Fonctions cognitives du cerveau - c'est ce qui permet à une personne d'apprendre, de travailler et de vivre avec succès dans le monde moderne. Malheureusement, les symptômes de retard mental chez les enfants, qui sont de plus en plus diagnostiqués au cours de la première année de vie, peuvent mettre en danger la condition humaine normale. L'invalidité associée à un développement mental, émotionnel ou intellectuel inadéquat de l'enfant est toujours difficile, tant pour lui-même que pour ses proches ou ses proches. Savoir comment identifier le retard de développement et la déficience mentale d’un enfant aidera tout parent à consulter un médecin à temps et à entamer un processus difficile de réadaptation et d’adaptation.

Types de retard mental

Le retard mental est généralement compris comme une affection dans laquelle toutes les fonctions cognitives sont affectées. Il existe également une infériorité mentale qui ne permet pas à un enfant de s’adapter socialement à celui de ses pairs. Un retard mental léger chez les enfants de moins de 1 an n'est souvent pas détecté, car il est difficile pour les parents d'évaluer les compétences d'élocution et le développement de la mémoire, de la pensée, etc. À cet âge, les médecins déterminent les signes fondamentaux du développement mental et émotionnel de l’enfant, sa réaction et sa diversité face aux objets et aux personnes environnants. Il est également important de noter qu'un développement mental insuffisant est souvent observé dans un certain nombre de syndromes héréditaires congénitaux.

Considérant que la détermination du degré de retard mental chez les enfants est très nécessaire à des fins diagnostiques et pronostiques, une échelle d'évaluation unifiée du renseignement (QI) a été adoptée dans le monde entier, ce qui permet au patient d'identifier et d'exprimer le degré de pathologie à l'aide de points. Les résultats obtenus doivent être interprétés comme suit:

  1. Moins de 20 points - un retard mental très difficile.
  2. De 20 à 34 points - un degré élevé.
  3. De 35 à 49 points - un degré modéré de retard mental.
  4. De 50 à 69 points, vous pouvez parler d’un léger sous-développement mental.

L'échelle d'évaluation du renseignement existante, qui impliquait l'utilisation de termes tels qu'oligophrénie, retard et imbécillité (en fonction du niveau de QI), ne reflète en fait pas toute la gamme des options de retard mental chez les enfants. Il n’affiche que partiellement les versions privées de la combinaison de troubles mentaux sur fond d’intelligence réduite.

En fait, il est possible de distinguer les formes de déficience intellectuelle congénitales et acquises dans le développement d'un enfant. Les variantes congénitales sont dues à des syndromes héréditaires et à diverses mutations génétiques des cellules de l’embryon ou à l’introduction de toxines dans le corps de la mère (alcool, drogues, poisons, etc.). La démence acquise résulte de lésions crâniennes ou d'infections du système nerveux central (méningite, encéphalite). Le retard mental peut également se développer à la suite d’une grave maladie hémolytique du nouveau-né, associée à un conflit Rh ou à d’autres formes de conflits immunologiques entre la mère et le fœtus.

Signes de retard mental chez les enfants de moins de 1 an

Les enfants atteints de retard mental de moins de 1 an sont détectés lors de l'examen médical effectué sur la base du retard psychomoteur ou de la détection de signes de syndromes héréditaires (chromosomiques et génétiques). Les parents ne peuvent souvent que constater que l'enfant ne commence pas à se concentrer les yeux, ne grandit pas mal, n'essaie pas de parler, etc. Les signes principaux et indirects de retard mental chez les enfants de moins d’un an sont les suivants:

  • Signes morphologiques caractéristiques des syndromes héréditaires (épicant de l'œil, un sillon dans la paume de la main avec le syndrome de Down, "face de l'elfe", malformations cardiaques et gros vaisseaux majeurs dans le syndrome de Williams; replis caractéristiques du cou avec le syndrome de Shereshevsky-Turner, etc.)
  • Retard mental - réaction inadéquate à l'alimentation, changement spontané (sans raison apparente) des émotions, etc.
  • Absence de "contact visuel" et de mouvement avec eux lorsque le nourrisson atteint l'âge de 4 mois.
  • La sécurité des réflexes congénitaux et leur apparition spontanée.
  • Crises convulsives.
  • Manque de tentatives pour ramper et s'asseoir.
  • Le manque de bébé essaie d'extase les adultes ("gulking").
  • Phénomènes d'automutilation.

Par conséquent, le diagnostic de cette pathologie nécessite une approche intégrée et les examens et consultations suivants:

  1. Examen d'un néonatologiste ou d'un pédiatre, établissement de signes de syndromes héréditaires ou d'un retard de développement commun.
  2. Consultation neurologue pour enfants. Évaluation de l'état fonctionnel du système nerveux central, IRM du cerveau pour détecter une pathologie organique.
  3. Analyses génétiques et évaluation du caryotype pour confirmer le diagnostic de syndromes héréditaires chez le nouveau-né.
  4. Consultation des maladies infectieuses pédiatriques en cas de suspicion de causes infectieuses de retard intellectuel.
  5. Consultation avec un hématologue dans une maladie hémolytique sévère.

En outre, ces enfants sont suivis par un pédiatre conformément à un plan du dispensaire (c’est-à-dire avec une certaine régularité) afin d’évaluer le degré de retard mental, de résoudre rapidement le problème de l’affectation d’un groupe de personnes handicapées et de prescrire un traitement spécialisé (si nécessaire). Malheureusement, à cet âge, il est assez difficile de déterminer le pronostic exact en ce qui concerne la gravité de la déficience mentale, que l'enfant aura à l'avenir.

Signes de retard intellectuel chez les enfants après 1 an

Chez les jeunes patients qui ont déjà été examinés et âgés de plus de 1 an, il est beaucoup plus facile d’établir la cause exacte et le degré de déficience cognitive. Également au cours de la période préscolaire, des formes non sévères de retard mental sont révélées, qui consistent en une incapacité à synthétiser et à analyser les informations reçues, une pensée associative et logique. Ainsi, les signes de déficience mentale chez les enfants sont:

  • Violation du développement de la parole et capacité à communiquer avec des adultes et des pairs. Vocabulaire assez pauvre. Souvent, ces enfants ont du mal à apprendre à lire et à écrire.
  • Comportement incontrôlé, parfois agressif, spontané ou résultant d'une réaction inadéquate au monde qui nous entoure.
  • Les caractéristiques psychologiques et pédagogiques des enfants atteints de retard mental durant la période préscolaire indiquent leur capacité à maîtriser difficilement les nouvelles informations et les violations du libre-service sont révélées. Dans près de 50% des cas, il existe des signes de troubles mentaux nécessitant la consultation de spécialistes compétents.
  • Des tests caractéristiques permettant d’évaluer le niveau intellectuel, la capacité de raisonnement logique et associatif révèlent la présence de déficiences mentales à divers degrés.
  • Agressivité envers soi-même ou les autres, sans lien avec des raisons évidentes.

Une carte d’enquête sur ces enfants devrait tenir compte de la nécessité non seulement d’établir la cause présumée du retard mental, mais également d’évaluer de manière objective le degré de progression de la pathologie. S'il est établi que les symptômes de retard de développement ont été observés dès la naissance, le médecin examine en détail le déroulement de la grossesse chez la mère, le déroulement du travail et les maladies survenues au cours de la première année de vie. Habituellement, les syndromes héréditaires les plus courants à cet âge ont un tableau clinique clair et même l'enfant n'a pas besoin d'analyser le caryotype (la structure et le nombre de chromosomes dans les noyaux cellulaires).

Il est également important que le médecin détermine si les infections respiratoires ne sont pas accompagnées de complications de la partie centrale du système nerveux (méningite, encéphalite, etc.). Pour ce faire, utilisez les méthodes de diagnostic suivantes pour vous aider à déterminer la cause d'un déficit intellectuel:

  1. Examiner les antécédents médicaux de l’enfant et établir la présence de blessures graves ou d’infections.
  2. IRM ou tomodensitométrie du cerveau.
  3. Tests immunologiques pour la détection des anticorps dirigés contre les agents pathogènes des maladies sexuellement transmissibles pouvant être transmises par la mère, infection à méningocoque, etc.
  4. Conduite EEG pour évaluer l'activité des vagues du cortex cérébral.
  5. Consultation neurologue pour enfants.

Recommandations aux parents d'enfants déficients mentaux

Malheureusement, le développement du retard mental, ainsi que d'autres formes de retard dans le développement d'un enfant, est toujours un gros problème, à la fois émotionnel et social, pour les parents. La plupart des nouveau-nés présentant des signes évidents de syndromes héréditaires ou d'anomalies du développement sont laissés par les mères dans les maternités et élevés dans des internats. On trouve le plus souvent des déficiences mentales légères au cours de la période préscolaire, de sorte qu'un très grand nombre de parents peuvent les rencontrer, et vous devez également savoir comment agir correctement.

Il n’ya pas de réponse sans équivoque à la question de savoir comment traiter un retard mental. Le problème est que, dans la plupart des cas, les raisons qui ont conduit à un tel état chez l’enfant sont soit irréversibles, soit intégrées au génotype de l’organisme lui-même, ce qui ne permet pas à la médecine moderne de l’influencer. Par conséquent, les principales recommandations médicales pour les parents d’enfants souffrant de retard mental sont les suivantes:

  • Consultez un médecin à temps et diagnostiquez la cause et le degré de progression du handicap mental.
  • Mener régulièrement des activités éducatives et de développement avec un tel enfant. La correction des anomalies comportementales peut être effectuée avec un psychologue spécialisé pour enfants.
  • Essayez de ne pas isoler de tels enfants de leurs pairs et des adultes, malgré tous les problèmes et les peurs.
  • L'adaptation sociale des enfants atteints de retard mental devrait être la base de la formation et de l'éducation. Seules la réalisation de l’autosuffisance dans la vie quotidienne, les bases de la parole et de l’écriture, ainsi que la maîtrise de professions simples, permettront à l’âge adulte d’être un membre à part entière de la société et de ne pas avoir besoin d’une aide extérieure.
  • Ne surestimez pas le niveau de résultats pour ces enfants. Souvent, la nature du personnage et un sentiment accru d'infériorité et l'expérience de l'échec nuisent à tous les résultats obtenus. D'autre part, il n'est pas nécessaire de s'adonner à la paresse de l'enfant ni de s'arrêter au résultat obtenu soi-disant acceptable. Cela se manifeste souvent en apprenant à communiquer - les parents comprennent les désirs de l’enfant par des mots sains ou pervers, mais pour l’adaptation sociale et la communication avec d’autres personnes, cela ne suffit pas.

Retard mental chez les enfants

Le retard mental est la seule désignation officielle de la nature altérée du développement mental chez les enfants, qui est associée à la présence d'une différence d'âge mental et chronologique et d'un niveau de développement intellectuel et du langage faible par rapport aux pairs. Auparavant, le terme «oligophrénie» était utilisé et trois étapes étaient distinguées:

Ce dernier est l'étape la plus difficile et la faiblesse est un léger retard mental. Actuellement, ces termes ne sont que partiellement préservés dans la littérature médicale et sont exclus du diagnostic officiel. Cependant, les types de retard mental chez les enfants ne se limitent pas à cela, car il existe également une forme atypique d'autisme avec retard mental.

Spécificité du retard mental

Les signes de retard mental se reflètent dans les caractéristiques directement intellectuelles et, dans de nombreux cas, dans la structure anatomique du corps, ses différentes sections. Il n’existe pas de traitement curatif des enfants souffrant d’un retard mental, mais il est possible de les corriger. Il est associé aux efforts communs visant à éduquer, développer certaines compétences, l’éducation spéciale, visant l’adaptation à la société. Ceci est particulièrement important en cas de retard mental léger chez les enfants, ce que l'on appelait auparavant le stade de débilité. À l'avenir, ces enfants pourront trouver une sorte d'effort intellectuel non sérieux, travailler, fonder une famille, être des membres à part entière de la société. Et cela signifie qu'ils ont simplement besoin de développement et de formation.

Il devrait être basé sur la présence de quatre degrés majeurs de démence. Le principal critère de corrélation entre l’état et le degré est l’âge mental et le niveau de QI.

  • Lumière - QI 50-60, 9-12 ans.
  • Modéré - QI 35-49, 6-9 ans.
  • Lourd - QI 20-34, 3-6 ans.
  • Profond - QI jusqu'à 20 ans, âge mental jusqu'à 3 ans.

Quel est l'âge mental? C’est la possibilité de perception, la formation d’évaluations d’informations, de facteurs comportementaux. Toutes les principales caractéristiques de l'expression personnelle. Comme vous pouvez le constater, le retard mental ne permettra pas à l’âge mental d’être supérieur à 12 ans. Une personne aura 20, 30, 60 ans et percevra le monde au niveau d'un enfant de 12 ans. Et ce n'est pas le pire. Cet état lui permettra de trouver du travail, des amis, une âme sœur. Le seul problème est que le monde qui nous entoure est loin d'être idéal. Par conséquent, les personnes avec un retard mental tombent facilement dans une variété de maux. Ils sont très sérieusement susceptibles de suggestion, peuvent devenir victimes de tromperie, être entraînés dans un environnement criminel. En outre, le risque d’alcoolisme est élevé. Et ceci est un léger retard mental. Modéré et sévère correspond à ce que l'on appelait auparavant imbécillité prononcée et peu brutale. Ici, il est déjà possible de parler d'un handicap permanent d'un groupe sérieux. Si un OCOM modéré permet toujours aux personnes d'effectuer au moins les actions en libre-service les plus primitives et les plus simples, alors celui exprimé ne le permet plus. Quant à la forme profonde, c'est une photo complètement désagréable. Les gens ne comprennent rien, ne possèdent pas le vocabulaire et la capacité de l’utiliser, ce qui leur permettrait de communiquer adéquatement leurs désirs et leurs états.

En raison de la présence de degrés, d’une large gamme d’états possibles et de leurs combinaisons possibles avec des troubles mentaux et de l’humeur, il est sans ambiguïté de répondre à la question de savoir quels symptômes un retard mental est exprimé chez les enfants.

La seule chose qui est commune est que certains facteurs ont influencé l'état du système nerveux central. Le degré d’impact, ses caractéristiques et sa réflexion dans certaines zones du cerveau créent des images différentes.

Causes de retard mental

Une liste complète et détaillée constituerait une référence assez importante, peut-être en plusieurs volumes. C'est tout ce qui peut affecter le fœtus et son développement dans l'utérus, ainsi que le développement du bébé. Actuellement, les causes de l'oligophrénie sont également sociales lorsqu'un enfant en bonne santé ne retient pas l'attention des adultes ou ne la reçoit pas sous forme d'amour et de sollicitude, mais sous forme d'agression.

Cependant, quelles sont les causes les plus caractéristiques de retard mental chez les enfants?

  • Génétique. Dans ce cas, l'UO est causée par des anomalies génétiques ou chromosomiques, s'engage avec le matériel génétique des parents à l'enfant. Il existe plusieurs syndromes associés à l'hérédité.
  • Infectieux. Les causes de retard mental sont associées aux maladies infectieuses de la mère, qui ont affecté le fœtus.
  • Substances toxiques et intoxicantes, drogues. En d'autres termes, toutes les substances, les composés chimiques qui ont influencé le développement du fœtus. Cela concerne principalement la formation du système nerveux.
  • Irradiation de la mère. Les symptômes de démence chez les nouveau-nés peuvent apparaître même en raison du fait que la femme enceinte a trop souvent subi un examen radioscopique.
  • Blessures, effets physiques. Ceux-ci incluent le générique, conduisant à des dommages au système nerveux central. Mais il ne faut pas exclure les traumatismes physiques subis par le fœtus pendant la grossesse.

Les raisons sont souvent complexes. Par exemple, l'hypothyroïdie, un niveau insuffisant d'hormones thyroïdiennes, peut être la cause d'un retard mental. Dans le même temps, l'hypothyroïdie a aussi ses propres causes. Il peut s'agir d'une hypoplasie de la thyroïde ou de son absence complète, d'un goitre endémique chez la mère, présent pendant la grossesse, de facteurs héréditaires et simplement d'une carence en iode et en sélénium, sans laquelle la production d'hormones thyroïdiennes est impossible.

Ainsi, le retard mental peut avoir différentes causes, mais elles s'expriment par le fait que les effets néfastes se produisent dans certaines parties du cerveau. Par conséquent, on observe des signes de retard mental chez les enfants caractéristique de certains ligaments cause et effet.

Dans la plupart des cas, la cause spécifique ne peut pas être établie. Il existe des syndromes clairs qui sont diagnostiqués selon des critères assez naturels. Tels sont le syndrome de Down, le syndrome de Shereshevsky-Turner et plusieurs autres. Ils sont dus à des anomalies chromosomiques. Nous notons que même une assez bonne étude des causes du syndrome de Down ne répond pas à la question de savoir comment cela aurait pu être évité. Certes, il y a des tentatives expérimentales. Des études sur le rôle du gène Xist ont notamment permis de bloquer une troisième copie supplémentaire du chromosome 21. La question de savoir si cela conduira à l’émergence de la pratique consistant à prévenir l’apparition du syndrome n’est pas encore claire, mais des espoirs subsistent.

Retard mental: symptômes et diagnostic

Le principal signe de retard mental est un développement mental insuffisant, qui s'exprime principalement par un défaut intellectuel et par les problèmes de construction de relations avec la société.

Comme mentionné ci-dessus, le QI est inférieur à 70 ans et l'âge mental ne dépasse pas 12 ans. Des troubles du développement ou une pathologie dans certaines parties du cerveau entraînent des modifications des fonctions:

On pense que le retard mental n'est pas associé à la progression de certains troubles mentaux. Ce n'est pas tout à fait vrai. Ce n'est pas leur cause immédiate, mais les personnes souffrant d'OT sont parmi les plus exposées. Tout d'abord, ils se caractérisent par des troubles de l'humeur. L'émergence d'une variété de névroses, ainsi que de troubles du comportement et du désir, ainsi que l'apparition d'une psychose, est également possible.

Au moment du diagnostic, l’âge revêt une grande importance. Ainsi, les signes de retard mental chez le nouveau-né se réduisent principalement à des anomalies physiques évidentes: structure du crâne déformée, espace trop grand ou étroit entre les yeux, bouche toujours ouverte, langue élargie, etc. Dire quelque chose à propos de la réaction du nourrisson à certains stimuli n'est possible que s'il est significativement différent de la normale. Par exemple, un nouveau-né ne pleure pas du tout et ne fait que de temps en temps des sons. Il ne fait pas l'objet d'une revitalisation lors de l'apparition des adultes, ce qui devrait apparaître dès la troisième semaine de la vie.

Pour comprendre l’existence même du problème, il n’est parfois pas nécessaire d’être un grand spécialiste. Si nous parlons du degré d'imbécillité, alors ce sera certainement frappant. Même en l'absence de défauts anatomiques graves, l'enfant est toujours différent des autres. Ses mouvements sont trop angulaires, rapides. Cela se remarque dans le comportement, la capacité de comprendre quelque chose et de réagir, de se souvenir. Il est certain que les violations affecteront la parole. Dans le même temps, les changements de la parole seront plus graves qu’avec un retard de développement de la parole causé par d’autres causes.

La principale préoccupation en termes de diagnostic est simplement le retard mental du degré léger chez l'enfant, dont les signes peuvent être assez vagues.

Dans la pratique, la détermination du niveau de QI dans la plupart des cas dépend de la capacité du diagnostiqueur à utiliser ses compétences analytiques. Les critères appliqués évaluent les niveaux de développement les plus différents. Mais si nous parlons de signes de retard mental chez les enfants de 4 ans, il peut être tout simplement impossible de tirer des conclusions définitives. Par conséquent, un diagnostic préliminaire différent peut être posé à un enfant étrange et atypique. Il s’agit souvent d’autisme ou de retard mental.

Quelles sont les caractéristiques des représentations dans le retard mental de forme légère?

Fondamentalement, ils sont associés à la prédominance du concret et la pensée elle-même est centrée sur les objets. Par conséquent, ces enfants perçoivent le temps comme les aiguilles de l'horloge et la température corporelle comme la taille de la colonne de mercure. Il est également caractéristique qu’ils ne retirent de la panoplie d’informations que ce qui leur suffit pour produire une compréhension primitive. Dans le même temps, la situation est contrôlable. L'auteur de ce texte a eu l'occasion d'observer la réaction d'un jeune homme, diplômé d'une école spécialisée et embauché sur un chantier de construction dans la région de Moscou. En entrant dans le métro, il avait l'air un peu confus, mais pas plus que n'importe quel provincial qui ne vient pas souvent à Moscou. Mais la nécessité d’acheter une carte de paiement la met dans une impasse. Il a fait la queue juste pour la raison qu'il a remarquée: la plupart des arrivants y deviennent. Mais que faire ensuite, il ne le savait pas, et la question «Combien de voyages?» L'a finalement assommé. Par confusion, il commença à disposer de tout l'argent qu'il avait. Cependant, l’employé du métro s’est avéré être de bonne foi et ne lui a pas vendu de cartes supplémentaires. Elle lui a vendu une carte d'abonnement pour un seul voyage. Il prit l'argent restant, se dirigea vers le tourniquet et utilisa facilement le coupon. Pourquoi Des difficultés ont été causées par les tentatives faites pour comprendre que ce n’était pas seulement que vous deviez payer le tarif, mais aussi acheter quelque chose et l’utiliser d’une manière ou d’une autre. Et ce quelque chose peut être un "voyage". "Combien de voyages avez-vous?" Comment cette chose étrange peut-elle être un analogue d'argent - il comprend toujours, mais un analogue de voyages? Cela dépasse les limites des idées. Mais il a immédiatement remarqué ce que les autres passagers faisaient avec ces cartes de paiement et a fait la même chose lui-même.

Si la question de savoir comment déterminer un retard mental chez un enfant est posée par les parents, cela n’est pas tout à fait clair. La présence de tels dans la réalité va déterminer elle-même.

Signes évidents de retard mental chez les enfants

  • Pour un enfant, le programme de formation sera trop difficile, ce qui sera facilement perçu par la plupart de ses pairs.
  • Son processus de compréhension est trop lent. Au-dessus de la condition du problème, les enfants ordinaires ne pensent pas en tant que tels. «Petit a trois pommes. Vasya lui a donné cinq pommes. Petya avait combien de pommes? »Les enfants commencent immédiatement à se plier et un enfant déficient mental essaie de comprendre le fait qu'il est nécessaire de plier les pommes de Petya et de Vasya.
  • La même difficulté peut entraîner l'assimilation du matériel expliqué. Il y a un effet, qui est communément appelé "dans une oreille pour voler, de l'autre a volé". Le QE est associé à de graves problèmes de mémoire et de concentration.
  • Dans la CIM, il existe une division en diagnostics qui se terminent par les mots «trouble du comportement nécessitant des soins et un traitement». Les écarts de comportement seront simplement impossibles à négliger.

Cela devrait faire l'objet d'une attention particulière. Le traitement du retard mental en tant que tel est impossible. Mais cela ne signifie pas que la personne elle-même n'a pas besoin de traitement. Imaginons qu'une idée nuisible vienne d'un enfant ou d'un adulte normal, un comportement persistant et indésirable apparaisse. Cette situation peut nécessiter les efforts de psychologues. Cependant, le développement physique et mental normal crée en soi le terrain propice à la compréhension. Vous pouvez convaincre, corriger le comportement, informer de manière normale.

Si la même chose s'applique aux retardés mentaux, alors tout sera beaucoup plus compliqué. La violation du comportement dans ce cas devrait être interprétée plus largement. Ce sont tous les complexes comportementaux qui incluent une expression primitive et vive d’irritabilité, de colère, d’agressivité ou d’apathie et d’autisme. La principale difficulté ici est que tous les critères de prescription de certains médicaments changent d’une manière ou d’une autre en relation avec la psychiatrie, car les troubles du comportement, les fringales, les humeurs et la mentalité en général se manifestent autrement. Changer l'approche de la norme. Par conséquent, la psychothérapie et la psychiatrie, si nécessaire, pour ces patients sont extrêmement difficiles. Parfois, les critères de diagnostic généraux ne sont pas applicables.

Habituellement, un retard mental de degré léger et modéré préserve les réactions émotionnelles fondamentales - plaisir, déplaisir, émergence de sentiments agréables et déplaisants. Cependant, leur expression même peut différer considérablement de celle des autres personnes. Parfois, il est très difficile de distinguer la forme d'expression d'expériences internes et la survenue d'une psychose. Entre temps, la psychose légère et les arriérés mentaux sont assez courants. Quant aux autres troubles, leur fréquence est 3 à 4 fois plus élevée que celle de la population entière.

Dans ce cas, le résultat de la psychose est souvent défavorable et s’accompagne de la survenue d’un défaut mental stable, qui se superpose à l’endroit précédent, en raison de l’état physique des patients eux-mêmes. Les opinions sur le type de psychose chez ces patients divergent souvent. Certains auteurs pensent qu'il s'agit de troubles associés à la sphère émotionnelle, alors que d'autres sont atteints de schizophrénie. Ce dernier a les propriétés de procéder sous une forme appauvrie. Dans les délires paranoïaques ou paranoïaques, il existe des intrigues plus spécifiques, non repeintes avec des éléments fantastiques.

Symptômes de retard mental chez les enfants

Le retard mental chez les enfants ne s'applique pas à la maladie mentale. Cet état mental particulier est diagnostiqué lorsque le développement de l'intellect est limité à un faible niveau de fonctionnement du système nerveux central (ou inférieur à la moyenne).

Il est prouvé que les enfants retardés mentaux ne peuvent se développer et apprendre que dans la limite de leurs capacités biologiques. Il est très difficile à accepter pour les parents d'un enfant souffrant de retard mental, en particulier pour ses parents, alors ils essaient de faire tout ce qui est possible et impossible pour qu'il soit «comme tous les enfants». Cependant, plus tôt les parents acceptent les caractéristiques individuelles de leur progéniture, plus elle sera intégrée à la société.

Signes de

Le retard mental chez les enfants est un trouble congénital ou tardif, ou un développement insuffisant des processus mentaux. Le principal signe de retard mental associé à cette maladie est une nette dégradation de l'intellect. Habituellement, ces troubles des capacités intellectuelles sont causés par diverses pathologies du système nerveux et du cerveau.

Outre le retard du développement général de la psyché, le retard mental conduit les enfants à un déséquilibre social. Les symptômes et les signes du sous-développement des enfants se manifestent dans différents domaines: en relation avec l'intellect, les fonctions psychomotrices et de la parole, les sphères émotionnelle et volitive.

Souvent, on peut entendre un autre nom pour le retard mental des enfants - il s’appelle oligophrénie, ce qui signifie en grec ancien démence. Le premier terme "oligophrénie" a commencé à être utilisé dans sa pratique psychiatrique, E. Kraepelin. Sous oligophrénie et retard intellectuel, on entend souvent une violation. Cependant, ils ne parlent d'oligophrénie que lorsque leur cause est connue de manière fiable. Et si la cause est inconnue, le terme «insuffisance mentale» est plus souvent utilisé.

Le concept de «retard mental» est plus large que le concept «d'oligophrénie», car il implique non seulement le retard pathologique de développement que les perturbations organiques ont causé, mais aussi la négligence (sociale, pédagogique). Les psychiatres définissent l'oligophrénie comme un individu spécifique qui n'a pas la capacité de s'adapter de manière autonome à la société.

Le retard mental chez l'enfant est congénital et acquis:

  • Retard mental congénital (ou retard mental). Il est considéré comme un défaut mental, existant dès la naissance. En cas de retard mental, le développement intellectuel ne peut jamais atteindre un niveau normal, même chez l'adulte. De plus, ce trouble est un processus non progressif.
  • Démence acquise (ou démence). Elle se caractérise par une diminution du niveau intellectuel par rapport à la norme correspondant à un certain âge. C'est un processus progressif avec un parcours progressif.

Le degré de retard mental chez les enfants est quantifié par des tests psychologiques standard permettant de déterminer le coefficient de QI.

Degrés

La gravité des violations de l'intelligence des enfants peut varier considérablement. La classification psychiatrique classique identifie trois degrés de retard mental (énumérés lorsque l'état s'aggrave): degré de moronité, degré d'imbécillité, degré d'idiotie.

La CIM-10 n’a pas trois, mais quatre degrés de retard mental chez les enfants:

  • Moronity facile - niveau de QI de 50 à 69 points;
  • imbécilité modérée - niveau de QI de 35 à 49 points;
  • imbécillité grave - niveau de QI de 20 à 34 points;
  • idiotie profonde - QI inférieur à 20 points.

Malheureusement, le retard mental chez les enfants ne peut pas être traité. Parfois, en l’absence de contre-indications spéciales, les médecins prescrivent des médicaments stimulants, mais l’effet de ce traitement n’est possible que dans la limite des possibilités biologiques de chaque enfant. Par conséquent, le processus de développement et d'adaptation dans la société des enfants intellectuellement arriérés dépend presque d'un système correctement choisi de correction, de formation et d'éducation.

Raisons

L'intellect est toujours façonné par des facteurs génétiques et environnementaux. Les enfants dont les parents ont un retard intellectuel courent un risque élevé de développer divers troubles mentaux. Causes exceptionnellement génétiques de plus de 50% des cas de handicap mental grave. Mais seules les causes génétiques de déficience intellectuelle sont rares. Dans 80% des cas, la cause de la violation n'était pas déterminée de manière fiable.

Causes possibles du retard de développement chez l'enfant:

  1. Maladies génétiques nerveuses et métaboliques (crétinisme, phénylcétonurie), anomalies chromosomiques;
  2. Dommages fœtaux dans l'utérus - infections congénitales (cytomégalovirus, rubéole, VIH), exposition à des toxines et à des médicaments (syndrome de l'alcool), certains médicaments (anticonvulsivants), chimiothérapie, radiothérapie;
  3. Forte prématurité du fœtus;
  4. Violations du processus d'accouchement (forceps, asphyxie, grossesses multiples, traumatismes à la naissance);
  5. Hypoxie du cerveau, traumatismes crâniens, infections du système nerveux central (neuroencéphalopathie);
  6. Privation mentale et émotionnelle, pédale sociale. négligence, malnutrition.
  7. Insuffisance mentale d'étiologie incertaine.

Symptomatologie

Les manifestations principales de la déficience mentale chez les enfants comprennent généralement des symptômes et des signes tels que: retard de l'intellect, comportement infantile, manque de compétences en matière de soins personnels. Ce décalage devient très sensible à l'âge préscolaire. Cependant, avec un léger retard mental, ces symptômes peuvent ne pas apparaître avant l'âge scolaire.

Bien plus tôt, le retard de l'intelligence est diagnostiqué en présence d'un degré modéré ou grave de ce trouble, ainsi que lorsque le retard mental est associé à des défauts de développement et à des défauts physiques. Parmi les enfants d'âge préscolaire, un signe clair est la présence d'un niveau de QI réduit associé à une manifestation limitée d'aptitudes comportementales adaptatives. Bien que les caractéristiques individuelles de ce trouble puissent changer, plus souvent chez les enfants ayant une déficience intellectuelle, les progrès sont plus graduels que la cessation complète du développement.

Parfois, ces enfants, en plus du développement intellectuel retardé, souffrent de paralysie cérébrale ou d’autres troubles moteurs. En outre, ces enfants ont souvent une perte auditive et un développement retardé de la parole. Ces troubles moteurs et sensoriels ne sont pas les causes de la déficience mentale, mais plutôt sa conséquence. Au fur et à mesure de leur développement, un certain nombre d'enfants développent des signes d'anxiété ou de dépression lorsqu'ils sont rejetés par leurs pairs et également préoccupés par la prise de conscience du fait qu'ils sont conscients de la différence qu'ils ressentent par rapport à ceux qui les entourent. Il existe des programmes inclusifs permettant l'inclusion des enfants déficients intellectuels dans la scolarisation et la communication à part entière. Ces programmes favorisent non seulement l'intégration dans la société, mais minimisent également les réactions émotionnelles négatives.

Les problèmes de comportement sont la raison la plus fréquente pour consulter les médecins de parents d'enfants ayant un développement intellectuel altéré. Les troubles du comportement des enfants présentant un retard intellectuel sont généralement liés à la situation. Vous pouvez toujours trouver ce qui provoque un tel comportement.

Un comportement socialement irresponsable, une discipline médiocre, une perturbation de la communication et l'encouragement d'un comportement inapproprié sont des exemples de tels facteurs de provocation. En plus de ces facteurs, le comportement des enfants retardés mentaux peut être fortement influencé par l'inconfort résultant d'incapacités physiques et de troubles mentaux. Le séjour d'un petit patient en traitement hospitalier est un autre facteur négatif: le manque d'activité physique.

La classification de l'insuffisance mentale des enfants proposée par le psychiatre pour enfants EI Bogdanova est bien connue. Les symptômes de «Retard de l'intellect» doivent correspondre aux symptômes suivants:

  1. Niveau intellectuel faible ou inférieur à la moyenne;
  2. Sous-développement systémique des habiletés d'élocution;
  3. Pensée concrète et non critique
  4. Certains troubles de la perception;
  5. Une variété de troubles de l'attention;
  6. Mauvaise performance de la mémoire;
  7. Violation de la sphère émotionnelle-volitive;
  8. Sous-développement de tous les intérêts.

Diagnostics

La confirmation du diagnostic de retard intellectuel détermine toute la vie future, de sorte que l'examen doit être effectué avec beaucoup de soin. Le retard mental est clairement évident à l'âge où l'enfant acquiert la parole et la motricité. Habituellement, une telle formation a lieu vers la troisième année de la vie. Les enfants handicapés mentaux commencent plus tard à se tenir la tête, et plus tard, ils apprennent à s'asseoir, à ramper, à rugir et à babiller. Ils ont aussi une prononciation tardive des phrases et des mots. La réaction émotionnelle des enfants retardés mentaux est très impulsive, ils vont généralement à l'extrême, toutes leurs motivations sont généralement primitives ou sans but. La pensée concrète prévaut toujours et partout sur l’abstrait.

En cas de suspicion de manque d'intelligence chez les enfants, des psychiatres ou des psychologues évaluent leur développement psychologique ainsi que leur niveau d'intelligence. Les tests d'intelligence standard peuvent raisonnablement diagnostiquer les capacités intellectuelles, mais le résultat principal doit toujours être remis en question, car la probabilité d'erreur doit toujours être prise en compte. Les maladies, les troubles moteurs ou sensoriels, les différences culturelles et raciales, les barrières linguistiques affectent les performances du test.

Les parents eux-mêmes peuvent tester le développement mental de leur enfant par des tests utilisant des questionnaires spéciaux pour les parents. Cependant, les tests standardisés pour déterminer l'intelligence ne peuvent être effectués que par un psychothérapeute qualifié. L'évaluation du développement du psychisme est de préférence effectuée au premier soupçon.

En plus des tests standardisés pour le développement de l'intelligence, il existe des directives générales pour le diagnostic, basées sur les symptômes suivants:

L'insuffisance mentale est un retard ou un développement insuffisant de la psyché, caractérisé par une violation des capacités intellectuelles du niveau général.

La présence d'autres maladies - le retard mental chez les enfants peut être associé à tout trouble somatique ou mental.

Le comportement adaptatif est toujours altéré, mais dans les situations de soutien social, les violations chez les enfants peuvent être implicites.

QI - doit toujours prendre en compte les caractéristiques culturelles.

Très tôt, une évaluation de l'audition et de l'audition des enfants est réalisée, ainsi qu'un examen spécial pour intoxication.

Différenciation

Certaines difficultés dans le diagnostic du retard mental des enfants surviennent lorsque ce dernier se distingue de certains autres troubles mentaux.

Une de ces maladies est la schizophrénie précoce. Chez les enfants atteints de schizophrénie précoce, contrairement aux oligophrènes, le retard de développement est fragmenté. En outre, un certain nombre de symptômes inhabituels chez les oligophrènes se retrouvent chez les schizophrènes: fantasmes pervers, symptômes de la catatonie, autisme.

L'oligophrénie doit également être différenciée de la démence infantile, qui est une forme acquise de démence infantile. Avec la démence, il existe une variété d’émotions, un vocabulaire développé et une tendance à l’abstrait.

Un retard mental pédiatrique léger est généralement la cause de difficultés de scolarisation, surtout si l’échec scolaire est associé à des troubles du comportement. Grâce aux programmes modernes d'éducation inclusive, ces enfants peuvent très bien étudier dans une école ordinaire et continuer à vivre pleinement.

Enfant atteint d'oligophrénie: signes de retard mental, types d'anomalie et méthodes de traitement

Le retard mental chez les enfants est un sous-développement de tous les processus mentaux (cognitifs). Une manifestation de ce sous-développement est une diminution du niveau d'intelligence, qui ne permet pas à l'enfant d'apprendre pleinement et d'acquérir des connaissances, de connaître le monde dans le cadre de son âge. En règle générale, ces enfants atteignent une certaine limite dont l'ampleur est causée par des changements congénitaux ou des troubles acquis.

La médecine appelle cet état oligophrénie. La maladie ne fait pas de croix sur l’enfant, mais l’éducation des enfants déficients mentaux exige de la part des parents une force physique et mentale maximale. Ayant adopté la caractéristique individuelle des miettes, les parents doivent comprendre et savoir comment aider leur petit trésor à occuper leur propre créneau dans la société humaine. La tâche est difficile, mais pas impossible, si vous commencez à la résoudre avec amour pour l’enfant.

Qu'est-ce qui influence le développement de l'oligophrénie?

Les causes de retard mental peuvent être à la fois externes et internes. Les médecins soulignent les points communs:

  • intoxication du corps d'une femme enceinte ou d'un fœtus;
  • incompatibilité héréditaire pour le sang rhésus chez un enfant et une femme;
  • parasites affectant le fœtus, quittant le corps de la mère;
  • modifications des organes internes causées par la dystrophie pendant la grossesse;
  • processus inflammatoire qui se produit dans le cerveau d'un enfant;
  • traumatisme au foetus pendant l'accouchement;
  • blessures physiques et mentales graves survenues pendant la petite enfance;
  • conditions environnementales négatives;
  • altération du métabolisme;
  • l'usage de drogues enceintes et d'alcool;
  • mauvaise nutrition de bébé.
Le conflit rhésus peut provoquer le développement de graves anomalies chez le bébé

Comment se manifeste le retard mental?

Composant un tableau clinique montrant le développement d'un enfant souffrant de retard mental, les experts notent que l'oligophrénie est étroitement liée aux troubles mentaux. Il se manifeste dans la parole, les émotions, la généralisation, l'activité consciente, la connaissance du monde environnant. Les symptômes caractéristiques du développement d'un enfant retardé mental tombent à différentes périodes de sa vie.

Signes d'oligophrénie chez les nouveau-nés

Les enfants nouvellement nés avec un retard mental sont différents des enfants en bonne santé par des signes externes et des pathologies internes. Caractéristiques:

  • structure anormale du corps, de la tête et du visage;
  • pathologie de divers organes internes;
  • Phénylcétonurie: odeur aigre émanant d'un nouveau-né et de son urine, peau pâle, convulsions, teinte bleu clair de la cornée de l'œil, faiblesse du système musculaire, manque de réactions simples.

Comment est la maladie jusqu'à un an?

Plus près de l'année, la manifestation des symptômes de la maladie. Le retard mental entraîne les symptômes suivants:

  • le bébé ne tient pas la tête;
  • il n'y a pas de conversation de bébé, ce qui est habituel pour cet âge, indiquant le développement des compétences de parole
  • La faiblesse musculaire est exprimée par l’incapacité de l’enfant à ramper, à s’asseoir et à se lever seul.
Si l'enfant n'a pas commencé à tenir la tête à ses balbutiements, le signal est très alarmant.

Âge préscolaire

La période d'âge préscolaire révèle clairement de graves déviations dans le comportement des enfants retardés mentaux. L'oligophrénie affecte tous les domaines de la vie et se manifeste par les symptômes suivants:

  • discours manifeste incohérent et tardif;
  • la dysmotilité;
  • attention distraite;
  • troubles du comportement;
  • mauvais développement physique;
  • instabilité émotionnelle;
  • incapacité à se servir soi-même (incapacité de se brosser les dents, d'attacher des lacets, de se vêtir) (voir aussi: comment apprendre à un enfant à nouer des lacets simplement et rapidement?).

Âge scolaire

Les symptômes de la maladie chez les enfants d'âge scolaire montrent à quel point le retard de développement est important et leur apprentissage difficile. Pour les enfants retardés mentaux sont caractérisés par:

  • l'incapacité de maîtriser le programme scolaire du primaire;
  • faible intelligence;
  • incapacité à penser de manière abstraite;
  • troubles de la parole, analphabétisme dans la prononciation des mots et l'écriture de phrases;
  • distraction de l'attention;
  • manque total d'initiative;
  • mauvaise mémoire;
  • exposition à la suggestibilité;
  • déficience physique;
  • le retard mental s'exprime en tout: mouvements, émotions, parole, mémoire, volonté, concentration (nous recommandons de lire: symptômes de retard mental chez les enfants);
  • incapacité d'agir de manière adéquate dans des situations normales: s'habiller pour la météo, acheter quelque chose dans le magasin.

Le tableau clinique de la maladie permet d’établir le type de maladie. En règle générale, le retard mental modéré chez les enfants n'est pas diagnostiqué chez les nourrissons.

Caractéristiques d'un enfant malade

Les défauts de développement d'un enfant retardé mental affectent tous les paramètres de la personnalité et de la personne dans son ensemble. Les défauts organiques entraînent des maladies telles que l'hydrocéphalie et la paralysie cérébrale. Les anomalies intellectuelles sont associées à des dommages causés à certains processus corticaux du cerveau. Les difficultés d’activité cognitive revêtent différentes formes, ce qui rend impossible l’enseignement aux enfants retardés mentaux. Les troubles physiologiques entraînent une diminution de la vision, de l’ouïe et du sous-développement de la parole.

La psychologie définit trois critères:

  1. clinique - associé à des lésions organiques du cerveau;
  2. psychologique - se traduit par une activité cognitive altérée;
  3. pédagogique - indique un faible niveau d'apprentissage.

Problèmes de perception

La perception lente, caractéristique du comportement des patients souffrant d'oligophrénie, ne permet pas à l'enfant d'évaluer correctement les objets qui l'entourent, il faut beaucoup de temps pour identifier une chose familière, il est impossible de connecter différents objets les uns aux autres. Un bébé malade confond des mots qui ressemblent, ne distinguent pas les chiffres, les lettres, les objets dans une image graphique.

La perception de l'information reçue est incomplète. Il est difficile pour les bébés d’analyser et de décrire ce qu’ils voient. Après s'être souvenus d'un sujet, ils ne cherchent pas à apprendre d'autres choses par eux-mêmes, ils doivent être poussés à l'action. Il est impossible d'étudier les enfants retardés mentaux dans une école ordinaire. Ayant atteint l’âge de 8 à 9 ans, l’enfant présente les caractéristiques caractéristiques - le comportement manifeste une incapacité à comprendre l’espace et le temps. Le patient est incapable de distinguer le côté droit et le côté gauche du corps, il ne peut pas trouver les toilettes ni lui-même ni sa classe d'école.

Un enfant ayant un handicap similaire n’est pas orienté dans les choses les plus simples et ne peut pas fréquenter une école ordinaire.

Problèmes de pensée et de cognition

La connaissance du monde devrait se faire par étapes, mais chez les enfants malades, ce mécanisme est brisé. Il n'y a pas d'analyse systématique des objets, le bébé est à peine capable de remarquer le lien entre les parties du tout. Une telle absence conduit à la perte de l'idée initiale de la chose étudiée par lui. Une activité mentale faible empêche l'évaluation correcte de leurs actions et actions.

Le décalage dans le langage et les fonctions mentales représente une différence grave entre les enfants malades et les enfants ordinaires. Les enfants malades qui ont beaucoup de difficulté à maîtriser l'écriture et la lecture, ils sont inattentifs et ne peuvent pas mener à bien ce qu'ils ont commencé.

Anomalies émotionnelles et physiques

Le sous-développement, comme en témoigne la psychologie, est également perceptible sur le plan émotionnel. Extérieurement, les enfants ne montrent pas leurs expériences, leurs mécanismes de volition ne fonctionnent pas bien, l'activité est mal développée. Ils ont du retard dans leur développement physique et dans leur aptitude à maîtriser les compétences de base: ils commencent à ramper et à se tenir tête, à marcher mal et en retard. Une particularité est le faible intérêt pour le monde qui les entoure, ils ne parviennent pas à faire la distinction entre les objets, les visages de parents et les étrangers, la parole se développe mal.

Un enfant malade de trois ans ne peut pas se manifester en tant que personne. L'activité de jeu de l'enfant d'âge préscolaire consiste en des actions primitives avec des objets. En outre, les patients souffrant d'oligophrénie ne peuvent se servir eux-mêmes, ils ont besoin de l'assistance constante des adultes.

Les jeux de ces enfants, même à l'âge scolaire, restent très primitifs.

Étendue de la maladie

Une étude approfondie de la maladie a permis aux spécialistes de procéder à sa classification par degrés. Chaque formulaire a reçu son nom et une description détaillée des signes. Un retard mental léger, modéré ou grave chez les enfants se manifeste avec une intensité variable et n'est pas exprimé en pourcentage. Considérons les caractéristiques de classification des types de maladie:

  • un léger biais d'intelligence de la norme;
  • posséder les compétences d'auto-restauration, de manger, de communiquer;
  • isolement manifeste, absurdité du comportement;
  • programme d'école primaire mal assimilé;
  • les défauts physiques et sensoriels se produisent rarement;
  • la différence devient perceptible avec l'âge.
  • troubles graves de la parole, motilité, perception (plus de détails dans l'article: symptômes et traitement du retard de la parole);
  • la capacité d'apprentissage de certaines techniques de self-service, mais vous ne pouvez pas laisser les adultes sans contrôle;
  • les études dans une école secondaire sont exclues; à la maison, vous pouvez enseigner la lecture, la lecture et l’écriture simples (voir aussi: tableau des syllabes de la lecture rapide pour améliorer la parole chez les enfants).
  • retard intellectuel important, déficiences significatives de la parole et des processus moteurs, incapacité à naviguer dans l’espace et à agir sans l’aide des parents (voir aussi: sous-développement de la parole chez les enfants);
  • peut être enseigné les compétences les plus simples au quotidien, mais avec une surveillance constante des adultes.
  • impossibilité absolue d'enseigner à un enfant quelque chose:
  • la parole est un son étouffé, une grave lenteur motrice, aucune réaction à la circulation directe;
  • assis dans la même pose avec un balancement latéral pendant une longue période;
  • manque total de capacité de libre-service, de mouvement, montre le contenu dans les institutions.

Codes de la CIM-10

La classification internationale de l'oligophrénie est indiquée par des codes spéciaux conformes à l'en-tête F70 du manuel de référence médicale indiquant les degrés d'oligophrénie. Pour déterminer le niveau d'intelligence d'un patient atteint d'oligophrénie, utilisez la méthode bien connue de Wesler en psychologie. Un système complexe de détermination du QI a été mis au point par un psychologue au milieu du XXe siècle.

Pour les patients souffrant d'oligophrénie, l'échelle de Wesler se présente comme suit:

Le quatrième signe dans les codes de la CIM-10 dans la désignation de l'oligophrénie sert à identifier des anomalies dans le comportement de l'enfant. Les troubles mentaux concomitants ne sont pas pris en compte. Le codage de la maladie est accepté partout et permet aux médecins d’enregistrer brièvement le diagnostic sur la fiche du patient et sur la liste des maladies. Pour l'oligophrénie, le quatrième signe ressemble à ceci:

Moyens de diagnostiquer la maladie

Il est possible de déterminer s'il existe un retard dans le développement mental à l'âge où l'enfant commence à maîtriser la parole et la motricité. Les experts sont prudents lors de leur examen afin que le diagnostic posé soit aussi précis que possible et ne puisse pas affecter négativement l'avenir du petit homme. La conclusion complète du type de maladie n'est donnée que par 3 ans, car une diminution de l'intelligence n'est pas toujours associée à un retard mental.

La définition de retard mental s’applique plus à l’âge adulte - plus près de 3 ans et plus

Le diagnostic est effectué par des psychologues et des psychiatres. Développé des tests spéciaux visant à déterminer le niveau de développement et l'établissement des capacités intellectuelles. En tirant des conclusions sur l'arriération mentale, les experts prennent en compte des facteurs tels que le manque de fonction du système musculo-squelettique, la présence d'une barrière de la langue, les caractéristiques culturelles, les troubles associés à la vision, la parole, l'audition, transférés dans la période infantile de la maladie.

La maladie peut provoquer des troubles mentaux et des affections somatiques supplémentaires qui affectent le comportement des enfants retardés mentaux. Le diagnostic des enfants retardés mentaux est établi sur la base de tests standard et des symptômes caractéristiques d'une maladie particulière. En trouvant la maladie, le médecin est obligé de rechercher les causes de cette maladie afin d’établir un pronostic sur la dynamique du développement de l’enfant. Les parents peuvent bénéficier de programmes de formation et de conseils sur le comportement et la communication.

Quel est le traitement?

Il est impossible de guérir l'oligophrénie. Cependant, il existe différentes méthodes de réadaptation pour les bébés qui leur permettent d'aborder correctement l'entraînement. Le traitement commence à partir du moment où la maladie est détectée, même si elle est établie en bas âge. Un succès tangible peut être obtenu si vous placez l’enfant dans une institution spécialisée où des professionnels sont engagés dans une formation.

Si l'oligophrénie chez les enfants est accompagnée d'un trouble somatique, ils sont placés à l'hôpital. Médicaments prescrits individuellement qui arrêtent les manifestations spéciales: psychotiques, pseudo-névrosés et psychopathes. Avec une maladie légère ou modérée, il y a de grandes chances pour que les retards de développement soient éliminés à un niveau élevé. Poursuivant dans le développement d'un enfant retardé mental atteint d'un degré de maladie modéré, on peut obtenir un résultat avec l'âge, lorsqu'il apprend à se servir, peut effectuer un travail simple dans la production.

Avec des soins et un développement appropriés, les enfants ayant atteint l'âge de maturité seront en mesure de montrer d'excellents résultats dans le rétablissement des fonctions mentales.

La peine sévère est considérée comme le quatrième degré, le plus profond de la maladie, qui ne se prête pas à un traitement efficace. Les parents dont les enfants sont atteints d'un quatrième degré de maladie ont besoin de conseils constants et de conseils d'experts tout au long de leur développement. Les parents devraient offrir aux enfants le confort de la maison et les protéger du dangereux environnement extérieur. Les médecins des spécialités suivantes sont impliqués dans le traitement de la maladie:

  • orthophoniste et défectologue;
  • neuropathologiste;
  • psychiatre;
  • kinésithérapeute;
  • orthopédiste;
  • travailleur social.

Puis-je prévenir la maladie?

Comprenant quelle responsabilité incombe à une femme lorsqu'elle porte un fœtus, la future mère est obligée de se rendre régulièrement à la clinique prénatale, d'éliminer les mauvaises habitudes, de faire attention au quotidien. Lors de la planification d'une grossesse, il est utile de savoir s'il y a eu des cas d'oligophrénie dans la famille. Il est nécessaire de déterminer le degré de risque d'avoir un enfant malade. La prévention de l'apparition du retard consiste en une vaccination opportune contre les maladies infectieuses et en une observation constante du pédiatre.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie