Une dépression nerveuse, dont les symptômes sont attribués à la névrose, survient quand une personne est soumise à un stress excessif ou soudain. Le patient ressent une crise d'anxiété aiguë, à la suite de laquelle il subit une violation du mode de vie qui lui est habituel. À la suite d’une dépression nerveuse ou d’un syndrome de surmenage, comme on l’appelle aussi en médecine, un sentiment d’impossibilité de contrôler ses actions et ses sentiments apparaît. L'homme est complètement soumis à l'angoisse et à l'angoisse qui le dominent.

Qu'est-ce qu'une dépression nerveuse?

La dépression nerveuse est un trouble mental associé à un traumatisme psychologique. Une telle situation peut entraîner un licenciement, des désirs non réalisés ou une fatigue accrue. Dans de nombreux cas, une dépression nerveuse, dont le traitement est déterminé individuellement, est une réaction positive (protectrice) de l'organisme. En raison de la surmenage mentale, l'immunité acquise se produit. Lorsqu'une personne atteint un état critique pour la psyché, une tension nerveuse accumulée depuis longtemps se libère.

Les causes

Les troubles mentaux ne surviennent pas à l'improviste. Causes d'une dépression nerveuse:

  • problèmes financiers;
  • mauvaises habitudes
  • prédisposition génétique;
  • stress régulier;
  • fatigue
  • la ménopause;
  • manque de vitamines;
  • conflits avec le patron;
  • voisins bruyants ci-dessus;
  • le mari est un tyran de la maison;
  • la belle-mère apporte;
  • le domaine d'activité est lié au stress;
  • à l'école l'enfant est amené et d'autres événements.

Chez les femmes pendant la grossesse

Toutes les filles subissent de nombreux changements en portant un bébé, mais toutes ne sont pas agréables. La principale cause de troubles mentaux pendant la grossesse ou après l'accouchement est un changement du fond hormonal d'une femme et une toxicose avec vomissements. Les hormones activement produites par le corps de la femme sont nécessaires au développement normal de l'enfant.

En même temps, ils affectent les femmes enceintes. Elle devient nerveuse, il y a des sautes d'humeur. Dans les dernières périodes de la future mère, le stress nerveux survient à cause de la nécessité de travailler, car pendant cette période, il lui est difficile de faire quoi que ce soit. Une femme en congé de maternité prend souvent un surplus de poids, ce qui ne se reflète pas mieux dans son apparence. Des états négatifs apparaissent alors. Le stress nerveux chez une femme enceinte est dangereux car il a également un effet sur l'enfant.

Chez les enfants

Les enfants en bas âge sont encore mentalement immatures. Il leur est donc très difficile de contenir leurs émotions. L'enfant est en train de se former, les mécanismes de son cerveau étant imparfaits, il développe facilement un trouble névrotique. Il est possible d'amener les enfants à l'échec en éduquant de manière inappropriée, mais cela ne résulte pas nécessairement de l'intention malveillante des parents. Dans certains cas, ils ne prennent pas en compte les caractéristiques d'âge de leur enfant, n'essaient pas de comprendre les causes de certaines actions, pour renforcer le système nerveux du bébé.

Les adolescents

Les adolescents en âge de transition sont sujets aux troubles mentaux. Parfois, il leur devient impossible de se calmer et faire face à un choc violent est impossible. L’émergence à cet âge de troubles mentaux, souvent à l’âge adulte, entraîne le développement de schizophrénie, de tendances suicidaires. Les premiers symptômes de névrose chez un adolescent ne sont pas spécifiques et peuvent être pris à la suite d'un ajustement hormonal.

Signes d'une dépression nerveuse

Différentes personnes présentent des signes complètement différents de dépression nerveuse. Une femme a des dépressions nerveuses incontrôlables, des accès de colère, des assiettes fracassantes, des évanouissements. Chez les hommes, les symptômes sont plus cachés, car le sexe fort montre rarement des émotions, ce qui a les effets les plus négatifs sur le psychisme et la santé physique. Chez les femmes ayant un petit enfant, la dépression est visible «à l'œil nu»: larmes, agression verbale. Alors que la colère d'un homme se transforme souvent en agression physique, elle est dirigée contre le sujet ou contre la personne.

Symptômes d'une dépression nerveuse

Comment se manifeste une dépression nerveuse? Les symptômes de surmenage nerveux dépendent du type de symptômes. La dépression, les émotions négatives et les troubles somatiques s'expriment dans un état émotionnel, physique ou comportemental. Si une dépression nerveuse est provoquée par une irritation extérieure, une fatigue physique ou un stress excessif, elle se manifeste alors par une insomnie ou une somnolence, des défaillances de la mémoire, des maux de tête et des vertiges.

  1. Symptômes mentaux: la forme la plus courante. Les facteurs de développement de la maladie comprennent diverses phobies, des troubles de stress, une peur généralisée, une panique ou des états obsessionnels. La schizophrénie se manifeste également par un symptôme mental. Les patients sont constamment déprimés et sont rassurés par l'alcoolisme ou la toxicomanie.
  2. Symptômes physiques: se manifestant par un affaiblissement de l’activité volitive ou par son absence complète. Les instincts séparés sont opprimés: sexuel (diminution du désir sexuel), alimentaire (perte d'appétit, anorexie), défensif (absence de menace externe d'actions protectrices). La température corporelle et la tension artérielle peuvent atteindre des niveaux critiques, fatigue des jambes, faiblesse générale, maux de dos, augmentation du rythme cardiaque (tachycardie, angine de poitrine). Sur fond de stress nerveux, constipation, diarrhée, migraines, nausées.
  3. Symptômes comportementaux: une personne est incapable d’exercer une activité quelconque, lorsqu’elle communique, ne retient pas la colère, crie, s’engage dans des insultes. Une personne peut partir sans expliquer son comportement aux autres, se distingue par son agressivité, son cynisme lors de ses communications avec ses proches.

Étapes de développement

Les symptômes d’une dépression nerveuse chez une personne ne se manifestent pas immédiatement et c’est tout. Le développement de la maladie se déroule en trois étapes:

  1. Tout d'abord, il y a une réévaluation des opportunités, une personne ressent une poussée de force, une fausse poussée d'énergie vitale. Pendant cette période de décollage, le patient ne pense pas à ses pouvoirs limités.
  2. La deuxième étape commence quand un individu comprend qu'il n'est pas omnipotent. Le corps est défaillant, les maladies chroniques sont exacerbées, les relations avec les proches surviennent. L'épuisement moral et physique se produit, une personne devient déprimée, surtout si elle est confrontée à des facteurs provocants.
  3. Le pic du trouble du système nerveux se produit au troisième stade. Avec une complication de la maladie, une personne perd confiance en elle-même, montre de l'agressivité, des pensées apparaissent d'abord, puis des tentatives de suicide. La situation est aggravée par des maux de tête persistants, des irrégularités dans le fonctionnement du système cardiovasculaire et des situations conflictuelles avec l'environnement.

Conséquences possibles d'une dépression nerveuse

Si au moment de ne pas commencer le traitement d'une dépression nerveuse, diverses maladies peuvent se développer plus tard. Sans conséquences négatives pour la santé humaine, les troubles avec symptômes de névrose ne disparaissent pas. Une dépression prolongée ou une tension nerveuse conduit à:

  • aux formes sévères de gastrite;
  • le diabète;
  • attaque physique contre des étrangers ou des personnes proches;
  • suicide.

Quelle est la maladie dangereuse

Si vous ne traitez pas une dépression nerveuse, alors une conséquence dangereuse d'une telle condition vient: l'épuisement émotionnel. À ce stade, une personne a besoin d'une assistance médicale pour ne pas prendre de mesures extrêmes. L'épuisement nerveux est une perte de contrôle dangereuse sur leurs actions, allant jusqu'au suicide. Sur le plan nerveux, une personne peut sauter par la fenêtre, avaler des pilules ou commencer à se droguer.

Comment avertir l'état

Si une personne est au bord d'une dépression nerveuse, il est souhaitable qu'elle apprenne à faire face à une surcharge émotionnelle et à l'épuisement du corps. Vous devez changer la situation, acheter de nouvelles choses, vous permettre de dormir et de vous amuser. Nos ancêtres ont traité une dépression nerveuse avec des teintures de valériane, d’agripaume, de pivoine.

Autrefois, nous essayions d'apaiser nos nerfs avec un seau d'eau de source qui était versé sur la tête d'une personne souffrant de dépression nerveuse. Les médecins modernes conseillent également de verser de l'eau froide dans une situation de stress intense. Si vous ne parvenez pas à maintenir votre santé mentale seul ou avec l'aide de personnes proches, contactez un psychologue pour obtenir de l'aide.

Que faire quand une dépression nerveuse

Lorsqu'une personne a fait une dépression nerveuse à la maison ou au travail, elle devrait recevoir les premiers soins. Cela dépend du comportement des autres personnes à quelle vitesse le patient restituera son arrière-plan émotionnel. Si vous avez eu une dépression nerveuse, l'interlocuteur doit:

  1. Restez calme, ne vous énervez pas, n’élevez pas la voix.
  2. Parler d'un ton calme, ne pas faire de mouvements brusques.
  3. Créez une sensation de chaleur en vous asseyant près de vous ou en la serrant dans vos bras.
  4. Lorsqu’on parle, il faut occuper une telle position pour rester au même niveau que le patient et non pour s’élever.
  5. Ne donnez pas de conseils, quelque chose à prouver ou un raisonnement logique.
  6. Essayez d'attirer l'attention sur autre chose.
  7. Essayez d’amener les gens au grand air.
  8. En cas de psychose, qui s'accompagne d'une perte totale de maîtrise de soi, vous devez appeler une ambulance pour une hospitalisation.

Traitement à domicile

Le traitement de la dépression nerveuse à la maison est effectué sans médicament. Si les expériences mentales sont causées par un stress psychologique à long terme, vous pouvez vous en débarrasser vous-même en adaptant votre régime alimentaire. Mangez plus d'aliments contenant beaucoup de lécithine, d'acides gras polyinsaturés et de vitamines B: huile végétale, œufs, haricots, miel, fruits de mer, poisson de mer et foie.

Traiter les troubles du sommeil et la fatigue constante peut, si bien construire une routine quotidienne. Pour reprendre des forces, il faut dormir sainement, au moins 8 heures par jour. Les courses matinales, les promenades, être dans la nature aideront à éliminer l’état d’alarme. Si ces méthodes ne vous aident pas, appliquez d'autres méthodes de traitement. Une personne peut se rendre à l'hôpital où elle sera envoyée au département pour y être réadaptée.

Sous la supervision d'un psychiatre ou d'un psychothérapeute, on lui prescrit et lui injecte (ou donne des compte-gouttes) des sédatifs, un traitement d'arrêt est mené pour éliminer les attaques de panique aiguë et les phobies. Ils doivent suivre un traitement à l'hôpital de plusieurs jours à plusieurs mois, en fonction de la gravité et du type de maladie. Il est possible de quitter l'hôpital après qu'une personne ait la possibilité de contrôler ses émotions de manière indépendante.

Drogues - injections sédatives, comprimés

La plupart des gens boivent des sédatifs lors d'un stress psychologique et, en cas d'insomnie, ils sont sous sédation pendant une longue période. Les médicaments n'atteignent pas toujours l'effet souhaité, car ils suppriment soit l'excitation dans le cortex cérébral, soit renforcent les processus d'inhibition. Dans les formes légères de névrose anxieuse, les médecins prescrivent des sédatifs, des vitamines, des complexes et des minéraux, par exemple Corvalol et Magne B6. Médicaments populaires utilisés pour traiter les troubles mentaux:

  1. Les neuroleptiques, les antidépresseurs et les tranquillisants sont des médicaments puissants. Les médicaments de ce groupe mettent fin à la colère, à l'anxiété, à l'état de panique et à la dépression. Quant aux antidépresseurs, au contraire, ils soulèvent les esprits, aident à réduire les émotions négatives et renforcent les émotions positives. Ceux-ci incluent: Sertralin, Citalopram, Fevarin. Les tranquillisants sont divisés en trois sous-groupes: les agonistes des récepteurs de benzodiazépines (Tofizopam, Mezapam, Clozepid), les antagonistes de la sérotonine (Dolazetron, Tropispirovn, Buspirone) et le sous-groupe mixte Mebikar, Amizil, Atarax.
  2. Sédatifs à base de plantes. Légers changements d'humeur, irritabilité ou instabilité émotionnelle, les médecins prescrivent des médicaments d'origine végétale. Leur mécanisme d'action consiste à inhiber les processus d'éveil afin que le cerveau ne subisse pas de stress ou d'hystérie. Moyens populaires: Novo-passit, Sedavit, Relaxil.
  3. Vitamines et acides aminés. En cas de forte excitation ou d’agitation excessive, les complexes de vitamines aident à neutraliser ces symptômes. Pour le système nerveux, vous avez besoin d'une quantité suffisante de vitamine B, E, biotine, choline, thiamine. Pour le bon fonctionnement du cerveau, des acides aminés tels que le tryptophane, la tyrosine et l'acide glutamique sont nécessaires.
  4. Nootropiques L'utilisation de médicaments nootropes stimule l'activité mentale, active les processus de mémorisation. Les nootropiques facilitent l’interaction des hémisphères gauche et droit, prolongent la vie, rajeunissent le corps. Les meilleurs médicaments nootropes: Piracetam, Vinpocetine, Phenibut.
  5. Anxiolytiques. Utilisé pour soulager rapidement les symptômes psychosomatiques. Ils réduisent l'excitabilité du système limbique, du thymus et de l'hypothalamus, réduisent les tensions et la peur, nivellent le contexte émotionnel. Meilleurs anxiolytiques: Afobazol, Strezam.
  6. Stabilisateurs d'humeur. Ils s'appellent les stabilisateurs d'humeur. Il s’agit d’un groupe de psychotropes dont l’action principale est de stabiliser l’humeur chez les patients souffrant de dépression, de schizophrénie, de cyclothymie et de dysthymie. Les médicaments peuvent prévenir ou raccourcir les rechutes, ralentir la progression de la maladie, calmer le moral et l'impulsivité. Nom des stabilisateurs de l'humeur courants: gabapentine, rispéridone, vérapamil et autres.
  7. Médicaments homéopathiques et compléments alimentaires. L'efficacité de ce groupe est un point discutable chez les médecins. Cependant, de nombreuses personnes sur les forums dans leurs revues indiquent que l'homéopathie et les suppléments diététiques aident aux troubles nerveux. Des remèdes homéopathiques tels que Ignatia, Platina, Hamomilla ont un effet prononcé. Suppléments: acide folique, Inotisol, Oméga-3.

Traitement des remèdes populaires

Le plus populaire dans le traitement de la névrose est la valériane. Pour surmonter une dépression nerveuse, prenez-la sous forme de décoction à base de plantes, de teinture à base d’alcool ou simplement en ajoutant une racine sèche au thé. Il est très utile d'insomnie d'inhaler avant de se coucher un mélange de teinture de valériane et d'huile essentielle de lavande.

Un autre remède efficace contre la dépression est la teinture de mélisse, qui est brassée sur 50 g d'herbe avec 0,5 litre d'eau bouillante. Ensuite, insistez 20 minutes et buvez cette dose tout au long de la journée. La menthe poivrée et le miel, qui sont ajoutés à la mélisse, contribueront à accélérer l'effet sédatif lors des premières conditions d'une dépression nerveuse.

Les méthodes traditionnelles suggèrent de traiter une dépression nerveuse avec de l'ail et du lait. Au cours d'une forte tension mentale, 1 gousse d'ail frottée sur une râpe et mélanger avec un verre de lait tiède. Prenez un verre apaisant sur un estomac vide avant le petit déjeuner dans 30 minutes.

Quel médecin contacter

Peu de gens savent quel médecin traite les troubles du système nerveux. Si les symptômes ci-dessus apparaissent, contactez votre neurologue, votre neuropathologiste, votre psychiatre ou votre psychothérapeute. À la réception chez le médecin ne devrait pas être timide. Parlez en détail de votre état et de vos plaintes. Le spécialiste posera de nombreuses questions de clarification qui aideront à poser le diagnostic correctement. Ensuite, le médecin vous prescrira certaines procédures pour déterminer la présence d'autres maladies (par exemple, une maladie cardiaque chronique). Le traitement est effectué uniquement après avoir reçu les résultats des tests et un diagnostic approfondi.

Prévention des troubles nerveux

Reconnaître les causes d'une dépression nerveuse n'est pas chose facile pour un profane. Pour éviter les symptômes de troubles mentaux et prévenir une dépression nerveuse, évitez de manger des aliments qui excitent le système nerveux: alcool, drogues, café, aliments épicés, frits et à l’avenir pour obtenir une assistance médicale.

Afin de connaître et de vous protéger à temps d'une dépression nerveuse, vous devez réduire et, si possible, exclure les situations stressantes, l'anxiété inutile. Une visite régulière à la salle de sport, des centres d’intérêt, un massage relaxant du plexus solaire, des promenades quotidiennes, des achats contribueront à augmenter l’hormone sanguine du bonheur. Pour lutter efficacement contre la dépression nerveuse, il est important d’alterner travail et repos.

Dépressions nerveuses: symptômes, conséquences et comment vous en protéger.

Tout mécanisme a sa force et le système nerveux ne fait pas exception. Même les plus forts d'esprit ne résistent parfois pas à la pression constante du stress. Lorsque le stress devient insupportable, le corps se défend: on parle alors de dépression nerveuse.

Afobazol est un médicament moderne qui favorise la restauration des mécanismes naturels du système nerveux et aide à faire face aux charges de stress.

Ce qui conduit à une dépression nerveuse

Curieusement, une dépression nerveuse est une réaction de défense en cas de surcharge émotionnelle ou mentale. Cependant, une dépression nerveuse est une désignation familière d'un phénomène que les médecins appellent une exacerbation de la névrose.

Les causes d'une dépression nerveuse sont différentes. Cela peut entraîner à la fois une exposition à long terme à une situation stressante et à certains événements traumatisants inattendus. Le plus souvent, une dépression nerveuse est causée par:

  • Epuisement mental ou physique constant - au travail ou à l'école.
  • Perte d'êtres chers.
  • Échecs dans la vie personnelle, relations traumatiques à long terme, querelles au sein de la famille.
  • Rupture des relations amicales, de parenté ou d'amour.
  • Situation psychologique défavorable dans la maison ou l'équipe.
  • De graves problèmes matériels.
  • Licenciement
  • Responsabilité insupportable.

Toutes les raisons mentionnées ci-dessus sont négatives, mais une dépression nerveuse peut être le résultat de tels changements, qui semblent plaire: mariage ou accouchement, promotion tant attendue, relocalisation.

Bien sûr, chaque personne a différents niveaux de tolérance au stress. Certaines personnes supportent facilement l’effondrement de leurs projets de vie, alors que d’autres s’abaissent littéralement. Ce n'est pas accidentel et, en règle générale, n'est pas lié à la volonté ou à la capacité de penser positivement. Il y a des facteurs de risque:

  • Cas de maladie mentale dans la famille (en particulier la schizophrénie).
  • Dépression diagnostiquée précédemment.
  • Type de personnalité anxieux.
  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Maladies cardiovasculaires, y compris le TRI.
  • Boire de l'alcool ou des drogues.
  • Manque de certaines vitamines et minéraux - principalement la vitamine E, les vitamines B, le magnésium, le potassium et également certains acides aminés.

Le plus souvent, les personnes souffrant de dépressions nerveuses âgées de 30 à 40 ans constituent la période la plus intense et la plus productive de la vie.

Quand le secret devient clair: signes d'une aggravation imminente

Pour d'autres, une dépression nerveuse semble souvent soudaine et inattendue. Cependant, en fait, cela ne se produit pas "à l'improviste". Certains signes suggèrent l’apparition d’une dépression nerveuse.

Une dépression nerveuse n'est pas un moment, mais un processus qui se subdivise en plusieurs étapes.

La première étape est caractérisée par un certain réveil fébrile - une personne devient soudainement optimiste (parfois de manière déraisonnable), la capacité de travail et l’endurance augmentent, mais l’anxiété ne disparaît nulle part - au contraire, elle augmente également. Parfois, cette condition est accompagnée d'insomnie, d'une légère augmentation de la température corporelle, de légers tremblements.

La deuxième étape correspond à l'épuisement physique et nerveux attendu, auquel conduit l'activité violente de la première étape. Si au début il semblait à une personne qu'il suffisait d'essayer - et que tous les problèmes seraient résolus, il y aurait maintenant frustration et contrariété. Une personne tombe en panne sur des bagatelles, souffre de troubles du sommeil (insomnie ou réveils nocturnes fréquents), la deuxième étape de la rupture est caractérisée par des attaques de battement de coeur accélérées, maux de tête, nervosité, mélancolie et dépression, troubles de la mémoire, attaques de panique sont possibles.

La troisième étape est le sommet de l'expérience. L'homme en vient à la conclusion que tous les efforts sont inutiles. L'estime de soi tombe, la capacité de profiter de la vie est perdue, l'apathie et la dépression sont possibles. Pour la troisième étape, les symptômes cardiovasculaires sont typiques - vertiges, rythme cardiaque rapide, pression accrue et troubles du tractus gastro-intestinal - perte d'appétit, nausée, diarrhée ou constipation. L'attirance sexuelle disparaît, les femmes perdent leur cycle menstruel.

Si vous vous écoutez, il est tout à fait possible d'attraper une dépression nerveuse bien avant qu'elle ne se produise et d'agir. Il est nécessaire de le faire, car une dépression nerveuse ne passe jamais sans laisser de trace.

Les conséquences sont plus dangereuses que vous ne le pensez.

L'ensemble du processus de développement de l'épuisement nerveux peut prendre plusieurs semaines ou mois. Cependant, ses conséquences se font sentir beaucoup plus longtemps - une rééducation complète dure parfois des années.

Les personnes ayant subi au moins une dépression nerveuse sont plus susceptibles de souffrir d'attaques de panique, de phobies, de pensées obsessionnelles. La condition physique souffre également: hypertension, céphalées persistantes, insomnie chronique, troubles du rythme cardiaque et du métabolisme.

Une dépression nerveuse est un test sévère non seulement pour celui pour lequel il est tombé, mais également pour ses proches. En période de perturbation, les gens commettent souvent des actes imprudents et déraisonnables. Une dépression nerveuse a détruit de nombreuses carrières et familles, il est capable de faire fuir ses amis et ses copains - après tout, les parents ne comprennent pas toujours pourquoi une personne calme et bienveillante est devenue soudainement agressive, pointilleuse et indifférente, elle a tendance à le prendre pour son propre compte.

Est-il possible d'éviter les perturbations?

Étant donné qu'une dépression nerveuse est le résultat d'un long séjour dans une situation stressante, vous devez vous en sortir afin de l'éviter. Bien sûr, il est plus facile de donner de tels conseils que de les suivre, mais c’est le seul moyen garanti d’éviter une panne. Si vous sentez que la tension augmente progressivement, ne remettez pas la visite à un spécialiste: une cure de psychothérapie vous aidera à vous adapter au changement et à commencer à transformer votre vie.

Le mode de vie joue également un rôle important dans la réduction du risque de dépression nerveuse. Pour éviter une telle situation, essayez:

  • Adhérer au régime - manger de petits repas plusieurs fois par jour et aller au lit en même temps.
  • Ne buvez pas d'alcool, ne prenez pas de drogues, ne fumez pas, buvez moins de café et de boissons énergisantes.
  • Prenez des complexes de vitamines anti-stress contenant toutes les substances nécessaires au fonctionnement du système nerveux.
  • Apprenez à vous détendre. Mettez au moins une heure de repos par jour et ne faites que ce qui vous procure du plaisir - éteignez votre téléphone et allongez-vous dans le bain, allez vous promener, regardez votre film préféré, faites du yoga.
  • Ecoute toi. Ne confondez pas ceci avec l'auto-creusant. Pour éviter une panne, vous devez être conscient de vos sentiments, ne pas vous convaincre que tout est en ordre, si vous comprenez que l'atmosphère se réchauffe, et ne pas traîner en longueur avec le traitement du surmenage nerveux.

Comment réduire le risque d'exacerbation du stress et des troubles nerveux

La bonne nouvelle est qu’une contrainte nerveuse est traitée et que plus tôt vous commencez un traitement, moins le risque d’échec est important. La thérapie comprend à la fois des médicaments et des mesures visant à modifier le mode de vie, et ces approches ne sont pas interchangeables. Vous avez besoin d'un traitement complet uniquement pour être sûr de son succès.

Approche sans drogue

Activité physique. Ils améliorent le système cardiovasculaire, saturent les muscles et le cerveau en oxygène, ce qui améliore les fonctions cognitives - mémoire, performance, capacité de concentration. Le sport ou le fitness soulagent les tensions musculaires, qui accompagnent toujours la surcharge nerveuse, et contribuent au développement de neurotransmetteurs responsables de la bonne humeur.

Détente Avec l'aide de techniques de relaxation, vous pouvez changer d'attention, vous débarrasser des pensées obsessionnelles et des angoisses. Le yoga et la méditation, l'aromathérapie, le massage et la chromothérapie sont au nombre de ces techniques. Des bains chauds et relaxants peuvent également aider.

Psychothérapie Peut-être la méthode non médicamenteuse la plus efficace pour faire face au stress. Contrairement aux idées reçues, le thérapeute ne dit pas au patient quoi faire, il aide seulement à ouvrir des ressources cachées, à se débarrasser des peurs et des doutes, à déterminer sa véritable attitude face au problème et à le changer.

Approche pharmacologique

Médicaments symptomatiques ayant un léger effet sédatif. Pour améliorer la concentration et la mémoire, il est recommandé de prendre de la glycine - cet acide aminé est nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux. Les attaques du battement de coeur enlève bien le "Corvalol", qui a également un léger effet sédatif.

Médicaments anti-stress à base de plantes. Des extraits de plantes apaisants agissent avec douceur mais fiabilité. Par conséquent, dans les périodes difficiles de la vie est de garder en main la valériane ou les médicaments qui contiennent agripaume, mélisse, camomille ou de sauge. Il est également utile de boire le soir une tisane apaisante au lieu du thé classique aux tonines.

Vitamines et minéraux. Il existe de nombreux complexes de vitamines spécifiquement pour de tels cas. Ils contiennent des doses plus élevées de vitamines B, ainsi que de vitamine E, de calcium, de potassium et de magnésium. Toutes ces substances augmentent la résistance au stress et le système nerveux. De plus, des extraits de plantes à effet sédatif sont parfois ajoutés à ces complexes.

Remèdes homéopathiques et compléments alimentaires. L’efficacité des médicaments homéopathiques est discutable, mais même les opposants à cette méthode admettent qu’ils peuvent aider à traiter les troubles nerveux. Peut-être y at-il un effet placebo, mais tout médecin pourra le confirmer: si le patient croit en l’efficacité de la pilule, l’effet est en réalité plus prononcé.

Médicaments sur ordonnance. Si la situation est négligée et qu'une dépression nerveuse s'est déjà produite, le médecin peut vous prescrire des médicaments puissants - antidépresseurs, antipsychotiques et tranquillisants. Ils ne sont pas en vain ne peuvent pas être achetés dans une pharmacie sans ordonnance. De tels outils ont beaucoup d'effets secondaires désagréables et de contre-indications strictes, et ils ne peuvent être pris que sous la surveillance d'un médecin qui, en fonction des résultats des tests, ajustera la dose. Ces médicaments ne sont prescrits que lorsqu'il existe un danger direct pour la psyché, par exemple dans les cas de dépression grave avec tentative de suicide.

Médicaments sans ordonnance ayant un effet thérapeutique complexe. Une alternative aux médicaments sur ordonnance - des produits conçus spécifiquement pour soulager la tension et améliorer l'humeur. Ils sont plus efficaces que les remèdes à base de plantes, mais n’ont pas les effets secondaires et les contre-indications caractéristiques des drogues lourdes. Ils ont un effet complexe: améliorer le sommeil, la mémoire, les performances et l’humeur, soulager l’anxiété. De tels moyens incluent "Afobazol" et quelques autres médicaments.

Avis d'expert: sur l'action de "Afobazol" déclare un spécialiste du fabricant du médicament

Une attitude frivole à l’égard de la santé est inacceptable, tout le monde le comprend. Nous allons chez le médecin si nous avons des picotements dans le côté, mais en même temps, nous considérons que les symptômes de stress tels que l'irritabilité, les larmoiements, la fatigue constante, l'insomnie et l'anxiété se «résoudront» d'eux-mêmes. Au mieux, les gens boivent des analgésiques pour les migraines, des somnifères pour l'insomnie et de l'alcool pour la dépression. Entre-temps, il existe depuis longtemps des médicaments destinés à lutter contre toutes les manifestations du stress - non seulement ils soulagent les symptômes, mais ils «réparent» également les terminaisons nerveuses, normalisent le travail du système nerveux et empêchent l’apparition de dépressions nerveuses.
Ces médicaments comprennent notamment "Afobazol" - un médicament destiné à la normalisation du système nerveux. Afobazol aide non seulement les personnes souffrant de dépressions nerveuses. Il est indiqué pour les troubles du sommeil, l'augmentation de l'excitabilité, l'anxiété, la basse humeur, l'irritabilité. "Afobazol" facilite le déroulement de la ménopause et le syndrome prémenstruel (réduit les symptômes psychologiques), aide pendant les surcharges physiques et nerveuses, est utilisé dans le traitement complexe de la névrose et de la dépression. L’efficacité d’Afobazol est confirmée par plus de 80 études auxquelles ont participé environ 4500 patients.
En tant que médicament anti-anxiété, Afobazol ne provoque ni somnolence ni léthargie, il peut être pris même si vous conduisez une voiture ou travaillez avec des machines complexes. Pour obtenir un effet durable, il est recommandé de suivre des cours d’Afobazol pendant 2 à 4 semaines. Avant de commencer un cours, consultez un médecin.

Schéma anti-panne

Au tout début d'une dépression nerveuse, vous pouvez vous en sortir avec de petites mesures: essayez d'ajuster le régime de jour, donnez-vous le temps de vous détendre, commencez à prendre des sédatifs à base de plantes - valériane, agripaume, aubépine et vitamines.

Dans un deuxième temps, des médicaments anti-stress sans ordonnance et de la glycine doivent être ajoutés à ces médicaments afin de maintenir le système nerveux. Il ne sera pas superflu de s'inscrire chez un psychothérapeute ou un psychologue.

Au troisième stade, la psychothérapie n’est plus seulement souhaitable, mais nécessaire. Peut nécessiter des médicaments sur ordonnance plus graves.

Sans aucun doute, pour développer un schéma thérapeutique, vous devez consulter un médecin - un psychiatre, un neurologue ou un neuropsychiatre. Cependant, la plupart des gens croient que le stress est une chose courante et que vous ne devriez pas aller à la clinique avec de tels problèmes. Une telle approche est une voie directe vers une dépression nerveuse et un traitement long, difficile et coûteux.

Bibliothèque de psychologie

Qu'est-ce qu'une dépression nerveuse: les symptômes et les effets de la maladie

Le diagnostic de "dépression nerveuse" est absent de la classification internationale des maladies et concerne les troubles nerveux. Cependant, dans les cas où les symptômes du trouble sont trop sévères et que l'état de dépression nerveuse ne disparaît pas pendant longtemps, les conséquences d'une dépression nerveuse peuvent entraîner une perte de capacité, ce qui s'applique déjà aux maladies.

Résumé:

Une dépression nerveuse ne se produit jamais soudainement. Cette condition a ses propres symptômes et le développement de la maladie se déroule par étapes. En l'absence de traitement, une dépression nerveuse chez l'adulte peut entraîner de nombreuses maladies, tant physiques que mentales.

Qu'est-ce qu'une dépression nerveuse?

Une dépression nerveuse est une libération brutale d'énergie mentale négative. Elle se manifeste par une hystérie incontrôlable, des cris, des assiettes fracassantes et l’effondrement de tout ce qui se présente à nous. Dans cet état, une personne peut devenir dangereuse à la fois pour elle-même et pour son entourage. Cet état parle du pic du désordre et après la phase active, l'épuisement physique et moral est total. Une personne est littéralement incapable de lever la main ou de tourner la tête. Dans le même temps, le mouvement artériel peut être considérablement réduit et le rythme cardiaque est perturbé.

Causes d'une dépression nerveuse

Les causes d'une dépression nerveuse n'ont pas besoin d'être recherchées. Ce sont les stress que chaque personne subit quotidiennement. À eux seuls, ils ne conduiront pas à une dépression nerveuse, mais à une pression constante, à des troubles, à de la fatigue, et tôt ou tard, la dernière goutte tombe. Cela peut être une raison mineure et triviale, mais la psyché, épuisée à l'extrême, ne tient plus et une explosion se produit. C’est une sorte de réaction défensive de la psyché qui refuse d’accepter l’ordre actuel et, dans l’intérêt de la préservation de son intégrité, elle envoie un signal d’alarme si fort pour lui donner une pause.

Symptômes d'une dépression nerveuse

Selon le sexe et l'âge, les symptômes peuvent présenter des différences, mais dans tous les cas, les psychosomatiques entraînent une dépression nerveuse.

Les personnes qui travaillent jour et nuit sans week-ends et jours fériés peuvent rester pendant un certain temps. Mais si un tel rythme dure un mois, deux ou plus, chaque jour l'épuisement physique et mental rapproche le point culminant.

La première "cloche" devrait être l'insomnie. De plus, il y a une perte de goût pour les aliments et, par conséquent, un manque d'appétit. La diminution de l'attention et l'obsession d'un seul problème qu'une personne essaie de résoudre sans succès parlent de fatigue extrême.

Souvent, le licenciement entraîne une dépression nerveuse. Cela est particulièrement pénible dans le contexte d'une situation financière difficile et de la responsabilité envers les proches.

Le divorce des conjoints peut provoquer une dépression nerveuse chez les partenaires et leurs enfants si la famille ne trouve pas les moyens de résoudre le conflit de manière pacifique.

La mort subite d'un être cher est beaucoup plus difficile à vivre si le corps a longtemps été soumis à des charges excessives.

Symptômes d'une dépression nerveuse chez les femmes

Il est facile de retracer les symptômes de la dépression nerveuse chez les femmes débutantes. La psyché des femmes est plus faible et elles sont par nature plus émotives. En prévision d'une dépression nerveuse, l'émotivité s'accentue. Les larmes alternent cris, hystérie et colère non motivée. L'incompétence verbale et même la rage apparaissent.

Pendant la grossesse et la période post-partum, le corps de la femme subit des modifications hormonales. Cela contribue à la formation d'une dépression nerveuse. Tout cela se superpose à l'inquiétude pour l'enfant, au mécontentement suscité par son apparence et à la peur pour l'avenir. Une femme enceinte peut devenir excessivement méfiante, émue et n'importe quelle petite chose peut la sortir d'elle-même.

Chez les hommes

Les symptômes d'une dépression nerveuse chez les hommes sont plus difficiles à remarquer. En règle générale, les hommes cachent leurs échecs et leurs problèmes et font de même avec leurs émotions. Pour le moment, ils parviennent à le faire jusqu'à ce que la limite soit atteinte. Les crises nerveuses chez les hommes se manifestent par la colère et l'agression. Un homme perd absolument le contrôle de lui-même et il est motivé par la soif de tout détruire autour de lui. Il n'est pas nécessaire d'être proche de l'homme à de tels moments et d'essayer de le calmer. Si la panne a déjà commencé, alors l'arrêter avec la persuasion est impossible, et même dangereux.

Un adolescent

Une dépression nerveuse à l'adolescence est particulièrement dangereuse. Les symptômes de dépression nerveuse chez les adolescents sont souvent imputés à un ajustement hormonal et à des problèmes courants chez les adolescentes. Néanmoins, vous devriez être attentif aux enfants. Après tout, leur psychisme n’a pas encore été complètement formé et n’est pas protégé par l’expérience des adultes. L’école, l’augmentation du stress psycho-émotionnel, la privation chronique de sommeil et la fatigue physique entraînent un épuisement du système nerveux.

♥ sautes d'humeur.

Tout cela peut indiquer la proximité d'une dépression nerveuse. Les adolescents en souffrent particulièrement, ce que les parents exigent trop. Souvent, les parents ont tendance à protéger l'enfant de la mauvaise influence de la rue et à peindre chaque minute de leur enfant. Toute l'attention des parents est dirigée sur l'éducation et le développement de l'enfant, mais l'attention qu'il mérite n'est pas portée sur son état mental. Un adolescent ne peut pas sortir de cet état tout seul et il ne peut pas s'en sortir sans ses parents.

Avoir un enfant

Les symptômes d'une dépression nerveuse chez un enfant sont également sous-estimés. Oui, la psyché de l’enfant est assez souple et les enfants oublient vite leurs problèmes. Cependant, des dépressions nerveuses souvent répétées peuvent provoquer une maladie mentale grave et des modifications irréversibles de la psyché.

Beaucoup d'enfants n'aiment pas la maternelle, mais les parents n'ont parfois pas le choix. Cependant, si l'enfant rentre chez lui déprimé et pleure, vous devez lui parler et rechercher la cause de son trouble.

Ce sont déjà des symptômes graves et les ignorer peut entraîner des problèmes. Il ne faudra pas beaucoup de temps pour parler avec d'autres parents qui conduisent des bébés au même jardin d'enfants et pour savoir si leurs enfants se plaignent de l'enseignant? Même si les autres enfants ont tout en ordre, il sera utile d'amener l'enfant chez un psychologue pour enfants. Peut-être que l'enfant ne peut pas expliquer avec des mots ce qui le tourmente, mais les psychologues pour enfants ont leurs propres méthodes pour révéler l'état psycho-émotionnel de l'enfant.

Stade Nervous Breakdown

Les psychologues identifient trois phases d'une dépression nerveuse, chacune ayant ses propres caractéristiques.

L'accumulation de stress et de fatigue. C'est ce qui se produit lorsqu'une personne assume la mise en œuvre d'une tâche trop compliquée et ne peut s'en acquitter. Tous les efforts sont orientés vers le résultat, mais les problèmes constants ne permettent pas de se rapprocher de l'objectif. Si une personne est dans un tel état pendant une longue période, le problème suivant peut mener à la deuxième étape de la maladie.

La deuxième étape est une explosion d'émotions et une touche de négativité. Cet état dure de quelques minutes à plusieurs heures et pendant ce temps, une personne est complètement vidée.

Immédiatement après l'explosion émotionnelle vient la fatigue. Un homme ne peut ni penser ni même bouger. Il se peut même qu'il ne réagisse pas avant un certain temps aux stimuli externes; il s'ensuit une longue dépression, de l'apathie et du repli sur soi.

Quelles pourraient être les conséquences après une dépression nerveuse

Les conséquences d'une dépression nerveuse comportent souvent des symptômes négatifs. En manifestation physique c'est:

♥ trouble du rythme cardiaque, pouvant aller jusqu'à un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque;

♥ l'acquisition de mauvaises habitudes, telles que le tabagisme, l'alcoolisme,

Sur le plan psychique, les violations ne sont pas moins graves et affectent la qualité de la vie. Ces violations incluent:

♥ développement de névrose et de phobies;

♥ conflit et irritabilité accrus;

Troubles digestifs et poids.

Dans la plupart des cas, des pensées suicidaires se produisent lorsque la dépression nerveuse survient. Cela est particulièrement vrai pour les adolescents et les hommes. L'isolement émotionnel, le sentiment d'incapacité à faire face à l'état de pression sur une personne, et il ne voit pas d'autre issue que de mettre fin à sa misérable existence.

Traitement de la dépression nerveuse. À l'hôpital ou à la maison

Une dépression nerveuse est plus facile à prévenir qu'à traiter les effets. Avec une explosion neuro-émotionnelle directe, beaucoup de gens ne savent pas comment calmer une personne. Autrefois, une psychose aiguë était filmée et consistait à verser un seau d'eau glacée sur une personne. De nos jours, cela fonctionne aussi s'il y a de l'eau à proximité. Dans tous les autres cas, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Il n'est pas nécessaire d'expliquer quelque chose, de convaincre ou, à plus forte raison, de crier après une personne qui a perdu la maîtrise de soi. Des cris, il peut tomber dans une crise de colère et aggraver son état.

Si nous parlons de l'endroit où il est préférable d'être traité - à la maison ou à l'hôpital, la question est exclusivement individuelle.

Si une dépression nerveuse a provoqué une situation difficile dans la famille, il serait peu judicieux de renvoyer la personne au même endroit. Son esprit troublé ne peut plus faire face aux mêmes problèmes.

Dans tous les autres cas, les soins prodigués à vos proches aideront à rétablir rapidement l’équilibre émotionnel. Après la crise, le corps peut récupérer pendant plusieurs mois, voire des années, si vous ne faites rien et laissez tout aller de soi.

Traitement de la dépression nerveuse à l'hôpital

Bien que la dépression nerveuse soit une psychose, elle n'est pas traitée dans un dispensaire neuropsychiatrique, mais dans une clinique de névrose. Selon l’état du patient, ils sont traités par des neurologues, neuropathologistes, psychologues et psychothérapeutes. Vous aurez peut-être besoin de l'aide d'un cardiologue et d'un gastro-entérologue.

Tout d'abord, le patient doit se reposer. Après tout, le plus souvent une dépression nerveuse se produit sur fond de surmenage et, dans de tels cas, un traitement en sanatorium est indiqué.

Pour réduire le niveau d'anxiété dans les troubles réactifs, prescrivez des antipsychotiques et des tranquillisants. Cependant, en règle générale, après une dépression nerveuse, les préparations sédatives d'origine végétale se montrent mieux.

Dans le traitement d'une dépression nerveuse, la pharmacothérapie est accompagnée d'une psychothérapie visant à comprendre et à comprendre une personne de son problème et des raisons pour laquelle cela s'est produit. Si nous parlons de la période de récupération, alors tout est assez individuel. Certains patients sont prêts à reprendre la bataille au bout de 10 jours, tandis que d’autres au bout de six mois n’ont plus confiance en leurs capacités.

Traitement d'une dépression nerveuse à la maison

Une dépression nerveuse n’est pas une maladie mentale et les traitements à domicile donnent souvent de meilleurs résultats qu’en clinique. Pour un meilleur traitement, vous devez comprendre ce qui a conduit à la panne. Si le travail est surchargé de travail, vous devriez prendre des vacances, changer de travail ou simplement cesser de fumer. Vous devez parfois choisir ce qui est le plus important - une carrière ou une santé?

Lorsque vous êtes surchargé de travail, vous devez créer un nouveau programme, comprenant un sommeil complet de huit heures, une alimentation améliorée et des promenades au grand air. Une attention particulière doit être portée à la nutrition et aux vitamines, car la rééducation est une condition nécessaire.

Le café doit être évité en cas d’irritabilité et d’hypertension. Le café est préférable pour remplacer les tisanes, qui sont dans chaque phytopharmacie.

1. Le thé avec du millepertuis élimine l'anxiété et les peurs.

2. L'origan apaise et détend.

3. Le thé à la camomille soulage les tensions et les douleurs musculaires.

4. Motherwort a un effet très calmant et a un effet 4 fois plus fort que la teinture de racine de valériane.

Dans la préparation de tisane devrait tenir compte des caractéristiques du patient. Avec une pression faible et une apathie, ainsi que pendant la grossesse, il existe certaines contre-indications. Vous devez également savoir que la tisane n’a pas d’effet instantané et doit être prise régulièrement pendant plusieurs jours. Vous ne pouvez pas augmenter la quantité de thé afin de récupérer rapidement. Vous devriez d'abord consulter un thérapeute pour un plan de maison pour traiter les effets d'une dépression nerveuse.

La plupart des méthodes utilisées à domicile pour traiter une dépression nerveuse visent à détendre le patient et à le distraire des mauvaises pensées. Dans le même temps, le massage et l'aromathérapie fonctionnent bien. C'est agréable pour le corps, pour le cerveau et donc pour le système nerveux.

Prévention des troubles nerveux

La prévention la plus courante des troubles neuropsychiatriques consiste à tempérer le psychisme et à apprendre des techniques de relaxation.

Il est difficile d'éviter le stress et le surmenage. Vous devez donc apprendre à passer rapidement au positif et à rejeter le négatif avant qu'il n'atteigne une masse critique. Vous pouvez faire le travail difficile, mais vous devriez vous donner une pause et ne pas épuiser le corps. Alterner travail, loisirs et divertissement est utile dans toutes les conditions et à tout âge.

Le yoga et la méditation aident à être plus philosophiques à propos de la vie et à ne pas prendre les problèmes à cœur. L'exercice distribue uniformément l'énergie à l'intérieur du corps, ce qui augmente la circulation sanguine et la saturation du cerveau en oxygène.

Pas toujours une personne peut faire face à des problèmes. À l'école, cela n'est pas enseigné et la plupart des gens n'ont pas les compétences nécessaires pour surmonter le stress. Cependant, ce n'est pas une raison pour être seul avec des problèmes.

Beaucoup de gens considèrent l'aide d'un psychologue comme une faiblesse ou une stupidité, et ils se trompent. La plupart des gens se ressemblent et les problèmes sont presque les mêmes pour tout le monde. Les psychologues ont accumulé une vaste expérience dans l'aide aux personnes confuses et fatiguées. Ils mettent rapidement tout sur les étagères et indiquent la direction à suivre pour résoudre les problèmes.

Il est beaucoup plus facile de prévenir une dépression nerveuse et d'apprendre à éviter le stress que de restaurer un corps affaibli avec des médicaments lourds.

Ils disent que les cellules nerveuses ne se régénèrent pas, cependant, ce n'est rien de plus qu'un mythe. Ils sont toutefois restaurés beaucoup plus lentement qu'ils ne meurent. Une dépression nerveuse peut arriver à n'importe qui, mais ce n'est pas une raison de désespérer. Un rétablissement complet est possible si vous vous ressaisissez et que vous souhaitez vous débarrasser de cette maladie et de ses conséquences pour toujours.

Dépression nerveuse: symptômes, causes, thérapie

Les ressources de la psyché humaine sont énormes, mais pas illimitées. Et à un moment donné, elle abandonne, exprimant son "abandon" par une dépression nerveuse. Comment le distinguer des crises de colère habituelles? Pourquoi cela se produit-il et que faire pour le guérir?

Qu'est-ce qu'une dépression nerveuse?

La dépression nerveuse (dépression nerveuse) est une explosion soudaine d'émotions associée à un stress excessif sur le système nerveux. Condition toujours:

  • aigu ("orageux");
  • transitoire;
  • accompagné de signes de névrose et de dépression;
  • provoqué par des stimuli externes.

Les pannes nerveuses chez les femmes se produisent plus souvent que chez les hommes. Bien que les particularités de la psyché dans ce cas deviennent plus importantes que le sexe: les personnes faibles, vulnérables, trop émotives perdent simplement leur équilibre et cèdent la place à une attaque. Mais avec des effets négatifs à long terme, des personnalités fortes peuvent également s'effondrer, avec un caractère généralement fort.

Il est intéressant de noter que les systèmes de diagnostic généralement acceptés ne mentionnent pas les dépressions nerveuses, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas associées à une maladie mentale. Parfois, seule la condition dans laquelle le patient perd la capacité de fonctionner normalement est appelée une panne.

Causes d'une dépression nerveuse

Une dépression nerveuse est toujours associée à une pression mentale excessive. Un tel trouble est une réaction protectrice à ce qui se passe autour de nous. Les causes des dépressions nerveuses sont généralement toutes sortes d'incidents désagréables:

  • séparation, divorce, échec dans la vie personnelle;
  • problèmes à l'école ou au travail;
  • difficulté avec l'argent;
  • maladies chroniques graves;
  • entrée dans une nouvelle équipe hostile;
  • surcharge physique et mentale;
  • expériences excessives.

Tout peut être un facteur de panne. Fondamentalement, l'effet cumulatif fonctionne: plus l'influence d'un événement sur la psyché est longue, plus le risque de dépression nerveuse est élevé.

Dépression nerveuse: symptômes d'un trouble en développement

Bien que l'attaque elle-même soit assez «spectaculaire», elle n'apparaît pas sur un terrain plat. Donc, il a le temps de passer par plusieurs étapes de développement. Ils se distinguent par trois:

  1. La première étape est «préparatoire». Au cours de cette période, une personne subit une montée gratuite de forces, commence à regarder les choses avec un optimisme exagéré, travaille dur. Comment comprendre qu'il ne s'agit pas d'une situation normale mais d'un signe de maladie? Si une telle poussée survient après un bouleversement grave (décès d'un être cher, congédiement ou réinstallation) ou se produit dans un contexte de fatigue générale, il est presque certainement question du «calme avant la tempête». Le plus intéressant reste à venir. En passant, à la première étape, des plaintes d'insomnie, de fièvre, d'anxiété, de tremblement des mains sont possibles.
  2. La deuxième étape est "déprimée". L'activité active est progressivement remplacée par la passivité: le corps ne maintient pas le rythme et abandonne. La principale caractéristique de cette période est l'épuisement physique et nerveux. En conséquence - dépression, apathie, déception due à des attentes non réalisées. En plus du blues et de la mélancolie, des trous de mémoire possibles, des attaques de panique déraisonnables, des maux de tête, de l'irritabilité.
  3. La troisième étape est "pic". Lorsque l'organisme épuise les ressources dont il dispose, il ne peut plus continuer d'exister au rythme du passé. Il a besoin de repos. Sur le plan physique, cela se traduit par des étourdissements réguliers, des nausées, une accélération du rythme cardiaque, des sauts de pression, des troubles de l'alimentation, une constipation ou une diarrhée. La libido peut diminuer et chez la femme, le cycle menstruel est défaillant. C’est à la troisième étape que se produit habituellement ce que l’on appelle une dépression nerveuse - une explosion émotionnelle aiguë de nature destructrice.

Vous pouvez arrêter le développement du désordre à tout moment. Mais, comme le montre la pratique, la majorité ignore les signaux du corps, craignant de «prendre du retard»: ne pas obtenir de promotion, ne pas obtenir l'approbation de leurs proches, ne pas devenir un bon parent, etc. En conséquence, tôt ou tard, des symptômes de dépression nerveuse se produisent, causant étonnement des parents et des amis qui croyaient que tout allait bien.

Dépression nerveuse: signes d'une attaque

Une attaque est un signal que la psyché a atteint un point extrême. Elle n'en résistera plus et les signes d'une dépression nerveuse sont sa dernière façon de signaler un problème pressant. Les symptômes suivants se manifestent:

  1. Des sanglots incessants.
  2. Forte poignée de main.
  3. Palpitations cardiaques.
  4. Des cris.
  5. Fracasser la vaisselle, lancer des objets.

L’attaque peut commencer pour quelque raison que ce soit: un verre brisé, une console de télévision perdue, l’incompréhension d’un enfant... Habituellement, une bagatelle rend également fou une personne. Cela devient la goutte qui accable la patience de la psyché. Sur le côté, une dépression nerveuse semble souvent quelque peu inadéquate: une femme qui bat très hystériquement à cause du café qui tombe sur la robe est perçue par d’autres comme étrange. Pour elle, un incident aussi insignifiant est la dernière preuve de sa nullité, de son insolvabilité et de son échec.

Une dépression nerveuse se produit lorsque vous ne pouvez plus la tolérer. De plus, si les femmes tombent généralement dans l'hystérie, les hommes préfèrent la manifestation de l'agression ouverte. Ils peuvent écraser la situation à la maison, frapper sa femme ou ses enfants, dans une affaire facile - jeter quelque chose de la table ou frapper le mur avec un poing. Mais les sentiments ne sont pas étrangers aux hommes et les larmes, les sanglots, les sanglots sont tout à fait possibles.

Les symptômes d'une dépression nerveuse dans une situation particulière dépendent de la personne elle-même: son éducation, son caractère, ses habitudes. Cependant, dans tous les cas, l'état interne sera associé à un sentiment de désespoir et de désespoir.

Dépression nerveuse: conséquences

Une dépression nerveuse ne passe jamais sans laisser de trace. Bien entendu, la phase aiguë n’est pas infinie et est remplacée par un trouble chronique, accompagné d’une dépression prolongée, d’une anxiété constante et d’un mécontentement général. Presque toujours après une dépression nerveuse, l’un des symptômes suivants est observé:

  1. Maladies somatiques affectant la santé physique.
  2. Hypocondrie et tentative de trouver une sorte de maladie.
  3. Psychose et névrose, épuisement neuropsychique.
  4. Tempérament chaud, sautes d'humeur fréquentes, détérioration du caractère.
  5. Formation d'habitudes addictives destructives (tabagisme, alcoolisme, jeu, surconsommation alimentaire, toxicomanie).
  6. Problèmes relationnels avec des amis, des parents, des connaissances, des collègues.
  7. Fermeture, réticence à communiquer, isolement non autorisé.
  8. Absence d'avancement professionnel, perte d'intérêt pour le travail.
  9. Agression envers les enfants, les animaux, parfois les adultes.
  10. Suicide

Les conséquences d’une attaque sont liées au non-aboutissement de la crise. Si une personne ne sait pas quoi faire en cas de dépression nerveuse et comment se comporter avec compétence pour en minimiser les conséquences, elle peut simplement supporter l'attaque et continuer à vivre selon un scénario destructeur. Après un certain temps, le désordre s'aggravera à nouveau, mais il sera plus difficile de s'en sortir. Chaque attaque rejette des personnes psycho-émotionnelles: une dépression nerveuse appauvrit la psyché, la rendant moins souple et moins adaptative.

Dépression nerveuse: comment traiter?

La tactique la plus sûre consiste à consulter au moins un psychologue. Il est réaliste de trouver un spécialiste non seulement dans votre région, mais également partout dans le monde, en utilisant Internet. Dans ce cas, il sera possible de conserver un anonymat maximum et vous n'aurez pas à craindre que des problèmes personnels ne deviennent de notoriété publique dans une petite ville. Bien que pas toujours parler avec un psychologue aide. Dans les cas avancés, une visite est nécessaire chez un psychothérapeute autorisé à prescrire des médicaments.

Ces médicaments sont largement utilisés pour prévenir les attaques récurrentes:

  1. Sédatifs conventionnels. C'est l'option la plus douce, car vous pouvez acheter des médicaments sans ordonnance. Il est généralement conseillé de prendre "Glycine", "Corvalol", "Valoserdin". Les moyens sont pertinents pour une sédation rapide et une amélioration du sommeil, mais on ne peut en attendre un effet grave.
  2. Préparations à base de plantes. Ceux-ci incluent des teintures (motherwort, pivoine), ainsi que le plus moderne "Novo-Passit" ou "Persen". Les médicaments travaillent assez dur pour inhiber les réactions cognitives et émotionnelles. Ils réduisent également la capacité de concentration et provoquent la somnolence.
  3. Complexes de vitamines et de minéraux. Ils sont utilisés en complément de la thérapie principale. Les préparations de magnésium, ainsi que les multivitamines Gerimax et Supradin, ont fait leurs preuves.
  4. Médicaments anti-stress en vente libre. Ils sont prescrits pour réduire l'anxiété, soulager la tension, stimuler le fonctionnement du système nerveux. Il est souvent recommandé de prendre Afobazol.
  5. Antidépresseurs, tranquillisants et autres médicaments puissants. Vous pouvez les acheter uniquement sur ordonnance. Par exemple, "Phenazepam" ou "Pirazidol". Utilisez ces médicaments uniquement dans les cas critiques, lorsque les autres méthodes ne fonctionnent pas.

Le succès du traitement médicamenteux dépend principalement de la qualité de la combinaison des médicaments et de l’adéquation de ceux-ci au patient. Par conséquent, avant de traiter une dépression nerveuse, un spécialiste peut conseiller à une personne de se soumettre à un examen médical.

Dépression nerveuse: traitement à domicile

Toutes les personnes ne sont pas prêtes à consulter un psychothérapeute et à rétablir leur santé mentale avec l'aide d'un spécialiste. Si une personne a l'esprit clair et ressent la force en elle-même, elle peut essayer de suivre un traitement indépendant. Alors, comment traiter une dépression nerveuse à la maison?

Il est recommandé d'agir dans les domaines suivants:

  1. Travailler avec le corps. Le sport est indispensable pour les troubles nerveux. Vous devriez vous inscrire à une salle de sport, commencer à suivre des cours de yoga ou vous joindre à un groupe de danse. Même un simple exercice réduit le niveau de stress, "décharge" le psychisme, et la charge sur les muscles aide à accélérer le métabolisme et à normaliser le bien-être émotionnel. En outre, les disciplines sportives et ne permettent pas de boiter: l'essentiel est de ne pas se permettre de rater un entraînement «aujourd'hui seulement».
  2. Pratiques respiratoires. La capacité développée de contrôler la respiration permet de rester toujours calme. Au moment du stress, il suffit à quelques reprises de prendre une profonde respiration et de compter jusqu'à dix - et le niveau d'anxiété diminuera immédiatement. Les exercices de respiration peuvent être combinés à la méditation: ils ont également un effet calmant.
  3. Détente Lorsque le rythme de vie stressant est recommandé au moins quinze minutes par jour pour se détendre: prendre un bain moussant, se faire masser, écouter de la musique agréable, savourer ses arômes préférés... Une relaxation régulière aidera le corps à soulager constamment les tensions, l'empêchant de s'accumuler et de se transformer en dépression nerveuse.
  4. Exclusion de votre vie le nombre maximum de facteurs de stress. Une personne sur le point de faire une dépression nerveuse n’a pas besoin de traitement, de conflits avec des amis, de manque d’argent... On devrait en déduire qu’il est maintenant impossible de résoudre quoi que ce soit et qu’il faut simplement ralentir. Il faut vivre à la «vitesse» minimale et effectuer uniquement les tâches nécessaires jusqu'à ce que la situation se normalise. De plus, il est nécessaire de limiter la visualisation des informations, des films d'horreur, des thrillers et autres contenus négatifs.
  5. Parlant de leurs problèmes. Vous pouvez parler avec un être cher ou avec vous-même, assis devant un miroir. Certains aident à enregistrer leurs monologues et à écouter davantage de l'audio "de côté". Une bonne option consiste à tenir un journal et à analyser ce qui provoque la détérioration de l'état psychologique et la manière de la gérer.

Vous devez écouter votre voix intérieure. C'est souvent lui qui montre le moyen de sortir de cette situation.

Chaque personne peut faire face à une poussée soudaine de ses propres émotions, totalement incontrôlables. Il s’agit d’une dépression nerveuse dont il vaut mieux ne pas retarder le traitement. La santé mentale est aussi importante que la santé physique.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie