La psychothérapie orientée vers le corps est un moyen de se débarrasser des expériences spirituelles par le biais d'une interaction avec le corps. Tout ce que nous expérimentons se reflète sur notre corps. L'expérience négative et traumatique est fixée dans le corps sous forme de pinces et de contraintes.

Le physiothérapeute aide à prêter attention aux points de tension du corps et à travers eux à identifier les expériences qui les ont causés. Ayant compris la raison, il est déjà possible de travailler avec elle - d'apprendre à se libérer du passé et de son influence effrayante.

Ainsi, l'objectif de la thérapie physique est d'éliminer l'influence des expériences négatives vécues dans le passé sur le présent.

Le fondateur de la thérapie physique est Wilhelm Reich. Disciple de S. Freud, il s'est concentré sur l'étude des effets sur le corps. Ses travaux ont été poursuivis par de nombreux scientifiques de différents pays du monde. Aujourd'hui, la psychothérapie orientée corps a de nombreux domaines et continue d'évoluer.

Avantages de la méthode:

  • Le principal avantage de la psychothérapie centrée sur le corps est sa grande efficacité.
  • Ce type de thérapie vous permet d’interagir avec l’inconscient. Notre subconscient est à 90% non-verbal, c'est-à-dire non pas par la parole, mais par le corps. Les clips corporels sont le reflet d'expériences négatives, de conflits, qui n'ont pas reçu de sortie et qui ont été «fixés» dans le corps.
  • Le psychothérapeute corporel lit ces signaux, les aide à découvrir leurs causes, libère les émotions négatives de l'âme et, par conséquent, libère le corps de ses clips.
  • La psychothérapie corporelle peut prévenir le développement de maladies psychosomatiques, causées uniquement par des conflits internes et des expériences négatives non résolues.

Parfois, la tension, le manque de contact avec votre corps viennent dans la mesure où une personne perd la capacité de capturer ses vrais sentiments. Dans ce cas, les sentiments sont remplacés par la conscience - elle "incite" la personne dans laquelle on devrait éprouver de l'admiration, de l'intérêt, de la sympathie et dans laquelle - du rejet. Dans ce cas, les vrais sentiments d'une personne peuvent être complètement différents de ceux qui lui imposent une conscience. Une telle contradiction peut provoquer un grave conflit interne. Par conséquent, il est important de travailler avec votre corps et de réagir à ses signaux silencieux.

Dans mon travail, je fais toujours attention au corps, car il est impossible de surmonter des difficultés émotionnelles et psychologiques sans retirer le bloc corporel.

Toute difficulté a une empreinte dans le corps, créant une sorte de "coquille" corporelle et émotionnelle, ne vous permettant pas de vivre plus pleinement et de prendre conscience de vos émotions, de les déformer.

Dès la naissance, le corps se souvient de tout: les émotions, les situations, les souvenirs, de sorte que, grâce au corps, vous puissiez travailler avec toute expérience humaine.

L'étude de la tension musculaire, qui est à la base de la difficulté psychologique, permet non seulement de résoudre le problème, mais également de procéder à une régulation corporelle correcte, en s'appuyant sur les ressources du corps. C'est la principale différence et l'avantage de la thérapie physique par rapport aux autres méthodes psychothérapeutiques.

Dans quels cas la thérapie corporelle aidera-t-elle?

Ce type de psychothérapie peut être recommandé dans certains cas, tels que:

  • stress sévère (perte, divorce, séparation et autres situations de la vie);
  • conflits dans le couple et dans la famille;
  • difficultés de carrière: difficultés dans les relations avec les collègues et les supérieurs, incapacité à protéger et à défendre leurs opinions, manque de satisfaction professionnelle;
  • constamment mauvaise humeur, apathie, sommeil agité, pleurs, dépression;
  • perte de sens de la vie;
  • peur, pensées obsédantes et anxieuses;
  • agressivité, irritabilité;
  • rhumes fréquents, maladie prolongée.

Il est important de noter que la psychothérapie centrée sur le corps ne se substitue pas au traitement conservateur ou chirurgical des maladies, mais sert de complément.

Pourquoi travailler avec le corps est important?

L’homme ne ressent la réalité que par le corps. Lorsque la connexion de l'âme et du corps est rompue, une personne ressent de manière plus réaliste le monde de ses propres expériences et illusions, plutôt que la réalité environnante. En conséquence, la luminosité et la plénitude des sentiments et des émotions sont perdus, rien ne procure du plaisir, il manque constamment quelque chose dans la vie. Certains caractérisent cet état comme suit: «Je vis comme un zombie», «Comme dans un rêve», «Comme gelé».

Pour «retourner» dans le monde réel, pour en faire pleinement l'expérience, vous devez avant tout libérer votre corps. "L'armure" musculaire est très difficile non seulement pour profiter de la vie, mais aussi pour respirer et marcher. Imaginez que vous ayez été revêtu de deux manteaux en peau de mouton et chaussés de grosses bottes munies de galoches. Et vous vivez 24 heures par jour, même dormir dans une telle robe. Maintenant, enlève-toi de ce fardeau et reste dans des vêtements d'été clairs. Ça s'est amélioré, non? Mais aucune condition extérieure n'a changé, seul votre corps s'est débarrassé de la gravité. Par conséquent, une thérapie axée sur le corps, qui utilise des clamps musculaires et ramène le corps à son état initial harmonieux, contribue à la solution des problèmes psychologiques.

Commentaire du spécialiste du centre SELF:

Un homme est venu à la consultation, son nom était Ivan, âgé de 32 ans, qui avait demandé une relation avec sa femme. Il y avait eu une trahison. Au cours de la réunion, l'homme, décrivant sa situation, a baissé la tête, respiré lentement et serré la mâchoire de temps à autre. J'ai attiré son attention sur le comportement de son corps quand il décrit sa difficulté. Il s'est avéré que ces derniers mois, son épaule droite lui faisait mal, constamment, rien n'y faisait, la douleur donnait à l'omoplate et se propageait à travers la colonne vertébrale.

Nous avons commencé à explorer cette douleur et son lien avec ce que l'homme expérimentait et pensait.

- Quel mot est associé à la douleur?

- Tranchant, tranchant, violent.

Au même moment, Ivan a commencé à serrer et à desserrer ses poings, sa respiration est devenue plus "lourde".

"Quel genre d'émotion est demandé à être remarqué?" Demandai-je. L'homme, se retenant, répondit qu'il s'agissait de colère, de rage, du désir de casser quelque chose et de frapper quelqu'un.

Puis j'ai demandé: «Qu'est-ce que ces émotions cherchent à protéger, quel genre de sentiment ou d'image?» L'homme, les larmes aux yeux, a répondu qu'il s'agissait de l'impuissance, du désespoir et de l'impossibilité de rétablir l'ancienne relation avec sa femme.

Après ces paroles et s’autorisant des sentiments de tristesse, d’impuissance, de colère et de désespoir, il fut surpris de constater que les muscles se détendaient et que la douleur disparaissait. La tension émotionnelle créée par cette sensation a affecté les muscles, provoquant des spasmes, bloquant le mouvement naturel. Et ils se sont immédiatement relaxés dès que l'émotion a été identifiée et vécue.

Techniques de thérapie corporelle:

Il existe différentes méthodes de thérapie physique:

  • massage,
  • respiration
  • divers exercices que vous pouvez faire debout, assis, couché.

Le but du technicien n'est pas la "correction" du corps. Ils visent principalement la prise de conscience du corps, le retour de la connexion avec lui.

Souvent, l’effet secondaire de la thérapie corporelle est l’amélioration de la silhouette.

Le fait est que les épaules abaissées, la mauvaise posture, la poitrine enfoncée sont souvent associées non pas à une mauvaise forme physique, mais à des problèmes psychologiques. Les désirs non réalisés, entraînés dans les peurs, les complexes, les expériences, les émotions, ne trouvant pas de sortie, s'accumulent dans notre corps, le font plier et se raidir. Lorsque de l'énergie négative est libérée pendant la thérapie, le corps se fissure, devient souple et détendu.

Comment se déroulent les séances de thérapie corporelle?

La première tâche du thérapeute corporel est de déterminer quels problèmes internes vous empêchent de profiter pleinement de la vie et de parler couramment votre corps. Pour ce faire, il révèle une zone à problèmes - une partie du corps où les muscles sont constamment et anormalement contractés, il y a des sensations douloureuses. Il s'agit d'un indicateur qui vous permet de comprendre ce qui inquiète une personne, car cette cause a provoqué une contraction musculaire. Lorsqu'il est possible de déterminer la cause, le psychologue du corps propose des exercices spéciaux qui permettent de revivre l'état à l'origine du stress afin de le relâcher de manière permanente. Un signe que le vieux problème est vraiment libéré, ce sera le corps - il va se détendre, en se débarrassant des pinces.

Le contact physique lors de la communication entre le thérapeute et le patient n'est pas nécessaire - sa présence ou son absence dépend des souhaits du patient. Le travail peut être effectué verbalement, sans toucher.

Il convient de noter que le toucher a un effet psychothérapeutique élevé, mais uniquement dans le cas où le patient est localisé dans une telle forme de communication avec le thérapeute.

Comment choisir un thérapeute corporel?

Pour sélectionner «votre» médecin du corps, faites attention aux points suivants:

  • Techniques utilisées par un spécialiste. Chacun a ses techniques préférées de psychothérapie orientée vers le corps. Quelqu'un travaille avec la respiration, quelqu'un utilise le massage. Choisissez un thérapeute qui possède la technique qui vous convient le mieux.
  • Où sont les séances de thérapie. Il est important que la pièce soit confortable, qu’elle ait une température agréable, un bon éclairage, mais pas trop intense. Ce sont des conditions nécessaires pour se détendre et se concentrer sur ses sentiments.
  • Impressions subjectives. Le spécialiste avec qui vous travaillerez devrait vous causer des émotions positives. N'essayez pas d'analyser vos sentiments - sentez simplement si vous voulez consulter ce thérapeute ou non. Une attitude positive est à la base de l’établissement de la confiance, nécessaire à un traitement efficace.

Avis de thérapie corporelle

Sensations sensibles, lorsque vous commencez soudainement à ressentir littéralement chaque cellule de votre corps. Après les cours, nous étions si détendus, mais ce n’est pas le sentiment, que se passe-t-il si vous vous entraînez trop au gymnase, mais autre chose. Vous êtes comme détendu, à la fois gai et prêt à déplacer plus de montagnes)) En général, j’ai vraiment aimé! Merci beaucoup

Je note mon expérience positivement. Grâce à l'impact sur le corps, nous aidons l'âme - oui, cela fonctionne. Le fardeau psychologique a commencé.

Notre expert: Oksana Barkova. Oksana Nikolaevna travaille comme thérapeute physique et psychologue. C'est une combinaison étonnante qui offre de nombreuses possibilités.

Prenez rendez-vous avec un spécialiste. Notre téléphone: 8 (495) 226-99-15.

Qu'est-ce que la thérapie corporelle?

Le corps est une continuation de notre psyché. Les problèmes de santé mentale commencent généralement par un stress physique ou émotionnel. Toutes nos pensées et actions sont imprimées dans le corps. La fatigue et le stress s’accumulent progressivement, à cause de l’énergie bloquée, des pinces corporelles apparaissent, ce qui entraîne inévitablement la maladie.

Le corps humain est un reflet matériel de tout l'état émotionnel vécu par lui. En supprimant les désirs et les émotions, une personne les cache dans son corps, créant ainsi des blocages et des pinces sur le chemin du mouvement de l'énergie vitale. Ainsi, toutes les tensions émotionnelles et les psychotraumatismes ressentis par une personne sont «enregistrés» dans le corps.

Comment débloquer de l'énergie et éliminer les blocages et les clips psychologiques? La psychologie moderne perçoit le corps, l'âme et l'esprit dans leur ensemble. En agissant sur le corps avec les méthodes de thérapie orientée vers le corps, il est possible de rétablir l'équilibre émotionnel et la satisfaction, de rétablir une harmonie avec le monde environnant.

La psychothérapie orientée vers le corps, ou comme on l'appelle souvent - la thérapie (somatique) centrée sur le corps, est une direction relativement jeune et prometteuse de la psychologie moderne. Il est axé sur la conscience et la "libération" du corps, la connaissance de ses réactions biologiques et socialement conditionnées, le retour à son propre corps et l’ouverture en soi des pulsions fondamentales, en effectuant des changements corporels avec des états de conscience, en réalisant l’intégrité en réponse et en vivant le moment présent.

Les pratiques corporelles remontent à l'Antiquité - visant à atteindre et à maintenir la santé, elles existaient dans des domaines tels que les arts martiaux, la guérison, le chamanisme, la danse, les relations sexuelles, les rituels religieux et quotidiens. Les fondateurs des systèmes de psychothérapie physique connaissaient presque bien les anciens modèles, pour la plupart, de travail oriental du corps, et adaptaient les principes de l'enseignement oriental au monde moderne.

Dans le cadre de la médecine moderne, l'accent est mis sur l'utilisation du corps pour la guérison, en thérapie manuelle et en thérapie réflexe. Dans le cadre de la gestion de la croissance personnelle et de la perception, de nouvelles psychotechniques corporelles sont développées et de nouvelles adaptations. Dans le contexte de la psychothérapie, il existe de nombreux systèmes médicaux orientés sur le corps, parmi lesquels les plus célèbres sont la thérapie de Reichan, la psychanalyse bioénergétique (selon Lowen), la méthode de Feldenkrais, la technique d'Alexandre, le rolfing, la méthode de Rosen, la biosynthèse, la dynamique du corps, la psychanalyse biodynamique, la psychanalyse somatique et la psychothérapie somatique..

Les méthodes (systèmes) de psychothérapie corporelle comprennent:
- thérapie végétative, Wilhelm Reich
- psychanalyse bioénergétique, Alexander Lowen
- noyau énergétique (Core), John Pierracos
- biosynthèse (thérapie somatique), David Boadell
- Radix, Charles Kelly
- Hakomi, Ron Kurz
- processus somatique, stanley keleman
- psychothérapie organismique, M. Brown
- thérapie par les pleurs primaires (thérapie primaire), Arthur Yanov
- complexes d'exercice physique, Frederick Matias Alexander
- Méthode de Moshe Feldenkrais
- intégration structurelle (rollfing), Ida Rolf
- Psychologie biodynamique, G. Boysen
- Psychologie du développement somatique (Bodynamic), Lisbeth Marcher
- conscience sensuelle, S. Selver
- psychotonique, F. Glaser
- thérapie de processus, A. Mindell.
- tanatothérapie, Vladimir Baskakov
- Méthode Rosen, M. Rosen
- Système de bioénergie (BEST), E. Zuev
- méthode de perspicacité, M. Belokurova
- analyse du mouvement (R. Laban) et divers types de thérapie par la danse et le mouvement
- divers types de techniques de jeu, de la respiration corporelle et de la psychotechnique du son, ainsi que des pratiques corporelles de type oriental.

La base générale des méthodes de thérapie orientées vers le corps est l'utilisation du contact du thérapeute avec le corps du client, basé sur l'idée du lien inséparable entre le corps et l'état spirituel-mental. On suppose que les souvenirs traumatiques et les émotions non résolues du client sont gravés dans son corps en raison du fonctionnement des mécanismes physiologiques de protection psychologique. Travailler avec leurs manifestations physiques aide, selon le principe du feedback, à corriger les problèmes psychologiques du client et lui permet de comprendre et d’accepter les aspects refoulés de la personnalité, de les intégrer dans le cadre de son essence.

L'intégration du corps et de l'esprit repose sur le fonctionnement des composants intuitifs de la psyché, situés dans l'hémisphère droit, également appelés processus d'évaluation organismique naturel. Dans le travail du thérapeute avec le client, la confiance du patient dans les sensations corporelles, ou la sagesse intérieure intuitive de son propre organisme, est encouragée. Dans le même temps, une attention particulière est accordée aux sensations associées à la répartition de l'énergie végétative ou biologique dans le corps (V. Reich), de la surface de la peau aux processus métaboliques profonds (M. Brown), à l'élimination des troubles qui bloquent son écoulement normal. L'émancipation du corps, "son inclusion dans la vie", rapproche une personne de sa nature première. Dans le processus de contact, le thérapeute aide le client à passer des sensations corporelles simples aux expériences corporelles émotionnellement colorées, ce qui permet souvent de comprendre leur histoire, de revenir au moment où elles sont apparues (régression) afin de les revivre et de s'en libérer (catharsis). ). Ainsi, une personne acquiert un contact plus fort avec la réalité (enracinement), qui comprend à la fois un soutien physique et une stabilité en relation avec les conditions de vie, ainsi qu’une relation étroite avec ses propres émotions et ses relations avec ses proches.

Ainsi, les méthodes de thérapie physique sont centrées sur la connaissance du corps du client, impliquant une prise de conscience accrue des sensations corporelles, une étude de la manière dont les besoins, les désirs et les sentiments du client sont codés dans divers états corporels et une formation à la résolution réaliste des conflits internes dans ce domaine.

Le développement de la thérapie corporelle a été grandement influencé par la psychologie analytique de K. Jung. Il a dit: "Le corps sans âme ne nous dit rien, juste comme - nous nous permettons de prendre le point de vue de l'âme - l'âme ne peut rien dire sans un corps." Jung a estimé que les expériences artistiques, qu'il a appelées "imaginaire actif", exprimées par exemple en danse, peuvent extraire des pulsions et des besoins inconscients de l'inconscient et les rendre accessibles à la libération et à l'analyse cathartique. "L'âme et le corps ne sont pas des entités séparées, mais une seule et même vie" (R. Freger, D. Feijdimen). Jung fut le premier à chercher l'inspiration dans les enseignements orientaux pour la pratique de la psychothérapie et en même temps à le familiariser avec les gens de l'Ouest.

La thérapie corporelle a acquis une grande popularité et une conception systématisée grâce aux travaux du psychanalyste autrichien Wilhelm Reich, qui estimait que les comportements protecteurs, appelés "armures caractéristiques", se manifestaient par une tension musculaire, formant une "armure musculaire" protectrice et une respiration saccadée. Reich croyait que chaque manifestation de caractère avait une posture physique correspondante et que le caractère de l'individu s'exprimait dans son corps sous forme de rigidité musculaire et de clamps. Le caractère d'une personne était considéré comme une armure protectrice restreignant les manifestations instinctives sexuelles ou agressives.

La pratique psychanalytique à long terme de Reich, au cours de laquelle il surveilla attentivement la connexion entre la parole, l'expression émotionnelle et les mouvements du patient, lui permit de décrire les combinaisons stables entre le tonus chronique d'un groupe musculaire particulier et les émotions réprimées. Wilhelm Reich a qualifié ce phénomène "d'armure musculaire" et a décrit dans ses travaux comment les expériences traumatiques du passé restent dans le corps humain sous la forme de blocages musculaires. À l'avenir, il a commencé à travailler directement avec les muscles tendus des patients, les étirant avec ses mains afin de libérer les émotions qui leur sont associées et de sauver ainsi la personne des effets d'expériences traumatiques.

Une personne libérée d'une armure musculaire spéciale à l'aide d'exercices physiques spéciaux, connaît son corps, est consciente de ses impulsions intérieures et les accepte. Cela vous permet de développer la capacité à s'autoréguler et à mener une vie harmonieuse conformément à ses aspirations profondes des sentiments, autrement dit, à une croissance physique et psychologique.

Wilhelm Reich a découvert que les personnes ayant des expériences d’enfance similaires et des relations enfants / adultes similaires avaient un corps similaire et une psychodynamique de base similaire. Il a décrit comment, en réaction à des situations stressantes (y compris le processus d'accouchement), se développe un comportement protecteur qui se traduit par la tension chronique de certains groupes musculaires - les «clamps musculaires». Les "pinces musculaires" forment ensemble "l'armure musculaire" ou "l'armure de caractère". L'impact négatif de cette «armure» se manifeste à la fois dans les sphères physique et mentale.

Sur le plan physique, cela conduit à des restrictions de mobilité, à une posture altérée, à une mauvaise circulation sanguine, à la douleur (toutes sont des causes d'ostéochondrose, d'arthrose et de nombreuses maladies somatiques). "Armure" ne manifeste naturellement aucune émotion, interfère avec la croissance personnelle. Les émotions réprimées dès l’enfance (colère, peurs, tristesse, etc.) nécessitent une sortie et provoquent des tics, du bégaiement, tous les types de névrose, conduisant à l’apparition de mauvaises habitudes (telles que la surconsommation, le tabagisme, l’ivresse, etc.), les dystonies, les ulcères peptiques, autres maladies somatiques et neuropsychiatriques.

V. Reich a utilisé divers types de contact avec le corps - tels que le toucher doux, le massage, la pression contrôlée et la respiration contrôlée. Le but de ce travail était d'analyser la structure de la nature du client, d'identifier et d'étudier les clamps musculaires, ce qui a conduit à la libération de sentiments refoulés.

En thérapie physique, divers exercices sont utilisés - respiratoires, qui favorisent la dynamisation et la correction des schémas respiratoires dysfonctionnels; motrice, contribuant à éliminer les stéréotypes moteurs pathologiques, à développer la sensation musculaire et la coordination motrice; méditatif et autres.

En plus de travailler avec les expériences internes du client, la relation du client avec le thérapeute est également analysée, représentant leur projection mutuelle de relations avec d’autres personnes importantes sur le plan personnel (transfert et contre-transfert). En même temps, les processus de transfert sont considérés à la fois dans le plan psychologique traditionnel de la psychanalyse et dans les plans physique et énergétique.

Les méthodes de psychothérapie physique sont particulièrement efficaces pour le traitement des maladies psychosomatiques, des névroses, des effets des traumatismes mentaux (traumatismes du développement, traumatismes liés au choc) et des états de stress post-traumatique, des états dépressifs. La thérapie centrée sur le corps peut également être appelée un instrument de croissance personnelle, permettant de révéler plus complètement le potentiel personnel, augmentant le nombre de moyens d'expression disponibles pour une personne, développant la conscience de soi, la communication entre les personnes et améliorant le bien-être physique.

Thérapie corporelle - guérison de l'âme par le travail du corps

La thérapie corporelle a fondé ses idées sur le lien indissociable entre l'état psychologique et mental des sensations physiques, la santé physiologique du corps et de l'organisme tout entier.

Ce type de thérapie repose sur une interaction directe et constante sur l'état psychologique des actions physiques et inversement: expériences psychologiques sur la santé et l'état des indicateurs physiologiques du corps. Ainsi, la thérapie corporelle lie étroitement tous les changements de l'état physique et psychologique.

Positions de thérapie corporelle

La thérapie présente un certain nombre de caractéristiques qui la distinguent des autres pratiques thérapeutiques. L'efficacité du travail de la thérapie est confirmée par des statistiques sérieuses: plus de 90% de tous les cas de problèmes psychologiques et physiques ont été complétés positivement après une cure de psychothérapie orientée corps.

Caractéristiques de la thérapie corporelle:

  • Établir l'harmonie psychologiquement et émotionnellement;
  • L'utilisation de techniques et de techniques visant à la divulgation de ressources humaines;
  • La bioénergie est l’une des méthodes d’influence de la thérapie corporelle;
  • La combinaison des effets physiques avec les contacts psychologiques du patient et du psychothérapeute;

Quand est-ce efficace?

Cette orientation thérapeutique peut résoudre un large éventail de problèmes de personnalité, combinant une approche intégrée et l’intégrité du traitement.

  • Clips psychologiques, doute de soi, craintes d'échec;
  • Certaines maladies physiques: arthrite, étirement, douleur locale, etc.
  • L'insomnie;
  • Manifestations incontrôlées d'émotions;
  • Attaques de panique;
  • Les phobies;
  • Incapacité à se détendre, distraire des pensées et des problèmes.

Toute la gamme des actions de la thérapie orientée corps est difficile à intégrer dans une liste, car les situations dans lesquelles cette tendance peut être appliquée peuvent être différentes, et le médecin décide si cette thérapie peut être prescrite.

Que se passe-t-il pendant la thérapie?

Au cours de la thérapie par le corps, le patient passe non seulement par une conversation avec un psychothérapeute, mais également par des procédures physiques. Ils sont sélectionnés par un spécialiste en fonction des problèmes du patient. Le médecin détermine la durée du cours, la fréquence et le degré d'exposition à une méthode ou à une autre.

En général, le processus de thérapie orientée vers le corps peut être décrit par le schéma d’actions suivant:

  • Conversation avec un psychothérapeute;
  • La désignation des problèmes sur le plan mental et physique;
  • Discussion de solutions;
  • Effets directs sur le corps humain par certaines méthodes et par l’utilisation de pratiques psychologiques pour se débarrasser des clamps psychologiques.

Les étapes peuvent être complétées par les actions nécessaires pour résoudre un problème, la thérapie peut inclure de nombreux autres domaines, pratiques et techniques psychologiques. Tout devrait viser à résoudre et à éliminer le problème.

Méthodes pouvant être utilisées

Cette thérapie fournit un très grand nombre de méthodes permises, ce qui rend ce type de traitement complexe et universel.

  • Respiration Au cours de la thérapie, le type de respiration qui détend le corps est pratiqué. Respiration lente et profonde par le nez, expiration par la bouche. Cette option est la plus préférable pour le corps, aide à se concentrer et à se détendre.
  • Les sentiments de votre propre corps. Afin de sentir votre corps des talons à la tête, vous devez vous détendre et concentrer votre attention alternativement sur des parties du corps de bas en haut. Il faut donc commencer par le bout des doigts, en s’élevant progressivement. Cette étape se déroule pendant la période nécessaire au patient pour compléter la sensation de son corps et de chaque partie de celui-ci.
  • Tension-relaxation. À ce stade, vous devez alternativement tendre tous les muscles du corps, puis les détendre complètement. Un tel exercice affecte thérapeutiquement l'état du corps.
  • Massage ou auto-massage. Cette option est valable pour les douleurs musculaires. Au cours du massage, il est également nécessaire de répéter toutes les étapes ci-dessus, mais ensuite de détendre davantage le corps autant que possible. La relaxation de tous les groupes musculaires, associée à un effet de massage, procure un effet calmant sur le système nerveux central, soulage la douleur musculaire, régule l'anxiété et la tension interne.
  • Étirement. Les étirements sont souvent utilisés en thérapie corporelle pour ressentir votre corps, détendre vos muscles vous-même et à la maison.
  • Éléments de yoga. Le yoga et certains exercices de différents domaines du yoga sont également très efficaces. À la suite d'exercices complexes, non seulement la normalisation de la santé physique se produit, mais également la régulation directe du sommeil, la capacité de se détendre au bon moment est acquise, le problème des fortes émotions humaines incontrôlables est résolu.
  • La dernière étape de la thérapie est la relaxation, le repos et l’ouverture du canal psycho-émotionnel. Souvent, à ce stade, il y a une montée d'émotions - rires, larmes et autres manifestations.

Des méthodes spécifiques utilisées en thérapie corporelle peuvent être étendues en incluant des danses, des éléments d'arts martiaux orientaux et d'autres directions du processus de thérapie.

La thérapie corporelle est dans de nombreux cas la méthode la plus efficace et la plus acceptable de toutes les techniques transpersonnelles.

Qu'est-ce que la psychothérapie corporelle?

La psychothérapie centrée sur le corps est un moyen de se débarrasser des expériences mentales par le biais d'une interaction avec le corps. Tout ce que nous expérimentons se reflète sur notre corps. L'expérience négative et traumatique est fixée dans le corps sous forme de pinces et de contraintes. Le thérapeute du corps aide à faire attention aux points de tension du corps et à identifier à travers eux les expériences qui les ont causés. Ayant compris la raison, il est déjà possible de travailler avec elle - d'apprendre à se libérer du passé et de son influence effrayante.

Ainsi, l'objectif de la thérapie physique est d'éliminer l'influence des expériences négatives vécues dans le passé sur le présent.

Avantage de la méthode

Le principal avantage de la psychothérapie centrée sur le corps est sa grande efficacité. Ce type de thérapie vous permet d’interagir avec l’inconscient. Notre subconscient à 90% se manifeste par la parole et par le corps. Les clips corporels sont le reflet d'expériences négatives, de conflits qui n'ont pas été résolus et "résolus" dans le corps. Le psychothérapeute corporel lit ces signaux, aide à découvrir leurs causes, libère les émotions négatives de l'âme et libère ainsi le corps de ses clips.

La psychothérapie corporelle peut prévenir le développement de maladies psychosomatiques, causées uniquement par des conflits internes et des expériences négatives non résolues. Parfois, la tension, le manque de contact avec votre corps viennent dans la mesure où une personne perd la capacité de capturer ses vrais sentiments. Dans ce cas, les sentiments sont remplacés par la conscience - elle "incite" la personne dans laquelle on devrait éprouver de l'admiration, de l'intérêt, de la sympathie et dans laquelle - du rejet. Dans ce cas, les vrais sentiments d'une personne peuvent être complètement différents de ceux qui lui imposent une conscience. Une telle contradiction peut provoquer un grave conflit interne. Par conséquent, il est important de travailler avec votre corps et de réagir à ses signaux silencieux.

Dans quels cas la thérapie corporelle aidera-t-elle?

Ce type de psychothérapie peut être recommandé dans certains cas, tels que:

  • stress sévère (perte, divorce, séparation et autres situations de la vie);
  • conflits dans le couple et dans la famille;
  • difficultés de carrière: difficultés dans les relations avec les collègues et les supérieurs, incapacité à protéger et à défendre leurs opinions, manque de satisfaction professionnelle;
  • constamment mauvaise humeur, apathie, sommeil agité, pleurs, dépression;
  • perte de sens de la vie;
  • peur, pensées obsédantes et anxieuses;
  • agressivité, irritabilité;
  • rhumes fréquents, maladie prolongée.

Il est important de noter que la psychothérapie centrée sur le corps ne se substitue pas au traitement conservateur ou chirurgical des maladies, mais sert de complément.

Pourquoi travailler avec le corps est important?

L’homme ne ressent la réalité que par le corps. Lorsque la connexion de l'âme et du corps est rompue, une personne ressent de manière plus réaliste le monde de ses propres expériences et illusions, plutôt que la réalité environnante. En conséquence, la luminosité et la plénitude des sentiments et des émotions sont perdus, rien ne procure du plaisir, il manque constamment quelque chose dans la vie. Certains caractérisent cet état comme suit: "Je vis comme un zombie", "Comme dans un rêve", "Comme figé".

Pour «retourner» dans le monde réel, pour en faire pleinement l'expérience, vous devez avant tout libérer votre corps. Les "armures" musculaires sont très difficiles non seulement pour profiter de la vie, mais aussi pour respirer et marcher. Imaginez que vous ayez été revêtu de deux manteaux en peau de mouton et chaussés de bottes avec des galoches. Et vous vivez 24 heures par jour, même dormir dans une telle robe. Maintenant, enlève-toi de ce fardeau et reste dans des vêtements d'été clairs. Ça s'est amélioré, non? Mais aucune condition extérieure n'a changé, seul votre corps s'est débarrassé de la gravité. Par conséquent, une thérapie axée sur le corps, qui utilise des clamps musculaires et ramène le corps à son état initial harmonieux, contribue à la solution des problèmes psychologiques.

Techniques de thérapie corporelle

Il existe différentes méthodes de thérapie physique. Ce massage, la respiration, divers exercices qui peuvent être faits debout, assis, couché. Le but du technicien n'est pas de "corriger" le corps. Ils visent principalement la prise de conscience du corps, le retour de la connexion avec lui.

Souvent, l’effet secondaire de la thérapie corporelle est l’amélioration de la silhouette. Le fait est que les épaules abaissées, la mauvaise posture, la poitrine enfoncée sont souvent associées non pas à une mauvaise forme physique, mais à des problèmes psychologiques. Les désirs non réalisés, entraînés dans les peurs, les complexes, les expériences, les émotions, ne trouvant pas de sortie, s'accumulent dans notre corps, le font plier et se raidir. Lorsque de l'énergie négative est libérée pendant la thérapie, le corps se fissure, devient souple et détendu.

Comment se déroulent les séances de thérapie corporelle?

La première tâche du thérapeute corporel est de déterminer quels problèmes internes vous empêchent de profiter pleinement de la vie et de parler couramment votre corps. Pour ce faire, il révèle une zone à problèmes - une partie du corps où les muscles sont constamment et anormalement contractés, il y a des sensations douloureuses. Il s'agit d'un indicateur qui vous permet de comprendre ce qui inquiète une personne, car cette cause a provoqué une contraction musculaire.

Il convient de noter que le toucher a un effet psychothérapeutique élevé, mais uniquement dans le cas où le patient est localisé dans une telle forme de communication avec le thérapeute.

Groupe

Psychothérapie corporelle

Les informations

Description: la psychothérapie corporelle est un domaine de la psychothérapie qui propose la psychocorrection de troubles mentaux, physiologiques ou énergétiques existants lors de procédures de contact avec le corps et / ou d'utilisation de fonctions corporelles (respiration, mouvements, tension corporelle statique, etc.). Afficher l'histoire complète...

Car le TOP est caractérisé par une approche holistique de la personne, c'est-à-dire que la personne est considérée dans son ensemble: âme, corps, esprit. Notre corps se souvient de tout: nos sentiments, expériences, événements importants et dès le moment de la naissance. Par conséquent, en travaillant avec le corps, nous avons accès aux niveaux profonds de l'inconscient qui sont représentés dans le corps, ce qui nous permet de trouver les véritables causes des problèmes, tant physiques que psychologiques. Les techniques corporelles vous permettent de réunir sentiments, sensations corporelles et pensées, de rétablir la relation perdue entre elles et, par conséquent, de rétablir une bonne santé.

La psychothérapie corporelle (TOP) est l’une des méthodes les plus efficaces pour résoudre divers problèmes psychologiques. Il a actuellement des dizaines d'écoles et de directions.

La thérapie communautaire axée sur le corps s'adresse aux amateurs et aux professionnels, aux praticiens et aux citoyens ordinaires, à tous ceux qui se soucient de leur santé mentale et physiologique.

Nous publions spécialement pour vous les informations les plus utiles - articles, kits d’exercices, techniques corporelles, astuces, etc. - qui vous aideront à maintenir votre santé, votre humeur et à enrichir votre vie.

Être en bonne santé et aspirer à l'harmonie!

Le groupe a été créé le 25 décembre 2013 à 21:38

Autre

Actions

15 576 entrées Pour toutes les entrées

L'ORDRE DE L'AMOUR ENTRE UN HOMME ET UNE FEMME SELON BERT HELLINGER. partie 02

Certes, dans le partenariat, l’accomplissement de l’amour crée un lien profond, mais sa qualité est différente de celle de l’attachement de l’enfant à ses parents. Afficher l'histoire complète...

Un partenariat est également menacé lorsque l’un des partenaires se comporte comme s’il avait le droit d’éduquer l’autre ou s’estimait obligé de «l’aider» avec quelque chose. Mais un autre partenaire avait tout cela une fois auparavant. Il n’est donc pas étonnant qu’il quitte ensuite l’enfant, car celui-ci quitte ses parents à temps et cherche secours et indemnisation. Alors l'amant est pour lui égal (s). Le moyen le plus sûr de se débarrasser d'un partenaire est de commencer à l'élever.

Si une bonne relation avec un partenaire est maintenue et que pourtant il y a un amoureux, alors il (a) cherche une mère. Une femme vivant dans un «triangle amoureux» est généralement la fille du père et un homme est le fils de la mère.

Les jeux de pouvoir entre conjoints violent également l'égalité en assouplissant le système, parfois jusqu'à ce qu'il s'effondre.

Il arrive également que, dans les partenariats, les limites soient trop proches, puis l’un des partenaires renverse quelqu'un, grâce à quoi les limites s’étendent et un nouvel espace libre apparaît.

«L’égalité dans les partenariats sous l’angle de« vivre et satisfaire son désir ».

Dans notre culture, il est généralement admis qu'un homme veut et qu'une femme satisfait son désir. Cela seul crée la base de possibles violations, car le désir semble être quelque chose de petit et la satisfaction est quelque chose de plus. Dans ce cas, l'un des partenaires joue le rôle du nécessiteux, celui qui prend, et l'autre, même peut-être aimant, joue le rôle d'un assistant, celui qui donne. Ensuite, celui qui prend devrait probablement rendre grâce, comme s'il prenait, sans rien donner; et celui qui donne peut éprouver un sentiment de supériorité et de liberté, comme s'il avait donné, sans rien prendre. Mais cela signifie un rejet de l'équilibre, qui menace l'échange et la loi de l'équilibre "donner-prendre".

Cependant, certains restent volontiers en partenariat pour une position qui satisfait - une position de supériorité et de pouvoir, puis il y a une discorde dans les relations.

Un partenaire qui, en contractant un mariage, est obligé de faire autre chose, se vengera plus tard. Pour qu'une relation se développe, le risque d'échec doit être divisé. Les partenaires peuvent convenir que si l’un d’entre eux découvre et met en jeu son secret (et c’est exactement ce qui se passe quand il le souhaite), l’autre le respecte, même s’il ne le fait pas. Le désir ne doit pas conduire à un refus humiliant, car à ce stade, nous sommes particulièrement vulnérables. Ensuite, la prochaine fois que vous pouvez prendre le risque à nouveau, des relations profondes deviennent alors possibles.

Pour que les échanges et les équilibres se déroulent sans dérangement, chacun doit désirer et chacun doit avec amour et respect donner à l'autre ce qu'il désire si passionnément, ce dont il a tant besoin ou qu'il refuse avec respect.

Dans de nombreux couples, le problème est que les relations sexuelles sont devenues trop importantes pour eux dans l'ensemble de la relation. Dans ce cas, le sexe devient le but de la relation, au lieu de la servir. Lorsque les relations sexuelles sont au service des relations, elles sont plus cordiales, plus profondes et plus diverses.

Peu à peu, nous arrivons à un autre ordre important:

«Équilibrer ou réciproquement le processus de prise de dons»

Dans une relation, l'échange a toujours lieu Pour qu'une relation se développe, les deux doivent donner ce qu'ils possèdent et prendre ce qu'ils n'ont pas avec amour et gratitude.

L'échange a lieu à la fois en bien et en mal. Bien, nous donnons un peu plus que le solde requis, donc l’échange de bons augmente.

Si l'un fait à l'autre quelque chose qui le blesse ou l'offense, alors la victime ne devrait pas (de sa propre conscience d'innocence) faire plus de mal à l'autre que lui-même, car elle donne à l'autre le droit de se fâcher à nouveau.

Si la victime et le coupable se causent plus de mal à chaque fois, alors ils traitent le mal comme s'il était bon et l'échange dans le mal augmente. Un tel échange lie également des partenaires entre eux, mais à leur malheur. La victime doit causer le coupable un peu moins mal. Ensuite, elle rend hommage à la fois à la justice et à l'amour, puis l'échange peut de nouveau être repris et poursuivi.

Dans les cas où la victime est trop belle pour être méchante (je supporte tout pour le bien de, ne dis rien, etc.), l'équilibre n'est pas rétabli et l'un des partenaires ne peut plus devenir égal à lui, la relation est menacée.

Ici, il est important non seulement de donner un équilibre, mais aussi de déterminer le chiffre d'affaires. Faites un petit tour et prenez un petit bénéfice. Un grand tour nous rend plus riche, donne un sentiment de plénitude et de bonheur, un sentiment de légèreté et de liberté.

Soit dit en passant, par quel type d'échange a lieu - plutôt dans un mauvais ou dans un bon - et quel est le taux de roulement en bien et en mal, il est possible de déterminer la qualité des relations dans un couple.

Le déséquilibre entre donner et se manifester se traduit par un refus. Parfois, afin de préserver l'illusion d'indépendance et d'innocence, ils refusent de participer à l'échange. Ils sont plus susceptibles de fermer complètement pour un autre que de prendre quelque chose. Ensuite, il semble qu'ils ne doivent rien à personne. Et ainsi ils semblent spéciaux à eux-mêmes ou se considèrent meilleurs que les autres. Avec ce poste, nous rencontrons beaucoup de personnes souffrant de dépression. Leur refus de prendre contact, principalement avec leurs parents, a ensuite été transféré à d’autres relations, notamment des partenariats, et à de nombreuses bonnes choses dans ce monde.

Ils motivent le refus par le fait qu'on ne leur a pas offert ceci ou cela était trop peu. Ils peuvent également justifier leur rejet par ceux qui font des erreurs. Mais le résultat est toujours le même: ils restent passifs et vides.

Le contraire est la complétude. Pour ceux qui parviennent à accepter leurs parents tels qu'ils sont, à leur retirer tout ce qui leur est donné, on ressent un flux constant d'énergie et de bonheur. Cette acceptation les rend capables d’avoir d’autres relations dans lesquelles ils peuvent prendre beaucoup et donner beaucoup.

Revendication - J'ai donné à un autre plus qu'ils ne m'ont donné. Il vaut la peine de prendre à l'autre, car les revendications cessent. Par conséquent, certains préfèrent conserver leurs créances et ne permettent pas à d'autres de les donner. "Ce serait mieux que tu sois obligé, que moi." Réclamer le respect des obligations nuit aux relations. En tant que quelqu'un qui ne veut pas renoncer à sa supériorité, nie l'autre en toute égalité. Et bientôt, les autres ne veulent plus rien prendre à quelqu'un qui ne veut rien prendre lui-même. Ils s'éloignent de lui ou commencent à se fâcher et même à se venger.

L'échange s'arrête également si un partenaire donne à l'autre plus qu'il ne peut accepter ou ne veut compenser. À l'inverse, si l'un veut plus que l'autre peut ou veut lui donner.

Ce sont les ordres de solde de base à donner - à prendre entre partenaires égaux.

Dans les relations entre parents et enfants, l'ordre est différent - les parents donnent et les enfants prennent. Les enfants ne peuvent pas rendre l'équivalent de ce qu'ils ont reçu de leurs parents - la vie, alors ils transmettent ce qu'ils ont reçu à leurs enfants. Et ainsi l'équilibre est rétabli.

Si un membre du système donne quelque chose à un autre membre du système (ou enlève quelque chose), il doit être bien équilibré. Le déséquilibre conduit à un affaiblissement ou à une désintégration des relations. Par conséquent, la compensation est importante en bien et en mal.

S'il y a eu préjudice, ressentiment, douleur ou trahison, il est important d'exiger une indemnisation qui doit correspondre au préjudice. Par exemple, une femme a une relation de côté et elle veut rentrer, alors le mari ne peut pas simplement dire «pardonner», il devrait lui demander de faire quelque chose qui fonctionnera avec difficulté pour elle.

Vengeance - l'équilibre n'est établi que pour un moment, car il éveille chez d'autres le besoin de vengeance. Augmentation du désir d'apporter le mal. Et puis l'amour se transforme en un lien douloureux avec la violence et la négligence.

Si un mari donne une épouse ou une épouse, comme les parents donnent aux enfants, par exemple, l'un donne à l'autre l'occasion, déjà mariée, de faire des études supérieures, alors celui qui a reçu tant de choses de l'autre ne peut plus être à égalité avec lui. Qu'il lui soit toujours redevable, mais une fois ses études terminées, il laisse généralement l'autre. (au moment où l’enfant quitte ses parents) Ce n’est que s’il rembourse intégralement tous les frais et remet tous les efforts de sa partenaire, il peut redevenir son égal et rester avec lui. Tout ce qui est compensé n'est plus retenu!

"Priorité de la famille mariée sur le parent"

Selon l'accomplissement de l'amour, un homme, selon la belle parole de la Bible, quitte son père et sa mère et s'accroche à sa femme, et ils deviennent tous deux une seule chair. La même chose s'applique à la femme.

Le mari aime ses parents, sa femme aime les siens. Après le mariage ou la naissance d'enfants, ils doivent quitter leurs parents. "Ma famille est plus importante pour moi maintenant." Cela est nécessaire à la survie du nouveau système. Il est toujours instable et la séparation doit rendre le système stable. En nous séparant de la famille parentale, nous devenons adultes. Le refus des parents doit être conscient et respectueux envers eux et le partenaire: «Je suis vraiment désolé, mais nous voulons...», «Notre famille a décidé…» - cela nous permet de préserver l'ordre hiérarchique et de renforcer le jeune système (famille). Vous ne pouvez pas dire à vos parents: «Ma femme ne veut pas, tu n’es pas fâchée contre ta mère», «ton mari refuse, tu ne te fâches pas avec ta mère», dans une telle phrase infantilisme et manque de respect.

Il est utile de connaître les blessures des enfants du partenaire, ce dont son âme avait besoin. Vous devez parler sans évaluation ni reproche des parents, sans gémissements ni indignation. Laissez le passé au passé, regardez-vous.

"A chaque nouveau partenariat, la communication est affaiblie." Mais le bonheur ne devient pas moins. Ici, on pourrait dire que le divorce et les nouvelles relations qui le suivent prouvent que le premier lien est résiliable. Cependant, les nouvelles relations agissent différemment des premières. La deuxième relation ne se développe que si l'attachement au précédent partenaire est reconnu et respecté et si le nouveau partenaire sait qu'il sera toujours inférieur au précédent et qu'il sera toujours endetté, "D'abord fait de lui une place."

La deuxième relation doit se développer "face à" les précédentes. Ils n'ont plus la profondeur qui était dans le premier. Ils ne peuvent pas le posséder et n’en ont pas besoin. Cependant, cela ne signifie pas qu'ils auront moins d'amour et de bonheur. Il est possible que dans la deuxième relation, il y ait un amour plus profond et plus profond. Seule la communication dans son sens originel, comme dans les premières relations, ne leur est pas donnée. Par conséquent, lorsque la deuxième relation se rompt, la culpabilité et les obligations tendent à être inférieures à la première. En outre, ils sont plus susceptibles d'être séparés, avec moins de culpabilité et de douleur. Ainsi, de relations en relations, la communication devient plus faible. La profondeur de la connexion peut être déterminée par l’ampleur de la culpabilité et de la douleur ressenties lors de la séparation.

Le manque de respect pour les anciens partenaires a des conséquences profondes pour les enfants. Parce que, par fidélité au père ou à la mère, les enfants réalisent dans leur vie ce qui est méprisé chez leur partenaire. Si l'enfant dit «Ne sois pas comme ton père», alors inconsciemment, il fera tout pour être comme. Ainsi, l'amour contraignant se manifeste, défendant le droit des exclus et rétablissant l'intégrité du système.

Lorsque le couple se sépare, ils ne remarquent pas la douleur des enfants. Les enfants sont les plus vulnérables. L'enfant n'a souvent pas de soutien, il a peur de tomber dans le feu croisé. Ils ont d'abord besoin d'aide.

Après un divorce, les enfants devraient rester avec le parent qui respecte davantage l'autre parent.

Vous ne protégerez pas les enfants en gardant le silence ou en cachant quelque chose. Les enfants savent tout dans leurs cœurs. Protéger l'enfant peut être respectueux et merci au partenaire pour le bien qu'il a été.

Il est préférable que les enfants racontent des histoires de famille en ce qui concerne les personnes et les événements.

L'avortement a toujours des conséquences. Et ils sont beaucoup plus difficiles que le consentement de l'enfant. Le fait qu'elles se considèrent comme un lourd fardeau pour celles qui décident d'avorter est beaucoup plus lourd que ce qu'elles auraient supposé si elles avaient eu un enfant.

L'avortement perturbe l'ordre. L'enfant avorté donne la vie, et non volontairement. Et les parents prennent tout (pendant 20 ans ils n’auront plus besoin de s’occuper de eux, ils auront une certaine liberté).

L'âme ne tolère pas cela, en particulier l'âme d'une femme, mais aussi les hommes. Lors d'un avortement, le partenaire est rejeté, éliminé et nettoyé. Ceci est le processus. Le couple paie pour cet incident car il tombe le plus souvent en morceaux.

Si un avortement est pratiqué dans un mariage, alors la relation sexuelle est souvent terminée, l'aliénation des partenaires apparaît.

Dans le cas d'un avortement, il arrive souvent qu'un homme échappe à ses responsabilités et les transfère à une femme. Mais la responsabilité incombe aux deux (à 100% chacun), bien que la femme subisse les conséquences les plus difficiles. Elle ne se sent pas heureuse en amour, ne peut pas trouver de partenaire, tombe gravement malade. Dans les arrangements, il existe certains rituels pour l'adoption de l'enfant et l'achèvement de cette situation. Mais cela ne peut se produire que si les parents ont mal. La douleur est un hommage à un enfant, elle le réconcilie avec ses parents. Si les parents parviennent à considérer l'enfant comme un égal et à admettre qu'il a donné sa vie et à l'accepter comme un cadeau, la paix et l'harmonie finiront par arriver.

Si l'enfant ne se développe pas dans l'utérus, le couple peut se séparer. Inconsciemment, ceci est perçu comme: "C'est lui qui ne veut pas à cause de nous."

L'enfant mort-né appartient à la famille. Il doit y avoir une période de deuil. Tout le monde, y compris les enfants, devrait le savoir. Il doit avoir un nom.

Sur les enfants avortés, les enfants vivants peuvent dire l'appel du cœur de la mère, quand il y a une volonté.

EXERCICE "DECLINING PANCIERS."

Cette technique est destinée à l'émancipation de l'homme, à l'acquisition d'un sentiment de confiance en soi, au développement de la légèreté et à l'élégance du mouvement. La base de la technique basée sur les idées de corps orienté. Il comprend trente mini-exercices.

Wilhelm Reich croyait que chaque attitude caractéristique d'une personne envers n'importe quoi avait une posture physique correspondante. Le caractère d'une personne se manifeste dans son corps sous forme de rigidité musculaire ou même de carapace musculaire.

Détendre une telle coquille détend une personne, la rend plus équilibrée et confiante. Le corps libéré vous permet de vider l'excès de stress émotionnel dans l'environnement. La manifestation des émotions dans les mouvements vous permet de gérer à la fois le premier et le second. Les émotions sont de plus en plus contrôlées. Le mouvement gagne en expressivité et en élégance.

L’effet principal de la maîtrise de cette technique est la formation d’un lien fort entre l’état interne et l’état externe.

Pour chacun des mini-exercices, donnez environ une minute. En général, l'équipement est donné 30 minutes.

Vous pouvez l'utiliser comme programme de formation psychologique de groupe ou individuel. Vous pouvez apprendre par vous-même.

Il est utile d’utiliser cette technique dans les programmes de développement de l’expression de soi, y compris les techniques de jeu, les entraînements de croissance personnelle, les entraînements de maîtrise de soi, dans tous les types de formation à l’image.

Il est recommandé d’utiliser cette technique uniquement chez les adultes âgés de 18 ans.

Développe des qualités telles que la confiance, la libération.

Description de la technologie
La technique comprend 30 mini-exercices, chacun d’une minute. Vous ne devez pas vous dépêcher ni au contraire retarder la mise en œuvre de chaque exercice. Vous devez vous efforcer de vous adapter exactement à trente minutes. L’alternance confiante des exercices est la clé d’une bonne maîtrise de la technique du soi-disant rejet des enveloppes musculaires, c’est-à-dire l’élimination de la raideur.

Nous allons travailler avec des enveloppes musculaires dans sept domaines:

1. Dans la région des yeux. La coquille protectrice dans cette zone se manifeste dans l’immobilité du front et des yeux lents et inexpressifs, qui ressemblent à un masque de carnaval. Les yeux peuvent être au contraire trop mobiles, "en cours d'exécution". La coquille oculaire retient les manifestations d'amour, d'intérêt, de mépris, de surprise et de presque toutes les émotions en général.

2. Dans la région de la bouche. Cette coquille comprend les muscles du menton, de la gorge et du cou. La mâchoire peut être trop serrée ou anormalement détendue. Ce segment contient l'expression émotionnelle de pleurer, crier, colère, grimace, joie, surprise.

3. Dans le cou. Ce segment comprend les muscles du cou, de la langue. Les armures de protection retiennent principalement la colère, les pleurs et les pleurs, la passion, la langueur et l'excitation.

4. Dans la région de la poitrine. Cette coque protectrice est constituée de muscles larges de la poitrine, des épaules, des omoplates, ainsi que de la poitrine et des mains avec les mains. La coquille retient les rires, la tristesse et la passion. La maîtrise de la respiration, moyen important de supprimer toute émotion, s’effectue principalement dans la poitrine.

5. Dans la zone du diaphragme. Il comprend le diaphragme, le plexus solaire, divers organes de la cavité abdominale, les muscles des vertèbres inférieures. Cette carapace contient surtout une forte colère et une excitation générale.

6. Dans la région abdominale. Cette coquille comprend les muscles abdominaux larges et les muscles du dos. La tension des muscles lombaires est associée à la peur d’une attaque inattendue. Une armure protectrice sur les côtés crée une peur des chatouilles et est associée à la suppression de la colère et de l'hostilité.

7. Dans la région pelvienne. La septième coquille comprend tous les muscles du bassin et des membres inférieurs. Plus la coque de protection est solide, plus le bassin est tiré vers l'arrière, comme s'il sortait. Les muscles fessiers sont contractés, voire douloureux. Le bassin est "mort" et pas sexy. La coquille pelvienne supprime l'excitation, la colère, le plaisir, la coquetterie.

Avant l'exercice, il est conseillé de changer en vêtements légers, sans contrainte de mouvement. Ou au moins enlever l'excès: une veste, une cravate, des chaussures, etc. Pour effectuer certains exercices, vous devrez vous allonger.

En cas de gêne, arrêtez l'exercice pendant quelques secondes, puis continuez. Pendant chaque exercice, vous pouvez faire plusieurs pauses de ce type.

I P R A N E N I

1. Accroupissez-vous. Calme le souffle. Dites-vous: "Je suis calme. Je suis complètement calme. J'ai confiance en l'avenir. J'aime les nouvelles sensations. Je suis ouvert au changement."

Essayez d’atteindre un tel état de repos, ce qui vous arrive le matin du jour de congé, lorsque vous n’avez besoin de vous dépêcher.

2. Ouvrez vos yeux aussi large que possible.

3. Déplacez vos yeux d'un côté à l'autre: droite-gauche, de haut en bas, en diagonale.

4. Tournez vos yeux dans le sens des aiguilles d'une montre, dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

5. Regardez les différentes choses autour de vous.

6. Crie fort.

7. Envoyez des bisous à différentes choses tout en tirant vos lèvres, serrées et dures.

8. Tirez la bouche en secouant: tirez les lèvres comme si vous n'aviez pas de dents. Lire un poème avec une bouche marmonnante.

9. Alterner, faire semblant de sucer, sourire, mordre et dégoût.

10. Dessinez les mouvements de bâillonnement. Essayez et n'hésitez pas.

11. Crier aussi fort que possible. Si vous ne pouvez absolument pas crier, alors coquelicot ressemble à un serpent.

12. S'accroupir. Collez votre langue aussi loin que possible.

13. Touchez légèrement votre tête avec votre doigt. Après cela, votre tête devrait pendre, comme si c'était un ballon léger, et votre cou comme un fil. Répétez plusieurs fois.

14. S'accroupir. Prenez une profonde respiration. En même temps, l'abdomen gonfle d'abord, puis la poitrine se dilate. Respiration profonde Encore une fois, l'abdomen est d'abord soufflé, puis la poitrine est déjà réduite.

15. Faites comme si vous vous battiez avec seulement vos mains: battre, déchirer, gratter, tirer, etc.

16. Inspirez et essayez de soulever votre poitrine le plus haut possible, comme si vous essayiez de toucher le plafond. Vous pouvez même vous tenir sur la pointe des pieds. Expirez, reposez-vous un peu et répétez.

17. Danser, bouger activement les seins, les épaules, les mains. Essayez de rendre la danse passionnée et sexy.

18. Coupez brusquement le diaphragme, faites une courte expiration par la bouche grande ouverte. Le diaphragme, relaxant, conduit à une respiration. Inspirez-expirez devrait prendre une seconde. Environ un cinquième de seconde - une expiration nette, quatre cinquièmes - une respiration douce.

19. Respirez dans l'estomac: il devrait gonfler autant que possible, puis aller à l'intérieur et coller à la colonne vertébrale.

20. Allongez-vous sur le dos. Tout en expirant, soulevez le torse et essayez de saisir les pieds. Retiens ton souffle. Revenez à la position de départ. Répétez.

21. Allongez-vous sur le ventre. Prenez une respiration, soulevez le corps et repliez la tête aussi loin que possible.

22. Lorsque vous frappez le ventre, frappez-les avec différents objets autour de vous.

23. Posez vos mains derrière votre tête. Continuez à battre les objets autour de vous avec vos côtés.

24. Demandez à quelqu'un de vous tenir la taille. Allongez-vous aussi loin que vous le pouvez. Si vous faites l'exercice seul, il suffit de mettre vos mains sur votre ceinture et de vous pencher en arrière.

25. Mettez-vous à quatre pattes et faites différents mouvements de chat.

26. Imaginez un cheval qui bascule.

27. Allongez-vous sur le dos. Battez le bassin sur le tapis.

28. Debout, placez une main sur le bas de l'abdomen. Posez votre autre main sur votre tête. Faites des mouvements indécents avec votre bassin.

29. Écartez vos jambes aussi large que possible. Transférez le poids alternativement entre le pied gauche et le pied droit.

30. Danse libre. Essayez de danser quelque chose d'original.

L'ORDRE DE L'AMOUR ENTRE UN HOMME ET UNE FEMME SELON BERT HELLINGER. partie 1.

Commande de famille de Bert Hellinger
La relation entre un homme et une femme est le fondement profond de l'être. En gros, garantissez l'existence de l'humanité, Montrez tout à fait... en assurant la naissance, la préservation et la continuation de la vie sur Terre. Cela semble peut-être global et pathétique, mais le fait demeure.

Le plus souvent, les relations de genre sont considérées du point de vue des interactions interpersonnelles. On pense que les problèmes résident dans la petite enfance, les comportements non constructifs, les croyances limitantes et le faible degré de sensibilisation.

Je veux offrir un point de vue légèrement différent sur la relation entre un homme et une femme. Nous examinerons certains aspects du partenariat du point de vue du système - l’approche phénoménologique de Bert Hellinger, l’auteur de la méthode des constellations de systèmes.

Cette approche, qui explore l’ordre de la coexistence humaine, découle du fait qu’une personne n’est pas seulement une personne, mais fait également partie du système, en premier lieu, de la famille. Nous ne sommes pas venus de nulle part. Nous sommes apparus dans la famille et y sommes associés. Au 1/2 nous sommes composés de nos parents, au 1/4 des grands-parents, au 1/8 des arrière-grands-mères et des arrière-grands-pères, l'homme est un maillon de la chaîne de ses ancêtres. Et par conséquent, sa vie est influencée non seulement par son expérience personnelle, mais également par des événements particulièrement importants survenus dans l’histoire familiale.

En règle générale, cette influence peut aller jusqu'à 4 générations, dans le cas d'un destin particulièrement difficile - jusqu'à 7 générations. La force psychique qui rallie le système est «l'amour qui unit». Sous son influence, une personne sans le savoir ou ne pas vouloir peut vivre le destin de certains membres de son système ou adopter inconsciemment une expérience, des tâches, des comportements, des sentiments de quelqu'un des générations précédentes, tout en les prenant comme les leurs. Ces tissages résultent d'une violation des lois du système par la personne elle-même ou par une personne de son système.

Bert Hellinger appelle ces lois des "ordres d'amour". Habituellement, ils ne sont pas réalisés, mais ils nous affectent invariablement et nos vies. Ils agissent, que nous en sachions ou non, que nous sommes d’accord avec eux ou que nous les ignorons. Et tout comme il est impossible de dépasser les lois de la nature, il est également impossible d'être en harmonie avec soi-même et avec les autres, en négligeant les lois système des relations humaines.

Très souvent, les situations problématiques dans les partenariats sont liées au fait que l'un des partenaires, ou les deux, sont étroitement liés aux systèmes de la famille parent. Et les partenaires eux-mêmes ne sont pas à blâmer pour cela - ils ne le réalisent pas. Ils souffrent, malgré le fait qu'ils s'aiment, cherchent diligemment des solutions, convaincus que s'ils le font assez, ils peuvent le trouver. Mais comme les racines des crises relationnelles doivent être recherchées ailleurs, leurs efforts et leurs appels à la bonne volonté restent vains.

Par exemple, souvent l'un des partenaires cherche à partir malgré le fait qu'il aime l'autre. Cela est dû au fait qu'il veut peut-être suivre dans la mort l'un des membres de sa famille parentale, ou partager le sort de celui qui a été expulsé, afin que l'autre personne vive ou soit expulsée, ou inutilement oubliée et non suffisamment appréciée. Parfois, une nouvelle relation est entravée par une relation avec un ancien partenaire, surtout si la faute lui est imputable ou s'il décède, et que le deuil qui en résulte reste inachevé.

Les conséquences des perturbations et des enchevêtrements systémiques peuvent se manifester chez les partenaires et au niveau du corps sous forme de maladies, de dépendances, de douleurs inexpliquées et de réactions émotionnelles inadéquates.

Dans un article, il n'est pas possible de décrire en détail les ordres système de base et les conséquences de leurs violations, ainsi que les moyens de surmonter les trames et de rechercher une solution libératrice. Je vais donc me concentrer plus en détail sur les "ordres d'amour" qui fonctionnent en partenariat. Donc:

Ordres d'amour entre un homme et une femme et ce qui suit leur violation
Avant de parler de l'ordre, clarifiez la question:

"Comment pouvons-nous devenir des hommes et des femmes?"

Commençons par les garçons. Dans son enfance, le garçon est dans la sphère d’influence de la mère, il apprend d’elle ce qu’est la féminité. Le principe féminin dans l'âme d'un homme, C. G. Jung, appelle «anima» et le principe masculin dans l'âme d'une femme - «animus». Un homme développe son anima à côté de sa mère, et si le fils reste dans la sphère d'influence de la mère, l'anima se développe plus fort. Restant chez sa mère, il perçoit la femme au delà de toute mesure, et cela remplit son âme. Cela empêche le garçon d'accepter son père et le principe masculin en lui se rétrécit et plus il disparaît. Dans la sphère d'influence d'une mère de fils, on n'obtient souvent qu'un jeune homme, mais pas un homme, un conquérant des cœurs, un amoureux, mais pas un mari. Et, curieusement, il y a moins de compréhension et de sympathie envers les autres femmes.

Un macho est toujours une personne avec une forte anima, il est toujours associé à sa mère. C'est un jeune homme ou un héros, mais pas un homme. Don Juan est aussi le fils de sa mère, qui ne s'est pas transformé en homme. Avoir beaucoup de femmes est propre à un jeune homme. Un homme peut choisir une femme et devenir son mari.

Pour devenir un homme, un fils doit abandonner la première femme de sa vie et suffisamment tôt pour passer de la sphère d'influence de la mère à celle du père. Il doit rompre avec sa mère et se tenir à côté de son père. Pour un fils, c'est un énorme échec et un changement radical. Auparavant, cette transition était réalisée consciemment à l'aide de rituels d'initiation. Après eux, le garçon n'a pas pu retourner chez sa mère. À côté du père, le fils devient un homme qui a abandonné la femme en soi. Ensuite, il peut demander à une femme de lui donner une femme, puis il existe une relation solide et fiable.

La fille aussi est d'abord voisine de sa mère et la perçoit intensément, mais différemment de son fils. Elle tend la main à son père. La première connaissance avec le masculin commence par une relation avec le père et le masculin l'enchante. Si elle reste dans la sphère d'influence de son père, son âme déborde de celle d'un homme. Ensuite, elle peut devenir seulement une fille, mais pas une femme, un amant, mais pas une femme. Plus tard, elle ne pourra pas s’approcher pleinement d’un autre homme, l’apprécier et le traiter comme un égal.

Pour devenir une femme, une fille doit abandonner le premier homme de sa vie, c'est-à-dire que son père s'éloigne de lui, retourne auprès de sa mère et se place à ses côtés. Là, elle deviendra une femme et plus tard, elle trouvera aussi son homme, qu’elle peut se permettre de se donner. Et il y aura plus de sympathie et de compréhension en ce qui concerne l'identité et les valeurs des hommes. C'est exactement le contraire de la vision narcissique selon laquelle une femme devrait développer ses qualités masculines en elle-même.

Le meilleur mariage est celui où le fils de papa épouse la fille de sa mère. Mais il arrive souvent que la fille de mon père épouse le fils de sa mère.

Valeur de l'amour et de l'ordre

Vous pouvez souvent observer que la relation s'effondre malgré le grand amour. Donc, évidemment, il ne s'agit pas d'amour. Il existe une idée fausse répandue selon laquelle l’amour remplit et remplace tout ce qui manque. Et de nombreux problèmes dans les relations découlent du fait que l’un des partenaires ne veut pas admettre l’évidence et pense qu’à l’aide de réflexions, de certains efforts ou de l’amour, elle pourra tout régler. Cependant, cela n’affecte pas la commande. C'est une illusion, c'est tout simplement impossible. L'amour fait partie de l'ordre et se développe dans le cadre de l'ordre. Quiconque tente de renverser cette relation et, avec l'aide de l'amour, transforme l'ordre, est un fiasco.

S'adaptant à l'ordre, l'amour peut se développer en lui comme une graine. Il pénètre dans le sol et n'essaie pas de le changer, et donc il grandit.

Le fondement de l’amour est le respect du partenaire, de son origine et de son respect pour lui-même et son origine, ainsi que le consentement aux différences en nous.

L'amour adulte connaît des limites et aime ce qu'il a. Si de bonne humeur un partenaire vous convient à 80% et une mauvaise à 51%, c'est un bon partenaire et nul besoin de chercher un autre

À tous égards, ont établi leurs frontières - proches ou larges. Les trouver aide à se sentir coupable. Là où le vin commence, il y a une frontière. À l'intérieur de ces frontières se trouve un espace d'innocence et de liberté. Ces déclarations sont identiques. Bien qu'il n'y ait pas de frontières, il n'y a pas de liberté. Ensuite, tout est flou. Si une personne a vérifié où se trouvent les frontières, elle sait où se trouve sa liberté. La complétude est réalisée dans les limites.

"Un homme veut qu'une femme soit sa femme et une femme veut qu'un homme soit son mari"

Ce n'est que lorsqu'un homme se donne à une femme en tant que mari et la prend pour épouse, et qu'une femme se donne à un homme en épouse et le prend en mari, alors ils deviennent un homme et une femme et ne deviennent alors qu'un couple. En formant un couple, ils acquièrent une plus grande part de poids spirituel qu'auparavant. Chez un homme marié, la proportion est supérieure à celle d'une femme non mariée, alors que chez une femme mariée, elle est supérieure à celle d'une femme célibataire. C'est la règle, mais il y a des exceptions.

Un homme a quelque chose qu'une femme n'a pas et une femme a quelque chose qu'un homme n'a pas. Par conséquent, ils sont attirés les uns par les autres et il s’agit là d’une poussée de grande puissance. Ils sont égaux les uns des autres dans leur insuffisance et dans leur capacité à donner aux autres quelque chose d'important et à le compléter. Les deux doivent accepter leurs limites, ils deviennent alors capables d'entrer dans des relations et de les maintenir.

Et si, à deux, on veut être avec l'autre plus pour d'autres raisons, par exemple, pour le plaisir ou le soutien, parce que l'autre est riche ou pauvre, instruit ou simple, catholique ou orthodoxe, parce qu'on veut conquérir, protéger, améliorer ou sauver un autre. Ou, comme on le dit parfois de façon remarquable, parce que l’on veut voir l’autre comme le père ou la mère de leurs enfants, le fondement d’une telle relation est construit sur le sable et il existe déjà un ver dans la pomme.

Le mariage est un adieu à la jeunesse. Un partenariat sans mariage est une continuation de la jeunesse. Si un couple vit ensemble longtemps et ne se marie pas, tout le monde en elle dit à un autre: Je continue à chercher quelque chose de mieux. C'est une insulte inconsciente constante.

Une des difficultés des relations dans un couple est qu’en partenariat, nous voulons sauver et sauver les jeunes. Mais c'est impossible, c'est laissé pour compte. Le développement humain se produit toujours de manière à dépasser un certain seuil. Lorsque nous nous trouvons derrière ce seuil, tout change et nous ne pouvons plus revenir en arrière. L'exemple le plus simple est la naissance. Le bébé est très bon dans le ventre de la mère. Mais à un moment donné, il doit franchir le seuil. Et là tout est différent et il ne peut pas revenir en arrière.

Le prochain grand seuil est le mariage. Jeunes laissés pour compte. Le retour n'est plus possible. Les partenariats réussissent si nous dépassons ce seuil et regardons en avant, pas en arrière.

Nous ne reconnaissons pas toujours que le partenariat est la chose la plus importante pour nous dans la vie. Ils nous touchent profondément, c’est une manifestation élémentaire de l’amour qui dépasse de loin nos propres limites.

Quand nous rencontrons notre partenaire, nous pensons: "Maintenant, nous allons tous nous aimer et être heureux." Mais pensant ainsi, nous ne comprenons pas que nous sommes conduits par une force puissante, que nous entrons dans le «service» que nous devrons mener toute notre vie. Il pénètre au plus profond de notre être, nous rend heureux et fait mal. Dans le processus de partenariat, tout le monde grandit et meurt dans une égale mesure. En cours de croissance, nous nous dépassons sur le chemin de quelque chose de plus. Il en va de même pour les partenariats: ce que nous percevons comme un problème ou une crise fait partie de ce processus.

Parfois, sur la base de l’expérience de relations libres, certains considèrent leur partenariat comme si ses objectifs pouvaient être fixés de manière arbitraire, et leur durée et leur ordre définis, modifiés ou annulés en fonction de l’humeur et de l’état de santé de chacun. Mais ce faisant, ils donnent leur partenariat à la merci de la légèreté.

Peut-être est-il trop tard pour commencer à comprendre que l'ordre règne ici, ce qui ne peut être perturbé impunément. Si un des partenaires avec un cœur léger, sans personne et sans égard pour rien, met fin à la relation, alors l'enfant qui y est né se comporte souvent comme s'il devait réparer une injustice. En réalité, les objectifs du partenariat sont fixés pour nous au départ, et si nous voulons les atteindre, nous avons besoin de constance et de sacrifice.

Il est également nécessaire de prendre en compte le lien que les partenaires sous-estiment souvent. Si deux personnes s'aiment et accomplissent l'accomplissement de l'amour (par «accomplissement de l'amour», Bert Hellinger signifie relations sexuelles), les deux deviennent alors libres et liés pour la vie. L'une des plus grandes différences dans les partenariats est que certains croient qu'après la réalisation de l'amour, ils sont encore libres. La liberté est perdue et il est impossible de changer, c'est une donnée. Cela fait partie du ministère. À quel point un tel lien peut-il être vu dans le processus d’arrangement.

"Orientation sur l'enfant, tout en maintenant la priorité de l'amour affilié"

Seulement chez l'enfant mâle et femelle atteint sa plénitude. En devenant père, un homme devient un homme au sens plein, et en devenant une mère, une femme devient une femme au sens plein. Chez un enfant, un homme et une femme deviennent, dans un sens plein et visibles pour tous, un tout indissoluble. Cependant, il est important que leur amour parental pour l’enfant continue et couronne leur amour en tant que couples. Après tout, leur amour les uns pour les autres précède leur amour parental et, comme les racines tiennent et nourrissent l'arbre, leur amour de couple tient et nourrit leur amour pour l'enfant.

Si les parents dans une famille donnent la priorité à la parentalité par rapport à un partenariat, l'ordre est rompu et des problèmes surgissent. La solution est que le partenariat a encore un avantage sur le parent. Lorsque cela se produit, cela est immédiatement visible: les enfants soupirent de soulagement lorsqu'ils voient leurs parents en couple. Ensuite, tout le monde va mieux à la fois.

La transition vers la parentalité comporte un autre rejet de l'enfance et de l'adolescence. En entrant dans cette relation, une personne franchit à nouveau le seuil et ne peut pas revenir en arrière. Enfance et jeunesse encore une fois laissés pour compte. En restant illusoires sur la possibilité de répéter le stade du bouquet de fleurs dans une relation ou de revenir à la négligence inhérente à la vie de célibataire, nous poussons les attitudes à l’effondrement, alors que nous risquons nous-mêmes de devenir des «enfants éternels». Que peuvent alors donner les "grands enfants éternels" à leurs enfants nés? Que peuvent-ils enseigner? Quelle sagesse de la vie donnera?

Vous pouvez regarder deux personnes et voir ce qui se passe entre elles. Mais pour ignorer comment leurs actions affectent leur environnement et leurs enfants, nous ne comprendrons pas quelque chose de très important. Ils peuvent tous les deux se sentir bien et, en même temps, leur comportement peut nuire à leurs enfants ou à leurs petits-enfants. L'ordre suppose toujours d'inclure beaucoup de choses et signifie essentiellement que les différentes interactions interagissent de manière à ce qu'elles soient bénéfiques pour tous. La commande n'est pas exécutée au détriment de quelqu'un, c'est la même chose pour tout le monde, avec des avantages égaux ou du moins similaires pour tout le monde.

«L'égalité comme condition préalable à des relations solides»

Les deux partenaires sont également bons et mauvais dans ce qu'ils ont et ce qui leur manque. Toute tentative de comportement vis-à-vis des autres, que ce soit par une position de supériorité (en tant que parent) ou par une position de dépendance et de subordination (en tant qu'enfant) limite les partenariats et les met en danger.

Si l'un des partenaires, par exemple, s'attend à recevoir de l'autre la même sécurité que seuls les parents peuvent donner à leurs enfants, l'ordre de ce partenariat est alors violé. Cela ne permet pas l'échange et la compensation entre adultes égaux. Ensuite, la crise suivante se termine généralement par le fait que le partenaire à qui des attentes trop élevées ont été attribuées s’éloigne ou part.

Et cela est tout à fait justifié car, transférant l’ordre de l’enfance à un partenariat, l’autre lui impose des exigences excessives. Si, par exemple, un mari dit à sa femme: «Je ne peux pas vivre sans toi» ou: «Si tu pars, je vais me suicider, la vie perd tout son sens pour moi», alors la femme doit partir. Le partenariat va s’effondrer car il pose une épée sur le partenaire de Damoclès et aucune personne ne peut le supporter longtemps. Ceci est approprié lorsqu'un petit enfant le dit à ses parents, car il se sent à juste titre complètement dépendant de ses parents.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie