants de toutes les manières à surmonter la phobie en organisant une thérapie psychologique sous forme de jeux à la maison. Pour un adulte recommandé tel:

  • comprendre et tirer des conclusions que cette peur n'est pas un indicateur d'une personnalité idéale;
  • ne pas stigmatiser les gens;
  • essayez de travailler en équipe, bien que dans une petite;
  • effectuer des affaires courantes, communiquer avec des camarades, des parents, des collègues;
  • essayez de vous en tenir à leur point de vue, essayez de le défendre.

Au départ, la personne elle-même doit s’aider. Sinon, aucune thérapie ne vous aidera. Travailler sur soi-même peut apporter des résultats attendus depuis longtemps, mais surtout ne pas en faire trop pour ne pas augmenter le niveau d'anxiété.

Recommandations de psychologues

La plupart des experts ont développé une séquence d'actions spécifique pour les personnes essayant d'éviter la peur de parler.

  1. Essayez d'établir un contact visuel. Tout d'abord, vous pouvez essayer d'établir un contact dans les réseaux sociaux. À l'avenir, augmentez vos achats et essayez de communiquer avec les vendeurs.
  2. Prenez le téléphone. Il est donc plus facile de commencer la communication. Par conséquent, avant de prendre contact personnellement, vous pouvez essayer de communiquer par téléphone.
  3. Passer au chat en direct. Dans ce cas, il convient d'accepter l'appel et l'assistance des vendeurs dans les magasins et de se tourner vers les inconnus avec des demandes.

Une personne ne peut pas exister dans la société, ne connaissant pas les méthodes de communication productive. Par conséquent, pour surmonter la peur de communiquer avec les gens est nécessaire pour chaque personne.

Caractéristiques de la peur de communiquer avec les gens

La communication est la vie. Peu importe où se trouve une personne, quel que soit son état, il est caractéristique de communiquer avec sa famille, ses amis, ses collègues et même des étrangers. Mais certaines personnes ressentent une gêne psychologique liée à tout contact avec les autres. Donc, la peur de la communication avec les gens est montrée.

Phobie sociale - la peur de communiquer avec les gens

En psychologie, la peur de socialiser un nom est une phobie sociale. Il possède un grand nombre de variétés dont la connaissance aidera à vaincre les signes de phobie.

Pourquoi les gens ont peur de communiquer avec les autres

La sociophobie est la peur de l'impact communicatif. Le contact lui-même, qui provoque chez le patient un sentiment de panique et d’anxiété, peut revêtir un caractère différent. Il est difficile pour certains patients de parler à des inconnus, d’autres pour rencontrer des filles. Certaines personnes évitent complètement tout contact avec leurs parents, amis et collègues. Ils ont peur de tous les autres, sont proches d'eux-mêmes et deviennent prisonniers de leurs propres maisons, qu'ils considèrent comme l'endroit le plus sûr.

Selon le type de phobie sociale, la peur de la communication peut avoir diverses causes. Selon les psychologues, les causes les plus courantes de phobie sociale sont enracinées dans les expériences et les griefs de l'enfance. Le doute de soi et la timidité sont des signes directs indiquant la présence d'une phobie. La peur peut naître du désir de communiquer avec des pairs qui ne veulent pas laisser une nouvelle personne entrer dans leur cercle de contacts. Et aussi la raison peut être une critique excessive des parents.

L'apparition d'un problème à l'âge adulte est également possible. Le plus souvent, une telle phobie est exposée à des personnes qui ont vécu certains événements traumatiques ou à des personnes qui, en raison de certaines circonstances, sont contraintes de communiquer peu avec les autres. Les hommes et les femmes peuvent devenir les otages de la phobie sociale. On trouve des signes de peur chez les jeunes mères en congé de maternité, les femmes au foyer, les retraités, etc. Les patientes manquent de compétences en communication. C'est pourquoi la peur de la communication se développe.

Variétés de peur

Le désir obsessionnel de ne pas communiquer avec les autres est le premier signe qu'une personne souffre de phobie sociale. Mais le contact même avec des gens qui ont tellement peur des gens peut être différent. La peur de la communication peut avoir ces types:

  1. Peur du contact avec des inconnus. Ces personnes peuvent parler pendant des heures avec leurs proches, amis et collègues, mais se sentent mal à l'aise et mal à l'aise lorsqu'elles parlent à des étrangers.
  2. Peur du contact avec le sexe opposé. Une telle phobie est basée sur la nature complexe d’une personne. Les garçons et les filles sont gênés de rencontrer et de communiquer avec des représentants du sexe opposé, le plus souvent à cause des échecs vécus sur le «front de l'amour».
  3. Peur de la communication avec ses pairs. Une telle peur est rarement rencontrée avec un enfant ou un adolescent sociable. Les patients sont souvent timides, ce qui peut être un parias dans l'équipe.
  4. Peur des discours. Parler en public est le type de phobie le plus courant. Un tel problème peut survenir à l’école en raison de l’échec des performances au tableau, aux concerts, etc.
  5. Peur des conversations téléphoniques. N'ayant pas de contact visuel avec les gens mais entendant leur voix, certaines personnes éprouvent un sentiment d'anxiété obsessionnel.

Une phobie peut également s'exprimer par la peur de communiquer avec des personnalités de haut rang de la société. Les personnes qui ont une certaine autorité dans un groupe social deviennent le principal ennemi psychologique d'une personne. Une telle phobie est l'une des plus courantes.

La peur de parler est la forme la plus commune de phobie sociale.

Signes de phobie sociale

La peur de la communication est exprimée par une multitude de symptômes de nature physique, psychologique et comportementale. Selon le pouvoir de la peur, une personne peut éprouver de l'anxiété ou souffrir d'une attaque de panique. De plus, les symptômes de phobie suivants sont courants:

  • augmentation du rythme cardiaque;
  • sensation de coma dans la gorge;
  • problèmes d'élocution (tremblements de la voix, bégaiement, etc.);
  • tension musculaire;
  • transpiration accrue;
  • vertiges et maux de tête.

Et souvent, le patient a des problèmes avec le tube digestif. Il peut avoir des nausées ou des crampes dans les intestins.

Selon le degré de peur, le patient peut éprouver un ou plusieurs symptômes à la fois. Plus les signes sont forts, plus la personne a du mal à entrer en contact avec les gens.

Chez les adultes

La manifestation de la phobie sociale à l’âge adulte peut avoir un caractère différent. Souvent, le patient évite les contacts non désirés avec des amis, des parents, des collègues ou des étrangers. Face aux personnes, le patient ressent de la peur, ce qui détermine l'apparition de symptômes physiques, comportementaux et psychologiques.

Une personne peut quitter la conversation avec crainte, se trouvant dans un lieu sûr à la maison, derrière un lieu de travail, etc. Mais si on ne peut pas échapper à la peur et la surmonter, le patient absorbe la panique. À cause du début d'une conversation avec un adversaire, son esprit devient obscurci. Le patient ne peut pas penser rationnellement et mener correctement un dialogue. De tels événements peuvent semer la confusion chez l'interlocuteur.

Chez les enfants

La peur de la communication entre enfants est un problème encore plus courant. Le fait est que l'éducation incorrecte d'un enfant peut causer des problèmes à l'adolescence, à la puberté. En se transformant à l’extérieur, les jeunes hommes et femmes créent eux-mêmes des complexes qu’ils peuvent facilement surmonter à l’avenir.

Mais, le plus souvent, la phobie sociale commence à l'école lorsqu'un enfant entre dans un nouveau groupe social qui lui est inconnu. Plus de 50% des élèves ont des problèmes d’adaptation psychologique, mais peu d’entre eux ont recours à un psychologue. Le résultat de l'inaction de l'enfant, de ses parents et de ses enseignants peut être:

  • réticence des étudiants à aller à l'école;
  • manque de désir de communiquer avec ses pairs;
  • peur du contact avec l'enseignant;
  • défaut de parler en public (au tableau).

Une telle phobie provient de la peur des étrangers, de la communication avec eux et d'une certaine création d'un nouveau rôle social.

Des problèmes de communication avec les pairs, de réponses au tableau, de conversations avec l'enseignant, etc., sont une réaction à la mauvaise adaptation de l'élève, à sa peur de faire quelque chose qu'il regrette par la suite, après avoir éprouvé un sentiment de honte.

Un élève peut craindre un changement de rôle social ou une perte de crédibilité auprès de ses camarades de classe.

Peur de l'enseignant et réticence à aller à l'école - conséquences d'un trouble non traité

Traitement de la peur de communiquer avec les gens

Il est important de se débarrasser de la peur obsessionnelle de communiquer avec les autres, car un tel problème empêche le patient de mener une vie normale. Exister dans la peur est toujours impossible. Par conséquent, il est important de comprendre comment surmonter la peur de communiquer avec les gens. Les psychologues conseillent:

  1. Au cours de la conversation, vous ne devez pas vous focaliser sur l'interlocuteur et sa peur, mais sur le dialogue lui-même.
  2. Apprenez à écouter l'interlocuteur, en évitant sa propre éloquence. En outre, vous n'avez rien à faire. Un auditeur reconnaissant est la valeur de la société moderne.
  3. Pratiquez vos compétences de communication quotidiennes avec des étrangers. Une simple question est posée par un vendeur dans un magasin, une personne debout dans une file d'attente, etc.
  4. Apprenez à regarder dans les yeux lorsque vous parlez.
  5. Arrêtez d'accepter toutes les déclarations des autres à coeur. Toutes les peurs se forment dans l'activité mentale du patient.

Vous pouvez faire les premières tentatives par téléphone ou via une connexion Internet. Vous pouvez vous débarrasser de la peur par correspondance. Mais la conversation elle-même sur la communication vocale devrait être la prochaine étape pour vaincre une phobie.

Conclusion

Tout le monde n'est pas sociable. Certains ont peur de l'interlocuteur. Il est important d'apprendre à se débarrasser des signes d'un tel problème, à se contrôler afin de ressentir tous les plaisirs de la vie en société.

Comment surmonter la peur de la communication? Un seul moyen de sortir - vous devez rationaliser vos pensées et perfectionner progressivement les compétences de communication en direct.

Avec de telles méthodes, les problèmes ne devraient pas surgir, car nous vivons à l'ère des technologies de l'internet qui peuvent être utilisées pour le bénéfice de notre santé mentale.

Comment surmonter la peur de communiquer avec les gens: formation psychologique

Aujourd'hui, le problème psychologique, à savoir la peur de communiquer avec les gens et le doute de soi, est assez courant chez les personnes d'âges et de caractéristiques sexuelles différents. Beaucoup d'entre eux se demandent comment vous pouvez augmenter votre estime de soi, devenir plus audacieux, commencer à croire en vous et en vos capacités. Les psychologues disent que beaucoup craignent la société en raison de la congestion et des fortes exigences que leur impose la concurrence.

En outre, de nombreuses personnes rencontrent des problèmes similaires au cours de leur enfance, lorsque la psyché d’un enfant est si instable et instable que l’on peut se replier sur soi-même à la moindre défaillance. Par conséquent, les experts notent qu'il faut apprendre à chaque enfant à surmonter ses complexes. Et à l’âge adulte, un problème tel que la peur de communiquer avec les gens est tout à fait soluble, si vous choisissez les bonnes méthodes.

Quelle est la peur de communiquer avec les gens?

Les psychologues, tout d’abord, notent que la peur de la communication peut être tout à fait normale dans différentes circonstances et domaines de la vie. Mais s'il s'agit d'une phobie, nous parlons d'une idée obsessionnelle, et un tel problème doit déjà être traité par un certain spécialiste. Avant d'essayer de vaincre la peur, vous devez comprendre l'essence du problème, ses causes et ses manifestations caractéristiques, ainsi que les sources et les facteurs connexes.

La peur de communiquer avec les gens s'appelle scientifiquement l'homilophobie, lorsqu'une personne craint non seulement de communiquer avec un ennemi ou un adversaire qui lui est désagréable, mais également envers tous les gens en général. Fréquemment, la peur absorbe tellement la personne que la simple pensée de s’approcher d’une autre personne l’entraîne dans une peur panique.

Souvent, ces personnes passent le plus clair de leur temps seules dans leur appartement ou leur maison et vont rarement à l'extérieur. Les femmes ou les hommes ayant une phobie similaire ne peuvent pas rejoindre l'équipe, ils doivent même aller dans la société pour acheter de la nourriture et les choses nécessaires. Beaucoup d’entre eux vont encore au travail ou ailleurs, mais à une telle distance des autres, afin de ne permettre à personne d’empiéter sur leur espace personnel.

Causes de développement

Pour décider comment surmonter la peur de communiquer avec les gens, vous devez d'abord comprendre les raisons du développement d'une telle phobie. L'homilophobie est accompagnée par la réticence d'une personne à communiquer avec des étrangers de sexe et d'âge différents, même avec des enfants. La raison principale est la crainte de pensées incorrectement formulées et, dans ce contexte, la crainte d'être un adversaire obsémique.

Les psychologues citent certaines des causes les plus courantes d'homophobie:

  • critiques non fondées d'un enfant formulées par des amis, des parents, d'autres membres de la famille ou des camarades de classe;
  • propension à entamer des conversations sans succès et ridiculiser de telles situations embarrassantes;
  • représentation infructueuse en public;
  • sensibilité excessive à l'opinion publique;
  • les troubles de la parole, tels que le bégaiement ou les bavures;
  • recevoir des réponses et des opinions déplaisantes de la part de leur entourage;
  • traumatisme psychologique des enfants;
  • abus d'enfant.

Toutes les émotions négatives éprouvées peuvent faire tellement mal à la psyché de l'enfant que celui-ci devient tout simplement autonome et décide de ne faire confiance à personne d'autre pour lui-même. Si vous ne remarquez pas simultanément de tels changements dans le comportement de l’enfant, à l’âge adulte, il se distanciera de toute personne, ce qui entraînera des sentiments et un stress constants.

Signes de phobie

Pour qu'un spécialiste puisse déterminer quoi faire dans un cas particulier, il est important de demander de l'aide rapidement. Et pour cette phobie devrait être rapidement déterminée par les signes et les symptômes caractéristiques.

Les symptômes de l'homophobie peuvent être les suivants:

  • accélération du rythme cardiaque;
  • bouche sèche soudaine;
  • marmonner pendant les rapports sexuels et les discours incohérents;
  • violation des expressions faciales;
  • rougeur aiguë de la peau;
  • réaction atypique à la fourniture d'un soutien moral.

Ces symptômes sont superficiels et généralement acceptés, chaque personne étant différente et pouvant réagir à sa manière. Quelqu'un a une telle insécurité avant les rapports sexuels que tous les signes apparaissent en même temps, il ne reste que quelques éléments de la liste.

Comment surmonter la peur de communiquer avec les gens?

Un psychologue qualifié peut vous dire comment surmonter la peur de la communication. Un grand pas en avant dans la résolution du problème sera de déterminer sa cause et son éradication. Les experts soulignent que les techniques permettant de se débarrasser de la peur de la communication seront efficaces à tout âge du patient. Plusieurs techniques sont pratiquées pour cela:

  1. Planification progressive. Comment surmonter la peur de la communication? En fait, réduisez le degré de peur et de stress si vous prévoyez de communiquer à l'avance. Si vous jouez plusieurs fois dans votre tête ou visualisez un scénario de conversation, vous pouvez enfin comprendre que tout n’est pas aussi effrayant et difficile qu’il semble au premier abord.
  2. N'attachez pas d'importance. La peur et l'anxiété de communiquer avec une personne ou dans son ensemble sont généralement dues au fait que la personne lui-même lui donne trop d'importance. Cela vaut la peine de laisser le problème disparaître tout seul, de relaxer, d'essayer de régler le problème plus facilement, dès que la raideur et l'étanchéité disparaîtront.
  3. Apprenez à vous détendre. La peur et le stress sont le résultat d'une surcharge du système nerveux, à la suite de quoi il devient difficile de faire quelque chose. Par conséquent, la relaxation et le repos adéquat sont importants.
  4. Prise de conscience de l'affaire. Si vous vous préparez avant la conversation à venir, en rassemblant les informations nécessaires, cela augmentera considérablement la confiance en soi.
  5. Autotraining. Si vous apprenez cette technique, c'est-à-dire en vous concentrant sur certains désirs, en prononçant vos objectifs et vos désirs, en les prononçant de manière affirmative, après un certain temps, une personne deviendra plus confiante.
  6. Répétition. Une personne doit simplement faire les choses et les actions qui lui conviennent le mieux. Il peut s'agir de cadeaux faits à la main pour des êtres chers, de créativité et plus encore.
  7. Attitude positive. Dans toutes les situations, vous devez rechercher vos avantages et vous concentrer exclusivement sur eux.

En outre, les psychologues disent que vous n’avez jamais besoin de vous fier aux opinions des autres, cela doit toujours être une priorité. Vous devez vous respecter vous-même, votre vie, à tout moment pour développer et apprendre de nouvelles choses afin de découvrir de nouvelles capacités et de nouveaux talents.

Comment se débarrasser de l'androphobie?

De plus, les psychologues considèrent séparément ces types de peurs comme la peur de communiquer avec les filles ou les hommes. L'androphobie est une phobie féminine accompagnée par la peur des hommes. La garantie et la prise de conscience totale du problème sont la garantie principale du succès de ce problème, car de nombreuses femmes se caractérisent par l'acceptation de l'androphobie pour le féminisme. Fait intéressant, la peur des hommes peut être observée non seulement chez les femmes, mais également chez les hommes eux-mêmes.

Pour soigner une phobie, deux aspects d’un traitement réussi sont importants: identifier l’objet de la phobie, reconnaître le patient comme une peur et en parler franchement. Le traitement comportera deux étapes: la prise de médicaments, que ce soit des antipsychotiques, des antidépresseurs ou des bêta-bloquants, ainsi qu'un traitement par un psychothérapeute. Le plus souvent, le patient est confronté à la peur face à face jusqu'à ce que son degré d'anxiété diminue. Ensuite, une habitude est développée et des comportements adéquats sont formés.

Peur de la parole chez les bègues: comment surmonter?

Il existe souvent un problème tel que la peur persistante de la communication verbale chez les personnes qui bégaient, appelée logoophobie dans la pratique médicale. En raison d’un manque de discours tel que le bégaiement, au fil du temps, les strass d’une conversation infructueuse se forment, ce qui entraîne la décision de rester complètement silencieux. Vous pouvez résoudre le problème vous-même de différentes manières:

  • lors d'une conversation, il est important de regarder votre adversaire directement dans les yeux et de ne pas détourner le regard;
  • au cours de la conversation, il est important de prendre une profonde respiration et d'expirer, et de commencer à parler droit sur l'expiration, en insistant sur la première syllabe;
  • si vous ne pouvez pas parler à la sortie, vous n'avez pas besoin de vous forcer, vous n'avez pas besoin de vous lancer dans une conversation;
  • si vous pouvez faire le discours principal sans hésitation, vous pouvez continuer à parler en toute sécurité.

Vous pouvez également consulter un psychothérapeute pour déterminer les causes d'une telle phobie. S'il s'agit de traumatismes psychologiques liés à l'enfance, à l'isolement, à une faible estime de soi et à d'autres troubles, il aidera à s'en débarrasser par ses propres méthodes.

Conclusion

Les phobies passent souvent inaperçues jusqu'au moment où une personne les amène à un état déplorable. En fait, il est important de reconnaître les problèmes par leurs symptômes caractéristiques, de consulter un psychologue ou un psychothérapeute afin de recevoir une aide qualifiée. La peur des gens, la communication avec eux et les contacts étroits sont assez courants de nos jours et peuvent être éliminés chez les enfants et les adultes.

Anthropophobie - la peur des gens comment y faire face

La nature a attribué aux gens la capacité de communiquer les uns avec les autres, ce qui est considéré comme l'une des principales qualités de l'homme. Le processus de communication est effectué chaque jour par l'homme. Nous faisons de nouvelles connaissances, parlons avec des personnes proches, des amis, des voisins, des collègues, etc. Les experts ont depuis longtemps prouvé que la transmissibilité d'une personne avait un impact considérable sur sa santé physique, sur sa carrière et sur ses relations. Cependant, certains ont une anthropophobie - la peur des gens.

Bien que nous puissions parler dès le plus jeune âge, il devient parfois très difficile pour une personne d'exprimer ses pensées ou son discours commence à sembler confus. Les raisons peuvent être très différentes, mais cela se produit généralement lorsque vous communiquez avec le sexe opposé, c'est-à-dire lorsque vous rencontrez ou démarrez une relation. Toute personne normale aime sans aucun doute communiquer. Mais la présence de certains complexes lui cause une peur interne qui ne lui permet pas de s’exprimer librement. Progressivement, la maladresse habituelle peut évoluer en névrose et en anthropophobie. Dans cet état, le malheureux commence à avoir peur de la peur des gens, de la communication. Nous examinerons les principales causes de la peur des gens et formulerons des recommandations sur la manière de faire face à cette phobie.

Symptômes de l'anthropophobie

L’anthropophobie peut se présenter sous différentes formes, de gravité différente et sujet à la peur. En tout état de cause, ses manifestations caractéristiques sont l'autonomie et le maintien d'un mode de vie solitaire.

Symptômes de l'anthropophobie:

  • Peur de tout le monde. La personne a un dégoût total pour tout le monde: elle ne veut pas être regardée, elle lui parle et le touche.
  • Peur des étrangers. Le patient est protégé de la communication uniquement avec des étrangers. Dans le cercle de parents, il se sent bien.
  • Le rejet de caractéristiques spécifiques d'aspect ou de personnalité - la peur du rouge, de la barbe, de l'ivresse, de la graisse, etc. La phobie peut être causée par une personne présentant de telles caractéristiques. Un autre facteur est le rappel des défauts du passé. Par exemple, la réticence à voir des personnes grasses après avoir perdu du poids.

Avec l'anthropophobie, le contact avec l'objet de la peur conduit à des épisodes d'attaque de panique, qui s'accompagnent de:

  • palpitations cardiaques;
  • transpiration;
  • sensation d'essoufflement;
  • tremblant dans les membres;
  • stupeur
  • douleur abdominale et autres symptômes.

Sentant l'approche d'une attaque, le patient peut essayer de se calmer à l'aide de certaines actions, telles que compter les maisons ou les passants (comportement compulsif).

L’anthropophobie est dangereuse car elle prive une personne de la possibilité de faire partie de la société. Il a du mal à accomplir ses tâches, à fonder une famille, etc. Il essaie de faire face seul à toutes les difficultés et ne peut demander de l'aide, même en cas de problèmes de santé réels. Et s'il se voit proposer des services, il les refuse catégoriquement. Il semble à anthropofobu que lorsqu'il entrera en contact avec une personne, il sera infecté par une infection dangereuse et, s'il se trouve dans une foule, il sera écrasé.

Causes de la peur des gens (anthropophobie)

Afin d’éliminer la peur des gens, il est nécessaire de trouver la raison principale pour laquelle ce sentiment s’est manifesté. Si vous connaissez l'essence du problème, il sera plus facile de vous débarrasser de la peur. Après tout, l’anthropophobie ne se présente pas comme cela. Mais beaucoup de gens ne réalisent tout simplement pas la cause de cette peur.

La peur des gens pourrait surgir dans la période où vous étiez enfant. Réfléchissez et essayez de vous rappeler que si vous aviez un enfant dans votre enfance avait eu une conversation désagréable ou une sérieuse querelle, ce qui a finalement conduit à l'émergence d'une peur. Enfant, vous n’avez probablement pas fait très attention à cela, mais votre subconscient a réagi différemment. Il a préservé tous les événements traumatiques en son sein et vous enferme maintenant de toutes les manières. Après tout, le subconscient pense que puisque vous avez reçu une expérience très négative de la communication avec les gens, il faut maintenant les éviter. Après tout, le subconscient comprend tout littéralement et agit toujours à votre avantage. À son avis, il n'y a pas de personnes, ce qui signifie qu'il n'y a pas de danger.

Dans ce cas, vous pouvez contacter un bon psychologue qui organisera avec vous une formation spéciale. Le psychologue a pour but de vous aider à sortir de votre esprit la situation traumatique et à reconsidérer votre attitude à son égard.

La peur des gens peut être associée non seulement aux souvenirs négatifs des enfants, les raisons peuvent être d'un autre type. Parmi eux:

  • ignorance des principes de construction de relations appropriées;
  • incapacité à entrer correctement en contact avec une autre personne;
  • incapacité à comprendre les autres;
  • très grande simplicité de communication avec les autres;
  • sentiment de timidité, de timidité;
  • trop faible opinion de vous-même;
  • timidité due à des données physiques externes;
  • manque de capacité d'écoute et de compréhension;
  • la peur d'une possible condamnation par d'autres personnes.

Afin d’éradiquer l’anthropophobie et la peur des autres, vous devrez réaliser que c’est un travail difficile avec vous-même, qui requiert de la diligence et de la patience, mais qui mérite une victoire digne.

Ce que vous devez faire pour ne plus avoir peur des gens

La première chose est la reconnaissance de votre peur et la présence d'une phobie. La plupart des gens sont habitués à se préoccuper uniquement de leur propre excitation, ce qui nuit à leur bien-être général. Si les peurs se sont installées dans l'âme, il serait plus correct de partager avec ces personnes en qui vous avez confiance.

Tout psychologue vous dira que seules les autres personnes seront en mesure de dissiper l'angoisse qui s'est installée dans votre âme. Après avoir parlé de votre peur des gens, vous recevrez non seulement un soutien, mais peut-être des conseils. En vous informant de vos inquiétudes, vous vous débarrassez simultanément de l'inconfort interne et de la négativité. N'ayez pas peur de parler, en outre, essayez d'exprimer toute votre peur et votre soulagement demeurera dans votre âme.

Préparez-vous au fait que l'anthropophobie ne disparaisse pas en un jour. Il est impossible de spécifier des dates exactes, car la personne est individuelle, mais le résultat est directement proportionnel à l'effort fourni. Les activités quotidiennes ne seront pas longues.

Essayez votre peur de vous laisser aller, n'y pensez pas. Profitez de la vie, moins vous pensez à votre peur, plus vite vous vous en libérerez.

Comment se débarrasser de l'anthropophobie

Défiez votre peur, c'est-à-dire, allez à la rencontre. Vous avez peur des gens, alors essayez de communiquer avec eux le plus possible. Parlez avec le vendeur dans le magasin, sur le marché, allez voir des gens dans d'autres endroits où cela est possible. Soyez amical, positif et tout ira bien. Développez vos relations interpersonnelles jour après jour, communiquez avec les autres sur un ton calme et calme, apprenez à avoir votre opinion, votre point de vue sur une situation particulière. Si vous ne lisez que ce qui doit être fait, mais n'agissez pas en même temps, le résultat sera approprié. Plus vous aurez l'habitude de communiquer, plus vous vous sentirez confiant et calme pendant le dialogue. Organisez un combat avec vous-même, assurez-vous de croire en vous-même, n'abandonnez pas, même si vous tombez dans l'impolitesse, car les gens impolis et impolis sont impolis. Pour chaque communication positive, félicitez-vous, réjouissez-vous, vous pouvez également trouver quelqu'un de proche qui vous soutiendra également.

Si la peur prévaut sur votre désir de ne plus avoir peur des gens, commencez une conversation par une conversation téléphonique. Très probablement, vous avez des questions, la réponse à laquelle vous souhaitiez recevoir depuis longtemps, ce qui signifie que vous pouvez appeler la personne qui peut vous donner les informations nécessaires.

Pour simplifier la tâche, écrivez sur un morceau de papier les questions que vous allez poser. Ce jour-là, lorsque vous sentez qu'il n'y a pas de tremblement intérieur, que votre voix est absolument calme et impartiale, que vos genoux ne frappent pas et que vos mains ne tremblent pas, vous pouvez procéder à une vraie conversation en dehors de la maison. Étant n'importe où, n'hésitez pas à demander ce qui vous intéresse, par exemple, comment vous rendre dans une partie particulière de la ville, demandez au magasin de vous consulter à cause d'un produit particulier, etc.

Pendant votre temps libre, n'oubliez pas d'enrichir vos connaissances et votre vocabulaire avec des livres. Chaque jour, élargissez vos horizons, découvrez les dernières actualités de la mode, des entreprises, des actualités liées à différents pays et les événements qui vous intéressent. Et plus important encore, parlez le plus possible jusqu'à ce que vous sentiez que la peur vous a complètement quitté.

Comment surmonter la peur des gens quand ils ne veulent pas nous parler

Il arrive parfois qu’il soit très difficile de rejoindre une nouvelle équipe, ou si vous êtes dans une entreprise inconnue, il est impossible de commencer à communiquer avec qui que ce soit, vous vous sentez évité et vous ne voulez pas parler. Cette situation est due au fait que vous n’avez peut-être pas assez d’excitation, d’énergie, d’intérêts communs avec ceux qui sont présents, vous n’avez probablement pas d’opinion.

Si vous n'êtes pas une personne notoire mais confiante, alors soyez vous-même et veillez à maintenir l'harmonie intérieure. En aucun cas, n'exagérez pas ce qui se passe, cependant, et ne vous asseyez pas au même endroit, prenez l'initiative dans vos mains. Rencontrer, participer à des discussions, peut aider les gens avec quelque chose - n'hésitez pas à offrir votre aide.

Comment surmonter la peur de communiquer avec les hommes

Si vous êtes une fille et qu'il y a un dialogue entre vous et un homme, rappelez-vous qu'une pause prolongée signifie que votre interlocuteur commence à perdre tout intérêt pour vous. Pour éviter une situation aussi délicate, essayez de lui poser le plus de questions possible sur ses intérêts et ses loisirs. Tout cela vous donnera une idée du genre de personne qui est devant vous et de quoi vous devriez parler avec lui, comment l’intéresser.

Pour plaire à un homme, il faut être gai et positif, car il est peu probable qu'une fille sérieuse et sombre attire l'attention des hommes. Un sourire féminin agit comme un aimant sur les hommes, il les distrait de leurs problèmes, un sourire améliore leur humeur et leur donne de l'énergie. Lorsqu'elle communique avec un homme, une fille ne doit pas se croiser les bras sur la poitrine car cette action est perçue inconsciemment comme une réaction défensive, du secret, une réticence à communiquer et vous ne devez pas donner à vos mains une forme artificielle, c'est-à-dire que vous ne devriez pas les tordre. Essayez d'être naturel, n'essayez pas de vous faire passer pour quelqu'un d'autre et d'être intérieurement calme et équilibré.

Il est souhaitable de communiquer avec un homme sur les sujets sur lesquels il est bien informé, de montrer un intérêt maximal, de poser des questions et même de le féliciter. Les hommes aiment les louer. Si les fascinations d’un homme ne vous sont pas familières, n’ayez pas peur de le lui dire, alors il comprendra que vous n’essayez pas de vous imposer à lui. Dans le cas où un homme voudrait que vous racontiez le plus de choses possible sur vous-même, alors rappelez-vous quelques faits mineurs de votre biographie suffiront. En parlant avec un homme, essayez de lui en dire plus sur lui-même.

La première connaissance n'implique pas des détails intimes de votre vie et, en tout cas, pas de blagues vulgaires. Aussi, ne parlez pas d'autres personnes, en particulier de vos amies ou amis, les hommes n'aiment pas cela. La conversation doit être légère et gaie dans la nature, afin que vous puissiez laisser une agréable impression de vous-même.

Comment surmonter la peur de traiter avec les femmes

Chaque homme a un moment où il se rend compte qu'il s'intéresse à une certaine fille et qu'il veut la rencontrer. Pour entamer une conversation, pour commencer simplement un sourire amical et chaleureux, il va organiser la fille pour communiquer avec vous. Dialoguez avec la fille que vous aimez construire de telle manière qu'elle ne réponde pas en monosyllabes, mais qu'elle fournisse des réponses détaillées. N'hésitez pas à poser des questions, vous aurez ainsi une idée générale de la fille et vous saurez si vous devez continuer à la connaître davantage. Soyez également intéressant pour les femmes, car lorsque vous pourrez intéresser la fille, elle pourra probablement vous aimer.

Il n’est possible d’éliminer en soi la peur des gens qu’avec votre grand désir de le faire, votre foi en vous-même et votre travail quotidien sur vous-même. Afin de faire face à l'anthropophobie plus rapidement, il convient de faire appel à un psychologue ou à un psychothérapeute.

Peur de parler aux gens

Sous la peur de la communication, comprenez le désir inconscient d’éviter toute interaction avec les autres. Une personne peut très bien comprendre l’existence d’un problème, mais ne peut souvent pas y faire face de manière autonome. Bien entendu, de telles manifestations causent beaucoup de souffrances. Dans ce cas, l'individu est extrêmement gênant lorsqu'il est nécessaire d'interagir avec les autres. Il se limite aux contacts afin d'éviter des frustrations inutiles. Les représentations publiques pour lui ressemblent en général à une véritable catastrophe. Une telle peur peut être présente dans la vie de la personne pendant une longue période et empêcher sa socialisation.

Raisons

Aucune phobie ne se développe comme ça, à partir de rien. Il y a une base pour tout dans la vie. Pour vous aider à vous débarrasser de cet emprisonnement interne, vous devez comprendre plus en détail les causes de ce qui se passe. Considérez-les plus en détail.

Parents stricts

La parentalité laisse une marque pour la vie. Inconsciemment, nous agissons sur nous-mêmes de la même manière que notre père et notre mère nous ont traités. L'expérience acquise dans la petite enfance est inconsciemment transférée à l'âge adulte. Souvent, comme les parents nous ont grondés, et nous nous limitons alors nous-mêmes. L'auto-dépréciation, l'habitude d'être constamment de mauvaise humeur, l'autocritique prononcée vient de là. Si une personne éprouvait de nombreuses émotions négatives dans son enfance, on ne lui permettait pas de révéler son unicité, ce serait alors très difficile en période de développement personnel. Beaucoup de gens deviennent tellement autonomes qu’ils ne veulent absolument pas agir. Une telle personne aura peur de prendre des risques et d'agir dans la direction requise par son âme. Parfois, les parents eux-mêmes ne réalisent pas à quel point ils mutilent la vie de leurs enfants, ne leur permettent pas d'être eux-mêmes. En établissant des cadres rigides et des stéréotypes, ils sapent la confiance d’un fils ou d’une fille en eux-mêmes, ruinant ainsi le désir de suivre leurs propres impulsions individuelles. En conséquence, il existe une peur constante de faire quelque chose de mal, une incertitude croissante et une peur de la communication.

Expérience négative

Il arrive aussi que l'individu soit confronté à une évaluation négative de la société. En règle générale, cela se produit dans l'enfance ou l'adolescence. Face à la moquerie de ses camarades de classe ou à la moquerie pure et simple, tout le monde ne dispose pas de ressources internes pour réagir adéquatement à la situation. La plupart deviennent tout simplement autonomes et ne veulent pas être proactifs. Les expériences négatives affectent toujours négativement le développement de la personnalité, empêchent l’apparition de la compréhension entre les personnes. À l'avenir, il se peut que l'on craigne de parler en premier, de se rencontrer dans des lieux publics. Il arrive souvent qu'une personne, même dans sa propre famille, reste seule et incompréhensible. Il peut difficilement s’expliquer pourquoi cela s’est produit, mais il ressent clairement un rejet persistant de sa propre essence. Dans ce cas, sa personnalité est supprimée sous l’impact des revendications sociales.

Fermeture

Un tel caractère distinctif, à savoir un comportement insociable, crée également des obstacles importants à la communication. Un individu ne peut pas se détendre même dans un environnement familier, car il attend constamment que les autres se trahissent. Il craint que la situation ne devienne soudainement incontrôlable. Fermeture - la raison pour laquelle vous avez peu d'amis ou ils sont complètement absents. Si un individu ne peut pas être révélé dans une communication, il devient alors très difficile pour lui de se concentrer sur la conversation. Il ne sait pas comment mener une conversation, il lui manque souvent certaines compétences de communication. Si vous êtes insatisfait de votre vie, vous êtes déprimé par la solitude, alors vous devez vous débrouiller seul. Il est peu probable que nous aidions les autres à blâmer leurs propres échecs. Vous devez comprendre que les gens ne sont pas tous mauvais et que tout le monde ne va pas vous faire mal. En fait, la raison réside en vous, dans votre comportement. L'insularité provoque l'isolement du monde, empêche l'établissement d'une compréhension normale entre les interlocuteurs.

Incapacité de faire confiance

L’incapacité de faire confiance est une raison fréquente pour laquelle une personne reste seule dans les moments les plus difficiles de sa vie. Cela se manifeste principalement dans la peur de communiquer avec des étrangers. Une pensée ferme se dessine dans ma tête qu'après une révélation de soi interne, une déception amère suivra sûrement. En règle générale, une personne choisit un cercle social commode et sûr et ne permet à personne d'y aller. Un tel individu évite les nouvelles connaissances, ne veut pas assister à diverses expositions et événements intéressants. L'incapacité à faire confiance est une fausse conviction que ceux qui vous entourent vont sûrement causer une douleur intérieure, vous faire douter de vos capacités. Dans la plupart des cas, l'individu ne tente même pas de corriger la situation, car il a très peur d'agir. L’absence de confiance est un problème qui ne peut souvent pas être géré, même pendant longtemps. Après tout, chaque nouvelle tentative peut aggraver la situation.

Manifestations de peur de la communication

Reconnaître la peur de communiquer avec les gens est assez facile. Pour ce faire, il suffit de faire attention à leur propre comportement ou au comportement de leur parent ou ami. Ne pas remarquer que c'est difficile, parce que la détresse sociale est évidente. Voyons plus en détail comment exprimer la peur.

Timidité

Lorsqu'un individu souffre d'une phobie sociale, il s'exprime nécessairement par sa timidité. Un garçon ou une fille peut être si timide qu'il est difficile de l'imaginer. Ils refusent non seulement de participer à la vie publique, mais au moins d’exprimer leur position. Défendre une opinion individuelle pour de telles personnes relève généralement d'un véritable exploit. La timidité empêche la réalisation de soi, empêche d'identifier et de développer des traits de caractère forts. Il convient de noter que tout le monde a des caractéristiques positives, mais tout le monde n’est pas prêt à faire des efforts pour son propre développement. Si vous avez l'habitude d'être timide, cela signifie qu'il vous sera difficile de montrer votre individualité dans n'importe quelle affaire.

Un sentiment d'isolement du monde

Lorsque nous avons peur de communiquer avec le monde, nous nous sentons isolés et détachés des gens qui les entourent. Il semble à une personne qu'il est seul dans le monde entier et personne ne peut l'aider à résoudre le problème. Cela se produit pour la raison qu'une personne s'isole inconsciemment. Habitué à abandonner l'aide des autres, il n'espère plus qu'ils continueront. Il explique clairement qu'il ne veut pas entrer en contact avec le monde à cause de sa méfiance. La peur le limite sévèrement, le fait commencer à douter de lui-même. Le sentiment d’être coupé du monde est dangereux car il apprend à une personne à se considérer comme une victime dans toutes les situations. La personne cesse de se battre et se fie entièrement à ce que son entourage le remarquera et le comprendra un jour. Bien sûr, il s’agit d’une approche délibérément erronée qui ne donne que de cruelles déceptions. Plus la personnalité devient autonome, plus il devient difficile de trouver une issue décente à la situation.

Sens de leur exclusivité

Une personne qui a peur des gens s'habitue à se considérer comme une créature exceptionnelle. Il cultive en lui-même le comportement de la victime, car il ne veut pas changer ses règles et ses attitudes. Souvent, ces personnes ont l’impression d’être injustement offensées. Ils peuvent se plaindre à d'autres de malentendus ou prétendre qu'on leur a fait du tort en vain. Une telle personne s'habitue à se considérer comme un génie incompréhensible, victime de l'univers. Il ne lui vient pas à l’esprit d’analyser ses actions et ses actions. Après tout, il devient beaucoup plus facile de blâmer les autres pour leurs échecs. Le sentiment d’exclusivité découle de l’arrogance et de la fierté. La peur de l'interaction avec les autres est si forte qu'elle ne leur permet pas de faire des pas de test dans la direction du résultat souhaité. L'individu ne tente pas de se sentir mieux, de se débarrasser d'expériences oppressantes.

Faible estime de soi

Une personne qui souffre de la peur de la communication ne sait pas s’apprécier. Il ne comprend pas qu'il a aussi ses forces, ainsi que tout le monde autour de lui, mais qu'il craint la désapprobation de l'opinion publique, son incompréhension et sa condamnation. Souvent, ces personnes ne prêtent aucune attention à leurs talents, ne développent pas les capacités existantes. Il leur semble que leurs propres compétences ne veulent rien dire et ne valent pas la peine. Une faible estime de soi ne permet pas d'identifier leurs meilleures qualités de caractère et d'exprimer en quelque sorte leurs talents. La personnalité se concentre trop sur ses propres faiblesses, elle n'a pas le courage de commencer à aller de l'avant. Ayant paru dans une position similaire, une personne trouve toujours de solides arguments pour justifier son inaction: pas de chance dans la vie, pas d’opportunités et de talents. En fait, il n'y a pas d'aspirations et d'ambitions saines. Un tel individu ne sait pas ce qu’il veut accomplir dans la vie, il ne sait pas s’acquitter des tâches les plus élémentaires. Il s'avère bientôt qu'il n'y a absolument personne pour qui essayer: pas d'amis, les parents proches ne comprennent pas toujours et ne partagent pas ses expériences. Une faible estime de soi est toujours le résultat d'une mauvaise attitude envers la vie, les gens qui vous entourent et vous-même.

Eviter les contacts sociaux

La peur de l'interaction sociale amène souvent l'individu à éviter tout contact. Il commence simplement à éviter les gens, craignant de lui donner un grand chagrin, le fait souffrir d'une immense déception: une personne ne peut quitter la maison avant des semaines, se coupant de tout le monde et de tous entre les quatre murs. Cette ligne de conduite est due à la peur de la déception. Éviter les contacts sociaux ne conduit pas à la formation de confiance, mais au contraire effraie les gens. L’entourage commence à percevoir une telle personne comme anormale, évitant ainsi une communication normale. Plus la méfiance est grande, plus l'écart entre l'individu et le monde est grand. L'homme est encore plus affirmé dans son exclusivité et se ferme finalement sur le problème.

Peur de parler en public

Il est impossible de se débarrasser de la peur de la communication si une personne ne tente en aucune façon de travailler sur elle-même. Le développement personnel ne peut être réalisé sans un désir conscient. Lorsqu'il y a une peur marquée de la communication, il n'y a aucune possibilité de parler en public. L'individu est couvert par une telle panique, qu'il n'a presque jamais vécue. Sous n'importe quel prétexte, il refusera de s'exprimer, d'exprimer ses propres sentiments. La peur de parler en public limite sévèrement le développement personnel. En conséquence, une personne cesse généralement de comprendre ce dont elle a besoin de la vie.

Comment se débarrasser de la peur de communiquer avec les gens

Beaucoup de gens réfléchissent à la manière de surmonter la peur de la communication. Il faut bien admettre qu'il procure un grand inconfort, lui fait douter de ses capacités. Si une personne ne trouve pas la force de se battre, elle doit alors se condamner à la solitude et à une existence complètement sans joie: comment surmonter la peur exprimée d'interagir avec les gens? Essayons de le comprendre.

Pratique permanente

Si vous restez assis en soupirant, tout va mal, rien ne changera, et ce n'est qu'avec l'aide d'une pratique constante qu'il devient possible de réduire le niveau d'anxiété. Pratique, essayez de communiquer avec ceux qui sont à proximité. Pas besoin d'être contrarié à cause de revers temporaires. N'oubliez pas que votre tâche consiste à acquérir une nouvelle compétence utile.

Prendre des responsabilités

Après avoir réfléchi à la manière de se débarrasser de la peur de la communication, vous devez essayer à l’avance d’assumer la responsabilité du résultat. Comprenez que personne ne changera votre vie pour vous. Les autres personnes ne sont pas à blâmer pour ne pas pouvoir nouer de relations avec elles. Il nous semble toujours que la cause principale de tous les maux réside dans le monde qui nous entoure, mais en réalité tout est dans notre perception. Il faut apprendre à regarder les choses sobrement, sans illusions ni enthousiasme. Il sera alors possible de surmonter des souffrances inutiles et de devenir plus indépendant.

Nourrir la confiance

La confiance en soi n'est pas un son vide. Il est nécessaire de faire attention au niveau auquel il se situe. Travailler avec l'estime de soi inclut la capacité d'évaluer correctement votre force. Il est inacceptable de constamment vous déprécier afin que la situation ne puisse pas être corrigée. La confiance en soi est parfois nécessaire pour se cultiver, et avec leurs propres efforts. N'ayez pas peur d'agir et de vous battre!

Ainsi, la peur de communiquer avec les gens est le résultat d’une mauvaise éducation et d’une attitude déformée à l’égard de la vie. Une personne cesse d’apprécier sa propre personnalité et ne cherche aucun succès. Si vous êtes en proie à un tel problème, n'hésitez pas à contacter un psychologue pour obtenir de l'aide. Les consultations de Heraclius Pozharisky aideront à rétablir l'équilibre émotionnel, à restaurer la confiance en soi.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie