Alors que la médecine moderne lutte plutôt efficacement contre les maladies organiques graves, de plus en plus de personnes commencent à souffrir de troubles neuropsychiatriques. Tout cela à cause du rythme intense de la vie, de la poursuite de valeurs imposées, du stress, d’un flot infini d’informations qui nous entourent de toutes parts. Névrose de l'estomac - un phénomène courant, car c'est le système digestif qui est le plus sensible à l'état psycho-émotionnel. Qu'est-ce que c'est, quels sont les symptômes de la névrose gastrique, comment y faire face, quels sont les dangers de la maladie et comment ne pas être confondu avec d'autres maladies - tout sur ce sujet de manière plus détaillée dans l'article.

Qu'est-ce qu'une névrose de l'estomac?

L'indigestion neurologique est une série de troubles physiologiques d'un organe causés par des facteurs psychologiques.

Parfois, un dysfonctionnement du système digestif survient de manière brutale, après un stress important, un choc, un choc nerveux et d’autres réactions similaires de l’individu dans certaines circonstances. Dans d'autres cas, le problème peut s'aggraver progressivement, lorsqu'une personne subit un stress inconscient pendant une longue période, qu'elle est déprimée, déprimée ou déprimée, de peur, d'anxiété.

Les troubles somatiques peuvent donner tous les signes d’une maladie organique et se manifester sous forme de sensations physiques très réelles et, de nature tout à fait différente, de affections bénignes à des affections sévères. Une personne commence à suspecter l'une ou l'autre maladie, ce qui ne fait qu'aggraver son bien-être.

La névrose de l'estomac et des intestins, dont les symptômes sont étendus, n'est pas facile à diagnostiquer. Pour exclure tous les processus pathologiques dans les tissus du corps, le patient doit subir un examen approfondi.

Malgré la gravité des manifestations, la dyspepsie nerveuse du système digestif entraîne rarement des conséquences graves, mais elle peut considérablement nuire à la qualité de la vie.

Pourquoi le mal de ventre quand la raison est dans les nerfs?

Tous nos organes sont criblés de terminaisons nerveuses interconnectées. L'estomac est le plus susceptible de réagir à l'état psycho-émotionnel de son «hôte». Le stress subi par une personne est transmis par les impulsions nerveuses du cerveau dans tout le corps, ce qui provoque une perturbation du travail harmonieux dans certains organes.

Les signaux gênants dérangeants provenant du centre affectent le système digestif de manière destructive, et il échoue littéralement.

Les causes les plus courantes de névrose gastro-intestinale

Selon les statistiques, la névrose de l'œsophage affecte souvent les femmes plus que les hommes. Le groupe à risque comprend les personnes âgées de 20 à 40 ans. Bien que de nombreux cas de dyspepsie psychosomatique aient été observés chez des enfants, des adolescents et des personnes très jeunes.

Les causes de la maladie sont les suivantes:

  • Situations de conflit au travail et dans la famille.
  • Anxiété accrue, méfiance.
  • Conflits internes.
  • Surmenage, manque de sommeil.
  • Traumatisme psychologique, chocs.
  • Dystonie végétative-vasculaire.
  • Tendance à l'hystérie, l'agression.
  • Restez souvent de mauvaise humeur.
  • Apathie, dépression, dépression.
  • L'hypocondrie
  • Maladies reportées, blessures physiques.
  • Peur de l'événement à venir (vol, visite chez le dentiste).
  • Susceptibilité excessive aux mauvaises nouvelles.
  • Nutrition pauvre et déséquilibrée.

Une attention particulière devrait être accordée à la névrose alimentaire chez les enfants. La psyché des enfants est également soumise à une influence négative de l'extérieur. Une forte peur, une situation de tension dans la famille entre les parents, une punition physique de l'enfant et d'autres facteurs similaires peuvent provoquer un trouble du tractus gastro-intestinal.

De plus, les enfants sont beaucoup plus sensibles que les adultes et leur système nerveux est donc très fragile. Si le bébé supporte souvent sans raison apparente, mange très mal et se plaint de douleurs à l'estomac, il suffit parfois de l'entourer d'amour et de soin pour que le travail de ses intestins soit ajusté.

Symptômes et traitement de la névrose gastrique

Les symptômes de la dyspepsie sont très divers et rarement exprimés dans le travail destructeur du tractus gastro-intestinal. Habituellement, une personne souffrant d'une maladie psychosomatique souffre d'un malaise général en plus d'un trouble gastrique prononcé.

La névrose de maladies organiques diffère en ce que le traitement avec des médicaments donne un résultat faible. L'explication est simple: les médicaments atténuent les symptômes pendant un certain temps, tandis que la cause réelle reste non résolue.

C'est pourquoi certaines personnes commencent à boire des antispasmodiques, des carminatifs, des préparations enzymatiques et ne ressentent aucune amélioration évidente. L’absence de résultats et de soulagement laisse penser que la maladie est pire qu’il ne le semblait, ce qui ne fait qu’aggraver la situation en développant une hypochondrie. Un cercle vicieux se produit.

Considérez les principaux symptômes de la maladie.

Névrose de l'estomac: symptômes

  • Diminution de l'appétit ou sa forte augmentation.
  • Nausée, vomissements.
  • Diarrhée, constipation ou alternance.
  • Douleur non localisée à l'estomac, à l'abdomen.
  • Distension abdominale, flatulences, grondements constants, déchirures, coliques.
  • Lourdeur dans l'estomac.
  • Constriction dans l'oesophage.
  • Aérophagie (éructations fréquentes causées par une ingestion d'air excessive).
  • Brûlures d'estomac.
  • Changer les préférences alimentaires (les aliments préférés peuvent commencer à provoquer le dégoût ou, inversement, une dépendance qui ne provoque pas d'appétit commence)

Symptômes de la névrose oesophagienne:

  • Se nouent dans la gorge.
  • Sentant la nourriture difficile.
  • Serrant dans le cou, la poitrine.
  • Faiblesse, malaise, léthargie.
  • Basse température (dans les 37,5).
  • Mal de tête
  • Transpiration accrue.
  • Des paumes et des pieds constamment froids.
  • Faiblesse musculaire, tremblante.
  • Mictions fréquentes.
  • Somnolence, fatigue pendant la journée et manque de sommeil la nuit.
  • Faible performance.

Qu'est-ce qu'un trouble digestif dangereux sur la base d'une névrose?

Comme mentionné ci-dessus, la névrose entraîne rarement des conséquences graves et des modifications pathologiques des organes du système digestif et du corps dans son ensemble. Mais si la condition est trop longue et que le patient tarde à chercher de l'aide, il est probable qu'une gastrite, une dysbiose, une pancréatite, une cholécystite et même des ulcères se développent.

Le fait est qu’au milieu du stress neuro-psychologique, l’immunité diminue. Dans les intestins, les bactéries nocives commencent à proliférer activement et provoquent des perturbations organiques bien réelles. Le stress provoque des spasmes des voies biliaires conduisant à une choléclésie.

Névrose de l'estomac: traitement

Trois spécialistes peuvent participer au traitement de la dyspepsie psychogène: un gastro-entérologue, un neuropathologiste, un psychothérapeute. Le rôle principal appartient ici au psychothérapeute, mais pour rétablir complètement et rapidement toutes les fonctions du corps, il est parfois nécessaire d’éliminer certains désordres physiologiques causés par la névrose. Avant que le patient soit affecté, vous devez subir une série de procédures de diagnostic.

Diagnostics

Selon le patient qui présente les symptômes de la névrose gastro-intestinale, certains tests peuvent lui être prescrits. Considérez le nombre principal d'études de diagnostic, qui doivent réussir une personne qui regarde dans ses signes de troubles du système digestif.

  • Test sanguin général.
  • Analyse d'urine.
  • Test sanguin pour la biochimie.
  • Coprogramme.
  • Diagnostic gastroentérologique complet.

Sur la base des recherches et des consultations avec des spécialistes, le patient se voit attribuer un certain nombre de procédures de rééducation, qui peuvent inclure différentes méthodes.

Psychothérapie

Le médecin organise des séances avec le patient, dans lesquelles on cherche les véritables causes psychogènes de la névrose, puis elles sont élaborées et éliminées. Une personne apprend à regarder et à réagir différemment à des situations qui la mettent sous pression. Si des conflits internes sont détectés, le médecin aide à résoudre le conflit.

Outre la psychothérapie, le patient peut se voir prescrire des sédatifs, des antidépresseurs, des tranquillisants.

Un médicament très bien éprouvé Teralidzhen avec névrose de l'estomac, les critiques sur lesquelles, pour la plupart, sont positifs. Ce médicament non seulement apaise le système nerveux, mais a également des propriétés smolazoleticheskim. Sont aussi efficaces: Paxil, Fluoxetine, Atarax, Phenibut, Citalopram.

Notez que tous les médicaments doivent être prescrits par un médecin. L'utilisation indépendante de médicaments peut avoir des conséquences graves.

Gastrothérapie

Pour éliminer les symptômes de la névrose gastro-intestinale, le traitement peut inclure la prise d'antispasmodiques, d'analgésiques, de carminatifs, de cholérétiques, d'antidiarrhéiques ou, au contraire, d'anti-bloquants et d'autres médicaments destinés à améliorer les intestins. Gastro-entérologue prescrit de tels médicaments. Si des maladies organiques ont été détectées au cours de l'examen, un complexe de traitement approprié est élaboré.

Dans certains cas, le médecin peut recommander un régime alimentaire, l'exclusion du temps de régime de produits provoquant des flatulences, nommer des préparations de vitamines, de bactéries et d'enzymes.

Physiothérapie

La physiothérapie peut avoir un effet bénéfique dans le cadre de procédures complexes. Pendant le séjour des émotions négatives, les muscles du corps contractent des spasmes, serrant les terminaisons nerveuses. Cela conduit à la douleur, à l'indisposition, à la faiblesse, à une mauvaise circulation.

Les procédures suivantes peuvent être incluses dans la physiothérapie:

  • Hydrothérapie (baignade, bain relaxant aux herbes et au sel, douche de Charcot)
  • Massage visant à détendre les muscles.
  • Électrothérapie.
  • Darsonvalization.
  • Thérapie Laser Magnétique.
  • Ultrafonoforez avec des médicaments et des sédatifs.
  • Thérapie d'exercice.

Méthodes folkloriques

Souvent, on obtient de bons résultats en traitant la névrose gastrique avec des remèdes populaires en conjonction avec des séances de psychothérapie.

Les symptômes peuvent être soulagés par les décoctions à base de plantes suivantes:

système nerveux, normalise le sommeil.

Il est également recommandé à une personne souffrant de maladies psychosomatiques de revoir son mode de vie: faire plus d'activité physique, passer à une alimentation saine, éliminer les mauvaises habitudes.

Les promenades du soir, l'air frais, les sorties sur le terrain, tout cela a un effet positif sur l'état d'esprit. Il peut être intéressant de trouver de nouveaux passe-temps, des passe-temps qui apporteront une part de joie à la vie.

Méthodes de traitement de la névrose nutritionnelle chez les enfants

Comme mentionné précédemment, les névroses infantiles les plus fréquentes se produisent sur la base de conditions défavorables parmi les membres de la famille. Dans de tels cas, les enfants suivent une psychothérapie avec leurs parents, qui sont obligés d'éliminer les facteurs qui provoquent le stress chez l'enfant et créent un environnement favorable à son développement.

Pour soulager les symptômes et restaurer la microflore intestinale, un gastroentérologue pédiatrique peut vous prescrire certains médicaments.

Névrose oesophagienne: symptômes et traitement

Il existe un autre type de dyspepsie de nature psychogène, qui affecte les organes supérieurs du système digestif. La névrose de l'œsophage supérieur est un sphincter dans la gorge qui provoque des spasmes. Une personne commence à sentir une boule dans la gorge, avale difficilement la nourriture, ressent un inconfort grave, parfois des douleurs dans la région thoracique, des maux de tête, des tensions dans la mâchoire, des difficultés respiratoires.

Parfois, le spasme est si intense qu'il est impossible d'avaler même un aliment liquide. Le plus souvent, une bande dessinée survient brutalement, à la suite d'un fort bouleversement psycho-émotionnel.

Dans les cas critiques, lorsqu'un patient ne peut pas prendre de nourriture pendant une longue période, il a besoin d'une aide urgente - un goutte-à-goutte avec une solution saline nourrissante, sinon le corps commencera à perdre de la force.

De plus, le traitement vise à éliminer les spasmes (des médicaments antispasmodiques sont utilisés), à détendre le système nerveux et à éliminer la cause fondamentale du symptôme.

Si vous trouvez dans votre névrose de l'œsophage, il est préférable de ne pas retarder le problème et de demander immédiatement l'aide de spécialistes, sinon la situation risque d'empirer si vous ne pouvez pas prendre de nourriture.

Pronostic de traitement

En général, les névroses répondent bien au traitement et, même dans le cas le plus grave, vous pouvez rapidement récupérer. La rapidité et l'efficacité du traitement dépendent en grande partie du patient lui-même, de son aptitude à percevoir l'information et à travailler activement en collaboration avec le psychothérapeute.

Quel que soit le degré de professionnalisme du professionnel, il existe des cas où le patient ne perçoit pas du tout l’affirmation selon laquelle tous ses maux physiques sont causés par la psyché. Il est fermé et pas prêt à travailler avec un psychiatre, à écouter et à changer son mode de vie.

Dans ce cas, seul le traitement médicamenteux peut donner son résultat, mais, en règle générale, la rémission reste courte et les problèmes réapparaissent après un certain temps. La névrose alimentaire est complètement rétablie lorsque sa cause est découverte, consciente, modifiée et éliminée.

Prévention

Afin de prévenir une telle maladie, il est important de prendre soin de l'état du corps et de l'esprit: reposez-vous en temps utile, faites de l'exercice, partez en l'air, ne vous attaquez pas aux problèmes des autres, il est plus facile de gérer certaines situations, regardez la vie de façon positive, souriez plus souvent et cherchez des choses agréables impressions, laissez-vous aller, apprenez à apprécier les petites choses, essayez de rester dans le moment "ici et maintenant", et non dans le passé ou le futur.

La névrose du tube digestif n'est pas effrayante, ni mortelle, mais très désagréable et parfois douloureuse. En vous écoutant mieux, en écoutant vos vrais désirs, vous vous protégez de nombreuses maladies.

Symptômes et traitement de la névrose gastrique

21 novembre 2016, 05h46 Article d'expert: Svetlana Aleksandrovna Nezvanova 0 7 326

La névrose de l'estomac (dyspepsie causée par des nerfs) est une violation des fonctions de cet organe, qui peut être déclenchée par une certaine liste de facteurs externes et internes. La névrose peut se développer dans n'importe quelle partie du corps où se trouvent des terminaisons nerveuses sensibles. La névrose gastrique est une affection pathologique causée par une dysrégulation du système nerveux, qui peut survenir dans tout groupe de la population, indépendamment de l'âge, du sexe, de la structure, etc. La douleur qui se manifeste pendant la névrose survient le plus souvent après que le patient a souffert d'un état psychologique grave. Les sensations ressenties par une personne sont similaires à la sensation de faim.

Raisons

Comme mentionné ci-dessus, la principale cause du développement de la maladie est un état psychologique instable (neurasthénie). La neurasthénie se manifeste comme suit:

  • stress constant;
  • la dépression;
  • surmenage;
  • manque chronique de sommeil.

Le groupe de facteurs mentaux qui influencent la maladie comprend:

  • épuisement psycho-émotionnel;
  • irritabilité constante;
  • trouble mental;
  • conflit de personnalité interne;
  • traumatisme psychologique.

Les raisons qui peuvent provoquer des douleurs dans les terminaisons nerveuses incluent les troubles de l'alimentation:

  • trop manger ou malnutrition fréquente;
  • abus de glucides, gras, marinés, aliments aromatisés;
  • consommation d'alcool élevée;
  • diminution du bilan hydrique (une personne ne reconstitue pas le bilan hydrique requis, après quoi il se produit une nette détérioration de l'état général du corps);
  • violations fréquentes du régime de température de la prise alimentaire (en présence de problèmes abdominaux, il est recommandé de manger des aliments à la température ambiante afin de ne pas aggraver l'état des organes et de ne pas avoir d'effet pathogène sur leur fonctionnement);
  • mauvaise répartition des ressources alimentaires tout au long de la journée; Il est recommandé de manger fractionné, afin que le corps ait le temps de digérer et de retirer de la nourriture.

La raison du développement peut également être la liste de facteurs suivante:

  • la présence de maladies infectieuses / bactériennes du tube digestif, en particulier de l'estomac (ulcère / érosion / gastrite / néoplasme);
  • état pathologique de l'estomac, provoqué par une intoxication / empoisonnement / une autre perturbation de l'organe interne;
  • maladies du tube digestif, système endocrinien.
Retour à la table des matières

Symptômes de névrose gastrique

Les symptômes généraux de la névrose ont un tableau clinique diversifié. L’une des principales manifestations de la maladie est une gêne abdominale et une sensation de sursaturation en nourriture. Il existe une douleur spasmodique, localisée sous la cuillère ou dans la partie inférieure de la côte. Les symptômes ressemblent aux manifestations de la gastrite et du rhume. L'état général du corps du patient se dégrade fortement et la capacité de travail est réduite. En même temps, dans le corps, l'acidité du suc gastrique diminue, le mucus s'accumule dans l'estomac, il y a épuisement. Symptômes de base:

  • névralgie (lésion nerveuse qui se manifeste par une douleur et un inconfort spasmodiques);
  • nausées / vomissements;
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • fatigue
  • la formation de plaque blanche dans la cavité buccale;
  • éructations fréquentes;
  • processus de mastication neurale (des contractions nerveuses sont possibles en l'absence de nourriture dans la bouche);
  • brûlures d'estomac (ne s'arrête pas même en cas de passage à une nutrition adéquate);
  • distension abdominale / grondement dans la cavité abdominale (cela blesse toute la section abdominale);
  • une forte perte d’appétit ou, à l’inverse, un gain incontrôlé;
  • augmentation de la douleur la nuit (dans certains cas, commencez à avoir très mal lorsque vous essayez de dormir);
  • l'absence temporaire des symptômes ci-dessus lorsque le patient est nerveux ou subit un stress psychologique;
  • déformation du goût;
  • projection de douleur dans l'estomac sur la région intestinale ou d'autres organes internes (la douleur commence à apparaître à plusieurs endroits à la fois, ce qui complique le diagnostic de la maladie);
  • nervosité accrue;
  • manifestations de névralgie.
Retour à la table des matières

Comment reconnaître la maladie?

Le plus souvent, reconnaître la névrose de l'estomac par exclusion. Lorsqu’il demande à bénéficier de soins médicaux, le patient décrit la situation de la manière suivante: «Je suis très nerveux et, me semble-t-il, au milieu de cette immunité affaiblie et de l’apparition de maladies. Je ne me sens pas bien, comme avec un rhume et des douleurs abdominales (estomac / intestins), qui peuvent être associées à un ulcère ou à une inflammation d'un des organes internes. "

Après diagnostic au centre médical, il s'avère que la présence de maladies gastro-intestinales est réfutée. Suivez ensuite des tests pour déterminer les états psychologiques et mentaux du patient, après quoi il sera possible de poser un diagnostic affirmatif. Les diagnostics et les traitements ultérieurs sont effectués par plusieurs médecins: un gastro-entérologue, un neuropathologiste, un psychologue (ou un psychothérapeute) et un médecin de soins primaires.

Formes individuelles de la maladie

Par des formes séparées de névrose impliquent ses symptômes et manifestations les plus sévères et les plus prononcés. Ils se développent en fonction de la maladie sous-jacente et de facteurs supplémentaires (névralgie / nervosité / régulation de la structure des nerfs humains / présence de maladies infectieuses et bactériennes (rhume, inflammation des organes de l'appareil digestif):

  • Vomissements nerveux. Vient après chaque repas. L'absence absolue de nausée, de douleur et de gêne (considérée comme l'une des manifestations de la névralgie) constitue une particularité.
  • Aérophagie. Fortes éructations causées par l'ingestion d'une grande quantité d'air à l'intérieur du corps. Ce processus peut être accompagné d'un cri, d'un son fort spécifique. L'aérophagie est caractérisée par une ingestion d'air inappropriée. Dans certains cas, le patient peut être nerveux, ce qui déclenche une crise d’aérophagie. Peut-être un traitement psychothérapeutique de l’aérophagie (une explication de la possibilité et de la nécessité de supprimer les éructations).
  • Le développement de la boulimie ou l'anorexie sur la base des changements d'appétit.
  • Brûlures d'estomac nerveuses. Diffère dans la durée et la fermeté. Les brûlures d'estomac ne disparaissent pas, même lorsque l'on passe à une alimentation appropriée et à un régime spécial.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Le diagnostic primaire détermine l'état de l'organisme entier (quel système est en bonne santé et qui nécessite des procédures de diagnostic supplémentaires). En cas de névrose gastrique, l'accent doit être mis sur l'examen de la cavité abdominale, qui est comparé au diagnostic des nerfs du dispositif (comme déjà mentionné ci-dessus, la cause principale du développement de la maladie est les nerfs). Méthodes de diagnostic de base:

  • examen gastro-entérologique;
  • Consultation d'un neurologue / psychologue (la correction de l'état émotionnel est possible);
  • établir la relation entre le système nerveux et le développement de la maladie.

Traitement

L'objectif principal de la thérapie est de restaurer le fonctionnement normal de l'estomac (la névrose peut toucher simultanément les intestins, qu'il convient également de traiter), soulager la tension des organes internes, améliorer le fonctionnement du dispositif nerveux (éliminer les maladies et pathologies telles que la névralgie, la nervosité, etc.) La thérapie comprend de telles unités:

  • prendre des médicaments pour soulager la douleur à l'estomac et aux intestins;
  • prendre des médicaments pour le traitement de la nervosité, de la névralgie et de leurs manifestations;
  • assistance psychologique, travail avec un psychologue ou un psychothérapeute;
  • l'élimination du stress total du corps;
  • consultation avec un nutritionniste, l'introduction d'un régime individuel (pour restaurer le processus digestif);
  • physiothérapie.

Il est nécessaire de faire une analyse détaillée de chaque bloc:

Thérapie conservatrice (médicament)

Il est utilisé pour soulager le patient de la douleur dans tous les systèmes du corps, normaliser le rythme de vie habituel / normaliser les troubles survenant sur le terrain psycho-émotionnel / traitement de maladies nouvellement acquises / renforcement nerveux. La durée de ce traitement peut varier en fonction des indicateurs individuels du patient et de l’évolution du traitement.

Travailler avec un psychologue ou un psychiatre (déterminé par le degré de déviation par rapport à la norme)

Des consultations en face à face, une analyse du comportement du patient, des causes de névralgie ou de nervosité sont effectuées. Prescrit un traitement et une rééducation pour supprimer les symptômes ci-dessus. À ce stade, il est impossible d'auto-traiter, car cela peut ruiner toutes les réalisations du travail des spécialistes.

Consultation avec un diététicien

La névrose de l'estomac interfère avec le fonctionnement normal du processus de digestion et de tous les organes du tractus gastro-intestinal (parallèlement, le patient peut souffrir d'autres maladies infectieuses pouvant avoir un effet pathogène). Pour rétablir la digestion, il convient de suivre un régime alimentaire choisi individuellement. Le patient doit passer aux repas fractionnés (environ 5 à 6 petites portions par jour), augmenter la quantité de liquide consommée, manger des aliments exceptionnellement sains et cesser de boire des boissons alcoolisées. Des complexes de vitamines et des compléments alimentaires sont introduits dans le régime pour maintenir le corps et accélérer sa régénération.

Physiothérapie

La physiothérapie affecte l'état du système digestif (améliore le fonctionnement des organes du tube digestif) et du système nerveux (soulage la nervosité). La physiothérapie comprend:

  • électrothérapie;
  • massages relaxants;
  • l'hydrothérapie;
  • se baigner avec des décoctions médicinales;
  • longues promenades au grand air.

Un traitement sanitaire et de recours avec possibilité de physiothérapie est recommandé.

Remarque: en cas de manifestation de nervosité, de sentiments d'indisposition, de perturbation du travail de tout service du corps, vous devez immédiatement faire appel à l'aide du spécialiste traitant.

Thérapie populaire

La médecine traditionnelle est conçue pour l'utilisation de décoctions d'herbes médicinales pour soulager la nervosité et renforcer le système immunitaire. Il est recommandé de prendre des bains aromatiques avec une décoction de menthe à la camomille et de valériane. Certaines herbes médicinales peuvent être séchées et utilisées pour les huiles aromatiques médicinales. Il est recommandé de ne pas abuser de la thérapie traditionnelle. Cela peut nuire à l'état actuel du patient et ruiner les résultats et les progrès du traitement qualifié actuel.

Mesures préventives

Le patient peut éviter la récurrence de la maladie en suivant ces actions préventives:

  • Contacter un médecin en temps utile si la cavité abdominale fait mal, il existe des problèmes d'état général du corps, de régulation psychologique.
  • Faites attention à la composante psycho-émotionnelle de la santé. Il est nécessaire de s’engager dans le traitement de la nervosité / névralgies / pour vérifier si le patient est nerveux au quotidien, afin d’identifier les caractéristiques de son état.
  • Apprenez à vous maîtriser. Lorsqu'un patient a un stress psychologique, il veut être nerveux et se débarrasser de sa colère, vous devez choisir une autre méthode de relaxation (médicaments, sports, loisirs, etc.).
  • Prenez les médicaments tels que prescrits par votre médecin. Attribuez des sédatifs à base d'herbes médicinales (si le patient est très nerveux). Vous pouvez recevoir des décoctions de menthe, mère-mère, valériane, romarin. Les médicaments doivent être pris en cas de rhume et d'autres maladies infectieuses pouvant être utilisés en parallèle avec des sédatifs (vous devez vérifier la compatibilité des médicaments avec votre médecin).
  • Passez plus de temps à l'air frais, faites des exercices de respiration.
  • Pour rationaliser les détails physiques (il est recommandé de faire des exercices quotidiens et de participer à l’un des sports au choix).
  • Établir un lien social. Si le patient a une vie riche et brillante, il n’ya tout simplement pas de temps pour «être nerveux». Il faut au maximum prendre le temps du patient, ne plus être nerveux, remplir la vie d'impressions et de personnes sympathiques.

Névrose de l'estomac: comment éliminer les problèmes de tractus gastro-intestinal sur les nerfs

Sous la névrose de l'estomac, ou gastronévrose, se réfère à un état pathologique caractérisé par des symptômes de maladies du tube digestif. Un tel trouble se développe plus souvent en raison de fortes poussées nerveuses. Souvent, cet état pathologique est accompagné d'une névrose intestinale. Le traitement de la gastronévrose est effectué en tenant compte des causes de la maladie.

Causes de la névrose de l'estomac

La névrose de l'estomac et des intestins chez les enfants et les adultes se développe principalement sur le fond de la neurasthénie. Cette pathologie conduit à:

  • manque constant de sommeil;
  • fatigue physique ou mentale;
  • situations stressantes;
  • déprimé.

Les personnes irritables risquent de développer une gastronévrose. Une forte probabilité de condition pathologique se produit lorsque:

  • troubles mentaux;
  • traumatisme psychologique;
  • épuisement psycho-émotionnel.

Moins fréquemment, la névrose du tractus gastro-intestinal se produit sous l'influence des facteurs suivants:

  • maladies de l'estomac et des intestins de nature différente;
  • trop manger ou malnutrition;
  • régime alimentaire inapproprié, dans lequel le régime alimentaire contient des aliments gras, marinés et épicés;
  • manque de liquide dans le corps;
  • consommation d'aliments et de produits chimiques provoquant une intoxication;
  • pathologies virales ou infectieuses.

En outre, des névroses se développent en raison d'une dystonie vasculaire, entraînant une perturbation des fonctions du système nerveux central.

Cette condition affecte généralement tout le système digestif, se manifestant par des troubles intestinaux ou un dysfonctionnement gastrique.

Symptômes de névrose gastrique

Avec la névrose de l'estomac et des intestins, les symptômes ressemblent à de nombreux égards aux signes caractéristiques des pathologies du tractus gastro-intestinal. Selon les caractéristiques de la lésion, les phénomènes cliniques sont du type suivant:

  • nausées et vomissements immédiatement après avoir mangé;
  • selles molles;
  • douleur intestinale;
  • constipation ou diarrhée;
  • diminution de l'appétit;
  • sensation de faim, ne pas disparaître après avoir mangé;
  • éructations constantes;
  • brûlures d'estomac;
  • se sentir dégoûté par la nourriture.

La névrose de l'estomac provoque des symptômes courants de troubles mentaux:

  • maux de tête fréquents, migraine;
  • l'insomnie;
  • irritabilité, comportement agressif;
  • faiblesse générale;
  • étourdissements;
  • rythme cardiaque actif;
  • transpiration excessive;
  • sensation de lourdeur derrière la poitrine;
  • la pression artérielle saute et plus encore.

Il est assez difficile de diagnostiquer la névrose intestinale par les symptômes. Ceci s'explique par le fait que la gastronévrose se manifeste sous la forme de signes caractéristiques de troubles du tractus gastro-intestinal.

Les formes anorexiques et boulimiques de l'état pathologique sont considérées comme dangereuses. La première est caractérisée par le fait que le patient a une forte aversion pour les plats. En conséquence, il cesse de consommer de la nourriture, ce qui entraîne une diminution rapide de son poids. Dans le cas d'une forme boulimique, le patient ressent une faim constante, mais après avoir mangé, il éjecte immédiatement les aliments.

Sans traitement, la progression des deux affections entraîne la mort.

Méthodes de diagnostic

Si vous suspectez une névrose gastro-intestinale, le patient est examiné par un neurologue. Avant de commencer le traitement, la gastronévrose doit être différenciée des autres pathologies du système digestif, caractérisées par un tableau clinique similaire:

  • cholécystite;
  • une pancréatite;
  • infestation de vers;
  • ulcère gastroduodénal.

Pour exclure le cours d'autres pathologies, les méthodes suivantes sont appliquées:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • test sanguin biochimique;
  • Radiographie ou radioscopie de l'estomac;
  • analyse du suc gastrique;
  • l'irrigoscopie;
  • fibrogastroduodénoscopie;
  • Échographie du tube digestif.

Lors du diagnostic, il est également important de prendre en compte les circonstances pouvant causer une névralgie intestinale. Pour ce faire, le patient est envoyé en consultation chez un psychiatre. En cas de suspicion de gastronurie, il est nécessaire d'établir un lien entre les troubles du tractus gastro-intestinal et les troubles mentaux.

Comment traiter la névrose d'estomac?

Dans le traitement des troubles mentaux, une approche intégrée est utilisée, y compris l'utilisation de médicaments et d'intervention psychothérapeutique.

Les moyens utilisés dans le traitement de la gastronévrose sont choisis en fonction du facteur causatif.

Traitement médicamenteux

Avec la névrose gastrique, les symptômes et le traitement dépendent de la forme de l'état pathologique. Dans le traitement de la gastronévrose, les médicaments suivants sont recommandés, dont l'action est de restaurer les fonctions du tractus gastro-intestinal et de soulager les symptômes:

  • analgésiques;
  • les carminatifs;
  • médicaments cholérétiques;
  • antispasmodiques;
  • médicaments protivozapornye ou antidiarrhéiques.

Si vous soupçonnez une névrose intestinale, le traitement médicamenteux est complété par des médicaments normalisant l'état du système nerveux:

  • les sédatifs;
  • les tranquillisants;
  • antidépresseurs

En cas de détection de pathologies concomitantes ayant provoqué une gastronévrose, un traitement approprié est appliqué.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie sont utilisées pour restaurer les fonctions du système nerveux central. Dans le traitement de la névrose sont utilisés:

  • l'hydrothérapie;
  • électrothérapie;
  • darsonvalization;
  • massage
  • phonophorèse avec des sédatifs;
  • Thérapie d'exercice.

La thérapie physique aide à éliminer l'effet du facteur causatif, à normaliser l'état des muscles et à améliorer la circulation sanguine. Grâce à ce traitement, il est possible de restaurer le fonctionnement des organes internes.

Psychothérapie

Avec la névrose gastrique, les méthodes psychothérapeutiques sont couramment utilisées en traitement. Cette approche élimine la vraie cause du développement de l'état pathologique. En même temps, les tactiques d'intervention psychothérapeutique sont choisies strictement individuellement.

Les troubles de l'intestin et de l'estomac, causés par la gastronévrose, sont traités comme suit:

  • recherche de conflits internes, d'expériences et d'autres facteurs de causalité;
  • travailler avec des émotions négatives;
  • mettre le patient à des émotions positives;
  • formation du patient aux techniques de relaxation.

Si nécessaire, consultation familiale chez le psychothérapeute.

Traitement des remèdes populaires

Etant donné que la névrose intestinale est plus susceptible de se produire à la suite de troubles nerveux, le traitement de l'état pathologique par des remèdes populaires consiste à prendre des décoctions ayant un effet calmant. En thérapie sont utilisés:

Les bouillons à base de ces plantes normalisent l'état du système nerveux, inhibent l'activité de la microflore pathogène et restaurent le travail du tube digestif.

Régime alimentaire pour névrose

Les problèmes nerveux affectant les organes digestifs nécessitent une révision de l’alimentation quotidienne du patient. Ce dernier doit choisir un régime alimentaire spécialisé, dans lequel augmente l'apport quotidien en liquides. En outre, le patient doit renoncer aux boissons alcoolisées et prendre régulièrement des complexes de vitamines pour renforcer son corps.

Névrose du tractus gastro-intestinal: la clinique et le traitement de la dyspepsie nerveuse

Les troubles neurologiques de l'estomac résultent de problèmes d'état psycho-émotionnel. Stress, instabilité émotionnelle, problèmes mentaux - tout cela peut affecter négativement le système digestif dans son ensemble, car ces organes sont très sensibles au facteur psychologique.

Les maladies somatiques ne sont pas rares, parmi elles - la névrose gastrique, dont les symptômes se manifestent sous la forme de dyspepsie, c’est-à-dire de désordre. Les terminaisons nerveuses des organes de l'appareil digestif prennent en charge les problèmes psychologiques d'une personne et ne fonctionnent plus. Le traitement n'est possible qu'après l'élimination du facteur psychologique, car il s'agit de la principale cause de la maladie.

Informations générales

La dyspepsie nerveuse est une pathologie caractérisée par l'apparition de signes typiques d'indigestion. Le patient commence à ressentir une douleur intense, une diarrhée, des symptômes d'intoxication générale du corps, des nausées, une détérioration de l'état de santé.

Tout cela est le résultat d'un changement neurologique. Mais il existe des symptômes indirects de cette maladie, identifiant lesquels, vous devez immédiatement contacter le gastro-entérologue, puis le psychothérapeute.

Clinique et premiers signes

Même un stress mineur peut provoquer une maladie liée à un trouble nerveux chez une personne dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffre déjà de maladies gastro-intestinales. Les personnes présentant un risque de névrose sont les personnes émotionnellement instables dont le travail est associé à un stress constant et à un repos rare.

Il est impossible de faire face à la névrose des personnes à l’esprit positif qui consacrent suffisamment de temps au repos pour éviter le stress.

Les premiers symptômes de l'indigestion sur le fond du stress.

  1. Troubles dyspeptiques typiques: diarrhée, nausée, sensation de satiété dans l'estomac.
  2. Symptômes de malaise général, fièvre, état d'apathie.
  3. L'appétit s'aggrave, le matin la vue de la nourriture provoque des symptômes de nausée, parfois des vomissements.
  4. Sensations douloureuses qui migrent sur tout l'abdomen.
  5. Eclaboussures, mauvaise haleine, plaque sur la langue.

Il est important que les symptômes désagréables ne dépendent pas de la qualité de la nourriture cuite, de la fréquence de la nutrition. Tout aliment pendant l'état décrit provoque une irritation et tous les symptômes énumérés.

Psychosomatique des maladies gastriques

Le système nerveux fait partie du corps physique, car ses troubles affectent tout le corps. Le stress détruit les cellules du système nerveux, ce qui empêche le corps de réguler tous les processus, en particulier les fonctions du tube digestif. Cette chaîne provoque une dyspepsie. Au stade actuel de la médecine, il est déjà ridicule de nier l’influence des processus mentaux et psychologiques sur le corps physique. La psychosomatique n’est donc pas la dernière des causes de la perturbation de l’estomac.

Aucun traitement de la dyspepsie ne sera efficace si vous ne normalisez pas l'état psychologique. On montre à un tel patient un repos complet, en se débarrassant de ses peurs et de ses obsessions, de ce qu'un psychologue ou un psychothérapeute aidera.

Dans ce cas, la tâche d'un gastro-entérologue consiste en un traitement symptomatique dirigé, une anesthésie et la destruction de la microflore défavorable.

Traitement

Les dommages neurologiques à l'estomac nécessitent la normalisation de tous les processus digestifs et la prise de conscience du problème psychologique. Le patient devrait soulager la tension, ce qui aidera les sédatifs légers prescrits par un gastro-entérologue. Un traitement efficace devrait inclure des recettes populaires avec un traitement médicamenteux.

Le traitement complet de la névrose comprend les médicaments et les mesures suivants:

  1. Sélection d’un aliment diététique: élimination des produits agressifs pour l’estomac et ajout d’aliments sains et nourrissants au régime.
  2. Prendre des médicaments sédatifs, des herbes médicinales pour la normalisation de l'état psychologique.
  3. Soins de physiothérapie: massage relaxant pour soulager les tensions, électrothérapie, hydrothérapie, bains au sel marin et aux herbes apaisantes.
  4. Traitement analgésique: le gastro-entérologue prescrit des analgésiques Ketanov, Ibuprofen.
  5. Si la cause de la névrose est un trouble mental grave - la dépression, il est nécessaire de prendre des antidépresseurs, des tranquillisants. La décision de traiter avec des médicaments puissants prend un psychiatre après avoir posé le diagnostic.
  6. Les gastroprotecteurs, les antiacides, les médicaments antispastiques font partie du traitement de la dyspepsie nerveuse.

Dans le traitement de la névrose du système digestif, il est important de faire attention aux détails, de traiter les problèmes psychologiques qui préoccupent le patient, de les éliminer et de commencer à éliminer les symptômes de la dyspepsie.

Plus souvent, les femmes souffrent de névroses, car le niveau de réponse émotionnelle est un peu plus élevé. Les enfants et les hommes sont moins souvent atteints de cette maladie, mais son évolution est difficile et nécessite un long rétablissement.

Symptômes caractéristiques et traitement de la névrose gastrique

Beaucoup de gens ignorent souvent d'éventuelles maladies jusqu'à ce qu'ils soient confrontés à celles-ci. La névrose gastrique (les symptômes et le traitement de la maladie sont très divers) est importante à reconnaître à temps: cela évitera de nouvelles complications.

Il arrive souvent qu'après l'apparition de sensations désagréables dans l'estomac, en particulier de brûlures d'estomac, de nausées, d'une sévérité déraisonnable ou de vide, d'éructations, ainsi que d'un malaise général, la personne qui ne veut pas perdre de temps à consulter un médecin prend le premier médicament "improvisé", popularisé par une bonne publicité campagne, mais n’ayant rien à voir avec le traitement de la cause réelle de ces symptômes.

La névrose de l'estomac ne reçoit souvent pas l'attention adéquate du patient. Il est à noter que les patients présentant de tels symptômes font souvent appel à un gastro-entérologue et que la nécessité de poser un diagnostic précis les expose à de nombreux examens désagréables et inutiles. Dans certains cas, des interventions chirurgicales sont effectuées, ce qui augmente l'état de stress du patient et transforme le problème en cercle vicieux. Il est donc important de comprendre la nature d’un tel phénomène et d’en éliminer les causes au fil du temps.

Causes et symptômes de la névrose de l'estomac

La dyspepsie fonctionnelle de l’estomac, de type dyskinétique, peut résulter de divers facteurs psycho-émotionnels. L'ensemble du corps humain est connecté par un réseau de terminaisons nerveuses. Ainsi, une réponse aux problèmes du système nerveux est possible dans tous les organes, y compris l'estomac. Les traumatismes psychologiques, le stress, le manque de sommeil, un rythme de vie rapide peuvent être à l'origine d'une telle maladie, qui ne permet pas à l'organisme de s'adapter confortablement aux changements, en particulier chez les femmes d'âge moyen ayant une psyché hystérique. Il est à noter que le sexe féminin constitue 70% des patients diagnostiqués avec une névrose gastrique.

Les symptômes de cette maladie se manifestent souvent chez les hypochondriaques et les personnes aux prises avec des conflits de personnalité. D'autres facteurs pouvant influer sur le développement de ce problème sont la malnutrition constante ou le remplacement de la nourriture normale par de la malbouffe. Dans certains cas, conduit à une dyspepsie fonctionnelle inhalation de gaz nocifs, ingestion de produits chimiques qui provoquent la réaction des terminaisons nerveuses.

En plus des sensations de lourdeur dans l'estomac, de nausées et de brûlures d'estomac, souvent considérées comme les conséquences d'un léger empoisonnement, la névrose gastrique se manifeste parfois par des vomissements nerveux ou des éructations. Chez les patients présentant un type hystérique, les éructations peuvent être accompagnées d'exclamations fortes. Des symptômes tels que des modifications de l'appétit, de la diarrhée et des douleurs à l'estomac sévères sont caractéristiques.

Traitement de la névrose de l'estomac

Ce traitement est prescrit par un neurologue et est accompagné d'actions supplémentaires destinées à éliminer la réaction nerveuse.

Il est important de traiter la névrose de l'estomac de manière systématique et systématique. En plus de prendre des médicaments, vous devez limiter le fardeau émotionnel, réduire le rythme épuisant de la vie, dormir suffisamment et marcher à l'air frais. Assurez-vous de bien vous nourrir et de manger des aliments utiles pour le système nerveux, à savoir les raisins secs, le fromage et les noix. Il n’interfère pas avec l’utilisation des lampes à arôme et des bains chauds aux huiles essentielles de plantes aux propriétés sédatives et apaisantes, telles que la menthe poivrée. Les explications, la redistribution des valeurs et des séances de psychothérapeute aideront les personnes de type hystérique ou d'hypocondrie.

Il est difficile de diagnostiquer soi-même la névrose de l'estomac et, comme elle peut être causée par des maladies du tractus gastro-intestinal et des troubles mentaux, une visite chez le gastro-entérologue et le neuropathologiste est inévitable. L'essentiel est de déterminer la maladie à temps et de prendre un traitement efficace.

Névrose de l'estomac et des intestins avec VSD: symptômes et traitement

Si vous souffrez de nausées constantes ou même de vomissements, de brûlures d'estomac et de lourdeur gastrique, et que le traitement ne porte aucun fruit, il est possible que vous ayez une névrose alimentaire, ou comme on l'appelle dans une autre névrose intestinale. Ce problème est le résultat de déviations dans la régulation nerveuse de cet organe et touche généralement les personnes d'âge moyen dont le système nerveux est soumis à de fortes charges.

Avant de procéder au traitement de la maladie et de ses symptômes, il est nécessaire de déterminer ce qui contribue à sa survenue et comment elle se développe.

Avec la névrose gastrique, l'inconfort se manifeste d'une manière légèrement différente de celle des maladies gastro-entérologiques. Par exemple, un patient peut, à peine se lever de la table, se plaindre de sensation de vide dans l'estomac ou, au contraire, de surpeuplement, même après le repas le plus modeste. Le traitement avec des médicaments bien éprouvés pour une raison quelconque ne donne pas non plus de résultats.

Le cas est compliqué par le fait que beaucoup de patients ne considèrent pas ce problème assez grave, pensant que tout passera de l’autre. En option, ils commencent à traiter eux-mêmes la maladie en utilisant des préparations enzymatiques et des analgésiques annoncés activement (mais loin d'être sans danger). Dans de tels cas, on peut presque affirmer avec une certitude absolue que le problème est de nature psychologique plutôt que gastro-entérologique.

Il peut sembler que les systèmes digestif et nerveux ne peuvent avoir rien en commun, cependant, les deux sont étroitement liés. De plus, tous les processus, réactions et sensations qui se produisent, y compris dans la cavité abdominale, sont contrôlés et fournis par le système nerveux. Par conséquent, toute défaillance de celui-ci aura nécessairement une incidence sur l'état de santé de tous, y compris sur le système digestif.

Pour être convaincu de l'exactitude de ce qui précède, il suffit de rappeler diverses situations difficiles de la vie lorsque même des personnes en bonne santé commencent à ressentir des brûlures d'estomac, des nausées, une bosse dans la gorge, etc.

Symptômes et Causes

La principale cause de cette maladie est un style de vie moderne, complètement malsain. Une activité physique mineure, associée à une tension nerveuse constante, à un repos insuffisant en général et à un sommeil médiocre en particulier, conduit au développement d'une dystonie végétative-vasculaire et à une variété telle que la névrose de l'intestin et de l'estomac. De plus, cette maladie est beaucoup plus fréquente chez ceux qui ont la prédisposition héréditaire appropriée.

Le développement de la névrose gastrique et intestinale est souvent précédé d'expériences émotionnelles fortes et de traumatismes psychologiques. Cependant, les maladies mentales graves du TRI sont rarement associées. Les personnes suspectes qui traitent leur santé avec un sens accru d'anxiété sont particulièrement sujettes à cette maladie. Il convient de noter que parmi les personnes impliquées dans le sport, il n’ya presque aucun patient atteint de VVD.

Le plus souvent, la névrose alimentaire se manifeste par les symptômes suivants:

  • Malaise, léthargie, dépression générale, sommeil médiocre, performances médiocres.
  • Brûlures d'estomac fréquentes, même avec une nutrition parfaite.
  • Appétit insuffisant ou excessif.
  • Changements déraisonnables dans les dépendances gastronomiques, y compris le dégoût pour des plats autrefois préférés.
  • Douleurs fréquentes dans l'estomac, pouvant également se propager aux organes voisins.
  • Malaise causé par des sentiments de plénitude ou de vide dans l'estomac.

Les symptômes ci-dessus sont souvent complétés par des signes typiques d'autres états névrotiques:

  • La dépression.
  • La migraine
  • Sautes d'humeur nettes et fréquentes.
  • Irritabilité, etc.

Souvent, ils aident à distinguer la névrose alimentaire de l'estomac et des intestins des maladies de nature gastro-entérologique et, en conséquence, font appel à l'aide d'un psychologue et d'un neuropathologiste.

Traitement

Le traitement de la névrose intestinale et de l’estomac doit être effectué non pas par un, mais par plusieurs médecins. Cela s'explique par le fait qu'il est nécessaire d'influencer non seulement la composante psychologique, mais également les symptômes de la maladie. Par exemple, si un patient est en proie à une diarrhée persistante, cela peut entraîner une grave déshydratation, ce qui peut avoir des conséquences graves.

Il convient de noter que certains médecins sont trop zélés pour tenter de convaincre le patient de commencer une lutte sérieuse contre cette maladie. Parfois, des menaces au développement de l’oncologie sont utilisées. En fait, de telles affirmations sont sans fondement, car la névrose intestinale ne contribue pas à la formation de cellules malignes.

Afin de déterminer une stratégie de traitement, les efforts des spécialistes suivants sont nécessaires:

  1. Psychothérapeute. Ce sont souvent ses efforts qui sont décisifs, car il peut soulager le patient de l'hystérie, de ses pensées obsessionnelles, de son émotion accrue, de son anxiété et d'autres troubles qui provoquent le développement de la maladie.
  2. Neuropathologiste. La tâche de choisir les médicaments qui ramèneront le système nerveux du patient ou le rapprocher au moins de celui-ci incombe à lui. En règle générale, il s’agit de teintures d’agripaume, de valériane, etc.
  3. Gastro-entérologue. Après avoir analysé l’état du patient, ce spécialiste devrait mettre au point un schéma énergétique lui permettant d’améliorer son état. En outre, il peut prescrire des médicaments qui minimisent l’inconfort associé à la maladie. Des microclysters à la camomille (ou à l'huile d'olive) sont parfois prescrits en complément.

Les efforts conjoints des spécialistes susmentionnés devraient avoir un impact global qui permettra d’éliminer la maladie et de rétablir la santé du patient. Le programme de réadaptation comprend généralement:

  • Nourriture spéciale.
  • Psychothérapie
  • Réception des préparations.

Parfois, il est utile de compléter ce programme avec des éléments distincts de la médecine traditionnelle, mais cela aussi doit avoir lieu sous la surveillance d'un médecin: le patient ne doit pas le faire à sa propre discrétion. Très souvent, pour réduire la charge sur le système nerveux, les médecins recommandent des bains avec décoctions à base de plantes et à base de plantes. Mélange bien prouvé, qui comprend:

  • Absinthe: 1 c.
  • Yarrow: 2 c.
  • Melissa: 2 c.
  • Menthe: 3 c.

Ce mélange doit être cuit à feu doux pendant 15 à 25 minutes, après quoi vous pourrez prendre un bain avec.

Vomissements avec VVD

On sait que l’anxiété peut entraîner des nausées et même des vomissements. Une réaction similaire est parfois observée même chez des personnes très fortes. Si la nausée est de nature nerveuse, elle est accompagnée des symptômes suivants:

  • Incitation aux vomissements, provenant du larynx ou de l'œsophage, qui provoquent un mouvement caractéristique des vomissements. Cependant, aucun vomi du corps n'est expulsé.
  • Sensation de vomissement imminent, accompagnée d'une sensation d'estomac gonflé par une sensation de chaleur.
  • Douleur à l'estomac, parfois accompagnée de nausées.
  • Sensation de plénitude dans l'estomac.

Bien entendu, afin d’exclure la probabilité de diverses maladies somatiques et de s’assurer que la dystonie racinaire est la racine des nausées, il est nécessaire de subir un examen médical.

La gravité des symptômes peut être différente - des symptômes les plus graves à la panique. En règle générale, ces symptômes de névrose intestinale sont associés à une situation stressante. Dans ce cas, la nausée peut se manifester comme pendant ou devant elle, et ensuite, quand tout est déjà laissé pour compte. Parfois, ce symptôme se manifeste sans aucune raison au moins invisible.

Un grand nombre de personnes souffrant de nausées sur les nerfs se sont plaints qu'elle les tourmentait le plus souvent le matin, surtout si la journée était difficile. Souvent, il est associé à la consommation d'un produit. De ce fait, les névrosés dressent une liste incroyablement longue de plats qu’ils ne peuvent pas manger. C’est pourquoi il ne reste que quelques produits «autorisés» dans leur alimentation, malgré le fait qu’il n’ya pas de vraie raison à un régime aussi douteux.

La cause des nausées et le besoin de vomir sur les nerfs peuvent être:

  • Phénomènes diarrhéiques dans le système digestif.
  • Aérophagie.
  • Crampes musculaires.
  • Préparer le corps à se battre pour sa survie (combat ou fuite), dans lequel le corps cherche à se débarrasser de tout excès.

Comment se débarrasser?

Des efforts importants doivent être déployés pour éliminer le trouble anxieux lui-même. Certes, cela prendra beaucoup de temps et un résultat positif ne peut être garanti. Par conséquent, il est utile d’envisager les méthodes qui peuvent améliorer l’état le plus rapidement possible sans toucher au fondement même de la maladie.

  • Nourriture préférée. Cela concerne principalement les patients qui croient que le mauvais aliment est à blâmer. Il est recommandé que ces personnes se forcent littéralement à manger et que cela leur convienne. Que le plat peut ne pas être trop sain, dans cette situation peut être ignoré.
  • Invalidez votre faible estime de soi. Pour ce faire, écrivez sur papier toutes ces pensées qui provoquent un sentiment d'impuissance. Après cela, vous devez logiquement et par écrit les réfuter tous. L'effet sera meilleur, plus vous utiliserez d'arguments logiques et plus de réfutations. Grâce à cette méthode, après seulement 5 à 10 minutes, les symptômes, s’ils ne disparaissent pas complètement, disparaissent au moins.
  • L'acupuncture Essayez de trouver sur votre poignet un point appelé "point contre les nausées". Si vous le massez pendant au moins quelques minutes, tout vomissement, y compris nerveux, régressera de manière significative. Cette méthode est plus efficace en cas de nausée grave, mais une utilisation trop fréquente de ce point conduit généralement au fait que le corps cesse de répondre au massage.
  • Laver à l'eau froide. Cette méthode est efficace pour traiter toute anxiété. Notez que l'eau glacée peut avoir l'effet inverse.
  • Détendez vos muscles abdominaux. Pour ce faire, vous pouvez essayer de les forcer, tout en contractant les muscles du périnée. En tenant la tension maximale, vous devez vous détendre. Répétez plusieurs fois.
  • Respiration lente. Prenez une posture confortable, inspirez, attardez-vous un peu (pas plus de quatre secondes) et expirez lentement aussi, retardez à nouveau et répétez tout depuis le début. La respiration devrait se faire par le nez et au moins une minute.
  • Exercice. Cela vous permet de vous débarrasser des hormones du stress qui sont libérées dans le sang avec excitation, mais qui n'ont pas été utilisées car, malgré le signal de «courir ou se battre» du système nerveux, il n'y avait pas de combat, pas de fuite. Des exercices légers aideront également à soulager les spasmes musculaires. Il est important de noter que nous parlons d’exercices faciles, et non d’entraînements complets.

Douleur abdominale avec VSD

Dans ce cas, les causes de douleur abdominale dans la dystonie végétative-vasculaire sont à peu près les mêmes que dans les cas précédents. C'est un excès de stress, de fatigue, de troubles hormonaux. C’est pourquoi cette maladie touche le plus souvent les femmes ménopausées et les adolescentes. Cela peut aussi contribuer à:

  • L'hérédité.
  • Maladies virales aiguës.
  • Ostéochondrose cervicale.
  • Maladies du système digestif.
  • Allergie
  • Le diabète.
  • Manque d'activité physique.

Comment se débarrasser?

Tout d'abord, il convient de rappeler que la cause de la douleur abdominale dans la dystonie végétative-vasculaire n'est pas l'organe malade lui-même, mais un dysfonctionnement du système nerveux. Par conséquent, essayez autant que possible (au moins toutes les demi-heures) de vous répéter que vous êtes complètement détendu et calme et que toutes vos affaires sont en parfait état. Il n’est pas nécessaire de suivre strictement cette formule: vous pouvez créer le vôtre avec un contenu similaire.

De plus, vous devriez améliorer votre style de vie. Tout d’abord, il est nécessaire d’adopter les exercices du matin, en commençant par des exercices simples et simples, qui activent peu la respiration. Vous pouvez également utiliser de l'eau chaude et froide, en fonction de la situation. Les exercices en nature peuvent apporter de grands avantages, par exemple de longues promenades ou une course à pied. Une grande importance est un sommeil sain.

Diarrhée avec VSD

La diarrhée constante causée par le TRI est en soi désagréable, car elle attache réellement une personne aux toilettes. Cependant, sa condition physique se détériore considérablement et présente des symptômes tels que:

  • Somnolence constante.
  • Fatigue chronique.
  • Poids insuffisant.

La cause de ce problème sont également des désordres dans le travail du système nerveux autonome. Il est important de noter que la diarrhée avec VSD est de nature cyclique et survient après un repas ou après le réveil. Cela se produit souvent avant un repas. La nuit, presque aucune envie. Dans ce cas, la chaise, sinon liquide, alors au moins pâteuse, et la fréquence de la diarrhée est de 4 à 6 fois par jour. Lorsque la forme de la maladie devient grave, la personne défèque 8 fois par jour et plus souvent, et les selles deviennent liquides. Parfois, dans les matières fécales peuvent être mélangés de manière uniforme avec les déchets de mucus, qui, en règle générale, est à la surface.

Comment se débarrasser?

  • Faites attention à l'exercice régulier. Un mode de vie actif peut complètement restructurer le travail de tout l'organisme dans la bonne direction.
  • Rendez les aliments plus rationnels, de sorte qu'ils combinent de manière optimale protéines, lipides et glucides. Et vous devez manger au moins quatre fois par jour.
  • Une attention particulière doit être accordée au sommeil: essayez de mettre de côté tous les divertissements en soirée et plus encore la vie nocturne. Il vaut mieux passer ce temps à dormir, qui est l’un des meilleurs moyens de ramener l’état du système nerveux à la normale.
  • La diarrhée fréquente entraîne la déshydratation, il faut donc boire 2 litres de liquide par jour au minimum. Si vous ignorez cette règle, la situation ne fera qu'empirer.

Constipation avec VSD

La cause de la constipation dans l'IRR est un tonus excessif des muscles circulaires qui tapissent l'intestin, causé par un travail insuffisant du SNA. Les symptômes suivants sont observés:

  • Manque d'appétit.
  • Fatigue sans cause.
  • Des difficultés avec les selles.
  • La migraine
  • Irritabilité déraisonnable.
  • Douleurs aiguës ressemblant à des coliques dans le bas de l'abdomen.

La partie inférieure droite de l'abdomen est relâchée et une palpation est visible lors de la palpation. Il y a une sensibilité excessive du côlon sigmoïde.

Comment se débarrasser?

Ce problème ne peut être résolu qu'avec l'aide de médicaments ayant un effet calmant. Il est important de noter que ceux-ci ne devraient pas être des antidépresseurs. Des tranquillisants ou des herbes sédatives couramment utilisés, en fonction de la durée et de la gravité du processus. Cela vous permet d’obtenir une amélioration rapide, bien que certains symptômes persistent parfois pendant des mois. Cela fait généralement référence à la sensation de malaise abdominal et de brûlure.

Il est important de respecter une nutrition raisonnable. Par exemple, il est conseillé de manger du pain noir, des haricots, des pommes et du chou, qui améliorent la motilité, ainsi que des graines qui stimulent la fonction intestinale, les noix et les aliments gras.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie