Traitement de la dépression chez une jeune femme.

Traitement de la dépression chez une jeune femme.

Jeune femme de 26 ans. Pas marié, pas d'enfants.

D'une famille complète prospère, les relations avec les parents sont bonnes. Maladies différées: bronchite fréquente, amygdalite purulente, inflammation fréquente des ganglions lymphatiques cervicaux. Dans l'enfance a souffert de saignements de nez. Hérédité: le père est opéré d'une ostéomyélite chronique de la hanche d'étiologie inconnue à l'âge de 20 ans, la mère est atteinte d'un myome utérin et le grand-père paternel est atteint de méningite tuberculeuse au début de l'adolescence.

Début de la maladie

La jeune fille se considère comme malade depuis l’âge de 23 ans quand elle a eu une déception amoureuse, après quoi elle était de mauvaise humeur. Elle a perdu le sens de la vie et ne l'apprécie pas. La patiente se plaint de ressentir constamment de la mélancolie et de la tristesse. Malgré son humeur dépressive, elle pleure rarement. N'aime pas communiquer avec les gens, ferme en soi. L'appétit est faible, le patient a une déficience de poids corporel de 1 degré.

Commentaire de l'homéopathe: Un médecin homéopathique doit connaître la cause de la maladie. Sans le comprendre, nous ne pouvons jamais guérir le patient. Si un patient nous parle de déception amoureuse, nous devrions toujours lui demander quelle est la nature de cette déception, quels sentiments il a ressentis pendant son séjour. Le choix de la médecine homéopathique en dépendra!
Par exemple: un homme a perdu sa femme bien-aimée - elle est décédée subitement. Il souffre énormément, souffre de la perte d'un être cher, s'en souvient constamment, pleure souvent, perd de l'intérêt pour la vie, ne peut plus travailler, il a commencé à augmenter la pression, il s'est refermé en lui-même, a souvent commencé à se nourrir, a mal toléré le soleil. L'émotion sous-jacente est le chagrin causé par la perte d'un être cher. Médecine homéopathique - Natrium muriaticum.

Par exemple: la mère d'une femme est décédée d'un cancer. Elle a pleuré pour sa mort, a beaucoup pleuré. Un an plus tard, elle se trouve dans un état psychologique grave: elle pleure beaucoup, son humeur est faible, son intérêt pour les choses qu'elle avait autrefois appréciées a disparu. Elle a développé une peur du cancer et sa santé était très préoccupante. Six mois après le décès de sa mère, elle a eu des crises de panique. La peur de la foule et des espaces confinés s'est développée. L'émotion sous-jacente est la peur (la patiente craignait de mourir aussi rapidement et rapidement). Remède homéopathique - Argentum nitricum.

Par conséquent, nous interrogeons toujours tous nos patients en détail.

Ainsi, le patient a eu une déception amoureuse. Quel genre de personnage? À l'institut pendant 2 ans, elle était amoureuse d'un jeune homme. Il a étudié dans un autre groupe, elle l'a rarement vu. Bien qu'ils soient familiers, ils ne communiquaient jamais étroitement. Le jeune homme avait une fille qu’il aimait beaucoup, mais pour une raison quelconque, il ne l’a pas épousée... À chaque occasion, ma patiente a souri au jeune homme, a flirté avec lui et il lui a rendu la pareille avec un léger flirt et un sourire.

Après deux ans, au cours de la dernière année de l'institut, un jeune homme a épousé sa petite amie. Mon patient a vécu cette expérience très difficile, était déprimé, a ressenti du ressentiment et une trahison de sa part.

Cette situation m'a semblé étrange.

Nous avons essayé ensemble de le comprendre.

Pendant tout ce temps, ma patiente a cru que le jeune homme l'aimait. Il n'a donc pas épousé sa petite amie aussi longtemps, mais il n'a pas pu briser cette relation à cause de la lâcheté et du sentiment de pitié qu'elle éprouvait pour elle. Après s'être mariée quand même, la patiente était déçue, elle ressentait du chagrin et se sentait trahie.

Est-ce que ce chagrin est dû à une déception amoureuse?

Je ne pense pas. Après tout, les jeunes n’avaient pas de vraie relation, ils ne se rencontraient pas, ils ne s’embrassaient même pas. Cependant, dans le monde mental de ma patiente, cette image semblait être un roman, elle espérait qu'ils seraient ensemble. Mais la relation était à sens unique, le soi-disant "amour non partagé". Mon patient est très raffiné, nature romantique. Elle est sujette à la fantaisie et aux rêves, tellement difficile de vivre une rupture avec un jeune homme.

Ainsi, selon la patiente, elle a pu survivre à cette déception et ne s'en souvient plus. Mais peu à peu elle a commencé à remarquer une baisse d'humeur. Les parents ont également noté et inquiet pour leur fille. Elle était souvent de mauvaise humeur, elle aimait être seule. Rien dans sa vie ne lui a procuré de la joie, elle n'a pas ressenti d'amour et de chaleur pour les membres de sa famille.

Cette condition a duré environ 2 ans. Pendant ce temps, la patiente est allée travailler mais n'a pas obtenu satisfaction de sa part. La seule chose qui lui apportait de la joie était les fréquents voyages hors de la ville avec de vieux amis et les voyages à la mer. De retour d'un autre voyage, elle a commencé à planifier le prochain.

Au cours des deux derniers mois, l’état de la fille s’est détérioré. L’atmosphère s’est encore dégradée, l’apathie est apparue. Une forte faiblesse s'est développée, elle avait du mal à marcher. Le patient était allongé presque au lit toute la journée. Elle ne pouvait pas faire les tâches ménagères. Je devais quitter mon travail. L'appétit a diminué encore plus, il y avait un fort épuisement.

Le patient note un désir accru de sel et d'épices. Elle aime aussi le lait froid (elle le congèle délibérément au congélateur). Elle a augmenté la froideur des pieds.

Dans cet état, elle s'est tournée vers moi pour obtenir de l'aide.

Avant de répertorier et de choisir un remède homéopathique pour le patient, un diagnostic précis doit être posé. C'est à propos de la dépression. Mais quel genre de dépression allons-nous traiter dans ce cas?

Exogène (réactif, associé à un facteur psycho-traumatique) - névrose? Ou endogène (procédural) - une maladie de la psyché qui se développe par elle-même, sans psychotrauma externe préalable.

Si nous ne déterminons pas le diagnostic, nous ne pourrons pas aider nos patients! En effet, dans ces deux cas (dépression névrotique et endogène), les remèdes homéopathiques seront fondamentalement différents.

J'ai donc conclu que le patient souffrait de dépression endogène. Le facteur provoquant (déception amoureuse) dans ce cas est douteux. Très probablement, la fille était déjà dans cette période dans un certain état d'esprit morbide, ce qui a conduit à ce genre de fantasmes romantiques et à l'illusion de relations amoureuses.

Ainsi, du point de vue de la psychiatrie moderne, le diagnostic est le suivant:

Trouble de la personnalité dépressive F 34.1

À ce stade, le diagnostic en psychiatrie prend fin et, en règle générale, les antidépresseurs sont immédiatement prescrits au patient. Et ensuite? Des antidépresseurs à long terme et un pronostic douteux... Le mécanisme d'action des antidépresseurs consiste à modifier les échanges de monoamines dans le cerveau et à augmenter la concentration de sérotonine et de dopamine dans le fossé synoptique, dont le manque est simplement la cause de la dépression.

Et quelle est la cause fondamentale de la réduction de la concentration de sérotonine?

La science orthodoxe moderne ne donne pas de réponse à cette question.

Mais l'homéopathie traite de ces problèmes!

Quel est le diagnostic complet dans le langage de l'homéopathie? Quelle était la raison du développement d'une dépression aussi sévère?

Compte tenu de l'hérédité accablée du patient, à savoir: méningite tuberculeuse chez le grand-père et ostéomyélite chronique d'étiologie confuse chez le père, vraisemblablement le résultat de sa tubinification, on peut supposer que la fille est née dans le miasme tuberculinique. Cela est confirmé par des saignements de nez fréquents, une inflammation des ganglions lymphatiques cervicaux et une longue histoire de bronchite chez l'enfant.

Qu'est-ce qu'un miasme en termes d'homéopathie? Pour la première fois, Samuel Hahnemann a commencé à utiliser ce terme d'homéopathie. C'est lui qui a créé le concept de miasme.

Les miasmes sont des types de constitution pathologiquement modifiés qui déterminent l'évolution de chaque maladie et qui sont causés par le fardeau héréditaire. Il existe quatre principaux miasmes: psora, pseudopsor (tuberculine miasm), sycose, syphilis (ce dernier terme ne désigne pas une infection, mais une constitution). S. Hahnemann a proposé le concept de médicaments miasmatiques, c’est-à-dire le reflet le plus complet de ces variantes de la constitution pathologique. Par la suite, la doctrine du miasme plus détaillée et profondément développée par le professeur du Chicago Medical College. Goering JG Allen.

La théorie des miasmes est décrite en détail par J. G. Allen dans son ouvrage «Miasmes chroniques». Je vous donnerai plusieurs citations de ce livre: «... nous ne pouvons pas choisir le moyen le plus approprié possible si nous ne comprenons pas les phénomènes de miasmes existants et fondamentaux, que nous en soyons conscients ou non. Le curatif n'est que "l'image" de la pathogenèse du miasme existant ","... car nous pouvons observer l'évolution de la maladie sans avoir une connaissance de ces forces douloureuses (miasmas), avec leurs mouvements mystérieux mais obstinés, leurs pauses, leur repos, leurs mouvements en avant, leurs retraites et leurs attaques.... "

"La nature du miasme détermine la nature de la maladie et sa forme."

Ainsi, le diagnostic complet du point de vue de l'homéopathie classique est:

Trouble de la personnalité dépressive. Activation du miasme de la tuberculine.

Quels sont les symptômes de la tuberculine miasm?

Un tel patient peut observer certaines des caractéristiques suivantes: saignements nasaux, inflammation et ganglions lymphatiques enflés dans la tête et le cou, fatigue facile, fatigue minime plus que d'habitude, évanouissements fréquents, vertiges, saignements intestinaux, besoin accru de sel et de poivre pour se nourrir, aggravation la nuit, une pathologie variée des poumons (asthme, bronchite, pneumonie...), la courbure des dents, une inflammation purulente de l'oreille moyenne et de nombreux autres symptômes.

Il se caractérise également par la défaite de la psyché.

JG Allen: «De nombreux cas de démence ont été provoqués par une inflammation méningée tuberculeuse, par une infiltration tuberculeuse diffuse ou par une tuberculose sur la pie-mère."

J. T. Kent: «Il est vrai que la tuberculose et la maladie mentale sont des affections qui se rencontrent. Dans de nombreux cas, lorsqu'un patient est guéri de la tuberculose, il développe la démence. Au contraire, ceux qui étaient guéris d'un trouble mental, mouraient souvent plus tard de tuberculose. Cela démontre la nature profonde de ces états. Les symptômes de la psyché et des poumons se transforment souvent l'un en l'autre.

Ce fait était dû à la construction d'hôpitaux pour tuberculose à proximité d'hôpitaux psychiatriques. Pour le miasme tuberculin, il existe un désir passionné de voyages et de changement.
Dans notre cas, la maladie du patient est causée par un type de constitution pathologiquement formée et est un processus héréditaire douloureux causé par le fardeau de la tuberculose par le grand-père et le père, en d’autres termes, par le tuberculine miasm actif.

La guérison du miasme actif n’est possible qu’avec l’aide de certaines préparations homéopathiques à action profonde (antimiasmatique).
Dans ce cas, vous devez choisir un médicament homéopathique qui appartient au miasme de la tuberculine.

Les symptômes suivants ont été pris pour analyser le cas:

- psyché: tristesse
- psyché: les conséquences de la déception amoureuse
- psyché: romantique
- psyché: envie de voyager
- psyché: pleurer sans cause
- psyché: fatigue de la vie
- général: faiblesse nerveuse
- général: désir de lait froid
- général: le désir du poisson
- général: désir de graisse
- général: le désir de sel
- général: désir d'épice
- membres: pieds froids

Repertorisation

Suite aux résultats de la repertorisation, les trois premières positions sont les médicaments suivants: Phosphorus, Tuberculinum et Natrium muriaticum. Médecine homéopathique - Sépia, je ne le considère pas, car il s’agit d’un médicament sycotique, et son tableau psycho-émotionnel ne correspond pas au cas donné.
Le choix de la médecine homéopathique.
Phosphore - ferme beaucoup de symptômes, c’est une option intéressante. De plus, le phosphore est l’un des plus importants médicaments antimiasmatiques appartenant au miasme de la tuberculine. Ce médicament est responsable des dépressions sévères et les traite avec succès. Mais dans ce cas, il n’ya pas d’image mentale du phosphore, à savoir: hypersensibilité à tous les facteurs environnementaux, hypersensibilité aux souffrances d’autres personnes. C'est une personne profondément sympathique, une nature amoureuse et romantique, facilement excitable et vive. Le phosphore a de nombreuses peurs: ténèbres, fantômes, orages, mort… En règle générale, Phosphorus se caractérise par un besoin impérieux d'entreprise. Au stade de l'épuisement, les patients atteints de phosphore ont l'air retirés, apathiques, détachés, avec aversion pour la compagnie et le désir de solitude. Mais dans ce cas, il doit y avoir une cause fondamentale - un fort épuisement mental ou physique, ce qui n’a pas été le cas avec mon patient.

Natrium muriaticum est une bonne option. Le médicament appartient au miasme de la tuberculine. Il est utilisé dans le traitement de la dépression sévère. Mais pour l'image mentale de Natrium muriaticum, la présence de «complexe de ressentiment et de culpabilité» est plus caractéristique. Ces patients raisonnent ainsi: "Tout le monde m'offense, probablement parce que je suis une mauvaise personne...".
Les patients de Natrium muriaticum se caractérisent par «un amour non partagé». Ils tombent souvent amoureux sans contrepartie, mais dans un certain contingent. L'objet de leur amour - des gens avec qui ils ne peuvent jamais être ensemble. Par exemple, une fille peut tomber amoureuse d'un prêtre, d'un enseignant, d'une personne d'une autre classe sociale, d'un homme marié. Cet amour leur donne une grande souffrance, dont ils jouissent, se tourmentent, devenant encore plus convaincus de leur "culpabilité".
Au contraire, ma patiente était heureuse au moment où elle «avait une liaison» et devenait déprimée à la «fin de la relation».
Ainsi, la seule véritable opportunité est Tuberculinum.
Le tableau complet de la psyché du patient correspond à la description clinique de ce médicament. Chez V. Berik dans «Materia Medica», nous trouvons les caractéristiques suivantes des patients atteints de tuberculose: «Le patient se sent toujours fatigué; le mouvement provoque une grande fatigue; l'aversion pour le travail; le désir constant de changement. "
Tuberculinum est responsable de diverses pathologies mentales profondes: dépression, mélancolie, manie. C'est une personne romantique, sujette à la fantaisie, aux rêves, à la fièvre de l'amour. Les patients de ce type ne sont jamais satisfaits de la vie, cela peut leur faire perdre tout intérêt. Mais ils ont toujours un désir passionné de voyages et de changement.
Fait intéressant, il n'y avait aucune plainte physique au moment du traitement. Les symptômes ne couvraient unilatéralement que la psyché. Tuberculinum se trouve également sous le titre: Esprit - Les symptômes mentaux alternent avec les symptômes physiques.
Il est également intéressant de noter que Tuberculinum ne figure pas dans la rubrique "Indifférence vis-à-vis de votre famille".
Cependant, J. T. Kent a guéri avec succès une jeune femme Tuberculinum souffrant de dépression sévère, qui se plaignait d'avoir perdu toute émotion et de ne plus ressentir d'amour pour son mari et ses enfants. Ses antécédents médicaux, il a décrit dans son travail: "Cas cliniques." Lors du traitement de cette patiente, JT Kent a utilisé de nombreux médicaments homéopathiques au début, mais cela n'a eu aucun effet: «J'avais de sérieuses raisons de penser qu'il y avait des dépôts tuberculeux dans le cerveau; une histoire tuberculeuse prononcée en témoigne de manière convaincante. Mais je ne suis parvenu à cette conclusion qu’après six mois d’étude approfondie de son cas… »La drogue qui l’a complètement guérie était le Tuberculinum, après quoi les sentiments pour ses proches lui sont revenus et son humeur est revenue à la normale. "Tout l'amour perdu lui est revenu, la psyché est revenue à la vie."

Rendez-vous - Tuberculinum 200 - une dose une fois.

Rapport après 1 semaine:

- la santé globale est meilleure de 30%;
- la faiblesse est inférieure de 30%, je peux déjà faire des tâches ménagères;
- meilleure humeur, communiqué avec la famille, passé un bon moment;
- il y a toujours un désir inexplicable, incompréhensible et parfois de très mauvaise humeur.

Analyse. La réaction au médicament est bonne. Le patient a une amélioration, nous allons attendre.

Dans ce cas, nous n'attendons pas d'effet rapide du médicament, car le cas est chronique et a une longue histoire, et nous traitons également d'une maladie grave du système nerveux qui disparaîtra très lentement.

Rapport après 1 mois:

- la santé globale est bonne, améliorée de 50%;
- humeur "moyenne", parfois bonne, parfois mauvaise: mélancolique et triste;
- a commencé à communiquer davantage avec la famille;
- faiblesse moins de 50%, va faire un tour en ville;
- l'appétit a augmenté;
- il y a un désir de voyager, veut aller quelque part loin à un bel endroit calme.

Analyse. Le cas se développe bien. La réponse à Tuberculinum est bonne. Mais la récupération n'est pas observée. Il est nécessaire de répéter le médicament.

Rendez-vous: Tuberculinum 1000 - une dose une fois.

Rapport après 2 mois:

- pas de plaintes;
- bien-être général;
- le niveau d'énergie est bon, il n'y a pas de faiblesse;
- l'ambiance est bonne, stable;
- bon appétit, prise de poids;
- communique avec les personnes intéressées, rencontre de vieilles connaissances, passe plus de temps dans la société;
- souvent dans la famille, a des sentiments chaleureux pour les parents;
- a commencé à montrer plus d'inquiétude à ses proches;
- l'intention d'aller au travail.

J'ai clarifié si le patient avait envie de voyager. Elle a dit qu'elle n'a plus un tel désir.

Je conclus que le patient est en bonne santé.

La période de suivi est de 4 ans. Pendant ce temps, le patient n'a jamais eu de dépression. Elle mène une vie bien remplie. Marié Ça marche.

Ce cas clinique montre un modèle complexe de raisonnement sur la cause de la maladie du point de vue de la philosophie de l'homéopathie classique, illustre l'approche du traitement des patients.

Mais sur quel principe l'homéopathie fonctionne-t-elle?

Comment le remède homéopathique a-t-il guéri le patient?

L'homéopathie fonctionne sur le principe de la similitude. Des informations similaires sur une maladie contenue dans un remède homéopathique guérissent une maladie similaire dont souffre le patient.
Il existe plus de 2000 préparations homéopathiques, chacune d’elles ayant son propre tableau clinique. Lors du traitement d'un patient chez un médecin homéopathique, il est nécessaire de choisir le remède homéopathique le plus similaire, dans lequel il est décrit les symptômes du patient.

SIMILIA SIMILIBUS CURENTUR - Principe de similarité - SANTÉ DE THÉRAPIE SIMILAIRE Similaire, existe dans la nature du millénaire. Cela était connu à l'époque de S. Hahnemann. De nombreux médecins de l’époque ont noté que certaines maladies épidémiques touchant de nombreuses personnes et présentant des symptômes similaires, accompagnés des symptômes de la maladie d’un patient, peuvent guérir cette dernière.
Exemples d'un tel remède naturel contre les maladies graves basé sur le principe de similarité décrit par S. Hahnemann dans son plus grand ouvrage: l'Organon.

Je citerai quelques citations de ce livre illustrant le principe homéopathique existant dans la nature:

"... la variole, terrifiante, avec un grand nombre de symptômes dangereux... a éliminé et guéri de nombreuses maladies avec des manifestations similaires."
"Combien de fois la variole cause-t-elle une ophthalmie cruelle, pouvant même conduire à la cécité!" Et regardez (!), L'ayant vaccinée, Dezoto a finalement guéri son ophtalmie chronique et Leroy a présenté un autre cas du même traitement.
"Selon Klein, elle était complètement guérie de la cécité qui existait déjà depuis deux ans..."
"Un symptôme fréquent de la variole est un gonflement des testicules... précisément à cause de cela, elle a pu, grâce à la ressemblance de ses manifestations, guérir, comme l'observait Klein, une grande tumeur solide du testicule gauche..."
"La varicelle, un symptôme spécifique de gonflement du bras, a guéri une main enflée et à moitié paralysée"
"La nature de la fièvre et de la toux rougeole ressemble fortement à la coqueluche, et donc Bosquillon a noté que pendant les épidémies dans lesquelles ces deux maladies se propagent, de nombreux enfants atteints de rougeole ne développent pas de coqueluche"
«Si la rougeole... coïncide avec une maladie qui a son principal symptôme, une éruption cutanée, elle peut certainement éliminer et guérir cette dernière maladie de façon homéopathique. Ainsi, selon les observations de Kortum, les éruptions herpétiques chroniques étaient complètement et complètement guéries (homéopathiquement) du fait du développement de la rougeole. "

Homéopathie de la dépression

Toute personne dans le monde moderne qui est surchargée de situations stressantes éprouve un état dépressif. Il interfère même avec la routine quotidienne, déprime le psychisme et peut être un catalyseur pour de nombreuses maladies, notamment chroniques.

Comment la dépression se manifeste et comment les experts l’évaluent

Une chute d'énergie en dessous de zéro peut provoquer une insomnie, une apathie totale.

L'état de dépression se manifeste par des symptômes émotionnels et physiques tels que:

  • perte d'appétit;
  • usage excessif du tabac, alcoolisme et toxicomanie;
  • la boulimie;
  • performance excessive, comme un moyen d'atténuer la douleur;
  • perte de motivation et d'attraction;
  • des sentiments de désespoir, d'impuissance;
  • difficulté à prendre des décisions;
  • perte de capacité de concentration;
  • mémoire défaillante.

En outre, l'état dépressif se manifeste par un sentiment de solitude et de faible estime de soi, de léthargie et d'abattement, de pleurer sans raison apparente, d'indifférence envers soi-même, les membres de la famille, les amis, le travail. Les patients ont également un sentiment d'infériorité, ils sont souvent visités par des idées négatives et des pensées pessimistes.

Ne rejetez pas le trouble dépressif. Les médecins prescrivent généralement dans de tels cas les antidépresseurs. Mais ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires - rythme cardiaque irrégulier, nausées et diarrhée, provoquer de la transpiration, dans de rares cas - une réaction allergique. Par conséquent, il ne serait pas superflu d’envisager une autre méthode de traitement de la dépression, l’homéopathie, qui contribue efficacement au déséquilibre émotionnel d’un état affectant à la fois le corps et l’esprit. Évaluation de l'état du patient sur l'échelle de Beck. Un traitement homéopathique de 3 mois permet de transférer le patient de modéré à léger. Au fil du temps, les symptômes dépressifs disparaissent complètement.

Les antidépresseurs homéopathiques les plus populaires comprennent:

  • la moutarde;
  • le pin supprime la culpabilité;
  • gentiane - aux prises avec un état de dépression chronique;
  • huile d'olive - durcit l'endurance;
  • Orme - réduit le sentiment de fatigue constante;
  • charme - fournit un afflux d'énergie.

Les remèdes homéopathiques les plus populaires pour la dépression

Parmi la grande variété de remèdes homéopathiques les plus variés qui sont le plus souvent prescrits par des spécialistes de ce domaine pour le traitement efficace d'un état dépressif, il convient de souligner les suivants:

  • Arnica Montana - aide à réduire les pertes financières;
  • Kali Phosphoricum - renforce la détermination et stimule la motivation;
  • Sépia - pour ceux qui souffrent de sentiment d’isolement et de solitude et qui souffrent de fatigue chronique;
  • Natrium Muriatikum - pour ceux qui sont déprimés;
  • Arsenicum Album - pour les patients irritables et en pleurs, agité et suicidaire avec un besoin maniaque de propreté;
  • Aurum Metallicum - prescrit aux personnes qui ont une faible estime de soi, un sentiment de culpabilité hypertrophié;
  • Grafites - aide les personnes désespérées;
  • Ignatia - convient en cas de perte d'un être cher ou de forte déception.
  • Nux vomica - pour ceux qui portent le chagrin en eux-mêmes et ne peuvent pas l'exprimer ouvertement Ces personnes deviennent trop irritables;
  • Pré-chambre arrière - prescrit pour le déséquilibre hormonal.

Le millepertuis est considéré comme le remède le plus populaire et le plus utilisé pour traiter la dépression. Hippocrate lui-même a écrit sur ses qualités de guérisseur. Il se compose d'une masse d'ingrédients bénéfiques, parmi lesquels les flavonoïdes, l'hyperforine et l'hypéricine - le principal composant dépresseur. Ce remède provoque un minimum d'effets secondaires que les produits pharmaceutiques. Bien qu'absolument sûr, il ne peut pas être appelé. L'extrait d'Hypericum aide à la dépression légère ou modérée. Mais ses mécanismes d'action sont encore complètement inconnus.

Pendant combien de temps la dépression est-elle traitée avec l'homéopathie?

Conseils pour prendre des médicaments homéopathiques

Les homéopathes expérimentés recommandent de prendre un granule du médicament trois fois par jour pendant 3 jours. Lorsque des améliorations surviennent, il est nécessaire de cesser de prendre les fonds. Et renouvelez si le médicament vous a aidé, mais avec le temps, les symptômes sont revenus.

Que se passera-t-il si non traité

Si vous ne prenez pas les mesures qui s'imposent et si vous ne guérissez pas, les patients vont commencer à se détériorer et des maladies allergiques et cutanées peuvent apparaître. Ils ont réduit l'immunité et il y a une forte faiblesse. Cela conduit à des problèmes dans la famille et au travail. Chez l'homme, il y a violation des fonctions sexuelles. Souvent, dans ce contexte, l’abus de drogues et d’alcool progresse. Parfois, les patients résolvent des problèmes en tentant de se suicider.

Mais si le traitement est démarré de manière opportune, à un stade précoce, le traitement donnera bientôt un résultat positif. Mais la condition principale est le choix individuel des préparations et leur dilution appropriée - beaucoup dépend de la concentration. Il est également important d’assigner correctement un schéma thérapeutique. Tout cela ne peut être fait que par un spécialiste expérimenté possédant les connaissances et l'expérience nécessaires pour traiter les adultes et les enfants.

Les avis

La plupart des patients ont un effet positif après l’utilisation d’Ignatia. Chez de nombreux patients en état de stress et de névrose, la surstimulation du système nerveux a diminué. En outre, le sommeil a été restauré, les maux de tête ont diminué.

Gelzemium est très similaire en action à "Ignacy". Il a un effet antispasmodique. Beaucoup de gens l'utilisaient pour diverses affections: peur, excitation et expérience. Le remède réduit effectivement la tension nerveuse, l'insomnie avant un événement excitant et prévient les diarrhées émotionnelles.

L'outil Grafites est également très populaire. Il agit antispasmodique. Les sueurs froides, les frissons nerveux avec les émotions négatives sont des manifestations assez fréquentes. Gravitses gère avec succès leur élimination. Les personnes déprimées sont reconnaissantes des changements après avoir pris ce médicament pendant une longue période.

Il existe un autre remède populaire parmi les homéopathes: il s'agit de «Nux Vomica». Il est souvent renvoyé chez les patients qui sont retirés, qui souffrent de chagrin en eux-mêmes, ne l'expriment pas et tout cela conduit à l'irritabilité. Les gens disent que depuis la prise du médicament, leur état d'esprit a été progressivement guéri, l'anxiété a été relâchée.

Le matériel a été préparé conjointement avec le médecin homéopathe Galiev Vladimir Alekseevich et l'agence de presse E-Medica.

En savoir plus sur les auteurs à ce lien.

Traitement de la dépression avec homéopathie

Afin de comprendre la possibilité d'utiliser des remèdes homéopathiques pour la dépression, vous devez comprendre ce qu'est l'homéopathie. Ce phénomène controversé, qui peut être attribué à la direction médicale purement conditionnelle. Ce n'est pas interdit, mais pas recommandé par les structures officielles. L'homéopathie est basée sur le slogan «traiter de la même manière», qui n'a rien à voir avec la science ou la religion. Cependant, l'homéopathie elle-même est largement basée sur la foi, c'est donc une sorte de «religion» en miniature. Cette région a une histoire assez longue, mais en général nous ne sommes pas intéressés par la façon dont les ancêtres ont été traités au 18ème siècle.

Bref sur l'homéopathie

Qu'est-ce que l'homéopathie ces jours-ci?

Certaines substances sont prises, le plus souvent - extrait de plante, et diluées dans certaines proportions. Des dilutions «décimales» et «centésimales» sont utilisées, c'est-à-dire 1 unité de substance pour 10 solvants, ou 1 à 100. Le nombre de dilutions est répété et les répétitions sont indiquées en chiffres romains. Ainsi, une dilution trois fois décimale répétée donnera une proportion de 1 unité de substance pour 1 000 de solvant, mais la composition de la préparation n'a pas été obtenue immédiatement, mais par dilution multiple. Par exemple, si vous voyez la désignation «3D» sur l'étiquette, cela signifie que vous traitez avec un ratio de 1: 1000, 12 répétitions de la dilution centésimale sont indiquées par «12C». Ce rapport est 1: 10 ^ 24. La probabilité que le médicament contienne au moins une molécule de la substance initiale tend à être nulle et il y aura plus d'impuretés.

L'absence de la substance d'origine dans les homéopathes vendus ne dérange pas. Ils affirment que l'efficacité avec un grand nombre de mélanges sera encore plus élevée, car de leur point de vue, l'eau "a une mémoire" et préserve les propriétés de la substance d'origine. Certes, ils ne peuvent pas expliquer comment l’eau parvient à «oublier» toutes ces compositions dans lesquelles elle est entrée avant de tomber entre les mains des homéopathes.

Ainsi, dans l'homéopathie classique de la substance d'origine, il n'y a pas ou peu de molécules. Certes, les articles publicitaires à ce sujet ne sont pas toujours mentionnés. Le plus souvent, ils mentent sur le fait que le ratio du médicament à 1 g pour 100 g signifie. Juste pour la raison que personne ne va acheter la 2ème molécule de quelque chose de toxique, qui est devenu un médicament incompréhensible pour la science.

Traitement de la dépression avec homéopathie - un exemple de médicament

Les extraits d'origine végétale ou les produits chimiques courants de l'homéopathie sont généralement toxiques. Un bon exemple de médicament fabriqué pour que le traitement de la dépression soit réalisé par l'homéopathie peut être considéré comme «Ignacy Comp». La composition est donnée immédiatement avec les données homéopathiques sur le nombre de mélanges avec le solvant:

  • Strynshnos Ignatii D3;
  • Kalanchoe daigremontiana D2;
  • Lachesis D11.

En soi, la plante Stryshnos Ignatii est toxique, car son jus contient des alcaloïdes - la strychnine et la brucine. Lorsque vous reproduisez "D3", nous avons un rapport de 1: 1000, vous pouvez donc boire assez facilement. Rien de grave ne se produira, car rien ne se produira. L'extrait ne contient que de la strychnine. Il n'y a pas plus de 4%. Une dilution répétée aboutira à une concentration aussi faible, ce qui ne laisse que la "mémoire" de la substance d'origine.

Les homéopathes affirment que ces alcaloïdes peuvent affecter l'activité réflexe de la moelle épinière. Très probablement, nous entendons son déclin. En général, c’est le nombre de poisons qui agissent, mais on ignore quels en sont les effets bénéfiques. On sait que la strychnine était utilisée en médecine médiévale, mais des expériences avec le mercure ont également été menées.

Lachesis est un venin de crotale. Bien entendu, le composé est hautement toxique, et donc "D11". L'acheteur obtiendra sans aucun doute des molécules de poison.

En raison de la méfiance massive envers la "mémoire" de l'eau, les homéopathes utilisent diverses astuces. En particulier, ils mélangent des préparations classiques avec des extraits de plantes ordinaires, qui ne sont pas toxiques. Le fait est que, dans certains pays, ils ne trouvent rien dans les contrôles des préparations homéopathiques. Par conséquent, ils ne permettent pas la vente, ni ne permettent que des médicaments spécialisés - pour les médecins qui utilisent l’effet placebo. La commission constate qu'il s'agit d'eau pure, d'eau sucrée, de sucre en poudre avec de la craie ou de l'éthanol et elle doit l'indiquer sur l'étiquette.

Pour contourner un tel obstacle, de la moutarde, de l'extrait de pin, la décoction de millepertuis et similaires ont commencé à être ajoutés aux médicaments. Voici comment se sont transformés les soi-disant remèdes homéopathiques complexes.

Homéopathie pour la dépression: le placebo est-il toujours bénéfique?

Nous arrivons ici à un point précis. Vous pourriez penser que l'article est un peu malveillant. Les gens pourraient être traités avec un effet placebo et nous avons tout gâché.

  • Premièrement, le résultat positif de l'homéopathie pour la dépression et la névrose est si long que cela ne se produit jamais. Rien ne dure pour toujours. Une dépression légère peut disparaître d'elle-même en seulement 2-3 jours, et modérée dure d'un mois à deux - aggravant périodiquement, puis diminuant. Ici une fois quelqu'un est arrivé. Elle-même a passé et le patient, ou un peu attristé, a pris quelques molécules par jour. En conséquence, à la question de savoir si ce remède l'aidait, il donnerait une réponse plus positive que négative.
  • Deuxièmement, le placebo n'est pas toujours associé au rétablissement. Parfois, cela se passe dans l'autre sens. Le patient prend le médicament, qui est en fait du sucre, de la craie ou de l’eau. À un moment donné, il fait l'expérience d'une amélioration, puis d'une détérioration. C’est un phénomène assez naturel pour un grand nombre de maladies physiques et mentales. Cependant, dans le cas du psychique, et même si le patient lui-même est une personne suspecte, il peut sérieusement «comprendre» le sens de l'homéopathie dans les névroses et faire l'expérience d'un supplice plus sérieux. Ainsi, un patient a demandé aux psychothérapeutes de «lui prescrire un antidote». Il a lu que le remède homéopathique avait été créé sur la base d'une substance toxique et avait mis au point un certain nombre d'installations qui portaient gravement atteinte à sa santé.

Nous ne devrions pas oublier comment les homéopathes donnent eux-mêmes leurs remèdes miracles. Très souvent, dans les documents promotionnels, on peut lire qu’ils n’ont pas besoin de se «empoisonner» eux-mêmes avec des antidépresseurs chimiques quand il existe des composés aussi doux, naturels, sans danger et naturels. Il admire le mot "poison"... Comme si les psychiatres étaient une sorte de médecin empoisonnant. Cependant, les homéopathes eux-mêmes peuvent proposer quelque chose comme ce «menu»: «Platinum 6, Stramonium 6 (3x), 8 pois 3 fois par jour» ou Acidum phosphoricum (acide phosphorique). Bien sûr, les homéopathes n'empoisonnent personne, car ils diluent les éléments chimiques pour ne plus avoir que de la «mémoire» dans l'eau, ou triturent l'insoluble, puis le mélangent à plusieurs reprises avec du sucre en poudre.

Il est caractéristique qu’il n’existe pas une seule étude intelligible sur les résultats du traitement des névroses chez l’homéopathie. Juste pour la raison qu'ils prennent des pilules et ne pensent à rien. Le placebo et les enfants sont pratiquement incompatibles - tous les médicaments sont amers ou sucrés pour eux.

Chimère vs fantôme

Dans ce contexte, l’homéopathie avec IRR est particulièrement surprenante. La pathogenèse de presque tous les médicaments utilisés à cette fin décrit tous les symptômes liés à ce diagnostic descriptif général. Il est lui-même désespérément obsolète et est apparu suite à des tentatives d'explication hypothétique des symptômes qui ne pouvaient pas être associés à une maladie particulière. La base est l'hypothèse d'une faible stabilité du système cardiovasculaire face à des situations stressantes, qui, vraisemblablement, sont dues à la fonctionnalité incorrecte du système nerveux autonome. Cet «échec» a été appelé «dysfonctions végétatives somatoformes», qui sont causées de façon somatogène par des états semblables à des névroses qui sous-tendent la survenue de troubles mentaux et émotionnels.

À l'heure actuelle, il n'est plus d'usage de parler de la dystonie végétative-vasculaire en tant que maladie autonome et le diagnostic n'est préservé qu'au sein de la CEI et est de moins en moins établi. Il affecte une liste énorme de maladies qui sont exprimées par le syndrome IRR. Et surtout le fait que les maladies elles-mêmes ne sont reliées par aucun système. Tout, de l'ostéochondrose de la vertèbre cervicale aux maladies gastriques. Il devient également plus et les allergies, les maladies mitochondriales et... Étonnamment illogique - névroses, y compris les phobies, les attaques de panique et autres.

Les manifestations cliniques se caractérisent par le fait que les patients se plaignent immédiatement de tout. Ils ont mal au cœur, on remarque l'asthénie, ils peuvent «sauter» la pression, ils ont des troubles de la végétation, des problèmes respiratoires et plusieurs problèmes névrotiques. Un total de dystonie végétative comprend une centaine de variétés de symptômes décrits chez tous les patients et 32 ​​types de troubles cliniques. L'évolution d'une "maladie" s'exprime le plus souvent sous la forme de crises mixtes, lorsque des syndromes mentaux et physiques apparaissent l'un après l'autre.

Certes, il s’agit d’un problème grave, mais il n’est pas résolu par le traitement du TRI, car il n’a pas son propre syndrome distinct. Le traitement a généralement lieu à la jonction de la psychologie et de la thérapie, et la méthode elle-même est sélectionnée sur la base des plaintes du patient. En conséquence, vous pouvez déclarer en toute responsabilité qu'il ne s'agit pas d'un diagnostic, mais d'une description générale des symptômes "coïncidents" dans le temps. Le principal problème est qu’il est très difficile de séparer les syndromes "fantômes", causés uniquement par la présence d’un dysfonctionnement autonome somatoforme, des maladies réelles. Par conséquent, si le patient se plaint du cœur mais qu'il n'y a aucun signe évident de problème cardiaque, le psychothérapeute est en traitement, mais sous la surveillance d'un cardiologue. Si, au contraire, on soupçonne une sorte de maladie physique, les efforts des cardiologues deviennent alors les efforts principaux, mais les neurologues et les psychothérapeutes jouent également leur rôle.

Nous avons donc affaire à une maladie difficile à diagnostiquer, qui s'apparente davantage à une névrose, mais ce n’est pas le cas, elle a ses propres causes physiques et sa propre manifestation mentale. Nous allons maintenant essayer de combiner le TRI et le traitement avec l'homéopathie, dont les préparations ont déjà été étudiées. Ensemble complexe de problèmes complexes, dans lesquels les scientifiques n’ont pas une idée précise de la cause et des conséquences qu’ils offrent, ils proposent de traiter avec les mêmes moyens: café brut, haricots Saint-Ignace et Grey Amber.

Tout le monde a le droit de faire son propre choix. En Russie, l'homéopathie n'est pas interdite, mais il est recommandé de vendre les médicaments dans des pharmacies séparées. Dans tous les cas, n'oubliez pas de consulter votre médecin.

Traitement de la dépression avec homéopathie

Homéopathie dans le traitement de la dépression

Chacun de nous ressent de temps en temps un sentiment de chagrin et de vide. Mais parfois, l'état de santé s'aggrave à tel point qu'il devient difficile d'effectuer des activités quotidiennes simples. Lorsque l’énergie tombe à presque zéro, l’insomnie et l’apathie apparaissent, il ya lieu de penser à la présence d’un trouble dépressif.

Les médecins allopathes prescrivent des antidépresseurs dans de tels cas: par exemple, la sertraline et la venlafaxine. Cependant, ces médicaments peuvent provoquer des effets secondaires - vertiges, palpitations, diarrhée, nausées, transpiration et parfois une réaction allergique.

Les différentes méthodes de traitement de la dépression, incluant le folklore, sur le système du Dr. Bach sont décrites en détail ici.

Envisager des traitements alternatifs pour la dépression. De plus, les troubles affectifs ont été traités avec succès avec des médicaments homéopathiques pendant une longue période. En homéopathie, l'esprit et le corps ne font qu'un. Les caractéristiques physiques et psychologiques du patient sont donc importantes.

Pour évaluer le degré de dépression, il existe une échelle de Beck spéciale. Les résultats des tests de cette échelle montrent une amélioration de l'état déjà 12 semaines après le début des préparations homéopathiques (une période relativement courte dans le traitement de la dépression). Les patients vont de modérés à légers (sous-dépression), puis à l'absence complète de symptômes dépressifs.

Voici quelques remèdes à base de plantes de la longue liste utilisée par les médecins homéopathes:

  1. Moutarde - contre la dépression.
  2. Gentiane - avec un sentiment constant de découragement.
  3. Pine - contre les sentiments de culpabilité.
  4. Huile d'olive - pour augmenter l'endurance.
  5. Orme - contre la fatigue constante.
  6. Charme - pour augmenter l'énergie.

Quels remèdes homéopathiques sont les remèdes traditionnels pour la dépression?

- «Arnica Montana» - contre l’anxiété et la dépression causées par des pertes financières.

- “Kali Phosphoricum” - pour renforcer la motivation, l'esprit de décision et le courage.

- «Sépia» - pour les personnes qui se sentent isolées de la société et ressentent une fatigue chronique.

- Natrium Muriatikum (sel) - pour ceux qui ont des problèmes de communication et qui se sentent en même temps isolés et déprimés.

- «Arsenicum Album» est prescrit aux personnes agitées, irritables et en pleurs, obsédées par les idées de suicide, ainsi qu'à ceux qui se distinguent par leur manie d'exactitude.

- Aurum Metallicum convient aux personnes ayant un sentiment de culpabilité hypertrophié et une estime de soi extrêmement faible.

- "Grafites". Les gens réagissent bien à lui, ils ont souvent des pensées de mort, surtout le soir, ou il y a un sentiment de désespoir et d'anxiété le matin.

- «Ignacy» - pour ceux qui ont perdu des êtres chers ou qui ont connu une grande déception.

«Nux vomica» convient particulièrement aux personnes qui retiennent leur chagrin, le suppriment et ne peuvent pas l'exprimer ouvertement. Ils peuvent être irritables, ne pas tolérer le bruit, les odeurs fortes et la lumière vive.

- «Backroom of the Meadow» facilite la dépression chez les adolescents résultant d'un déséquilibre hormonal.

Une des plantes les plus célèbres est “Hypericum Holed”. Il est utilisé en médecine depuis des milliers d'années. Est-il efficace dans le traitement de la dépression? Bien sur. Hippocrate a écrit à ce sujet dans ses écrits.

Les parties aériennes, collectées au début de la floraison, contiennent au moins 10 ingrédients bénéfiques: hypéricine, hyperforine, flavonoïdes, etc. Bien que l'hypericine ait toujours été considérée comme le composant principal d'Hypericum, les scientifiques supposent maintenant que l'hyperforine et le procyanure sont également des antidépresseurs.

Comparez: la dose quotidienne d'antidépresseur Imipramine (100 mg) donne le même effet thérapeutique que 1050 mg d'extrait d'Hypericum. En outre, le millepertuis provoque moins d'effets indésirables que les produits pharmaceutiques, bien qu'il ne puisse pas non plus être qualifié de remède absolument sans danger.

27 études impliquant des milliers de patients ont confirmé l'efficacité de l'extrait d'Hypericum dans les cas de dépression légère ou modérée. Les mécanismes d'action de la plante n'ont pas encore été étudiés. Il a été suggéré qu'il soit un inhibiteur (bloqueur) du recaptage de la sérotonine.

Actuellement, les recherches sur les effets des remèdes homéopathiques sur la dépression se poursuivent. Une analyse comparative de l'efficacité des médicaments Nervohel N et Lorazepam dans le traitement de la dépression légère a été réalisée. Les résultats ont montré que dans les deux groupes, les patients présentaient des changements positifs. Cependant, ceux qui prenaient Nervohel N se sentaient mieux avec certains indicateurs.

L'homéopathie a donné de bons résultats dans le traitement d'autres troubles mentaux. Le Dr Hahnemann (fondateur de l'homéopathie) a toujours préconisé une approche humaine de l'homme et s'est opposé à l'isolement de la société. En 1874, la Maison des aliénés de New York devint la première institution publique à commencer à utiliser des remèdes homéopathiques. Bientôt, des centres similaires sont apparus dans sept pays.

Ainsi, la dépression peut être traitée avec des médicaments homéopathiques. La seule condition importante est de prendre en compte les facteurs subjectifs et la présence de maladies concomitantes. Par conséquent, les scientifiques poursuivent leurs recherches sur les effets des remèdes homéopathiques afin de prouver pleinement leur avantage dans le traitement des troubles émotionnels.

Homéopathe, prenez rendez-vous par téléphone à Saint-Pétersbourg: (812) 3103350

Ajouter un commentaire Annuler la réponse

Nouveau site de matériaux

Commentaires récents

  • Mariska sur le kéfir - propriétés utiles et recettes
  • Svetlana enregistre Comment provoquer des remèdes populaires mensuels
  • Équipe mairs.ru au record de lop-earedness
  • Svetlana écrit Boris Aleksandrovich Tayts - neurologue, homéopathe, phytothérapeute
  • Svetlana écrit Boris Aleksandrovich Tayts - neurologue, homéopathe, phytothérapeute
  • Maria enregistre un traitement homéopathique pour le vitiligo
  • Olga à l'entrée Attention, millepertuis!

© 2018 Santé et beauté à la maison.

Déprimé

La dépression est un trouble du système nerveux. Il existe différents types de maladies, notamment la dépression réactive (conséquence de problèmes ou de problèmes de la vie) et la dépression endogène (provoquée par une violation du niveau de neurotransmetteurs), ainsi que d'autres types.

Je voudrais tout de suite dire que les symptômes de la dépression ne sont pas toujours visibles. À première vue, il semble que la personne soit devenue silencieuse et autonome, dans le reste, elle semblait demeurée inchangée. Mais ce n'est pas. En fait, une personne cache simplement ses souffrances et ne parle pas de tout, essayant de paraître identique.

Aujourd'hui, le diagnostic de dépression est même donné aux enfants. Cela se traduit par un comportement agressif, des cauchemars, l'absence de contact, etc. Comment savoir qu'une personne est déprimée? Laissez-nous examiner les symptômes de cette maladie.

L'image symptomatique de la dépression n'est pas toujours suffisamment brillante pour permettre un diagnostic correct. Tout d'abord, l'humeur du patient diminue, cette condition dure deux semaines ou plus. Une personne ressent de l'angoisse et de l'indifférence à l'égard de tout. L'inquiétude et l'anxiété sont également notées. Un autre signe important de dépression est que le patient ne peut plus apprécier ce qui lui a procuré des émotions positives plus tôt. Et finalement, il est vite fatigué. Les symptômes décrits sont appelés «triades dépressives», c'est-à-dire les trois principaux signes d'un trouble mental.

D'autres symptômes peuvent également être présents, notamment une attention et une estime de soi réduites, ainsi que l'émergence d'idées de culpabilité et de dépréciation de soi. Les patients voient l'avenir en noir, souffrent de troubles du sommeil et rêvent parfois même de se suicider. Et pour beaucoup, cela est malheureusement possible si le traitement de la dépression n’est pas commencé à temps. Un symptôme important de la maladie est un problème d'appétit, qu'il s'agisse d'un déclin ou, au contraire, d'une tendance à la gourmandise qui n'apparaît jamais auparavant.

Le plus triste est que la plupart des gens ne considèrent pas la dépression comme une maladie. Ils sont sûrs qu'il n'a pas besoin d'être traité, c'est simplement une période de mauvaise humeur, ce qui signifie que cela passera avec le temps. Cependant, une telle négligence entraîne une détérioration. Il est à noter que la dépression affecte même l'évolution d'autres affections, provoquant des rechutes et des exacerbations.

Laissez-nous vous expliquer plus en détail quel type de dépression se produit. Le premier type est la dépression psychogène, dont les causes sont des circonstances de vie tragiques, notamment le décès d'un être cher, des problèmes au travail, etc.

Le second type est la dépression endogène. Elle se distingue des espèces précédentes par l'absence d'une raison spécifique pour laquelle une personne a perdu tout intérêt pour la vie. La maladie se développe en raison du fait que les systèmes neurochimiques et neurophysiologiques du corps sont violés. Une telle dépression est considérée comme une paresse courante et non comme une maladie.

Il existe également une dépression dite masquée. Ils sont appelés ainsi parce qu'ils se cachent sous le prétexte d'une autre maladie. Au début, il peut sembler que le patient souffre, par exemple, d'une violation de l'estomac ou de l'impuissance, mais en réalité, il s'agit d'une dépression. Ce type de maladie est très dangereux, car une personne peut très longtemps tenter de traiter n'importe quel organe sans succès et ne sait pas quelle est la véritable cause de son mauvais état de santé.

Allouer un autre type de dépression - somatogène. C’est la réaction d’une personne à une maladie qui survient au cours d’une maladie chronique ou d’un handicap.

Beaucoup de femmes connaissent la dépression post-partum. Elle se caractérise par l’indifférence et l’éloignement à l’égard de l’enfant et du mari, et parfois même par des pensées suicidaires. Les mères ne veulent pas s’engager dans des enfants et même faire preuve d’agressivité à leur égard.

Comme toute autre maladie mentale, la dépression nécessite un traitement obligatoire. Le fait est que ce sont les personnes atteintes de cette maladie qui finissent le plus souvent par suicide. N'importe quoi peut les pousser à cette étape fatale, mais le plus souvent - la négligence de parents et amis de leur condition.

Le traitement de la dépression n’est pas simple, car une approche individuelle de chaque patient est importante. Il est nécessaire de combiner diverses méthodes, notamment la communication avec un psychologue ou un psychiatre et la pharmacothérapie.

Il arrive souvent que les gens ne savent tout simplement pas vers qui se tourner pour obtenir de l'aide. Ils sont laissés seuls avec leur chagrin, ce qui ne peut être permis. Si vous remarquez que l'un de vos amis ou de vos collègues s'est replié sur lui-même et se comporte déjà différemment, essayez de l'aider et de lui recommander un bon centre. Le soutien psychologique est anonyme et efficace.

Pas moins triste quand une personne ne veut pas être aidée. Et pas parce qu'il jouit d'un mauvais état, mais pour la raison qu'il a peur d'être ridiculisé. Les patients des cliniques psychiatriques sont prétendument anormaux et la personne ne veut pas être considérée comme telle. Dans ce cas, vous devez essayer d'expliquer au patient qu'il a besoin d'aide et que celle-ci peut être rendue anonymement. Personne ne découvre même son traitement au centre médical.

En plus de la psychothérapie en médecine classique utilisé des produits chimiques, les soi-disant antidépresseurs. Leur sélection est strictement individuelle, en fonction des caractéristiques d’une personne et de son état au moment de son rendez-vous chez le médecin. C'est le seul moyen d'obtenir de bons résultats.

Et le soutien et l'aide de ceux qui nous sont chers et importants sont également très importants. Pour certains, ce sont des parents, pour des amis, quelqu'un ne fait confiance qu'à un être cher. Dans tous les cas, l’essentiel est de croire que tout ira bien et que tout ira bien.

Il semblerait que la médecine traditionnelle puisse facilement faire face à la dépression, mais il ne faut pas oublier les complications et les dommages causés par les médicaments chimiques au corps. Et nous ne parlons pas seulement de dommages physiques, mais aussi de dommages mentaux. Il arrive qu'une personne devienne une plante, une créature à qui tout est indifférent. Il ne ressent plus le désir de se suicider, mais il ne revient plus à une vie normale. Les remèdes homéopathiques vous permettent d’éviter les effets similaires du traitement.

En homéopathie, comme en médecine traditionnelle, le traitement psychiatrique est également utilisé dans le traitement de la dépression. Des remèdes homéopathiques appliquent ce qui suit.

Si, pendant la dépression, il y a des problèmes de sommeil, il est recommandé d'utiliser Arnica à 3, 6 et 12 dilutions. Aussi, avec dépression aide Phosphoricum Acidum ou acide phosphorique en dilution 3, 3, 6 et 12.

Les médicaments homéopathiques vous permettent d'aider le patient et de le sauver de problèmes psychologiques.

Traitement de la dépression avec homéopathie

Afin de comprendre la possibilité d'utiliser des remèdes homéopathiques pour la dépression, vous devez comprendre ce qu'est l'homéopathie. Ce phénomène controversé, qui peut être attribué à la direction médicale purement conditionnelle. Ce n'est pas interdit, mais pas recommandé par les structures officielles. L'homéopathie est basée sur le slogan «traiter de la même manière», qui n'a rien à voir avec la science ou la religion. Cependant, l'homéopathie elle-même est largement basée sur la foi, c'est donc une sorte de «religion» en miniature. Cette région a une histoire assez longue, mais en général nous ne sommes pas intéressés par la façon dont les ancêtres ont été traités au 18ème siècle.

Qu'est-ce que l'homéopathie ces jours-ci?

Certaines substances sont prises, le plus souvent - extrait de plante, et diluées dans certaines proportions. Des dilutions «décimales» et «centésimales» sont utilisées, c'est-à-dire 1 unité de substance pour 10 solvants, ou 1 à 100. Le nombre de dilutions est répété et les répétitions sont indiquées en chiffres romains. Ainsi, une dilution trois fois décimale répétée donnera une proportion de 1 unité de substance pour 1 000 de solvant, mais la composition de la préparation n'a pas été obtenue immédiatement, mais par dilution multiple. Par exemple, si vous voyez la désignation «3D» sur l'étiquette, cela signifie que vous traitez avec un ratio de 1: 1000, 12 répétitions de la dilution centésimale sont indiquées par «12C». Ce rapport est 1: 10 ^ 24. La probabilité que le médicament contienne au moins une molécule de la substance initiale tend à être nulle et il y aura plus d'impuretés.

L'absence de la substance d'origine dans les homéopathes vendus ne dérange pas. Ils affirment que l'efficacité avec un grand nombre de mélanges sera encore plus élevée, car de leur point de vue, l'eau "a une mémoire" et préserve les propriétés de la substance d'origine. Certes, ils ne peuvent pas expliquer comment l’eau parvient à «oublier» toutes ces compositions dans lesquelles elle est entrée avant de tomber entre les mains des homéopathes.

Ainsi, dans l'homéopathie classique de la substance d'origine, il n'y a pas ou peu de molécules. Certes, les articles publicitaires à ce sujet ne sont pas toujours mentionnés. Le plus souvent, ils mentent sur le fait que le ratio du médicament à 1 g pour 100 g signifie. Juste pour la raison que personne ne va acheter la 2ème molécule de quelque chose de toxique, qui est devenu un médicament incompréhensible pour la science.

Les extraits d'origine végétale ou les produits chimiques courants de l'homéopathie sont généralement toxiques. Un bon exemple de médicament fabriqué pour que le traitement de la dépression soit réalisé par l'homéopathie peut être considéré comme «Ignacy Comp». La composition est donnée immédiatement avec les données homéopathiques sur le nombre de mélanges avec le solvant:

  • Strynshnos Ignatii D3;
  • Kalanchoe daigremontiana D2;
  • Lachesis D11.

En soi, la plante Stryshnos Ignatii est toxique, car son jus contient des alcaloïdes - la strychnine et la brucine. Lorsque vous reproduisez "D3", nous avons un rapport de 1: 1000, vous pouvez donc boire assez facilement. Rien de grave ne se produira, car rien ne se produira. L'extrait ne contient que de la strychnine. Il n'y a pas plus de 4%. Une dilution répétée aboutira à une concentration aussi faible, ce qui ne laisse que la "mémoire" de la substance d'origine.

Les homéopathes affirment que ces alcaloïdes peuvent affecter l'activité réflexe de la moelle épinière. Très probablement, nous entendons son déclin. En général, c’est le nombre de poisons qui agissent, mais on ignore quels en sont les effets bénéfiques. On sait que la strychnine était utilisée en médecine médiévale, mais des expériences avec le mercure ont également été menées.

Lachesis est un venin de crotale. Bien entendu, le composé est hautement toxique, et donc "D11". L'acheteur obtiendra sans aucun doute des molécules de poison.

En raison de la méfiance massive envers la "mémoire" de l'eau, les homéopathes utilisent diverses astuces. En particulier, ils mélangent des préparations classiques avec des extraits de plantes ordinaires, qui ne sont pas toxiques. Le fait est que, dans certains pays, ils ne trouvent rien dans les contrôles des préparations homéopathiques. Par conséquent, ils ne permettent pas la vente, ni ne permettent que des médicaments spécialisés - pour les médecins qui utilisent l’effet placebo. La commission constate qu'il s'agit d'eau pure, d'eau sucrée, de sucre en poudre avec de la craie ou de l'éthanol et elle doit l'indiquer sur l'étiquette.

Pour contourner un tel obstacle, de la moutarde, de l'extrait de pin, la décoction de millepertuis et similaires ont commencé à être ajoutés aux médicaments. Voici comment se sont transformés les soi-disant remèdes homéopathiques complexes.

Homéopathie pour la dépression: le placebo est-il toujours bénéfique?

Nous arrivons ici à un point précis. Vous pourriez penser que l'article est un peu malveillant. Les gens pourraient être traités avec un effet placebo et nous avons tout gâché.

Nous ne devrions pas oublier comment les homéopathes donnent eux-mêmes leurs remèdes miracles. Très souvent, dans les documents promotionnels, on peut lire qu’ils n’ont pas besoin de se «empoisonner» eux-mêmes avec des antidépresseurs chimiques quand il existe des composés aussi doux, naturels, sans danger et naturels. Il admire le mot "poison"... Comme si les psychiatres étaient une sorte de médecin empoisonnant. Cependant, les homéopathes eux-mêmes peuvent proposer quelque chose comme ce «menu»: «Platinum 6, Stramonium 6 (3x), 8 pois 3 fois par jour» ou Acidum phosphoricum (acide phosphorique). Bien sûr, les homéopathes n'empoisonnent personne, car ils diluent les éléments chimiques pour ne plus avoir que de la «mémoire» dans l'eau, ou triturent l'insoluble, puis le mélangent à plusieurs reprises avec du sucre en poudre.

Il est caractéristique qu’il n’existe pas une seule étude intelligible sur les résultats du traitement des névroses chez l’homéopathie. Juste pour la raison qu'ils prennent des pilules et ne pensent à rien. Le placebo et les enfants sont pratiquement incompatibles - tous les médicaments sont amers ou sucrés pour eux.

Dans ce contexte, l’homéopathie avec IRR est particulièrement surprenante. La pathogenèse de presque tous les médicaments utilisés à cette fin décrit tous les symptômes liés à ce diagnostic descriptif général. Il est lui-même désespérément obsolète et est apparu suite à des tentatives d'explication hypothétique des symptômes qui ne pouvaient pas être associés à une maladie particulière. La base est l'hypothèse d'une faible stabilité du système cardiovasculaire face à des situations stressantes, qui, vraisemblablement, sont dues à la fonctionnalité incorrecte du système nerveux autonome. Cet «échec» a été appelé «dysfonctions végétatives somatoformes», qui sont causées de façon somatogène par des états semblables à des névroses qui sous-tendent la survenue de troubles mentaux et émotionnels.

À l'heure actuelle, il n'est plus d'usage de parler de la dystonie végétative-vasculaire en tant que maladie autonome et le diagnostic n'est préservé qu'au sein de la CEI et est de moins en moins établi. Il affecte une liste énorme de maladies qui sont exprimées par le syndrome IRR. Et surtout le fait que les maladies elles-mêmes ne sont reliées par aucun système. Tout, de l'ostéochondrose de la vertèbre cervicale aux maladies gastriques. Il devient également plus et les allergies, les maladies mitochondriales et... Étonnamment illogique - névroses, y compris les phobies, les attaques de panique et autres.

Les manifestations cliniques se caractérisent par le fait que les patients se plaignent immédiatement de tout. Ils ont mal au cœur, on remarque l'asthénie, ils peuvent «sauter» la pression, ils ont des troubles de la végétation, des problèmes respiratoires et plusieurs problèmes névrotiques. Un total de dystonie végétative comprend une centaine de variétés de symptômes décrits chez tous les patients et 32 ​​types de troubles cliniques. L'évolution d'une "maladie" s'exprime le plus souvent sous la forme de crises mixtes, lorsque des syndromes mentaux et physiques apparaissent l'un après l'autre.

Nous avons donc affaire à une maladie difficile à diagnostiquer, qui s'apparente davantage à une névrose, mais ce n’est pas le cas, elle a ses propres causes physiques et sa propre manifestation mentale. Nous allons maintenant essayer de combiner le TRI et le traitement avec l'homéopathie, dont les préparations ont déjà été étudiées. Ensemble complexe de problèmes complexes, dans lesquels les scientifiques n’ont pas une idée précise de la cause et des conséquences qu’ils offrent, ils proposent de traiter avec les mêmes moyens: café brut, haricots Saint-Ignace et Grey Amber.

Tout le monde a le droit de faire son propre choix. En Russie, l'homéopathie n'est pas interdite, mais il est recommandé de vendre les médicaments dans des pharmacies séparées. Dans tous les cas, n'oubliez pas de consulter votre médecin.

L'homéopathie peut-elle guérir de la dépression?

La dépression clinique est traitée par des psychothérapeutes et des psychiatres. Traditionnellement, dans les troubles dépressifs, on utilise des antidépresseurs, qui sont prescrits en fonction de la gravité de l'état du patient.

Dans le même temps, les médicaments prescrits ne tiennent pas compte des caractéristiques individuelles d'une personne, ne traitent pas les causes de la dépression et ont pour seul but de soulager son état. L'homéopathie va dans l'autre sens - il traite une personne, pas une dépression.

Le traitement homéopathique diffère du traitement traditionnel en ce que dans le premier cas, le patient est traité, pas sa maladie. L'homéopathie fonctionne sur trois niveaux d'organisation humaine: mental, émotionnel et physique. De plus, pour le médecin homéopathe, le niveau physique est le plus bas, même si le patient a eu quelques problèmes de santé. La dépression est avant tout une lésion du niveau mental et émotionnel; elle nécessite donc tout d’abord un traitement, même s’il existe des troubles somatiques dans le contexte d’un trouble dépressif.

En homéopathie, il existe une force vitale. Cette force contrôle la condition humaine et maintient l'équilibre des trois systèmes les plus importants: nerveux, immunitaire et endocrinien. Si le travail des trois systèmes est équilibré, la personne ne tombe pas malade. Si, pour une raison quelconque, ces systèmes commencent à se déséquilibrer, par exemple en raison d'un stress ou d'une attaque virale massive, la personne commence à se blesser ou à souffrir. De plus, il souffre comme il a "écrit pour sa famille", c'est-à-dire en fonction de certaines prédispositions héréditaires. Par exemple, si une personne est prédisposée à l'instabilité du système nerveux, elle présentera des perturbations au niveau psychoémotionnel, si le système cardiovasculaire est faible, il y aura des problèmes ici, etc. Ainsi, l’homéopathie n’a pas pour objectif de guérir la maladie, mais bien d’aligner le travail de ces trois systèmes pour que le corps puisse la vaincre.

Comment un homéopathe subit-il une dépression?

Après avoir recueilli toutes les informations nécessaires sur le patient, le médecin lui prescrit un remède homéopathique. Dans l'homéopathie classique, les médicaments sont différents de ceux des médicaments homéopathiques prescrits par les docteurs en médecine traditionnelle. Ces derniers, généralement complexes, contiennent plusieurs médicaments. En homéopathie classique, on choisit un seul médicament qui harmonisera le bien-être d'une personne.

Les médicaments utilisés pour traiter la dépression, en homéopathie classique, il en existe plusieurs dizaines. Leur but dépend des caractéristiques individuelles de la personne.

Pendant combien de temps la dépression est-elle traitée avec l'homéopathie?

Un facteur important dans l'efficacité du traitement est la confiance dans le médecin. Peu importe la méthode que vous choisissez pour résoudre votre problème. Il est important que vous fassiez confiance à votre médecin.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie