Je ne peux pas m'abstenir de poser une autre question: quelle différence y a-t-il entre s'occuper d'une mère âgée, Marya Petrovna, imaginée par une «Marya Petrovna» imaginaire qui n'est pas une mère, mais qui, par exemple, devrait s'occuper d'elle? Maryu Petrovna vous bat, mettez une assiette de nourriture sur votre tête, mettez un lit sale, changez la pilule, ne donnez pas de pilule pressante, n’appelez pas de médecin à la maison, et si vous avez mal à la tête, vous ne regardez pas ou pas? Alors, que se passera-t-il avec "l'étranger Marya Petrovna"? Une question étrange, n'est-ce pas? Pourquoi je lui demande si la lettre montre que vous êtes une nature responsable, décente, compatissante, qui préférera perdre quelque chose elle-même qu'une autre? Je le lui demande pour que vous réfléchissiez à votre propre question.

Qu'est-ce que l'abstraction signifie? Et ne pas résumer - c'est comme? «Maman, prends la pilule. - et la tablette a volé dans le mur. Et vous: "Oui, maman, oui, ma chérie, maintenant je vais vous donner une autre pilule, douce, rose, et c’était dommage, c’est bien que vous l’ayez jeté."

Vous: «Maman, parle au médecin. "Et maman:" Tu as besoin de toi et parle. " Et vous êtes là: "Oui, maman, chérie, ce médecin est vraiment jeune, inexpérimenté, je vais vous apporter un ordinateur portable pour que vous choisissiez ce que vous aimez sur la photo." Donc ce sera si vous ne faites pas "abstrait"? Allez-y et permettez-vous d'être manipulé? Allez-vous réagir de manière inadéquate à un comportement inadéquat? S'adapter à l'intelligence réduite due à l'âge, satisfaire la crise, de sorte que la prochaine crise devienne encore plus incontrôlable? Répondez à l'insatisfaction avec un sourire tendre, afin que la prochaine fois se faire cracher?

J'exagère consciemment la situation, même si, compte tenu des problèmes survenant lors des changements de personnalité séniles, elle n'est pas si significative. L’important n’est pas de savoir si c’est ou non «le droit d’abstraire» de la mère. Que ce soit une mère ou «Marya Petrovna» - c’est la personne envers laquelle vous devez faire les premier, deuxième, troisième, quatrième… Si vous ne le faites pas, alors ce sera une erreur. Et cela signifie que vous ne devriez tout simplement pas avoir le droit de vous empêcher de faire ce que vous n'avez ni mère ni "Marya Petrovna".

Il est impossible de ne pas faire abstraction lorsque vous faites face à une tâche spécifique. Pour s'occuper de façon responsable de votre mère, votre mère ne devrait même pas être «Marya Petrovna» pour vous, elle devrait devenir un «objet de soins». Et c'est tout. Plus vous voyez quelqu'un ou quelque chose d'autre qu'un objet nécessitant des soins, plus tôt vous faites quelque chose de mal.

Par exemple, si un chirurgien a effectué une opération pour vous, aimeriez-vous que sa jolie image ou sa photo de l'atlas d'anatomie soit devant ses yeux? Quand le caissier vous facture un salaire, voulez-vous qu'il sourie et pense en même temps comment vous avez bien travaillé, ou préférez-vous être plus attentif? Alors, qui devrait être votre mère pour son bien - une mère, Marya Petrovna, ou tout simplement un objet qui nécessite vos soins?

Si vous avez vraiment l’intention de prendre soin de votre mère et de ne pas jouer avec elle, même petite, «à l’hôpital», «médecin», «ambulance», etc., elle ne sera certainement pas une mère pour vous, bien que ne serait-ce que parce qu'elle est mère, alors vous êtes... - un enfant! Un enfant, par définition, ne peut pas assumer la responsabilité d'un adulte. Et la responsabilité des adultes est exactement ce qui est exigé de vous maintenant.

Dans cette situation, il est important de comprendre que les changements de la personnalité et du comportement des personnes âgées doivent d'abord être diagnostiqués par un psychiatre compétent, le gérontologue. Après ce traitement, dans la plupart des cas, le traitement peut améliorer de manière significative le fonctionnement du cerveau et donc avoir un effet positif sur le comportement et la réponse émotionnelle. C’est là l’aide la plus importante et la plus réelle qui puisse et devrait être apportée afin d’améliorer la qualité de vie des patients âgés, mais aussi de ceux qui l’entourent.

Symptômes de la psychopathie hystérique chez les femmes

Les troubles mentaux accompagnés de nombreuses anomalies psychosomatiques, ainsi que de réactions comportementales particulières sous forme de dépression nerveuse et de convulsions, sont appelés hystérie. La maladie est caractéristique des femmes, moins souvent manifestée chez les hommes. L'hystérie féminine est un diagnostic dépassé, impliquant une série de troubles mentaux modérés et légers. Ces manifestations sont le résultat d'un système de valeurs mal établi et de l'immaturité des réactions comportementales. Le problème apparaît depuis l'enfance. Des méthodes complexes, la recherche des véritables causes, leur soulagement et leur réhabilitation psychologique à long terme aideront à enrayer l'hystérie.

Concept d'hystérie

À l'origine, le terme "hystérie" n'était appliqué qu'aux femmes. Les signes d'hystérie chez les femmes comprenaient des réactions comportementales démonstratives émotionnelles, notamment:

  • crier;
  • des larmes;
  • long rire déraisonnable;
  • la paralysie;
  • contraction musculaire;
  • perte de sensation;
  • surdité temporaire, cécité;
  • augmentation de l'activité sexuelle.

L'hystérie était appelée "rage utérine" et le traitement consistait en une exposition aux organes génitaux. Au début, le médecin l'a fait manuellement. Ensuite, des voitures vibrantes ont été créées. Un peu plus tard, le traitement a commencé à utiliser des effets sur les organes génitaux avec des jets d’eau. Avec le développement de la psychologie, il a été constaté que calmer une femme d'une autre manière, et toutes les dépressions nerveuses ne sont pas le résultat d'une insatisfaction sexuelle.

Aujourd'hui, le diagnostic "d'hystérie" n'existe pas. La chaîne correcte de diagnostics pour lesquels certains symptômes et signes sont caractéristiques a été dérivée.

  1. Hystérie d'inquiétude.
  2. Troubles dissociatifs.
  3. Troubles hystériques.
  4. Troubles somatomorphiques.

Plus précisément, le vieux concept d'hystérie chez les femmes détermine le diagnostic - la psychopathie hystérique.

Le trouble de la personnalité se caractérise par une concentration limitée sur la personne (égocentrisme) et l’attention accrue. Les réponses comportementales humaines sont souvent dépassées.

L'égocentrisme provoque des troubles de la personnalité et le développement d'une psychopathie hystérique.

La psychopathie hystérique chez les femmes apparaît également souvent chez les hommes. Selon les résultats de recherches menées par des scientifiques américains, 2 à 7% des habitants du monde souffrent de perturbations constantes.

Le désordre ne conduit pas dans chaque cas à la rupture des liens sociaux, à la réduction des compétences professionnelles. Certains patients avec ce diagnostic réussissent dans le domaine de l'art.

L'hystérie des femmes se caractérise par le désir d'être au centre de l'attention à tout prix et par l'incapacité de percevoir de manière adéquate et adéquate la critique. Les patients sont fortement suggestibles. Par conséquent, leur cycle de vie se termine souvent par un effondrement complet. Le traitement par psychocorrection permet d'obtenir une compensation stable des réactions comportementales. Mais pour guérir complètement le trouble ne peut pas.

Raisons principales

Les scientifiques n'ont pas réussi à trouver les véritables raisons de l'apparition de déviations. On sait que les symptômes provoquent 3 facteurs.

  1. Prédisposition génétique.
  2. Lésions cérébrales à la naissance, résultant de lésions infantiles ou de certaines maladies infectieuses (méningite, grippe, etc.).
  3. Le mauvais système d'éducation, présentant la valeur de l'individu avant les intérêts des autres.

Un enfant peut hériter de ses parents ou acquérir au cours de sa vie les traits de caractère suivants qui vont pousser à l’apparition d’une pathologie: émotivité accrue, capacité d’impression forte. Habituellement, une personne présentant un trouble similaire perçoit rapidement l'image externe, sans se concentrer sur les détails.

L'hystérie féminine se manifeste souvent à la suite de la mauvaise exposition d'un individu à un âge irresponsable par les parents et la société. Les accès de colère chez les enfants ne sont pas arrêtés, mais encouragés. En raison du fait que l'enfant est encore petit pour comprendre les règles et normes des réactions comportementales, il exprime ses émotions, ses sentiments et ses désirs, comme il peut, c'est-à-dire hystérique. Les filles de l’enfance sont souvent greffées sur le concept d’inégalité: social, sexuel. On apprend initialement à l'enfant que le partenaire sexuel a plus de pouvoir et est faiblement vulnérable.

Les crises de colère chez les femmes deviennent une forme de comportement stable à la puberté, lorsque les parents rejettent le concept de sexualité naissante chez un enfant.

Les parents rejettent à nouveau l'enfant à un moment où il a besoin d'un exemple à suivre, ce qui aidera à comprendre les normes de réactions comportementales adoptées dans la société. Alors maman devient compétitrice et papa commence à s'éloigner de sa fille, ne participe pas du tout à sa vie et à la formation de valeurs. Parallèlement à cela, les premiers signes d'hystérie commencent à apparaître, caractérisés par un comportement provocant, y compris une agression, l'utilisation de méthodes permettant d'attirer le sexe opposé par le biais de certaines manipulations. Souvent, les filles présentant un trouble hystérique commencent leur vie sexuelle précoce.

Les adolescentes présentant un trouble hystérique commencent souvent une activité sexuelle précoce.

Des niveaux élevés d'hormones pendant la puberté, le surmenage, l'incompréhension des parents provoquent un état de stress constant. La fille forme sa propre opinion séparée, ne peut pas faire face à la perturbation hormonale et est fermée dans son propre monde avec des peurs.

Le corps perçoit tous les facteurs psychogènes et physiques comme une menace, qui forme une réaction de défense constante et conduit à de fréquentes dépressions nerveuses, ce qui entraîne une hystérie chez les patients. Sous l'influence d'une combinaison de facteurs, une perception incorrecte de soi-même en tant que personne et de l'image qui l'entoure se forme. Le concept d'infériorité, de faiblesse devant le sexe opposé apparaît. Le conflit de l'individu conduit à un désir constant de gagner du pouvoir sur les personnes du sexe opposé et à la peur d'eux, car les garçons des filles semblent être imprévisibles dans leurs actions, incontrôlables.

Image symptomatique

Une fille hystérique montre les premiers signes d’un désordre hystérique dès l’enfance, à 5-6 ans.

L'enfant a besoin de toute l'attention des autres, de ce qu'il essaie de réaliser de différentes manières. La jeune fille perçoit douloureusement les critiques dans son discours et les louanges d’autres enfants. L'enfant préfère montrer ses capacités devant les adultes et communiquer avec leurs pairs. À l'école, la seule motivation est l'éloge, l'admiration. Sans le soutien des adultes, l'enfant refuse rapidement d'exécuter les tâches qui lui sont assignées, réagit violemment aux commentaires et aux plaintes concernant son comportement. Une petite fille hystérique devient une norme de comportement qui permet d’obtenir de la compassion, des choses qui l’intéressent ou l’attention de tous. Causer une hystérie d'échec scolaire, sportif. Souvent, une dépression nerveuse s'accompagne d'une chute au sol, de convulsions et d'un comportement agressif.

Symptômes chez les adolescents

Dans une fille de la puberté, l'hystérique acquiert les traits les plus frappants. Souvent, les adolescents se coupent les veines en essayant d'attirer l'attention. Les tentatives de suicide chez les patients hystériques ne sont pas sérieuses, elles sont "voyantes" par nature. Dans les cas graves (choc nerveux grave, surcharge physique), lorsqu'une adolescente est hystérique, une situation irréversible peut survenir. Le jeu suicidaire passe la frontière, car la personne n'est pas en mesure de contrôler son comportement. Il est important que les parents ne manquent pas ce moment.

Les adolescents ont vivement protesté contre les opinions des adultes. Souvent, les adolescentes s'enfuient de chez elles, exprimant leur mécontentement face à la punition. Dans certains cas, ce comportement est supposé, de sorte que les parents savent généralement où chercher leurs enfants. De telles manifestations sont typiques lorsque les enfants veulent prouver leur «sang-froid» dans l'entreprise, être des leaders. Mais, généralement dans la société des adolescents, il s’agit d’une fraîcheur imaginaire, et la plupart des enfants réalisent encore les limites de ce qui est permis. Voyant cela, les hystériques perdent rapidement leur intérêt et commencent à chercher une nouvelle société.

Souvent, les filles hystériques s'enfuient de chez elles.

Manifestations chez les adultes

L'hystérie féminine à un âge plus avancé acquiert des caractéristiques spéciales. Les signes caractéristiques des femmes hystériques sont observés dans le comportement, le style vestimentaire. Être démonstratif revêt des traits différents selon le cercle social. Avec une femme familière a l’air modeste, vulnérable et avec l’autre - se comporte de façon arrogante, familière, avec défiance. Attaques hystériques souvent manifestes, conçues pour un certain public, comportement agressif. Pour attirer l'attention, une femme peut utiliser des histoires fantastiques sur ses réalisations passées, embellir la réalité.

Les symptômes chez les femmes hystériques peuvent varier selon l'humeur. Ils trouvent juste un langage commun avec de nouvelles personnes, mais ils sont rapidement frustrés lorsque l'intérêt pour leur propre personne disparaît. La ligne comportementale est déterminée par l’émotion et le jugement superficiel, la perception douloureuse de la réalité environnante. De telles caractéristiques entraînent une instabilité de la communication, une rupture des liens sociaux et un comportement irrationnel avec votre propre enfant et votre mari.

Le trait distinctif d'une femme hystérique est l'infantilisme. Leur développement mental est au niveau de l'enfant:

  • ils sont immatures en jugement;
  • percevoir de manière inadéquate la critique;
  • manifester de violentes manifestations;
  • n'essayez pas de corriger leur comportement en faisant référence à la mauvaise perception des autres;
  • ils ont tendance à succomber rapidement aux suggestions de tiers et à l'auto-suggestion.

Traitement de l'hystérie

Les crises de colère chez les femmes nécessitent une correction mentale et une toxicomanie. Les crises peuvent durer très longtemps, torturant le patient et les autres. Il est important d'apprendre à se comporter avec une telle personne et de mettre fin à une panne. Besoin de découvrir les causes de l'hystérie chez une femme.

Comment calmer la femme en crise:

  • Mieux encore, l'effet de surprise aidera: saupoudrez votre visage d'eau ou faites un son bref et fort;
  • emmenez la femme dans un endroit isolé;
  • éliminer tous les étrangers;
  • reniflez de l'ammoniac, buvez de l'eau (vous pouvez dégoutter de la valériane ou de l'héroïne);
  • Ne vous concentrez pas sur la crise, essayez de rester détaché, mais pas dans la pièce voisine;
  • ne touchez pas la patiente et n'essayez pas de la tenir par la tête, les épaules, les mains;
  • Ne laissez pas une femme sans surveillance.

Une fois les symptômes disparus, mettez le patient au lit. Persuader de consulter un médecin. À l'hôpital, elle recevra un diagnostic précis et le traitement approprié sera sélectionné. La pharmacothérapie implique l’utilisation de psychotropes, de nootropiques et de drogues réparatrices. Dans la pratique psychologique utilisant la formation autogène, la suggestion, la thérapie correctionnelle.

Un facteur important déterminant le succès du traitement est la création d’une situation psychogène normale à la maison et le soutien des êtres chers. Le mari et les parents sont informés sur la manière de bien se comporter avec une femme.

Même après un traitement adéquat, une crise de colère féminine peut se manifester lors d'épisodes de crise.

Colère, mère âgée déprimée

Question au psychologue

Demande: Irina, 40 ans

Catégorie de question: famille

Questions connexes

Réponses de psychologie

Habdullina Sandugash Zhumagazinovna

Réponses sur le site: 2969 Donne des formations: 2 Publications: 2

Bonjour Irina! Vous écrivez à propos de votre douleur et il est important que je vous soutienne. Personne ne vous lira de notes, simplement parce que vous êtes un adulte et que vous connaissez mieux votre situation. Vous avez apparemment une relation très étroite avec votre mère et elle a l'habitude de l'entendre. Vous ne le lui refusez jamais, peut-être par sens du devoir, et vous avez été élevé afin que vos aînés ne puissent pas être combattus. En effet, pour ne rien dire de superflu, pour écouter une personne et même pour ne pas offenser, il faut dépenser beaucoup d'énergie. Peut-être que votre mère ne sait même pas que son comportement la rend pire que sa fille. La seule personne qui tente par tous les moyens d'établir une harmonie dans les relations entre tous les membres de la famille. Je suis heureux que vous ne fusionniez pas avec votre mère et souteniez votre frère dans son choix. En effet, chaque personne a droit à sa vie, vous ne devriez pas vivre la vie de vos parents. Vous êtes une personne différente, avec des points de vue différents, une génération différente, avec vos besoins et vos valeurs. Parlez à votre mère, partagez vos sentiments afin qu'elle puisse vous entendre. Si vous en avez l'occasion, contactez-vous ou demandez à votre mère de demander l'aide d'un psychologue. Tout le meilleur pour vous, l'amour et l'harmonie dans une relation!

Bonne réponse 0 Mauvaise réponse 1

Volzhenina Liliya Mikhailovna

Psychologist Novosibirsk Était en ligne: Il y a 1 jour

Réponses sur le site: 2540 Animation de formations: 0 Publications: 4

Il semble que personne dans votre famille ne respecte les frontières de chacun (ce qui est permis par rapport à vous ou à d’autres personnes, à qui ce n’est pas le cas). Les frontières sont nécessaires pour se sentir en sécurité, comme les frontières entre les États. Les gardes-frontières se tiennent sur la vraie frontière et arrêtent les contrevenants chaque fois qu'ils violent la frontière. Chaque personne est responsable de son mode de vie, de son traitement. Si vous vous sentez en colère parce que votre mère veut vous parler pendant une heure et demie, votre colère vous donne des informations importantes: "Je veux me détendre, pas participer aux analyses inutiles de la mère", vous pouvez informer votre mère de vos sentiments et de vos besoins: " Je me fâche quand je dois écouter quelque chose qui ne m'intéresse pas. Je vous demande, mère, de ne pas discuter avec moi du même problème que nous ne pouvons pas résoudre. Je vous souhaite une bonne santé, terminez la conversation, j'ai mes propres affaires. " Oui, maman va être offensée, elle est habituée au fait que tu sers pour elle, pardonne-moi d'être impolie d'être une «poubelle» dans laquelle elle verse tout son négatif, mais cela doit être interdit si tu veux vivre confortablement. Ce n'est pas facile, car vous allez rencontrer des sentiments de confusion, de culpabilité, il est donc préférable d'établir des limites avec un psychologue. Si une telle intention existe, veuillez contacter, je le conseille sur Skype.

Cordialement, la psychologue familiale Volzhenina Liliya Mikhailovna, Novossibirsk

Agression sénile: comment vivre avec les personnes âgées?

Agression sénile

De cet article, vous apprendrez:

Quelle est l'agression sénile

Quelles sont les causes de l'agression sénile sont les plus courantes

Comment traiter les personnes qui ont une agression sénile

Comment se comporter avec des parents et des parents avec des personnes ayant une agression sénile

Chacun de nous a remarqué qu'avec l'âge, le caractère se détériorait pour beaucoup. Les personnes âgées sont souvent associées à des sources d’agression et d’irritation. Il s’avère que l’agression sénile n’est pas la norme, mais un signe de problèmes psychologiques qui surviennent souvent au cours de la vieillesse.

Quelle est l'agression sénile

Ce phénomène est également dû à des facteurs objectifs. Plus près de la vieillesse, il devient plus difficile pour les personnes de s'adapter à l'évolution rapide des conditions de vie. Ils perçoivent avec appréhension tout ce qui peut affecter leur mode de vie habituel et discutent avec des opinions trop différentes de leur vision du monde. La vie autour de nous change, mais pour les personnes âgées, il est très difficile de l'accepter. Parfois, elles tiennent fermement aux habitudes séniles, insistent, même si elles ont manifestement tort.

Les causes externes agissent en partie, mais une agression sénile peut indiquer la présence d'une maladie en développement - dépression, sénilité. Il existe également des manifestations d'agression dans la démence sénile. Si la présence de la maladie peut être détectée à un stade précoce, l'évolution de la maladie peut être considérablement améliorée.

L’agression fait référence à l’une des manifestations d’un comportement destructeur incompatible avec la coexistence normale des personnes, dans la mesure où elle vise à offenser les autres et à leur nuire. Ainsi, l'agression n'est pas simplement une émotion (telle que la rage, la colère, la colère). C'est précisément le comportement qui peut causer des dommages moraux ou physiques à une autre personne.

Il est nécessaire de faire la distinction entre le concept "d'agression" et "d'agressivité". La première, comme nous l’avons déjà établi, est une variante du comportement et sa forme peut être à la fois individuelle et collective. Ceci a pour but de causer du tort aux autres. Et l'agressivité est un état dont la manifestation devient un acte d'agression. Le trait de personnalité, forçant à percevoir le comportement d’autres personnes comme hostile et même hostile, devient une caractéristique de la personne et détermine sa manifestation dans le monde extérieur.

Articles de lecture recommandés:

Comment se manifeste l'agression dans la vieillesse

L'agression sénile ne se produit pas soudainement. Bien avant la formation de ce phénomène adverse, certains signes de comportement inapproprié apparaissent. Considérez chacun d'entre eux.

Le soupçon - se manifeste d'abord par la méfiance envers les autres et se développe avec le temps en une idée obsessionnelle de persécution ou de jalousie pathologique. Une personne atteinte d'une maladie sénile émergente transforme un scandale en situation domestique.

La crainte d'être empoisonnée est étroitement liée à la méfiance envers les êtres chers. Si de telles peurs naturelles manifestent le symptôme d’une maladie mentale, elle se traduit par le refus de manger et de prendre de la drogue. Toute tentative de nourrir le patient finit par devenir hystérique et parfois violente.

Stinginess - résulte souvent de la peur d'être abandonné et de mourir dans la pauvreté. En conséquence, une personne âgée devient péniblement économique. Il économise de l'argent pour l'argent, souhaitant le dépenser non seulement pour les autres, mais aussi pour lui-même. Mais curieusement, les personnes âgées, souffrant de la cupidité et de la méfiance séniles de leurs proches, sont souvent la proie de la tromperie et de la fraude d’étrangers, auxquels il leur est parfois plus facile de faire confiance.

L'augmentation de la désinhibition sexuelle ne reflète pas leur véritable état de santé et leur puissance. L'impuissance sexuelle en présence de maladies mentales liées à l'âge peut être accompagnée de symptômes tels que l'irritabilité, l'utilisation d'expressions obscènes dans la parole, la propagation de thèmes scabrants, un comportement déviant (exhibitionnisme), des perversions sexuelles. Une personne présentant de telles caractéristiques ne peut être laissée sans surveillance, et plus encore pour pouvoir comparaître près d'enfants, car l'agression peut être dirigée même contre elle.

Ainsi, le début du développement de la démence sénile, de la démence ou de la dépression peut indiquer une agression sénile douloureuse et incontrôlée.

Folie sénile et démence - les diagnostics sont très similaires dans leurs caractéristiques fondamentales. Des changements comportementaux tels que: un égoïsme excessif, des peurs infinies, des raisons sans fondement, une anxiété excessive et une anxiété inexpliquée, des troubles du sommeil - peuvent indiquer une démence naissante. En outre, la folie sénile, comme la démence, s'accompagne des symptômes désagréables suivants: troubles de la mémoire, difficulté de penser, perte de raisonnement logique, confusion dans les mots, désorientation dans l’espace. Au final, la personnalité du patient est détruite et il est impossible de reconnaître la personne âgée.. Au fur et à mesure que la maladie progresse chez ces personnes, il devient de plus en plus difficile d'interagir, car leurs réactions sont imprévisibles et inadéquates. Les patients ont un comportement obsessionnel et odieux.

La dépression sénile a d'autres symptômes. Comme chez les jeunes et les personnes d'âge moyen, la dépression des personnes âgées se manifeste par la dépression, le détachement et l'indifférence à l'égard de tout ce qui se passe. Un tel patient n'a aucune manifestation d'émotions. Mais il se caractérise par une insulte envers les autres (les jeunes, l'État et, surtout, les membres de la famille). Un tel patient ne demandera pas d'aide.

Quelles sont les causes de l'agression sénile

Maladies

Dans leur jeunesse, beaucoup de vieillards ont vécu dans des conditions difficiles et ne se sont pas épargnés. Ils ne portaient pas toutes les maladies sur leurs pieds et ne faisaient pas face à de lourdes charges. Tout le temps et les efforts consacrés au travail, à la famille. Et bien que la ressource en santé des générations précédentes était initialement beaucoup plus grande que celle de la jeunesse moderne, ce style de vie «usé» les affecte également au fil du temps. Dans la vieillesse, les gens présentent souvent une maladie cardiaque, un système musculo-squelettique - tout cela aggrave leur état. Le mouvement, c'est la vie, et dans la vieillesse, le mouvement devient plus difficile et le corps continue de languir.

L'hyperthyroïdie

L'irritabilité, en tant qu'une des manifestations de l'agressivité, peut être causée par une maladie de la thyroïde. Lorsque des troubles du système endocrinien se produisent très souvent, une irritabilité sans cause est constatée. Si une personne âgée est confrontée à une maladie telle que l'hyperthyroïdie, son métabolisme augmente fortement, elle perd du poids, devient trop active et nerveuse. Les signes externes peuvent également être une rougeur de la peau et une transpiration, de la fièvre.

Surpoids

Les personnes âgées sont souvent en surpoids. Ceci est influencé par la faible activité motrice et la présence de maladies (par exemple, le diabète sucré). Et, comme vous le savez, avec une grande quantité de graisse dans le corps augmente la production d'œstrogène - hormones féminines. Si cela se produit avec un homme, cela aura des conséquences néfastes, notamment sur le psychisme. En conséquence, il peut devenir irritable et le comportement en général sera renforcé par l’émotion. Les changements hormonaux et le mécontentement vis-à-vis de leur apparence devraient constituer la base d'une visite chez un endocrinologue. Ce processus ne devrait en aucun cas être à l’origine d’une maladie grave.

Troubles de la personnalité

On croit que les personnes souffrant de troubles de la personnalité devraient être dans des foyers pour aliénés, mais ce n'est pas toujours le cas. Même les personnes atteintes de schizophrénie peuvent souvent mener une vie normale sans présenter de danger pour autrui, et ce n’est que lorsqu’elle exacerbe la maladie qu’elle devient agressive et propice à la violence. Dans cet état, les patients doivent bien sûr être traités par un psychiatre. L’agression sénile est un symptôme très fréquent du trouble de la personnalité.

Traumatisme ou tumeur

L'agressivité en tant que propriété d'une personne peut indiquer des dommages au lobe frontal du cerveau. Il provoque une augmentation de l'excitation, de l'irritabilité, de la rage, une activité excessive, cédant soudainement à l'état apathique. Le lobe frontal peut être blessé à la suite d’un accident, d’un accident vasculaire cérébral, d’une lésion cérébrale traumatique ou d’un cancer.

Sociopathie

C'est une sorte de trouble de la personnalité qui se manifeste par le mépris des normes sociales et l'hostilité envers autrui. Ce trouble du système nerveux est inné et non contrôlé par le propriétaire d’une telle caractéristique. Il y a une déviation résultant d'une exposition à des facteurs défavorables pendant la grossesse, d'un traumatisme à la naissance ou pouvant être héréditaire. Une éducation précise et compétente peut réduire au minimum les manifestations de la sociopathie chez l'individu, mais il ne sera pas possible d'éliminer complètement cette anomalie. Alors que les traumatismes psychologiques subis dans l’enfance formeront une personnalité impropre à la vie en société.

SSPT - État de stress post-traumatique

L'agression envers les personnes et même la capacité de commettre des actes de violence peuvent résulter du syndrome post-traumatique. Un tel trouble survient chez des personnes qui se sont rendues aux points de combat, qui sont devenues des participants à des situations d'urgence. L'abus d'alcool aggrave généralement la situation.

Dépendance à l'alcool

L’agression sénile caractérise également les personnes souffrant d’alcoolisme ou de toxicomanie. En outre, le pic se produit au moment du refus d'accepter de l'alcool ou d'autres substances associées à une exposition mentale. Agression - le véritable compagnon des symptômes de sevrage.

Troubles neurologiques

De telles violations résultent de modifications des processus métaboliques de l'organisme, du vieillissement cellulaire, qui sont endommagés en grand nombre et qui n'ont pas le temps d'être remplacés par de nouveaux. Presque toutes les personnes âgées ont des maladies vasculaires qui contribuent au développement de troubles névralgiques. Après tout, en présence de diagnostics tels que l'hypertension, l'athérosclérose, il n'est pas nécessaire de parler d'un bon apport sanguin au cerveau. La mort massive de neurones entraîne la perte de connexions à long terme, avec la destruction de laquelle la personnalité d'une personne est effacée. Les caractéristiques disparaissent pour ne laisser que les émotions. Et négatif - comme la colère, l'irritation, la colère et autres, forment une agression sénile.

Comme nous l'avons dit, une agression sénile peut être un signe de démence sénile, de démence, de dépression. Ajouter la maladie d'Alzheimer, la maladie de Pick et l'encéphalopathie alcoolique à cette liste. Cette liste peut être poursuivie. Les idées et les phobies obsessionnelles, la jalousie pathologique - qui toutes provoquent une agression envers autrui - deviennent des compagnons fréquents de ces maladies.

N'oubliez pas que vous ne pouvez pas ignorer les symptômes tels que l'irritabilité, les défaillances de la mémoire, la perte de capacité de concentration, le désir de se replier sur soi-même et la perte d'intérêt pour la vie. Leur présence est une raison sérieuse de se tourner vers un neurologue.

Plans non réalisés

Malheureusement, notre vie est telle que les jeunes consacrent la majeure partie de leur temps et de leurs efforts à gagner de l'argent, à élever des enfants et à aider des parents. Tous les rêves nous partons "pour plus tard". Avec la retraite, il y a beaucoup de temps libre, mais il ne reste plus ni la force ni la santé pour mettre en œuvre leurs projets. Et les personnes âgées doivent s'asseoir «sur les bancs» et avoir les mêmes conversations. Le sentiment que les espoirs ne se sont jamais réalisés et que les rêves ne se sont pas réalisés a également un effet négatif sur le système nerveux, créant un état dépressif.

Au moment où il est possible de vivre "pour moi-même", la personne devient différente. Ce n’est pas seulement une question de faiblesse et de maladie, mais l’activité cérébrale n’est pas la même chose et elle a peu d’intérêt dans la vie. La vieillesse est le moment de faire le point. Pour certains d'entre nous, ils peuvent être décevants. Et comment percevoir cette évaluation peu satisfaisante de la vie vécue? Si une personne comprend que toutes ses affaires n’ont aucun résultat positif prononcé (richesse élevée, position dans la société, gratitude des êtres chers, respect des enfants), elle commence alors à se sentir jalouse de ceux qui ont tout. L'agression sénile envers les proches est souvent causée précisément par le fait qu'une personne âgée commence à lui reprocher le manque de mise en œuvre de ses plans.

Vieux regard sur la vie

Les psychologues disent qu'une personne accumule une base de connaissances pendant les trente premières années et ne l'utilise ensuite que. Il s’avère que la vie d’une personne dépend de la manière dont elle a dépensé son premier tiers. Bien sûr, les connaissances et les habitudes vont changer et être complétées dans le futur, mais seulement légèrement. Dans le même temps, les changements dans la société et le monde environnant continuent d’être très graves. Une personne âgée les critique souvent, incapable d'accepter et de s'adapter. Il regarde tout du haut de son expérience. Dans le même temps, la jeunesse moderne ne considère pas les personnes âgées comme plus intelligentes et plus autoritaires que leurs pairs. Peu de personnes sont disposées à écouter au moins silencieusement la moralisation sans entrer en conflit. De telles situations forcent les personnes âgées à se replier sur elles-mêmes, à s'éloigner de la société, à s'opposer au monde moderne. Les adolescents ont aussi une telle période, mais s'ils en ont - le stade de développement, puis les personnes âgées - le processus de dégradation.

La solitude

Les experts dans le domaine de la gestalt-thérapie (direction expérimento-phénoménologique de la psychothérapie) ont conclu que le principal facteur de l'agressivité sénile est le manque de soins et d'attention appropriés de la part des autochtones. L'homme commence à se sentir oublié et inutile. Il considère cette attitude envers lui-même imméritée, d'où la manifestation de l'agression.

Déprimé

L'agression est inextricablement liée à la dépression. Les raisons de ce dernier peuvent être différentes - insatisfaction avec vous-même et votre vie, solitude, perte d'êtres chers, etc.

Une fois que les symptômes de l'agression sénile ont été détectés à temps, il est possible d'empêcher son développement. Un médecin expérimenté sélectionnera le traitement nécessaire. Peut-être prescrira-t-il des gouttes d’agression pour la démence sénile ou un autre médicament. Les options de traitement peuvent être nombreuses, mais vous ne devez pas les expérimenter vous-même.

Agression sénile: traitement nécessaire

Il est possible de diagnostiquer des maladies uniquement en contactant un spécialiste. Lorsque la manifestation persistante d'agression sénile doit être confiée à un neurologue. Si l'agression sénile est le symptôme d'une maladie grave, il peut être nécessaire de contacter un psychiatre pour l'identifier et la traiter. Un psychiatre sera en mesure de sélectionner les médicaments appropriés qui réduiront les manifestations de l'agression sénile. Ce sont principalement des médicaments qui améliorent l'apport sanguin au cerveau, destinés à traiter l'athérosclérose et d'autres maladies vasculaires. Même si cela ne permet pas au patient de récupérer complètement, cela rendra au moins l'évolution de la maladie plus favorable.

Lors du premier rendez-vous, le médecin doit expliquer en détail l'apparition des symptômes de la maladie et les raisons qui peuvent les provoquer. Il est nécessaire de préciser quels actes, événements et actions provoquent le plus l'agression sénile. Plus le récit est détaillé, plus le médecin sera en mesure de diagnostiquer la maladie et de déterminer son stade. Alors, et choisissez le meilleur traitement. Les médicaments peuvent être pris à la maison. Habituellement, les personnes âgées présentant de tels symptômes sont traitées avec des antidépresseurs ou des antipsychotiques atypiques:

Les antidépresseurs restaurent les zones du cerveau endommagées, prévenant ainsi les troubles cognitifs.

Les neuroleptiques sont nécessaires pour les troubles mentaux associés à une activité accrue.

Un traitement efficace de l'agressivité nécessite tout un ensemble de médicaments: anticonvulsivants, psychostimulants, neuroleptiques, antidépresseurs, lithium, etc.

Une agression sénile peut être un signe de psychopathie. Cela se produit lorsqu'il est impossible de faire face à la tâche en raison de l'incapacité de répondre adéquatement aux stimuli externes. En d'autres termes, une agression peut survenir en raison de la perte de la capacité d'effectuer les actions quotidiennes habituelles à la suite de changements dans le corps. Sur le fond de la psychose, l'agressivité apparaît, les neuroleptiques peuvent réduire ses manifestations, créant un effet sédatif. Les neuroleptiques aident à faire face aux épidémies d'agression et de comportement inapproprié, même chez les patients atteints de schizophrénie. Un tel traitement donne de bons résultats dans la lutte contre les manifestations incontrôlées du patient.

Des études indépendantes menées par un certain nombre de scientifiques ont montré que l’agression sénile fondée sur la psychopathie avait une caractéristique commune: le déficit aigu en sérotonine.

Cependant, l'utilisation d'antidépresseurs tricycliques n'est pas recommandée. Il existe des preuves de l'inefficacité de leur utilisation dans la manifestation d'agression chez des personnes souffrant de divers types de psychopathies. Dans de nombreux cas, les médicaments de ce groupe ont uniquement entraîné une augmentation des manifestations de la maladie. Par exemple, l'amitriptyline a accentué les manifestations de la maladie, augmentant le comportement antisocial et l'agressivité des patients. Certaines personnes ont même pensé au suicide.

Mais, en plus du traitement médicamenteux, il existe d’autres moyens importants de succès du traitement. Par exemple, une bonne nutrition. Ici, il est important de vaincre la méfiance du patient et la peur de l’empoisonnement. Les personnes souffrant d'agression sénile ont besoin d'une approche particulière: pour leur apprendre à effectuer certaines actions importantes pour la guérison, il faut passer en revue des pièges et percevoir calmement les éclairs d'agression.

L'agression sénile, ainsi que les maladies qui y sont associées, n'est pas traitée seule. Nul besoin de s'appuyer sur l'expérience d'amis et sur les informations contenues dans les ouvrages de référence médicaux. Il existe une grande variété de maladies psychologiques et les médicaments agissent différemment selon les types de pathologies. Certains médicaments peuvent aggraver la maladie. Valocordin, par exemple, peut avoir un effet sédatif, mais il n'est pas recommandé de le prendre avant longtemps, car cela entraînerait une diminution de l'intelligence et des troubles de la mémoire.

Comment se comporter si votre parent est agressif sénile

Si une personne âgée grogne de manière irritante ou critique un voisin, cela ne signifie pas qu'il a de graves déviations. Mais s'il présente des symptômes persistants d'agression sénile, sa famille doit consulter un psychiatre.

Pour ce faire, le plus probablement, ce ne sera pas facile en raison de la méfiance du patient. Vous pouvez essayer de convaincre qu'il devrait consulter un neurologue pour une autre raison - par exemple, pour le traitement de l'insomnie. Si vous le forcez à demander de l'aide et que vous échouez, vous devez inviter le médecin à la maison.

Il faut également faire très attention à ce type de patient, l’agression sénile ayant pour but de nuire à autrui ou à soi-même. Retirez les objets pointus de l'accès direct. Il est préférable de verrouiller le patient sur la clé. Protégez votre bien-aimé souffrant de cette maladie d’actions irréparables.

Le besoin de reconnaissance concerne chaque personne. Il a une nature biologique. À cet égard, toute personne est gravement touchée par la présence ou l’absence d’attention à son égard. Caresse et soin, amour et tendresse - voilà ce qui peut nous rendre plus doux et plus gentil. Cependant, l'absence de telles manifestations entraînera une agressivité accrue et l'isolement de l'individu.

Chaque individu vit dans la société et s'efforce d'être accepté par son environnement. La conscience d'appartenir à un groupe de personnes permet à une personne d'être satisfaite, le besoin de reconnaissance s'exprimant par le fait que tout le monde veut être sien dans un certain groupe de personnes. Par conséquent, il est important de prendre soin de ceux qui sont plus âgés, de souligner leur autorité et leur importance de toutes les manières. N'oubliez pas de les complimenter, d'approuver les pensées et les actions utiles.

Pas étonnant qu'ils disent: "Vieux, ce petit." Une personne âgée a besoin d'une attitude particulièrement attentive et patiente, caractérisée par son impulsivité et une sensibilité accrue. Chaque vieil homme a besoin de sa propre approche, mais certaines règles doivent être prises en compte dans tous les cas. Ils sont basés sur les principes de la perception active:

En réponse à la manifestation d'une agression sénile, il ne faut pas être offensé, se défendre, encore moins attaquer;

Des phrases comme celles-ci: "Je te comprends..." - elles peuvent faire chier et faire mal, il est préférable d’utiliser des phrases telles que: "Apparemment, c’était très difficile pour vous...", "Je comprends que vous soyez très contrarié";

Demandez s'il est possible d'améliorer et de corriger la situation d'une manière ou d'une autre afin d'améliorer l'état d'une personne âgée et de l'aider. Si une telle question provoque à nouveau une réaction de colère, retournez à la perception active;

Soyez attentif aux signes non verbaux: expressions faciales, posture, gestes pouvant indiquer un aperçu de l'interlocuteur. Donnez à une personne âgée le temps d'accepter et de maîtriser une nouvelle pensée. Au bout d'un moment, demandez: «Que pensez-vous de tout cela maintenant?».

Si une personne souffre d'agression sénile et vous est hostile, essayez de surveiller de près votre élocution, contrôlez votre intonation. Parlez à une personne âgée d'une voix calme et amicale, essayez de paraître convaincant et digne de confiance. Évitez les notes d'irritation ou de pression, mais, franchement, garder les enfants et faire preuve de pitié ne vaut pas la peine, bien sûr, mais cela peut parfois être très difficile, mais si vous sentez que vous êtes sur le point de tomber en morceaux, imaginez que vous ayez un petit enfant à qui il faut parler. un conte de fée ou un chiot sans défense. Il est important que vos ligaments soient détendus, de même que le corps dans son ensemble.

Ne dites pas à la personne qu'elle se comporte mal. Parfois, une personne malade peut vous provoquer avec ses actes immoraux afin de vérifier si vous l'aimez vraiment et si vous êtes prêt à les tolérer. Par conséquent, essayez de ne pas remarquer le "mauvais" comportement, conduisant le dialogue de manière calme et équilibrée.

Donner la possibilité de parler à une personne irritée. L'agression sénile se manifeste souvent sous forme verbale. Quand un vieil homme gronde tout, grogne, ne l'interrompez pas. Après avoir parlé, essayez de demander ce qu’il voit comme problème. Si la réponse est reçue, demandez ce qu'il veut spécifiquement, s'il voit un moyen de résoudre le problème. Et s'il y a un moyen de sortir, qu'est-ce qui empêche cela? Des questions cohérentes et patientes montrent d’abord votre disposition à la salle et, d’autre part, le font raisonner lui-même logiquement. De plus, la recherche de réponses aux questions inhibe sa sphère émotionnelle.

Ne négligez pas les moyens efficaces - la méthode de "caresser". Tout le monde se souvient comment, dans son enfance, sa mère caressa un endroit meurtri, souffla d'un doigt brûlé. Ce réflexe persiste dans nos vies. Donc, nous sommes déjà à l'âge adulte caressant inconsciemment un mal de ventre ou des dents douloureuses. Mais vous pouvez repasser non seulement au sens littéral. Une personne souffrant d'agression sénile est également malade. Mais sa maladie ne peut pas être traitée directement. Cependant, il peut être «caressé» émotionnellement - de dire quelque chose de gentil et d'affectueux. Si possible, le caresser au moment de l'irritation ne lui fait également pas mal physiquement. Essayez de serrer le vieil homme par les épaules, de le serrer contre lui, de lui prendre la main. Un contact traduira votre attitude positive et positive, aidant le patient à se calmer. Offrez-lui de l'aide, attirez l'attention du service sur une action extérieure qui peut être faite ensemble. Laissez-le sentir votre convivialité et votre soutien. Si la situation le permet, il serait bon de faire une blague pour désamorcer la situation.

Pour respecter toutes les recommandations ci-dessus, vous devez toujours être près de la personne en personne ou inviter un soignant. Bien sûr, les personnes âgées souffrant de troubles mentaux nécessitent une patience considérable, il est très difficile d’être avec elles tout le temps. Parce que, malgré votre attention et votre diligence, le patient verra toujours en vous une source de danger, même si ce n’est pas dû à des facteurs objectifs, mais seulement au résultat de sa maladie.

Ce n’est pas tout le monde qui peut le faire, aussi beaucoup préfèrent-ils placer le patient dans une maison de retraite ou un internat, où les soins seront fournis par des professionnels prêts à interagir avec ces patients. Curieusement, le fait de changer de situation et de communiquer avec de nouvelles personnes qui n’éveillent pas la suspicion chez le patient l’aide à améliorer son état. Dans une telle institution, le patient mangera correctement, car la peur de l’empoisonnement disparaîtra probablement chez lui. Les parents et les proches peuvent lui rendre visite et rester en contact par le biais de la communication. En outre, le patient peut être placé dans une pension pendant ses vacances ou son voyage de travail.

Agression sénile envers les proches: 5 étapes pour contrôler la colère d'une personne âgée

Étape 1. Ne prenez pas à coeur

L’agression âgée, comme toute autre agression, est un phénomène extrêmement désagréable. Cependant, il ne faut pas oublier qu'un malade le manifeste inconsciemment. Et l'agression n'est pas dirigée contre vous personnellement, mais contre tous ceux qui se trouvent à proximité. Chez une personne souffrant d'un trouble mental, la structure du cerveau change, de sorte qu'elle ne peut pas répondre correctement et adéquatement aux phénomènes externes.

Étape 2. Trouvez des moyens de réagir aux situations d’agression.

Devenu la cible d'une agression sénile, rappelez-vous que réagir avec un éclair de colère est tout simplement inacceptable. Comptez jusqu'à 10 avant de pouvoir répondre. N'entrez pas dans une dispute et conservez l'extrait pour ne pas aggraver la situation.

Un patient souffrant d'agression sénile doit être convaincu que vous pouvez voir ses sentiments et essayer de l'aider. Essayez de le distraire de l'objet de préoccupation.

Lorsque vous essayez de maltraiter physiquement un patient, notez qu'il est dangereux pour lui d'être à l'intérieur. Et à partir de maintenant, essayez de lui donner plus d'espace, essayez de ne pas être à sa portée lors d'irritations.

Étape 3. Nous nous comportons, comme d’habitude, après l’incident.

Après la manifestation d'une agression sénile, le patient peut rapidement oublier la cause qui l'a provoquée, mais conserve l'état de repos pendant un certain temps. Par conséquent, il est préférable que les autres se comportent comme si de rien n'était. L'humour et une attitude positive viendront à la rescousse.

Lorsque les situations désagréables d'agression sénile prononcée deviennent plus fréquentes, il est nécessaire de consulter un médecin. Peut-être existe-t-il des moyens d'améliorer les choses.

N'oubliez pas que les médicaments suppriment les symptômes sans supprimer la cause. Par conséquent, il est important de consulter un médecin qui peut vous recommander un traitement compétent et efficace.

Étape 4. Nous fixons les observations et analysons les causes de la réaction.

Chaque incident d'agression sénile doit être analysé et rechercher les causes qui l'ont provoqué. Il est important de comprendre exactement quels actes et événements conduisent une personne à une explosion de colère. De cette manière, il est possible d'identifier les facteurs à l'origine de la réaction négative du patient et de les éviter davantage.

Lire le matériel sur le sujet: l'égoïsme sénile

Étape 5. Surmonter les facteurs d'influence

Après avoir identifié les facteurs indésirables affectant le comportement d'un patient présentant une agression sénile, essayez de les éliminer. Peut-être souffrant d'agression sénile à chaque fois irrité à la vue de la poussière. Ensuite, vous devez l'essuyer plus souvent. Mais souvent, les raisons sont plus profondes et difficiles à identifier. Dans ce cas, vous pouvez effectuer les opérations suivantes:

Vérifiez que la personne âgée n'est pas surchargée de tâches trop lourdes pour elle (travail physique), qu'elle ne soit pas trop impliquée dans les activités de routine;

Pensez si vous êtes irritant pour le patient. Essayez de louer davantage ses réalisations, insufflez de l’espoir pour le succès. Ne le laissez pas penser à des actions qui ne sont plus disponibles, pour ne pas échouer;

Vérifiez auprès du médecin.

Prends soin de toi et de ta force. Assurez-vous de vous reposer - c'est important pour rester en bonne santé.

6 règles de conduite avec un homme qui subit soudainement une agression sénile

Créez un environnement sûr et confortable pour le patient et pour les personnes qui l’entourent.

Si l'agression sénile allait au-delà de la tolérance, la maladie se manifestait sous une forme aiguë, appelez une ambulance.

Essayez de rester toujours calme, car la réaction d’agression rendra la situation encore plus chaotique.

Les attaques d'agression sénile se produisent souvent le soir, alors assurez-vous que la lumière reste allumée afin de minimiser les risques.

Pendant une attaque d'agression sénile, essayez de retirer discrètement les objets dangereux de la pièce, s'ils y sont. Les changements restants sont souhaitables en ce moment à ne pas faire.

Souffrant d'agression sénile doit être surveillé en permanence. Surveillez ses actions et ses réactions jusqu’à l’arrivée d’une ambulance (avant de consulter un médecin).

Lire le matériel sur: folie sénile

Dans nos maisons d'hôtes, nous sommes prêts à offrir uniquement le meilleur:

Soins prodigués aux personnes âgées par des soignants professionnels 24 heures sur 24 (tous les membres du personnel sont citoyens de la Fédération de Russie).

5 aliments nutritifs et diététiques simples.

Hébergement 1-2-3 places (pour des lits confortables spécialisés).

Loisirs quotidiens (jeux, livres, mots croisés, promenades).

Travail individuel de psychologues: art-thérapie, cours de musique, modelage.

Inspection hebdomadaire des médecins spécialisés.

Conditions confortables et sûres (maisons de campagne confortables, nature magnifique, air pur).

À tout moment du jour ou de la nuit, les personnes âgées viendront toujours à la rescousse, quel que soit leur problème. Dans cette maison, tous les parents et amis. L'atmosphère d'amour et d'amitié règne ici.

Consultation concernant l'admission à la pension, vous pouvez obtenir par téléphone:

Signes, formes et méthodes de traitement de la psychose sénile

La psychose sénile (ou psychose sénile) est un groupe de maladies mentales d'étiologies différentes qui surviennent après 60 ans. Elle se manifeste par la stupéfaction et la survenue de divers troubles endoformes (ressemblant à la schizophrénie et à la psychose maniaco-dépressive). Dans diverses sources, vous pouvez trouver des informations selon lesquelles la psychose sénile est identique à la démence sénile, qui est la même. Mais ce n'est pas tout à fait vrai. Oui, la psychose sénile peut être accompagnée de démence, mais dans ce cas, elle n'est pas totale. Et les principaux signes de psychose sénile ont toujours le caractère d'un trouble psychotique (parfois, l'intellect reste intact).

La cause principale de la psychose sénile est considérée comme une mort progressive des cellules cérébrales liée à l’âge. Cependant, il est impossible d'expliquer ce phénomène uniquement en fonction de l'âge, car toutes les personnes âgées ne sont pas touchées par cette maladie. La prédisposition à cette maladie peut être de nature génétique, souvent dans une famille, des cas répétés de développement d’une psychose sénile.

Il existe des formes aiguës et chroniques de psychose sénile. Les formes aiguës se manifestent par la stupéfaction et les formes chroniques par l'apparition d'états paranoïaques, dépressifs, hallucinatoires et paraphréniques. Peu importe l'âge, le traitement médical de ces affections est obligatoire.

Formes aiguës de psychose sénile

Leur apparition est associée à la présence de maladies somatiques, elles sont donc appelées somatogènes. La raison peut être un manque de vitamines, une insuffisance cardiaque, des maladies du système génito-urinaire, des maladies des voies respiratoires supérieures, le manque de sommeil, une inactivité physique, une perte d'audition et de vision.

De telles maladies somatiques chez les personnes âgées ne sont pas toujours diagnostiquées à temps, et le traitement est souvent en retard. Sur cette base, il en résulte une forme aiguë de psychose sénile. Tout ceci souligne une nouvelle fois l’importance du traitement opportun de toutes les maladies somatiques chez les personnes âgées - leur santé mentale peut en dépendre.

Habituellement, une forme aiguë de psychose sénile se produit soudainement. Mais, dans certains cas, l’apparition d’une psychose aiguë est précédée de la période dite prodromique (1 à 3 jours).

Au cours de cette période, le patient présente une faiblesse et des problèmes d’auto-soins, une mauvaise orientation de son orientation spatiale, une perte de l'appétit et du sommeil. Ensuite, il y a, en fait, l'attaque même de la psychose aiguë.

Il s'exprime en agitation motrice, agitation, confusion de la pensée. Des idées délirantes et des pensées diverses apparaissent (le patient pense généralement qu’il veut être blessé, ses biens lui sont confisqués, etc.). Il peut y avoir des hallucinations et des illusions, mais ils sont peu nombreux et ont un regard constant. En règle générale, lorsque se développe une psychose sénile aiguë, les symptômes des troubles somatiques qui ont conduit à son développement s'aggravent également. La psychose dure de quelques jours à 2-3 semaines. La maladie elle-même peut survenir de façon continue et peut se présenter sous la forme d'exacerbations périodiques. Dans l'intervalle entre les exacerbations, le patient ressent une faiblesse, une apathie. Le traitement de la forme aiguë de psychose sénile est de préférence effectué à l'hôpital.

Formes chroniques de psychose sénile

Il existe plusieurs formes chroniques, et elles sont déterminées par les signes clés (symptômes) qui accompagnent l'évolution de la maladie.

États déprimés

États dépressifs (plus fréquents chez les femmes). Dans les cas bénins - il y a une léthargie, une apathie, un sentiment de non-sens du présent et de la futilité de l'avenir. Dans les cas graves - anxiété prononcée, dépression profonde, délire d'auto-accusation, agression, jusqu'au syndrome de Kotar. La maladie dure généralement de 12 à 17 ans et pourtant, les troubles de la mémoire du patient ne sont généralement pas profonds.

États paranoïaques

Ils sont caractérisés par un délire chronique, qui est généralement dirigé vers l'environnement immédiat (parents, voisins). Le patient dit constamment qu'il est blessé et opprimé chez lui, ils veulent se débarrasser de lui. Il lui semble qu'ils volent ses affaires personnelles ou les gâchent. Dans les cas graves, ils essaient de détruire des idées délirantes: tuer, empoisonner, etc. Le patient peut être enfermé dans sa chambre, restreindre l'accès à d'autres personnes. Cependant, avec cette forme de maladie, la personne est capable de se servir et, en général, la socialisation persiste. La maladie se développe et dure pendant de nombreuses années.

Hallucinose

Conditions hallucinatoires (ou hallucinose). Il existe plusieurs variétés - hallucinose verbale, tactile et visuelle.

  • hallucinose verbale provoque des hallucinations verbales (généralement des menaces, des insultes, des jurons), lors de l'afflux d'hallucinations, le patient perd la capacité d'évaluer de manière critique ce qui se passe, il manifeste une anxiété motrice et une anxiété. À d'autres moments, les hallucinations sont perçues de manière critique par le patient. L'âge moyen de ces patients est généralement d'environ 70 ans.
  • avec une hallucinose visuelle, les hallucinations visuelles planaires apparaissent d'abord, puis leur nombre augmente progressivement, elles deviennent volumétriques et colorées. Leurs sujets sont généralement des personnes et des animaux, diverses situations de la vie quotidienne. Habituellement, le patient lui-même est conscient de son état douloureux et évalue correctement ce qu'il voit. Cependant, il peut dialoguer avec les personnages de ses hallucinations ou effectuer des actions dictées par le contenu de telles hallucinations. Lorsqu'un afflux important d'images hallucinatoires se produit, le patient peut ressentir de la peur, de l'anxiété et perdre son esprit critique à l'égard de la situation. L'âge moyen des patients prédisposés à cette forme de maladie est d'environ 80 ans.
  • Dans le cas d'une hallucinose tactile, le patient ressent des démangeaisons, des brûlures et une douleur, comme s'il était mordu. Il lui semble que ces sensations sont causées par de petits parasites (une punaise ou une tique) ou par des objets perforants (miettes, sable). Des illusions visuelles peuvent être ajoutées - le patient voit sur le corps de ces «insectes». L’hallucinose tactile est souvent accompagnée d’une composante délirante, car le patient essaie de se débarrasser des sensations désagréables: il se rend chez un dermatologue, lave et désinfecte tout, etc. L'hallucinose tactile apparaît généralement entre 50 et 65 ans.

États paranoïaques hallucinatoires

Habituellement exprimée par une combinaison d'hallucinations de divers types avec des idées et des pensées paranoïaques. Cette maladie se manifeste à l’âge de 60 ans environ et dure de nombreuses années, parfois même entre 10 et 15 ans. Le tableau clinique devient rapidement similaire aux signes de schizophrénie (par exemple, le patient soupçonne de vouloir le tuer ou le voler, accompagné de diverses hallucinations visuelles, le patient «entend des voix», etc.). Dans le même temps, les troubles de la mémoire se développent lentement. Au début de la maladie, ils ne sont pas visibles et se manifestent clairement après plusieurs années de maladie.

Paraphrénie sénile (Confabulose)

Les signes typiques de la maladie sont de multiples confabulations liées au passé (le patient s’attribue des connaissances et des liens avec des personnes célèbres et influentes, il se surestime, jusqu’au délire de la grandeur). De telles confabulations prennent la forme d’un «cliché», c’est-à-dire qu’elles ne changent pratiquement pas de forme ni de contenu. Ces troubles surviennent à l’âge de 70 ans ou plus, les troubles de la mémoire au stade initial ne sont pas prononcés et se développent progressivement.

Bien entendu, la dégradation progressive de la psyché due à l’âge est en partie un processus naturel. Cependant, les symptômes de tels maux peuvent être douloureux à la fois pour le patient et ses proches. Dans des conditions extrêmement graves, le patient peut se blesser ou causer du tort à autrui. Par conséquent, le traitement de telles conditions est certainement nécessaire. Quand une personne est en vie, il faut tout faire pour que les dernières années de sa vie soient remplies de joie et de tranquillité.

Méthodes de traitement de la psychose sénile

La décision quant à la nécessité d’une hospitalisation est prise par un médecin, avec l’assentiment des proches du patient. Le traitement est effectué en tenant compte de l'état général du patient: forme et gravité de la maladie, ainsi que de la présence et de la gravité des maladies somatiques.

Dans les états dépressifs, des médicaments psychotropes tels que l'azafène, le pyrazidol, l'amitriptyline, le melipramine sont prescrits. Parfois, une combinaison de deux médicaments à une posologie spécifique est utilisée. Les formes restantes de psychose sénile sont traitées avec les médicaments suivants: triftazine, propazine, halopéridol, sonapax. Le traitement de toute forme de psychose sénile implique également l’administration de correcteurs (par exemple, le cyclodol).

Dans chaque cas, les médicaments sont sélectionnés individuellement et le traitement doit également inclure la correction des maladies somatiques concomitantes.

Les médecins donnent le pronostic le plus favorable pour la forme aiguë de psychose sénile. Avec les formes chroniques à long terme de la maladie, le pronostic est généralement défavorable, le plus souvent les médicaments ne font que cesser les symptômes, mais la maladie reste et accompagne la personne jusqu'à la fin de sa vie. Par conséquent, les proches et les amis du patient doivent faire preuve de patience, de calme et de loyauté - car la désintégration de la psyché par l'âge est un phénomène objectif, elle ne dépend pas de la volonté de la personne âgée.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie