Techniques de prévention du stress

Le mode de vie d’une personne donnée correspond à toutes ses actions au cours de la journée, du mois et en général de toute la vie. Le concept de mode de vie comprend de nombreux éléments, notamment la façon dont il commence sa matinée, son travail, ses habitudes alimentaires, son activité physique, ses relations avec les autres, sa réponse au stress, etc. Le mode de vie dépend de chaque individu, qu'il soit en bonne santé, actif ou malsain, passif. Il y a 3 autres méthodes.

Journée de retouche anti-stress. Dans la vie quotidienne, beaucoup d’entre nous commettons régulièrement la même erreur: après notre retour à la maison après un travail ou des études intensives, nous continuons à être dans un état d’agitation, de nervosité et à la maison. En conséquence, même les membres de la famille qui ont eu une journée relativement calme sont exposés à des facteurs de stress auxquels l’un d’eux ne pourrait pas résister. À la maison, tout le monde veut et devrait être lui-même et ne devrait pas interférer avec les autres membres de la famille. La maison doit être pour la personne l'endroit le plus confortable, il doit toujours en être sûr. Dans cet esprit, il est facile de comprendre que l'habitude de stresser à la maison détruit la famille, transforme le foyer en un autre champ de bataille et aggrave encore la situation stressante. Par conséquent, si vous rentrez chez vous après une journée bien remplie d’activités diverses, il est conseillé de consacrer un peu de temps (10 à 15 minutes) à des exercices de relaxation.

Exemples d'exercices de relaxation

1. Il est nécessaire de s'asseoir sur une chaise, de se détendre et de se reposer facilement, sans penser à rien. S'il n'y a aucune possibilité de s'asseoir sur une chaise, vous pouvez vous asseoir confortablement sur une chaise, prenant une détente "cocher pose".

2. Lentement, en faisant des accents à chaque étape de l'action, préparez un thé fort ou préparez un café aromatique, selon vos préférences. Étendez le processus de boire pendant 10 minutes, en savourant et en ne pensant à rien de grave en ce moment.

3. Allumez votre musique préférée et écoutez-la, en fermant les yeux et en vous livrant à des souvenirs agréables.

4. Prenez un bain, il ne devrait pas être chaud, sa température devrait être confortable. Si une personne est habituée à utiliser des sels aromatiques, vous pouvez les ajouter, après avoir pris connaissance des particularités de l'action de ces sels, ils ne devraient pas être excitants.

5. Promenez-vous dans l'air frais, il est souhaitable que le paysage environnant soit agréable à regarder.

6. Portez un survêtement et des baskets et faites une petite course de dix minutes.

Les exercices énumérés sont élémentaires et dépendent des caractéristiques personnelles, des goûts et des préférences. Cependant, aucun d’entre eux ne vous aidera à faire face au stress, car il oriente l’attention et la réflexion vers un autre type d’activité, du moins pour une courte période.

Premiers secours en cas de stress aigu

Un stress aigu se développe lorsqu'une personne se trouve soudainement dans une situation stressante (récupération au travail, déclaration désagréable d'un collègue, dispute à la maison, nouvelles inattendues d'une maladie ou d'un autre problème pour un membre de la famille proche). À la première étape, une personne doit comprendre qu'elle commence à stresser, mais seulement après cela, elle pourra commencer à prendre des mesures conscientes pour empêcher son développement ultérieur. Des efforts stressants sont nécessaires pour suspendre leur propre entrée dans un état stressant. Pour sortir de l'état de stress aigu, vous devez choisir une méthode individuelle d'autoassistance. Dans la plupart des cas, ceux qui utilisent de telles techniques ont une méthode universelle pour diverses situations stressantes. Sachant cela et en ayant confiance, une personne en situation critique peut rapidement s’orienter et s’aider efficacement.

Vous trouverez ci-dessous les techniques d'entraide les plus courantes.

1. Respiration anti-stress. Tout d’abord, prenez une profonde respiration par le nez, après une profonde respiration, retenez votre respiration pendant 1 s, puis respirez lentement et longuement.

2. Minute de relaxation. Détendez les coins de votre bouche, léchez vos lèvres, vos épaules, regardez dans le miroir, concentrez-vous sur l'expression de votre visage et de votre position corporelle, tout en vous rappelant que le visage et le corps expriment des émotions, des pensées, un état intérieur.

3. Une fois dans un état de stress aigu, essayez consciemment de ralentir une réaction éruptive immédiate, puis regardez attentivement autour de vous et inspectez soigneusement la pièce environnante. Lors de l'inspection, faites attention aux moindres détails, même s'ils sont bien connus. Lentement, sans hâte, il est nécessaire de trier mentalement tous les objets, un par un, dans un certain ordre (par taille, par couleur ou par tout autre signe). Toute "attention" devrait être absorbée par cet "inventaire". Mentalement, il est nécessaire de prononcer une description de ce qui fait l’objet de «l’inventaire»: «bureau brun, rideaux blancs, vase à fleurs rouges», etc. À la suite de telles actions, une personne s’éloigne du stress interne, se concentrant sur un sujet spécifique et la perception figurative de son environnement. de la réalité.

4. Utilisez toutes les occasions pour quitter la zone où le stress est survenu, pour vous déplacer dans une autre pièce où il n'y a personne, ou pour sortir au grand air, c.-à-d. Vous trouver où vous pouvez penser en toute sécurité que personne ne vous distrait et ne vous distrait pas un témoin de réflexion. Après cela, vous devez changer la situation.

5. Si la situation le permet, il est nécessaire de se livrer à une activité complètement différente de celle que la personne était occupée au moment du stress. Laver les vêtements, laver la vaisselle, nettoyer. Le secret de cette méthode est simple: toute activité, en particulier liée au travail physique, remplit la fonction de paratonnerre - permet de se distraire du stress interne.

6. Activez une musique apaisante, celle que vous aimez. Vous devez écouter la musique attentivement en vous concentrant dessus. La concentration sur une chose s'appelle la concentration locale, elle favorise la relaxation complète, provoque des émotions positives.

74. Référez-vous à tout étranger qui se trouve à proximité et discutez avec lui de tout sujet qui ne concerne pas une situation stressante. Une telle manœuvre est une distraction, elle fait basculer la conscience vers des événements complètement différents et déplace les émotions et les pensées associées au stress.

Autoanalyse du stress personnel

Pour utiliser cette méthode de gestion du stress, il faut apprendre à identifier ses propres réactions face à une situation de stress et à les différencier d'autres manifestations physiologiques et psychologiques. La méthode la plus simple et la plus efficace pour le moment consiste à tenir un journal de bord stressant. La méthode est très simple et intéressante, étant donné que la plupart des gens de l'une ou l'autre période de la vie ont tenu des journaux intimes. Cependant, la méthode nécessite un peu de patience, car les enregistrements doivent être réguliers pour une période donnée. Chaque jour pendant un mois, le journal reflète les circonstances qui ont conduit à une situation stressante et les sentiments personnels à son sujet. Pour conserver des enregistrements, il est préférable de réserver un certain temps en fin de journée et de faire de meilleurs enregistrements à la maison le soir: il est plus facile de se concentrer et de rappeler les plus petits détails dans une atmosphère détendue, car lors de l'analyse ultérieure, tout détail mineur peut s'avérer important. Si, pour une raison quelconque, la régularité des enregistrements est souvent violée, il est préférable de ne pas les utiliser à des fins d'analyse, car les événements décrits non pas immédiatement, mais au moins un jour après, peuvent ne pas sembler suffisamment fiables. Dans ce cas, écrire un journal est préférable de reporter un peu dans le temps. L'analyse des enregistrements doit être effectuée après la fin du temps imparti (un mois ou quelques semaines). À la suite de l'analyse, il est possible d'identifier les facteurs qui mènent le plus souvent à une situation de stress, en particulier si vous parvenez à prendre des notes immédiatement après le début du stress. Ensuite, vous devez analyser et identifier les principaux signes de stress, qui se répètent le plus souvent. Chez le même individu, les signes de stress sont généralement identiques quelle que soit la situation qui a provoqué le stress: irritabilité, manque de concentration, distraction, tremblements des membres, bouffées de chaleur du visage, transpiration, essoufflement, sécheresse de la bouche, etc. à quelle heure de la journée les situations stressantes se produisent plus souvent, à la maison, au travail ou ailleurs. En général, le journal des contraintes vous permet d’établir les causes, les circonstances, les manifestations individuelles et d’autres caractéristiques personnelles du stress de chaque individu.

Le stress. Méthodes de prévention du stress. Façons de gérer le stress

Principal> Recherche> Art et Culture

Le stress. Méthodes de prévention du stress.

Façons de gérer le stress.

Ii. Méthodes de prévention et moyens de gérer le stress........................... 6

1) Gymnastique de relaxation ………………………………………………. 6

2) Exercices de concentration ………………………………………….. 10

Références …………………………………........ 16

Si vous faites de l'exercice, il n'est pas nécessaire de consommer de la drogue. Avicenne

L'expression «toutes les maladies des nerfs», courante au début du siècle, a été transformée - «toutes les maladies dues au stress». Selon l'Organisation mondiale de la santé, 45% des maladies sont associées au stress et certains experts estiment que ce chiffre est 2 fois plus élevé. Selon une étude menée en URSS dans les années 80, 30 à 50% des visiteurs dans les cliniques sont des personnes en bonne santé qui n'ont besoin que d'améliorer leur état émotionnel.

La situation dans les pays étrangers développés et relativement stables est légèrement meilleure. Par exemple, selon les documents de la revue américaine Psychology Today, environ 40% des enseignants japonais, un cinquième des travailleurs britanniques et 45% des travailleurs américains souffrent de stress. Les plaintes fréquentes dans ce cas sont la dépression et l'anxiété, les maux de tête.

Dans la vie moderne, le stress joue un grand rôle. Ils ont une incidence sur le comportement d'une personne, sa capacité de travail, sa santé, ses relations avec les autres et au sein de la famille. Qu'est-ce que le stress, comment cela se produit-il, comment affecte-t-il le corps humain et comment le combattre?

Le stress est un état de stress psychologique excessivement fort et prolongé qui se produit chez une personne lorsque son système nerveux subit une surcharge émotionnelle. Le stress est présent dans la vie de chaque personne. Tout événement, fait ou message peut causer du stress, c’est-à-dire devenir un facteur de stress. Les facteurs de stress peuvent être une variété de facteurs: microbes et virus, divers poisons, températures ambiantes basses ou élevées, traumatismes, etc. Les mêmes facteurs de stress peuvent être des facteurs émotionnels. Des situations stressantes surviennent à la maison et au travail. Toute surprise qui perturbe le cours normal de la vie peut être une cause de stress. Après tout, le stress est la cause de nombreuses maladies, ce qui signifie qu’il occasionne des dommages considérables pour la santé humaine, alors que la santé est l’une des conditions du succès de toute activité. Cependant, le stress n'est pas du tout une condition douloureuse, mais un moyen par lequel le corps lutte contre les effets indésirables. Parfois, le stress peut être utile, car il aide en cas de besoin d'utiliser les ressources du corps. Mais un stress excessif conduit à l'épuisement, ce qui peut provoquer une maladie physique et mentale. Très souvent, les gens vont chez le médecin avec des plaintes de malaise physique, alors que la cause réelle de leur état est le stress. Le stress fait partie des dix principales causes de maladie. Des études montrent que les signes physiologiques de stress comprennent les ulcères, la migraine, l'hypertension, les maux de dos, l'arthrite, l'asthme et les douleurs cardiaques. Les manifestations psychologiques peuvent inclure l'irritabilité, la perte d'appétit, la dépression, la perte d'intérêt pour les relations interpersonnelles et sexuelles.

L'exercice est un moyen simple et efficace d'augmenter la résistance au stress et d'éliminer les effets d'un stress excessif. Il y a au moins trois mécanismes pour les effets bénéfiques de l'exercice sous stress:

1. Le stress est une «réaction de combat ou de fuite». Le sens de la réponse au stress est de préparer le corps à des efforts physiques intenses lorsqu’il fuit un danger ou affronte un adversaire. L'exercice est le moyen le plus naturel d'accumuler du stress.

2. Après la tension dans les muscles, la relaxation apparaît naturellement. En d'autres termes, l'exercice a un effet relaxant, qui survient peu de temps après l'exercice et peut durer jusqu'à 2 heures. L'effet relaxant de l'exercice est étroitement lié à une diminution de l'anxiété à court terme.

3. Si des exercices physiques sont effectués régulièrement pendant 7 à 8 semaines, ils commencent à avoir un effet à long terme, qui se manifeste par une tolérance accrue au stress. L'exercice régulier provoque certains changements dans le corps. En particulier, l'efficacité de l'activité cardiaque augmente, la fonction du système respiratoire s'améliore, l'utilisation de la glycémie s'améliore, la quantité de tissu adipeux diminue et la pression artérielle est normalisée. Ces changements augmentent la résistance du corps à des niveaux de stress élevés.

Ii. Méthodes de prévention et moyens de gérer le stress.

1) gymnastique de relaxation.

La gymnastique de relaxation (relaxation), la méthode des effets physiques sur le tonus musculaire pour soulager le stress mental accru, niveler l'état émotionnel, améliorer le bien-être et l'humeur. Il est largement utilisé dans divers sports pour soulager la surmenage neuro-émotionnelle des athlètes avant les compétitions, dans les activités de travail - afin de réduire la fatigue et de prévenir le stress.

Le yoga, le tai-chi, le zhuang et le kung-fu sont à l’origine des complexes modernes de gymnastique de relaxation. La relaxation peut être obtenue par suggestion, auto-suggestion, exercices physiques spéciaux, agents chimiothérapeutiques, mais quelle que soit sa cause, elle s'accompagne toujours d'une diminution de l'excitabilité émotionnelle et d'une amélioration de l'état général.

La tension de certains groupes musculaires se produit en fonction de la nature des réactions émotionnelles. Avec la peur, les muscles de l'articulation et du cou sont les plus stressés, avec la dépression, les muscles respiratoires. L'auto-analyse de l'état musculaire vous permet d'identifier les "spasmes musculaires" individuels et de les détendre à dessein, modifiant ainsi l'état émotionnel. Pour identifier les "spasmes musculaires", il est recommandé de vous détendre et d'essayer de présenter de la manière la plus claire toute situation significative en décalant votre attention d'un groupe musculaire à un autre, ce qui permettra de détecter les muscles qui ont réagi le premier à l'exercice avec tension.

Une attention particulière doit être portée aux muscles du visage, souvent appelés "muscles mentaux", car presque toutes les réactions émotionnelles se reflètent dans les expressions faciales de la personne. Pendant la relaxation, vous pouvez vous poser mentalement diverses questions telles que: "Les muscles du front, des paupières, des joues, des lèvres, de la bouche, du cou, de la tête, des bras, des jambes, du torse, de l'abdomen?", "Vos dents sont-elles comprimées ou non?" Le passage de la tension musculaire à la relaxation puis au stress contribue à une sorte de gymnastique des centres nerveux, le système nerveux autonome. Il faut se rappeler que la relaxation est une compétence qui nécessite un entraînement constant, constant et progressif, sans hâte ni forçage excessif.

Être engagé dans des exercices de relaxation, il est nécessaire de se débarrasser des vêtements gênants, enlever les montres, les lunettes, les lentilles de contact. La pièce doit être ventilée, sans éclairage ni bruit. Le temps pour les cours peut être n'importe lequel, la posture est choisie comme convenable. Posture acceptable entraînement autogène (assis, debout, couché). Une séance de relaxation consiste en la tension de chaque groupe musculaire pendant 5 à 7 secondes et en leur relaxation ultérieure pendant 15 à 20 minutes. Chaque exercice est répété 2 à 3 fois en fonction de l'état de santé. Les exercices ne devraient pas causer de douleur ni d’autres douleurs. Vous devez respirer calmement, sans tension, par le nez. Habituellement, l'inhalation se fait pendant l'effort, puis une pause - une respiration égale à la moitié d'une longue inspiration et d'une expiration (lors d'une relaxation).

Pour commencer les exercices, il est nécessaire de prendre une position de départ: couché sur le dos, jambes écartées sur le côté, pieds tournés vers l'extérieur, bras écartés le long du corps (paumes levées). La tête est légèrement rejetée en arrière, tout le corps est détendu, les yeux fermés, respirant par le nez.

Voici quelques exemples d'exercices de relaxation:

1. Allongez-vous doucement pendant environ 2-3 minutes, les yeux fermés. Essayez d'imaginer la pièce où vous êtes. Essayez de marcher mentalement dans toute la pièce (le long des murs), puis faites un chemin sur tout le corps, des talons à la tête et au dos.

2. Observez attentivement votre respiration, sachant passivement que vous respirez par le nez, notez mentalement que l'air inspiré est un peu plus froid qu'exhalé. Concentrez-vous sur votre respiration pendant une à deux minutes. Essayez de ne penser à rien d'autre.

3. Ne prenez pas une profonde respiration et retenez votre respiration pendant un moment. Dans le même temps, contractez tous vos muscles pendant quelques secondes, en essayant de sentir la tension dans tout votre corps. En expirant, détendez-vous. Répétez l'opération 3 fois, puis allongez-vous tranquillement pendant quelques minutes, en vous détendant et en vous concentrant sur la sensation du poids de votre corps. Profitez de cette sensation agréable. Maintenant, effectuez cet exercice pour les différentes parties du corps.

4. Exercice pour les muscles des jambes. Tendez tous les muscles des jambes en même temps - des talons aux hanches, pendant quelques secondes, réglez le niveau de stress, puis détendez les muscles. Répétez l'opération trois fois, puis allongez-vous tranquillement pendant plusieurs minutes, en vous relaxant complètement et en sentant la lourdeur de vos jambes.

Enregistrez tous les sons environnementaux dans votre esprit, mais ne les percez pas. La même chose s'applique aux pensées, n'essayez pas de les surmonter. En conclusion, "écrasez" mentalement tous les muscles du corps, la relaxation devrait être complète, la respiration même sans retard. Après ces exercices, vous devriez vous sentir reposé, plein de force et d’énergie.

Maintenant, ouvrez les yeux, puis pressez plusieurs fois, ouvrez et étirez-vous à nouveau, très lentement, sans secousses, asseyez-vous en douceur. Puis tout aussi lentement, sans mouvements brusques, levez-vous.

Parfois, il est utile d’analyser mentalement l’état de tous les groupes musculaires, en les présentant individuellement, en rappelant les sensations ressenties lors des exercices ci-dessus. Il est conseillé de commencer par le front et de finir avec les extrémités des orteils. Ensuite, restez dans un état détendu pendant 2-3 minutes.

Des exercices de relaxation peuvent être effectués tout en marchant, en alternant la tension de groupes musculaires individuels avec une relaxation maximale de ceux qui ne participent pas au mouvement. Par exemple, pour tendre la jambe droite avec la gauche détendue, puis transférer progressivement la tension d’une partie du corps à une autre, vous pouvez d’abord sur la jambe gauche, puis sur la droite, puis sur la gauche, la poitrine, le ventre, le visage et le cou. Pendant cet exercice, déplacez votre membre détendu avec un autre membre tendu, déplacez vos mains détendues avec un cou tendu, etc. Vous pouvez vous entraîner devant un miroir. Un tel «jeu de relaxation du stress» peut facilement apprendre à soulager les «spasmes musculaires» pendant et après des situations stressantes.

2) Exercices de concentration.

L'incapacité à se concentrer est un facteur étroitement lié au stress. Les exercices de concentration ne sont tout simplement pas interchangeables, ils peuvent être effectués n'importe où et pendant la journée. Pour commencer, il est conseillé de participer à la maison. Ensemble approximatif d'exercices de concentration:

1. S'asseoir sur un tabouret (non mou) est plus pratique, vous pouvez donc rester immobile pendant un certain temps.

2. Placez vos mains sur vos genoux, fermez les yeux (pour que votre attention ne soit pas distraite).

3. Respirez par le nez calmement, pas dur. Essayez de vous concentrer uniquement sur le fait que l'air inspiré est plus froid que l'air expiré.

4. Concentration sur le compte. Mentalement, comptez lentement de 1 à 10 et concentrez-vous sur le score. Si, à un moment donné, vos pensées commencent à se dissiper et que vous ne parvenez pas à vous concentrer sur le score, commencez à compter à partir du début. Répétez le compte pendant quelques minutes.

5. Concentration sur le mot. Choisissez un mot court (de préférence deux syllabes) qui vous donne des émotions positives ou auquel des souvenirs agréables sont associés. Prononcez mentalement la première syllabe en inspirant, la seconde en expirant. C'est cette concentration qui conduit au résultat souhaité - la relaxation de toute activité cérébrale.

6. Faites ces exercices pendant quelques minutes.

7. Une fois l'exercice terminé, passez vos paumes sur les paupières, ouvrez lentement les yeux et étirez-vous. Asseyez-vous tranquillement pendant quelques instants.

3) Régulation de la respiration.

Une personne a la capacité de contrôler consciemment sa respiration, de l’utiliser pour calmer, soulager les tensions - musculaires et mentales. L’autorégulation de la respiration peut donc être un moyen efficace de lutter contre le stress, la relaxation et la concentration.

Des exercices respiratoires anti-stress peuvent être effectués dans n'importe quelle position. Une seule condition est obligatoire: le dos doit être dans une position strictement verticale ou horizontale. Cela vous permet de respirer naturellement, librement, sans tension, d'étirer complètement les muscles de la poitrine et de l'abdomen. La position correcte de la tête est également très importante: elle doit reposer sur le cou droit et libre. Si tout est en ordre et que les muscles sont détendus, vous pouvez exercer en respirant librement et en le contrôlant constamment.

Avec l'aide d'une respiration profonde et calme, autorégulée, il est possible d'éviter les sautes d'humeur.

En riant, en soupirant, en toussant, en parlant, en chantant ou en récitant, il y a certains changements dans le rythme respiratoire par rapport à la respiration automatique dite normale. Il en résulte que la méthode et le rythme de la respiration peuvent être régulés à volonté en ralentissant et en approfondissant consciemment.

L'augmentation de la durée de l'expiration contribue au calme et à la relaxation complète.

La respiration d'une personne calme et équilibrée est significativement différente de celle d'une personne stressée. Ainsi, l'état mental d'une personne peut être déterminé à partir du rythme de la respiration.

La respiration rythmique soulage la tension nerveuse; la durée des différentes phases de la respiration importe peu - le rythme est important.

La santé humaine, et donc la longévité, dépend en grande partie de la respiration. Et si la respiration est un réflexe inné et inconditionné, elle peut donc être réglée consciemment.

Plus nous respirons lentement, plus profondément, plus calmement et plus rythmiquement, plus vite nous nous habituerons à cette façon de respirer, plus vite elle deviendra une partie intégrante de notre vie.

4) Courir contre le stress.

Si vous ne courez pas en bonne santé, vous devrez courir quand vous tomberez malade.

Le Dr. Kenneth Cooper, célèbre écrivain du monde, est déjà devenu le grand classique de «l'aérobic pour le bien-être» et parle d'un homme souffrant de crises cardiaques fréquentes. Les médecins, malgré de nombreux examens, n’ont pas pu trouver de causes physiques à la maladie. Mais, d'une manière ou d'une autre, les crises cardiaques survenues avec une régularité peu enviable étaient les plus vraies. A cette époque, la médecine était encore peu informée sur la soi-disant dépression masquée, facilement déguisée en maladie somatique.

Les attaques constantes qui se poursuivent depuis de nombreuses années, le traitement infructueux de divers médecins ont plongé cette personne dans un tel désarroi qu’il a commencé à penser de plus en plus à mettre fin à la souffrance une fois pour toutes. Et il a décidé de se suicider. Puisqu'il avait une femme et des enfants, il voulait se suicider afin que personne ne devine qu'il s'agissait d'un suicide manifeste. Et un soir, il sortit et courut rapidement. Il s'est appuyé sur le fait que son cœur malade ne supporterait pas une charge aussi intense. Il a couru longtemps, jusqu'à ce qu'il soit complètement épuisé. Mais curieusement, le cœur s’est endormi et il n’est pas mort. Au bout d'un moment, il est revenu sur lui-même et est rentré chez lui, mais la pensée du suicide ne l'a pas quitté. Le lendemain, déterminé à mourir, il essaya de nouveau. Mais le coeur a survécu cette fois.

Comme il n'avait rien à perdre, il commençait à courir tous les jours. Après un certain temps, il a remarqué que ses sentiments commençaient à changer. Les sentiments de lourdeur, de désespoir et de découragement devenus habituels ont commencé à s'estomper. Il a cessé de penser à la mort - il voulait revivre. Après quelques mois, il a parcouru une assez longue distance et son cœur le dérangeait de moins en moins. Sans s'en rendre compte, cet homme a pu vaincre sa maladie, due à la course, à la dépression causée par le stress.

Comme tout exercice, la course à pied augmente la production d'endorphines et de sérotonine, ce qui améliore l'humeur et stabilise le psychisme humain. Selon de nombreux psychiatres, le jogging régulier n’est pas moins efficace que la psychothérapie ou les antidépresseurs. En outre, l'amélioration ne découle pas uniquement des modifications des processus biochimiques: avec des classes régulières, l'attitude envers soi-même change progressivement et la confiance en soi grandit.

Il n'y a pas si longtemps, une expérience a été menée pour étudier les effets de la course et de l'exercice sur le stress et la dépression. Les participants à l'expérience (personnes souffrant de dépression) ont été divisés en trois grands groupes. Le premier groupe a pris des antidépresseurs, le deuxième groupe a commencé à courir et à faire de l'exercice pendant une demi-heure 3 fois par semaine, et le troisième a combiné les deux méthodes. Après 4 mois, des améliorations significatives ont été observées chez plus de la moitié des sujets des trois groupes. Mais au dixième mois, les symptômes de la dépression ont réapparu chez 30% des personnes prenant des médicaments, chez 40% des personnes qui font de l'exercice et chez seulement 10% des personnes combinées.

Les résultats d'une autre étude ont montré qu'un jogging de quinze minutes soulage la tension nerveuse plus efficacement que 400 milligrammes de tranquillisants.

Comment courir Quelques conseils pour les débutants.

Pendant la période initiale d'entraînement, vous devez essayer de courir en raison des mouvements actifs des cuisses et garder le bas de la jambe détendu. Le mouvement libre et pendulaire de la jambe garantira la détente du pied du coureur avant de le poser au sol.

Le pied touche le sol avec un talon avec un roulement sur tout le pied - du talon aux orteils. Pour que le pied touche correctement le sol, il est conseillé au coureur de "labyrinthe" un peu. Longueur de l'étape - 30-60 cm ou 1-2 pieds. Au cours de la période initiale de développement de la course à pied, la marche est courte; à mesure que le corps améliore sa condition physique, la marche augmente progressivement. Le corps lui-même régule la fréquence des mouvements. Le rythme de course (combinaison de la longueur et de la fréquence des pas) sera ajusté en fonction de l’état de santé et de la forme physique du coureur.

Au cours de la période initiale de course, vous devez courir «en traînant», jogging détendu, sans lever les jambes. Déjà plus tard, après avoir surmonté la "barrière" de 10 minutes, vous pouvez courir librement et avec assurance.

Haut la main, "balancent". Vous ne devriez pas essayer d '"aider" à courir avec des mouvements de mains actifs. Au contraire, en les secouant, soulagez les tensions dans la partie supérieure du corps afin de ne pas retenir votre souffle. Les bras peuvent également être pliés aux coudes, mais le mouvement des bras doit être libre. La raideur est souvent due à une tension excessive sur la ceinture scapulaire et les bras. L'amplitude des mouvements de la main devrait être minimale.

Références:

1. Kogan BM «Stress et adaptation» - M. «Connaissance», 1980.

2. Cornes E. I. «Émotions et volonté» - M. «Vlados», 1999

3. Cooper K. "Aérobic pour le bien-être" - M. "Culture physique et sport", 1989

4. E. Rutman, «Comment vaincre le stress» - M. «TP», 2000

Qu'est-ce que la prévention du stress: concept et méthodes

Le stress n'est pas considéré comme une maladie, c'est une réponse aux facteurs irritants. Dans ce cas, l'impact peut être positif ou négatif. La prévention du stress est une protection et une solution aux difficultés rencontrées.

Qu'est-ce que la prévention du stress?

Le stress entoure constamment la personne, devenant un phénomène familier. Une réaction modérée est bénéfique, cela vous permet de toujours être en forme. La psyché humaine souffre de réactions anormales, car l'impact à long terme des facteurs négatifs provoque une dépression nerveuse qui se transforme en stress d'anxiété chronique. Il provoque une surcharge grave, réduisant les défenses de l'organisme.

Le stress et sa prévention - un domaine d’intérêt non seulement des psychothérapeutes et des psychologues, mais aussi des gens ordinaires. Les surcharges nerveuses fréquentes provoquent l’apparition chez l’homme de qualités telles que anxiété accrue, apathie, faiblesse, indécision, états de panique.

Tout cela conduit à l'épuisement du corps, une réduction significative de l'immunité. Pour éviter de telles conséquences négatives, vous devez appliquer des méthodes de prévention, car il est toujours plus facile d’éviter le problème que de traiter les maladies qui en résultent.

La psychoprophylaxie est un système de techniques de gestion du stress. Ils vous permettent de déterminer les causes de la dépression nerveuse liée au stress, de trouver des moyens de soulager les tensions excessives et d'éviter ainsi le début de l'épuisement.

Qu'est-ce qu'un mode de vie stressant et non stressant?

En choisissant des méthodes de prévention du stress, vous devez comprendre quel est le bon mode de vie. D'une part, les facteurs de stress entourent constamment la personne. Il est important que l’attitude d’une personne à l’égard de ces facteurs détermine son mode de vie.

Le style de vie stressant est caractérisé par les indicateurs suivants:

  • les conditions que l’on peut appeler chroniques (une personne est constamment dans une ou plusieurs situations de tension;
  • une longue période a des problèmes dans les relations interpersonnelles concernant la famille, le collectif;
  • le travail ne lui convient pas, n'aime pas, n'apporte pas de satisfaction, mais il n'y a aucune possibilité de le changer pour un travail plus intéressant et plus agréable;
  • une personne manque constamment de temps, elle est nerveuse et tente de résoudre plusieurs problèmes à la fois en peu de temps;
  • il s'inquiète constamment des événements à venir, qu'il évalue d'abord négativement;
  • la présence de mauvaises habitudes: régime alimentaire malsain, tabagisme, consommation d'alcool, style de vie inactif;
  • obsession pour un domaine de la vie - social, familial, professionnel ou solitude totale;
  • perception des gens autour comme des ennemis, rejet des relations avec le sexe opposé, intrigues;
  • considère qu'il est impossible de passer du bon temps pour soi-même, incapable de se détendre et de profiter du repos ou des loisirs;
  • choisit pour lui-même un rôle socialement minimisé et l'accepte comme une donnée, sans rien tenter de changer;
  • estime que la vie est très difficile, ne sait pas aborder différentes situations avec humour, trop grave;
  • répond à tous les facteurs négatifs, stress, situations difficiles et désagréables passivement, souffre en silence, ne cherche pas à changer quelque chose.
Prévention du stress et surmonter

Le mode de vie correct est caractérisé comme suit:

  • une personne accepte certaines périodes pour elle-même quand elle peut avoir une part de stress créatif (en même temps, elle a toujours des moyens de retraite, qui apportent de la détente, aident à détourner l'attention, voient la situation de côté);
  • il est capable de faire respecter ses principes, ses droits, ses besoins, et il le fait, traite tout le monde avec respect, accepte une telle attitude envers soi-même (dans les relations il maintient le calme et la confiance en soi);
  • satisfait de son travail, qui apporte satisfaction, gratitude et récompense décente (dispose d’une incitation qui lui permet de supporter de lourdes charges; sait comment combiner périodes de surcharge et de repos);
  • une personne essaie toujours d'être en bonne forme physique, n'a pas de mauvaises habitudes, prend soin de elle-même (elle consacre rationnellement de l'énergie à des activités et des domaines qui procurent du plaisir et de la satisfaction);
  • essaie de ne pas participer à des jeux de rôle, essaie d'être soi-même dans n'importe quelle situation, exprime librement des besoins naturels, des désirs, des sentiments, n'essaye pas de se justifier (évite les situations tendues, sait comment répartir le temps);
  • sait comment trouver du plaisir dans les bagatelles, mène une vie pleine, y compris sexuelle, aime, un sens de l'humour qui lui est inhérent.

Pour prévenir et surmonter le stress, il est important d'utiliser des méthodes d'autorégulation. Ils nous permettent d’évaluer véritablement ce qui se passe, d’améliorer l’opposition aux situations nerveuses, d’augmenter l’endurance.

Options de sécurité

Les professionnels de la santé et les psychologues ont mis au point certaines méthodes de prévention du stress permettant de résoudre des problèmes de nature personnelle et organisationnelle. Le premier comprend:

  • repos actif;
  • formations de résilience au stress;
  • comportement d'autocontrôle;
  • organisation compétente du temps;
  • ajustement du sommeil et de la veille.

La prévention et le dépassement de l'effort excessif incluent les mesures individuelles suivantes:

  • refus d'abus de nourriture, d'alcool;
  • L'abandon du tabac, facteur majeur du stress;
  • sports, promenades régulières, contribuant à la production d'endorphines - les hormones du bonheur;
  • l'allocation de temps pendant la journée pour la relaxation, la méditation;
  • l'organisation de son temps, la définition d'une responsabilité proportionnelle;
  • réduction, élimination des causes de stress.

Une science intéressante de la gestion du temps a montré son efficacité - la gestion du temps.

Requis de repos opportun et adéquat. Les méthodes de prévention individuelles sont les plus importantes, une personne peut les utiliser indépendamment dans le processus d’activité de la vie.

Psychoprophylaxie et correction

La correction psychologique des conditions stressantes est faite sous forme personnelle ou en groupe. Les principales méthodes qu'un psychologue peut appliquer sont les suivantes:

  1. Orienté vers la personnalité.
  2. Cognitif.
  3. Comportementale.
  4. Musical.
  5. Suggestive.

Le travail psychocorrectionnel avec la méthode axée sur la personne avec le client est effectué individuellement, en l'absence de personnes extérieures ou en groupe, lorsque les personnes interagissent. Les principales mesures de psychocorrection appliquées en l'espèce sont la suggestion et la persuasion.

Les méthodes cognitives se concentrent sur l'individu, ses capacités logiques. Ils sont concentrés sur la réduction du stress, tandis que la personne y participe activement, se connaît, perçoit sa vie et son environnement, tente de changer son attitude et son comportement de manière optimiste dans des situations critiques.

Avec la correction comportementale, une technique de rétroaction est élaborée dans chaque situation qui provoque une tension nerveuse chez une personne. Des symboles verbaux et une description des situations sont utilisés dans le travail, une représentation selon une liste élaborée à l’avance.

L'essentiel est qu'une personne présente une situation pendant quelques secondes, puis se débarrasse des sensations nées de la relaxation. Après plusieurs études, l'anxiété est passée, une personne est libérée de ses peurs, puis une situation plus complexe est élaborée.

Au cours d'une occupation correctionnelle, le travail est effectué avec un maximum de 3-4 cas difficiles.

Les méthodes musicales sont l'impact de la musique afin de corriger les déviations émotionnelles, les troubles mentaux, les mouvements, la parole, les difficultés de communication. C'est l'une des méthodes liées à l'art-thérapie. Il est utilisé en conjonction avec d'autres techniques.

La principale composante de tout travail correctionnel sont des méthodes suggestives, représentant des suggestions, des conversations de confiance. Ils forcent des changements positifs dans l'attitude du patient envers le psychologue et les situations perturbantes.

8 façons de prévenir

Une variété courante de méthodes suggestives est l'entraînement autogène, basé sur l'élimination de la tension nerveuse par la relaxation et l'auto-hypnose ciblée.

Prévention du stress chez les entreprises et les adolescents

La prévention du stress dans la communication d'entreprise constitue une partie importante de la résolution des conflits générés par le processus de production. La relation la plus souvent touchée est le leader vertical - un subordonné, mais il existe souvent des conflits entre les employés.

Afin de minimiser les situations nerveuses dans une équipe, afin de préserver la productivité du travail, une subordination anti-stress doit être organisée. Il est basé sur la mise en oeuvre des méthodes suivantes:

  • analyse des opportunités d'emploi et de la promotion dans une entreprise particulière;
  • discussion des problèmes de travail avec les collègues et le superviseur;
  • établir des relations efficaces entre les employés et le gestionnaire;
  • l’important est la capacité de refuser raisonnablement d’accomplir un travail qui dépasse le pouvoir;
  • définition de la clarté complète de la tâche;
  • discuter de l'impossibilité de faire plusieurs choses ouvertement;
  • court repos pendant la journée de travail;
  • analyse des causes des échecs;
  • décharge d'émotions négatives dans des options acceptables, mais pas les supprimer;
  • l'inadmissibilité de mélanger des relations personnelles et professionnelles.

Ces recommandations sont assez générales et le stress est en général personnel. Tout dépend de la perception de la situation par une personne en particulier, de sa capacité à se sortir de situations problématiques.

Le stress professionnel représente une petite partie de toutes les réactions qui affectent une personne, même si elles ont leurs propres spécificités. Mais la physiologie de leur survenue en est une, ce qui permet de les éliminer en utilisant des méthodes générales de prévention basées sur les valeurs de la personne, la stratégie de la vie, les caractéristiques personnelles.

La prévention du stress chez les adolescents est importante. Il y a maintenant beaucoup de facteurs de risque et, dans le cadre de la restructuration hormonale du corps, le phénomène de stress au cours de cette période est très complexe. Les adolescents deviennent coléreux, sensibles, leur humeur brusque et change souvent.

Le stress des adolescents nécessite une attention particulière de la part des parents, des enseignants et des psychologues. La situation perdue crée un risque de développement et d’adaptation menaçant. Une assistance de base devrait être fournie à la famille. Elle consiste à créer un environnement psychologique confortable, à soutenir l'enfant, à évaluer correctement ses capacités et ses talents, à minimiser les surcharges.

Le meilleur moyen d'apprendre aux enfants à faire face aux problèmes sera l'exemple personnel des parents, leur optimisme, leur ouverture et leur confiance.

Prévention de la détresse

Selon le vocabulaire du physiologiste canadien Hans Selye, la détresse est une tension qui provoque des conséquences négatives. Selon lui, une personne a besoin de stress et, dans un état de totale décontraction, une personne subit également une surcharge. La prévention de la détresse implique le maintien constant d'un état majeur.

Pour ce faire, vous devez entrer un certain nombre d'exercices efficaces dans votre routine quotidienne:

  • routines du matin, y compris les échauffements;
  • les exercices de respiration doivent être effectués le matin et pendant la journée;
  • gymnastique du visage.

Le respect de ces règles simples vous permettra de conserver une attitude positive qui aide à lutter contre les surmenages.

Il est important de savoir que les personnes très préoccupées par leur importance, qui ont des traits égoïstes et qui ont peu de contacts avec d’autres personnes sont plus susceptibles aux effets du stress. Major humeur plus facile de maintenir une personne qui est prête à aider les autres et axée sur le succès.

Pour réussir à prévenir la détresse, il faut développer des traits tels que la responsabilité, la capacité à être heureux pour les autres, l’honnêteté, la confiance en soi-même et envers les autres et la sociabilité. Cela évitera beaucoup de problèmes et mènera une vie riche et intéressante.

Comment éviter le stress: méthodes de prévention efficaces

Une charge de stress modérée maintient le ton du corps et constitue sa fonction naturelle, mais son impact négatif sur la santé est menacé. La prévention du stress est une mesure nécessaire pour rétablir l’équilibre émotionnel d’une personne.

Comment le stress s'accumule

La réaction du corps aux stimuli externes se manifeste par la libération hormonale d'adrénaline dans le sang, dans laquelle:

  • la fréquence cardiaque augmente;
  • augmente la pression artérielle, améliorant la nutrition de tous les tissus;
  • le fonctionnement des organes digestifs ralentit;
  • la concentration de protéines, de lipides et de glucose dans le plasma augmente;
  • les processus d'activité cérébrale sont accélérés;
  • le système nerveux entre en état de préparation;
  • augmente l'arrière-plan émotionnel;
  • il y a un état de stress mental;
  • augmente le tonus de tous les systèmes du corps.

Le mécanisme anti-stress devrait fonctionner périodiquement. Une exposition régulière et prolongée à des situations stressantes affecte négativement le système nerveux central, le psychisme et l'immunité humaine. Les surcharges chroniques ont tendance à s'accumuler, entraînant une défaillance de tous les organes.

En conséquence, une personne perd une attitude positive, éprouve de l'anxiété et une anxiété constante, des troubles du sommeil et des pensées négatives. Un excès de situations stressantes conduit à l'épuisement et à la destruction de la santé psychologique.

Techniques de prévention du stress

Les moyens de prévenir le stress contribuent à augmenter le niveau de résistance aux situations de stress. Les psychologues recommandent de faire attention à la normalisation des relations dans la famille et à un mode de vie sain.

Activité physique

L'exercice et le sport détournent l'attention émotionnelle des stimuli externes vers l'activité musculaire et physique. Pendant l'exercice, les excès de nutriments et d'hormones stéroïdes brûlent dans le sang.

Le meilleur moyen de se protéger des surcharges stressantes est une visite à la section des sports, à la piscine, à la salle de fitness ou au club de danse. Les courses et promenades matinales régulières vous permettent de passer du temps à l'extérieur et de vous distraire de l'agitation quotidienne.

Bonne nutrition

Une alimentation saine est une bonne prévention du stress. Les organes affaiblis par la surcharge ont besoin de la routine quotidienne correcte, du respect de l’alternance normale entre sommeil nocturne et activité professionnelle diurne.

Fournir au corps une bonne nutrition en ce moment est vital. Le menu doit contenir la quantité requise de glucides, protéines et lipides: mangez de préférence de la nourriture 5 à 6 fois par jour: les portions doivent être réduites.

Changement de mentalité

Il est nécessaire d'apprendre à réagir calmement aux événements négatifs, à "froid" pour évaluer les circonstances et à ne pas s'inquiéter en vain pour chaque raison. Une personne ayant un esprit positif attire moins les problèmes et fait rapidement face aux problèmes.

En vous concentrant sur la perception positive de la vie, en vous rappelant des moments heureux et en pensant au bien, vous ne laissez pas de place au négatif dans votre vie. Ne supprimez pas les émotions négatives - elles s’accumulent dans votre subconscient, elles augmentent la charge de stress. Pardonnez aux délinquants et retrouvez la bonne humeur.

Techniques de commutation

Vous ne pouvez pas donner le pouvoir à des pensées négatives - apprendre à changer. Les accents provenant de problèmes internes peuvent toujours être déplacés vers le monde extérieur. Dans de tels cas, il est préférable de ne pas penser au passé ou à l'avenir, mais de vivre dans le moment, en le remplissant d'intéressants échanges ou passe-temps.

Technique d'auto-suggestion

La psychologie attache une grande importance aux attitudes positives et aux affirmations positives. L'auto-hypnose à l'aide de formules courtes affirmant la vie interagit directement avec le subconscient et modifie l'état mental d'une personne. Préparez-vous les déclarations nécessaires - elles auront un impact positif sur la qualité de votre vie.

Plus souvent, en souriant, dites-vous:

  1. Je suis heureux
  2. Je suis calme
  3. J'ai de la chance.
  4. Mon âme est remplie de lumière et de joie.
  5. Paix et paix dans mon coeur.

N'ayez pas peur de rêver et de rêver en visualisant vos désirs. Si vous pouvez inculquer une foi ferme en un avenir meilleur, la situation stressante changera.

Aromathérapie

La capacité de se détendre - un moyen important de prévenir le stress. L'aromathérapie peut être utilisée en prenant des bains aux huiles essentielles, en aérant la pièce, en inspirant et en massant. L'huile essentielle modifie l'humeur et les fonctions cognitives de la psyché.

Les arômes et l'encens contribuent à:

  • relaxation du corps;
  • effets sur la fonction cérébrale;
  • régulation du système limbique;
  • amélioration de la mémoire;
  • renforcement de l'immunité;
  • harmonisation de l'humeur émotionnelle;
  • rétablir un sommeil normal.

On croit que soulage bien le stress, soulage la dépression et l'anxiété telles les huiles essentielles:

Ils aideront à faire face à l'anxiété, à dissiper la tristesse, à calmer et à soulager les huiles essentielles:

Augmenter l'énergie, soulager la fatigue et améliorer l'humeur; arômes:

  • basilic;
  • la bergamote;
  • encens;
  • le safran;
  • la sauge;
  • le gingembre;
  • menthe poivrée;
  • jasmin;
  • citron;
  • pamplemousse;
  • le romarin;
  • le patchouli;
  • bois de santal

Quel est le stress dangereux

Une exposition prolongée à une situation stressante entraîne un stress chronique, qui s'accompagne d'un épuisement général du corps. L’apparition d’une surcharge de stress affecte le système immunitaire et le système nerveux central:

  • fatigue accrue;
  • l'irritabilité apparaît;
  • trouble du sommeil se produit;
  • surmonte la somnolence et l'apathie.

À l'avenir, les manifestations mentales pourraient s'aggraver et conduire à:

  • la dépression;
  • troubles anxieux;
  • phobies diverses;
  • attaques de panique.

Un stress incontrôlable constant provoque des maladies somatiques:

  • système cardiovasculaire;
  • tractus gastro-intestinal;
  • système génito-urinaire;
  • maladies infectieuses;
  • diminution de l'activité sexuelle.

Chez une personne souffrant de fatigue chronique, un épuisement professionnel peut survenir, caractérisé par les manifestations suivantes:

  • un sens du travail sans signification;
  • disparition d'intérêt pour des obligations professionnelles.

La prévention des situations stressantes est une condition préalable au maintien de la santé et du bien-être psychologique d'une personne. Avec l'épuisement nerveux et le manque de joie dans la vie, prenez le temps de corriger cette situation. Il est plus facile de prévenir le risque de surcharge nerveuse que de faire face à ses conséquences.

Prévention du stress

Le stress fait partie intégrante de la vie moderne. Malgré le développement de la civilisation, les gens ne pouvaient pas se débarrasser des facteurs de stress. Les problèmes de recherche de nourriture, de survie et de protection contre les ennemis, pertinents pour nos ancêtres lointains, ont été remplacés par une préoccupation constante à propos de la situation politique et économique dans le pays et dans le monde, de la menace du chômage, de l'insécurité sociale, de la croissance de la criminalité et du terrorisme. Même des problèmes quotidiens - conflits au travail et à la maison, réussite aux examens, amour non partagé, réinstallation, maladies des êtres chers - nuisent à l'état émotionnel d'une personne. Comment gérer le stress et est-il possible de se protéger?

Théorie du stress G. Selye

Le terme "stress" est dérivé du mot français "estresse", qui signifie "dépression", "dépression". Stress - état d'augmentation du stress physique ou mental, qui se produit sous l'influence d'un facteur particulier.

Le scientifique canadien Hans Selye est le créateur de la théorie du stress. Il pensait que le corps, confronté à divers facteurs tels que la douleur, le froid, la peur, le danger, la course rapide, le choc émotionnel, la perte de sang, etc., comprenait des mécanismes de défense spéciaux contre le stress, répondant aux stimuli non seulement avec une réaction défensive., mais aussi par le même processus physiologique. Ce processus est une mobilisation complète, une adaptation à une situation imprévue. Cela nécessite beaucoup de tension du corps et un effort énorme.

G. Selye a proposé une hypothèse selon laquelle le vieillissement d'un organisme résulte de l'exposition à tous les stress auxquels il est confronté au cours de sa vie. Tout stress, en particulier traumatique, provoque des modifications irréversibles de l'équilibre chimique du corps. Cumulant, ces changements déclenchent le mécanisme de vieillissement. Le stress constant est particulièrement dangereux pour les cellules cérébrales et le système nerveux. G. Selye a souligné que la prévention du stress psycho-émotionnel est très importante pour la santé et la longévité.

Types de stress

En psychologie, les types de stress suivants: physiologique et psychologique. Le stress psychologique est divisé en deux types: émotionnel et informationnel.

  • Le stress physiologique survient à la suite d'efforts physiques excessifs, de douleurs, de températures élevées ou basses.
  • Le stress psychologique est déclenché par un sentiment de menace, de ressentiment, de peur, de colère et d’autres émotions négatives.
  • Le stress émotionnel est à peu près le même que psychologique.
  • Le stress lié aux informations survient pendant la surcharge d'informations, lorsqu'une personne est confrontée à la nécessité de traiter une grande quantité d'informations en peu de temps.

Tous les types de stress nuisent à la santé et à l'état psychologique d'une personne.

Qu'est-ce qu'un stress dangereux?

Les situations stressantes affectent non seulement les mécanismes psychologiques, mais également l’ensemble du corps, ce qui entraîne un certain nombre de problèmes. Le stress provoque les anomalies suivantes dans le corps:

  • augmente le risque de maladies des systèmes nerveux, cardiovasculaire et digestif;
  • réduit l'immunité et la résistance à diverses maladies;
  • provoque des troubles du sommeil, une fatigue chronique, de la nervosité, de l'irritabilité, aggrave l'état général;
  • provoque l'apparition de spasmes musculaires et de douleurs fantômes dans les articulations, les maux de tête;
  • provoque une détérioration de l'appétit ou, inversement, le désir de "saisir" le stress en mangeant une grande quantité de nourriture;
  • détruit de nombreuses vitamines, perturbe les processus métaboliques;
  • provoque des troubles de la mémoire et une instabilité émotionnelle;
  • contribue à l'apparition de dépression, d'apathie, de perte d'intérêt pour la vie.

Prévention du stress

Le stress, comme la maladie, est plus facile à prévenir qu'à guérir. Par conséquent, il est important d’apprendre à prévenir le stress en éliminant rapidement les émotions négatives et la fatigue physique et psychologique. Quelles méthodes de prévention du stress existent?

  • Reste Le repos régulier joue un grand rôle dans le fonctionnement normal du corps. Même la personne la plus occupée devrait toujours trouver le temps de se reposer. Il est important de détendre non seulement le corps, mais aussi l'âme. Vous pouvez vous promener au grand air, lire un livre intéressant, regarder un film fascinant, discuter avec des amis, jouer avec des enfants ou des animaux domestiques. Chaque personne peut trouver de nombreuses activités intéressantes qui le détendront et lui donneront le moral.
  • Valeur totale sur. Un sommeil sain est une bonne défense contre le stress. Personne qui dort a une résistance au stress plus élevée. Dormir était fort, vous devez vous apprendre à tomber au même moment, ne restez pas debout tard, ne mangez pas trois heures avant le coucher, n'utilisez pas de thé, de café ou d'alcool avant le coucher. Avant d'aller au lit, vous pouvez marcher pendant une demi-heure ou au moins vous tenir un peu près d'une fenêtre ouverte ou sur un balcon. Il est conseillé de ventiler la chambre afin que l'air soit frais. Un bon sommeil est un bon moyen de prévenir le stress lié aux examens, ce qui se produit souvent chez les étudiants et les écoliers pendant les examens.
  • Bonne nutrition. Lorsque le stress dans le corps se produit divers échecs. Une alimentation équilibrée la remplit de toutes les vitamines et oligo-éléments nécessaires. Il renforce l'immunité, rendant le corps plus durable et résistant au stress.
  • Sport Les activités sportives sont un excellent moyen de surmonter le stress. Chaque personne peut choisir le sport le plus approprié en fonction de ses préférences et de ses capacités physiques. Le sport peut être remplacé par la danse. Les danses sont particulièrement utiles pour les femmes, car non seulement elles renforcent le corps et développent le plastique, mais contribuent également à la divulgation de la féminité et améliorent l'estime de soi.
  • Massages Le massage a un effet positif sur le corps, en aidant à soulager la fatigue et la tension musculaire, ce qui contribue à la relaxation émotionnelle. C'est une vraie relaxation anti-stress.
  • Procédures de l'eau. L'eau a un effet bénéfique sur le corps humain et aide à lutter contre le stress. Des bains relaxants aux huiles aromatiques, des visites régulières à la piscine, des baignades dans les eaux naturelles sont bons pour la santé physique et mentale et constituent des moyens simples et efficaces de se détendre.

Qu'est-ce que le stress professionnel?

Les psychologues identifient un autre type de stress - le stress professionnel. C'est un stress émotionnel associé à l'activité professionnelle d'une personne. Si un employé a des difficultés dans ses activités quotidiennes, entretient des relations tendues avec les employés, la direction ou n'est tout simplement pas satisfait de son travail, il développe progressivement un stress. Le stress professionnel peut être divisé en trois types:

  • Ouvrier Les raisons en sont liées aux conditions de travail (horaire de travail peu pratique, mauvaise organisation du lieu de travail, travail répétitif, sécurité du travail insuffisante).
  • Production. Associé à la profession ou à l'activité (climat psychologique au sein de l'équipe, niveau professionnel, responsabilité sociale, statut du rôle).
  • Organisationnel. Sa cause est l’impact négatif sur le salarié des caractéristiques de l’entreprise elle-même (style de gestion, politique du personnel, insubordination, changements organisationnels).

Personne n'est assuré contre le stress professionnel. Le groupe de risque comprend les propriétaires d'entreprise, les directeurs et les gestionnaires, ainsi que les employés ordinaires. Outre les facteurs externes qui causent du stress, les caractéristiques individuelles de la personnalité de l’employé revêtent une grande importance. Les personnes les plus stressées sont les personnes présentant un niveau d'anxiété élevé, émotionnellement labiles et sujettes aux réactions dépressives.

Les effets du stress professionnel peuvent affecter gravement une personne. Il semble insatisfait de sa profession, de son apathie, de sa dépression, de sa faible estime de soi, de son anxiété et de son irritabilité. En plus des réactions émotionnelles, le stress provoque l'apparition de maux de muscles et de tête, de surmenage, de problèmes cardiovasculaires. En raison du stress chronique, le corps inclut une protection psychologique et un épuisement professionnel se produit chez l'homme.

Il est à noter que le stress professionnel généré par l’un des employés peut progressivement couvrir l’ensemble de l’équipe. En conséquence, dans une équipe, les tensions augmentent, les conflits deviennent plus fréquents, la productivité du travail diminue, le roulement du personnel augmente, la motivation du travail diminue, et la direction est critiquée. Tout cela affecte négativement le travail de l'entreprise. Par conséquent, la direction devrait s'intéresser à la prévention du stress chez ses employés et à la correction de leur état psycho-émotionnel.

Prévention du stress professionnel

Les principaux moyens de prévention du stress dans les entreprises sont les suivants:

  1. Informer les employés de l'entreprise. La direction de l'entreprise est obligée de mettre en place un système permettant d'informer les employés sur ce qu'est le stress professionnel et quels en sont les signes. Il est très pratique d’imprimer des informations sur le stress et les méthodes de prévention du stress dans un journal professionnel ou de passer du temps sur un stand d’information afin que chaque employé puisse le lire. Idéalement, l'entreprise a un psychologue à qui les travailleurs peuvent répondre à leurs problèmes.
  2. Organiser des formations pour les employés. Lors de ces formations, le personnel est formé à éviter les situations stressantes, à trouver des solutions optimales aux situations difficiles et à gérer le stress.
  3. Organiser des formations pour la gestion d'entreprise. Les gestionnaires apprennent également à rechercher les stratégies de gestion les plus efficaces, à être capables de prendre des responsabilités et à prendre des décisions efficaces. Ces formations sont généralement menées par des experts invités.
  4. Réglage du microclimat dans l'équipe de travail. Souvent, le stress professionnel est causé par un microclimat défavorable dans l'équipe. Dans ce cas, les programmes spéciaux de gestion du stress et des conflits, conduits par des spécialistes, sont assez efficaces. Pour rassembler l’équipe, il est utile d’organiser des événements d’entreprise, des excursions dans la nature, des événements sportifs. Une bonne option pourrait être la création de salles de soulagement psychologique, où chaque employé sera en mesure de se détendre et de s’accorder avec l’ambiance de travail.

Ainsi, la prévention du stress est très importante pour une vie humaine saine et épanouissante et une activité professionnelle efficace.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie