La gynophobie est une affection anxieuse et phobique caractérisée par la peur des femmes. Aussi connu sous le nom de gynécophobie. En règle générale, cette peur concerne les hommes, même si elle se rencontre parfois chez les femmes elles-mêmes. Les hommes qui souffrent de la peur des femmes ressentent la peur dans leur cœur et comprennent que c'est faux. Cependant, ils ne peuvent pas comprendre pourquoi ils ont peur. On croit que les connotations sexuelles cachées qui ne sont pas reconnues par un homme sont à blâmer.

Un tel trouble anxieux est destructeur pour la vie d’une personne. Un homme-ginophobe qui rencontre une femme commence à se comporter de manière inadéquate et ne contrôle pas ses actions. Créer une relation harmonieuse entre les sexes opposés devient impossible. Cette peur obsessionnelle est souvent confondue avec la misogynie, mais la nature de ces conditions est différente. Bien que la phobie puisse progressivement se transformer en haine.

Causes de la gynécophobie

Les raisons du développement de la peur des femmes se situent dans l'enfance. À la base de la gynécofobie se trouve la peur de la première femme à laquelle l'homme fait face - devant sa mère. Autoritaire, dominateur, trop strict et écrasant la volonté d'un petit enfant, il crée de mauvaises attitudes comportementales. Une mère anxieuse au caractère explosif et au comportement imprévisible augmente également le risque de phobie.

Si un enfant grandit dans une famille incomplète sans père, cela pourrait alors faussement former des stéréotypes d'interaction avec les femmes. Ou quand le père n'avait aucune autorité, volontaire et trop mou, assumant le rôle d'une femme à la maison. Dans ces familles, les épouses doivent devenir plus sévères et assumer elles-mêmes les responsabilités des hommes. Une telle division incorrecte des rôles sociaux peut affecter de manière destructive le développement de relations de type masculin avec les femmes.

Une autre raison courante du développement de la peur est l'expérience infructueuse de la communication avec une femme. Cela peut ne pas être une relation personnelle ou simplement une situation désagréable. Le facteur principal de l'effet douloureux est une relation sexuelle controversée. Un homme ressent le désir de communiquer avec les femmes, mais il craint que ne se répète une situation négative et effrayante. Un cas particulier de ce type de gynécophobie est la peur des femmes enceintes. L’homme considère que la relation, en particulier sexuelle, avec une femme enceinte est non naturelle, nuisible. Le manque de compréhension de la nature de la grossesse, les changements hormonaux entraînant des sautes d'humeur chez les femmes enceintes, l'effrayent et évoluent peu à peu en aversion pour le sexe féminin.

Comment se manifeste la génophobie?

La Ginophobia peut être multiple:

  • Quelqu'un a peur de rencontrer une fille. Cela se traduit par des attaques de panique lorsque vous essayez d'entrer en conversation. Avant d'entamer une conversation avec un étranger, de nombreux jeunes s'inquiètent. Cependant, ils trouvent la force en eux-mêmes et dépassent leur enthousiasme. La ginophobie ne peut pas se forcer à s'approcher de la fille, même si elle l'aimait vraiment beaucoup.
  • Peut-être la formation de la peur à des degrés divers devant toutes les femmes en général. La raison en est un sentiment obsessionnel d'impuissance auprès d'une femme. L'homme dans ce cas évite soigneusement tout contact avec le beau sexe, réduit la communication au minimum possible. Avec l'interaction forcée des ginofobes, elles parlent aux femmes avec une rudesse flagrante, soulignant de toutes les manières possibles leur supériorité physique.
  • La peur d'une femme peut prendre la forme d'une crainte de communication intime avec elle. Surtout après une expérience infructueuse, accompagné de partenaire ridicule diabolique.

Une attaque de panique avec ginophobie déclenche un ensemble de réactions somatiques: palpitations, essoufflement, transpiration, nausée, vomissements, éjaculation ou miction involontaire, évanouissements. La sévérité des symptômes dépend du degré de peur.

La peur des femmes est une phobie sociale grave. Cela réduit considérablement la qualité de vie. La gynécophobie est incroyablement douloureuse et complique l’existence d’un homme dans une société dont la moitié est une femme. Des degrés élevés de peur obligent le patient à s'isoler de la société. Parfois, la ginophobie est considérée comme un symptôme de l'anachorétisme (c'est le nom du retrait volontaire, entraînant des conséquences destructrices pour la santé et le psychisme).

La peur des femmes mène souvent à la dépression, à l'alcoolisme ou à la toxicomanie. L’autre extrême peut être l’homosexualité ou le transvestisme.

La gynophobie peut devenir agressive, surtout si elle est associée à d'autres troubles de la personnalité plus profonds. On sait que les maniaques qui ont subi un examen psychiatrique au Centre de psychiatrie légale. Serbe, dans 50% des cas avaient la gynophobie. Elle les a forcés à se débarrasser de la peur, à immobiliser ou à tuer des victimes, avant tout contact sexuel. Dans le même temps, ils continuaient d'avoir une peur marquée à l'égard des femmes victimes.

Traitement de la peur féminine

Une personne souffrant de gynophobie a besoin d'une psychothérapie obligatoire. La peur des femmes empêche de mener une vie sociale normale, de nouer des relations professionnelles et personnelles. Pour corriger la gynophobie, appliquez les méthodes standard de psychothérapie:

  • Si le patient n'est pas conscient de la raison de la phobie formée, si les causes psychologiques sont profondément cachées, les psychologues utilisent la méthode de l'hypnothérapie. L'application réussie de cette technique repose sur le fait que l'attention du patient en transe est dirigée vers l'intérieur et que des situations traumatiques émergent dans la mémoire. De nombreux patients craignent d'être sous l'influence de l'hypnose. Cependant, il est connu que le cerveau en état de transe protège son psychisme avec plus de diligence que pendant la veille. Alors, craignez que l'hypnotiseur "programme" vous n'avez aucune raison. Dans le processus d'immersion dans une transe, seuls les souvenirs et les émotions anciennes sont activés.
  • Le traitement en groupe aide à résoudre les conflits internes, soulage le stress émotionnel. L'association socio-psychologique des personnes souffrant de la peur des femmes permet de comprendre qu'elles ne sont pas seules dans leur problème. Le soutien mutuel des patients réduit considérablement l'humeur dépressive et aide à lutter contre la peur.
  • La thérapie cognitivo-comportementale et la programmation neurolinguistique aident à développer le stéréotype correct du comportement et des compétences de communication avec le sexe opposé.

Un traitement médicamenteux est prescrit au moment de l’exacerbation de la gynophobie. Les médicaments de choix sont les antidépresseurs et les tranquillisants. La nomination d'un médicament spécifique est un médecin.

La peur des femmes

La peur et la tension nerveuse ressenties par un homme en contact avec une femme sont souvent le résultat d'un trouble psychologique appelé cynophobie. Dans la psychologie moderne, cette maladie est qualifiée de maladie et nécessite un certain traitement.

La peur des femmes est un phénomène destructeur en termes d'adaptation sociale d'une personne dans la société. Selon l'intensité de la manifestation, le comportement inadéquat d'un homme à la vue d'une femme peut parfois être dangereux pour les autres. Les gynophobes qui ont peur de tout contact, éprouvent de la haine ou du dégoût envers le sexe opposé, ne sont pas en mesure de contrôler leurs sentiments, car un tel trouble psychologique a de profondes raisons subconscientes.

Comment apparaît la peur des femmes

La raison d'un tel trouble psychologique serait recherchée de manière plus appropriée dans l'enfance. Une éducation familiale stricte et des relations tendues avec la mère peuvent en conséquence affecter négativement la maturation émotionnelle du garçon. En outre, non seulement une sévérité impérieuse et autoritaire peut provoquer le développement de la ginophobie, mais également une tutelle excessive de la mère.

L’état psycho-émotionnel d’un petit enfant étant très facile à gérer, un sens accru de la responsabilité de la mère à l’égard de son fils peut réprimer sa volonté et inculquer de mauvaises compétences comportementales. En outre, le développement de la gynophobie est plus probable dans les familles monoparentales sans père ou lorsque le père n’a pas l’autorité appropriée. La répartition unilatérale des relations sociales au sein de la famille affecte négativement la formation du type masculin et complique la relation entre le jeune homme et les femmes qui ont mûri.

Curieusement, les garçons calmes et obéissants, qui dans leur enfance sont plus souvent des amis avec des filles et non des garçons gâtés par leurs mères et leurs grands-mères, sont le plus souvent sujets à des troubles psychologiques.

La première mauvaise expérience avec le sexe opposé n’est pas une cause de peur moins importante. Des relations personnelles difficiles, des contacts sexuels infructueux et toute autre situation désagréable font craindre la répétition d'événements chez une personne.

En outre, il existe d'autres facteurs sociaux qui provoquent la peur des femmes:

  • évaluation incorrecte du rôle de l'intimité;
  • connaissance précoce de films pornographiques;
  • violence domestique et autre survenue à l'adolescence.

La ginophobie chez les hommes se manifeste souvent chez les femmes enceintes. L'absence de relations intimes familières, une compréhension erronée de la nature de la grossesse, un comportement inhabituel obligent un homme à reconsidérer son attitude envers le sexe opposé. Au niveau subconscient, l'aversion totale et le dégoût envers toutes les femmes se développent.

Quels sont les signes de la gynophobie?

Lorsque l'on décrit une personne souffrant de gynophobie, on voit apparaître un homme timide et calme qui rougit ou pâlit lorsqu'il entre en contact avec une femme. Très souvent, il s’agit de personnes totalement non conflictuelles qui ne peuvent pas défendre leur point de vue et qui sont en même temps assez bien éduquées. La peur des filles force ces hommes à vivre seuls ou avec leur mère.

Cependant, une telle phobie a de multiples facettes et n’a pas toujours une coloration passive. Assez souvent, un désordre psychologique se manifeste sous la forme d'une agression panique incontrôlée, qui à un certain stade est très dangereuse pour les autres.

Selon la profondeur du trouble psychologique, la ginophobie peut être exprimée par un comportement différent:

  • Peur des belles femmes. Lorsque vous essayez de démarrer une conversation, un homme commence à paniquer. Particulièrement, de telles attaques se produisent lors de la première réunion. En raison de l'insécurité interne, le ginophobe a peur d'approcher une fille inconnue, alors qu'il l'aimait vraiment beaucoup.
  • La peur des femmes peut être provoquée par un sentiment obsessionnel d’impuissance. Lors du contact, l'homme ressent la supériorité constante de l'interlocuteur, ce qui minimise la communication. En essayant d'accroître leur estime de soi interne, certains hommes tentent de parler à une femme qui est manifestement impolie.
  • La peur d'entrer dans une relation intime peut survenir chez un homme après la première expérience infructueuse. La situation peut également être aggravée en raison du comportement incorrect du partenaire.

La présence de gynophobie peut être déterminée par un complexe de réactions somatiques:

  • transpiration excessive du corps, en particulier des mains;
  • rythme cardiaque accéléré;
  • nausées, parfois accompagnées de vomissements;
  • éjaculation prématurée;
  • incontinence urinaire;
  • essoufflement, évanouissement.

La gravité de ces symptômes dépend du stade du trouble psychologique. Les phobies graves peuvent rendre un homme complètement isolé de la société. En outre, la ginophobie peut entraîner une dépendance à l'alcool ou à la drogue, ainsi que l'inclinaison d'un homme vers l'homosexualité. Dans certains cas, s'il existe des troubles mentaux plus profonds, la phobie peut se transformer en syndrome maniaque, à la suite duquel ginophob considère la femme comme une victime.

Méthodes de traitement

Pour se débarrasser de la peur obsessionnelle, il est d'abord nécessaire de contacter un thérapeute expérimenté. Il peut être nécessaire d’utiliser un antidépresseur pour résoudre le problème. Cependant, le traitement le plus efficace contre la ginophobie est la psychothérapie, qui utilise des procédures standard:

  • Si la cause de la phobie ne se trouve pas à la surface et que le patient ne peut pas expliquer à quel moment il a commencé à avoir peur des femmes et quel était le début d'un trouble mental, la thérapie commence par des séances d'hypnose. L'efficacité de cette procédure est due au fait que le patient en état de transe commence à se rappeler les moments vitaux qui ont provoqué la formation de la gynophobie. Au cours de l'hypnose, le cerveau protège diligemment la psyché humaine; il est donc à craindre que le médecin procède à un ajustement négatif. L'action de la session hypnotique n'a pour but que d'activer des souvenirs anciens.
  • Le traitement de groupe n’est pas moins efficace. Unir les personnes souffrant de troubles mentaux similaires aide à soulager la tension émotionnelle et à se détendre. Les patients commencent à sentir qu'ils ne sont pas seuls et leur problème n'est pas unique. Pendant les séances de groupe, il se produit une diminution de l'état dépressif, la conscience commence à calmer progressivement la psyché, l'anxiété disparaît à l'arrière-plan.
  • La psychologie cognitive, qui vise à étudier les processus cognitifs du cerveau, aide à ajuster les compétences comportementales d’une personne et à rétablir la relation naturelle entre un homme et une femme.

La Ginophobie est bien étudiée par les experts et considérée comme une maladie psychologique. En raison du fait que tous n'associent pas leur peur à une phobie, le recours à l'aide est assez tardif. Par exemple, les adolescents craignent la peur des belles filles en raison de leur inexpérience ou de leur gêne juvénile. Cependant, lorsqu'un homme a la même relation tendue avec le sexe opposé à un âge plus avancé, ce problème peut être qualifié de phobie.

La nécessité d'une intervention psychothérapeutique en présence de gynophobie est obligatoire. Le médecin aidera à expliquer au patient la nature de la survenue de la maladie et, surtout, à expliquer la véritable cause de la peur de panique. La Ginophobie dans la société moderne est un phénomène assez commun qui doit être corrigé très tôt.

Ce qu'on appelle la ginophobie et quelles sont les raisons de la peur des femmes

Quel genre de phobies n'existent pas dans le monde moderne! Certaines personnes ont même peur de ce qui semble être a priori impossible à craindre. Et ce n’est pas du tout leur lâcheté, mais le traumatisme psychologique profond qu’ils ont déjà subi. La Ginophobia fait partie de ces peurs étranges, dans lesquelles un homme ressent une horreur sans bornes face au sexe féminin. Chez les personnes en bonne santé, cela peut provoquer un sourire surpris, mais le patient lui-même n’est pas drôle du tout, mais très effrayant.

Caractéristiques de la phobie

La gynophobie (ou gynécophobie) est appelée trouble anxieux-phobique caractérisée par une peur déraisonnable des femmes. Cette pathologie survient chez les hommes, mais il arrive que la phobie affecte également les femmes. En règle générale, le ginophobe lui-même ne peut pas expliquer rationnellement la raison de sa peur, et les psychologues affirment que la source se situe dans la zone sexuelle.

Une telle déviation psychologique rend la vie d’un gynécofoba tout simplement insupportable: au travail, à la maison, dans des établissements médicaux et dans d’autres sphères de la société, il doit, bon gré mal gré, constamment faire face à la cause de sa phobie: la femme. La peur provoque une tension constante et détruit encore plus le système nerveux du patient, ce qui peut finalement entraîner la destruction totale de son psychisme, ainsi que de graves maladies liées à la drogue.

Causes de la pathologie

Comme dans les cas d’autres types de phobies, la gynécophobie se forme dans l’enfance ou à l’adolescence. Souvent, la cause du tou est précisément la mère de l’enfant: avec son propre pouvoir et son éducation stricte, elle essaie de toutes ses forces d’élever un véritable homme de son fils, mais elle obtient finalement le contraire - un homme insécurisé et indécis qui craint les femmes.

Dans les familles où le rôle dominant est joué par la mère, le père est totalement absent ou totalement soumis à l'opinion et à l'influence des femmes. Dans un tel modèle de famille, l'enfant forme une notion incorrecte du comportement masculin, à la suite de quoi il transfère ensuite l'image de sa mère à toutes les autres femmes. C'est pourquoi il est si important pour un garçon de grandir dans une famille à part entière, où tous les rôles sont correctement répartis: la mère est une gardienne douce et douce du foyer, et le père est le chef de la famille et un exemple à suivre, suscitant courage, volonté et caractère chez son fils.

La gynécophobie peut également se développer à un âge plus avancé, lorsqu'un homme cherche à acquérir sa première expérience de la relation avec les femmes. Dans ce cas, tout scénario négatif est suffisant pour que des associations désagréables se déposent dans le subconscient, ce qui, avec un degré de probabilité élevé, se développera par la suite en diverses peurs et complexes associés au sexe féminin.

Les causes de gynophobie chez les femmes proviennent également de l’enfance et sont associées au comportement incorrect de leurs aînés.

Il y a des situations où les parents ont très rêvé d'un garçon, et à la fin une fille est née. Et c’est bien si les adultes se révèlent être des gens intelligents et élevaient correctement leur fille, mais cela se produit différemment: la mère ou le père (et souvent les deux) essaient de "faire un garçon" d’une fille, en lui faisant ressortir les traits de caractère masculins que le genre féminin est faible et même quelque peu inférieur. Ainsi, dès son plus jeune âge, un enfant développe une aversion pour son principe féminin, lequel se développe davantage en contradictions personnelles, puis en peur des personnes de son sexe.

Symptômes et manifestations

Aux stades initiaux, la gynophobie n’est ni permanente ni prononcée. Beaucoup de jeunes ne sont qu'un peu inquiets lorsqu'ils discutent ou sortent avec une fille. Certains peuvent ne pas être capables de se forcer à s'approcher de la femme du beau sexe qu'ils aiment, mais ceci n'est pas considéré comme le symptôme initial d'une déviation grave, mais comme une indécision ou une timidité banales. Il peut aussi y avoir une forte peur d'entrer dans une relation intime, mais ceci est à nouveau attribué à l'insécurité ou à la timidité.

À l'étape suivante du développement phobique, la peur de la femme dans son ensemble se forme. Un homme se sent mal à l'aise en compagnie de femmes du sexe opposé et tente de toutes ses forces d'éviter tout contact avec ces dernières. Certains cynofoba comprennent une réaction défensive, qui se traduit par un comportement nettement arrogant ou grossier, ainsi qu'une agression et une focalisation sur leur supériorité physique.

Si la maladie continue de progresser, des réactions physiques désagréables la rejoignent:

  • transpiration excessive;
  • essoufflement;
  • palpitations cardiaques;
  • des nausées et même des vomissements;
  • état faible;
  • nervosité et anxiété constante;
  • attaques de panique graves.

Lorsque les étapes phobiques sont négligées, la patiente s'isole complètement de la communication avec les femmes, et donc de la société dans son ensemble. Les formes sévères de pathologie entraînent des dépressions et des extrêmes sous forme d’alcool, de drogues et d’autres dépendances. Certains psychologues soutiennent que l'homosexualité et le transvestisme ne sont pas des déviations congénitales, mais des formes particulières de gynophobie.

Dans de rares cas, une phobie acquiert un caractère complètement imprévisible, se manifestant sous la forme d'états maniaques.

En psychiatrie, ce fait a été pleinement prouvé par de nombreux examens des maniaques les plus célèbres (la moitié d'entre eux étaient atteints de gynécophobie), qui ont admis que même le décès d'une femme victime ne les avait pas libérés de la peur dévorante de cette dernière.

Types de ginophobie

Dans la pratique médicale, la ginophobie est classiquement divisée en plusieurs variétés, généralement appelées "la peur des femmes". Contrairement au gynécofobi, qui craint absolument tous les représentants du sexe faible, certains patients souffrent de phobies appartenant à certaines catégories de femmes.

Types de ginophobie:

  1. Gravidophobie - peur panique des femmes enceintes. Les hommes et les femmes sont également sensibles à ce type de phobie. Un tel écart peut être motivé par plusieurs facteurs: le décès d'un être cher, la naissance d'un enfant décédé ou une relation complexe avec la mère. Chez les hommes sans enfant, la gravidophobie se manifeste sous les formes les plus graves: de la peur intense et de la panique au dégoût total à la vue d'une femme enceinte.
  2. Partenophobia est une peur pathologique des vierges. Un homme avec une telle phobie dans chaque femme voit une vierge potentielle, c'est pourquoi il en vient à une stupeur complète et même à l'horreur.
  3. Venusstrafobiya - peur des belles filles et des femmes. Les causes de cet écart sont principalement des situations négatives du passé, dans lesquelles une belle femme a été offensée d’une manière ou d’une autre par un homme ou un garçon. Sur cette base, des peurs et des complexes se développent, dans lesquels un homme se considère indigne et même effrayé de s'approcher d'une femme séduisante.

Trouble du traitement

Le traitement est nécessaire pour tout type de phobie. La ginophobie ne fait pas exception à la règle, car une telle déviation peut ruiner la vie non seulement du patient lui-même, mais également de ses proches. La principale condition pour un rétablissement complet est la confiance en soi et la conscience profonde que toute phobie peut être traitée.

Comment se débrouiller seul

Les experts disent que les étapes non germaniques de la gynécophobie peuvent être complètement guéries, mais une telle lutte requiert une volonté énorme, de la persévérance et une patience sans fin de la part du patient. Vous devez également vous préparer au fait que vous devez fondamentalement réviser vos croyances et votre style de vie, autrement dit, pour transformer complètement votre personnalité.

Règles de base pour l'auto-élimination de la ginophobie:

  1. Pas d'alcool pour le courage! Beaucoup d'hommes admettent que l'alcool les aide à se sentir plus confiants et plus courageux lorsqu'ils traitent avec des femmes. C’est peut-être vrai, mais cette approche est extrêmement négative, puisqu'un appel constant à la consommation non seulement n’apportera pas une guérison tant attendue, mais «donnera» un autre problème sous la forme d’une dépendance et même d’un désordre mental encore plus grand.
  2. Redéfinir vos habitudes. Un mauvais mode de vie n’ajoute pas de confiance en soi, mais au contraire vole ses restes. La guérison d'une phobie commence par un changement complet d'habitudes: au lieu de fumer le matin, de courir et de prendre une douche contrastante, et au lieu d'une soirée à regarder le film d'action avec un verre de bière, la salle de sport. Renforcer son corps et son esprit est la clé principale pour se débarrasser de ses peurs.
  3. En aucun cas, vous ne devriez éviter de rencontrer la cause de votre peur (femmes). Au contraire, il est nécessaire de rendre intentionnellement ces réunions plus fréquentes. En psychologie, cette pratique est appelée «effet de réaction d'épuisement professionnel». Son essence est de rencontrer délibérément des situations effrayantes et de permettre à votre psyché de développer une sorte de mécanisme d'immunité ou de défense contre de tels "dangers". Par exemple, vous pouvez rappeler les manèges, qui assoient sur la première fois bien pire que la deuxième, troisième, etc.
  4. Soulagement du stress. Il est très important d'apprendre à votre corps à se détendre, mais pas sous l'influence de pilules ou du même alcool, mais naturellement. Il existe de nombreuses techniques de relaxation, par exemple: relaxation musculaire, méditation, yoga, exercices de respiration, etc. À propos, beaucoup d'anciens ginophobes ont avoué qu'ils se sont complètement débarrassés de leurs peurs grâce au yoga.
  5. Seule la pensée positive. Aussi banal que cela puisse paraître, c'est le processus de pensée négative qui est à l'origine de toute peur. Une telle affirmation peut facilement être prouvée par l'exemple de la manière dont deux personnes complètement différentes pensent dans le même plan. Une personne atteinte d’aérophobie tremble et panique, tournant constamment une pensée dans sa tête: «Cet avion est sur le point de tomber! Je vais bientôt mourir! »La personne à l'esprit positif dans la chaise suivante pense comme ceci:« Nous allons bientôt atterrir et je peux pleinement profiter de mes vacances: nager dans la mer chaude, manger des crevettes parfumées et admirer la beauté du complexe. La différence est évidente.

Appel à un psychothérapeute

Dans le cas d'une gynécophobie persistante, les méthodes décrites ci-dessus seront inefficaces, car la peur est tellement ancrée dans le subconscient qu'il est difficilement possible de la gérer soi-même. Le spécialiste évaluera professionnellement le stade de la maladie et prescrira le traitement nécessaire.

Parmi les méthodes thérapeutiques utilisées pour différents types de phobies, les plus populaires et les plus efficaces sont:

  1. L'hypnothérapie est une méthode de traitement plutôt ancienne et très efficace, dans laquelle le patient est introduit dans une condition telle que le sommeil. Dans ce cas, le patient entend et perçoit tout ce que le médecin lui dit. Ainsi, le spécialiste a la possibilité d'aller au fond de l'inconscient du patient, d'identifier la véritable cause de la phobie, puis de lui instiller la bonne installation. La méthode est très complexe et comporte un certain nombre de nuances. Seul un hypnothérapeute professionnel doit donc faire confiance à son psychisme.
  2. Un traitement médicamenteux est prescrit pour la cynophobie avec des états dépressifs et anxieux prononcés.
  3. La psychothérapie est une méthode qui implique un traitement utilisant des techniques spéciales développées par des experts en psychiatrie.

Ginophobia n'est pas une phrase. Avec un grand désir, une solide confiance en vous et une confiance en vous, vous pouvez très facilement faire face à cette situation désagréable. Une telle guérison vous permettra de commencer à voir chez une femme pas un monstre de film d'horreur, mais une belle fée qui peut donner beaucoup de bonheur, de tendresse et d'amour.

Gynophobie - peur des femmes

La gynécophobie (gynécophobie: gynécophobie) est une peur obsessionnelle des femmes. Sinon, cette anxiété de panique qui survient le plus souvent chez les hommes s'appelle ginophobie. Parmi les centaines de types de phobies, la peur masculine des femmes du sexe opposé est parmi les plus courantes aujourd'hui. Le désordre est constamment destructeur pour la vie de la cynophobie et pour les activités de la société dans son ensemble.

Causes de la gynophobie

Traumatisme psychologique profondément caché non reconnu par le patient. Dans ce cas, la recherche avec l'aide de l'hypnose professionnelle sera favorable à la récupération. Sous hypnose, l'attention est dirigée vers l'intérieur, les souvenirs sont vifs et clairs. L'hypnose est utilisée efficacement pour permettre aux patients de se comprendre et de prendre conscience de leurs problèmes, de se débarrasser de leurs angoisses et de leurs peurs. En fait, le cerveau humain dans un état hypnotique protège son psychisme beaucoup plus soigneusement que dans l'état de veille. En d'autres termes, il ne vaut pas la peine de craindre d'être «programmé». Un hypnothérapeute ne peut qu'élever une couche d'émotions et de pensées dans la répétition ininterrompue de votre subconscient est tombé (ainsi, par exemple, ils éliminent l'habitude de fumer). Beaucoup plus de risques de vous remplir la tête avec des informations inutiles et dangereuses dans un état normal. Après avoir expliqué le mécanisme de l'hypnose pour vous et avoir reçu un bon spécialiste, vous n'aurez aucune raison d'avoir peur.

  • La raison évidente la plus commune du développement de la ginophobie est la sévérité despotique de la mère, la volonté dure et écrasante de l'éducation des femmes.
  • La raison ci-dessus est souvent accompagnée (ou est la cause fondamentale) du manque d'autorité de l'homme dans la famille, de la douceur et du manque de volonté du père, de la non-participation même au châtiment symbolique des enfants. Ces pères assument souvent le rôle de femmes elles-mêmes: les enfants ne les attrapent que dans une ambiance de fête dans le but de montrer leur amour et leur tendresse. Puis, instinctivement, leurs femmes compensent les éléments mentaux perdus de la famille: elles prennent la responsabilité de prendre toutes les décisions, punissent les enfants, instruisent le mari, ce qui n’est absolument pas caractéristique de la nature féminine. Ainsi, des images destructives peuvent être formées et transférées à toutes les femmes. Dans cette perspective, l'exemple d'un père respecté est très important pour la formation d'un mode d'interaction véritablement masculin avec les femmes.
  • Le développement de la gynophobie s'explique par les relations sexuelles controversées. Il s’agit, d’une part, du désir et de l’intérêt de communiquer et, d’autre part, de l’échec de la gestion des relations avec les femmes ou de la mémoire de la situation déplaisante qui leur est associée. Par exemple, la gynécophobie est particulièrement prononcée chez les femmes enceintes: un homme peut avoir des relations sexuelles non naturelles et préjudiciables avec un homme. Ne pas comprendre les causes de ce qui se passe se transforme en dégoût et aversion envers les femmes, en particulier les femmes enceintes.

Autres raisons

La gynécophobie affecte parfois les femmes. Une fois lancé, cet état obsessionnel peut se transformer en colère et en misogynie. Cependant, dans la première phase de la gynophobie, la peur des femmes peut se manifester de manière sélective et dans une faible mesure. Par exemple, la peur des jeunes de faire connaissance avec des filles se traduit par de fortes émotions et même par des attaques de panique lorsque vous essayez de parler à un étranger que vous aimez. Les représentants du sexe fort possèdent beaucoup de force et de détermination pour faire connaissance, alors ils surmontent leurs peurs et passent à autre chose. Le gynophobe tentera d'éviter une société de femmes et une personnalité qui lui sont propres. Le langage masculin manifestement grossier reste souvent le seul moyen disponible de communiquer avec un gynophobe avec des femmes. Si un homme (à orientation hétérosexuelle) a peur, même en pensant à une relation intime avec une femme, ou à des attaques de panique seul avec une amie régulière pour la même raison, cela peut alors être un signe de ginekophobia.

Au fil du temps, la peur des femmes devient très douloureuse et compliquera la vie d’une personne dans la société. La ginophobie peut dans certains cas être considérée comme l'une des manifestations de l'anachorétisme (anachorètes grecs). L'ascétisme peut avoir lieu dans la société, mais seulement pour des raisons raisonnables, auxquelles la peur ne s'applique pas. La vaccination par le corps lui-même est inacceptable pour les personnes en bonne santé. Séparation du monde extérieur, le désir constant de lieux déserts ne simplifie pas la situation et provoque des états dépressifs.

Traitement

Le traitement des phobies nécessite un cours de psychothérapie. En cas d'exacerbation, on prescrit aux patients des antidépresseurs dont l'efficacité est controversée. Il est donc particulièrement important d'être vigilant et de décider de s'inscrire auprès d'un médecin pour une consultation le plus rapidement possible.

Quelle est la peur des femmes et comment se débarrasser des phobies?

La peur des femmes (ginophobie) fait référence à l'une des centaines de peurs obsessionnelles. Le plus souvent, le trouble survient chez les hommes, parfois accompagné de crises de panique, se traduisant par des difficultés de contact entre personnes de sexe opposé. La peur a un effet destructeur sur la vie d'un individu, le prive de nombreuses émotions positives et réduit considérablement la qualité de la vie. Qu'est-ce que la ginophobie, quels sont les symptômes de la maladie, comment traiter cette phobie et des phobies similaires, envisagez ensuite.

Quelle est cette phobie?

En termes d'adaptation sociale, la peur du sexe opposé appartient à l'un des nombreux types de phobies. Une réaction inadéquate se manifeste de différentes manières. L'intensité de l'évolution de la maladie est influencée par le comportement potentiellement dangereux de l'objet de la peur, une relation sexuelle infructueuse ou d'autres troubles basés sur le dégoût et le manque de respect pour le sexe opposé.

Les Ginophobes ne sont pas capables de contrôler leurs propres émotions, car les sentiments au moment de la peur sont basés sur des causes profondes de nature subconsciente. Les manifestations psycho-émotionnelles d'un enfant sont faciles à prendre en charge, ce qui l'oblige à assumer davantage de responsabilités envers sa mère. Cela conduit au développement de phobies chez les garçons (et même les filles) de familles défectueuses. L'absence de père dans les familles monoparentales, le despotisme de la mère, les problèmes sexuels sont les causes principales de la gynophobie. Et un rôle crucial dans le début de la peur peut jouer comme soin excessif, et comportement irresponsable et faible du père.

Les principales causes de la peur

Le nom de la peur des filles est indiqué ci-dessus. Il se pose pour diverses raisons. Les traumatismes psychologiques cachés sont des conditions préalables fréquentes à l’émergence de la peur du sexe faible. L’hypnothérapie est un moyen efficace de surmonter une phobie inconsciente. Baturin Nikita Valerievich, psychologue-hypnologue, a ainsi ramené de nombreuses personnes à la vie normale, comme en témoignent les réactions d'utilisateurs de différentes régions du pays.

Grâce à l'immersion dans une transe, le client explore son propre monde intérieur, les souvenirs deviennent de plus en plus clairs. L'hypnose aide à trouver la cause première de la peur et à comprendre le problème de manière objective. Pendant la séance, la psyché humaine s'ouvre, le système nerveux se calme, les peurs, y compris la gynophobie, disparaissent.

La gravité despotique maternelle est la cause la plus reconnaissable et la plus fréquente de la peur des femmes. À un âge précoce, un enfant peut être soumis à des méthodes parentales sévères, à la suppression de la personnalité, etc. Ce qui est important, ce n’est pas le nom de phobie «peur des femmes», mais le fait que les causes profondes doivent être recherchées dans les relations entre les parents. Cela est souvent dû au manque d'autorité appropriée dans la famille d'un homme. Si le père est doux, loyal en tout, il est peu impliqué dans la punition de la progéniture. Il arrive que les représentants du sexe fort assument la majorité des rôles féminins. La manifestation constante de l'amour et de l'affection pour l'enfant forme les éléments mentaux subconscients. Les conséquences de telles actions apparaissent après quelques années, à l'âge adulte. Les ignorer conduit à des dépressions prolongées et affecte considérablement l'aspect qualitatif de la vie quotidienne.

Les mères donnent souvent des instructions aux conjoints, sont seules responsables des décisions importantes et punissent les enfants. Un tel comportement est contraire à la nature, en relation avec laquelle des images destructrices sont créées, associée à tous les représentants de la belle moitié de l’humanité. Pour se débarrasser de la peur des filles, il est nécessaire de se concentrer sur l'exemple d'un père autoritaire, que tout le monde respecte.

Les relations intimes ambiguës sont une autre cause de la gynophobie. Un homme peut être intéressé par les femmes et avoir un intérêt pour elles, mais une expérience sexuelle infructueuse devient une sorte de barrière. Souvent à la mémoire de situations stressantes associées au sexe féminin. De plus, des complexes d'infériorité et des problèmes connexes se développent.

La peur des femmes est plus productive pour les femmes enceintes. Cela est dû au fait que l'homme considère que l'établissement de relations avec la future mère est un facteur non naturel. Le problème se manifeste par le rejet et l'aversion, ainsi que par des actions maniaques.

Symptômes de la peur des femmes

Pour le ginofoba caractérisé par les manifestations suivantes:

  • anxiété sans fondement à la vue des femmes;
  • difficultés à organiser une conversation avec une femme, même si elle fait le premier pas;
  • manifestations de panique à la vue des femmes enceintes.

Les symptômes physiques comprennent la pâleur, les palpitations, la transpiration, les nausées et les évanouissements. Avec de fortes attaques de panique, il se produit une éjaculation ou une miction involontaire. La manifestation d'un ou de plusieurs symptômes dépend du degré de développement de la peur des belles femmes.

Signes de peur de sortir avec des filles

Les principales caractéristiques distinctives d’un gynophobe potentiel:

  1. Dans l'enfance, les garçons sont calmes, obéissants. Ils subissent une garde excessive de leurs parents (surtout de leur père) et de leurs proches. Ils ont souvent peur de leur propre mère.
  2. Les gars évitent les conflits, ne se mêlent pas aux combats, ils se font très tôt amis avec les filles.
  3. En classe, les enfants ne se démarquent pas de la masse en général, ils ne se sentent pas en sécurité à la vue de jolies filles, ils sont «remplis de peinture» et communiquent avec eux. La demande de l’enseignant de donner son nom complet à l’ensemble de la classe est souvent difficile.
  4. Habituellement, les jeunes phobiques craignent que les femmes ne passent la majeure partie de leur temps seules, lisent des livres, s’intéressent beaucoup aux jeux sur ordinateur et n’aiment pas les entreprises bruyantes.
  5. Les garçons de familles monoparentales n'ont souvent pas l'exemple d'un père de bonne réputation. Ils développent la méfiance, comportement caractéristique des femmes. Cette liste comprend la précision, la passion du shopping et de la cuisine.
  6. À partir de l'âge de transition, les jeunes se considèrent indignes de l'attention des femmes et évitent les contacts avec les femmes.

Il convient de noter que la plupart de ces hommes ont un haut niveau d'intelligence, sont bien lus et s'efforcent de s'auto-éduquer. Malgré leur faible estime de soi, ils étudient bien dans les écoles.

Autres manifestations de la peur de sortir avec une fille

Les femmes souffrent également de gynophobie, d’attitude négative à l’égard des femmes de leur sexe, des épouses d’autres maris. La première raison est l'orientation non conventionnelle ou la peur devant la mère.

Souvent, les gars ont peur d'approcher les filles. Le trouble s'accompagne d'une anxiété intense, voire d'une attaque de panique. Le jeune homme ne peut même pas commencer une conversation avec la dame. L'essentiel est de ne pas abandonner, d'essayer de vaincre la peur, de faire des tentatives répétées. Les homosexuels présentent également souvent des symptômes de gynophobie.

Vous devez savoir comment surmonter la peur de fréquenter une femme, sinon la phobie évolue en une maladie chronique qui cause des dommages physiques et moraux au corps. Une personne devient autonome, est protégée du monde extérieur, devient un membre inférieur de la société. En outre, dépression fréquente, anachorétisme.

Types de filles peur

La gynophobie chez chaque sujet procède individuellement. Les formes les plus courantes sont:

  • peur des femmes en général;
  • la peur devant les femmes enceintes;
  • phobies de nature sexuelle.

La peur des femmes n'est pas considérée comme une névrose complexe, il est assez facile de s'en débarrasser. Le psychologue-hypnologue Baturin Nikita Valerevich résout ce problème avec l'aide de l'hypnothérapie et avec beaucoup de succès, comme en témoignent les avis de clients reconnaissants. Le spécialiste trouve la cause première de la peur et conduit en douceur une personne vers sa compréhension, sa prise de conscience et sa réaction adéquate Par exemple, devant les dames dans une «position intéressante», la peur peut se manifester à l'adolescence si l'adolescente ne comprend pas pleinement la physiologie de la femme ou est trop active dans ce sens.

Les phobies sexuellement explicites indiquent qu'un homme a peur de se livrer à une intimité intime avec une femme. Il évite de toucher, embrasser, parler sur un sujet similaire. En conséquence, le trouble conduit à l’impuissance, à un complexe d’infériorité et à une faible estime de soi.

Comment supprimer la peur lorsque vous rencontrez une fille?

L'alcool et les "médiums amateurs" ne sauveront pas la ginophobie. Tout au plus, cela peut apporter un soulagement temporaire avec une rechute ultérieure. Une telle approche est lourde de déceptions illusoires et de malaises internes.

Une phobie sans femme ni épouse ne disparaît pas non plus. Pour obtenir de l'aide, contactez un psychologue ou un hypnologue. Il vaut mieux affronter la peur face à face, essayer de se dépasser, commencer à communiquer avec le sexe féminin. Cette méthode convient aux personnes dont le trouble n'a pas évolué en phase aiguë.

Le psychologue hypnologique expliquera au client non seulement comment surmonter la peur d'approcher les filles, mais aussi qu'il aidera à découvrir la cause première de la peur, en sauvant le client pour toujours. Une personne doit elle-même se rendre compte que sa phobie est déraisonnable, sans fondement.

Traitement pour la peur des filles

La phobie, accompagnée de crises de panique, nécessite un appel immédiat à un spécialiste. Cela aidera à normaliser l'état mental, à soulager la peur obsessionnelle. Le traitement le plus efficace de ce trouble est la psychothérapie. Cela comprend plusieurs techniques:

  1. L'hypnose est utilisée dans la manifestation de la peur superficielle, lorsqu'un homme ne peut pas en comprendre la cause. Les sessions vous permettent de pénétrer dans le subconscient d'une personne, de déterminer la cause première de la peur, d'activer des faits oubliés de la vie.
  2. La peur des belles filles est parfois éliminée dans les cours en groupe. Si les personnes présentent des symptômes similaires et des troubles cliniques, ensemble, il leur est plus facile de faire face aux peurs. Ils ne se sentent pas seuls, ils se détendent rapidement et se dissocient de la phobie. En savoir plus sur les méthodes d'hypnothérapie ici.
  3. Traitement cognitif. Cela inclut l'activation des processus cognitifs dans le cerveau. Cela vous permet de voir l'objet de la peur de la façon la plus réaliste possible, rétablissant ainsi le processus de relations naturelles entre les membres du sexe opposé.
  4. L'élimination médicamenteuse de la ginophobie est inefficace et à court terme. Il utilise des médicaments tranquillisants et des antidépresseurs.

Vous connaissez déjà le nom de la peur des femmes et connaissez également les méthodes de traitement possibles. Il convient de noter que la ginophobie est attribuée à des maladies psychologiques. Tous les individus ne comparent pas leurs phobies avec des phobies. Souvent, les gens tardent à contacter un spécialiste, ce qui entraîne un traitement difficile et de longue durée. Cependant, après plusieurs étapes, même après la forme la plus grave de gynophobie, il devient beaucoup plus facile pour les hommes de nouer des relations avec les filles.

Le psychothérapeute aidera à construire correctement toutes les étapes du traitement, avec le plus grand effet possible. A un stade précoce, la peur d'approcher les femmes est traitée assez facilement et de manière productive.

Recommandations

Pour ne pas avoir peur des femmes et avoir du succès avec elles, les représentants du sexe fort devraient adhérer à plusieurs règles utiles:

  1. Servez la main de la fille lorsque vous quittez le véhicule. C'est une éthique élémentaire.
  2. Vous ne devriez pas «pimenter» le vocabulaire dans la communication avec des mots et des expressions vulgaires.
  3. Les "signes d'attention", comme les sifflements et les "sifflements", ne sont pas non plus le meilleur moyen d'attirer l'attention des femmes.
  4. Donnez des fleurs aux femmes, et pas seulement à toutes les dates connues.
  5. Développez-vous intellectuellement, ne perdez pas de forme physique.
  6. Prenez soin de vous, soyez prudent et tactique.

Le respect de ces recommandations vous permettra de vous passer de phrases et de pensées craignant les femmes. Si les manifestations de peur et de panique viennent de l'enfance, consultez un psychiatre ou un autre spécialiste dans ce domaine. Cela aidera à ramener le ginophobe dans la société, à le débarrasser de ses idées obsessionnelles, à ressentir la joie d'une vie bien remplie. Pas si important que la peur de la fille. L'essentiel est de comprendre vos peurs à temps, de résoudre le problème une fois pour toutes en utilisant les services de spécialistes. Sinon, une personne entre dans un processus de récupération imaginaire: drogue, jeu, alcoolisme, dépression. Pas besoin de laisser le processus suivre son cours, et dans un court laps de temps pour avoir une vie bien remplie.

La Ginophobia est née au niveau subconscient. Ce n'est pas une grippe ou un virus. La maladie provient souvent de petites années, survient après une tragédie ou un chagrin enduré. Les symptômes de la maladie apparaissent entre 18 et 50 ans. Le traitement de la maladie n'est pas associé à des difficultés particulières. Tout dépend du degré de qualification du psychologue et du désir de l'individu.

Gynophobie - peur des femmes

Ginophobia c'est quoi? Quelles sont les causes de la gynophobie? Symptômes de la gynophobie. Façons de traiter la gynophobie.

La gynophobie est la peur ou la haine (ou les deux) qui se produisent chez les hommes envers les femmes. En règle générale, ce sont les hommes qui souffrent de cette phobie. Aussi connu sous le nom de Hypephobia ou Feminophobia.

Ces personnes ont peur des femmes ou ont peur de coucher avec elles. Elles peuvent avoir souffert de haine ou de mauvaise volonté de la part de leurs propres sœurs, mères ou, en général, de toutes les femmes autour. Certains ginophobes ont tendance à retarder le mariage sur la base de cette peur.

Il existe également une phobie similaire, la calignophobie (vénustaphobie) - la peur des belles femmes.

Causes de la gynophobie

Les psychiatres pensent que les hommes qui ont des conflits non résolus avec leur mère ont peur des femmes.

Le rejet ou la punition physique d'une mère stricte dans son enfance peut conduire au développement de la gynophobie. Une telle phobie disparaît souvent d'elle-même, mais peut persister à l'âge adulte. Ces personnes ont tendance à traiter les femmes comme une menace physique ou émotionnelle.

Souvent, un enfant souffre de telles peurs, qui, à la veille de la puberté, ont été agressées sexuellement par une femme. Un tel événement survenu dans l’enfance fait qu’un homme éprouve une haine de toutes les femmes toute sa vie.

Dans certains cas, une telle phobie peut survenir plus tard. Peut-être qu'un adulte était déprimé par une femme ou gravement offensé par un membre du sexe faible. Cela peut entraîner des pensées accablantes, un sentiment d'humiliation et de rejet, ce qui conduit un homme à se méfier de toutes les femmes.

Histoires sur les femmes amazoniennes, sur les sorcières et leur chasse, etc. peut également causer le développement de la gynophobie.

Symptômes de la gynophobie

Traitement de la gynophobie

Il est important de trouver la cause fondamentale de la peur des femmes afin de garder ces sentiments sous contrôle. C'est la clé pour vaincre la ginophobie.

Comment surmonter la peur des femmes?

La peur des femmes est propre aux hommes, dont l’enfance peut difficilement être qualifiée de sans nuages. Une phobie est souvent causée par un certain nombre de facteurs psycho-traumatiques qu'un enfant a dû affronter. La situation négative est fixée dans le subconscient du garçon et reste au niveau de l'inconscient pour la vie, remontant à la surface en présence d'un déclencheur, qui est servi par toute interaction avec des femmes du sexe opposé.

Corriger la situation problématique peut une assistance psychologique compétente.

Quelle est la peur des femmes?

Au début, la maladie s'appelait gynékophobie, mais le terme a changé avec le temps. La Ginophobia est la peur des femmes, qui s'accompagne de troubles anxieux-phobiques, rendant difficile pour un homme la vie personnelle et le condamnant à la solitude.

Les principales causes de la peur

Le principal facteur déclenchant de cette maladie psychologique est le contact inefficace de l'enfant avec sa mère dans la petite enfance. La raison peut être le comportement agressif de la sœur aînée, la manifestation d'aversion, ainsi que les châtiments corporels.

Si la mère était trop stricte, si elle réprimandait souvent l’enfant pour une raison sans le humilier et en ayant l’habitude de se moquer des autres, il existe des informations dans le subconscient de l’homme selon lesquelles il vaut mieux rester à l’écart des femmes.

Provoquer une phobie peut aussi échouer lors de la première relation avec des filles dans l’enfance. Un psychotraumatisme survient si le garçon est trop vulnérable et prend tout à coeur.

Symptômes de peur des filles

La peur des femmes peut se manifester sous forme d’anxiété à la seule idée de rencontrer un membre du sexe opposé. Les hommes ne se sentent pas en sécurité, même lorsqu'ils parlent aux filles, et lorsqu'elles tentent de s'approcher, la peur est forte, accompagnée de transpiration excessive, de vertiges et de tremblements des membres.

La vie d’une personne est encore compliquée par une augmentation des symptômes psychosomatiques à mesure que la maladie progresse.

Peut-être l'apparition d'attaques de panique lorsque vous essayez d'entrer en contact sexuel avec une femme que vous aimez. Dans ce cas, l'homme augmente la pression artérielle, il y a une tachycardie et une peur déraisonnable. Les personnes atteintes d'une maladie similaire sont souvent tourmentées par des cauchemars, l'impuissance peut se développer. Ainsi, l'inconscient bloque tout contact sexuel possible afin de protéger une personne d'une autre attaque de panique.

Types de peurs de communication avec les filles

Les types de phobies suivants sont distingués:

  1. Engourdissement Un homme a peur de bouger et perd l'occasion de parler à la vue d'une femme.
  2. Panique Se produit plus souvent pendant les fréquentations ou avant le contact sexuel. Une personne a une peur terrible, pourquoi même perdre conscience.
  3. Démonstratif Dans ce cas, le patient masque de toutes les manières sa phobie en la remplaçant par un comportement inapproprié. Un homme peut faire preuve d'indifférence ou même de colère.
  4. Cyclicité. Une personne tente de surmonter sa peur, mais dans des situations similaires, elle est confrontée à la panique et à l’anxiété qui l’empêchent de faire un pas en avant.
  5. Hermitage Cette variété se caractérise par le fait que le patient s’abstient de la société et essaie de ne pas entrer en contact inutilement.

Comment surmonter la peur de sortir avec des filles

Le traitement de l'hypnophobie implique complexe. Pour vous débarrasser de l'état d'obsession, vous devez identifier la cause. La thérapie comprend:

  1. Recevoir des médicaments anti-anxiété et antidépresseurs qui, au début, aident à sortir une personne de la stupeur.
  2. Analyse du problème. Vous permet d'identifier un scénario critique dès votre enfance et de le résoudre. Cela peut être fait indépendamment ou avec l'aide d'un spécialiste. Dans le premier cas, vous devez regarder la situation de l'enfance avec un regard d'adulte.
  3. Liberté des insultes. Pour faire face à une phobie, il est important de nouer des relations avec un parent. Il est nécessaire de pardonner le comportement non écologique de la mère et de l'accepter telle qu'elle est.
  4. Augmenter l'estime de soi. Après avoir compris les causes, les experts orientent toutes les forces pour renforcer la position d’un homme. À cette fin, des psychotechnologies spéciales sont appliquées, permettant de remplacer les idées négatives par des idées positives.

Les méthodes de traitement de la névrose et des phobies sont complétées par des classes de groupe. À la maison, vous pouvez résoudre le problème de la manière suivante:

  1. Prenez une feuille de papier vierge et écrivez toutes les idées négatives sur vous-même et les femmes. De tels jugements incorrects sont souvent portés par le père, la mère et les proches parents.
  2. Sur l’autre feuille, écrivez les jugements opposés, c’est-à-dire positifs.
  3. Tous les matins, immédiatement après le réveil, alors que l'esprit est toujours en contact avec l'esprit subconscient, il est important de formuler les croyances écologiques résultantes.

Éliminer la phobie peut être pré-répétition, ce qui peut être fait mentalement. Pour ce faire, vous devez soumettre une situation problématique et réfléchir à un comportement plus correct. Il est important de vous imaginer et de vous habituer au rôle d'un homme à part entière, puis de répéter le scénario - en réalité.

Gynophobie - peur des femmes

La gynophobie ou gynécophobie est la peur des femmes, qui est l'une des phobies les plus courantes dans le monde. La peur est stable et destructive à la fois pour le ginophobe et pour la société. Ce trouble mental est le plus souvent observé chez les hommes.

Causes de la gynophobie

La cause principale des phobies sont des traumatismes psychologiques profondément cachés que le patient lui-même refuse d’être conscients. Dans ce cas, l'hypnose est la meilleure option pour éliminer la peur. La méthode de l'hypnose a pour but de permettre au patient de se comprendre, de comprendre et d'accepter ses propres problèmes, afin de s'affranchir des peurs et des angoisses. Les experts dénoncent souvent le déni complet du problème par un homme, il est absolument certain que tout va bien et il est en bonne santé, mais en réalité, ce n'est pas le cas.

En plus des causes de la gynophobie, on peut citer la sévérité excessive de la mère, l’éducation accablante et difficile du sexe féminin. Cette raison est caractérisée par le manque d'autorité de l'homme, le manque de volonté du père, sa non-participation à l'éducation et à la punition de l'enfant. Si la femme de la famille est la principale, enseigne le père à son fils, prend en charge tous les problèmes et leurs solutions, fait beaucoup de scandales et parle à haute voix, alors ce comportement laisse une empreinte sur la psyché de l'enfant. Dans l’esprit subconscient, reste l’image d’une mère despotique qui poursuivra un homme tout au long de sa vie, sinon pour suivre son traitement.

Le développement de la gynophobie contribue à une attitude sexuelle controversée. Cela signifie qu'un homme est intéressé et attiré par une femme, mais l'expérience malheureuse de relations ou de souvenirs d'une certaine situation l'arrête avant d'entamer une conversation. La phobie particulièrement prononcée se manifeste chez les femmes enceintes. Dans ce cas, l'homme considère le sexe comme quelque chose d'anormal et de nuisible. Dans la plupart des cas, la peur est associée au manque habituel de compréhension de la physiologie féminine. Le malentendu et le déni du problème se transforment en dégoût, colère, dégoût et misogynie, ce qui ne lui permet pas de mener une vie normale.

Manifestations de la gynophobie

Au début, les manifestations de la gynophobie peuvent être sélectives et insignifiantes. La peur des filles chez les garçons se manifeste par une grande excitation et parfois par des attaques de panique quand ils essaient de se rencontrer. Un ginophobe évitera diligemment les entreprises où il y a des femmes et même une fille en particulier qui l'aime bien. Afin de repousser une femme, un homme peut communiquer brutalement, en essayant de mettre fin à la conversation dès que possible. Et aussi la panique survient à une pensée sur les relations intimes avec la femme.

Peu à peu, la peur des femmes devient douloureuse pour les hommes. Parfois, la ginophobie est considérée comme l'une des manifestations de l'anachorisme - l'hermitisme. Pourtant, l'anachorisme existe dans la société, mais seulement pour des raisons raisonnables, auxquelles la peur ne s'applique pas. En s'éloignant du monde extérieur, le désir de se trouver dans des endroits déserts ne simplifiera pas la situation et peut entraîner des dépressions à long terme pouvant provoquer une personne à prendre des mesures téméraires.

Les attaques de panique déclenchent de nombreuses réactions somatiques:

  • palpitations cardiaques;
  • essoufflement;
  • transpiration excessive;
  • des nausées;
  • l'envie de vomir;
  • éjaculation ou miction involontaire;
  • perte de conscience

La gravité des manifestations dépend du stade de négligence de la ginophobie. La peur des belles femmes provoque souvent le développement de la dépression, des dépressions nerveuses, de la toxicomanie et de l'alcoolisme. Le travestisme ou l'homosexualité peut être un autre extrême grave. Un homme peut avoir peur du contact sexuel. A cause de la peur de l'échec ou de l'infériorité, l'intimité s'arrête longtemps et le représentant du sexe fort s'échappe tout simplement. Ce type de trouble peut déclencher le développement de l'impuissance.

La peur des jolies filles peut conduire à des actions agressives de la part d'un homme, surtout s'il existe d'autres troubles profonds de la personnalité que la ginophobie. Une étude psychiatrique a montré que, selon tous les signes, environ 50% des maniaques souffraient de gynophobie. Il a été constaté que, malgré tous les meurtres commis, les maniaques ne cessaient de ressentir la peur des femmes.

Décrivant le ginofoba, les experts l'ont présenté comme étant calme, rougissant ou plus pâle à la vue d'une femme. Le plus souvent, ces hommes sont très intelligents, développés intellectuellement, évitant les situations conflictuelles et incapables de défendre leur point de vue. La plupart de ces personnes n'ont pas de famille ou de relations, vivent seules ou avec leur mère.

Dans une société, les ginofoby apparaissent comme des hommes minces, timides et taciturnes qui ne peuvent même pas se protéger. De tels hommes ne sont pas populaires auprès des femmes et souvent, les femmes elles-mêmes exacerbent la situation. Les peurs masculines d'une femme se développent à cause de ridicule ou de plaisanteries sur un homme, souvent en ce qui concerne les relations sexuelles.

Traitement Ginophobia

Une personne souffrant de ginophobie nécessite des séances de psychothérapie obligatoires. La peur des femmes empêche un homme de mener une vie professionnelle, personnelle et sociale normale. À ce jour, cette phobie fait l’objet d’une enquête approfondie. De nombreuses techniques et techniques de thérapie ont été développées. Les méthodes suivantes sont utilisées pour le traitement:

  • L'hypnose. Le traitement par Ginophobia peut être effectué avec succès en utilisant la méthode de l'hypnose. La base est de maintenir le patient en transe, son attention est dirigée vers l'intérieur et des cas négatifs apparaissent dans la mémoire. Le cerveau sous hypnose protège la psyché avec plus de soin que dans l'état de veille. Le processus d'immersion active les émotions et les souvenirs du passé.
  • Thérapie de groupe. Cette méthode de traitement est capable de résoudre les problèmes internes en éliminant le stress émotionnel. L'association psychologique de personnes souffrant également de gynophobie permet de se rendre compte que non seulement elles ont un problème similaire. Avec un soutien, le risque de dépression est considérablement réduit et le potentiel de traitement d'une phobie est accru.
  • La thérapie cognitivo-comportementale et la programmation neurolinguistique offrent la possibilité de créer le stéréotype comportemental approprié et d'améliorer les compétences de communication avec le sexe féminin.
  • Traitement médicamenteux. Un traitement contre la gynophobie est nécessaire en cas d’aggravation du problème. Pour améliorer l'état utilisé des tranquillisants et des antidépresseurs. Le but du médicament, le déroulement du traitement et la posologie sont effectués uniquement par le médecin traitant. Indépendamment acheter et prendre des médicaments est interdite. Pas besoin de compter sur les conseils de tiers. Un médicament ou un surdosage mal choisi peut entraîner des complications graves, voire mortelles.

Conclusion

La peur des femmes doit être traitée en choisissant une méthode adaptée à chaque cas. Le psychothérapeute aidera à découvrir la cause principale du trouble et ses origines.

Avec un manque ou l'absence de traitement de la gynophobie, la personne ne sera pas meilleure. Son état se détériorera considérablement. Le comportement deviendra agressif avec le temps, les actions sont inadéquates, il y aura un détachement prononcé du monde extérieur, etc. Par conséquent, dès les premiers soupçons, il est nécessaire de contacter un psychothérapeute ou un psychologue. En raison du déni du problème ou de la timidité, très souvent, les hommes se réfèrent catégoriquement à la visite et à la consultation d'un médecin.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie