Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour aider une personne souffrant de dépression clinique à se sentir mieux, mais le traitement passe avant tout. Vous ne pouvez pas rester à l'écart si un être cher est déprimé, surtout lorsqu'il s'agit de dépression clinique.

La dépression peut dépasser tout le monde - parfois la dépression chez les adolescents, la dépression post-partum et la dépression chez les enfants. Mais même si votre être cher n'appartient à aucune de ces catégories, cela ne signifie pas qu'il n'a pas peur de la dépression.

Lorsque quelqu'un que vous connaissez et aimez souffre de dépression clinique, vous devriez toujours être présent. Et comme il s’agit d’une maladie, votre aide peut consister en bien plus que de fournir un gilet pour pleurer.

La prise de conscience que le traitement est l'étape la plus importante


Le traitement de la dépression est nécessaire! La dépression est une condition médicale. En tant que membre de votre famille ou ami, vous pouvez écouter une personne et lui apporter son soutien, mais cela risque de ne pas suffire.

Si vous vous en rendez compte, cela vous aidera à ne pas perdre patience ou à ne pas abandonner, car vos efforts ne «guériront» pas leur dépression.

Une personne déprimée ne peut pas simplement se coucher et se réveiller heureuse. Vos soins et votre soutien sont très importants, mais ils ne peuvent pas résoudre le problème.

Participer activement à la thérapie

La meilleure chose à faire pour une personne déprimée est de soutenir son traitement. Dites à un ami ou à un proche que la dépression est un problème médical et ne pas le faire disparaître ne la fera pas disparaître.

Si une personne se casse une jambe, elle se rend à la salle d'urgence. Si une personne est déprimée, elle devrait être envoyée à la «salle d'urgence» pour le psychisme.

En parler


Une personne doit savoir que vous et les autres vous aimez et qu’elle est toujours prête à la soutenir. Proposez une balade à l'hôpital ou parlez-en à vous s'ils en ont besoin.

De telles mesures peuvent mener à des pensées suicidaires. Surveillez attentivement les signes de désespoir et de pessimisme et n’ayez pas peur de demander de l’aide médicale si la sécurité de la personne est en danger.

Ne pas perdre le contact


Appelez et venez visiter, ou prenez avec vous pour des affaires. Les personnes déprimées peuvent devenir isolées parce qu'elles ne veulent pas «déranger» les autres.

Vous devrez peut-être vous efforcer de soutenir et de ne pas sortir de la vie sociale de celui qui est déprimé.

Tout ce qui contribue au sentiment d'accomplissement, au retour ou au plaisir est très utile pour soulager la dépression. Mais l'intérêt peut ne pas venir immédiatement.

Les activités qui contribuent à l'effort physique, à la nutrition et à un sommeil sain sont également utiles.

Concentrez-vous sur des objectifs plus petits.


Une personne déprimée peut se demander: «Qu'est-ce qui devrait bouger? Pourquoi devrais-je sortir du lit? Ne soyez pas fatigué de trouver toutes les nouvelles réponses motivantes à ces questions.

La passivité dépressive peut être réduite en activant (rebond) et en établissant des mini-objectifs. Célébrez et félicitez chaque petite réalisation, même aussi insignifiante que le fait qu'une personne ait quitté son lit le matin.

Lire sur la maladie


Toute information sur la dépression peut être utile à ceux qui tentent de l’aider à y faire face.

Mais les blogs ne sont pas une source d'informations totalement fiable. Soyez sélectif aux ressources.

Institutions médicales locales


Essayez de trouver un très bon spécialiste. Cela peut prendre du temps, mais cela en vaut la peine.

Certaines personnes dépressives ne reconnaissent ni ne contractent la maladie. Expliquez-leur que leur état peut s'aggraver et devenir chronique si vous ne commencez pas un traitement à temps.

Encourager les visites chez le médecin


Accompagnez la personne lors de ses visites chez des psychologues et des psychiatres, assurez-vous qu'il prend les médicaments prescrits et participez à une thérapie avec elle.


Sois prudent

Si une personne qui vous est chère a déjà souffert de dépression, surveillez les situations stressantes de sa vie qui pourraient provoquer une rechute.

Tout événement grave de la vie (divorce, perte du travail, décès d'un membre de la famille, etc.) peut devenir un fardeau insupportable pour une personne. Soyez donc toujours prêt à donner un coup de main.

Dernières nouvelles:

Grossesse et accouchement

De la naissance à l'année

De 1 à 6 ans

De 9 à 16 ans

La famille

Liens utiles

ou
Connectez-vous avec:

ou
Connectez-vous avec:


MERCI POUR L'INSCRIPTION!

Une lettre d'activation devrait arriver à l'e-mail spécifié dans une minute. Suivez simplement le lien et profitez d'une communication illimitée, de services pratiques et d'une atmosphère agréable.


RÈGLES DE TRAVAIL AVEC LE SITE

J'autorise le traitement et l'utilisation du portail Web UAUA.info (ci-après dénommé le «portail Web») de mes données personnelles, à savoir: nom, prénom, date de naissance, pays et ville de résidence, adresse électronique, adresse IP, cookies, informations d’enregistrement sur des sites Web - réseaux Internet sociaux (ci-après dénommés «données personnelles»). Je donne également mon consentement au traitement et à l'utilisation par le portail Web de mes données personnelles extraites des sites Web que j'ai indiqués - réseaux Internet sociaux (si indiqué). Les données personnelles fournies par moi peuvent être utilisées par le portail Web uniquement aux fins de mon enregistrement et de mon identification sur le portail Web, ainsi que pour mon utilisation des services du portail Web.
Je confirme que, depuis mon inscription sur le portail Web, j'ai été informé de l'objectif de la collecte de mes données personnelles et de l'inclusion de mes données personnelles dans la base de données des utilisateurs du portail Web, avec les droits prévus à l'art. 8 de la loi ukrainienne "sur la protection des données à caractère personnel", lire ().
Je confirme que s'il est nécessaire de recevoir cet avis sous forme écrite (documentaire), j'enverrai une lettre correspondante à [email protected], en indiquant mon adresse postale.

Une lettre a été envoyée à l'e-mail spécifié. Pour changer votre mot de passe, suivez simplement le lien qui y est indiqué.

Comment gérer la dépression par eux-mêmes. 8 conseils psychologue

Bonjour chers lecteurs. L'ambiance est inutile, il n'y a absolument aucune force, rien ne plaît et je veux juste que tout le monde soit laissé seul. Cette condition est probablement familière à tout le monde. L'humeur dépressive est entrée fermement dans notre quotidien. Sous une forme ou une autre, on les trouve souvent ici et là. Mais cette condition ne peut être ignorée. Lui-même n'est pas pressé de passer. Par conséquent, il est important de savoir comment faire face à la dépression pour que la situation ne devienne pas critique.

Qu'est-ce que la dépression - qu'est-ce qui se passe

La vraie dépression est un trouble mental grave. Sans l'aide de professionnels expérimentés, il est peu probable que nous y arrivions.

Mais cela ne signifie pas du tout que même dans un cas négligé, il n'est pas nécessaire d'essayer de rectifier la situation de manière indépendante. Et encore plus s'il s'agit d'une forme dépressive légère ou simplement d'une très mauvaise humeur.

Les principaux types de troubles dépressifs:

  1. Dépression saisonnière. Il est principalement associé à un grave manque de rayonnement solaire, des chutes au cours de la période automne-hiver-début du printemps. La lumière du soleil joue un rôle important dans la synthèse des "hormones du bonheur". Il superpose également un changement des rythmes circadiens, une carence en vitamines, le stress. Il se manifeste plus souvent à l'âge moyen. Mais ces dernières années, la vulnérabilité à la dépression saisonnière des enfants et des adolescents a eu tendance à augmenter.
  1. Dépression névrotique (dysthymie). Associé à un sentiment de manque d'accomplissement, sous-évalué par d'autres. Cela commence par une tendance à avoir pitié de vous-même et à la frustration des autres. Des larmoiements accrus, une faiblesse générale, une hypotension, un dysfonctionnement sexuel, un pessimisme, une sous-estimation de l'estime de soi, un manque chronique d'énergie apparaissent.
  1. Dépression psychogène. L'impulsion est un événement négatif majeur: séparation d'un être cher, perte de travail, mort d'une personne, divulgation de secrets, viol, etc. Dans ce cas, il existe de fortes fluctuations de l'humeur, une susceptibilité particulièrement douloureuse et une réaction aiguë aux irritants. La maladie s'aggrave rapidement et se transforme facilement en une forme grave.
  1. Dépression postpartum. C'est un type de dépression féminine. Associé à des attaques hormonales, au surmenage et à des changements dramatiques dans la vie. Il se caractérise par la fatigue, la nervosité, les troubles du sommeil. Peut causer de l'aversion à l'enfant ou à son père, même sans raison apparente.
  1. Dépression circulaire. En règle générale, il se traduit par des sautes d'humeur au cours de la journée. Commence avec des troubles du sommeil. Une personne se réveille très tôt et est tourmentée par des pensées sombres. La symptomatologie peut être différente: apathie, manque d'émotivité, hystérie, anxiété, établissement de diagnostics effrayants pour soi-même, forte fatigue, etc.
  1. Dépression de drogue. La prise de certains médicaments peut avoir un effet secondaire sur les humeurs dépressives. En règle générale, l’état est normalisé à la fin du traitement par ce médicament.
  1. Dépression alcoolique. Associé au rejet des boissons alcoolisées chez les personnes dépendantes de l'alcool. La vie perd de son éclat, il y a un manque cruel d'incitations, l'intérêt est perdu dans tout ce qui se passe.
  1. Dépression somatogène. Il est de nature secondaire, comme il apparaît après la découverte d’une maladie grave ou d’une blessure physique grave. La personne craint que la maladie ne soit pas vaincue et tout lui semble injuste et dénué de sens.
  1. Dépression féminine. Elle est associée aux processus cycliques chez les femmes et est causée par des surtensions hormonales et le syndrome de la douleur. Se développe le plus souvent au cours de la période prémenstruelle et directement pendant la menstruation. Il y a irritabilité, pleurs, mélancolie, troubles du sommeil, anxiété, mauvaise humeur.
  1. Dépression atypique. Il se distingue par des symptômes inhabituels de cet état: augmentation de l'appétit, gain de poids important, somnolence constante, réaction émotionnelle anormalement violente aux événements positifs.

Il existe également une répartition des troubles dépressifs selon le type de cause qui les a causés:

- exogène - cause des facteurs externes;

- endogène - se développer en raison de défaillances dans le corps.

Comment reconnaître la dépression

Il existe des cas où même un spécialiste est difficile à déterminer la présence d'un état dépressif, et plus encore à le corréler avec un certain type de troubles.

Cela se produit lorsque la pathologie est "masquée" et ne se manifeste que par un symptôme vaguement exprimé.

Mais plus souvent, les signes de dépression sont assez reconnaissables:

✔ mauvaise humeur, dépression.

✔ anxiété accrue, irritabilité.

✔ Perte d'intérêt, indifférence à ce qui se passe, apathie.

✔ Forte fatigue, manque catastrophique de force.

✔ Insularité, refus de communiquer, de quitter la maison ou même de la pièce.

✔ Détérioration de la concentration, problèmes de mémoire et d'attention.

✔ Fixation sur des points négatifs, impossibilité de voir les côtés positifs, perception du monde en noir, manque de perspectives, conscience de sa propre valeur et insensé d'être.

✔ Perte d'incitations.

✔ Nostalgie, pressentiment, désespoir.

✔ Les troubles du sommeil, souvent exprimés dans l'insomnie, mais la somnolence est également possible.

✔ Diminution de l'appétit jusqu'à sa perte totale, perte de poids.

✔ sautes d'humeur.

✔ Sensibilité excessive, réaction douloureuse à tout.

✔ Constipation, douleur abdominale.

✔ Douleur cardiaque.

✔ Migraine.

✔ Diminution ou absence de désir sexuel physiologique.

✔ Refus de se conformer aux exigences en matière d'hygiène et inattention à leur apparence.

✔ Doute de soi, indécision, incapacité de prendre une décision; estime de soi réduite.

✔ Inhibition, inactivité, flux de pensées lent, difficultés à mener un dialogue constructif.

✔ L’émergence de dépendances (tabagisme, alcoolisme, toxicomanie, passion pour les analgésiques et les somnifères).

✔ tendances suicidaires.

Pour pouvoir diagnostiquer la dépression, un certain ensemble de symptômes doit apparaître pendant au moins deux semaines. Mais pas toujours le patient lui-même, ni son environnement, ne perçoivent les changements comme une pathologie.

Les gens sont plus enclins à considérer cela comme une manifestation de l'égoïsme, de l'irresponsabilité, du mauvais caractère, de la paresse, de la promiscuité. Ou considérez un tel état comme une réaction normale à la survenue de difficultés dans la vie.

Mais la dépression a tendance à progresser. Par conséquent, il est important de l’identifier à temps et d’aborder la guérison avec détermination.

Comment faire face à la dépression. 8 conseils psychologue

Afin de surmonter l'état dépressif, il est nécessaire de déterminer d'abord les facteurs qui ont provoqué son développement. Les causes possibles de la dépression sont très variées. Ils peuvent être à la fois internes, liés à la santé ou externes.

Causes de la dépression.

1. biologique

✔ prédisposition héréditaire.

✔ Perturbations des processus neurochimiques (production réduite de noradrénaline, sérotonine, acétylcholine, etc.).

✔ Changements hormonaux chez les femmes (menstruation, grossesse, accouchement, ménopause).

✔ La présence de lésions somatiques du corps (maladie du foie, diabète, maladie d'Alzheimer, dysfonctionnement de la thyroïde, néoplasme).

✔ Prendre certains médicaments, tels que les statines (abaisser le cholestérol).

2. psychologique

✔ façon de penser pessimiste.

Forte agitation émotionnelle (mort, séparation, tromperie, témoin d'un crime, etc.).

✔ Relations familiales anormales (critiques, demandes exagérées, conflits).

✔ Absence d'un véritable ami, source de soutien psychologique.

3. social

✔ satiété de l'information.

✔ vie au rythme rapide.

✔ manque chronique de sommeil.

✔ épuisement physique.

✔ Le culte de l'image de la perfection physique.

✔ La nécessité de réussir, une forte compétitivité.

✔ Insécurité sociale, instabilité.

Les causes de la dépression se chevauchent souvent. Les lésions systémiques du corps conduisent souvent à l'apparition de pessimisme, de découragement, de sentiments de malheur.

Mais dans le même temps, une mauvaise attitude aggrave considérablement l’état du patient et réduit les chances de guérison, voire de survie.

Les formes de dépression saisonnières et postnatales peuvent certainement être considérées comme un type mixte, car des facteurs externes et internes l’affectent simultanément.

Traitement médicamenteux de la dépression

Une approche moderne de la résolution d'un problème implique la combinaison de plusieurs méthodes. L'assistance médicamenteuse ne sera efficace que si le patient se rend régulièrement à la réception et rapporte ouvertement ses expériences et les changements survenus dans l'état.

Le médecin lui-même ne peut pas deviner toutes les nuances. Les antidépresseurs, qui ne sont prescrits que par un médecin, sont principalement utilisés ici.

Ils ne créent pas de dépendance et, par conséquent, l’arrêt du traitement ne pose aucun problème.

Après le retrait des affections aiguës, un traitement d'entretien est mis en place pour prévenir les rechutes éventuelles (au moins 4 mois).

L'aide d'un psychologue ou d'un psychothérapeute ne doit pas être considérée comme une substitution de médicament. Ces méthodes se complètent. Mais ici, le patient participe activement au processus.

Il apprend à faire face aux impulsions émotionnelles, développe des pratiques de maîtrise de soi, aide un spécialiste à identifier et à éliminer les conflits internes (désir de ne pas se distinguer, mais d'être remarqué, d'être indépendant et d'avoir le soutien d'autrui, etc.), des erreurs de perception, de fausses valeurs, etc.

Le soutien des êtres chers joue un rôle important dans la résolution du problème.

Conseils de psychologue

  1. Sachez que vous avez le droit d'être imparfait et que vous pouvez vous permettre de perdre du temps de répit. Même de très fortes personnalités traversent des périodes difficiles. Mais ce n'est qu'une étape. Pour le supporter et ne pas abandonner.
  1. La dépression, avant tout, est un signe que quelque chose ne vous convient pas. Faites une liste des plus importants de ces aspects et identifiez les causes de chacun d’eux. La plupart d'entre eux peuvent sûrement être résolus indépendamment. Donc, si vous avez des problèmes sur le plan personnel, vous ne devez pas vous allonger face au mur, mais pensez à où aller le soir pour faire de nouvelles connaissances. Et il n'y aura pas de dépression
  1. Mettez tout sur les étagères - les pensées et les choses de la maison. Débarrassez-vous des vieux trucs, à la fois matériels et mentaux.
  1. Rappelez-vous vos désirs. Oui, ils dorment maintenant, mais ils ont besoin d'être réveillés. Commencez à les suivre avec force, et il y aura une chasse.
  1. Essayez de vous détendre. Rappelez-vous que vous n'êtes pas un cheval de trait et qu'il y a toujours quelques cas et responsabilités qui peuvent attendre. Et ceux qui attendent de vous complètement différent - oui, ils le sont. Il est temps de penser à toi. Écoutez votre musique préférée (pas dépressive, mais vitalisante!), Prenez un bain, offrez-vous des friandises, dormez.
  1. Marcher dans une marche rapide. Souvent mélancolique "passe entre les jambes". Allez où vous n’êtes jamais allé - à un concert de musique de chambre, au théâtre d’art moderne, au temple. Ou passez à l'entraînement sportif. Sauter avec un parachute.
  1. Faites quelque chose d'inhabituel, mais simple, où vous pouvez rapidement obtenir un résultat spécifique. Profitez-en.
  1. Aide quelqu'un. Par exemple, prenez en charge les soins d'un voisin solitaire ou prenez un chiot dans la rue. Vous sentirez votre besoin.

La chose principale - agir. Certaines de ces méthodes peuvent ou ne peuvent pas fonctionner. Ensuite, vous devrez regarder plus loin. Et n'hésitez pas à demander de l'aide.

Juste ensemble: comment aider votre proche à faire face à la dépression

La plupart d'entre nous éprouvons des épisodes de tristesse, d'apathie et de perte d'intérêt non motivés lorsqu'il n'y a personne à proximité qui puisse apporter son soutien dans les moments difficiles. Cela se produit après une rupture douloureuse, la perte d'un proche parent ou la veille de la Saint-Valentin, que vous êtes à nouveau obligé de rencontrer seul.

Cependant, une relation stable ne donne aucune garantie. Donc, un jour, vous ou votre partenaire serez peut-être déprimés, même si tout était parfait hier.

Comment la dépression affecte les relations

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta (Université de l'Alberta) ont constaté que la manifestation de sentiments pouvait aider à atténuer le stress, l'un des principaux symptômes de la dépression. «Si un partenaire fait même un petit effort, cela peut empêcher le développement ou l'aggravation de problèmes de santé mentale et, en outre, contribuer à préserver la relation», ajoute Matthew Johnson, l'un des auteurs de l'étude.

Un autre article de recherche, publié dans le Journal of Social Relations and Personal Relationships, a analysé l’impact de la maladie mentale sur la relation de 135 couples dans lesquels l’un des partenaires ou les deux partenaires ont connu une dépression. Les chercheurs ont noté que le syndrome dépressif de l’un des partenaires pouvait entraîner une réaction chez l’autre partenaire et que, si cela ne se produisait pas, les couples pourraient connaître de graves différences de communication et de sexe.

Medicaldaily.com cite les données d'une nouvelle étude publiée dans la revue Developmental Psychology, à laquelle participaient 1 400 couples observés par un spécialiste chaque année pendant 6 ans. Les résultats d'une expérience scientifique ont révélé qu'aider un partenaire déprimé avait non seulement contribué à améliorer la santé mentale, mais avait également amélioré son estime de soi. Le soutien fonctionne mieux avec les hommes, mais les femmes peuvent obtenir des bonus ici (en particulier, si un homme soutient une femme en période de dépression, son estime de soi dans le futur devient plus grande et le sentiment d'attachement à un partenaire augmente).

Comment aider un être cher à faire face à la dépression

Les experts notent qu'une personne déprimée peut percevoir de manière agressive ses tentatives pour l'aider à faire face à cette situation psychologique difficile. C'est pourquoi la tactique la plus correcte dans ce cas est le support invisible. Nous parlons de ce type de soutien, lorsque le partenaire ne sait même pas son existence. Même des gestes apparemment simples fonctionneront, comme laver la vaisselle, nettoyer ou acheter des billets pour un film préféré.

Il est important de comprendre que la dépression est comme une avalanche qui peut se produire soudainement. Cette condition enveloppe et entrave, causant parfois une douleur physique importante. Vous trouverez ci-dessous trois moyens simples mais efficaces d’aider ceux qui vous sont chers.

Marcher dehors

Peut-être une promenade romantique est-elle exactement ce dont vous avez besoin pour le moment. Cela contribuera à remonter le moral, à améliorer l'humeur et à travailler instantanément, contrairement aux comprimés qui doivent être pris par les cours (sans parler de leur impact sur la santé). Une étude menée en 2014 par Ecopsychology suggère qu'une bouffée d'air frais peut faire face à la dépression à ses débuts. Et pour cela, vous n'avez besoin que de 30 minutes à pied. Cela semble inspirant, n'est-ce pas?

Formation commune

Le sport est utile non seulement pour la santé physique, mais aussi pour la santé mentale. En 2004, des chercheurs de la clinique Mayo ont découvert qu'une activité physique régulière réduisait mieux les symptômes de la dépression légère à modérée que les antidépresseurs. Le fait est que l’entraînement affecte la production d’endorphines et de cannabinoïdes qui neutralisent le stress, réduisent la quantité de produits chimiques immunitaires pouvant augmenter les symptômes du syndrome dépressif et augmentent la température corporelle, ce qui a un effet calmant sur le corps. En outre, le sport distrait l’attention, réduisant automatiquement la concentration de la personne sur des pensées tristes ou au contraire effrayantes.

Vision optimiste de la vie

Si votre proche est déprimé, la première chose à faire est de devenir un optimiste incorrigible. Vous n'avez peut-être jamais été caractérisé par un tel comportement, mais les efforts déployés porteront leurs fruits avec intérêt. Selon une étude publiée dans le Journal de la médecine alternative et complémentaire en 2011, des actes de gentillesse aléatoires aident à guérir de la dépression. Donnez donc des cadeaux à un être cher sans raison, allez au zoo pour regarder les koalas nouveau-nés, sortez un chiot d'un refuge et donnez de la joie aussi souvent que possible. Tout simplement parce que les émotions positives sont la meilleure «pilule» de la mauvaise humeur dans toutes les manifestations, même les plus dangereuses.

Comment aider un être cher à faire face à la dépression?

Dans cet article sur sympaty.net, nous parlerons de dépressions au sens où les médecins en parlent et non de simples citoyens.

Dépression - ce n'est pas un blues temporaire, passant à la vue de nouvelles chaussures, pas une mauvaise humeur en raison du manque de bonus au travail et pas un afflux de "pensées noires" après une dispute avec son mari. Il s'agit d'une affection de longue durée: il est impossible de retirer immédiatement un patient. Les personnes proches devraient donc savoir comment aider une personne déprimée.

Comment aider une personne en dépression?

Pour savoir comment aider une personne à sortir de la dépression, vous devez comprendre clairement les caractéristiques de son état actuel.

Peu importe la façon dont il se comporte, les autres doivent savoir qu’il est très mal dans son état. Il est inutile de lui reprocher de devenir en colère, méchant, paresseux, indifférent ou agressif, vous ne devriez pas faire de déclarations comme «nous faisons tout pour vous et vous êtes ingrats...», «cessez de mentir, secouez-les!», Etc..

Le principal symptôme de la dépression - une personne perd la capacité d'évaluer ce qui se passe de manière positive. Dans les états dépressifs sévères, les gens cessent de ressentir de la joie et du plaisir de quelque chose - ceci est causé par des changements dans le fonctionnement du système hormonal, appelé angedonia.

En outre, une personne peut commencer à ressentir des changements dans son état physique - par exemple, souffrir d'insomnie ou inversement, s'endormir souvent et dormir pendant longtemps, se sentir faible, son appétit peut disparaître (ou des préférences gustatives étranges et très sélectives vont apparaître - par exemple, le désir de manger un type de fruit ou de simplement boire thé, etc.).

Il existe deux types de dépression: après un événement de la vie (par exemple, la dépression post-partum) et la dépression chronique. Elle ne disparaît pas avant de nombreuses années, s’aggravant parfois voire disparaissant presque complètement. La dépression chronique est également traitée, et plus le traitement est commencé rapidement, plus il aura de succès. Et le soutien des personnes que le patient lui-même considère comme proches est vraiment très important!

Comment soutenir correctement une personne en dépression:

  • Parlez-lui de son état - dites que vous comprenez ce qui lui arrive, que vous ne le blâmez pas pour la façon dont il se sent et se comporte. Offrez de l'aide - par exemple, trouver un psychothérapeute ou un psychiatre qualifié, acheter des antidépresseurs prescrits, etc.
  • Aidez un membre de votre famille ou un ami avec des articles ménagers (allez à l’épicerie, lavez vos vêtements, etc.). Parfois, la dépression aiguë est caractérisée par une faiblesse et un manque de désir de faire les bonnes choses.
  • Si une personne n’est satisfaite de rien, continuez de lui faire des choses agréables et utiles! Préparez ses plats préférés, apportez du thé chaud, offrez de jolis cadeaux - les personnes généralement déprimées attachent de l'importance à ces choses, bien qu'elles soient précieuses pour elles comme des signes de soutien et d'amour pour leurs proches et non par elles-mêmes. Par exemple, ce qui aidera une petite amie à sortir de la dépression - faire des emplettes banales et aller au spa peut faire plus qu'une séance de psychologue (bien qu'il soit évidemment impossible de remédier à une véritable dépression grâce aux achats et autres commodités).
  • Restez à proximité. Une personne en phase aiguë de dépression peut être irritable ou, au contraire, très apathique, mais cela ne signifie pas qu'elle veut vraiment être seule tout le temps et n'a pas besoin de communiquer. Parfois, il suffit de s'asseoir, de parler de quelque chose d'insignifiant, de le distraire des pensées tristes et anxieuses.
  • Le contact tactile est un mécanisme naturel qui aide à obtenir du plaisir et à atteindre un état émotionnel calme. Ce n'est pas difficile d'embrasser une personne triste, de lui prendre la main... Ou peut-être pourriez-vous lui donner un massage relaxant? Eh bien, si un patient déprimé est votre homme préféré, ne lui refusez pas le sexe - dans ce cas, il s'agit de l'un des meilleurs médicaments!
  • Il est très important qu'une personne soit consciente de ses besoins. Et ici, il ne suffit pas de prendre soin de lui-même (dans son état particulier, le patient peut avoir l'impression que s'occuper d'autrui est peu sincère, ou il se reprochera d'avoir forcé ses proches à trop faire pour lui). Eh bien, si vous pouvez... lui demander de l'aide! Par exemple, comment aider une personne âgée à faire face à la dépression - demandez à votre grand-mère ou à votre grand-père de s'asseoir avec leurs petits-enfants ou tricotez un pull pour vous ("Grand-mère, je sais que vous tricotez bien, j'aimerais porter un pull de votre travail!"), Ou une sorte de travail rémunéré faisable (par exemple, attacher le même pull sur commande pour quelqu'un de vos amis), etc.

Quoi d’autre peut améliorer la dépression d’une personne?

Si vous êtes sûr de bien connaître votre proche, votre parent ou votre ami (dans un état normal également), vous connaissez sa vision du monde et ses intérêts, vous pouvez alors l'aider à faire face à la dépression des manières suivantes:

  • Conseillez de bons livres "légers" pour vous aider à sortir de la dépression. Pour certains, ce sont des histoires d'amour avec une fin heureuse, pour quelqu'un - un fantasme excitant...
  • Offrez-lui d'avoir un animal de compagnie. La blague sur une femme solitaire avec quarante chats n'est que partiellement une blague, car les animaux domestiques peuvent réellement garder une personne en contact avec la réalité, en particulier si elle est seule ou souffre de phobie sociale (c'est l'un des symptômes de la dépression). Mais ici, bien sûr, il est important de comprendre comment votre petite amie ou amie traite les petits animaux, qu’elle soit «catwoman» ou «doggy», et s’il a la possibilité objective de garder un animal domestique à la maison.
  • Si nous parlons d’un membre de votre famille, vous devriez, si possible, créer chez vous l’atmosphère qui lui convient. Par exemple, n’incluez pas la musique forte (surtout ceux qu’ils n'aiment pas), ne regardez pas le volume complet des films (s’il ne veut pas les regarder avec vous), nettoyez plus souvent pour que la maison soit confortable, évitez les scandales et les augmentations de ton, n’organisez pas de fêtes bruyantes. et rencontres avec les invités, si c'est clairement mauvais pour une personne déprimée, etc. Il ne s'agit pas du silence "hospitalier" et de la propreté stérile - mais seulement du confort le plus simple. À propos, dans la dépression, beaucoup de gens deviennent de vrais mélomanes, et écouter certains airs d'humeur peut avoir un effet positif.
  • Conversation séparée - dépression chez les hommes. Comment aider si un homme traverse une période de crise dans sa vie, si un proche est vraiment déprimé? Ici, la meilleure tactique de comportement consiste à être une geisha, une "infirmière" et une amie en même temps. Féliciter et demander en même temps son aide, en tant que «petite femme faible», aider dans tous les domaines possibles et chanter en même temps des éloges motivants pour lui… Oui, c’est une mauvaise tactique pour une relation avec un homme quand il est en bonne santé, oui, cela peut être le cas. humiliant pour une femme - mais cela convient comme "thérapie" temporaire de "sortir" un homme de la dépression aiguë.

Et un autre conseil important de «Beautiful and Successful».

N'essayez pas de faire face à la dépression à la maison, en utilisant des méthodes traditionnelles, en chuchotant et en appliquant de la banane plantain. Il est impératif de consulter un spécialiste (psychothérapeute ou psychiatre - car les personnes qui se disent psychologues ne guérissent généralement pas la dépression clinique réelle). Dans la plupart des cas, certains médicaments seront prescrits au patient. Outre les antidépresseurs, il peut s'agir de médicaments pour dormir, de complexes reposants, etc.

Vous n’avez pas besoin d’en avoir peur - votre proche n’est pas «fou», son esprit va bien (et sinon, il ya probablement un désordre supplémentaire), il vous suffit de faire fonctionner votre corps correctement.

Comment faire face à la dépression vous-même

✓ Article vérifié par un médecin

La dépression est un trouble mental persistant dans lequel une personne perd de l'intérêt pour la vie, évite la communication avec les autres et ressent une fatigue constante. Certains confondent dépression et instabilité émotionnelle (changements d'humeur fréquents). La vraie dépression fait référence à de graves perturbations du système nerveux, difficiles à corriger et nécessitant un traitement, parfois dans un hôpital neurologique. La dépression prolongée est dangereuse pour les troubles graves de la personnalité, l'apathie sociale et même les intentions suicidaires. Il est donc nécessaire de lutter contre la pathologie dès l'apparition des premiers symptômes.

Comment faire face à la dépression vous-même

Formes et types de troubles dépressifs

Traiter avec la dépression seule n'est pas toujours possible. Dans environ 35% des cas, les patients parviennent à se passer de l'aide de médecins et de l'utilisation de médicaments puissants, mais la plupart des patients nécessitent un traitement spécialisé et un suivi médical constant. Pour réussir à vaincre une dépression, vous devez d’abord en découvrir la cause. Pour ce faire, il est préférable de contacter un psychologue ou un psychothérapeute - des réceptions anonymes sont organisées dans des cliniques privées. Vous ne pouvez donc pas craindre que le patient soit envoyé en traitement obligatoire ou que les faits de sa vie personnelle soient connus de quelqu'un.

Après avoir identifié la cause, il est nécessaire de déterminer le type de trouble - cela dépend des méthodes à utiliser pour lutter contre la pathologie et de la durée du traitement. Au total, il existe cinq types de troubles dépressifs, chacun ayant ses propres caractéristiques.

Principaux symptômes de la dépression

Un type assez courant de trouble dépressif, résultant de troubles mentaux, neurologiques et autres dans le corps. Dans la plupart des cas, ce type de traitement nécessite une correction médicale dans les conditions d'hospitalisation, car sans traitement spécialisé, la pathologie progressera et le patient peut devenir dangereux pour lui-même et son entourage.

Un trouble extrêmement grave qui nécessite une hospitalisation obligatoire et l'utilisation de médicaments puissants (tranquillisants, nootropiques, etc.).

Il se développe principalement après un fort bouleversement émotionnel, un traumatisme psychologique et d'autres conditions qui contribuent à l'effondrement de l'état psychoémotionnel. Cela peut être la mort d'un être cher, la violence, le divorce, le déménagement, le conflit grave

C'est important! Si la dépression masquée n'est pas détectée à temps, une personne peut avoir des tendances et des intentions suicidaires. Ces violations sont particulièrement fréquentes chez les adolescents âgés de 12 à 16 ans. Les parents doivent donc être particulièrement vigilants et réagir à tout changement de comportement inhabituel pour un enfant en particulier.

Symptômes de la dépression masquée

Traiter la dépression sans drogue: 5 moyens efficaces

La lutte indépendante contre la dépression ne sera efficace qu'au stade initial. Par conséquent, les méthodes suivantes doivent être utilisées le plus tôt possible, sans attendre la progression de la pathologie ni le passage de la maladie à une forme plus grave.

Méthode 1: thérapie par les vitamines

Aussi complexe soit-il, les complexes multivitaminés sont appropriés pour améliorer l'humeur et lutter contre les signes de dépression débutante. Plusieurs vitamines critiques (acide ascorbique, nicotinamide, riboflavine, tocophérol, etc.) sont responsables de réactions chimiques dans le cerveau. Leur manque peut donc aggraver les problèmes existants et conduire à une apathie et une fatigue chronique. Le moyen le plus simple de reconstituer le stock d'éléments nécessaires est de prendre des complexes multivitamines ou vitamines-minéraux. Ils sont conçus pour répondre aux besoins quotidiens d'un adulte dans les principaux macro et micronutriments, ainsi que dans les vitamines.

Les complexes multivitaminés sont appropriés pour améliorer l'humeur et combattre les signes de dépression débutante.

Il est préférable de prendre les médicaments prescrits par un médecin, même s'ils sont vendus en vente libre. Le fait est qu’une surdose de certaines substances peut être aussi dangereuse que leur carence, aussi, avant d’utiliser certains complexes, il est nécessaire de faire une analyse de sang et d’urine. Par exemple, la prise de médicaments contenant du potassium, du magnésium ou du sodium peut entraîner une accumulation excessive de ces minéraux dans l'organisme et une intoxication aiguë. L'iode est également contre-indiqué en violation de la glande thyroïde. Par conséquent, en cas d'hypo- ou d'hyperthyroïdie, les complexes avec son contenu sont contre-indiqués.

Les complexes suivants se distinguent des préparations multivitamines et vitamines-minéraux les plus populaires et les plus efficaces:

Pour les personnes sujettes aux troubles dépressifs, les médecins conseillent de manger des fruits ou des légumes jaunes ou rouges tous les jours.

C'est important! Il est très important que les produits composant l'alimentation quotidienne contiennent également des sels minéraux naturels et des vitamines. Les personnes qui sont sujettes aux troubles dépressifs, les médecins conseillent de manger chaque jour 2 ou 3 fruits ou légumes de couleur jaune et rouge (tomates, oranges, citrouille, cantaloup, poivre bulgare). Il est prouvé que de tels produits améliorent l'humeur, réduisent le besoin de trop manger et contribuent au développement de produits chimiques normalisant le travail du cerveau.

Vidéo - Food Against Depression

Méthode 2: rayons ultraviolets

Environ un tiers des patients traités pour dépression dans un dispensaire neuropsychiatrique présentaient une grave pénurie de vitamine D, qu'il est assez difficile de compenser avec des médicaments. L'absence de lumière solaire peut entraîner une détérioration de l'humeur, une psychose, une neurasthénie et d'autres pathologies du système nerveux central, contribuant ainsi au développement de la dépression. Selon une enquête menée auprès de patients similaires, il s'est avéré que les personnes âgées de 20 à 45 ans sont dans la rue moins d'une heure par jour et ne sortent que pour se rendre au travail et en revenir.

Des marches longues et régulières sont un excellent moyen de lutter contre la dépression.

Vous pouvez utiliser les conseils des médecins pour compenser le déficit en rayons ultraviolets et vaincre les symptômes initiaux du trouble dépressif.

  1. Des marches longues et régulières sont un excellent moyen de gérer les maux de tête, la fatigue et les manifestations psycho-émotionnelles qui caractérisent toute forme de dépression. La marche est souhaitable par tout temps au moins 2-3 heures par jour. Si vous n'avez pas la force de marcher, vous pouvez vous asseoir sur un banc à l'entrée.
  2. Il est nécessaire de dormir au moins 8 à 9 heures par jour, si nécessaire, en prévoyant un repos supplémentaire de 1 à 2 heures par jour. Pour améliorer le bien-être, il est important de rester actif pendant la journée, vous devez donc vous lever au plus tard à 8 heures.
  3. Les résidents des régions du nord bénéficiant d'une faible lumière du jour peuvent reconstituer leur stock de rayons ultraviolets à l'aide d'un lit de bronzage. Les bains de soleil ne devraient pas durer plus de 1 à 2 fois par semaine pendant 3 à 5 minutes. Cela suffit pour fournir la quantité nécessaire de vitamine D et lutter contre la dépression.

En cas de dépression, il est nécessaire de dormir au moins 8 à 9 heures par jour.

C'est important! Les personnes qui ont des tumeurs et des formations d'étiologie inconnue (y compris des tumeurs bénignes) qui bronzent dans un lit de bronzage, ainsi que d'une exposition prolongée au soleil, sont contre-indiquées.

Méthode 3: augmentation de l'activité motrice

Pendant le mouvement, la sérotonine, également appelée «hormone du bonheur» et «hormone de la joie», est produite de manière intensive dans le corps. En l'absence de contre-indications, vous pouvez pratiquer la danse ou la natation. Ce sont les sports les plus efficaces pour éliminer les signes de dépression. Ils ont un effet positif non seulement sur le cerveau et le système nerveux, mais également sur l'état de l'organisme. Parmi les activités les plus calmes, le yoga, le Pilates et la callanétique peuvent être recommandés - tous ces types de fitness sont des exercices d'étirement gymnastique pour divers groupes musculaires, effectués à un rythme calme et en maintenant le rythme respiratoire naturel, de sorte qu'ils conviennent aux personnes de tout âge et de toute variété.

Une activité motrice accrue contribue à la production de l'hormone sérotonine

S'il existe des restrictions pour le sport (maladies de la colonne vertébrale, arthrite, lésions du système musculo-squelettique), il est nécessaire de faire un choix en faveur de la marche lente. Ils ne sont pas moins utiles pour le corps, bien qu'ils ne créent pas de charge de choc supplémentaire sur les articulations et ne violent pas le rythme cardiaque, ce qui en fait un type d'activité physique universel sans pratiquement aucune contre-indication.

Fait! Une marche d'une demi-heure à un rythme confortable améliore l'humeur pendant 4 à 6 heures et vous permet de lutter contre le stade initial de la dépression sans utiliser de sédatifs.

Une promenade d'une demi-heure à un rythme confortable améliore votre humeur pendant 4 à 6 heures.

Méthode 4: un petit bonbon ne fera pas mal

Les bonbons - le moyen le plus rapide et le plus agréable d'élever votre moral et de regagner de l'intérêt pour la vie, mais vous ne devez pas abuser de cette méthode. En tant que «médicament sucré», il est préférable de choisir des aliments sains qui, en plus du sucre et des colorants, contiennent également des substances bénéfiques, telles que les vitamines. Ces desserts incluent:

  • fruits séchés, séchés et vieillis au sirop (melon, kumquat, kiwi, citron);
  • confiture de pommes de pin, noix, pétales de rose;
  • morceaux de fruits dans du glaçage au chocolat noir;
  • canneberges, cerises et airelles au sucre en poudre;
  • bonbons à base de purée naturelle de fruits ou de baies;
  • gingembre en sucre.

Les bonbons - le moyen le plus rapide et le plus agréable d'élever votre moral et de reprendre intérêt à la vie

Un excellent dessert sont les noix au miel. Ils aident à vaincre l'apathie, saturent le corps en nutriments, augmentent le tonus, améliorent l'humeur et renforcent le système immunitaire. Bien sûr, vous ne devriez pas abuser de ces sucreries, mais vous pouvez vous permettre une tasse de tisane avec des sucreries de haute qualité 2 à 3 fois par semaine.

Méthode 5: boissons à effet sédatif

Si une personne est en état de stress chronique (par exemple, si elle a des problèmes au sein de l’équipe de travail ou vit dans des conditions sociales défavorables), elle doit prendre de l’argent avec un effet sédatif et sédatif. Il est préférable de choisir à ces fins des boissons à base d'herbes et de plantes. La camomille est la plante à effet apaisant la plus connue. Il peut être préparé et consommé sous forme de thé ordinaire (une cuillerée à thé de fleurs séchées dans un verre d’eau bouillie). Si vous buvez une tasse de thé avec une cuillère de miel avant de vous coucher, vous pourrez faire face à l'insomnie et améliorer la qualité du sommeil.

Boissons à effet sédatif - un excellent remède contre la dépression

Pour la névrose et la neurasthénie, il est recommandé d’utiliser des frais de traitement, qui comprennent:

  • menthe poivrée;
  • rhizomes de valériane médicinale;
  • graines de fenouil;
  • mélisse.

Tous les composants doivent être mélangés dans des proportions égales, après quoi une cuillerée de collection verser 250 ml d'eau bouillante, couvrir avec un couvercle et insister pendant 10 minutes. Vous pouvez utiliser ce thé comme boisson autonome ou en complément des desserts sucrés.

Avec une anxiété accrue, la peur la nuit, vous pouvez boire un verre de lait chaud avec une cuillerée de miel naturel dissous dans celui-ci. Vous ne devez pas vous attendre à un effet rapide d'une telle méthode, mais avec un usage régulier, il est possible de réduire les manifestations de la dépression en 1-2 mois.

Vidéo - Comment faire face à la dépression

Comment faire face à la dépression post-partum?

La dépression post-partum a été identifiée comme un type distinct de troubles dépressifs il y a seulement deux décennies - avant qu'elle ne soit perçue comme une maladie et qu'elle ne prescrive aucun traitement pour les femmes, croyant que tous les symptômes disparaîtraient après la normalisation du contexte hormonal (environ jusqu'à la fin de l'allaitement). Maintenant, tous les experts s'accordent pour dire que la dépression après l'accouchement est l'une des formes les plus graves de cette pathologie, qui doit être traitée à un stade précoce.

Dans la plupart des cas, les signes d’un trouble dépressif et une femme qui a accouché apparaissent au début de la deuxième semaine après l’accouchement. Quelqu'un de cette période peut commencer 2 à 4 mois après la naissance de l'enfant et certaines mères sont confrontées à un problème similaire à l'hôpital.

La dépression après l'accouchement est l'une des formes les plus graves de cette pathologie.

De nombreux facteurs contribuent au développement de la dépression postpartum. En voici quelques unes:

  • grossesse grave et accouchement difficile;
  • problèmes d'allaitement (attachement incorrect, manque de lait);
  • situation psychologique difficile dans la famille, tensions avec son mari;
  • manque d'assistance pendant le premier mois après la naissance de la part de membres de la famille et des proches (en particulier dans les situations où une femme est physiquement incapable de prendre en charge intégralement le bébé);
  • peur de faire quelque chose de mal quand on a affaire à un enfant;
  • gain de poids important, etc.

Il est presque impossible de surmonter la dépression post-partum par vous-même. Il est très important d'obtenir le soutien d'un homme en qui une femme a pleinement confiance et qui peut raconter tout ce qui la trouble ou l'effraie, et qui ne se moquera pas d'elle ni ne considérera ces problèmes comme une stupidité. Ensemble, ils devraient identifier la cause de l'état dépressif et tenter de le résoudre. Si la mauvaise humeur est causée par des difficultés d'allaitement, vous devriez consulter un spécialiste de l'allaitement. Dans environ 5 à 7% des cas, les femmes ressentent une gêne psychologique lors de l'alimentation - dans ce cas, il est conseillé de résoudre le problème du transfert de l'enfant à l'alimentation avec des préparations lactées.

Pour récupérer, la mère a besoin de passer plus de temps en plein air, de bien manger et de faire ce qu'elle veut.

Pour récupérer, maman a besoin de rester en plein air plus souvent, de manger à fond, de faire ce qu'elle aime au moins une fois par semaine, en confiant le bébé à son père ou à d'autres membres de sa famille à ce moment-là. Au cours des premiers mois, une partie des tâches ménagères devrait être répartie entre le reste de la famille.

Si aucune mesure ne permet de vaincre l'état dépressif et que la femme se sent déprimée, il est urgent de faire appel à un médecin, car avec les formes progressives, il est presque impossible de faire face au problème par soi-même.

Comment aider un proche à sortir de la dépression: conseil du médecin

Un problème très courant que les gens se tournent vers des psychologues est la question de savoir comment aider un proche à sortir de la dépression. Le problème est vraiment pertinent, car une personne qui est dans un état dépressif, pour qui l'avenir n'a pas de sens, et la vie semble être complètement seule, n'a pas la possibilité de jouir du bonheur naturel - d'être complète dans des relations, dans la société, dans une famille.

Détruire son propre «je» prive une personne de la possibilité de nouer des relations normales au sein d'une équipe et de sa famille, de profiter de la vie et d'améliorer sa personnalité. Comment aider les personnes proches souffrant de problèmes internes non résolus et d'un état de dépression profonde?

Les racines de l'autodestruction

La dépression ne figure pas à la première place dans la liste des problèmes psychologiques, mais récemment, le nombre de patients qui se trouvent dans cet état et qui ne parviennent pas à s'en sortir seuls a augmenté. Dans de tels cas, les médecins de la Grèce antique ont diagnostiqué une mélancolie et traité les patients avec des lavement aux herbes, des massages et des teintures à l'opium.

Heureusement, la psychologie moderne s'est éloignée de ces traitements. De nombreuses cliniques offrent une gamme de services pour le retrait des patients d'un état dépressif:

  • les antidépresseurs;
  • physiothérapie;
  • psychothérapie;
  • acupuncture

Et ce n’est pas une liste complète des activités menées pour soustraire le patient à l’auto-flagellation. Mais le principal danger de la dépression réside dans sa capacité à passer d’une personne proche à une autre. Ce fait est couvert dans le livre de Michael Yapko, spécialiste des états dépressifs «La dépression est contagieuse». D'où proviennent les racines de la dépression et comment aider un proche à sortir d'une situation difficile?

Le diagnostic de dépression est établi par les psychologues sur la base de trois symptômes principaux présents:

  • anhédonie (perte d'opportunité de vivre des émotions positives);
  • orientation pathologique des pensées (pessimisme, raisonnement sur la vie comme une chose dépourvue de sens);
  • manque de désir pour tout type d'activité physique, associé à une humeur sombre.

De manière simpliste, l’état de dépression peut être décrit comme une perte de confiance dans le meilleur, une perte du sens de la vie, une solitude totale. Contrairement à la mauvaise humeur, la dépression a un caractère durable et persistant. Le patient perçoit un tel état de désespoir total, de désespoir, le chemin qui mène à nulle part.

Une telle pathologie repose sur des problèmes non résolus assez graves, qui peuvent provoquer une dépression profonde: mort d'un être cher, manque de compréhension de la famille, divorce, perte de votre travail préféré, situations de stress fréquentes.

Chaque situation dépressive a sa propre histoire, ses racines et s’exprime selon un scénario individuel. Certains patients deviennent autonomes, n'entrent pas en contact avec leurs proches, cessent d'aller au travail et étudient. D'autres, au contraire, commencent à mener une vie furieuse et violente, en se blessant non seulement à eux-mêmes, mais également à leurs proches. D'autres encore se taisent et montrent leurs souffrances à ceux qui les entourent.

Comment aider les gens à sortir de leur situation critique

Reconnaître le fait qu'il soit tombé dans une dépression n'est pas un moyen de se débarrasser d'une maladie grave. Et laisser la situation suivre son cours ne peut en aucun cas être. Pour sortir d'un état dépressif, vous devez non seulement travailler dur et longtemps pour vous-même, mais également bénéficier du soutien de vos proches et de vos proches.

Pour soutenir un proche et l'aider à sortir d'un état dépressif, vous devez prendre quelques mesures pour qu'une personne déprimée puisse:

  • apprendre à contrôler les émotions, à les gérer;
  • détendez-vous et oubliez les problèmes à l'aide d'un massage ou d'une méditation, au lieu d'alcool nocif ou de stupéfiants;
  • susciter du fond de l'âme des situations et des souvenirs déplaisants qui ont conduit à l'état de dépression, et commencer à travailler avec elles - les éliminer, plutôt que de les supprimer, les propulsant dans le subconscient et aggravant la situation;
  • analyser leur place dans la société, au travail, dans la famille;
  • être capable d'analyser leurs actions et leurs pensées, de les diviser en actions importantes et inutiles;
  • ajustez votre alimentation;
  • dispenser l'exercice.

Les conseils universels pour toutes les situations de la vie n'existent pas, en particulier lorsque le degré de dépression est défini comme grave. On peut essayer d’éliminer un degré modéré à l’aide des méthodes énumérées, mais il existe un risque si vous vous méprenez et que vous vous approchez d’une situation pour aggraver encore la situation.

Il est nécessaire de prendre en compte les conseils de base des psychologues, qui sont donnés dans les situations les plus courantes (lorsque des personnes se tournent vers des spécialistes pour obtenir des conseils et de l’aide).

Dépression avec son mari

Comment aider un mari à sortir de la dépression est une question qui préoccupe de nombreuses femmes qui constatent des changements radicaux dans le comportement de leur mari. Les plaintes sont réduites au fait qu’il s’est retiré, qu’il a perdu la communication, qu’il essaie de plus en plus de prendre sa retraite et qu’aucun de ses proches ne prend de l’alcool en grande quantité. En l'absence d'aide et d'attention de sa femme, la situation est aggravée: il y a des éclairs d'agression chez un homme, de l'impolitesse et des voies de fait, de la rage et une menace pour la vie de ses proches et de ceux qu'il aime.

La raison peut être liée à des échecs au travail, donc, dans le domaine de la vie intime, à une incompréhension de la part du conjoint. Un léger degré de dépression peut être corrigé indépendamment.

Que doit faire ma femme pour sortir son mari de la dépression:

  • insister pour aller chez le médecin et obtenir un traitement approprié pour la dépression;
  • compatissez et écoutez attentivement les plaintes du mari, aussi étranges soient-elles;
  • ne pas critiquer;
  • encourager les tentatives de changement de vous-même et du monde qui vous entoure;
  • laisser son mari se reposer dans la zone qui lui apporte paix et satisfaction - laissez-le aller à la pêche ou à la chasse, pour rencontrer de vieux copains.

Pendant quelque temps, vous devrez sacrifier votre propre "Je", en vous concentrant sur le "NOUS" en général. Ce n'est qu'alors qu'il est possible de résoudre la situation et de sortir le mari d'un état dépressif. Le même conseil peut être donné aux femmes qui ne sont pas mariées, mais qui ont des relations et qui demandent comment aider un homme à se sortir de la dépression.

Dépression chez la femme

Malheureusement, peu d'hommes se tournent vers des psychologues pour savoir comment aider leur femme à se sortir de la dépression, car la plupart d'entre eux ne remarquent tout simplement pas l'état dépressif de leur conjoint. Les hommes s'habituent au fait que la femme joue le rôle de cuisinière, de mère et de femme de ménage, en oubliant que la femme est également exposée au stress.

La dépression féminine a ses propres raisons - manque d'attention du mari, ou vice versa, ses tentatives pour tout contrôler, fatigue des problèmes quotidiens qu'il faut résoudre seul, manque d'amour et de chaleur, psychose post-partum, ménopause. Les facteurs peuvent être nombreux, le résultat en est l'un: d'une femme et d'un père attentionnés, une femme se transforme en une personne souvent en pleurs, frustrée et hystérique.

L'aide en cas de dépression légère peut être la suivante:

  • avec sa femme pour essayer de comprendre les causes et les problèmes non résolus;
  • Si nécessaire, aidez-vous à consulter un médecin qui vous prescrira un traitement approprié.
  • donner des signes d'attention, montrer que le conjoint est encore nécessaire et aimé;
  • faire des cadeaux, dire de bonnes paroles;
  • organiser un voyage à votre lieu de vacances préféré;
  • donnez à sa femme l'occasion de se détendre, de dormir, de mettre de l'ordre dans ses pensées et ses sentiments, en prenant en charge certaines de ses tâches quotidiennes.

Le danger des traitements à domicile pour la dépression chez les femmes est que beaucoup d'hommes ne sont pas en mesure de comprendre pleinement les véritables désirs et besoins des femmes. Parfois, il ne suffit pas de compliments et d'attention, ce qui aggrave encore la situation et provoque l'isolement et l'isolement de la femme.

Le besoin d'aide professionnelle

De nombreuses personnes, avant de persuader un proche en état de dépression, de consulter un psychologue, tentent de le traiter elles-mêmes, à l'aide de sédatifs à base de plantes, d'aromathérapie et de conversations émotionnelles. Peu de ces tentatives aboutissent et pourtant personne ne peut prédire l'issue d'un état dépressif (surtout le plus négatif).

Faire appel à un psychologue ou à un psychothérapeute est une étape nécessaire pour les personnes qui souhaitent se sortir de la dépression et faire sortir leurs êtres chers de cet état. Même avec un soutien et une aide professionnels, le processus de retrait d'une personne fermée et déprimée peut prendre des mois. Inutile de dire que jouer chez un thérapeute à domicile ne se termine pas toujours bien.

L’anxiété et le désir naturel d’aider un être cher devraient aller dans la bonne direction; avec l’aide des bonnes étapes, l’une d’elles est l’aiguillage dans les meilleurs délais vers un spécialiste. Il est peu probable qu'une simple tape sur l'épaule aide une personne à résoudre ses problèmes internes et, dans le pire des cas, le manque d'aide qualifiée peut conduire au suicide.

Aider la famille et les amis à se sortir d'une maladie grave

Comment aider un ami à se sortir de la dépression, comment aider un ami à se sortir de la dépression - ces questions sont souvent posées à des spécialistes par des camarades bienveillants, qui voient l'état pathologique de leurs proches.

Mesures d'urgence pouvant être données à des amis en situation difficile:

  1. Invitez un ami (ami) à aller consulter un psychologue.
  2. Montrez votre volonté de soutenir un ami à tout moment.
  3. Dire à un ami (une petite amie) quelque chose d'encourageant, lui rappeler ses forces et ses qualités.
  4. Évitez les phrases "tout se passe tout seul" ou "ressaisissez-vous et revenez à la vie". Non seulement ces expressions n’aident pas, mais elles exacerbent la situation.
  5. Écoutez un ami chaque fois qu'il en a besoin.

N'oubliez pas les voyages communs vers des lieux intéressants et la rencontre de nouvelles personnes. Le même conseil peut être utile aux adultes qui ne savent pas comment aider un adolescent à se sortir de la dépression, que ce soit un fils, un neveu ou une personne proche.

Relation mère-fille

C'est une catégorie spéciale de relations qui repose généralement sur la confiance et la compréhension. En vieillissant, mère et fille commencent à vivre leur vie, parfois très loin l'une de l'autre. Un certain nombre de problèmes non résolus peuvent conduire une femme à la dépression et seule l'aide d'un être cher peut aider:

  1. Aller à un spécialiste qualifié ensemble.
  2. Parlez des vraies causes des problèmes des femmes, partagez vos expériences et cherchez une issue ensemble.
  3. Etre ensemble plus souvent, se souvenir de l'enfance de sa fille, restaurer la confiance et l'intimité d'antan.
  4. S'écouter les uns les autres à tout moment, se montrer prêt à venir en aide à tout moment.

En cas de signes évidents de dépression sévère, vous devez immédiatement persuader la mère (fille) de consulter un psychologue.

Problèmes avec un être cher

Beaucoup de jeunes filles sont très inquiètes et remarquent des signes de dépression chez leur partenaire. La question de savoir comment aider un gars à sortir de la dépression devrait être une étape majeure pour fournir une assistance efficace. Que pouvez-vous faire vous-même:

  1. Ne vous considérez pas comme le coupable de la dépression et ne pensez pas que votre partenaire est tombé en amour, veut partir, etc.
  2. Laissez au gars un espace personnel afin de trier ses sentiments, ses pensées, de surmonter les situations qui ont provoqué le stress et de s'en débarrasser.
  3. Fournir un soutien moral en cas de besoin, accorder de l'attention et de la chaleur.
  4. Ecouter, ne pas critiquer et ne pas se moquer.
  5. Convaincre un type de rechercher l’aide d’un spécialiste, en particulier de tendance suicidaire notable, qui parle déjà d’un degré de dépression sévère et n’est pas auto-correcteur.

Si un gars est têtu pendant longtemps, refuse d'aider son compagnon et ses spécialistes, arguant qu'il n'a pas besoin d'aide, vous devriez réfléchir à la nécessité de maintenir de telles relations et d'attendre un changement. Après tout, sortir de la dépression est un gros travail qu'une personne devrait entreprendre de manière indépendante, par elle-même.

Un traitement léger de la dépression peut être tenté à la maison par vous-même. Les livres peuvent aider à sortir de la dépression - par exemple, «Shantaram» de Gregory Davis Roberts, sage Osho «La vie, l'amour, le rire».

Avec une régression notable de la situation d'un être cher, il est urgent de lui fournir une aide qualifiée pour préserver sa vie heureuse et son bien-être psychologique.

L'auteur de l'article: Marina Yermakova, psychologue auxiliaire, spécialiste de la psychologie de l'âge

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie