Le sommeil complet fait partie intégrante d'un mode de vie sain. Pendant la grossesse, le sommeil joue un rôle encore plus important, car une femme enceinte somnolente se sentira fatiguée et irritable, ce qui aura certainement un impact négatif sur la condition du bébé. C'est pourquoi l'insomnie pendant la grossesse est non seulement possible mais nécessaire pour se battre. Une autre chose est que vous pouvez vous battre de différentes manières. Sur la façon dont il est préférable de traiter l'insomnie, et sera discuté dans cet article...

Les statistiques à cet égard sont donc décevantes: environ 78% des femmes enceintes au cours de la période de gestation ont des difficultés à dormir, au troisième trimestre, environ 97% des femmes souffrent d’insomnie. La liste des raisons qui provoquent l’insomnie en fin de grossesse est assez longue: il s’agit d’une douleur au bas du dos, qui ne permet pas de se détendre, de crampes dans les jambes, de brûlures d’estomac, d’essoufflement, de besoin incessant de toilettes, et bien sûr, c’est un coup de pied, Ceci pour de nombreuses autres raisons, à la fois physiologiques et psychologiques. Beaucoup de futures mères peuvent rester au lit pendant longtemps et ne peuvent en aucune façon trouver une position de sommeil confortable - cela conduit également au fait qu'après une courte période, les femmes se réveillent et ne peuvent plus s'endormir. La situation est également aggravée par la fatigue chronique, le stress, la peur de la prochaine naissance...

Conditionnellement, il existe trois types d'insomnie. Il y a une insomnie initiale: lorsque la future mère ne peut pas dormir longtemps, elle se retourne d'un côté à l'autre et peut regarder le plafond (la télévision) pendant des heures, en réfléchissant aux événements vécus pendant la journée, en planifiant l'avenir, en imaginant le type d'accouchement qui sera, rencontre avec votre petit. Le deuxième type d’insomnie est l’incapacité de conserver un sommeil prolongé. Une femme peut s'endormir, mais elle peut se réveiller plusieurs fois la nuit. Elle ne se sent pas reposé le matin. Enfin, le troisième type d’insomnie est l’insomnie de la phase finale: une femme se réveille le matin et ne peut plus se rendormir.

Pendant la grossesse, les femmes sont généralement confrontées à une insomnie initiale: il est de plus en plus difficile, chaque semaine de grossesse ultérieure, de s'endormir avec un gros ventre épais, lorsque le bébé donne constamment des coups de pied quand vous voulez aller aux toilettes. Cependant, dans tous les cas, il est nécessaire de lutter contre l'insomnie, car le corps reconstitue les réserves d'énergie dépensées pendant la journée, notamment pendant le sommeil. Selon les experts, dans les rêves, le besoin quotidien de femmes enceintes est d’environ 10 heures, et une privation de sommeil régulière afin d’éviter divers problèmes devrait être compensée.

Vous pouvez apprendre à contrôler le sommeil. Pour cela, il est nécessaire, au moins en termes généraux, de clarifier sa nature. Et la nature du sommeil, comme tout autre processus biologique, est cyclique et les phases se répètent avec une périodicité constante de 90 à 120 minutes. Les phases de sommeil lente et rapide se remplacent environ 4 à 6 fois pendant la nuit. La durée de la phase de sommeil paradoxal est d’environ 10 minutes - c’est pendant la période de sommeil paradoxal que le cerveau humain devient actif et nous avons des rêves. Si vous vous réveillez pendant votre sommeil rapide, vous vous sentirez sans sommeil et fatigué toute la journée. À propos, fait très intéressant: les phases alternent à la même heure chaque nuit, même si vous ne dormez pas. Le plus grand désir de s'endormir vient précisément pendant la phase de sommeil paradoxal. C’est-à-dire que si vous vous êtes réveillé au milieu de la nuit et que vous ne pouvez pas vous endormir de toute façon, sachez qu’après un maximum de 2 heures (120 minutes), le sommeil vous sera rendu. En attendant de dormir, vous pouvez attacher, lire un livre, écouter de la musique relaxante. Vous ne pouvez pas vous forcer à dormir. L’expérience montre que c’est le moyen le plus sûr de vous réveiller. Mais rappelez-vous qu’à quelle heure environ commence la phase de sommeil rapide, c’est souhaitable; vous pouvez ainsi planifier votre horaire de sommeil de manière plus rationnelle, en vous couchant lorsque la phase de sommeil rapide vous attend. Vous pouvez également calculer à quelle heure il est préférable de se lever le matin pour se sentir reposé toute la journée.

Que faire si vous souffrez d'insomnie pendant la grossesse

Alors, comment gérer l'insomnie pendant la grossesse? D'abord et avant tout, ne pas guérir... Quels que soient les remèdes efficaces contre l'insomnie, quel que soit le médicament que vous utilisiez pour vous aider, vous ne devez prendre aucun médicament sans ordonnance de votre médecin. Seul un spécialiste sera en mesure de vous procurer un médicament si nécessaire et de vous le prescrire. Mais les remèdes à base de plantes, tels que la valériane, la camomille ou l’agripaume, sont les bienvenus.

Il convient également de prêter une attention particulière à votre menu, à quoi et quand vous buvez et mangez. Essayez de ne pas surcharger l'estomac la nuit - le dîner ne devrait pas être en retard et aussi léger que possible. Avant le coucher, vous pouvez boire un verre de lait additionné de miel ou de tisane de lavande, de réglisse, de thym, de camomille, de menthe, de réglisse et de mélisse. Mais l'utilisation du houblon dans les bouillons n'est pas recommandée. Jus de radis, navet, betteraves au miel seront très utiles. Une infusion de céleri-rave est un excellent remède contre l'insomnie: vingt grammes de céleri sont versés dans un verre d'eau bouillante, puis infusés pendant une demi-heure et filtrés. Buvez cette infusion devrait être trois fois par jour pour une troisième tasse.

Vous devez également essayer de créer une atmosphère calme et confortable dans votre maison - stress, surmenage, scandales, confrontation et autres stress émotionnels dont vous n’avez absolument pas besoin. Mais l'éducation physique quotidienne est la bienvenue, car elle améliore la circulation sanguine et agit bien sur le système nerveux.

Au cas où vous seriez habitué à dormir pendant le jour, essayez d’abandonner complètement cette habitude en faveur du sommeil nocturne ou de réduire au minimum le temps de sommeil diurne.

Préparez une chambre pour dormir. Les conditions les plus favorables pour un bon sommeil complet sont une petite pièce fraîche et bien ventilée. Si le temps le permet, il est préférable de dormir avec une fenêtre ouverte. Portez une attention particulière au choix du pyjama - il doit être fabriqué dans un tissu naturel et confortable, pour ne pas appuyer dessus, afin que, le soir, vous ne soyez pas dérouté. Vous pouvez chevaucher plusieurs oreillers - cela vous aidera à prendre la position la plus confortable pendant votre sommeil. Si le soir, le bébé commence à pousser, donne des coups de pied, essaye de changer de position, tu as probablement bloqué l'accès à l'air du bébé. Les experts recommandent aux futures mères de dormir du côté gauche - mais ce conseil ne s’adresse pas à tout le monde, mais à tous.

Les promenades nocturnes au grand air contribuent également au bon sommeil. Un excellent moyen de dormir sera un léger massage relaxant sur les jambes, le bas du dos et le dos.

Une femme enceinte peut soulager la fatigue avec une douche ou un bain chaud. L'aromathérapie vous aidera à vous détendre - installez-vous de l'encens dans une chambre ou dans une salle de bain ou placez un oreiller bourré de thym, de cosses de sarrasin, de feuilles de noisetier ou de laurier, d'aiguilles de pin, de fleurs immortelles, d'herbes de houblon et de pétales de roses dans la chambre à coucher.

Bien entendu, il n’est pas nécessaire de suivre toutes les recommandations ci-dessus en même temps. Il vaut mieux choisir pour vous deux méthodes efficaces et apprendre à dormir paisiblement. Rappelez-vous qu'un sommeil réparateur est nécessaire non seulement pour vous, mais également pour votre bébé.

Que faire si vous souffrez d'insomnie pendant la grossesse

Selon les médecins, il est souvent difficile pendant la grossesse de s'endormir et de se réveiller au milieu de la nuit. Deux mois avant l'accouchement, plus de la moitié des femmes enceintes constatent de tels problèmes. Les femmes refusent de se battre avec l'insomnie pendant la grossesse avec des méthodes médicales, craignant les effets secondaires des médicaments. Les méthodes psychologiques et d'amélioration de la santé en général aident à éliminer les problèmes de sommeil.

Types d'insomnie existants

Définissons d’abord ce que l’insomnie est. Il est généralement considéré comme un manque total de sommeil ou de «défaillances» brèves dans un sommeil agité. En fait, les critères de diagnostic de l'insomnie pendant la grossesse sont beaucoup plus larges:

  • plus de 2 épisodes de problèmes d'endormissement par semaine;
  • endormissement difficile, réveils répétés la nuit en l'absence de causes physiologiques (douleur, envie pressante d'uriner);
  • l'absence d'un état vigoureux et reposé le matin, même s'il semble que j'ai dormi toute la nuit. L’apparition de fatigue, somnolence diurne, mauvaise humeur, dépression;
  • évaluation de l'homme de son sommeil. Si une femme est concernée, la situation va certainement s'aggraver. Inversement, une attitude calme vis-à-vis de l'insomnie périodique aide à la combattre.

La durée totale du sommeil n'est pas toujours prise en compte, car elle ne peut pas être évaluée correctement. Violations possibles dans la structure du sommeil: la prédominance du stade superficiel, réduisant le temps des stades profonds. De telles violations ne permettent pas de rétablir la consommation d'énergie quotidienne pendant la grossesse.

L'insomnie est généralement classée en fonction des raisons qui l'ont provoquée:

  1. Insomnie primaire déclenchée par l'état interne de l'homme. Celles-ci peuvent être des névroses, la peur de l'accouchement, des conflits et du stress.
  2. L'insomnie secondaire est causée par des causes physiologiques, de mauvaises conditions de sommeil, l'utilisation de stimulants naturels (caféine) et certains médicaments.

Quel mal fait l'insomnie à une femme enceinte

Les problèmes de sommeil sont particulièrement fréquents au cours du dernier trimestre. Les femmes remarquent un besoin accru de repos, l'incapacité de dormir toute la nuit. Avant l'accouchement, beaucoup se reposent pendant la journée. Certaines études confirment le lien entre l'insomnie et l'état psychologique d'une femme et même au cours de son accouchement. Si le sommeil tardif a pris moins de 6 heures par jour, il est 4,5 fois plus susceptible de subir une césarienne, avec une insomnie sévère 5,2 fois. Un manque de sommeil prolongé épuise une femme, allonge le délai d'accouchement. L'apnée du sommeil, signe généralement de ronflement, augmente le risque d'hypertension de 3,5 fois au cours des dernières semaines de grossesse et le besoin d'une intervention chirurgicale lors de l'accouchement est multiplié par 5,2.

Il existe un lien entre l'insomnie et le travail prématuré. Les causes de ce phénomène sont inconnues, mais très probablement, elles sont complètement physiologiques. Chez les femmes souffrant de troubles du sommeil, la protéine C-réactive et l'interleukine 6 sont augmentées, ce qui indique une augmentation de l'inflammation dans le corps et, éventuellement, un dysfonctionnement de l'hypothalamus ou de l'hypophyse.

Ainsi, l'insomnie pendant la grossesse est dangereuse pour la future mère et le bébé. Pour améliorer la qualité de vie d'une femme enceinte, pour réduire les risques pour le bébé, il est nécessaire d'identifier les causes d'un sommeil agité ou bref et de les éliminer rapidement.

Cela sera utile: tout au long de la grossesse, le corps de la femme est très faible et sensible au développement d’infections et de champignons - lisez comment traiter le muguet pendant la grossesse.

Pourquoi le sommeil est perdu pendant la grossesse

N'oubliez pas que toute grossesse est un processus complexe nécessitant d'importants réarrangements dans tous les systèmes de l'organisme, à commencer par des changements hormonaux, puis par le volume de sang et la position des organes internes. L'état où ça fait mal ici, et là-bas, cela attire naturellement toute future mère. Les premiers troubles du sommeil sont généralement causés par des changements hormonaux. Pendant la grossesse, des causes d'insomnie telles que des cauchemars, des crampes musculaires, l'apnée du sommeil et le syndrome des jambes sans repos peuvent également apparaître ou s'aggraver.

Changements hormonaux

En début de grossesse, le taux métabolique augmente, la pression artérielle diminue souvent, la formation de sang augmente. Tous ces processus nécessitent de l'énergie, ce qui est inhabituel pour une femme et s'accompagne donc de fatigue. La progestérone augmente fortement. On l'appelle l'hormone de la grossesse, car elle est directement responsable de son déroulement. L'une des fonctions de la progestérone est la relaxation des muscles de l'utérus, un effet calmant et calmant.

Selon les scientifiques, l'insomnie dans les premiers stades apparaît comme un effet secondaire de la croissance rapide de cette hormone: le corps tente de se mobiliser, ce qui conduit souvent à une surexcitation. Cet effet secondaire est si fréquent que l'apparition de l'insomnie est attribuée aux premiers signes de grossesse. Une autre cause d'insomnie est une diminution temporaire des niveaux de tryptophane. Par les changements hormonaux, le corps s'adapte progressivement. L'insomnie provoquée par eux s'arrête à la fin du 1er trimestre.

Pensées troublantes

La grossesse n’est pas seulement un heureux temps d’attente pour un bébé tant attendu, mais aussi de nombreuses angoisses. Les raisons sont multiples: sentiment de malaise, visites fréquentes chez le médecin, attente des résultats des tests, épidémie de grippe, futurs changements dans la vie de famille, peur de perdre votre emploi. Dans les honneurs en tout, habitués à toujours être les meilleurs et à ne compter que sur eux-mêmes, ces expériences peuvent être particulièrement fortes. Pas ajouter d'optimisme et difficile pendant la grossesse, une toxicose grave, la menace de résiliation, l'exacerbation de maladies chroniques.

L'insomnie est directement liée à une anxiété constante. Les pensées sur le futur ne donnent pas à dormir, provoquent des cauchemars, qui à leur tour provoquent la peur subconsciente du sommeil. Le stress émotionnel provoque une insomnie, généralement au cours des premier et dernier trimestres.

Causes physiologiques

En règle générale, l'insomnie à la semaine 16 disparaît, le deuxième trimestre se porte relativement bien. Au dernier trimestre, les problèmes reprennent avec une nouvelle force. Si les troubles du sommeil antérieurs étaient dus à une adaptation hormonale et psychologique à l’état de grossesse, ce sont désormais les causes physiologiques de l’insomnie.

Comment gérer l'insomnie pendant la grossesse

L'insomnie est un trouble du sommeil qui provoque un sommeil médiocre, une durée ou une qualité de sommeil inadéquate pendant une longue période. De nombreuses femmes enceintes sont confrontées à un trouble du sommeil dès les premières semaines de portage, lié au bouleversement hormonal du corps. Les femmes qui n'ont jamais connu ce problème auparavant sont particulièrement sensibles à l'insomnie. La situation est compliquée par le fait que, dans une telle situation, la future maman a besoin de dormir suffisamment et que le surmenage n’est pas souhaitable. Il est donc nécessaire de lutter contre l’insomnie pendant la grossesse. Connaître les causes de l'insomnie et étudier les processus qui se déroulent tous les 9 mois dans le corps aidera à se débarrasser des troubles du sommeil.

Types d'insomnie

Les troubles du sommeil qui ont des symptômes communs, à savoir l'incapacité de s'endormir pendant une longue période, sont appelés insomnie (ou asomnie).

Asomnie (a + lat. Somnus - sommeil). Insomnie, troubles du sommeil. Il se manifeste par des difficultés d'endormissement, un sommeil intermittent, des réveils fréquents la nuit, un sommeil superficiel ou un réveil prématuré, avec l'impossibilité de se rendormir.

Trois types d'asomnie sont distingués: transitoire, à court terme et chronique.

  1. Transitoire. L'insomnie transitoire ou situationnelle pendant la grossesse est principalement associée à des épisodes causés par une explosion d'expériences joyeuses ou tristes. L'état d'insomnie continue jusqu'à ce que les émotions s'apaisent et que la vie continue. Dans ce cas, le dicton est bon: moins vous en savez, plus vous dormez. La future maman doit se protéger des sources d'informations désagréables et son entourage veille au cercle social et à une attitude positive qui règne dans la famille. Une telle insomnie ne dure pas plus d'une semaine et ne nécessite pas de traitement spécial.
  2. Court terme. L'insomnie à court terme est associée à des causes plus importantes - processus physiologiques survenant pendant la grossesse, stress, médicaments, maladie cardiaque. Ce type d'insomnie peut durer environ un mois et pendant cette période, le corps d'une femme enceinte peut être considérablement touché. Si les troubles du sommeil dérangent depuis plus d'une semaine, il est nécessaire de consulter immédiatement un spécialiste. Il est impossible de résoudre le problème par vous-même, car seul un médecin peut reconnaître la véritable cause.
  3. Chronique. L'asomnie chronique est la forme la plus complexe d'insomnie qui ne se produit pas dans le vide. Elle souffre depuis des mois et cette maladie peut causer des maladies mentales et physiques. C'est beaucoup moins courant que les précédents, cependant, dans tous les cas, c'est une raison d'aller chez le médecin. Si une maladie chronique a déjà inquiété une femme enceinte, les méthodes de traitement devront être ajustées, car les médicaments précédents peuvent nuire au bébé.

Ce qui est dangereux pour l'insomnie chez les femmes enceintes

Selon les statistiques, environ 80% des femmes enceintes sont confrontées au problème du manque de sommeil. De nombreux experts considèrent cette affection comme l’un des signes de la grossesse précoce ainsi que l’état de somnolence.

Quelle est l'insomnie si dangereux pendant la grossesse? Bien sûr, une femme se fatigue rapidement pendant la journée, parce que ses affaires quotidiennes ne se font plus aussi facilement qu'auparavant. La position de la future maman l'oblige à se protéger non seulement elle-même, mais aussi le bébé des mouvements brusques, des flexions fréquentes et de la levée de poids.

Toute action nécessite de la concentration et l'insomnie la réduit et provoque un stress supplémentaire. Dans sa position, une femme enceinte peut très facilement se blesser, même en effectuant les mouvements les plus simples, qu'il s'agisse de prendre une douche ou de marcher à pied. Sur fond d'équilibre hormonal instable, l'irritabilité apparaît, même à cause des bagatelles.

Les principales causes de troubles du sommeil pendant la grossesse

À mesure que la durée de la grossesse augmente, les causes physiologiques de l'insomnie augmentent également. Il est remarqué qu’à terme, il apparaît beaucoup plus souvent et se manifeste beaucoup plus puissant. Causer l'insomnie le plus souvent:

  • des problèmes pour choisir une posture confortable, car le ventre a grossi et le poids a augmenté (voir Postures confortables pour dormir);
  • douleur persistante dans la région lombaire et dans le dos;
  • mouvement actif du fœtus;
  • brûlures d'estomac;
  • crampes aux jambes;
  • besoin fréquent d'uriner;
  • démangeaisons prononcées dans l'abdomen dues à des vergetures de la peau;
  • essoufflement.

Les causes psychologiques sont également des préalables aux nuits blanches pendant la grossesse. Parmi eux, notons:

  • fatigue chronique;
  • tension nerveuse;
  • situations stressantes;
  • souci de la santé de l'enfant;
  • peur de l'accouchement;
  • cauchemars.

La nature de l'insomnie est diverse, mais vous devez la combattre sans faute. La mauvaise condition physique et les problèmes psychologiques doivent être évités. Si l'insomnie est déjà apparue, apprenez à y résister.

Les hormones et l'insomnie

Premier trimestre Avec l'augmentation de l'âge gestationnel, les raisons de l'insomnie sont de plus en plus nombreuses. Le plus souvent, cette situation est associée à la restructuration du système hormonal du corps. Au début de la grossesse, les œstrogènes (hormones de la première phase du cycle menstruel) cèdent la place à la progestérone, l'hormone de la seconde phase. Sinon, il est appelé le gardien de la grossesse. L'augmentation du niveau de progestérone conduit le corps à un état de disponibilité totale, le visant exclusivement au port du fœtus. En conséquence, même la nuit, cette hormone ne permet pas au corps de la future maman de se détendre et de se reposer, un sommeil complet est donc impossible.

Deuxième trimestre Avec le début du deuxième trimestre de la grossesse, la vue d'ensemble change partiellement et le sommeil nocturne s'améliore. À ce stade, le corps de la femme s'adapte déjà à la poussée hormonale: la stabilité relative du système nerveux s'installe, les organes pelviens, y compris la vessie, les intestins et le foie, ont appris à s'adapter à la croissance de l'utérus. Le travail de tous les organes se normalise et l'estomac n'a pas encore augmenté au point d'interférer avec un sommeil réparateur.

Troisième trimestre Le troisième trimestre chez les femmes enceintes est à nouveau accompagné d'insomnie, il est de plus en plus difficile de trouver une position confortable pour le repos. Les femmes qui sont habituées à dormir sur le ventre ou le dos sont très difficiles à adapter à une autre position. Au cours de cette période, il existe un inconfort physiologique: la future maman développe des brûlures d'estomac, aggravant la position couchée, des douleurs au dos et au bas du dos, et même au repos, un essoufflement apparaît. À ce stade, l'abdomen atteint une taille telle qu'il est difficile de trouver une position confortable pour dormir.

La situation devient plus alarmante à l'approche de l'accouchement à cause du manque régulier de sommeil et de troubles émotionnels, qui se transforment souvent en cauchemars. De ce fait, le rêve devient plus dérangeant et court. Une femme écoute fébrilement son état de santé, attend les contractions, ressent chaque mouvement du fœtus, ce qui l’empêche de se détendre et de s’endormir. Le troisième trimestre de la grossesse est accompagné d'un autre saut hormonal: le niveau de progestérone diminue fortement avant l'accouchement. La raison du manque de sommeil et de la difficulté à s’endormir peut être due aux contractions d’entraînement de l’utérus, qui se produisent quelques jours avant l’accouchement.

Comment vaincre l'insomnie

Combattre l'insomnie peut des moyens situationnels. Certains facteurs contribueront à une bonne nuit de sommeil et à la stabilité:

  1. Évitez le stress - la fatigue accumulée ne conduit pas toujours à un sommeil tant attendu, parfois une femme ne peut tout simplement pas se détendre.
  2. Nous renonçons à l'habitude de dormir pendant la journée - peut-être qu'une nuit de sommeil peut récupérer.
  3. Nous partageons des cauchemars avec une personne proche et compréhensive - les psychologues pensent qu'un rêve qui a été dit à voix haute nous aide à comprendre qu'il n'y a pas de danger à proximité.
  4. Nous évitons le stress émotionnel dans la soirée - nous refusons de clarifier la relation, les conversations déplaisantes et ne regardons pas la nuit des militants.
  5. Nous n'utilisons pas de liquide en grande quantité pour la nuit - la nécessité de vider fréquemment la vessie disparaîtra et, par conséquent, la nécessité de sortir du lit la nuit.
  6. Nous utilisons des remèdes homéopathiques, sur recommandation d'un spécialiste.
  7. Avoir des relations sexuelles - s'il n'y a pas de contre-indications, mais qu'il y a un désir, alors pourquoi ne pas essayer de cette façon?
  8. Choisir des vêtements confortables pour dormir - de préférence des pyjamas à mouvements non contraignants en matières naturelles.
  9. Ne soyez pas nerveux et ne pensez qu'au bien.

Et surtout, si rien ne vous aide et que vous souhaitez recourir à un traitement médical, vous devez immédiatement informer votre médecin. Aucun conseil d'amis ou de proches parents ne remplacera l'expérience d'un spécialiste. Il est le seul à pouvoir trouver le médicament approprié et sans danger pour une femme enceinte sans nuire à son enfant à naître.

Comment vous aider

Les causes de l'insomnie pendant la grossesse à différentes périodes sont donc différentes et donc différentes. Pour le premier trimestre, des manipulations appropriées qui aident à maintenir un certain mode de la journée et de la nutrition:

  • Créez l'habitude d'aller dormir à la même heure, de préférence jusqu'à 23 heures;
  • Le dernier repas doit être pris trois heures avant le coucher pour que l’estomac ait le temps de se débarrasser de la nourriture;
  • Du café et du thé habituels devront être abandonnés, en les remplaçant par un verre de lait chaud, qui a un léger effet calmant et sédatif;
  • Appliquer des infusions aux herbes de camomille et de menthe peut être sans crainte, mais pour le reste vous devez être prudent - pour leur compatibilité avec la grossesse, vous devriez consulter votre médecin;
  • Il convient de reconsidérer la nature des procédures d’approvisionnement en eau: abandonner les bains chauds relaxants et les douches contrastées, qui augmentent le tonus des vaisseaux sanguins et la circulation sanguine, au lieu d’être aspergés d’eau chaude;
  • Une promenade d'une heure avant l'heure du coucher vous détendra et vous aidera à vous endormir. La ventilation de la pièce fonctionne de la même manière.

Le troisième trimestre de la grossesse est caractérisé par plusieurs types d’insomnie: débutant, avec troubles du sommeil lorsqu’on s’endort; incapacité à maintenir un état de sommeil, avec des réveils constants et un manque d'immersion dans le sommeil; insomnie de la phase finale avec réveil précoce et incapacité de se rendormir jusqu'au moment du rétablissement.

  • Au début de l’insomnie, il est recommandé de s’allonger sur le côté gauche (de quel côté dormir?), Où le sang s’améliore, le travail des reins et des intestins de la future mère;
  • Vous pouvez mettre des oreillers entre vos jambes et sous votre ventre et lever la tête avec un oreiller spécial pour femme enceinte.
  • Pour éviter les crises, vous pouvez masser les muscles du mollet, le dos et la taille, les pieds et les chevilles;
  • Un matelas orthopédique facilitera les réveils fréquents pendant le sommeil, ce qui aidera à prendre la position correcte de la colonne vertébrale, à détendre les muscles, à soulager les spasmes vasculaires;
  • Lorsque vous avez des démangeaisons dans l'abdomen, vous pouvez utiliser des hydratants. Pour éviter cela, vous devez éviter de prendre du poids brutal.
  • Le port d'un pansement pendant la journée réduit partiellement l'inconfort nocturne.

Vidéo: comment dormir pendant la grossesse

Conseil enceinte

Les femmes enceintes soucieuses de leur forme physique pour les futures mères se plaignent beaucoup moins d’insomnie et de douleurs aux extrémités. Bien sûr, les distances marathon dans cette position ne fonctionneront pas, mais le yoga, le Pilates, la natation et les étirements sont tout à fait capables de toute femme en bonne santé. De bons résultats sont également montrés dans la maîtrise des techniques de relaxation, qui sont enseignées dans les cours de grossesse pour l'accouchement. Bien sûr, toutes les femmes n'ont pas la possibilité d'assister à de tels cours, mais si vous le souhaitez, vous pouvez trouver des techniques de relaxation sur Internet.

Il arrive que toutes les méthodes soient essayées et que le sommeil ne vienne pas. Vous ne devez pas sombrer dans le désespoir en même temps, ni perdre votre sang-froid. Après avoir attendu une demi-heure, vous devez vous lever et faire des choses monotones qui ne provoquent pas une vague d'émotions. Musique calme, tricot, devinettes de mots croisés, lire un livre, parler à vous-même, déplier des jeux de solitaire vous aideront à vous mettre à l'aise. Certains sont finalement aidés en épluchant des pommes de terre. Des activités créatives passionnantes et passionnantes, il est préférable de reporter au lendemain matin.

Dans les cas limites, lorsque le rythme du sommeil et de l’éveil s’est égaré à tel point que le repos nocturne n’est pas supérieur à 4 à 6 heures et que cette condition est observée pendant plus d’une semaine, vous devez immédiatement contacter les spécialistes. Le gynécologue déterminera s'il existe des raisons physiologiques à l'insomnie, le thérapeute examinera l'état de santé général et le psychologue indiquera comment se débarrasser de ce trouble psychologique. Se préparer à la naissance d'un enfant est un travail qui nécessite une force considérable et qui devrait être régulièrement rétabli.

Vous ne pouvez pas dormir? Est-ce que bébé pousse? Vous ne trouvez pas une position appropriée pour dormir? La cause de l'insomnie n'est pas toujours dans le ventre en croissance. Comment gérer les changements hormonaux et que peut se permettre une femme enceinte pour lutter contre le manque de sommeil, hormis le lait au miel? Ekaterina Ischenko, essayant de s'endormir, cherchait la bonne posture pour dormir sous la supervision de Elena Farafonova, responsable de la Consultation des femmes n ° 25:

Ecrire enceinte sur les forums

Je sens que je vais bientôt faire plaisir à l'hôpital psychiatrique! Chères filles, aidez-nous! Déjà désespéré! La grossesse dure 7 mois, mais je me suis endormie à 3 heures du matin, malgré le fait que je me couche au lit à 23 ans. Je suis en train de mentir, je pense, toutes sortes de bêtises me trottent dans la tête, alors que je peux me gratter le visage (Les souches ont déjà été laissées seules) Je comprends que tout cela est moche, mais je ne peux pas y faire face, puis je me suis endormi pendant 3 à 4 heures, et le matin, je me lève et me déteste pour ce que j’ai fait ((je suis allé chez le médecin, Cela ne aide pas (je bois de la menthe, du lait avec du miel pour la nuit, cela ne aide pas non plus (quoi faire. Je viens de transformer en un taco stpashilische avec Anami sur le visage et les ongles rongent ((mari ne dort pas à cause de moi, et son travail à 6 pour se lever, et le massage fait à kkk est détendu, mais ne fonctionne toujours pas (Quelqu'un at-il quelque chose comme ça?

>> glycine, pour la nuit, j'ai bu 1-2 comprimés, il n'y a pas de contre-indications, vous pouvez boire une semaine, puis faire une pause... enfin, ou tous les deux jours, si vous avez peur, prenez 1 comprimé. Et occupez-vous, je lis dans la cuisine, car une figue ne peut pas dormir, regardez la télé, ne vous forcez pas. Dormez pendant la journée si vous ne vous endormez pas la nuit. Il y en a tellement, puis passe.

Je suis aussi resté et j'ai calmé le thé et le Persenchik, mais à 3 heures, les yeux se sont ouverts et jusqu'à 5 heures, j'étais réveillé. Oui, et petit dans le ventre, aussi, a explosé à un tel moment. Elle a été sauvée en lisant, en écoutant de la musique apaisante - des chants de dauphins, le son de la mer, etc. C'était au premier ber-ti...
Et maintenant... Le plus âgé est tellement épuisé que je m'endors devant lui et me lève à peine le matin. J'irai peut-être en congé de maternité, je me reposerai davantage, puis l'insomnie me dépassera. Mais en général, c'est normal - vous êtes inquiet pour l'avenir, le bébé est poussé et ne dort pas, le corps se prépare à être réveillé à toute heure de la nuit.

Je suis sous la douche avant d'aller me coucher et quelques comprimés de valériane.... Je ne dors pas non plus la nuit... et après un court instant, je commence à dormir)))

J’ai eu une telle période, je n’ai pas du tout dormi la nuit, puis pendant la journée j’y suis allé comme un zombie... le médecin a dit que cela se produit, cela est dû aux hormones

Il existe un très bon moyen de vaincre l’insomnie)) Choisissez une chose que vous n’aimez pas faire à la maison (vous ne l’aimez vraiment pas, sans aucune raison) et quand vous ne dormez pas, faites-en un rêve, après un moment,))))

ne pas souffrir))) lire des livres, faire quelque chose autour de la maison, juste vous détendre))) je me suis aussi assis avec l'insomnie la nuit

et a souffert, et a rugi (même quand il était nécessaire d'aller au travail), alors j'ai réalisé que ce temps devrait être utilisé avec avantage: lire, nettoyer, laver: gy:
J'ai essayé (parfois il s'est avéré) comme ceci: de s'asseoir sur le lit dans l'obscurité, regarder fixement à un moment donné, fermer avec une couverture et siroter un thé chaud avec du lait, avec du miel tout en buvant (il faisait +25 à l'extérieur))))). Et parfois, au contraire, elle allait dans la pièce voisine et s’allongeait sur le canapé sans s’abriter pour geler))), ils s’endormaient du froid (bien qu’à nouveau il soit difficile de geler dans la chaleur en été)))). Voici quelques fois donc roulé.

marcher plus. La nuit, le lait chaud avec du miel peut être. Si je me souviens bien, frémissez, comme on dit. En été, comme un rôti, un gros ventre et... une insomnie toute la nuit. Beauté

Bonjour les filles! Aujourd'hui, je vais vous dire comment j'ai réussi à me mettre en forme, à perdre 20 kilos et enfin à me débarrasser des complexes terrifiants de personnes grasses. J'espère que l'information vous sera utile!

Voulez-vous lire notre matériel en premier? Abonnez-vous à notre chaîne de télégrammes

Insomnie terrible pendant la grossesse! Comment aider? Il n'y a pas de forces!

Insomnie pendant la grossesse. Il semblerait qu'une question aussi simple, même si aucun médicament n'est nécessaire… probablement. J'ai appelé mon amie Irina, obstétricienne et gynécologue. Et elle dit: il est préférable de ne pas contacter un médecin avec de telles questions, mais de dormir avec des experts. Je me suis donc fixé pour tâche de trouver un expert en sommeil. Mais se séparer de l’idée de recevoir un commentaire du médecin n’est pas parti.

Armés d’un cahier, les experts ont posé les questions suivantes:

L'insomnie pendant la grossesse en début ou en fin de période peut avoir des conséquences négatives pour le bébé?

Comment gérer le mauvais sommeil tôt / tard?

Que faire avec l'insomnie à long terme?

L’obstétricien-gynécologue de la maternité au ul. Pravdy Merkulova Maria Dmitrievna, responsable du projet de consultations sur le sommeil des enfants, Olga Dobrovolskaya, experte en sommeil, et coach de la grossesse et de la maternité, auteure et chef du projet «Mère du monde», Katya Matveyeva.

⁣Pourquoi l’insomnie survient-elle à différentes époques de la grossesse et comment y faire face?

«Les futures mères se plaignent souvent d'insomnie, surtout au début et à la fin de la grossesse. Et cela est dû principalement aux puissants changements hormonaux dans le corps de la femme. Après tout, le premier trimestre, au sens figuré, se consacre à la restructuration de ses propres fonctions et apprend à vivre d’une manière nouvelle. Et dans la troisième, l'organisme se prépare déjà systématiquement à l'accouchement », explique Katya Matveyeva. - Ces deux processus complexes dans la vie du corps de la mère sont assez longs et complexes. Et l'insomnie est fatigante et cause une anxiété supplémentaire.

Il faut dire ici que les troubles du sommeil sont souvent provoqués précisément par une anxiété accrue, qui accompagne notamment les premier et troisième trimestres de la grossesse. Ce n’est un secret pour personne que lorsqu'elle découvre ce qui va devenir une mère, une femme est en quelque sorte contrainte de réfléchir à un millier de moments liés à la maternité imminente, de la santé du bébé à sa capacité de survie. En milieu de grossesse, tout est un peu «réglé», mais au troisième trimestre, à l'approche de l'accouchement, l'anxiété et les peurs augmentent à nouveau.

Dans ce cas, vous ne devriez pas avoir recours à des médicaments pharmacologiques, ni vous mêler aux herbes. Cette règle s'applique à tous les problèmes de santé d'une femme enceinte, ce qui est bien connu. "

«Tout le monde sait qu’un sommeil sain et complet est d’une importance primordiale dans la vie d’une personne. Naturellement, pendant la grossesse, il est doublement nécessaire, car le système nerveux insomniaque est épuisé et fonctionne bien. Et votre futur bébé vivra absolument les mêmes émotions et le même inconfort! Un tel état aura un impact négatif sur la santé, il est donc nécessaire de lutter contre l'insomnie », a raconté Maria Dmitrievna Merkulova.

⁣ «Essaie», continue-t-elle. - Changer le mode de la journée et éviter les surtensions, le stress. Inclure des promenades fraîches dans votre horaire, surtout le soir avant le coucher. Une douche ou un bain chaud vous aidera à vous détendre, après quoi vous pourrez boire un verre de lait chaud ou un thé à la camomille. N'oubliez pas que le confort devrait vous entourer partout: il devrait y avoir de l'air frais dans la chambre à coucher, le pyjama devrait être confortable et fabriqué à partir de matériaux naturels. Si les douleurs persistantes dans les jambes vous dérangent, un léger massage vous aidera - cela détendra les muscles tendus et contribuera à la réduction et au soulagement de l'œdème. À propos, vous pouvez ajouter une goutte d'huile essentielle, telle qu'une orange.

Si, malgré vos efforts, le problème d'insomnie persiste, contactez un spécialiste. Après tout, les causes de l'insomnie et les méthodes de correction peuvent être différentes, et dans votre cas, tout dépend également de la durée de la grossesse. Par conséquent, votre médecin personnel est le meilleur assistant et allié pour résoudre de tels problèmes. "

Alors, quelle est l'insomnie encore dangereuse pendant la grossesse?

«Les habitudes de sommeil de la mère pendant la grossesse ont une incidence sur les habitudes de sommeil du bébé à la naissance. Donc, maman a beaucoup de temps pour enseigner au bébé que la nuit est la nuit et que vous devez vous coucher tôt et pas après minuit », répond Katya Matveyeva.
De plus, le bébé dans le ventre ressent les mêmes émotions que la mère. Votre stress est le stress de votre petit.

Insomnie dans les premières semaines de grossesse

charge physiologique (normale). L'insomnie est une plainte fréquente de la future mère dès le début. Les troubles du sommeil au cours du premier trimestre sont émotionnels. Si nous parlons de physiologie, cela suggère simplement une somnolence accrue: la progestérone libérée activement protège la grossesse, obligeant la femme à se reposer plus souvent », explique Olga Dobrovolskaya. - Si déjà dans les premières semaines de grossesse une femme se plaint d’une aggravation du sommeil, elle doit évaluer son contexte émotionnel et son niveau d’hygiène du sommeil. S'il est parfois difficile de faire face aux émotions, il n’est pas difficile de suivre les règles générales du sommeil:

1. Allongez-vous et levez-vous (nécessairement) en même temps.

2. Assurez-vous de commencer le rituel du coucher: prendre une douche, vous habiller en pyjama, un livre de papier, méditer ou écrire un journal intime - tout ce qui procure du plaisir et aide à la détente.

3. Gardez une trace de la quantité de caféine. Si vous n’avez pas encore abandonné son utilisation après avoir appris la grossesse (à petites doses, il est permis - 1 à 2 tasses par jour), vous devrez le faire en cas de problème de sommeil.

4. Refusez d’utiliser des gadgets et de regarder la télévision avant de vous coucher - la lumière vive des écrans modernes stimule notre cerveau à rester éveillé.

5. Apprenez des techniques de respiration relaxantes. Essayez la technique 3-6-9 (inspirez pour 3 comptes, faites une pause pour 6 comptes, expirez pour 9 comptes).

6. Si les fréquents déplacements aux toilettes, caractéristiques de votre période de gestation, deviennent un facteur de manque de sommeil, limitez le liquide avant d'aller au lit, essayez de ne pas allumer la lumière vive lorsque vous allez aux toilettes, afin de ne pas détruire la mélatonine, hormone du sommeil - il sera plus facile de vous rendormir.

Insomnie du deuxième trimestre

«Le deuxième trimestre est la période la plus favorable de la grossesse et pour le sommeil, cela ne fait pas exception», déclare Olga Dobrovolskaya. - Les difficultés ici sont causées par des émotions ou par certaines drogues. Informez votre médecin de ces effets secondaires afin qu'il puisse vous obtenir un autre médicament. "

Insomnie au troisième trimestre de la grossesse

«Le troisième semestre augmente la charge sur le corps», explique Olga Dobrovolskaya. - Le bébé en croissance exerce une pression sur tous les organes de la cavité abdominale, réduit le volume des poumons et, dans certains cas, altère l'irrigation sanguine des extrémités. Les recommandations relatives à l'hygiène générale du sommeil restent objectives pour le moment, mais il convient maintenant de prendre davantage soin du confort physiologique.

1. Dors sur le côté gauche. Cela aidera à fournir pleinement la nutrition, l'oxygène, le bébé et vos organes, ainsi que de réduire les émissions d'acide de l'estomac.

2. Essayez de ne pas manger 2 à 3 heures avant de vous coucher, de sorte qu’un estomac plein ne libère pas d’acide supplémentaire en position couchée - ceci atténuera les risques de brûlures d’estomac.

3. Si vos jambes vous font mal, assurez-vous de placer un oreiller sous elles - une légère élévation facilitera l'écoulement du sang veineux et réduira l'enflure.

4. N'hésitez pas à demander à votre conjoint de libérer le lit pour vous seul. Le ronflement habituel, que vous n'avez pas remarqué auparavant, peut causer de nombreuses heures de veille la nuit.

5. Prenez soin de l'obscurité tôt le matin - les premiers rayons du soleil réveillent le corps humain et si vous filez sans dormir la moitié de la nuit, vous voudrez dormir le matin.

6. Les douleurs abdominales sont le reflet de la douleur au dos - essayez de placer un oreiller sous le ventre ou dans le bas du dos. Si un soutien supplémentaire ne vous soulage pas, consultez un médecin! "

Et deux autres règles importantes qui permettront d'économiser de l'insomnie pendant la grossesse:

Katya Matveeva partage:

1. «La chose la plus importante et la plus importante pour comprendre chaque femme enceinte est que le repos physique est strictement contre-indiqué pour les femmes enceintes. Surtout, compte tenu du fait que le volume sanguin, le poids corporel, et en conséquence - la charge sur les muscles et les ligaments, qui entraîne souvent des douleurs dans les jambes et le bas de l'abdomen. Et cela suggère que l'éducation physique est le meilleur moyen de prévenir et de traiter les troubles du sommeil associés à la douleur dans les jambes et le bas-ventre. "

2. Avec la croissance de l'utérus, essayez de ne pas vous endormir sur le dos. La croissance de l'utérus bloque la veine cave inférieure, ce qui perturbe la circulation du sang veineux dans les jambes et les organes du pelvis, et donc dans l'utérus. Cela provoque une hypoxie de l'utérus, du placenta et du bébé, ce qui est très grave pour la mère et le bébé et peut bien sûr provoquer une insomnie, des douleurs et une indisposition la nuit. "

Insomnie pendant la grossesse au troisième trimestre: comment améliorer le sommeil tardif

L'insomnie au cours du troisième trimestre de la grossesse est l'une des plaintes les plus fréquentes dans le cabinet du gynécologue. Les derniers mois d'attente du bébé se distinguent par leurs traits. La future mère devient difficile à marcher, son essoufflement et son rythme cardiaque sont concernés. Il est difficile d'effectuer même les actions les plus simples et les plus familières, par exemple attacher des lacets à des chaussures - à cause de l'abdomen qui interfère. Parmi d'autres "délices" de porter un enfant dans les dernières étapes de l'insomnie. Pourquoi survient-il, en quoi diffère-t-il d'un problème similaire qui tourmente une femme en début de gestation, que devrait-elle faire pour qu'elle se sente mieux? Essayons de mettre en évidence le problème en détail.

Dans les dernières périodes, les causes des difficultés de sommeil sont différentes de celles des premières semaines. Si, dans les premiers stades, le facteur principal est la restructuration hormonale, le rôle principal est joué par des causes physiologiques au cours du dernier mois. Tout d'abord, une augmentation de l'utérus et une augmentation significative du poids de la femme elle-même. Mais il existe d'autres facteurs aggravants.

Le contenu

  • Causes de l'insomnie chez les femmes enceintes au troisième trimestre
  • Pourquoi le sommeil nocturne est-il important?
  • Types d'insomnie en fin de grossesse
  • Que faire et s'il faut traiter
  • Insomnie dans les dernières semaines de grossesse
  • Que peut-on faire pour l'insomnie?

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles une insomnie tardive?

Les raisons pour lesquelles l'insomnie qui tourmente les futures mamans sont différentes. Les femmes souffrent de:

  • pression de l'utérus sur les organes adjacents;
  • incapacité à prendre une position confortable;
  • la nécessité de changer la position habituelle de repos de la position sur le ventre à la position sur le côté;
  • envie fréquente d'aller aux toilettes.

L'insomnie chez les femmes enceintes au 3ème trimestre est également due au fait que l'enfant devient actif plus souvent la nuit que le jour. Alors que la mère est distraite par diverses choses, qu'elle est en mouvement, il dort et dès que la nuit tombe, et que la mère tente de prendre la position la plus confortable, le bébé commence à pousser et à donner un coup de pied aux côtes. Cette caractéristique est notée par de nombreuses femmes enceintes.

Au troisième trimestre, une gêne intestinale est notée chez la femme. Ce symptôme apparaît au début de la grossesse (en raison de changements hormonaux), s'atténue quelque peu au deuxième trimestre et se rappelle à nouveau à la fin du mandat de l'enfant. La future mère est tourmentée:

Surtout ennuyeux ces phénomènes, si le dîner a eu lieu en retard.

Une carence en magnésium et en calcium entraîne des convulsions des muscles gastrocnémiens. Vous pouvez faire face à ce problème en prenant les médicaments prescrits par votre médecin. L'attaque de convulsions est accompagnée de douleur intense et, une fois celle-ci terminée, il est difficile pour une femme de se détendre et de s'accorder pour passer une nuit de sommeil.

L'état psychologique de la future mère a un effet significatif. Si dans l'après-midi elle est occupée par des affaires, alors le soir, ses pensées ne peuvent être occupées que par l'événement à venir - l'accouchement. Une femme éprouve de l'anxiété, de la peur. Les expériences négatives, même si elle tente de les gérer avec des pensées distrayantes, interfèrent avec le sommeil et provoquent une insomnie tardive dans la nuit.

Pourquoi le sommeil nocturne est important: fonction du sommeil, libération d'hormones, récupération

Avec l'insomnie chez les femmes enceintes au 3ème trimestre, quelles que soient les raisons, vous n'avez pas besoin de vous battre, elles doivent être éliminées ou leur action doit être réduite au minimum. Il est important de surmonter la réticence du corps à se reposer la nuit car c'est à ce moment-là que le corps produit l'hormone mélatonine.

La mélatonine est nécessaire pour restaurer le système nerveux, pour maintenir le fonctionnement normal du cœur et des vaisseaux sanguins. Il est intéressant de noter que la production complète de mélatonine nécessite le respect de 2 conditions obligatoires:

  • le sommeil est la nuit, en particulier entre 12 et 2 heures;
  • restez dans les bras de Morphée dans l'obscurité la plus totale.

Si vous souhaitez que votre bébé naisse en bonne santé et évite tout changement négatif dans votre corps pendant la gestation, vous pouvez traiter l'insomnie. Quelqu'un choisit l'homéopathie, quelqu'un - Persen et d'autres pilules avec un léger effet sédatif. Dans tous les cas, le problème devrait prêter attention. Il est possible qu'il puisse être manipulé avec des moyens simples, sans aucun médicament.

Insomnie tardive pendant la grossesse: manifestations et types

L'insomnie en fin de grossesse peut se manifester comme suit. Ce peut être:

  • faiblement exprimé (c’est-à-dire surgir de temps en temps, presque sans briser le rythme habituel de la vie);
  • gravité modérée (c'est-à-dire forcer une femme à passer plusieurs heures au ralenti presque toutes les nuits);
  • prononcée (perturbation nocturne des phases de sommeil et de veille).

L'insomnie (manque de sommeil) est divisée en:

  • commencer (il est impossible de s'endormir dans les 30 à 60 minutes);
  • médiane (une personne se réveille plusieurs fois par nuit, sommeil superficiel);
  • finale (réveil très tôt).

Comment faire face à ces troubles du sommeil - parlez-en.

Insomnie au 3ème trimestre de la grossesse: que faire et s'il faut traiter

Il est impossible de s'endormir, tout d'abord la main va chercher la trousse de premiers soins à la maison à la recherche de: valériane, «Persen», «Novo-Passit» et de médicaments similaires. Vous souffrez d'insomnie en fin de grossesse: que faire?

Savoir Toutes les drogues ne sont pas inoffensives pour les femmes enceintes et leurs bébés. Ils apaisent, accordent une personne ordinaire au repos, mais l’effet sur le corps des femmes enceintes et du fœtus n’a pas été étudié. Par conséquent, les femmes enceintes doivent se méfier des médicaments et lire attentivement les instructions. Faites toujours attention aux sections sur la prise du médicament pendant la grossesse et l’allaitement.

Les gynécologues conseillent d’être attentifs à la préparation du sommeil:

  • faire de courtes promenades le soir;
  • aérer la pièce;
  • abandonner le dîner tardif.

Parfois, des actions simples, un travail monotone - tricoter, broder, lire donnent un bon effet. Le spectre bleu de la lumière émise par une télévision, un ordinateur ou un téléphone portable est un puissant irritant pour le système nerveux. 2 heures avant le coucher, éliminez leurs effets sur votre corps.

L'insomnie au cours des 3 trimestres contribue au sommeil diurne. Si, pendant la grossesse, vous développez l'habitude de dormir pendant la journée, remplacez-le par une méditation ou toute autre chose agréable.

Insomnie dans les dernières semaines de grossesse

L'insomnie au cours du dernier mois de la grossesse peut grandement harceler une femme. Une des raisons est l'entraînement des combats (ils sont aussi appelés faux). Je ne peux pas prendre une posture confortable, me briser le bas du dos, mes jambes me font mal. Par conséquent, il est important de prévoir un lit adapté à vos besoins.

Prenez des oreillers spéciaux pour les futures mères. L'un doit être placé sous la tête, le second sous la taille et le troisième entre les genoux. Pour aller au lit, assieds-toi à gauche. Ne vous allongez jamais sur le dos: dans ce cas, la veine cave inférieure est comprimée, ce qui risque de perturber l'apport en oxygène des tissus, voire même de l'évanouir.

Prenez du temps pour vous-même, mettez de côté les cas liés à la nécessité d'une réflexion sérieuse et d'une prise de décision le matin. Dans la soirée, rappelez-vous seulement le bien, pensez à l'agréable. Il est agréable de boire un verre de lait chaud avec du miel une heure avant de se coucher.

Trucs et recettes

Il arrive que l’insomnie soit facilement traitable avec un léger ajustement du mode de vie. Essayez les astuces suivantes:

  • aller au lit en même temps - définir un mode pratique pour vous-même;
  • prenez une douche chaude avec un gel dans lequel vous pouvez mettre quelques gouttes d'huile de lavande, du houblon, des aiguilles - cette mesure aide à faire face aux combats d'entraînement;
  • demandez à votre mari de vous faire un léger massage des pieds, de lui caresser le dos et les épaules;
  • porter des vêtements de coton ou de lin en vrac la nuit;
  • ouvrez la fenêtre et comme il se doit, aérez la pièce.

Bien sûr, on ne peut pas dire avec une certitude absolue que toutes ces mesures rendront votre sommeil agréable et sans soucis tout de suite. Mais ils vont aider le corps à s'accorder pour une nuit de repos, réduire l'anxiété et atténuer l'inconfort. Essayez de faire tout ce qui dépend de vous pour établir un rêve - car cela vous donnera la force dont vous aurez besoin très bientôt. Laissez votre repos être complet, et les rêves - que du bon!

Insomnie tourments pendant la grossesse quoi faire

Insomnie en signe de grossesse

Des manifestations d'insomnie peuvent être détectées dès les premières semaines de la gestation. En effet, de nombreux experts ont tendance à considérer ce symptôme comme l’un des signes d’une «situation intéressante». L'insomnie dans les premiers jours de la grossesse peut être remplacée par une somnolence, associée à d'importants changements hormonaux.

Bien entendu, en période de gestation, le besoin de sommeil complet et de qualité ne fait qu'augmenter. Une femme a juste besoin de dormir suffisamment pour reconstituer l'énergie perdue au cours de la journée: après tout, le corps d'une femme enceinte travaille en fait «à deux». Cependant, des changements dans la quantité de certaines hormones affectent l'activité du cerveau, ce qui rend parfois difficile de s'endormir, ou rend le processus de se rendormir après s'être levé la nuit pour le besoin ou pour boire un verre d'eau, devient plus compliqué.

Malgré le fait que de nombreux médecins décrivent l'insomnie comme un signe de grossesse, il est nécessaire de comprendre que c'est loin d'être le seul et certainement pas le symptôme principal de cette maladie. Par conséquent, vous ne devriez pas tirer de conclusions hâtives: faire un don de sang pour le β-hCG ou faire un test: ces indicateurs seront plus précis.

Insomnie en début de grossesse

Selon les statistiques, l’insomnie aux premiers stades se produit chez une femme enceinte sur deux. Cette condition peut être formée à la suite d'une poussée hormonale et à la suite de nouvelles émotions et expériences pour les femmes.

Il existe plusieurs types d'insomnie:

  • Le point de départ de l'insomnie - vous allez au lit, cherchez une position confortable, tournez et tournez, mais vous ne pouvez pas dormir pendant des heures. Peut-être que vous pensez beaucoup à votre condition, vous inquiétez, analysez. Toutes ces pensées ne vous donnent pas la paix, même la nuit;
  • insomnie médiale - vous pouvez très probablement dormir ici sans difficulté. Cependant, pendant la nuit, vous vous réveillez souvent, le processus de sommeil est périodiquement interrompu. Au lendemain d'un tel rêve, il est peu probable que vous ressentiez une poussée de force, de vitalité et d'énergie;
  • le dernier type d'insomnie - vous vous endormez sans problème, il semble dormir à poings fermés, mais plus près du matin, le rêve décolle comme une main. Il semblait, pourquoi ne pas dormir, car jusqu’à l’aube du matin, il reste environ 2-3 heures. Mais le rêve est parti et toutes les tentatives pour le rendre en vain.

On remarque que l’insomnie au premier trimestre de la grossesse n’est que le deuxième ou le troisième type. Le manque de sommeil est également compliqué par le fait qu’avec l’insomnie, la femme commence à être tourmentée par la toxémie, ce qui rend le sommeil encore plus instable.

En règle générale, l’insomnie au cours du deuxième trimestre de la grossesse disparaît, ce qui laisse un peu de «répit» à une femme.

Cependant, les troubles du sommeil en début de grossesse sont beaucoup moins fréquents qu’au troisième trimestre.

Insomnie en fin de grossesse

La période du troisième trimestre est la durée comprise entre 26 et 42 semaines de grossesse. Pendant ce temps, l'utérus augmente constamment, son système musculaire se prépare à une activité contractile. Parfois, une femme peut déjà remarquer l'apparition de crampes. Ces moments disparaissent sans laisser de trace et ne doivent pas être dérangés, s'il n'y a pas de pertes et de fortes douleurs, sinon il est nécessaire de consulter un médecin immédiatement.

En fin de grossesse, la future mère est de plus en plus fatiguée et il est inconfortable d'être au lit. Cela devient l'une des causes de la privation de sommeil nocturne: un estomac dilaté, des glandes sensibles enflées interfèrent. Comment se coucher pour qu'il soit confortable pour une femme et un bébé à naître?

L'insomnie au cours du troisième trimestre de la grossesse amène la future mère à rechercher la meilleure et la plus confortable des positions pendant le repos nocturne. La meilleure posture pour dormir tardivement est la position latérale. De plus, en vous reposant sur le côté gauche du corps, vous faciliterez l'écoulement du sang des extrémités inférieures (à travers la veine cave) et la position sur le côté droit facilitera la fonction rénale. Pour plus de confort, il est recommandé de mettre un coussin sous le genou. Il existe également un coussinet spécial à utiliser pendant la grossesse: il aide à maintenir un abdomen élargi et à déterminer rapidement la bonne posture.

Dormir sur le dos peut sembler plus confortable au début. Cependant, vous rencontrerez plus tard un inconfort important. Dans cette position, l'utérus exerce plus de pression sur le diaphragme, la vessie et la grille vasculaire: cela affecte le système respiratoire et le rend plus susceptible de se rendre aux toilettes. Il y a des douleurs dans la colonne vertébrale, peut être aggravé la maladie variqueuse et les hémorroïdes.

Insomnie à 32 semaines de gestation

À ce moment-là, le bébé dans le ventre de la mère baisse la tête. Cela donne à la femme un malaise supplémentaire: l'enfant donne des coups de pied et se comporte très activement. De plus, pendant cette période, on peut déjà observer des crampes du système musculaire utérus, ressemblant à des douleurs du travail. Le sommeil à la semaine 32 est agité et instable.

Insomnie à 33 semaines de gestation

En raison de l'élargissement de l'abdomen, la future mère déplace une partie des organes internes. Un enfant de cette période peut déjà entendre et même réagir dans l’utérus à la voix de la mère. Par conséquent, si le bébé se comporte de manière agitée et ne vous permet pas de vous endormir, parlez-lui: il est fort probable que l'enfant entend la voix de la mère et se calme.

Insomnie à 34 semaines de gestation

Avec le début de 34 semaines, une femme peut être particulièrement dérangée par les douleurs à la poitrine: de cette manière, les glandes mammaires se préparent à la prochaine lactation. En plus de la douleur et des signes possibles de toxicose, la future mère peut également ressentir un inconfort psychologique. Tout d’abord, des réflexions sur le danger d’une naissance prématurée, sur la santé de l’enfant, sur de futurs changements dans les fondements de la vie peuvent l’animer. Pendant cette période, le soutien des parents et des amis est très important pour une femme.

Insomnie à la 35ème semaine de grossesse

Cette semaine est considérée comme la plus "lourde" au sens plein du terme: la future mère de cette semaine ajoute le nombre maximal de kilogrammes. La fatigue constante et la tension nerveuse ne font que s'intensifier, et il n'est guère possible de se reposer ni le jour ni la nuit. Un ventre élargi rend pratiquement impossible de dormir complètement. De plus, la pression de l'utérus sur la vessie oblige presque toutes les demi-heures à aller aux toilettes. Premier conseil: surveillez la quantité de liquide que vous buvez, surtout la nuit.

Insomnie à 36 semaines de gestation

La respiration devient plus facile en raison du prolapsus abdominal physiologique. La sensation de brûlures d'estomac et d'essoufflement. Le nombre de visites aux toilettes n'est pas réduit. Peut-être l'apparition d'une douleur dans la région pelvienne, qui est associée à la préparation de la région de l'os pelvien pour la prochaine naissance. Des rêves négatifs provoqués par de fréquentes réflexions sur l'issue possible de la grossesse peuvent se produire. En plus de l'élargissement de l'abdomen, l'œdème intervient également, même chez les femmes qui n'ont jamais souffert de leur vie.

Insomnie à la 37ème semaine de grossesse

À la 37e semaine, des bouffées de chaleur et une transpiration excessive peuvent perturber le sommeil, surtout la nuit. Les accouchements approchent et avec eux, la peur des naissances à venir grandit: après tout, cela peut maintenant se produire presque à tout moment. Tout cela enlève la paix et le sommeil, vous ne pouvez que rêver d'un repos convenable. Bien que le reste soit recommandé à ce stade-ci: avant la naissance, vous devez prendre des forces.

Insomnie à 38 semaines de gestation

L’heure du début de l’activité professionnelle s’approche inexorablement. Il est extrêmement difficile pour une femme de se déplacer et encore plus difficile de dormir. Beaucoup l'expliquent par l'inconvénient de choisir une posture pour dormir, ainsi que par la crainte que l'accouchement soit sur le point de commencer, car le nombre et la fréquence des fausses contractions augmentent.

Insomnie à la 39e semaine de grossesse

La semaine 39 est une période de manque de sommeil et de surmenage. Endolorissement du bas-ventre, augmentation de la pression fœtale. Des forces presque rien ne suffit, il ne reste plus qu'à attendre le début du travail. Pour améliorer le sommeil et stabiliser le système nerveux, il est recommandé de faire une pause: lisez des livres pour les femmes enceintes, parcourez des magazines, choisissez des choses pour le bébé. N'oubliez pas: vos inquiétudes et vos peurs inutiles sont transmises à l'enfant.

Insomnie à 40 semaines de gestation

En règle générale, beaucoup de femmes sont déjà à l’hôpital. Les autres attendent patiemment le temps "X". L’enfant ne montre plus ce genre d’activité, alors cela ne l’ennuie pas souvent. Des douleurs peuvent apparaître le long de la colonne vertébrale et dans les membres, ainsi que du périnée et du bas-ventre. Le moment le plus important de cette période est de se contrôler, de ne pas céder aux émotions et à la panique. Dans les situations douteuses, il convient de consulter un médecin. L'insomnie à 40 semaines peut être presque chronique. Si vous ne pouvez pas dormir de quelque façon que ce soit, alors au moins, détendez-vous, assis sur une chaise.

L'insomnie dans les dernières semaines de grossesse rend une femme fatiguée et non collectée. Bien sûr, ce n'est pas très bon peut affecter l'enfant. La sévérité de l'élargissement de l'abdomen, les contractions convulsives des muscles, l'enflure, la difficulté à respirer, les brûlures d'estomac et l'activité physique de l'enfant, les mictions fréquentes pour uriner - comment s'endormir avec tout cela? Cependant, pour la santé future du bébé et pour sa propre santé, il est nécessaire d'apprendre à s'endormir, à se reposer et à reprendre des forces. Après tout, en avant - la naissance d'un enfant.

Caractéristiques dormir enceinte

1 terme

La perturbation du sommeil est souvent l'une des premières manifestations de la grossesse. Il se produit sous l'influence de changements hormonaux. Des niveaux croissants de progestérone entraînent une somnolence persistante. En conséquence, la future maman quitte l'horaire quotidien. Elle peut dormir plusieurs heures l'après-midi ou le soir juste après le travail, puis souffre d'insomnie la nuit.

Autres raisons de la dégradation de la qualité du sommeil au cours des 12 premières semaines de portage:

  • instabilité émotionnelle et irritabilité causées par des changements hormonaux;
  • expériences à cause de la maternité à venir, surtout si ce n'est pas prévu;
  • préoccupations concernant le déroulement de la grossesse et l'état de l'enfant à naître;
  • augmentation du besoin d'uriner en raison de la constriction de l'utérus croissant de la vessie;
  • abaisser la pression artérielle;
  • augmentation mammaire et inconfort dans ce qui rend difficile de trouver une posture confortable.

2 trimestres

Pour beaucoup de femmes, le deuxième trimestre est le «temps d'or». Les signes de toxicose passent. L'abdomen est élargi, mais pas au point de compliquer les mouvements. Cependant, pendant cette période, certaines filles ont du mal à dormir.

  • Des difficultés avec le choix de la posture. Si la femme enceinte avait l'habitude de dormir sur le ventre, elle doit abandonner. Le fruit est encore assez petit et, couchée sur le côté, somnolente, une femme peut prendre sa pose préférée. La peur de faire du mal à l'enfant oblige la femme enceinte à rester constamment sous tension la nuit.
  • Gonflement du nasopharynx. En raison de changements hormonaux, les membranes épithéliales des voies respiratoires supérieures peuvent gonfler. En conséquence, la fille a du mal à respirer par le nez. Le ronflement peut être observé.
  • Remuer le bébé. Vers le milieu de la grossesse, la plupart des femmes ressentent le mouvement de l'enfant. Parfois, ils sont très actifs, ce qui, bien sûr, ne nécessite pas de repos.
  • Crampes dans les jambes. Après 20 semaines, le besoin en calcium du corps d'une fille augmente considérablement. Si cela ne suffit pas la nuit, des contractions douloureuses des muscles du mollet peuvent survenir.

    3 terme

    Au troisième trimestre, le nombre de femmes enceintes préoccupées par l’insomnie augmente à 97%. Cela est dû à un certain nombre de raisons physiologiques.

    Les principaux sont:

    • une augmentation de la taille de l'abdomen, en raison de laquelle il est difficile d'adopter une posture confortable;
    • violations dans le tractus gastro-intestinal, dues à des changements hormonaux et au déplacement d'organes internes - flatulences, brûlures d'estomac, éructations, constipation, diarrhée;
    • essoufflement dû à la pression utérine sur le diaphragme;
    • tachycardie provoquée par l'activation du système cardiovasculaire;
    • en remuant bébé;
    • besoin de mictions fréquentes;
    • des convulsions;
    • douleurs dans les articulations et la colonne vertébrale, résultant de la synthèse de la relaxine - une hormone qui détend les ligaments pour faciliter la prochaine naissance;
    • démangeaisons des épidermes en raison de leur étirement.

    Le contexte psychologique n’est pas moins important:

    • accumuler de la fatigue;
    • tension nerveuse due à la naissance prochaine, à la future maternité, à l'état du bébé et à d'autres moments;
    • cauchemars causés par le stress.

    Insomnie pendant la grossesse: que faire?

    Comment gérer l'insomnie pendant la grossesse?

    L'insomnie est une condition qui doit être corrigée pendant la grossesse. Le repos nocturne devrait normalement prendre environ 8 heures.

    À ce stade, d'importants processus se déroulent dans le corps:

    • l'activité du métabolisme diminue;
    • les muscles se détendent;
    • la croissance de nouveaux tissus est accélérée;
    • les structures nerveuses ralentissent;
    • informations traitées reçues pour la journée.

    Le sommeil continu est nécessaire à une personne pour rétablir ses performances physiques et mentales, ainsi que pour normaliser son état neuro-psychologique. Pendant la grossesse, le corps de la femme travaille au bord de toutes les possibilités. Le manque de sommeil peut entraîner des maladies fonctionnelles.

    Les principales directions de prise en charge de l'insomnie chez la femme enceinte:

    • fournir des conditions de sommeil confortables;
    • agents pharmacologiques;
    • exercices de relaxation.

    Confort de sommeil

    Le confort du sommeil dépend de nombreux facteurs, dont les principaux sont:

    • adhésion au jour;
    • les repas avant le coucher;
    • literie de qualité;
    • microclimat dans la chambre à coucher;
    • posture pour dormir.

    Conformité au mode du jour

    Si vous avez des problèmes de repos nocturne, arrêtez-vous de dormir ou réduisez sa durée de manière significative.

    Le matin, il est recommandé de consacrer du temps à l'exercice physique.

    Leur complexité dépend de la condition de la femme et de sa préparation générale.

    Le yoga, la natation, la marche et la danse sont très utiles. Mais n'en faites pas trop.

    2 à 3 heures avant le coucher, vous devez retirer de la routine quotidienne tout travail qui nécessite un effort physique et mental. Sont également indésirables les conversations émotionnelles, regarder des programmes, des films et lire des livres avec une intrigue tendue. Il vaut mieux marcher au grand air.

    Repas avant le coucher

    Après 18 heures-19 heures, vous ne devriez pas manger d'aliments lourds: un estomac serré empêche un sommeil réparateur. Quels plats préférer? Les avis des nutritionnistes varient.

    Certains croient que la nourriture protéinée contribue au sommeil car elle contient du L-tryptophane. Surtout dans son fromage à pâte dure et sa viande de dinde.

    D'autres experts estiment que le repas du soir devrait être composé de glucides, qui sont rapidement digérés, sans provoquer de surcharge du tube digestif et du système nerveux.

    Tachycardie, nausée, faiblesse en fin de journée sont les signes d'un manque de sucre. Ces symptômes doivent être signalés au médecin. Une tasse de thé sucré et faible aidera à les éliminer. De plus, avant le coucher, il est utile de boire du lait avec du miel. Du café et autres boissons toniques doivent être abandonnées. Pour éviter les visites fréquentes aux toilettes le soir, il est préférable de limiter la consommation de liquide.

    Literie

    La version optimale du matelas - dureté moyenne orthopédique. Certaines femmes enceintes sont plus à l'aise pour dormir sur une surface solide. L'oreiller doit conserver sa forme. Il est souhaitable qu'il soit rempli de fibres hypoallergéniques. Il est préférable de choisir le linge de lit en lin ou en coton - des matériaux hygroscopiques et respirants.

    Les vêtements doivent être confortables et ne pas contenir de détails inutiles - dentelles, ruches, élastiques. Le moyen le plus pratique de se détendre en maillot coupe libre. Pendant les saisons plus fraîches, portez des chaussettes aux pieds pour les garder au chaud.

    Le décor de la chambre

    Dans la chambre à coucher, il est nécessaire de maintenir une température pas trop élevée - entre 18-22ºС.

    L'air ne doit pas être trop séché, sinon la congestion nasale est fournie.

    Humidité optimale - 40-60%. Si possible, vous devriez dormir en ouvrant la fenêtre ou aérer la pièce le soir.

    Le manque de sources de lumière vive est une condition importante pour bien se reposer. La mélatonine, une hormone du sommeil, est produite uniquement dans l'obscurité.

    Pose pour dormir

    À une date ultérieure, il est difficile de trouver une position confortable pour dormir. Dans les premiers mois, vous pouvez dormir sur le dos, mais les médecins ne recommandent pas cette situation. Un utérus élargi peut perturber le flux sanguin en comprimant la veine cave inférieure. Les signes de cela - vertiges, nausées, mouvements trop actifs de l'enfant, qui est "outré" en raison d'une diminution de l'apport en oxygène.

    Les médecins considèrent la position du côté gauche comme une position de sommeil idéale. Pour le rendre plus confortable, il vaut la peine de prendre quelques oreillers. Un petit peut être serré entre les jambes, un autre en forme de coin, mis sous le ventre, et le troisième - sous le dos. Un oreiller supplémentaire sous la tête aide à se débarrasser des brûlures d'estomac.

    Des médicaments

    Un remède pour l'insomnie pendant la grossesse est préférable de choisir avec votre médecin. Le traitement de l’insomnie chez la femme enceinte avec des médicaments ne peut être décidé que par un médecin s’il existe des motifs sérieux.

    Il est strictement interdit de boire des hypnotiques sans autorisation, même si avant la conception, ces médicaments ou d'autres étaient efficaces et bien tolérés.

    La grossesse est une contre-indication directe à la nomination de la plupart des agents pharmacologiques qui affectent l'activité du système nerveux.

    Ils sont particulièrement dangereux au premier trimestre - lors de la pose des organes du fœtus.

    Les remèdes à base de plantes à effet sédatif sont la seule chose qui puisse guérir l'insomnie pendant la période de portage. Mais leur utilisation doit être coordonnée avec le médecin. Quelques recettes:

  • Dans 100 ml d'eau tiède, dissolvez une petite cuillerée de miel. Boire avant de se coucher.
  • Combinez la purée de canneberges et le miel en parts égales. Prendre 3 fois par jour pendant 30 minutes avant les repas.
  • Couper un puits dans le navet, y verser une cuillère à café de miel. Après quelques heures, buvez le jus obtenu. Cela doit être fait avant le coucher.
  • 20 g de matières premières végétales versez 200 ml d’eau bouillante. Tenez pendant 30 minutes. Filtrer et boire 60 ml trois fois par jour. La camomille, la valériane, l’agripaume, le céleri vert, les graines de fenouil, la racine de sureau, les baies de cassis séchées, etc. conviennent à la fabrication de cette infusion avec un effet calmant.

    Exercice et relaxation

    La capacité de se détendre complètement et d’oublier toutes les angoisses est une condition préalable à un sommeil réparateur. Il existe plusieurs techniques de relaxation, l'une d'elles:

  • Ventilez la pièce ou ouvrez la fenêtre. Préparez une literie confortable.
  • Confortable d'aller se coucher. Réalisez et relâchez progressivement toutes les parties du corps - muscles du cuir chevelu, front, yeux, mâchoires, cou, épaules, bras, poitrine, abdomen, dos, cuisses, jambes, pieds. Dans un domaine ou un autre, vous pouvez ressentir de la chaleur ou même des picotements en raison d'une augmentation du flux sanguin. Cela prend 5-7 minutes pour détendre tout le corps.
  • Inspirez profondément et expirez 3 fois. Pendant l’expiration, imaginez comment la tension s’allume avec l’air. Comptez de 100 à zéro toutes les 1-2 secondes. Mesurer la respiration.
  • Pensez à l'agréable et endormez-vous.

    Conseils pour se détendre au coucher pendant la grossesse:

  • Le stress soulage le bain. Vous pouvez verser un peu d’éther de lavande, de camomille, de calamus ou de sauge dans l’eau.
  • Un effet apaisant consiste en un massage du dos, de la taille et des jambes. Il est conseillé de faire son mari bien-aimé.

    Il est important de ne pas être inquiet pour l'insomnie. On croit que s'endormir devrait prendre moins de 30 minutes. Si en une demi-heure il n’était pas possible d’aller au «pays de Morphée», il vaut mieux quitter la chambre à coucher et faire des affaires - lire, écouter de la musique, consacrer du temps à l’artisanat. Le cycle de sommeil dure 90 à 120 minutes. Ayant maintenu cet intervalle, il vaut la peine de se coucher à nouveau.

    Si les cauchemars tourmentent, ne vous attardez pas sur les mauvaises pensées. Il est préférable de discuter du rêve avec un être cher, en décrivant tous les détails et en parlant de sentiments profonds.

    Dans la plupart des cas, après cela, il devient évident qu'il n'y a rien à craindre. L'insomnie est une condition désagréable pouvant entraîner l'épuisement du corps.

    Pendant la grossesse, il ne peut pas être traité avec des médicaments.

    Il est important d'éliminer tous les facteurs irritants, y compris ceux qui concernent la santé de la future mère. Une attitude mentale positive et une routine quotidienne bien organisée sont d’une grande importance.

    Le sommeil complet fait partie intégrante d'un mode de vie sain. Pendant la grossesse, le sommeil joue un rôle encore plus important, car une femme enceinte somnolente se sentira fatiguée et irritable, ce qui aura certainement un impact négatif sur la condition du bébé. C'est pourquoi l'insomnie pendant la grossesse est non seulement possible mais nécessaire pour se battre. Une autre chose est que vous pouvez vous battre de différentes manières. Sur la façon dont il est préférable de traiter l'insomnie, et sera discuté dans cet article...

    Les statistiques à cet égard sont donc décevantes: environ 78% des femmes enceintes au cours de la période de gestation ont des difficultés à dormir, au troisième trimestre, environ 97% des femmes souffrent d’insomnie. La liste des raisons qui provoquent l’insomnie en fin de grossesse est assez longue: il s’agit d’une douleur au bas du dos, qui ne permet pas de se détendre, de crampes dans les jambes, de brûlures d’estomac, d’essoufflement, de besoin incessant de toilettes, et bien sûr, c’est un coup de pied, Ceci pour de nombreuses autres raisons, à la fois physiologiques et psychologiques. Beaucoup de futures mères peuvent rester au lit pendant longtemps et ne peuvent en aucune façon trouver une position de sommeil confortable - cela conduit également au fait qu'après une courte période, les femmes se réveillent et ne peuvent plus s'endormir. La situation est également aggravée par la fatigue chronique, le stress, la peur de la prochaine naissance...

    Conditionnellement, il existe trois types d'insomnie. Il y a une insomnie initiale: lorsque la future mère ne peut pas dormir longtemps, elle se retourne d'un côté à l'autre et peut regarder le plafond (la télévision) pendant des heures, en réfléchissant aux événements vécus pendant la journée, en planifiant l'avenir, en imaginant le type d'accouchement qui sera, rencontre avec votre petit. Le deuxième type d’insomnie est l’incapacité de conserver un sommeil prolongé. Une femme peut s'endormir, mais elle peut se réveiller plusieurs fois la nuit. Elle ne se sent pas reposé le matin. Enfin, le troisième type d’insomnie est l’insomnie de la phase finale: une femme se réveille le matin et ne peut plus se rendormir.

    Pendant la grossesse, les femmes sont généralement confrontées à une insomnie initiale: il est de plus en plus difficile, chaque semaine de grossesse ultérieure, de s'endormir avec un gros ventre épais, lorsque le bébé donne constamment des coups de pied quand vous voulez aller aux toilettes. Cependant, dans tous les cas, il est nécessaire de lutter contre l'insomnie, car le corps reconstitue les réserves d'énergie dépensées pendant la journée, notamment pendant le sommeil. Selon les experts, dans les rêves, le besoin quotidien de femmes enceintes est d’environ 10 heures, et une privation de sommeil régulière afin d’éviter divers problèmes devrait être compensée.

    Vous pouvez apprendre à contrôler le sommeil. Pour cela, il est nécessaire, au moins en termes généraux, de clarifier sa nature. Et la nature du sommeil, comme tout autre processus biologique, est cyclique et les phases se répètent avec une périodicité constante de 90 à 120 minutes. Les phases de sommeil lente et rapide se remplacent environ 4 à 6 fois pendant la nuit. La durée de la phase de sommeil paradoxal est d’environ 10 minutes - c’est pendant la période de sommeil paradoxal que le cerveau humain devient actif et nous avons des rêves. Si vous vous réveillez pendant votre sommeil rapide, vous vous sentirez sans sommeil et fatigué toute la journée. À propos, fait très intéressant: les phases alternent à la même heure chaque nuit, même si vous ne dormez pas. Le plus grand désir de s'endormir vient précisément pendant la phase de sommeil paradoxal. C’est-à-dire que si vous vous êtes réveillé au milieu de la nuit et que vous ne pouvez pas vous endormir de toute façon, sachez qu’après un maximum de 2 heures (120 minutes), le sommeil vous sera rendu. En attendant de dormir, vous pouvez attacher, lire un livre, écouter de la musique relaxante. Vous ne pouvez pas vous forcer à dormir. L’expérience montre que c’est le moyen le plus sûr de vous réveiller. Mais rappelez-vous qu’à quelle heure environ commence la phase de sommeil rapide, c’est souhaitable; vous pouvez ainsi planifier votre horaire de sommeil de manière plus rationnelle, en vous couchant lorsque la phase de sommeil rapide vous attend. Vous pouvez également calculer à quelle heure il est préférable de se lever le matin pour se sentir reposé toute la journée.

    Causes des troubles du sommeil pendant la grossesse

    L'insomnie pendant la grossesse est souvent causée par des changements hormonaux, tout d'abord par une augmentation rapide du taux de progestérone dans le sang. La progestérone est produite par les ovaires et à partir du deuxième trimestre et du placenta. Cette hormone joue un rôle dominant dans la préservation de la grossesse. Les produits à base de progestérone affectent le système nerveux. D'un côté, ils agissent comme antidépresseurs, de l'autre, ils provoquent l'insomnie.

    Mais les troubles du sommeil ne sont pas toujours le résultat d'une tempête hormonale dans le corps. L'insomnie pendant la grossesse peut être provoquée par d'autres raisons:

    • Psychologique: anxiété causée par la peur de l'accouchement, anxiété chez l'enfant, expériences de changement de mode de vie. Le plus souvent, le stress émotionnel provoque des troubles du sommeil au cours des premier et troisième trimestres de la grossesse.
    • Somatiques: brûlures d'estomac, mictions fréquentes, essoufflement, apnée obstructive du sommeil (la respiration s'arrête pendant le sommeil), prurit, maux de dos.
    • Les autres caractéristiques de la fin de la grossesse sont les suivantes: difficulté à trouver une posture confortable pour dormir, mouvements du fœtus rendant l’endormissement difficile.

    Insomnie au début

    L'insomnie est souvent l'un des premiers signes de la grossesse. Ceci est dû aux changements hormonaux. De plus, au cours des premières semaines de grossesse, une femme peut avoir des nausées. Elle doit souvent se lever la nuit à cause de son besoin urgent d'uriner. Les expériences émotionnelles associées aux pensées sur le nouvel état et les changements de vie contribuent également au développement de l'insomnie au début de la grossesse.

    Insomnie tardive

    Au cours du trimestre III, l’inconfort physique augmente: de nombreuses femmes développent des brûlures d’estomac qui apparaissent ou s’accentuent. L'envie d'uriner devient très fréquente. Une lombalgie peut survenir. Il y a souvent une dyspnée au repos et un œdème, ce qui peut parler du développement de la prééclampsie. Un abdomen dilaté rend difficile l'adoption d'une posture confortable et le retournement d'un rêve à l'autre, ce qui provoque une insomnie pendant la grossesse.

    L'inquiétude réapparaît, ce qui, dans les dernières semaines de la grossesse, est généralement associée aux naissances à venir et aux changements rapides de la vie. Une future mère peut écouter les changements d'état de santé, les mouvements du fœtus, ce qui ne prédispose pas non plus à un sommeil complet.

    L'insomnie à 35, 37, 38 et 39 semaines de grossesse peut être déclenchée par un autre saut hormonal: quelque temps avant l'accouchement, les niveaux de progestérone chutent. Souvent, en quelques jours, parfois même une à deux semaines avant l'accouchement, des contractions bien tangibles, des précurseurs, peuvent survenir. Ils peuvent également causer un manque de sommeil ou des difficultés à s'endormir.

    Le ronflement et l'apnée obstructive du sommeil sont un autre événement fréquent qui se produit le plus souvent à un stade avancé. Si vos proches ont remarqué que vous avez des arrêts respiratoires pendant plus de 10 secondes dans votre sommeil, cela devrait être la raison du traitement obligatoire administré à un somnologue.

    L'insomnie au cours des dernières semaines de la grossesse entraîne un sommeil réparateur, une sensation de fatigue et de faiblesse pendant la journée et une somnolence diurne. Si cela vous a touché, vous ne devriez pas désespérer: il y a beaucoup de choses sans danger pour la mère et le fœtus dans l'arsenal des médecins, et en même temps des moyens efficaces pour corriger les troubles du sommeil.

    Que faire si vous souffrez d'insomnie

    Les recommandations générales peuvent aider à faire face à l'insomnie pendant la grossesse:

    • se coucher et se lever à la même heure, quel que soit le jour de la semaine;
    • ne mangez pas deux ou trois heures avant le coucher, mais ne vous couchez pas le ventre vide;
    • refuser d'accepter du thé et du café, en particulier 5 à 6 heures avant le coucher;
    • essayez de ne pas dormir pendant la journée;
    • observer le rituel du coucher;
    • en cas de brûlures d'estomac, créez une position de tête surélevée en vous tenant debout à une hauteur de 10 à 15 cm sous les pieds du lit situé sous la tête de lit;
    • promenez-vous au grand air tous les jours et faites de la gymnastique pour les femmes enceintes au moins trois fois par semaine. Le meilleur moment pour pratiquer est au plus tôt 17 heures et au plus tard 20 heures.

    Insomnie pendant la grossesse

    Sentiment indescriptible lorsque, pour une raison inconnue, vous ne pouvez pas dormir, mais le matin, vous ne pouvez pas vous lever. La nuit blanche nous mène à un état brisé toute la journée, à la mauvaise humeur et à l’attention dispersée.

    Quelqu'un devrait dormir pendant 8 heures, mais en connaissez-vous beaucoup? Mais pour les femmes enceintes cette règle est surtout du fer, car quelle charge tombe sur le corps pendant cette période!

    Dans un rêve, le corps est restauré et reprend des forces pour la journée à venir. Avec un sommeil perturbé, le courant s'épuise tôt ou tard - il ne peut pas toujours être réapprovisionné à partir de la réserve.

    Il existe plusieurs types d'insomnie:

    • quand une femme ne peut pas dormir le soir;
    • quand elle se réveille au milieu de la nuit et ne peut pas dormir longtemps;
    • au réveil, littéralement quelques heures avant l’alarme et ne peut pas dormir.

    Pendant la grossesse, le problème le plus courant est précisément l'insomnie initiale, lorsque la femme enceinte est prête à se coucher et ne peut pas dormir le soir.

    Insomnie en début de grossesse

    L'insomnie en début de grossesse est assez rare. Au contraire, au cours du premier trimestre, il existe un besoin accru de sommeil chez les femmes. Une léthargie, une fatigue et une somnolence constantes l’accompagnent parfois même si elle a dormi le nombre d’heures souhaité avec un bon sommeil.

    Et la raison de cet état de sommeil réside dans la restructuration hormonale du corps, il s’habitue au nouveau locataire et cherche à faire tout son possible pour son confort, sa croissance et son développement. La somnolence et la fatigue peuvent donc être attribuées sans risque à l'un des signes de la grossesse.

    Insomnie tardive pendant la grossesse

    Pendant la grossesse, l’insomnie dépasse principalement le troisième trimestre.

    Dans de nombreux forums russes, les futures mères peuvent souvent constater que l'insomnie est particulièrement douloureuse à la 37e semaine de grossesse. Et tom est une explication logique!

    Le fait est que la future mère est de plus en plus dure chaque jour, tant moralement que physiquement. L’estomac grossit, vous ne pouvez pas dormir dessus, avec le temps, les médecins vous interdiront même de vous coucher sur le dos - c’est ainsi que l’afflux d’oxygène nécessaire au bébé s’aggrave. L'utérus se lève, des brûlures d'estomac apparaissent, le bébé peut commencer à danser car elle sent que sa mère s'est installée confortablement. Beaucoup ont peur de la naissance à venir, des pensées absurdes se glissent dans ma tête, la peur de l'inconnu prend la sienne. En bref, il y a beaucoup de raisons, mais nous devons les combattre!

    Insomnie au troisième trimestre de la grossesse: que faire?

    Il n'y a pas de recommandations universelles ici. Chacun est aidé par quelque chose de différent. Mais essayons de relever un certain nombre d'événements éprouvés - au moins quelque chose, alors aidez-nous!

  • Toutes les maladies des nerfs! Par conséquent, les femmes enceintes doivent particulièrement surveiller de près l'état de leurs antécédents psycho-émotionnels. Il est assez difficile de s'endormir lorsque vous faites constamment défiler la même situation désagréable dans votre tête. Soit pensez comment le changer, soit changez votre attitude à son égard. Méditation pour vous aider!
  • Ne regardez pas la télévision avant de se coucher, car cela affecte le système nerveux. Et plus encore, ne vous endormez pas avec lui!
  • Il serait préférable de lire un livre intéressant avant d'aller au lit ou d'écouter sa version audio au casque. Vous ne remarquerez pas comment vous vous endormez! Et si ce n’est pas immédiatement, alors au moins utilement, passez le temps que vous voulez tourner et regarder au plafond.
  • Avant de vous coucher, vous pouvez prendre un bain chaud et relaxant. Mais rappelez-vous que les bains sont interdits au premier trimestre et que les bains chauds sont complètement dangereux pendant toute la grossesse. Il est conseillé de ne pas verrouiller la porte de la salle de bain pendant les procédures d’eau, et de laisser un proche à la maison.
  • Parfois, il est utile de changer la position du corps dans l’espace, et nous ne parlons pas de lancer sans signification d’un côté à l’autre. Demandez à votre conjoint de changer de place avec lui ou allongez-vous avec votre tête, là où vos jambes mentent. Cette astuce aide beaucoup de gens à s'endormir!
  • Vous pouvez déposer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de menthe sur un oreiller, mais faites attention - pendant la grossesse, des odeurs joliment attrayantes peuvent repousser. Sentez l'huile avant de l'utiliser.
  • Avant de vous coucher, assurez-vous de bien aérer la pièce et, idéalement, de stocker également un humidificateur - avec de l'air frais et bien humidifié, il dort beaucoup plus à l'aise. Cette règle vous sera utile et lorsque vous avez déjà accouché - l'air dans la pépinière devrait être le même!
  • Faites-en une règle dès les premiers jours de la grossesse: marchez, marchez et marchez encore! Si possible, loin du centre et de la ville et près de la campagne. Plus l'air est propre, plus il y en a, mieux c'est.
  • Vous ne pouvez peut-être pas vous endormir à cause de mauvaises pensées, de la peur des naissances futures ou de l'incertitude, parce que vous réalisez que votre vie va bientôt changer une fois pour toutes, car les enfants sont pour la vie. Ces pensées sont absolument normales, même si la grossesse est souhaitée et planifiée. Nous avons tous peur de l'inconnu et, dans l'ensemble, même des changements positifs peuvent faire peur. Inscrivez-vous à des cours pour les futures mères. Ils vous diront tout ce qui concerne l'accouchement et vous comprendrez qu'il n'y a pas de quoi avoir peur, en gros, parce que prévenir est prévenu. Sur certains parcours, ils vont également tout dire sur les soins d'un bébé, ils vont le montrer sur des poupées. De plus, vous y rencontrerez les mêmes futures mères, comme vous: vous pourrez partager des expériences, des sensations et des informations utiles. Une autre façon de se débarrasser de la peur consiste à être seul avec un bébé pour la première fois. Lorsque vous êtes déjà né, prenez une unité commune. Et il y aura moins de voisins (peut-être pas du tout, peut-être 1 ou 2) et, sous la direction du personnel médical, vous apprendrez à communiquer avec votre nouveau-né. Et quand vous arriverez chez vous, et finalement, vous resterez seul avec lui, vous saurez déjà tout.

    Les règles relatives à l'air frais, aux promenades, au refus de la télévision avant et pendant le sommeil, de prendre un bain relaxant, de lire des livres intéressants avant d'aller au lit peuvent être adoptées non seulement pendant la grossesse, mais pour le reste de votre vie - non seulement les problèmes de sommeil, mais également ceux-ci vont disparaître. La nervosité, le stress disparaissent, le teint s'améliore, vous voulez respirer profondément! Et combien de livres intéressants vous lisez, dans quels univers vous plongerez!

    Si les recommandations ne vous aident pas, ne vous précipitez pas pour aller à la pharmacie et acheter le premier médicament disponible - cela risquerait fort de nuire gravement à la santé du futur bébé. Contactez votre médecin - bon, maintenant vous devriez souvent aller à la clinique ou à la consultation. Le problème est peut-être plus profond et seul un bon médecin sera en mesure de comprendre quel est le problème dans votre cas et comment procéder.

    Résumons

    L'insomnie est un phénomène très désagréable, mais assez fréquent chez les femmes enceintes, en particulier dans les dernières périodes. Il est extrêmement rare qu'une future mère ne l'ait jamais rencontrée pendant toute cette période. Les perturbations du sommeil sont source de stress, de nervosité, de distraction de l'attention et bien plus encore. Il est donc extrêmement important de le combattre! Mais combattre non pas avec des drogues, mais avec une bonne organisation du sommeil et du repos, ça va certainement vous aider!

    Et les somnifères ne doivent être pris que lorsque (et si) ils sont prescrits par votre médecin. Mais idéalement, essayez de surmonter cette attaque par vous-même - éliminez vos peurs et créez toutes les conditions pour un sommeil confortable!

  • En Savoir Plus Sur La Schizophrénie