L'article traite de l'anorexie. Nous disons de quel type de maladie il s’agit, ses causes, ses signes, ses stades et ses types. Vous apprendrez le traitement nécessaire et les conséquences de la maladie, ainsi que les retours d'expérience des femmes sur leur expérience personnelle dans le traitement de ce trouble.

Qu'est-ce que l'anorexie?

L'anorexie est une maladie caractérisée par un dysfonctionnement du centre nutritionnel du cerveau et se traduisant par une perte d'appétit et un refus de manger. Il est basé sur des troubles neuropsychiatriques, qui se manifestent par la peur de l'obésité et le désir obsessionnel de perdre du poids.

Les patients anorexiques utilisent différentes méthodes pour réduire leur poids: régime alimentaire, jeûne, effort physique excessif, terminaisons d'un lavage, lavage gastrique et vomissements après chaque repas.

Avec cette pathologie, il y a une forte perte de poids, une violation du sommeil, une dépression. Les patients se sentent coupables lorsqu'ils mangent et jeûnent, alors qu'ils perdent la capacité d'évaluer correctement leur propre poids.

L'anorexie est une maladie dangereuse et souvent fatale (jusqu'à 20% du nombre total de patients décèdent). Plus de la moitié des décès résultent d'un suicide, dans d'autres cas, la mort est due à une insuffisance cardiaque en raison de l'épuisement général du corps.

Environ 15% des femmes dépendantes de perdre du poids et de suivre un régime alimentaire développent l'anorexie. La plupart de ces personnes sont des adolescents et des jeunes filles, égaux aux modèles et aux représentants du show business. Les filles de 14 à 24 ans souffrent le plus souvent de la maladie. L'anorexie masculine est beaucoup moins courante.

L'anorexie et la boulimie sont des maladies courantes parmi les modèles; jusqu'à 72% de ceux qui travaillent sur la piste en souffrent. Parmi les célébrités qui sont décédées des suites de ces affections, la mannequin Anna Caroline Reston (décédée à 22 ans, pesait 40 kg), Mayaru Galvao Vieira (décédée à 14 ans, pesait 38 kg) et Hila Elmaliyah ( mort à 34 ans, d’une hauteur de 167 cm, pesait 27 kg).

L'anorexie peut survenir à la suite de la prise de certains médicaments, en particulier à des doses excessives. Le principal danger de la maladie réside dans le fait que les patients ne perçoivent pas la gravité de leur maladie et ne remarquent pas en eux-mêmes de problèmes de santé. Le traitement tardif de la pathologie conduit à la mort.

L'anorexie mentale est la forme de maladie la plus répandue chez les filles et les femmes. Cela est dû à la peur de prendre du poids, au mécontentement face à leur propre poids, à une faible estime de soi.

Refus volontaire de nourriture - signe d'anorexie

Classification

L'anorexie est classée selon le mécanisme de l'éducation:

  • les émotions névrotiques - négatives activent l'excitation excessive du cortex cérébral;
  • neurodynamique - des stimuli forts, tels que la douleur, suppriment le centre nerveux du cortex cérébral, responsable de l'appétit;
  • neuropsychiatrique (cachexie nerveuse) - le refus de manger est causé par des troubles mentaux, tels que la dépression, le stress fréquent, la schizophrénie, un fort désir d'être mince.

En outre, la pathologie peut être causée par une insuffisance d'hypothalamus chez les enfants, syndrome de Kanner.

Types d'anorexie

Il existe plusieurs types de pathologie:

  • Anorexie primaire - manque d'appétit chez les enfants pour diverses raisons, perte de faim due à des troubles hormonaux, oncologie ou maladie neurologique.
  • Anorexie de la douleur mentale - le patient a une forte faiblesse, la perte de la capacité de sentir la faim quand il est réveillé. Un trait caractéristique de cette espèce est une forte faim pendant le sommeil.
  • Anorexie médicamenteuse - perte d'appétit à la suite de la prise intentionnelle ou inconsciente de certains médicaments. Lorsque nous prenons délibérément des médicaments, tous les efforts sont déployés pour perdre du poids en raison de la possibilité que ces médicaments suppriment la sensation de faim. Dans ce cas, l'anorexie se manifeste comme un effet secondaire lors de la prise de certains stimulants, les antidépresseurs.
  • L'anorexie mentale - survient à la suite d'une perte totale ou partielle de la faim, provoquée par le désir persistant de perdre du poids (généralement, cet état n'a pas de justification psychologique adéquate) lorsque le patient est trop restreint pour manger. Ce type de pathologie comporte de nombreuses complications sous forme de troubles métaboliques, de cachexie, etc. Avec la cachexie, le patient n'est pas satisfait de son apparence, il n'a pas peur de son apparence repoussante et la satisfaction ne se manifeste que par une perte de poids.

Les étapes

Les experts identifient 4 étapes de l'anorexie. Ci-dessous, nous examinons de plus près chacun d'entre eux.

Stade dysmorphique

La durée de cette étape est de 2-4 ans. À ce moment-là, des idées surestimées et délirantes sur la perte de poids se logent dans la tête du patient et ont des conséquences désastreuses pour le corps. Le patient n'aime pas sa propre apparence, tandis que les changements d'aspect sont associés à la puberté.

L’opinion des autres sur le potentiel anorexique n’a pas d’importance, l’importance n’est reflétée que dans le miroir et la perte de poids rapide qui rend les os visibles sur le corps. Dans le même temps, toute remarque imprudente peut provoquer une dépression nerveuse ou un désir encore plus grand de perdre du poids.

Stade anorexigène

Le début d’une nouvelle étape chez un patient peut être déterminé par le désir actif né d’éliminer les défauts d’apparence. Cela conduit à une perte de poids importante (jusqu'à 50%), à la formation d'anomalies somato-hormonales, à la cessation ou à la réduction de la menstruation.

Diverses méthodes sont utilisées pour réduire le poids: séances d’entraînement débilitantes, restrictions alimentaires, consommation de laxatifs et de diurétiques, lavements, forte consommation de café, vomissements intentionnels après chaque repas.

Les troubles du comportement, qui se sont manifestés dans la phase initiale, commencent à donner un résultat physiologique:

  • il y a des processus inflammatoires dans le tube digestif;
  • les organes gastro-intestinaux descendent;
  • une constipation persistante survient;
  • douleur régulière dans l'estomac;
  • quelque temps après l’alimentation, il se produit de l’asthme, une tachycardie, une hyperhidrose et des vertiges.

Il est à noter que même une réduction importante de l'apport en nutriments dans le corps n'affecte pas la capacité de travail et l'activité physique du patient.

Refuser de manger entraîne fatigue et détérioration de la santé

Stade kahectique

A ce stade, les troubles somato-hormonaux prédominent:

  • la menstruation cesse complètement;
  • le tissu adipeux sous-cutané disparaît;
  • il y a des changements dystrophiques dans la peau, le cœur et les muscles squelettiques;
  • les palpitations deviennent moins fréquentes;
  • une hypotension est observée;
  • la température corporelle diminue;
  • la peau devient bleue et perd son élasticité en raison d'une diminution de la circulation périphérique;
  • les ongles deviennent cassants;
  • les cheveux et les dents tombent;
  • l'anémie se développe;
  • la sensation de froid devient permanente.

Malgré la détérioration du bien-être, les patients continuent de se maintenir dans une phase d'épuisement extrême, refusant une alimentation normale. Dans ce cas, les patients ne peuvent pas évaluer correctement leur état de santé et, dans la plupart des cas, ne sont toujours pas satisfaits de leur apparence.

La mobilité est perdue et la plupart du temps, une personne doit passer la nuit au lit. La congestion est susceptible de se produire en raison d'une violation de l'équilibre hydrique et électrolytique. Un tel état menace la vie du patient. Il est donc nécessaire de poursuivre le traitement hospitalier, même en cas de résistance du patient.

Étape de réduction

Le stade final de l'anorexie est la réduction, qui correspond au retour de la maladie après le traitement. Après le traitement, le poids augmente, ce qui provoque une nouvelle poussée de pensées délirantes chez un patient d'aspect relatif.

Le patient revient aux anciennes méthodes de perte de poids (lavements, vomissements, médicaments, etc.). C'est pour cette raison que le patient doit toujours être sous la surveillance d'un spécialiste. La probabilité de récidive persiste pendant 2-3 ans.

Poids d'anorexie

Un signe fiable de pathologie est un poids inférieur à la norme d’au moins 15%. Pour une évaluation précise, les experts utilisent l'indice de masse corporelle (IMC), calculé comme suit:

I = m / h2

  • m est le poids en kg;
  • h - croissance en mètre carré.

Pour calculer votre propre IMC, divisez votre poids par mètre carré de hauteur. Comparez ensuite avec les chiffres du tableau ci-dessous.

Tableau de calcul de l'IMC

Raisons

La présence de divers maux chroniques d'organes et de systèmes peut déclencher le développement de l'anorexie. Parmi les pathologies émettent:

  • perturbation endocrinienne;
  • maladies du système digestif;
  • oncologie;
  • insuffisance rénale chronique;
  • diverses douleurs chroniques;
  • hyperthermie prolongée;
  • maladies dentaires.

Le développement de l'anorexie mentale peut être associé à la prise de médicaments agissant sur le système nerveux central, d'antidépresseurs ou de tranquillisants, à une consommation excessive de caféine, de sédatifs ou de médicaments.

Chez les enfants, la pathologie peut être causée par une violation des règles d'alimentation, de suralimentation.

Les symptômes

Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • poids corporel trop bas, qui diminue avec le temps;
  • réticence à prendre du poids et à s'améliorer;
  • pleine confiance que le poids actuel est normal;
  • peur de la nourriture, restriction régulière de la consommation de nourriture et refus de cette nourriture sous divers prétextes;
  • peur de prendre du poids, d'atteindre une phobie;
  • sensation de malaise après avoir mangé;
  • faiblesse grave, fatigue;
  • un sentiment de sa nullité.

Photos de patients anorexiques

Diagnostics

L'anorexie est diagnostiquée sur la base de symptômes courants, en fonction des critères suivants:

  • absence de maladie organique, qui est la principale cause de perte de poids;
  • la présence de plusieurs manifestations de cette liste: lanugo, aménorrhée, bradycardie, vomissements, boulimie;
  • divers changements dans le corps qui accompagnent la maladie chez les moins de 25 ans;
  • la perte totale de poids corporel dépasse 25% des valeurs normales;
  • la présence ou l'absence de maladies mentales qui accompagnent la maladie;
  • évaluation inadéquate de leur apparence et de leur poids.

Traitement

Lors du traitement précoce de l'anorexie, un rétablissement rapide est possible, souvent à un niveau spontané. Mais beaucoup de patients pendant longtemps ne reconnaissent pas leur maladie, car la poursuite du traitement devient difficile.

Les formes sévères de la maladie impliquent une thérapie complexe, qui se conclut par un traitement hospitalier, un traitement médicamenteux et une psychothérapie, y compris pour les proches du patient. Une étape importante du traitement consiste également à rétablir un régime alimentaire normal avec une augmentation progressive du nombre de calories.

Aux stades initiaux du traitement, les patients améliorent leur état somatique. Le processus de perte de poids s'arrête, la menace pour la vie disparaît et le patient est retiré de la cachexie. Au stade 2, des médicaments et une psychothérapie sont prescrits pour que le patient soit distrait de son apparence et améliore son estime de soi.

Souvent, après le traitement, on observe une rechute de la maladie, à la suite de laquelle plusieurs traitements doivent être effectués simultanément. Parfois, l’effet secondaire du traitement est le surpoids, l’obésité.

Les médecins suivants traitent l'anorexie:

  • psychologue (psychothérapeute);
  • neurologue;
  • oncologue;
  • endocrinologue;
  • gastroentérologue.

Les conséquences

La maladie a un certain nombre de conséquences négatives si vous ignorez le traitement nécessaire. La pire chose qui puisse arriver est la mort du patient. Dans tous les autres cas, il y a une détérioration de l'apparence, du bien-être général, des problèmes de conception.

Les avis

Ci-dessous sont des critiques de femmes sur l'anorexie. Nous vous suggérons de vous familiariser avec elles afin de comprendre à quel point cette maladie est dangereuse et vous ne devez pas chercher à réduire ainsi votre nombre de centimètres sur tout le corps.

Je n'ai jamais aimé ma propre apparence. J'ai commencé à perdre du poids à partir de 14 ans. Au début, je me suis limité à la nutrition, puis j'ai commencé à faire du sport. Avec une hauteur de 165 cm, je pesais 47 kg. Cela ne me suffisait pas. Au cours de l'année, j'ai perdu 7 kg. Merci beaucoup à mes parents, qui ont immédiatement sonné l'alarme et m'ont envoyé pour un traitement. Grâce à eux, je suis en vie maintenant. Je ne recommande à personne de s'affamer pour maigrir. Croyez-moi, ça ne vaut pas la peine.

Miroslava, 18 ans

L'anorexie est une maladie dangereuse qui détruit la vie de nombreuses personnes. J'avoue honnêtement que j'ai moi-même activement perdu du poids il y a deux ans; je voulais ressembler à un modèle. Mais avec la perte de poids et la force qui restait, il était difficile pour moi de bouger et de parler. J'ai moi-même demandé à mes parents de m'envoyer en traitement. C'est peut-être pour cette raison que je suis en vie, contrairement à ma petite amie, qui ne voulait pas être traitée.

L'anorexie est une maladie terrible qui ruine la vie de nombreuses jeunes filles. Nous vous recommandons de ne pas essayer d’obtenir le corps parfait avec cette méthode pour perdre du poids. Faites de l'exercice, tenez-vous-en à la nutrition et ensuite, allez bien!

Anoreksychka - qu'est-ce que cela signifie?

Anoreksychka, qu'est-ce que cela signifie? De nos jours, la maigreur excessive reste encore à la mode et beaucoup de filles déploient beaucoup d'efforts pour transformer leurs formes alléchantes en un tas d'os. Il est à noter que la mode occidentale s'éloigne déjà des normes de 90-60-90. Dans ce petit article, nous allons parler des filles qui rêvent de ressembler à une feuille de papier, aussi bien en poids qu'en épaisseur, ces personnes sont surnommées anorexiques, ce qui signifie que vous lirez un peu plus bas.
Cependant, avant de continuer, permettez-moi de vous recommander des publications plus populaires sur les filles et les femmes. Par exemple, comment comprendre le mot Pihva, que signifie Vagin, qui s'appelle Kulema, qu'est-ce que le syndrome prémenstruel, etc.
Alors, continuez, que veut dire Anoreksychka? Ce terme a été emprunté à la langue grecque "anorexie" et se traduit par "sans envie de manger". En Russie, pendant longtemps, les filles avec une construction similaire s'appelaient Sikilda.

Comment déterminer si elle a vraiment l'anorexie? L’un des premiers moments auquel vous devriez prêter attention est l’enthousiasme excessif de la jeune femme pour tous les types de régimes, même si son poids est si petit. Et plus une femme perd du poids, plus elle s’inquiète de son poids, ce qu’elle se trouverait soi-même. Ce qui est étonnant, c’est que même avec l’anorexie, la patiente continue d’affirmer qu’elle est en parfaite santé. Certaines femmes se rendent parfois dans un tel état que seule l'hospitalisation peut les sauver. Malheureusement, dans ces cas négligés, les nutritionnistes ne sont plus en mesure de faire quoi que ce soit, il faut faire appel à des psychologues ou à des psychiatres.

Dans les réseaux sociaux, il existe des groupes dans lesquels l'anorexie est généralisée, les filles préoccupées par leurs kilos, elles partagent des moyens de perdre encore plus de poids. Ces bébés, dans le vrai sens du mot, ont même formé leur propre jargon spécial, que nous donnons ci-dessous.

Dictionnaire Anorexichek

Kcal - kilocalories, je veux dire le contenu calorique du produit.

300, 500 - ces chiffres dans les régimes, montrent le nombre de calories.

PP - une abréviation de "Proper Nutrition".

ABC - une abréviation de "Ana Boot Camp", est le nom d'un régime très puissant, qui convient dans les cas les plus négligés, ou pour ceux qui ne sont pas "amis avec la tête".

ЖП - abréviation "Hard Drinking".

L'échange est un argot pour l'expression "métabolisme".

Plateau - ainsi anoreksichki appellent une situation où le poids pendant longtemps ne change pas, ni l'un ni l'autre côté, bien que vous soyez au régime.

KP - une abréviation de "Compulsive Overeating" (il s'agit de l'utilisation incontrôlée de grandes quantités d'aliments).

Gain - argot signifie gain de poids sur la balance.

Plumb - argot, ce qui signifie une réduction de poids sur la balance.

Le papillon de nuit est un désir obsessionnel de s’associer aux papillons de nuit, car ces insectes sont si légers et sans poids. Parmi les anorexiques, ce surnom est perçu comme un compliment.

Papillon - le même que le "papillon" est un compliment dans le cercle ano.

Rem - abréviation du mot "rimantadine" (médicament contre le rhume), avec une utilisation prolongée, contribue au développement de l'anorexie.

FLU - abréviation de fluoxétine, est un antidépresseur qui supprime l'appétit et, par conséquent, provoque une anorexie.

ECA - comme les anorexiques appellent un certain nombre de drogues, "Ephedrine Caffeine Aspirin" (elles sont utilisées en fitness et en musculation pour obtenir un soulagement des muscles et une perte de poids)

Bisac est l'abréviation de Bisacodil (un laxatif puissant).

Bronch - abréviation de bronholitine, est un sirop contre la toux dans lequel l’éphédrine est présente et qui, à son tour, est une substance composée de ECA.

Sèche-cheveux - abréviation d'amphétamine (est une substance narcotique et psychostimulante).

Fil bleu ou bleu au poignet - ce symbole indique qu'une personne est atteinte de boulimie (il s'agit de fluctuations de poids périodiques ou fréquentes, suivies de périodes d'attaques incontrôlables de suralimentation et de formes de nettoyage).

Le fil rouge sur le poignet droit - la fille veut devenir anorexique.

Fil violet au poignet - est un symbole de la communauté anorexichek ou un symbole que vous êtes un PA-schnitz.

Mia est une abréviation du mot boulimie.

Ana est l'abréviation de Anorexia.

MF - signifie "Malozhnranie", c'est-à-dire qu'elle se limite à obtenir des calories.

Pro-ana - l’abréviation peut être décodée comme «anorexique professionnel», c’est-à-dire celle qui surveille son poids et sa silhouette et qui cherche à atteindre la perfection, telle qu’elle la comprend.

Calorie - argot signifie un régime basé sur le comptage des calories.

SG - l'abréviation signifie "sécheresse de la faim".

OB - abréviation de l'expression "échange de substances".

MCC - une abréviation qui signifie "Microcristalline Cellulose" (une substance qui aide à nettoyer le corps et à perdre du poids efficacement).

Chitting - appelé ainsi à l'avance une pause planifiée dans le régime, qui utilise généralement uniquement des aliments sains. Parfois, la mesure nécessaire, dans le cas d’un "Plateau", lorsque la marque de poids est maintenue longtemps au même endroit.

CD est une abréviation assez courante de Critical Days.

Je souhaite des lignes à plomb - c’est un souhait bienveillant dans les cercles, une personne vous souhaite de grandes lignes à plomb, c’est-à-dire une perte de poids sur des balances (je vous prie de nous excuser pour la tautologie).

Anorexie - Syndrome De Twiggy

Contenu de l'article:

  1. Qu'est-ce que l'anorexie?
  2. Qui est touché?
  3. Raisons principales
    • Biologique
    • Psychologique

  4. Comment sont les symptômes
  5. Comment traiter le gaspillage

L'anorexie neuropsychiatrique est une maladie accompagnée de modifications de la région du cerveau responsable de l'appétit. Elle se caractérise par une réticence persistante à manger, ce qui entraîne une perte de poids importante et une faiblesse générale du corps. Dans les cas très graves, il est fatal.

Qu'est-ce que l'anorexie?

L'anorexie est une maladie associée au refus forcé de manger lorsqu'une personne perd anormalement du poids. Une telle condition peut survenir en raison de sentiments forts ou de douleur. Ce sont les facteurs physiologiques responsables de la maladie.

Le type neuropsychique d'anorexie est associé au retrait volontaire de nourriture. Ceci est contraire à la nature humaine. Pour vivre, tout organisme vivant a besoin d'un apport d'énergie. Pour une personne, c'est de la nourriture, cela lui donne la force nécessaire, ce qui lui permet de maintenir sa santé physique et mentale en bon état.

Si le corps perd systématiquement les substances dont il a besoin, il cesse de fonctionner normalement et une dystrophie survient. Les conséquences de l'épuisement apparent du corps (cachexie) sont une fonction cardiaque lente, une pression artérielle basse et une température corporelle basse, ainsi que des doigts bleuâtres.

L'homme a littéralement l'air d'un cadavre vivant. Lorsque les côtes sont visibles à travers la peau, les bras et les jambes ressemblent à des brins d'herbe, les mouvements sont obstrués. Sur le crâne, cheveux clairsemés, yeux profondément enfoncés sur le visage. Tous les organes internes s’atrophient, perturbent le travail normal du système nerveux et de la psyché. Désir sexuel réduit, la fonction de reproduction est éteinte, le corps cesse progressivement son activité.

Il y a beaucoup de cas dans l'histoire où des gens sont morts, parce qu'il n'y avait rien à manger. Par exemple, à Leningrad assiégé (8 septembre 1941 - 27 janvier 1944), des centaines de milliers de civils sont morts de faim de masse. Mais il s'avère qu'il y a des individus qui se condamnent volontairement à la faim. Et tout cela à cause de la fausse notion selon laquelle une silhouette trop mince est à la mode.

Malheureusement, la mode n'est pas seulement le moteur du progrès, mais aussi un exemple de grandes erreurs humaines. La confirmation est l'anorexie. Cette maladie neuropsychiatrique est le contraire de l'autre extrême - la suralimentation excessive (boulimie).

L’opinion qui prévaut dans la société est que le surpoids est mauvais. Les gens, en particulier le public, essaient de se débarrasser des kilos en trop. Mais la maigreur excessive, obtenue par la famine artificielle, n’est pas la meilleure option pour un personnage, sans parler de la santé. Tout est bon avec modération. Et lorsqu'il n'y en a pas, le système nerveux et la psyché humaine souffrent de divers régimes alimentaires.

Des causes sociales (demande de personnes minces) entraînent l'anorexie. Des problèmes biologiques (génétique) et des problèmes médicaux peuvent être impliqués. Supposons des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, lorsque pour différentes raisons le corps rejette la nourriture. Il convient également de prendre en compte les traits particuliers d'une personne qui a décidé de vivre sa vie dans un état de faim.

Les effets de l'anorexie sont très tristes. C'est la santé complètement ruinée et souvent la mort prématurée dans la force de l'âge. Un cinquième des patients décèdent des suites d'une insuffisance cardiaque, beaucoup se suicident en raison de troubles mentaux.

Les personnes souffrant d’anorexie passent systématiquement par trois phases: de légère à grave. Regardons de plus près comment cela se passe.

Les étapes de l'anorexie existent telles que:

    Insatisfaction envers vous-même. Elle est mécontente de son apparence: la silhouette est trop épaisse, son visage et ses lèvres sont charnus. “Eh bien, il n'y a pas de point culminant dans le physique! Vous devez faire un régime. " Trouver le bon régime alimentaire peut prendre plusieurs années.

Le jeûne À ce stade, toutes les pensées sont sur le point de ne pas trop manger. Une grève de la faim forcée entraîne une perte de poids drastique. La perte de poids est évidente, ainsi que les premiers signes de maladie neuropsychiatrique.

  • Épuisement. Lorsque la moitié et plus de poids corporel est perdu. Il y a des changements pathologiques dans tous les organes internes. L'estomac ne peut pas manger, y réagit en vomissant. Le patient est sur le point de mourir.

  • Même à la dernière étape, vous pouvez vous débarrasser de l'anorexie mentale. L'essentiel est de réaliser votre maladie à temps et de consulter un médecin.

    Qui est sujet à l'anorexie?

    L'anorexie est particulièrement susceptible chez les femmes, elle se développe dans chaque centième femme. Les hommes tombent également pour cet "appât" moche. Chez les enfants, la maladie est associée à un manque d'appétit. Mania perdre du poids couvert de nombreuses adolescentes. Pour certains d'entre eux, une telle passion se termine par une maladie.

    Tout le monde connaît la vue à la limite des filles émaciées. Ceux-ci clignotent souvent à la télévision. Plus de 70% des représentants de l'entreprise modèle souffrent d'épuisement. Parfois, il semble qu'ils ne marchent que par effort sur le podium en cachant leurs jambes d'allumette derrière des tenues chics.

    L'anorexie est une maladie connue depuis l'Antiquité. Dans la Grèce antique, les filles devaient se conformer à la norme de beauté alors acceptée. C'est une figure gracieuse et flexible. Un tel critère de beauté obligeait les grosses femmes à suivre un régime strict. Les grèves de la faim sévères associées au jeûne religieux ont également entraîné une perte de poids forcée.

    La cause de l'anorexie aujourd'hui est le "grincement" de la mode, apparu au milieu du siècle dernier. Tout a commencé avec la top model britannique et chanteuse Leslie Hornby, plus connue sous le pseudonyme de Twiggy (reed). Sa silhouette élancée est devenue l'envie de nombreuses filles. Les modèles sur le podium ont commencé à l'imiter et se sont «assis» à divers régimes de famine afin de perdre du poids. Ce refus volontaire de nourriture, qui a non seulement entraîné une perte de poids, mais les conséquences les plus dures, a été baptisé par les médecins du nom "d'anorexie" (manque d'appétit).

    "Twiggy Syndrome" a rapidement parcouru le monde. Par exemple, le bienfaiteur américain René Heinrich a conseillé de perdre du poids. Apparemment trop gros pour faire de la gymnastique. La fille a pris le conseil au sérieux. Obsédée par la manie de perdre du poids, elle a réagi de manière irresponsable à sa santé et est tombée malade d'anorexie. Cela a entraîné des changements irréversibles dans le corps, alors que les médecins étaient déjà impuissants. La gymnaste est décédée à l'âge de 22 ans.

    La chanteuse écossaise Lena Hilda Zavaroni, présentatrice de télévision, est décédée des suites d'une anorexie mentale de 35 ans. Avant sa mort, elle ne pesait que 32 kg. Deux soeurs modèles d'Uruguay, Lusel Ramos (22 ans) et Eliana Ramos (18 ans), sont mortes d'épuisement l'une après l'autre. C'est arrivé en 2006-2007.

    Les hommes souffrent également d'anorexie mentale. Le beau Jeremy Glitzer a fait une carrière couronnée de succès sur le podium, mais en décidant de perdre du poids, il s'est complètement épuisé. À 38 ans, pesait seulement 30 kg, est décédé d'épuisement en 2010.

    Les principales causes de l'anorexie

    Si une personne décide de perdre du poids, si elle suit un régime et perd ses kilos de graisse, c'est tout à fait normal. Mais lorsque la grève de la faim est devenue un désir obsessionnel, il y a déjà une raison de parler de la maladie. Tous les signes d'anorexie doivent être divisés en indicateurs médicaux et psychologiques.

    Causes biologiques de l'anorexie

    Les signes biologiques de la maladie indiquent qu’une personne ne refuse pas consciemment, mais involontairement, de manger. Cela est dû aux processus douloureux qui se produisent dans son corps.

    Ces facteurs indésirables de nature biologique comprennent:

      Anomalies génétiques. La mutation des gènes responsables du cholestérol peut provoquer une anorexie. Des scientifiques ont récemment remarqué que les personnes sous-alimentées avaient un taux élevé de ce stéroïde dans le sang. Conclusion paradoxale: le rejet de la nourriture conduit à une humeur élevée.

    Maladies du tractus gastro-intestinal. Dans les maladies de l'œsophage et du foie, en cas d'aversion persistante pour les aliments, une perte de poids importante (anorexie) peut être un précurseur du cancer de l'estomac, de l'hépatite ou de la jaunisse.

    Insuffisance cardiaque. Les glycosides cardiaques (médicaments d'origine végétale) à des doses raisonnables améliorent la fonction cardiaque. Le surdosage entraîne une oppression de l’activité cardiaque. L'anorexie peut se développer dans ce contexte.

    Autres maladies. Les maladies rénales sont comptées parmi elles lorsque, en raison de processus métaboliques irréguliers, les protéines s’y accumulent et ne sont pas excrétées dans les urines. L’insuffisance pulmonaire, diverses maladies du système endocrinien, des tumeurs malignes, des maladies de la cavité buccale (difficile à manger) peuvent également conduire au développement de l’anorexie.

  • Surdose de drogue. Les antidépresseurs, les tranquillisants, les stupéfiants et certains autres inhibent le système nerveux central. L'utilisation systématique provoque un manque d'appétit persistant. Dans ce contexte, développe une maladie neuro-mentale associée au refus de manger.

  • Causes psychologiques de l'anorexie

    Les causes psychologiques sont associées au caractère de l'individu, à ses traits individuels. Ceci devrait également inclure le facteur social, quand l’opinion qu’une personne mince est meilleure qu’avec un excès de poids a un effet négatif sur certaines personnes.

    Ces facteurs psychologiques incluent:

      Hyper-drogue dans l'enfance. Les parents prennent trop soin de leurs enfants, les nourrissent littéralement. Par exemple, la fille a mangé beaucoup de sucré, est devenue grosse et maladroite. Les pairs se moquent d'elle. L'enfant commence à refuser consciemment de la nourriture, ce qui peut entraîner l'anorexie.

    Adolescence Lorsque la silhouette de la fille commence à prendre des formes féminines et que le garçon - homme, les adolescents accordent beaucoup d’attention à leur apparence. Et ça fait mal de prendre tous les commentaires à ce sujet. L'idée que "je ne suis pas le même (oups) que les autres se moquent de ma silhouette" conduit à des expériences douloureuses. Les filles de formes magnifiques de cet âge ont souvent recours à la famine pour se ramener à la normale. Les régimes extrêmes de la faim aident à perdre du poids de façon spectaculaire, une maladie survient.

    Le stress. Lorsque, en raison d'expériences fortes associées, par exemple, à des espoirs injustifiés ou à la mort d'un être cher, une personne est prête à mourir et refuse donc de manger.

    Traits La personnalité peut être volontaire, mais la volonté est dirigée vers de fausses priorités. Supposez perdre du poids et ressembler à une célèbre star hollywoodienne. Un tel entêtement conduit à refuser la nourriture, ce qui conduit à la maladie.

    Faible estime de soi. Le sentiment d'infériorité, lorsque la personne est plutôt critique de soi, est engagé dans l'auto-creusage, pense que le corps est trop lourd, pousse à l'auto-traitement. Ce sont différents types de régimes alimentaires qui entraînent non seulement une perte de poids, mais également une perte de santé et l'anorexie se développe.

    La famille Les parents adorent manger et sont plutôt dodus. L'enfant est aussi très "immodeste" construit. Cela laisse une marque sur le personnage. Les personnes anxieuses et méfiantes ont souvent recours à la famine grave. C'est une voie directe vers l'épuisement et la maladie neuropsychiatrique.

  • Dépendance de l'opinion publique. Affecte particulièrement les gens du public. Par exemple, sur les actrices, chanteurs et modèles apparaissant sur le podium. Ils surveillent leur silhouette et sont particulièrement critiqués pour ne pas avoir l'air trop élégants pour leur profession. Ce sont parmi eux ceux qui souffrent le plus d'anorexie mentale, entraînant souvent la mort.

  • Quels sont les symptômes de l'anorexie?

    Les symptômes de l'anorexie se manifestent à la fois au niveau physiologique, par exemple, d'épuisement et psychologique (comportemental). Considérez tous ces signes externes plus en détail.

    Les symptômes physiologiques comprennent les changements survenant dans le corps. Certains attirent immédiatement l'œil, d'autres ne sont déterminés que lors d'examens médicaux spéciaux. Ceux-ci comprennent:

      Epuisement extrême. Lorsque perte de poids importante peut être inférieure à la normale jusqu'à 50%. Le patient ressemble à un squelette en marche.

    Faiblesse générale. Il est difficile de bouger, les mouvements sont lents, un essoufflement, des évanouissements fréquents, une sensation de froid. Cela est dû à des interruptions du travail du cœur et à une mauvaise circulation sanguine.

    Amincissement des cheveux. Les poils deviennent plus fins, cassants et tombent sur la tête.

    Changements dans la sphère sexuelle. Chez les femmes, problèmes de menstruation jusqu'à son absence complète (aménorrhée), chez les hommes - avec érection. En conséquence, une diminution de la libido ou un rejet complet du sexe.

  • Toxicomanie, alcoolisme. En raison de l'intensification excessive de l'organisme avec des drogues, de l'alcool ou des drogues, l'appétit est perturbé, le patient refuse de manger et s'épuise à l'extrême. En conséquence, l'anorexie se développe avec des conséquences extrêmement graves.

  • Les symptômes psychologiques de l'anorexie sont principalement associés à la nature de la personnalité et à un changement de comportement. Considérez ces manifestations douloureuses de la psyché plus en détail. Ceux-ci comprennent:

      La dépression Il se caractérise par un état dépressif quand on ne voit qu'un seul négatif autour. La personne pense avoir perdu le contrôle de ses actes et se lance dans une expérience, par exemple "J'ai trop de poids, j'ai besoin de perdre du poids." Une telle obsession mène à une maladie neuropsychiatrique - l'anorexie.

    Manic a pensé à perdre du poids. Une personne est simplement obsédée par le désir de perdre du poids de quelque manière que ce soit. Compte les calories dans les aliments, juste pour ne pas trop manger. Les arguments raisonnables ne sont pas pris en compte. Il reste assis pendant des mois sur un régime de famine et s'épuise. En conséquence, il perd du poids, devient dystrophique.

    Refus de nourriture. Quand, sous aucun prétexte, fuient la nourriture, disent-ils, j'en ai déjà marre (a), je ne veux plus. Si une personne a mangé, il se sent coupable de ne pouvoir refuser.

    Des vêtements amples. Pour dissimuler leur maigreur anormale, les victimes de l'anorexie portent des costumes et des robes décontractées.

    Rectilineality de la pensée. Ces personnes ne veulent rien voir autour d'elles, tout ne les intéresse pas. Le monde entier n'a plus qu'un problème: perdre du poids.

  • Mode de vie fermé. Lorsque la maladie est déclenchée et qu'il existe de gros problèmes de santé, ces personnes deviennent secrètes, insociables. Mais même dans cet état, ne vous considérez pas comme malade.

  • Comment traiter le gaspillage

    Le traitement de l'anorexie peut prendre plusieurs mois. Dans les cas graves, le patient est placé à l'hôpital. Cela nécessite toute une gamme de traitements médicamenteux et de physiothérapie. À ce stade, l’essentiel est de rétablir la santé, ce qui signifie éliminer les effets des régimes de famine et des anomalies du travail des organes internes.

    Par exemple, vous devez soutenir le cœur, le foie et les reins. En fait, le patient doit être ré-enseigné à manger. Pour cela, il est nécessaire de suivre un cours de renforcement général pour la restauration complète du tractus gastro-intestinal (TIG). Si le patient ne peut pas manger normalement, les nutriments nécessaires sont administrés par voie intraveineuse, en contournant l'estomac. Lorsque le tractus gastro-intestinal fonctionne normalement, un tableau à haute énergie est attribué afin que le patient puisse prendre le poids souhaité.

    Le traitement de l'anorexie est impossible sans aide psychothérapeutique. La correction des vues et du comportement du patient est nécessaire. Nous devons l’aider à se débarrasser de son état d’obsession. Supposons qu'il se considère inférieur, parce que c'est un mauvais chiffre. Dans ce cas, vous devez corriger la perception incorrecte de votre corps. C’est l’une des principales conditions pour qu’après sa sortie de l’hôpital, la personne ne retourne pas à ses «rails», c’est-à-dire qu’elle ne retombe pas dans son ancienne vie «affamée». Ici, le rôle important de la thérapie familiale, quand dans le cercle familial, une personne se sentira soutenue et comprend parfaitement.

    Le rétablissement complet ne se produit que pour ceux qui ont réalisé leur passion destructrice pour tous les types de régimes alimentaires affamés. Sinon, la rechute de la maladie est possible.

    Qui est anorexichka? anorexichek complet dictionnaire / argot? le sens

    Anoreksychka

    L'anorexie est une fille anorexique. Les anorexiques ont des traits communs avant même d'être malades. Au fur et à mesure que la maladie progresse, ils acquièrent de nouveaux traits physiques et mentaux permettant de distinguer les personnes souffrant d'anorexie des autres personnes.

    Dans le portrait psychologique d'une fille souffrant d'anorexie, la contradiction entre son intellect développé et un comportement responsable et une immaturité personnelle, la puérilité de certains jugements, est frappante.

    Anoreksychka voit souvent tout en noir et blanc et concerne avant tout le corps et l'attitude envers soi-même. Une fille peut se voir comme parfaite ou dégoûtante. Soit faible ou fort. Pas de nuances ni de demi-teintes.

    Beaucoup de filles anorexiques savent tout de leur maladie et savent qu’elles risquent de mourir. Mais leur réalité intérieure est telle qu'ils ne peuvent tout simplement pas se percevoir en dehors de leur idéal physique et avoir un contrôle total sur leurs désirs.

    Extérieurement, l'anorexica est une très «bonne fille», excellente en apprentissage, serviable et obéissante. Étant donné que la colère est presque toujours une émotion interdite pour les filles sujettes à l'anorexie, cette colère réprimée se transforme en partie en dégoût de soi, en partie sous forme de résistance aux parents en matière d'alimentation.

    Dans la famille de l'anorexie, la colère et l'impuissance sont les sentiments les plus fréquents, car il est très difficile pour les proches de voir leur propre peuple se tuer lentement devant leurs yeux, mais ils ne peuvent rien faire. Ce comportement est, par essence, un acte très agressif envers ses proches et exprime la colère que l'anorexique ressent réellement.

    Le principal problème des filles souffrant d'anorexie est l'incapacité de se séparer de leurs parents. Non sans raison, l'anorexie mentale se manifeste le plus souvent à l'adolescence, dernière étape de la préparation d'une personne à la vie autonome sans ses parents.

    Afin de compenser ce besoin de séparation, les anorexiques tentent de devenir totalement indépendants de tout, en particulier de la nourriture. Cette indépendance vis-à-vis des ressources extérieures symbolise pour eux leur indépendance personnelle, bien qu’il s’agisse bien entendu d’une illusion fondamentalement inaccessible.

    Dans la sphère émotionnelle, les anorexiques sont très vulnérables et sensibles, mais limités dans l'expression des émotions. Par nature, les personnes souffrant d'anorexie de l'enfance sont généralement légèrement détachées, peu en contact. Les traits schizoïdes et autistiques sont exacerbés par l'évolution de la maladie. Les anorexiques sont généralement conservateurs et peu liés au changement.

    Malgré l'épuisement physique de l'anorexique, il semble souvent animé et mobile. Le jeûne, à un certain stade, provoque un soulagement et une euphorie. Les symptômes dépressifs observés avant l'apparition de l'anorexie disparaissent pendant un certain temps, compensés par des troubles de l'alimentation.

    Aide à l'anorexie:
    Psychologue Grigorieva Elena

    Comment devenir anorexique

    Le désir de perdre du poids est tellement insupportable que penser à devenir anorexique ne laisse pas une fille longtemps. Étant donné les tendances du monde de la mode et les préférences d’un article fort, il n’est pas difficile d’expliquer le désir de devenir mince, même au point de devenir trop mince. Nous vous aiderons à déterminer quelles informations sur cette maladie sont vraies, combien de temps vous pouvez devenir anorexique et ce que vous devez faire pour le faire.

    Stades de développement de la maladie

    Malgré le désir d’obtenir des résultats aussi rapidement que possible, il vous faudra du temps pour perdre du poids au cours duquel vous devrez suivre plusieurs étapes élémentaires.

    La progression de la maladie comporte 3 étapes:

    1. Forme difformanique. À ce stade, la fille soupçonne que son poids est quelque peu anormal et elle a l'air pleine. Indique la présence de type dysphorique de la maladie pendant une longue période compte tenu du reflet dans le miroir. Vient ensuite une recherche rapide de régimes, une fille ne peut que les visualiser ou les utiliser. Chaque jour, une femme parle d'excès de poids - maintenant, le problème psychologique est déjà apparu;
    2. Forme anorectique. Le jeûne constant entraîne une perte de poids. L'anorexie s'aggrave souvent au fil des mois. Après avoir perdu une partie du poids, en général il est déjà de 30%, il existe un désir euphorique de continuer à perdre du poids. Le régime devient presque une grève de la faim, alors que le cerveau ne montre même pas le désir de manger. Il est également probable qu’une personne s’épuise par un effort physique;
    3. Kahekticheskaya. La capacité à évaluer votre poids de manière raisonnable est perdue. Le corps commence à faiblir, une hypotension apparaît, le cycle menstruel est retardé ou complètement arrêté, le désir sexuel diminue. Tous les organes souffrent, la présence d'autres maladies est donc détectée lors du diagnostic.

    Avant de devenir une fille anorexique, elle doit passer par les 3 étapes.

    Dans 2-3 jours

    Les anorexiques ne deviennent pas 2 jours, mais il est possible de commencer avec un régime pendant quelques jours. Déjà en si peu de temps, le corps est capable de se débarrasser des kilos gênants.

    Considérez ce que mangent les anorexiques à l'exemple d'un régime «liquide» de 3 jours:

    • Boissons au lait aigre - kéfir, lait, ryazhenka;
    • De l'eau;
    • Le cacao;
    • Bouillons, mais seulement faible en gras;
    • Thé sans sucre;
    • Kvass.

    Plus de 3 jours, un régime similaire est contre-indiqué, car le nombre de calories est maigre. Entre le régime que vous devez suivre et suivre un autre régime, il est déconseillé de le prendre plus souvent 1 fois par semaine.

    Pour une semaine

    Les filles anorexiques suivent souvent le régime dit de «couleur». Il est conçu pour une utilisation hebdomadaire. Le résultat est que chaque jour est attribué une certaine couleur et que vous ne pouvez manger que des produits de la couleur spécifiée. Le régime alimentaire des anorexiques est assez strict, mais pour les débutants, une forme légère convient, à savoir le régime «coloré».

    Couleurs pour les jours de la semaine:

    • Le lundi est blanc (principalement des produits laitiers) à l'exception du chocolat;
    • Mardi - rouge (tomates, melon d'eau, poivre bulgare, etc.);
    • Mercredi - vert (chou, concombre, vert, etc.);
    • Jeudi - orange (melon, mandarines, oranges);
    • Vendredi - pourpre (aubergines, raisins, prunes);
    • Samedi - jaune (bananes, abricots, maïs);
    • Dimanche - jour de jeûne, boire exclusivement de l'eau minérale.

    Un régime plus lourd pendant une semaine implique la préparation d'un régime tel que la calorie journalière soit de 500 kcal. Avant de devenir anorexique, il convient d'étudier les caractéristiques du corps et de rechercher des produits allergiques.

    Par exemple, considérons comment les femmes deviennent anorexiques en une semaine en suivant un régime:

    • Petit déjeuner - café sans sucre et une pomme;
    • Déjeuner - 1 orange;
    • Déjeuner - soupe de légumes aux haricots, pour une deuxième salade;
    • Dîner - carottes 100 grammes, mais toujours râpé, à digérer rapidement.

    2 semaines

    Les régimes sont souvent préparés plus longtemps en alternant les aliments. Les anorexies perdent du poids - il s'agit d'un régime protéiné. Les produits contenant des glucides sont également présents, mais en petites quantités. Le régime est conçu pour 12 jours:

    • Jour 1 - le jour 1 litre de kéfir;
    • Jour 2 - 6 oranges, il est préférable de les manger 5 fois et au déjeuner 2 morceaux;
    • Jour 3 - 0,5 kg de fromage cottage, toujours écrémé;
    • Jour 4 - 0,5 kg de gibier à la courge (cuire sans huile végétale);
    • Jour 5 - 1 kg de pommes après le nettoyage, généralement 200-300 g de taille, afin que vous puissiez prendre 1,2-1,4 kg de pommes ordinaires;
    • Jour 6 - 1 tasse (100 g) de chocolat noir;
    • Jour 7 - 300 grammes de fromage demi-gras;
    • Jour 8 - 1 litre de jus de tomate et 150 g de salade de légumes;
    • Jour 9 - 400 g de viande bouillie faible en gras (poulet, veau, lapin);
    • Jour 10 - salade de légumes;
    • Jour 11 - 0,5 kg de fromage cottage;
    • Jour 12 - 1 kg de prunes.

    Les histoires d'anorexiques indiquent souvent l'efficacité d'un autre régime. Les filles affirment qu'elles jettent environ 7 kg en 2 semaines.

    Ration approximative divisée par jour:

    1. De l'eau Ça devrait être un peu carbonaté. Il est optimal de boire 1,5 litre pendant la journée.
    2. Lait et gros fruit, mais savoureux. La teneur en matière grasse du lait est de 0,1% et tout fruit est une pomme, un pamplemousse;
    3. Répétez le régime du premier jour;
    4. Thé non sucré, salade de légumes. Boire 500 ml de thé sans sucre ajouté, pour couper l'appétit, mangez des carottes, des légumes verts et du chou frais sous la forme d'une salade, vous pouvez remplir 1 c. huile végétale;
    5. Du lait 1 litre de lait 0% de matières grasses;
    6. Oeuf, thé, bouillon. Pendant la journée, vous pouvez manger un œuf à la coque, un thé léger et non sucré, un bouillon de légumes (chou, pois, pommes de terre, poitrine de poulet) et un gros fruit. Tous ces produits consommés en 4 doses;
    7. Yaourt, thé et fromage cottage. Tout devrait être sans gras et le thé faible;
    8. Régime du premier jour;
    9. Du lait et des fruits. 1 litre de lait écrémé et 1 gros fruit;
    10. Régime du premier jour;
    11. Salade de légumes et de légumes verts. Les feuilles et les légumes (céleri, aneth, persil, etc.) sont ajoutés à la salade, vous pouvez ajouter 25 g d'huile végétale. Il devrait être 1 litre bol par jour;
    12. Du lait 1 litre avec 0% de matières grasses;
    13. Œuf, fromage cottage et eau minérale. Il est souhaitable que l'œuf cuit soit 100 g de fromage cottage cuit dur et faible en gras; vous pouvez boire beaucoup d'eau;
    14. Le régime du premier jour.

    Décidément, le poids de l'anorexique après un tel régime va baisser: le nombre de kilogrammes prélevés dépend du corps de la fille et de son poids précédent. La règle est la suivante: plus la quantité de graisse est importante, plus le poids est perdu rapidement. Pour une fille maigre pesant 45 kg, perdre 3 kg sera plus difficile que pour une femme de 90 kg à perdre 7 kg.

    Pour un mois

    Les modèles anorexiques suivent leur régime alimentaire toute leur vie et suivre des cours de 2 ou 7 jours est une corvée. C'est pourquoi des cours mensuels sont élaborés. Entre eux, des régimes plus courts et plus légers / plus serrés sont effectués.

    La principale caractéristique du régime alimentaire du mois est la restriction calorique, c’est-à-dire que vous pouvez manger n'importe quoi, mais uniquement dans les limites des calories spécifiées. Pour ce faire, vous devrez étudier attentivement le contenu calorique de tous les produits et aborder le choix de la qualité. Manger principalement des légumes et des fruits non sucrés.

    Ainsi, la formule à la maison pour devenir anorexique est:

    • 1, 2, 8, 9 jours - 500 kcal;
    • 3, 30 jours - 300 kcal;
    • 4, 7, 13 jours - 400 kcal;
    • 5, 19, 25, 26 jours - 100 kcal;
    • 6, 12, 18, 23, 27, 28, 29 jours - 200 kcal;
    • 11, 24 jours - 150 kcal;
    • Jour 14 - 350 kcal;
    • 15, 22 jours - 250 kcal.

    Après un court laps de temps, la fille devient anorexique, alors que le désir maniaque de perdre du poids augmente progressivement, les premiers résultats conduisent à une euphorie.

    Quoi ne pas faire

    L'anorexie est une maladie répandue et les filles ont tendance à le devenir, mais il existe plusieurs façons d'atteindre cet objectif, qui sont strictement interdites car elles nuisent gravement au corps:

    • Comprimés avec des vers. Les pilules qui entraînent une perte de poids sont souvent annoncées et fonctionnent, car un ver apparaît dans le corps. D'habitude c'est énorme. Une fille peut manger tout ce que vous voulez et perdre du poids. Ces drogues sont extrêmement dangereuses car, avec le temps, l’intoxication et d’autres troubles se développent;
    • Antidépresseurs Les anorexiques prennent souvent des médicaments qui suppriment la vigueur, réduisent le sentiment d’appétit, et eux-mêmes espèrent atteindre ainsi l’objectif visé. En fait, les médicaments ont plusieurs effets secondaires.

    Les conséquences

    Perdre du poids à un rythme aussi rapide entraîne invariablement de graves conséquences. À mesure que la maladie s'aggrave, la santé se détériore encore, ce qui peut être fatal.

    Les effets les plus courants de l'anorexie sont les suivants:

    • La jeune fille tombe souvent les cheveux et les dents, ceci est dû à un manque de calcium dans le corps et à des modifications du niveau hormonal;
    • La fragilité des os augmente de nombreuses fois, notamment en raison de l'absence de calcium;
    • Anomalies pathologiques dans le coeur. L'arythmie, l'extrasystole, le pouls faible, l'ischémie et le reste sont des facteurs fréquents d'anorexie;
    • La dépression L'état psychologique d'une personne est très complexe. En raison d'un manque de vitamines, le cerveau est tout simplement incapable de rester concentré sur les pensées importantes et de digérer normalement les informations. Le risque de suicide augmente plusieurs fois;
    • Anomalies dans le tube digestif. La perception de la nourriture à part entière ne se produit pratiquement pas, lorsque vous utilisez quelque chose, le réflexe nauséeux commence;
    • Déviations nerveuses (pannes, manque de logique dans le comportement). Parfois, cela s'accompagne de l'apparition de mauvaises habitudes comme les drogues ou les drogues.

    Suivre les normes de la beauté conduit souvent les filles à divers extrêmes, en particulier l'anorexie. Une femme au lieu de la beauté attendue souffre d'un grave désordre physique et mental. Indépendamment, une personne ne peut pas sortir de ce problème, car une maladie affecte psychologiquement une personne.

    Extérieurement, une personne a l'air extrêmement contre nature, et ses os saillants effraient les gens et provoquent le ridicule des autres, ce qui conduit à une déviation psychologique encore plus grande.

    Il est difficile d’appeler heureuse la vie des anorexiques, car une maladie constante et un enthousiasme douloureux pour son propre poids mènent à des états dépressifs.

    Assez souvent, les anorexiques dus à la dépression prolongée mettent fin à leurs jours par suicide.

    Il est nécessaire de surveiller le poids, il est même utile jusqu'à ce que les soins du corps aillent au-delà des caractéristiques raisonnables. Avec l'anorexie, la sensation de poids naturel et normal disparaît, ce qui conduit à la maladie.

    L'anorexie

    L'anorexie est un trouble mental assez commun, caractérisé par un rejet de la prise de nourriture et une perte de poids significative.

    L'anorexie est plus fréquente chez les filles qui font délibérément perdre du poids ou empêcher le gain de poids excessif. Les causes de la maladie comprennent une perception déformée de la forme personnelle et physique et rien de plus qu'une inquiétude anxieuse à propos du gain de poids.

    La prévalence globale de la maladie est la suivante: 80% des patients anorexiques sont des filles âgées de 12 à 24 ans, 20% des hommes et des femmes d’âge mûr.

    L'anorexie et son histoire s'étendent de la Grèce antique. Une traduction littérale signifie pas besoin de nourriture. Souvent, les jeunes, pour atteindre le repère de la figure, suivaient un régime. Le régime a donné le résultat souhaité et, au fil du temps, l'anorexie - l'épuisement.

    L'anorexie est une maladie plutôt insidieuse qui ne veut pas laisser une personne sortir de ses griffes. Une demande de la société pour un corps maigre a également provoqué l’anorexie chez les hommes. S'épuiser n'était plus si difficile. Internet est plein de régimes mortels.

    Les victimes d'anorexie sont tiraillées entre la réanimation et un hôpital psychiatrique. Leur vie est dépourvue de toute peinture et la perception douloureuse d’eux-mêmes en tant que graisse tue lentement, transformant les gens en peau et en os.

    Causes d'anorexie

    Les causes de la maladie comprennent des aspects biologiques, sociaux et psychologiques. Par biologique, on entend une prédisposition génétique, les conflits internes et l’influence de la famille sont considérés comme psychologiques, et l’influence de l’environnement est considérée comme sociale: imitation, attentes de la société.

    L'anorexie apparaît pour la première fois à l'adolescence. Les facteurs de risque comprennent les facteurs génétiques, biologiques, familiaux, personnels, culturels, d'âge et anthropologiques.

    Les facteurs génétiques sont les connexions des gènes liés aux facteurs neurochimiques et spécifiques du comportement alimentaire, et l'un des gènes provoquant est HTRA du récepteur de la sérotonine 5-HT2A. Un autre gène neurotrophique du facteur cérébral (BDNF) est également impliqué dans l'apparition de l'anorexie.

    Souvent, la vulnérabilité génétique est associée à un certain type de personnalité associée à un trouble mental ou à des dysfonctionnements des systèmes de neurotransmetteurs.

    Par conséquent, une prédisposition génétique peut se manifester dans des conditions défavorables, telles qu'un régime alimentaire inapproprié ou un stress émotionnel.

    Les facteurs biologiques comprennent le surpoids et l'apparition d'une première menstruation précoce. En outre, la cause du trouble peut être liée au dysfonctionnement des neurotransmetteurs régulant le comportement alimentaire, tels que la dopamine, la sérotonine, la noradrénaline.

    Des études ont clairement montré le dysfonctionnement de ces trois médiateurs chez les patients souffrant de troubles de l'alimentation. Les facteurs biologiques comprennent les carences alimentaires.

    Par exemple, une carence en zinc provoque l'épuisement, mais n'est pas la cause principale de la maladie.

    Les facteurs familiaux comprennent la survenue d'un trouble de l'alimentation chez les personnes ayant une relation proche ou proche avec l'anorexie mentale, l'obésité ou la boulimie. Les facteurs familiaux comprennent le fait d'avoir un membre de la famille, ainsi qu'un membre de la famille qui souffre de toxicomanie, de dépression et d'alcoolisme.

    Le facteur de risque personnel est un facteur de risque psychologique, ainsi qu'une tendance au type de personnalité obsessionnel. Le sentiment d'infériorité, le manque d'estime de soi, l'incertitude et le non-respect des exigences constituent des facteurs de risque pour le développement de la maladie.

    Les facteurs culturels incluent la vie dans un pays industrialisé, où l’accent est mis sur l’harmonie, principal signe de la beauté féminine. Des événements stressants (décès d'un être cher, abus physique ou sexuel) peuvent également contribuer au développement d'un comportement alimentaire.

    La psychologie domestique du facteur d’âge fait référence aux principales conditions qui déterminent la prédisposition à la maladie. Le groupe à risque comprend l'adolescence et l'adolescence.

    Des facteurs anthropologiques sont associés à l'activité de recherche d'une personne et la motivation principale est la lutte active avec les obstacles. Souvent, les filles luttent avec leur propre appétit et tous ceux qui essaient de les forcer à manger normalement.

    L'anorexie agit comme un processus actif d'adaptation quotidien, une sorte de comportement de recherche ou de lutte. Une lutte désespérée et permanente redonne de l'estime de soi au patient.

    Chaque morceau non consommé est une victoire, et a donc plus de valeur que le plus lourd gagné au combat.

    Signes d'anorexie

    Les signes de l'anorexie comprennent: sentir la plénitude du patient, nier le problème de l'anorexie, diviser les aliments en plusieurs repas, repas debout, troubles du sommeil, peur de grossir, dépression, manifestation de la colère, de l'enthousiasme pour les régimes et la cuisine, collecte de recettes, manifestation des compétences culinaires sans se joindre les repas, les changements dans la vie familiale et sociale, le refus de participer aux repas en commun, les longues visites aux toilettes et les sports fanatiques.

    Symptômes d'anorexie

    Les symptômes de l'anorexie comprennent une diminution de l'activité, de la tristesse, de l'irritabilité, en alternance avec une euphorie périodique.

    L'anorexie et ses symptômes se manifestent dans les peurs sociales et sont donc confirmés par l'incapacité de parler aux autres de leur attitude face à la nourriture.

    Les troubles physiques comprennent les problèmes de cycle menstruel, d'arythmie cardiaque, de spasmes musculaires, de faiblesse persistante, d'algoménorrhée. L'estime de soi du patient dépend de son poids, et l'évaluation du poids est biaisée.

    La perte de poids est perçue comme une réalisation et un ensemble comme un manque de maîtrise de soi. Cette attitude est maintenue jusqu'à la dernière étape. Risque pour la santé: auto-assignation et médicaments hormonaux.

    Ces cas ne sont pas traitables.

    Stades de l'anorexie

    On distingue trois stades d'anorexie: dysmorphomanique, anorexique et cachectique.

    Le stade dysmorphique est caractérisé par la prédominance de pensées sur l'infériorité et l'infériorité, en raison de la complétude apparente. Caractérisé par la présence d'humeur constamment déprimée, d'anxiété, ainsi que par un long séjour près du miroir. Les premières tentatives pour se limiter à la nourriture apparaissent, le désir d'atteindre le chiffre par le biais de l'alimentation continue.

    Le stade anorexigène apparaît après un jeûne persistant. La perte de poids se produit entre 20 et 30% du poids total. Pour le patient est caractérisé par l'euphorie, resserrement du régime alimentaire pour une perte de poids encore plus grande.

    Le patient persiste à se convaincre et à convaincre les autres de son manque d'appétit et continue de s'épuiser encore davantage avec l'effort physique. Une perception déformée du corps confère au patient une perte de poids sous-estimée.

    Le volume de fluide circulant dans le corps du patient diminue constamment, ce qui provoque une hypotension ainsi qu'une bradycardie. Cette affection s'accompagne de peau sèche, de frissons et d'alopécie.

    Les principales caractéristiques cliniques comprennent l'arrêt des menstruations chez la femme, la spermatogenèse chez l'homme et chez les deux sexes, une diminution du désir sexuel. Une altération de la fonction surrénalienne et une perte naturelle d’appétit sont également caractéristiques.

    Le stade cachectique est marqué par une dystrophie irréversible des organes internes, qui survient approximativement dans 1,5 à 2 ans. A ce stade, le poids est réduit à 50% de l'original.

    Un œdème sans protéines se produit dans le corps, le taux de potassium baisse brusquement et l'équilibre électrolytique est perturbé. Cette étape est souvent irréversible.

    De tels changements dystrophiques peuvent entraîner une inhibition irréversible de toutes les fonctions, ainsi que la mort.

    Comment tomber malade avec l'anorexie est très intéressant pour beaucoup de jeunes filles qui ne comprennent pas la gravité de la maladie et ses conséquences.

    Les patients anorexiques ont les conséquences suivantes: arythmie cardiaque, vertiges, évanouissements, froid, pouls lent, perte de cheveux, sécheresse et pâleur de la peau; apparition de petits cheveux sur le visage, le dos; la structure des ongles est perturbée, douleurs convulsives dans l'estomac, constipation, nausées, dyspepsie, maladies du système endocrinien, ralentissement métabolique, incapacité à avoir des enfants, apparition d'aménorrhée, ostéoporose, fractures vertébrales, os, diminution de la masse cérébrale.

    Il est facile de souffrir d’anorexie, mais comment se débarrasser des conséquences mentales - c’est la question? Les conséquences mentales incluent une incapacité à se concentrer, des tendances suicidaires, une dépression, un trouble obsessionnel-compulsif.

    Anorexie chez les enfants

    Le refus de manger chez les enfants est un problème pour les mères. Généralement, il est typique des enfants précoces et d'âge préscolaire, en l'absence d'une maladie spécifique.

    L'anorexie chez les enfants se traduit par le rejet complet de la nourriture ou une légère diminution de l'appétit pour l'offre de nourriture au bébé.

    L'anorexie chez les enfants est souvent de nature primaire et est causée par des troubles névrotiques. L’impact anormal de l’anorexie chez les enfants est une mauvaise éducation du bébé, un manque d’attention, ainsi que des soins excessifs. En outre, l'appétit du bébé est affecté négativement par l'irrégularité des aliments et la consommation excessive de sucreries.

    L'anorexie chez les enfants ne sera exacerbée que si toute la famille se réunit pour nourrir le bébé et utilise toutes les méthodes d'encouragement pour que la consommation de nourriture se fasse en toute sécurité.

    Cela a un effet temporaire, mais l'aversion de l'enfant pour la nourriture est entretenue. Bébé, la quantité de nourriture proposée mange avec beaucoup de difficulté, avale difficilement et le repas se termine par des nausées, des vomissements, de l'anxiété.

    Les parents ont souvent recours à des astuces pour nourrir l'enfant.

    Les signes externes d'anorexie chez les enfants sont très similaires: au début, l'enfant mange son plat préféré, tout en refusant les plats acceptés, en mangeant lentement, en avalant difficilement, en voulant terminer rapidement la procédure déplaisante.

    L’humeur de l’enfant est triste, têtue. Ainsi, un réflexe négatif est progressivement produit par l'ingestion d'aliments, dans lesquels la mention provoque des nausées, ainsi que le besoin de vomir.

    Cet état est retardé pendant des semaines, voire des mois, pendant que l'enfant est capable de perdre du poids.

    Il est établi que l’anorexie chez les enfants se produit souvent dans des familles riches n’ayant pas plus d’un enfant. La plupart des cas d'anorexie sont dus à la culpabilité des parents eux-mêmes. Les conditions préalables découlent de la première année de vie au cours de la transition vers une alimentation artificielle.

    Le traitement de l'anorexie chez les enfants comprend l'exclusion du gavage forcé, ainsi que de diverses manœuvres, de manière à en consommer davantage. Si vous êtes angoissé chez l'enfant à la veille de le nourrir, ne le traînez pas jusqu'à la table.

    Il est important de consommer de la nourriture strictement au même moment et à un certain endroit. Vous ne pouvez pas nourrir le bébé en d'autres heures. Il est nécessaire de prévenir la violence, ainsi que diverses méthodes de distraction et de persuasion.

    Le traitement médicamenteux est indiqué pour les troubles névrotiques secondaires évidents ou pour le retard psychomoteur.

    Anorexie adolescente

    Beaucoup d'enfants de la puberté ont des complexes, des doutes, des tentatives infructueuses d'affirmation de soi. Au début, l'anorexie chez les adolescentes découle du simple désir de changer pour le mieux. Pour un adolescent, il est important d'aimer le sexe opposé, les parents et l'environnement.

    La maladie chez les adolescents est souvent provoquée par les médias, qui promeuvent les standards d'un beau corps.

    Dès les premiers signes d'anorexie chez l'adolescent, vous devriez immédiatement demander l'aide d'un médecin.

    L'anorexie chez les hommes

    Récemment, parlant de l'anorexie masculine. Les hommes sont généralement déterminés de manière catégorique et ne reconnaissent souvent pas leurs problèmes. Leur obsession de leurs formes prend un caractère maniaque.

    Ils exercent plus fréquemment pour atteindre leurs objectifs; contrôlez la quantité de calories consommées, refusez de manger consciemment, arrangez-vous les jours affamés et pesez-vous constamment. L’âge d’incidence des hommes est également plus jeune.

    Le personnel médical sonne l'alarme en raison d'une réduction importante des muscles des étudiants.

    L'anorexie chez l'homme est marquée par l'ajout de la schizophrénie, de la psychose et de la névrose. Des sports épuisants peuvent également conduire à un épuisement terrible. Le commerce modèle a également touché l'anorexie masculine. En traitement, il est important de retrouver une attitude positive envers la nourriture et ses formes. Si vous éprouvez des difficultés pour vous soigner, consultez un spécialiste.

    Boulimie et anorexie

    Ces deux états sont causés par le désir de garder le poids sous contrôle constant. Le patient provoque artificiellement des vomissements après chaque repas avec des moyens improvisés. Le désir de se débarrasser de l'estomac plein apparaît chez les patients anorexiques immédiatement après un repas.

    Boulimie et anorexie - ces conditions sont liées à la dépression nerveuse. Il semble aux patients qu'ils ont beaucoup mangé pendant le repas. Chaque acte lors de la libération de l'estomac s'accompagne d'un sentiment de culpabilité qui contribue au développement de troubles psychosomatiques. Les proches doivent être attentifs aux patients, faire preuve de tolérance et aider à résoudre les problèmes psychologiques.

    Diagnostic d'anorexie

    La maladie est diagnostiquée avec les symptômes suivants:

    - le poids corporel est maintenu au-dessous du niveau prévu de 15%;

    - la perte de poids est provoquée consciemment par le patient, les anorexiques se limitant à manger car il lui semble qu'il est rassasié;

    - le patient fait vomir en lui-même et libère ainsi l'estomac, prend une quantité importante de laxatifs; utilise des coupe-faim; engagé dans des exercices de gymnastique intenses;

    - une perception déformée des formes corporelles personnelles prend une forme psychopathologique spécifique, et la peur de l'obésité est présente comme une idée obsessionnelle ou surévaluée, lorsque le patient considère qu'un faible poids est autorisé pour lui-même;

    - trouble endocrinien, aménorrhée, perte de désir sexuel chez l'homme, augmentation des taux d'hormone de croissance, croissance du cortisol, anomalies de la sécrétion d'insuline;

    - pendant la puberté, retard de croissance, développement retardé des glandes mammaires, chez les filles, aménorrhée primaire, chez les garçons, préservation des organes génitaux juvéniles. Le diagnostic de l'anorxie comprend l'examen physique instrumental (gastroscopie, œsophagomanométrie, rayons X, ECG).

    Sur la base des signes de la maladie sont les types suivants.

    Types d'anorexie: anorexie mentale, anorexie pédiatrique primaire, médicament contre l'anorexie, l'anorexie mentale.

    Traitement de l'anorexie

    Le traitement de l'anorexie vise à améliorer l'état somatique résultant de la psychothérapie comportementale, cognitive et familiale. La pharmacothérapie est un ajout à d'autres méthodes psychothérapeutiques. Les méthodes de réadaptation et les mesures visant à augmenter le poids corporel sont inhérentes au traitement.

    La psychothérapie comportementale vise à prendre du poids. La psychothérapie cognitive corrige l'éducation cognitive et déformée, donne à la personnalité sa propre valeur, supprime la perception de sa propre graisse.

    La thérapie cognitive produit une restructuration cognitive, dans laquelle les patients suppriment leurs pensées négatives spécifiques. La résolution de problèmes est le deuxième élément de la thérapie cognitive. Son objectif est d'identifier un problème spécifique et d'aider le patient anorexique à développer diverses solutions.

    L'élément essentiel de la thérapie cognitive comprend la surveillance, consistant en des enregistrements quotidiens concernant les aliments consommés, l'heure des repas.

    La psychothérapie familiale a un effet chez les jeunes de moins de 18 ans. Son but est la correction des violations contre la famille. La pharmacothérapie est utilisée avec parcimonie et avec un besoin urgent. Cyproheptadine efficace, qui contribue à la prise de poids, agissant comme antidépresseur.

    La chlorpromazine ou l'olanzapine affaiblit les comportements obsessionnels, agités ou compulsifs. La fluoxétine réduit la fréquence des troubles de l'alimentation. Les antipsychotiques atypiques réduisent efficacement l'anxiété et augmentent le poids.

    La rééducation alimentaire comprend des soins émotionnels, ainsi que des techniques de soutien et de psychothérapie comportementale combinant des stimuli de renforcement. Au cours de cette période, il est important d’adhérer au repos au lit et de faire de l’exercice physique.

    La nutrition thérapeutique des patients souffrant d'anorexie est une partie très importante du traitement. Au début, un apport calorique faible mais constant doit être prévu, qui augmente ensuite progressivement.

    Le résultat de l'anorexie est différent. Tout dépend du traitement opportun et du stade de l'anorexie. Dans certains cas, l'anorexie a un cours récurrent (récurrent), parfois mortelle en raison de modifications irréversibles des organes internes.

    Selon les statistiques, sans traitement, le nombre de décès varie entre 5 et 10%. Depuis 2005, le public s'intéresse au problème de l'anorexie.

    Les appels à interdire le tournage de modèles anorexiques ont commencé à sonner et le 16 novembre a été déclaré journée internationale de la lutte contre l'anorexie.

    Psychologie de l'anorexie

    Les anorexiques ne sont pas que des filles, les jeunes sont aussi dépendants de ce mouvement. Tout d'abord, l'anorexie est une maladie. Les personnes qui en souffrent (ou en jouissent) souffrent de troubles mentaux.

    La manifestation n'est pas la minceur, mais le besoin nutritionnel du corps au lieu de l'image d'une créature fragile, le désir de se débarrasser de la graisse, pas comme des plis supplémentaires, mais du tout.

    Mais c'est impossible, sinon le corps mourra.

    Ces personnes ne reconnaissent pas le physique. Ils peuvent être maigres, incroyablement gras et complètement normaux en termes de paramètres. Ils se distinguent par leurs pensées et leurs comportements, mais par leur passion pour perdre du poids, ils ont tendance à se cacher, car ils savent que les autres vont le percevoir de manière négative.

    Ils refusent de manger en public et le font habilement, ne pouvant pas inciter à la suspicion. S'ils mangent encore, ils peuvent même aller aux toilettes pour recracher tout ce qu'ils consomment (c'est ce qu'on appelle la boulimie).

    Pour eux, le sujet du poids est douloureux et ils disent toujours avec haine qu'ils sont «gras».

    Dans leurs téléphones, il y a toujours un dossier caché (facultatif) avec un tas de photos de personnes minces, de corps émaciés, de clavicules restants, de fleurs et de papillons. Il y a des images motivées - «sois au-dessus de la nourriture», «sois léger», «tu es fort, ne mange pas».

    Le symbole de l'anorexie est un papillon. Il est léger et élégant, capable de s'envoler et le vent peut l'emporter au paradis. Terminologie:

    • Ana est anorexie;
    • Mia - boulimie;
    • zhp - régime alimentaire difficile à boire;
    • pp - bonne nutrition;
    • PC - suralimentation compulsive.

    Qu'est-ce qui est dangereux à dire à de telles personnes?

    Ne touchez jamais le sujet du poids. Le fait est que l'anorexie en tant qu'état du corps est traitée et que l'anorexie mentale n'est JAMAIS.

    Il n'y a pas d '«anciens» anorexiques. Par conséquent, si de telles personnes indiquent qu'elles ont «de jolies joues gonflées», elles recommenceront à mourir de faim et à compter les calories.

    Si une personne est en train de perdre du poids en ce moment, peu importe ce que vous lui dites: un compliment, une insulte. Pour une telle attention, toute attention est un délice. «Tu es si mince» = «Je pourrais!» «Tu es terrible! C'est dégoûtant de regarder ces os! "=" Je suis fort. "

    Que font-ils?

    Ils comptent les calories. Avoir faim. Buvez des drogues spéciales.

    Un facteur obligatoire accompagnant le processus de perte de poids est la composante émotionnelle: soutien et motivation. Créé public spécial, conversations. Les régimes sont faits sur de beaux substrats.

    L'esthétique la plus raffinée.

    Il y a un éloge du culte du beau: il n'y a pas de concept simple de «maigreur», mais son identification à l'élégance, à la fragilité, à l'innocence, à la beauté, à la volonté, à l'élévation au-dessus des autres.

    Comment se conduisent-ils jusqu'à l'épuisement?

    L'apport quotidien généralement accepté en calories est un indicateur de 1500-2000 Kcal. Il est nécessaire à l'activité et à la vigueur, au bon fonctionnement du corps. Pour perdre du poids - 500 Kcal. Pendant le régime, ils ne mangent pas toujours des aliments sains, mais surtout, ne dépassez pas la norme.

    Avec la fluoxétine, ils atténuent les émotions et la faim. Extreme est toujours à jeun. Autrement dit, rien n’est consommé que de l’eau. La chose la plus nocive qu'ils font avec le corps est de les amener à des épisodes de boulimie: ils se gorgent et provoquent des vomissements / laxatifs.

    Après cela, le corps cesse d'assimiler la nourriture et de se retirer lui-même.

    Pourquoi n'arrêtent-ils pas?

    C'est une maladie de l'esprit, pas du corps. Une fois établis, les idéaux sont fermement ancrés dans le cerveau. Chaque repas rappelle l'anorexie et le reflet dans le miroir semble laid. Il est impossible de l'arrêter sans l'aide de psychologues et les simples conseils d'amis et de ménages ne fonctionnent pas.

    Quelqu'un peut-il aider?

    Vous pouvez, la principale chose à faire dans le temps. Les anorexiques eux-mêmes ne peuvent arrêter de perdre du poids que lorsqu'ils obtiennent un résultat, mais ne ressentant pas la joie et la satisfaction, ils seront déçus par le culte de la minceur. En outre, un choc émotionnel fort peut servir d'impulsion, mais cela est difficile à réaliser.

    Ce genre de papillons est depuis longtemps habitué à penser que la mort est la conséquence et l’instance finale du processus. La meilleure option est l'aide d'un psychologue. Pas un discours de cuisine “à vie”, mais l'aide professionnelle d'un diplômé, car le problème n'est pas résolu du jour au lendemain.

    En fin de compte, imaginez quel excellent travail a été accompli pour consolider l’installation pour une autodestruction lente, en contournant les instincts.

    Qu'est-ce que l'anorexie?

    Si vous avez rencontré une amie qui est devenue très maigre récemment, mais vous assure en même temps qu'elle n'est pas encore assez gracieuse, ce mot troublant vient à l'esprit - "anorexie".

    Ce terme désigne un comportement alimentaire anormal, qui se traduit par une surestimation de son propre poids et par le désir de refuser presque totalement un aliment. 90% des patients anorexiques - jeunes filles de 12 à 25 ans.

    Les signes et les manifestations, ainsi que le traitement de cette maladie dépendent en grande partie du stade de son développement. Au premier stade, dysmorphique, les patients commencent à avoir des pensées sur leur infériorité due au prétendu excès de poids, qu’ils cachent généralement à leurs amis.

    Les personnes environnantes peuvent remarquer une irritabilité accrue, un sentiment constant de ressentiment et une colère déraisonnable.

    C’est pourquoi, à ce stade, il est important de reconnaître les premiers symptômes alarmants de la maladie et d’empêcher son développement ultérieur.

    Dans la deuxième phase, anorexigène, il n’est pas difficile de poser un diagnostic, car les signes évidents de la maladie sont visibles même pour les non-spécialistes. Parmi eux: - perte de poids progressive, - diminution de la quantité de nourriture, - vertiges, fatigue chronique, - sensibilité accrue au froid,

    À la dernière étape, la phase cachectique, des processus irréversibles commencent et les symptômes deviennent plus menaçants.

    En raison du manque de nutriments, de vitamines et de minéraux, tous les organes, tissus et processus physiologiques du corps commencent à en souffrir. - Les cheveux deviennent plus fins et tombent. - Le cycle menstruel chez les filles est brisé ou arrêté.

    - Le teint devient pâle. - Des troubles du rythme cardiaque apparaissent.

    - Réduction de la pression artérielle et de la température corporelle.

    Types d'anorexie

    - nettoyage. Il consiste à se débarrasser de force des aliments ingérés (provoquant des vomissements, la prise de laxatifs ou l'utilisation de lavement lavant).

    - restrictif. Caractérisé en réduisant au minimum la quantité de nourriture consommée.

    Causes de l'anorexie

    - Anorexie mentale. Phobie discrète externe en raison de la présence d'un excès de poids présumé, un désir obsessionnel de perdre du poids par tous les moyens. - Anorexie mentale.

    Associée à des troubles mentaux entraînant une perte de sensation de faim - schizophrénie, paranoïa, dépression grave ainsi que la consommation de drogues psychotropes ou d'alcool.

    Manifesté comme un symptôme de la principale maladie grave du corps.

    Traitement de l'anorexie

    La maladie à un stade avancé n’est traitée que dans un hôpital, sous la surveillance de spécialistes, de psychothérapeutes et de nutritionnistes.

    Les formes légères qui ne mettent pas la vie en danger peuvent faire l’objet d’une correction psychothérapeutique individuelle, en utilisant des méthodes de médecine alternative, en utilisant un régime alimentaire particulier.

    La participation de la famille et des amis du patient, intéressés par son traitement, revêt une importance particulière.

    L'anorexie et la boulimie

    Les psychiatres russes considèrent les types nerveux d'anorexie et de boulimie comme une maladie unique, car chez certains patients, la boulimie mentale est l'une des phases de l'anorexie mentale.

    Effets de l'anorexie

    Nous avons déjà examiné les conséquences désagréables de cette maladie insidieuse dans la symptomatologie diversifiée des pathologies qui se manifestent à un stade avancé. Aussi triste que cela puisse paraître, lorsqu'on tente de se soigner soi-même et que le médecin omet d'aller chez un médecin, le résultat le plus terrible de cette maladie est fatal.

    De plus, le pourcentage de mortalité par anorexie est le plus élevé parmi les autres troubles mentaux. La réalisation de ce fait terrible sera peut-être le motif qui poussera les malades à faire le premier pas vers la guérison.

    ru vous souhaite une bonne santé et vous propose également d'examiner le matériel sur les personnes les plus minces du monde et de passer le test sur les mythes de la perte de poids

    Comment devenir anoreksochkoy: recommandations, conseils et conséquences

    L'anorexie est un syndrome dans lequel il n'y a pas d'appétit, malgré le fait que le corps a besoin d'être nourri. C'est ce qu'on appelle souvent une maladie mentale, car même les filles les plus minces veulent perdre encore plus de poids en raison de la peur de l'obésité, mais ce n'est pas tout à fait correct.

    L'anorexie mentale est considérée comme un trouble mental.

    Il existe deux types de syndrome:

    • anorexie primaire;
    • médicament

    Les symptômes sont des vomissements forcés, des exercices lourds, l'utilisation de médicaments visant à perdre du poids, des diurétiques (produits qui augmentent l'excrétion de sel et d'eau avec l'urine), ainsi qu'une procédure de nettoyage des intestins au moyen d'un lavement.

    La première mention du syndrome d'anorexie et de ses adhérents

    La première mention de l'anorexie est apparue en 1556 et Mary Stuart, la célèbre reine d'Écosse, qui a vécu à la cour du roi de France dès son enfance, est devenue sa victime. A cette époque, le syndrome n'avait pas encore reçu le nom sous lequel il est maintenant connu, mais les maux dont cette femme était victime étaient très similaires aux symptômes de l'anorexie.

    Pour la première fois, la maladie a été décrite par Richard Morton, qui observait une fille extrêmement maigre. Le médecin a dit qu'elle ressemblait à un squelette recouvert de cuir.

    Mais quand l'anorexie est-elle entrée en vogue? C'est ce qui s'est passé dans les années 60 du XXe siècle, lorsqu'un ami de Leslie Hornby a distribué ses photos. Cela lui a valu la renommée, le surnom et le nom Twiggy, par lequel elle est connue à cette époque.

    C'était un phénomène sensationnel. La fille a conquis ses cils artificiels et ses grands yeux.

    Mais pas seulement cela a attiré l'attention. Twiggy avec une hauteur de 169 cm avait des paramètres 80x50x80 et un poids de 40 kg. C'est elle qui est devenue la référence pour toutes les filles qui ont soudainement essayé de perdre du poids.

    La carrière de cette jeune fille de cette époque ne dura que 4 ans et fut surnommée la véritable top-modèle et précurseur de tous les futurs modèles souffrant d'anorexie. Le désir de perdre du poids qui a englouti toutes les filles de cette époque était appelé «syndrome de Twiggy».

    En même temps, devant tout le monde, il y a un autre modèle, qui était célèbre pour sa finesse. C'était Verushka.

    Fame lui a apporté une scène de trois minutes dans le film "Enlarge", considéré comme l'un des plus érotiques de l'histoire du cinéma. À cette époque, on ne savait toujours pas si le modèle souffrait d'anorexie, mais un film autobiographique, publié plus tard, le prouve.

    Verushka a elle-même admis qu'elle était un enfant à part entière mais, à cause des conseils de ses amis, elle a décidé de perdre du poids et de maintenir constamment sa maigreur. Pour cette raison, elle n'a pratiquement mangé que des œufs.

    Normes de beauté avec l'anorexie dans la dernière décennie

    En 2006, Anna Carolina Reston a développé un syndrome d'anorexie en raison du fait que quelqu'un lui avait dit qu'il était complet. Le modèle qui pesait sur le régime pomme-tomate pesait 40 kg.

    Mais elle n’est pas devenue heureuse parce qu’elle est décédée un mois après son arrivée à l’hôpital à cause de son poids. Les parents et le petit ami d'Anna ont essayé de prouver à l'industrie de la mode qu'elle suivait un faux chemin, mais ils n'ont pas réussi.

    À cause de cela, en 2006–2007, deux soeurs brésiliennes, Eliana et Luisel Ramos, sont décédées. Ils ont tous apprécié une brillante carrière de mannequin, mais ils ne pouvaient pas atteindre de véritables sommets car ils mangeaient principalement de la laitue et du coca light.

    Luiselle est décédée juste au moment du défilé à cause d'un cœur arrêté. Les médecins en tant que diagnostic définissent l'épuisement.

    Le même sort a été réservé à sa sœur après seulement six mois.

    Natalya Vodyanova, une mannequin russe bien connue, souffrait également d'anorexie, car l'agence de mannequins l'imposait comme condition: perdre du poids ou abandonner sa carrière. La fille, qui était déjà incomplète, avait pratiquement cessé de manger pour avoir la taille idéale pour continuer sa carrière de mannequin, mais elle comprenait en même temps que si elle continuait dans cette voie, elle mourrait tout simplement.

    Même en devenant mère de trois enfants, Vodianova est maigre, ce qui en fait une référence en matière de beauté.

    Comment devenir rapidement anorexique

    Les filles qui ont un désir obsessionnel de perdre du poids étudient probablement une grande quantité d'informations qu'Internet ne peut que conseiller. Peu de livres qui aideront dans ce domaine.

    Il est très difficile pour une fille de décider quelle sera la solution la plus efficace dans la lutte contre le surpoids.

    La première consiste à minimiser le nombre de calories consommées. Ils ne devraient pas être plus de 500.

    Les jours de jeûne sont également très efficaces pour cette classe. Une fois par semaine, il est nécessaire d'exclure de l'alimentation les boissons et les plats, à l'exception de l'eau.

    Mais les autres jours, la jeune fille devrait boire non seulement de l'eau, mais également du café, car une grande quantité de caféine accélère le métabolisme et vous aide à perdre du poids plus rapidement. N'est-il pas utile de mentionner qu'aucun sucre ou crème ne peuvent être ajoutés au café?

    Une autre de ses caractéristiques utiles est qu'il réduit l'appétit.

    Vous pouvez essayer de ne pas manger de nourriture, mais de la mâcher et de la garder dans votre bouche pendant un moment, puis de la recracher. Il est très approprié pour les filles avec une volonté faible qui veulent sentir le goût d'un aliment.

    Mais personne ne dit que, dans ce cas, il faut le manger.

    «Si tu veux manger, bois de l'eau», cette règle doit être dans la tête de la femme anorexique, sinon elle se détachera et mangera quelque chose. Un estomac rempli d'eau réduit considérablement l'appétit.

    La même chose se fait avec un chewing-gum ordinaire, qui distrait les pensées de la nourriture.

    Conseils pour perdre du poids

    Oui, ce n'est un secret pour personne qu'une fille est une créature à la volonté faible et qu'elle est tentée plus souvent qu'un homme. Par conséquent, avec un excès de poids, vous devez vous battre davantage et sur un plan psychologique.

    Une fille devrait introduire un système de récompense pour chaque gâteau non consommé ou autre douceur. Et si nous parlons d'anorexiques, alors c'est le cas pour n'importe quel aliment.

    La visualisation aidera également dans ce cas. Les anorexiques pensent que la nourriture est mauvaise.

    Vous pouvez personnifier les aliments avec tout ce qui provoque des nausées. Ensuite, elle ne voudra plus manger.

    Les filles accrochent souvent des photos de grosses femmes partout dans la maison, et accrochent la principale, ce qui provoque un dégoût particulier, sur le réfrigérateur, de sorte qu’elles ne veulent tout simplement pas s’en approcher à nouveau.

    Après le système de récompense, un système de punition est nécessaire. Les anorexiques se pincent ou se mordent souvent les bras ou les jambes quand ils se surprennent à penser à de la nourriture.

    Cela ne devrait pas être. La tentation réprime la volonté, vous devez donc vous sevrer de penser à manger.

    Quand vous avez la certitude que, pour le moment, vous allez au réfrigérateur et mangez tout son contenu, faites quelque chose de désagréable, par exemple, laver les toilettes. Cela vous fera perdre votre appétit pendant un certain temps, ce qui est nécessaire pour perdre du poids.

    Le dentifrice gâche le goût des aliments, vous devriez donc vous brosser les dents aussi souvent que possible.

    Les sports aussi, personne n'annule. Un effort physique important est nécessaire, ce qui confère à la peau une élasticité qui ne pendra pas aux endroits où ces kilos en trop partiront.

    L'histoire des anorexies typiques se trouve dans la vidéo.

    Quoi ne pas faire

    Un certain nombre de mesures sont également conseillées par les anorexiques, mais par un petit nombre d’entre elles, car les autres comprenaient l’intégralité du danger de telles procédures.

    Ne pas besoin de:

    1. Prendre des pilules de perte de poids. Il semblerait que cela soit nécessaire pour les régimes, mais non.
      Ils constituent un grave danger pour le corps, car ils contiennent des larves de vers.
    2. Prenez des médicaments qui devraient réduire l’appétit et revigorer. Au début, ils ont des effets similaires, mais ils peuvent ensuite conduire à des maladies mentales.

    Les conséquences

    Une perte de poids importante peut avoir des conséquences désastreuses:

    1. La fille peut commencer à perdre des cheveux, des dents.
    2. La fragilité des os due au manque de calcium dans le corps est considérablement accrue.
    3. Violé le travail du coeur. Dans les anorexiques, on enregistre souvent des arythmies, des palpitations et un pouls faible. Cela peut provoquer un évanouissement.
    4. La dépression Les anorexiques sont difficiles à se concentrer sur des questions importantes et à agir intelligemment. C'est pourquoi le risque de suicide est élevé.
    5. Problèmes avec le tube digestif. Le corps cesse de percevoir la nourriture et toute tentative de manger sera accompagnée de vomissements.
    6. Dépressions nerveuses, comportement sauvage. Il peut y avoir de mauvaises habitudes, comme le tabagisme et la toxicomanie, comme c'est le cas avec Kate Moss.

    Presque tout le monde suit les normes de la beauté. Une fois apparue, la mode pour la maigreur douloureuse ne peut plus disparaître.

    Il convient de souligner le mot «douloureux», car les os saillants ne semblent pas naturels, il n’existe pas de formes déjà exquises qui font la réputation d’une fille en bonne santé.

    Tout le monde peut devenir anorexique, il suffit de suivre des instructions simples, mais leur vie ne se passe pas toujours bien.

    Il y a beaucoup d'histoires mortelles, car beaucoup ne peuvent plus se contrôler et arrêter de manger.

    Chacun doit construire sa vie à sa manière, personne ne doit le dire à personne.

    Mais aller sur de telles étapes est réfléchi.

    Et comment et quels anorexies mangent, découvrez-le à partir de la vidéo.

    L'anorexie

    L'anorexie est une maladie basée sur un trouble neuropsychiatrique, qui se manifeste par un désir obsessionnel de perdre du poids, la peur de l'obésité. Les patients anorexiques ont tendance à perdre du poids en passant par des régimes, des jeûnes, des exercices épuisants, un lavage gastrique, des lavements et des vomissements après avoir mangé.

    Avec l'anorexie, on observe une perte de poids progressive, des troubles du sommeil, une dépression, un sentiment de culpabilité lorsque l'on mange et jeûne, une évaluation inadéquate de leur poids. La conséquence de la maladie est une violation du cycle menstruel, des spasmes musculaires, une pâleur de la peau, une sensation de froid, une faiblesse, une arythmie.

    Dans les cas graves - changements irréversibles dans le corps et la mort.

    Anorexie (traduit du grec - «pas d’appétit», un préfixe négatif, orexis - appétit) - une maladie caractérisée par une perturbation du centre nutritionnel du cerveau et se manifestant par un manque d’appétit, un refus de manger.

    Le risque élevé d'anorexie réside dans les caractéristiques spécifiques de la maladie.

    • L'anorexie - une maladie à forte mortalité - tue jusqu'à 20% du nombre total de patients. En outre, plus de la moitié des décès sont dus au suicide, mais la cause de la mort naturelle des anorexiques est principalement l'insuffisance cardiaque due à l'épuisement général du corps.
    • Près de 15% des femmes qui s'intéressent au régime alimentaire et à la perte de poids s'associent au développement de l'état obsessionnel et de l'anorexie, majorité des anorexiques - adolescentes et jeunes filles. L'anorexie et la boulimie sont le fléau des modèles professionnels: 72% des filles travaillant sur les podiums souffrent de ces maladies.
    • L'anorexie peut être causée par la prise de certains médicaments, en particulier à des doses excessives.
    • Comme les alcooliques et les toxicomanes, les patients anorexiques ne reconnaissent pas la présence de violations et ne perçoivent pas la gravité de leur maladie.

    Classification de l'anorexie

    L'anorexie est classée par le mécanisme de survenue:

    • anorexie névrotique (les émotions négatives stimulent la surstimulation du cortex cérébral);
    • anorexie neurodynamique (stimuli forts, par exemple, douleur, inhibent le centre nerveux du cortex cérébral, responsables de l'appétit);
    • anorexie neuropsychiatrique ou cachexie nerveuse (refus de manger pour cause de trouble mental - dépression, schizophrénie, trouble obsessionnel-compulsif, idée surévaluée de perdre du poids).

    L'anorexie peut également résulter d'une insuffisance hypothalamique chez les enfants et du syndrome de Kanner.

    La présence de diverses maladies chroniques d'organes et de systèmes peut contribuer au développement de l'anorexie. C'est:

    L'anorexie iatrogène peut résulter de la prise de médicaments agissant sur le système nerveux central, d'antidépresseurs ou de tranquillisants, ainsi que d'abus de stupéfiants et de sédatifs, d'amphétamines et de caféine.

    Chez les jeunes enfants, l'anorexie peut être causée par une violation du régime et des règles d'alimentation, une suralimentation persistante. L'anorexie mentale est plus fréquente chez les femmes (en majorité des femmes jeunes). L'effet cumulatif de la peur de l'obésité et de la nette diminution de l'estime de soi contribue au développement du rejet psychologique de la nourriture, au refus persistant de la manger.

    Inconsciemment, l'anorexie devient le moyen le plus évident de se débarrasser des craintes de surpoids et de perte d'attractivité. La psyché adolescente sujette à l'instabilité fixe l'idée de perdre du poids comme étant surévaluée, et la jeune fille perd son sens de la réalité, cesse de se percevoir de manière critique et son état de santé.

    Les filles anorexiques, même avec un manque apparent de poids jusqu'à l'épuisement complet, se considèrent comme étant grosses et continuent de refuser au corps les nutriments nécessaires.

    Parfois, les patients sont conscients de leur épuisement, mais ils ne peuvent pas surmonter la peur subconsciente de manger.

    Au cours de l'anorexie, un cercle vicieux se produit: le manque de nutriments inhibe les centres du cerveau responsables de la régulation de l'appétit et le corps cesse de consommer les substances dont il a besoin.

    Les troubles nutritionnels, qui incluent l'anorexie, sont l'une des maladies psychosociales les plus courantes, tant de personnes utilisent la satisfaction de l'instinct de saturation comme une sublimation des émotions positives manquantes. La nourriture devient le seul moyen d'obtenir des avantages psychologiques, et elle est également accusée d'échecs psychologiques, tombant dans l'autre extrême - le refus de manger.

    Le comportement dans l'anorexie mentale peut être de deux types (et une même personne peut agir dans les deux sens à des moments différents):

    • volontaire, observance stricte des régimes, jeûne, toutes sortes de méthodes de jeûne;
    • Dans le contexte des tentatives de régulation de la nutrition, des crises de suralimentation non maîtrisée (boulimie) se produisent, suivies d'une stimulation du nettoyage (vomissements, lavements).

    L'exercice est généralement pratiqué jusqu'à l'apparition d'une faiblesse musculaire.

    • désir obsessionnel de perdre du poids, malgré le manque de poids (ou le respect de la norme);
    • fatfobiy (peur obsédante de l'excès de poids, de la plénitude);
    • obsessions alimentaires, comptage fanatique de calories, réduction des intérêts et concentration sur les problèmes de perte de poids;
    • refus régulier de nourriture, motivé par un manque d'appétit ou des repas récents, limitation de sa quantité (l'argument est «je suis déjà plein (a)»);
    • la transformation de la nourriture en rituel, en particulier la mastication approfondie (parfois avaler sans mastiquer), servir en petites portions, couper en petits morceaux;
    • éviter des activités associées à la réception écrire, une gêne psychologique après les repas.
    • le désir d'augmenter l'effort physique, l'irritation, si vous ne pouvez pas effectuer d'exercices avec surcharge;
    • le choix préféré des vêtements amples et amples (pour masquer votre excès de poids apparent);
    • dur, fanatique, incapable de penser type de pensée, agressivité dans le maintien de leurs convictions;
    • propension à éviter la société, la solitude.
    • dépression psychique, dépression, apathie, capacité réduite de concentration, performance, soins personnels, obsession de leurs problèmes, insatisfaction d'eux-mêmes, de leur apparence et de leur capacité à perdre du poids;
    • souvent - labilité psychologique, troubles du sommeil;
    • sentiment de perte de contrôle sur la vie, incapacité d’être actif, futilité des efforts;
    • l'anorexique ne pense pas qu'il est malade, refuse le besoin de traitement, persiste dans le refus de manger;
    • poids corporel considérablement (plus de 30%) inférieur à la norme d'âge;
    • faiblesse, vertiges, tendance à s'évanouir fréquemment;
    • la croissance de poils fins et souples de vellus sur le corps;
    • diminution de l'activité sexuelle chez les femmes, troubles menstruels jusqu'à l'aménorrhée et l'anovulation;
    • mauvaise circulation et, par conséquent, une sensation constante de froid.

    Le résultat d'une absence prolongée des nutriments nécessaires dans le corps devient une dystrophie, puis une cachexie, une condition physiologique caractérisée par un appauvrissement prononcé du corps.

    Symptômes de la cachexie: bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque) et hypotension grave, pâleur de la peau accompagnée de cyanose apicale (doigts bleus, bout du nez), hypothermie, mains et pieds froids au toucher, sujets à une sensibilité accrue aux basses températures.

    Caractérisé par une peau sèche et une diminution de son élasticité. Des poils duveteux doux et fins apparaissent sur tout le corps, tandis que sur la tête, les cheveux deviennent secs et cassants, la perte des cheveux commence.

    La graisse sous-cutanée est presque absente, commence l'atrophie du tissu musculaire, les modifications dystrophiques des organes internes. Les femmes développent une aménorrhée.

    Peut-être l'apparition de l'œdème, une hémorragie, développent souvent une psychopathie, dans les cas avancés, une violation violente du métabolisme sel-eau conduit à une insuffisance cardiaque.

    Traitement de l'anorexie mentale

    Les états frontaliers chez les anorexiques sont généralement causés par de profonds troubles pathologiques de l'homéostasie. C'est pourquoi l'aide d'urgence aux personnes admises avec des signes d'insuffisance cardiaque aiguë avec épuisement important consiste en une correction de l'état électrolytique et hydrique, une restauration de l'équilibre ionique (restauration du potassium sérique). Attribuer des complexes de minéraux et de vitamines, un régime riche en calories et en protéines. En cas de refus de nourriture - administration parentérale d'éléments nutritifs.

    Cependant, ces mesures corrigent les conséquences, mais n'éliminent pas les causes psychologiques, ne guérissent pas l'anorexie elle-même. Pour commencer une psychothérapie, il est nécessaire de transmettre aux proches du patient la gravité de la maladie et de convaincre de la nécessité d'un traitement.

    La conviction de l'anorexique lui-même en présence d'une maladie mentale et de la nécessité d'un traitement est une difficulté considérable.

    Le patient doit volontairement mettre en œuvre des mesures pour traiter l'anorexie, un traitement obligatoire peut être inefficace et tout simplement impossible.

    Dans la plupart des cas (sans compter les stades précoces, sans épuisement prononcé), l'anorexie est traitée à l'hôpital, la première tâche consiste à rétablir un poids et un métabolisme normaux.

    La liberté d'action et de circulation à l'hôpital pour les anorexiques est très limitée et des incitations supplémentaires sous forme de promenade, de rencontres avec parents et amis, les patients reçoivent en récompense de leur adhésion à un régime et à une prise de poids.

    Les patients eux-mêmes, en accord avec leur médecin, déterminent ces mesures de rémunération en fonction de leur attrait et de leur intérêt à recevoir des récompenses. La technique de telles incitations est considérée comme assez efficace dans les cas d'anorexie modérément sévère. Cependant, dans les cas avancés avancés, cette méthode peut ne pas avoir d'effet.

    Traitement de base de l'anorexie - assistance psychologique, soutien, correction des états obsessionnels, distraction de la psyché par l'obsession de l'apparence, du poids et de la nourriture, suppression du sentiment d'infériorité, du développement personnel et du respect de soi, capacité de s'accepter soi-même et du monde qui l'entoure. Pour les adolescents recommandé thérapie familiale.

    Pronostic pour l'anorexie

    En règle générale, une psychothérapie active dure entre un et trois mois, tandis que la normalisation du poids a également lieu.

    Avec un traitement approprié, les patients continuent à manger normalement et à prendre du poids après la fin du traitement, mais les cas de récidive de l'anorexie ne sont pas rares.

    Certains patients suivent plusieurs cours psychothérapeutiques et continuent à retourner sur le chemin vicieux de la maladie. Moins de la moitié des personnes souffrant d'anorexie se rétablissent complètement.

    Très rarement, le surpoids et l'obésité peuvent être un effet secondaire du traitement.

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie