Les sentiments de tristesse et de tristesse légère sont familiers à tous. Il arrive parfois que l'État opprimé poursuive une personne pendant une longue période et ne permette pas de profiter de la vie. Dans ce cas, les mots tels que "dépression", "trouble dépressif". En raison des particularités de la psyché, la rate persistante est plus sujette aux femmes. Les médecins disent aujourd’hui que la dépression grave ou clinique se produit chez le beau sexe 2 à 3 fois plus souvent que chez l’homme. Comment reconnaître la dépression, sortir de cet état et commencer à vivre avec une attitude positive?

Qu'est-ce que la dépression?

La dépression féminine n'est pas seulement une mauvaise humeur. Désormais, il est à la mode de désigner par ce mot tous les accès de blues et d’apathie. En fait, la dépression fait référence à la maladie, avec différents degrés de gravité et ses propres symptômes. Pendant cet état, une personne ne peut pas vivre et travailler normalement, apprendre et exécuter ses tâches quotidiennes. Les sentiments de tristesse et d’apathie sont prononcés et durent longtemps, au moins deux semaines. Il existe des cas où la dépression accompagne une personne pendant six mois ou plus.

La rate persistante ne provient jamais de zéro. La maladie est précédée par une crise, certains événements importants de la vie. Décès d'un être cher, divorce, renvoi du travail, expulsion de l'institut, rupture des liens sociaux importants - la raison de ce trouble est toujours personnelle.

Le mécanisme de la maladie est déclenché par des personnes aux traits de personnalité dépressifs et confrontées à des situations de stress graves. Si vous ne résolvez pas le problème vous-même ou avec l'aide de spécialistes, la dépression peut être retardée et causer de graves dommages à la psyché humaine et à la socialisation. Personnes proches d'une femme sujette au blues, vous devez être particulièrement prudent et ne manquez pas les symptômes inquiétants.

Symptômes de la dépression chez les femmes

Puisque les femmes sont de nature plus émotionnelle, elles devraient écouter plus attentivement leurs âmes. Les symptômes de la dépression sont étendus et affectent à la fois le fond émotionnel de la femme et les manifestations physiques. Lors du diagnostic, il est nécessaire de prendre en compte le fait qu'il doit exister plusieurs signes de trouble dépressif qui perturbent une femme pendant plus de 2 semaines et l'empêchent de vivre et de travailler pleinement. En un mot, ils sont plutôt prononcés et permanents.

Parmi les manifestations émotionnelles de la dépression, il est habituel de distinguer:

Sensation de mélancolie, humeur déprimée et déprimée constante.

Sentiment de désespoir, perte de sens de la vie.

Exacerbation de diverses peurs et phobies.

Pensées anxieuses, accompagnées de tensions internes et d'anticipation de problèmes.

Irritabilité sans raison particulière, sautes d'humeur soudaines.

Culpabilité et auto-blâme.

Diminution de l'estime de soi, confiance en soi. Une femme cherche des défauts et est constamment insatisfaite d'elle-même.

Les classes qui apportaient auparavant le bonheur et le plaisir ne sont plus suffisamment agréables.

L'intérêt pour le monde qui l'entoure diminue.

Une femme devient sans émotion, il y a une "stupidité" de sentiments.

L’anxiété et la préoccupation pour la santé et le destin de leurs proches sont exacerbées.

On craint de se tromper dans les affaires publiques.

Tout aussi important dans le diagnostic des symptômes physiologiques de la dépression. Il est particulièrement important de faire attention à eux en raison de l'incapacité d'une femme à décrire suffisamment ses sentiments et ses émotions.

Les symptômes corporels d'un trouble dépressif sont assez courants:

Le sommeil est perturbé. L'insomnie et l'augmentation de la somnolence sont possibles.

Il y a un appétit contrarié. Il disparaît ou augmente de manière significative.

La fonction intestinale est altérée. Le plus souvent, il y a la constipation.

La libido disparaît ou est significativement réduite. Le sexe devient inintéressant et inutile.

Le potentiel énergétique diminue, le stress physique ou mental habituel provoque une panne, une fatigue accrue.

La douleur et l'inconfort apparaissent dans le corps. Localisation - coeur, estomac, muscles.

Il arrive qu'une femme traite des maux physiques et passe à côté des symptômes de la dépression. Par conséquent, un diagnostic complexe est important, ce qui permet également d'identifier les manifestations comportementales de la dépression.

Les symptômes comportementaux de la maladie sont les suivants:

Apathie, passivité, manque de désir de participer à des activités actives et motivantes.

Déclin de la socialisation. Une femme évite les contacts avec les autres, se retire souvent, perd de son intérêt pour les personnes qui l’entourent.

Rejet conscient du divertissement.

Dépendance aux dépendances. Une femme a recours à l'alcool, aux cigarettes et à d'autres substances psychoactives qui procurent un soulagement temporaire.

Exigences réduites pour l'hygiène personnelle.

Il existe également des soi-disant «signes cognitifs de la dépression».

Les spécialistes du diagnostic de la maladie sont attentifs aux symptômes suivants:

Difficulté à se concentrer et à se concentrer sur l'objet.

Des difficultés à prendre des décisions.

La dominance de pensées négatives et dérangeantes en relation avec sa personnalité, sa vie, le monde qui l’entoure.

Il y a des pensées sur l'inutilité personnelle, l'impuissance et l'inutilité.

Les processus de pensée ralentissent, il y a l'effet de "léthargie".

Le spécialiste diagnostique généralement une «dépression» en fonction de plusieurs symptômes qui apparaissent pendant au moins 2 à 3 semaines. Seul un diagnostic complet permet de détecter la présence d'une dépression, son stade, sa forme. Mais pour qu'une femme ou ses proches puissent reconnaître la maladie à temps, il est nécessaire de connaître les signes de la dépression. L'autodiagnostic est donc un facteur important dans la prévention et le traitement des troubles mentaux.

Causes de la dépression chez les femmes

Toute maladie étant plus facile à prévenir, il est également important de connaître les causes du blues et de l'apathie prolongés. L'origine de la maladie peut être à la fois génétique et externe.

Causes génétiques de la dépression chez les femmes. Si la lignée féminine a déjà rencontré la maladie, en particulier sous forme clinique, d'autres membres de la famille peuvent alors rencontrer les mêmes problèmes. Mais cela ne signifie pas que si votre mère a souffert de dépression, cela signifie que vous tomberez malade à 100%.

Facteurs biochimiques. Les experts notent que chez les femmes souffrant de dépression majeure, les processus biochimiques dans le cerveau sont différents de la normale. La maladie peut également être causée par la prise de certains médicaments, en particulier des médicaments hormonaux. Il arrive souvent que les drogues prises par les femmes atténuent au contraire les manifestations de la dépression.

Le monde environnant et l'environnement social. Le mécanisme déclencheur de la dépression est souvent le stress du monde environnant. Perte d'un être cher, relations conflictuelles avec ses proches, naissance d'un enfant, crédit et autres problèmes monétaires, perte de travail, tout cela peut provoquer le développement de la dépression chez une femme. En l'absence de vie privée, lorsqu'une femme est obligée de subvenir seule aux besoins de sa famille, la probabilité de dépression avec un certain stock de caractère augmente plusieurs fois. Également difficile relation avec un conjoint, le manque de bonheur dans le mariage peut provoquer un trouble dépressif. L’abus d’alcool et de drogues fait également partie des causes sociales de la dépression chez les femmes. Troubles légers du fond émotionnel, aggravés par des habitudes destructrices, provoquant le développement de la maladie.

Autres raisons psychologiques et sociales. Les pessimistes et les personnes ayant une faible estime de soi sont plus susceptibles aux troubles dépressifs. L’estime de soi chez les femmes est instable et dépend souvent de facteurs externes, de l’admiration et de l’approbation de leur entourage. L'incapacité à réagir adéquatement au stress et aux manifestations négatives du monde extérieur provoque des bleus et des troubles émotionnels prolongés. Les femmes ont tendance à penser plus négativement, alors il leur est plus difficile de résister au stress. Si nous considérons les causes de la dépression chez les femmes en fonction de leur parcours de vie, chaque tranche d'âge aura son origine dans l'apparition de la maladie.

Jeunesse Les chercheurs affirment qu’au moment où la jeune fille devient adolescente, à l’âge de 11-13 ans, le niveau de dépression commence à augmenter rapidement. Les changements hormonaux, les facteurs psychologiques, les problèmes de personnalité contribuent à l'apparition de la dépression, ainsi que les troubles anxieux, les troubles de l'alimentation. Si la jeune fille a été abusée sexuellement en grandissant, le risque de dépression clinique grave augmente plusieurs fois.

Âge de reproduction. Le comportement des femmes dépend des hormones, leur humeur est affectée par le cycle menstruel, la grossesse, le post-partum, la ménopause. La présence d'infertilité ou une décision consciente de ne pas avoir d'enfants peut également provoquer une dépression. Si une femme souffre d'une dépression postnatale prononcée, cela signifie qu'elle a déjà eu des difficultés similaires. La dépression post-partum peut se manifester par de légers changements d'humeur, des poussées de dépression et peut prendre la forme d'une maladie grave, accompagnée d'une perte de capacité à prendre soin du bébé. La grossesse désirée provoque rarement une dépression. Même un avortement délibéré ne conduit pas toujours à une maladie de longue durée et à des troubles psychosomatiques. La dépression post-partum survient chez 10 à 15% des femmes. Les raisons en sont le plus souvent des facteurs héréditaires, des changements hormonaux et une augmentation du stress émotionnel et physique chez une femme. Le mode de vie habituel s'effrite, il est déjà impossible de vivre comme avant, la responsabilité de l'enfant apparaît. La dépression de la mère célibataire est particulièrement susceptible. Les maris soupçonnés d'avoir une dépression post-partum devraient agir. Autrement, la jeune mère et l'enfant risquent la vie. Si, après la naissance du premier enfant, la femme a déjà été traitée pour une dépression sévère, il est plus probable que des accouchements répétés provoquent les mêmes symptômes. Il est important d'être prêt pour ce moment et de commencer le traitement le plus tôt possible.

La vieillesse La solitude, l'aliénation d'enfants, la perte d'un conjoint, d'amis peuvent contribuer à l'apparition de la dépression chez les personnes âgées. Les vieillards sont sujets au blues, laissés seuls. Le sentiment d'abandon peut beaucoup tourmenter une femme. Il est important de chercher l'inspiration et le sens de la vie chez les petits-enfants, les loisirs, le jardinage, etc.

Formes de dépression

Les experts identifient aujourd'hui plusieurs dizaines de formes de dépression, une soixantaine au total. La plus courante de nos jours est la dépression majeure bipolaire, post-partum.

Les principales formes de troubles dépressifs sont les suivantes:

Grosse dépression. On l'appelle aussi "monopolaire", ou cliniquement prononcé. La maladie est accompagnée par l'angoisse, une faible estime de soi, une humeur négative, une "inhibition" de la pensée, des sautes d'humeur. Lorsqu'une forme prolongée nécessite l'intervention d'un médecin et la prise d'antidépresseurs.

Forme psychotique. En plus de la dépression, des hallucinations et du délire se développent. Forte probabilité de suicide sur la base de la dépression.

Forme bipolaire. Il tire son nom de l'alternance des sautes d'humeur, qui sont de nature maniaque et des périodes de forte baisse, où règne une humeur triste. Dans les intervalles entre les sautes d'humeur et l'activité, l'humeur d'une personne est normale. Le syndrome maniaco-dépressif est le plus difficile à traiter. En raison d'éclats d'activité maniaque, une personne peut se faire du mal à elle-même et à son entourage, commettre des actes illégaux.

Dépression saisonnière. Il y a des dépressions de printemps et d'automne. Souvent trouvé chez les femmes. Les particularités de la lumière du jour et les changements hormonaux laissent une empreinte définitive sur le psychisme féminin. Il arrive qu'une femme ne puisse pas affronter seule la dépression saisonnière et elle passe à des stades plus graves.

Forme physique. Se pose à cause d'une maladie grave qui menace la vie et la santé des femmes. Après un diagnostic grave, une dépression survient. Souvent accompagnée d'un cancer, d'une invalidité, de blessures et d'autres maladies, "se sortir de l'ornière".

Dépression postpartum. Il fait référence à une forme grave de troubles dépressifs. La maladie affecte les psychosomatiques, éventuellement un comportement antisocial, et ne peut donc pas être déclenchée. Dans certains cas, une psychose post-partum peut se développer, accompagnée de délires, d'hallucinations et de pensées suicidaires. Le désordre peut durer de plusieurs mois à plusieurs années.

Dépression anxieuse. Une femme vit constamment dans des méditations et a peur de ses proches, de sa situation financière, de sa santé, etc.

Forme dystrophique. La maladie se manifeste par des éclairs d'irritabilité et une humeur déprimant. Une femme est "déchargée" sur les autres, mais ce ne sont pas des signes de fatigue ou des traits de caractère. Une dépression grave peut provoquer une agression grave et un comportement injustifié.

Forme ironique. La maladie s'appelle également dépression "souriante". L’ironie et le rire sont la réponse défensive du corps au stress. Forme dangereuse, alors que la femme entretient une activité sociale, mais des pensées suicidaires la visitent souvent.

Dépression adynamique. Parmi les principaux symptômes du trouble, ils identifient une fatigue excessive, l'épuisement et une faiblesse constante. Avec une forme adynamique, une femme est isolée du monde.

Dépression en larmes. Les hommes aussi, malgré les stéréotypes, peuvent souffrir de cette forme de désordre. Mais plus souvent encore, dans les cas de dépression larmoyante, le sexe faible est malade. Ce sont surtout les femmes âgées qui prennent pitié d'eux-mêmes et qui accusent leurs proches et leur entourage de manquer de soins et d'attention.

Forme asthénique. Caractérisé en émoussant les sens et les émotions. L'indifférence vis-à-vis du monde qui l'entoure se manifeste par l'absence de joie et de tristesse, d'anxiété et d'autres émotions. Une femme "oublie" ce qui lui plaisait jadis et ne comprenait pas sincèrement comment ressentir de telles émotions.

Forme somatisée. Les patients souffrant de ce type de dépression sont des clients fréquents des polycliniques. Ils se plaignent de maux de tête, de brûlures à la poitrine, de douleurs migratoires. Dans le même temps, les symptômes somatiques imitent presque complètement les maladies connues. Si vous ne reconnaissez pas la dépression latente à temps, vous pouvez traiter une personne pour des maladies inexistantes pendant une longue période. Selon certaines études, un patient sur deux de la polyclinique souffre de dépression latente.

Quelles que soient les causes et les formes de dépression, la maladie est généralement divisée par gravité.

Degrés de dépression féminine

Les médecins distinguent aujourd'hui les types de dépression suivants:

Légère dépression

Une forme légère de dépression peut entraîner une guérison sans médicaments. Les symptômes de la maladie n'apparaissent pas vivement, rarement. La maladie est souvent chronique et une femme vit dans cet état pendant des années. Une forme légère de dépression s'appelle également «dysthymie». La forme chronique de la maladie peut être causée par une diminution du taux de l'hormone sérotonine dans le sang.

Les symptômes de dépression légère sont faciles à diagnostiquer:

Un sentiment sans fin de tristesse et de vide.

Sentiments négatifs constants: désespoir, impuissance, culpabilité.

Perte de "goût de la vie".

Léthargie mentale ou physique.

Pour éviter que la forme bénigne n'entre dans une phase plus grave de la maladie, il est conseillé de prendre des mesures thérapeutiques ou prophylactiques. Contrairement aux mythes et aux stéréotypes, une femme souffrant de dépression, personne ne sera enregistré auprès d'un psychiatre. Les services de dispensaire peuvent être nécessaires uniquement s’il ya eu des tentatives de suicide auparavant. Avec une dépression légère, des caractéristiques comportementales commencent déjà à apparaître. Par exemple, une femme cesse de surveiller attentivement son apparence et perd tout intérêt pour le sexe.

Dépression modérée

Une dépression de gravité modérée est déjà perceptible pour les autres. Il est difficile pour une femme de passer des pensées négatives. La productivité du travail est faible, beaucoup de choses sont faites “sur la machine”. Les troubles du sommeil sont permanents, l'interaction avec les autres est plus difficile. Les pensées négatives sont obsessionnelles. Dans le comportement il y a de la rigidité, de la passivité.

Dépression sévère

Avec une dépression profonde forte, en plus des manifestations psychosomatiques, s'ajoutent les troubles de l'alimentation et l'hygiène. La femme tente de ne pas quitter l'appartement, elle se ferme sur elle-même, il n'y a pratiquement aucun intérêt pour le monde extérieur. L'activité et le désir de faire quelque chose sont à zéro. Pensées fréquentes de suicide, délires, hallucinations. La dépression particulièrement sévère doit être traitée à l'hôpital.

Les dépressions sévères comprennent le syndrome post-partum et la psychose post-partum. Elles doivent donc être traitées.

Comment faire face à la dépression?

Malgré les symptômes et les perspectives effrayantes, la dépression, en particulier au stade initial, est facilement traitable. Les mesures préventives sont également importantes. Si vos proches souffrent de dépression grave, essayez de minimiser les risques.

Maintenir la santé mentale et physique, observer le régime quotidien, dormir suffisamment. Essayez de mener une vie saine, évitez la dépendance, en particulier l'alcool. Surveillez la nourriture, bougez plus, surtout à l'air frais. Essayez de minimiser le stress dans votre vie. Établissez des liens chaleureux et intimes avec vos amis, trouvez un passe-temps pour vous, regardez l'avenir avec optimisme.

Mais si la dépression a déjà eu lieu et est diagnostiquée, des méthodes de traitement médical et alternatif seront utiles.

Traitement de la dépression médicament

Le plus souvent, en particulier avec un traitement médicamenteux prescrit de sévérité modérée et sévère. La combinaison la plus efficace de médicaments et de psychothérapie.

Les antidépresseurs sont un concept assez connu. Aujourd'hui, le traitement des patients souffrant de dépression est le plus récent, parmi lesquels les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les antidépresseurs tricycliques. Les médicaments de la nouvelle génération ont généralement moins d'effets secondaires.

MAOI. En plus des antidépresseurs, les médecins prescrivent également des inhibiteurs de la minoamine oxydase (IMAO), tous conçus pour agir sur les zones du cerveau humain responsables de l'humeur et du fond émotionnel.

Contrairement au mythe populaire, les antidépresseurs modernes ne créent pas de dépendance. Selon la gravité de la maladie, un traitement de 4 semaines à 12 mois est prescrit. Un traitement adéquat à la posologie adéquate peut prévenir la récurrence de la maladie. Le médicament est choisi par le médecin en fonction de la cause, de la gravité de la maladie et d'autres facteurs. La dose est prescrite par le médecin dans chaque cas. Les antidépresseurs ont un effet prolongé et l’effet thérapeutique peut ne pas être immédiat. Par conséquent, le patient doit accorder le traitement et ne pas attendre la guérison immédiate.

Sel de lithium. Pour le traitement du trouble bipolaire, le sel de lithium est utilisé depuis de nombreuses années. Le médicament peut réduire les sautes d'humeur. Pendant le traitement, le dosage doit être soigneusement contrôlé. Une dose efficace peut facilement devenir toxique. Le sel de lithium n'est pas recommandé pour le traitement des maladies de la thyroïde, des reins et du coeur. Les patients atteints d'épilepsie ne sont pas non plus prescrits avec ce médicament.

Carbamazépine et valproate. La carbamazépine et le valproate peuvent stabiliser l'humeur et l'arrière-plan émotionnel. Les deux médicaments sont largement utilisés en pratique clinique pour le traitement de la dépression bipolaire.

Autres médicaments. Il existe des cas où d'autres médicaments qui stabilisent le sommeil et le comportement alimentaire sont prescrits en plus des antidépresseurs et des anticonvulsifs. La thérapie combinée vous permet de traiter plus efficacement la maladie et d’empêcher sa récurrence.

L'efficacité du traitement médicamenteux dépend de plusieurs facteurs, notamment les relations de confiance avec le médecin, un retour d'information fiable et de qualité, le respect scrupuleux du dosage, les schémas thérapeutiques et les recommandations. Il est important de comprendre que les effets secondaires possibles des médicaments sont beaucoup moins importants que ceux d'une dépression grave. Pour interrompre le traitement, réduire la dose recommandée, prendre au hasard le médicament ne peut pas.

Les principales étapes du traitement médical de la dépression sont les suivantes:

Le choix d'un antidépresseur, le choix d'une dose thérapeutique efficace et d'un schéma thérapeutique.

Le cours principal de la thérapie.

Un traitement de soutien qui dure généralement de 4 à 6 mois. Il est conçu pour prévenir la récurrence de la maladie.

La psychothérapie est efficace pour les dépressions légères à modérées, est un complément au traitement médical. Les conversations psychothérapeutiques, la psychothérapie psychodynamique et comportementale aident la femme à faire face à la dépression. La thérapie cognitivo-comportementale change la pensée négative en positive, en conséquence de quoi le comportement d'une personne change.

Un psychothérapeute expérimenté est capable, pendant 10 à 30 séances, d’aider le client à faire face aux symptômes de la dépression et à lui apprendre une réaction positive au stress, afin qu’il puisse à son tour prévenir la maladie lui-même.

Traitement de la dépression à la maison

Aujourd'hui, le traitement non pharmacologique de la dépression est également répandu. Surtout les maladies de sévérité légère à modérée. À la maison, vous pouvez traiter la maladie avec des herbes, un entraînement automatique et des techniques de relaxation.

Le millepertuis bien éprouvé dans le traitement de la dépression. L'extrait d'Hypericum est utilisé aujourd'hui même aux États-Unis et en Allemagne.

De plus, la décoction des herbes suivantes affecte le fond émotionnel:

Comment se manifeste la dépression chez les femmes?

Le trouble mental est un état pathologique dont le développement est associé à de nombreux facteurs. Les signes de dépression chez les femmes peuvent se manifester de différentes manières: larmoiement, irritabilité, apathie face à tout ce qui se passe, insomnie, manque d'appétit. La perte de qualités volontaires est le premier symptôme d'un syndrome dangereux. Une personne souffrant de dépression devrait consulter un médecin et commencer le traitement.

La dépression, c'est quoi?

Troubles psychiatriques - humeur négative mal à l'aise. Certaines personnes croient que la dépression chez les femmes est un simple «blues». En fait, cette maladie avec ses symptômes, sa forme et sa gravité. Dans un tel état, une personne ne peut pas mener un mode de vie habituel - travailler, visiter des établissements préférés, communiquer avec des amis.

Une des conditions telles que l'apathie et un sentiment de tristesse peut durer jusqu'à deux semaines. Parfois, le syndrome pathologique est observé 6 mois ou plus. Un "blues" prolongé n'apparaît pas sans raison. La maladie est précédée d'une crise, du stress, d'événements importants - perte d'emploi, divorce, maladie d'un membre de la famille.

Il y a des personnes aux penchants dépressifs chez qui le stress le plus fort déclenche le développement du processus pathologique. Si vous ne traitez pas la dépression chez les femmes de manière ponctuelle, elle peut évoluer vers un trouble mental grave. Un être cher a besoin d'attention, ce qui l'aidera à faire face au "blues".

Pourquoi les femmes sont plus sujettes au syndrome

Les scientifiques distinguent trois facteurs de risque pour lesquels un état dépressif peut se manifester quel que soit l'âge. Les psychologues les divisent en groupes suivants:

  1. Hormonal et biologique.
  2. Social.
  3. Psychologique.

Le traitement de la dépression dépend de son type, du facteur qui a provoqué son développement. Le médecin ne prescrit le traitement de la maladie qu’après avoir déterminé pourquoi elle est apparue. La maladie peut se manifester de différentes manières: crises de migraine, insomnie, hypertension artérielle, rythme cardiaque rapide.

Facteurs biologiques et génétiques

La tendance des femmes à la dépression est principalement due à leurs caractéristiques physiologiques. Les changements soudains dans le niveau hormonal sont associés au système reproducteur, ce qui représente un réel stress pour le corps de la femme.

Une condition similaire chez les filles peut se produire plusieurs fois au cours de la vie:

  • le début de la menstruation, la puberté;
  • le début des relations sexuelles;
  • la grossesse
  • activité générique;
  • carie de la reproduction;
  • ménopause et cessation du cycle menstruel.

Les facteurs biologiques ont un impact direct sur l'état psychique des femmes qui subissent un stress excessif durant ces jours difficiles. Il y a une dépression dans ce cas sur fond de changements hormonaux.

Facteurs sociaux du trouble mental

Émotivité excessive, sensibilité, intuitivité sont les traits de la nature inhérents aux femmes. Chaque personne a de nombreux problèmes sociaux (divorce, départ au travail, relations familiales médiocres, maladie d'un membre de sa famille, réinstallation non planifiée), mais les filles souffrent plus durement de ces problèmes sans bénéficier de l'aide de leurs proches.

La plupart des gens de sexe juste ont simplement peur de parler de leurs problèmes. La psychothérapie permet de diagnostiquer la dépression, ses symptômes, chez les femmes en début de développement. Le traitement de la maladie dans les premiers stades est effectué sans l'utilisation de médicaments.

Dans les cas graves, les médicaments sont recommandés par le médecin, mais ils n'éliminent que les symptômes. Les principales causes de dépression ne peuvent être éliminées que par un psychothérapeute qualifié grâce à une thérapie individuelle complexe.

Facteurs psychologiques du syndrome pathologique

Des causes similaires de dépression chez les femmes sont associées à des troubles psychologiques. Ils ne sont pas associés à des processus biologiques, chimiques se produisant dans le corps. Alors que la fille seule ne sait pas quoi faire dans cette situation, le traitement de la toxicomanie n’aidera pas.

L’insatisfaction quant à leur apparence provoque souvent le développement d’un état pathologique grave. Le syndrome peut être exprimé dans les symptômes suivants:

  1. Irritabilité constante.
  2. Faible estime de soi.
  3. Augmentation du poids corporel.
  4. Réticence à prendre soin de soi;
  5. L'insomnie.

Les conséquences les plus graves de la dépression sont l'anorexie ou la boulimie. Comment traiter le stade avancé de la maladie ne peut que suggérer un psychothérapeute.

Les émotions et les pensées négatives aideront à éliminer un mode de vie actif. Une femme a besoin du soutien de ses proches, ce qui lui permettra de prendre confiance en elle et en ses capacités.

Symptômes du syndrome pathologique

Le tableau clinique des troubles mentaux dépend de la cause de son apparition, de son stade. Les principaux symptômes de la dépression chez les femmes peuvent être exprimés dans des conditions pathologiques telles que:

  • dépression, humeur dépressive, apathie;
  • irritabilité excessive, larmoiement;
  • alarme déraisonnable, surmenage interne;
  • fatigue rapide, baisse d'activité, performance;
  • manque d'attention, d'énergie;
  • impossibilité, réticence à accomplir les tâches quotidiennes.

La pathologie se manifeste de différentes manières, en fonction de l'état général de la santé, de la psyché et de l'environnement. Cela dépend de ces facteurs: comment le patient va-t-il sortir de la dépression seul ou avec l'aide de médicaments et d'une psychothérapie?

En règle générale, le syndrome est accompagné de troubles somatiques:

  1. Insomnie ou somnolence constante.
  2. Augmentation ou diminution de l'appétit.
  3. Chute de pression
  4. Arythmie périodique.
  5. Faiblesse, douleurs dans les articulations, les muscles.

Contrairement à la mauvaise humeur, la dépression «dépression» dure de 2 semaines à six mois. Une femme ne ressent pas le soutien de ses proches, elle se croit inutile pour les autres, sans défense. Elle peut avoir des déviations concomitantes - problèmes avec les hommes, perte d'intérêt pour la vie, ses loisirs et son sexe. La manifestation nécessite la consultation immédiate d'un psychologue.

Degrés de syndrome pathologique

Les médecins distinguent plusieurs types d’états dépressifs: léger, modéré et grave. Selon le degré de la maladie, un traitement approprié est prescrit. La dépression chez les femmes doit être combattue rapidement pour éviter des conséquences plus graves - une tentative de suicide.

Forme légère de trouble mental

Ce type de maladie peut disparaître sans l'utilisation d'antidépresseurs ni d'autres médicaments puissants. La symptomatologie de la pathologie est rarement montrée, elle s’exprime doucement. Le plus souvent, le syndrome devient chronique et la jeune fille vit toute sa vie dans le même état, sans le savoir.

La dysthymie est un type léger de trouble mental. Peut être causé par un manque de sérotonine dans le plasma sanguin.

Les symptômes de la maladie se manifestent comme suit:

  • le vide, la tristesse constante;
  • mauvaise nuit de sommeil;
  • émotions négatives: impuissance, désespoir, culpabilité devant les autres et par elle-même;
  • perte de goût pour la vraie vie;
  • inhibition physique, mentale;
  • douleurs articulaires, crises de migraine;
  • problèmes digestifs;
  • pensées suicidaires.

Pour empêcher un type bénin de la maladie d'entrer dans une phase dangereuse du syndrome pathologique, une prophylaxie doit être réalisée ou un traitement médicamenteux doit être instauré. Avec la dépression, la fille cesse de faire attention à son apparence, perd de son intérêt pour son partenaire.

Trouble modéré et grave

La deuxième forme du syndrome est perceptible chez les personnes proches. Il est difficile pour le patient de se détourner des pensées négatives. Le travail, les activités préférées n'apportent pas de plaisir. L'insomnie devient chronique, il est plus difficile de communiquer avec les autres. Les pensées négatives deviennent obsessionnelles. Le comportement est contraint, la passivité est ressentie.

Dans un état grave, en plus des troubles psychosomatiques, d'autres symptômes apparaissent:

  1. Violation de l'hygiène, de la nutrition.
  2. Fermeture, solitude.
  3. Perte d'intérêt dans tout ce qui se passe.
  4. Manque d'activité.
  5. Hallucinations, non-sens.
  6. Pensées à propos de quitter la vie.

La dépression sévère doit être traitée en milieu hospitalier. Cette forme peut être observée après l'accouchement et exprimée sous forme de psychose. Dans cette situation, les symptômes et le traitement de la maladie doivent être contrôlés par un psychothérapeute.

Que doit faire une femme avec des troubles mentaux?

Le traitement de l'état dépressif chez le beau sexe est compliqué par le fait qu'ils sont sujets aux effets secondaires lorsqu'ils utilisent des médicaments puissants. Dans le processus de la thérapie complexe doivent souvent faire face à des troubles mentaux dangereux, des troubles du fonctionnement du tube digestif. Il vaut mieux ne pas permettre un tel état ou minimiser les conséquences possibles.

Si la dépression ou ses symptômes sont diagnostiqués chez une femme, les conseils de médecins expérimentés peuvent aider à s'en sortir. Le patient doit suivre des directives simples:

  • Exprimer leur attitude envers les personnes proches, parler de leurs sentiments, de leurs expériences, rechercher le soutien de la famille;
  • marcher plus au soleil, cela vous aidera à vous remonter le moral, à adopter une attitude positive;
  • mener une vie active: aller au musée, au cinéma, au gymnase, à la piscine, au parc;
  • sommeil complet pendant au moins 8 heures dans une pièce ventilée;
  • méditation: essayez de vous concentrer sur vos sentiments, apprenez à les contrôler, détendez-vous;
  • participer à des activités communautaires.

Ces actions n'empêcheront pas la manifestation des symptômes de la maladie, mais si une femme respecte ces règles, mange des aliments sains, évite la solitude, peut se reposer, la dépression n'est pas terrible pour elle, même en situation de stress.

Thérapie médicamenteuse complète

Les médicaments sont prescrits avec un type de maladie moyen et grave. La thérapie la plus efficace est l'association d'une psychothérapie et de médicaments.

Comment supprimer les symptômes du syndrome pathologique:

  1. Les antidépresseurs sont les médicaments les plus couramment utilisés pour traiter les troubles mentaux. Dans la thérapie complexe sont utilisés, comme médicaments de la dernière génération - des agents tricycliques, ainsi que des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine. Les médicaments les plus récents ont moins d’effets indésirables.
  2. Inhibiteurs de la monoamine oxydase. Leur but - l'impact sur le cerveau d'une personne responsable des émotions, de l'humeur.
  3. Sel de lithium. Utilisé pour neutraliser le trouble bipolaire. Le médicament réduit les cas de sautes d'humeur aiguë. Pendant le traitement, le schéma posologique doit être surveillé. Une grande quantité de médicament peut provoquer une intoxication toxique. Le sel de lithium ne peut pas être utilisé dans les maladies de la thyroïde, du coeur et des reins. Les épileptiques sont également contre-indiqués dans ce médicament.
  4. Valproate et carbamazépine - stabilisent les émotions, l'humeur avec la dépression. Les deux outils sont utilisés dans la pratique médicale pour éliminer le type bipolaire de trouble mental.
  5. Autres drogues. Souvent, en plus des anticonvulsifs, les antidépresseurs utilisent d'autres moyens pour restaurer le sommeil, la digestion.

Lors de la prise de la dernière drogue puissante ne se produit pas la dépendance. En fonction du tableau clinique, de la gravité de l'état pathologique, un traitement de 4 semaines est recommandé, ce qui peut parfois durer jusqu'à un an. Des médicaments appropriés peuvent prévenir la récurrence de la maladie. Le médicament est prescrit par le médecin, en fonction de la gravité de la maladie.

La thérapie combinée soulage efficacement les symptômes de la dépression et aidera à prévenir son re-développement. La toxicomanie dépend des facteurs sous-jacents: relations de confiance avec les proches, psychothérapeute, relation fiable et de qualité, respect des schémas thérapeutiques, des dosages et des recommandations.

Étapes de traitement et psychothérapie pour la dépression

Il est important de comprendre que les éventuelles manifestations indésirables liées à l’usage de drogues sont un peu moins importantes que les effets d’un trouble mental prolongé. Interrompre le traitement, réduire la posologie, utiliser au hasard des médicaments puissants est inacceptable.

La posologie du médicament pour la dépression est déterminée individuellement par le médecin. Les antidépresseurs ont des propriétés d'accumulation et l'effet du traitement ne se manifeste qu'après un certain temps. Le patient doit suivre un traitement à long terme et ne pas attendre un résultat instantané.

Les étapes du traitement avec des médicaments comprennent:

  • sélection des antidépresseurs, schéma posologique correct;
  • traitement primaire;
  • thérapie de soutien - jusqu’à 4 à 6 mois, vous permet d’éviter les récidives.

La psychothérapie est prescrite pour les troubles légers et secondaires de troubles mentaux, agit en complément du traitement médicamenteux. C'est la méthode de thérapie la plus efficace utilisée dans la dépression dans la belle moitié de l'humanité. La thérapie psychologique cognitivo-comportementale aide à faire face aux problèmes existants, à se débarrasser des pensées et des émotions négatives.

La psychothérapie vise principalement à lutter contre les problèmes existant dans la famille - enfants, conjoint, parents et proches. Il est utile de sortir d’une situation difficile, de faire face aux problèmes existants. Le médecin peut prescrire d'autres méthodes - thérapie par l'art, hypnothérapie ou modélisation de la situation réelle.

Si la patiente souhaite trouver seule un moyen de sortir d'une dépression prolongée, une femme doit comprendre la cause de son problème, apprendre à faire face au stress, aux problèmes.

Activité physique systématique, style de vie convenable, repos adéquat, nourriture saine - tout cela contribuera à maintenir la bonne humeur et à surmonter les émotions négatives, le «blues». Mais la maladie doit être combattue dans les premiers stades de son développement lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Méthodes de traitement de la dépression chez les femmes

La dépression chez les femmes est un problème considérable en ce moment, qui survient deux fois plus souvent que dans le sexe fort. Par conséquent, les médecins attribuent l'appartenance au sexe plus faible à des facteurs prédisposant à cette maladie. Ce phénomène est dû aux caractéristiques hormonales et physiologiques du corps. Dans ce cas, l’aide est absolument nécessaire, car le processus peut s’aggraver et même avoir des conséquences fatales. Comment traiter correctement la dépression chez les femmes et à qui s'adresser cette maladie?

Causes de

Certaines caractéristiques du corps féminin conduisent à la survenue fréquente d'un état dépressif, dont il convient de noter:

  1. Caractéristiques de la physiologie. La période de l'adolescence, le processus cyclique au cours du développement de la fonction de reproduction (grossesse, cycle menstruel, accouchement et période postpartum), le préclimax et la ménopause sont caractérisés par des fluctuations constantes des niveaux hormonaux. En combinaison avec des charges accrues, ils créent des conditions favorables pour augmenter le risque de développer des troubles mentaux.
  2. Les caractéristiques mentales des femmes jouent un rôle important. Parmi les hommes, ils se distinguent par leur émotivité et leur penchant pour la suspicion. Les jeunes filles sont presque toujours plus vulnérables, mais moins rationnelles. L’agression et le tempérament chaud sont une priorité du sexe masculin et, sous cette forme, il se produit une décharge d’énergie négative. Et les femmes peuvent durer longtemps dans une atmosphère d'expériences négatives, ce qui contribue dans une large mesure au trouble dépressif.
  3. Les fonctions sociales, qui tombent récemment sur les épaules des femmes, leur ajoutent également un stress physique et mental. Cela conduit à l'épuisement de toutes les forces et contribue directement au développement de la dépression.
  4. Difficultés et problèmes vitaux rencontrés par la plupart des personnes de sexe féminin. Pour eux, parfois, un événement complètement insignifiant peut être perçu comme une tragédie à l'échelle universelle. De plus, je donnerai une tendance à me reprocher toute situation négative, auto-flagellation, désir d'analyser tout à travers le prisme de leur propre culpabilité. Les erreurs parentales chez les filles entraînent une diminution de leur estime de soi et une motivation erronée.
  5. Chez la femme enceinte, la dépression entraîne souvent l’attitude négative du père de l’enfant vis-à-vis de son apparition possible, la peur d’une future naissance, des difficultés morales et matérielles, la peur de la responsabilité, des pathologies des organes internes et des maladies chroniques aggravées sur le fond de la gestation.

Une humeur amoindrie et un manque d'intérêt pour la vie peuvent survenir dans le cas de maladies graves, persistantes et débilitantes.

Signes de dépression

[adrotate banner = ”4 ″] La dépression chez les femmes peut se manifester de différentes manières et avoir des durées différentes. Cela dépend non seulement de la cause de la maladie, mais également du statut hormonal et de la nature du patient.

Une attention particulière doit être portée aux signes suivants afin de commencer le traitement à temps:

  1. Un état triste qui peut alterner avec l'excitation et l'euphorie.
  2. Désir constant de pleurer, émotion.
  3. Dépendance à l'auto-dépréciation.
  4. Manque de désir de vivre et de perspectives d'avenir, pensées suicidaires.
  5. Anxiété et tension permanentes ne correspondant pas à la force de la situation problématique.
  6. Agressivité constante, irritation insuffisante, ballonnements de conflits.
  7. Réduction ou perte totale de l’intérêt pour des activités qui donnaient satisfaction auparavant.
  8. L’émergence de nouvelles habitudes alimentaires, souvent étranges, une augmentation de l’alimentation quotidienne ou le manque de faim et une perte de poids.
  9. Fatigue et incapacité à concentrer votre attention.
  10. Désir constant de dormir ou d'insomnie.

En outre, la dépression chez les femmes s'accompagne de troubles somatiques et de troubles autonomes. Ils apparaissent de cette façon:

  • douleur constante et engorgement des glandes mammaires;
  • douleurs dans la tête, qui sont décrites comme une compression sous la forme d'un cerceau, une compression;
  • douleur dans les muscles et les articulations;
  • douleur pressante dans l'espace rétrosternal et pouls rapide;
  • chute de pression;
  • troubles digestifs, diarrhée, constipation, nausée et même vomissements;
  • gonflement des membres et du visage;
  • l'hyperhidrose;
  • prurit et autres.

Degrés de gravité

La symptomatologie et le traitement d'un état dépressif chez une femme dépendent de la gravité du processus pathologique. À cette fin, les experts distinguent trois degrés de gravité principaux:

  1. La forme bénigne disparaît souvent toute seule et ne nécessite pas de médicament. Sa symptomatologie n'est pas exprimée. Mais souvent, cela prend beaucoup de temps et peut prendre des années. La raison en est une production insuffisante de sérotonine dans le sang. Avec cette option, il peut s'agir d'une sensation de dépression légère, de troubles du sommeil, d'une diminution du sentiment de joie de vivre, de troubles digestifs. Dans certains cas, une femme légèrement frustrée cesse de s'occuper d'elle-même et ne s'intéresse pas au sexe opposé.
  2. Le stade intermédiaire de la maladie devient perceptible par les autres. Les pensées négatives ne quittent pas la tête, la capacité de travail diminue, la somnolence se développe pendant la journée et l'insomnie tourmente la nuit. Changements de comportement - une personne devient passive et exprime constamment des jugements négatifs.
  3. L'état dépressif sévère chez une femme est déjà une condition dangereuse et peut conduire à une tentative de suicide. Elle se manifeste par des anomalies somatiques et toutes sortes d'anomalies autonomes. L'intérêt pour les gens et les événements est dramatiquement perdu. Dans ce contexte, il peut exister un délire et des hallucinations. Lorsque ce phénomène nécessite qu'une femme subisse un traitement dans un hôpital sous la surveillance de spécialistes. La dépression post-partum est considérée comme une forme grave et nécessite une médication obligatoire.

Ce que vous pouvez faire vous-même

L’auto-assistance en cas de dépression n’est possible que dans le cas d’une forme bénigne.

Il est très important qu’une femme de cette période ne soit pas laissée seule, car le soutien de ses proches jouera un rôle important dans l’amélioration de son état.

  1. Nous avons besoin d'un sommeil complet et sain. Avec cette maladie, elle est souvent cassée. Vous devez donc prendre toutes les mesures pour rétablir le mode normal et vous reposer pendant au moins 7 à 8 heures par jour. Pour dormir normalement, il est nécessaire de se coucher en même temps (jusqu'à 12 heures du soir). Avant de dormir, il est préférable de se détendre, écouter de la musique calme.
    Il est très utile de prendre un bain chaud, en particulier avec des décoctions d’herbes apaisantes ou d’aiguilles de pin. Il est recommandé de ne prendre les comprimés hypnotiques qu'en dernier recours, car ils n'entraînent pas un sommeil réparateur et n'agissent pas négativement au réveil. L'utilisation à long terme de ces fonds entraîne la dépendance et l'incapacité de s'endormir de manière autonome.
  2. Le traitement comprend un examen de la nutrition. Il est préférable de dresser une liste des aliments qui rehaussent l'humeur et de les inclure dans votre alimentation. Ceci - beaucoup de fruits et légumes, chocolat, noix, chou marin.
  3. Vous devez parler du problème avec vos proches, essayer de trouver la cause de votre piètre état et essayer de vous en débarrasser.
  4. Assurez-vous de faire des promenades, achetez-vous de belles choses, faites ce que vous avez toujours aimé faire.
  5. Beaucoup de gens sont aidés en faisant de bonnes actions. Vous pouvez collecter des objets ou des jouets pour l'orphelinat, aider un voisin âgé à préparer la nourriture ou nettoyer l'appartement.
  6. Très bon effet sur le changement de décor du système nerveux. Et s'il était prévu d'aller à la mer ou de faire un voyage dans un autre pays, il n'est pas nécessaire de le retarder. C'est aussi une bonne idée de sortir avec vos amis dans la forêt ou sur la rivière.

Médicaments et psychothérapie

Le traitement de la dépression de sévérité modérée et élevée chez les femmes nécessite l'utilisation de médicaments. Des résultats particulièrement bons sont obtenus par la psychothérapie en association avec des médicaments.

Il est recommandé d’utiliser des antidépresseurs (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et tricycliques) pour soulager la dépression. Il existe actuellement plusieurs groupes, chacun ayant ses propres indications et contre-indications. La dernière génération a des effets secondaires minimes.

Beaucoup de gens croient que les drogues de cette série ont tendance à créer une dépendance. Mais en réalité ce n'est pas le cas. La durée du traitement varie de un mois à un an. C'est grâce à un apport ciblé et méthodique d'antidépresseurs qu'il est possible d'obtenir un effet durable et d'éviter les récidives.

La durée d'utilisation du médicament et la posologie nécessaire dans chaque cas ne doivent être déterminées que par un spécialiste.

Leur action ne se produit pas instantanément, une période est nécessaire lorsque la substance active s’accumule dans le corps du patient. Cela dure environ une semaine.

En outre, les médecins utilisent des inhibiteurs de la monoamine oxydase pour traiter. Ces outils affectent certaines parties du cerveau qui contrôlent l'humeur et les émotions.

Avec la dépression bipolaire, les sels de lithium et la carbamazépine aident. Ils stabilisent la condition et éliminent les sautes d'humeur. Vous pouvez les acheter uniquement sur ordonnance, car dans certains cas, des effets secondaires peuvent apparaître.

Tous les médicaments doivent être pris strictement selon le schéma proposé. Seulement dans ce cas, vous pouvez obtenir rapidement une stabilisation. L'utilisation des moyens ci-dessus en quantité insuffisante ou selon un schéma erroné peut aboutir à un résultat opposé.

Un point important du traitement est le degré de confiance du patient vis-à-vis du médecin, la présence d’un bon retour d’information, une médication systématique et disciplinée. Pour stabiliser la maladie, il est souvent recommandé d’effectuer un traitement de soutien afin de prévenir la récurrence de la dépression.

La psychothérapie est une méthode très importante pour la dépression légère et modérée. Les conversations avec le médecin aident la patiente à changer de pensée, à devenir plus positive, à regarder le monde avec des yeux différents. Dans les cas bénins, dix séances suffisent et dans les cas plus complexes, il peut être nécessaire de rencontrer jusqu'à 30 médecins.

Méthodes folkloriques

Ceux qui préfèrent un traitement avec des remèdes naturels doivent savoir qu’il existe en fait des recettes à base d’ingrédients naturels qui aident à faire face à l’état dépressif de la femme. Mais ils ne devraient être utilisés que dans le cas d'une forme bénigne de la maladie et en conjonction avec d'autres techniques.

Il est recommandé d'utiliser le millepertuis

Hypericum est un médicament bien connu dans la lutte contre les manifestations dépressives. Il existe des médicaments officiellement reconnus et enregistrés qui incluent cette plante dans sa composition. Il faut dire que l’ingrédient actif de cette plante a un effet puissant. Il s’agit de l’hypericine. Par conséquent, toutes les formes médicamenteuses contenant du millepertuis doivent être utilisées avec prudence et peuvent entraîner des effets secondaires importants.

Ne pas utiliser le millepertuis en association avec des antidépresseurs. Dans ce cas, le résultat peut être inversé. En outre, lors de la réception, le patient peut commencer à souffrir de troubles du système digestif, en particulier du millepertuis sur l'état du système hépato-biliaire. Pour le traitement de la dépression, on utilise généralement les feuilles et les fleurs de cette plante.

Préparer un médicament à partir d'Hypericum est assez simple. Vous devez prendre deux petites cuillères de matières premières et les brasser dans un verre d'eau bouillante. Tenir pendant dix minutes, filtrer et boire deux fois par jour. Prendre immédiatement après le brassage. Le traitement doit durer au moins deux ou trois mois. Un effet durable se produit généralement dans les trois à quatre semaines.

Citronnelle chinoise aidera

Avec la dépression, qui se développe sur le fond de chocs de stress, et est accompagnée de dépression grave et de dépression, les guérisseurs traditionnels recommandent l'utilisation de citronnelle chinoise. Il active la fonction des glandes surrénales et optimise le fonctionnement des organes internes. Les produits pharmaceutiques sont généralement pris 500 mg deux fois par jour. En relation avec les propriétés toniques prononcées de la plante, il n'est utilisé que dans la première moitié de la journée.

Vous pouvez faire une teinture de cette plante à la maison. Pour ce faire, prenez 100 ml d'alcool pour 20 grammes de baies. Le mélange est infusé dans un récipient en verre foncé pendant 10 jours. La teinture devrait parfois trembler. Prendre 20 gouttes deux fois par jour après avoir pressé et pressé.

Pour les personnes qui ont l'alcool contre-indiqué, vous pouvez prendre 10 grammes de citronnelle et les brasser dans un demi-verre d'eau bouillante et boire au lieu de thé. Pour les bonbons, vous pouvez ajouter du sucre ou du miel.

Autres recettes

Il existe d'autres recettes et recommandations pour l'utilisation de remèdes populaires pour le traitement de la dépression chez les femmes.

  1. Une anxiété grave et des troubles du sommeil aideront à éliminer l'infusion de passion. La plante dans la quantité d'une petite cuillère est remplie de 150 ml d'eau bouillante. Si vous n’insistez pas plus de 10 minutes, vous devez tout filtrer et boire une portion avant le coucher.
  2. Aide à l'utilisation quotidienne du jus de carotte. Mais il devrait être pris que sous forme fraîche, un demi-verre deux fois par jour.
  3. Afin de calmer le système nerveux, la collecte d'herbes aidera à éliminer l'anxiété: deux parties de cônes de houblon et un morceau de mélisse, de valériane et de camomille. Tous les composants doivent être réduits en poudre et brassés dans 500 ml d’eau bouillante. Après cela, après un quart d’heure, la perfusion doit être drainée et consommée en plusieurs doses au cours de la journée. Il est généralement recommandé de prendre une heure avant le coucher. Répétez ce traitement devrait être au moins une semaine.

Avant de préparer et de recevoir un médicament à base de plantes, vous devriez consulter votre médecin et vous informer de telle ou telle méthode d'assistance supplémentaire.

Les symptômes de la dépression chez les femmes, les conseils des médecins pour sortir.

Dans la société moderne, presque une personne sur deux peut entendre le mot «dépression», qu'elle attribue à elle-même, en guise de diagnostic, chaque fois qu'elle est de mauvaise humeur ou ne souhaite pas travailler. En fait, la dépression est une violation grave de l'état psycho-émotionnel et, si elle n'est pas traitée de manière adéquate, peut conduire à des tendances suicidaires. Le développement de la véritable dépression s'accompagne d'un état d'apathie prononcé et d'un sentiment constant de tristesse, qui deviennent de ce fait un obstacle à une existence normale dans la société, en particulier au travail, à l'école et dans l'exercice quotidien des activités. La maladie est diagnostiquée en présence de symptômes caractéristiques, qui durent à partir de deux semaines ou plus, parfois le traitement est retardé plus longtemps. Reconnaissant les symptômes de la dépression chez les femmes, les conseils des médecins sur la manière de sortir aideront à établir un mode de vie habituel et à communiquer avec les proches, ainsi qu’à en prévenir les conséquences graves.

Qu'est-ce que la dépression?

La dépression est un trouble de la santé mentale qui entraîne la «triade dépressive» - mauvaise humeur et incapacité à ressentir de la joie (anhédonie), altération de la fonction mentale (humeur pessimiste, présence de pensées exclusivement négatives, etc.), inhibition motrice (toutes les actions humaines). effectué au ralenti). En raison de la maladie, l'estime de soi du patient est réduite, l'intérêt pour ce qui se passe autour de lui, en particulier pour sa vie et celle de ses proches, est perdu. Certaines femmes commencent à boire de l'alcool ou des substances psychoactives.

Le plus souvent, l'état de dépression se développe chez les femmes de plus de 40 ans, généralement en raison de changements hormonaux, du début précoce de la ménopause et des relations avec le conjoint.

Divers facteurs qui ont un effet négatif sur la psyché peuvent conduire à ce trouble. Par exemple, le licenciement au travail, le divorce, la perte d'un être cher, des situations de stress fréquentes, etc.

Nous devrions également mentionner le développement de la dépression après l'accouchement. La naissance d’un enfant entraîne de nombreux changements dans la vie d’une femme. Elle est liée aux changements hormonaux dans le corps, à de nouvelles responsabilités et à la peur de difficultés éventuelles.

Symptômes de la dépression chez les femmes

Complexe symptomatique avec la maladie se manifeste sous la forme de troubles psychologiques et le syndrome de douleur psychogène. Les troubles psychologiques comprennent les symptômes suivants:

  • pas de sommeil la nuit ou somnolence accrue;
  • en larmes, sensibilité constante, anxiété sans cause; cette humeur peut changer radicalement pour un plaisir excessif;
  • irritabilité et conflit;
  • manque de concentration;
  • développer l'insatisfaction envers eux-mêmes, leurs actions; le patient essaie de s'infliger une souffrance morale;
  • le sens de la vie est perdu et il n'y a pas de désir de vivre;
  • des pensées de suicide apparaissent;
  • il y a une perte d'intérêt pour les événements, les personnes et les affaires qui apportent la joie d'abord;
  • le sentiment de désespoir de l'avenir ne part pas, le patient est dans un état désespéré;
  • il y a une augmentation ou une diminution de l'appétit;
  • épuisement nerveux;
  • humeur apathique, alternant brusquement avec l'euphorie.

Les symptômes de nature physique apparaissent comme suit:

  • le visage, les membres supérieurs et inférieurs gonflent;
  • des démangeaisons apparaissent sur la peau;
  • il y a une douleur dans les articulations et les muscles;
  • la fréquence cardiaque augmente;
  • malaise dans la région du coeur;
  • une forte diminution ou augmentation de la pression artérielle;
  • transpiration accrue;
  • migraines fréquentes;
  • inconfort, légère douleur dans les glandes mammaires.

Symptômes des complications de la dépression

Les effets négatifs des conditions dépressives conduisent souvent à l'isolement social et, dans les cas graves, à la mort. Les troubles mentaux entraînent souvent les complications suivantes:

  • l'usage constant de boissons alcoolisées en grande quantité;
  • il y a des tentatives de suicide;
  • la dépendance à la drogue est possible;
  • attaques physiques de la douleur et de la pathologie se développent sur le fond des désordres neurogènes;
  • il y a frigidité;
  • une augmentation de l'appétit conduit à l'obésité, qui est un facteur de risque pour le diabète;
  • phobie sociale;
  • la patiente tente de faire du mal à son corps;
  • exacerbation de pathologies chroniques pouvant par conséquent être à l'origine du décès.

Les effets de la dépression constituent une menace sérieuse pour la santé et la vie d'une femme. Seule une prise de conscience rapide des problèmes et de leur solution ultérieure permettra d'éviter le développement de pathologies plus dangereuses.

La sévérité des manifestations symptomatiques

Il existe trois principaux degrés de dépression chez la femme, en fonction des symptômes apparus:

  1. La forme bénigne - les symptômes sont chroniques et se manifestent souvent par des périodes de plusieurs années. Au début, les troubles mentaux ne présentent aucun symptôme, donc à ce stade de la maladie, vous pouvez vous en passer sans médicament. La cause de la dépression légère devient souvent un manque de sérotonine, une hormone sanguine. La maladie commence par une perturbation du sommeil nocturne, l'apparition d'une légère tristesse, une sensation de vide, un ralentissement des réactions physiques et mentales, des maux de tête, des troubles de l'appareil digestif, un léger inconfort au niveau des articulations. Cela entraîne une réticence à suivre l'ordre, de sorte que la femme cesse de suivre son apparence et son hygiène personnelle, les fringales sexuelles sont perdues.
  1. Forme moyenne - les changements de comportement des femmes deviennent perceptibles pour les autres, leur capacité de travail est réduite, la plupart des activités quotidiennes habituelles sont effectuées sans réfléchir, automatiquement. Une insomnie persistante se développe, il est difficile de communiquer avec les gens, en particulier avec les membres de la famille. La femme est presque toujours apathique, elle est envahie par des pensées lourdes.
  1. Dépression sévère - les symptômes sont de nature psychosomatique: il existe des irrégularités dans le fonctionnement des organes et systèmes internes, les règles d'hygiène personnelle sont négligées, la nourriture est brisée, l'intérêt pour le monde environnant et ce qui se passe autour sont perdus. La femme passe de plus en plus de temps à la maison sans participer aux tâches ménagères. En conséquence, les comportements suicidaires, les délires se développent, les hallucinations sont possibles. À ce stade, nécessite une assistance professionnelle dans un hôpital. Le plus souvent, le degré de gravité de la maladie se développe sur le fond du syndrome post-partum et nécessite un traitement.

Comment sortir de la dépression vous-même?

Aux premiers stades de la maladie, vous pouvez vous sortir de la dépression par vous-même, mais seulement si la femme est capable de reconnaître l’existence du problème, de montrer le désir et certaines mesures pour le résoudre.

Les principaux conseils pour l’autogestion de la maladie sont les suivants:

  • donnez-vous suffisamment de temps pour dormir et vous reposer - des insomnies ou de la fatigue fréquentes déclenchent souvent des problèmes de santé mentale;
  • apprenez à exprimer vos pensées négatives - si une femme garde en elle la colère, la colère, le ressentiment et la tristesse, l'autodestruction commence; Pour éliminer les aspects négatifs, cours de danse, aérobic, sports, bicyclette, tout ce qui contribuera à jeter des émotions sera efficace. Dans ce cas, l’art-thérapie vous aidera à équilibrer vos émotions internes, à réaliser et à accepter vos propres pensées.
  • passez plus de temps à l'extérieur, marchez à pied, allez nager, pendant la saison froide - à la piscine, en été - sur la rivière;
  • Les cours de yoga vous permettront d'apprendre la technique de la méditation, qui apporte également de bonnes pensées en ordre;
  • faire un journal personnel - les archives de la journée passée, des accomplissements et des résultats obtenus aideront à améliorer l'estime de soi;
  • limiter le nombre de visionnements d'émissions de télévision d'information - souvent à la télévision, des incidents graves ayant un impact déprimant sur le psychisme; Il est recommandé de privilégier les rencontres avec des amis, des proches. Pour mieux regarder la télévision le soir, il vaut mieux lire un livre intéressant et divertissant;
  • apprendre à répondre aux compliments et aux louanges;
  • les femmes oublient souvent de s'occuper de leurs proches, alors les petites joies quotidiennes pourront égayer, qu'il s'agisse d'un bain à bulles chaud ou de boutiques agréables;
  • traitement avec des remèdes populaires - divers tisanes apaisantes, addition de thé à la menthe et de mélisse au thé, thérapie aux huiles aromatiques.

Conseil du médecin

Malgré les nombreuses recommandations concernant le seul traitement de la dépression, une aide professionnelle est indispensable. Plus tôt une femme se tourne vers un médecin qualifié, plus les chances d'une élimination rapide et définitive du problème sont grandes. Les conseils médicaux ne reposent pas uniquement sur la fourniture d'une assistance psychologique, il est parfois nécessaire de prendre de la drogue.

Les troubles mentaux sont traités par hypnose, art-thérapie, psychothérapie sociale et classique. Les médicaments utilisés dans les formes modérées et graves de la maladie, s’il existe des symptômes prononcés qui altèrent de manière significative la qualité de vie du patient.

Le traitement de la toxicomanie comprend:

  1. Antidépresseurs - affectent le niveau de neurotransmetteurs, notamment la sérotonine et la dopamine. Lorsque la dépression augmente l'humeur, éliminez les pensées négatives anxieuses, améliorez l'appétit et dormez. Souvent utilisé - Prozac et Lerivon.
  1. Neuroleptiques - médicaments psychotropes, éliminent les états hallucinogènes et délirants, améliorent la fonction mentale, réduisent l'agressivité et l'excitabilité excessive. Utilisé en présence de psychose et de dépression sévère. Les plus populaires sont Solian et Rispolept.
  1. Tranquillisants - réduisent le fonctionnement actif du système nerveux, ont des effets anticonvulsifs et sédatifs. Ce groupe comprend des médicaments tels que la trioxazine et le phénazépam.

Pour une plus grande efficacité, des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits, notamment les vitamines A, E, D, l’acide ascorbique et B9.

Avec l'utilisation de la thérapie médicamenteuse est recommandé de faire attention à la mise en œuvre des recommandations médicales, ce qui permet d'améliorer considérablement la situation:

  • auto-analyse - vous permet de comprendre la principale cause du développement de la dépression; une femme doit déterminer à quel moment de sa vie des changements d'humeur et de comportement ont commencé à se produire, quels souvenirs conduisent à l'apathie; après avoir réfléchi aux causes de la maladie, vous devriez essayer de répondre aux questions suivantes: pourquoi est-ce arrivé, pour vous débarrasser du sentiment destructeur qui vous empêche de profiter de la vie;
  • exclusion des personnes désagréables et des moments de la vie - il est recommandé de penser à votre environnement, au type de personnes présentes à un moment ou à un autre; si une personne n'apporte pas un positif, mais prend seulement de l'énergie et de la force vitales, il est préférable de limiter la communication avec elle ou de l'éliminer complètement de la vie; également avec des conversations vides au téléphone, en regardant la télévision et tout ce qui ne profite pas et la joie;
  • apprendre à laisser aller et à pardonner les vieux griefs - le sentiment de grief amène beaucoup de pensées négatives et de tristesse, et un souvenir constant de la situation dans laquelle le grief a été infligé et le délinquant lui-même a un effet destructeur sur la psyché; afin de se débarrasser de tels sentiments d’insulte, il est nécessaire d’analyser ce qui s’est passé, d’évaluer sobrement la situation, de déterminer si l’insulte a été ou peut-être que tout a été perçu comme partial; les pensées négatives d'une autre personne ne doivent pas influencer les autres, il faut apprendre à ne pas les prendre au sérieux;
  • méditation - équilibre les pensées, apporte la tranquillité d'esprit, améliore l'humeur, renforce la confiance en soi, rend la joie de vivre; Vous devez d’abord prendre quelques leçons de professionnels pratiquant le yoga, car dans la technique de la méditation, il est très important d’observer une respiration correcte, la souplesse des mouvements et bien plus encore. à l'avenir, les cours pourront être organisés à la maison;
  • obtenir un animal de compagnie - la plupart des animaux ont besoin de soins humains, d'affection et d'attention, mais à leur tour, ils sont très sensibles à l'humeur d'une personne et, plus important encore, ils contribuent à son amélioration.

Après quarante ans

Chez les femmes, la période après quarante ans est assez compliquée en raison de divers changements hormonaux, à savoir le début précoce de la ménopause, en raison du manque de diversité dans la vie. La dépression d'âge est observée chez la majorité des femmes. Le plus souvent, la maladie s'attaque aux femmes âgées et célibataires qui parviennent rarement à se passer de l'aide d'un professionnel.

Les spécialistes recommandent de traiter les troubles mentaux après 40 ans avec l'aide de psychothérapeutes professionnels. Ensemble, il est plus facile de comprendre l’essence du problème et d’élaborer un plan pour le résoudre. Les méthodes traditionnelles de traitement, qui consistent à prendre des préparations à base de plantes apaisantes et des bains avec adjonction d’huiles aromatiques (résineux, orange, jasmin, vanille, cannelle et bien d’autres) apportent des bénéfices significatifs à un âge plus avancé.

La plupart des femmes d'âge mûr ont un goût pour la danse. À ce jour, il existe de nombreuses écoles de danse pour les différentes catégories d’âge. Ces activités aideront à se débarrasser de l'humeur négative et à améliorer l'estime de soi.

La dépression chez les femmes de tout âge est une condition dangereuse qui contribue à la destruction complète de l'individu. Seuls les symptômes et le traitement identifiés en temps opportun permettront d’éliminer les problèmes existants et d’établir le rythme de vie habituel.

L’administration du portail ne recommande pas l’autotraitement et recommande de consulter un médecin dès les premiers symptômes de la maladie. Notre portail présente les meilleurs médecins spécialistes auxquels vous pouvez vous inscrire en ligne ou par téléphone. Vous pouvez choisir le bon médecin vous-même ou nous allons le chercher pour vous tout à fait gratuitement. De plus, le prix de la consultation sera moins élevé que dans la clinique elle-même. C'est notre petit cadeau pour nos visiteurs. Vous bénisse!

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie