L'électroneuromyographie est une méthode informatique largement utilisée en médecine.

En utilisant cette méthode, un examen de l'influx nerveux est effectué, son chemin à travers les tissus sensoriels des nerfs est étudié.

L'électroneuromyographie comprend plusieurs éléments: examen du degré d'excitabilité des muscles, examen du système nerveux, examen de l'état général des neurones et évaluation générale de la sensibilité des fibres nerveuses.

But et objectifs de la méthode

L'électroneuromyographie a un large éventail d'utilisations:

  1. Premièrement, il permet de diagnostiquer le premier stade des maladies musculaires. Cette méthode peut aider à accélérer le processus de guérison.
  2. Deuxièmement, cela permet de déterminer l’évolution du syndrome de dénervation-réinnervation dans les muscles. Si des troubles ou des pathologies ont été identifiés dans le muscle, le diagnostic est pertinent pour la suite du traitement et la prescription de différentes formes et méthodes de thérapie.
  3. Troisièmement, l’électroneuromyographie aide à établir le diagnostic dit topique. Aucune autre méthode utilisée en médecine ne peut donner une réponse aussi exacte sur l'état des axones que donne l'électroneuromyographie. Cependant, si des lésions axonales ont été identifiées, il est nécessaire de planifier le traitement du patient et de rechercher dans quelle partie de l'axone se trouve la cause de la maladie. Ce peut être la racine de l'axone lui-même, son plexus ou un nerf particulier. Cette méthode d’examen aidera à identifier exactement où se situe le problème nerveux, dans quelle partie de celui-ci et à quel point il est grave.

Applications d'électroneuromyographie

Les médecins peuvent prescrire une procédure d'électroneuromyographie dans plusieurs cas.

Premièrement, si un patient présente une stase motrice, qui a tendance à se développer, causée par une maladie infectieuse. Si le médecin estime que certains troubles nerveux ou musculaires sont à l'origine de cette stase motrice, le diagnostic précoce de ce problème est tout simplement obligatoire.

Deuxièmement, cette méthode est bonne car elle fournit une évaluation claire et détaillée du complexe thérapeutique, nécessaire pour un patient souffrant de maladies infectieuses des neurones, à condition qu’il présente une lésion du système nerveux.

Préparer pour ENMG

Avant de procéder directement à la procédure d'électroneuromyographie, le médecin traitant doit informer le patient que ce dernier ne doit utiliser aucun médicament pouvant affecter de quelque manière que ce soit le système neuromusculaire.

L'examen est généralement effectué le matin, alors que le patient n'a pas encore pris la nourriture, ou après le petit-déjeuner, mais le délai entre l'examen et la prise de nourriture ne doit pas être inférieur à une heure et demie à deux heures.

Électroneuromyographie des membres inférieurs et supérieurs - la procédure est très douloureuse, car le patient doit être strictement informé des sentiments qu’il éprouvera.

Sinon, cela pourrait être un choc pour lui.

Comment est la procédure

Déterminez quels sont les types de recherche.

Types d'examen

Parmi les types d’enquêtes figurent les méthodes suivantes:

  1. Surface d'interférence, qui peut déterminer la présence de dommages que les couches de surface.
  2. Électroneuromyographie de stimulation. Grâce à elle, la réponse de l'impulsion peut être obtenue immédiatement. À l'aide d'une impulsion, on peut étudier la rapidité des nerfs et de leurs fibres. Cette technique aide également à explorer le réflexe de clignement.
  3. Stimulation rythmique Il aide à déterminer la fiabilité de la réponse neuromusculaire avec le test de décrémentation.
  4. Électroneuromyographie à l'aiguille. Avec cette procédure, un examen précis des unités motrices et de la courbe présentant un caractère d'interférence est effectué.
  5. Stimulation magnétique Avec cette méthode, vous pouvez obtenir une image détaillée du temps consacré à la réaction motrice du patient.

Différence entre ENMG, EMG, ENG

La différence entre ces concepts est faible.

L'électromyographie formelle doit être réalisée uniquement comme un examen des fibres nerveuses et l'électromyographie lit simplement des informations sur l'activité qui apparaît à la suite de la contraction musculaire.

Mais comme le montre la pratique, ces deux méthodes ne peuvent pas exister séparément, car, pour effectuer l’électromyographie, il est nécessaire de disposer d’informations sur la vitesse d’impulsion dans les fibres nerveuses, ce que l’électromyographie peut fournir.

Par conséquent, si vous devez faire de l'électromyographie, vous ne devriez pas être gêné par l'absence de la lettre «H», mais il vaut mieux choisir l'électroneuromyographie.

Comment l'électroneuromyographie des membres inférieurs et supérieurs

Le patient devrait s'allonger ou s'allonger.

Au total, deux types d'électrodes sont utilisés dans cette procédure. À l'aide d'électrodes en forme d'aiguilles, les unités neuromusculaires individuelles sont enregistrées et les électrodes situées à la surface peuvent être utilisées pour en savoir plus sur l'activité globale des muscles.

Les électrodes de surface peuvent fournir une absence totale de risque de maladies infectieuses, une facilité de manipulation et aucune blessure. En outre, une telle étude est pratiquement indolore.

Afin de déterminer les points auxquels les électrodes seront attachées, les médecins utilisent des manuels spéciaux et des instructions méthodiques, dans lesquels les zones du moteur sont indiquées.

Les électrodes se superposent à la surface de la peau sur la zone de son point moteur où se trouve le muscle. La partie principale de l'électrode repose sur la partie centrale du muscle et la partie secondaire - sur le tendon.

Afin d'exclure l'option microbes, la peau est frottée avec une solution alcoolisée, puis recouverte d'un gel spécial conçu pour fonctionner avec l'électrode.

Ainsi, avec quelles différences les électrodes cutanées fonctionnent, est alimenté à l’entrée de l’électroneuromyographie. Une masse doit être établie entre l’électrode, chargée de l’enregistrement des données, et l’électrode de stimulation.

Les mèches d'électrodes constituées de feutre sont humidifiées avec une solution de chlorure de sodium.

Afin d'obtenir un résultat concernant la vitesse d'impulsion des tissus nerveux, un examen électrophysiologique complexe est utilisé, qui inclut la réponse M, qui aide à déterminer l'amplitude des capacités musculaires.

Déchiffrer les résultats

Le déchiffrement de l'électroneuromyographie est une tâche très difficile et ne sera disponible que pour un spécialiste qualifié.

À la suite de cette étude, le médecin reçoit des données sur la réponse des terminaisons nerveuses aux signaux envoyés.

Ces données sont comparées à la norme et l’écart est déterminé, sur la base duquel le diagnostic est formulé et un traitement traité.

Où être testé à Moscou et à Saint-Pétersbourg

L’électroneuromyographie à Saint-Pétersbourg peut être réalisée dans toutes les branches de RIALKLINIK, situées dans des zones telles que Vyborg, Moscou, Petrograd, Central et Kolpinsky.

À Moscou, vous pouvez faire l’électroneuromyographie dans des cliniques telles que Dobromed, le centre de réadaptation Kuntsevo Dikul, l’Institut national de recherche en pathologie générale et physiopathologie de l’Académie des sciences médicales de Russie.

Le prix de l'électroneuromyographie dans chaque établissement est différent, mais il varie fondamentalement de deux mille à sept mille roubles, en fonction de la clinique et de la complexité du cas particulier.

Examen ENMG des membres supérieurs

ENMG des membres supérieurs - qu'est-ce que c'est? L'électroneuromyographie (ENMG) des membres supérieurs est une étude qui montre à quel point les muscles et les nerfs du bras fonctionnent correctement. À l'hôpital de Yusupov, l'ENMG des membres supérieurs est proposé à un prix raisonnable en utilisant un appareil à cinq canaux, ce qui vous permet d'obtenir rapidement des résultats précis. Les mains droite et gauche de ENMG jouent en même temps.

Les neurologues prescrivent les nerfs ENMG des membres supérieurs en présence de symptômes de troubles musculaires ou nerveux:

  • Douleurs musculaires ou crampes;
  • Piquer;
  • Engourdissement;
  • Faiblesse palpable dans les mains;
  • Contractions musculaires involontaires.

Les résultats de l'électroneuromyographie de la main aident à diagnostiquer la pathologie des muscles, ulnaire, nerf médian et radial, troubles qui affectent la connexion entre les nerfs et les muscles.

Types d'électroneuromyographie des membres supérieurs

L'ENMG des membres supérieurs et inférieurs est une étude fonctionnelle dont le principe est d'enregistrer le biopotentiel électrique des muscles résultant de leur contraction ou stimulation à l'aide d'un irritant. Selon la manière dont le biopotentiel est enregistré, il existe plusieurs types d’électroneuromyographie:

  • Enregistrement du biopotentiel directement dans les fibres des muscles en y introduisant de fines électrodes;
  • Enregistrement des potentiels de la surface de la peau à l'emplacement du muscle ou du nerf étudié;
  • Enregistrement du biopotentiel de réponse après stimulation des muscles par une impulsion électrique faible, ce qui permet de déterminer leur réactivité, la présence d'une activité réflexe.

Le résultat de l'étude est affiché sous forme de graphique et enregistré sur un support électronique ou sur une bande de papier.

Indications et contre-indications à l'étude de l'ENMG du membre supérieur

Les mains de l'ENMG à un prix abordable à Moscou sont réalisées par les neurophysiologistes de l'hôpital Yusupov. L'électroneuromyographie est une méthode informative de recherche dans des conditions pathologiques accompagnées des troubles suivants:

  • Activité fonctionnelle des nerfs périphériques;
  • Transmission des impulsions nerveuses des fibres nerveuses au muscle strié;
  • Le changement d'activité contractile des muscles squelettiques striés.

Ceux-ci incluent la polyneuropathie, les effets de contusion ou de commotion cérébrale. L'ENMG des membres supérieurs permet de déterminer la gravité et la localisation des modifications traumatiques ou dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale supérieure. L'étude fournit des informations objectives sur la localisation des racines spinales étranglées pendant la protrusion ou la hernie des disques intervertébraux de la colonne cervicale. L'électromyographie des membres supérieurs est réalisée avec les indications suivantes:

  • La névrite est une lésion inflammatoire d'un ou de plusieurs nerfs périphériques;
  • Maladie par vibration - une violation de l'activité fonctionnelle des nerfs et des synapses neuromusculaires, qui est causée par les dommages causés par les vibrations;
  • La sclérose en plaques est une lésion auto-immune du système nerveux avec le remplacement progressif des fibres nerveuses par le tissu conjonctif, qui se développe à la suite de la formation d’anticorps actifs contre les propres tissus de l’organisme.
  • Processus dystrophique chronique caractérisé par la formation de cavités dans la moelle épinière remplies de liquide.

Électroneuromyographie réalisée chez des patients souffrant d'inflammation des muscles squelettiques striés - myosite, faiblesse musculaire progressive - myasthénie. ENMG est montré dans le syndrome du canal carpien, dans lequel la compression des fibres nerveuses se produit par les ligaments du tissu conjonctif. À l'aide de l'électroneuromyographie, le neurophysiologiste établit la nature, l'intensité et la localisation du processus pathologique, ce qui perturbe l'activité fonctionnelle des fibres musculaires et nerveuses.

L'électroneuromyographie est une méthode sûre de recherche fonctionnelle, il n'y a donc aucune contre-indication à sa mise en œuvre. Une aiguille ENMG du bras, couplée à l'insertion d'une électrode mince directement dans les fibres musculaires sous la forme d'une aiguille, aux personnes séropositives ou à la présence d'une transmission parentérale de l'hépatite virale est effectuée avec un soin particulier en raison du risque d'infection du personnel médical. Les médecins de l'hôpital Yusupov n'ayant besoin que d'électrodes stériles à usage unique pour l'électroneuromyographie à l'aiguille, il n'y a aucun risque d'infection pour les patients.

ENMG nerfs du membre supérieur

À l'aide de l'électroneuromyographie, tous les gros nerfs et les muscles des membres supérieurs sont examinés. La procédure est effectuée selon une procédure unique, mais les électrodes sont appliquées ou introduites en différents points. Dans l'étude des membres supérieurs, effectuez le plexus brachial radial, médian et ulnaire ENMG. Il est formé de fibres nerveuses qui quittent les fibres nerveuses de la moelle épinière cervicale et se rejoignent.

Le plexus brachial est situé dans la clavicule et dans la partie inférieure du cou. Pour son étude a utilisé la stimulation ENMG. L'électrode d'enregistrement est appliquée sur le muscle du membre supérieur. À l'aide d'une autre électrode, certaines zones du plexus brachial sont stimulées. Un neurophysiologiste évalue l'état de certaines zones du plexus en fonction de la nature de la réponse musculaire. La procédure peut durer jusqu'à une heure et demie. Cela est dû au grand nombre de points de stimulation à diagnostiquer.

Le nerf cubital est formé à partir des fibres du plexus brachial. Il traverse l'articulation du coude et de l'avant-bras, va à la paume, innerve les muscles qui fléchissent les doigts et le poignet. Pour l'ENMG du nerf radial, le neurophysiologiste impose des électrodes d'enregistrement sur la région de la main, du poignet ou de l'avant-bras et l'électrode de stimulation sur différentes zones de la surface interne de l'avant-bras, où elle est projetée.

Le nerf médian est formé à partir du plexus brachial. Il passe le long de la surface antérieure de l'avant-bras et passe à la surface palmaire de la main, innerve les muscles fléchisseurs des doigts et les muscles fléchisseurs dans la région de l'avant-bras. Afin de mener des études sur le nerf médian à l'aide de l'ENMG de stimulation, le médecin applique des électrodes d'enregistrement à la surface palmaire de la main, et des électrodes de stimulation à la surface antérieure de l'avant-bras, de la région ulnaire et des poignets. Lors de l'exécution de l'aiguille, des électrodes à main sont introduites dans les muscles de la main, situés du côté du premier doigt, ou dans les muscles de la surface avant de l'avant-bras.

Dans l'épaisseur de l'avant-bras passe le nerf radial. Il innerve les extenseurs des doigts et des poignets. Pour effectuer une électroneuromyographie du nerf radial, le neurophysiologiste impose des électrodes d'enregistrement sur la face arrière de la main et des électrodes de stimulation sur divers points de la surface du flanc postérieur de l'avant-bras. Après chaque stimulation, le chercheur mesure, avec un ruban à mesurer ou une règle, la distance entre les électrodes d'enregistrement et de stimulation aussi précisément que possible et insère les données dans l'ordinateur.

Où faire l'électroneuromyographie des membres supérieurs? Les neurophysiologistes de l'hôpital Yusupov sont individuellement adaptés au choix de la méthode ENMG des nerfs radial, ulnaire et médian. Le prix de la procédure dépend du nombre de nerfs à examiner et des méthodes utilisées par le médecin. Pour réaliser l’électroneuromyographie du membre supérieur, appelez l’hôpital Yusupov. Les spécialistes du centre de contact vous enregistreront pour un rendez-vous avec un neurophysiologiste à un moment qui vous convient.

Électroneuromyographie (ENMG)

Les avantages de l'électroneuromyographie dans la "SM-Clinic"

  • Pour la procédure, nous utilisons des équipements modernes de haute précision. Cela nous permet d'obtenir les résultats les plus fiables et, si nécessaire, de prescrire le meilleur traitement.
  • Les neuroscientifiques effectuant l’étude ont reçu une formation spéciale et leur professionnalisme garantit la précision de la procédure et l’interprétation correcte des résultats.
  • Nous proposons des prix abordables pour l'électroneuromyographie, afin que chaque patient puisse être examiné.

Pourquoi ai-je besoin d'électroneuromyographie?

L'électroneuromyographie est l'une des méthodes de recherche les plus informatives, permettant de détecter diverses maladies neurologiques touchant les nerfs et les muscles à un stade précoce.

L'électromyographie primaire est effectuée pour obtenir les informations nécessaires à l'établissement et à la confirmation du diagnostic. La conduite de ENMG fournit une opportunité de savoir à quel niveau de la chaîne de réflexes il y a une pathologie et quelle est sa gravité.

Pendant le traitement, une maladie à EMG identifiée peut être effectuée plusieurs fois à un certain intervalle pour évaluer l'efficacité du traitement.

Indications pour l'électroneuromyographie

La décision de mener un ENMG est prise par un neurologue, sur la base du diagnostic existant, de l’examen du patient et des plaintes existantes. L'électroneuromyographie doit être effectuée dans les cas suivants:

  • en cas de douleurs musculaires, de crampes, de crampes ou de faiblesse des jambes ou des bras, avec syndrome de tunnel (lorsqu'un nerf est pincé dans le canal osseux avec des tendons musculaires);
  • avec hernie discale et syndrome radiculaire;
  • avec des lésions musculaires et des troubles du tonus musculaire: dystrophie musculaire, myotonie, myopathie, myasthénie;
  • avec des lésions nerveuses: neuropathie du nerf facial, polyneuropathie, polymyosite, sclérose en plaques, poliomyélite, maladie de Parkinson et autres maladies;
  • après fractures des membres supérieurs et inférieurs.

L'ENMG n'est pas pratiqué chez les patients souffrant d'épilepsie, de troubles mentaux avec un stimulateur cardiaque, ainsi que lors d'une exacerbation de maladies infectieuses ou cardiovasculaires.

Comment se préparer à l'électroneuromyographie

Comment est l'électroneuromyographie

Avant la procédure, notre médecin vous expliquera toutes les étapes de l’examen et vos sentiments. L'électromyographie est réalisée en ambulatoire, couchée ou allongée, et il est important de se détendre le plus possible. En fonction de la zone à examiner, le médecin détermine l’endroit où les électrodes sont appliquées, les traite avec une solution antiseptique et lubrifie avec du gel.

Électrodes connectées à un électromyographe, le spécialiste se fixe sur la peau dans la zone du muscle examiné. Le signal arrivant à l'électrode va au nerf et provoque la contraction musculaire. Au cours de la procédure, le médecin peut vous demander de forcer un ou plusieurs muscles, faites-le plusieurs fois ou à des intervalles de temps différents. Toutes les indications et les fluctuations de potentiel sont enregistrées par l'appareil et enregistrées sur du papier ou des supports magnétiques. Graphiquement, le résultat de l'électroneuromyographie ressemble à celui d'un ECG: il y a les mêmes dents de saut et les mêmes vagues.

Pendant la procédure, vous pouvez ressentir un léger picotement, qui passera après son achèvement.

En fonction de la portée de l’étude, l’électroneuromyographie dure de 30 minutes à 1 heure.

Qu'est-ce que l'électroneuromyographie des membres et que montre l'étude?

Au cours des dernières années, en médecine, l'utilisation active de l'électroneuromyographie a commencé à identifier des maladies cachées qu'il est difficile d'adhérer aux méthodes de diagnostic traditionnelles.

Il convient de noter que dans certaines maladies, ce ne sont pas les fibres nerveuses qui sont touchées, mais les jonctions des terminaisons nerveuses avec le système musculaire ou les muscles eux-mêmes. Dans de tels cas, l'utilisation d'une nouvelle méthode de diagnostic de l'ENMG des membres inférieurs donne un résultat plus précis.

L'électroneuromyographie en tant que méthode de recherche

À l'aide de la méthode d'électroneuromyographie (ENMG), l'activité électrique des muscles des membres inférieurs et supérieurs est vérifiée afin de diagnostiquer les maladies de la moelle épinière, de la colonne vertébrale, des troubles nerveux et de détecter les lésions du système musculaire.

Au cours de la procédure ENMG, il est possible de déterminer dans quelle partie du plexus neuromusculaire des extrémités se trouvent des lésions, ce qui permet au patient de recevoir un traitement supplémentaire.

Bien que les faisceaux nerveux périphériques soient résistants aux lésions, cependant, des maladies ou des blessures de divers types dans la région rachidienne entraînent une perturbation des faisceaux nerveux. Pour cette raison, les impulsions ne peuvent pas traverser les nerfs affectés pour stimuler le mouvement musculaire.

La technologie ENMG vous permet de:

  • Vérifiez la capacité des muscles des membres à diminuer.
  • Déterminez la vitesse des impulsions électriques et leurs oscillations.
  • Identifiez les zones pathologiques dans les muscles et le système nerveux périphérique.

Les résultats d'un tel diagnostic sont fiables à 95%.

Que montre une procédure de membre inférieur ENMG?

En utilisant cette méthode, il est possible d'identifier les maladies non seulement des muscles squelettiques des extrémités, mais également des perturbations du fonctionnement du système nerveux dans différentes parties du corps.

Lors de la stimulation artificielle du nerf périphérique, une réponse de la région musculaire affectée est enregistrée sur le moniteur de l'appareil.

Effectuer une étude du nerf sciatique et péronier à l'aide d'une aiguille ENMG avec suspicion:

  • Sur des blessures à la colonne vertébrale de nature différente.
  • Pour vaincre le nerf fémoral, large et péroné.
  • Pour la polyneuropathie, qui peut se développer en raison du diabète, des maladies du tube digestif, de la pathologie des reins et du foie.

Identifié:

  • Dommages causés aux fibres nerveuses après la radiothérapie.
  • Luxation des articulations, étirement.
  • Névrite d'origines diverses, etc.

Douleurs aux articulations? Cet outil peut «se remettre sur pied», même pour les personnes qui ont du mal à marcher pendant plusieurs années..

Que montre le membre supérieur ENMG?

Avec ENMG, de nombreuses maladies des membres supérieurs peuvent être diagnostiquées. Pour ce faire, effectuez une électeureuromyographie des nerfs médian, plexus brachial et cubital en utilisant le type de diagnostic du type stimulation.

En utilisant cette méthode, vous pouvez identifier:

  • polyneuropathie;
  • neuropathie de toute étiologie;
  • ostéochondrose et sciatique;
  • commotion et des ecchymoses;
  • myosite;
  • certains types de sclérose en plaques;
  • Syndrome du tunnel de brosse.

ENMG offre la possibilité d’établir la présence de pression, de blessures, de contusions, de contrôler le déroulement des procédures médicales, de surveiller la récupération des fibres nerveuses et du tissu musculaire touché et de prédire l’évolution de la maladie.

ENMG enfants

En l'absence de contre-indications, la méthode ENMG peut également être utilisée pour les enfants. La stimulation qui s’effectue sans aiguilles est la mieux adaptée. Cette procédure est réalisée chez les enfants présentant des lésions du système nerveux central, des maladies infectieuses, des lésions cérébrales traumatiques, ainsi que dans le syndrome des pathologies motrices.

Lorsque les enfants ENMG peuvent se comporter de manière agitée, bougez, soyez capricieux, ce qui peut fausser les résultats.

Dans de tels cas, vous pouvez entrer une petite dose d'un médicament apaisant, puis l'enfant n'interférera pas tout au long de la procédure de l'étude, dormira.

Types d'ENMG

L'étude de l'ENMG est réalisée à l'aide de trois types de méthodes, à l'aide desquelles un tableau complet est créé pour établir avec précision la pathologie des membres inférieurs et supérieurs.

Si un patient ne soupçonne qu'une seule terminaison nerveuse avec une pathologie, la procédure est réalisée selon un programme abrégé avec la préparation d'un protocole correspondant à la maladie.

Surface

Cette technique est considérée comme non invasive, c'est-à-dire lorsque l'intégrité de la structure du corps n'est pas rompue. Lors d'un examen superficiel, les électrodes du capteur sont fixées aux membres inférieurs du patient.

Lorsque vous connectez l'appareil à partir des terminaisons nerveuses, étudiées sans stimulation, des impulsions commencent à émaner, qui se reflètent sur le moniteur de l'appareil. L'étude est menée pour corriger les contractions nerveuses arbitraires et pour évaluer les signaux qui en émanent.

Aiguille

Il est effectué très soigneusement à l'aide de capteurs munis d'électrodes à fines aiguilles installées aux extrémités:

  • Les aiguilles de l'appareil sont insérées dans la zone du plexus des muscles des extrémités inférieures ou supérieures.
  • Les patients peuvent ressentir une légère sensation de démangeaison ou de brûlure.
  • La méthode à l'aiguille est efficace dans les pathologies de la moelle épinière et des muscles squelettiques, elle donne un résultat plus précis dans le diagnostic de la myélopathie, une maladie inflammatoire des muscles.

Stimulant

Des électrodes de capteur spéciales sont fixées à la peau du membre, aux endroits où les fibres nerveuses sont situées à proximité. Les signaux de nature forcée, envoyés par le capteur, enregistrent les contractions déclenchées dans les tissus musculaires.

Cette méthode est utilisée en cas de soupçon:

  • sur le syndrome du tunnel;
  • lésions nerveuses diverses (pauses, compression);
  • dysfonctionnement sexuel;
  • la myasthénie grave;
  • troubles endocriniens.

L'ordinateur calcule la vitesse de conduction de l'impulsion électrique. Lorsque la vitesse change, l'activité du nerf périphérique révèle un problème.

Préparation à la procédure

Avant une ENMG d'un membre, un médecin doit se familiariser avec le dossier médical du patient afin de connaître les contre-indications possibles de cette technique de diagnostic:

  • Avant la procédure, la veille de la procédure, le patient est averti qu'il doit refuser de prendre des médicaments susceptibles de réduire le tonus musculaire car cela entraînerait une inhibition de la transmission des impulsions le long des faisceaux nerveux.
  • 4 heures avant la procédure, vous pouvez manger, mais vous devez exclure du menu le café, le thé, le chocolat, ce qui peut fausser les résultats de l'étude.
  • Avant l'intervention, le patient d'ENMG était allongé sur le canapé. Le patient peut prendre une position semi-assise confortable dans le fauteuil où il devrait se détendre.
  • Les endroits où les électrodes sont attachées sont traités avec un coton-tige imbibé d'alcool.

La procédure ENMG

La procédure est sans douleur, mais certains patients peuvent ressentir une légère sensation de brûlure accompagnée de démangeaisons.

Les étapes de la procédure:

  • Avant de procéder, vous devez traiter soigneusement la peau avec une solution contenant de l’alcool pour vous protéger d’une éventuelle infection. Une fois les jambes préparées, une solution de gel spéciale est appliquée sur la peau pour faire passer les impulsions des électrodes.
  • Les grands capteurs sont montés sur les muscles du membre et petits sur les tendons. Le dispositif de diagnostic doit être appliqué aux terminaisons nerveuses et non au muscle malade.
  • Pour obtenir la mise à la terre de l'appareil, les électrodes de mèches sont humidifiées avec une solution isotonique (chlorure de sodium).
  • Une impulsion est envoyée par un capteur, les signaux reçus sont enregistrés par l’autre et transmis au moniteur. Avec un examen complet des extrémités, il est possible de brosser un tableau du fonctionnement des muscles et de la transmission des impulsions des terminaisons nerveuses.

Le dos et les articulations seront guéris dans 5 jours et le seront à nouveau comme dans 20 ans! C'est nécessaire seulement.

Électroneuromyographie des membres supérieurs et inférieurs

L'électroneuromyographie (ENMG) est une méthode de recherche utilisée pour déterminer l'état des tissus nerveux et musculaires périphériques. Également effectué pour détecter une pathologie dans les premiers stades de la dégradation fonctionnelle.

La technique comprend EMG et ENG. EMG - électromyographie, qui vise à étudier l'activité et les caractéristiques fonctionnelles des tissus musculaires pendant la contraction et au repos. ENG - l'électroneurographie, qui évalue la vitesse et la précision de l'impulsion à travers les fibres nerveuses.

L'examen est fait en neurologie, car il aide à identifier les maladies du système nerveux périphérique: mononévrites, polynévrites, neuropathies et autres.

L'essence de la méthode

Le mouvement du muscle se produit de la manière suivante: l'impulsion prend sa source dans le cerveau, dans les centres responsables de l'activité motrice. Ensuite, le signal passe par les neurones, les voies nerveuses, les plexus, atteint les muscles et, grâce à des synapses spéciales, passe de la forme électrique à la mécanique - le muscle se contracte.

En présence d'une pathologie au niveau des nerfs, des voies nerveuses, des synapses, la fonctionnalité du muscle est altérée: fatigue accrue, contraction involontaire, relaxation lente et absence de mouvement.

Au cours de l'ENMG, l'appareil produit une impulsion et vérifie la réponse de la fibre musculaire au signal, ce qui permet de déterminer les éléments suivants:

  1. La capacité de contracter du muscle en réponse à un stimulus.
  2. La quantité et la qualité du passage du pouls à travers les fibres nerveuses.
  3. Vitesse de conduction d'impulsion
  4. Localisation des lésions nerveuses, le cas échéant.

La myographie aidera à déterminer la lésion à l’un des 8 niveaux du chemin moteur: suprasegmental, pérénergique, radiculaire, au niveau du plexus, pilier nerveux, branches nerveuses terminales, synapses, myofibre.

Aucun autre diagnostic ne donnera une image complète de l'état de l'axone. ENMG permet au médecin de savoir où se situe le problème.

La méthodologie

L'examen est effectué sans faute le matin, de préférence à jeun. Si vous avez eu le temps de manger, la procédure se fait en 2 heures. 3 heures avant que l'EMG ne puisse pas fumer, certains aliments contiennent de la caféine (café, thé, cola, chocolat).

Il est également important d'avertir le médecin avant l'EMG:

  • A propos de la présence d'un inducteur de fréquence cardiaque artificiel.
  • Prendre des médicaments qui affectent le système nerveux (par exemple, les relaxants musculaires) et les anticoagulants.

Au cours de l'ENMG, une légère douleur ou des picotements peuvent survenir, ce que le médecin met nécessairement en garde le patient.

Il y a 3 façons de mener ENMG:

  1. Surface. Elle est réalisée avec l'imposition d'électrodes cutanées.
  2. Local Il est fabriqué avec l'introduction d'électrodes dans le tissu musculaire.
  3. Stimulation Lorsque l'examen est effectué en imposant des électrodes intramusculaires de surface et à l'aiguille.

La myographie locale est considérée comme plus efficace et informative, car une électrode en forme d'aiguille est insérée directement dans le tissu musculaire. Cependant, cette méthode peut apporter un léger inconfort.

La myographie superficielle est considérée comme moins inconfortable. Habituellement utilisé pour les saignements importants, la coagulopathie, la thrombocytopénie, une sensibilité élevée, les infections transmises par le sang.

Les muscles et les nerfs de la région faciale, des membres supérieurs et inférieurs, ainsi que des membres supérieurs et inférieurs, sont considérés comme des zones distinctes à examiner lors de la réalisation d'un EMG.

Comment se fait la myographie?

Le médecin effectue la myographie de la manière suivante: le patient est allongé (parfois assis). Une électrode cutanée est placée à la surface de la peau et une électrode aiguille est immergée dans le muscle. L'électrode est connectée à un enregistreur spécial, l'électromyographe, qui enregistre l'activité électrique du muscle.

Les électrodes cutanées sont appliquées comme suit: la peau est frottée à l'alcool puis avec un gel spécial. Une électrode indifférente est placée sur le tendon, la principale étant au-dessus de l'abdomen du muscle, la troisième se situe entre les deux précédentes comme mise à la masse.

La myographie est généralement réalisée en une heure et demie heure (le temps dépend du volume des muscles étudiés). Simultanément, on enregistre un électromyogramme dont les propriétés sont similaires à celles d'un électrocardiogramme.

Électroneurographie

Au cours de l'exécution de ENG, une électrode en métal est placée à la surface du site de projection du nerf étudié. La deuxième électrode est située dans la région de la fibre musculaire, où le nerf étudié est innervé.

Le pouls est envoyé à la première électrode, continue au nerf et provoque la contraction musculaire. L'appareil enregistre l'heure du signal du nerf au muscle - la vitesse du pouls. La procédure prend 15 à 60 minutes.

L'électronographie est considérée comme une méthode sûre pour diagnostiquer les nerfs et les muscles. La seule chose à l'endroit où l'aiguille a été insérée restera une ecchymose. La procédure est sans danger pour la santé, car l'indicateur de la force du signal électrique est petit.

Des indications

ENMG est nécessaire en cas de pathologie neurologique. Cependant, l'étude est utilisée en rhumatologie et orthopédie, en neurochirurgie, en ophtalmologie et en dentisterie. Également utilisé en rééducation et en médecine sportive.

Les indications pour mener ENMG incluent les états suivants:

  • Polyneuropathie ou mononeuropathie.
  • Trauma de retour.
  • Lésions cérébrales traumatiques.
  • Différentes neuropathies et névrites.
  • Ostéochondrose.
  • Maladie de vibration (en particulier avec des lésions des membres inférieurs).
  • Syringomyélie
  • Sclérose en plaques
  • Processus pathologiques du tissu musculaire (myosite, myasthénie).
  • Maladie de Parkinson.
  • Diabète sucré (pour confirmer la présence de neuropathie des membres supérieurs et / ou inférieurs).

En outre, une telle enquête, telle que l'électroneuromyographie, est utilisée dans le domaine de l'orthopédie pour évaluer les fonctions motrices altérées après leur guérison.

En médecine, l’électroneuromyographie aide à identifier le niveau de dommage causé à l’appareil neuromusculaire, à déterminer la localisation des dommages tissulaires et à déterminer l’ampleur du processus. Avec son aide, il est possible de déterminer la nature de la pathologie, la gravité, la dynamique du processus.

Électromyographie des membres inférieurs

La myographie, utilisée pour examiner les membres inférieurs, aidera à déterminer la cause des troubles de la jambe et de la démarche, de l'hypersensibilité et de la faiblesse des jambes. Il sera possible de détecter la source de la douleur. Pour plus d'informations, vous pouvez compléter les nerfs ultrasonores des membres inférieurs.

Cet examen des membres inférieurs est effectué avec la définition de la fonction des nerfs suivants:

  1. Des troubles de la conduction sciatique peuvent être observés lorsqu’il effectue mal des injections intramusculaires, un pincement du nerf avec les muscles du bassin, une lésion infectieuse (herpès), des blessures après une chute, une mauvaise position du corps (assis à table).
  2. Verrouillage - une pathologie est observée lorsqu'un canal est étranglé s'il y a une hernie.
  3. Sous-cutanée - des violations peuvent être observées lorsqu'un nerf est pincé dans le canal ou pendant la thrombophlébite de la veine saphène.
  4. Pathologie fémorale pour blessures pendant les opérations, après une activité physique, en cas d’infection.
  5. Cutanée latérale - la conductivité décroît avec une pression significative (appelée maladie du denim).
  6. Tibial (qui est responsable des mouvements des jambes et des pieds) - dommages, traumatismes, inflammation de ce nerf est l’une des causes du pied bot, de la douleur dans les jambes.
  7. Parfum - la fonction est souvent perturbée par des blessures chez les personnes qui marchent souvent avec des talons hauts, comme s’asseoir dans une posture, jambes par jambes.
  8. La pathologie du pied nerveux apparaît après des fractures, des luxations du pied, des opérations, des tumeurs, résultant du port de chaussures inconfortables.

Une telle étude des membres inférieurs, est utilisée le plus souvent, car à présent, les gens suivent rarement le choix des bonnes chaussures, ne font pas attention à la démarche, mènent surtout un style de vie sédentaire. Tout cela contribue à la stagnation des membres inférieurs et à l'apparition de phénomènes inflammatoires et dystrophiques.

EMG des membres supérieurs

ENMG comprend une étude de l’intégrité fonctionnelle des nerfs médian, ulnaire et radial. La myographie de stimulation fournit des informations sur la localisation (cicatrice après blessure, déformation, fracture, site de l'atteinte nerveuse avec tendon, ligament ou due à une inflammation) et sur l'ampleur des lésions nerveuses des extrémités supérieures.

Needle EMG est efficace pour étudier l’état actuel de la fibre nerveuse, déterminant la dynamique des processus de récupération. Également utilisé pour établir une prévision et déterminer les indications de la chirurgie.

La myographie des membres supérieurs peut aider à choisir un traitement adéquat: le traitement actuel est-il suffisant, des méthodes supplémentaires sont-elles nécessaires, quelles sont les prédictions du rétablissement.

Électroneuromyographie du visage

Les nerfs faciaux et trijumeaux sont responsables des expressions faciales et des autres mouvements du visage. Dès qu'une violation des nerfs ou des muscles se produit, une paralysie partielle du visage est possible. Pour connaître la raison pour laquelle la personne a perdu sa mobilité, utilisez ENMG.

L'électroneuromyographie comprend les étapes suivantes:

  1. Diagnostic du nerf facial (responsable des expressions faciales) - vous pouvez identifier l'étiologie de la faiblesse / de l'activité accrue des muscles du visage.
  2. Diagnostic du nerf trijumeau (responsable de la sensibilité et de la mastication) - vous pouvez détecter l'étiologie de la douleur, la pathologie de la sensibilité faciale et le dysfonctionnement des muscles masticateurs.
  3. L'étude des muscles faciaux et masticateurs est une étape informative de la parésie / paralysie du nerf facial, du dysfonctionnement des articulations, de la douleur.

Une telle étude aidera à déterminer la cause de la pathologie et fournira des informations permettant de prescrire un traitement efficace.

Contre-indications

L'électromyographie est une procédure absolument sûre pour tout patient et ne présente aucune contre-indication particulière. Mais il faut faire attention en présence de lésions cutanées inflammatoires et cutanées à l'emplacement de l'électrode.

Les contre-indications relatives à l'utilisation de la myographie comprennent:

  • Troubles mentaux.
  • Hypertension du troisième stade.
  • L'épilepsie.
  • Utilisation par un patient d'un stimulateur cardiaque, angine de poitrine.

En outre, la myographie en forme d'aiguille est réalisée avec prudence chez les patients infectés par le VIH, le SIDA, l'hépatite, etc. Le fait est qu'il existe un risque de transmission de la maladie par le sang au personnel médical. Par conséquent, dans de tels cas, il est nécessaire d'effectuer simplement la procédure conformément à toutes les règles de protection individuelle du travailleur médical.

L'électroneuromyographie aidera non seulement à identifier la pathologie, mais également à prédire l'évolution future de la maladie et à choisir un traitement plus efficace.

ENMG des membres supérieurs - la meilleure façon de diagnostiquer rapidement l'état du système nerveux et des muscles

Une étude telle que l’électroneuromyographie des membres supérieurs est une méthode progressive et très informative d’évaluation de la "performance" du système nerveux périphérique et du système musculaire. Cette méthode est une étude matérielle de l'activité électrique des muscles eux-mêmes et de la vitesse de passage des impulsions, au cours de laquelle le potentiel de chaque unité motrice est déterminé avec précision au repos et lors d'un mouvement.

Chaque muscle est composé d'un nombre différent de fibres et, avec leur réduction synchrone, le potentiel de l'unité motrice est formé. La taille et la forme des potentiels enregistrés par l'équipement varient selon les pathologies, ce qui permet un diagnostic précis, même en l'absence de symptômes cliniques évidents. Il existe plusieurs méthodes pour effectuer un tel examen, le choix de la méthode optimale est effectué par un médecin en fonction de la situation clinique.

Qui est affecté à l'étude?

Aujourd'hui, les ENMG des membres inférieurs et supérieurs sont prescrits assez souvent et les indications principales sont:

  • effets traumatiques graves sur la colonne vertébrale et les muscles du dos;
  • polyneuropathie;
  • gestion post-traumatique;
  • neuropathie de toute origine;
  • ostéochondrose;
  • maladies professionnelles;
  • la syringomyélie;
  • certaines formes de sclérose en plaques;
  • myosite, fatigue, faiblesse musculaire.

En répondant à la question: «Qu'est-ce que c'est - ENMG des membres supérieurs» aidera à comprendre la liste des maladies pouvant être diagnostiquées par cette méthode. Parmi eux figurent le syndrome du canal carpien, la neuropathie périphérique et d'autres.

L'électroneuromyographie vous permet de localiser avec précision l'inflammation, les traumatismes ou la compression des terminaisons nerveuses des membres. En outre, il vous permet de contrôler le processus de traitement en surveillant l'intensité de la récupération du tissu nerveux.

Existe-t-il des contre-indications et comment se préparer correctement?

Sachant ce que c'est - électromyographie des membres supérieurs peut être supposé qu'un tel examen n'a aucune contre-indication absolue. Comme il n’ya absolument aucun impact négatif sur le patient, les maladies immunitaires peuvent devenir la seule limitation importante, notamment: Le vih Mais cela ne concerne que l'électroneurographie à aiguille, où il y a un risque d'infection du personnel médical. Le reste de l'étude est autorisé pour toutes les catégories de citoyens, bien que dans certains cas, par exemple, en cas de maladies infectieuses ou somatiques aiguës, il doit être transféré jusqu'au moment du rétablissement ou de la rémission. Il est également déconseillé d’examiner les femmes enceintes et les patients présentant un épisindromome, peu sujet à correction médicamenteuse.

Une préparation spéciale pour la procédure n'est pas nécessaire. Immédiatement avant l'étude, un repas copieux n'est pas recommandé - vous devez manger quelques heures avant, et il est conseillé de se nourrir avec des aliments légers. Assurez-vous d'informer votre médecin à l'avance de tous les médicaments que prend le patient. Certains d'entre eux peuvent interférer avec la transmission de l'influx nerveux, ce qui peut entraîner des résultats incorrects pour l'ENMH des membres supérieurs.

Les patients atteints d'hémophilie et d'autres problèmes de coagulation du sang doivent nécessairement avertir leur médecin de cette pathologie. Dans ce cas, si possible, un examen percutané non invasif sera prescrit, car l’insertion d’une aiguille dans le tissu musculaire peut provoquer un saignement ultérieur, qui est extrêmement difficile à arrêter.

Types d'électroneuromyographie

Aujourd'hui, il existe deux options pour cette enquête:

  • Externe Ce que c'est - l'électroneuromyographie des membres supérieurs peut être comprise en voyant la procédure elle-même. Les électrodes sont superposées et fixées sur la peau dans des endroits bien définis, à travers lesquels un équipement spécial reçoit les données nécessaires. La méthode n'est pas très précise et est utilisée s'il est impossible d'examiner le patient d'une autre manière.
  • Aiguille. Cet examen de l'ENMG des membres supérieurs est plus précis et, dans la plupart des cas, le médecin préférera le prescrire. Il s'agit d'une étude invasive, associée à la nécessité d'introduire une canule dans le muscle examiné. Malgré certaines douleurs, la procédure est très informative et ressemble à une injection intramusculaire normale.

Le déroulement de l'enquête

Avant de commencer les manipulations nécessaires, le patient est informé de toutes les sensations désagréables qui peuvent survenir et donne des informations complètes sur l’ENMG des membres supérieurs. Pendant l'examen, la personne est assise sur un canapé en position horizontale. Il est important de conserver une tranquillité d'esprit totale afin que tous les muscles soient extrêmement détendus.

Si le type d'examen cutané est choisi, les électrodes sont fixées aux bons endroits des membres supérieurs. Leur emplacement correspond aux points moteurs du muscle, tandis que l'électrode principale doit être située au-dessus de l'abdomen du muscle et indifférente - au-dessus de son tendon, sinon l'électromyographie ne donnera pas des données correctes. Les sites de fixation sont initialement traités à l’alcool, après quoi un gel conducteur spécial est appliqué sur la peau.

Entre les deux électrodes principales, sur lesquelles les informations nécessaires sont collectées, une autre est établie qui remplit le rôle de mise à la terre. Immédiatement après l'apparition de l'ENMH, le patient peut ressentir un léger picotement de la peau, qui se résorbe de lui-même en quelques minutes.

Toute l’étude ne prend pas beaucoup de temps et est conditionnellement divisée en plusieurs étapes:

  • examen préliminaire par un neurologue;
  • évaluation instrumentale du degré de dysfonctionnement des terminaisons nerveuses périphériques;
  • évaluation instrumentale de l'état fonctionnel des fibres musculaires;
  • détermination du degré d'endommagement du tissu musculaire et du volume du processus pathologique;
  • analyse finale et diagnostic.

Dans de très rares cas, une réaction allergique au gel utilisé au cours de l'étude peut survenir. Il se manifeste par un léger gonflement, une rougeur de la peau et une sensation de brûlure dans la zone d'application des électrodes. Dans la plupart des cas, ces symptômes disparaissent en quelques jours et ne nécessitent pas de traitement. Si les symptômes persistent plus longtemps, vous devriez consulter un médecin.

Avantages de l'ENMG par rapport à d'autres types de recherche

Sachant qu'il s'agit d'ENMH aux extrémités supérieures, les gens acceptent volontiers un tel examen. Parmi les principaux avantages de cette méthode, citons:

  • efficacité - du temps minimum qui s'écoule entre le début de l'enquête et la formulation du diagnostic final;
  • les neurologues chargés de l'examen, spécialisés dans les maladies du système neuromusculaire, ont donc rapidement prescrit un traitement adéquat;
  • la procédure est effectuée en stricte conformité avec les exigences sanitaires et hygiéniques et en respectant les conditions d'asepsie, ce qui élimine le risque d'infection du patient;
  • la conclusion peut être remise entre les mains du patient le jour de l’examen;
  • ENMG peut être complété par d’autres types de recherche menées en parallèle, ce qui élargit les possibilités de diagnostic des pathologies;
  • Un faible coût et une sécurité totale permettent un examen aussi souvent que nécessaire pour une maladie spécifique.

Le passage régulier de cette étude n’est pas contraignant pour l’homme et permet d’empêcher le développement de lésions graves du tissu neuromusculaire des membres. Cela est particulièrement important pour les personnes engagées dans une production dangereuse ou lourde, les athlètes et les personnes âgées. Il faut comprendre qu'il n'est pas facile de diagnostiquer à temps la pathologie du système nerveux et que des symptômes tels que des troubles sensoriels transitoires, des fourmillements ou un refroidissement des extrémités fournissent un signal clair pour un tel examen. Avec le temps, il est presque toujours possible d'arrêter la maladie reconnue.

Électroneuromyographie des membres supérieurs

Quand prescrit-on l'électromyographie des membres inférieurs et supérieurs?

L'ENMG des membres inférieurs est une méthode de diagnostic moderne qui permet de détecter les impulsions envoyées par le cerveau et d'évaluer ainsi l'état des fibres nerveuses. Une personne bouge, effectue des actions, mais cela est possible non seulement grâce au cerveau qui donne les signaux, mais également aux fonctions des nerfs périphériques.

Ils pénètrent littéralement dans les organes, les tissus musculaires et remplissent une fonction de gestion en leur transférant la commande du cerveau. Mais ce système est assez vulnérable, car les infections, les substances toxiques, les blessures peuvent le désactiver. ENMG des extrémités détecte de telles violations, en déterminant leur degré de gravité et leurs causes.

L'électroneuromyographie est une méthode qui permet d'utiliser un équipement informatique pour examiner l'influx nerveux en étudiant son mouvement dans les tissus nerveux sensoriels.

Ce diagnostic des membres supérieurs et inférieurs permet au spécialiste d’évaluer l’état des fibres musculaires, ainsi que les racines nerveuses situées à proximité. De plus, le résultat est le plus précis, de sorte que le médecin puisse déterminer la cause du trouble.

Au cours de l'ENMG, le nerf périphérique est stimulé par une impulsion électrique. Un équipement innovant reconnaît la réponse musculaire et l'enregistre.

Les diagnostics fournissent des données que d'autres méthodes ne peuvent pas identifier avec la même précision:

  1. Évaluation de la capacité à réduire les fibres musculaires lors d'une exposition à des stimuli externes. Mesure quantitative et temporelle du mouvement du pouls à travers les tissus nerveux.
  2. La détection la plus précise de l'endroit où les fibres nerveuses sont endommagées.
  3. Détection d'une diminution de la vitesse à laquelle les impulsions se déplacent le long des tissus nerveux, ainsi que des modifications d'amplitude de leur potentiel.

Les ENMG des membres supérieurs sont utilisés pour le diagnostic précoce, car cette technique permet de détecter des maladies musculaires même au stade précoce, lorsque les symptômes ne sont pas aussi prononcés. Naturellement, cela augmente les chances d'un prompt rétablissement sans complications. De plus, la méthode contribue à la détermination du stade du syndrome de dénervation-réinnervation qui se développe dans les fibres musculaires.

Lors de la détection de modifications pathologiques dans les tissus des membres inférieurs ou supérieurs, le spécialiste continue à utiliser ce diagnostic, mais déjà à analyser les résultats du traitement prescrit.

Loin de tout examen donne des résultats pour lesquels il est possible de poser un diagnostic actuel. Cependant, l'ENMG des membres détermine la zone de localisation, c'est-à-dire la propagation des foyers de modifications pathologiques directement dans le système nerveux. Contrairement à d'autres méthodes, cette méthode vous permet d'identifier les dommages existants, ainsi que l'état des axones, et de déterminer quelle partie d'entre eux a subi un processus pathologique: racine, plexus nerveux ou un nerf.

Naturellement, ces possibilités ont été appréciées par de nombreux spécialistes et appliquées avec succès dans leur pratique.

Une détection précise du problème vous permet d’attribuer un traitement adéquat et de mettre en place un soulagement rapide de la maladie.

Types d'électroneuromyographie

Le médecin peut prescrire l’un des trois types d’examens suivants:

Ils diffèrent par la méthode de fixation des électrodes sur le corps humain, ainsi que par les informations extraites avec leur aide.

La procédure la plus simple, sans douleur ni inconfort, est considérée comme une ENMG superficielle. Lors du diagnostic, des électrodes bipolaires et unipolaires fixées au dispositif sont appliquées sur la peau. La technique est donc non invasive.

Parmi d'autres examens, cette méthode est considérée comme assez efficace, car elle permet d'évaluer l'état des muscles de différents groupes. Mais parmi les ENMG, il a la sensibilité la plus basse, raison pour laquelle il n’examine que les tissus musculaires situés à proximité de la peau. Par conséquent, il est plus souvent utilisé comme contre-indication à l'utilisation de diagnostics à aiguille.

La méthode superficielle, en raison de son indolence inhérente, est utilisée plus souvent pour les patients suivants:

  • les enfants;
  • les personnes qui ont un seuil de douleur bas;
  • avec des infections transmissibles;
  • avec saignement accru.

Le plus informatif est l’aiguille (locale) ENMG des membres. Pour sa mise en œuvre, l'électrode est insérée dans le muscle sous la forme de l'aiguille la plus fine. Ce diagnostic fait donc référence à des procédures invasives. En raison du fait que les aiguilles pénètrent profondément dans les tissus, les fibres situées profondément sous la peau sont examinées et les informations arrivent lorsque les muscles sont au repos et lorsqu'ils sont stressés.

Cette méthode donne de hautes performances pour les lésions neuronales des tissus musculaires ou autres modifications pathologiques situées au plus profond du corps. L'aiguille ENMG est prescrite pour les pathologies des fibres nerveuses des membres inférieurs et d'autres parties. Sa conduite est accompagnée de douleur qui passe immédiatement après la procédure.

Cet examen diagnostique n’est recommandé que pour les indications graves et l’électromyographie de surface (ENMG) des extrémités est réalisée en tant qu’examen primaire du tissu nerveux affecté.

Les procédures superficielles et aciculaires reposent sur la capacité des tissus musculaires sains (sans modifications pathologiques) de répondre aux stimuli, qui sont des impulsions électriques.

Une autre méthode est assignée pour évaluer la perméabilité des impulsions nerveuses le long des fibres sensorielles et motrices du tissu musculaire: il s'agit de la stimulation EMNG. Ce type de diagnostic est plus efficace dans les pathologies neuronales et les neurotraumatismes.

Le type de diagnostic est basé sur les symptômes et l'évolution de la maladie. Déjà avec le diagnostic établi, le spécialiste peut recommander de subir un examen plus détaillé - local, pour découvrir les nuances des dommages.

Lors de la prescription des membres inférieurs et supérieurs de l'ENMG

Que peut provoquer la nomination de l'électroneuromyography (ENMG)? Il convient de noter que dans le cas de ces tests, aucune norme ne devrait être utilisée pour déterminer les mesures de diagnostic.

Le choix des méthodes (examen local, superficiel, stimulation, détermination de la surface du tissu nerveux et musculaire à analyser) dépend exclusivement des caractéristiques individuelles et du tableau clinique de la maladie chez un patient donné. Le spécialiste doit identifier un certain nombre de tâches qui seront résolues en effectuant l'ENMG des extrémités.

Il convient de considérer un certain nombre de situations dans lesquelles des diagnostics complexes avec électromyographie ou électroneuromyographie sont attribués. Naturellement, nous parlons de données indicatives, et les maladies identiques des neurostructures sont rares. Dans chaque organisme, les lésions nerveuses peuvent donner des symptômes différents. Mais il existe toujours des données moyennes:

  1. Les symptômes qui signalent le développement du syndrome du canal, qui est appelé carpien ou carpien (doigts, mains engourdies). Dans cette situation, le diagnostic de type stimulation du type stimulation est prescrit, dans la plupart des cas, il suffit que la pathologie soit confirmée.
  2. Si le diagnostic reste ouvert, un examen à l'aiguille peut être suggéré pour confirmer ou infirmer la radiculopathie, la plexopathie. Soit la stimulation ENMG des membres inférieurs est effectuée, à nouveau pour révéler les conditions pathologiques susmentionnées.

La même approche est utilisée en cas de suspicion d'autres troubles neuropathiques ou de signes du syndrome de tunnel. Parfois, le diagnostic est complété par un examen échographique des nerfs.

En cas de neuropathie faciale, le type de test de stimulation utilisé pour une zone spécifique est attribué. Si le médecin a des hypothèses sur la destruction complète du tissu nerveux ou s'il existe une raison d'identifier plus précisément les indications de l'opération, il peut alors recommander de réaliser une électromyographie à l'aiguille (ENMG) des extrémités.

En cas de suspicion de radiculite, une procédure de stimulation est effectuée dans une zone (ENMG des membres supérieurs ou inférieurs) et à la manière d'une aiguille dans les tissus musculaires qui répondent aux lésions de la racine nerveuse (le médecin détermine quels muscles doivent être examinés en fonction du tableau clinique).

S'il y a des signes de polyneuropathie (lésion diffuse des nerfs du système périphérique), on parle alors de la nomination de la stimulation ENMH de deux zones. Dans certaines situations, un examen des aiguilles est nécessaire, ce qui permet de déterminer la nature de la pathologie survenant dans les nerfs.

Si vous suspectez une maladie du motoneurone (sclérose latérale amyotrophique, atrophie musculaire spinale), il est recommandé de subir une intervention visant deux membres à la fois - EMN bras et jambe - et aiguille de tissus musculaires innervés à différents niveaux (en fonction des symptômes existants, le médecin détermine les muscles à étudier)..

S'il y a des signes de syndrome myasthénique (myasthénie), le patient est alors soumis à la procédure de stimulation de deux ou trois zones. Dans la plupart des cas, il s'agit des nerfs du visage, de la ceinture scapulaire et des membres inférieurs. Ce dernier est nécessaire si les symptômes indiquent un syndrome de Lambert-Eaton. Le plus souvent, ce test est suffisant, mais en cas d'évolution compliquée de la maladie ou de difficulté à poser le diagnostic, un test à l'aiguille peut également être effectué.

En cas de suspicion de troubles myopathiques (myodystrophie de nature héréditaire, inflammation des muscles striés, etc.), on procède à la stimulation de l'ENMG des deux membres (supérieur et inférieur), ainsi que de l'électroneuromyographie à l'aiguille (le spécialiste détermine le jeu musculaire).

En cas de blessure aux nerfs endommagés, une procédure de stimulation (une zone) et une procédure d'aiguille sont également prescrites. Dans certains cas, une échographie supplémentaire des fibres nerveuses est possible (le plus souvent cela se produit lorsqu'une rupture du nerf est suspectée).

Contre-indications

Il y a des situations où cet événement n'est pas recommandé. Ça arrive:

  • si le patient a des ulcères qui ne guérissent pas;
  • avec des lésions profondes de la peau des mains ou des pieds (brûlures graves, plaies avec suppuration);
  • si le patient a des plaques métalliques, des endoprothèses, des stimulants cardiaques dans le corps;
  • ils ne recommandent pas que l'ENMG soit effectué immédiatement après avoir visité la salle de physiothérapie;
  • avec l'épilepsie;
  • pour les maladies d'origine infectieuse sous forme aiguë;
  • dans les formes aiguës de pathologies du système cardiovasculaire, par exemple après une crise d'hypertension ou une crise d'angine de poitrine.

Les troubles mentaux graves peuvent entraîner certaines complications au cours du processus d’examen.

Il existe un certain nombre de contre-indications relatives dans lesquelles la procédure est prescrite avec prudence:

  • Infection par le VIH;
  • l'hépatite;
  • coagulation sanguine altérée;
  • seuil élevé de sensibilité à la douleur.

S'il n'y a aucune possibilité de tenir l'aiguille ENMG, celle-ci est remplacée par une vue superficielle.

Les experts estiment que l'efficacité de tels tests est plusieurs fois supérieure à tous les risques encourus et que la procédure en surface est généralement caractérisée par une sécurité totale.

Préparation à l'électroneuromyographie (ENMG)

La procédure d'électroneuromyography ne nécessite aucune préparation spéciale. Le spécialiste avertit que, 24 heures avant l'événement, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments qui réduisent le tonus des muscles squelettiques (myorelaxants), bloquent l'acétoquinoline (anticholinergiques), agissent sur les processus de transmission de l'influx nerveux.

Au moins 4 heures avant l'examen ne devrait pas manger. Le spécialiste avant ENMG doit se familiariser avec les antécédents de la maladie, car dans certains cas, aucun diagnostic d'aiguille n'est prescrit, par exemple pour des problèmes de coagulation du sang.

Comment est le processus de l'électroneuromyography (ENMG)

Lorsque les membres d'électroneuromyographie offrent de s'allonger ou de s'asseoir, en repliant le dos. Avant la procédure, la personne doit se détendre.

2 types d'électrodes sont utilisés. Lorsqu’il utilise des éléments en forme d’aiguilles, l’appareil enregistre les unités nerveuses et musculaires individuelles et les électrodes placées sur la peau fournissent des informations générales sur l’activité musculaire.

L'utilisation d'ENMG superficielle des extrémités permet un diagnostic simple et sûr - sans risque de développer une maladie infectieuse ni une blessure. En outre, il se distingue par une absence totale de douleur. Pour savoir où fixer les électrodes, les experts sont guidés par des manuels spéciaux indiquant l'emplacement des zones du moteur.

Avec ce diagnostic, les électrodes sont placées sur la peau juste au-dessus du point moteur où se trouve le muscle. La grande surface de l'élément est placée au centre du tissu musculaire, la plus petite sur le tendon.

Pour exclure la possibilité de micro-organismes pathogènes, la peau est essuyée avec un antiseptique spécial contenant de l'alcool. Après la surface est recouverte d'un gel, contribuant à la conduction des impulsions de l'électrode.

2 éléments participent au processus: l'un stimule la transmission des impulsions, le second enregistre les informations reçues. Tous les changements de fonctions sont détectés. Une installation de mise à la terre obligatoire est requise entre les électrodes; le médecin la mouille dans des mèches en feutre fabriquées à cet effet dans une solution de chlorure de sodium.

Afin d'obtenir des données sur la vitesse à laquelle l'impulsion se déplace le long des tissus nerveux, un diagnostic électrophysiologique complexe est appliqué, y compris la réponse M. C'est grâce à lui qu'il devient possible d'identifier l'amplitude des capacités des fibres musculaires.

Décodage du résultat ENMG (électroneuromyographie)

Qu'est-ce que le médecin découvre pendant l'étude? Le décodage comprend un certain nombre de paramètres:

  • M-réponse - les potentiels des fibres musculaires dans la quantité qui se produisent sous l'influence de la stimulation électrique;
  • Onde F - la réponse des fibres musculaires à la stimulation électrique du nerf, ce qui indique que les dommages sont survenus au niveau de la moelle épinière;
  • H réflexe - à la normale, cela se produit toujours lorsque le nerf tibial est irrité

Si le médecin a prescrit l'électroneuromyographie, il n'est pas conseillé de refuser de la subir.

Électromyographie des membres supérieurs

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite ici...

Radiculopathie de la colonne cervicale - syndrome qui résulte d'une compression ou d'une irritation des terminaisons nerveuses dans une zone donnée. Elle se manifeste non seulement par les douleurs les plus fortes, mais également par une diminution du tonus des muscles des membres supérieurs, qui violent leurs fonctions. Avec le début du traitement en temps voulu, le pronostic est favorable, cependant, le traitement peut être retardé de plusieurs mois.

Les causes de la maladie

La radiculopathie cervicale survient le plus souvent dans le contexte de l'ostéochondrose. Contribuer à ce changement de cartilage, d'os et de tissus mous qui accompagne le développement du processus pathologique:

  • hernie et saillie;
  • formation d'ostéophytes;
  • spondylose.

Ce sont les excroissances osseuses qui irritent le plus souvent les nerfs. La radiculopathie peut se développer en raison de:

  • fracture;
  • luxation;
  • scoliose de la colonne cervicale.

Les facteurs provocants incluent:

  • l'hypothermie;
  • maladies infectieuses;
  • myosite

Le syndrome douloureux peut survenir dans le contexte d'un long séjour dans une position inconfortable, par exemple lorsque vous travaillez devant un ordinateur.

Le groupe à risque comprend les enseignants, les tailleurs, les horlogers et les programmeurs.

Le tableau clinique de la maladie

Le symptôme principal de la sciatique cervicale est la douleur, qui augmente avec les mouvements. Il peut être accompagné de:

  • faiblesse des muscles des membres supérieurs;
  • raideur au cou;
  • maux de tête;
  • mobilité réduite de la colonne vertébrale;
  • paresthésie;
  • des vertiges.

Au cours du processus pathologique, la température peut augmenter. Problèmes observés de mémoire et d'attention, de fatigue et de nausée. La région cervicale a 8 paires de terminaisons nerveuses, qui, comme les vertèbres, sont désignées par la lettre C. La dernière paire se situe entre C7 (vertèbre cervicale inférieure) et T1 (thoracique supérieure). La défaite de cette zone est caractérisée par la présence de douleur dans la région des mains, un engourdissement des doigts, de l’intérieur de l’avant-bras et une faiblesse des muscles fléchisseurs du bras.

La cicatite nerveuse C7 est la forme la plus courante de la maladie. La douleur s'étend à l'extérieur de l'avant-bras. Un engourdissement couvre le majeur et l'index. Diminue le ton des extenseurs des mains. Souvent violé la fonction du biceps. La radiculopathie de la région C5-C6 se caractérise par une douleur dans la région des épaules, s'étendant à l'extérieur de l'avant-bras, une diminution de la sensibilité des pouces. Le tonus des biceps et des triceps diminue, les réflexes disparaissent. La défaite du nerf C4 est extrêmement rarement diagnostiquée. Dans ce cas, une douleur aux avant-bras et une faiblesse du muscle deltoïde apparaissent.

La radiculite cervicale peut survenir sous forme aiguë ou chronique. Dans le premier cas, la gêne est observée dans les 14 jours. Avec le bon traitement, une personne s'en débarrasse une fois pour toutes. Si la douleur revient, le diagnostic ressemble à une radiculopathie chronique.

Pour identifier la maladie, le médecin analyse les symptômes du patient, procède à l'examen et prescrit toutes les recherches nécessaires. À l'aide de rayons X, ils révèlent les causes du syndrome: ostéochondrose, tumeurs, lésions de la colonne vertébrale. La tomodensitométrie implique une étude couche par couche des tissus de la région cervicale, permettant d'évaluer le degré de modification pathologique des terminaisons nerveuses. L'IRM est la méthode la plus informative de diagnostic du matériel. Cependant, il ne peut pas être utilisé s'il est disponible:

  • endoprothèses;
  • stimulateurs cardiaques;
  • implants métalliques.

Électromyographie - le diagnostic de l'état des muscles par stimulation électrique. En comprimant les terminaisons nerveuses, le tissu n'est pas réduit. De plus, un test sanguin général est attribué pour identifier le processus inflammatoire.

Comment se débarrasser de la radiculopathie du col utérin?

Le traitement de cette pathologie implique une approche intégrée. Cela devrait commencer par l'élimination de la cause de la douleur. Le cours de thérapie conservatrice comprend:

  • des médicaments;
  • passage de procédures physiothérapeutiques;
  • massage
  • effectuer des exercices spéciaux.

Le traitement médicamenteux commence après le diagnostic final. Des agents anti-inflammatoires, analgésiques et relaxants sont utilisés. Il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui aident à améliorer la circulation sanguine et à restaurer les terminaisons nerveuses touchées. En outre, prenez des antidépresseurs, des vitamines et des chondroprotecteurs.

Pour se débarrasser des symptômes de la radiculopathie, favoriser l'action extérieure - gels et onguents anesthésiques, qui contiennent des composants anti-inflammatoires. Ils sont:

  • améliorer la circulation sanguine;
  • soulager la paresthésie;
  • retour sensibilité.

Après avoir appliqué la pommade, il est recommandé de couvrir le cou avec un chiffon chaud ou de faire un léger massage. Cela accélère la pénétration du médicament, augmente son efficacité. L'utilisation de tels médicaments n'est pas recommandée en présence d'éruptions cutanées et de plaies.

L'acupuncture aide à soulager l'état du patient en cas de radiculopathie aiguë. De plus, il est nécessaire d'utiliser des appareils orthopédiques de fixation, en particulier pendant le sommeil. Avec leur aide, les vertèbres sont ramenées à la place, les racines nerveuses comprimées sont libérées.

Après avoir amélioré l'état peut être utilisé:

  • thérapie magnétique;
  • relaxation postisométrique;
  • électrophorèse;
  • gymnastique spéciale.

Au cours de la période de traitement est recommandé d'adhérer à un régime alimentaire spécial. Il est nécessaire de manger en petites portions, 4 à 5 fois par jour. De l'alimentation devraient être exclus les aliments gras et frits, les aliments épicés et fumés, l'alcool. La préférence devrait être donnée à la viande maigre, aux légumes cuits, aux produits laitiers et aux céréales.

Le respect d'un régime alimentaire spécial élimine non seulement l'excès de poids, mais aide également le système digestif à faire face aux effets négatifs des médicaments.

Si les symptômes de la maladie persistent pendant un an, le médecin peut décider de la nécessité d'une intervention chirurgicale visant à soulager les terminaisons nerveuses resserrées:

  1. Laminectomie - élimination d'une petite partie de la vertèbre, du disque intervertébral ou de la croissance osseuse.
  2. Discectomie - excision du tissu cartilagineux, racine compressive. Des 2 vertèbres forment un segment fixe.

La prévention de la radiculopathie cervicale consiste à:

  • traitement rapide des maladies inflammatoires;
  • bonne nutrition;
  • choisir un oreiller orthopédique et un matelas.

Ce dernier doit avoir un degré de rigidité moyen. Le syndrome de la douleur est souvent dû à une hypothermie. Vous devez donc vous vêtir de la météo et porter des foulards chauds. Avec un travail prolongé en position assise, vous devez prendre une pause pendant laquelle vous effectuez des exercices spéciaux. Des marches et cours quotidiens utiles au bar contribuent à augmenter la distance entre les vertèbres. Le massage thérapeutique améliore le tonus musculaire, restaure la circulation sanguine.

Le traitement de la radiculopathie doit commencer après l’apparition de ses premiers signes.

La douleur et la paresthésie disparaissent rapidement sous l'influence de drogues. En l'absence de traitement, les troubles neurologiques deviennent permanents, la faiblesse des muscles se transforme en paralysie - incapacité de bouger.

L'électroneuromyographie (ENMG) est une méthode de recherche utilisée pour déterminer l'état des tissus nerveux et musculaires périphériques. Également effectué pour détecter une pathologie dans les premiers stades de la dégradation fonctionnelle.

La technique comprend EMG et ENG. EMG - électromyographie, qui vise à étudier l'activité et les caractéristiques fonctionnelles des tissus musculaires pendant la contraction et au repos. ENG - l'électroneurographie, qui évalue la vitesse et la précision de l'impulsion à travers les fibres nerveuses.

L'examen est fait en neurologie, car il aide à identifier les maladies du système nerveux périphérique: mononévrites, polynévrites, neuropathies et autres.

L'essence de la méthode

Le mouvement du muscle se produit de la manière suivante: l'impulsion prend sa source dans le cerveau, dans les centres responsables de l'activité motrice. Ensuite, le signal passe par les neurones, les voies nerveuses, les plexus, atteint les muscles et, grâce à des synapses spéciales, passe de la forme électrique à la mécanique - le muscle se contracte.

En présence d'une pathologie au niveau des nerfs, des voies nerveuses, des synapses, la fonctionnalité du muscle est altérée: fatigue accrue, contraction involontaire, relaxation lente et absence de mouvement.

Au cours de l'ENMG, l'appareil produit une impulsion et vérifie la réponse de la fibre musculaire au signal, ce qui permet de déterminer les éléments suivants:

  1. La capacité de contracter du muscle en réponse à un stimulus.
  2. La quantité et la qualité du passage du pouls à travers les fibres nerveuses.
  3. Vitesse de conduction d'impulsion
  4. Localisation des lésions nerveuses, le cas échéant.

La myographie aidera à déterminer la lésion à l’un des 8 niveaux du chemin moteur: suprasegmental, pérénergique, radiculaire, au niveau du plexus, pilier nerveux, branches nerveuses terminales, synapses, myofibre.

Aucun autre diagnostic ne donnera une image complète de l'état de l'axone. ENMG permet au médecin de savoir où se situe le problème.

La méthodologie

L'examen est effectué sans faute le matin, de préférence à jeun. Si vous avez eu le temps de manger, la procédure se fait en 2 heures. 3 heures avant que l'EMG ne puisse pas fumer, certains aliments contiennent de la caféine (café, thé, cola, chocolat).

Il est également important d'avertir le médecin avant l'EMG:

  • A propos de la présence d'un inducteur de fréquence cardiaque artificiel.
  • Prendre des médicaments qui affectent le système nerveux (par exemple, les relaxants musculaires) et les anticoagulants.

Au cours de l'ENMG, une légère douleur ou des picotements peuvent survenir, ce que le médecin met nécessairement en garde le patient.

Il y a 3 façons de mener ENMG:

  1. Surface. Elle est réalisée avec l'imposition d'électrodes cutanées.
  2. Local Il est fabriqué avec l'introduction d'électrodes dans le tissu musculaire.
  3. Stimulation Lorsque l'examen est effectué en imposant des électrodes intramusculaires de surface et à l'aiguille.

La myographie locale est considérée comme plus efficace et informative, car une électrode en forme d'aiguille est insérée directement dans le tissu musculaire. Cependant, cette méthode peut apporter un léger inconfort.

La myographie superficielle est considérée comme moins inconfortable. Habituellement utilisé pour les saignements importants, la coagulopathie, la thrombocytopénie, une sensibilité élevée, les infections transmises par le sang.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite ici...

Les muscles et les nerfs de la région faciale, des membres supérieurs et inférieurs, ainsi que des membres supérieurs et inférieurs, sont considérés comme des zones distinctes à examiner lors de la réalisation d'un EMG.

Comment se fait la myographie?

Le médecin effectue la myographie de la manière suivante: le patient est allongé (parfois assis). Une électrode cutanée est placée à la surface de la peau et une électrode aiguille est immergée dans le muscle. L'électrode est connectée à un enregistreur spécial, l'électromyographe, qui enregistre l'activité électrique du muscle.

Les électrodes cutanées sont appliquées comme suit: la peau est frottée à l'alcool puis avec un gel spécial. Une électrode indifférente est placée sur le tendon, la principale étant au-dessus de l'abdomen du muscle, la troisième se situe entre les deux précédentes comme mise à la masse.

La myographie est généralement réalisée en une heure et demie heure (le temps dépend du volume des muscles étudiés). Simultanément, on enregistre un électromyogramme dont les propriétés sont similaires à celles d'un électrocardiogramme.

Électroneurographie

Au cours de l'exécution de ENG, une électrode en métal est placée à la surface du site de projection du nerf étudié. La deuxième électrode est située dans la région de la fibre musculaire, où le nerf étudié est innervé.

Le pouls est envoyé à la première électrode, continue au nerf et provoque la contraction musculaire. L'appareil enregistre l'heure du signal du nerf au muscle - la vitesse du pouls. La procédure prend 15 à 60 minutes.

L'électronographie est considérée comme une méthode sûre pour diagnostiquer les nerfs et les muscles. La seule chose à l'endroit où l'aiguille a été insérée restera une ecchymose. La procédure est sans danger pour la santé, car l'indicateur de la force du signal électrique est petit.

Des indications

ENMG est nécessaire en cas de pathologie neurologique. Cependant, l'étude est utilisée en rhumatologie et orthopédie, en neurochirurgie, en ophtalmologie et en dentisterie. Également utilisé en rééducation et en médecine sportive.

Les indications pour mener ENMG incluent les états suivants:

  • Polyneuropathie ou mononeuropathie.
  • Trauma de retour.
  • Lésions cérébrales traumatiques.
  • Différentes neuropathies et névrites.
  • Ostéochondrose.
  • Maladie de vibration (en particulier avec des lésions des membres inférieurs).
  • Syringomyélie
  • Sclérose en plaques
  • Processus pathologiques du tissu musculaire (myosite, myasthénie).
  • Maladie de Parkinson.
  • Diabète sucré (pour confirmer la présence de neuropathie des membres supérieurs et / ou inférieurs).

En outre, une telle enquête, telle que l'électroneuromyographie, est utilisée dans le domaine de l'orthopédie pour évaluer les fonctions motrices altérées après leur guérison.

En médecine, l’électroneuromyographie aide à identifier le niveau de dommage causé à l’appareil neuromusculaire, à déterminer la localisation des dommages tissulaires et à déterminer l’ampleur du processus. Avec son aide, il est possible de déterminer la nature de la pathologie, la gravité, la dynamique du processus.

Électromyographie des membres inférieurs

La myographie, utilisée pour examiner les membres inférieurs, aidera à déterminer la cause des troubles de la jambe et de la démarche, de l'hypersensibilité et de la faiblesse des jambes. Il sera possible de détecter la source de la douleur. Pour plus d'informations, vous pouvez compléter les nerfs ultrasonores des membres inférieurs.

Cet examen des membres inférieurs est effectué avec la définition de la fonction des nerfs suivants:

  1. Des troubles de la conduction sciatique peuvent être observés lorsqu’il effectue mal des injections intramusculaires, un pincement du nerf avec les muscles du bassin, une lésion infectieuse (herpès), des blessures après une chute, une mauvaise position du corps (assis à table).
  2. Verrouillage - une pathologie est observée lorsqu'un canal est étranglé s'il y a une hernie.
  3. Sous-cutanée - des violations peuvent être observées lorsqu'un nerf est pincé dans le canal ou pendant la thrombophlébite de la veine saphène.
  4. Pathologie fémorale pour blessures pendant les opérations, après une activité physique, en cas d’infection.
  5. Cutanée latérale - la conductivité décroît avec une pression significative (appelée maladie du denim).
  6. Tibial (qui est responsable des mouvements des jambes et des pieds) - dommages, traumatismes, inflammation de ce nerf est l’une des causes du pied bot, de la douleur dans les jambes.
  7. Parfum - la fonction est souvent perturbée par des blessures chez les personnes qui marchent souvent avec des talons hauts, comme s’asseoir dans une posture, jambes par jambes.
  8. La pathologie du pied nerveux apparaît après des fractures, des luxations du pied, des opérations, des tumeurs, résultant du port de chaussures inconfortables.

Une telle étude des membres inférieurs, est utilisée le plus souvent, car à présent, les gens suivent rarement le choix des bonnes chaussures, ne font pas attention à la démarche, mènent surtout un style de vie sédentaire. Tout cela contribue à la stagnation des membres inférieurs et à l'apparition de phénomènes inflammatoires et dystrophiques.

EMG des membres supérieurs

ENMG comprend une étude de l’intégrité fonctionnelle des nerfs médian, ulnaire et radial. La myographie de stimulation fournit des informations sur la localisation (cicatrice après blessure, déformation, fracture, site de l'atteinte nerveuse avec tendon, ligament ou due à une inflammation) et sur l'ampleur des lésions nerveuses des extrémités supérieures.

Needle EMG est efficace pour étudier l’état actuel de la fibre nerveuse, déterminant la dynamique des processus de récupération. Également utilisé pour établir une prévision et déterminer les indications de la chirurgie.

La myographie des membres supérieurs peut aider à choisir un traitement adéquat: le traitement actuel est-il suffisant, des méthodes supplémentaires sont-elles nécessaires, quelles sont les prédictions du rétablissement.

Électroneuromyographie du visage

Les nerfs faciaux et trijumeaux sont responsables des expressions faciales et des autres mouvements du visage. Dès qu'une violation des nerfs ou des muscles se produit, une paralysie partielle du visage est possible. Pour connaître la raison pour laquelle la personne a perdu sa mobilité, utilisez ENMG.

L'électroneuromyographie comprend les étapes suivantes:

  1. Diagnostic du nerf facial (responsable des expressions faciales) - vous pouvez identifier l'étiologie de la faiblesse / de l'activité accrue des muscles du visage.
  2. Diagnostic du nerf trijumeau (responsable de la sensibilité et de la mastication) - vous pouvez détecter l'étiologie de la douleur, la pathologie de la sensibilité faciale et le dysfonctionnement des muscles masticateurs.
  3. L'étude des muscles faciaux et masticateurs est une étape informative de la parésie / paralysie du nerf facial, du dysfonctionnement des articulations, de la douleur.

Une telle étude aidera à déterminer la cause de la pathologie et fournira des informations permettant de prescrire un traitement efficace.

Contre-indications

L'électromyographie est une procédure absolument sûre pour tout patient et ne présente aucune contre-indication particulière. Mais il faut faire attention en présence de lésions cutanées inflammatoires et cutanées à l'emplacement de l'électrode.

Les contre-indications relatives à l'utilisation de la myographie comprennent:

  • Troubles mentaux.
  • Hypertension du troisième stade.
  • L'épilepsie.
  • Utilisation par un patient d'un stimulateur cardiaque, angine de poitrine.

En outre, la myographie en forme d'aiguille est réalisée avec prudence chez les patients infectés par le VIH, le SIDA, l'hépatite, etc. Le fait est qu'il existe un risque de transmission de la maladie par le sang au personnel médical. Par conséquent, dans de tels cas, il est nécessaire d'effectuer simplement la procédure conformément à toutes les règles de protection individuelle du travailleur médical.

L'électroneuromyographie aidera non seulement à identifier la pathologie, mais également à prédire l'évolution future de la maladie et à choisir un traitement plus efficace.

Plexite à l'épaule: symptômes, traitement, diagnostic

La plexite, ou plexopathie, est l'inflammation d'un faisceau de nerfs spinaux causée par un certain nombre de raisons. La plexite brachiale est une maladie inflammatoire du plexus brachial, touchant parfois le col utérin en raison de sa proximité.

La plexite de l'articulation de l'épaule est diagnostiquée chez des patients de tous les groupes d'âge et, en l'absence de traitement, elle peut conduire à une immobilisation complète de l'articulation de l'épaule et de tout le bras.

Quelle est la plexus du plexus brachial

Sur la localisation, la plexopathie peut être droite ou gauche, la plexite bilatérale n’est pas rare non plus.

L'apparition d'une plexite est due à l'influence de facteurs internes et externes, en fonction desquels elle est divisée en les types suivants:

  • Traumatique, causée par une lésion du faisceau neurovasculaire brachial lors de fractures, luxations, entorses de l'articulation de l'épaule. La plexite, obtenue par un nouveau-né au moment du passage compliqué du canal génital pendant le travail pathologique, appartient à cette forme. La plexite résultant d'une exposition à des facteurs déclencheurs professionnels est également considérée comme traumatique.
  • Infectieux, lorsque les fibres nerveuses sont touchées par les toxines d’infections - tuberculose, virus de l’herpès, grippe, cytomégalovirus.
  • Infectieux-allergique, apparaissant en réponse au vaccin introduit.
  • Toxique, ce type de pathologie du plexus brachial survient en cas d'intoxication par des substituts alcooliques, des sels de mercure et des métaux lourds.
  • Dysmétabolique, troubles endocriniens associés - diabète, goutte, maladie de la thyroïde.
  • Compression-ischémique, dont le mécanisme est la compression du faisceau neurovasculaire due à la localisation de l'épaule dans une position longue et non physiologique - avec immobilisation illettrée de la main blessée, à l'état narcotique après traitement chirurgical, utilisation de béquilles inappropriées. En outre, les nerfs peuvent être comprimés par des tumeurs de la région articulaire et périarticulaire, des ganglions lymphatiques élargis, un hématome après une lésion. Une mauvaise posture peut également être à l'origine de cette forme de plexite brachiale.

En plus de ce qui précède, la plexite articulaire de l'épaule peut également être causée par l'ostéochondrose des segments rachidiens cervical et thoracique, lorsque les corps vertébraux déformés pincent les racines des nerfs rachidiens; anévrismes des artères de la région de l’épaule, hypothermie fréquente et prolongée, syndrome costoclaviculaire (formation de côtes cervicales supplémentaires), syndrome d’hyperinduction (avec une abduction nette de l’articulation de l’épaule, le faisceau nerveux est clampé).

Comment est la plexus du plexus brachial

Le cours de la plexite est empilé en deux étapes:

  1. Névralgique lorsque les symptômes comprennent des douleurs à la peau et aux muscles, aggravées par les mouvements.
  2. Paralytique, lorsque la douleur est remplacée par une faiblesse musculaire, un gonflement, une atrophie tissulaire. Cette étape se produit généralement en l'absence de traitement des signes initiaux.

Le tableau clinique de la plexite à l'épaule comprend les symptômes suivants:

  • Douleur intense dans l'articulation de l'épaule, au repos et en mouvement, même légère. La douleur peut être paroxystique, avec retour au membre supérieur et à la clavicule.
  • L'atrophie des tissus se traduit par un gonflement et un blanchissement de la peau, la peau autour de l'articulation devient froide, bleutée, brillante, les ongles sont cassants, la transpiration des paumes est accrue.
  • Réduction de la sensibilité de la surface externe de la main, avec paralysie de Erb-Dushen et syndrome externe de Klumpke-Dejerin.
  • Les muscles du membre supérieur sont affaiblis, jusqu’à l’impossibilité de lever le bras normalement, de le faire bouger, et il existe une violation de la motilité de la main, ce qui rend difficile l’exécution de tâches ménagères courantes.
  • Parmi les symptômes, à première vue, non associés à l'articulation de l'épaule, on note les suivants: difficulté à respirer et hoquet grave si le nerf phrénique est atteint, parfois une pupille rétrécie et un globe oculaire creux du côté affecté.

En fonction de la localisation de la douleur, la plexite de l'épaule est divisée en:

  1. En haut lorsque la douleur est ressentie dans la région supraclaviculaire.
  2. Bas, avec des phénomènes douloureux au coude, à l’avant-bras et à la main.
  3. Total - avec la capture de toute la région de l'épaule et du bras.

Si les symptômes de la plexopathie sont bilatéraux, il en résulte une impuissance pratique des patients et leur dépendance vis-à-vis des personnes proches. En outre, en l’absence de traitement, la plexite de l’articulation de l’épaule entre dans une phase de récupération qui dure environ un an, alors que les fonctions des fibres nerveuses risquent de ne pas se rétablir complètement, ce qui entraîne une parésie persistante, des contractures et une atrophie musculaire.

Diagnostic de plexus du plexus brachial

Le diagnostic de la maladie est assez compliqué, implique donc l'utilisation d'une liste de méthodes:

  • Enquête et inspection visuelle lors d'une consultation médicale;
  • Neuromyographie et électromyographie;
  • IRM et tomodensitométrie;
  • Échographie et radiographie des articulations;
  • Test sanguin

Le diagnostic et le traitement ultérieur de la plexite de l'épaule sont effectués par un neuropathologiste. Afin de différencier la plexite humérale de ses autres types et manifestations similaires d'autres maladies, un traumatologue, un gynécologue, un urologue peut être impliqué dans le diagnostic, ainsi qu'une radiographie de la colonne vertébrale et une échographie des organes internes.

Plus de détails sur l'inflammation du plexus brachial, ainsi que sur la façon de déterminer la plexite en elle-même, dit Elena Malysheva:

Traitement de plexite brachiale plexite

Le traitement de cette maladie est généralement effectué par des méthodes conservatrices. Tout d'abord, il est recommandé de fixer l'épaule douloureuse avec une attelle en plâtre, afin de s'assurer qu'elle est toujours.

Ensuite, la plexopathie doit être traitée avec des médicaments, lorsqu'un patient se voit prescrire un certain nombre de médicaments pour éliminer les symptômes de l'inflammation nerveuse:

  • Analgésiques, y compris analgine, oxadol, aspizol, blocage à la novocaïne.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens à base de diclofénac, d’indométacine, de nimésulide et d’autres. Ils peuvent être appliqués sous forme de comprimés et d'injections, ainsi que de pommades, pour des effets locaux sur le centre de la douleur.
  • Vitamines des groupes B, A, C, E sous forme de médicaments neurovitan, milgamma, aevit et autres.
  • Les substances anticholinestérasiques destinées à améliorer la transmission neuromusculaire, y compris le kalimin, la prozerine, sont désactivées.
  • Le moyen d'éliminer l'œdème - l'urée, attire.
  • Les médicaments qui améliorent la nutrition des tissus - acide nicotinique, lidaza, nerobol, orotate de potassium.
  • Préparations pour la stimulation de la microcirculation sanguine, telles que la complamine et le trental.

Après l'affaissement des événements aigus et au cours de la période de récupération, le patient reçoit un traitement de rééducation, comprenant des méthodes physiothérapeutiques et des techniques manuelles:

  1. La réflexologie, le plus souvent c'est l'acupuncture.
  2. Électrophorèse, phonophorèse, UHF, cryothérapie, magnétothérapie, courants dynamiques, ozokérite, balnéothérapie et autres méthodes de traitement.
  3. Hirudothérapie.
  4. Massages et exercices thérapeutiques.

Médecin en chef, médecin expérimenté Nikonov NB et son patient parlent de massage émendique pendant la plexite:

La gymnastique thérapeutique avec une utilisation appropriée et en temps opportun peut donner un bon effet et accélérer la récupération. Exercices exécutés assis ou debout et comprenant approximativement les mouvements suivants:

  • Information et dilution des omoplates aux épaules redressées;
  • La montée et la lente descente des épaules;
  • Rotations circulaires dans l’articulation de l’épaule, bras pliés aux coudes et bras écartés;
  • Torse latéral du corps avec rotations circulaires dans l'articulation avant et arrière;
  • Flexion et extension du bras dans les coudes, le corps penché en avant;
  • Roulez vos paumes avec les bras tendus.

Les exercices sont effectués lentement, 8 à 12 fois, avec une augmentation graduelle du nombre de répétitions jusqu'à 20 à 25 fois. Le cours de gymnastique est recommandé en consultation avec le médecin.

Le traitement peut également être chirurgical, par les plastiques du nerf, avec indications - tumeurs, hématomes, plexite post-traumatique est également traité chirurgicalement, compte tenu de la présence de fragments osseux dans les fractures, de contractures marquées avec une maladie avancée.

Traitement commun Plus >>

Traiter les remèdes traditionnels contre la plexite en association avec un ensemble de médicaments et de traitements de physiothérapie. Habituellement, pour soulager la douleur et l’enflure, on utilise des recettes de frottement et des onguents:

  • La vaseline ¼ tasse est mélangée à des herbes hachées: chasseur, houblon et mélilot. Ce mélange est pilé 3 à 4 fois par jour.
  • Miel 0,5 tasse mélangée avec des feuilles d’aloès hachées, une racine de raifort, Althea et la racine d’Adam. La composition est remplie avec 0,5 litre de vodka et infusée pendant trois jours. La perfusion est frottée trois fois par jour dans la région de l'articulation douloureuse.
  • Broyer et verser l'eau bouillante racine d'angélique, insister sur le mélange pendant 2 heures. Frottez quelques fois par jour.
  • La graisse de porc est mélangée à de la propolis dans un rapport de 50 à 100 g pour 3 à 6 g, avec un mélange pour frotter la main douloureuse.
  • La térébenthine, l'ammoniac et les œufs sont mélangés dans un rapport de 30 ml pour 30 ml pour 2 pcs. (Pré-fouettez les œufs dans la mousse), avec ce mélange, frottez l'endroit touché avant le coucher.
  • L'écorce de saule broyée est remplie d'eau bouillante pendant 2 heures, filtrée et cette infusion est utilisée pour réchauffer les compresses sur la région des articulations.
  • Comme une infusion d'alcool à friction fringante peut être utilisé.

Les bains aux herbes et les décoctions pour administration orale sont également considérés comme des remèdes populaires efficaces pour le traitement de la plexite à domicile. Outre la liste ci-dessus, la liste des herbes utiles comprend la menthe, la camomille, l'origan, l'écorce de chêne et les feuilles de cassis.

La plexite due à une lésion congénitale doit être prévenue avant même que ses manifestations ne se manifestent. En principe, une thérapie par l'exercice est prescrite aux enfants, ce qui permet de renforcer l'immunité et de faire attention au régime.

Un rhumatologue, académicien Evdokimenko, explique comment soigner une douleur à l'épaule grâce à la gymnastique et à des exercices simples:

Électroneuromyographie des membres supérieurs et inférieurs

L'électroneuromyographie (ENMG) est une méthode de recherche utilisée pour déterminer l'état des tissus nerveux et musculaires périphériques. Également effectué pour détecter une pathologie dans les premiers stades de la dégradation fonctionnelle.

La technique comprend EMG et ENG. EMG - électromyographie, qui vise à étudier l'activité et les caractéristiques fonctionnelles des tissus musculaires pendant la contraction et au repos. ENG - l'électroneurographie, qui évalue la vitesse et la précision de l'impulsion à travers les fibres nerveuses.

L'examen est fait en neurologie, car il aide à identifier les maladies du système nerveux périphérique: mononévrites, polynévrites, neuropathies et autres.

L'essence de la méthode

Le mouvement du muscle se produit de la manière suivante: l'impulsion prend sa source dans le cerveau, dans les centres responsables de l'activité motrice. Ensuite, le signal passe par les neurones, les voies nerveuses, les plexus, atteint les muscles et, grâce à des synapses spéciales, passe de la forme électrique à la mécanique - le muscle se contracte.

En présence d'une pathologie au niveau des nerfs, des voies nerveuses, des synapses, la fonctionnalité du muscle est altérée: fatigue accrue, contraction involontaire, relaxation lente et absence de mouvement.

Au cours de l'ENMG, l'appareil produit une impulsion et vérifie la réponse de la fibre musculaire au signal, ce qui permet de déterminer les éléments suivants:

  1. La capacité de contracter du muscle en réponse à un stimulus.
  2. La quantité et la qualité du passage du pouls à travers les fibres nerveuses.
  3. Vitesse de conduction d'impulsion
  4. Localisation des lésions nerveuses, le cas échéant.

La myographie aidera à déterminer la lésion à l’un des 8 niveaux du chemin moteur: suprasegmental, pérénergique, radiculaire, au niveau du plexus, pilier nerveux, branches nerveuses terminales, synapses, myofibre.

Aucun autre diagnostic ne donnera une image complète de l'état de l'axone. ENMG permet au médecin de savoir où se situe le problème.

La méthodologie

L'examen est effectué sans faute le matin, de préférence à jeun. Si vous avez eu le temps de manger, la procédure se fait en 2 heures. 3 heures avant que l'EMG ne puisse pas fumer, certains aliments contiennent de la caféine (café, thé, cola, chocolat).

Il est également important d'avertir le médecin avant l'EMG:

  • A propos de la présence d'un inducteur de fréquence cardiaque artificiel.
  • Prendre des médicaments qui affectent le système nerveux (par exemple, les relaxants musculaires) et les anticoagulants.

Au cours de l'ENMG, une légère douleur ou des picotements peuvent survenir, ce que le médecin met nécessairement en garde le patient.

Il y a 3 façons de mener ENMG:

  1. Surface. Elle est réalisée avec l'imposition d'électrodes cutanées.
  2. Local Il est fabriqué avec l'introduction d'électrodes dans le tissu musculaire.
  3. Stimulation Lorsque l'examen est effectué en imposant des électrodes intramusculaires de surface et à l'aiguille.

La myographie locale est considérée comme plus efficace et informative, car une électrode en forme d'aiguille est insérée directement dans le tissu musculaire. Cependant, cette méthode peut apporter un léger inconfort.

La myographie superficielle est considérée comme moins inconfortable. Habituellement utilisé pour les saignements importants, la coagulopathie, la thrombocytopénie, une sensibilité élevée, les infections transmises par le sang.

Les muscles et les nerfs de la région faciale, des membres supérieurs et inférieurs, ainsi que des membres supérieurs et inférieurs, sont considérés comme des zones distinctes à examiner lors de la réalisation d'un EMG.

Comment se fait la myographie?

Le médecin effectue la myographie de la manière suivante: le patient est allongé (parfois assis). Une électrode cutanée est placée à la surface de la peau et une électrode aiguille est immergée dans le muscle. L'électrode est connectée à un enregistreur spécial, l'électromyographe, qui enregistre l'activité électrique du muscle.

Les électrodes cutanées sont appliquées comme suit: la peau est frottée à l'alcool puis avec un gel spécial. Une électrode indifférente est placée sur le tendon, la principale étant au-dessus de l'abdomen du muscle, la troisième se situe entre les deux précédentes comme mise à la masse.

La myographie est généralement réalisée en une heure et demie heure (le temps dépend du volume des muscles étudiés). Simultanément, on enregistre un électromyogramme dont les propriétés sont similaires à celles d'un électrocardiogramme.

Électroneurographie

Au cours de l'exécution de ENG, une électrode en métal est placée à la surface du site de projection du nerf étudié. La deuxième électrode est située dans la région de la fibre musculaire, où le nerf étudié est innervé.

Le pouls est envoyé à la première électrode, continue au nerf et provoque la contraction musculaire. L'appareil enregistre l'heure du signal du nerf au muscle - la vitesse du pouls. La procédure prend 15 à 60 minutes.

L'électronographie est considérée comme une méthode sûre pour diagnostiquer les nerfs et les muscles. La seule chose à l'endroit où l'aiguille a été insérée restera une ecchymose. La procédure est sans danger pour la santé, car l'indicateur de la force du signal électrique est petit.

Des indications

ENMG est nécessaire en cas de pathologie neurologique. Cependant, l'étude est utilisée en rhumatologie et orthopédie, en neurochirurgie, en ophtalmologie et en dentisterie. Également utilisé en rééducation et en médecine sportive.

Les indications pour mener ENMG incluent les états suivants:

  • Polyneuropathie ou mononeuropathie.
  • Trauma de retour.
  • Lésions cérébrales traumatiques.
  • Différentes neuropathies et névrites.
  • Ostéochondrose.
  • Maladie de vibration (en particulier avec des lésions des membres inférieurs).
  • Syringomyélie
  • Sclérose en plaques
  • Processus pathologiques du tissu musculaire (myosite, myasthénie).
  • Maladie de Parkinson.
  • Diabète sucré (pour confirmer la présence de neuropathie des membres supérieurs et / ou inférieurs).

En outre, une telle enquête, telle que l'électroneuromyographie, est utilisée dans le domaine de l'orthopédie pour évaluer les fonctions motrices altérées après leur guérison.

En médecine, l’électroneuromyographie aide à identifier le niveau de dommage causé à l’appareil neuromusculaire, à déterminer la localisation des dommages tissulaires et à déterminer l’ampleur du processus. Avec son aide, il est possible de déterminer la nature de la pathologie, la gravité, la dynamique du processus.

Électromyographie des membres inférieurs

La myographie, utilisée pour examiner les membres inférieurs, aidera à déterminer la cause des troubles de la jambe et de la démarche, de l'hypersensibilité et de la faiblesse des jambes. Il sera possible de détecter la source de la douleur. Pour plus d'informations, vous pouvez compléter les nerfs ultrasonores des membres inférieurs.

Cet examen des membres inférieurs est effectué avec la définition de la fonction des nerfs suivants:

  1. Des troubles de la conduction sciatique peuvent être observés lorsqu’il effectue mal des injections intramusculaires, un pincement du nerf avec les muscles du bassin, une lésion infectieuse (herpès), des blessures après une chute, une mauvaise position du corps (assis à table).
  2. Verrouillage - une pathologie est observée lorsqu'un canal est étranglé s'il y a une hernie.
  3. Sous-cutanée - des violations peuvent être observées lorsqu'un nerf est pincé dans le canal ou pendant la thrombophlébite de la veine saphène.
  4. Pathologie fémorale pour blessures pendant les opérations, après une activité physique, en cas d’infection.
  5. Cutanée latérale - la conductivité décroît avec une pression significative (appelée maladie du denim).
  6. Tibial (qui est responsable des mouvements des jambes et des pieds) - dommages, traumatismes, inflammation de ce nerf est l’une des causes du pied bot, de la douleur dans les jambes.
  7. Parfum - la fonction est souvent perturbée par des blessures chez les personnes qui marchent souvent avec des talons hauts, comme s’asseoir dans une posture, jambes par jambes.
  8. La pathologie du pied nerveux apparaît après des fractures, des luxations du pied, des opérations, des tumeurs, résultant du port de chaussures inconfortables.

Une telle étude des membres inférieurs, est utilisée le plus souvent, car à présent, les gens suivent rarement le choix des bonnes chaussures, ne font pas attention à la démarche, mènent surtout un style de vie sédentaire. Tout cela contribue à la stagnation des membres inférieurs et à l'apparition de phénomènes inflammatoires et dystrophiques.

EMG des membres supérieurs

ENMG comprend une étude de l’intégrité fonctionnelle des nerfs médian, ulnaire et radial. La myographie de stimulation fournit des informations sur la localisation (cicatrice après blessure, déformation, fracture, site de l'atteinte nerveuse avec tendon, ligament ou due à une inflammation) et sur l'ampleur des lésions nerveuses des extrémités supérieures.

Needle EMG est efficace pour étudier l’état actuel de la fibre nerveuse, déterminant la dynamique des processus de récupération. Également utilisé pour établir une prévision et déterminer les indications de la chirurgie.

La myographie des membres supérieurs peut aider à choisir un traitement adéquat: le traitement actuel est-il suffisant, des méthodes supplémentaires sont-elles nécessaires, quelles sont les prédictions du rétablissement.

Électroneuromyographie du visage

Les nerfs faciaux et trijumeaux sont responsables des expressions faciales et des autres mouvements du visage. Dès qu'une violation des nerfs ou des muscles se produit, une paralysie partielle du visage est possible. Pour connaître la raison pour laquelle la personne a perdu sa mobilité, utilisez ENMG.

L'électroneuromyographie comprend les étapes suivantes:

  1. Diagnostic du nerf facial (responsable des expressions faciales) - vous pouvez identifier l'étiologie de la faiblesse / de l'activité accrue des muscles du visage.
  2. Diagnostic du nerf trijumeau (responsable de la sensibilité et de la mastication) - vous pouvez détecter l'étiologie de la douleur, la pathologie de la sensibilité faciale et le dysfonctionnement des muscles masticateurs.
  3. L'étude des muscles faciaux et masticateurs est une étape informative de la parésie / paralysie du nerf facial, du dysfonctionnement des articulations, de la douleur.

Une telle étude aidera à déterminer la cause de la pathologie et fournira des informations permettant de prescrire un traitement efficace.

Contre-indications

L'électromyographie est une procédure absolument sûre pour tout patient et ne présente aucune contre-indication particulière. Mais il faut faire attention en présence de lésions cutanées inflammatoires et cutanées à l'emplacement de l'électrode.

Les contre-indications relatives à l'utilisation de la myographie comprennent:

  • Troubles mentaux.
  • Hypertension du troisième stade.
  • L'épilepsie.
  • Utilisation par un patient d'un stimulateur cardiaque, angine de poitrine.

En outre, la myographie en forme d'aiguille est réalisée avec prudence chez les patients infectés par le VIH, le SIDA, l'hépatite, etc. Le fait est qu'il existe un risque de transmission de la maladie par le sang au personnel médical. Par conséquent, dans de tels cas, il est nécessaire d'effectuer simplement la procédure conformément à toutes les règles de protection individuelle du travailleur médical.

L'électroneuromyographie aidera non seulement à identifier la pathologie, mais également à prédire l'évolution future de la maladie et à choisir un traitement plus efficace.

Électroneuromyographie des membres supérieurs ce que c'est

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite ici...

L'électroneuromyographie (ENMG) est une étude exhaustive qui détermine l'état fonctionnel global du système nerveux périphérique et des muscles.

Il combine les deux méthodes de recherche décrites ci-dessus, ce qui donne une image plus complète:

  1. L'électromyographie (EMG) est une méthode matérielle d'étude de l'activité bioélectrique des muscles, utilisée pour déterminer le potentiel d'une unité motrice au repos et pendant la contraction. Comme vous le savez, chaque muscle contient un nombre différent de fibres, de 7 à 2 000, qui dépend du type de muscle. En réduisant de manière synchrone, les fibres musculaires forment le potentiel de l'unité motrice, qui est la somme des potentiels des fibres musculaires. La taille et la forme des potentiels peuvent varier en fonction de diverses maladies du système nerveux périphérique. Ces changements peuvent être jugés sur l'état du système nerveux périphérique et central. L'amplitude des fluctuations du potentiel musculaire n'est que de quelques millivolts et sa durée ne dépasse pas 25 ms. L'électromyographe les prend et les visualise sur un film sous la forme d'une courbe - électromyogramme.
  2. L'électroneurographie (ENG) est une méthode matérielle qui permet de mesurer la vitesse d'une impulsion électrique le long des nerfs. Les muscles, comme d’autres organes d’exécution, sont reliés au système nerveux central par l’intermédiaire des nerfs périphériques. Le signal est transmis le long des nerfs à la moelle épinière et au cerveau, il en va de même dans le sens opposé. Au cours de l'étude, une stimulation du nerf périphérique est effectuée et le niveau d'activité est mesuré à deux autres points le long de son trajet.

Quelle est l'essence de la technique

Le système nerveux de notre corps est constitué de deux parties fonctionnellement liées - le système nerveux central et le périphérique.

La connexion entre eux se fait par des impulsions électriques transmises par les nerfs des terminaisons nerveuses au cerveau et à la moelle épinière. Toutes nos sensations sont des informations reçues de récepteurs et transmises au cerveau.

Dans les pathologies ou les maladies, les chemins de l'impulsion et la capacité de percevoir correctement les informations sont violés.

Par exemple, une sensation d'engourdissement, de picotement ou de chair de poule peut apparaître. Il y a des violations de la sensibilité à la douleur, ainsi que du travail des organes de la vue, de l'ouïe et de l'odorat.

En cas de lésion ou de violation du trajet de l'impulsion du cerveau ou de la moelle épinière vers les muscles, la personne perd la capacité de se déplacer ou ne peut pas le faire complètement. Les manifestations de telles maladies peuvent être la paralysie, la faiblesse musculaire, la parésie.

Au cours de l'étude, un nerf séparé est stimulé et la réponse du muscle correspondant innervé par ce nerf est enregistrée.

Par exemple, dans l’étude du cerveau, stimulez les nerfs optiques et auditifs et analysez la réponse du système nerveux central.

ENMG est la méthode de recherche la plus informative qui aide à diagnostiquer les maladies des membres supérieurs et inférieurs, des articulations et des muscles.

Cette technique aide à identifier la maladie à un stade précoce, ce qui facilite grandement le traitement du patient.

Aucune méthode de recherche ne peut fournir une information aussi complète sur l’état de l’axone. L'électroneuromyographie aide à déterminer où se situe le problème et son degré de gravité.

ENMG vous permet également de surveiller les modifications de l'état du patient pendant le traitement et l'efficacité de certaines méthodes de traitement.

L'électroneuromyographie des membres supérieurs et inférieurs peut être réalisée de trois manières:

  1. Surface. Les impulsions sont transmises par des électrodes cutanées fixées aux membres supérieurs et inférieurs. C'est une manière non invasive sans stimulation. La méthode est assez simple et largement utilisée dans les examens médicaux.
  2. Aiguille. Méthode invasive avec l'introduction d'électrodes à aiguille directement dans le muscle et la détermination de son activité.
  3. Stimulation Ce type d'électroneuromyographie diffère de la conduction superficielle de la stimulation des fibres nerveuses. L'étude est réalisée à l'aide d'électrodes cutanées et à aiguilles.

Indications pour le diagnostic

L'électroneuromyographie peut être indiquée pour certaines maladies:

  • la radiculite est une maladie névralgique résultant d'une lésion ou d'un pincement des racines des nerfs rachidiens (sciatique cervical, thoracique et lombaire);
  • syndrome de tunnel - pincement du nerf médian avec les os du poignet et les tendons des muscles;
  • neuropathies - dysfonctionnements nerveux congénitaux ou acquis, dont les causes peuvent être des maladies infectieuses, des blessures, le diabète sucré;
  • Sclérose latérale amyotrophique (SLA) - lésion incurable de la colonne vertébrale et de la moelle;
  • plexopathie - lésion du plexus nerveux à la suite d'un traumatisme, d'une tumeur maligne, d'une radiothérapie, pouvant entraîner une paralysie.

Outre ces maladies, les indications d'ENMG peuvent inclure des symptômes tels que:

  • picotement ou gonflement des membres inférieurs;
  • douleur et lent mouvement des doigts;
  • se sentir faible et fatigué dans les jambes;
  • ulcères de la peau;
  • sensibilité accrue des membres supérieurs et inférieurs au froid;
  • asymétrie de mouvement;
  • déformation des os et des articulations.

Contre-indications pour le diagnostic

La procédure est contre-indiquée chez les patients atteints d'épilepsie et de troubles mentaux, ainsi que d'hypertension.

En plus de ces maladies, il n'y a pas de risque significatif, mais avant l'examen, il est nécessaire d'avertir le médecin de la présence d'un stimulateur cardiaque, de problèmes cardiaques, de grossesse, d'infections et de la peur de voir le sang.

Aucune préparation spéciale pour l'étude n'est requise, mais les médicaments affectant le système nerveux, le café, le thé fort et le cola peuvent affecter les résultats.

Les médicaments doivent être arrêtés pendant 2 à 3 jours et les boissons toniques 3 heures avant l'étude.

Comment est le diagnostic

La durée de la session - 30-60 minutes selon le type d’ENMG et la taille de l’immensité de l’étude.

Le patient est en position allongée ou semi-assise sur une chaise. La recherche superficielle est totalement indolore.

Une douleur mineure peut être présente au moment de l'insertion de l'électrode aiguille lors d'une aiguille ou d'une stimulation ENMH.

Le médecin détermine les points de fixation des électrodes. Ces endroits sont pré-essuyés avec une solution désinfectante et lubrifiés avec un gel spécial. Après l'examen, le patient peut ressentir une légère faiblesse musculaire.

Déchiffrer les résultats

Le décodage des résultats d'ENMG ne peut être effectué que par un technicien qualifié.

Il compare les lectures avec la norme, détermine le degré de déviation et établit un diagnostic à partir de ces données.

Par exemple, lorsqu'un nerf périphérique est endommagé, les modifications du graphique sont clairement exprimées: la vitesse des impulsions est considérablement réduite à la fois dans le nerf sensoriel et le nerf moteur.

L'amplitude du potentiel du nerf et la réponse des muscles innervés sont alors réduites, étirées et de forme altérée.

Avec les dommages axonaux diffus, les changements de vitesse sont mineurs, mais une diminution de l'amplitude de la réponse M du muscle et du potentiel d'action nerveux est bien tracée.

Dans les syndromes tunnel et la démyélinisation, le taux d'excitation le long des nerfs change.

Les lésions segmentaires de la moelle épinière ou de ses cornes antérieures peuvent être diagnostiquées en réduisant l'amplitude de la réponse M, jusqu'à sa disparition complète.

Première personne

Examens des patients et des médecins qui utilisent ENMG dans leur pratique.

Où fait la recherche

L'électroneuromyographie aujourd'hui peut être effectuée dans presque toutes les grandes cliniques en Russie.

Le prix de l'étude dépend de la complexité du cas et du coût de la structure médicale.

En règle générale, le coût varie de 2 à 7 mille.

Le prix de l'électroneuromyographie des membres inférieurs, par exemple, est presque deux fois moins cher que l'examen du nerf facial ou la transmission neuromusculaire.

L'électroneuromyographie (ENMG) est une méthode de recherche utilisée pour déterminer l'état des tissus nerveux et musculaires périphériques. Également effectué pour détecter une pathologie dans les premiers stades de la dégradation fonctionnelle.

La technique comprend EMG et ENG. EMG - électromyographie, qui vise à étudier l'activité et les caractéristiques fonctionnelles des tissus musculaires pendant la contraction et au repos. ENG - l'électroneurographie, qui évalue la vitesse et la précision de l'impulsion à travers les fibres nerveuses.

L'examen est fait en neurologie, car il aide à identifier les maladies du système nerveux périphérique: mononévrites, polynévrites, neuropathies et autres.

L'essence de la méthode

Le mouvement du muscle se produit de la manière suivante: l'impulsion prend sa source dans le cerveau, dans les centres responsables de l'activité motrice. Ensuite, le signal passe par les neurones, les voies nerveuses, les plexus, atteint les muscles et, grâce à des synapses spéciales, passe de la forme électrique à la mécanique - le muscle se contracte.

En présence d'une pathologie au niveau des nerfs, des voies nerveuses, des synapses, la fonctionnalité du muscle est altérée: fatigue accrue, contraction involontaire, relaxation lente et absence de mouvement.

Au cours de l'ENMG, l'appareil produit une impulsion et vérifie la réponse de la fibre musculaire au signal, ce qui permet de déterminer les éléments suivants:

  1. La capacité de contracter du muscle en réponse à un stimulus.
  2. La quantité et la qualité du passage du pouls à travers les fibres nerveuses.
  3. Vitesse de conduction d'impulsion
  4. Localisation des lésions nerveuses, le cas échéant.

La myographie aidera à déterminer la lésion à l’un des 8 niveaux du chemin moteur: suprasegmental, pérénergique, radiculaire, au niveau du plexus, pilier nerveux, branches nerveuses terminales, synapses, myofibre.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite ici...

Aucun autre diagnostic ne donnera une image complète de l'état de l'axone. ENMG permet au médecin de savoir où se situe le problème.

La méthodologie

L'examen est effectué sans faute le matin, de préférence à jeun. Si vous avez eu le temps de manger, la procédure se fait en 2 heures. 3 heures avant que l'EMG ne puisse pas fumer, certains aliments contiennent de la caféine (café, thé, cola, chocolat).

Il est également important d'avertir le médecin avant l'EMG:

  • A propos de la présence d'un inducteur de fréquence cardiaque artificiel.
  • Prendre des médicaments qui affectent le système nerveux (par exemple, les relaxants musculaires) et les anticoagulants.

Au cours de l'ENMG, une légère douleur ou des picotements peuvent survenir, ce que le médecin met nécessairement en garde le patient.

Il y a 3 façons de mener ENMG:

  1. Surface. Elle est réalisée avec l'imposition d'électrodes cutanées.
  2. Local Il est fabriqué avec l'introduction d'électrodes dans le tissu musculaire.
  3. Stimulation Lorsque l'examen est effectué en imposant des électrodes intramusculaires de surface et à l'aiguille.

La myographie locale est considérée comme plus efficace et informative, car une électrode en forme d'aiguille est insérée directement dans le tissu musculaire. Cependant, cette méthode peut apporter un léger inconfort.

La myographie superficielle est considérée comme moins inconfortable. Habituellement utilisé pour les saignements importants, la coagulopathie, la thrombocytopénie, une sensibilité élevée, les infections transmises par le sang.

Les muscles et les nerfs de la région faciale, des membres supérieurs et inférieurs, ainsi que des membres supérieurs et inférieurs, sont considérés comme des zones distinctes à examiner lors de la réalisation d'un EMG.

Comment se fait la myographie?

Le médecin effectue la myographie de la manière suivante: le patient est allongé (parfois assis). Une électrode cutanée est placée à la surface de la peau et une électrode aiguille est immergée dans le muscle. L'électrode est connectée à un enregistreur spécial, l'électromyographe, qui enregistre l'activité électrique du muscle.

Les électrodes cutanées sont appliquées comme suit: la peau est frottée à l'alcool puis avec un gel spécial. Une électrode indifférente est placée sur le tendon, la principale étant au-dessus de l'abdomen du muscle, la troisième se situe entre les deux précédentes comme mise à la masse.

La myographie est généralement réalisée en une heure et demie heure (le temps dépend du volume des muscles étudiés). Simultanément, on enregistre un électromyogramme dont les propriétés sont similaires à celles d'un électrocardiogramme.

Électroneurographie

Au cours de l'exécution de ENG, une électrode en métal est placée à la surface du site de projection du nerf étudié. La deuxième électrode est située dans la région de la fibre musculaire, où le nerf étudié est innervé.

Le pouls est envoyé à la première électrode, continue au nerf et provoque la contraction musculaire. L'appareil enregistre l'heure du signal du nerf au muscle - la vitesse du pouls. La procédure prend 15 à 60 minutes.

L'électronographie est considérée comme une méthode sûre pour diagnostiquer les nerfs et les muscles. La seule chose à l'endroit où l'aiguille a été insérée restera une ecchymose. La procédure est sans danger pour la santé, car l'indicateur de la force du signal électrique est petit.

Des indications

ENMG est nécessaire en cas de pathologie neurologique. Cependant, l'étude est utilisée en rhumatologie et orthopédie, en neurochirurgie, en ophtalmologie et en dentisterie. Également utilisé en rééducation et en médecine sportive.

Les indications pour mener ENMG incluent les états suivants:

  • Polyneuropathie ou mononeuropathie.
  • Trauma de retour.
  • Lésions cérébrales traumatiques.
  • Différentes neuropathies et névrites.
  • Ostéochondrose.
  • Maladie de vibration (en particulier avec des lésions des membres inférieurs).
  • Syringomyélie
  • Sclérose en plaques
  • Processus pathologiques du tissu musculaire (myosite, myasthénie).
  • Maladie de Parkinson.
  • Diabète sucré (pour confirmer la présence de neuropathie des membres supérieurs et / ou inférieurs).

En outre, une telle enquête, telle que l'électroneuromyographie, est utilisée dans le domaine de l'orthopédie pour évaluer les fonctions motrices altérées après leur guérison.

En médecine, l’électroneuromyographie aide à identifier le niveau de dommage causé à l’appareil neuromusculaire, à déterminer la localisation des dommages tissulaires et à déterminer l’ampleur du processus. Avec son aide, il est possible de déterminer la nature de la pathologie, la gravité, la dynamique du processus.

Électromyographie des membres inférieurs

La myographie, utilisée pour examiner les membres inférieurs, aidera à déterminer la cause des troubles de la jambe et de la démarche, de l'hypersensibilité et de la faiblesse des jambes. Il sera possible de détecter la source de la douleur. Pour plus d'informations, vous pouvez compléter les nerfs ultrasonores des membres inférieurs.

Cet examen des membres inférieurs est effectué avec la définition de la fonction des nerfs suivants:

  1. Des troubles de la conduction sciatique peuvent être observés lorsqu’il effectue mal des injections intramusculaires, un pincement du nerf avec les muscles du bassin, une lésion infectieuse (herpès), des blessures après une chute, une mauvaise position du corps (assis à table).
  2. Verrouillage - une pathologie est observée lorsqu'un canal est étranglé s'il y a une hernie.
  3. Sous-cutanée - des violations peuvent être observées lorsqu'un nerf est pincé dans le canal ou pendant la thrombophlébite de la veine saphène.
  4. Pathologie fémorale pour blessures pendant les opérations, après une activité physique, en cas d’infection.
  5. Cutanée latérale - la conductivité décroît avec une pression significative (appelée maladie du denim).
  6. Tibial (qui est responsable des mouvements des jambes et des pieds) - dommages, traumatismes, inflammation de ce nerf est l’une des causes du pied bot, de la douleur dans les jambes.
  7. Parfum - la fonction est souvent perturbée par des blessures chez les personnes qui marchent souvent avec des talons hauts, comme s’asseoir dans une posture, jambes par jambes.
  8. La pathologie du pied nerveux apparaît après des fractures, des luxations du pied, des opérations, des tumeurs, résultant du port de chaussures inconfortables.

Une telle étude des membres inférieurs, est utilisée le plus souvent, car à présent, les gens suivent rarement le choix des bonnes chaussures, ne font pas attention à la démarche, mènent surtout un style de vie sédentaire. Tout cela contribue à la stagnation des membres inférieurs et à l'apparition de phénomènes inflammatoires et dystrophiques.

EMG des membres supérieurs

ENMG comprend une étude de l’intégrité fonctionnelle des nerfs médian, ulnaire et radial. La myographie de stimulation fournit des informations sur la localisation (cicatrice après blessure, déformation, fracture, site de l'atteinte nerveuse avec tendon, ligament ou due à une inflammation) et sur l'ampleur des lésions nerveuses des extrémités supérieures.

Needle EMG est efficace pour étudier l’état actuel de la fibre nerveuse, déterminant la dynamique des processus de récupération. Également utilisé pour établir une prévision et déterminer les indications de la chirurgie.

La myographie des membres supérieurs peut aider à choisir un traitement adéquat: le traitement actuel est-il suffisant, des méthodes supplémentaires sont-elles nécessaires, quelles sont les prédictions du rétablissement.

Électroneuromyographie du visage

Les nerfs faciaux et trijumeaux sont responsables des expressions faciales et des autres mouvements du visage. Dès qu'une violation des nerfs ou des muscles se produit, une paralysie partielle du visage est possible. Pour connaître la raison pour laquelle la personne a perdu sa mobilité, utilisez ENMG.

L'électroneuromyographie comprend les étapes suivantes:

  1. Diagnostic du nerf facial (responsable des expressions faciales) - vous pouvez identifier l'étiologie de la faiblesse / de l'activité accrue des muscles du visage.
  2. Diagnostic du nerf trijumeau (responsable de la sensibilité et de la mastication) - vous pouvez détecter l'étiologie de la douleur, la pathologie de la sensibilité faciale et le dysfonctionnement des muscles masticateurs.
  3. L'étude des muscles faciaux et masticateurs est une étape informative de la parésie / paralysie du nerf facial, du dysfonctionnement des articulations, de la douleur.

Une telle étude aidera à déterminer la cause de la pathologie et fournira des informations permettant de prescrire un traitement efficace.

Contre-indications

L'électromyographie est une procédure absolument sûre pour tout patient et ne présente aucune contre-indication particulière. Mais il faut faire attention en présence de lésions cutanées inflammatoires et cutanées à l'emplacement de l'électrode.

Les contre-indications relatives à l'utilisation de la myographie comprennent:

  • Troubles mentaux.
  • Hypertension du troisième stade.
  • L'épilepsie.
  • Utilisation par un patient d'un stimulateur cardiaque, angine de poitrine.

En outre, la myographie en forme d'aiguille est réalisée avec prudence chez les patients infectés par le VIH, le SIDA, l'hépatite, etc. Le fait est qu'il existe un risque de transmission de la maladie par le sang au personnel médical. Par conséquent, dans de tels cas, il est nécessaire d'effectuer simplement la procédure conformément à toutes les règles de protection individuelle du travailleur médical.

L'électroneuromyographie aidera non seulement à identifier la pathologie, mais également à prédire l'évolution future de la maladie et à choisir un traitement plus efficace.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie