Les vomissements provoqués par la migraine se produisent pour la même raison que lors d’une commotion cérébrale. En réalité, il s’agit d’un choc névralgique au cerveau, accompagné d’une réaction anormale des vaisseaux à tout stimuli externe (changement de temps, acclimatation, fond magnétique surestimé). Mais que faire dans cette situation? Est-il possible d'arrêter de vomir ou au moins de réduire les nausées?

Dois-je lutter contre les nausées?

Nous devrions commencer par le fait que la migraine ne s'accompagne pas toujours d'une envie de vomir, mais uniquement dans les cas où le travail du centre de la tête responsable du fonctionnement du tractus gastro-intestinal est affecté. La nausée en elle-même n'est pas un trouble gastro-intestinal direct ou une intoxication. Le corps se trompe tout simplement.

Les envies de vomir sont de deux types avec migraine. Les premiers sont forts, incessants, avec des éructations fréquentes et une salive abondante. Souvent, tout cela est complété par une diarrhée (diarrhée). En règle générale, dans ce cas, la migraine affecte principalement la partie frontale et les tempes (jusqu’à la sensation de pulsation). La nausée survient au deuxième ou au troisième stade, lorsque l'irrigation sanguine est perturbée de manière radicale en raison d'un vasospasme. En termes simples - lorsque la douleur est la plus forte. Certains ont rapidement des nausées, d'autres un minimum de 3 à 5 heures.

Alors, est-il nécessaire de boire quelque chose si vous vous sentez malade? Ceci est autorisé, mais n'accélérera en aucun cas le passage de l'attaque. Les maux de tête resteront, mais à moins que le malaise ne soit pas si fort. Néanmoins, les vomissements peuvent être prévenus par des méthodes non traditionnelles. Le plus simple d'entre eux est d'éteindre la lumière (pour minimiser autant que possible la luminosité ambiante). N'aide pas pire que les pilules chères.

Moyens de réduire les nausées

Il existe plusieurs astuces simples et directes qui aideront à affaiblir rapidement, voire à éliminer complètement l'attaque de vomissement:

  • porter des vêtements amples. Au lieu d'un t-shirt moulant - un t-shirt, une ceinture - détendez-vous, au lieu de baskets ou de chaussures - de pantoufles pour la maison;
  • une petite tasse de café fort. Vous pouvez remplacer et thé vert. L'essentiel est la présence de caféine.
  • compresses fraîches et chaudes (aide individuellement l'un ou l'autre) sur le front et l'arrière de la tête;
  • temporairement devrait refuser la nourriture lourde. Mais il y a toujours un besoin. L'option idéale est les flocons, les bananes (glucides facilement digestibles);
  • écouter de la musique à faible volume;
  • relaxation musculaire. Massage des pieds et des paumes le mieux adapté;
  • une tasse de thé au gingembre;
  • aromathérapie (l'arôme de menthe convient le mieux à cette fin).
L'essentiel est de prendre les mesures ci-dessus le plus tôt possible avec l'apparition de l'envie de vomir. À ce stade, il est assez simple de mettre fin à ce symptôme, mais lorsqu’une migraine se situe au troisième ou au quatrième stade, il est peu probable que vous puissiez éliminer les nausées.

Mais les médecins eux-mêmes, en particulier les neurologues, recommandent à leurs patients d’essayer l’acupression. C'est quelque chose de similaire à l'acupuncture, seuls les doigts sont utilisés à la place des aiguilles. En termes simples, c’est un effet sur le corps en appuyant sur certains points.

C’est la nausée et la migraine qui aident très bien à presser la peau entre le pouce et l’index. Vous pouvez même masser cette zone.

Médicaments pharmacologiques

Les vomissements peuvent être arrêtés et des médicaments pharmacologiques spécialisés. Les meilleurs dans ce cas sont les triptans. Ce sont des pilules conçues directement pour traiter les migraines. Plus précisément - pour supprimer ses attaques douloureuses. Ils fonctionnent sur le principe de réduction de la sensibilité du cerveau aux spasmes vasculaires.

Mais vous ne devez prendre que les médicaments que vous recommanderez directement au médecin.

Les représentants les plus courants des triptans sont Imitrex, Maxalt, Zomig, Amigren, Relpaks, Rapimig et autres. Mais pour chaque patient, le médicament est sélectionné individuellement. Quelqu'un aide bien l’un, les autres, l’autre. Cela dépend de la partie du cerveau qui souffre le plus pendant une attaque.

Il convient également de noter qu'il est conseillé de prendre des triptans au stade 1-2 des crises de migraine. Mais même s'ils ne vous aident pas à faire face à l'envie de vomir, il est préférable de demander à votre médecin de choisir un antiémétique. Quand les migraines aident souvent:

Mais là encore, le choix est purement individuel. L'un aide Raglan, l'autre - Zofan. Mais si les médicaments ne soulagent pas, ne dépassez pas la dose unitaire. Cela ne peut qu'aggraver l'état du patient (par exemple, la même chlorpromazine provoque la diarrhée).

Prendre des analgésiques

Si une migraine, associée à l'envie de vomir, survient assez souvent, les médecins peuvent en fait recommander l'utilisation d'analgésiques traditionnels tels que le paracétamol ou l'acide acétylsalicylique (aspirine). Cela est dû au fait que ces agents affectent également le travail du système nerveux central (système nerveux central), en particulier en éliminant la réponse de la moelle épinière (c'est-à-dire qu'elle transmet les impulsions au tractus gastro-intestinal). Analgin ou Ketanov, qui agissent directement sur la sensibilité des processus nerveux, n’aideront pas.

Conséquences du vomissement

Si les vomissements ne sont pas arrêtés et que l'attaque dure plus de 10 à 12 heures, la pire chose à laquelle elle aboutira est la déshydratation. Par conséquent, le patient doit boire autant d’eau normale que possible. La déshydratation est dangereuse car la digestion est ralentie par un manque de minéraux dans le corps et la concentration de bactéries «nocives» augmente toujours. Tout cela en quantité n'aura qu'un effet plus important sur l'état de santé du patient.

Il est donc recommandé de lutter contre les nausées, mais les méthodes traditionnelles ne fonctionneront pas ici. Ne buvez pas de solution de soda et de vinaigre (soda maison), et encore plus utilisez de l'alcool. Le principe des vomissements pendant la migraine est fondamentalement différent de celui où les toxines s'accumulent dans le corps ou une personne a simplement mangé un produit périmé.

Nausées et vomissements lors de crises de migraine

Les processus pathologiques dans l'environnement interne d'une personne peuvent être des sources de douleur. Vous pouvez souvent entendre des plaintes qu'il y a des vomissements avec migraine. L'article décrit pourquoi de telles manifestations se produisent et ce qui doit être fait dans cette situation.

Qu'est-ce qu'une migraine?

Pour commencer, il convient de noter que les migraines touchent le plus souvent la population adulte de vingt à quarante-cinq ans. Cependant, la maladie est rarement diagnostiquée chez les enfants et les personnes âgées. En cas de changements hormonaux fréquents, des symptômes douloureux sont généralement observés chez les femmes.

Le symptôme principal et le plus important de la maladie - les maux de tête insupportables, concentrés à droite ou à gauche. Les sensations désagréables augmentent progressivement et se propagent dans toute la région de la tête. Un trait caractéristique est la durée des attaques. Dans les cas avancés, ils peuvent ne pas disparaître au bout de quelques jours.

Symptômes de migraine

Considérez quels signes, en plus du mal de tête, sont accompagnés d’une affection:

  1. Nauséeux et vomissements.
  2. Fatigue, faiblesse déraisonnable.
  3. Somnolence accrue, désir constant de s'allonger, faire une sieste.
  4. Chute imprévue de la pression artérielle.
  5. État psycho-émotionnel instable: dépression, irritabilité, conflit.
  6. Vertige, état faible.
  7. Anomalies visuelles, mouches, hallucinations.
  8. Bruits incompréhensibles, sensation de congestion dans les passages auditifs.
  9. Respiration lourde, manque d'air frais.
  10. Diarrhée sévère.

Pourquoi est malade

Les nausées et les vomissements dans les migraines ne sont pas rares. Beaucoup ne comprendront pas les raisons de la maladie. Essayons de comprendre la question.

Le mécanisme de formation de la pathologie n'est toujours pas complètement compris. Cependant, on peut affirmer avec certitude que la maladie affecte l'activité du cortex cérébral. Il régule le fonctionnement normal de la plupart des organes et des systèmes. Lorsque les neurones responsables des fonctions digestives sont affectés, le patient ressent une lourdeur gastrique. La nausée dans la migraine ne se produit pas pour des raisons objectives. Par exemple, en raison d'empoisonnement, de trop manger ou de boire excessivement. Ce symptôme est faux. C'est-à-dire que le sentiment est provoqué par des signaux incorrects du système nerveux central.

Causes de vomissement

Les symptômes ci-dessus se terminent naturellement par les vomissements les plus forts. En d'autres termes, le vomissement est la réponse de l'organisme à la surcharge qui survient en Nouvelle-Écosse. Il convient de noter que l’état pathologique est en outre accompagné de salive anormalement intense et de diarrhée. C'est-à-dire que tout le tube digestif en souffre. Il existe des situations où une crise de migraine survient après des vomissements. Cela se produit et vice versa - la douleur augmente.

Dois-je lutter contre les nausées

Une personne présentant les conditions pathologiques décrites ci-dessus est désemparée. Il n'est pas capable de comprendre quoi faire en cas de nausée et de vomissements au cours de la migraine. La réponse est sans équivoque - l'attaque doit être arrêtée. Cela est dû au fait que des vomissements répétés, accompagnés de diarrhée, peuvent entraîner une déshydratation grave. Cela aggravera l'état déjà déplorable. En médecine, il existe des cas où des pertes liquidiennes sévères lors de crises de migraine ont entraîné la mort du patient.

Comment gérer les nausées lors d'une crise de migraine

Vous devez savoir que les nausées et les nausées de la migraine ne sont que des signes supplémentaires de la maladie. Par conséquent, ils ne peuvent être éliminés qu'en arrêtant une attaque de maux de tête. Cela nécessitera:

  • Ouvrez grand toutes les fenêtres et les évents.
  • Allongez-vous, calmez-vous.
  • Prenez un médicament contre la douleur comme Pentalgin.
  • Lorsque des frissons apparaissent, mettez-vous à l’abri avec une couverture chaude.
  • Éteignez les lumières, la télévision, la radio et les autres sources d'irritation des sens.
  • Appliquez une compresse sur le front avec un chiffon propre imbibé de vinaigre.

C'est important! Lors d'une crise de vomissements provoquée par la migraine, il est impératif de boire plus de liquides: eau pure ou tisane. Ces mesures permettent de compenser le manque d'humidité dans l'environnement interne.

Conséquences du vomissement

Outre le fait qu'une personne perd beaucoup de liquides lors de vomissements lors de migraines, d'autres conséquences désagréables peuvent en résulter. Tels que:

  • Augmentation de la pression artérielle.
  • L'augmentation des maux de tête.
  • Inconfort psychologique.
  • Grande faiblesse.

Si les vomissements ne sont pas complètement éliminés, il est nécessaire de réduire au moins la fréquence des pulsions émétiques.

Moyens de réduire les nausées

Le traitement médicamenteux est considéré comme le plus efficace pour éliminer les symptômes douloureux. Cela inclut à la fois la prise d'antifongiques et des moyens visant à activer le processus digestif et à soulager le syndrome douloureux. Considérons les médicaments les plus efficaces.

Médicaments pharmacologiques

Des nausées et des vomissements se produisant sur le fond de la migraine, des médicaments spécialisés conçus pour soulager les crises convulsives seront utiles. Le plus souvent, les experts prescrivent:

Prendre des analgésiques

Les pilules suivantes aideront à soulager le syndrome de la douleur:

C'est important! Prendre des médicaments est autorisé uniquement après consultation avec le médecin. L'automédication peut être dangereuse pour la vie et la santé.

Comment réduire la fréquence des crises de migraine

Il est difficile de se débarrasser d'une migraine pour toujours. Cependant, vous pouvez prendre des mesures pour réduire la fréquence des maux de tête. Cela nécessitera de prendre des mesures dès l'apparition des signes précurseurs de l'état pathologique. Meilleure aide:

  • Buvez beaucoup d'eau. Nourrir le cerveau peut être une tasse de thé forte avec des bonbons ou autres bonbons.
  • La solitude Pendant l'exacerbation du patient, irritez tous les sons. Par conséquent, le mal de tête ne permettra pas de se propager dans une pièce séparée avec une lumière assourdie.
  • Son sommeil Il est préférable de se reposer pendant au moins trois heures.

Ces mesures sont en mesure d’arrêter le développement d’une crise de migraine et d’empêcher la survenue de symptômes concomitants. Tels que vomissements, faiblesse, sauts de pression artérielle.

Traitement

Pour se débarrasser des vomissements avec migraine, il faut établir la cause du mal de tête. Pour obtenir un diagnostic correct, le patient devra suivre les méthodes de recherche suivantes:

  1. Enquête sur le patient.
  2. Inspection visuelle.
  3. Études de laboratoire sur des échantillons de sang et d'urine.
  4. Échographie des vaisseaux sanguins.
  5. Etude du travail du cortex cérébral avec scanner et IRM.

Les procédures de diagnostic répertoriées peuvent être des examens supplémentaires. Tout dépend de la négligence de la maladie et des caractéristiques du patient.

Après avoir identifié les causes de la migraine et les signes qui l’accompagnent, tels que les vomissements, un spécialiste sélectionnera le traitement le plus efficace et donnera les recommandations nécessaires à une mise en œuvre claire.

Les médicaments antidouleur aident ou font du mal

Les analgésiques sont sans aucun doute le principal moyen d’éliminer une crise de migraine. Cependant, leur consommation quotidienne peut avoir des conséquences négatives. Considérez les principaux effets indésirables survenant après l’abus de pilules antidouleur:

  • dépendance progressive;
  • irritation de la membrane muqueuse dans l'estomac;
  • une charge importante sur le foie;
  • fonction rénale réduite

Cela signifie-t-il que le patient doit refuser de prendre des médicaments et supporter la douleur et les vomissements au cours de la migraine? Bien sur que non Cependant, il est nécessaire d’apprendre une règle: il peut être prudent d’utiliser des médicaments uniquement sous la supervision d’un médecin. S'il a prescrit un certain dosage, cela ne causera pas de tort.

Moyens pour la prévention des crises de migraine

Des mesures préventives prouvées aideront à éviter les maux de tête douloureux, ainsi que les nausées, les vomissements et la faiblesse. Nous énumérons ce qui doit être fait pour prévenir la récurrence des crises de migraine:

  1. Reconsidérer le régime. Besoin d'abandonner les aliments gras, les conserves, les cornichons.
  2. Fournir un régime de consommation adéquat. Il devrait inclure des tisanes et de l’eau pure non gazeuse.
  3. Abandonner l'abus de boissons alcoolisées et de produits du tabac.
  4. Donnez plus de temps pour vous reposer, vous détendre, pas de zèle au travail.
  5. Augmentez la durée du sommeil nocturne à huit heures.
  6. Marcher plus, donner au corps une activité physique modérée.
  7. Aérez soigneusement le logement, en particulier la chambre à coucher.
  8. Éliminer le stress de la vie, ne pas causer de problèmes, ne pas se quereller, ne pas entrer dans des conflits.

La décision la plus importante qu'un patient puisse prendre lors de vomissements au cours de la migraine est de ne pas différer une visite dans un établissement de santé. Il est possible d'éliminer la pathologie et les symptômes douloureux exclusivement sous la supervision d'un professionnel de la santé.

Pourquoi vomir avec des migraines?

Les vomissements provoqués par la migraine se produisent pour la même raison que lors d’une commotion cérébrale. En réalité, il s’agit d’un choc névralgique au cerveau, accompagné d’une réaction anormale des vaisseaux à tout stimuli externe (changement de temps, acclimatation, fond magnétique surestimé). Mais que faire dans cette situation? Est-il possible d'arrêter de vomir ou au moins de réduire les nausées?

Nous devrions commencer par le fait que la migraine ne s'accompagne pas toujours d'une envie de vomir, mais uniquement dans les cas où le travail du centre de la tête responsable du fonctionnement du tractus gastro-intestinal est affecté. La nausée en elle-même n'est pas un trouble gastro-intestinal direct ou une intoxication. Le corps se trompe tout simplement.

Les envies de vomir sont de deux types avec migraine. Les premiers sont forts, incessants, avec des éructations fréquentes et une salive abondante. Souvent, tout cela est complété par une diarrhée (diarrhée). En règle générale, dans ce cas, la migraine affecte principalement la partie frontale et les tempes (jusqu’à la sensation de pulsation). La nausée survient au deuxième ou au troisième stade, lorsque l'irrigation sanguine est perturbée de manière radicale en raison d'un vasospasme. En termes simples - lorsque la douleur est la plus forte. Certains ont rapidement des nausées, d'autres un minimum de 3 à 5 heures.

Alors, est-il nécessaire de boire quelque chose si vous vous sentez malade? Ceci est autorisé, mais n'accélérera en aucun cas le passage de l'attaque. Les maux de tête resteront, mais à moins que le malaise ne soit pas si fort. Néanmoins, les vomissements peuvent être prévenus par des méthodes non traditionnelles. Le plus simple d'entre eux est d'éteindre la lumière (pour minimiser autant que possible la luminosité ambiante). N'aide pas pire que les pilules chères.

Il existe plusieurs astuces simples et directes qui aideront à affaiblir rapidement, voire à éliminer complètement l'attaque de vomissement:

  • porter des vêtements amples. Au lieu d'un t-shirt moulant - un t-shirt, une ceinture - détendez-vous, au lieu de baskets ou de chaussures - de pantoufles pour la maison;
  • une petite tasse de café fort. Vous pouvez remplacer et thé vert. L'essentiel est la présence de caféine.
  • compresses fraîches et chaudes (aide individuellement l'un ou l'autre) sur le front et l'arrière de la tête;
  • temporairement devrait refuser la nourriture lourde. Mais il y a toujours un besoin. L'option idéale est les flocons, les bananes (glucides facilement digestibles);
  • écouter de la musique à faible volume;
  • relaxation musculaire. Massage des pieds et des paumes le mieux adapté;
  • une tasse de thé au gingembre;
  • aromathérapie (l'arôme de menthe convient le mieux à cette fin).

Mais les médecins eux-mêmes, en particulier les neurologues, recommandent à leurs patients d’essayer l’acupression. C'est quelque chose de similaire à l'acupuncture, seuls les doigts sont utilisés à la place des aiguilles. En termes simples, c’est un effet sur le corps en appuyant sur certains points.

C’est la nausée et la migraine qui aident très bien à presser la peau entre le pouce et l’index. Vous pouvez même masser cette zone.

Les vomissements peuvent être arrêtés et des médicaments pharmacologiques spécialisés. Les meilleurs dans ce cas sont les triptans. Ce sont des pilules conçues directement pour traiter les migraines. Plus précisément - pour supprimer ses attaques douloureuses. Ils fonctionnent sur le principe de réduction de la sensibilité du cerveau aux spasmes vasculaires.

Les représentants les plus courants des triptans sont Imitrex, Maxalt, Zomig, Amigren, Relpaks, Rapimig et autres. Mais pour chaque patient, le médicament est sélectionné individuellement. Quelqu'un aide bien l’un, les autres, l’autre. Cela dépend de la partie du cerveau qui souffre le plus pendant une attaque.

Il convient également de noter qu'il est conseillé de prendre des triptans au stade 1-2 des crises de migraine. Mais même s'ils ne vous aident pas à faire face à l'envie de vomir, il est préférable de demander à votre médecin de choisir un antiémétique. Quand les migraines aident souvent:

Mais là encore, le choix est purement individuel. L'un aide Raglan, l'autre - Zofan. Mais si les médicaments ne soulagent pas, ne dépassez pas la dose unitaire. Cela ne peut qu'aggraver l'état du patient (par exemple, la même chlorpromazine provoque la diarrhée).

Si une migraine, associée à l'envie de vomir, survient assez souvent, les médecins peuvent en fait recommander l'utilisation d'analgésiques traditionnels tels que le paracétamol ou l'acide acétylsalicylique (aspirine). Cela est dû au fait que ces agents affectent également le travail du système nerveux central (système nerveux central), en particulier en éliminant la réponse de la moelle épinière (c'est-à-dire qu'elle transmet les impulsions au tractus gastro-intestinal). Analgin ou Ketanov, qui agissent directement sur la sensibilité des processus nerveux, n’aideront pas.

Si les vomissements ne sont pas arrêtés et que l'attaque dure plus de 10 à 12 heures, la pire chose à laquelle elle aboutira est la déshydratation. Par conséquent, le patient doit boire autant d’eau normale que possible. La déshydratation est dangereuse car la digestion est ralentie par un manque de minéraux dans le corps et la concentration de bactéries «nocives» augmente toujours. Tout cela en quantité n'aura qu'un effet plus important sur l'état de santé du patient.

Il est donc recommandé de lutter contre les nausées, mais les méthodes traditionnelles ne fonctionneront pas ici. Ne buvez pas de solution de soda et de vinaigre (soda maison), et encore plus utilisez de l'alcool. Le principe des vomissements pendant la migraine est fondamentalement différent de celui où les toxines s'accumulent dans le corps ou une personne a simplement mangé un produit périmé.

2 méthodes: Mesures immédiates pour réduire la douleur et les nauséesMesures supplémentaires pour soulager la migraine

Parmi les symptômes additionnels, jusqu'à 75% des personnes souffrant de migraine indiquent également des nausées et des vomissements soudains. En fait, la nausée est l’un des signes par lequel les médecins distinguent la migraine des maux de tête de tension, bien que les autres symptômes soient similaires. Pour surmonter plus efficacement les nausées associées à la migraine, vous devez apprendre à réduire la douleur pendant les attaques, ainsi que des méthodes à long terme pour aider à identifier et à contrôler les déclencheurs, ce qui réduira les crises de migraine.

Mesures immédiates pour réduire la douleur et les nausées

La déshydratation du corps peut augmenter les symptômes de la migraine, le rendant difficile à traiter avec d'autres méthodes.

Pour prévenir les nausées, buvez de l'eau par petites gorgées.

  • Beaucoup de migraineux vivent la période dite prodromique précédant la crise de maux de tête principale lorsque les symptômes de migraine n'apparaissent que. Au cours de cette période, la sensibilité à la lumière et aux sons est souvent accrue, les images des objets deviennent floues (autour d'eux un nuage ressemblant à une "aura" est visible). En détectant l'apparition de la période prodromique, essayez immédiatement de boire beaucoup d'eau pour soulager les symptômes de la migraine.

La pression abdominale peut augmenter les nausées.

Si possible, enlevez les vêtements serrés et transformez-les en vêtements confortables et amples.

  • Si vous êtes au travail ou dans un autre lieu public, retirez (ou au moins desserrez) la ceinture et libérez le bouton du haut du pantalon.

Vous pouvez réduire les nausées et l'inconfort associés aux migraines en soulageant d'autres symptômes. L'un des symptômes courants de la migraine est une sensibilité accrue à la lumière et aux sons.

Essayez de vous retirer dans une pièce sombre, dans laquelle il n'y a presque pas de bruit venant de l'extérieur.

  • Si le silence vous pousse à vous concentrer trop sur un mal de tête palpitant, mettez une musique apaisante en réduisant le volume au minimum.

Beaucoup de ces remèdes (par exemple, Tylenol et Exedrine) sont spécifiquement conçus pour lutter contre la migraine.

Respectez la posologie prescrite et ne dépassez jamais la posologie quotidienne recommandée indiquée sur l'emballage.

  • La plupart des médicaments anti-migraine en vente libre fonctionnent mieux que les autres analgésiques, car ils associent l’acétaminophène et un anti-inflammatoire non stéroïdien, généralement vendus séparément. Ces substances sont contenues dans des proportions sûres. De nombreux médicaments contre la migraine contiennent également de la caféine. Ne mélangez pas différents médicaments en vente libre à votre discrétion.

La caféine aide à soulager les migraines.

Pour soulager la douleur, buvez une petite tasse de café ou de l’eau gazeuse contenant de la caféine.

  • Il est souvent utile d’augmenter l’effet des analgésiques, en particulier de l’acétaminophène (Tylenol).
  • Considérez que pour certaines personnes, la caféine, en revanche, agit comme un catalyseur pour la migraine. N'utilisez pas cette méthode si elle aggrave ou prolonge les symptômes de la migraine, en particulier les nausées.

Essayez d'appliquer des compresses chaudes ou froides sur la tête et la nuque.

Il existe des preuves qui aident ceux-ci et d’autres. Vérifiez quels packs vous aident. Comme compresses froides, vous pouvez utiliser non pas de la glace, mais celles légèrement chaudes. Découvrez quelles compresses vous conviennent.

  • Les sacs de glace aideront à soulager la douleur, tandis que les compresses chaudes soulageront la tension musculaire.
  • Enveloppez toujours les sacs de glace dans une serviette et appliquez-les pendant 15 minutes, puis faites une pause de 15 minutes pour éviter les engelures.

Alors tu calme ton estomac. Prenez un repas léger (comme des craquelins salés ou du yaourt pur) en petites portions. Ne vous précipitez pas, écoutez vos sentiments.

  • La nourriture lourde peut augmenter la lourdeur dans l'estomac. En conséquence, les nausées augmenteront et vous pourrez même être arraché.

Parce que le stress et la tension provoquent souvent une migraine pour atténuer les symptômes, essayez simplement de vous détendre.

Il serait préférable que vous sentiez l'approche d'une migraine à l'avance, au stade prodromique. Essayez de vous détendre à ce stade, alors que vous n’avez pas encore mal à la tête et que les symptômes ne se sont pas aggravés.

  • Si vous pratiquez le yoga ou d’autres types de méditation, cela vous aidera également à vous détendre et à atténuer les symptômes de la migraine.

Cette technique populaire aide à faire face aux symptômes de la migraine.

En commençant par les orteils, remontez progressivement jusqu'à votre tête, en faisant travailler chaque groupe musculaire pendant cinq secondes, puis en vous détendant pendant trente secondes.

Après avoir terminé avec le groupe de muscles suivant, passez au groupe suivant, situé ci-dessus.

  • Cette méthode aide à détendre les groupes musculaires individuels et le corps entier. En plus de la relaxation, la relaxation musculaire progressive vous permet également de vous distraire des symptômes de la migraine.
  • Afin de réduire les nausées, faites particulièrement attention à la relaxation des muscles abdominaux.

Gardez votre souffle frais. Parfois, la nausée est accompagnée de vomissements, ce qui entraîne une mauvaise odeur dans la bouche, provoquant d'autres nausées. Rincez-vous la bouche, brossez-vous les dents et la langue afin d’éviter les nausées.

Le gingembre aide à prévenir les migraines et à réduire les nausées. Selon certaines preuves, il réduit également la douleur et rend les crises de migraine plus rares.

Le thé peut être préparé à partir de racines fraîches (ce qui est préférable) et de poudre de gingembre, en versant de l'eau bouillante dessus.

  • Vous pouvez également simplement mâcher du gingembre frais. Cependant, rappelez-vous qu’il a une odeur et un goût caractéristiques qui peuvent aggraver les nausées pendant la migraine.

Différents arômes peuvent améliorer ou, au contraire, aggraver l'état avec des nausées. Beaucoup de gens aiment les arômes apaisants de la lavande et de la menthe poivrée.

Trempez une ou deux gouttes d'huile essentielle sur une boule de coton et reniflez-la pour vérifier si elle aidera à soulager les crampes d'estomac.

Il contient du menthol, qui peut aider à soulager les maux de tête et les nausées qui les accompagnent. La menthe poivrée apaise le système digestif, réduisant ainsi les nausées.

  • Tapez une cuillère à café de feuilles de menthe poivrée et placez-les dans un verre d'eau. Couvrez le verre en laissant l’eau reposer pendant environ cinq minutes. Après cela, ajoutez du miel au goût.

Il utilise le même principe qu'en acupuncture, mais la pression est créée par les doigts et non par les aiguilles. En cliquant sur des points spéciaux, vous détendez les muscles et améliore la circulation sanguine locale.

  • En appuyant sur le point 6 situé sur votre bras, vous pouvez réduire les nausées et prévenir les vomissements. Ouvrez votre paume en étirant vos doigts. Tournez la paume de l'intérieur vers vous. Placez l'index, le majeur et l'annulaire de votre seconde main sur le poignet de la première, en les pointant vers le bas. En plaçant le pouce de la seconde main sur l’espace entre le pouce et l’index de la paume ouverte, cherchez deux gros tendons. Appuyez à cet endroit pendant deux ou trois minutes en effectuant des mouvements circulaires. Cela aidera à réduire la douleur. Répétez la même chose, en changeant la paume.

Étapes d'atténuation supplémentaires de la migraine

Pour beaucoup de gens, la migraine et les symptômes qui en découlent, y compris les nausées, sont causés par des facteurs relativement gérables.

En déterminant ce qui a précédé la prochaine attaque de migraine et en la comparant aux observations précédentes, vous pouvez installer des déclencheurs déclenchant une migraine. Les facteurs les plus courants sont les suivants:

  • Fatigue émotionnelle ou physique causée par le stress ou la tension
  • Changement climatique brutal
  • Haute altitude
  • Mouvement, par exemple en voyage
  • Manque de sommeil
  • Mauvaise nutrition
  • Certaines odeurs
  • Les changements hormonaux, tels que la menstruation chez les femmes
  • Certains aliments et boissons, y compris les fromages, le chocolat, le vin rouge, le café, la bière et autres produits similaires (ainsi que certains compléments alimentaires, tels que le glutamate monosodique et les nitrates)

Le médecin recommandera des médicaments efficaces pour lutter contre les nausées et autres symptômes de la migraine. Souvent, afin de déterminer la combinaison optimale de médicaments, il est nécessaire d’essayer diverses options.

  • Si vous vomissez trois fois par jour ou plus souvent, vous devriez consulter un médecin. Des vomissements trop fréquents entraînent une déshydratation et un déséquilibre électrolytique.
  • Assurez-vous de consulter votre médecin si le mal de tête s'aggrave avec le temps. Une telle douleur peut être associée à la rupture des vaisseaux sanguins.
  • Consultez votre médecin si la migraine est accompagnée de fièvre, de raideurs au cou, de crampes, de vision double, d'engourdissements, de difficultés d'élocution et d'autres symptômes inhabituels.

Ceci est un groupe de médicaments sur ordonnance couramment utilisés pour traiter la migraine. Ils resserrent les vaisseaux sanguins et bloquent le flux des signaux de douleur vers le cerveau, atténuant ainsi les divers symptômes de la migraine.

Les triptans sont disponibles sous différentes formes: sous forme de comprimés, de vaporisateurs nasaux ou de liquides pour injection. Cette classe comprend les médicaments suivants:

  • Sumatriptan (Imitrex)
  • Rizatriptan (Maxalt)
  • Almotriptan (Axert)
  • Naratriptan (Amerge)
  • Zolmitriptan (Zomig)
  • Frovatriptan (Frov)
  • Eletriptan (Relpaks)

Pour faire face à la nausée causée par la migraine, demandez à votre médecin de vous prescrire un médicament antinauséeux. Peut-être, en combinaison avec d’autres moyens de migraine, le médecin vous prescrira-t-il un médicament similaire. Les remèdes anti-nausée les plus courants sont les suivants:

  • Chlorpromazine
  • Métoclopramide (Raglan)
  • Prochlorpérazine (Compro)
  • Ondansétron (Zofran)

Cette page a été vue 3967 fois.

Les vomissements sont un symptôme très commun qui survient pendant la migraine. Cependant, parfois, ce phénomène, qui prend une nature prolongée, peut avoir des conséquences très graves pour le corps.

Parlons donc des principales causes de nausée et des moyens de l’éviter.

La migraine est une maladie neurologique qui touche de nombreuses personnes sur la planète. Cette maladie se manifeste sous forme d'attaques pouvant avoir une durée différente (de quelques heures à quelques jours).

Les symptômes caractéristiques d'une crise de migraine sont un mal de tête grave, qui survient généralement dans une partie particulière de la tête. Il y a aussi des cas fréquents de nausée, de vomissements, de peur de la lumière ou de sons forts.

Les causes de cette maladie ne sont pas entièrement comprises, mais il a été établi que l'hérédité, des modifications du niveau hormonal, une dépression prolongée, une charge de travail mentale régulière, etc. sont des facteurs provoquants.

Dans la plupart des cas, une crise de migraine est accompagnée de nausée. En même temps, cela peut être à la fois à court terme et durer longtemps. Pourquoi malade avec des migraines?

Même en l'absence de nausée, le patient a toujours une aversion pour la nourriture, car il sait évidemment que le goût, l'odeur de la nourriture peut conduire à son apparition.

La cause principale de la nausée est que souvent une crise de migraine affecte le travail de la partie du cerveau responsable du fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Cependant, ce type de nausée n'est pas un signe de frustration ou d'empoisonnement. C'est une sorte de tromperie du corps humain.

Afin de réduire les nausées provoquées par la migraine, il faut apprendre à soulager la douleur provoquée par une crise. Ainsi, les mesures suivantes sont recommandées, recommandées pour la survenue de nausées migraineuses:

  1. Assurez-vous de boire de l'eau, car souvent les nausées et les vomissements entraînent une déshydratation.
  2. Portez des vêtements plus spacieux qui vous mettront à l’aise et ne serreront pas les parties du corps.
  3. Si possible, éliminez tous les facteurs irritants, c'est-à-dire la lumière intense, le son puissant, etc.

IMPORTANT Parfois, un silence complet peut conduire au fait qu'une personne commence à se concentrer entièrement sur la douleur. Dans ce cas, il est recommandé de mettre une musique calme et silencieuse.

  • Prenez des analgésiques légers (par exemple, Tylenol, Excedrin, etc.). Il convient de respecter strictement le dosage correct.
  • Vous pouvez également appliquer une compresse froide sur votre front (par exemple, des sacs de glace).

    Les blocs de glace doivent être enveloppés dans une serviette et gardés sur la tête pas plus de 15 minutes. Puis 15 minutes de pause. Sinon, vous pouvez avoir des engelures.

  • Vous pouvez boire du thé au gingembre ou mâcher de la racine de gingembre.
  • Le plus important dans la lutte contre les nausées est de commencer à prendre les mesures nécessaires le plus tôt possible, car au début, il est plus facile de faire face à cette maladie que lorsque les vomissements ont déjà commencé.

    La cause des vomissements qui surviennent pendant la migraine est similaire à celle résultant d’une commotion cérébrale.

    En d’autres termes, on peut dire qu’à la suite d’un choc neurologique du cerveau, un organisme réagit (sous forme de vomissements) à divers stimuli extérieurs (soleil brûlant, conditions météorologiques changeantes, changements de pression atmosphérique, etc.).

    ATTENTION Vous ne pouvez prendre ce type de médicament que selon les directives de votre médecin.

    Ces médicaments comprennent, par exemple:

    Vous devez savoir que le médicament doit être choisi individuellement pour chaque patient, car le même médicament peut aider dans un cas et, dans un autre, ne pas produire l'effet souhaité.

    Il faut garder à l'esprit que l'effet d'un médicament dépend en grande partie de la région du cerveau la plus susceptible aux attaques de migraine.

    Si même les triptans du groupe s'avéraient impuissants contre les vomissements, vous devriez alors consulter un médecin pour vous prescrire des médicaments antiémétiques. Ceux-ci incluent, par exemple:

    Ne consommez pas d’analgésiques ni d’antiémétiques, car les vomissements par surdose peuvent au contraire augmenter.

    Ainsi, les vomissements avec migraine sont l’un des symptômes les plus désagréables. À cet égard, il est recommandé de démarrer des actions actives déjà en cas de nausée, même légère.

    Comment se débarrasser des nausées pendant la migraine et éliminer les maux de tête

    Les maux de tête peuvent se développer à tout âge, indépendamment du sexe, de l'âge et de la nationalité d'une personne. Fondamentalement, il s'agit d'un signe non spécifique de l'apparition de diverses maladies et de déviations persistantes du corps par rapport à la norme.

    Les nausées accompagnées de migraine suggèrent que la personne a développé une pathologie associée à une violation du système nerveux central. L'ampleur des effets négatifs de ce symptôme est telle que, s'il n'est pas levé à temps, ce signe de migraine, le corps humain sera alors sérieusement menacé.

    Symptômes de migraine

    Comme le montre la pratique médicale, presque toutes les personnes dans le monde souffrent de maux de tête. Le syndrome douloureux peut se présenter sous deux formes: céphalalgie ordinaire, migraine. Dans le premier cas, le mal de tête se développe suite à une surcharge, au stress et à la fatigue. En règle générale, il est court et n'entraîne pas de complications dangereuses.

    La migraine se manifeste sous une forme plus sévère. Avec sa présence, la douleur dure longtemps, alors que les spasmes du cerveau sont si forts que les gens diminuent leur activité et leur performance. En outre, la migraine suggère que des pathologies dangereuses associées au système nerveux central se développent dans le corps humain.

    Considérez les principaux symptômes caractéristiques du syndrome de la douleur, qui indiquent des violations du système nerveux central:

    • Bouffées de chaleur dans les parties frontale, temporale et occipitale de la tête.
    • La durée de la douleur de 1 heure à plusieurs jours.
    • La souffrance est d'abord accompagnée de nausées, puis des vomissements apparaissent.
    • Renforcement du syndrome douloureux lors de stress physique et mental, inclinaison de la tête.

    Dans le même temps, une douleur peut apparaître à tout moment de la journée, y compris pendant le sommeil. Quant aux nausées, elles apparaissent généralement lorsque la migraine devient plus grave. Bien qu'il soit possible que cela se produise dès les premières minutes de l'attaque.

    Causes de la nausée

    Pendant la migraine, des nausées surviennent en raison des mêmes effets pathologiques que ceux subis lors d'une commotion cérébrale. C'est-à-dire lorsque le travail des organes du système nerveux central responsables de l'activité du tractus gastro-intestinal est perturbé. Dans le même temps, les nausées ne sont pas causées par des troubles du tractus gastro-intestinal dus à un empoisonnement, à des erreurs diététiques ou à des maladies de la cavité abdominale. En règle générale, il ne s'agit que d'un tour de force.

    La nausée coule sous deux formes:

    • Au stade initial de la migraine, quand un côté de la tête fait mal, les sensations dans le tractus gastro-intestinal sont accompagnées par une éructation désagréable et une salivation abondante.
    • Au stade avancé des spasmes cérébraux, les nausées durent plus de 5 heures. Dans ce cas, le patient a des vomissements et des selles molles.

    Assez souvent, les patients n'attachent pas beaucoup d'importance à l'apparition de sensations douloureuses dans le tractus gastro-intestinal et au besoin de vomir. Cependant, ils font de ce fait une grosse erreur. Sans éliminer ce symptôme, le patient s'expose au développement de comorbidités dangereuses.

    Qu'est-ce qui cause la nausée?

    Lorsque la nausée persiste pendant une longue période de migraine, le réflexe viscéral commence à provoquer une envie émétique. Curieusement, mais dans ce processus, l’estomac ne joue pas un rôle fondamental. Les muscles abdominaux participent activement à la vidange du contenu du tube digestif.

    Le fait est que lorsque le travail des régions du cerveau responsables du travail du tractus gastro-intestinal est perturbé, le sphincter et le bas de l’estomac perdent leur tonus. À ce moment, le diaphragme et les parois de la cavité abdominale se détendent.

    Un tel phénomène négatif provoque une pression intra-abdominale, provoquant un mouvement du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Changer le sens des portions non digérées et non digérées de la nourriture entraîne des conséquences désastreuses pour le corps humain.

    Considérez les effets les plus négatifs des vomissements:

    • rupture de l'œsophage;
    • la survenue d'une hypohydratation;
    • dommages aux tissus mous de l'estomac;
    • perte de composants du suc gastrique.

    En outre, le contenu de l'estomac pendant les vomissements peut pénétrer dans les poumons, ce qui entraînera certainement une pneumonie par aspiration.

    Des méthodes simples pour éliminer la migraine et les nausées

    À ce jour, il existe un grand nombre de moyens d’éliminer l’envie de vomir, à la fois au début et à la fin de leur développement. Nous donnons des exemples des méthodes les plus efficaces pour éliminer les nausées et contrôler leur manifestation.

    Très souvent, les crises de migraine et les nausées apparaissent dans les moments où il n’ya pas de médicaments sous la main et la possibilité de les acheter. Dans ces cas, les experts recommandent d’utiliser les mesures suivantes:

    • Buvez de l'eau. La déshydratation du corps entraîne une altération du métabolisme, ce qui provoque le développement de la migraine. Par conséquent, en cas de nausée, il est nécessaire de boire de l'eau par petites gorgées.
    • Réduire la pression des vêtements. La charge sur la cavité abdominale augmente la relaxation du diaphragme. Pour cette raison, les nausées avec migraine commencent à progresser. Pour éviter cela, il est recommandé de retirer vos vêtements moulants et de porter quelque chose de spacieux. Si ce n'est pas possible, vous pouvez défaire les boutons et relâcher la ceinture.
    • Éliminer les irritants. Les maux de tête qui entraînent des nausées sont généralement très sensibles aux sons forts et à la lumière vive. Pour remédier à la situation, vous devrez vous retirer dans un endroit calme et sombre.
    • Buvez des boissons contenant de la caféine. L'alcaloïde purine prévient le développement de la migraine. Par conséquent, au premier signe de son apparition, il est nécessaire de boire une tasse de café fort sans sucre.
    • Utilisez des compresses chaudes et froides. Les applications humidifiées avec de l'eau de différentes températures doivent être appliquées alternativement sur la partie frontale ou occipitale de la tête. Cette manipulation contribuera à la normalisation du tonus des vaisseaux sanguins, réduisant ainsi les spasmes cérébraux.
    • Suivez un régime. Douleur à la tête qui entraîne des nausées, principalement à cause du rétrécissement des parois vasculaires. Ce phénomène se produit généralement en raison de la grande quantité de cholestérol dans le corps humain. Pour éviter cela, il convient de refuser les aliments gras et frits.
    • Éliminer les situations stressantes. Puisque le développement de la migraine est affecté par un état mental de stress, il est recommandé d'éviter les conflits conflictuels.
    • Utilisez l'aromathérapie. Des odeurs telles que la menthe poivrée, l’origan, les prunelles et la lavande contribueront à soulager la fatigue et à normaliser l’état mental du patient.
    • Surveiller l'hygiène buccale. Il y a des cas où la nausée se développe pendant la migraine sur la base de la mauvaise haleine. Pour éviter cela, les experts conseillent de nettoyer et de rincer régulièrement la cavité buccale avec des préparations spéciales.
    • Buvez des boissons au gingembre. La racine de gingembre a des propriétés bénéfiques. Vous pouvez réduire le mal de tête et éliminer les nausées en le brassant comme un thé ou tout simplement en le mâchant frais.

    Traitement de la toxicomanie

    La migraine est une maladie neurologique plutôt dangereuse. Le mécanisme de développement de cette pathologie peut être causé par divers facteurs négatifs. Par conséquent, une action simple ne suffit pas pour l'éliminer. Pour guérir complètement la migraine, qui provoque des nausées, les neurologues recommandent l’utilisation du médicament suivant.

    Médicaments à action rapide

    Les médicaments à grande vitesse sont recommandés pour l'élimination des crampes à la tête. C’est-à-dire quand la douleur s’est déjà développée et ne passe pas longtemps. Considérez les moyens les plus efficaces.

    Analgésiques

    Ces médicaments d’origine naturelle et synthétique agissent sur la source de la migraine et préviennent sa propagation à d’autres parties de la tête.

    Les meilleurs anesthésiques sont: Nurofen, Pentalgin, Drotaverin, No-Spa.

    Selon les instructions, ces médicaments soulagent la douleur en quelques minutes. Cependant, ils ont des contre-indications, donc avant de commencer le traitement, vous devez lire les instructions.

    Alcaloïdes de l'ergot

    Un groupe de tels agents a un effet tonique sur les parois des vaisseaux sanguins du cerveau. En outre, les médicaments ergot apaisent les récepteurs du système nerveux du tractus gastro-intestinal, en faisant passer les nausées en peu de temps.

    Parmi les médicaments les plus efficaces, on peut distinguer: Caffetamine, Kafergot, Nomigren.

    Cependant, lors de l'utilisation de ces médicaments, il convient de considérer que l'ergotamine, dans sa composition, stimule la contraction de l'utérus. Par conséquent, ils ne doivent en aucun cas être utilisés pour les femmes enceintes.

    Triptans

    Un groupe de médicaments de ce type fournit une aide assez rapide en cas de migraine et de nausée. Cet effet est facilité par les substances entrantes qui non seulement tonifient les vaisseaux sanguins du cerveau, mais éliminent également tous les symptômes de la pathologie.

    La liste des fonds de triptan recommandés: Triigren, Imigran, Zolmitriptan, Naramigran. Les médicaments ci-dessus se présentent sous plusieurs formes. Pour des effets thérapeutiques rapides, les neurologues recommandent l’achat de sprays.

    Prévention de la migraine

    Il arrive qu'une migraine apparaisse deux fois ou plus par semaine. Cependant, cela empêche de se concentrer sur le travail et de mener une vie quotidienne. Pour prévenir le développement de la migraine, les neurologues conseillent l’utilisation de médicaments dans les groupes suivants.

    Bêta-bloquants

    Comme le montre la pratique médicale à long terme, les bêta-bloquants sont les médicaments les plus efficaces pour prévenir les maux de tête et les nausées. Lorsqu’il est utilisé, la fréquence des attaques de spasmes cérébraux est réduite à 50%. Dans le même temps, le syndrome douloureux devient moins évident et long.

    Parmi les médicaments les plus actifs de ce groupe, les neurologues distinguent: Nadolol, Aténolol, Propranolol, Metrolol.

    Cependant, des bêta-bloquants tels que le pindolol et l’aclebulol, pour prévenir le développement de maux de tête, sont inefficaces.

    Antagonistes du calcium

    Les produits médicaux de ce groupe sont considérés parmi les meilleurs pour normaliser la pression artérielle, éliminer le cholestérol du corps humain et dilater les artères coronaires. Pour cette raison, les patients souffrant de migraine, d'épisodes de douleur et de nausées sont réduits plusieurs fois.

    Les antagonistes du calcium de première génération comprennent: la nifédipine, le vérapamil et le diltiazem.

    Antidépresseurs

    Les médicaments psychotropes de ce groupe ont un effet bénéfique sur l'état émotionnel d'une personne. Ils éliminent l'agressivité, le stress, l'irritabilité, améliorent l'appétit et dorment. À cet égard, la consommation de ces médicaments réduit la régularité des maux de tête.

    Les antidépresseurs les plus puissants sont: Opipramol, Sertralin, Afobazol, Mianserin.

    Anticonvulsivants

    Ces produits pharmaceutiques réduisent les crampes musculaires d’origines diverses, traitent la psychose maniaco-dépressive et stabilisent l’état émotionnel de la personne. Si vous prenez ces médicaments pour prévenir les crampes, les maux de tête réguliers et les nausées, arrêtez-vous dans un mois.

    Parmi les anticonvulsivants efficaces, on trouve: Lotrigin, Topiramate, Gabapentin. Par rapport aux analogues, les remèdes ci-dessus ont une bonne tolérance, un niveau de rétention et une faible activité antiépileptique.

    Causes des nausées et des vomissements dans les migraines, ainsi que leur traitement

    Les vomissements sont un symptôme très commun qui survient pendant la migraine. Cependant, parfois, ce phénomène, qui prend une nature prolongée, peut avoir des conséquences très graves pour le corps.

    Parlons donc des principales causes de nausée et des moyens de l’éviter.

    Qu'est ce que c'est

    La migraine est une maladie neurologique qui touche de nombreuses personnes sur la planète. Cette maladie se manifeste sous forme d'attaques pouvant avoir une durée différente (de quelques heures à quelques jours). Vous trouverez ici plus d'informations sur la durée d'une crise de migraine et des informations plus détaillées sur les crises quotidiennes.

    Vous trouverez plus d'informations sur les principaux symptômes et signes de la migraine ici.

    Les causes de cette maladie ne sont pas entièrement comprises, mais il a été établi que l'hérédité, des changements hormonaux, des dépressions prolongées, une charge de travail mentale régulière, etc. sont des facteurs provoquants (pour plus d'informations sur les causes de la migraine, consultez ce document, et plus de détails sur la maladie. ici).

    Pourquoi malade?

    Dans la plupart des cas, une crise de migraine est accompagnée de nausée. En même temps, cela peut être à la fois à court terme et durer longtemps. Pourquoi malade avec des migraines?

    Même en l'absence de nausée, le patient a toujours une aversion pour la nourriture, car il sait évidemment que le goût, l'odeur de la nourriture peut conduire à son apparition.

    La cause principale de la nausée est que souvent une crise de migraine affecte le travail de la partie du cerveau responsable du fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Cependant, ce type de nausée n'est pas un signe de frustration ou d'empoisonnement. C'est une sorte de tromperie du corps humain.

    Que faire

    Afin de réduire les nausées provoquées par la migraine, il faut apprendre à soulager la douleur provoquée par une crise. Ainsi, les mesures suivantes sont recommandées, recommandées pour la survenue de nausées migraineuses:

    1. Assurez-vous de boire de l'eau, car souvent les nausées et les vomissements entraînent une déshydratation.
    2. Portez des vêtements plus spacieux qui vous mettront à l’aise et ne serreront pas les parties du corps.
    3. Si possible, éliminez tous les facteurs irritants, c'est-à-dire la lumière intense, le son puissant, etc.

    Le plus important dans la lutte contre les nausées est de commencer à prendre les mesures nécessaires le plus tôt possible, car au début, il est plus facile de faire face à cette maladie que lorsque les vomissements ont déjà commencé.

    Causes de vomissement

    La cause des vomissements qui surviennent pendant la migraine est similaire à celle résultant d’une commotion cérébrale.

    En d’autres termes, on peut dire qu’à la suite d’un choc neurologique du cerveau, un organisme réagit (sous forme de vomissements) à divers stimuli extérieurs (soleil brûlant, conditions météorologiques changeantes, changements de pression atmosphérique, etc.).

    Traitement

    1. En cas de vomissement, il est impératif de boire le plus d'eau possible (même de force). Vous pouvez boire de l'eau ordinaire et du thé faible.
    2. En outre, afin de vous débarrasser des vomissements, vous pouvez prendre des médicaments spéciaux. Ainsi, les plus efficaces sont les triptans, dont l'action vise à éliminer les crises de migraine douloureuses. Ces médicaments réduisent la sensibilité du cerveau au spasme des vaisseaux de la tête pendant la migraine (pour plus d'informations sur ce qu'il advient des vaisseaux pendant la migraine, ils se dilatent ou se contractent, vous pouvez le découvrir ici).

    Ces médicaments comprennent, par exemple:

    Vous devez savoir que le médicament doit être choisi individuellement pour chaque patient, car le même médicament peut aider dans un cas et, dans un autre, ne pas produire l'effet souhaité.

    Il faut garder à l'esprit que l'effet d'un médicament dépend en grande partie de la région du cerveau la plus susceptible aux attaques de migraine.

  • Si même les triptans du groupe s'avéraient impuissants contre les vomissements, vous devriez alors consulter un médecin pour vous prescrire des médicaments antiémétiques. Ceux-ci incluent, par exemple:
    • Chlorpromazi;
    • Compro;
    • Raglan et autres

    Il n'est pas nécessaire de prendre des analgésiques ou des antiémétiques pendant le traitement, car les vomissements par surdose peuvent au contraire augmenter.

    Vous trouverez plus de détails sur le traitement de la migraine ici et sur la façon de soulager rapidement la douleur à la maison dans ce document.

    Ainsi, les vomissements avec migraine sont l’un des symptômes les plus désagréables. À cet égard, il est recommandé de démarrer des actions actives déjà en cas de nausée, même légère.

    Si vous souhaitez consulter les experts du site ou poser votre question, vous pouvez le faire complètement gratuitement dans les commentaires.

    Et si vous avez une question qui dépasse le cadre de cette rubrique, utilisez le bouton Poser une question ci-dessus.

  • En Savoir Plus Sur La Schizophrénie