Oligophrénie - retard mental, qui a trois degrés de gravité. En plus de la moronité et de l'idiotie, il y a l'imbécillité, qui est le degré de gravité moyen de l'oligophrénie. Le diagnostic d'imbécillité implique un enregistrement, car un enfant souffrant de retard mental est handicapé. Les personnes ayant des problèmes similaires ont besoin d'une surveillance et de soins constants. Dans cet article, nous proposons d’examiner la question de l’imbécillité en psychologie.

L'imbécilité est un retard mental (oligophrénie) de gravité modérée.

Nature de la pathologie

Les violations des fonctions supérieures de l'activité cérébrale entraînent des pathologies dans le développement de la personne humaine. Un trait distinctif de cette maladie congénitale est l’image de «l’éternel enfant». En règle générale, les imbéciles ne maîtrisent que les compétences de vie primitives. Beaucoup d'enfants atteints de cette maladie entrent facilement en contact avec d'autres personnes et réagissent différemment.

Les problèmes liés à la pathologie de l'activité cérébrale empêchent de maîtriser les sciences complexes. Ce trait est parfaitement tracé par l'exemple des mathématiques. Une personne souffrant de cette maladie ne peut empiler que des objets présentant certaines spécificités. Ajouter ou soustraire des nombres premiers dans l'esprit est une tâche ardue pour les enfants imbéciles. De plus, les enfants atteints de maladies cérébrales congénitales ont des problèmes d'alphabétisation. Même à l'âge adulte, la plupart des gens ne lisent que des syllabes. La capacité d’exprimer vos pensées par écrit se limite généralement à des phrases monosyllabiques.

La plupart des patients ont du mal à développer leurs compétences sociales. Beaucoup d'imbéciles ne peuvent ni s'habiller ni manger. Pour apprendre à un enfant à effectuer diverses actions, celles-ci doivent être répétées longtemps.

Le diagnostic d '"imbécile" laisse une empreinte particulière sur l'apparence d'une personne. Selon les statistiques, chez la plupart des patients, une violation des proportions de la taille de la tête est enregistrée. Il peut à la fois largement dépasser et diminuer la norme. Les signes externes d’imbéciles comprennent des os déformés du visage, un aspect «pétrifié», des lobes d’oreille adhérents à la tête et une supraclusion. Les lésions neurologiques focales entraînent des problèmes liés à la motricité fine. La plupart des personnes imbéciles ont des problèmes avec le travail du système musculo-squelettique, qui se traduit par une mauvaise coordination des mouvements. Pour évaluer l’ampleur du problème, imaginez que vous ne pouvez pas faire face à une action aussi familière que celle consistant à nouer des lacets.

Imbecile se caractérise par un défaut de développement mental congénital ou acquis pendant la petite enfance, qui n'augmente pas au cours de la vie (mais peut être partiellement corrigé)

En termes simples, cette maladie est caractérisée par le «gel» à l'âge de sept ans. Les parents des personnes ayant le problème considéré sont perçus par ces derniers comme un objet d'amour inépuisable. Propre famille, imbéciles ne plantent que dans des cas isolés. En règle générale, leur cercle social est limité aux seuls parents proches et aux membres des groupes de réadaptation.

Le vocabulaire des personnes imbriquées se limite à quelques centaines de mots simples qui sont utilisés exclusivement lorsque cela est nécessaire. Dans le discours, seules des phrases d'une syllabe sont utilisées, composées de plusieurs phrases. Le développement de la pensée s'arrête à un niveau primitif, ce qui se traduit par des manifestations émotionnelles. La plupart des personnes atteintes de cette pathologie ont une absence complète de facteur volontaire. En cas de modification des conditions de vie habituelles, le patient peut ressentir une forte peur. Le manque d’initiative, la passivité et un degré élevé de suggestibilité contribuent à la forte influence des opinions des autres sur le modèle comportemental. Sur la base de ce qui précède, on peut en conclure que, tout au long de la vie du patient, il doit être constamment surveillé et contrôlé par ses proches.

L'esprit du patient a un cadre rigide et ne dépasse presque jamais le cadre de satisfaction des instincts simples. Les médecins disent que beaucoup de patients manquent de sensation de satiété, ce qui les pousse à manger deux portions.

Une personne ayant ce problème devrait constamment apprendre les règles élémentaires de comportement.

En l'absence de contrôle parental et médical, les imbéciles peuvent devenir un danger pour eux-mêmes et pour leur entourage. Chaque propriétaire de ce diagnostic rencontre des difficultés associées à la désinhibition sexuelle, qui se manifestent par un manque de maîtrise de soi du désir sexuel. Les violations dans ce domaine peuvent entraîner un comportement asocial, le harcèlement des femmes et des infractions sexuellement abusives.

Types de maladies et leurs causes

Imbecileism, c'est quoi? En analysant cette question, il faut dire que la maladie en question est divisée en quatre types, qui diffèrent par les raisons qui ont provoqué le développement de la pathologie. Le type de maladie héréditaire est associé à la présence de gènes défectueux obtenus des parents. Le type de pathologie intra-utérine se développe dans le contexte de lésions bactériennes ou virales du fœtus, au cours du développement intra-utérin. Il existe également une forme particulière de retard mental, provoquée par des anomalies du travail du cerveau ou du système endocrinien.

Outre les signes extérieurs de sous-développement de l'intellect, il existe un discours primitif, des capacités d'apprentissage peu développées.

En outre, il existe une sorte d'imbécile, qui est provoqué par une asphyxie, une hypoxie cérébrale ou des blessures à la naissance. Cette forme de pathologie peut survenir lors du transfert de lésions cérébrales traumatiques ou de maladies infectieuses graves chez le nourrisson.
Selon les experts, de nombreux facteurs provoquent des perturbations du développement mental. Ces facteurs entrent dans trois catégories:

  1. La première catégorie comprend les facteurs internes, dont la liste comprend la mauvaise hérédité, les troubles génétiques et les anomalies chromosomiques.
  2. La deuxième catégorie concerne les facteurs externes, parmi lesquels la présence de maladies infectieuses aiguës pendant la gestation ou l'utilisation à long terme de stupéfiants par les parents de l'enfant devraient être soulignées. La même catégorie de facteurs inclut les lésions cranio-cérébrales reçues au moment de la naissance.
  3. La troisième catégorie est une combinaison de l'influence de facteurs externes et internes, qui augmentent considérablement le risque de développer une imbécillité.

Gravité de la pathologie

L'oligophrénie est divisée en trois formes de gravité, chacune étant déterminée par le degré de retard mental. L'imbécile, qui est un degré modéré d'oligophrénie, comporte également plusieurs divisions. Cette pathologie est divisée en formes modérée et sévère. Regardons chacun d'eux plus en détail.

L’imbécillité modérée est un état dans lequel le coefficient de développement intellectuel varie de trente-quatre à quarante-huit points. Dans cet état, les capacités intellectuelles associées à certaines situations sont limitées. Les personnes atteintes de cette forme de maladie manquent de pensée analytique et associative.

La rareté du vocabulaire et la mauvaise construction des phrases obligent la patiente à appliquer ses compétences orales uniquement en cas de besoin urgent. L'intensité de la perception émotionnelle est extrêmement faible. La grande majorité des patients ont des troubles neurologiques et psychomoteurs. Les lésions organiques des régions du cerveau provoquent le développement de crises d'épilepsie et de symptômes de l'autisme.

Avec un imbécile prononcé, les indicateurs du coefficient de développement intellectuel varient de vingt à trente-quatre points. Il convient de noter que dans cette forme de la maladie, les symptômes neurologiques sont prononcés. De nombreux patients présentent une paralysie et une altération significative des fonctions psychomotrices. Le degré de développement personnel et intellectuel peut être comparé à un enfant de cinq ans. La même chose peut être dite sur le vocabulaire. Les personnes atteintes de cette forme de pathologie ont besoin d'une surveillance constante et d'une assistance pour se soigner elles-mêmes.

Le diagnostic est établi sur la base du tableau clinique, évaluation du développement intellectuel et psychomoteur.

Méthodes de diagnostic et de test

Afin de comprendre qui un tel imbécile, doit être familiarisé avec les méthodes de diagnostic de cette pathologie. Selon les experts, des atteintes au développement du cerveau peuvent être diagnostiquées à certaines étapes de la grossesse. La technique de dépistage permet de déterminer la pathologie au cours des premiers mois. Le diagnostic du niveau de développement intellectuel est réalisé à l'aide de divers tests et de l'échelle Wexler. Selon les normes établies, le coefficient de développement intellectuel de cette maladie varie de vingt à soixante points, compte tenu de la gravité de la maladie.

Si, à la suite de la recherche, le patient gagne moins de cinquante-cinq balles, un imbécile pourrait lui être diagnostiqué. Des tests similaires réalisés par un psychoneurologue aident à évaluer le potentiel intellectuel. Lors de l’examen diagnostique, le médecin s’entretient avec le patient afin de déterminer le niveau de développement de l’appareil de parole, la largeur du cercle d’intérêt et l’adaptation sociale. Les causes de la maladie peuvent être déterminées à l'aide de procédures telles que la tomographie par résonance magnétique et la tomodensitométrie. L'électroencéphalogramme peut être utilisé comme méthode de diagnostic supplémentaire. En cas de suspicion d'anomalies vasculaires, une technique d'angiographie est utilisée.

Les photos d'imbéciles, données dans l'article, vous permettent de vous familiariser visuellement avec des anomalies dans le développement du corps humain. Il convient de noter que l’imbécillité présente de nombreuses similitudes avec d’autres maladies mentales. La pathologie à l'étude présente les mêmes manifestations cliniques que des maladies telles que la démence, la schizophrénie juvénile et l'épilepsie.

Méthodes de traitement et de correction psychothérapeutique

Comme beaucoup de maladies psychiatriques congénitales, l’imbécillité n’est pas traitable. Dans ce cas, le traitement ne permet d’éliminer que les symptômes prononcés de cette maladie. Toutes les méthodes utilisées sont divisées en traitement symptomatique et traitement spécifique.

Les changements mentaux dans l'imbécillité sont plus prononcés et l'apprentissage est moins prononcé que dans la débilité

Les patients présentant des anomalies enzymatiques et des pathologies associées au métabolisme nécessitent l'utilisation d'agents spécifiques. La lévothyroxine est utilisée dans le cas de l'hypothyroïdie, caractérisée par un déficit hormonal aigu. La stratégie de traitement est considérée individuellement par un spécialiste. Dans la toxoplasmose, des médicaments antibactériens puissants sont utilisés, parmi lesquels il convient de distinguer la chloridine et le diraprim. Les maladies infectieuses de la section du cerveau sont éliminées avec un mélange de sulfamides et d'antibiotiques. Parmi les médicaments de ce groupe, Bacterial et Sulfaton sont plus efficaces.

Avec la phénylcétonurie, les patients sont soumis à un régime alimentaire strict. Tous les aliments contenant des protéines doivent être exclus du régime alimentaire quotidien. Avec cette pathologie, il existe dans le corps du patient des violations de la production de l'enzyme, responsable de leur clivage. Ces problèmes sont étroitement liés à la violation de la fonctionnalité de la glande thyroïde. Afin de compenser le manque de nutriments, la «carnitine» est attribuée aux patients.

La thérapie symptomatique consiste à utiliser des agents pharmacologiques visant à stimuler l'activité cérébrale. Le plus souvent, des biostimulants et des médicaments psychotropes sont utilisés, dont l’action vise à accélérer le métabolisme ainsi que la stimulation de l’activité physique et intellectuelle. Le traitement complexe comprend l'utilisation de diurétiques, qui aident le corps à se débarrasser de l'excès de liquide. Pour réduire l'excitation du système nerveux et contrôler le comportement du patient, des antipsychotiques et des tranquillisants sont utilisés. Les anticonvulsivants peuvent être utilisés comme traitement supplémentaire.

En l'absence de contrôle médical de la part de parents ou de professionnels, un patient atteint d'imbéciles peut être dangereux pour les autres. Dans cette situation, une intervention médicale d'urgence est nécessaire car il existe un risque de conséquences catastrophiques pour la vie humaine.

Imbecile

Imbecile - développé in utero ou dans les premières années de la vie, manque de développement mental. Indique une oligophrénie modérée. Outre les signes extérieurs de sous-développement de l'intellect, il existe un langage primitif, des capacités d'apprentissage peu développées (QI - 25-50), des problèmes de mémoire, une augmentation des instincts inconscients (promiscuité sexuelle, tendance à trop manger). Pensée constante, cependant, assez primitive. La petitesse d'esprit, la suggestibilité et le désir d'imiter peuvent se manifester par un comportement asocial, en particulier dans un environnement inconnu. La formation aux éléments de libre-service est possible, tandis que les imbéciles ne peuvent pas vivre seuls. Le diagnostic est établi sur la base du tableau clinique, l'évaluation du développement intellectuel et psychomoteur. Le traitement comprend un traitement symptomatique (nootropes, neuroleptiques, sédatifs, etc.). Nécessite une surveillance médicale et des soins continus, associés à une éducation adéquate.

Imbecile

Imbécile - Démence (oligophrénie) de gravité modérée. Déviation externe notable du développement mental due à des processus pathologiques au cours de la période prénatale ou postnatale du développement de l'enfant. Les changements mentaux dans l'imbécillité sont plus prononcés et l'apprentissage est moins prononcé que dans la débilité. L'arrière-plan émotionnel est plus diversifié qu'avec l'idiotie. Imbecile est assez rare. La proportion de ces patients parmi la psyché sous-développée est d’environ 20%. La pathologie affecte 4 personnes sur 10 000. Une suggestibilité élevée et le désir d'imiter de mauvais exemples nécessitent une surveillance constante. Une fois dans des conditions défavorables, les patients sont perdus et peuvent se comporter socialement.

Causes d'imbécillité

Souvent, la maladie se forme pendant la période prénatale. Ceci est facilité par une prédisposition génétique, des anomalies génétiques et chromosomiques (syndrome de Down, syndrome de Angelman, etc.). L'imbécilité peut se développer après une maladie infectieuse (syphilis, rubéole, cytomégalovirus, toxoplasmose, etc.) ou un conflit rhésus entre la mère et l'enfant (incompatibilité sanguine immunologique) de la future mère.

En tant que facteur dommageable conduisant au développement du processus pathologique, il existe des produits chimiques (principalement des drogues et de l'alcool), ainsi qu'une augmentation des doses de divers types de radiations (rayons X fréquents d'une femme enceinte). L'imbécillité du bébé peut être due à un manque d'iode dans le corps d'une femme enceinte. C’est cet oligo-élément qui joue un rôle important dans la formation du système nerveux du fœtus. Une mauvaise alimentation, pauvre en vitamines, en macro et microéléments, augmente également le risque de développer la maladie.

À un âge précoce, un accouchement grave avec asphyxie et traumatisme du fœtus, une lésion cérébrale traumatique et des infections infantiles peuvent provoquer l’imprécision. L'imbécilité se développe avec un manque de communication avec les adultes. Habituellement, ce facteur, associé à la malnutrition (carence en iode identique), est observé dans les familles dysfonctionnelles. Dans le développement de l'imbécillité, non seulement les anomalies physiques du système nerveux jouent un rôle, mais aussi le manque de développement intellectuel après la naissance (le facteur social).

Symptômes d'imbécillité

Selon la gravité du sous-développement mental (degré de diminution du QI), l'imbécillité est modérée (les symptômes sont minimes, le QI est compris entre 35 et 50), prononcé (le QI est compris entre 25 et 34) et profond (l'apprentissage est presque impossible, le QI est compris entre 20 et 25).

Selon les traits de caractère de base, les patients peuvent être de bonne humeur, timides, agressifs et vicieux. La réponse comportementale à l'imbécillité est également double. Certains patients sont apathiques et indifférents. D'autres, au contraire, se distinguent par une grande mobilité. L'expression faciale n'est pas gênée par la réaction d'imitation (visage figé ou "marionnette"). Caractérisé par un clignement des yeux réduit. Chez la plupart des patients, la structure du crâne est plutôt grossière, souvent associée à des malformations (occlusion défectueuse, crâne hydrocéphalique ou microcéphalique, distance prononcée des oreilles du crâne).

Imbecile est accompagné d'une mauvaise coordination et d'une mauvaise motricité. Les mouvements de tels patients sont angulaires et raides, et la démarche est maladroite, souvent courbée. Les petites actions avec des mains qui exigent une précision sont impossibles. Les patients se concentrent principalement sur leurs propres besoins, faisant souvent preuve de voracité et de promiscuité sexuelle. L'apparence est négligée.

La pensée est plutôt primitive, la généralisation n'est pas disponible. Cependant, ces patients pensent constamment. L’imbécillité se caractérise par une vision extrêmement étroite, un manque d’attention et de volonté et un sous-développement de la mémoire. La pensée indépendante est absente, les patients pensent selon des modèles appris de l'extérieur. Ils comprennent bien la parole, mais leurs propres capacités se limitent à des phrases simples. Le vocabulaire est pauvre: seulement 200-300 mots. Dans ce cas, les patients peuvent admettre des inexactitudes dans la description de quelque chose. Bien que l'apprentissage soit difficile, dans l'atmosphère calme et familière de tels patients, on peut enseigner un récit élémentaire, en lisant avec des syllabes.

Par le principe de la répétition, les imbéciles apprennent les règles élémentaires du libre-service et des activités de travail simples (enroulement des fils, lavage de la vaisselle, nettoyage de la pièce, etc.), mais ne montrent pas leur propre initiative, elles sont facilement suggestibles.

L’imprévisibilité se limite à satisfaire ses propres besoins (sommeil, nutrition, etc.). Beaucoup de patients ont une bonne audition. Dans un environnement inconnu, ils sont confus, le comportement devient souvent asocial. Le fond émotionnel est plus développé qu'avec l'idiotie. Les Imbeciles sont très attachés aux personnes qui les soignent et les traitent bien. Les patients sont particulièrement chauds à la louange, la censure leur provoque une réaction négative. Ils ont une forte affection (amour) pour leurs parents, appelez-les par leur nom, mais ne les reconnaissent souvent pas et ne font pas peur aux personnes qu'ils connaissent.

Imbecile pose des problèmes d’adaptation dans la société. Certains patients se sentent déprimés par rapport à d’autres personnes. L'attrait pour le travail est également problématique, les imbéciles ne travaillent que selon les schémas appris, dont le changement entraîne leur confusion. Les patients actifs de nature agressive commettent souvent des actes dangereux pour eux-mêmes et pour la société. Il y a une tendance à s'échapper.

Diagnostic d'imbécillité

L'inéquité peut être définie en fonction du niveau de QI. Confirmer le diagnostic aide les antécédents détaillés (pendant la grossesse, maladies antérieures, conditions de vie, termes actualisés des premières manifestations de la pathologie). En utilisant des tests et des échelles spéciales (échelle de Wechsler - moins de 55 points), le neuropsychiatre évalue le niveau des capacités mentales. Une conversation révèle l'attachement d'une personne, ses résultats scolaires, son niveau de parole et son adaptation sociale.

L’imbécillité génétique du fœtus est déterminée par dépistage. Pour identifier la cause de la maladie, on peut utiliser des méthodes instrumentales d’examen: scanner du cerveau et IRM du cerveau. Une étude tomographique permet d’obtenir une image couche par couche du cerveau (avec des couches plus minces) et de déterminer la nature de ses dommages. La pathologie vasculaire est déterminée par angiographie cérébrale et rhéoencéphalographie (une méthode sûre pour étudier la résistance électrique des tissus). L'EEG (électroencéphalogramme), associé aux méthodes décrites ci-dessus, permet d'identifier les troubles fonctionnels de l'activité cérébrale, ainsi que de les conduire à une observation dynamique.

L'imbécilité doit être différenciée de la schizophrénie précoce, de certaines formes d'épilepsie congénitale et de la démence acquise, également accompagnée d'une diminution de l'intelligence. À cette fin, le neurologue traitant peut prescrire les consultations d'un épileptologue, d'un neurochirurgien, d'un psychiatre.

Traitement imbécile

Le traitement de l'imbécillité est purement symptomatique. Les neuroleptiques, les psychostimulants et les tranquillisants sont prescrits exclusivement sous la surveillance du médecin traitant. Pour améliorer la circulation sanguine et la nutrition du cerveau, des médicaments nootropes (piracétam, hydrolysat du cerveau de porc, etc.) sont utilisés. Selon les indications, ils procèdent à une déshydratation (sulfate de magnésium, furosémide, etc.) et prescrivent des anticonvulsivants.

Assurez-vous de consulter systématiquement un neuropsychiatre. Le médecin donnera des recommandations sur l'éducation du patient et évaluera la dynamique de la maladie. S'il y a des problèmes avec la colonne vertébrale ou des troubles de la parole, il est fait appel à des spécialistes restreints (vertébrologues, psychiatres, orthophonistes, orthophonistes).

Prévention et pronostic de l'imbécillité

La prédiction de l'imbécillité est directement liée au degré de démence et à la rapidité du traitement. La phase facile de la pathologie, révélée aux stades précoces, permet de minimiser le retard mental. Une formation adéquate et des soins adéquats renforceront les capacités d'adaptation du patient dans la société. Étant donné que ces patients sont incapables de mener une vie autonome, ils nécessitent un suivi médical régulier et des soins constants. Les enfants imbéciles doivent être formés à la maison, dans le cadre d’un programme spécial ou dans des écoles spéciales.

La prévention primaire de la maladie est la protection du fœtus et de la femme enceinte, la gestion de la grossesse avec une étude génétique précoce (dépistage). La prévention secondaire inclut la détection précoce de la pathologie pour la correction rapide du développement mental et l'organisation de mesures d'adaptation et de réadaptation.

Imbecile

Imbecile (du latin Imbecillus - faible, faible) - degré moyen d'oligophrénie, de démence, de sous-développement intellectuel, en raison du développement retardé du cerveau du fœtus ou de l'enfant au cours des premières années de la vie.

Lorsque les enfants imbéciles ont du retard dans leur développement physique, des déviations sont visibles de l’extérieur. Les imbéciles comprennent le discours des autres, ils peuvent prononcer eux-mêmes de courtes phrases. La parole est mauvaise et mauvaise, mais plus ou moins connectée. En pensant spécifiquement et primitivement, mais systématiquement, les distractions ne sont pas disponibles, le stock d'informations est extrêmement étroit, un sous-développement marqué de l'attention, de la mémoire et de la volonté. Les patients imbéciles parviennent à inculquer des compétences élémentaires en travail, à apprendre à lire, à écrire, à compter. Certains imbéciles sont capables d'effectuer des opérations élémentaires de comptage, en assimilant les compétences les plus simples en matière de main-d'œuvre et de libre-service. Les émotions des imbéciles sont plus différenciées que parmi les idiots, elles sont liées à leurs proches, elles répondent adéquatement aux louanges ou à la censure. Les imbéciles sont dépourvus d’initiative, inertes, suggestibles, facilement perdus lorsque la situation change, ils nécessitent une surveillance et des soins constants, et dans un environnement défavorable, le comportement peut être asocial.

Voir aussi

  • QI (QI)
  • La morbidité
  • Idiotie
  • Démence
  • Le crétinisme
  • Encéphalopathie alcoolique
  • Démence
  • Autisme

Liens

Les notes

Wikimedia Foundation. 2010

Voyez ce que "Imbecile" dans d'autres dictionnaires:

imbécile - a, M. imbécile. Imbecile. Il < Klyushnikov> une sorte d’imbécile est faite: cela parle de certains moments, ça gêne tout le monde, tout le monde le regarde comme si c’était fou. 14. 3. 1842. Belinsky V.P. Botkin. // B. PSS 12 82. C'est qui <Prussiens>...... Le dictionnaire historique des gallicismes de la langue russe

imbecile - imbec silt, and... dictionnaire de l'orthographe russe

imbécile - (lat. imbecillus) chokek mentalement ou physiquement faible, pauvre, tapoglavets... dictionnaire macédonien

IMBETSILNOST - Arriération mentale grave, caractérisée par l'incapacité mentale de l'individu à utiliser et à comprendre l'écriture et à prendre soin de lui-même. Contrairement à l'idiot, l'imbécile peut parler, mais ne sait toujours pas écrire. Pour son développement mental...... Dictionnaire philosophique

démence congénitale - (oligophrénie) retard mental, les principales gradations sont: imbécile, imbécile, idiot. Source: Medical Popular Encyclopedia... Termes médicaux

Embesil - Voir Imbezil, Imbecile... Un dictionnaire historique des gallicismes de la langue russe

retard mental - développement mental: le sous-développement partiel retardé des fonctions mentales du supérieur, qui, contrairement à l'oligophrénie, peut être temporaire et compensé par des actions correctives à l'âge des enfants ou des adolescents......

Idiotie - Idiotie ♦ Idiotie Déficit intellectuel extrême. Dans la psychopathologie traditionnelle, le mot "idiot" était utilisé pour désigner une personne souffrant de ce qu'on appelle aujourd'hui la forme sévère de moronisme (contrairement à l'imbécile, affecté par sa lumière...... Dictionnaire philosophique Sponville

Qui est imbécile - signes de la maladie et méthodes de traitement

Qui est imbécile, beaucoup ne le savent pas. Débit, imbécile et idiotie - trois stades de retard mental, retard mental. Le retard mental se manifeste dans l'enfance, le niveau d'intelligence correspondant à un certain âge n'est pas atteint. Dans la plupart des cas, cela est dû à des anomalies génétiques, autres causes de sous-développement:

  • accouchement prématuré;
  • traumatisme à la naissance;
  • intoxication fœtale;
  • dommages au système nerveux.

Que veut dire imbécile?

Les imbéciles sont des personnes souffrant d'une oligophrénie modérée. Leur âge mental varie en fonction de la gravité de la maladie:

Signes Imbecile

Ce à quoi ressemble un imbécile - des anomalies remarquables dans le développement physique sont courantes chez ces personnes:

  • déformation de la tête, du visage;
  • altération du développement des membres;
  • la parésie jusqu'à la paralysie;
  • hypogénitalisme.

Des signes d'imbécillité dans le comportement et le développement mental apparaissent dès la petite enfance. Ces enfants ont un lexique très limité, composé principalement de verbes et de noms; formez des phrases courtes, grammaticalement incorrectes. Les processus de pensée des imbéciles vont tout droit, l'imagination est absente, la quantité d'informations sur le monde environnant est très limitée.

Pour comprendre qui est cet imbécile, il ne faut pas oublier qu'ils peuvent être formés au niveau initial d'écriture, de comptage, de lecture et de libre-service élémentaire. Dans le comportement, les personnes imbéciles sont à la fois agressives et de bonne humeur. Par état émotionnel, les patients sont divisés en deux types:

  • torpide - lent, indifférent à la réalité environnante;
  • érectile - actif, mobile.

Qu'est-ce qui diffère de l'idiot imbécile?

En termes de gravité de la maladie, l’imbécillité est la phase la plus ancienne et la plus difficile. Ils diffèrent fondamentalement de plusieurs manières:

  1. Le crétin (pour le moment, ce terme n’est pas recommandé en médecine à cause de la coloration négative prononcée) est capable de bien maîtriser la spécialité du travail et de vivre de manière autonome, ayant parfois besoin de soutien. Au mieux, Imbecile peut étudier les débuts d'une activité la plus simple, guidée uniquement par le principe de l'imitation, ne peut pas vivre de manière indépendante.
  2. Le niveau et la gravité des anomalies physiques chez les personnes souffrant d’imbécile est nettement supérieur à celui des abrutis.
  3. Les émotions chez les abrutis se développent mieux et plus diversement que chez les imbéciles.
  4. Les intérêts des abrutis se concentraient sur la satisfaction de l'instinct alimentaire et sexuel et sur le soin de leur apparence. Imbecile ne peut que chercher à satisfaire ses besoins fondamentaux.

Les étapes de l'imbécillité

Une fois le diagnostic d'imbécillité posé, le niveau de QI du patient et le stade correspondant de la maladie sont déterminés.

  1. QI 35-49, l'âge mental de 6-9 ans correspond à un stade facile d'imbécillité. Les anomalies physiques sont présentes, mais dans les formes non sévères, il n'y a pas d'imagination et de pensée abstraite, le patient peut effectuer des activités simples de soins personnels.
  2. QI 20-34, âge mental 3-6 ans - caractéristiques du stade sévère. Les patients sont pratiquement incapables de s'occuper d'eux-mêmes en raison d'une motricité fine non développée, ont le vocabulaire d'un enfant de six ans mais ne mettent pas de mots en phrases. Les désordres physiques associés à l'imbécillité sont plus prononcés et plus graves.

Comment traiter l'imbécile?

Les méthodes de traitement des imbéciles découlent logiquement de la réponse à la question de savoir ce qui est imbécile. Le rétablissement complet du patient est inaccessible, tous les effets thérapeutiques visent à réduire la gravité des symptômes associés et la socialisation maximale possible. Traitement médicamenteux des imbéciles produits dans les domaines suivants:

  1. Neurométabolites - médicaments qui nourrissent le tissu cérébral.
  2. Les agents déshydratants sont des produits pharmaceutiques qui réduisent les crises. À cette fin, des régimes alimentaires sont utilisés: sans sel et sans eau.
  3. Tranquillisants pour la correction des écarts de comportement.
  4. Les remèdes réparateurs, y compris les teintures à base de plantes.
  5. Dans certains cas, les antidépresseurs sont indiqués.

Pour une personne souffrant d'une maladie telle que l'imbécillité, des soins appropriés sont très importants pour prévenir l'apparition de maladies infectieuses. Un traitement hospitalier est présenté trois fois par jour pendant l'année. De plus, les familles dans lesquelles Imbecil est élevé ont besoin d’un psychologue pour améliorer leur adaptation.

Combien de temps les imbéciles vivent-ils?

L'imbécillité de la maladie, comme d'autres types de retard mental, réduit considérablement la vie de la personne qui en souffre. Si nous écartons les cas de décès dus à l'incapacité du patient d'évaluer sobrement le niveau de danger et de prendre en compte les données médicales, nous disposerons d'une période moyenne de 30 à 40 ans.

Être toujours
dans l'ambiance

Imbeciles - qui sont-ils? Définition du concept. Causes, symptômes et diagnostic d'imbécillité

De masterweb

Le retard mental est une pathologie qui se développe chez un enfant avant la naissance ou dans les premières années après la naissance. Il existe plusieurs formes d'oligophrénie. La maladie peut être légère, modérée et grave. Les imbéciles sont des personnes chez lesquelles on a diagnostiqué un retard mental modéré. L'article traite des causes de cette pathologie, de ses signes, de son diagnostic et de ses méthodes de traitement.

Caractéristiques générales de la maladie

Parfois, les gens utilisent des concepts liés à la science médicale dans leur langage quotidien, mais ils ne comprennent pas tout à fait leur signification. Par exemple, le mot "imbécile" est souvent utilisé comme une insulte. Donc, ils disent à propos d'un individu qui se comporte de façon absurde, viole les normes généralement acceptées. Cependant, ce concept n’est pas tout à fait correct à utiliser pour les personnes qui n’ont pas de déviations dans leur développement mental. Que veut dire imbécile? Les experts en psychiatrie appellent donc des personnes peu intelligentes, pratiquement incapables d'apprendre.

Les personnes atteintes de cette pathologie ont une mémoire et une pensée peu développées, les instincts simples prédominent. En raison d'une perspective très limitée, ces personnes tombent souvent sous l'influence d'autres personnes. Le concept d '"imbécile", la signification du mot implique un diagnostic posé par un psychiatre sur la base d'une enquête.

Facteurs déclenchant la déviation

La formation de la pathologie commence dans l'utérus. Parfois, les personnes atteintes de cette maladie présentent des anomalies génétiques (syndrome de Down ou syndrome d'Angelman). Une déviation peut également se développer si une femme enceinte a été infectée par le virus de la rubéole, de la syphilis ou de l’herpès.

Les imbéciles sont souvent des enfants dont les mères sont sujettes à des addictions pernicieuses (abus de produits contenant de l’alcool, substances narcotiques).

Un autre facteur contribuant au développement de l’oligophrénie peut être une forte dose de rayonnement au cours de la période de gestation.

Le manque d'iode et de vitamines dans le régime alimentaire d'une femme affecte également négativement l'état du système nerveux du bébé.

La pathologie survient également après un accouchement grave, si l'enfant manque d'oxygène ou subit des dommages mécaniques.

Étant donné que les imbéciles sont généralement des personnes appartenant à des groupes défavorisés de la population, on peut affirmer que le manque d'activités de communication et de développement dès le plus jeune âge contribue au développement du retard.

Manifestations externes de la maladie

Les gens avec un écart similaire à reconnaître assez simple. Ils sont très différents des individus en bonne santé.

La pathologie se manifeste dans l'expression du visage, qui semble en cire. Les imbéciles sont des gens qui n'ont presque aucune expression faciale. Le clignotement des yeux est très rare. La plupart des patients avec un diagnostic similaire ont des défauts dans le crâne, des anomalies de la morsure. Les oreilles ont l'air trop bombées. Chez ces patients, il existe des troubles de la motilité et des troubles du mouvement. Ils sont courbés, maladroits. Lorsqu'ils parlent, ils agitent souvent la main, secouent la tête. Les imbéciles sont des gens avec une apparence désordonnée. Ils sont dominés par des besoins primitifs. Les patients atteints de cette pathologie se caractérisent par une augmentation du désir sexuel, ils mangent beaucoup.

Anomalies du développement de l'intelligence

Les troubles mentaux deviennent perceptibles à un âge précoce. Un tel enfant apprend trop tard pour s'asseoir, se lever et marcher. Son mouvement est marqué par la maladresse. À l'avenir, il y a un retard dans la maîtrise des compétences du libre-service. L'enfant n'est pas capable d'utiliser la vaisselle, s'habiller, se laver. Il maîtrise mal le discours. Ces patients sont parlés avec des phrases simples. Ils ne comptent que sur les doigts. Les symptômes caractéristiques des imbéciles sont une faible capacité à mémoriser des informations, l'incapacité de regrouper des objets présentant des signes similaires.

Ils sont incapables de reproduire le contenu du texte, de raconter un poème ou de répondre à la question de savoir ce que la pêche et la pomme ont en commun. Les patients, cependant, acquièrent des compétences de comptage simples, lues par syllabes. Par imitation, vous pouvez apprendre à ces patients à effectuer des actions simples.

Caractéristiques de la sphère émotionnelle

Ces personnes se caractérisent par une volonté non développée et une suggestibilité accrue. En conséquence, ils tombent souvent en compagnie de toxicomanes, commettent des actes illégaux et asociaux. En ce qui concerne le caractère, certains patients sont caractérisés par l'innocence et la gaieté, d'autres par l'agressivité et l'excitabilité, d'autres par la peur, la passivité et la timidité. Ces personnes sont très attachées à leurs proches, appelez-les par leur nom.

Ils réagissent violemment aux critiques et reçoivent des éloges avec une grande joie. Souvent incapable de reconnaître des amis ou des membres de la famille. En changeant la situation sont perdus et ressentent la peur. Ils peuvent être heureux de faire les tâches ménagères (nettoyage, lavage des assiettes), mais si vous ne contrôlez pas ces patients, ils sont rapidement distraits du travail. En raison du fait que les patients ne peuvent pas se servir eux-mêmes, ils ne vivent pas seuls.

Détection de pathologie

Pour les imbéciles, le diagnostic consiste à clarifier les aspects suivants:

  1. La future mère a-t-elle eu une infection pendant la gestation? A-t-elle pris de la drogue? Avez-vous bu des boissons alcoolisées? Y a-t-il eu une carence nutritionnelle?
  2. À quel âge votre bébé a-t-il montré des signes de rejet?
  3. À quelle fréquence l'enfant a-t-il des maladies infectieuses?
  4. Quel était son régime?

En outre, pour identifier la pathologie, différents types de tomographie (ordinateur, résonance magnétique) sont utilisés, l'évaluation des capacités mentales à l'aide d'interviews et de techniques spéciales.

Thérapie

La signification du mot "imbécile" implique des anomalies dans le développement du cerveau. Cette condition ne peut pas être complètement éliminée. Cependant, il existe des moyens de traiter ses symptômes. Les types de médicaments suivants sont recommandés comme traitements:

  1. Des médicaments qui améliorent l'activité cérébrale.
  2. Médicaments à effet sédatif, utilisés en cas de colère.
  3. Drogues du groupe des neuroleptiques.

Les enfants atteints de ce diagnostic doivent suivre une formation dans des établissements d'enseignement spécialisés ou à domicile pour des programmes spéciaux. Ils ont besoin de cours avec des orthophonistes pour améliorer leurs compétences en parole.

En outre, les enseignants doivent être attentifs au développement des compétences sociales et des processus mentaux.

Comment prévenir les violations chez un enfant?

L'état de santé du nourrisson dépend en grande partie de l'état de santé de la future mère pendant la gestation. Pour protéger le bébé du développement d'une telle déviation, vous devez suivre les recommandations suivantes pendant la grossesse:

  1. Venez régulièrement à la consultation chez le médecin.
  2. Éliminer les addictions néfastes (utilisation de produits contenant de l’alcool, de stupéfiants et de tabac).
  3. En temps opportun, convenez avec un spécialiste de la gestion de la grossesse.
  4. Chaque jour, marchez au grand air.
  5. Bon sommeil
  6. Buvez une quantité suffisante de légumes, fruits, herbes, refusez les aliments en conserve et les aliments épicés.
  7. Évitez d'utiliser une pince pendant le travail.

Imbeciles - quel genre de personnes?

Imbécile - Démence (oligophrénie) de gravité modérée. Déviation externe notable du développement mental due à des processus pathologiques au cours de la période prénatale ou postnatale du développement de l'enfant. Les changements mentaux dans l'imbécillité sont plus prononcés et l'apprentissage est moins prononcé que dans la débilité. L'arrière-plan émotionnel est plus diversifié qu'avec l'idiotie. Imbecile est assez rare. La proportion de ces patients parmi la psyché sous-développée est d’environ 20%. La pathologie affecte 4 personnes sur 10 000. Une suggestibilité élevée et le désir d'imiter de mauvais exemples nécessitent une surveillance constante. Une fois dans des conditions défavorables, les patients sont perdus et peuvent se comporter socialement.

Causes d'imbécillité

Souvent, la maladie se forme pendant la période prénatale. Ceci est facilité par une prédisposition génétique, des anomalies génétiques et chromosomiques (syndrome de Down, syndrome de Angelman, etc.). L'imbécilité peut se développer après une maladie infectieuse (syphilis, rubéole, cytomégalovirus, toxoplasmose, etc.) ou un conflit rhésus entre la mère et l'enfant (incompatibilité sanguine immunologique) de la future mère.

En tant que facteur dommageable conduisant au développement du processus pathologique, il existe des produits chimiques (principalement des drogues et de l'alcool), ainsi qu'une augmentation des doses de divers types de radiations (rayons X fréquents d'une femme enceinte). L'imbécillité du bébé peut être due à un manque d'iode dans le corps d'une femme enceinte. C’est cet oligo-élément qui joue un rôle important dans la formation du système nerveux du fœtus. Une mauvaise alimentation, pauvre en vitamines, en macro et microéléments, augmente également le risque de développer la maladie.

À un âge précoce, un accouchement grave avec asphyxie et traumatisme du fœtus, une lésion cérébrale traumatique et des infections infantiles peuvent provoquer l’imprécision. L'imbécilité se développe avec un manque de communication avec les adultes. Habituellement, ce facteur, associé à la malnutrition (carence en iode identique), est observé dans les familles dysfonctionnelles. Dans le développement de l'imbécillité, non seulement les anomalies physiques du système nerveux jouent un rôle, mais aussi le manque de développement intellectuel après la naissance (le facteur social).

Symptômes d'imbécillité

Selon la gravité du sous-développement mental (degré de diminution du QI), l'imbécillité est modérée (les symptômes sont minimes, le QI est compris entre 35 et 50), prononcé (le QI est compris entre 25 et 34) et profond (l'apprentissage est presque impossible, le QI est compris entre 20 et 25).

Selon les traits de caractère de base, les patients peuvent être de bonne humeur, timides, agressifs et vicieux. La réponse comportementale à l'imbécillité est également double. Certains patients sont apathiques et indifférents. D'autres, au contraire, se distinguent par une grande mobilité. L'expression faciale n'est pas gênée par la réaction d'imitation (visage figé ou "marionnette"). Caractérisé par un clignement des yeux réduit. Chez la plupart des patients, la structure du crâne est plutôt grossière, souvent associée à des malformations (occlusion défectueuse, crâne hydrocéphalique ou microcéphalique, distance prononcée des oreilles du crâne).

Imbecile est accompagné d'une mauvaise coordination et d'une mauvaise motricité. Les mouvements de tels patients sont angulaires et raides, et la démarche est maladroite, souvent courbée. Les petites actions avec des mains qui exigent une précision sont impossibles. Les patients se concentrent principalement sur leurs propres besoins, faisant souvent preuve de voracité et de promiscuité sexuelle. L'apparence est négligée.

La pensée est plutôt primitive, la généralisation n'est pas disponible. Cependant, ces patients pensent constamment. L’imbécillité se caractérise par une vision extrêmement étroite, un manque d’attention et de volonté et un sous-développement de la mémoire. La pensée indépendante est absente, les patients pensent selon des modèles appris de l'extérieur. Ils comprennent bien la parole, mais leurs propres capacités se limitent à des phrases simples. Le vocabulaire est pauvre: seulement 200-300 mots. Dans ce cas, les patients peuvent admettre des inexactitudes dans la description de quelque chose. Bien que l'apprentissage soit difficile, dans l'atmosphère calme et familière de tels patients, on peut enseigner un récit élémentaire, en lisant avec des syllabes.

Par le principe de la répétition, les imbéciles apprennent les règles élémentaires du libre-service et des activités de travail simples (enroulement des fils, lavage de la vaisselle, nettoyage de la pièce, etc.), mais ne montrent pas leur propre initiative, elles sont facilement suggestibles.

L’imprévisibilité se limite à satisfaire ses propres besoins (sommeil, nutrition, etc.). Beaucoup de patients ont une bonne audition. Dans un environnement inconnu, ils sont confus, le comportement devient souvent asocial. Le fond émotionnel est plus développé qu'avec l'idiotie. Les Imbeciles sont très attachés aux personnes qui les soignent et les traitent bien. Les patients sont particulièrement chauds à la louange, la censure leur provoque une réaction négative. Ils ont une forte affection (amour) pour leurs parents, appelez-les par leur nom, mais ne les reconnaissent souvent pas et ne font pas peur aux personnes qu'ils connaissent.

Imbecile pose des problèmes d’adaptation dans la société. Certains patients se sentent déprimés par rapport à d’autres personnes. L'attrait pour le travail est également problématique, les imbéciles ne travaillent que selon les schémas appris, dont le changement entraîne leur confusion. Les patients actifs de nature agressive commettent souvent des actes dangereux pour eux-mêmes et pour la société. Il y a une tendance à s'échapper.

Diagnostic d'imbécillité

L'inéquité peut être définie en fonction du niveau de QI. Confirmer le diagnostic aide les antécédents détaillés (pendant la grossesse, maladies antérieures, conditions de vie, termes actualisés des premières manifestations de la pathologie). En utilisant des tests et des échelles spéciales (échelle de Wechsler - moins de 55 points), le neuropsychiatre évalue le niveau des capacités mentales. Une conversation révèle l'attachement d'une personne, ses résultats scolaires, son niveau de parole et son adaptation sociale.

L’imbécillité génétique du fœtus est déterminée par dépistage. Pour identifier la cause de la maladie, on peut utiliser des méthodes instrumentales d’examen: scanner du cerveau et IRM du cerveau. Une étude tomographique permet d’obtenir une image couche par couche du cerveau (avec des couches plus minces) et de déterminer la nature de ses dommages. La pathologie vasculaire est déterminée par angiographie cérébrale et rhéoencéphalographie (une méthode sûre pour étudier la résistance électrique des tissus). L'EEG (électroencéphalogramme), associé aux méthodes décrites ci-dessus, permet d'identifier les troubles fonctionnels de l'activité cérébrale, ainsi que de les conduire à une observation dynamique.

L'imbécilité doit être différenciée de la schizophrénie précoce, de certaines formes d'épilepsie congénitale et de la démence acquise, également accompagnée d'une diminution de l'intelligence. À cette fin, le neurologue traitant peut prescrire les consultations d'un épileptologue, d'un neurochirurgien, d'un psychiatre.

Traitement imbécile

Le traitement de l'imbécillité est purement symptomatique. Les neuroleptiques, les psychostimulants et les tranquillisants sont prescrits exclusivement sous la surveillance du médecin traitant. Pour améliorer la circulation sanguine et la nutrition du cerveau, des médicaments nootropes (piracétam, hydrolysat du cerveau de porc, etc.) sont utilisés. Selon les indications, ils procèdent à une déshydratation (sulfate de magnésium, furosémide, etc.) et prescrivent des anticonvulsivants.

Assurez-vous de consulter systématiquement un neuropsychiatre. Le médecin donnera des recommandations sur l'éducation du patient et évaluera la dynamique de la maladie. S'il y a des problèmes avec la colonne vertébrale ou des troubles de la parole, il est fait appel à des spécialistes restreints (vertébrologues, psychiatres, orthophonistes, orthophonistes).

Caractéristiques générales de la maladie

Parfois, les gens utilisent des concepts liés à la science médicale dans leur langage quotidien, mais ils ne comprennent pas tout à fait leur signification. Par exemple, le mot «imbécile» est souvent utilisé comme une insulte. Donc, ils disent à propos d'un individu qui se comporte de façon absurde, viole les normes généralement acceptées. Cependant, ce concept n’est pas tout à fait correct à utiliser pour les personnes qui n’ont pas de déviations dans leur développement mental. Que veut dire imbécile? Les experts en psychiatrie appellent donc des personnes peu intelligentes, pratiquement incapables d'apprendre.

Les personnes atteintes de cette pathologie ont une mémoire et une pensée peu développées, les instincts simples prédominent. En raison d'une perspective très limitée, ces personnes tombent souvent sous l'influence d'autres personnes. Le concept d '"imbécile", le sens du mot implique l'existence d'un diagnostic posé par un psychiatre à partir d'une enquête.

Facteurs déclenchant la déviation

La formation de la pathologie commence dans l'utérus. Parfois, les personnes atteintes de cette maladie présentent des anomalies génétiques (syndrome de Down ou syndrome d'Angelman). Une déviation peut également se développer si une femme enceinte a été infectée par le virus de la rubéole, de la syphilis ou de l’herpès.

Les imbéciles sont souvent des enfants dont les mères sont sujettes à des addictions pernicieuses (abus de produits contenant de l’alcool, substances narcotiques).

Un autre facteur contribuant au développement de l’oligophrénie peut être une forte dose de rayonnement au cours de la période de gestation.

Le manque d'iode et de vitamines dans le régime alimentaire d'une femme affecte également négativement l'état du système nerveux du bébé.

La pathologie survient également après un accouchement grave, si l'enfant manque d'oxygène ou subit des dommages mécaniques.

Étant donné que les imbéciles sont généralement des personnes appartenant à des groupes défavorisés de la population, on peut affirmer que le manque d'activités de communication et de développement dès le plus jeune âge contribue au développement du retard.

Manifestations externes de la maladie

Les gens avec un écart similaire à reconnaître assez simple. Ils sont très différents des individus en bonne santé.

La pathologie se manifeste dans l'expression du visage, qui semble en cire. Les imbéciles sont des gens qui n'ont presque aucune expression faciale. Le clignotement des yeux est très rare. La plupart des patients avec un diagnostic similaire ont des défauts dans le crâne, des anomalies de la morsure. Les oreilles ont l'air trop bombées. Chez ces patients, il existe des troubles de la motilité et des troubles du mouvement. Ils sont courbés, maladroits. Lorsqu'ils parlent, ils agitent souvent la main, secouent la tête. Les imbéciles sont des gens avec une apparence désordonnée. Ils sont dominés par des besoins primitifs. Les patients atteints de cette pathologie se caractérisent par une augmentation du désir sexuel, ils mangent beaucoup.

Anomalies du développement de l'intelligence

Les troubles mentaux deviennent perceptibles à un âge précoce.

Ils sont incapables de reproduire le contenu du texte, de raconter un poème ou de répondre à la question de savoir ce que la pêche et la pomme ont en commun. Les patients, cependant, acquièrent des compétences de comptage simples, lues par syllabes. Par imitation, vous pouvez apprendre à ces patients à effectuer des actions simples.

Caractéristiques de la sphère émotionnelle

Ces personnes se caractérisent par une volonté non développée et une suggestibilité accrue. En conséquence, ils tombent souvent en compagnie de toxicomanes, commettent des actes illégaux et asociaux. En ce qui concerne le caractère, certains patients sont caractérisés par l'innocence et la gaieté, d'autres par l'agressivité et l'excitabilité, d'autres par la peur, la passivité et la timidité. Ces personnes sont très attachées à leurs proches, appelez-les par leur nom.

Ils réagissent violemment aux critiques et reçoivent des éloges avec une grande joie. Souvent incapable de reconnaître des amis ou des membres de la famille. En changeant la situation sont perdus et ressentent la peur. Ils peuvent être heureux de faire les tâches ménagères (nettoyage, lavage des assiettes), mais si vous ne contrôlez pas ces patients, ils sont rapidement distraits du travail. En raison du fait que les patients ne peuvent pas se servir eux-mêmes, ils ne vivent pas seuls.

Détection de pathologie

Pour les imbéciles, le diagnostic consiste à clarifier les aspects suivants:

  1. La future mère a-t-elle eu une infection pendant la gestation? A-t-elle pris de la drogue? Avez-vous bu des boissons alcoolisées? Y a-t-il eu une carence nutritionnelle?
  2. À quel âge votre bébé a-t-il montré des signes de rejet?
  3. À quelle fréquence l'enfant a-t-il des maladies infectieuses?
  4. Quel était son régime?

En outre, pour identifier la pathologie, différents types de tomographie (ordinateur, résonance magnétique) sont utilisés, l'évaluation des capacités mentales à l'aide d'interviews et de techniques spéciales.

Thérapie

La signification du mot "imbécile" implique des anomalies dans le développement du cerveau. Cette condition ne peut pas être complètement éliminée. Cependant, il existe des moyens de traiter ses symptômes. Les types de médicaments suivants sont recommandés comme traitements:

  1. Des médicaments qui améliorent l'activité cérébrale.
  2. Médicaments à effet sédatif, utilisés en cas de colère.
  3. Drogues du groupe des neuroleptiques.

Les enfants atteints de ce diagnostic doivent suivre une formation dans des établissements d'enseignement spécialisés ou à domicile pour des programmes spéciaux. Ils ont besoin de cours avec des orthophonistes pour améliorer leurs compétences en parole.

En outre, les enseignants doivent être attentifs au développement des compétences sociales et des processus mentaux.

Que veut dire imbécile?

Les imbéciles sont des personnes souffrant d'une oligophrénie modérée. Leur âge mental varie en fonction de la gravité de la maladie:

  • 6-9 ans - retard mental modéré;
  • 3-6 ans c'est difficile.

Signes Imbecile

Ce à quoi ressemble un imbécile - des anomalies remarquables dans le développement physique sont courantes chez ces personnes:

  • déformation de la tête, du visage;
  • altération du développement des membres;
  • la parésie jusqu'à la paralysie;
  • hypogénitalisme.

Des signes d'imbécillité dans le comportement et le développement mental apparaissent dès la petite enfance. Ces enfants ont un lexique très limité, composé principalement de verbes et de noms; formez des phrases courtes, grammaticalement incorrectes. Les processus de pensée des imbéciles vont tout droit, l'imagination est absente, la quantité d'informations sur le monde environnant est très limitée.

Pour comprendre qui est cet imbécile, il ne faut pas oublier qu'ils peuvent être formés au niveau initial d'écriture, de comptage, de lecture et de libre-service élémentaire. Dans le comportement, les personnes imbéciles sont à la fois agressives et de bonne humeur. Par état émotionnel, les patients sont divisés en deux types:

  • torpide - lent, indifférent à la réalité environnante;
  • érectile - actif, mobile.

Qu'est-ce qui diffère de l'idiot imbécile?

En termes de gravité de la maladie, l’imbécillité est la phase la plus ancienne et la plus difficile. Ils diffèrent fondamentalement de plusieurs manières:

  1. Le crétin (pour le moment, ce terme n’est pas recommandé en médecine à cause de la coloration négative prononcée) est capable de bien maîtriser la spécialité du travail et de vivre de manière autonome, ayant parfois besoin de soutien. Au mieux, Imbecile peut étudier les débuts d'une activité la plus simple, guidée uniquement par le principe de l'imitation, ne peut pas vivre de manière indépendante.
  2. Le niveau et la gravité des anomalies physiques chez les personnes souffrant d’imbécile est nettement supérieur à celui des abrutis.
  3. Les émotions chez les abrutis se développent mieux et plus diversement que chez les imbéciles.
  4. Les intérêts des abrutis se concentraient sur la satisfaction de l'instinct alimentaire et sexuel et sur le soin de leur apparence. Imbecile ne peut que chercher à satisfaire ses besoins fondamentaux.

Les étapes de l'imbécillité

Une fois le diagnostic d'imbécillité posé, le niveau de QI du patient et le stade correspondant de la maladie sont déterminés.

  1. QI 35-49, l'âge mental de 6-9 ans correspond à un stade facile d'imbécillité. Les anomalies physiques sont présentes, mais dans les formes non sévères, il n'y a pas d'imagination et de pensée abstraite, le patient peut effectuer des activités simples de soins personnels.
  2. QI 20-34, âge mental 3-6 ans - caractéristiques du stade sévère. Les patients sont pratiquement incapables de s'occuper d'eux-mêmes en raison d'une motricité fine non développée, ont le vocabulaire d'un enfant de six ans mais ne mettent pas de mots en phrases. Les désordres physiques associés à l'imbécillité sont plus prononcés et plus graves.

Comment traiter l'imbécile?

Les méthodes de traitement des imbéciles découlent logiquement de la réponse à la question de savoir ce qui est imbécile. Le rétablissement complet du patient est inaccessible, tous les effets thérapeutiques visent à réduire la gravité des symptômes associés et la socialisation maximale possible. Traitement médicamenteux des imbéciles produits dans les domaines suivants:

  1. Neurométabolites - médicaments qui nourrissent le tissu cérébral.
  2. Les agents déshydratants sont des produits pharmaceutiques qui réduisent les crises. À cette fin, des régimes alimentaires sont utilisés: sans sel et sans eau.
  3. Tranquillisants pour la correction des écarts de comportement.
  4. Les remèdes réparateurs, y compris les teintures à base de plantes.
  5. Dans certains cas, les antidépresseurs sont indiqués.

Pour une personne souffrant d'une maladie telle que l'imbécillité, des soins appropriés sont très importants pour prévenir l'apparition de maladies infectieuses. Un traitement hospitalier est présenté trois fois par jour pendant l'année. De plus, les familles dans lesquelles Imbecil est élevé ont besoin d’un psychologue pour améliorer leur adaptation.

Combien de temps les imbéciles vivent-ils?

L'imbécillité de la maladie, comme d'autres types de retard mental, réduit considérablement la vie de la personne qui en souffre. Si nous écartons les cas de décès dus à l'incapacité du patient d'évaluer sobrement le niveau de danger et de prendre en compte les données médicales, nous disposerons d'une période moyenne de 30 à 40 ans.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie