Vous avez probablement entendu parler d'un sentiment tel que Deja Vu, et 90% des personnes en ont fait l'expérience au moins une fois dans leur vie. En attendant, il y a 2 autres concepts que tout le monde ne connaît pas - il s'agit de Zamevyu et de Preskevey. Alors qu'est-ce que c'est et pourquoi ça nous arrive?

Vous êtes donc assis à la table ou debout, vous attendez le bus ou vous vous rendez quelque part en compagnie d'amis. Soudain, vous réalisez que vous vous êtes déjà trouvé dans cette situation. Apprenez les mots que vos proches prononcent, souvenez-vous de la façon dont ils étaient habillés et rappelez les environs avec précision. Alors ce sentiment disparaît aussi soudainement qu'il est venu et nous continuons à être dans la réalité ordinaire.
Ce sentiment s'appelle Deja vu et traduit du français par «déjà vu». Les scientifiques l'expliquent différemment et les raisons sont multiples.

Erreur de mémoire

Il existe une opinion selon laquelle le déjà vu se produit lorsqu'une personne est très fatiguée et que son cerveau est surchargé. Ensuite, un certain échec survient dans son travail et le cerveau commence à prendre l'inconnu pour le connu. Le plus souvent, l'effet de la fausse mémoire se produit dans les 16-18 ans ou les 35-40 ans.

Traitement accéléré de l'information

Selon une autre version, il s'agit au contraire de l'effet d'un cerveau bien reposé. C'est à dire le cerveau traite l'information si rapidement qu'il nous semble que ce qui s'est passé il y a une seconde est familier et s'est passé il y a longtemps.

Similarité des situations

Cette situation ne nous semble peut-être familière que parce qu'elle ressemble fortement à certains événements passés qui se trouvent au plus profond de notre mémoire. Le cerveau correspond simplement à vos souvenirs et apprend des images similaires.

Fichier de confusion

Cette théorie suggère que parfois la mémoire commence à se comporter de manière incorrecte et confond la mémoire à court terme avec la mémoire à long terme. Grosso modo, au lieu de placer ce qui vient d'être vu dans une sorte de fichier de mémoire à court terme, le cerveau tente de coder de nouvelles informations dans la mémoire à long terme, ce qui donne l'impression que nous avons déjà vu cela depuis longtemps. En attendant, cela s'est passé il y a seulement une seconde.

Théorie de l'hologramme

Conformément à la théorie, notre mémoire est formée sous la forme d'images en trois dimensions. Et après un élément, par exemple un goût ou une odeur, une chaîne de souvenirs - l '«hologramme» - s'étire. Le moment de déjà vu est une tentative du cerveau pour restaurer «l'hologramme».

Ce ne sont là que quelques hypothèses, et pourtant elles sont plus de 40, partant de la théorie de la réalité parallèle et se terminant par la réincarnation.
Cependant, la raison psychophysiologique du déjà vu n'est toujours pas claire. On sait seulement que ce phénomène se manifeste plus souvent chez les mélancoliques, les impressionnables, à l'adolescence, ainsi que dans les cas de fatigue excessive ou de stress.

Avez-vous connu Jamev et Praskev?

Zamevyu

Ou jamais vu. Le sentiment opposé à Deja Vu et plus insidieux, parce que est un symptôme de certaines maladies.
Tout à coup, une personne commence à ressembler à des lieux connus et déjà connus, ou des personnes sont devenues méconnaissables et totalement inconnues. Une personne peut penser qu'elle voit tel ou tel endroit pour la première fois de sa vie.
Zamevyu est un phénomène plus rare et indique souvent un état de désordre mental - paramnésie (altération de la mémoire) et un symptôme de fatigue cérébrale grave.

Presqueview

Obsession lorsque vous ne vous souvenez plus d’un mot familier qui tourne dans la langue. Ce phénomène se traduit par "presque vu", c'est-à-dire un fort sentiment que vous êtes sur le point de vous souvenir du mot, mais cela ne se produit pas. Le plus souvent, d'ailleurs, les noms propres oubliés.

On ne sait toujours pas si ce phénomène est une violation de la mémoire ou de la parole. Ou bien il y a un blocage de l'information, si un autre mot venait à l'esprit avant celui qui devait être dit, alors il en bloque l'extraction d'un autre de la mémoire. Soit cet oubli est lié à la particularité phonologique du mot.

Déjà vu l'épilepsie

Déjà vu l'épilepsie

Dans cet article, nous allons parler d'un type particulier de crises d'épilepsie - déjà vu. Comment deva vu et zad mevia se manifestent-ils chez les patients épileptiques? Nous donnons un exemple clinique de déjà vu.

Troubles mentaux inclus dans la structure d'une crise d'épilepsie.

Les troubles mentaux surviennent lors de crises focales (appelées «aura x») ou lors de crises généralisées secondaires.

Les patients atteints d'épilepsie focale (temporelle) décrivent un type particulier de crises convulsives dont les fonctions mentales sont altérées: rupture de pensées, pensées obsessionnelles ou violentes, sensation d'irréalité de ce qui se passe, sensations difficiles à expliquer, comme s'ils s'observaient eux-mêmes.

Les états de déjà vu constituent une autre option pour les crises dialectiques au cours de l'épilepsie du lobe temporal.

Que veut dire de vu?

Des sentiments de «déjà vu» - «déjà vu» - quand les patients ont l'impression qu'ils se trouvaient déjà dans cette situation, ont entendu ces conversations, ont vu ce qui se passait autour de eux.

Une variante similaire de la sensation - "jamaisvu" - "za meu" - "jamais vu" lorsque la patiente, se trouvant dans un environnement familier, ne la reconnaît pas, "voit pour la première fois", ne peut pas se souvenir de l'endroit où elle se trouve.

Exemple clinique de zhamevyu

Dans cet exemple clinique d’épilepsie avec déjà vu et zhamevu, après l’augmentation de la dose de médicaments antiépileptiques, les attaques ont été complètement arrêtées. Souvent, dans le traitement de l'épilepsie, les doses de médicaments déterminent le résultat, une rémission est possible avec une dose d'AEP correctement sélectionnée. À ce jour, la rémission des attaques d'environ 1,5 ans. L’EIE n’a pas toujours reflété l’épiactivité au cours de la période d’attaque: après correction du traitement, l’épiactivité n’a pas été détectée.

Déjà vu et un peu de nausée

B logBasta a de nouveau figuré dans les commentaires du magazine «Expert-Kazakhstan». Cette fois, ils m'ont demandé mon opinion sur les récentes initiatives du gouvernement concernant la vallée intérieure du silicium et les trois notoires. "Comment évaluez-vous le contexte général et les propositions elles-mêmes - la prochaine secousse ou peut-il en sortir quelque chose de réel?", A demandé à "l'expert". Ci-dessous, la version non éditée du commentaire (un merci spécial à notre auteur, Vladislav Manusin, pour son matériel sur la mise en œuvre du programme «100 écoles, 100 hôpitaux»):

Le fond général laisse une impression de déjà vu et un peu de nausée.

Il y a une répétition de répétition, nous n'avons rien entendu de nouveau sur les priorités et, plus important encore, rien de nouveau sur les méthodes de travail. Après tout, il n’ya rien de mal à éviter en priorité l’économie de la matière première et sa croissance intellectuelle. La mauvaise chose est qu'aucune des stratégies avec noms forts et «nombres arrondis» n'a été menée à sa conclusion logique et n'a pas montré de résultat durable. Il n'y avait pas 30 chefs d'entreprise, les initiatives de substitution des importations et les clusters échouaient, même 100 écoles et hôpitaux ne pouvaient pas être construits (en nombre, sans parler de la qualité de ceux qui étaient encore construits).

Il suffit de penser - ne peut pas construire de simples bâtiments et assurer leur travail. Année après année, l'état
montre l'incapacité d'attirer les technologies modernes et de planifier efficacement leurs activités, du moins pour la construction de routes. Cela peut sembler ne pas être des exemples pertinents, mais
ils donnent une idée de deux choses.

Premièrement, la qualité du travail de l’État est très faible, sa capacité à effectuer des tâches courantes est une grande question. Tout d’abord, bien sûr, à cause de la corruption épique et de l’absence de mécanismes appropriés pour l’empêcher (ce ne sont pas des campagnes de publicité ni un "atterrissage" sporadique, après quoi les détenus sont repiqués sur des chaises chaudes).

Et deuxièmement, ces exemples de base montrent ce que les mythes distraient de la nécessité de résoudre
des problèmes plus urgents dans le domaine des infrastructures et, surtout, de l'administration publique. Et une autre méga-initiative dans ce sens n’est qu’un autre exercice pour les rédacteurs embauchés par le gouvernement qui proposent un nouveau nom pour les vieux stratagèmes.

En ce qui concerne le taux sur les technologies de l’information, qui a longtemps été exprimé par nos fonctionnaires, il ya une tendance que j’ai remarquée récemment. Les vraies innovations, les avancées scientifiques dans le monde moderne ne peuvent apparaître que dans un environnement concurrentiel, dans un environnement concurrentiel. Idéalement, cette caractéristique devrait être applicable à la fois à la science et aux entreprises et au système politique, car l’état de la société, son potentiel créatif, la compétitivité du système éducatif, l’inclusion de la société dans les tendances globales du progrès technologique dépendent de son état.

Sinon, l'industrie ne pourra que reproduire des indices d'innovation (il existe des exceptions, mais elles ne font que confirmer la règle). Visitez le site Web du magazine The Economist, lisez leurs numéros trimestriels de «Technology Review» - voici une fenêtre sur un monde qui, pour le Kazakhstan, avec son niveau de bureaucratie et ses idées sur les innovations, semblera toujours un film fantastique sur un avenir lointain.

Le phénomène normal de «déjà vu» est-il accompagné de nausées et de vertiges?

Ce n’est pas qu’il faille paniquer, mais ça vaut le coup de courir chez un neurologue. Il a quelque chose d'exagéré dans le cerveau dont il se sert de la fausse reconnaissance de la situation pour tromper les centres responsables des nausées et de l'équilibre. Les deux derniers sont à proximité, au fait. C'est pourquoi certaines personnes basculent dans les bus.

Que les vaisseaux sanguins dans la région où vous jouez contractent et ne nourrissent pas une partie du cerveau, ou que les cellules nerveuses soient là pour une raison quelconque agitée, envoyez des impulsions inutiles et déroutez les départements voisins. L'affaire sera résolue par un électroencéphalogramme, il s'agit d'un EEG. Peut-être que même les navires ont l'air en quelque sorte. Et surtout, les résultats de toutes ces études seront évalués par le médecin et suggèreront quelque chose à prendre. Ou en agitant une main et laisser aller en paix.

L'aide Étranges épisodes de turbidité

1. anxiété modérée. Dépression importante: vous avez besoin des conseils d'un médecin et d'un traitement!

2. Le niveau de dépression à l'échelle de Beck (en points) - 15.Dépression douce. Il y a probablement des motifs d'inquiétude. Pensez-y.

3. Le niveau moyen d'anxiété. Il est logique de consulter un médecin.

4. Interprétation des résultats:
Vous ne pouvez pas supposer que vous avez des attaques de panique (sensibilité de la méthode 81%, spécificité 99%).

5.Alexitimia: 68
Interprétation des résultats: alexithymie au niveau de la frontière. Il existe un risque de développer des troubles psychosomatiques. Raison de contacter un spécialiste.

6. Excitabilité émotionnelle (entre les murs): 7
Interprétation des résultats: les scores indiquent une tendance à une forte excitabilité émotionnelle. Très probablement, vous devriez consulter un spécialiste.

7. Résultats du traitement du test pour: TatyanaLog: 3
Aggravation: 3
Extraversion: 2
Spontanéité: 3
Agressivité: 4
Rigidité: 3
Introversion: 8
Sensibilité: 6
Anxiété: 9
Lability: 5 Interprétation des résultats:
Vous avez plutôt tendance à vous concentrer sur certains traits de caractère, ce qui conduit à une gêne psychologique et à une désadaptation mentale. L'avis d'un spécialiste est recommandé.


Je tiens à vous rappeler que je suis enceinte et que je peux confirmer à 100% mes préoccupations en matière de santé, d’apparence et d’avenir. Et pourtant, j'ai maintenant une exacerbation de l'ostéochondrose cervicale, c'est pourquoi les réponses concernant l'état de santé contiennent peut-être des erreurs (maux de tête, tensions, engourdissements et fourmillements - c'est actuellement une manifestation de la maladie). Et aussi, s'il vous plaît, notez que les réponses sont données à partir du moment actuel (il y a un jour, un accident m'est arrivé, à cause duquel, bien sûr, j'étais contrarié).

Déjà vu et nausée

Le phénomène de «déjà vu» (DV) est un phénomène psychique très intéressant, inhabituel (et perçu par certains comme mystique), défini comme un phénomène psychique subjectif, ce qui signifie qu'il semble à une personne que tout ce qui se passe maintenant s'est déjà produit, mais il ne peut pas (ce qui est très important) corréler ce qui se passe avec une période particulière du passé (très souvent, l'effet DV est accompagné de la certitude que ni cette situation, ni tout ce qui semble familier, n'était et ne pouvait être auparavant ). Selon la classification généralement acceptée, DV est incluse dans le concept de déréalisation, qui se manifeste comme un trouble de la perception de la réalité environnante: des phénomènes et objets précédemment familiers semblent modifiés, non naturels, irréels. Traduit du français, le terme «déjà vu» signifie «déjà vu», mais comme le fait remarquer A. Fankhauser, sa véritable signification est plutôt vague. A. Fankhauser identifie notamment trois types principaux de "déjà vu": "déjà vesu" ​​- "déjà vécu" [déjà vécu], "déjà senti" ["déjà senti" - "déjà ressenti" [déjà ressenti] «Déjà visité» - «déjà visité» [déjà visité].

Les mécanismes de développement de la DV et les structures impliquées sont similaires chez les patients présentant des pathologies du système nerveux et chez les saines. Les méthodes morphologiques, neurophysiologiques et neuro-visualisées ont révélé 4 structures cérébrales principales impliquées dans la formation des DV: l'amygdale, le gyrus temporal supérieur, le gyrus parahippocampique, l'hippocampe. De nombreuses théories sur l’éducation DV ont été formulées, mais l’idée principale est de violer les processus de la mémoire et de la perception. La question de l’asymétrie fonctionnelle hémisphérique est d’une importance particulière dans la pathogenèse de la DV. Aujourd'hui, on pense que la formation de DV joue un rôle principalement dans la structure de l'hémisphère droit (lobe temporal droit).

Le phénomène de DV est un phénomène mental très commun. Si vous menez une enquête auprès de la population en posant à chaque répondant la question suivante: «Avez-vous eu un tel sentiment…?» (Expliquer à chaque répondant l’essence du phénomène DV), il s’avère que presque toutes les secondes, et dans certaines, répond: «Oui, c’était...!» (selon un certain nombre d’études à grande échelle, le phénomène de DV dans la population est enregistré dans 30 à 96% de la population; selon D.N. Rybin [2005]: 3,2% des répondants ne connaissent aucune des phénomènes de déréalisation - "déjà vu", "jamais vu", "fausse reconnaissance des personnes", "anticipation", "vision de l'extérieur ", les autres ont noté DV avec une fréquence différente, alors que la fréquence moyenne de telles expériences dans 60% des répondants était d'environ 1 fois par mois). Ainsi, il n’existe aucun neurologue de ce type (et plus encore un psychiatre) qui ne rencontrerait pas un patient atteint du phénomène DV dans sa pratique. Par conséquent, le phénomène de la DV chez les «spécialistes en psycho-neurologie» n'est pas seulement un phénomène intéressant (pour les personnes en bonne santé, la DV apparaît pour la première fois à 6–7 ans et est plus souvent enregistrée chez les jeunes souffrant de surmenage, de maladie somatique, de stress prolongé, de manque de sommeil, d'utilisation psychoactive substances), mais est aussi un PROBLÈME CLINIQUE, dont la solution (DV n’est qu’un «phénomène DV» ou ce «symptôme DV») sauvera le patient (ses proches, ses voisins, etc.) de nombreux problèmes.

On sait aujourd'hui que la DV est non seulement retrouvée chez les personnes en bonne santé, mais qu'elle est également le symptôme de nombreuses maladies psycho-neurologiques, telles que l'épilepsie temporale (VE), la schizophrénie, la dépression, le syndrome de Charles Bonnet (état d'un patient présentant une déficience visuelle grave). voit des hallucinations). La DV apparaît avec divers troubles du sommeil et constitue parfois le premier signe diagnostique dans une clinique présentant une formation volumineuse du cerveau. En CE, le phénomène DV est particulièrement fréquent lors de crises convulsives amygdale-hippocampe (médiobasal, limbique) et s'accompagne souvent de sensations de paresthésies dans les membres, de vertiges, de nausées, etc., et se caractérise également par une intense coloration émotionnelle, souvent par un sentiment de peur. La condition de DV est souvent une manifestation critique, c'est-à-dire un trouble inclus dans la structure d'une crise épileptique, une manifestation isolée de l'épilepsie ou se développant directement après une crise.

DV dans le tableau clinique des tumeurs cérébrales avec des crises d'épilepsie est un symptôme commun. L'un des premiers DV chez les patients atteints de tumeurs au cerveau a été décrit par Kristani (1935) et Shmar'yan (1940). La plupart des auteurs sont d'avis que DV apparaît avec une lésion du lobe temporal droit. Selon d'autres auteurs, rien n'indique que la DV est plus fréquente lorsque la lésion est située dans l'hémisphère droit. Cette caractéristique de la DV est considérée à partir de la position d'asymétrie interhémisphérique. Par exemple, chez les gauchers, la DV est nettement plus fréquente. L'implication dans le processus pathologique du lobe temporal explique la combinaison fréquente de la DV avec des hallucinations olfactives et gustatives, des changements d'autonomie, des troubles vestibulaires (pour plus d'informations sur la DV en tant que symptôme de tumeurs au cerveau, consultez l'article "Valeur diagnostique du phénomène dégua dans la clinique des tumeurs cérébrales gliales" PN Vlasov, A.V. Chervyakov, S.V. Urakov, A.A. Solokha (MSMSU, Institut de recherche en neurochirurgie du nom de l'académicien NN Burdenko RAMS, Moscou [lire]).

Le paradoxe est le suivant: puisque la DV n'est pas seulement une manifestation de la pathologie, mais également un phénomène conditionnellement normal répandu dans une population en bonne santé, ce phénomène, selon les experts, ne peut être utilisé dans le diagnostic des maladies du système nerveux. Cependant, les connaissances et les compétences permettant de différencier le symptôme de la DV (DV «pathologique») du phénomène de la DV (DV «normale») devraient être chez chaque médecin.

Ainsi, la DV se retrouve chez 97% des personnes en bonne santé (le plus souvent entre 21 et 25 ans) plusieurs fois par an, dure jusqu'à 10 s et se caractérise par une apparence spontanée, une coloration émotionnelle positive et l'absence de peur. Ces critères peuvent être utilisés pour différencier la DV pathologique et la DV normale.

article «Caractéristiques électroencéphalographiques du phénomène de déjà vu», P.N. Vlasov, A.V. Chervyakov, V.V. Gnezditsky; Université d'État de médecine et de dentisterie de Moscou. A.I. Evdokimova, Moscou; Centre scientifique de neurologie, Académie russe des sciences médicales, Moscou (Journal de neurologie et de psychiatrie, n ° 4, 2013; numéro 2) [lire];

article «Troubles de déréalisation dans l'épilepsie», PN Vlasov, AV Chervyakov, GR Drozhzhina, MV Antonyuk, NV Orekhova, Gnezditsky VV, Noskova T.Yu, Fedin P.A.; Université d'État de médecine et de médecine dentaire de Moscou; Centre scientifique de neurologie, Académie russe des sciences médicales, Moscou; Hôpital clinique municipal n ° 6, Moscou; Polyclinique municipale № 180, Moscou, Russie (magazine "Épilepsie et états paroxystiques" №4, 2011) [lire];

article "Les symptômes psychopathologiques chez les personnes en bonne santé: le phénomène du déjà vu" P.N. Vlasov, A.V. Les vers; SBEE HPE "Université médicale et dentaire de Moscou" du ministère de la Santé et du Développement social de Russie, Moscou; Centre scientifique de neurologie, RAMS, Moscou, Russie (Revue médicale du Bachkirie, revue n ° 5, 2011) [lire]

Qu'est-ce que c'est déjà vu?

Le terme déjà vu est français et signifie littéralement "déjà vu". Ceux qui ont vécu ce sentiment le décrivent comme une familiarité avec quelque chose qu'ils n'ont pas vu du tout. Supposons, par exemple, que vous alliez en Angleterre pour la première fois. Vous faites un voyage à la cathédrale, et tout à coup, il semble que vous soyez déjà venu à cet endroit auparavant. Ou peut-être dînez-vous avec un groupe d'amis, discutez-vous de sujets politiques d'actualité et vous avez le sentiment que vous avez déjà vécu cette expérience: les mêmes amis, le même dîner, le même sujet.

Le phénomène est assez complexe et il existe de nombreuses théories différentes sur la raison du déjà vu. Le scientifique suisse Arthur Fankhauser suggère qu'il existe plusieurs «expériences de déjà vu» et soutient que, pour mieux comprendre le phénomène, les nuances entre les expériences doivent être enregistrées. Dans les exemples mentionnés ci-dessus, Fankhauser décrirait la première fréquence comme étant la visite dezha ("déjà visitée") et la seconde comme la vecu dezha ("déjà expérimentée ou expérimentée").

Près de 70% de la population a fait état d'une forme de déjà vu. Il y a plus d'incidents chez les 15-25 ans que dans tout autre groupe d'âge.

Le déjà vu est fortement associé au lobe temporal de l'épilepsie. D'après nous, le déjà vu ne peut se produire que jusqu'à un lobe de capture temporaire. Les personnes souffrant d'une crise de ce type peuvent avoir une sensation de déjà vu pendant une crise ou dans les moments qui séparent deux crises.

Étant donné que le déjà vu se produit chez des personnes atteintes ou non d'un problème de santé, on s'interroge beaucoup sur les raisons et les causes de ce phénomène. Plusieurs psychanalystes attribuent le déjà vu à de simples fantasmes ou à des rêves, tandis que certains psychiatres l’attribuent à une anomalie du cerveau qui fait que le cerveau confond le présent avec le passé. Beaucoup de parapsychologues pensent que cela est dû à la vie passée. De toute évidence, la recherche est toujours en cours et il existe de nombreuses versions à ce sujet.

Signes d'avertissement déjà vu

Les crises ne sont pas tout à fait rares: environ une personne sur 10 subira une attaque au cours de sa vie. Une variété de conditions peuvent mener à la saisie. Nous examinerons les signes avant-coureurs d'une attaque, expliquerons en quoi consiste cette attaque et quelle pourrait en être la raison principale, étudierons les options de traitement et discuterons de la marche à suivre.

Les personnes qui ont déjà eu plus d'un déjà vu se souviennent souvent de signes avant-coureurs indiquant qu'il y aura un de sa va. Ces symptômes peuvent inclure des symptômes physiques tels que des vertiges, des vertiges, des maux de tête, des nausées et des engourdissements. Les symptômes peuvent inclure des symptômes sensoriels, tels que la mémorisation d'une odeur, d'un goût ou d'un son, la perte ou la perte de vision, et des sauts de pensée.

Qu'est-ce que c'est déjà vu?

Deja vu - une poussée soudaine d'activité électrique dans le cerveau. Le type d’attaque dépend de la partie du cerveau et de la quantité d’onde électrique utilisée. Les crises généralisées affectent les deux hémisphères du cerveau et entraînent une perte de conscience en quelques secondes à deux minutes maximum. Les crises tonico-cloniques, également appelées crises épileptiques majeures, constituent le type le plus courant de crises généralisées. Ils provoquent des tensions dans les membres, qui secouent les membres et le visage. L'absence ne dure que quelques secondes, mais provoque une prise de conscience insuffisante.

Raison

Déjà vu peut signaler que vous avez déjà traversé cette situation. Les scientifiques associent cette poussée cérébrale à une émergence du passé. Chaque jour, une personne prend beaucoup de décisions, dont dépend sa vie future. L’apparence de déjà vu caractérise le fait qu’une personne a déjà vécu cette situation et qu’elle a déjà pris la même décision. Il n'est pas toujours possible de considérer le déjà vu comme un aspect positif. Ceci est juste un moment du passé, qui se serait passé dans une vie passée. Où cela mène est inconnu. Par conséquent, le déjà vu est l'une des capacités du cerveau à stocker intuitivement des informations transmises à l'homme, ce qui est perçu comme une matière très riche.

Deja vu est-il un PA?

PA est une attaque de panique.
Les symptômes les plus courants de l’AP sont:

Pulsations, palpitations cardiaques, pouls rapide;
Transpiration;
Frissons, tremblements;
Sensation d'essoufflement, essoufflement;
Difficulté à respirer, asphyxie;
Douleur ou malaise au côté gauche de la poitrine;
Nausée ou autre malaise (p. Ex. Envie d'uriner)
Vertiges, instabilité, légèreté de la tête ou malaises;
Sensation de déréalisation, dépersonnalisation;
Peur de devenir fou ou de faire un acte incontrôlable;
La peur de la mort;
Sensation d'engourdissement ou de picotement (par exemple, membres froids)
Des vagues de chaleur ou de froid

Moi aussi, avec la déréalisation, une sorte de léthargie, tout est comme dans un rêve et il est difficile de percevoir ce qui se passe, mais sans pré-évanouissement.

"Mon drag dealer" est une blague. Dans le bureau, il est écrit "psychoneurologue".
La première fois que je lui ai rendu visite après être allé deux fois chez un neuropathologiste (à Moscou et dans ma ville), parce que je pensais que c'était quelque chose avec une tête, j'ai fait un électroencéphalogramme. Tout s'est avéré être «meilleur que la normale» et le médecin m'a référé à un psychiatre.

Nulle part dans l'estomac n'est pas mauvais. Au moins, vous ne pouvez pas dire où exactement. Au moment même où il «roule» avec ce déjà vu, il devient inconfortable, comme si une marée de sang dans le sang et dans tout le corps ressemblait à une sorte de chaleur. Et légère transpiration. Et la faiblesse que je veux mentir, mais plutôt tomber. Et cela fait quelques secondes, puis passe. Et toujours le matin. Rarement, pas plus de deux ou trois fois par an. Au début, ma pression est très basse, entre 60 et 100, il se trouve qu’elle est à 90; Je subis un examen médical chaque année. Il y a toujours et partout "en bonne santé" et "sans pathologies", eh bien, à l'exception de la "forme de coeur mitral". Mon revendeur dit que j'ai un IRR. Eh bien, je pense que le TRI est une poubelle de toute la neurologie, donc je n’attache pas beaucoup d’importance à cela. Je suis retourné le voir parce que je voulais soulager la tension et l'anxiété constante. Et améliore le sommeil. Je ne suis pas un hypocondriaque.

Deja vu

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster une réponse.

Messages [17]

1 thème de Xenia par DJVU le 25/03/2012 18:23:47

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Thème: Déjà Vu

Bon après midi Je ne sais pas à qui me tourner, mais je ne veux pas que des spécialistes le fassent encore Je parle de déjà vu. Cet état me rend souvent visite, parfois à la nausée, au sens littéral, et reste ensuite "une boule dans la gorge". Au cours des trois dernières semaines, le déjà vu a été sept fois. Bien que je sois diplômé de la Faculté de psychologie médicale, mais je ne peux pas le comprendre. L'aide Ou devrais-je aller chez un psychiatre?

2 Réponse de ALEX 2012-03-25 18:45:34

  • ALEX
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 27-06-2011
  • Messages: 2 462

Re: Deja vu

Attends une minute avec un psychiatre. Spécifiez le problème. Qu'est-ce qui a été répété 7 fois?

Edité ALEX (03-25-2012 19:04:25)

3 Réponse de Xenia DJVU le 25/03/2012 19:59:19

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

Déjà répété 7 fois, l'état de déjà vu. Mais je ne peux pas expliquer spécifiquement le sentiment, car je ne peux pas comprendre la différence consciente, que ce soit un fantasme ou un rêve. Mais je n’accorderais pas autant d’attention à ce symptôme de déjà vu, s’il n’était pas accompagné de nausées et de vertiges.
J'ai lu suffisamment de littérature et je conviens que le symptôme de déjà vu est un trouble mental de la personnalité. Mais, pendant le symptôme Deja vu, l’impression de ce présent en ce moment ne prend pas beaucoup d’autres formes, tout semble être pareil, la même porte de la maison, seule l’entrée de la maison, par contre, je ne la vois pas comme si Je sais, je sens.
Je peux aussi m'expliquer que mon nouveau style de vie, après l'accouchement, ainsi que le sommeil instable sont devenus un facteur. Qui, aussi, affecte souvent l'état mental.
Je ne crois pas au paronormal. Mais je commence à réfléchir à ce que je peux traverser un monde parallèle.

4 Réponse de EzopVS 2012-03-25 20:18:59

  • EzopVS
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 17/09/2011
  • Messages: 8 342

Re: Deja vu

Tout ira bien.
L'essentiel est de ne pas paniquer. Ici, vous serez aidé à regarder le monde avec des yeux différents.

5 Réponse de Xenia DJVU 2012-03-25 20:29:44

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

Je ne panique pas. Je n'ai pas le temps pour ça, j'ai juste besoin de la confirmation que je suis une personne normale!

6 Réponse de ALEX 2012-03-25 20:33:53

  • ALEX
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 27-06-2011
  • Messages: 2 462

Re: Deja vu

Bonjour Xenia. Je tiens à avertir immédiatement que mon opinion sur de nombreuses questions abordées ici est radicalement différente de celle du forum.

Tout d'abord. En règle générale, il ne croit pas en une personne paranormale jusqu'à ce qu'il soit personnellement confronté. Si cela se produit, il a recours à un psychiatre ou cherche de l'aide dans de tels forums. La seconde, à mon avis, est meilleure.

"Je traverse le monde parallèle" - cela vient absolument du royaume de la fantaisie. Commencez à vous concentrer là-dessus lorsque vous rencontrez le paranormal

De plus, le symptôme Deja vu n'est pas toujours et pas nécessairement un trouble de la personnalité mentale. Ceci est assez courant et en l’absence. Le fait que vous ne voyiez pas, mais que vous sentiez aussi n’a rien d’étrange. À mon avis, vous avez cette manifestation possible de la dépression post-partum. Très probablement.

7 Réponse de Xenia par DJVU 2012-03-25 20:46:06

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

déjà un an et quatre mois se sont écoulés depuis la naissance. Je n'ai pas exclu cette raison

8 Réponse de EzopVS 2012-03-25 20:46:50

  • EzopVS
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 17-09-2011
  • Messages: 8 342

Re: Deja vu

Ksenia
Vous êtes cent pour cent normal!
Seule une personne normale cherchera un psychopathe en lui-même et tentera de prouver ou de réfuter ses pensées à ce sujet à l'aide de la littérature médicale.
Votre réaction à ce qui se passe est la bonne réaction d’une personne en bonne santé face à un état altéré.
Tout ira bien
Alex est un docteur.
Il sait de quoi il parle.
Ne t'inquiète pas. Vous irez bien!

Edité EzopVS (03-25-2012 20:53:30)

9 Réponse de Xenia par DJVU 2012-03-25 20:49:25

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

Le déjà vu est un phénomène assez commun; Des études montrent que près de 97% des personnes en bonne santé ont déjà eu cette maladie au moins une fois dans leur vie. Cependant, il n'est pas possible de l'appeler artificiellement et chaque personne en fait rarement l'expérience. Pour cette raison, les études scientifiques sur le déjà vu sont difficiles.

10 Réponse de EzopVS 2012-03-25 20:56:33

  • EzopVS
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 17/09/2011
  • Messages: 8 342

Re: Deja vu

chaque personne en fait rarement l'expérience.

Vous vous souciez de cette phrase?

Edité EzopVS (03-25-2012 20:56:56 PM)

11 Réponse de Xenia par DJVU 2012-03-25 21:12:12

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

Je n'ai pas beaucoup compris la "persection d'un monde parallèle"? si c'est du domaine de la fiction. ce n'est plus normal! Je ne crois pas en l'existence d'un tel monde, mais j'appuie ma compréhension métaphysiquement (j'étais fasciné par la cybernétique à mon époque): concept et explication suffisamment raisonnables.
Mais, avec Paronormal, ce n’est pas aussi sans rapport, il peut être limité quelque part en théorie.
En ce qui concerne le psychiatre, vous mettez le doigt sur la tête. Puisque, confrontés à quelque chose d’ordinaire, de réel pour notre esprit, nous commençons à beaucoup inspirer. ) et ici, sans psychologue, pas comme les facteurs, les dépressions post-partum, etc., et ici, le diagnostic est un état limite, non loin de la schizophrénie.
Je vais poser ma question assez directement, de sorte que je comprends que j’ai affaire à un interlocuteur assez compétent. Peut-être que notre communication aidera à répondre à mes questions.
Avez-vous rencontré des personnes disposant d'une archive de connaissances suffisante qui ne ressemble pas à tout le monde? par exemple avec méga-intuition

12 Réponse de Xenia par DJVU 2012-03-25 21:17:06

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

Merci beaucoup ) Je suis aussi médecin dans une certaine mesure! Elle est diplômée de la faculté de psychologie médicale. Mais quand on en sait beaucoup, en particulier en médecine, en psychologie, on commence à essayer tous les diagnostics sur soi-même.)

13 Réponse de EzopVS 2012-03-25 21:26:10

  • EzopVS
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 17/09/2011
  • Messages: 8 342

Re: Deja vu

Merci beaucoup ) Je suis aussi médecin dans une certaine mesure! Elle est diplômée de la faculté de psychologie médicale. Mais quand on en sait beaucoup, en particulier en médecine, en psychologie, on commence à essayer tous les diagnostics sur soi-même.)

Oui, vous avez écrit à ce sujet.
Vous avez eu de la chance, vous aviez une telle connaissance dans votre tête et vous n'avez donc pas à aller loin.
Ksenia! Ces questions que vous posez.
Vous décidez d’abord ce que vous voulez le plus: dormir à nouveau et vivre en paix ou voulez-vous tout comprendre?
À en juger par vos questions, vous voulez comprendre.
Commencez à apprendre et le monde sera différent.

Edité EzopVS (03-25-2012 21:53:52)

14 Réponse du voyageur 26/03/2012 04:23:51

  • voyageur
  • Modérateur
  • Inactif
  • Lieu: DV.Primorye.
  • Inscrit le 07-02-2012
  • Messages: 5,190

Re: Deja vu

Xenia, j’ai le sentiment que le déjà vu est une reproduction d’un rêve en réalité: vous avez fait un rêve, vous ne vous en souvenez pas, il n’est resté que dans le subconscient, puis il se répète dans la réalité (peut-être avec quelques changements, mais pas si importants). c’est comme un rêve que vous avez vu et dont vous vous souvenez - c’est une chose. Ce n’est pas si effrayant, car l’esprit s'en souvient, et ici seul l’esprit subconscient se souvient. les rêves se souviennent de la conscience, essayez de stabiliser le rêve et le problème disparaîtra.

Voyageur édité (03/26/2012 05:01:17)

15 Réponse de ALEX 2012-03-26 09:19:29

  • ALEX
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 27-06-2011
  • Messages: 2 462

Re: Deja vu

Je ne panique pas. Je n'ai pas le temps pour ça, j'ai juste besoin de la confirmation que je suis une personne normale!

Le déjà-vu survient assez souvent chez des personnes en parfaite santé mentale souffrant de fatigue, de manque de sommeil, de surmenage. Minimiser et mieux, si possible, éliminer ces facteurs. Tout d’abord, essayez de rétablir le sommeil, sans toutefois recourir aux somnifères.

Avez-vous rencontré des personnes disposant d'une archive de connaissances suffisante qui ne ressemble pas à tout le monde? par exemple avec méga-intuition

Nous avons rencontré. Mais leur et ma compréhension de son origine sont différentes. Et donc je préfère ne pas en parler. Par "l'intersection d'un monde parallèle", cependant, cela n'a rien à voir. Pour une personne, c'est impossible en principe.

16 Réponse de Ksenia par DJVU 2012-03-26 16:54:26

  • Ksenia DJVU
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le: 03-25-2012
  • Messages: 9

Re: Deja vu

Merci pour votre aide.
L'essentiel est de ne pas s'y attarder. Et je vais essayer d'éliminer les facteurs, j'ai besoin de repos

17 Réponse de ALEX 2012-03-27 08:55:49

  • ALEX
  • Membre
  • Inactif
  • Inscrit le 27-06-2011
  • Messages: 2 462

Re: Deja vu

Ksenia, le forum a pour thème "Trousse de premiers soins", vous trouverez peut-être quelque chose pour vous-même. La question de l'insomnie a déjà été soulevée ici.
Portez une attention particulière aux graines de cannabis. Outil remarquable pour l’épuisement de toute force, en particulier mentale, y compris l’insomnie.
Essayez d'améliorer votre humeur. La bonne humeur et le sommeil sont interdépendants, surtout en présence de facteurs indésirables prolongés. Tout le meilleur.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie