Transition rapide sur la page

Le vrai problème urgent de notre époque est l'épuisement nerveux (fatigue neuro-émotionnelle). C'est une conséquence de divers facteurs négatifs affectant une personne en raison de diverses circonstances. Ce sont des expériences subjectives, une tension mentale constante et des états stressants, un sommeil et un repos insuffisants, provoquant une instabilité du système nerveux, le développement d'une névrose et d'une neurasthénie.

À propos des causes de l'épuisement nerveux

Dans tout organisme vivant, y compris l'homme, il existe des instincts innés de conservation qui déclenchent leurs réserves cachées dans certaines conditions défavorables. Une sorte de réserve est constituée de substances immunitaires, hormonales, nutritives et métaboliques, qui ne sont utilisées que dans des circonstances menaçantes, en raison d’une extrême nécessité.

Un tel besoin peut être provoqué par des contraintes, passions et fusions (agression inexpliquée) prolongées et graves, un choc, un traumatisme, une fatigue excessive et un état d'affect. Dans de tels États, une personne est généralement capable, en se concentrant et en se rassemblant, de résoudre son propre problème par elle-même. Mais seulement lorsque le corps dispose d'une réserve de ressources. Si, à ce moment, il est dépensé et que le négatif persiste, c’est un préalable à l’épuisement nerveux.

Les causes de l’épuisement nerveux sont diverses: fatigue physique, morale. La fatigue ne survient pas simultanément, mais se développe et s'accumule par étapes, augmente, s'aggrave et se transforme en un état chronique conduisant souvent à des états dépressifs.

Afin de comprendre la genèse du développement de la maladie, considérons le schéma de l'action consistant à épuiser la réserve de protection des ressources.

  • Un état émotionnel intense et angoissé et un stress au cours de l'épuisement du système nerveux amènent le système nerveux central à envoyer certains signaux aux systèmes endocrinien, immunitaire et cardiovasculaire. A ce stade, ils deviennent une priorité pour l'organisme, bien que d'autres domaines d'activité, par exemple sexuel ou digestif, en souffrent.
  • Altération de la fonction cardiovasculaire. Un stress prolongé provoque une frustration du rythme cardiaque, des signes d'hypertension et d'autres problèmes cardiaques.
  • L'épuisement de la protection phagocytaire provoque un stress prolongé conduisant à un affaiblissement complet du système immunitaire. En conséquence, les pathologies chroniques sont exacerbées et de nouvelles infections, réactions inflammatoires et processus sous forme de candidose, dysbactériose, pathologies érosives et articulaires, rhumatismes et affections cutanées se développent.
  • Les troubles de la fonction digestive se manifestent par des signes de dysbiose, des pathologies ulcéreuses du tractus gastro-intestinal, ses troubles fonctionnels et une entérocolite chronique.

Symptômes d'épuisement nerveux, signes caractéristiques

Le développement de l'épuisement nerveux se produit progressivement et est perçu au début comme une fatigue ordinaire. Mais l'influence progressive du négatif se transforme progressivement en un problème que seul un psychothérapeute qualifié peut résoudre. Si vous portez une attention particulière à vous-même, les premiers symptômes d'épuisement nerveux peuvent être observés indépendamment.

Ils montrent des signes de fatigue qui ne passe pas - et malgré l'état de sommeil pendant la journée, il est difficile de dormir le soir. Le sommeil n'apporte pas de sensation de repos, car il est anxieux et agité, interrompu par des cauchemars. Une anxiété inexplicable, une incertitude et une vision négative de la vie apparaissent. Le patient peut présenter périodiquement des signes tangibles de tachycardie et des fluctuations de la pression artérielle, des troubles de nature sexuelle.

Les patients eux-mêmes notent des symptômes caractéristiques d'épuisement nerveux:

  • irritabilité accrue;
  • migraines et douleurs articulaires fréquentes;
  • fluctuations de température déraisonnables;
  • inconfort intestinal et indigestion;
  • exacerbation de maladies chroniques non saisonnières;
  • diminution des fonctions cognitives (mémoire et attention altérées, inattention et confusion).

Chez les hommes et les femmes, les signes d'épuisement nerveux sont difficiles à détecter et à diagnostiquer, car la pathologie est assez habilement déguisée en beaucoup d'autres maladies résultant d'une pathologie et non d'un facteur causal. La seule différence en matière d'épuisement nerveux chez les femmes est une réponse hormonale plus importante, qui peut se transformer en signes de perturbation hormonale et d'exacerbation de maladies telles que le muguet.

La clinique du processus est divisée en trois étapes:

  1. Hypersthénique, se manifestant par un déséquilibre stable et une agitation désordonnée. Le patient peut comprendre que ce comportement ne lui est pas habituel, mais il ne sait pas comment remédier par lui-même à la situation. Il n'est pas capable de contrôler les actions et les émotions, il peut consciemment provoquer des querelles et des situations conflictuelles. La phase est accompagnée de douleurs musculaires et de migraines, d'insomnie et de privation chronique de sommeil, de perte de force et d'invalidité.
  2. Le stade de faiblesse et d’irritation se manifeste par une humeur qui passe rapidement, des sensations pessimistes et dérangeantes. Les migraines sont associées à des douleurs cardiaques, des troubles digestifs, un essoufflement, des symptômes d'allergie et des signes de vertige.
  3. Le stade hyposténique est caractérisé par l'apathie, la dépression et l'indifférence. De manière caractéristique, une telle condition peut être un signe d'épuisement nerveux, de dépression ou se manifester en tant que précurseur d'états dépressifs.

Comment traiter l'épuisement nerveux? Préparations et méthodes

Les techniques thérapeutiques sont basées sur une approche intégrée. Avec des symptômes d'épuisement nerveux, le traitement commence par la résolution de certains problèmes urgents causés par la découverte et la neutralisation du facteur causal véritable - l'exclusion des conflits familiaux, des états de stress et des troubles psychologiques.

Si nécessaire, vous devriez changer de travail ou partir en vacances. Alignez un mode de fonctionnement acceptable, apprenez à vous reposer et à vous détendre. L’élimination des mauvaises habitudes et le respect d’un régime de sommeil nocturne permanent aident à stabiliser une nuit complète de sommeil.

Une grande attention est accordée aux activités de plein air, aux promenades, aux jeux en plein air, à une alimentation équilibrée et à des repas réguliers, à l'établissement de relations intimes régulières et à des techniques de relaxation appropriées, favorisées par le yoga, la méditation, des bains chauds avec de la musique légère et des sorties dans la nature.

En cas d'épuisement nerveux, le traitement, les médicaments et le protocole du traitement médicamenteux, sont composés exclusivement par un médecin. Il comprend:

  • Médicaments permettant la dilatation des vaisseaux sanguins et l'élimination des signes de migraine, la restauration des processus de circulation sanguine dans les structures cérébrales et l'élimination de l'hypoxie cellulaire. Pour cela, des médicaments et des analogues de Mexidol ou de Tanakan sont prescrits.
  • Moyens accélérant les processus métaboliques dans les structures cérébrales - médicaments du groupe des stimulants neurométaboliques sous forme de "Cerakson", "Nootropil" ou "Piracetam", etc.
  • Préparations médicales à base de valériane et d’agripaume, drogues "Novopassita" et "Fitoeda". Ils soulagent les tensions, améliorent le sommeil et calment les nerfs.
  • Avec des symptômes de dépression, dépression et dépression, les antidépresseurs sont prescrits qui inhibent le système nerveux central, ont un effet sédatif et hypnotique, neutralisent les sentiments d'anxiété, de dépression et de peur. Ce sont des médicaments et analogues de "Valium", "Diazepam", "Nozepam", "Lorazepam", "Chlozepidda" ou "Ativana". La posologie est individuelle, comme il est noté addiction aux drogues.
  • En plus des méthodes traditionnelles, des remèdes homéopathiques naturels sont prescrits - Licopodium, Anakarium, Sélénium, Kalkaria, Magnesia et Kali Phos.

traitement de l'épuisement nerveux photo

Au début du développement, les vitamines, dans le traitement complexe de l'épuisement nerveux, sont capables de rétablir l'équilibre des facteurs émotionnels et mentaux. Les plus spécifiques du système nerveux central sont les nombreux représentants du groupe de la vitamine "B". Leur efficacité est due à la combinaison complexe et non séparément.

  • La concentration optimale en diverses vitamines «B» est notée dans le complexe vitaminique «Super Stress», qui contient une quantité équilibrée d’éléments pour la récupération ou le maintien nécessaire du système nerveux central.
  • Le complexe vitaminé Nutrilite a pour but d’éliminer la fatigue et la migraine.
  • Les complexes de vitamines «Complivit», «Neuromultivit» et «Supradin» contribuent au potentiel énergétique et à l'amélioration de la mémoire, à l'élimination de la nervosité et de la peur.
  • Pour la prévention des processus pathologiques qui détruisent le tissu nerveux et éliminent les symptômes dépressifs, les complexes efficaces Duovita, Vitamin Neural et Polyvita sont efficaces.
  • Un groupe important de vitamine "B" est inclus dans le médicament complexe "Milgamma". Son action est due à la restauration des fonctions de la microcirculation et du système nerveux central, à l'amélioration de la conduction des impulsions le long des fibres nerveuses.
  • Les complexes de vitamines contenant l'inclusion de la vitamine «C» suppriment efficacement les expériences nerveuses et les situations stressantes - il s'agit des groupes Vitrum, Alphabet, Elevita et Multitabs.

Les régimes avec fatigue neuro-émotionnelle doivent être saturés de vitamines. Par conséquent, un régime alimentaire nutritif devrait diversifier les plats à base de plantes, de porridge aux céréales et de fruits de mer.

Pronostic et complications possibles

Complications possibles après épuisement nerveux dû à la manifestation de problèmes sociaux et à une mauvaise santé. Changer la nature du patient entraîne des problèmes sociaux. Il est irritable et pas satisfait de lui-même. Devenir caché et évite les gens.

Peut-être le développement de la dépression, la neurasthénie, des troubles mentaux graves avec psychose maniaque, une obsession et une décoloration personnelle rapide - dégradation.

Au respect de toutes les prescriptions médicales, le pronostic est favorable et le corps est capable de se rétablir complètement. En l’absence de traitement, l’épuisement nerveux d’une femme ou d’un homme ne disparaîtra pas seul - il continuera à s’aggraver. L’état ultérieur du patient dépend de son exposition et de la décision indépendante de son désir de traitement.

Épuisement nerveux: traitement

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’appauvrissement du système nerveux peut résulter de la dystonie végétative-vasculaire (VVD), en raison de laquelle le travail des organes internes est anormalement régulé. Cependant, ce n’est pas le seul facteur à l’origine de la maladie. Vous pouvez lire dans l'article précédent à propos des signes d'épuisement nerveux qui conduisent au développement de cette maladie et des symptômes observés chez un patient. Et si vous vous trouvez dans l'une des formes de NO (épuisement nerveux), vous devez procéder au traitement afin de ne pas aggraver la situation. En d’autres termes, parlons dans cet article de la façon de traiter l’épuisement nerveux afin de revenir à un mode de vie sain.

Comment traiter l'épuisement nerveux

Tout d'abord, vous devez vous concentrer sur cette maladie et appliquer une approche intégrée qui augmentera considérablement vos chances de gagner. Pour commencer, vous devriez apprendre les recommandations suivantes:

  • Régime du jour. Vous devez vous assurer que votre corps a bien dormi. Cela signifie que vous devez vous reposer à 10 heures du soir et ne sortez du lit que lorsque vous vous réveillez enfin. Il est prouvé que le système nerveux humain repose entre 22 h et minuit. C’est cette période qui peut remplacer le sommeil de six et même de huit heures. Avant d'aller au lit, il est déconseillé de consommer de la caféine, et en particulier des boissons alcoolisées. Pendant toute la durée du traitement, évitez de les utiliser et ne pas trop manger. Bien sûr, pendant la période de récupération, vous devez vous détendre davantage et travailler moins.
  • Analysez votre situation de vie et trouvez les stimuli. En conséquence, si vous vous disputez souvent avec vos proches et que vous vous trouvez dans une situation de stress intense au travail, il convient de mettre un terme urgent à cette situation. L'épuisement nerveux et les symptômes doivent être traités. Si vous avez la possibilité de déménager temporairement dans un autre lieu, de préférence proche de la nature, où vous pourrez éliminer de telles querelles et restaurer votre état psychologique, faites-le immédiatement. Si un être cher n'est pas prêt à comprendre votre problème, excluez les contacts avec lui, sinon vous risquez d'être dans une position plus difficile. En cas de travail, il est recommandé de prendre des vacances. Le médecin traitant l’aidera lorsqu’il aura rédigé le diagnostic approprié. Essayez de trouver l'environnement qui contribuera à la relaxation et à la gaieté. Vous voudrez peut-être aller dans des endroits où vous vous êtes déjà senti confiant et actif (par exemple, dans votre enfance).
  • Si vous ne pouvez pas prendre de vacances et changer de lieu de résidence permanente, vous devriez changer votre horaire de vie. Au lieu de vous asseoir à la télévision, allez vous promener, faites de l’exercice physique, rencontrez des personnes qui vous intéressent. Cela doit être fait tous les jours. Il est important que vous obteniez une relaxation émotionnelle et que vous vous détendiez vraiment. Y compris la télévision avec des nouvelles, des films d’action et d’autres films d’action, vous ne vous détendez pas et êtes en suspens. La même chose s'applique à l'ordinateur et aux autres irritants domestiques surchargés de travail.
  • Une bonne nutrition sera également la clé d'une reprise réussie. À propos des aliments et des vitamines à consommer, parlons ci-dessous.
  • Essayez de passer du temps activement. La natation est idéale pour détendre le corps physique et l'état émotionnel. Ce n'est un secret pour personne qu'après un long séjour dans l'eau, j'ai envie de dormir. Dans ce cas, il ne s’agit que d’un avantage considérable, puisque vous obtenez un sommeil complet. Vous pouvez également faire du volleyball, du football et d'autres jeux sportifs. Cependant, n’avez pas besoin d’une forte surcharge, tout devrait être modéré. Lorsque vous commencez à récupérer, vous pouvez participer plus activement aux jeux.
  • Souvent, les patients sont rétablis rapidement par le yoga, la musique légère et la méditation. Ces méthodes vous permettent d’abandonner les problèmes de la vie et de capter l’énergie positive, ce qui est extrêmement important en période d’épuisement nerveux. À propos, un bain chaud a un effet positif sur la récupération et la relaxation.
  • Une vie sexuelle régulière est recommandée autant que l'activité physique.
  • Passe-temps C'est un point très important dans le traitement de l'épuisement nerveux. Si vous avez une leçon qui vous procure un grand plaisir, vous avez de grandes chances de récupérer rapidement. Hobby rend une personne complètement déconnectée de ses problèmes, comme si elle "oublie". À ce stade, le corps entre en état de récupération et gagne en vitalité. Après tout, en fait, notre corps est organisé de telle sorte que chaque minute, il cherche à rétablir l'équilibre, mais notre conscience, «empoisonnée» par le mauvais mode de vie et par de nombreuses situations stressantes, ne nous permet tout simplement pas d'abandonner tous les problèmes. Lorsque nous trouvons un point d’harmonie, le corps émotionnel et physique d’une personne est immédiatement restauré. Notre activité favorite est la garantie que nous nous concentrons sur des émotions positives et que notre esprit est dans un état actif.
  • Le blâme ne fait qu'aggraver la situation. Comme vous le savez, une baisse de l'estime de soi et de la confiance en soi est déjà un symptôme de la maladie. À cet égard, essayez de trouver la force de croire en votre essence et de vous en féliciter souvent. C'est vraiment très important. Si vous regardez de près la vie qui vous entoure, vous remarquerez que peu de personnes sont prêtes à vous protéger et à vous chérir. Même les amis proches dans les périodes les plus difficiles de la vie sont loin, pas prêts à vous aider. Souvent, une personne reste seule avec sa maladie et, à part elle-même, personne ne l'aidera. La prise de conscience du fait que le patient est capable de prendre soin de lui-même, de louer, de se pardonner des situations amusantes, affecte immédiatement le traitement. Ce n’est un secret pour personne que si une personne aimante est présente à proximité, le patient se débarrasse du stress nerveux et de l’épuisement beaucoup plus rapidement. Et si vous devenez un soutien pour vous-même, vous aurez non seulement les chances de récupérer, mais également une vie heureuse en général. Une attitude aimante, prudente et calme à l'égard de ses actes et de sa personnalité est le garant du rétablissement.
  • Apprenez à laisser aller les problèmes. Faites attention à ceux qui n'ont pas d'épuisement nerveux. Ils ne sont concentrés sur aucun problème et sont capables de les oublier rapidement. Les patients atteints de cette maladie ont tendance à penser à des situations négatives au cours de la journée, qui les absorbent progressivement et deviennent les seules importantes. Supposons que vous et votre ami appeliez le chef dans son bureau, où il s’autorisait à parler négativement de vos activités. Après cet incident, un patient peut, au cours d'une journée, d'une semaine ou même d'un mois, "emporter" son mécontentement. Un ami, ayant quitté le bureau, peut dire quelques mots cruels sur le patron et continuer à mener une vie tranquille, en oubliant l'incident. Apprenez à laisser aller les problèmes et les conflits, si vous voulez mener une vie heureuse, concentrez-vous uniquement sur les émotions positives.

Les symptômes d'épuisement nerveux chez les hommes et les femmes sont de nature similaire. Cependant, ne confondez pas la maladie avec d'autres maladies:

  • Muguet, érosion cervicale.
  • Spasme d'hébergement.
  • Herpès, amygdalite, névrodermite, psoriasis, mononucléose chronique.
  • Problèmes avec le système musculo-squelettique: douleurs dans les articulations, ostéochondrose de la région cervicale.
  • Faible taux d'hémoglobine.
  • Arythmie cardiaque et troubles circulatoires dans le cerveau.
  • Violation du système digestif, ulcère.

Une bonne nutrition et des vitamines

Pour que l'épuisement nerveux et les symptômes de maladie disparaissent, un traitement urgent est nécessaire. Si vous êtes au début de NO, vous devez accorder une attention particulière à la nutrition, car grâce à cela, vous pourrez récupérer à temps. Mais dans tous les cas, les vitamines devraient être consommées dans les dernières formes de la maladie, car elles ont un effet thérapeutique et prophylactique. Grâce à la science, il a été possible de prouver que les vitamines A, D, E et B ont un effet direct sur le système nerveux. En conséquence, tous les produits contenant cet ensemble de vitamines sont obligatoires.

Grâce à la provitamine et à la vitamine A, la concentration s'améliore, le sommeil devient plus fort et plus calme. Il inhibe le vieillissement des structures cellulaires et des neurones, stabilise également l'appétit, a un effet réducteur sur l'excitabilité. Les principaux produits contenant de la vitamine A sont les fruits orange, le foie de morue, l'argousier, le beurre, le jaune d'œuf de poule (ils contiennent du rétinol et du carotène, ce qui est nécessaire au système nerveux).

La vitamine B, quant à elle, joue un rôle particulier dans la récupération, car elle renforce le système nerveux et le guérit.

Si vous ressentez une surcharge mentale et du stress fréquents, vous avez besoin d'un traitement complet à base de vitamines. Par exemple, il existe des préparations spéciales contenant des vitamines qui ont un effet bénéfique sur le système nerveux.

  • La thiamine, ou autrement appelée B1, aide à retrouver des capacités mentales. On le trouve dans des aliments tels que les haricots, le sarrasin, l'avoine, le riz, les lentilles et les produits laitiers.
  • La riboflavine (B2) réduit la fatigue, prévient l'apparition de maux de tête et de faiblesse. Une grande quantité de riboflavine se trouve dans le foie, les produits laitiers.
  • La niacine (B3), empêche le développement de la maladie mentale, augmente la circulation cérébrale. Ce groupe de vitamines se trouve dans les légumineuses, les champignons, la viande de poulet, les céréales, les noix (pas en vain, dans sa forme, la noix ressemble au cerveau humain). B3 est souvent utilisé dans les préparations pour éliminer les états dépressifs et les troubles digestifs.
  • La vitamine B6, appelée pyridoxine, reproduit la sérotonine et réduit l'excitation dans le corps. On le trouve dans les grenades, les baies d'argousier, les fruits de mer, les noix.
  • L'acide folique (B9) élimine le sentiment de peur, réduit l'anxiété, restaure les réserves d'énergie dans le corps, a un effet positif sur la mémoire. Contenu dans le foie, les carottes, le brocoli.
  • La lévocarnitine (B11) stabilise la circulation cérébrale, renforce le système immunitaire. Contient du lait, des produits carnés, du poisson et des grains de germe de blé.
  • La cyanocobalamine (B12) élimine les signes d'épuisement nerveux, de sclérose en plaques, de dépression et répare les fibres nerveuses endommagées.

Pour choisir le médicament le plus approprié qui contient la quantité nécessaire de vitamines, vous devriez consulter un médecin. Après tout, lorsque l’épuisement nerveux est observé, un traitement sous surveillance est nécessaire et l’expert vous apportera le meilleur soutien.

Pendant le traitement et la prophylaxie, il est recommandé d’utiliser de l’acide ascorbique contenant de la vitamine C. Il résiste au stress, améliore la réponse défensive. Contient des baies, des agrumes, des verts, de la rose sauvage et du kiwi.

Un régime avec épuisement nerveux doit être correct. Vous n'avez pas besoin de vous limiter à la nourriture, mais vous devriez réduire votre consommation d'aliments gras, de glucides simples et salés. Au lieu de cela, concentrez-vous sur les aliments ci-dessus riches en diverses vitamines. Essayez de manger plus de fruits de mer, de céréales et de légumes. Les assaisonnements épicés, l'alcool, la caféine, le chocolat ne sont également pas recommandés pour la consommation. En ce qui concerne les boissons, il est recommandé de boire des jus de fruits frais, des infusions de dogrose et des compotes.

Traitement médicamenteux de l'épuisement nerveux

Tout médicament qui affecte le psychisme dans une phase d’épuisement nerveux plus grave ne peut être prescrit que par le médecin traitant.

Vous ne devez pas utiliser de ressources Internet tierces dans le choix de la posologie, car elle est individuelle pour chaque personne, sans parler du choix des médicaments. De plus, de nombreux médicaments sont vendus exclusivement sur ordonnance. Comment soigner une maladie rapidement et efficacement, seul un médecin ou un psychothérapeute hautement qualifié sait le faire.

Maintenant, vous savez comment traiter l'épuisement nerveux et si vous suivez toutes les recommandations énoncées, vous augmenterez vos chances de récupérer rapidement. N'oubliez pas que vous devez surveiller votre santé, car il s'agit du domaine le plus important dans la vie de toute personne. N'ayant pas un bon état de santé, vous ne pourrez vous engager pleinement dans aucune affaire vitale.

Épuisement nerveux

18 décembre 2018

  • Médecins traitants: Psychothérapeute, Psychiatre, Psychologue
  • Régime amaigrissant contre la maladie: numéro de régime 12, régime du système nerveux, régime de la dépression

Informations générales

L’épuisement nerveux est un état psycho-émotionnel douloureux qui se manifeste sous la forme de troubles affectifs contre-émotionnels, dont la cause est une tension morale et nerveuse constante, qui épuise les réserves psycho-physiologiques internes du corps humain.

En règle générale, de tels troubles pathologiques émotionnels-volontaires résultent de situations de vie difficiles (travail irrégulier, stress constant, manque de repos, etc.) et nuisent à la santé humaine et à tous les autres aspects de sa vie. Les signes et symptômes d'épuisement nerveux peuvent être exprimés par une dépression extrême et une nervosité extrême, ainsi que par la combinaison de ces troubles de l'humeur limites.

L'effet de l'épuisement nerveux sur le corps

Naturellement, un tel épuisement émotionnel de la psyché (en particulier dans une évolution chronique) ne peut qu'influencer le bien-être physique d'une personne. Dans ce contexte, d'autres pathologies des systèmes digestif, reproductif, cardiovasculaire, endocrinien et autres du corps humain peuvent se développer. Afin d'éviter de telles conséquences négatives, il est nécessaire de savoir ce qui cause l'épuisement nerveux et moral, comment il se manifeste, comment soulager le stress émotionnel et comment se remettre de l'épuisement du système nerveux. Dans l'article ci-dessous, nous tenterons d'examiner en détail les causes profondes, les symptômes et le traitement du surmenage nerveux, ainsi que des recommandations pour sa prévention.

Pathogenèse

En lien avec le rythme "fou" de la vie actuelle, le stress psycho-émotionnel accompagne presque toutes les personnes modernes, y compris les adolescents et les jeunes enfants, mais affecte chacun de façon différente. Pour certaines personnes qui sont capables de s'adapter aux situations stressantes de la vie quotidienne, être dans un tel état devient la norme et les aide même à acquérir des forces et à surmonter les difficultés de la vie. D'autres, au contraire, ne résistent pas à la pression constante du ménage et du travail, mais se mettent quotidiennement en équilibre, à la limite de leur force, ce qui engendre finalement un épuisement mental et moral.

La base de cette maladie est le stress psychoémotionnel, qui correspond à la réponse du corps humain aux charges limites qui épuisent toutes les réserves existantes du système nerveux. Pour la personne elle-même, le début de cet événement peut passer inaperçu, mais à partir de ce moment, les symptômes négatifs de surmenage nerveux vont progressivement et inexorablement augmenter. La plupart du temps, des troubles émotionnels de nature dépressive ou agressive se produisent. D'une part, de tels troubles affectifs peuvent se manifester par des accès de découragement, de mélancolie, d'anxiété et, d'autre part, des accès d'irritabilité, de colère, etc. Au fil du temps, les symptômes végétatifs de ces organes et systèmes dont la fonctionnalité a souffert en raison de la désorganisation du processus de leur régulation nerveuse peuvent être associés à des changements d'humeur fréquents.

Tout d’abord, le système immunitaire en souffre, la résistance de l’organisme aux infections bactériennes, virales et autres diminue considérablement. Suite à cela, l'épuisement mental affecte négativement le travail des organes digestifs, provoquant le développement de divers troubles et pathologies érosives et ulcéreuses.

Il existe souvent des problèmes de fonctionnalité du système cardiovasculaire sous la forme d'arythmies cardiaques, de douleurs à la poitrine, de pics de tension artérielle. De plus, les glandes endocrines entraînent souvent des complications qui empêchent la production correcte d'une variété d'hormones, y compris le sexe. De tels signes hormonaux secondaires d'épuisement nerveux chez les femmes sont particulièrement perceptibles. En outre, tous les autres organes et systèmes du corps humain peuvent être impliqués dans le processus pathologique et exacerber les maladies chroniques déjà existantes.

En général, l'épuisement nerveux passe par trois étapes de son développement:

Hypersthénique

Le stade initial de la maladie, au cours duquel les troubles émotionnels se manifestent principalement sous la forme de conflits et d'irritabilité accrus, d'un déclin général de la force physique et des capacités mentales et de troubles du cycle habituel du sommeil et du repos nocturne.

Une telle tension nerveuse est souvent accompagnée par des vertiges, un essoufflement, des maux de muscles et de tête, des acouphènes, etc. Les phénomènes physiques ordinaires et les situations entourant une personne sont perçus comme inadéquats. Par exemple, ces patients peuvent éviter les sons aigus, une lumière intense et éviter les interactions avec leurs proches et leurs collègues. Dans l’atmosphère de travail, leur attention étant dispersée, il leur devient difficile de se concentrer et d’exécuter correctement les tâches de direction.

En règle générale, pour éliminer les symptômes négatifs d'épuisement nerveux au premier stade, vous pouvez utiliser un repos suffisant (vacances) et / ou en prenant des sédatifs légers, mais pour cela, vous devez reconnaître la maladie en développement à temps.

Faiblesse irritable

Dans la deuxième étape, l'épuisement émotionnel et les manifestations douloureuses associées sont grandement améliorés. À ce stade, les patients présentent des sautes d'humeur fréquentes et brusques, qui ressemblent à un trouble affectif saisonnier, lorsque les périodes de colère aiguë et d'irritabilité sont très vite remplacées par des accès d'indifférence et d'impuissance. Les symptômes végétatifs (vertiges, essoufflement, maux de tête, etc.) sont complétés par des troubles digestifs, des problèmes cardiaques, des réactions allergiques et l'insomnie est assez courante.

Les patients sont sujets à des insultes gratuites et à l'hystérie. Beaucoup d'entre eux ne trouvent rien de mieux que de soulager la tension nerveuse à l'aide d'alcool, ce qui, dans cette situation, n'a aucun sens et ne fait qu'aggraver la situation. Le processus de travail de ces personnes est léthargique et intermittent, elles se fatiguent instantanément et peuvent quitter le travail à tout moment. A ce stade, les symptômes et le traitement de l'épuisement du système nerveux nécessitent nécessairement l'attention d'un psychothérapeute, car les méthodes simples de restauration du système nerveux ne suffisent pas.

Hyposténique

Au stade final de cet état pathologique, le trouble affectif de la psyché humaine prend la forme d'une dépression apathique avec de courtes périodes d'irritabilité extrême. La tension émotionnelle atteint son apogée et se manifeste par un sentiment d’indifférence absolue pour la vie et de déni de sa signification.

Les patients éprouvent un sentiment constant d’anxiété et même de peur, qui s’accompagne souvent de pleurs et de crises de colère. Des tendances suicidaires peuvent survenir. Au cours de cette période, toutes les pathologies chroniques existantes deviennent plus aiguës et de nouvelles maladies d’origines diverses apparaissent. L'épuisement nerveux et physique prononcé, ainsi que le manque absolu d'initiative, ne permettent à ces patients d'effectuer aucun travail. Il est tout simplement impossible de surmonter de telles déviations dans le domaine mental sans l'aide d'un spécialiste. À ce stade, vous devrez peut-être traiter le patient à l'hôpital.

Raisons

Les causes profondes du développement de l'épuisement nerveux sont des situations de la vie associées à un stress mental, émotionnel, physique et / ou psychologique prolongé ou extrême, qui perturbent l'équilibre nécessaire entre le travail actif et le repos correspondant.

Les principales causes d'épuisement nerveux

Idéalement, le corps humain pour un travail correct requiert l'alternance de tous types d'activités avec une variété de décharges, en restaurant les forces dépensées. Dans le cas où une personne dépense constamment plus d'énergie qu'elle n'en gagne au repos, ses réserves d'énergie diminuent progressivement, ce qui conduit finalement à un épuisement du système nerveux.

Les principaux facteurs provoquant cet état pathologique sont les suivants:

  • conditions de travail pénibles (charges mentales, physiques et autres excessives);
  • activité monotone et ennuyeuse (exécution monotone d’actions non satisfaisantes);
  • stress constant ou important (divorce, décès de parents, etc.);
  • irritants de la vie quotidienne (conflits au sein de la famille, sur le lieu de travail, etc.);
  • maladies graves et prolongées d'étiologies diverses;
  • manque chronique de sommeil et malnutrition;
  • manque et recherche constante de moyens de subsistance;
  • période post-partum et ménopausique (pour les femmes).

À leur tour, certaines catégories de personnes sont les plus susceptibles de faire une dépression nerveuse. Le groupe à risque accru de formation de cet état pathologique comprend:

  • les personnes génétiquement prédisposées aux troubles affectifs et à d'autres pathologies de la sphère mentale de la personne humaine;
  • cadres et employés responsables, qui supportent une charge de responsabilité constante;
  • patients atteints de maladies hormonales et oncologiques;
  • personnes vulnérables et impressionnables;
  • les lycéens et les étudiants ayant une charge de travail intellectuelle importante;
  • premier né jeunes mères;
  • les personnes sujettes à l'alcoolisme et à d'autres dépendances nuisibles;
  • personnes en isolement social.

Symptômes d'épuisement nerveux

Au début de la formation de cette pathologie, les signes d'épuisement du système nerveux s'apparentent à un surmenage normal et il est donc assez difficile de les reconnaître rapidement. À ce stade, les troubles affectifs sont légers et les symptômes du système nerveux autonome secondaire peuvent ne pas apparaître du tout.

C'est pour cette raison que le diagnostic d '"épuisement nerveux" au stade initial de la maladie est rarement posé. En règle générale, cette maladie est diagnostiquée au deuxième ou au troisième stade de son développement, lorsque les symptômes suivants d'épuisement émotionnel et divers troubles psychosomatiques douloureux apparaissent.

L'irritabilité

Le symptôme fondamental et le plus prononcé de l'épuisement nerveux, même au début de sa formation, est une irritabilité non motivée, qui apparaît pour une raison quelconque, et même sans elle. Une personne malade peut considérablement énerver ses propres actions et les actions habituelles d'autres personnes, y compris des membres de la famille les plus proches. Une telle personne émotionnellement instable est capable de perdre le contrôle et de "s'embraser" à cause de toutes sortes de choses triviales, tout en ignorant complètement l'inadéquation de son acte concernant la source de l'irritation. Habituellement, les éclairs d'une telle agression sont de courte durée et le patient se sent ensuite submergé et déprimé.

Fatigue accrue

Les symptômes d'épuisement nerveux s'accompagnent toujours d'une sensation de fatigue constante qui ne disparaît pas, même après un repos prolongé ou un sommeil prolongé. Après le réveil, les patients atteints d'épuisement du système nerveux ressentent déjà une faiblesse qui ne fait qu'augmenter pendant la journée. Une fatigue générale rapide et une myasthénie (faiblesse musculaire) surviennent avec des charges mineures, tant physiques que mentales.

Diminution de la concentration

Chez les patients avec ce diagnostic, la concentration de l’attention est significativement réduite, ce qui affecte négativement leur travail et leurs activités domestiques. Ces patients sont souvent distraits et ne peuvent pas se concentrer clairement sur l'exécution de tâches même triviales. Leurs processus de pensée sont abrupts, inconstants et parfois franchement inadéquats par rapport à la situation existante.

L'hypersensibilité

En cas d'épuisement nerveux, la perception sensorielle d'une personne est considérablement exacerbée, ce qui conduit à une perception douloureuse de stimuli externes auparavant familiers. L'audition de ces patients souffre même de sons faibles, l'odorat rejette leurs odeurs préférées et leurs yeux réagissent brusquement à un éclairage modéré. À son tour, la sensibilité émotionnelle augmente également de manière significative. Le patient devient trop sensible, larmoyant et sentimental.

Perturbation du sommeil

Simultanément aux symptômes de fatigue chronique et en dépit de sa surmenage nerveuse, le repos de nuit en est affecté. Les patients sont en proie à des problèmes, à la fois en ce qui concerne le processus d'endormissement (la confusion dans les pensées ne permet pas à une personne de s'endormir), mais également en termes de qualité du sommeil lui-même (les patients sont suivis de rêves cauchemardes).

Diminution de l'estime de soi

Au cours de la période de maladie, des pensées anxieuses et des peurs injustifiées sont souvent injustifiées, même au sujet de phénomènes et de situations familiers. De nombreux patients développent des phobies obsessionnelles associées au développement d'une maladie incurable et / ou à l'apparition de la mort subite. Dans cet état, les patients recherchent scrupuleusement des défauts physiques et des imperfections intellectuelles inexistants, ce qui finit par entraîner une perte de confiance en soi.

Affaiblissement de la libido

L’épuisement nerveux entraîne une diminution du désir sexuel chez les patients des deux sexes. Ces symptômes négatifs chez les femmes se manifestent principalement par une perte d’intérêt pour le sexe et les démangeaisons vaginales, ainsi que chez les hommes, l’éjaculation précoce et le dysfonctionnement érectile.

Maux de tête

Très souvent, les patients souffrant de troubles nerveux sont accompagnés de maux de tête et de vertiges. Dans ce cas, il existe un caractère compressif douloureux, qui se concentre principalement dans la région des lobes temporaux et des globes oculaires.

Troubles psychosomatiques

La progression de la maladie en tant que symptôme secondaire peut entraîner des troubles des principaux organes et systèmes du corps humain. Dans la plupart des cas, il existe des troubles du rythme cardiaque, des éruptions cutanées et muqueuses, une hypertension artérielle, des coliques intestinales, des douleurs articulaires et musculaires.

Dans le même temps, toutes les pathologies chroniques et les réactions allergiques sont exacerbées. Chez les patients, l'appétit diminue considérablement, des problèmes de cheveux et d'ongles commencent.

Analyses et diagnostics

Dans les pays de l'espace post-soviétique, le diagnostic d'épuisement nerveux est la prérogative du psychothérapeute ou psychiatre qui, grâce à la présence de symptômes négatifs, à une observation dynamique, à l'analyse des antécédents et à des tests spéciaux, est capable de reconnaître cet état douloureux parmi d'autres.

Le diagnostic différentiel est très important dans ce cas, car les symptômes de cette maladie sont très similaires à ceux d’autres pathologies de nature mentale, neurologique et somatique. C'est à cette fin que le spécialiste prescrit au patient diverses analyses et recherches supplémentaires en laboratoire et instrumentales.

Ainsi, le patient doit passer / passer:

  • analyses d'urine et de sang (biochimiques, détaillées, etc.);
  • électrocardiographie;
  • évaluation des niveaux hormonaux;
  • tests immunologiques;
  • électroencéphalographie;
  • balayage vasculaire duplex;
  • tests de la teneur en stupéfiants et autres substances puissantes;
  • Échographie de divers organes et systèmes.

De plus, le diagnostiqueur peut, à sa discrétion, prescrire d'autres examens permettant de confirmer ou d'infirmer le diagnostic allégué.

Test d'épuisement nerveux

En cas de suspicion de surmenage du système nerveux chez soi ou chez un parent proche, on peut utiliser individuellement des tests en ligne spéciaux conçus pour détecter les anomalies de la psyché humaine. Par exemple, ils aideront indépendamment à révéler les signes de dépression et d'épuisement nerveux dans le test de Beck, que l'on peut facilement trouver sur Internet. Ce test est une sorte de questionnaire (questionnaire), qui comprend un certain nombre de questions diverses, dont les réponses subjectives donnent une évaluation assez précise de l’énergie humaine et du potentiel mental.

En fonction du nombre de points reçus par une personne après avoir réussi ce test, il est plus probable que celui-ci vérifie la présence ou non d'un état dépressif. Lors de la confirmation de soupçons concernant l'épuisement nerveux, il est impératif de consulter un spécialiste qui doit poser un diagnostic précis et, si nécessaire, prescrire un traitement adéquat. Dans une société moderne fortement stressée mentalement et émotionnellement, il n'est pas superflu que chaque personne prenne l'habitude de subir de temps en temps des tests similaires afin de déceler les symptômes de surmenage nerveux à temps et de ne pas laisser à la maladie une chance d'entrer dans la phase chronique.

Traitement de l'épuisement nerveux

Tout d'abord, il convient de rappeler que le traitement de l'épuisement nerveux nécessite une approche intégrée et qu'en conséquence, avant de soulager le stress émotionnel à l'aide de médicaments, il convient de suivre la progression proactive de cette pathologie:

  • Détectez et, si possible, éliminez complètement la cause première de la maladie (conflits au sein de la famille et sur le lieu de travail, traumatismes psychologiques, situations stressantes, etc.).
  • Essayez de normaliser le repos nocturne (dormez au moins 8 heures, allez vous coucher et levez-vous à une certaine heure de la journée, évitez de trop manger le soir, de boire du café, etc.).
  • Réorganisez votre propre régime de travail de manière à ce que le travail mental et / ou physique actif alterne avec un repos relaxant (faire de la gymnastique de production, faire de brèves pauses dans le processus de travail, ne pas éviter une pause-repas à part entière, etc.).
  • Montrez l'activité physique (promenez-vous au grand air, commencez à aller à la gym, à la piscine, etc.).
  • Établir un régime systématique avec un régime complet et riche en vitamines (fruits, légumes, etc.).
  • Pour organiser une atmosphère de détente à la maison (écouter de la musique classique, pratiquer la méditation, le yoga, etc.).

Traitement des symptômes d'épuisement nerveux

Notre corps est beaucoup plus sûr que nous le pensons. Nous avons de tels pouvoirs et opportunités cachés que nous ne soupçonnons même pas. Jusqu'à un certain point. Avant, lorsqu'un fort stress ou un choc nerveux grave s'abattait sur nos épaules.

Mais la «ressource d'urgence» dans notre corps a aussi ses limites. Et quand cela ne suffit pas, on assiste à un épuisement du système nerveux. Un manque constant de sommeil, des émotions et des chocs soudains et forts, ainsi qu'une opération chirurgicale compliquée ou un traumatisme peuvent stimuler la consommation ultrarapide de nos forces vitales.

En général, le stress est parfois même bénéfique, il secoue le corps et le durcit. Mais le stress prolongé, qui devient chronique, épuise complètement notre force. Et parfois, il arrive un moment où seule une assistance spécialisée qualifiée peut nous aider à retrouver une vie normale.

Causes d'épuisement nerveux

  • surcharge de travail due à un travail prolongé;
  • fort stress physiologique, tel que l'accouchement;
  • haut niveau de responsabilité;
  • longues expériences et stress;
  • des chirurgies;
  • diverses maladies;
  • traumatisme émotionnel;
  • augmentation du stress mental.

Symptômes d'épuisement nerveux

L'épuisement nerveux croît inaperçu et ressemble au premier coup à une fatigue ordinaire. Cependant, progressivement, cet état s'accumule et se transforme ensuite, imperceptiblement pour le patient, en une pathologie, qui devrait être traitée par un psychothérapeute qualifié.

Les premiers signes de problèmes avec le corps qu'une personne peut remarquer, en s’écoutant attentivement:

  • fatigue constante;
  • troubles du sommeil: le patient ne peut pas dormir malgré l'état de sommeil durant la journée;
  • l'apparition d'un sentiment inexplicable d'anxiété, de pessimisme;
  • apparition de palpitations périodiquement palpables, déséquilibre de la pression artérielle;
  • sensibilité accrue aux facteurs irritants externes (bruits forts, lumière vive, arôme prononcé, etc.);
  • maux de tête fréquents;
  • douleur dans les jambes, les bras, le dos (d'origine inconnue);
  • augmentation déraisonnable des indicateurs de température;
  • pas à l'aise dans l'estomac ou les intestins;
  • exacerbation non saisonnière de maladies chroniques (amygdalite, gastrite, sinusite, etc.).

Il existe également des symptômes plus susceptibles d'attirer l'attention sur la famille et les amis du patient:

  • une personne devient irritable, elle peut être agacée par l'environnement ou le comportement de parents et lui-même;
  • une personne s'impatiente, elle commence déjà à être nerveuse dès les premières minutes d'une attente forcée;
  • il y a une sensibilité accrue aux odeurs étrangères, aux sons, aux éclairs de lumière;
  • le sommeil devient sensible et dérangeant, une personne se réveille souvent de cauchemars, gémit dans un rêve et le matin ne ressent pas une poussée de vigueur et d'énergie;
  • même avec une petite charge, il y a un mal de tête et une faiblesse;
  • le caractère d'une personne change - une incertitude apparaît, l'estime de soi diminue;
  • il y a des violations dans la sphère sexuelle (libido diminuée, troubles de l'érection, impuissance, etc.);
  • le patient prend beaucoup, mais ne peut rien mener au bout, devient inattentif, dispersé, la mémoire et la concentration de l'attention se détériorent;
  • des fluctuations de poids peuvent se produire, l'appétit disparaît ou augmente, la mauvaise humeur est constamment présente.

Le tableau clinique peut être divisé en trois étapes:

  • Stade hypersthénique: le patient est irritable, agité. Lui-même comprend que quelque chose lui arrive, mais il ne peut y faire face tout seul. Souvent, ne contrôle pas leurs actions et leurs émotions, provoquant des querelles et des conflits. Maux de tête et douleurs musculaires, privation de sommeil, insomnie, léthargie et incapacité;
  • Stade de faiblesse agaçante: le patient devient colérique, mais s'en va rapidement. Ses pensées sont pessimistes, anxieuses. Douleurs cardiaques, troubles digestifs, réactions allergiques, essoufflement, vertiges s'ajoutent aux maux de tête;
  • Stade hyposténique: le patient entre dans un état d'apathie, ne s'intéresse à rien, l'humeur est indifférente et déprimée, proche de la dépression.

L'effet de l'épuisement nerveux sur le corps

  • Immunité L'affaiblissement du corps conduit à des maladies fréquentes, une personne est littéralement ouverte avant tout virus;
  • Système nerveux Le stress, le manque de sommeil et la surcharge psycho-émotionnelle provoquent la libération d'un grand nombre d'hormones de stress, très nocives en grande quantité;
  • Coeur Le cortisol et d'autres hormones de stress ont un effet négatif sur le système cardiovasculaire. Une personne se plaint de chagrin d'amour, d'arythmie, de fortes baisses de pression;
  • Le système digestif. Dans le contexte de l'épuisement nerveux, il existe des cas fréquents d'ulcère gastrique et de gastrite. Digestion altérée, augmentation ou diminution de poids - conséquences d'un manque de repos adéquat.

Celles-ci n'étaient que les conséquences physiques de l'épuisement du système nerveux. En outre, les liens sociaux et la qualité de la vie humaine sont affectés. La fatigue ne permet pas de travailler et de s'occuper de la famille normalement, la communication avec la famille et les amis n'apporte pas de joie et une personne commence à éliminer toute l'irritation de son peuple. L'épuisement du système nerveux est proche des états limites de la psyché, ce qui, sans traitement approprié, conduit au développement de maladies mentales.

Traitement de l'épuisement nerveux

  • Il faut organiser le temps de travail et de repos. Étant donné que presque chaque personne travaille pour assurer sa propre vie, des activités de loisirs bien organisées deviennent une partie importante de la vie. Il faut éviter les cas qui nécessiteront une dépense excessive de ressources nationales sans droit à un repos prolongé. Bien sûr, le travail acharné aidera à construire une carrière, mais le même travail peut jouer une blague cruelle avec un homme;
  • Sommeil sain et sain. Rien ne restaure la force humaine comme un rêve. Il est important de prendre très au sérieux le repos nocturne, car un manque constant de sommeil entraîne une accumulation de fatigue;
  • Sport et bonne nutrition. L'activité physique soulage parfaitement le stress et sature le corps humain de sensations agréables résultant de mouvements actifs. Le sport n’est pas seulement un traitement efficace contre l’épuisement nerveux, mais aussi sa prévention. Mais le sport n’est rien sans une alimentation saine et régulière qui ne contiendra que des aliments biologiques;
  • Passe-temps Écrire, dessiner, faire des recherches, regarder des films, lire des livres, danser - tout passe-temps devrait contribuer au traitement de l'épuisement nerveux, ainsi que le soulagement de ses symptômes. De plus, l'effet préventif ne tarde pas à venir.

L’épuisement nerveux, dépourvu de dépression, peut être facilement guéri à l’aide des conseils ci-dessus.

Traitement de l'épuisement nerveux avec des médicaments

Un neurologue est le seul spécialiste du profil non mental capable de déterminer l'épuisement nerveux. Mais le neurologue n’est pas en mesure d’aider à résoudre les problèmes mentaux du patient. Par conséquent, les raisons de cet état ne seront pas éliminées. Très souvent, la dystonie végéto-vasculaire est diagnostiquée avec épuisement nerveux. Les médicaments pour les experts de l'épuisement nerveux prescrivent ce qui suit:

  • Pour soulager diverses douleurs, pour soulager les spasmes des vaisseaux sanguins, les vasodilatateurs aident à éliminer la privation d'oxygène dans les cellules du cerveau: betaserk, ginkgo biloba, mexidol, tanakan, etc.
  • Les substances nootropes sont prescrites avec précaution, ce qui maintient les cellules cérébrales à l’état normal, car elles peuvent augmenter l’irritabilité - il s’agit de l’alzépil, du tenoten, du pantogramme, du céraxon, etc.
  • Les vitamines du groupe B - la riboflavine, la thiamine et la thiacine ont un effet bénéfique sur le système nerveux humain.

Très bien affecter le corps médicaments avec épuisement nerveux, ayant dans sa composition des substances sédatives qui peuvent éliminer le sentiment de tension, anxiété, rendre le sommeil normal, meilleur repos.

Traitements populaires pour épuisement nerveux

Tisanes, teintures et teintures de plantes médicinales

1) L’infusion de dogrose, en raison de la teneur élevée en carotène et en vitamine C, renforcera efficacement le système immunitaire et les autres composants actifs, en particulier les vitamines B, auront un effet bénéfique sur le système nerveux. À 250 ml d'eau bouillante, prendre une cuillère à soupe de cynorhodons écrasées, cuire à la vapeur pendant au moins 12 heures dans un thermos, prendre un peu avec l'acacia, le millepertuis ou le sarrasin (cuillère à soupe) 3 à 4 fois par jour pendant un mois;

2) l'extrait de camomille pharmaceutique, grâce à des huiles essentielles et à une combinaison unique de phytonutriments biologiquement actifs, tonifie et apaise parfaitement les nerfs. L'infusion de camomille au miel aide à lutter contre l'insomnie. Un verre d'eau bouillante prend une cuillerée à thé d'inflorescences séchées et infuse sous le couvercle pendant environ 15-25 minutes. Prenez comme thé, sous forme de chaleur, trois fois par jour;

3) une décoction de calamus rhizomes est prescrite comme tonique pour inhiber le système nerveux central. 3 cuillères à café de krnya écrasé, versez 400 ml d'eau bouillante et faites bouillir sous un couvercle à feu doux pendant environ un quart d'heure, après avoir filtré 100 ml trois fois par jour, une demi-heure avant les repas;

4) un extrait (teinture) de radioli rose est prescrit comme remède efficace pour stimuler le système nerveux central, ainsi que pour les affections neurasthéniques, la faiblesse, la fatigue et l’altération des performances. 50 g de rhizomes écrasés et séchés versez dans un plat en verre foncé. 0,5 litre de vodka ou de diluant 1: 1 Medici spitra, colmatez bien et insistez dans un endroit sombre et frais pendant environ 15 jours. Réception 25 gouttes 3 fois par jour une demi-heure avant les repas, boire de l'eau. En cas d’asthénie, la dernière dose ne doit pas être inférieure à 4 heures avant le coucher. Les patients souffrant d'hypertension commencent à prendre 5 gouttes trois fois par jour, ce qui porte progressivement la dose à 10 gouttes (contrôle constant de la pression artérielle).

Les conséquences de l'épuisement nerveux

  • Des problèmes de société, le caractère d'une personne se détériorent, l'évaluation émotionnelle de ce qui se passe et la perception du monde changent. Les gens se mettent en colère, il y a des problèmes de communication. L'homme devient autonome et devient un solitaire;
  • Perte d'identité L'attitude envers la vie en général change de manière irréversible, les troubles mentaux peuvent commencer. Des états maniaques et des envies obsessionnelles et des idées apparaissent. La personnalité d'une personne dégrade même au détriment de l'hygiène personnelle.

Afin d'éviter l'apparition de problèmes mentaux, il est nécessaire d'éliminer la cause elle-même, dans ce cas, de mettre de l'ordre dans le système nerveux. L’épuisement nerveux, qui s’effectue mieux avec l’aide de médecins expérimentés, peut s’améliorer si vous suivez nos conseils.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie