Beaucoup de troubles de l'activité motrice indiquent des maladies du système nerveux. Leurs raisons peuvent être très diverses.

L'hyperkinésie - qu'est-ce que c'est?

Toute activité motrice intelligente est dirigée par le cortex cérébral. C'est ici que naît l'impulsion d'action qui, par les fibres nerveuses, pénètre dans la moelle épinière, d'où les impulsions sont envoyées aux muscles. Maintenir le centre de gravité du corps et coordonner les mouvements, sans vraiment penser, nous pouvons le faire grâce au cervelet. Et les noyaux sous-corticaux du cerveau sont responsables du tonus musculaire, du rythme et de la fluidité des mouvements. Grâce à eux, nous sommes capables de nombreuses actions différentes: courir, sauter, danser. La richesse des réactions émotionnelles (pleurer, rire, mimétisme) est également une sphère d'activité des noyaux sous-corticaux.

Les violations dans le travail de ce système complexe se manifestent par toutes sortes de mouvements involontaires. Une telle activité excessive est appelée hyperkinésie en médecine. Ces états se caractérisent par un affaiblissement du tonus musculaire, associé à des mouvements involontaires dénués de sens et à des spasmes musculaires.

Quelles sont les manifestations de l'activité locomotrice obsessionnelle?

Tremblement

Pensez aux tremblements nerveux provoqués par la fatigue, le stress, l’anxiété et l’agitation. Ceci est un tremblement. Cette réaction est typique de la plupart des personnes en bonne santé. Il existe également un tremblement provoqué par des lésions du cervelet. Il se caractérise par des tremblements du bras ou de la jambe lorsqu'ils s'approchent de la cible. Parfois, le tremblement commence en maintenant une certaine posture ou en maintenant la gravité. Par exemple, une forte secousse de la tête et du torse apparaît en position debout et disparaît si vous vous allongez. Avec un «tremblement d'ailes battantes», une personne devient comme un oiseau essayant de voler.

Myoclonie

Le myoclose ** est une autre variante de l'activité physique involontaire, familière à la plupart d'entre nous. Il s’agit d’une contraction instantanée d’un seul muscle ou d’un groupe de muscles. La nuit vacille quand on s'endort, les hoquets habituels sont aussi des manifestations de la myoclonie. À propos, cette dernière se produit lors de la contraction involontaire des muscles du diaphragme.

Un autre type courant d'activité non contrôlée est le tick. Ce sont des secousses courtes, aiguës et répétitives de la tête, du torse, des muscles du visage, des bras ou des jambes. Une simple tique (par exemple, un clignotement involontaire) apparaît souvent dans l'enfance et est parfois perçue par d'autres comme une nervosité et un comportement. En règle générale, cela passe de lui-même lorsque l'enfant devient adolescent. Cependant, il arrive qu'avec l’âge, les troubles du mouvement s’aggravent. Cela se produit dans le syndrome de Tourette lorsqu'une tique commence à imiter des mouvements plus complexes et s'accompagne de la prononciation obsessionnelle du même type de sons ou de mots (logorea). Le tic vocal peut se manifester par des aboiements ou des grognements. Des blasphèmes souvent trouvés et incontrôlables (coprolalie).

Chorée

La chorée est un mouvement rapide et chaotique. Parfois, ils sont discrètement intégrés à des actions significatives. La chorée de Huntington, de nature héréditaire, se manifeste par des mouvements saccadés des bras et des jambes, une démarche de danse humoristique et des grimaces involontaires. Il arrive qu'une personne perd la capacité de maintenir telle ou telle posture, telle que rester assise ou à genoux. Avec les lésions rhumatismales du système nerveux central (les plus courantes à l'adolescence) se produit une petite chorée, qui s'appelait autrefois la danse de St. Witt (elle ressemble extérieurement à une grimace et à une danse). Il existe également une chorée de femmes enceintes qui se développe au cours de la première moitié de la grossesse.

Athétose

Les mouvements nerveux des mains et des pieds avec changement de posture sont caractéristiques de l'athétose. Dans l'hémiballisme, une personne commet des attaques involontaires en jetant ou en rotation avec une main, moins souvent avec un pied. Parfois, tout cela s'accompagne de mouvements de la bouche.

Dystonie musculaire

Il existe également de telles violations du tonus musculaire, qui amènent une personne à adopter une posture non naturelle empêchant une activité physique normale - dystonies musculaires. Ils peuvent se propager à l'ensemble du corps ou être répartis en groupes musculaires distincts. Par exemple, la dystonie de torsion se manifeste par des mouvements lents en forme de rotation du corps. Un torticolis spastique est accompagné d'une inclinaison ou d'un tour de tête dans une direction. Et, enfin, les dystonies professionnelles apparaissent à la base de tous les mouvements de travail monotones.

Causes de l'activité locomotrice obsessionnelle

Un grand nombre de ces troubles de l'activité motrice indiquent des maladies du système nerveux. Leurs causes peuvent être très diverses: troubles névrotiques; lésions cérébrales toxiques (p. ex. alcool ou composés de cuivre); maladies héréditaires ou congénitales; prendre certains médicaments; lésions cérébrales, y compris génériques; utilisation de certains médicaments; tumeurs cérébrales; troubles de la circulation cérébrale (athérosclérose, accident vasculaire cérébral et ses conséquences).

Pour se débarrasser des mouvements obsessionnels, il est nécessaire d'identifier leur cause première, à laquelle le traitement doit être destiné. Souvent, vous ne pouvez pas vous passer d’une longue réception de médicaments qui affectent l’activité des systèmes moteurs du cerveau. Dans les cas complexes, recourir à un traitement neurochirurgical.

D'après les documents de la revue "Family Doctor", (N12) décembre 1999

Troubles extropyramidaux. Variétés, signes et causes

Razbegaeva Julia Rashitovna

Médecin neurologue, médecin de première catégorie depuis 2001. Elle travaille actuellement au département de neurologie en tant que neurologue à la CB numéro 1 UD du président de la Fédération de Russie. Pendant plus de 10 ans, elle a travaillé au service de neurologie d'urgence. Elle a dirigé des patients victimes d'un AVC et d'une pathologie neurologique sévère.

Les troubles extropyramidaux sont des problèmes liés au tonus musculaire, qui affecte considérablement l'activité physique d'une personne.

Le plus souvent, les mouvements des personnes souffrant de ce trouble sont incontrôlables et intrusifs, mais il arrive parfois qu’ils deviennent impraticables, bien qu’ils aient été effectués facilement dans un passé récent. La gravité et l'intensité de ces troubles sont très différentes: des tiques légères qui se produisent plusieurs fois par mois aux tremblements incessants et aux mouvements causés par des spasmes incontrôlés ou la relaxation des muscles d'un groupe particulier.

La principale cause de ces troubles sont des problèmes dans la zone extrapyramidale du cerveau et un déséquilibre dans le système de neurotransmetteurs du corps.

La partie du cerveau mentionnée est responsable du positionnement du corps dans l'espace, de la fluidité des mouvements et de leur correspondance avec les impulsions nerveuses déclenchées par le cerveau, ainsi que de la rapidité et de la précision de l'activité, de la gestion du fonctionnement des groupes musculaires dans tout le corps.

Très souvent, la cause de tels troubles est l'administration d'antipsychotiques. De plus, de tels problèmes peuvent survenir lors de l'utilisation d'anti-arythmiques, d'antidépresseurs, de substances incompatibles avec le calcium et de médicaments pris dans la maladie de Parkinson. De plus, cet effet secondaire important peut survenir pendant les premières heures ou les premiers jours de la prise du médicament, ainsi qu’avec une utilisation prolongée. Selon ces médecins, on distingue les problèmes extrapyramidaux «tardifs» et «précoces». Les premiers se développent et s'intensifient après l'arrêt du médicament et peuvent devenir irréversibles. Par conséquent, tous les médicaments sont introduits dans cet esprit et sont utilisés avec une extrême prudence.

Ces troubles affectent le plus négativement la vie quotidienne de la personne qui en souffre. Ils limitent son activité sociale, sapent la stabilité émotionnelle, forçant le patient à faire l'expérience de complexes et de sentiments d'infériorité, se replient sur lui-même et perdent tout intérêt pour le monde extérieur et les personnes qui l'entourent. Parfois, des troubles cognitifs peuvent survenir.

Types de troubles extrapyramidaux

Chorée

Dans ce désordre, les mouvements rythmiques englobent tout le corps et sont désordonnés. Dans ce cas, les muscles des bras et des jambes, ainsi que le torse, ont un ton significativement réduit par rapport à l'état normal.

Amétose

Dans la plupart des cas, ce trouble concerne les muscles du visage et des mains. Et les doigts ne bougent pas de façon naturelle et même effrayants quand on les regarde de côté. Il semble qu'ils ressemblent à des vers et qu'ils n'aient pas d'os. Les manifestations sur le visage sont principalement telles: courbure, asymétrie, contractions involontaires de la langue et des lèvres. Et les muscles se détendent pendant un moment, puis se contractent brusquement. En règle générale, la cause de ces troubles sont transférés blessures génériques et craniocérébrales, encéphalite, syphilis.

Ce type de trouble extrapyramidal est caractérisé par des mouvements répétitifs incontrôlés des muscles, le plus souvent au niveau du cou et du visage. De plus, une tique peut être d'une intensité très différente, allant d'un léger contraction de la paupière à des contractions douloureuses des muscles de l'épaule, des clins d'œil constants et des spirales de la tête. Selon les statistiques, ce type de trouble renforce ses manifestations dans une situation de stress et d'anxiété d'une personne qui en souffre.

Spasme de torsion

C'est une combinaison de dystonie des muscles du corps avec leurs contractions involontaires, y compris la congélation complète à la place d'une personne pendant un certain temps. Le plus souvent, de tels problèmes commencent avec la région cervicale, lorsque les muscles tournent de manière incontrôlée la tête du patient dans une direction ou une autre. Cette condition peut s'intensifier et se propager davantage. Il peut également y avoir un «spasme d’écriture» dans lequel, lorsqu’on essaie de saisir un accessoire d’écriture approprié - un stylo ou un crayon, un spasme involontaire de la main se produit en raison de l’apparition d’une hyper tonalité dans les doigts.

Tremblement

C'est une secousse involontaire des mains ou de la tête. Si un patient tente de faire des efforts physiques et mentaux pour rendre les mouvements plus fluides et plus précis, la fréquence et l'amplitude des mouvements augmenteront considérablement. Plus la concentration sur l'action est forte, plus le résultat sera mauvais. En présence de certaines maladies, par exemple la maladie de Parkinson, un «tremblement au repos» se produit lorsque des mouvements incontrôlés ne se produisent que dans un état statique et disparaissent au cours de l'activité.

Hémispasme du visage

Ces contractions incontrôlées ne touchent que la moitié du visage, mais s'étendent à tous ses muscles, y compris la langue, le cou et les yeux. En outre, le patient peut également émettre des sons involontaires, rappelant pleurer ou rire.

Gemmibalisme

Ce sont des mouvements unilatéraux de bras ou de jambes de forte amplitude, similaires à des gestes de lancer ou de saisir un objet en l'air. La cause la plus fréquente de ce trouble est une maladie grave, de nature infectieuse, par exemple la syphilis, la tuberculose, l’encéphalite. Deux autres raisons de leur apparition: de graves problèmes de vaisseaux sanguins et des métastases du cancer dans le cerveau.

Tous les types de troubles extrapyramidaux mentionnés ci-dessus peuvent affecter une personne individuellement ou en combinaison, en combinant différentes combinaisons. Leur origine peut être héréditaire ou acquise tout au long de la vie. De graves problèmes liés au métabolisme et à l'apport d'oxygène et de nutriments au cerveau, ainsi que des blessures et des infections affectant le cerveau et le système nerveux provoquent une dystonie et des contractions involontaires des muscles. Au moindre signe de l'un de ces troubles, il convient de demander rapidement l'aide d'un bon neuropathologiste.

Nous travaillons étroitement avec les institutions médicales dans notre travail.

Hôpital clinique n ° 1 (Volyn) de l'administration présidentielle de la Fédération de Russie

Adresse: 121352 Moscou, st. Starovolynskaya, 10.

L'hyperkinésie

Le corps humain - une sorte de mécanisme complexe. Son travail normal est assuré par l'interaction étroite de nombreux muscles avec le système nerveux central. La contraction ou la relaxation des muscles dans une certaine séquence permet au corps humain d'effectuer toutes sortes de mouvements. En règle générale, toute violation dans le travail de nombreux muscles est associée à l'insuffisance de leur «contrôle» du cerveau. À la suite d'un tel échec, apparaissent souvent des contractions musculaires soudaines à court terme, une hyperkinésie. Ils se produisent dans les lésions cérébrales organiques et fonctionnelles et ont différents types.

Hyperkinésie, types

Des mouvements violents indépendants de la volonté d’une personne peuvent apparaître dans différents groupes musculaires. Les hyperkinésies, qui sont très nombreuses, sont classées en fonction de signes tels que la localisation de la lésion, les manifestations cliniques, la durée des attaques, leur fréquence. Les types de mouvements involontaires suivants sont les plus courants:

  • Tremblement Cette hyperkinésie se manifeste par un petit tremblement du corps entier ou de ses parties séparées. Les muscles les plus souvent touchés sont les mains et les doigts, ainsi que la tête.
  • Tiki. Les mouvements involontaires se caractérisent par un manque de naturel et un stéréotype et sont aggravés par l'excitation. L'hyperkinésie se manifeste par des treuils courts, pointus et généralement répétés de la tête, du corps et des muscles du visage, des bras ou des jambes;
  • Hyperkinésie choréique. Des mouvements chaotiques non naturels se produisent simultanément dans les muscles des bras et des jambes. Les rhumatismes, les maladies héréditaires dégénératives, ainsi que pendant la grossesse peuvent entraîner une affection similaire.
  • Blépharospasmes faciaux, paraspasmes et hémispasmes. L'hyperkinésie, dont les types sont variés, affecte les muscles faciaux et manifeste des contractions lisses ou aiguës;
  • Spasme de torsion. Cette pathologie limite considérablement les capacités motrices d'une personne. L'augmentation du tonus musculaire donne une image spécifique de la maladie: le corps pivote autour de son axe à la suite de mouvements lents en forme de spin. Une autre variante du spasme musculaire dans l'hyperkinésie est le torticolis spastique, qui s'accompagne d'une inclinaison ou d'une rotation de la tête dans une direction.

Hyperkinésie chez les enfants

Des mouvements musculaires involontaires peuvent survenir chez les adultes et les enfants. Dans le même temps dans l'enfance, l'hyperkinésie ont le plus souvent une forme tikooobraznyne. Les principaux symptômes de la pathologie sont des contractions brèves et répétitives des muscles individuels du visage. Ces mouvements non naturels sont fortement exacerbés par l'épuisement ou l'agitation de l'enfant.

L'hyperkinésie choréique est un autre type de pathologie motrice caractéristique de l'enfance. Cela affecte les muscles de la tête et des épaules, qui se contractent périodiquement. L'hyperkinésie nécessite un diagnostic différentiel avec l'épilepsie, accompagnée également de contractions musculaires involontaires. Il est très difficile de faire la distinction entre des conditions similaires chez les jeunes enfants, car les parents ne peuvent pas décrire les symptômes avec précision. Cela peut conduire à une mauvaise interprétation des données et à un diagnostic incorrect.

Diverses situations stressantes jouent un rôle important dans l'apparition de l'hyperkinésie chez les enfants. En même temps, pour les adultes, cela ne semble pas être le cas. Toutefois, par exemple, le début d’une visite à la maternelle, le nombre d’admissions en première classe - voilà d’excellentes raisons qui expliquent l’apparition de mouvements violents involontaires. Les infections et les lésions cérébrales traumatiques peuvent également causer une hyperkinésie chez les enfants.

Hyperkinésie, traitement

Les mouvements musculaires violents se produisent pour diverses raisons et ont différentes manifestations cliniques. Souvent, ils entravent considérablement la vie humaine. Quel que soit le type d'hyperkinésie, le traitement doit être complet. Tout d'abord, un traitement conservateur assez long est effectué. Il utilise des médicaments anti-inflammatoires, ainsi que des outils qui améliorent la circulation sanguine et le métabolisme du tissu cérébral.

L’apparition de l’hyperkinésie est souvent due à l’émotivité et à la sensibilité accrues des patients. À cet égard, les sédatifs sont activement utilisés dans le traitement. Cependant, ces médicaments ont de nombreux effets secondaires: somnolence, raideur, réactions allergiques, baisse de la pression artérielle. Cela conduit à une difficulté importante dans le processus de récupération.

Pour obtenir un résultat positif avec l'hyperkinésie, des procédures de restauration sont recommandées, ce qui vous permet de maintenir un tonus musculaire normal du corps. Tout d’abord, il s’agit d’exercices de physiothérapie, de séjours réguliers au grand air, de bains apaisants. Une alimentation équilibrée doit comporter une quantité suffisante de vitamines et d’oligo-éléments essentiels pour la normalisation du bien-être.

En cas de dystonie de torsion et d’autres types d’hyperkinésie, le traitement nécessite l’utilisation d’appareils orthopédiques et de chaussures appropriées. Dans les cas graves, en l'absence d'effet des événements médicaux, un traitement chirurgical est effectué, qui est effectué par des neurochirurgiens.

Les muscles sont la partie la plus importante du corps humain. Gère leurs activités complexes, en donnant sens aux mouvements, au système nerveux central. Dans son travail, des échecs peuvent survenir, entraînant une hyperkinésie, c'est-à-dire des mouvements musculaires incontrôlés. Divers facteurs peuvent servir de facteur provocant. Cependant, les plus fréquents d'entre eux sont les stress. Dans la vie moderne, il est difficile d’éviter les situations qui nécessitent une tension nerveuse accrue. Compte tenu de cela, vous devez prendre soin de maintenir les défenses de votre corps. Ce concept inclut non seulement le maintien de la forme physique du corps, mais également le renforcement du système nerveux.

Mouvements incontrôlés des paupières, de la tête, des épaules, du ventre tirant

Les tics nerveux sont des mouvements stéréotypés appartenant au groupe de l'hyperkinésie - des mouvements excessifs se produisant contre notre volonté. L’émergence de tiques n’est pas associée à l’éducation d’une personne ni à son développement mental.

Les tics nerveux durent généralement peu de temps et se reproduisent souvent. Les tiques nerveuses comprennent les rides, les saccades du coin de la bouche, les clignements des yeux, les contractions oculaires et les mouvements répétitifs courants des épaules et des bras. Certains types de nerfs nerveux sont associés à des lésions du cerveau ou du système nerveux dans son ensemble. Mais souvent, leur cause principale est des problèmes psychologiques.

Le plus souvent, les tics se développent chez les enfants; peut disparaître avec le temps, dans certains cas, peut progresser et ne pas répondre au traitement. Si la tique nerveuse ne cause pas beaucoup de problèmes, vous ne pouvez pas aller chez le médecin. Si les tics sont perçus par d'autres comme des grimaces et se moquent des autres, des conseils de spécialistes et une assistance médicale sont nécessaires (prendre des médicaments neuroleptiques pour payer l'excitation spontanée, recourir à la physiothérapie et utiliser un massage qui «bloque» les muscles responsables de mouvements spontanés).

Lorsque les contractions du coin de l’œil apparaissent, il est nécessaire d’être distrait par quelque chose de significatif pour ne pas se concentrer sur les contractions oculaires. La tique commencera progressivement à apparaître moins fréquemment et disparaîtra ensuite.

Raisons

  • malnutrition (notamment carence en magnésium);
  • effets secondaires et anxiété liés à la prise de certains médicaments;
  • stress chronique et fatigue;
  • diminution générale de l'immunité et faiblesse du corps;
  • excitation constante ou stimulation physique.

Classification

En fonction des manifestations cliniques:

  • la voix, ou vocale, sont les tics neuronaux les plus complexes. Caractérisé par le fait que le patient crie des mots ou des phrases individuels, produit des sons séparés. Les phrases peuvent soit naître dans la tête du patient, soit être répétées après d'autres (en cas d'écholalie); dans les cas graves, les patients peuvent crier des malédictions;
  • Mimique, ou facial, - dans ce cas, ce sont principalement les muscles mimiques qui sont impliqués. Il s'agit notamment des yeux nerveux en tiki, des mouvements involontaires des lèvres, des clignements fréquents et d'autres contractions faciales incontrôlées.
  • tics moteurs des membres - sauts constants, piétinements, mouvements involontaires des mains et / ou des jambes, applaudissements des mains.

En fonction de la raison:

  • tics primaires: tics transitoires, chroniques (moteurs, vocaux), moteurs et vocaux chroniques (dans le cas du syndrome de Tourette);
  • tics secondaires: dans le cas de certaines maladies héréditaires, maladies acquises.

Signes de

  • tout mouvement involontaire des bras et / ou des jambes,
  • picotements des paupières, des joues ou des coins de la bouche,
  • clignotements fréquents
  • piétiner
  • contractions rythmiques des muscles du visage (perçus comme des grimaces),
  • "Vocalisation" des tiques - claquer, grogner, tousser, prononcer des sons, des phrases ou des mots,
  • rebondissant constamment,
  • applaudir des mains

Quelles maladies apparaissent

  • La maladie de Galervorden - Spatz;
  • La chorée de Huntington;
  • neuroaccytose;
  • dystonie de torsion;
  • encéphalite épidémique;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • accident vasculaire cérébral;
  • Syndrome de Tourette;
  • manque de magnésium dans le régime alimentaire;
  • stress chronique et fatigue.

Quels médecins doivent contacter

  • neurologue;
  • psychiatre

Choisissez vos symptômes d'inquiétude, répondez aux questions. Découvrez la gravité de votre problème et si vous avez besoin de consulter un médecin.

Avant d'utiliser les informations fournies par le site medportal.org, veuillez lire les termes du contrat d'utilisation.

Accord d'utilisateur

Le site medportal.org fournit des services soumis aux conditions décrites dans ce document. En commençant à utiliser le site Web, vous confirmez que vous avez lu les termes du présent contrat d'utilisation avant d'utiliser le site et acceptez tous les termes du présent contrat. Veuillez ne pas utiliser le site si vous n'acceptez pas ces conditions.

Description du service

Toutes les informations affichées sur le site sont fournies à titre indicatif uniquement; les informations provenant de sources ouvertes constituent une référence et ne constituent pas une publicité. Le site medportal.org fournit des services permettant à l'utilisateur de rechercher des médicaments dans les données obtenues des pharmacies dans le cadre d'un accord entre les pharmacies et medportal.org. Pour faciliter l'utilisation des données du site sur les médicaments, les compléments alimentaires sont systématisés et mis sous une seule orthographe.

Le site medportal.org fournit des services qui permettent à l'utilisateur de rechercher des cliniques et autres informations médicales.

Disclaimer

Les informations placées dans les résultats de la recherche ne constituent pas une offre publique. L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'exactitude, la complétude et / ou la pertinence des données affichées. Administration du site medportal.org n'est pas responsable des dommages ou préjudices que vous pourriez avoir causés d'un accès ou l'impossibilité d'accéder au site ou de l'utilisation ou de l'impossibilité d'utiliser ce site.

En acceptant les termes de cet accord, vous comprenez et acceptez pleinement que:

L'information sur le site est pour la référence seulement.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'erreurs et de divergences concernant ce qui est déclaré sur le site, ni la disponibilité réelle des produits et des prix des produits en pharmacie.

L'utilisateur s'engage à clarifier les informations qui l'intéressent par un appel téléphonique à la pharmacie ou à utiliser les informations fournies à sa discrétion.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'erreurs et de divergences concernant l'horaire de travail des cliniques, leurs coordonnées - numéros de téléphone et adresses.

Ni l'Administration de medportal.org, ni aucune autre partie impliquée dans le processus de fourniture d'informations, ne peut être tenue responsable des dommages ou préjudices que vous pourriez avoir causés du fait que vous avez pleinement exploité les informations contenues sur ce site.

L'administration du site medportal.org s'engage et s'engage à déployer des efforts supplémentaires pour minimiser les divergences et les erreurs dans les informations fournies.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'échecs techniques, y compris en ce qui concerne le fonctionnement du logiciel. L'administration du site medportal.org s'engage dans les meilleurs délais à tout mettre en œuvre pour éliminer les défaillances et les erreurs éventuelles.

L'utilisateur est averti que l'administration du site medportal.org n'est pas responsable de la visite et de l'utilisation de ressources externes, dont les liens peuvent être contenus sur le site, n'approuvent pas leur contenu et ne sont pas responsables de leur disponibilité.

L'administration du site medportal.org se réserve le droit de suspendre le site, de modifier partiellement ou totalement son contenu, de modifier le contrat d'utilisation. Ces modifications sont effectuées uniquement à la discrétion de l'Administration, sans notification préalable à l'utilisateur.

Vous reconnaissez que vous avez lu les termes de cet accord d'utilisateur et acceptez tous les termes de cet accord dans leur intégralité.

Les informations publicitaires sur lesquelles l'emplacement sur le site a un accord correspondant avec l'annonceur sont marquées "en tant que publicité".

Mouvements incontrôlables

Mouvements incontrôlés - mouvements lents, sinueux, continus et involontaires des bras, des jambes, du visage, du cou et d'autres parties du corps. Cette condition est généralement un problème qui dure toute la vie et qui commence dans l'enfance et se caractérise par des mouvements involontaires du cou, du visage, de l'avant-bras, du poignet et des mains. Le stress et l'activité aggravent souvent cette situation, le repos et le sommeil aidant à atténuer ce problème.

  • Hypoxie à la naissance
  • Troubles génétiques
  • Jaunisse (beaucoup de bilirubine dans le système nerveux central)
  • Toxicité
  • Maladies dégénératives
  • Troubles génétiques
  • Maladies oncologiques (tumeurs)
  • Les maladies vasculaires ont tendance à se faire mal

Les tests pouvant être effectués incluent:

  • TDM ou IRM de la tête ou de la zone touchée
  • EEG
  • Ponction lombaire
  • Analyse d'urine
  • Test sanguin

Un mouvement incontrôlé peut être considéré comme une variété de médicaments. Votre fournisseur de soins de santé formulera des recommandations en fonction des signes et des symptômes.

Voulez-vous mener une vie plus forte et plus saine? Abonnez-vous à notre newsletter Wellness Wire pour tous les types de nutrition, de fitness et de bien-être.

Un mouvement involontaire se produit lorsque vous déplacez votre corps de manière non gérée et non intentionnelle. Ces mouvements peuvent aller de tiques rapides à de plus longs chocs et convulsions. Vous pouvez expérimenter ces mouvements dans presque toutes les parties du corps. Lire plus

Un mouvement involontaire se produit lorsque vous déplacez votre corps de manière incontrôlée et non intentionnelle. Ces mouvements peuvent aller de tiques rapides à de plus longs chocs et convulsions. Vous pouvez ressentir ces mouvements dans presque toutes les parties du corps, y compris le cou, le visage et les membres.

Il existe plusieurs types de mouvements et de causes incontrôlés. Les mouvements incontrôlés dans une ou plusieurs zones du corps peuvent rapidement disparaître dans certains cas. Dans d'autres cas, ces mouvements constituent un problème constant et peuvent se détériorer avec le temps.

Quels sont les types de mouvements incontrôlés?

Il existe plusieurs types de mouvements involontaires. Par exemple, une lésion nerveuse provoque souvent des crampes musculaires mineures dans le muscle touché. Les principaux types de mouvements involontaires sont les suivants:

Dyskinésie tardive (TD)

La dyskinésie tardive (DT) est une maladie neurologique. Il se produit dans le cerveau et se produit avec l'utilisation d'antipsychotiques. Les médecins prescrivent ces médicaments pour le traitement des troubles mentaux.

Les personnes atteintes de TD présentent souvent des mouvements faciaux répétitifs incontrôlables, notamment:

  • grimaçant
  • clignotement rapide
  • langue parlée
  • bosses sur les lèvres
  • rides des lèvres
  • les lèvres pincées

Selon l'Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux (NINDS), la tétrabénazine est actuellement le seul médicament contre cette affection, mais d'autres médicaments ont également montré une certaine efficacité. Vous devriez parler à votre médecin pour déterminer quel traitement vous convient.

Frisson

Frissons - les mouvements rythmiques d'une certaine partie du corps. Ils sont dus à des contractions musculaires sporadiques.

Selon la Stanford School of Medicine, la plupart des gens souffrent de tremblements dus à des facteurs tels que l'hypoglycémie, le sevrage alcoolique et l'épuisement. Cependant, des tremblements peuvent également survenir dans des conditions sous-jacentes plus graves, telles que la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson.

Myoclonie

Myoclonus se caractérise par rapide, choc, saccades. Ils peuvent se produire naturellement pendant le sommeil ou lorsque vous avez peur. Cependant, ils peuvent également être causés par de graves problèmes de santé sous-jacents, tels que l'épilepsie ou la maladie d'Alzheimer.

Tiki - mouvements brusques et répétitifs. Celles-ci sont classées comme simples ou complexes, selon qu’elles sont associées à un plus petit ou plus grand nombre de groupes musculaires. Un haussement d'épaules ou une flexion excessive du doigt est un exemple de simple tique. Des sauts répétés et des applaudissements sont un exemple de tique complexe.

Chez les jeunes, les tics sont le plus souvent liés au syndrome de Tourette. Les moteurs résultant de ce trouble peuvent disparaître sur de courtes périodes. Une personne touchée peut également les étouffer dans une certaine mesure.

Chez l'adulte, des symptômes peuvent apparaître en tant que symptôme de la maladie de Parkinson. Les symptômes chez l’adulte peuvent également être causés par des blessures ou par l’utilisation de certains médicaments, tels que la méthamphétamine.

Athérose

Ceci s'applique aux mouvements lents et sinueux. Selon la Stanford School of Medicine, ce type de mouvement involontaire affecte le plus souvent les mains et les bras.

Qu'est-ce qui cause le mouvement incontrôlé?

Les mouvements involontaires peuvent avoir plusieurs causes. En général, les mouvements involontaires entraînent des lésions des nerfs ou des zones du cerveau qui affectent la coordination motrice. Cependant, diverses conditions de base peuvent provoquer des mouvements involontaires.

Chez les enfants

Chez l’enfant, l’hypoxie ou une insuffisance en oxygène lors de la naissance, l’ kernictère, sont les causes les plus courantes de mouvements involontaires causés par un excès de pigment produit par le foie, appelé bilirubine ou paralysie cérébrale, trouble neurologique affectant les mouvements du corps et la fonction musculaire.

Kernicterus est maintenant rarement vu aux États-Unis en raison du dépistage systématique de la bilirubine chez tous les nouveau-nés.

Chez les adultes

Chez les adultes, les mouvements involontaires sont parmi les causes les plus courantes:

  • usage de drogue
  • utilisation de médicaments neuroleptiques prescrits sur une longue période pour des troubles mentaux
  • tumeurs

Mouvements incontrôlés des paupières, de la tête, des épaules, du ventre tirant

Description du symptôme

Mouvements incontrôlables

Les mouvements involontaires et incontrôlés des paupières, de la mâchoire, de la tête, des épaules et la traction de l'abdomen sont des manifestations de tics moteurs. Il y a aussi des tics de la parole - sous la forme de tousser, renifler, renifler, siffler.

Les Tiki se développent chez les enfants et les adolescents. L'âge d'occurrence le plus fréquent est 7 ans, lorsqu'un enfant est confronté à un changement d'environnement social (première année).

Les conditions préalables à l'apparition de mouvements incontrôlés sont le développement inadéquat du fœtus pendant la grossesse et, en outre, l'effet du stress dans la famille ou à l'école.

Il est important de se rappeler que les tics sont une maladie bénigne, cela ne conduit pas à une diminution de l'intelligence ou de la maladie mentale. Le problème principal est un défaut esthétique qui oblige un adolescent à limiter son cercle de communication.

Lors de la création de conditions favorables au cours du développement de l'enfant, le défaut disparaît de lui-même, souvent même sans traitement. Bien que parfois mal exprimés, les mouvements incontrôlables restent des compagnons de la personne pour le reste de la vie.

Mouvements incontrôlables

Mouvements incontrôlés - mouvements lents, sinueux, continus et involontaires des bras, des jambes, du visage, du cou et d'autres parties du corps. Cette condition est généralement un problème qui dure toute la vie et qui commence dans l'enfance et se caractérise par des mouvements involontaires du cou, du visage, de l'avant-bras, du poignet et des mains. Le stress et l'activité aggravent souvent cette situation, le repos et le sommeil aidant à atténuer ce problème.

  • Hypoxie à la naissance
  • Troubles génétiques
  • Jaunisse (beaucoup de bilirubine dans le système nerveux central)
  • Toxicité
  • Maladies dégénératives
  • Troubles génétiques
  • Maladies oncologiques (tumeurs)
  • Les maladies vasculaires ont tendance à se faire mal

Les tests pouvant être effectués incluent:

  • TDM ou IRM de la tête ou de la zone touchée
  • EEG
  • Ponction lombaire
  • Analyse d'urine
  • Test sanguin

Un mouvement incontrôlé peut être considéré comme une variété de médicaments. Votre fournisseur de soins de santé formulera des recommandations en fonction des signes et des symptômes.

Hyperkinésie: types, diagnostic et traitement

1. Définition 2. Quels sont les mouvements involontaires 3. Causes 4. Types 5. Hyperkinésies de la tige 6. Hyperkinésies sous-corticales

Chacun de nous a vu dans la rue une personne qui bouge, pas comme les autres. Parfois, il peut grimacer, parfois il peut danser et parfois il fait des gestes maladroits. En particulier, l'effet effrayant d'un étranger aussi inhabituel peut avoir sur de jeunes enfants. Qu'est-ce que c'est

Chez l'homme, il existe une sphère qui contrôle les mouvements involontaires et volontaires. Le cortex cérébral se réfère à une régulation arbitraire, et les ganglions sous-corticaux, ainsi que certaines structures du cervelet, à la régulation involontaire. Mais il arrive que des mouvements involontaires et convulsifs se produisent dans le cortex, par exemple lors de crises d'épilepsie à foyer moteur. De quel genre de mouvements violents s'agit-il et quelles maladies les provoquent?

La définition

Les mouvements violents et involontaires qui se produisent, se poursuivent ou se terminent contre notre volonté sont appelés hyperkinésie. En fait, c'est un terme plutôt malheureux, car il est traduit par «excès de mouvement». Rien «au-dessus» n'est présent, seule la source du mouvement et du contrôle sur celle-ci se situe en dehors des limites de la sphère émotionnelle-volitive d'une personne. Nous nous familiariserons avec les troubles hyperkinétiques les plus fréquemment rencontrés en clinique des maladies nerveuses.

Quels sont les mouvements involontaires

Dès le début, vous devez comprendre qu'il existe un mouvement violent et un mouvement involontaire. Entre eux, une «ligne de démarcation» devrait être clairement tracée. Donc, une tentative d'équilibrer la balance sur de la glace glissante se produit si soudainement qu'une personne n'a pas le temps de se rendre compte de ce qui se passe. Cela active le cervelet et, par souci de brièveté et de rapidité de réponse, le corps «transmet» l'impulsion au-delà du cortex et de la conscience directement aux muscles squelettiques. Sous cette forme, il s’agit d’un mouvement involontaire et automatisé d’un organisme en bonne santé, identique à la fermeture combinée des yeux lorsqu’il est tiré ou étincelé par la foudre.

L'hyperkinésie naît dans les profondeurs du cerveau, par exemple le système extrapyramidal, un acte moteur violent qui n'est pas nécessaire dans ces conditions, et qui parfois est nocif et interfère simplement, détériorant considérablement la qualité de la vie. L'hyperkinésie survient pour de nombreuses raisons, et parfois, ces raisons restent cachées. Dans ce cas, on parle de troubles cryptogéniques ou idiopathiques.

Raisons

On sait que toute manifestation d'activité humaine dans le monde extérieur, à l'exception du domaine de la pensée pure, est réduite à un acte musculaire - du baiser à la défécation en passant par la construction des pyramides. Par conséquent, il existe un grand nombre de mouvements violents, ainsi que les causes de l'hyperkinésie. Les plus fréquents d'entre eux incluent:

Il y a d'autres causes d'hyperkinésie, par exemple psychogène. Tremblement névrotique connu et forme hystérique de la chorée.

Les mouvements involontaires sont très divers. Ils diffèrent par la symétrie, le rythme, l'heure d'apparition, le rythme, l'amplitude de la contraction musculaire. L'hyperkinésie est le plus souvent causée par des lésions de la zone striopallidaire, des zones corticales prémotrices, de leurs connexions et de structures extrapyramidales. Plus simplement, on peut comprendre la source des troubles du mouvement et leur localisation générale en considérant le schéma suivant:

  • hyperkinésie avec lésions du tronc cérébral. Ces hyperkinésies se distinguent par un stéréotype prononcé et une répétabilité, une prévisibilité du mouvement. Ils sont rythmés et simples;
  • mouvements violents dans la défaite des zones sous-corticales. Ces kinésias pathologiques sont «fluides». Les mouvements sont polymorphes, ils manquent d'un rythme uniforme, les réactions motrices sont prononcées, une diminution du tonus musculaire peut être observée;
  • hyperkinésie dans les troubles sous cortico-corticaux. Ce groupe d'hyperkinésies est caractérisé par une association avec des épiprips périodiques et une généralisation du processus.

Hyperkinésie de la tige

Tout d'abord, le tronc cérébral (médulla, pont et département mésencéphalique) est «coupable» du développement d'un tremblement, ou tremblement. Il faut se rappeler qu'il peut y avoir un tremblement non seulement du tronc et des extrémités, mais aussi des muscles oculaires (nystagmus) et des muscles de l'appareil vocal (parole scannée).

Tremblement

L'hyperkinésie frissonnante, ou tremblement, est très courante dans la pratique d'un neurologue. Cela peut se produire avec des émotions, avec la mise en œuvre de mouvements conscients. Le plus souvent cela arrive:

  • tremblements dans le parkinsonisme. Il s'agit d'une gigue de repos statique, avec une fréquence de 3-6 par seconde. Se pose dans les mains, ressemble à un "comptage de pièces". Il disparaît avec un mouvement conscient et est absent dans un rêve. Avec le stress émotionnel, cela augmente. Bien sûr, il est accompagné d'une akinésie et d'une rigidité musculaire;
  • tremblement essentiel (trémophilie, tremblement familial, idiopathique). Dans le même temps, il existe une variante de la gigue statique et intentionnelle. La composante intentionnelle est l'amplification de l'amplitude de la gigue lors de l'approche de l'objet. Il s'agit d'un type de tremblement plus fréquent (8 à 10 fois par seconde), qui peut saisir plus souvent les mains et la tête, survient à un jeune âge, s'affaiblit en état d'ébriété et disparaît également pendant le sommeil;
  • tremblement statique. Se lève au repos, disparaît en se déplaçant. Il a un caractère persistant et rythmé, se produit dans de nombreuses intoxications et maladies, n'affecte souvent que la moitié du corps. Un exemple typique est le tremblement du matin des alcooliques avec la gueule de bois;
  • tremblement intentionnel pur, qui augmente avec l’approche du sujet. Se produit dans les bras, les jambes, lors de la réalisation de tests. Ceci est caractéristique de l'encéphalite de la tige et de la sclérose en plaques, pour les lésions des hémisphères cérébelleux;
  • tremblement oscillatoire. Ressemble à un rare "ailes d'oiseau battant." Il survient avec une dégénérescence hépatolenticulaire (maladie de Wilson), avec une fréquence rare dans les mains, le torse et les muscles de la parole. Lorsque cela se produit, une augmentation du tonus musculaire;
  • tremor âgé isolé, associé à des lésions vasculaires cérébrales. Mains tremblantes, mâchoire inférieure, tête. Beaucoup pensent qu'il s'agit du début tardif d'un tremblement essentiel. Souvent accompagné de démence.

En outre, nous ne devrions pas oublier le tremblement fonctionnel hystérique et névrotique, ainsi que le tremblement qui se développe pendant la thyréotoxicose. Il est très caractéristique de trembler dans les paupières et les doigts.

Myoclonie

Ces hyperkinésies comprennent des spasmes musculaires courts, rapides, saccadés et erratiques. Les mouvements sont asynchrones et non stéréotypés, mais leur caractère en est un. La localisation change rapidement et souvent, le mouvement ne se produit tout simplement pas. La fréquence est petite: 1-3 par seconde.

Parfois manifeste "lancer" des mouvements. Ils peuvent être unilatéraux, symétriques, généralisés. Parfois, les muscles du visage, de la langue et des yeux sont affectés. Il existe une variante de la myorrhythmie, caractérisée par une contraction symétrique du palais mou, des muscles laryngés et des cordes vocales.

Myokimiya

Quand une contraction séparée du faisceau musculaire se produit sans déplacer le membre, il se produit une myokimiya, qui peut survenir lorsque l'on s'endort, le surmenage et la névrose. Peut survenir chez des personnes en bonne santé.

L'hyperkinésie du tic est une impulsion clonique involontaire et rapide, mais irrégulière, des muscles. L'hyperkinésie au tic survient le plus souvent au visage et au cou, mais peut être généralisée. Le plus souvent, ils surviennent après une encéphalite. Fortement exprimé dans les émotions, et peut disparaître pendant longtemps. La variante la plus connue de l'hyperkinésie au tic est la maladie de Tourette.

Il apparaît chez les garçons, âgés de 2 à 13 ans, qu’il est progressif, avec des exacerbations et des rémissions. La maladie commence par de violents clignements des yeux, des rides du nez, suivies d'une généralisation et de l'apparition de saisissements acérés, de mouvements impulsifs, de sauts, de foulées, de crachats. Dans un rêve, les symptômes disparaissent. Il y a souvent des vocalisations, une prononciation involontaire de sons, de mots, y compris des explétives.

Torticolis spastique

C'est une hyperkinésie localisée à l'endroit et au moment: la contraction des muscles du cou se produit et la tête se tourne sur le côté. Parfois, c'est comme ça que la dystonie de torsion fait ses débuts. La progression est accompagnée d'une douleur intense dans les muscles du cou, avec formation d'une hypertrophie musculaire et même d'une scoliose. Le traitement montre l'injection de "Botox".

Maladie de Brisso ou hémispasme facial

Ceci est une réduction involontaire des muscles du visage. Initialement, il se produit dans le muscle circulaire de l'œil, provoqué par la parole, le lavage, le manger. Le spasme dure sous la forme d'une attaque pendant plusieurs minutes. Pas de douleur, pas de sommeil, lors de l'attaque du côté sain du visage, il y a une synkinésie musculaire amicale.

Paraspasme des muscles du visage

L'hyperkinésie du visage peut être complétée par cette pathologie. Des convulsions synchrones et symétriques se produisent à gauche et à droite du visage. Tout commence par les muscles circulaires des yeux; par conséquent, le blépharospasme fonctionnel est souvent défini par erreur. Des poses spéciales, chantant, sifflant, etc., inventées par le patient lui-même, aident à se débarrasser du spasme.

Hyperkinésie sous-corticale

Les mouvements involontaires de la nature sous-corticale se distinguent par une grande variété et des approches ambiguës en matière de traitement et de pronostic. Le plus commun:

Athétose ou maladie de Hammond et double athétose

Les mouvements choréoathétoïdes se produisent lorsque les noyaux de la coque et de la queue sont endommagés. Ce sont des mouvements lents, ressemblant à des vers et fantaisistes, le plus souvent aux doigts et au visage: «les mouvements de la danse indienne». Le mouvement est l'alternance de la flexion prononcée et des spasmes extenseurs. Dans le rêve, il n'y a pas d'hyperkinésie, mais les émotions augmentent l'athétose.

L'athétose peut être une maladie indépendante ou un symptôme d'une maladie grave. Ainsi, l'hyperkinésie chez les enfants survient avec une paralysie cérébrale, un ictère nucléaire, la maladie de Friedreich.

Sous double athétose se réfère à une activité locomotrice symétrique, parfois avec épipadias et démence.

Convulsion intentionnelle de Rülf

Il s’agit d’une sorte d’hyperkinésie qui se manifeste par l’apparition de mouvements lents toniques et cloniques qui se produisent dans une moitié du corps. Ce n'est presque jamais mentir, la conscience du patient est toujours claire. Il y a des cas de famille. Parfois, certains rituels de patients empêchent les crises.

Dystonie de torsion ou maladie d'Oppenheim

C'est un trouble involontaire qui est une athétose des muscles du tronc. Il se produit avec des dommages aux noyaux du thalamus et de la boule pâle. Cette hyperkinésie est prononcée. Il existe une rigidité musculaire prononcée alternant avec une hypotension. Les mouvements sont lents, du même type, en rotation, en balayage. Souvent associé à une hyperkinésie des bras et des jambes.

Chorée, hémichorrhée et chorée de Huntington

La chorée est un groupe de maladies qui se manifestent par des contractions non rythmiques, erratiques, chaotiques, sans rythme, des contractions des muscles du visage et du corps. Il y a un tic-tac des membres qu'il y a une démarche "dansante". Ces symptômes chez la chorée sont également appelés «mouvement perpétuel».

Les signes d'une variété de trochée se produisent avec la défaite des noyaux dans le non striatum. Les valeurs cliniques ont:

  • petite chorée, ou "danse de saint Guy". Se produit plus souvent chez les filles, plus souvent avec un mal de gorge ou une amygdalite. Il y a une grimace, de l'agitation, puis l'enfant développe une «tempête» motrice. L'écriture est perturbée, une hypotension musculaire apparaît. L'hyperkinésie chez l'enfant se développe souvent sur le fond de la brucellose et de la thyrotoxicose, l'été atténue les symptômes et l'hiver s'intensifie;
  • chorée molle. Toujours associé à une exacerbation du rhumatisme. Ce groupe comprend également la chorée nocturne d'Oppenheim, qui ne disparaît pas pendant le sommeil, ce qui n'est pas caractéristique de l'hyperkinésie;
  • sénile, ou sénile chorée. Il est faiblement exprimé, apparaît dans le contexte de l'athérosclérose des vaisseaux et dans le contexte d'une intelligence intacte;
  • La chorée de Huntington. C'est une maladie héréditaire, incurable et invalidante. Elle se caractérise, outre l'hyperkinésie progressive, par la démence croissante et de nature héréditaire. Il se produit tardivement (à l'âge de 35-45 ans), les muscles du visage sont d'abord affectés, suivis d'une généralisation.

En plus de ces formes, il existe une hémichorrhée, ainsi que des formes fulminantes et hystériques, qui sont moins courantes.

Hémiballisme

Cette hyperkinésie apparaît lorsque le noyau subtalamique est affecté du côté opposé. Le patient est «torturé» par des mouvements brusques, lents, en rotation et en rotation, avec la plus grande amplitude dans les membres, dans les muscles mimiques. Le tempo est rapide, l'amplitude est grande. Survient le plus souvent à un âge avancé et souvent en tant que complication du diabète.

Hyperkinésie de nature cortico-corticale

Ces mouvements involontaires sont fortement associés aux crises épileptiformes et à d’autres manifestations convulsives:

Myoclonus - épilepsie

Se produit avec la défaite de la substance noire, le noyau denté dans le cervelet. Il se produit à l'âge de 10-20 ans. Manifesté par myoclonie, convulsions, démence. D'abord, des crises nocturnes surviennent, puis des myoclonies apparaissent, puis de la rigidité, de la cachexie et de la démence.

Dissonagia cérébelleuse myoclonique de Hunt

Ce type d'hyperkinésie se manifeste par des troubles de la coordination des mouvements cérébelleux associés à un épipède, accompagnés de symptômes d'ataxie. L'intellect est sauvé, la maladie se développe à un âge précoce.

En outre, il peut exister d'autres lésions, par exemple l'épilepsie de Kozhevnikovskaya, caractérisée par des secousses convulsives de différents groupes musculaires et des crises épileptiques généralisées. Ce type de trouble survient souvent après une encéphalite à tiques.

Diagnostics

Le diagnostic d'hyperkinésie repose presque entièrement sur le tableau clinique. Un médecin ayant beaucoup de pratique peut déterminer immédiatement le type de trouble. Et puisque, dans certaines maladies, la forme et les symptômes de l'hyperkinésie constituent l'unique clé du diagnostic, du traitement et du pronostic, tout neurologue est obligé de les connaître.

Dans certains cas, au contraire, il existe des formes symptomatiques qui se manifestent de la même manière avec diverses blessures, infections, accidents vasculaires cérébraux. Presque toujours, l'IRM et la TDM devraient être réalisées pour exclure les formations volumineuses. Dans certains cas, l'EEG est nécessaire, le conseil génétique, et dans le cas de la maladie de Wilson-Konovalov, par exemple, la détermination du cuivre dans le corps est décisive.

À propos du traitement de l'hyperkinésie

Le traitement de l'hyperkinésie est une tâche complexe et multidisciplinaire. Dans certains cas, par exemple, dans la lutte réussie contre la maladie sous-jacente (brucellose, infection à streptocoque), le mouvement violent passe de lui-même. Avec le traitement efficace de la jaunisse nucléaire et de la maladie hémolytique, l'hyperkinésie du nouveau-né disparaît également.

Le tremblement essentiel a un destin différent: le tremblement doit souvent guérir toute sa vie, et des moyens symptomatiques sont utilisés, par exemple les bêta-bloquants. Dans certains cas, le traitement implique l'utilisation de médicaments agissant sur les récepteurs dopaminergiques et cholinergiques et, dans les cas graves, une intervention chirurgicale ou une injection de toxine botulique est nécessaire pour résoudre le spasme musculaire.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie