La neuropathie du nerf médian (nervus medianus), autrement la névrite, neuropathie, est une pathologie qui se manifeste par une lésion de la membrane ou de la fibre nerveuse elle-même, qui entraîne un dysfonctionnement et se manifeste dans des troubles moteurs et sensoriels.

En tant que fibre nerveuse mixte, il innerve les muscles de l'avant-bras impliqués dans la flexion de la main, les muscles des doigts, et est également responsable de la sensibilité de la surface palmaire de la main, 1 à 3 et partiellement à 4 doigts (à l'exception du petit doigt).

Classification

En raison de l'occurrence devrait être distingué:

  1. Neuropathie traumatique
  2. Se produire avec des dommages directs au nerf en raison d'une blessure, des fractures.
  3. Neuropathie due à des maladies inflammatoires et dégénératives des articulations;
  4. Neuropathie pour les maladies endocriniennes
  5. Par exemple, la polyneuropathie diabétique, la constriction capillaire dans l'hypothyroïdie. Dans de tels cas, le processus pathologique affecte diverses fibres nerveuses et ne se manifeste généralement pas par une lésion isolée du nerf médian.
  6. Neuropathie ischémique-compressive (syndromes tunnel)
  7. Ils sont la cause la plus fréquente de développement de neuropathies isolées du nerf médian. Il se forme lors de la compression, qui se produit dans les endroits les plus étroits anatomiquement où n se trouve. médianus:
  • Syndrome carpien - compression dans le canal carpien;
  • Syndrome du pronateur rond - compression du muscle du même nom dans l'avant-bras;
  • Compression à l'éperon (processus supracondylien) de l'humérus.

Causes de la défaite

  1. Les blessures aux membres supérieurs entraînent soit des dommages directs à la fibre, soit sa compression et son dysfonctionnement.
  • Fractures des os de l'épaule, de l'avant-bras, du poignet;
  • Ecchymoses, luxations, entorses et déchirures des ligaments et des tendons, accompagnés par la formation d'hématomes et un gonflement prononcé des tissus;
  • Blessures (coup de couteau, coupées en morceaux, coupures, coups de feu, etc.).
  1. Longues charges statiques sur le bras, surmenage des muscles de la main et de l'avant-bras, qui survient chez les personnes exerçant certaines professions (repasseuses, charpentiers, dentistes, musiciens) ou lors d'une activité physique intense. Tout cela peut entraîner une perturbation du trophisme et une compression nerveuse, ainsi que le développement possible du syndrome de tunnel. Récemment, la cause devient souvent un long travail à l'ordinateur dans la mauvaise position du pinceau. La compression par le processus de l'humérus est parfois le résultat d'une position inconfortable du bras (pression prolongée sur le bras plié au coude). En plus des personnes de spécialités pertinentes, les femmes en surpoids sont à risque;
  2. L'arthrite, l'arthrose, les rhumatismes et d'autres maladies peuvent entraîner un œdème des tissus voisins, des modifications articulaires, des déformations osseuses, qui ont également souvent un effet pathologique sur le faisceau neurovasculaire.
  3. Les maladies endocriniennes (diabète sucré, acromégalie, hypothyroïdie) entraînent une violation de la circulation sanguine et du métabolisme dans le corps et entraînent généralement des lésions systémiques - polyneuropathie. Dans le diabète sucré, le métabolisme du glucose est perturbé, entraînant une hypoxie et des modifications dégénératives du tissu nerveux. Cela peut se manifester par des pathologies telles que, par exemple, une déficience visuelle;
  4. Les processus tumoraux du membre supérieur peuvent également affecter les formations nerveuses. Les plus courants sont les hygromes, les lipomes, les hémangiomes, les neurofibromes et les schwannomes. Les tumeurs malignes des tissus mous et des os sont moins courantes;
  5. Changements athérosclérotiques, insuffisance vasculaire artérielle;
  6. Syndrome compression prolongée du membre supérieur;
  7. Processus pathologiques sur les formations osseuses (éperon de l'humérus);
  8. Maladies infectieuses;
  9. Les effets des injections au voisinage du passage des fibres nerveuses avec la formation d'infiltrats.

Irina Martynova. Diplômé de l'Université de médecine de l'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire en clinique et neurologue à l'hôpital polyclinique de Moscou. Posez une question >>

Les symptômes

La douleur brûlante, selon le niveau de la lésion, est localisée dans l'avant-bras, la main, se déplace vers les 3 premiers doigts (gros, moyen, index). Il est renforcé par l'exposition externe (contact, lumière intense, bruit, stress) et peut s'apaiser lorsque la main est immergée dans l'eau ou enveloppée dans un chiffon humide.

Troubles du mouvement

Manifeste une faiblesse musculaire, une incapacité à serrer la main, à lever le pouce, une parésie. Parfois, il y a des changements dans la forme de l'atrophie musculaire dans la zone des coussinets pour le pouce.

Troubles de la sensibilité

Manifeste un engourdissement réduisant la perception de la douleur, du froid et de la chaleur. Ces violations sont déterminées dans la zone d'innervation - la surface palmaire de la main et 1 à 3 doigts. Avec l'hypesthésie (diminution de la sensibilité), des paresthésies (sensations de chaleur, de froid) peuvent survenir.

Changements végétatifs

Peut entraîner un changement de ton de la peau dans la zone touchée (rougeur, pâleur), un œdème, un refroidissement.

Diagnostics

La névrite peut être détectée lors d'un examen neurologique. Pour ce faire, effectuez les tests de diagnostic suivants:

  1. Lorsqu'on leur demande de serrer une main dans un poing, 1 à 3 doigts ne se plient pas;
  2. En appuyant la paume de la main sur la table, le patient ne peut pas exécuter les mouvements de grattage avec l'index.
  3. Il est impossible de croiser l'index et le majeur.
  4. Ne peut pas contraster le pouce avec le petit doigt.

Dans le syndrome carpien, il est déterminé au niveau du bord interne du poignet. En cas de compression par un pronateur circulaire, dans la tabatière du muscle susmentionné (il s'agit d'un trou dans le tiers supérieur de l'avant-bras). Le symptôme pathognomonique de la compression de la fibre dans le processus supra-condylien de l'humérus est une douleur résultant de l'extension et de la rotation de l'avant-bras vers l'intérieur avec une main courbée.

Méthodes de recherche instrumentales

ENMG - électroneuromyographie, est de vous inscrire à l'aide des électrodes de la conduction neuromusculaire et de l'excitabilité musculaire, vous permet d'évaluer l'état fonctionnel des nerfs périphériques. Utilisé pour le diagnostic différentiel avec d'autres maladies neurologiques et vous permet d'évaluer le degré d'endommagement de la fibre.

Rayon X, IRM, CT

Utilisé dans les cas où il est nécessaire d'évaluer l'état des os, des ligaments, des articulations, dont les dommages et les maladies pourraient entraîner une névrite. Dans de tels cas, les fractures, l'arthrose, les formations osseuses pathologiques, la présence d'ostéochondrose de la colonne cervicale peuvent être déterminés, ce qui peut également provoquer des symptômes similaires.

Parfois effectué pour déterminer la largeur du nerf de la fibre, pour utiliser davantage ces données lors d’injections dans la zone touchée.

D'autres méthodes de laboratoire et d'instruments (tests sanguins, tests rhumatismaux, tests hormonaux) peuvent être nécessaires pour diagnostiquer les maladies endocriniennes, inflammatoires systémiques et infectieuses qui endommagent le système nerveux périphérique.

Traitement

Tout d'abord, le traitement vise à éliminer la cause de la neuropathie et peut être effectué par des médecins spécialistes de différents profils.

  • Le drainage d'un hématome causant des lésions nerveuses est une intervention chirurgicale. Elle est effectuée lorsque des méthodes conservatrices ne lui permettent pas de se résoudre, avec un volume important ou en cas de suppuration. Il s'agit d'une autopsie de la cavité d'hématome, d'un lavage avec des antiseptiques, d'un drainage et d'une fermeture ultérieure de la plaie.
  • L'élimination de la tumeur est réalisée dans les cas où elle viole la fonction des tissus voisins, y compris les nerfs. La consultation d'un chirurgien, parfois d'un oncologue, est nécessaire pour écarter un processus malin. Ces spécialistes déterminent d'autres tactiques chirurgicales.
  • Dans le cas de lésions du système musculo-squelettique, le traitement est effectué dans les services de traumatologie et vise à restaurer les fonctions des os, des ligaments, des tendons, des articulations, en réduisant le gonflement dans la zone de la lésion.
  • La correction des troubles endocriniens est effectuée par un endocrinologue.
  • En cas de diabète, il est nécessaire de stabiliser et de surveiller en permanence la glycémie afin d'éviter les complications de l'angiopathie et de la polyneuropathie diabétiques. Si la fonction de la glande thyroïde est insuffisante, l’utilisation de préparations hormonales thyroïdiennes est indiquée.

Parallèlement au traitement étiotropique, un traitement médical visant à éliminer l'inflammation dans la zone touchée et à soulager le syndrome douloureux est réalisé.

Pour ce faire, nommez:

Diclofenac

Il a un effet anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique modéré prononcé. Disponible sous forme de comprimés, gels, pommades, solutions injectables. Pour le traitement de la névrite est l'utilisation externe ou intramusculaire la plus justifiée. Les contre-indications sont les processus ulcératifs dans le tractus gastro-intestinal, les troubles de la formation du sang. Afin d'éviter des effets négatifs sur la muqueuse gastrique, la plupart des AINS doivent être pris après les repas. Prix ​​selon la forme de la drogue varie de 10 à 150 roubles.

L'ibuprofène

Les effets pharmacologiques se traduisent par une réduction de la réaction inflammatoire, un effet analgésique modéré. Fourni pour un usage local sous la forme de pommades et de gels, et orale. Il ne peut pas être utilisé dans le cas d'ulcères et de saignements du tube digestif, de saignements, d'insuffisances rénale et hépatique, de grossesse, d'allaitement, jusqu'à 12 ans. Le coût varie entre 30 et 300 roubles pour les médicaments brevetés à base d’ibuprofène.

Nimésulide (nise, nimesil)

Son mécanisme d'action est similaire à celui du diclofénac, mais il s'agit d'un médicament plus sélectif. Il a un effet anti-inflammatoire et analgésique prononcé. Il est produit sous forme de pommade, gel, comprimés, poudre pour la préparation de suspensions (Nimesil). Les contre-indications sont similaires à celles de l'ibuprofène. Le coût de la drogue est de 50-250 roubles.

Artrozilen

Le médicament est à base de kétoprofène, est disponible sous diverses formes impliquant son utilisation locale, orale et parentérale. Parallèlement à une diminution de l'inflammation, il a un puissant effet analgésique, qui est réalisé à la fois localement et par le système nerveux central. Les contre-indications comprennent également les lésions ulcéreuses-nécrotiques du système digestif, le troisième trimestre de la grossesse, les violations graves du foie et des reins. Prix: 180 - 450 roubles.

Movalis

L'ingrédient actif est le meloxicam. Un médicament plus moderne capable d'inhiber sélectivement les médiateurs inflammatoires. Les avantages comprennent un puissant effet anti-inflammatoire, avec moins de risque d'effets indésirables par rapport aux autres AINS classiques. En plus des onguents et des comprimés a une forme injectable. L'application dans les mêmes cas que pour Artrozilen est limitée. Le prix varie de 500 à 850 roubles.

Glucocorticostéroïdes

Utilisé avec une douleur intense et une inflammation en association avec les AINS.

En particulier, leur utilisation est justifiée par la présence d'une pathologie articulaire, d'une inflammation des ligaments.

Prednisolone

Supprime l'activité des leucocytes et des macrophages, bloque la synthèse des prostaglandines, rétrécit les vaisseaux sanguins, affecte le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses. Réduit considérablement l'inflammation et la migration des cellules immunitaires. Disponible sous différentes formes. Mais pour le traitement de la névrite est utilisé localement, et est également injecté par voie parentérale dans la cavité de l'articulation ou des tissus enflammés. Contre-indications pour l'injection dans les zones touchées est la présence d'un processus infectieux dans la lésion, saignement. L'administration topique peut être limitée aux maladies fongiques et infectieuses de la peau. Le coût dans les pharmacies de 25 à 150 roubles.

Diprospan (phosphate de sodium de bétaméthasone)

Il s’agit d’une suspension injectable, qui a un effet immunosuppresseur et analgésique satisfaisant, en particulier lors d’une administration intra-articulaire et interstitielle. Les contre-indications sont les mêmes que pour la forme injectable de prednisone. Prix: 200-220 roubles.

Dexaméthasone

Les glucocorticostéroïdes, en cas de neuropathie, sont généralement appliqués par injection dans la zone touchée. A des indications et des contre-indications similaires avec les autres membres du groupe. Coût: 30-180 roubles.

Le blocus

Il est utilisé dans les cas où il est nécessaire d'arrêter rapidement un syndrome douloureux intense. Bien sûr, l'action n'est pas très longue. Cependant, le blocage peut être répété et obtenir un effet thérapeutique stable. L’essentiel est l’introduction d’une substance anesthésique locale dans la zone touchée, qui empêche la surexcitation de la fibre nerveuse. Parfois, de l'adrénaline est ajoutée à la solution pour provoquer un spasme des vaisseaux sanguins et réduire la résorption de l'anesthésique dans le sang. Cette méthode donne de bons résultats, mais doit être effectuée avec soin par un médecin expérimenté. Pour le blocage dans le canal carpien ou le pronateur rond, un mélange d'anesthésiques avec AINS et HA est utilisé. (Diprospan avec lidocaïne, moval avec novocaïne).

En règle générale, deux ou trois de ces blocages suffisent pour éliminer le syndrome de tunnel.

Novocain (procain)

Il a une large portée thérapeutique, une faible toxicité, mais aussi une période d'action relativement courte. Des contre-indications seulement une intolérance individuelle aux composants. Prix ​​- 15-75 roubles.

Lidocaïne (xylocaïne)

La faible toxicité et l'effet analgésique plus prononcé comparés à la novocaïne font de ce médicament le produit le plus utilisé en pratique neurologique. Coût - à partir de 21r.

Markain (Bupivacaïne)

Il a l'action la plus prolongée (4 fois plus de lidocaïne), mais plutôt toxique lorsqu'il est libéré dans la circulation sanguine. L'application est limitée chez les personnes souffrant d'hypotension et les enfants jusqu'à 2 ans. Prix ​​à partir de 800 r.

Médicaments de récupération nerveuse

Milgamma

C'est un médicament à base de vitamines du groupe B et de la lidocaïne, qui possède des propriétés antioxydantes prononcées, soulage la douleur et l'inflammation, aide à restaurer les fibres nerveuses et les terminaisons. Commencez le traitement par une injection d'un montant de 5-10, puis passez à la pilule. Utilisation limitée pour l'insuffisance cardiaque sévère, la grossesse, l'allaitement et l'enfance.

Neuromidine

Il appartient au groupe des inhibiteurs de la cholinestérase. Améliore la conduction des fibres nerveuses et la transmission neuromusculaire. Contre-indiqué dans l'épilepsie, l'angine, la bradycardie, l'asthme bronchique, l'obstruction intestinale, les ulcères gastro-intestinaux, la grossesse, l'alimentation, à l'âge de 18 ans. Le coût dans les pharmacies de 980 roubles.

Thioctacide

Médicament métabolique aux propriétés antioxydantes, capable de normaliser le métabolisme des glucides et des lipides. Il est utilisé sous forme de comprimés et d'injections. Aussi efficace dans la polyneuropathie diabétique. Non applicable pendant la grossesse, l'allaitement, les enfants et les adolescents.

Médicaments vasculaires

Actovegin

C'est une préparation de sang de veau, utilisée sous forme d'injections. Augmente la capacité des tissus à supporter l'hypoxie, améliore les processus métaboliques. Egalement disponible en pommade. Non prescrit pour l'oedème pulmonaire, la rétention d'eau, la pathologie des reins. Coût à partir de 110 p.

Trental (Pentoxifylline)

Il a des effets antiplaquettaires, antispasmodiques et angioprotecteurs prononcés, améliore la nutrition des tissus. Utilisé par voie orale, intraveineuse ou intramusculaire. L'application est limitée aux hémorragies, à la grossesse et à l'alimentation. Prix ​​- à partir de 130 p.

Autres drogues

Dimexide

Il est appliqué uniquement localement. Capable de pénétrer profondément dans le tissu, où il a une action anti-inflammatoire, analgésique et antimicrobienne. Utilisé sous forme de pommade ou de compresses à base de sa solution à 99%. Pour une compresse, la solution est mélangée avec de l'eau et de la novocaïne dans des proportions égales. Contre-indications: dysfonctionnement des reins et du foie, sténocardie, grossesse, allaitement. Prix ​​à partir de 35 p. pour une solution à 140 p. pour pommade.

Finale

Pommade à base de capsaïcine avec un effet irritant et analgésique qui se forme lorsque la substance pénètre profondément dans les tissus. Utilisation limitée chez les enfants et les personnes intolérantes aux composants. (

Mydocalm

Désigne le nombre de myorelaxants à action centrale. Il détend les muscles, a un effet analgésique modéré, améliore la circulation périphérique. Contre-indiqué dans la myasthénie grave, jusqu'à 3 ans. Coût moyen - 300 p.

La culture physique thérapeutique vise à améliorer l'apport sanguin dans la zone touchée, en restaurant le tonus musculaire.

Avec la défaite de n.medianus, il est nécessaire de donner au bras la position correcte: fixez le poignet avec un longueta, prenez le pouce et pliez le reste.

  • Abduction et flexion de la main;
  • Étirer un pansement en caoutchouc avec une main saine et douloureuse;
  • 1 pincement de doigt;
  • Flexion 2-4 doigts;
  • Rotation à l'avant-bras et à la main;
  • Mouvement circulaire avec votre pouce.

Massages

Commencez le massage avec la colonne vertébrale cervicale et thoracique. Ensuite, allez au membre supérieur. Le massage à l’avant-bras et à la main s’effectue par frottement, frottement, pétrissage et vibration. Durée 10-15 minutes.

Le cours de thérapie est 15-20 procédures.

Électromyostimulation

Conduit pour la prévention de l'atrophie musculaire par la stimulation du courant électrique, conduisant à leur réduction. Tout cela est combiné à ses propres efforts volontaires. La technique est réalisée plusieurs fois par jour pendant une courte durée afin d'éviter une fatigue musculaire sévère. Contre-indications: extrasystole, troubles du rythme cardiaque, hypertension artérielle sévère, thrombophlébite.

Thérapie de boue

Les boues thérapeutiques stimulent les processus anaboliques dans les tissus nerveux et réduisent l'inflammation. Les applications sont appliquées à la zone d'innervation, à la température de la boue 42-440C. La boue sulfurée est maintenue pendant 15 à 20 minutes. Pour le sapropèle et la tourbe, le temps d'exposition est de 25-30 minutes.

Traitement de la boue est effectuée 1 fois en 2-3 jours, le cours du traitement - 12-18 procédures.

Ozokérothérapie

C'est une application à la zone malade d'ozokérite - un hydrocarbure naturel, autrement appelé cire de montagne. La pré-substance est chauffée à 45-50 degrés et maintenue au-dessus de la lésion pendant 30 à 60 minutes. La durée du traitement est de 10-12 procédures.

Traitement chirurgical

Elle est réalisée avec l’inefficacité d’un traitement conservateur, l’impossibilité de rétablir le fonctionnement de la fibre nerveuse, en particulier lorsqu’elle est endommagée mécaniquement.

  • Suture nerveuse. C'est une couture des extrémités du nerf. Peut-être en l'absence de foyers de nécrose et uniquement dans des cas excluant sa forte tension.
  • Névrose Elle est réalisée en violation incomplète de l'intégrité de la fibre ou en surétirement, lorsqu'elle est comprimée par une cicatrice et du tissu conjonctif. L'essence de l'opération est réduite en libérant le nerf des excroissances du tissu conjonctif.
  • Nerf en plastique. Il est effectué dans les cas où il est impossible de combiner les arêtes de n.medianus. Elle est réalisée après le soulagement du processus inflammatoire aigu par autotransplantation de la zone sensible à la surface de la fibre nerveuse jusqu'au site de la lésion.

Prévention

La prévention du développement de la névrite du nerf médian est la suivante:

  1. Travailler à l'ordinateur pour éviter une utilisation prolongée de la souris, ne gardez pas la main sur le poids pendant longtemps;
  2. Limiter le même type de mouvement, conduisant à la compression du faisceau neurovasculaire;
  3. Faites régulièrement de la gymnastique pour les mains, laissez-les se reposer après un long travail monotone;
  4. Diagnostiquer et traiter rapidement les troubles endocriniens.

Prévisions

Avec un traitement complexe en temps opportun, le pronostic est généralement favorable, en particulier chez les jeunes.

Les patients âgés dont le traitement est inadéquat peuvent développer des complications sous forme de contracture musculaire et de paralysie des muscles, entraînant un dysfonctionnement du membre supérieur.

Nous vous recommandons de regarder une vidéo sur ce sujet.

Cliniques

Cliniques spécialisées dans le traitement de la neuropathie (une comparaison des prix de certains services est indiquée)

Coût des services à Moscou

Nom de la clinique - Réception de neurologue primaire

  • Clinique de neurologie restauratrice - 1990
  • Centre scientifique de neurologie - 3000
  • Centre médical multidisciplinaire sur Polyanka - 2500

Coût des services à Saint-Pétersbourg

Nom de la clinique - Réception de neurologue primaire

  • Centre de neurologie clinique - 2800
  • Doctrine - 2800
  • DMRT - 1100

La neuropathie du nerf médian est un syndrome qui se manifeste pour diverses raisons.

Mais le plus souvent, cette affection est associée à des charges inadéquates et non physiologiques sur le membre supérieur. Par conséquent, les mesures préventives jouent un rôle important. Si vous avez dû faire face à un tel problème, vous devez toujours consulter un médecin qui déterminera la cause de la douleur et vous prescrira un traitement complet adéquat. Dans ce cas, le risque de complications sera minime.

Neuropathie et polyneuropathie (névrite, neuropathie) - Neuropathie du nerf médian. Neuropathie du nerf médian des membres supérieurs

Neuropathie des membres supérieurs. Compression du nerf médian.

  • La technologie de biorésonance vous permet de diagnostiquer des maladies sans subir de multiples tests et de traiter des maladies identifiées sans utiliser de médicaments.
  • L'appareil de physiothérapie (coût environ 8-18 tr.) Pour le diagnostic et le traitement de la taille d'une boîte à savon, il est facile à utiliser et ne nécessite aucune connaissance particulière.
  • Des modèles d'appareils et des prix peuvent être spécifiés sur le site officiel du fabricant "LLC Biomedis Research and Production Company".

Page 6 sur 10

Neuropathie du nerf médian

La neuropathie du nerf médian est une lésion du nerf médian et / ou de sa gaine de myéline, accompagnée de déficiences motrices et sensorielles au niveau de son innervation dans les doigts I, II, III.

Causes de neuropathie du nerf médian.

Blessures aux membres supérieurs, blessures causées par des injections intraveineuses dans la veine cubitale, plaies incisées au-dessus du poignet sur la surface palmaire, surmenage professionnel de la main (syndrome du canal carpien) chez des travailleurs du fer, des charpentiers, des dohilshchits, des dentistes, etc. situé sur la surface interne de l'humérus à 5-6 cm au-dessus de l'épicondyle interne (retrouvé sur les radiographies).

Symptômes de neuropathie du nerf médian.

Douleur aux doigts I, II et III, généralement prononcée et de nature causalgique, douleur à la surface interne de l'avant-bras. La pronation en souffre, la flexion palmaire de la main est affaiblie, la flexion des doigts I, II et III et l'extension des phalanges moyennes des doigts II et III sont perturbées. L'atrophie des muscles dans la zone d'élévation du premier doigt est très clairement révélée, ce qui a pour conséquence son installation dans le même plan que le second doigt; Cela conduit au développement d'une forme de patte de singe ressemblant à un pinceau.

La sensibilité de la surface est perturbée dans la partie radiale de la paume et sur la surface palmaire des premier, deuxième, troisième doigts et de la moitié du quatrième doigt.

Diagnostic de neuropathie du nerf médian

Les principaux tests pour identifier les troubles moteurs dans les neuropathies nerveuses:

1) en serrant la main dans un poing I,

Le nerf médian. Neuropathie des membres supérieurs.

Comme vous le savez, les nerfs périphériques ont une fonction mixte: ils contiennent des fibres motrices, sensorielles et végétatives. Par conséquent, les changements pathologiques dans les troncs nerveux provoquent une violation de ces trois fonctions. En particulier, dans le tableau clinique, on observe une parésie ou une paralysie des muscles correspondants avec une atrophie et une hypotension, une perte de sensibilité dans la zone autonome de type mononeurotique, des troubles végétatifs-trophiques. Le tableau clinique de la lésion d’un nerf périphérique distinct présente certaines caractéristiques. Cela dépend du degré de dommage. Les foyers distaux ne provoquent qu'un dysfonctionnement partiel. La maladie est souvent à la base de lésions traumatiques: plaies par balle ou par un couteau, excoriations nerveuses diverses. L'infection directe des nerfs individuels est très rare.

Mononeuropathie (mononévrite) des membres supérieurs. La neuropathie du nerf radial peut survenir avec diverses blessures: coup de feu, domestique, en particulier les fractures de l'humérus, depuis le nerf en spirale autour de cet os; lors de la compression du nerf pendant la chirurgie ou à l'aide d'une béquille (la paralysie de béquille), pendant le sommeil, en particulier «alcoolique». Le nerf radial est très sensible à l'intoxication par le plomb et peut être affecté par un empoisonnement prolongé. Avec la neuropathie du nerf radial, une image typique de la brosse dite suspendue apparaît à cause de la parésie ou de la paralysie des extenseurs de la main, des phalanges principales des doigts II-V et de la phalange finale du pouce.

et - les doigts de la main gauche sont pliés lors de la culture des paumes faites; b - brosse “suspendue”

L'enlèvement du pouce est également violé et il devient impossible d'effectuer une supination de la main et de l'avant-bras. En cas de lésion proximale élevée du nerf radial, il se produit une parésie du triceps de l'épaule, le réflexe extenseur ulnaire disparaît, le patient ne peut pas redresser le bras au niveau du coude. La sensibilité est perturbée dans la zone autonome: la zone du dos du premier doigt et l’écart entre les os métacarpiens I et II. La douleur et les troubles autonomes ne sont pas caractéristiques.

La neuropathie du nerf ulnaire est le plus souvent causée par une fracture du condyle et de l'épicondyle médial de l'humérus. Une compression nerveuse peut survenir au niveau du canal carpien ou cubital. Les lésions infectieuses isolées du nerf cubital sont relativement rares. Dans cette forme clinique de neuropathie, il existe une faiblesse des fléchisseurs de la main et des muscles qui le portent du côté du coude, fléchisseurs des phalanges finales des doigts et des muscles IV et V, qui résultent

Neuropathie sensorielle du nerf médian | Nous traitons les pieds

Le nerf médian s’étire à partir de la surface interne de l’épaule, traverse la région de l’articulation du coude, se prolonge sur la face palmaire de l’avant-bras, innervant les muscles ronds et carrés et, traversant le canal carpien, se termine à la paume de la main. Dans la région de l'avant-bras, le nerf médian innerve les muscles du groupe antérieur de l'avant-bras, à l'aide duquel les doigts sont pliés et la brosse déplacée.

Le nerf est souvent blessé dans la région du tiers inférieur de l'avant-bras, car il s'y trouve superficiellement. Nerf medianus - est responsable de la capacité motrice et sensorielle des muscles. Il est constitué des fibres des nerfs spinaux du tronc médian et inférieur du plexus brachial. La neuropathie nerveuse médiane est due à un certain nombre de causes, souvent associées à des blessures. En outre, une lésion nerveuse dans la région du canal carpien conduit à cette maladie.

La neuropathie est une pathologie résultant d'une fracture à la main, d'une ecchymose ou d'une coupure. Même si, pendant le traumatisme, le nerf lui-même reste intact, les cicatrices qui se forment pendant le processus de guérison de la plaie peuvent la pincer, ce qui provoque le développement d'une neuropathie. Cette maladie se développe avec la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose et le diabète. Ses symptômes évidents sont une sensibilité réduite et une atrophie musculaire. Un engourdissement dans les doigts de la main est particulièrement perceptible la nuit. Les patients se plaignent non seulement de la perte de sensibilité, mais également de la diminution du pouvoir de préhension de la main et du gonflement de la main.

Dans la neuropathie du nerf médian, la possibilité de mouvement avec une brosse est réduite, il n’ya pas de fonction de plier au moins trois doigts. Le patient ne parvient pas à redresser les phalanges médianes de deux doigts et la tentative de serrer la main dans un poing reste infructueuse. Lorsque la neuropathie se manifeste par une atrophie de la base des doigts, le petit doigt et l'annulaire sont placés dans le même plan et la main ressemble à une patte de singe.

Dans la zone d’innervation du nerf, déterminez le trouble de la sensibilité de la région radiale de la paume, de la surface palmaire de l’anneau et du majeur, et en partie de l’index. Avec la défaite du nerf, il y a de gros changements dans les fonctions de trophisme, de sécrétion et de vasomoteur. En outre, l'apparition d'une sensation de douleur persistante intense (hyperpathie) et d'une sensation de brûlure dans le membre (causalgie) est souvent possible.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

Lors du diagnostic, tout d'abord, une inspection visuelle est effectuée sur les modifications de la position de la main, la détection de la zone où la sensibilité est réduite.

Pour diagnostiquer la neuropathie du nerf médian, un test de Falen est utilisé pour déterminer le degré d'engourdissement des doigts et d'atrophie musculaire. Après cette étape de l'examen, un examen de spécialiste est désigné par un spécialiste. La méthode électroneuromyographie permet d'observer le passage du pouls le long du nerf. Alors, révélez le niveau de dégâts. Appliquer l'échographie et l'échographie.

Une image complète de la maladie montre la méthode d'imagerie par résonance magnétique, montrant le type et la taille de la localisation de cette lésion. Parmi les méthodes de diagnostic modernes utilisées avant et après la chirurgie pour confirmer la dynamique de la récupération, d'excellents résultats peuvent être obtenus en utilisant la débitmétrie Doppler.

Traitement de la neuropathie du nerf médian, toujours effectué avec succès avec un traitement opportun chez le médecin avec les symptômes initiaux. À ce stade de l'évolution de la maladie, la fixation du membre en position physiologique à l'aide d'un pneu est prescrite. Efficace au début de la période de prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, médicaments qui normalisent l'état des cellules du tissu nerveux et favorisent leur régénération rapide.

Traditionnellement, le traitement n’est pas sans physiothérapie. Méthode chirurgicale souvent utilisée, visant à libérer le nerf de la compression du tissu cicatriciel. Dans le cas d'une maladie négligée, il est nécessaire de recourir à la fermeture nerveuse ou à la chirurgie plastique, car les spécialistes doivent déjà indiquer la contracture neurogène de la main et les modifications irréversibles qui provoquent une contracture musculaire.

En outre, pour la correction ou la prévention de la contracture neurogène du membre, l'innervation musculaire est restaurée par la méthode névrotique.

La maladie peut survenir en raison de nombreux facteurs, chaque personne est obligée de prendre au sérieux sa santé et de ne pas commencer le cours de la maladie. La détection précoce de la neuropathie contribue au succès du traitement.

Le nerf médian est l’une des plus grandes branches du plexus brachial avec le nerf brachial et radial. Il provient de deux faisceaux - latéral et médial. Passe à travers des parties du biceps (muscle du biceps). La partie antérieure du coude atteint l'avant-bras et se situe entre les fléchisseurs des doigts. À travers le canal du poignet tombe dans la paume. Ici, il est divisé en trois parties, qui sont ensuite divisées en sept autres branches.

Le nerf médian innerve presque tout le membre supérieur, car il a un long chemin et donne en cours de route un grand nombre de branches. Responsable principalement de la flexion des muscles de l'avant-bras, ainsi que des mouvements des gros doigts, du majeur et de l'index, de l'abduction et de l'adduction de la main possibles, de sa rotation. En outre, il est responsable non seulement de l'activité motrice, mais également de la sensibilité du poignet.

Causes de la défaite

La lésion du nerf médian est causée par l'influence de facteurs internes et externes, à savoir:

Utilisation régulière et prolongée d'une souris et d'un clavier d'ordinateur. Les mouvements constants et identiques dans le processus de travail sur ordinateur conduisent au développement d’une pathologie telle que le syndrome du canal carpien - une maladie du système nerveux périphérique. Les mains sont dans une position statique de flexion ou d'extension, la circulation sanguine et le trophisme du tissu nerveux sont perturbés. Les facteurs de risque ici sont le sexe féminin, puisque le canal nerveux médian est anatomiquement plus étroit que celui de l'homme, le troisième ou le quatrième stade de l'obésité augmente la charge sur le membre supérieur. La plupart des problèmes avec le corps commencent par une inflammation. Les tissus mous gonflent, la lumière du canal se rétrécit, le nerf est soumis à une pression extérieure. En outre, en raison du processus pathologique chronique, de nombreux tissus sont sclérosés, effacés. Les surfaces articulaires se développent progressivement les unes avec les autres, car la surface osseuse est exposée. La main se déforme au fil du temps, en raison de la mauvaise position des structures anatomiques, l'état du patient s'aggrave. Problème fréquent d'orthopédie en conjonction avec la neurologie. Lors de l’étirement, de la luxation, de la fracture ou de la meurtrissure du bras, une réaction adéquate du corps est l’expansion des vaisseaux sanguins et l’accumulation de liquide dans les tissus mous. Comme dans le cas précédent, il existe une compression nerveuse. En outre, les os sont déplacés, il existe un risque de fusion incorrecte, ce qui aggrave considérablement la situation. L'accumulation de grandes quantités de liquide est associée à des maladies humaines telles que la néphrosclérose, l'insuffisance rénale aiguë ou chronique, la grossesse, la ménopause, un déficit en hormone thyroïdienne, des troubles génitaux De plus, l'œdème est causé par des agents pathogènes spécifiques et non spécifiques (tendovaginite). La pathologie peut se présenter sous une forme catarrhale et avec la formation de pus. Les micro-organismes atteignent le site de la lésion de plusieurs façons: à partir de structures anatomiques voisines, par le sang et directement par la plaie. Le diabète sucré. Le facteur causal est une violation du métabolisme du glucose et du manque d'énergie des cellules, qui meurent progressivement. La fibre nerveuse est détruite. Prédisposition génétique. Si des parents proches (frères, soeurs, parents) ont souffert de maladies similaires, cela signifie que le risque de développement de la personne est élevé.

Classification

Les lésions du nerf médian sont classées du point de vue de la chirurgie ouverte et fermée. Les types ouverts incluent tous les types de plaies: poignardées, déchirées, tranchées, coupées, etc. En plus du nerf, ils peuvent affecter les tendons, les muscles et les vaisseaux sanguins.

Les blessures fermées incluent la contusion, les étirements, les tremblements et les compressions.

Les maladies de classification orthopédique sont divisées en trois groupes:

Neuropraxie - lésions réversibles des fibres nerveuses; Axonotmesis - une pathologie caractérisée par la dégénérescence de certaines parties du tissu nerveux; Neurotmesis - lésions profondes du tronc nerveux, y compris les troubles de la gaine du tissu conjonctif.

Neuropathie

Neuropathie du nerf médian - lésion due à la compression constante de la formation anatomique. Autrement appelé syndrome du canal carpien. La prévalence la plus élevée chez les personnes d'âge moyen va de trente à soixante ans.

Dans la plupart des cas, cette maladie se développe d'une part. La plainte principale du patient est la douleur et l'engourdissement du membre supérieur, car son innervation est perturbée et les récepteurs de la douleur, au contraire, sont irrités. Au début, le malaise ne s'inquiète que la nuit, ce qui empêche une personne de dormir. À mesure que la maladie progresse, les symptômes augmentent également pendant la journée, ce qui réduit la capacité de travail et la qualité de la vie. Les sensations désagréables sont localisées non seulement dans la zone des grosses articulations, mais également tout au long du parcours du nerf médian jusqu'à la pointe des doigts.

Il y a une perte de force, de tonus musculaire. Dans ce cas, la neuropathie du nerf médian est due à une altération de l'apport sanguin dans les tissus, du métabolisme et de l'apport en oxygène. Parfois, le patient ne peut pas tenir même les choses les plus légères et les plus petites. Pour la même raison, la couleur de la peau des mains change.

Puisque le nerf est également responsable de la sensibilité tactile, la réponse aux stimuli externes est réduite ou absente. Le patient ne sent pas le toucher, les fluctuations de température.

Troubles du mouvement progressivement marqués, atrophie musculaire.

La neuropathie du nerf médian est principalement diagnostiquée par des tests de douleur et de sensibilité tactile, une augmentation des symptômes avec une pression croissante de l'avant-bras ou une élévation du membre pendant un certain temps.

Pour plus de clarté, des instructions pour les diagnostics de laboratoire et instrumentaux sont écrites. Les analyses de sang et d’urine fournissent une image plus complète de la santé du patient et des pathologies associées (hypothyroïdie, diabète, néphrosclérose). Ceci est important pour le médecin traitant, car la neuropathie du nerf médian aurait pu se développer précisément à cause d’eux.

Pour le diagnostic différentiel, la radiographie est recommandée pour exclure les hernies rachidiennes ou les ostéochondroses.

L'électroneuromyographie traite de l'étude directe du canal carpien. Il détermine l'emplacement de la lésion, sa taille, sa profondeur. Il est basé sur la connexion d'électrodes montées sur le bras à un ordinateur, qui lit une impulsion électrique provenant de la fibre nerveuse au repos et en cours de mouvement.

Le traitement commence par la fixation du poignet dans la position correcte avec un pansement orthopédique. La pharmacothérapie inclut l’utilisation de médicaments contenant des vitamines B, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac), des glucocorticoïdes (Prednisolone), des vasodilatateurs (Pentylin) et des diurétiques selon les indications (Veroshpiron). Les anticonvulsivants («prégabaline») et les antidépresseurs («duloxétine») sont utilisés pour soulager la douleur et un effet sédatif général. Le traitement est complété par un massage, une thérapie physique.

La neuropathie du nerf médian nécessite parfois une intervention chirurgicale visant à restaurer ou à élargir la lumière du canal carpien.

Neuropathie

La neuropathie du nerf médian est une pathologie associée à une traumatisation du membre supérieur, à savoir sa contusion, sa blessure, sa fracture.

En raison de la déformation des os des membres, le système nerveux ne parvient presque pas à innerver adéquatement la main et les doigts. À partir de là, pratiquement tout le tableau clinique suit. Le patient se plaint de douleurs dans le pouce, l'index et le majeur, de l'inconfort à l'intérieur de l'avant-bras. La brosse n'est pas capable d'effectuer des mouvements de flexion, d'extenseur et de rotation. Extérieurement, il y a une atrophie des muscles de la bosse près du pouce. Perte tactile et sensibilité à la température.

La névralgie est diagnostiquée en examinant les mouvements des doigts et de la main dans son ensemble. Une étude détaillée des lésions nerveuses est possible avec l'aide du diagnostic par ultrasons, de l'échographie et de l'électroneuromyographie.

Le traitement implique l’utilisation d’anticholinestérases ("Galantamine"), de relaxants musculaires ("Norcoron") et d’antioxydants (vitamine E). La thérapie est complétée par l'acupuncture, la thérapie physique et les massages.

Le traitement chirurgical n’est nécessaire que dans le cas d’une forte prolifération de tissu conjonctif sur le site de la lésion, car cela affecte négativement le fonctionnement du nerf. La neurolyse du nerf médian est réalisée à l'aide de dispositifs microchirurgicaux et d'un microscope.

Névrite

La névrite du nerf médian est une maladie associée à une inflammation de la formation anatomique. Ce groupe comprend les pathologies d'étiologie infectieuse et non infectieuse.

Le patient constate une faiblesse de la main, une difficulté à plier les phalanges supérieures des doigts. Peut-être un sentiment de picotement ou de "chair de poule rampante". Extérieurement, il y a un changement dans l'ombre de la peau, sa cyanose, une transpiration excessive de la paume, un œdème du membre et une violation de la structure de la peau et des ongles. Avec la détérioration de la condition humaine, des ulcères trophiques, des fissures de l'épiderme se développent, les muscles s'atrophient et sont remplacés par du tissu conjonctif; dans ce cas, la restauration de l'activité motrice est presque impossible.

Un neurologue est nécessaire pour étudier la mobilité des mains, en commençant par les personnes en bonne santé. Il demande au patient de serrer sa main dans un poing, en pliant le membre au poignet aussi loin que possible. Les résultats d'études de laboratoire montrent la présence d'inflammation (augmentation du nombre de leucocytes, vitesse de sédimentation des érythrocytes, diminution des protéines sanguines).

La névrite du nerf médian est en outre diagnostiquée par rayons X, tomographie assistée par ordinateur et imagerie par résonance magnétique afin d’examiner visuellement la zone de l’avant-bras et l’évolution du nerf médian.

Le traitement du développement de micro-organismes commence par l’utilisation d’une antibiothérapie à large spectre pour le groupe des pénicillines, les céphalosporines. Pour augmenter l'immunité, il est nécessaire d'utiliser des complexes de vitamines, ainsi que des médicaments immunomodulateurs. Le traitement devrait également inclure des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des décongestionnants, des analgésiques. De la physiothérapie, l’électrophorèse avec des médicaments anesthésiques, les courants pulsés et l’UHF ont le plus grand effet.

symptômes, diagnostic, traitement, pronostic de la maladie

La polyneuropathie est une maladie dangereuse et grave qui affecte principalement le système nerveux périphérique. Cette maladie peut entraîner une faiblesse des membres, une perte de sensibilité, une paralysie flasque et d’autres conséquences désagréables.

Chez les personnes âgées, cette maladie survient plusieurs fois plus souvent. La polyneuropathie ne disparaît pas d'elle-même et peut évoluer. Par conséquent, un diagnostic opportun et un traitement bien choisi sont nécessaires.

Qu'est-ce que la polyneuropathie et pourquoi cela se produit-il?

La polyneuropathie des mains résulte d'une lésion du système nerveux et conduit à une paralysie.

Les nerfs sont le conducteur qui transmet les signaux du cerveau aux autres parties du corps. Si la conductivité est violée, il y a des problèmes de sensibilité. La polyneuropathie se traduit par une maladie de nombreux nerfs. Dans cette maladie, plusieurs branches du système nerveux périphérique sont affectées à la fois. La maladie entraîne une altération de la motricité des membres.

Pour savoir comment se manifeste la polyneuropathie des membres supérieurs, les symptômes, le traitement et le pronostic de cette maladie, il est nécessaire de consulter un neurologue. Le cours de la maladie peut être varié: foudre lente et discrète, ou rapide.

La polyneuropathie se développe souvent sur le fond d'une autre maladie. Les causes du développement de la maladie peuvent être:

  1. Avitaminose. Le travail du système nerveux dépend en grande partie de la quantité de vitamines dans le corps. Les vitamines du groupe B sont particulièrement importantes pour les nerfs: en cas de déficit chronique, diverses maladies du système nerveux peuvent survenir, notamment la polyneuropathie.
  2. Le diabète. Le diabète entraîne des troubles métaboliques. Le corps n'absorbe pas le glucose. Par conséquent, les cellules ne disposent pas de suffisamment d'énergie pour fonctionner normalement. Pour cette raison, les vaisseaux qui deviennent plus fragiles, les fibres nerveuses sont affectés. Cependant, les diabétiques sont plus susceptibles d'avoir une polyneuropathie des membres inférieurs.
  3. Intoxication toxique du corps. Cela peut être à la fois alcoolique et viral, intoxication parasitaire, intoxication par des produits chimiques tels que l'arsenic, le monoxyde de carbone. L’accumulation de substances nocives dans le corps entraîne des dommages au système nerveux et le développement de maladies chroniques.
  4. Traumatisme Les blessures après un AVC ou une intervention chirurgicale peuvent entraîner un pincement des nerfs, une neuropathie. En outre, la polyneuropathie peut être causée par une compression des nerfs due au déplacement des vertèbres.

On sait que la polyneuropathie peut être héréditaire. Ce n'est pas la maladie elle-même qui peut être transmise génétiquement, mais une prédisposition à cette maladie.

La polyneuropathie des membres supérieurs ne peut pas être qualifiée de maladie commune. Il est diagnostiqué chez environ 2,5% des personnes. Dans la vieillesse, la maladie est plus fréquente (environ 8%).

Les principaux symptômes de la maladie

Faiblesse des muscles des mains, engourdissements, douleurs, tremblements des doigts et transpiration sont des signes de la maladie.

La maladie a un tableau clinique assez caractéristique, mais l'intensité de sa manifestation dépend du stade de la maladie, de ses caractéristiques et de l'état du corps. Au début, les signes peuvent être légers. D'abord, les fibres nerveuses sont irritées, puis leur conduction est perturbée.

Au début, les seuls symptômes peuvent être une faiblesse des membres, une pâleur de la peau. En règle générale, avec de telles manifestations, personne ne va chez le médecin. Ensuite, la maladie commence à progresser, entraînant diverses complications. Plus tôt le diagnostic est établi et le traitement commencé, plus la probabilité de conséquences désagréables est faible.

Les symptômes caractéristiques de la polyneuropathie du membre supérieur comprennent:

  • Faiblesse musculaire. La polyneuropathie est souvent accompagnée d'une faiblesse musculaire et d'une atrophie des fibres musculaires. Il y a d'abord une faiblesse de la main, puis tout le bras. Les charges habituelles deviennent impossibles.
  • Tremblement Avec le développement de la maladie et l'apparition d'une faiblesse musculaire, des tremblements apparaissent, qui se traduisent par un tremblement constant et involontaire des mains.
  • L'hypesthésie. L'hypesthésie est la réduction ou la disparition complète de la sensibilité de la peau dans la région des extrémités. En règle générale, cela ne s'applique qu'aux mains, dans le reste de la main, la sensibilité est maintenue.
  • Hypohidrose. En raison de la perturbation des nerfs, il y a une sécheresse accrue de la peau des mains.
  • Douleur intense Les mains douloureuses peuvent ne pas être immédiatement apparentes. En règle générale, les douleurs sont assez intenses, spontanées, apparaissent et disparaissent sans raison apparente.
  • Régénération lente des tissus. Les lésions cutanées, les plaies et les égratignures aux mains guérissent beaucoup plus longtemps que d'habitude.
  • Oedème Dans les zones des extrémités, des œdèmes peuvent apparaître en raison d'une accumulation excessive de liquide et d'une perturbation du système cardiovasculaire. Les oedèmes apparaissent symétriquement des deux mains.
  • Transpiration En règle générale, la fonction de transpiration est altérée, de sorte que la peau des membres transpire constamment, quelle que soit la température ambiante.

La polyneuropathie peut être accompagnée de symptômes non liés au mouvement ou à la fonction des membres. Par exemple, le patient souffre souvent de tachycardie, d'essoufflement, de problèmes de vaisseaux sanguins, de troubles du tractus gastro-intestinal, de constipation, etc.

Types de névrite des membres supérieurs et leurs caractéristiques

En médecine, il existe plusieurs formes et stades de la maladie.

Pour choisir le bon traitement, il est nécessaire de déterminer le stade et la forme de la maladie. La polyneuropathie a plusieurs variétés:

  • Sensoriel. Dans la polyneuropathie sensorielle, la sensibilité est principalement altérée. Le patient a la chair de poule, des picotements et d’autres sensations inhabituelles dans la région du membre affecté. La paume peut devenir engourdie ou brûler.
  • Moteur. Les principaux symptômes de la polyneuropathie motrice sont une violation des fonctions motrices. Le patient lève à peine la main ou ne peut pas pivoter avec une brosse, plier les doigts. Il est associé à une atrophie musculaire progressive.
  • Sensomoteur. Ce type de polyneuropathie allie déficiences sensorielles et motrices et est le plus fréquent.
  • Végétatif. Avec la polyneuropathie végétative, tous les symptômes sont associés à la défaite du système nerveux végétatif, c’est-à-dire à la transpiration, à la pâleur et à des signes non associés aux extrémités. Dans ce cas, les nerfs qui contrôlent le travail de divers organes internes sont touchés.
  • Mixte Avec une polyneuropathie mixte, la lésion est étendue, de sorte que tous les symptômes ci-dessus apparaissent, progressivement ou simultanément.

Si nous parlons de polyneuropathie des membres supérieurs, ils distinguent également la classification en fonction du nerf affecté. Par exemple, il existe une neuropathie du nerf radial, qui traverse tout le bras. Dans ce cas, les symptômes dépendront de la zone touchée. Il existe souvent un syndrome de brosse suspendue, c’est-à-dire que la brosse ne pend que lorsque vous levez les mains.

Une neuropathie du nerf médian peut survenir à la suite d'une blessure ou d'une injection infructueuse dans une veine dans la région de la courbure du coude.

Les symptômes concernent principalement la capacité de déplacer la brosse: elle ne tourne pas, ne se plie pas, il est difficile pour le patient de bouger ses doigts. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes s'aggravent, les muscles s'affaiblissent, le patient ne peut plus serrer sa main dans un poing.

La neuropathie du nerf ulnaire peut être professionnelle et se produit plus souvent chez ceux dont le travail est lié au soutien des coudes. En cas de lésions graves, le patient perd sa sensibilité dans la région du petit doigt et de l'annulaire.

Diagnostic et pharmacothérapie

Les résultats de l'électroneuromyographie aideront à confirmer le diagnostic.

Il est souvent difficile de diagnostiquer une maladie, car les symptômes peuvent être flous, similaires aux signes d'autres maladies. Au début, un neuropathologiste collecte une anamnèse, mais il est impossible de poser un diagnostic sur la base de l'anamnèse. Un autre examen est donc prévu. Le médecin vérifiera les réflexes, prescrira une prise de sang, ainsi que l’électroneuromyographie, ce qui est fondamental pour le diagnostic de la polyneuropathie.

L'essence de la méthode consiste à évaluer l'activité électrique des muscles et des fibres nerveuses. La procédure ne nécessite pas de formation spéciale. Assez pour venir au bureau l'estomac vide et ne pas prendre de médicaments le jour de l'enquête. Au cours de la procédure, des électrodes sont attachées au corps (notamment au membre blessé). Les impulsions électriques provoquent des contractions d'un muscle particulier. Le médecin peut vous demander de forcer votre bras ou de faire plusieurs mouvements. La procédure est assez rapide et non invasive. Le résultat est obtenu sous forme de graphique, comme dans un ECG.

Si le patient a reçu un diagnostic de polyneuropathie des membres supérieurs, il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible. La pharmacothérapie comprend:

  • Antidouleurs. La polyneuropathie peut être accompagnée d'une douleur intense. Mais comme cette douleur est de nature neurologique, il est très rarement possible de l’enlever complètement. Anticonvulsivants analgésiques recommandés, tels que gabapentine, neurontin. Le type analgésique conventionnel Analgin ne produira aucun effet.
  • Vitamines. Des complexes multivitaminiques ou des injections de vitamines B sont prescrits pour renforcer les fibres nerveuses et améliorer leur conductivité. Il existe des médicaments complexes spéciaux contenant des vitamines et de la lidocaïne. Avec des injections, ils soulagent la douleur. La cure de vitamines dure environ un mois.
  • Agents métaboliques. En règle générale, ce sont des médicaments complexes qui améliorent le métabolisme, normalisent le flux sanguin et la conductivité des impulsions nerveuses. Ces médicaments comprennent Actovegin, Instenon, Cytochrome C. Cependant, ils ne sont pas tous efficaces dans le traitement de certains types de polyneuropathie.

Les médicaments sont prescrits en fonction des causes sous-jacentes de la maladie. La première étape consiste à éliminer ces causes et à guérir la maladie qui a conduit à la polyneuropathie.

Traitement chirurgical et folklorique

Pendant la période de traitement, il est nécessaire d’adhérer à une alimentation équilibrée et d’abandonner les mauvaises habitudes.

La chirurgie pour la polyneuropathie n'est pas toujours efficace. Si les lésions nerveuses périphériques sont causées par une infection, un diabète sucré ou une autre maladie, un traitement conservateur, la physiothérapie, des massages, une thérapie physique, etc., sont prescrits.

Une intervention chirurgicale est recommandée si la polyneuropathie est provoquée par un nerf pincé et que les symptômes deviennent plus prononcés. Par exemple, la chirurgie est prescrite pour la neuropathie en tunnel. Les muscles qui compriment le nerf sont coupés, les ligaments sont coupés pour arrêter de pincer le nerf. Dans la plupart des cas, la chirurgie éliminera tous les symptômes désagréables. Cependant, l'efficacité de l'intervention chirurgicale dépend en grande partie d'une rééducation appropriée.

En règle générale, la polyneuropathie n'est pas traitée exclusivement par des méthodes traditionnelles, mais elle complète souvent le traitement médicamenteux et permet de faire face rapidement à la maladie.

Les traitements populaires les plus courants pour la polyneuropathie sont:

  1. Argile L'argile naturelle a de nombreuses propriétés curatives. Il est appliqué par voie topique. La poudre d'argile bleue ou verte est diluée avec de l'eau en une suspension épaisse. Cette boue doit être appliquée avec une couche épaisse sur la main blessée et attendez qu'elle sèche. Vous pouvez également faire des compresses de réchauffement avec de l'argile.
  2. Massages Une technique de massage appropriée soulagera non seulement la douleur, mais améliorera également la circulation sanguine. Pour le massage, utilisez une pommade chauffante ou de l'huile de ricin. La main doit être frottée doucement jusqu'à ce que la peau devienne rouge. Ensuite, vous pouvez frotter la vodka, envelopper votre main avec un chiffon chaud et laisser reposer toute la nuit.
  3. Phytothérapie Lorsque la polyneuropathie, il est recommandé d'utiliser des décoctions d'herbes à l'intérieur. Pour restaurer le système nerveux, vous pouvez prendre des décoctions et des infusions de bardane, aneth, romarin, clou de girofle. La racine de bardane peut être mâchée crue. On croit que depuis c'est plus efficace.
  4. Kéfir. Le kéfir frais doit être mélangé avec des graines de persil et de tournesol. Vous recevrez un médicament qui renforce non seulement le système nerveux, mais élimine également les toxines du corps.

Les méthodes traditionnelles de traitement de la polyneuropathie ont leurs propres contre-indications. Ils peuvent provoquer une réaction allergique. Avant d'utiliser l'outil, vous devez consulter un neurologue.

Pronostic et complications possibles

La polyneuropathie peut causer un handicap!

Avec un traitement rapide de la polyneuropathie aiguë, le pronostic est favorable. Cependant, le traitement de la forme chronique de la maladie dure toute la vie. Le rétablissement complet ne se produit pas, mais vous pouvez améliorer la qualité de vie du patient.

Si le traitement n'a aucun effet, la personne devient invalide. La polyneuropathie peut avoir diverses conséquences désagréables. La douleur constante et la faiblesse musculaire conduisent au fait qu'une personne ne peut pas travailler pleinement. Une maladie rapidement évolutive peut être fatale.

Les complications sévères de la polyneuropathie des membres supérieurs comprennent:

  • Arrêt cardiaque soudain. Les troubles du système nerveux périphérique sont souvent accompagnés d'insuffisance cardiaque grave, d'arythmie, de tachycardie, etc. Une forte attaque d'arythmie peut entraîner une mort subite du cœur.
  • Troubles respiratoires. Le système nerveux remplit de nombreuses fonctions, dont l'une consiste à transmettre des impulsions aux muscles. Si la liaison avec les muscles respiratoires est rompue, l’essoufflement, l’asthme et d’autres troubles de la fonction respiratoire se développent, ce qui peut également être fatal.
  • Troubles du mouvement irréversibles. De graves dommages aux nerfs périphériques rendent impossible le mouvement normal du bras, même paralysé. Ces effets peuvent être réversibles ou irréversibles dans la forme progressive chronique de la maladie.

Plus d'informations sur la polyneuropathie peuvent être trouvées dans la vidéo:

Pour éviter les complications, il est nécessaire de consulter un médecin à temps et de suivre ses recommandations. À titre de mesure préventive, il est recommandé de pratiquer une activité physique modérée et une nutrition adéquate.

La cause de la polyneuropathie est souvent une infection, il est donc nécessaire de renforcer le système immunitaire, de durcir, de suivre le régime, de prendre un complexe multivitaminique. Il est également très important de se débarrasser des mauvaises habitudes, notamment en prenant de l’alcool. La neuropathie alcoolique existe. L'alcool détruit le système immunitaire et le système nerveux humain.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie