La neuropathie du nerf ulnaire est une lésion du système nerveux périphérique qui se produit pour diverses raisons. Les traumatologues sont le plus souvent confrontés à cette pathologie, car le nerf est touché par l'action mécanique du coude. Le tronc nerveux situé dans la région de l'articulation du coude est comprimé et la fonction de tout le membre supérieur en souffre.

Anatomie

Le nerf cubital part du faisceau médial du plexus brachial situé dans la région de la dernière vertèbre cervicale et de la première vertèbre thoracique. Ensuite, il descend le côté intérieur de l'épaule et contourne le coude, n'a pas de branches.

Dans la zone située juste au-dessous du coude, le nerf pénètre dans le canal cubital formé par le processus ulnaire et l'épicondyle interne, ainsi que par les ligaments et les tendons. Passant du coude à la main, la fourche nerveuse - une branche va aux muscles des fléchisseurs des doigts, l'autre - aux fléchisseurs de la brosse. La troisième branche arrière protège la peau d’une partie de la main et la surface extérieure de 3 à 5 doigts.

Lorsque vous vous déplacez vers la paume, le nerf de l'articulation du coude se divise à nouveau, avec une branche superficiellement responsable de l'innervation de la peau du 5ème doigt, du petit doigt et partiellement du 4ème sans nom. La deuxième branche est située plus profondément et innerve les muscles, les ligaments et les os de la main. C'est cette branche profonde qui passe dans le canal de Guyon, formé au-dessus et au-dessous par un ligament et les os du poignet. Les surfaces latérales forment des os en forme de pois et de crochet.

Lorsque des lésions nerveuses se produisent dans cette zone, le syndrome du canal cubital se produit. Cette pathologie a la deuxième prévalence la plus élevée après le syndrome du canal carpien (neuropathie nerveuse médiane).

Raisons

Un pincement du nerf peut provoquer des lésions ou la présence de maladies du système musculo-squelettique. La neuropathie post-traumatique résulte de:

  • membres meurtris;
  • luxation de l'avant-bras;
  • fracture d'épicondyle de l'épaule;
  • fracture de l'ulna;
  • luxation de la main;
  • fracture de l'olécranon;
  • bras profondément coupé.

La neuropathie de compression peut être observée dans les conditions suivantes:

  • bursite;
  • tendovaginite;
  • déformation de l'arthrose;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • le diabète;
  • les néoplasmes;
  • maladies de la moelle osseuse;
  • chondromatose.

Après avoir blessé le coude dans la zone de cicatrisation, il se forme des cicatrices qui entraînent une compression du tronc nerveux.

Une compression nerveuse peut se produire dans le canal ulnaire ou dans le canal de Guyon, situé dans la région du poignet. Dans ce cas, parlons du syndrome du tunnel ou du carpe. La cause de la neuropathie dans le canal de Guyon peut être une activité professionnelle associée à un long appui du coude sur l’outil de travail - une machine, un établi ou un travail manuel avec utilisation de tournevis, marteaux, pinces, ciseaux, etc.

Le développement de la neuropathie de compression est plus fréquent chez les femmes et le nerf cubital droit est touché dans la plupart des cas. L'hypothyroïdie, la grossesse compliquée, les troubles endocriniens peuvent provoquer la maladie.

Une névrite secondaire peut survenir à la suite de manipulations chirurgicales visant à réduire les luxations, la combinaison de fragments osseux dans des fractures. Parfois, le nerf cubital est étiré et endommagé lors de la traction du squelette.

Les symptômes

Avec la défaite du nerf dans le canal cubital, il y a une faiblesse de la main, qui se manifeste dans l'incapacité de prendre quelque chose dans la main ou de tenir l'objet. En outre, une personne ne peut pas effectuer d’activités nécessitant une habileté motrice des doigts active: taper sur le clavier, jouer du piano, parcourir les pages d’un livre, etc.

Les autres symptômes de la neuropathie sont les suivants:

  • perte de sensibilité des 4ème et 5ème doigts, ainsi que du bord externe de la paume;
  • inconfort et douleur dans l'articulation du coude;
  • le syndrome douloureux peut être administré au bras sous le coude, principalement de l'extérieur;
  • le matin, la douleur et le malaise s'intensifient.

Il est à noter que la douleur et l'engourdissement après le réveil sont dus à la flexion du coude pendant le sommeil ou à la position des bras pliés sous la tête. Lors de la flexion de l'articulation du coude, le nerf est davantage comprimé, la compression augmente et l'état du membre se détériore.

Les lésions du nerf cubital dans le canal de Guyon sont caractérisées par des symptômes similaires, mais dans ce cas, l'articulation du coude ne fait pas mal et la brosse ne perd pas de sensibilité. La douleur est localisée au début de la main et autour de l'élévation du petit doigt, tandis que la surface interne du 5ème doigt et une partie du 4ème doigt deviennent engourdies. Le syndrome de Guillon s'accompagne également d'une violation de l'activité motrice - les doigts sont fortement pliés et difficiles à séparer des côtés.

Diagnostics

Lors de l'examen, le neurologue utilise le test de Froman: le patient pince un morceau de papier avec son pouce et son index. Chez les personnes en bonne santé, les doigts forment un anneau et si le nerf cubital est endommagé, cela ne se produit pas car la phalange supérieure du pouce est trop courbée. Si vous tirez légèrement le papier avec votre autre main, il sort immédiatement du clip, car l'innervation du muscle adducteur du pollicis brevis est cassée.

Afin d'évaluer la motricité de la main, le patient est invité à poser sa main sur la table, la paume vers le bas, et, en appuyant fermement dessus, pour essayer de plier le petit doigt, d'écarter et de déplacer les deux derniers doigts. Les difficultés à effectuer ces actions simples confirment la présence de neuropathie.

En tapotant avec un marteau ou avec les doigts, le médecin révèle la présence d'hypoesthésie des 4ème et 5ème doigts. Une flexion incomplète des 5, 4 et partiellement des 3èmes doigts, qui les empêche de serrer la main dans un poing, indique également que le nerf ulnaire est pincé. Lors de l'inspection, les points de déclenchement (joints musculaires douloureux) situés le long du nerf sont également déterminés.

Afin de préciser le degré de lésion du nerf cubital, le médecin peut consulter de telles études:

  • imagerie par résonance magnétique;
  • Rayons X du coude et du poignet;
  • Nerf échographique;
  • électromyographie;
  • électroneurographie;
  • tomographie par ordinateur.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec une neuropathie du nerf médian et radial, une polyneuropathie d’origine diverse, un syndrome radiculaire en cas de pathologies de la colonne cervicale, etc.

Traitement

Le traitement de la neuropathie du nerf ulnaire peut être à la fois conservateur et chirurgical. Le traitement sans chirurgie implique l’utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • anti-inflammatoire;
  • injections de glucocorticoïdes (si un nerf est pincé dans le canal de Guyon);
  • des analgésiques;
  • anticholinestérase;
  • vasoactif;
  • complexes de vitamines.

Dans la phase aiguë de la maladie, l'activité motrice des membres devrait être limitée. Il est nécessaire d’éliminer complètement les charges statiques et dynamiques du bras afin de ne pas provoquer une augmentation des symptômes cliniques. Afin d'éviter une flexion excessive du coude, il est recommandé aux patients de nouer un rouleau d'essuie-mains au coude du coude la nuit.

Après le soulagement des symptômes aigus, la neuropathie du nerf ulnaire continue à être traitée par des méthodes physiothérapeutiques et est soumise aux procédures suivantes:

  • UHF;
  • phonophorèse;
  • thérapie magnétique;
  • l'électromyostimulation;
  • massage des pieds;
  • exercices thérapeutiques.

Le traitement conservateur est efficace dans les premiers stades de la neuropathie, lorsque la dystrophie musculaire et la déformation persistante des doigts ne sont pas observées. Sinon, effectuez une intervention chirurgicale au cours de laquelle les cicatrices, les hématomes et les tumeurs qui compriment le canal musculo-squelettique ou le tronc nerveux lui-même sont enlevés. Avec un risque élevé de nouvelle blessure de l'articulation du coude, le nerf est transféré de l'extérieur du bras vers l'intérieur (transposition).

L'excision des structures pathologiques est réalisée en cas d'échec du traitement conservateur. Les patients qui n'ont pas la possibilité d'interrompre leurs activités professionnelles pour un traitement à long terme sont également recommandés. Par exemple, les athlètes ne peuvent pas faire une pause dans leur entraînement pendant une longue période, si vous envisagez de participer à des compétitions importantes.

Au cours de la période de rééducation après une intervention chirurgicale, des médicaments, des compresses de paraffine, des procédures thermiques et une électromyostimulation sont prescrits. De plus, pendant la semaine, les membres se reposent et imposent une attelle ou un éclat. Après avoir retiré le dispositif de retenue, les mouvements passifs de l'articulation sont d'abord introduits et, après environ un mois, les mouvements actifs des mains sont autorisés. Un mois plus tard, vous pouvez faire des exercices avec la charge.

Traitement à domicile

Il existe plusieurs recettes éprouvées qui aident à soulager la douleur et l'inflammation grâce aux remèdes maison:

  • ½ tasse de raifort émincé ou de radis noir, mélangez autant de pommes de terre que vous souhaitez et ajoutez 2 c. l chérie Le mélange obtenu s'est étalé en une fine couche sur de la gaze et un emballage. Appliquez-vous à la main endolorie pendant une heure;
  • La teinture épicée de laurier est utilisée pour frotter et se prépare comme suit: 20 feuilles versent un verre de vodka et insistent dans un endroit sombre pendant trois jours;
  • 50 gr. Propolis Versez ½ tasse d'alcool ou de vodka, insistez 7 jours et secouez de temps en temps. Après cela, filtrer et ajouter de l'huile de maïs dans un rapport de 1: 5. Les compresses à la propolis sont l’un des moyens les plus efficaces, elles peuvent être portées sans enlever la journée entière. La durée du traitement est de 10 jours;
  • feuilles de romarin verser de la vodka et insister dans un endroit sombre pendant 3 semaines, en agitant de temps en temps. Puis tendez la perfusion et passez-la sur le bras endommagé avant de vous coucher;
  • L’infusion de clou de girofle est préférable dans un thermos; pour cela, vous devez y mettre une cuillère à soupe de plantes séchées et verser ½ litre d’eau chaude. Après 2 heures, vous pouvez prendre. Pendant deux semaines, la perfusion est bue 3 fois par jour dans un verre, puis une pause est prise pendant 10 jours. La durée totale du traitement est de 6 mois;
  • La racine de bardane dans la quantité d'une cuillère à soupe est versée avec un verre de vin rouge et insister deux heures. Il faut accepter les moyens 2 fois par jour sur 1/3 de verres;
  • Un cocktail d’alcool, de camphre et de sel marin pour compresses est préparé comme suit: 150 gr. ammoniac, 50 gr. camphre, on dilue un verre d’alcool médicamenteux avec un litre d’eau et on verse dans une solution un verre de sel marin. Avant chaque utilisation, un pot de cocktail doit être secoué, une compresse de gaze ou un bandage imbibé de solution doivent être appliqués sur le bras douloureux 3 fois par jour.

Hydro massage

Pour restaurer les fonctions altérées du membre, il est recommandé de masser dans l'eau:

  • la main du patient est abaissée dans l'eau et, avec une main en bonne santé, elle appuie sur les phalanges des doigts pour essayer de les redresser;
  • avec l'aide d'une main en bonne santé, chaque doigt est levé à tour de rôle;
  • les doigts effectuent des mouvements de rotation alternativement à gauche et à droite;
  • mouvements circulaires avec une brosse (vous pouvez aider avec une main en bonne santé, si cela ne fonctionne toujours pas);
  • lever et baisser la brosse;
  • la brosse est placée perpendiculairement au bas au bout des doigts, dans cette position la main en bonne santé fléchit et étend les doigts;
  • Au fond du récipient rempli d’eau, vous devez poser un objet quelconque et essayer de le prendre avec une main douloureuse. Tout d’abord, la chose devrait être assez grande - une serviette ou une grosse éponge fera l'affaire. Au fur et à mesure que vous récupérez, des objets plus petits et de forme différente sont mis.

Tous les exercices sont effectués 10 fois, il n'y a pas de restrictions quant au nombre d'approches.

Pour accélérer le processus de récupération, un massage normal sera très utile, avec l'aide duquel la circulation sanguine est normalisée et la congestion éliminée.

Exercices thérapeutiques

Des exercices spéciaux aideront à redonner du volume et du tonus aux muscles:

  • asseyez-vous à la table de sorte que l'épaule soit complètement allongée sur la table et pliez le bras au coude. Abaissez votre pouce tout en levant l'index. Ensuite, l’index s’abaisse et le pouce se lève;
  • assis dans la même position, soulevez le majeur en abaissant l'index. Et dans l’ordre inverse: milieu-bas, index-haut;
  • les phalanges principales de tous les doigts sauf le pouce, saisir avec un pinceau d'une main en bonne santé. Pliez les doigts capturés dans les articulations principales et inférieures 10 fois. Répétez ensuite l'opération avec les phalanges moyennes, en les pliant et en les pliant avec une main en bonne santé;
  • avec une main en bonne santé, serrez et desserrez la main de la main blessée.

Le nombre de répétitions de chaque exercice - 10 fois.

Afin de prévenir la neuropathie du nerf ulnaire, il est nécessaire d’éviter autant que possible les lésions du membre, de ne pas trop refroidir et de maintenir l’immunité. Afin d'augmenter les fonctions de protection du corps, il est recommandé de manger correctement et équilibré, de faire de l'exercice régulièrement et de ne pas négliger les procédures de modération.

Neuropathie du nerf cubital

La neuropathie du nerf ulnaire est un concept collectif qui inclut un certain nombre de maladies qui conduisent à une violation de l'innervation dans cette région. Les lésions nerveuses sont ressenties principalement dans la région de la main, où se produit un inconfort, et la pathologie se manifeste également par une diminution de la force musculaire du bras. Une variété de pathologies sont les syndromes de compression de Guillon et du canal cubital. Selon la CIM-10, la neuropathie du nerf cubital se réfère à une paralysie retardée ou tardive.

Caractéristiques de l'anatomie du nerf cubital

Pour bien comprendre les manifestations de la neuropathie, vous devez avoir une compréhension minimale de l'anatomie du nerf cubital. Le nerf ulnaire est le nerf du plexus brachial, il est assez long et est formé par les fibres des racines cervicales quittant la moelle épinière. Ensuite, le nerf se trouve dans la fosse axillaire, après quoi il s’étend dans le bras par le septum médial situé entre les muscles de l’épaule et s’intègre dans le canal formé par la membrane nasale interne de l’épaule, le ligament, le processus ulnaire du coude et le tendon du fléchisseur du poignet.

Un tel canal s'appelle le canal cubital ou Moush. Il maintient fermement le nerf en position anatomique et le protège des dommages. Dans le même temps, le nerf lui-même est assez proche de la surface et la protection du canal cubital en cas de blessure grave est insuffisante. Ensuite, le nerf suit les muscles de l'avant-bras et se dirige légèrement vers les muscles, participant ainsi à la transmission des impulsions nerveuses.

Le plus souvent, une neuropathie de type compression se produit dans le canal cubital - elle est associée à des mouvements de main monotones constants, par exemple chez les athlètes qui jouent au tennis, au badminton, à l'escrime, à la natation. En outre, le syndrome du cubital peut frapper ceux qui font de l'exercice physique trop fort, qui aime s'asseoir, les coudes bien calés, etc.

Dans la région du tiers moyen de l'avant-bras, le nerf se divise en deux parties: la branche dorsale et le palmaire. La branche du dos innerve la peau du dos et du coude. La branche de la paume passe sur la main et se trouve dans le canal de Guyon, formé par le ligament palmaire du poignet et les petits os qui composent la main. Les lésions nerveuses sont fréquentes ici, en raison du risque élevé de constriction. La branche de palmier participe à l'innervation des muscles de la main, de la peau à la surface de la paume, des doigts.

Raisons

Toutes les causes de neuropathie du nerf cubital peuvent être divisées en post-traumatiques et en compressions. Le groupe de causes post-traumatiques est causé par des blessures qui ont endommagé le nerf cubital. Ceux-ci comprennent:

  • fracture de l'olécranon;
  • fracture de l'humérus distal;
  • blessure au coude contondante;
  • luxation latérale du coude;
  • bébé namyshelkovaya fissure.

Le groupe de causes de compression est principalement associé à la compression du nerf cubital. Ces caractéristiques de compression se manifestent par des syndromes spécifiques - syndrome du canal carpien ou syndrome du tunnel et le canal de Guyon. Ils peuvent être causés par les maladies suivantes:

  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • arthrose déformante;
  • chondromatose et chondromalacie;
  • déformation osseuse après fracture;
  • ténosinovite;
  • tumeurs.

La défaite des fibres nerveuses peut se produire non seulement lors de maladies, mais également lorsque le coude est trop sollicité. Généralement, la neuropathie ischémique par compression se développe avec des mouvements monotones chez les athlètes et les travailleurs de certaines professions.

Les symptômes

Les symptômes de la neuropathie du nerf ulnaire sont déterminés par la localisation des dommages. Le nerf droit souffre plus que le coude gauche. Lorsqu'un nerf est serré à proximité du coude, les patients ressentent une sensibilité au coude, qui s'étend à tout l'avant-bras et peut être ressentie même dans la main, donnant ainsi au petit doigt et à l'annulaire, tandis que la neuropathie du nerf médian affecte les trois premiers doigts.

Au lieu de serrer le nerf, il se produit une sensation de brûlure et de picotement, les muscles s'affaiblissent et leur sensibilité est réduite. Si les patients ne prêtent pas attention à ces symptômes à temps, ils subiront des conséquences graves, notamment une atrophie musculaire.

Syndrome du canal cubital

Dans le syndrome du canal cubital, les patients développent des signes spécifiques de pathologie qui indiquent une lésion du nerf ulnaire. La douleur dans la région de la fosse ulnaire à partir de la surface interne de l'articulation du coude est ressentie dans l'avant-bras, l'annulaire et l'auriculaire, sur le bord ulnaire de la main. Les mêmes zones peuvent également subir une paresthésie. Les patients ont la chair de poule, une sensation de brûlure est ressentie, une contraction spontanée se produit.

Au stade initial, de telles sensations n'apparaissent qu'occasionnellement, bien qu'elles deviennent alors permanentes. Surtout, un inconfort est ressenti la nuit, ainsi que lors de la flexion du coude. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur devient non seulement permanente, mais aussi plus grave.

En neuropathie, la main acquiert l'apparence caractéristique d'une «patte griffue».

Une sensibilité réduite dans la région du bord ulnaire de la main est un signe typique de lésion du canal cubital et de compression dans cette région. Les petits doigts et l'annulaire sont retirés des patients, et le fait que la gêne commence toujours par le petit doigt, et seulement ensuite, se fait sentir dans l'annulaire, est intéressant.

Les troubles du mouvement sont un signe tardif du développement du syndrome du canal cubital. Il se produit plus tard des troubles sensibles. Les muscles s'affaiblissent, la flexion du membre supérieur au coude est difficile, l'abduction sur le côté présente des difficultés.

Les patients essaient de bouger les quatrième et cinquième doigts, ce qui pose certaines difficultés, et lorsque vous essayez de les serrer dans un poing, ils ne tiennent pas parfaitement dans la paume. Si vous demandez au patient de poser sa main sur la table et de bouger son petit doigt, il ne peut pas le faire. En outre, vous ne pouvez pas rassembler ou écarter les doigts.

Syndrome du canal de Guillon

Les symptômes du syndrome du carpe du coude, que l’on appelle le syndrome du canal de Guyon, ressemblent à bien des égards au syndrome du canal cubital, mais la pathologie a ses propres différences:

  • des troubles sensoriels se produisent - dans la région de l'articulation du poignet, la surface palmaire, les quatrième et cinquième doigts, la douleur et la paresthésie sont ressenties. En même temps, le dos de la main ne ressent pas un tel inconfort. La douleur augmente avec les mouvements du coude, ainsi que le soir et la nuit;
  • problèmes de sensibilité réduite au niveau du petit doigt et de l'annulaire, la surface arrière des doigts ne souffre pas;
  • Des problèmes moteurs apparaissent lorsque vous essayez de bouger les quatrième et cinquième doigts. Rends-le difficile. Les patients ne les pressent pas contre la paume de leurs mains, ils ne écartent pas leur pouce et ne peuvent pas les plier à la paume de leurs mains. Dans le processus de réduction de l'activité motrice, la brosse perd du poids, les muscles s'atrophient.

Diagnostics

Habituellement, les médecins n’ont pas de problèmes avec le diagnostic de la maladie. Quelques tests simples sont utilisés pour établir un diagnostic, ce qui permet de confirmer la défaite du nerf ulnaire. Le moyen le plus simple est de frapper le nerf à l'endroit de la lésion et de le pousser. Vous pouvez également utiliser le diagnostic, confirmant le problème de l'influx nerveux à travers les fibres.

Pour évaluer l'activité motrice des doigts, la méthode de Froman et d'autres techniques sont utilisées. Selon la méthode de Froman, le médecin demandera au patient de tendre une feuille de papier avec son pouce et son index, et le médecin tentera de prendre cette feuille au patient. Chez une personne en bonne santé, les fonctions musculaires ne sont pas altérées, il va donc naturellement restreindre le papier.

Les patients atteints de neuropathie du nerf ulnaire font beaucoup plus d'efforts, comme s'ils compensaient inconsciemment le manque de force de l'annulaire et du petit doigt et comme s'ils agrippaient deux doigts sur un morceau de papier. Cela se voit à l'œil nu: la main est tendue, les doigts des efforts même blanchis, les contours des articulations sont esquissés.

Vous pouvez également vérifier la présence de neuropathie à l'aide du test le plus simple - demandez au patient de faire un signe d'accord - pincez votre pouce et votre index dans un cercle. Lorsque vous essayez de faire cela, le résultat du patient ne fonctionne pas et le petit doigt sera mis de côté, tirant les autres doigts vers le haut. En outre, il est possible de diagnostiquer Tynnell - lorsqu’il tapote le long du nerf cubital chez les patients, les symptômes douloureux s’aggravent.

Pour un examen complet de l'état de santé du patient et l'identification de la cause de la neuropathie du nerf ulnaire, d'autres méthodes de diagnostic sont également prescrites - radiographies, analyse du sang et analyses d'urine, diagnostics par ultrasons et imagerie par résonance magnétique. Le traitement dépend en grande partie du type de maladie qui a déclenché la neuropathie du nerf ulnaire.

Traitement

Le traitement de la neuropathie du nerf ulnaire est complexe - ce n'est qu'ainsi que le nerf touché peut être aussi touché que possible. Ils commencent généralement leur traitement par des méthodes physiothérapeutiques sûres et efficaces. Les patients ont présenté un traitement par ultrasons, une myostimulation, une électrophorèse à la lidocaïne.

Ces thérapies aident à soulager les poches du membre supérieur, à améliorer le trophisme tissulaire, à augmenter les processus métaboliques et à accélérer la récupération. De ce fait, l'activité motrice est restaurée, le processus de l'atrophie musculaire s'arrête.

Syndrome du canal cubital - compression du nerf cubital

En outre, la physiothérapie est une excellente méthode pour soulager la douleur dans les membres, ce qui gêne les patients et les empêche de travailler. Un bon effet est un traitement de massage et d’acupuncture différent. L'impact d'un spécialiste sur les points douloureux aide à éliminer la douleur, à améliorer le bien-être du patient et à restaurer son efficacité.

La neuropathie des tunnels est éliminée par des exercices thérapeutiques qui empêchent l'atrophie musculaire et activent les processus métaboliques. Les faire au stade initial peut être sous le contrôle du médecin, puis indépendamment à la maison.

Le traitement conservateur est soutenu par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces moyens comprennent principalement le diclofénac, le nimésulide, le méloxicam et l’ibuprofène. Avec l'aide de ces médicaments, il est possible de réduire considérablement l'inflammation des tissus mous, de supprimer le gonflement et d'éliminer la douleur. Avec le gonflement améliore la situation dans le nerf cubital.

Pour l'anesthésie, vous pouvez utiliser des patchs spéciaux avec de la lidocaïne, par exemple l'outil Versatis. Faire face au gonflement aidera les médicaments diurétiques, ce qui contribuera à la sortie de fluide du corps. Les médecins recommandent de prendre Lasix, Escinat, Cyclo-3-fort. Pour améliorer le tissu trophique, des préparations recommandées à base de vitamine B - Neurovitan, Milgamma, Kimbilipen, Neyrurubin et pour améliorer la conductivité indiquée signifient Neuromidin.

Bon effet thérapeutique donner des agents hormonaux. Pour soulager l'inflammation, il était recommandé aux patients d'injecter l'hydrocortisone directement dans le canal cubital ou le canal de Guyon.

Une opération pour neuropathie est effectuée en dernier recours. Il est généralement fait en cas de sténose du canal dans lequel se trouve le nerf. Dans la neuropathie du nerf ulnaire dans le canal de Guyon, l'opération Henry est utilisée. La peau est coupée au bord du coude sur toute la longueur du cinquième os métacarpien. Le médecin sélectionne le tronc nerveux à sa division en une branche profonde et superficielle. L'aponévrose de l'avant-bras est ouverte le long du sulcus ulnaire, et l'attachement du muscle opposé est coupé pour faciliter l'accès.

Pour accéder à l'articulation, deux autres ligaments sont disséqués, après quoi vous pouvez voir la branche profonde du tronc nerveux. La suite de l’opération est dictée par l’image que le médecin voit sur place, toutes les manipulations sont effectuées au microscope afin que les interventions du chirurgien soient aussi précises que possible.

La deuxième option d'intervention chirurgicale est utilisée plus souvent. C'est une décompression à partir d'un accès direct. L’essence de l’opération est l’intersection du ligament, allant de l’os en crochet à celui en forme de pois. Une telle opération apporte moins de dégâts, il n’est pas nécessaire d’immobiliser le bras après celle-ci et la récupération est beaucoup plus rapide. Pendant la rééducation, les bains de paraffine, le traitement thermique et la myoélectrostimulation sont présentés.

Si une compression se produit au niveau du canal cubital, la technique est utilisée pour décompresser le nerf cubital en disséquant la paroi externe du canal et en le soulageant de toute compression. L'effet négatif d'une telle opération est évident - le nerf reste au même endroit et une pression peut à nouveau être exercée, de plus, il existe un risque de déplacement vers l'olécrone, où sa localisation n'est pas moins défavorable.

Une variante d’une intervention plus progressive consiste à déplacer le nerf sous la peau, mais une telle intervention n’est pratiquée que chez les patients qui disposent d’au moins 2 cm de graisse sous-cutanée pour protéger le nerf ulnaire. Chez les personnes ayant un type de corps asthénique, cela est impossible à cause de la douleur constante. La meilleure option consiste à vous déplacer sous les muscles attachés à l'épicondyle interne.

Lors d'une intervention sur la région du canal cubital après l'opération, les patients sont immobilisés pendant au moins trois semaines à l'aide de gypse. La rééducation consiste en un massage, une stimulation électrique, une thérapie par l'exercice, des procédures thermiques. La charge sur le coude est interdite pendant six mois à compter de la date de l'opération.

La neuropathie du nerf ulnaire peut être guérie, mais le traitement peut durer de plusieurs mois à un an. Les patients peuvent être amenés à changer de profession pour éviter les récidives de la maladie. Le pronostic du traitement dépend de la cause exacte de la pathologie, mais dans la plupart des cas, avec un traitement rapide en clinique, la maladie peut être gérée avec succès.

Causes et traitement de la neuropathie ulnaire

Avant de passer directement à la description de cette pathologie, abordons le concept clé de «nerfs périphériques».

Les nerfs périphériques (système nerveux périphérique) sont les parties du système nerveux humain situées à l'extérieur de la moelle épinière et du cerveau. Ces zones sont responsables de la transmission du signal du "centre" à la "périphérie" - du cerveau aux extrémités. L’un des principaux «adaptateurs» (canaux) sur ce trajet est l’articulation du coude, qui relie le membre libre (bras) à sa ceinture supérieure (épaule). Cet article portera sur la neuropathie ulnaire, un type de neuropathie périphérique située dans cette zone particulière du corps humain. En plus du nom ci-dessus, cette pathologie, quelle que soit sa localisation, est également appelée neuropathie du nerf cubital ou névrite du coude. Dans cet article, nous utiliserons principalement le dernier titre, le plus court.

Ainsi, la névrite est une maladie du système nerveux périphérique dont la cause réside dans les modifications destructrices du tissu nerveux. Ils se produisent sur le fond et à la suite de processus inflammatoires dans la névrite vestibulaire et à la suite de dommages mécaniques dans la neuropathie tunnel.

Nous parlerons principalement de ce dernier point - de la névrite en tunnel.

Irina Martynova. Diplômé de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire en clinique et neurologue à l'hôpital polyclinique de Moscou. Posez une question >>

Causes de la maladie

Les experts identifient deux groupes de raisons pour lesquelles des dommages mécaniques au site nerveux auraient pu se produire. Ainsi, le premier groupe comprend la soi-disant neuropathie post-traumatique, qui est une conséquence d'une variété d'entorse, de fracture de l'olécrane ou de luxation du coude. Ce dernier et causer une violation de l'intégrité du canal nerveux. Le deuxième groupe comprend la neuropathie de compression, qui résulte à son tour de la compression du nerf (lésion du condyle de l'épaule et du poignet).

Le plus souvent, il y a le deuxième type de névrite. Il est important de comprendre que la compression du nerf n'a pas toujours le caractère de douleur aiguë.

Au contraire, dans la plupart des cas, la compression se produit progressivement avec une fréquence et une intensité de pression différentes.

Considérez les causes les plus courantes de cet état pathologique du canal nerveux:

  1. Mouvement du coude, fait avec une fréquence constante sur une longue période de temps. Par exemple, des exercices sportifs mal exécutés avec des poids lourds et du cardio. N'oubliez pas que dans les gymnases d'athlétisme, le risque de blessure au coude augmente considérablement.
  2. La profession est associée au besoin constant de disposer d’un support solide pour les mains: une machine, un bureau, un bureau d’accueil, etc., où la fonction de support de la main revêt une grande importance.
  3. Habitude à conduire la main dans la rue, le coude appuyé sur la vitre de la porte.
  4. Nécessité non plus de parler au téléphone pendant une longue période en tenant constamment la main dans un état plié et tendu.
  5. Injections intraveineuses à long terme avec un compte-gouttes ou tout autre équipement médical nécessitant un bras plié.
  6. Travail régulier avec de petits outils rotatifs (tournevis, clés à molette, pinces, pinces, etc.). Nous parlons ici d'activité professionnelle et non de cas isolés de réparations à domicile.
  7. Dépendance en marchant sur une canne. Encore une fois, si vous avez une jambe cassée et que vous devez utiliser une canne pendant un certain temps, cela ne provoquera pas de névrite. Ce dernier ne se produira que dans le cas d'un support permanent. C'est pourquoi il est si important pour les personnes en âge de prendre leur retraite de changer périodiquement leur main d'appui.
  8. Conduire un vélo ou une moto lorsque vous avez besoin de garder votre main dans un état tendu et semi-redressé pendant une longue période, en mettant l'accent sur le volant. Comme dans les cas précédents, la pathologie ne survient qu'avec une exposition constante au coude. Et, au contraire, les voyages affectent assez favorablement l’état de l’organisme.

Nous avons répertorié les raisons les plus fondamentales, en plus desquelles d'autres facteurs peuvent être à l'origine de la pathologie.

Les symptômes

La symptomatologie de la maladie dépend de la localisation de la maladie et est divisée en deux grands groupes: le syndrome du canal cubital et le syndrome du canal de Guyon (syndrome carpien ulnaire).

Syndrome Cubital:

  • Douleur et inconfort à la surface interne du coude (fosse ulnaire);
  • Inconfort dans d'autres parties de la main (doigts, surtout IV et V, et partie cubitale de la main);
  • Les sensations de paresthésie sont également possibles: la chair de poule, les picotements, les contractions musculaires, etc.
  • Diminution de la sensibilité des tissus situés sur le bord du coude de la main, près de l'annulaire et du petit doigt;
  • Une variété de troubles moteurs, tels qu'une sensation de faiblesse dans les muscles. Cela se manifeste le plus clairement dans la difficulté d’attribuer le pinceau sur le côté et de le plier. En outre, diverses manipulations avec les doigts des mains (plier le poing, faire saillie de l'index, etc.) peuvent être difficiles.
  • Processus atrophiques dans la main, qui s'expriment principalement par un changement de couleur (blanchiment) et une perte de poids. Le pinceau avec névrite négligée se distingue par des lignes osseuses saillantes plus claires et des indentations creuses interdigitales.

Pendant les premiers stades de développement de la maladie, ces symptômes apparaissent principalement la nuit et se caractérisent par une courte durée.

À mesure que la pathologie se développe, la douleur et l’inconfort se manifestent également pendant la journée. Les manifestations symptomatiques de déclenchement sont des mouvements de flexion du coude.

Syndrome du canal de Guillon (syndrome du carpe du coude):

  • Sensations désagréables d'un nerf «pincé» à la face interne de l'auriculaire, de l'annulaire et de la paume. Il est à noter que le dos de la main n’éprouve pas de telles sensations, ce qui distingue le syndrome du canal de Guyon des dommages causés au canal cubital.
  • Une forte diminution de la sensibilité de la main, qui concerne en particulier le dos du petit doigt, l'annulaire et la paume.
  • L'incapacité à appuyer complètement vos doigts sur la paume. Ceci est causé par des troubles moteurs similaires à ceux du canal cubital, qui sont, entre autres, la cause d'une faiblesse constante des bras.
  • Comme dans le cas précédent, le pinceau change de forme pour devenir "oiseau", "griffu", perdre du poids et s'atrophier.

Les symptômes, leur intensité, leur fréquence et leur type (sensible ou moteur) dépendent directement du degré de compression du nerf.

Vous pouvez effectuer une expérience pour déterminer la présence de neuropathie du coude:

  1. Placez votre main sur une surface dure.
  2. Détendez complètement votre main;
  3. Retirez le petit doigt et essayez de le rendre «mouvement de grattage» sur la surface.

Dans le cas où cette manipulation causerait des difficultés, il est probable que vous souffriez de névrite. N'oubliez pas que ces méthodes de vérification ne constituent pas un diagnostic valable.

Pour faire un diagnostic, vous devez contacter les spécialistes.

Diagnostics

Afin de déterminer avec précision la neuropathie de l'articulation du coude, un examen neurologique complet est nécessaire, y compris la perforation de l'échantillon. De plus, l'électroneuromyographie est reconnue comme une méthode de diagnostic efficace. Ce dernier, en particulier, permet de déterminer le degré de modifications destructives des fibres nerveuses dans le canal. La précision du diagnostic est très importante, car les stratégies de traitement, par exemple, si les racines nerveuses sont endommagées et lorsque le canal nerveux est endommagé, seront différentes. Lorsque vous consultez un médecin, le diagnostic passe assez rapidement, ce qui vous permet d’aller directement en thérapie sans perdre un temps précieux.

N'oubliez pas que le niveau de professionnalisme d'un spécialiste et la qualité de ses services dépendent directement les uns des autres - ne négligez pas votre propre santé et, si possible, contactez des institutions privées et réputées.

Traitement

La stratégie thérapeutique est choisie en fonction de facteurs tels que les caractéristiques individuelles du patient, les maladies antérieures, la cause de la neuropathie, sa forme et son degré, son mode de vie, etc. Bien entendu, les facteurs les plus importants sont ceux qui sont directement liés à la maladie du canal nerveux lui-même. Par exemple, en cas de fracture d'un membre provoquant des lésions mécaniques des fibres nerveuses, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire pour rétablir rapidement l'intégrité du tissu nerveux. Et la situation opposée: si la cause de la maladie était une compression progressive et prolongée du nerf, un ensemble de méthodes de traitement conservateur est recommandé:

  1. Des médicaments;
  2. Physiothérapie;
  3. Thérapie physique;
  4. Massages

Médicaments

En règle générale, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés en premier lieu, par exemple:

Ces médicaments peuvent considérablement réduire, voire éliminer la douleur, et contribuer à la cessation des processus inflammatoires dans la zone touchée.

En outre, des préparations à base de lidocaïne peuvent être utilisées, par exemple le plâtre «Versatis» - un anesthésique local sous la forme d'un plâtre de taille standard et de couleur blanchâtre. Contre-indications: violations de la peau, allergie aux composants. Prix ​​- 615 roubles.

Après cela, utilisez des décongestionnants - diurétiques, tels que Lasix, Cyclo 3 Fort, etc.

Ces fonds stimulent les entrées et les sorties de sang de la zone touchée, ce qui accélère considérablement les processus de récupération.

Les complexes de vitamines ne sont pas non plus ignorés, en particulier ceux qui contiennent de grandes quantités de vitamines du groupe B - préparations de neyrurubine (prix environ 400 roubles), Milgamma (prix jusqu'à 1000 roubles), etc.

Il est important de consulter votre médecin pour déterminer les indications individuelles et, surtout, les contre-indications à la prise de certains médicaments.

Physiothérapie

La deuxième méthode la plus importante de la médecine conservatrice consiste à utiliser localement les propriétés bénéfiques de certains processus physiques - la physiothérapie. Les procédures physiologiques efficaces pour la névrite du coude comprennent:

  1. Phonophorèse avec hydrocortisone;
  2. Électrophorèse avec novocaïne;
  3. UHF (effet de champ électrique);
  4. Courants d'impulsion;
  5. Différents types de stimulation électrique.

Lorsque névrite du nerf ulnaire est une détérioration complexe des capacités physiques d'une personne et, en conséquence, une diminution de ses capacités.

Dans une telle situation, un complexe de conditionnement physique peut non seulement jouer un rôle préventif dans le développement de la maladie, mais aussi constituer un outil supplémentaire efficace pour traiter la cause même de la pathologie.

La thérapie par l'exercice pour la névrite du coude comprend les exercices suivants:

  1. Exercice 1. Position de départ: la main est posée sur la table, la paume y est pressée et pliée au coude, l’avant-bras est perpendiculaire à la surface. Effectuez l'exercice comme suit: abaissez lentement et progressivement le pouce et l'index se soulève. Échangez et répétez 10 fois. Un tel exercice avec le pouce et l'index améliore non seulement la motricité fine, mais rétablit également la conduction nerveuse.
  2. Exercice 2. Acceptez la position de départ, similaire à l’exercice précédent. Soulevez alternativement un doigt tout en abaissant l'autre. Répétitions - 10 fois.

Toute thérapie physique d'exercice effectuée après la consultation et sur les instructions directes du médecin traitant.

Les exercices ci-dessus sont donnés uniquement à titre d'exemple et peuvent différer de ceux qui vous seront assignés. L'exercice avec une charge doit causer la plus grande peur et une plus grande attention envers soi-même, car si elles sont mal faites, elles peuvent nuire au processus de guérison.

Massages

La tâche de tout massage thérapeutique est d'améliorer la circulation sanguine, de détendre les muscles de la partie affectée du corps humain. Le massage pour névrite du coude n'est pas une exception et est utilisé pour atteindre les mêmes objectifs. Ainsi, par exemple, prenez un massage conçu par le professeur V.I. Dubrovsky.

La première étape consiste à masser la colonne vertébrale cervicothoracique (technique: caresser, saisir par frottement). Après cela, il y a un mouvement en douceur vers le membre blessé. La main est massée sur toute sa longueur jusqu'au bout des doigts, en utilisant des techniques de pétrissage et de vibration. Le nerf cubital lui-même est massé dans une position courbée. Durée du massage: 10-15 minutes, le cours - 15-20 fois.

Ce massage vise à anesthésier le site et à stimuler la sensibilité et la conduction nerveuses.

Médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle peut venir en aide à la médecine conservatrice: elle peut jouer un rôle important dans la prévention des maladies et le renforcement général du corps. Nous énumérons brièvement quelques recettes qui nous sont parvenues depuis des temps immémoriaux. "

  1. Recette 1. Sur la zone touchée (sur les points douloureux), imposer des feuilles d’eau de raifort préalablement fumées. Couvrir avec de la gaze et un bandage. Laisser seul pendant 30 à 40 minutes.
  2. Recette 2. Pendant 30 jours, la graisse d'ours est appliquée sur la zone touchée du corps, en la recouvrant d'une couverture chaude et en laissant au corps le temps d'absorber les nutriments et d'excréter les toxines. La durée standard de la procédure est de 20 à 30 minutes. Une fois la procédure terminée, lavez-vous soigneusement la main.
  3. Recette 3. Les feuilles de framboise sont bouillies dans de l'eau bouillante pendant 6 à 7 minutes, puis égouttées et données au patient en vue de leur ingestion trois fois par jour avant les repas.

Méthodes chirurgicales

De telles méthodes ne sont utilisées que dans les cas où le nerf de connexion est complètement rompu et qu'il existe un danger objectif de perdre complètement la sensibilité de tout le membre. Dans de tels cas, coupez la zone touchée et cousez les terminaisons nerveuses.

Dans certains cas, les méthodes de chirurgie plastique sont utilisées.

En pratique, les médecins ont souvent recours à la chirurgie.

Où est le traitement?

Nous énumérons plusieurs cliniques où vous pouvez guérir la névrite de l’articulation du coude.

  1. "Centre médical international d'Oda". Adresse: Académicien Anokhin Street, Bâtiment 2. Prix de la première consultation: 3000 roubles.
  1. MediciCity. Adresse: rue Poltavskaya, bâtiment 2. Tarif de la première consultation: 2700 roubles.
  1. "KMN" (Clinique de neurochirurgie mini-invasive). Adresse: rue Fonvizin, bâtiment 14. Prix de la consultation primaire: 2000 roubles.
  1. "Clinique de la colonne vertébrale Dr. Razumovsky." Adresse: avenue Aviakonstruktorov, maison 6. Prix d'entrée primaire: à partir de 1900 roubles.
  1. "Clinique Gromovoy SB". Adresse: rue Kirochnaya, maison 7. Prix de la consultation initiale: à partir de 1000 roubles.
  1. "Ouest-Est". Adresse: Gaine du skipper 20. Prix: à partir de 1600 roubles.

Ci-dessus, nous avons énuméré les prix de la consultation initiale avec un spécialiste. Le prix de l’ensemble du traitement dépend de nombreux facteurs: durée, stade de la maladie, complexité des procédures prescrites, etc.

En outre, le prix dépend des qualifications du médecin effectuant le traitement.

Nous vous recommandons de regarder une vidéo utile.

Prévision et conclusion

Comme pour la plupart des maladies de l'ère de la médecine moderne, le pronostic de la névrite du nerf ulnaire est très favorable: avec une détection opportune et des stratégies de traitement bien choisies, vous pouvez vous débarrasser de la maladie après 2 mois de traitement intensif.

Après la récupération, afin d'éviter toute récurrence, il est important de respecter un ensemble de mesures préventives, notamment les suivantes:

  1. Évitement diligent de l'hypothermie du coude;
  2. Éviter les blessures au coude;
  3. Examens médicaux réguliers dans des cliniques hautement qualifiées.

Ce type de neuropathie périphérique, comme la névrite, est une maladie courante du système musculo-squelettique humain.

Malgré cela, il est très important de traiter votre santé avec responsabilité et prudence - lorsque des symptômes de névrite apparaissent, il est nécessaire de contacter un spécialiste et de ne pas retarder le traitement. N'oubliez pas que les canaux nerveux remplissent des fonctions importantes dans le corps humain. Leur dommage peut avoir un impact très négatif sur l'ensemble du mode de vie.

Neuropathie du pronostic du nerf cubital

Le nerf cubital et ses maladies: neuropathie, névrite, syndrome de tunnel et autres

Tout au long du tissage huméral du nerf cubital, la place la plus honorable qui lui est réservée, car celle-ci, partant de l'avant-bras, atteint la main.

Table des matières:

Il est responsable de la mobilité et de la sensibilité de tout le plexus brachial.

Mais avec les maladies névralgiques, la fonction du nerf cubital est perturbée. Diverses lésions du nerf ulnaire (neuropathie, névrite, syndrome du tunnel et syndromes du cubital) sont assez courantes et peuvent être associées à un certain nombre de facteurs différents.

Référence anatomique et physiologique

Il est impossible de comprendre la cause exacte de la violation des fonctions du nerf cubital sans les connaissances les plus élémentaires de l'anatomie du corps humain, car ce n'est qu'ainsi que l'on peut obtenir une image complète du parcours des fibres nerveuses du coude.

Le nerf cubital est un nerf long situé dans le plexus brachial. Il est constitué de fibres biologiques CII-CVIII (7ème et 8ème cervicales) directement issues de la moelle épinière.

Sur le bras même, le nerf tombe directement de l'aisselle et pénètre dans le septum intermusculaire de la région médiale au milieu de l'épaule et se situe dans le canal fibreux osseux qui se forme à l'intérieur de l'épaule, du tendon et du poignet. Cette chaîne dans la littérature médicale s’appelle kapitelny ou chaîne Mush.

C'est à cet endroit que le nerf cubital se situe presque à la surface et le plus près possible des os, et c'est là que se produit le plus souvent la compression des fibres nerveuses.

En règle générale, quiconque se blesse au coude au moins une fois dans sa vie, que ce soit une fracture ou un simple coup à la poignée de la porte, éprouve des sensations désagréables qui provoquent une exacerbation immédiate du syndrome douloureux. sentez-le au toucher).

Une fois que la fibre dépasse progressivement les limites de ce canal, elle se situe entre les muscles de l'avant-bras, mais certaines de ses terminaisons se trouvent dans la région musculaire. Passant à la frontière de l'avant-bras, il est divisé en plusieurs parties (externe et postérieure), ainsi qu'en une petite branche de palmier, qui passe de l'avant-bras au ligament de la paume et au poignet. Cette section du corps humain est responsable de la perception du monde extérieur - la flexion et l'extension du membre se produisent.

Les connaissances anatomiques contribuent au diagnostic rapide de la pathologie.

Le nerf cubital, son anatomie, ses fonctions et ses maladies dans le programme d’Elena Malysheva:

La neuropathie est la maladie la plus courante du nerf cubital

La neuropathie du nerf cubital est un processus d’engourdissement et de sensibilité réduite des doigts et de la main dans son ensemble. Le stade avancé de cette maladie conduit à une atrophie musculaire, pouvant conduire à un engourdissement complet des extrémités des phalanges.

Il existe deux types de neuropathie ulnaire:

  1. Primaire - le développement de la réponse inflammatoire ne dépend pas d'un autre processus pathologique survenant dans le corps. Le plus souvent, cette condition est observée chez les personnes qui, pendant longtemps, s'appuient contre la surface de travail de la machine ou de la table, sur l'accoudoir du fauteuil, etc.
  2. Secondaire (ou symptomatique) - Complication d'une maladie qui existe déjà chez une personne. La compression (pincement) du nerf ulnaire, caractéristique de certaines maladies, est la cause la plus fréquente de changements dégénératifs-dystrophiques.
  • ostéome - tumeur bénigne du tissu osseux;
  • synovite - inflammation de la membrane synoviale;
  • fractures et luxations de l'épaule ou de l'avant-bras;
  • mains meurtries;
  • tendovaginite - inflammation de la membrane articulaire interne;
  • ostéo-arthrose déformante - une maladie chronique du cartilage et des tissus articulaires;
  • bursite de l'articulation du coude - inflammation de la poche articulaire;
  • arthrose post-traumatique.

Dans certains cas, la neuropathie se développe à la suite d'une maladie infectieuse aiguë sévère (typhus ou fièvre typhoïde, tuberculose, syphilis).

Tableau clinique général

En général, la défaite du nerf ulnaire dans la neuropathie est caractérisée par une violation de ses fonctions principales, ce qui entraîne une diminution de la mobilité, une douleur, une diminution de la sensibilité d'un groupe musculaire particulier et un malaise général. La cause de cette affection peut être un dommage causé à la fibre par la compression d’une partie distincte du coude (ceci entraîne un pincement et une lésion du nerf).

En outre, ces dommages peuvent constituer une maladie distincte et apparentée.

Zones d'engourdissement dans la neuropathie du nerf cubital

Les symptômes de la neuropathie du nerf ulnaire sont les suivants:

  • diminution de la sensibilité du membre, ce qui entraîne l'absence de douleur;
  • engourdissement du membre, ce qui entrave sa mobilité.

Faire un diagnostic

Afin d’établir une lésion du nerf ulnaire, un examen neurologique standard est réalisé, au cours duquel la cause et la nature de la maladie sont déterminées. La méthode la plus informative de diagnostic des dommages est l'électroneuromyographie. Il vous permet de déterminer avec une précision maximale l’endroit et le degré de dommage causé aux fibres nerveuses, ainsi que le niveau de dommage causé aux racines nerveuses qui forment l’articulation du coude.

Avec le traitement actuel du patient, le diagnostic de lésion du nerf cubital est la procédure la plus rapide et la plus précise.

Le traitement de la neuropathie comprend les procédures suivantes:

  • Tout d’abord, le patient est placé à l’hôpital, car la neuropathie du nerf ulnaire est une maladie grave et sans soins médicaux constants, son état ne peut qu’aggraver;
  • les analgésiques sont prescrits pour réduire la douleur;
  • thérapie de désintoxication, vitamines pour maintenir le corps, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui réduisent le processus inflammatoire, constituent un traitement efficace contre la maladie.

Symptômes et traitement des névralgies

La névralgie ulnaire peut avoir différentes origines - pathologies somatiques et infectieuses, lésions, compression prolongée.

Le processus inflammatoire affecte les fibres des nerfs périphériques et se manifeste:

  • syndrome de douleur;
  • engourdissement du membre supérieur (violation du passage de l'influx nerveux au cerveau);
  • violation de l'activité fonctionnelle des muscles de la main.

Le traitement de la névralgie de l'articulation du coude est complexe et consiste en l'utilisation de méthodes médicales et physiothérapeutiques:

  • À l'aide de plâtre, les lancettes fixent le bras dans une position à moitié courbée et le suspendent à un anneau spécial. Ainsi, la cause de la névralgie est le plus souvent éliminée.
  • les agents antibactériens sont prescrits pour les réactions inflammatoires, les antiviraux pour les maladies infectieuses aiguës;
  • pour soulager le gonflement, il est nécessaire de prendre des médicaments diurétiques épargneurs de potassium;
  • Les vitamines B sont considérées comme un moyen efficace d'améliorer le métabolisme cellulaire.
  • La papaverine est fortement recommandée pour améliorer le trophisme et la circulation sanguine dans les tissus;
  • l'électrophorèse, le pouls d'amplitude et l'UHF sont prescrits pour maintenir la tension physiologique des tissus nerveux et musculaires;
  • Les séances de massage peuvent être effectuées indépendamment par le patient, en commençant par frotter le bout des doigts, en fléchissant et en rallongeant les articulations des phalanges et de la main.

Inflammation du coude

La névrite du nerf ulnaire est une inflammation accompagnée d'une douleur constante dans l'articulation du coude, d'un engourdissement du membre et d'une faiblesse de tout le muscle.

Symptômes de névrite du nerf cubital:

  • sensation de brûlure dans la région du coude;
  • gonflement d'un membre de couleur rose-violet;
  • faiblesse
  • changement de la température corporelle;
  • tombant du membre en cas de surmenage.

Le traitement comprend les procédures suivantes:

  1. Le premier est la fixation de la brosse pour l'empêcher de pendre. Ceci est fait en utilisant un bandage de compression et, en règle générale, la main est complètement immobilisée.
  2. La prochaine étape du traitement consiste en des exercices thérapeutiques quotidiens, en prenant des anti-inflammatoires et des analgésiques.

Au bout d'un moment, lorsque la mobilité du bras s'améliorera, les exercices deviendront plus complexes et augmenteront progressivement la charge.

Pincer le nerf cubital

Le pincement du nerf cubital (syndrome du canal cubital ou compression du nerf cubital, syndrome ulnaire) peut entraîner une diminution de la sensibilité et une perte totale de la mobilité du bras.

Les symptômes suivants sont exprimés:

  • engourdissement et diminution de la mobilité des membres;
  • modification de la masse musculaire de la main;
  • syndrome de douleur.

Traitement du syndrome du canal cubital:

  • adhésion à un régime permanent (gymnastique médicale, réduction de l'activité physique, etc.);
  • physiothérapie;
  • prendre des analgésiques.

Syndrome de tunnel

Le syndrome du tunnel nerveux du coude est une anomalie spécifique qui se manifeste dans les maladies névralgiques. Il y a un pincement du nerf dans la région de l'épaule et de l'avant-bras.

Le traitement du syndrome du canal carpien du coude comprend:

  • restriction de l'activité motrice;
  • physiothérapie;
  • prendre des vitamines et des anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • exercices thérapeutiques et autres exercices visant à développer le nerf cubital;
  • prendre des vitamines qui aident à renforcer les terminaisons nerveuses.

Cette section a été créée pour prendre soin de ceux qui ont besoin d’un spécialiste qualifié, sans perturber le rythme habituel de leur vie.

Neuropathie du nerf cubital: symptômes et traitement

Neuropathie du nerf cubital - les principaux symptômes:

  • Picotements dans les doigts
  • Engourdissement des doigts
  • Propagation de la douleur à d'autres domaines
  • Douleur dans l'articulation du coude
  • Sensibilité affaiblie dans les doigts
  • Main griffée
  • Difficulté à plier le pinceau
  • Serrant la douleur dans le poing
  • Atrophie des muscles de la main
  • Faiblesse musculaire
  • Picotement de l'avant-bras
  • Picotements dans les paumes
  • Difficulté à plier les doigts

Neuropathie du nerf ulnaire - agit comme une lésion de nature différente de cette articulation, ce qui affecte ses performances et sa sensibilité aux stimuli externes. Un tel trouble est considéré comme une maladie assez commune du système nerveux, il est en avance sur le syndrome du canal carpien.

Dans la très grande majorité des cas, une blessure au bras, à l'avant-bras ou à l'épaule entraîne l'apparition de la maladie. En outre, il existe un grand nombre d'autres facteurs prédisposants, à la fois pathologiques et physiologiques.

Cette maladie a un tableau clinique spécifique, ce qui explique pourquoi l'établissement du diagnostic correct ne pose aucun problème. Les principaux symptômes sont l'incapacité de serrer la main dans le poing, le manque de sensibilité des cinquième et quatrième doigts, ainsi que l'apparence caractéristique de la main.

Vous pouvez confirmer le diagnostic à l'aide d'examens instrumentaux, nécessairement précédés d'un examen physique. Les tactiques thérapeutiques peuvent être des traitements médicaux, physiothérapeutiques et chirurgicaux, mais souvent complexes.

La Classification internationale des maladies ne distingue pas un chiffre distinct pour une telle maladie et la classe dans la catégorie «Dommages causés à un nerf individuel», qui porte le code CIM-10 - G 50 - G 59.

Étiologie

La large propagation de cette maladie est due au fait que sa localisation anatomique du nerf ulnaire est l'endroit le plus vulnérable, comparé, par exemple, au nerf radial ou médian.

Il existe souvent un mécanisme traumatique de la maladie. Ainsi, les causes les plus courantes du développement de la pathologie sont présentées:

  • ecchymoses des membres supérieurs;
  • luxation de l'avant-bras;
  • Namyshelkovom fracture de l'épaule;
  • fracture du condyle interne de l'épaule;
  • fracture de l'avant-bras;
  • fracture de la forme ulnaire isolée de la main;
  • luxation de la main;
  • fracture de l'olécrane.

Les facteurs ci-dessus entraînent non seulement le traumatisme du nerf, mais également sa compression dans le canal cubital.

La deuxième catégorie de causes regroupe les maladies suivantes responsables de la neuropathie de compression du nerf ulnaire ischémique:

  • bursite et synovite;
  • tendovaginite et ostéodystrophie;
  • l'arthrose de la forme déformante;
  • pathologies démyélinisantes - lorsqu'elles se produisent, la gaine de myéline du nerf qui la recouvre est détruite. Dans cette catégorie de maladies, on peut citer la sclérose en plaques et la sclérose concentrique, une opticoneuromaelitis aiguë et une encéphalomyélite disséminée, ainsi qu'une leucoencéphalite diffuse. Dans de telles situations, ils parlent de la neuropathie démyélinisante du nerf cubital;
  • arthrose post-traumatique de l'articulation radiale;
  • anévrisme situé près des articulations;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • la compression de ce nerf par un néoplasme de toute nature.

Outre les facteurs prédisposants pathologiques, la pathologie se développe souvent contre:

  • les habitudes d'appuyer constamment sur le coude, en particulier lorsque vous parlez au téléphone;
  • travail régulier et monotone avec des outils, par exemple un tournevis et des pinces, des pinces et des marteaux, ainsi que des outils vibrants;
  • faire du vélo ou de la moto, mais seulement dans des situations d’occupation professionnelle de sports pertinents;
  • conditions de travail associées au soutien des coudes des mains droite et gauche sur un bureau, une machine et une porte latérale sur la machine;
  • séjour prolongé sous l'égouttement, dans lequel le membre supérieur pendant une longue période est immobilisé dans une position non courbée - dans ce cas, le nerf peut être pincé.

Classification

Dans le domaine médical, une seule division de la maladie est utilisée - par facteur étiologique. Il en résulte que la neuropathie du nerf cubital est:

  • Post-traumatique - la maladie se développe souvent sur le fond d'une entorse, d'une rupture ou d'une autre lésion du nerf ulnaire, provoquée par les facteurs prédisposants susmentionnés;
  • compression - il est nécessaire d'inclure ici le syndrome du canal cubital et le syndrome de Guillon. La source principale est la compression nerveuse dans le contexte de l'activité professionnelle et de diverses maladies. Dans de telles situations, la formation d'inflammation, de gonflement et d'os change dans les zones de passage de ce nerf.

Symptomatologie

Les signes cliniques de la maladie différeront légèrement selon le type d'évolution de la neuropathie. Par exemple, dans le syndrome cubital, les symptômes seront les suivants:

  • douleur dans la région de la fosse du coude, qui est située à la surface interne du coude. Au début de l'évolution de la maladie, la douleur sera périodique, mais au fur et à mesure de son évolution, le syndrome douloureux sera constant et intense;
  • irradiation de la douleur sur l'avant-bras, les quatrième et cinquième doigts (à la fois dans la paume et à l'arrière), ainsi que sur le bord ulnaire de la main (près du petit doigt);
  • picotements et autres désagréments dans les domaines susmentionnés;
  • violation de la sensibilité de la peau aux stimuli externes du bord ulnaire de la main, quatrième et cinquième doigts. Il convient de noter qu’il existe une caractéristique distinctive: tout d’abord, la sensibilité disparaît dans le petit doigt;
  • la difficulté de la flexion de la main et des doigts;
  • la brosse prend la forme d'une patte griffue;
  • une tentative de serrer une main dans un poing provoque une douleur et les doigts affectés n'appuient pas sur la surface de la paume et il est difficile, voire impossible, de les écarter;
  • atrophie musculaire, qui se traduit par une diminution de la taille de la main, une dépression des espaces interdigitaux et une saillie osseuse plus nette. Il est à noter que le reste du membre affecté et un pinceau en bonne santé ont une apparence normale.

Les symptômes de neuropathie du nerf ulnaire dans les cas de développement du syndrome du canal de Guyon sont presque les mêmes que ceux décrits ci-dessus, cependant, il existe plusieurs différences caractéristiques:

  • douleur et picotements localisés au niveau de l'articulation du poignet, de la paume de la main, du petit doigt et de l'annulaire. Le dos de la main ne présente pas ces symptômes;
  • augmentation de la douleur uniquement la nuit ou lors de mouvements intenses;
  • la perte de sensibilité n'est observée que dans la zone des doigts - il n'y a pas de signe de ce type à l'arrière;
  • faiblesse de la flexion des doigts malades, incapacité à les presser complètement contre la paume de la main, difficulté de les diluer et de se mélanger;
  • le développement de l'atrophie et la formation de la forme "griffue" du pinceau.

En cas de neuropathie ulnaire incomplète, le tableau clinique comprendra:

  • muscles des mains faibles;
  • réduction de l'écart entre le petit doigt et l'annulaire;
  • fourmillements dans les paumes;
  • engourdissement et déficience sensorielle du cinquième doigt, ainsi que de la partie adjacente du quatrième doigt;
  • syndrome douloureux sur toute la longueur du nerf cubital.

Diagnostics

Si un ou plusieurs des symptômes ci-dessus se manifestent, vous devriez consulter un neurologue, qui se chargera du diagnostic primaire et vous prescrira les examens instrumentaux nécessaires.

La première étape du diagnostic comprend:

  • étudier l'histoire de la maladie - pour identifier les facteurs prédisposants pathologiques;
  • recueil et analyse du cycle de vie du patient - pour établir la source physiologique de la pathologie;
  • Examen neurologique - il est demandé au patient de serrer les doigts de la main dans un poing et les réflexes sont contrôlés à l'aide d'un marteau spécial;
  • enquête détaillée - pour déterminer la nature de l'évolution et la gravité des symptômes.

Les études de laboratoire sur le sang, l'urine et les matières fécales dans la neuropathie du nerf ulnaire n'ont aucune valeur diagnostique.

Les procédures instrumentales suivantes aident à clarifier le diagnostic:

  • électromyographie et électroneurographie;
  • radiographie de l'articulation du coude, de l'avant-bras et du poignet;
  • Échographie du nerf cubital;
  • CT des articulations.

De plus, le clinicien doit effectuer un diagnostic différentiel au cours duquel la neuropathie de l’articulation du coude se distingue de:

  • neuropathie des nerfs radiaux et médians;
  • syndrome radiculaire;
  • ostéochondrose et spondylarthrose;
  • neuropathie tunnel.

Traitement

La tactique utilisée pour traiter complètement le coude dépend du facteur étiologique. Par exemple, la chirurgie présente les indications suivantes:

  • tumeurs malignes ou bénignes qui compriment un nerf;
  • la formation d'hématomes et de cicatrices;
  • l'inefficacité de la thérapie conservatrice.

Le schéma opératoire est choisi individuellement pour chaque patient, mais peut être réalisé par:

  • décompression nerveuse;
  • la neurolyse;
  • transposition nerveuse;
  • excision d'une tumeur nerveuse.

Les tactiques de traitement médical impliquent la réception de:

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • les glucocorticoïdes;
  • des analgésiques;
  • médicaments anticholinestérases;
  • médicaments vasoactifs;
  • complexes de vitamines et métabolites.

La thérapie médicamenteuse est nécessairement complétée par la physiothérapie, à savoir:

Après le soulagement de l'inflammation, un cours de massage thérapeutique et une thérapie par l'exercice sont présentés. Dans la neuropathie du nerf ulnaire, le traitement de gymnastique comprend les exercices suivants:

  • en appuyant avec une bonne main sur la phalange moyenne des doigts affectés jusqu'à leur redressement complet;
  • enlèvement successif d’un doigt de la main douloureuse, avec l’aide d’une personne en bonne santé, il est recommandé de commencer par le pouce;
  • alternativement, vous devez abaisser et lever les doigts du membre affecté;
  • la mise en place des doigts de mouvements circulaires;
  • la saisie d'objets en caoutchouc dans de l'eau de volumes divers et leur compression.

Une liste complète des cours ne peut être fournie qu'au médecin traitant.

Au total, le traitement dure de trois à six mois.

Prévention et pronostic

Pour réduire le risque de développer des problèmes de coudes, ou plutôt de nerfs, il est nécessaire:

  • abandonner les mouvements monotones des membres supérieurs, si ceux-ci ne sont pas associés au travail;
  • éviter les surtensions physiques;
  • effectuer une gymnastique régulière pour les membres supérieurs, en particulier dans des conditions de travail spécifiques;
  • prendre constamment des complexes de vitamines - pour améliorer l'état des fibres nerveuses;
  • suivre de temps en temps un cours de massage thérapeutique ou d’acupuncture;
  • prévenir les fractures et autres blessures aux mains, aux coudes, aux épaules et aux avant-bras;
  • plusieurs fois par an pour se soumettre à un examen physique complet - afin d’identifier les maladies pouvant entraîner la survenue d’une telle maladie.

Le pronostic de la maladie dépend du moment du début du traitement et de l'étiologie des lésions du nerf ulnaire. Si le problème a été diagnostiqué dans les premiers stades de la progression et que la thérapie était complexe, la neuropathie de l'articulation du coude est traitée avec succès et passe sans laisser de trace.

Si vous pensez avoir une neuropathie du nerf cubital et les symptômes caractéristiques de cette maladie, un neurologue peut vous aider.

Nous suggérons également d'utiliser notre service de diagnostic en ligne des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La maladie des vibrations est un processus pathologique qui survient dans le cadre d'un impact à long terme des vibrations sur le corps, ce qui finit par entraîner des modifications de l'appareil récepteur et de certaines parties du système nerveux central.

Le syndrome du canal carpien est une pathologie courante appartenant à la catégorie des syndromes à effet tunnel et caractérisé par une compression ou une ischémie du nerf médian. Cette maladie est le plus souvent diagnostiquée chez les personnes d'âge moyen et chez les femmes plusieurs fois plus souvent que chez les hommes.

La neuropathie du nerf radial (syn. Névrite du nerf radial) est une lésion de ce segment, à savoir métabolique, post-traumatique, ischémique ou en compression, localisée dans n'importe quelle partie de celui-ci. La maladie est considérée comme la plus répandue parmi toutes les mononeuropathies périphériques.

Comme vous le savez probablement, l'infarctus du myocarde est un état d'urgence qui nécessite une intervention médicale rapide. C'est pour cette raison qu'il est important de reconnaître cette maladie rapidement, en tenant compte de ses principaux symptômes. Il est justifié de le relâcher dans un état clinique séparé, car il est possible de détecter l’état de préinfarctus dont les symptômes sont importants à l’avenir, car il est possible de prévenir la principale menace, l’infarctus du myocarde.

La pulpite est une inflammation qui survient dans le faisceau neurovasculaire d'une dent, souvent défini uniquement comme un nerf. Les pulpes, dont les symptômes sont une douleur intense (intermittente ou continue), sont par nature une conséquence de la carie précédemment commencée par le patient. C'est après lui que la dent douloureuse est détruite si fortement que l'infection tombe librement dans la racine même de la dent, affectant le nerf.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Symptômes et traitement des maladies humaines

La reproduction du matériel est possible uniquement avec l'autorisation de l'administration et l'indication du lien actif vers la source.

Toutes les informations fournies sont soumises à une consultation obligatoire avec votre médecin!

Questions et suggestions: [adresse électronique protégée par javascript]

Neuropathie du nerf cubital

Neuropathie du nerf cubital - une lésion d’étiologie différente n. ulnaris, accompagné d'une violation de sa fonction sensorielle et motrice. Manque de sensibilité de la peau des doigts en V et partie IV, atrophie de l'hypoténor et des petits muscles de la main, apparence de la brosse ressemblant à la patte griffée. Dans le diagnostic de la neuropathie ulnaire s'appuient sur les résultats de la recherche neurologique, des tests électrophysiologiques, des rayons X des os et des articulations. La tactique thérapeutique est élaborée en tenant compte de la genèse de la neuropathie et peut inclure des méthodes médicales et physiothérapeutiques, ainsi que des traitements chirurgicaux.

Neuropathie du nerf cubital

La neuropathie du nerf cubital est une lésion assez fréquente du système nerveux périphérique. Il accompagne souvent la lésion de l'articulation du coude, à propos duquel on le retrouve non seulement dans la pratique des neurologues, mais aussi chez les spécialistes du domaine de la traumatologie.

L'emplacement anatomique du nerf cubital est tel que le point le plus vulnérable est son segment, situé dans la zone de l'articulation du coude. canal cubital (coude). Le complexe symptomatique de la compression du nerf ulnaire dans ce canal s'appelle le canal cubital en neurologie. Parmi toutes les neuropathies de la genèse de la compression, il occupe la deuxième place (la première appartient au syndrome du canal carpien - une des variantes de la neuropathie nerveuse médiane).

Anatomie du nerf cubital

Le nerf prend sa source dans le faisceau médial (C7-C8, Th1) du plexus brachial. Sans donner de branches, passe à l'intérieur de l'épaule, puis se déplace vers sa surface postéro-médiale. Dans la zone de l'articulation du coude va sur la surface arrière de l'épicondyle interne de l'épaule, où il est en réalité sous-cutané. Ensuite, il entre dans le canal cubital formé par l'olécranon, le pied de page interne, le ligament et les tendons des muscles de l'avant-bras.

Du coude au poignet n. ulnaris court le long du bord médial de la surface interne de l'avant-bras. Ici, il donne les branches motrices à la partie médiane des muscles fléchisseurs des doigts et du fléchisseur du coude du poignet. Au niveau de la tête ulnaire, le nerf donne la branche arrière, innervant la peau du côté ulnaire du dos de la main, la surface arrière des doigts V, IV et partiellement III. Allumer la paume, n. ulnaris est divisé en branches superficielles et profondes. Le premier est responsable de la perception sensorielle de la peau du petit doigt et de la moitié de l'annulaire dirigée vers lui. La seconde concerne l'innervation des muscles de l'hypoténor et des petits muscles de la main, ainsi que des articulations, des ligaments et des os de la main. Après la décharge du nerf ulnaire, une branche profonde passe dans le canal de Guyon, situé entre l'os en forme de pois et le ligament palmaire métacarpien.

Causes de la neuropathie ulnaire

Les mécanismes les plus fréquents de développement de la neuropathie ulnaire sont les lésions nerveuses traumatiques et leur compression dans le canal cubital. Un traumatisme nerveux peut être accompagné: d'un bras meurtri, d'un avant-bras disloqué, d'une fracture épistémale de l'épaule, d'une fracture du condyle médial de l'épaule, d'une fracture de l'avant-bras, d'une fracture isolée de l'os ulnaire ou d'une fracture de l'olécranon, d'une fracture de la main. Le syndrome du canal cubital survient souvent chez les personnes habituées à se soutenir sur le coude. Par exemple, penchez votre coude sur un bureau, une machine, une porte latérale dans la voiture, etc.

La compression du nerf dans le canal du coude et dans le canal de Guyon est possible avec des modifications inflammatoires ou anatomiques des structures qui forment ces canaux. Ainsi, une neuropathie de compression du nerf ulnaire peut être observée avec ostéome, entorse, synovite, tendovaginite, ostéoarthrose déformante, polyarthrite rhumatoïde, ostéodystrophie, bursite du coude, arthrose post-traumatique du poignet et autres maladies. La preuve de la neuropathie ulnaire au niveau du canal de Guyon est le travail associé à la pression prolongée des outils (tournevis, marteau, ciseaux, pinces, etc.) sur cette zone.

Symptômes de neuropathie du nerf cubital

Défaite n. Les cubitus au niveau du canal cubital sont caractérisés par une faiblesse dans la main, qui se manifeste lorsque vous essayez de prendre quelque chose dans votre main (par exemple, prenez la bouilloire du poêle), jouez du piano, tapez sur le clavier, etc. Les troubles sensoriels se manifestent par un engourdissement du petit doigt, en partie un doigt d'anneau et le coude de la paume. Sensation typique d'inconfort dans l'articulation du coude, souvent - douleur à l'intérieur, irradiant vers la main le long du bord du coude de l'avant-bras. On assiste souvent à une intensification de ces symptômes le matin, ce qui est associé à l'habitude de dormir chez plusieurs patients, mettant leurs mains sous l'oreiller ou sous la tête, et donc les penchant au niveau des coudes.

À l'examen, hypotrophie de l'hypoténor et des petits muscles de la paume, position des doigts en forme de patte griffue (les phalanges principales sont en position d'extension et les médianes sont courbées).

La neuropathie du coude dans le canal de Guyon présente des manifestations similaires. La différence réside dans la localisation du syndrome douloureux uniquement au niveau de la base de la main et de l'hypothéor, la présence de troubles sensoriels uniquement sur la surface palmaire du petit doigt et de la moitié de l'annulaire tout en préservant la sensibilité de l'arrière de la main.

Diagnostic de la neuropathie ulnaire

Au cours de l'étude, un neurologue détecte une hypoesthésie du V et de la moitié adjacente du quatrième doigt; flexion incomplète des doigts V, IV et partiellement III lorsqu’on essaie de rassembler les doigts en un poing; présence de points déclencheurs dans la région de l'épicondyle médial de l'épaule, le long du nerf radial ou dans la région de l'os en forme de pois. Pour évaluer l'amplitude de mouvement dans la main du patient, il est demandé au patient de poser la main sur la table avec la paume de la main et, en essayant de la maintenir appuyée contre la table, d'essayer de «gratter» la table avec votre petit doigt, de l'étendre et de la fermer. La difficulté à effectuer ces mouvements, comme les symptômes précédents, indique une neuropathie cubitale.

L'électromyographie et l'électroneurographie aident à clarifier le sujet de la lésion du nerf radial. L'échographie du nerf vous permet d'établir l'étiologie des modifications pathologiques sous-jacentes à la neuropathie et le degré de compression du nerf dans les canaux. L'analyse de l'état des articulations et des structures osseuses est réalisée en fonction des résultats de la radiographie de l'articulation du coude, de la radiographie de l'avant-bras et de l'articulation du poignet. Si nécessaire, une tomodensitométrie des articulations est réalisée.

Différencier la neuropathie n. ulnaris résulte des neuropathies du nerf médian et radial, de la polyneuropathie d'origines diverses, du syndrome radiculaire provoqué par une lésion de la colonne cervicale inférieure dans l'ostéochondrose, la myélopathie, le spondyloarthrose et d'autres pathologies.

Traitement de la neuropathie du nerf cubital

La tactique thérapeutique concernant la neuropathie ulnaire dépend en grande partie de l'étiologie des lésions nerveuses. Un traitement chirurgical est nécessaire pour éliminer les tumeurs, les hématomes, les cicatrices, la compression du tronc nerveux ou la compression du canal musculo-squelettique dans lequel il passe. Les tactiques chirurgicales utilisées en l'absence de l'effet approprié du traitement conservateur. Selon les témoignages, une décompression nerveuse, une neurolyse, un soulagement de l'adhésion, une transposition nerveuse, un retrait de la tumeur nerveuse et d'autres opérations sont effectués.

traitement conservateur consiste à administrer des médicaments anti-inflammatoires (corticoïdes, le diclofénac, le kétorolac), les analgésiques (métamizole de sodium, des injections d'anesthésiques locaux), des agents anticholinestérasiques (ipidacrine, néostigmine et autres.), médicaments vasoactifs (acide nicotinique, pentoxifylline), les métabolites (vitamines C. Dans acide alpha lipoïque). Complète efficacement le traitement médicamenteux de la physiothérapie: UHF, phonophorèse, thérapie magnétique. La lutte contre l'atrophie musculaire est réalisée à l'aide de massage et d'électromyostimulation.

Dans la période aiguë de la neuropathie du nerf ulnaire, un point important est l’exclusion / la limitation de la charge statique et dynamique qui intensifie les manifestations pathologiques de la maladie. Les patients souffrant du syndrome du canal cubital, afin de limiter la flexion du bras dans le coude pendant la période de sommeil nocturne, sont invités à épingler une serviette roulée dans un rouleau sur la surface du fléchisseur du coude. Par la suite, lors du soulagement du processus inflammatoire et de la réduction du syndrome de la douleur, un complexe spécial de thérapie par l'exercice est prescrit.

Neuropathie du nerf cubital - traitement à Moscou

Manuel des maladies

Maladies nerveuses

Dernières nouvelles

  • © 2018 beauté et médecine

destiné à la référence seulement

et ne remplace pas les soins médicaux qualifiés.

Neuropathie du nerf cubital

Un tel néoplasme, tel que le neurome du nerf ulnaire, est à l'origine du développement de la neuropathie avec douleur et de la perte de la fonction motrice et sensorielle de 4 et 5 doigts. Vous pouvez résoudre le problème avec la chirurgie. Après sa mise en œuvre, il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui réduisent les symptômes désagréables et contribuent à la restauration rapide de la fonction de la main.

La neuropathie de compression provoque le syndrome du tunnel et la parésie du nerf cubital.

Causes de la maladie

La cause immédiate du développement de la neuropathie est un traumatisme, qui résulte d'une luxation latérale ou d'une fracture de l'olécrane, ainsi que d'autres formes de lésions. Plus souvent, ce phénomène est observé lors de la chute d'une personne qui a les bras et les jambes fléchis. Cette blessure est combinée avec des dommages à l'articulation du genou. La compression à long terme des racines nerveuses peut également provoquer cette pathologie, provoquée par le syndrome du canal cubital ou la compression nerveuse dans le canal de Guyon. Le développement de ces maladies est influencé par le type de travail et le mode de vie du patient.

En outre, il existe de tels facteurs prédisposant à la survenue d'une neuropathie:

  • l'arthrite;
  • troubles auto-immuns;
  • les tumeurs;
  • pathologies des vaisseaux situés à proximité;
  • dégénérescence du tissu cartilagineux des articulations;
  • antécédents de fractures du coude ou de la main;
  • longues perfusions intraveineuses;
  • inflammation de la membrane synoviale.

Un traumatisme ou une hypoxie prolongée des fibres nerveuses a un effet démyélinisant et provoque également une hémorragie dans le tissu nerveux. En conséquence, les impulsions à travers les neurones sont transmises très lentement et parfois, ce processus est complètement interrompu. La neuropathie ischémique par compression du nerf ulnaire est associée à des lésions de ces formations particulières dues aux caractéristiques anatomiques du membre supérieur, car dans ces endroits, les tissus osseux sont situés aussi près que possible des fibres nerveuses.

Symptômes de neuropathie du nerf cubital

Vaincre le canal dans le pinceau est typique:

  • l'apparition de symptômes observés après une blessure à la main;
  • augmentation de la douleur lors de la flexion de la paume;
  • atrophie musculaire du bras sous le poignet.

La lésion du nerf cubital, qui se manifeste par le syndrome du canal cubital, présente les caractéristiques distinctives suivantes:

  • douleur dans la région du coude;
  • diminution de la masse musculaire du bras sous le coude;
  • douleur accrue lors de la flexion ou de l'endommagement de l'articulation du coude.

La lésion du nerf cubital droit est plus fréquente.

Comment diagnostiquer?

Il est possible de suspecter une neurolyse du nerf ulnaire par la présence de plaintes caractéristiques chez le patient et par des antécédents de la maladie. Pour confirmer le diagnostic, on utilise une étude par rayons X permettant de bien visualiser le déplacement des éléments osseux du bras, qui ont un effet traumatique. Les diagnostics par ultrasons permettent de détecter les anomalies des tissus mous. Si la visualisation est insuffisante, une imagerie par résonance magnétique est utilisée. L'électromyographie est utilisée pour déterminer la vitesse de passage des impulsions nerveuses à travers les fibres. En outre, le patient passe avec succès les tests de laboratoire minimaux obligatoires - une analyse complète du sang et de l’urine.

Problèmes de traitement

Comme la neuropathie post-traumatique du nerf radial, du plexus ulnaire et du nerf médian est souvent combinée, le traitement de la pathologie est un effet complexe sur le problème, ce qui a déclenché le développement du processus. Dans un premier temps, il est nécessaire d'éliminer la cause des blessures permanentes ou de la compression des fibres. L'élimination de la douleur est réalisée par un traitement thérapeutique ou une intervention chirurgicale. À la fin du traitement, le patient a besoin d’une longue rééducation avec physiothérapie et physiothérapie.

Préparations

La compression nerveuse provoque des symptômes de douleur et d'inflammation graves, qui sont éliminés par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de pommades ou d'injections intramusculaires. En outre, les multivitamines, les neuroprotecteurs et les substances qui améliorent le flux sanguin régional sont présentés au patient. Les diurétiques sont utilisés dans l'œdème grave. De telles procédures aideront avec les manifestations mineures de la pathologie, cependant, la cause de la neuropathie restera, à savoir le risque que le nerf ulnaire soit à nouveau affecté.

Effectuer une opération

Le traitement efficace de la neuropathie comprend la chirurgie et une augmentation de la lumière du canal du nerf ulnaire. La procédure est effectuée à l'aide d'un endoscope, qui est inséré dans une petite incision sur la peau avec tous les outils nécessaires. Cela minimise les incisions et les dommages aux tissus. Le déroulement de l'opération consiste à éliminer les structures anatomiques à l'origine d'un effet démyélinisant des fibres nerveuses.

Le code G56.2 est attribué à la neuropathie du nerf cubital selon la CIM-10.

Méthodes de prévention et de pronostic

Il est possible de prévenir la pathologie en évitant de se blesser à la main ou à ses plexus nerveux. Lors de l'identification de maladies inflammatoires ou de néoplasmes à proximité du passage des nerfs, ceux-ci doivent être rapidement éliminés. En plus de la santé du système nerveux, il est important d'avoir une nutrition adéquate avec une quantité suffisante de vitamines. La neuropathie tunnel du nerf ulnaire au cours d'une évolution longue et progressive entraîne une parésie ou une paralysie du membre avec perte complète de ses fonctions.

La copie de documents du site est possible sans autorisation préalable en cas de lien actif vers notre site.

Les informations sur le portail sont présentées à titre de référence générale. Consultez un spécialiste pour obtenir des conseils et un traitement.

Neuropathie du nerf cubital: causes, symptômes et traitement

La neuropathie du nerf ulnaire est une lésion du nerf ulnaire qui en altère la fonction, ce qui affecte la sensibilité de la main et entraîne une diminution de la force de ses muscles. Les causes de cette condition sont assez nombreuses. Sur le bras le long du nerf cubital, il y a des endroits où il est le plus souvent soumis à une compression. La compression dans ces zones porte même des noms distincts: syndrome du canal cubital, syndrome du canal de Guillon. Chacun de ces syndromes a ses propres caractéristiques cliniques, mais ils appartiennent tous à la catégorie de la neuropathie du nerf ulnaire. À partir de cet article, vous allez collecter des informations sur les causes, les caractéristiques cliniques de la neuropathie du nerf ulnaire à différents niveaux de la lésion et sur la manière de la traiter.

Petite anatomie

Comprendre l'originalité des lésions du nerf ulnaire à différents niveaux est difficile sans la connaissance de base de son anatomie et de sa topographie, abordons donc les informations de base sur l'évolution des fibres du nerf ulnaire.

Le nerf cubital est le nerf long du plexus brachial. Il est composé de fibres de carbone.VII-CViii (7ème et 8ème cervical) racines qui sortent de la moelle épinière. Le nerf pénètre dans le bras par l'aisselle, puis perce le septum intermusculaire médial au milieu de l'épaule, dans le canal ostéo-fibreux formé par l'épicondyle interne de l'épaule, le processus ulnaire de l'ulna et le ligament nodulema, tendon de la flexion du poignet. Ce canal s'appelle cubital (canal Moush). Il s’avère qu’à cet endroit, le nerf est situé à la fois superficiel et proche des formations osseuses. Cette circonstance provoque une fréquence élevée de compression des fibres nerveuses à cet endroit. Tous ceux qui se sont frappé le coude au moins une fois ont ressenti cette caractéristique de la localisation superficielle du nerf cubital. Vous pouvez même le sentir dans cet endroit.

Après avoir quitté le canal du nerf ulnaire entre les muscles de l'avant-bras (tout en rendant certaines des branches aux muscles). À la limite des tiers inférieur et moyen de l'avant-bras, le nerf est divisé en une branche dorsale de la main (qui innerve la peau de la partie arrière IV, V et le coude du troisième doigt) et la paume de la main, qui passe de l'avant-bras à la main par le canal de Guillon. Le canal de Guyon est formé de petits os de la main, de la paume du poignet. À ce stade, le nerf cubital est également souvent pincé. La branche palmaire du nerf cubital innerve les muscles de la main et la peau de la surface palmaire V, la moitié ulnaire du quatrième doigt de la quatrième main.

La connaissance des caractéristiques topographiques de l’accident nerveux aide au diagnostic de ses lésions. Par exemple, si une faiblesse des muscles innervés par le nerf ulnaire dans la main et la région de l'avant-bras est détectée, cela signifie que le niveau de lésion nerveuse est situé au-dessus du tiers médian de l'avant-bras et si une faiblesse musculaire est détectée uniquement dans les doigts, les lésions nerveuses se situent au niveau du canal de Guyon. Le niveau de la lésion est important si un traitement chirurgical s’avère nécessaire.

Causes de la neuropathie ulnaire

Le nerf cubital peut être endommagé par:

  • fractures, luxations des os de l'épaule, de l'avant-bras et de la main;
  • compression dans la région des canaux fibreux (cubital et Guyon).

Le plus souvent, le nerf cubital est blessé précisément par compression. La compression du nerf ne doit pas nécessairement être forte, soudaine. Au contraire, plus souvent, il se développe lentement, à la suite d'une exposition prolongée à un facteur traumatique. Quelle est la cause de la compression du nerf cubital? Au niveau du canal cubital, l'impaction est provoquée par:

  • Mouvements fréquents de flexion dans l'articulation du coude;
  • travaux liés au support des coudes sur la machine, le bureau, l'établi;
  • l'habitude des conducteurs de mettre un bras plié dans la fenêtre, le coude n'est pas son bord;
  • l'habitude de parler longtemps au téléphone avec un coude sur la table (ce problème concerne davantage les femmes, puisqu'elles aiment discuter avec leurs amis pendant assez longtemps);
  • perfusions intraveineuses longues, lorsque le bras est fixé pendant une longue période dans une position non courbée (et que le nerf est soumis à une pression). Ceci n'est possible que chez les patients sévères qui suivent un traitement par perfusion presque continu.

La compression du nerf cubital dans la région du canal de Guyon est appelée syndrome du carpe du coude. Cette condition provoque:

  • travail régulier avec l’outil (tournevis, pinces, pinces, outils vibrants, y compris les marteaux-piqueurs, etc.), c’est-à-dire qu’il s’agit de problèmes professionnels. Bien sûr, l'utilisation d'une pince ou d'un tournevis à quelques reprises ne permettra pas de vaincre le nerf cubital. Les violonistes risquent d’avoir un coup de foudre dans cette région;
  • utilisation continue d'une canne;
  • cyclisme fréquent ou moto (dans les sports professionnels utilisant ces véhicules).

En plus de ces causes, une neuropathie du nerf ulnaire peut survenir lorsqu'un nerf est comprimé par une tumeur, un anévrisme d'un vaisseau voisin, des ganglions lymphatiques hypertrophiés, une arthrose du coude ou du poignet.

Symptômes de neuropathie du nerf cubital

Lorsqu'un nerf est endommagé, ses fonctions sont principalement altérées, c'est-à-dire que des problèmes sensoriels (y compris la douleur) et moteurs (liés au muscle) apparaissent. Habituellement, les troubles sensoriels apparaissent en premier et une diminution de la force musculaire se développe avec une compression continue du nerf. Avec les fractures, les luxations et autres causes "aiguës" de neuropathie du nerf ulnaire, des déficiences sensorielles et motrices se produisent simultanément.

Syndrome du canal cubital

Les symptômes indiquant des dommages au nerf cubital dans cette zone sont les suivants:

  • douleurs dans la région de la fosse ulnaire (surface interne de l'articulation du coude), qui s'étendent jusqu'à l'avant-bras, les doigts IV et V (la partie palmaire et le dos), jusqu'au bord ulnaire de la main (adjacent au petit doigt). Dans les mêmes zones, des paresthésies peuvent se produire: sensations de picotement, rampement, frissons, contractions, etc. Au début, les douleurs sont périodiques, elles s'intensifient la nuit et sont provoquées par des mouvements de l'articulation du coude (la flexion est plus «coupable»). Progressivement, les douleurs commencent à être constamment gênantes et à s'intensifier d'intensité allant de l'inconfort à des douleurs très prononcées;
  • diminution de la sensibilité sur le bord cubital de la main, dans la zone du petit doigt et de l'annulaire. De plus, il y a une caractéristique - la sensibilité change dans le tout premier petit;
  • un peu plus tard (par rapport aux troubles sensibles), des déficiences motrices apparaissent. La faiblesse musculaire se manifeste par la difficulté de se pencher et de diriger la main du côté du coude, de gêner la flexion du petit doigt et de l'annulaire, tout en essayant de serrer la main dans un poing IV et V, les doigts ne s'appuyant pas sur la paume. Si vous mettez votre paume sur la table et essayez de vous gratter le petit doigt, alors dans le cas d'une neuropathie du nerf ulnaire, cela ne peut être fait. Les doigts ne peuvent pas être réduits et écartés;
  • Avec l’existence prolongée de compression du nerf ulnaire, des atrophies des muscles de la main se développent. La brosse perd du poids, les os dépassent plus clairement et les espaces interdigitaux disparaissent. Dans le même temps, le reste de la main et la main opposée semblent tout à fait normaux;
  • la main prend la forme de "griffe" ou "oiseau" (en raison de la prédominance de la fonction des autres nerfs de la main, qui ne sont pas affectés).

Syndrome du canal de Guillon (syndrome du carpe du coude)

Les symptômes de cette pathologie ressemblent à bien des égards à ceux du syndrome du canal cubital. Cependant, un certain nombre de différences distinguent les niveaux de lésion. Ainsi, le syndrome du carpe du coude se manifeste:

  • troubles sensibles: douleur et paresthésie du poignet, de la face palmaire du bord ulnaire de la main et de la face palmaire du petit doigt et de l'annulaire. Le dos de la main ne ressent pas de telles sensations (ce qui distingue ce syndrome du syndrome du canal cubital). Les douleurs et les paresthésies sont aggravées la nuit et par des mouvements de brosse;
  • sensibilité réduite dans la surface palmaire du petit doigt et de l'annulaire. Sur la face arrière de ces doigts, la sensibilité n'est pas perdue (ce qui est également une différence);
  • troubles du mouvement: faiblesse de la flexion des doigts IV et V, ils ne peuvent pas être complètement appuyés contre la paume, difficulté à se reproduire et à se pincer les doigts, il est impossible de porter le pouce à la paume;
  • le pinceau peut acquérir une forme "griffue" ("oiseau");
  • Au cours de la longue existence du processus, des atrophies musculaires se développent, la brosse perd du poids.

Les fibres individuelles du nerf cubital peuvent être comprimées dans le canal de Guyon. Et puis les symptômes peuvent apparaître isolément: soit seulement des troubles sensoriels, soit seulement des troubles moteurs. En l'absence de demande d'aide médicale et de traitement, le nerf entier commence à subir une compression, puis les symptômes se mélangent.

Il existe une technique de diagnostic qui fonctionne indépendamment du lieu de compression du nerf cubital. Cette technique consiste à tapoter (avec un marteau neurologique), à ​​tapoter légèrement quelque chose de l'endroit où, vraisemblablement, le nerf est soumis à une compression. En conséquence, les symptômes sensibles ci-dessus se produisent. Autrement dit, si vous frappez doucement à la surface interne de l'articulation du coude, vous pouvez provoquer une douleur et une paresthésie dans la zone de son innervation. Cette technique confirme la présence de neuropathie ulnaire.

Si le nerf cubital est endommagé dans n'importe quelle partie de sa séquence, en plus des deux syndromes ci-dessus, les symptômes de cette affection seront également des troubles sensoriels et moteurs similaires. Une fracture de l'humérus, des os de l'avant-bras avec compression du nerf cubital avec des fragments d'os se manifestera par une douleur au coude de l'avant-bras, la main et le IV doigts, une faiblesse de la flexion de la main, de l'annulaire, du petit doigt, des informations et une dilution de tous les doigts. En cas de fracture ou de luxation, il est un peu plus facile d'identifier la lésion du nerf ulnaire car il existe une cause claire de tels symptômes sur le visage.

Diagnostics

Pour établir le diagnostic de neuropathie du nerf ulnaire, il est nécessaire de procéder à un examen neurologique avec rupture du tapotement. L'électroneuromyographie est une méthode très informative, qui permet de déterminer le niveau de lésion des fibres nerveuses et même, le cas échéant, de différencier les lésions du nerf ulnaire des lésions des racines nerveuses constituant le tronc (bien que des symptômes cliniques puissent ressembler à la neuropathie). nerf cubital). Diagnostiquer la neuropathie du nerf ulnaire n’est pas particulièrement difficile avec l’attention minutieuse du médecin pour les symptômes.

Traitement de la neuropathie du nerf cubital

L’approche thérapeutique de la neuropathie du nerf cubital est déterminée en premier lieu par la cause de son apparition. Si la maladie est apparue à la suite d'une fracture des os du bras entraînant des lésions traumatiques des fibres du nerf, vous pourriez avoir immédiatement besoin d'une intervention chirurgicale pour restaurer l'intégrité du nerf. Si la raison réside dans la compression longue et progressive du nerf ulnaire, le recours à des méthodes conservatrices de traitement et le traitement chirurgical ne sont effectués que s’ils sont inefficaces.

La suture du nerf permet de restaurer l'intégrité du nerf ulnaire dans les fractures du bras avec une rupture des fibres. Dans ce cas, le rétablissement de la fonction peut prendre environ 6 mois. Plus tôt le nerf est restauré, plus le pronostic est favorable.

Lorsqu'un nerf est écrasé dans la région du canal cubital ou du canal de Guyon, le premier événement devrait être une réduction de la compression de ses fibres lors des mouvements. Ceci est réalisé à l'aide de divers dispositifs de fixation (orthèses, pneus, pansements). Certains de ces fonds ne peuvent être utilisés que la nuit pour réduire les difficultés domestiques liées à la fixation de la main. Il est nécessaire de changer le stéréotype moteur, c’est-à-dire que si vous avez l’habitude de vous pencher le coude sur la table pendant le travail ou les conversations téléphoniques, ou de placer votre main sur la vitre de la voiture en conduisant, vous devez vous en débarrasser. Vous devez également éviter les mouvements qui augmentent la compression nerveuse.

Des médicaments, le premier recours aux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Ibuprofen, Nimésulide, Meloxicam, et autres). Ces médicaments peuvent réduire la douleur, gonfler dans la région du nerf et des formations adjacentes, éliminer l'inflammation. Pour l'anesthésie, vous pouvez utiliser un patch de lidocaïne (Versatis) par voie topique. Les médicaments diurétiques (Lasix), L-lysine escinate, Cyclo-3-fort peuvent être utilisés pour les décongestionnants. Certains des effets anesthésiques et trophiques ont des vitamines du groupe B (Neyrurubin, Neurovitan, Kombilipen, Milgamma). La neuromidine est prescrite pour améliorer la conduction nerveuse.

Si l'immobilisation et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne produisent pas d'effet, vous devez alors injecter de l'hydrocortisone sous anesthésie dans la zone où le nerf est soumis à une pression (canal de Guyon ou canal cubital). Habituellement, cette procédure a un bon effet curatif.

La physiothérapie est largement utilisée dans le traitement de la neuropathie ulnaire. L'échographie, l'électrophorèse avec divers médicaments, la stimulation électrique des muscles sont les procédures les plus couramment utilisées. Massage efficace, acupuncture. Le dernier rôle n’est pas joué par la thérapie physique, qui contribue au rétablissement de la force musculaire.

Cependant, il est parfois impossible de rétablir le fonctionnement normal du nerf cubital uniquement par des méthodes conservatrices en cas de traitement médical tardif. Dans de tels cas, recourir à la chirurgie. Le traitement chirurgical consiste essentiellement à libérer le nerf cubital de la compression. Dans le syndrome du canal cubital, il peut s’agir d’une matière plastique du canal, de la création d’un nouveau canal et du mouvement du nerf ulnaire, de la suppression d’une partie de l’épicondyle et du syndrome du canal de Guillon - c’est la dissection du ligament palmaire du poignet sur le canal. Avec l'aide de telles méthodes, le nerf est libéré, mais cela ne suffit pas pour restaurer complètement la fonction. Après une opération réussie, il est nécessaire d'utiliser des médicaments (vitamines, agents améliorant le trophisme et la conductivité nerveux, décongestionnants, analgésiques), des méthodes de physiothérapie et de la physiothérapie. Cela peut prendre de 3 à 6 mois pour rétablir complètement le fonctionnement du nerf cubital. Dans les cas avancés, quand ils ont demandé de l'aide médicale très tard et qu'il y a une atrophie musculaire marquée, un rétablissement complet est impossible. Une partie des troubles moteurs et sensoriels peut rester avec le patient pour toujours. Par conséquent, vous ne devez pas hésiter à contacter un médecin si vous présentez des symptômes indiquant une possible neuropathie cubitale.

Ainsi, la neuropathie du nerf ulnaire est un état pathologique résultant de plusieurs raisons. Les principaux symptômes cliniques de la maladie sont la douleur, des troubles de la sensibilité et une faiblesse musculaire dans la région du bord ulnaire de la main et des doigts IV, V. La neuropathie du nerf ulnaire est traitée de manière conservatrice et rapide. Le choix de la méthode de traitement dépend de la cause de la neuropathie et des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Le succès du traitement dépend en grande partie de l’opportunité de demander de l’aide médicale.

Film éducatif «Neuropathie des nerfs périphériques. Clinique, bases du diagnostic et du traitement "(à partir de 5:45):

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie