À l'adolescence, divers changements affectent le corps et parfois, l'enfant ne comprend pas ce qui lui arrive. Même l'insomnie chez les adolescents est une affection fréquente, bien que les adultes l'associent généralement à des stress et à des dépressions que les enfants ne peuvent pas avoir. En réalité, les choses sont différentes: l'organisme en développement est plus difficile à adapter et réagit avec l'insomnie comme l'un des symptômes de possibles désordres.

Dans la plupart des cas, vous pouvez vous débarrasser de l'insomnie sans utiliser de médicaments ni de méthodes traditionnelles, ainsi que sans consulter un médecin. Il suffit d’étudier attentivement les facteurs qui causent la maladie dans chaque cas. Il faut garder à l'esprit que l'insomnie n'est pas toujours un manque complet de sommeil.

Comprend des nuits blanches chez les adolescents

Le cours de l'insomnie chez les adolescents suit le même principe:

  • l'enfant a du mal à s'endormir;
  • il a du mal à comprendre ce qui se passe, il ne sait pas comment résoudre ce problème;
  • puis il y a des difficultés au réveil du matin;
  • cela conduit progressivement à des problèmes de concentration;
  • l'adolescent devient rapidement léthargique, somnolent et fatigué;
  • à cause de l'insomnie, ses performances diminuent, des sautes d'humeur se produisent;
  • dans les cas graves, la névrose et la dépression se développent.

L'insomnie chez un adolescent est souvent associée aux particularités du mode de vie d'une personne qui grandit. La cause principale de la maladie est une modification de la production de l'hormone du sommeil, la mélatonine. Cela peut se produire sous l’influence de divers facteurs, notamment en raison de mauvaises habitudes et de l’abus de cocktails énergétiques.

La production d'une hormone est souvent influencée par des facteurs tels que le désir de connaissance d'un adolescent: il veut marcher, jouer à l'ordinateur, faire ce qu'il aime, communiquer avec des amis. Jamais dans sa vie, comme à cette époque, il n'aura plus autant de premières découvertes.

Cependant, la mélatonine est souvent violée à cause de l’alcool, de la nicotine, de l’énergie, du rayonnement électromagnétique, provenant des moniteurs.

Les principales causes d'insomnie

Les statistiques indiquent que plus du tiers des adolescents d'aujourd'hui dans le monde ont du mal à dormir. Certaines raisons mènent à ceci:

  • Violation de l'horloge biologique. Les processus naturels susceptibles de modifier le rythme biologique se détériorent du fait du désir constant de s'amuser de l'adolescent. Cependant, de plus en plus souvent, la cause du passage du mode veille devient l'ordinateur.
  • Charges excessives. Cette catégorie de causes d’insomnie chez les adolescents comprend la détresse psychologique et émotionnelle. Ils peuvent être associés au traitement de trop d’informations et aux relations interpersonnelles, au premier amour, aux querelles avec les enseignants et les amis (après tout, les adolescents commencent souvent à essayer leur caractère, montrant une rébellion et d’autres traits de comportement désagréables). Les fluctuations hormonales peuvent également conduire à des changements émotionnels.
  • Mauvaises habitudes et mauvaise nutrition. Le tabac et l'alcool affectent négativement les neurones du jeune cerveau, les détruisent. De ce fait, le système nerveux commence à souffrir rapidement. L'insomnie chez les adolescents peut être associée à un régime alimentaire inapproprié - manque de vitamines.
  • TRI et hyperactivité survenus durant la période pré-adolescente. L'hyperactivité est un trouble du système nerveux. Souvent, il persiste jusqu'à l'adolescence, mais il change et provoque l'insomnie.
  • Facteurs mécaniques Cela inclut des raisons telles que le mauvais matelas, l'oreiller, la situation dans la chambre ou l'emplacement du lit. Si un enfant ne se sent pas à l'aise avec son lieu de sommeil, cela affecte notablement l'insomnie. Le manque de confort, une pression inadéquate sur la colonne vertébrale, le lit éventé aggravent le sommeil et empêchent la relaxation.

Parfois, les adolescents assument trop de fonctions et de responsabilités: apprendre, travailler, avoir encore le temps de se préparer à l'admission et de communiquer avec des amis. Cela conduit à un stress énorme, qui cause le stress, affectant tôt ou tard le système nerveux par diverses anomalies.

Il existe également des causes pathologiques de l'insomnie: fortes perturbations hormonales, après lesquelles le niveau n'est pas rétabli, maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales. Chez les filles, l'insomnie peut être causée par un régime strict - elles ne comprennent toujours pas l'importance d'une nutrition adéquate.

Une attention particulière devrait être accordée aux facteurs tels que les tests à venir: déménagement, examens, voyage dans un nouvel endroit, concours ou performances.

Effets possibles d'une insomnie prolongée

Si un adolescent souffre d'insomnie pendant une longue période, il peut avoir des maladies et des troubles:

  • fonction du système immunitaire déprimée;
  • augmentation de la production d'hormone de stress;
  • la croissance ralentit;
  • le traitement des informations obtenues au cours de la journée se dégrade de plus en plus par le cerveau;
  • développement de dystonie vasculaire;
  • obésité, acné, ronflement, apnée;
  • Anxiété, dépression et même des attaques de panique peuvent survenir.
  • adolescents souffrant d'insomnie, vision réduite, les garçons développent un daltonisme;
  • dans les cas graves, le diabète apparaît;
  • la fonction cognitive peut être altérée.

L'insomnie affecte toujours négativement l'apparence d'un adolescent. En plus de l'acné et de l'obésité, les garçons et les filles souffrent de perte de cheveux, de maladies des dents et d'une peau sèche. Après une telle violation, les lésions cutanées guérissent davantage.

Signes supplémentaires

L’insomnie chez les adolescents est accompagnée de signes supplémentaires:

  • un adolescent dort moins de 7 heures;
  • la période d'endormissement augmente à 1-2 heures;
  • L'éveil prend plus d'une heure.

D'autres facteurs peuvent indiquer une insomnie: problèmes d'appétit, humeur brève, difficultés de mémorisation, de coordination, d'agressivité et d'irritabilité.

Un enfant souffrant d’insomnie se sent fatigué et brisé tout le temps, même s’il parvient parfois à dormir plus de 9 à 10 heures. Le syndrome de fibromyalgie avec transfert d'activité dans le monde virtuel est un signe particulier d'insomnie chez les adolescents.

Les symptômes de la fibromyalgie comprennent une nuit de sommeil agitée: l'adolescent bouge les jambes, jette constamment des objets autour de lui, jette la couverture. Les symptômes disparaissent dès que vous parvenez à normaliser votre sommeil.

La réalité virtuelle est extrêmement dangereuse pour l'organisme en développement car elle offre un monde immense, un voyage dans lequel aucun effort n'est nécessaire de la part d'une personne. Certains adolescents ont même de tels symptômes qu’il leur est difficile de distinguer le jeu de la réalité.

Un parent peut-il aider un enfant

Vous pouvez vous débarrasser de l'insomnie chez un adolescent dès le début en effectuant certaines tâches:

  1. Il est nécessaire de suivre ce qui se passe dans la vie de l'enfant.
  2. Il est nécessaire d'apprendre à un adolescent à se détendre, surtout s'il s'inquiète de son anxiété lorsqu'il s'endort.
  3. L’enfant doit s'adonner à une activité physique qui favorise la relaxation: yoga, qigong,

Vous ne pouvez pas espérer que l'insomnie de l'adolescent passera si vous lui donnez plusieurs fois un somnifère puissant. L'utilisation non autorisée de médicaments de cette classe peut aggraver l'état d'un adolescent et entraîner des problèmes neurologiques.

Vous pouvez définir des règles supplémentaires pour vous aider à vous débarrasser de l'insomnie:

  • expliquer l'importance de s'endormir en même temps;
  • préparer le dîner 3-4 heures avant le coucher;
  • il est nécessaire de contrôler le mode du jour;
  • Vous pouvez faire une permutation dans l'appartement;
  • retirez le téléviseur et l’ordinateur de la chambre de l’adolescent;
  • pendant la nuit, le repos dans la chambre de l’enfant doit être sombre et frais;
  • vous devez laisser l'adolescent se reposer l'après-midi s'il le souhaite.

Si aucune méthode ne vous aide, vous devriez prendre rendez-vous avec un psychothérapeute. Un médecin qualifié vous prescrira les examens nécessaires (mesure du niveau de stress, hormones, scanner et quelques autres procédures), ainsi que des sédatifs et des hypnotiques, si nécessaire.

Des problèmes de sommeil peuvent également survenir avec des problèmes de dos. Assurez-vous de consulter un neurologue et vérifiez si votre enfant est atteint d'ostéochondrose cervicale. En cas de détection d'une pathologie, le médecin peut recommander des exercices spéciaux pour soulager la maladie.

Troubles du sommeil chez les adolescents: quelle est la raison?

Les pédiatres et les psychologues affirment que plus de 25% des adolescents modernes souffrent du manque de sommeil. Dans le même temps, apprendre, vivre une vie mouvementée et développer son corps exigent une bonne nuit de sommeil. Pourquoi le sommeil devient-il parfois un problème à l'adolescence? Comment aider votre enfant à faire face à l'insomnie? Essayons de comprendre la situation avec MedAboutMe.

Troubles du sommeil à l'adolescence

De nombreux parents sont confrontés à un problème similaire: il est impossible de mettre un adolescent au lit le soir à l'heure et le matin pour le chercher. Dans une autre version: l'enfant, qui a été mis au lit à l'heure, ne peut pas s'endormir et le matin, il n'a pas la force de se lever. Le manque de sommeil entraîne une somnolence diurne, une léthargie, une détérioration de la santé, des performances médiocres des tâches éducatives et des tâches ménagères, ce qui provoque des conflits avec les parents et les enseignants.

Les chercheurs ont constaté que les adolescents modernes dorment en moyenne 7 heures par jour, alors que le corps à cet âge a besoin d'au moins 9 heures de repos nocturne. Le manque de sommeil est généralement reconstitué le week-end, lorsqu'un enfant peut dormir toute la première moitié de la journée ou un autre jour sans qu'il soit nécessaire de faire une randonnée matinale obligatoire (maladie, vacances, annulation de cours, etc.). Parfois, un adolescent peut s'endormir dans l'après-midi.

Ce phénomène s'explique par le décalage du sommeil et du réveil tardif (syndrome du retard de la phase de sommeil) chez de nombreux enfants à l'adolescence, lorsque la fatigue et la somnolence commencent à tomber à minuit ou à 1 heure du matin. Sur la base des résultats d'études confirmant ce fait, les pédiatres de nombreux pays recommandent donc aux responsables de l'éducation de ne pas définir l'heure de début des cours dans les écoles et les collèges avant 8 h 30. Ceci, bien sûr, ne résout pas le problème, mais selon les experts, il vaut toujours mieux que le début de la journée scolaire à 8 heures.

Causes de l'insomnie chez les adolescents: physiologie et psychologie

L'insomnie, qui chez les adolescents est plutôt un problème d'endormissement, a des raisons assez objectives liées à la physiologie et à la psychologie de l'enfant à ce stade du chemin de la vie. L'adolescence est une période de grands bouleversements, tant dans le corps que dans la psyché. La restructuration hormonale affecte non seulement les processus physiologiques, mais également l'état émotionnel et mental de l'enfant. Et tout cela affecte la qualité du sommeil.

Les scientifiques ont établi que la cause physiologique de l'insomnie à l'adolescence est un ralentissement de la production de mélatonine dans le corps d'un adolescent. Cette hormone est responsable du sommeil complet et de la violation de sa synthèse en raison du développement hormonal rapide et pose des problèmes d'endormissement. L'affaire est aggravée par le passe-temps excessif des appareils électroniques: ordinateurs, tablettes, téléphones. La couleur bleue spécifique émanant des écrans de divers gadgets, devant laquelle les adolescents aiment passer le temps en soirée, rend plus difficile la production de mélatonine, ce que confirment de nombreuses études.

Certains facteurs psychologiques contribuent au développement de l'insomnie chez les adolescents. Premièrement, ce sont les changements qui se produisent dans la psyché d'un enfant qui tente de réfléchir sur le monde qui l'entoure et sur lui-même dans ce monde d'une manière nouvelle, de comprendre son but, de choisir sa propre voie, de former ses idéaux et ses valeurs. Car la psychologie des enfants de cet âge se caractérise par le désir de s’échapper de l’enfance et de s’établir dans la condition d’adulte. L’attitude vis-à-vis du sommeil est l’un des faits où l’affirmation de soi est perceptible: certains adolescents se couchent à l’heure, cela semble être le cas des enfants et des personnes âgées.

Dans l'état émotionnel-mental des adolescents, les caractéristiques suivantes sont souvent observées:

  • instabilité de l'humeur;
  • conflit accru;
  • sensibilité excessive;
  • irritabilité et agressivité;
  • anxiété;
  • dépression

La tension émotionnelle inhérente à l'adolescence est un facteur supplémentaire qui provoque l'insomnie.

Comment aider l'enfant: modes de vie sains et attention amicale

Les recommandations des pédiatres et des psychologues concernent à la fois les mesures utilisées pour améliorer la qualité du sommeil à tout âge et celles qui peuvent aider un enfant pendant une période difficile.

Les recommandations d'ordre général incluent l'organisation d'un mode de vie sain pour un adolescent, ce qui implique:

  • Nutrition complète, équilibrée et naturelle, éliminant les produits nocifs. En soirée, les boissons et les aliments lourds (café, thé, chocolat, coca-cola, frits, fumés) doivent être exclus.
  • Sport ou juste assez d'activité physique pendant la journée, ce qui contribue au métabolisme normal et donne lieu à la fatigue, nécessaire pour un sommeil complet.
  • Restez au grand air pendant la journée. Sous l'action de la lumière du jour, la sérotonine, un neurotransmetteur, est synthétisée dans l'organisme, sans laquelle la production de l'hormone mélatonine, hormone du sommeil, est impossible.
  • Bonne disposition du lit et de la chambre à coucher: la température n’est pas supérieure à 23 degrés, une bonne isolation phonique et phonique, un lit confortable, l’absence de dispositifs électroniques dans la pièce, en particulier des téléphones dotés de la fonctionnalité permettant de signaler les messages entrants, y compris au moment de s’endormir.
  • Enseigner à un adolescent un rituel du soir qui prépare psychologiquement le corps au sommeil. Chacun peut avoir sa propre version: par exemple, tisane avec un chignon, robe de soirée, lire un livre, musique douce.
  • Élimination du stress physique, mental et émotionnel en soirée (devoirs, exercice, films stimulants ou jeux informatiques).

Plus difficile est l'assistance psychologique à l'enfant à ce stade de son développement. L'adolescence est une période où il peut ressentir de manière aiguë son insécurité, son manque de confiance en soi. C’est pendant cette période qu’il a particulièrement besoin de soutien, d’une attention discrète et de l’amour de ses proches qui, dans une large mesure, sont capables d’aider un adolescent à surmonter les difficultés d’un âge de transition. Il est nécessaire de parler avec l'enfant, en lui expliquant le naturel des changements qui lui arrivent. Il est tout à fait capable de comprendre l’altération biologique des troubles du sommeil et de prendre des mesures pour le normaliser non pas sous la pression de ses parents, mais bien au courant, à l’âge adulte. Depuis l'incapacité de s'endormir est souvent une raison supplémentaire pour les sentiments et l'irritation. Dans les cas particulièrement difficiles, lorsque l'insomnie chez un adolescent est le stress, ce que les parents ne peuvent pas gérer seuls, la bonne chose à faire serait de demander conseil à un psychologue.

Insomnie chez les adolescentes: causes et modes de délivrance

L'insomnie est une affection caractérisée par une perturbation du sommeil ou une transition de la veille au sommeil et au retour. En raison des particularités de la production de mélatonine à l’âge de transition, la violation est très courante chez les adolescents. Pendant ce temps, le manque de sommeil peut entraîner des problèmes de santé tels que maux de tête, instabilité de l'humeur, dépression et entraîner une baisse des résultats scolaires.

Caractéristiques dormir chez les adolescents

Il est prouvé qu'un adolescent de 12-14 ans souffre plus souvent de troubles du sommeil qu'un enfant ou une personne mature. Cela se produit en raison de la production instable de mélatonine, une hormone durant l'adolescence. Le corps immature d’un adolescent n’est pas en mesure de faire face au problème et l’insomnie se manifeste, dont l’apparition est favorisée par l’instabilité de la psyché, caractéristique de l’âge de transition.

Pour bien dormir et se sentir bien, un adolescent doit dormir plus qu'un homme d'âge mûr. Par conséquent, toute violation du sommeil et de l’éveil pendant la puberté se heurte à l’apparition de divers problèmes.

Signes de pathologie

Les troubles du sommeil chez les adolescents peuvent prendre différentes formes. Les parents doivent donc surveiller de près les changements de comportement. Les symptômes suivants indiquent l'apparition de problèmes:

  • Le bébé dort moins de 8 heures. Pour le fonctionnement normal du corps de l'adolescent, il faut environ 9 à 10 heures de sommeil. Par conséquent, une diminution stable de sa durée entraînera une diminution de l'efficacité et l'apparition de nervosité chez un enfant.
  • Difficulté à s'endormir. Une fois au lit, il reste longtemps sans bouger et ne peut pas dormir, il est irrité par tous les autres bruits, des pensées distrayantes émergent, la literie interfère. L'enfant ne comprend pas pourquoi cela se produit et que faire pour dormir. Parfois, c'est une condition assez douloureuse.
  • Sommeil agité L'adolescent se réveille constamment de tout bruit, par exemple de terribles rêves, de ronflements de parents. Après cela, il reste éveillé pendant longtemps.
  • Forte transition vers l'éveil. L'adolescent ne dort pas bien la nuit et se lève brisé et morose. Il est nécessaire d’évaluer l’état de l’enfant une demi-heure après son réveil si, après cette heure, l’enfant n’a pas récupéré, il existe un problème de sommeil.

Le mauvais sommeil des adolescents affecte l’état psychophysique de l’enfant. L'état de santé des adolescents se détériore et des traits de caractère négatifs se développent:

  • La nervosité;
  • Agressivité accrue;
  • Capacité réduite à mémoriser;
  • Apathie, confusion et inattention;
  • Capricieux
  • Fatigue chronique;
  • Appétit perturbé.

Ces changements sont faciles à remarquer pour les parents d'un adolescent. Si l'enfant se plaint de problèmes de sommeil, il est nécessaire de lui fournir toutes les conditions pour bien se reposer et, si cela ne fonctionne pas, vous devrez peut-être consulter un médecin.

Causes de l'insomnie

Les causes de l'insomnie chez les adolescentes doivent être recherchées en violation du régime physiologique de sommeil et d'éveil, des changements corporels liés à l'âge et d'une tension émotionnelle accrue provoquée par des problèmes psychologiques à la maison et en équipe.

Les principaux facteurs à l'origine de l'insomnie sont les suivants:

  1. Stress intellectuel et psychologique excessif. Après son retour de l'école, l'enfant a parfois besoin d'une courte journée de repos. Il est également important d'alterner les charges d'entraînement avec des activités physiques.
  2. Échec en mode jour. Souvent, les adolescents ont tendance à s'asseoir devant l'ordinateur avant le week-end ou en vacances, arguant qu'ils peuvent dormir le matin. Cela conduit à un changement des biorythmes habituels et à l'apparition de fatigue inexpliquée et d'irritabilité.
  3. Le stress. Les adolescents ont tendance à réagir de manière trop émotionnelle aux événements pour une expérience longue et douloureuse des troubles imaginaires et du fiasco. Tout cela entraîne des problèmes d'endormissement et provoque du stress.
  4. Manque d'activité physique. Pour que l'adolescent se développe correctement, il est très important de pratiquer une activité physique suffisante, par exemple lors d'événements sportifs, de sections ou de devoirs physiques. Si un enfant passe très peu de temps debout, il souffre de troubles du sommeil.
  5. Mauvaises habitudes L'insomnie peut être provoquée non seulement par des dépendances aussi néfastes que le tabagisme, mais également par des addictions moins dangereuses que de nombreux parents ne considèrent pas comme nuisibles. Par exemple, abus de boissons contenant de la caféine (café, thé vert, énergie).
  6. Réseaux sociaux. Les jeux en ligne et la communication avec leurs pairs sont une passion pour les adolescents qu'ils sont prêts à passer tout leur temps libre derrière leur moniteur. Cela conduit au fait que l'enfant se couche tard et ne peut pas s'endormir rapidement après une communication émotionnelle.

Si un adolescent est tourmenté par une insomnie constante, les parents doivent lui parler, rechercher la cause de son anxiété et savoir comment apporter son aide dans cette situation. Les enfants de cet âge ne sont pas toujours enclins à partager leurs problèmes. Les parents doivent donc toujours maintenir une relation égale avec lui et ne pas exercer de pression excessive sur le plus jeune enfant. Une adolescente préfèrerait parler des problèmes de sa mère et le garçon entrerait en contact avec son père.

Aider un adolescent à souffrir d'insomnie

Afin de créer les conditions propices au sommeil d'un adolescent, il est nécessaire d'éliminer tous les facteurs susceptibles d'interférer avec ce processus et d'établir un régime permanent. Cela contribuera au fait qu’à un certain moment, une fois au lit, l’enfant s’endort sans difficulté.

Voici quelques méthodes qui aideront à améliorer le sommeil:

  1. Il est important de définir un certain temps pour le sommeil et d'essayer de s'y conformer strictement. Cela aidera à développer un stéréotype comportemental utile qui facilitera l'endormissement.
  2. Il est nécessaire de retirer le téléviseur et l’ordinateur de la chambre de l’enfant. Bruits parasites, la lumière de l’écran ou du moniteur n’est clairement pas propice à l’endormissement.
  3. Ne laissez pas un adolescent boire du café et du thé fort le soir. Ces boissons stimulent l'activité cérébrale et contribuent à l'apparition d'insomnie chez les enfants.
  4. Assombrir la chambre avant le coucher et ouvrir les rideaux le matin. Les ténèbres stimulent la sécrétion de mélatonine, il sera donc plus facile pour un adolescent de surmonter l'insomnie. La lumière brillante du matin fonctionne dans le sens inverse - facilite le processus de réveil.

Le traitement des troubles du sommeil peut inclure des méthodes douces de naturopathie. Lors du traitement de l'insomnie chez les adolescentes, le médecin peut recommander l'utilisation de remèdes naturels:

  • L'hormone mélatonine, responsable de l'émergence du désir de dormir. Chez les adolescents, il est libéré dans le sang avec un retard, de sorte qu'un apport supplémentaire d'hormones peut aider l'adolescent à normaliser son sommeil.
  • Les plantes médicinales à base de passiflore vont soulager la nervosité et l’anxiété chez l’enfant. Pour réduire ces symptômes, un verre de thé chaud avant le coucher suffit.
  • Le thé avec l'ajout de fleurs de camomille pharmacie affecte doucement le corps de l'enfant et aide parfaitement à la difficulté à s'endormir. Pour le traitement de l'insomnie, vous devez boire une tasse de thé chaud 0,5 heure avant le coucher.

De plus, les parents devraient discuter de l'importance d'un sommeil sain avec un adolescent et le convaincre de suivre le régime. L'enfant doit comprendre qu'un sommeil à part entière est une garantie de son succès futur, tant à l'école que plus tard dans la vie.

Que faire de l'insomnie chez les adolescents?

L'insomnie ou l'insomnie chez les adolescents est un phénomène assez fréquent qui a ses propres caractéristiques. Leur temps de sommeil varie beaucoup de temps, de sorte qu'il est très difficile pour un adolescent de se lever à l'heure le matin. Le manque chronique de sommeil entraîne des problèmes à la maison et à l'école.

Pour faire face au problème, les parents doivent souvent faire appel à des spécialistes, qui peuvent identifier les problèmes psychologiques au stade initial et les éliminer à temps, tandis que les écoliers perçoivent souvent les mots des «baïonnettes» sans écouter aucun conseil utile.

Facteurs contribuant à l'insomnie

Les médecins identifient deux causes principales d'insomnie chez les adolescents: les troubles hormonaux associés à l'âge et les explosions émotionnelles fréquentes, étroitement liées les unes aux autres, dans la mesure où le comportement humain a un impact sérieux sur l'équilibre des hormones dans le corps.

La perturbation du fond hormonal pendant l'adolescence est principalement associée à une diminution de la quantité de l'hormone mélatonine produite par le corps. C'est lui qui est responsable d'une nuit complète de sommeil.

Fait intéressant, le pic de production de mélatonine chez les enfants et les adultes représente 21 à 22 heures, alors que chez les adolescents, sa quantité maximale est observée de 24 à 1 heure de la nuit. C'est pourquoi les enfants âgés de 12 à 14 ans ne se couchent pas tôt, car ils ne veulent toujours pas.

Les crises émotionnelles fréquentes n'ont pas non plus autant d'importance, puisqu'un adolescent peut se réjouir ou provoquer des amendes, même à première vue. De telles expériences fortes et provoquer des violations d'un repos de nuit complète.

En outre, les facteurs suivants affectent la détérioration du sommeil nocturne:

  • routine de jour perturbée;
  • des charges mentales fortes et fréquentes nécessaires au processus d'apprentissage;
  • mode de vie sédentaire;
  • long passe-temps à l'ordinateur;
  • une personne a de mauvaises habitudes - le tabagisme, la drogue, l'alcool;
  • utilisation de boissons énergisantes avant le coucher, café;
  • nourriture abondante avant le coucher;
  • surmenage émotionnel;
  • mauvaise hygiène de sommeil (éclairage intense, bruit dans la chambre, etc.);
  • situations stressantes.

Toutes ces causes contribuent au développement de l'insomnie chez les enfants adolescents. Les parents doivent porter une attention particulière à l'état de santé de l'enfant afin de déceler à tout moment les signes de perturbation du sommeil et prendre les mesures nécessaires pour préserver la santé de l'adolescent.

Comment déterminer le développement de l'insomnie

L'insomnie a une variété de symptômes qui chez les enfants pendant la période de la puberté peuvent différer des symptômes de cette maladie chez les adultes. Tout d’abord, vous devez faire attention au fait que le désir de repos des adolescents arrive beaucoup plus tard que celui des adultes.

C'est pourquoi les enfants refusent souvent de se coucher à 21h, car leur corps est encore plein d'énergie et n'est pas prêt pour le repos nocturne.

En outre, des troubles du sommeil peuvent survenir avec les symptômes suivants:

  1. S'endormir est un réel problème.

Normalement, une personne de tout âge ne devrait pas s’endormir plus de 20 minutes. Si vous ne pouvez pas le faire en moins d’une heure, vous devriez consulter un médecin.

  1. Durée de sommeil réduite.

L'enfant dort très peu, tandis que l'organisme en développement doit reposer dans un rêve pendant au moins 8 heures.

  1. Constants réveils la nuit.

Une fille ou un garçon a un sommeil tellement superficiel qu’ils ne peuvent pas bien dormir la nuit. Ils se réveillent constamment de tout bruissement, sommeil horrible ou désagréable, du bruit et après cela, ils ne peuvent s'endormir avant longtemps.

  1. Lourd au réveil le matin.

À son réveil, l'adolescent n'a pas l'impression d'être normalement reposé la nuit, de ressentir une nervosité et une fatigue constantes.

  1. La détérioration de l'appétit, l'apparition de tempérament sans cause, l'explosion émotionnelle et l'agressivité.

Si un enfant a de tels problèmes, cela signifie que les parents doivent prendre certaines mesures pour normaliser son état et, si nécessaire, montrer un adolescent à un médecin.

Que peuvent faire les parents

Lorsqu'un enfant à la puberté perturbe son sommeil normal, de nombreux parents ne savent pas ce qu'ils peuvent faire pour éliminer l'insomnie. Cependant, la mise en œuvre de certains conseils vous permettra d’ajuster le mode de la journée de l’adolescent, normalisant ainsi le repos d’une nuit entière sans utilisation de médicaments:

  1. Refus de dîner tardif - il devrait y avoir 3 heures avant le coucher.
  2. Hygiène du sommeil - dans une pièce où l’enfant se repose, il devrait être calme, sombre et frais. Pour ce faire, tous les soirs la pièce est ventilée et une atmosphère propice au sommeil est créée.
  3. Respect du régime du jour - il est souhaitable de lever et de se coucher en même temps. Dans le même temps, vous ne devriez pas dormir plus de 2 heures pendant la journée, car il sera plus difficile de dormir le soir.
  4. L'interdiction des longs jeux informatiques avant de se coucher, ainsi que de regarder la télévision - pour cela, vous devez retirer tout le matériel de la pièce dans laquelle l'adolescent dort.
  5. Exercices - si un adolescent ne pratique pas de sport, il est recommandé de s'inscrire à des activités de yoga, de qigong et autres. Grâce à cela, l'enfant, tout en effectuant des exercices de relaxation, reçoit simultanément un soulagement psychologique. Ces aspects ont un effet positif sur la normalisation du sommeil nocturne.
  6. Communication des parents avec un adolescent. Les enfants en pleine puberté doivent être compris. Les parents doivent donc s'enquérir de leurs expériences, de leurs peurs et de leurs pensées - cela aidera à soulager le stress émotionnel chez l'enfant.
  7. Fournir un soutien afin que l'adolescent sache que les parents l'aideront à faire face à toutes les situations. Cela permettra au garçon ou à la fille d'éviter les pensées perturbatrices, de se calmer et de s'endormir normalement.

Si toutes les mesures ci-dessus n’ont pas de sens, les parents devraient montrer l’enfant au médecin, qui l’aidera à déterminer les causes du manque de sommeil et à prescrire le traitement nécessaire.

Assistance médicale

Avant de traiter un adolescent souffrant d'insomnie, un somnologue (un médecin qui étudie les troubles du sommeil et son traitement) examine un patient, ce qui permettra de poser un diagnostic précis et de déterminer pourquoi cette maladie s'est développée. Après cela, le médecin prescrit des mesures thérapeutiques à l'adolescent:

Psychothérapie (menée individuellement ou en groupe)

Il est utilisé lorsque la détérioration de la qualité du sommeil est causée par un stress psycho-émotionnel. Pendant les séances, le spécialiste peut identifier les problèmes du patient et trouver des moyens de les éliminer. Il est parfois nécessaire de consulter un médecin, non seulement pour l’enfant, mais également pour les parents.

Prendre de la mélatonine

L'utilisation de cet outil est nécessaire si le corps du patient n'est pas en mesure de le produire intégralement. Le cours du traitement et le dosage de l'hormone prise sont choisis individuellement, et il est bon de savoir que la mélatonine est interdite pendant une longue période.

De plus, il est interdit à cette hormone d’accepter ceux qui n’ont pas encore atteint la maturité sexuelle ou qui sont à leur niveau initial.

L'utilisation des herbes médicinales

Ceux-ci comprennent la racine de valériane, le thé à base de passiflore et de camomille - ils ont un effet sédatif et sédatif, tout en calmant le système nerveux central.

Médicaments homéopathiques

Ils sont fabriqués à partir de plantes et d'herbes naturelles et aident efficacement à éliminer les perturbations ou perturbations du fond émotionnel. L'homéopathie aide à éliminer l'insomnie sans avoir d'effet néfaste sur le corps.

Il est à noter que les remèdes homéopathiques ne créent pas de dépendance et sont donc autorisés à s'appliquer même aux enfants.


Un de ces médicaments est le Sonilyuks, qui contient:

  • Gaba Alishan est un composant de la plante qui améliore la mémoire et restaure l’activité du système nerveux central;
  • courant de castor - normalise l'activité des vaisseaux sanguins et du cœur, renforce le système immunitaire et améliore également l'humeur chez l'enfant;
  • Lofant tibétain - en raison de son action bactéricide, la plante augmente les défenses de l'organisme et normalise la pression artérielle;
  • la collecte de 32 herbes médicinales - a un effet relaxant et apaisant et élimine également l'état nerveux chez les enfants d'un an à l'adolescence.

Un traitement par Sonyluks suffit à éliminer l'insomnie en normalisant un sommeil sain chez un adolescent. Après tout, ce médicament a un effet complexe sur le corps, éliminant non seulement les symptômes de l’insomnie, mais aussi sa cause associée à une surmenage émotionnel.

Causes, effets et traitement de l'insomnie chez les adolescents et les enfants

L'insomnie chez les adolescents est rarement diagnostiquée, contrairement à l'insomnie infantile. Cependant, les deux cas nécessitent un traitement approprié et le respect de l'ordre du jour.

L'insomnie inquiète souvent non seulement les adultes, mais aussi les enfants et les adolescents. Il est à noter qu'environ un quart du pourcentage d'enfants de moins de cinq ans souffrent d'insomnie. Afin de choisir une méthode de traitement appropriée et d'éviter des conséquences négatives pour l'organisme fragile, il est important d'établir correctement les causes et le stade de l'insomnie.

Plus sur la maladie

L'insomnie s'appelle également: dissomnie, agripnie. Le phénomène se traduit par une heure de coucher problématique et une violation de l'intégrité du repos, qui se caractérise principalement par une courte période de sommeil profond.

La durée dépend des caractéristiques de l'organisme. En moyenne, le rapport sommeil profond / sommeil léger devrait être d'environ 3: 7.

Si un adulte a besoin de 7 à 9 heures de repos nocturne pour un travail productif, les enfants et les adolescents doivent dormir en moyenne 10 heures par jour.

Des signes d'âges différents

L'insomnie chez les enfants se manifeste généralement par une incapacité à s'endormir rapidement ou par un sommeil bref et dérangeant, ce qui entraîne une fatigue encore plus grande au lieu de se régénérer.

Chez les bébés, les signes de perturbation sont les suivants: pleurs constants, rêves sensibles pouvant faire ressortir un léger bruit et réveil constant sans raisons évidentes avec une hystérie inexplicable.

Chez les enfants en âge d'aller à l'école primaire, la maladie se manifeste fréquemment par des cauchemars tels que la visualisation de contenus pertinents, des impressions de querelles et des fantômes de monstres inexistants dans le noir.

Les adolescents ne peuvent pas s'endormir à l'heure à cause d'une surabondance de pensées inutiles dans ma tête. L'heure du coucher tardive est accompagnée d'un régime amaigrissant, ce qui signifie que rester au lit varie de 4 à 6 heures en semaine et de 12 à 14 heures le week-end. Dans les deux cas, un trouble du sommeil chez un adolescent est suivi d'un état de fatigue aigue. Pour la même raison, il peut sans cesse craquer, être fâché, fâché contre ses parents sans raison.

Les causes de cette condition

Le plus souvent, le trouble se produit en raison de l'incapacité du cerveau à se détendre. Cela peut être un effort excessif général ou des expériences intérieures. Ceux qui ont dîné avant d'aller se coucher rencontrent des difficultés.

Causes dans l'enfance

Dans l’enfance, il est particulièrement important de surveiller la qualité du sommeil: l’hormone de croissance, responsable du développement physique et mental, est produite de manière très active pendant le sommeil.

L'insomnie des enfants est le plus souvent provoquée par le stress et les traumatismes psychologiques. Pour un enfant d’âge préscolaire, ce peut être une histoire de conte de fées effrayante avant le coucher sans fin heureuse, caricatures et livres effrayants.
Les conflits de parents, leur maladie ou leur attitude trop stricte (parfois violente) à l’égard d’un élève de 8 à 10 ans deviennent une bonne incitation à une impression négative. Le déplacement et le changement des lieux d'étude sont également des événements psychologiquement complexes et la cause de l'insomnie chez les enfants.

Un excès de stress dû à la perte de capacité aux solutions logiques. L'élève devient incapable de faire face à des situations atypiques.

À l'adolescence

À l'âge de la puberté, la mélatonine, hormone responsable de l'endormissement, est produite plus lentement que chez l'enfant et l'adulte. Cela provoque une insomnie.

L'insomnie chez les adolescentes est due à plusieurs facteurs:

  • L'excès de stress dû aux sauts d'hormones.
  • Contrôle parental inadéquat sur le régime les week-ends et les jours fériés.
  • Excès de charge à l'école.
  • Maximalisme adolescent, à cause de laquelle la réalité est perçue plus émotionnellement.
  • Petite nat. activité.
  • Dépendance aux dépendances.
  • Mauvaise alimentation.

L'insomnie chez les adolescents est un phénomène dangereux qui devrait être un signal pour les parents. Nous devons parler et découvrir les causes de l’anxiété, offrir notre aide et notre soutien.

Diagnostic de la maladie

L'étude des symptômes chez les enfants et les adolescents est réalisée dans le but d'éviter le risque de maladies primaires, pour lesquelles l'agripnie n'est qu'un effet secondaire.

Le médecin traitant interroge le patient et étudie notamment sa personnalité: le tempérament et les stéréotypes de la personne, le type d'activité et la charge de travail, ainsi que les particularités de la mentalité nationale. En plus de l'histoire, le médecin prescrit des recherches polysomnographiques et psychologiques.

Traitement des troubles du sommeil

Après le diagnostic, il est temps de reprendre le traitement et de le suivre strictement. Vous pouvez vous concentrer sur la médecine traditionnelle (médicaments sur ordonnance et options sans ordonnance), ainsi que sur le recours à des remèdes traditionnels (boissons apaisantes faites maison).

En outre, il est logique de faire des procédures qui peuvent aider à améliorer le sommeil.

Médecine traditionnelle

L'essence des médicaments contre l'insomnie est la même: les composants du médicament inhibent l'activité du cerveau et ont un léger effet sédatif sur le système nerveux.

Il existe trois types d'hypnotiques en période d'action:

  1. À court terme (aide à s'endormir plus rapidement, mais n'affecte pas la qualité).
  2. Avec un effet moyen (affectant le taux de retrait et la qualité).
  3. Avec une action longue (lutter avec le sommeil profond à court terme et les ascensions nocturnes).

Les médicaments d'ordonnance sont répartis dans les catégories suivantes:

  1. Barbituriques (à base d'acide barbiturique). Ils sont prescrits pour l'insomnie sévère, ils prolongent le cycle du sommeil profond. Peut-être addictif après une utilisation prolongée. Les effets secondaires comprennent une léthargie, une irritation au réveil, des douleurs musculaires, une migraine. Préparations: Phénobarbital - à partir de 130 rub. par paquet de 6 comprimés, reladorm - à partir de 500 roubles. par paquet
  2. Tranquillisants Soulager le stress émotionnel qui cause l'insomnie. S'habituer à recevoir moins fréquemment. Options: Phenazepam - à partir de 80 roubles. pour 50 comprimés, Sibazon - à partir de 60 roubles. pour les pilules et de 800 roubles. pour les ampoules.
  3. Basé sur la mélatonine. Une hormone introduite artificiellement aide à faire face aux émotions négatives, favorise un réveil aisé et la bonne humeur et réduit également le nombre d'éveils nocturnes. Médicaments: Cirkadin - à partir de 650 roubles. pour 21 comprimés, Malarena - à partir de 350 roubles. pour 30 comprimés.
  4. Drogues du groupe Z. N'ont pas d'effets négatifs, mais avec une utilisation à long terme sont une dépendance. Médicaments: Zolpidem - à partir de 800 roubles., Ivadal - à partir de 2500 roubles.

En ce qui concerne les options sans ordonnance - il peut être apaisant sur la base d'herbes: valériane, motherwort, décoction d'hypericum. Novo-Passit ou Persen sont considérés comme plus efficaces.

Des moyens apaisants aideront à faire face au stress inutile de l'enfant ou de l'adolescent, mais n'élimineront pas les causes sérieuses du manque de sommeil!

Remèdes populaires

Si la cause de l'insomnie chez les enfants n'est pas un problème grave, par exemple une susceptibilité excessive ou un surmenage, alors de simples remèdes populaires peuvent aider.

Efficace avant d'aller au lit, sera chaud au lait avec du miel. La combinaison d’une boisson chaude avec une atmosphère apaisante deviendra bientôt une association permanente avec la pacification. Un parent apaisera une bonne histoire, chantera une berceuse ou jouera une mélodie calme. Dans la chambre, vous pouvez également mettre une veilleuse.

Les bouillons à base de mélisse, citron vert ou camomille sont efficaces. Une tasse de boisson chaude aidera à calmer le système nerveux et à éliminer les premiers signes de névrose.

Exercices et procédures au coucher

Outre les moyens d'administration orale, vous pouvez appliquer des techniques et des «astuces» contre le manque de sommeil à la maison. Cela facilitera le sommeil à l'adolescence.
Bains d'herbes efficaces. Un enfant ou un adolescent peut s'allonger dans un bain chaud (pas plus de 40 degrés) avec des infusions de valériane ou de tilleul pendant 15 à 20 minutes. La chambre à ce moment peut être ventilée. Il est prouvé qu'il est préférable de s'endormir dans un environnement légèrement frais que sous la chaleur.

La gymnastique respiratoire est très populaire parmi les amateurs de yoga, elle peut être recommandée aux adolescents de 17 à 18 ans. Il est possible de l’étudier ensemble, renforçant ainsi les relations familiales. L'essence de la méthode réside dans des exhalaisons profondes mesurées avec rétraction abdominale et retenue du souffle pendant quelques secondes.

Le faible scintillement dans la pièce apaise les yeux et s'ajuste également pour dormir. La lumière devrait ressembler aux braises après l'incendie au crépuscule ou le scintillement des satellites dans le ciel. La contemplation des lumières est bien associée à la relaxation et à la réflexion positive interne.

Les conséquences

Les parents doivent comprendre qu’aucune perturbation du corps ne passe sans laisser de traces. L'insomnie cause des problèmes avec le traitement tardif:

  1. Problèmes avec le système nerveux central. Un régime inadéquat entraîne une fatigue chronique, qui s'accompagne d'une faible production de sérotonine et d'ocytocine, pouvant entraîner des états dépressifs, une anxiété et des problèmes de perception.
  2. Mauvaises habitudes Un adolescent âgé de 17 ans peut commencer à chercher des moyens de revigorer dans le secteur de l’énergie, parfois avec des impuretés alcooliques. Dans le meilleur des cas, cela accroît la dépendance aux boissons et, au pire, le lien avec la mauvaise compagnie et la consommation de drogue.
  3. En surpoids. Le manque de sommeil ralentit le métabolisme, ce qui conduit à une mauvaise digestion des aliments et au dépôt de la masse grasse.
  4. Problèmes de performance. Outre le manque de temps dû au mode veille, l'élève a des problèmes de réaction et de pensée logique. En conséquence, il lui est difficile de percevoir de nouvelles informations et de faire ses devoirs, ce qui entraîne de mauvaises notes à l’école et au lycée.
  5. Changer les biorythmes. L'insomnie affecte le sommeil et l'état de veille. À un moment donné, le manque de sommeil prime sur le corps et «l'économie d'énergie» est activée. C'est dangereux pour la santé, car le corps peut s'arrêter à tout moment.

Prévention chez les enfants et les adolescents

Pour que les problèmes de sommeil ne nuisent pas à la progéniture, il est important de l’habituer (ainsi que toute la famille) au bon mode de vie. Le régime alimentaire d'un organisme en croissance doit contenir de nombreuses vitamines des groupes A, B et D, la nutrition doit être constante et équilibrée.

La pièce dans laquelle l'enfant se trouve le plus souvent est nettoyée au moins une fois par semaine et régulièrement ventilée. Dans la vie de toute la famille devrait être un exercice léger. Cela peut être un exercice matinal commun ou actif trois fois par semaine, l’enfant doit être protégé des situations stressantes, au moins à la maison. Au lieu de jurer fort à cause du faible score, les enfants devraient recevoir un soutien et une aide pour ce qu'ils ne comprennent pas.

Les parents sont toujours un exemple pour les enfants de tout âge. Par conséquent, il ne devrait pas y avoir de scandales vides et de conflits permanents dans la famille.

L'insomnie est rarement sans fondement. La cause des enfants et des adolescents est le stress fréquent, l’alimentation malsaine et la routine quotidienne de la journée. Pour éviter les problèmes d'insomnie, vous devriez consacrer plus de temps aux loisirs de l'organisme en croissance, résoudre les problèmes ensemble et constater une détérioration du bien-être dans le temps.

L'insomnie comme l'une des manifestations de l'âge de transition chez les enfants

Réveil sévère d’un adolescent à l’école, sa nervosité et son agressivité peuvent être associées à un manque de sommeil. L'insomnie chronique est une pathologie grave pouvant provoquer dépression, névrose, maladie cardiaque et thyroïde. Par conséquent, surveillez le mode de la journée de votre enfant.

Caractéristiques de l'adolescence

À l'adolescence, il y a beaucoup de changements dans le corps. À partir de 12 ans, les hormones mâles ou femelles commencent à être activement produites, l'enfant devient physiologiquement adulte. Cependant, émotionnellement, il n'est pas mature, l'adolescent est donc confronté à des troubles du sommeil, des sautes d'humeur fréquentes, à l'impulsivité.


Changements qui surviennent à l’âge de transition:

  1. Physiologique. L'enfant commence à grandir activement, sa masse musculaire augmente, son appétit augmente, son métabolisme s'accélère. Beaucoup d'enfants deviennent disproportionnés, angulaires, la coordination des mouvements est perturbée.
  2. Psychologique. En relation avec les changements externes, l'adolescent commence à ressentir une gêne, il ne s'aime pas. En raison de l'échec hormonal sur le visage et le corps, de l'acné apparaît, la peau du jeune homme est recouverte de poils.

L'enfant en cours de maturation ne dort pas longtemps. Également à cet âge, il veut avoir le temps de faire ses devoirs, de faire une promenade, d'être seul, de s'adonner à des passe-temps et de faire du sport.

Vous ne devriez pas parler de l'adolescent qui joue à des jeux informatiques ou qui regarde la télévision jusqu'à 2 heures du matin. Les parents doivent se rappeler que l'enfant doit se reposer plus de 8 heures par jour.

Insomnie chez les adolescents

Les enfants âgés de 12 à 16 ans sont actifs et ne se sentent pas fatigués en fin de journée. Ce mode entraîne des dysfonctionnements du corps en croissance. L'adolescent devient irritable, agressif, secret. Le manque quotidien de sommeil et le réveil scolaire obligatoire obligent à aggraver la situation.

Raison du développement

Pour établir le sommeil, il est nécessaire de déterminer ce qui provoque le trouble. Si l'enfant ne dort pas suffisamment à cause de l'ordinateur ou de sa dépendance aux réseaux sociaux, il en est protégé. Si les causes de l'instabilité psycho-émotionnelle, contactez votre psychothérapeute.


Causes de l'insomnie en développement chez les adolescents:

  • routine de jour perturbée;
  • changements hormonaux;
  • stress mental ou émotionnel;
  • exercice accru ou insuffisant;
  • régime alimentaire, jeûne;
  • anxiété associée aux examens, performances et compétitions à venir;
  • mauvaise alimentation, tabagisme, consommation d'alcool;
  • maladies du coeur, des reins, de la thyroïde.

De plus, les parents doivent faire attention aux conditions de la pièce, à la qualité de la literie et au confort du lit. À cet âge, des allergies peuvent survenir. Faites régulièrement le nettoyage humide, nettoyez les tapis.

Symptômes de la condition

Si l'insomnie dure plus d'une semaine. Il est nécessaire de discuter du problème avec l'enfant et de déterminer la cause de cette affection. Les troubles du sommeil se manifestent comme suit:

  • difficulté à s'endormir;
  • réveils fréquents;
  • des cauchemars;
  • lourde montée du matin;
  • manque d'appétit, refus du petit déjeuner;
  • faible performance scolaire;
  • problèmes de mémoire, incoordination.


De plus, il y a des changements dans le caractère, qui sont souvent attribués à l'âge de la transition.

Un enfant souffrant d'insomnie devient agressif, irritable, colérique.

Les conséquences

Pendant le sommeil, tous les systèmes du corps se reposent, la production de l'hormone de stress est inhibée, le système immunitaire est renforcé.

L'adolescent est en pleine croissance et le cerveau traite les informations reçues au cours de la journée.

L'insomnie prolongée affecte non seulement le bien-être de l'enfant, mais provoque également le développement de nombreuses pathologies:

  • vertige, vision réduite, daltonisme;
  • l'obésité;
  • l'acné;
  • dépression, anxiété accrue, attaques de panique;
  • apnée, ronflement;
  • le diabète;
  • altération de la fonction cognitive du cerveau.

Traitement de l'insomnie à l'adolescence

Lorsque l'insomnie apparaît chez un adolescent, la question se pose immédiatement de savoir quoi faire et comment la traiter.

Ajustez l’hygiène de votre sommeil, votre routine quotidienne, sortez l’ordinateur de la chambre de l’enfant et limitez son accès aux réseaux sociaux.

Si le sommeil ne s'améliore pas, vous devez contacter un pédiatre qui pourra vous orienter vers un somnologue, un neurologue, un psychothérapeute ou un cardiologue.

Aides au sommeil

L'insomnie à 12-16 ans est généralement une condition physiologique, de sorte que les médecins ne recommandent pas l'utilisation de médicaments ayant un effet hypnotique. Selon le témoignage, des hormones pourraient être prescrites pour compenser le manque de mélatonine.

Produits sûrs pour traiter l'insomnie chez les adolescentes:

Ces médicaments sont fabriqués à partir de plantes médicinales. Leur action vise à calmer le système nerveux et à affaiblir les processus excitants du cortex de la tête.

Phytothérapie

Si le sommeil d'un adolescent est perturbé par une surexcitation émotionnelle et une expérience constante, vous pouvez utiliser les recettes populaires. Le traitement est effectué à l'aide de thés et de teintures à effet sédatif.

Les herbes suivantes sont utilisées à cette fin:

Prenez des tisanes et des décoctions avec prudence.

Homéopathie

Les médicaments homéopathiques sont les médicaments les plus sûrs et les plus efficaces pour traiter l'insomnie. Ils ne créent pas de dépendance, n'ont aucun effet secondaire, sont autorisés pour les enfants et les adolescents. Il est recommandé de prendre 5 à 10 gouttes ou 8 à 10 grains du médicament pour rétablir le sommeil.

Les médicaments les plus populaires prescrits par un homéopathe:

  1. DreamZzz. Le traitement permet de rétablir le sommeil, de réduire les efforts excessifs psycho-émotionnels, de réguler l'absorption et l'élimination du glucose du corps.
  2. "Sonilyuks." Ce médicament aide à renforcer le corps, à éliminer les maux de tête et les troubles du sommeil.
  3. Nott. Nommé pour réduire l'excitabilité, restaure l'état émotionnel après des situations stressantes.
  4. "Valeriana-Hel". Les gouttes ont un effet sédatif, aident à normaliser le sommeil, éliminent la neurasthénie.

Avant de prescrire le médicament, le médecin étudie la nature de l'insomnie et clarifie également les raisons de son apparition. La posologie et la durée du cours sont déterminées individuellement. En cas de maladies des organes internes, l'homéopathie n'aura pas l'effet désiré.

Physiothérapie

L'élimination de l'insomnie chronique est possible avec l'aide de la physiothérapie: massages, bains, hydrothérapie. Ces méthodes sont prescrites pour un traitement complexe. Parallèlement, un adolescent devrait prendre des tisanes ou des médicaments.

La kinésithérapie la plus efficace:

  1. Relaxation progressive. Cette technique stimule la tension totale de tous les muscles et les détend ensuite.
  2. BOS-thérapie. Le traitement est effectué à l'aide d'un appareil spécial. Il consiste à apprendre à un adolescent à gérer ses émotions et à se détendre complètement avant d'aller au lit.
  3. Hydrothérapie. Des bains relaxants aident à calmer les nerfs et tous les muscles. Le traitement donne à l'adolescent un sommeil complet.

Aide du psychologue et autres spécialistes

Un soutien psychologique devrait être fourni non seulement à un adolescent, mais également à sa famille. La thérapie sera longue, basée sur une discussion de toutes les situations difficiles dans la vie de l'enfant. Méthodes pour restaurer le sommeil:

  • Relaxation indépendante des muscles avant le coucher.
  • S'il est impossible de s'endormir, il est recommandé de trouver une occupation tranquille (broderie, lecture, dessin, modelage de la pâte à modeler).
  • Régulation du réflexe, lorsque le lit et la chambre sont destinés uniquement au sommeil.

Pour diagnostiquer une dépression ou une névrose, il est recommandé de contacter un psychothérapeute. Si un enfant a d'autres troubles du sommeil, un somnologue vous prescrira un traitement utilisant des méthodes psychologiques et une thérapie CPAP.

La parentalité

À l'adolescence, une personne est sujette à de nombreuses maladies psychologiques. Par conséquent, un enfant qui semble s'auto-mûrir et qui semble indépendant nécessite une attention et un contrôle accrus de la part des parents. Si vous rencontrez de l'insomnie, suivez ces instructions:

  1. Limitez le temps passé sur les jeux informatiques et sur Internet, en particulier avant le coucher.
  2. Créez des conditions confortables pour votre enfant: une chambre séparée et calme, la température ambiante optimale (18-21 °), un lit confortable, une veilleuse.
  3. Protégez l'enfant des problèmes d'adultes, ne le jurez pas.
  4. Ajustez le mode veille. Si l'enfant a besoin de se lever à 7 heures du matin, laissez-le s'endormir à 22h00.
  5. Ajustez votre alimentation, dînez 2 heures avant le coucher.
  6. Assurez-vous que l'enfant ne boit pas d'alcool et de boissons énergisantes, ne fume pas.

Ces mesures sont nécessaires, même si vous suivez déjà un traitement spécialisé. Après la récupération complète, consultez votre médecin chaque année.

Recommandations générales pour la prévention de l'insomnie chez les adolescents

Pour prévenir les cas d’insomnie, un adolescent doit adopter un mode de vie sain et bien manger. Réglez l'activité physique et évitez de trop insister pendant la journée. Les passe-temps et les sports sont bons, mais l'enfant n'est pas capable de gérer un stress important, ce qui affecte la qualité du sommeil et peut provoquer des troubles mentaux.

Si votre enfant souffre toujours d'insomnie, ne vous inquiétez pas. C'est un processus physiologique observé même chez les enfants en bonne santé. En cas de trouble du sommeil prolongé, contactez votre pédiatre, il vous dirigera vers un psychothérapeute ou un spécialiste du sommeil.

Si votre enfant a des troubles du sommeil, vous devez contacter un spécialiste. Pour éliminer l'insomnie chez les adolescents, de nombreuses techniques physiothérapeutiques et psychologiques ont été développées dans le but de calmer le système nerveux. Des médicaments et l'homéopathie sont également proposés. Le schéma thérapeutique doit être prescrit par un médecin.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie