Essayons de comprendre ce que signifie un rire nerveux.

Le rire nerveux est l’un des signaux de parole les plus intéressants utilisés par une personne stressée. Premièrement, il soulage simultanément le stress et masque le degré d'anxiété ressenti. Je vais donner un exemple. Observez les adolescents en train de participer à un "rituel de parade nuptiale" pour un représentant du domaine opposé. Tu te souviens comment tu étais toi-même un adolescent gloussant? Le rire nerveux remplit presque la même fonction que de siffler ou de se parler en marchant dans un cimetière ou une allée sombre. Le sifflet calme une personne effrayée. Le rire nerveux remplit la même fonction vis-à-vis de la personne dans une position inconfortable.

De plus, le rire nerveux aide à gagner du temps avant de dire quelque chose. Il donne à la personne un peu plus de temps pour réfléchir et préparer une réponse sûre. Il n’est pas surprenant qu’il y ait des gens qui commencent toujours à rire ou à rigoler avant d’engager une conversation. Le rire les aide à déterminer leur réaction à ce qui a été dit. Je vais donner un exemple. Une personne peut rire avant de répondre à une question.

Comme en témoigne un rire nerveux. En même temps, le rire nerveux se désarme lorsque la situation devient tendue. Une personne peut utiliser un rire opportun pour désamorcer la tension accumulée. De plus, le rire est une réaction humaine facile à imiter. Par conséquent, il peut être utilisé pour masquer le stress de l'observateur occasionnel. Un rire nerveux peut indiquer que le sujet en discussion est très important ou douloureux pour l’orateur et peut être évasif, voire trompeur.

Le rire nerveux aide à gagner du temps avant de dire quelque chose.

Le symptôme verbal du soupir a deux interprétations principales. Premièrement, les soupirs constants dans le processus de conversation indiquent que votre interlocuteur dans cette situation se regrette et peut être en proie à la dépression. Je ne veux pas dire qu'il souffre de dépression clinique et qu'il a besoin des services d'un psychiatre. Peut-être qu’il aimerait peut-être s’éloigner de la situation ou simplement y mettre fin et passer à une autre question. Un seul soupir profond après une résistance prolongée ou un comportement manifestement agressif indique qu'une bataille émotionnelle ou cognitive interne est terminée. La personne est prête à abandonner et à prendre le point de vue de l'interlocuteur. Les témoins de tels soupirs sont souvent les enquêteurs. Après eux, les suspects sont prêts à admettre. Ce comportement s'appelle «acceptation». L’homme ne résiste plus à la vérité ou à la réalité de la situation actuelle.

Un rire nerveux, de quoi s'agit-il?

Le rire nerveux est l’un des signaux de la parole du corps humain à un état de stress. C'est un moyen de défense psychologique qui élimine le stress tout en réduisant le degré d'anxiété ressenti. En outre, le rire nerveux aide à gagner du temps et à déterminer exactement comment agir dans cette situation. La capacité de tirer profit d’un rire nerveux en temps voulu désarme l’opposant, décharge la situation dans les cas où elle devient extrêmement dangereuse (par exemple, lorsqu’ils se sont réunis pour enseigner à un novice bien élevé, à un jeune soldat ou à une réunion avec des voleurs dans une allée sombre).

La photo capturait le rire nerveux naturel avant le premier saut en parachute.

Le rire involontaire peut être le symptôme d’une maladie grave.

Un rire non contrôlé peut être le signe d'une maladie ou d'un état pathologique dans lequel le système nerveux est généralement affecté.

Un rire pathologique incontrôlé, gratuit et pathologique peut être un symptôme médical de problèmes de santé graves, tels qu'une tumeur au cerveau, un accident vasculaire cérébral, le syndrome d'Angelman, le syndrome de Tourette, ainsi que des troubles du système nerveux dus à la toxicomanie.

À première vue, la relation entre le rire et la maladie semble étrange, car nous rions généralement lorsque nous sommes heureux ou trouvons quelque chose de ridicule. Selon la science du bonheur, le rire délibéré peut même nous remonter le moral et nous rendre heureux. Mais une autre chose est si vous faites la queue dans une banque ou dans un supermarché, et que soudainement, quelqu'un rit soudainement et sauvagement sans raison apparente. Peut-être une personne qui rit aura-t-elle un tic nerveux, peut-elle se contracter ou paraître légèrement désorientée. Une personne peut rire et pleurer en même temps, tout en ressemblant à un enfant, puis en victime de violence.

Si vous avez commencé à rire involontairement et souvent, cela pourrait indiquer un symptôme tel qu'un rire pathologique. C'est un signe de la maladie sous-jacente ou de l'état pathologique dans lequel le système nerveux est généralement affecté. Les chercheurs cherchent toujours à en savoir plus sur ce phénomène (le rire pathologique n'est généralement pas associé à l'humour, au divertissement ou à toute autre expression de joie).

Comme vous le savez, notre cerveau est le centre de contrôle du système nerveux. Il envoie des signaux qui contrôlent les actions involontaires, telles que la respiration, les battements de coeur, ainsi que les actions arbitraires, telles que marcher ou rire. Si ces signaux sont perturbés par des déséquilibres chimiques, une croissance cérébrale anormale ou une anomalie congénitale, des éclats de rire inconscients peuvent se produire.

Apprenons-en plus sur les maladies et les symptômes médicaux qui peuvent être accompagnés de rire (mais pas de sourire).

Rires causés par les maladies

En règle générale, tout autre signe de la maladie, mais pas le rire, oblige le patient ou sa famille à demander de l'aide. Cependant, le rire est parfois un symptôme médical qui mérite une attention particulière.

Voici un exemple: en 2007, une jeune fille de 3 ans de New York a commencé à se comporter de manière assez inhabituelle: à l'occasion, elle riait et était perplexe (comme si elle avait mal). Les médecins ont découvert qu’elle souffrait d’une forme rare d’épilepsie, provoquant des éclats de rire involontaires. Ensuite, ils ont trouvé une tumeur cérébrale bénigne chez la fille et l'ont enlevée. Après l'opération, le symptôme de cette tumeur a disparu - rire involontaire.

Les chirurgiens et les neurologues ont à plusieurs reprises aidé des personnes atteintes de tumeurs cérébrales ou de kystes à se débarrasser des éclats de rire involontaires et incontrôlables. Le fait est que l'élimination de ces formations élimine la pression sur les parties du cerveau qui la provoquent. Un accident vasculaire cérébral aigu peut également provoquer un rire pathologique.

Le rire est un symptôme du syndrome d'Angelman - une maladie chromosomique rare qui affecte le système nerveux. Les patients rient souvent à cause de la stimulation accrue des parties du cerveau qui contrôlent la joie. Le syndrome de Tourette est un trouble neurobiologique qui provoque des épidémies de tiques et de voix involontaires. En règle générale, les personnes atteintes du syndrome de Tourette n'ont pas besoin de traitement si leurs symptômes ne gênent pas les activités quotidiennes, telles que le travail ou les études. Les médicaments et la psychothérapie peuvent aider les patients à minimiser leurs symptômes.

Le rire peut également être un symptôme d'abus de drogue ou de dépendance chimique. Dans les deux cas, le système nerveux endommagé envoie des signaux, y compris ceux provoquant le rire. La démence, l'anxiété, la peur et l'anxiété peuvent également provoquer des éclats de rire involontaires.

Rire nerveux

Le rire nerveux est l’un des signaux de parole les plus intéressants utilisés par une personne stressée. Premièrement, il soulage simultanément le stress et masque le degré d'anxiété ressenti. Je vais donner un exemple. Observez les adolescents en train de participer à un "rituel de cour" pour un membre du sexe opposé. Tu te souviens comment tu étais toi-même un adolescent gloussant? Le rire nerveux remplit presque la même fonction que de siffler ou de se parler en marchant dans un cimetière ou une allée sombre. Le sifflet calme une personne effrayée. Le rire nerveux remplit la même fonction vis-à-vis de la personne dans une position inconfortable.

De plus, le rire nerveux aide à gagner du temps avant de dire quelque chose. Il donne à la personne un peu plus de temps pour réfléchir et préparer une réponse sûre. Il n’est pas surprenant qu’il y ait des gens qui commencent toujours à rire ou à rigoler avant d’engager une conversation. Le rire les aide à déterminer leur réaction à ce qui a été dit. Je vais donner un exemple. Une personne peut rire avant de répondre à une question.

En même temps, le rire nerveux se désarme lorsque la situation devient tendue. Une personne peut utiliser un rire opportun pour désamorcer la tension accumulée. De plus, le rire est une réaction humaine facile à imiter. Par conséquent, il peut être utilisé pour masquer le stress de l'observateur occasionnel. Un rire nerveux peut indiquer que le sujet en discussion est très important ou douloureux pour l’orateur et peut être évasif, voire trompeur. Le rire nerveux aide à gagner du temps avant de dire quelque chose.

Vous pouvez en apprendre davantage sur la signification des signaux comportementaux, la manifestation des gestes et des émotions, ainsi que sur les manifestations les plus caractéristiques dans une situation donnée en fonction des expériences que vous vivez, à partir des documents de la section «Chasseurs de comportement».

Attaques de rires involontaires, méthodes de diagnostic et de traitement

Une attaque de rire involontaire est un symptôme courant signalant des troubles mentaux, des maladies génétiques, des lésions cérébrales et d'autres troubles. Le rire pathologique est très similaire au rire naturel, mais il est considéré comme anormal en raison de la présence de symptômes associés, de l’absence d’un événement joyeux et agréable concomitant.

Contenu de l'article

Symptômes de rire involontaire

Les éclats de rire sont accompagnés des symptômes suivants:

  • impulsivité;
  • troubles de la communication;
  • problèmes de vision;
  • saillie de la langue;
  • petite taille de la tête avec reste normal du corps;
  • troubles du sommeil;
  • mouvements tremblants des bras et des jambes;
  • les saisies;
  • comportement affectif;
  • toux et clignement involontaires;
  • hypopigmentation;
  • déficience motrice;
  • démarche atactique;
  • problèmes nutritionnels dans la petite enfance;
  • altération du développement de la parole;
  • miction incontrôlée;
  • pleurs et hystérie;
  • dépression

Dans le syndrome de Tourette, les patients claquent, clignent de l'oeil, ouvrent involontairement la bouche et s'étirent le cou. Ils essaient d'éviter la compagnie des gens, ce qui provoque le doute de soi et le développement de troubles dépressifs.

Causes de rire involontaire

Les rires incontrôlés peuvent se produire pour les raisons suivantes:

  • Syndrome d'Angelman;
  • schizophrénie hébéphrénique;
  • Syndrome de Tourette;
  • maladies du cerveau;
  • le tétanos;
  • troubles du système nerveux.

Le syndrome d'Angelman est caractérisé par un retard de développement neurologique et mental. C'est extrêmement rare chez environ 1 enfant sur 10 000. Les signes d'une maladie génétique peuvent être détectés au cours des 6 à 12 premiers mois de la vie. Il peut s'accompagner de crises d'épilepsie, de troubles du sommeil, de sourires et de rires fréquents, de mouvements brusques avec des parties du corps. Les symptômes prononcés du syndrome d’Angelman ne sont perceptibles qu’après avoir atteint l’âge de 2 ans. L'obésité et la scoliose sont des anomalies courantes chez les patients adultes. Les personnes atteintes du syndrome d'Angelman ont le menton pointu et de larges espaces entre les dents.

Gebefrenicheskaya schizophrenia se développe pendant la puberté. Il se caractérise par une humeur et un maniérisme élevés. Les éclats de rire nerveux peuvent être remplacés par des attaques d’agression et une forte excitation, parfois des hallucinations. Les patients peuvent faire la grimace et faire des actes téméraires.

Le syndrome de Tourette est diagnostiqué dans l'enfance. Il s'accompagne de mouvements incontrôlés et de troubles du comportement. Le patient peut se comporter de manière indécente, jurer fort et rire, répéter les phrases qu'il a entendues. L'intellect du patient ne souffre pas.

Les causes du rire involontaire peuvent être un kyste ou une tumeur au cerveau, la sclérose en plaques et la maladie de Lou Gehrig. Des rires parfois inappropriés surviennent chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Quand une personne a le tétanos, une grimace ressemblant à un sourire sardonique apparaît. La maladie provoque également une faiblesse musculaire et une fatigue constante, un essoufflement et des lésions des muscles squelettiques.

Dans certains cas, des éclats de rire sans cause se produisent en réaction à un stress intense, au chagrin ou à la peur. Une personne peut rire lors d’un enterrement, lors d’un examen ou dans d’autres situations graves.

Le rire involontaire est souvent observé chez les consommateurs de drogues.

Méthodes de diagnostic

Si le syndrome d’Angelman est suspecté chez un enfant, le médecin envoie son test sanguin à sa mère. Ce sera l'occasion d'étudier l'ADN du bébé pour déterminer les écarts existants. Pour confirmer le diagnostic de syndrome de Tourette, un neurologue surveille le comportement du patient pendant au moins un an, en corrigeant les tics sonores et moteurs. Des méthodes de diagnostic supplémentaires comprennent l'électroencéphalographie, la tomodensitométrie et l'IRM.

Différentes méthodes sont utilisées pour diagnostiquer le rire involontaire dans le réseau des cliniques dentaires:

Comment surmonter une attaque de rire inappropriée et incontrôlable?

Bonjour chers amis!

Le rire non seulement prolonge la vie, mais améliore également sa qualité. Grâce à lui, une personne est capable de réduire son anxiété, ses symptômes de stress et même sa dépression. Mais que se passe-t-il si le rire provoque un malaise?

Avez-vous déjà ri dans des circonstances inappropriées? Que faire si une partie de plaisir incontrôlable vous a pris au moment du rapport ou à la clinique? Lors d'une rencontre avec une personne importante ou même lors d'un enterrement?

Dans l'article d'aujourd'hui, j'aimerais vous expliquer comment faire face à l'avalanche de rire qui frappe la tête? Que faut-il faire pour se calmer rapidement et quelles sont les raisons de ce comportement "étrange"?

Une attaque de rire à un moment inconfortable est un autre test! L'homme est tellement versé qu'il lui est difficile de respirer! Les larmes roulent dans la grêle, et les gens autour d’eux se tordent la tête, se demandant si tout est normal?

Les docteurs en sciences psychologiques disent que le rire, comme toute autre émotion humaine, ne peut pas passer tout de suite! Cela peut prendre de 15 minutes à plusieurs heures pour se calmer complètement!

Parfois, une réaction ridicule se produit sous la forme d'une fonction protectrice d'un individu dans une situation de vie difficile. Mais la chose la plus importante à faire est d’apprendre à maîtriser les émotions pour qu’elles ne puissent pas dépasser l’esprit.

Il est à noter qu'un rire soudain et arbitraire peut indiquer une altération grave de l'état mental et être le symptôme de maladies telles que le syndrome de Tourette, une condition préalable à l'AVC, une tumeur au cerveau, etc.

Théoriquement, il est très difficile d'identifier le lien entre une maladie et un rire gratuit. Habituellement, les gens s'amusent quand ils se sentent bien. Ils sont heureux et insouciants, quel est le problème ici? Et dans le même temps, les guérisseurs ont néanmoins révélé plusieurs raisons pouvant être provocatrices d'une épidémie d'attaque.

Raisons

Une attaque de rire incontrôlable a 4 causes principales:

  1. effets pathologiques de la déficience cognitive dans le corps (maladie d'Alzheimer, gonflement, blessures à la tête, dommages au système nerveux);
  2. trouble de la régulation de l'arrière-plan émotionnel (démence: névrose, dépression, psychose, apathie, etc.);
  3. réaction défensive de la psyché au stimulus (complexes, barrières émotionnelles, blocages et clamps);
  4. produits chimiques (drogues, toxicomanie - tabac, drogues, alcool).

Une dépression nerveuse peut provoquer une vague épisodique de pleurs ou de rires incontrôlables, répétée plusieurs fois par jour. Parfois, de telles réactions se produisent en réponse à de mauvaises nouvelles, de nouveaux événements ou des surprises.

Le cerveau humain est la salle de contrôle de tout le système nerveux. Sa tâche consiste à envoyer des signaux clairs de contrôle des actions incontrôlées, telles que la respiration systématique ou le rythme cardiaque.

À propos, en développant la conscience et en pratiquant des exercices de respiration et de méditation, il est possible de les entraîner et de les contrôler! En tout cas, les yogis réussissent assez bien! Il participe également au strict contrôle des engagements arbitraires: marcher, penser, se concentrer, pleurer, rire,.

Si la qualité de la communication est violée, un déséquilibre fonctionnel est observé et l'individu manifeste une attaque de rire hystérique, qui effraie non seulement eux-mêmes, mais également l'environnement. Comment faire face à la situation?

Luttant avec une crise

Autotraining

Si vous ressentez littéralement l'envie d'éclater de rire, je vous recommande de recourir à l'aide de la formation automatique. Qu'est ce que c'est C'est le bon réglage pour aider votre cerveau à s'accrocher à la réalité. Ce sont des affirmations et des suggestions puissantes qui renforcent le sentiment de contrôle de la situation et permettent d'éviter une attaque de panique au moment de l'attaque.

Fermez les yeux et répétez avec confiance les phrases que vous avez prononcées, en évitant un peu de «non»: «je ne cesse de rire», «mes émotions sont totalement sous contrôle», «je suis en sécurité».

Essayez de vous abstenir de ce qui se passe, en vous concentrant sur la respiration et en réduisant sa fréquence, vous pouvez prendre une profonde respiration et expirer lentement au moins 5 fois. Buvez de l'eau froide ou allez vous promener.

Ne regardez pas le visage des gens.

Si l'attaque a été vue chez un enfant et au moment le plus inapproprié, elle doit être remplacée dès que possible par une communication visuelle avec un adulte ou des pairs. Le rire est extrêmement "contagieux", surtout chez les enfants!

Ceci est similaire à l'état du bâillement, des pleurs collectifs chez les bébés, etc. Les enfants ont un lien plus fort avec les champs Force et Information-énergie. Et, par conséquent, ils prennent plus facilement le relais émotionnel qui les entoure.

Si près de chez vous entendez déjà des rires qui soutiennent la situation, alors méfiez-vous des regards sur les visages, car dans ce cas, il sera encore plus difficile de vous arrêter, comme vous et les autres personnes.

Activité musculaire

Dans la lutte contre le rire incontrôlable, il est important de comprendre comment changer de cerveau. Je vous recommande de recourir à l'abstraction musculaire.

Par exemple, si vous êtes figé dans l'attente d'une crise lorsque vous appelez le tapis au patron, essayez de trouver et de vous accrocher à une autre idée opposée à la vraie.

Mais le mieux est de recommander des mesures. Éparpillez délibérément des documents, poussez la chaise, etc., de sorte que vous deviez vous concentrer sur le fait de bouger.

Si rien n'y fait et que les tentatives sont vouées à l'échec, cela signifie que vous êtes une personne avec une émotivité accrue. Que faire dans ce cas? Comme si ce n'était pas étrange, mais la douleur est le plus fort des sentiments humains. Afin de soulager rapidement les symptômes d'une crise convulsive sous forme de tension dans les muscles abdominaux, de sourires et même de tics, je vous conseille de vous blesser.

Pincez votre doigt, mordez le bout de la langue, piquez la jambe avec une pince, etc. L’essentiel est de toucher les terminaisons nerveuses pour qu’elles ne se fassent pas attendre rapidement.

Quelques secondes et vous êtes dans un ordre parfait, joyeux et pouvez calmement regarder ce qui se passe sans sourire. En même temps, je ne vous encourage pas à vous impliquer dans ce produit et à ne l'utiliser que lorsque cela est absolument nécessaire.

Abonnez-vous aux mises à jour, et dans les commentaires, partagez vos propres moyens de surmonter un rire inapproprié! Dans quelles circonstances avez-vous dû faire cela?

Rire - psychologie

psychologie du rire | PSYCHOLOGY-BEST.RU - TOUT SUR LES RELATIONS DE PSYCHOLOGIE

La psychologie du rire est directement liée aux moyens psychologiques de protection de l'individu. Les moyens de protéger les individus, tels que l'altruisme, la sublimation, le sens de l'humour sont considérés comme matures. Ce n'est pas seulement parce qu'ils impliquent un certain degré de compréhension des processus de la vie. Mais aussi parce qu'ils peuvent être adaptatifs et utiles.

[type de message = "info"] L'utilisation de l'humour, par exemple, suggère qu'une personne est capable de voir une nuance absurde ou ridicule dans ce qui se passe - dans des émotions, des événements ou des situations troublants. Il est capable non seulement de voir cet aspect, mais aussi de le placer dans le contexte approprié, de le révéler aux autres dans une blague agréable et plaisante. [/ Message]

Valeur du rire

Comment la psychologie du rire se manifeste-t-elle dans la vie et aide-t-elle à faire face aux peurs et aux peurs? L'un des moyens par lesquels les étudiants en médecine et les jeunes médecins gèrent la peur des chirurgiens est de raconter des blagues à leur sujet. Une des blagues dont on se souvient bien. M. Smith meurt et se retrouve aux portes du paradis.

Saint Pierre l'arrête: "Tout le monde est égal ici, alors rejoignez le bout de la ligne." Environ 30 à 40 minutes plus tard, un homme, vêtu en chirurgien, se précipite au paradis avec les mots: "Lève-toi, éloigne-moi!". M. Smith s'adresse à Saint Peter: «Qu'est-ce que c'était? N'as-tu pas dit que tout le monde est égal ici?

"Ceci", dit Saint-Pierre, "était Dieu... mais parfois, il se prend pour un chirurgien."

Freud a dit que les humains sont les seuls êtres vivants qui savent rire. L'objet de l'humour sont leurs erreurs, leurs défauts, les problèmes complexes auxquels ils sont confrontés, tels que leur identité personnelle, leurs relations sociales et sexuelles, leurs divergences, leurs absurdités, leurs absurdités… Ce sont tous des problèmes et des tâches profondes qui se manifestent dans la psychologie du rire.

Cependant, cela ne signifie pas que l'humour ne peut pas remplir d'autres fonctions que des fonctions de protection. Par exemple, l'humour peut être utilisé avec succès pour la détente, le plaisir, peut être un excellent moyen de faire la cour.

Plus précisément, la fonction protectrice est l’une des fonctions de l’humour et peut-être même la fonction centrale et déterminante de la psychologie du rire. En d’autres termes, une blague qui ne contient pas certains aspects de la protection peut bien être drôle, mais elle ne peut pas être vraiment drôle: l’imitation, pas un humour authentique, sa ressemblance pâle.

Alors, chaque fois que vous entendez quelqu'un rire, je veux dire, vraiment rire, demandez-vous, à quoi rigole-t-il? Et rire avec lui avec une double force... Psychology-best.ru conseille de rappeler que la psychologie du rire nous aide à restructurer et à repenser les mécanismes du comportement, de la pensée et de la perception afin d'éliminer ceux qui échouent.

Le rire - une réaction protectrice du corps?

Les scientifiques du monde entier s'intéressent depuis longtemps à la raison de l'apparition et de la valeur du rire dans la vie des gens. Il est supposé que le savoir-faire est apparu dans le processus d'évolution et était fermement enraciné dans l'homme.

Si cela se produit, il est logique de penser que cette capacité devrait procurer certains avantages à son propriétaire.

Un certain nombre de chercheurs soutiennent que le rire est une réaction protectrice du corps qui sauve une personne dans certaines situations.

Les scientifiques ont émis une hypothèse: le rire est un mécanisme de protection du cerveau. Il (le mécanisme) est activé quand une personne se heurte à quelque chose d'incompréhensible, illogique. Peut-être, du point de vue de l'évolution, cela ressemblait-il à ceci: les gens, confrontés à une situation paradoxale, ne se gâtaient pas, ne perdaient pas courage, mais se moquaient au contraire de ce qui se passait ou d'eux-mêmes dans les circonstances.

La vie a montré qu’en fin de compte, ils étaient plus aptes à résoudre ou à comprendre le problème que ceux qui étaient découragés et affligés. C’est pourquoi une telle réaction et un comportement humain renforcé, et il était déjà possible de dire que le sens de l’humour et le rire (tout selon Darwin) devenaient un avantage évolutif de l’homo sapiens, ce qui lui permettait de survivre.

Fait de la vie moderne: sous stress (session d’examens, avortement au travail, drame personnel), une personne essaie inconsciemment de rire et de plaisanter plus souvent, cherche le contact avec des personnes positives, des esprits et des fous, à moins qu’il ne s’agisse bien entendu de dépression profonde ou de névrose existante. C'est vrai, parfois dans de telles situations, le rire est nerveux, les sourires sont tordus et le rire est hystérique.

Mais, estiment les psychologues, cela est beaucoup plus utile que d’accumuler des tensions en soi.

Des scientifiques de différents pays ont mené des recherches visant à étudier la nature et la fonction du rire. Sur la base des résultats obtenus, ils affirment que le rire est capable de vaincre la douleur.

Quand une personne rit, la quantité d'endorphine, une hormone capable de provoquer des sentiments de joie et de contentement, et de réduire considérablement la douleur, ou de la supprimer complètement, augmente considérablement son sang. Ainsi, en riant du cœur, les gens oublient qu’ils ont quelque chose qui leur fait mal, et le principal analgésique dans ce cas est le rire.

Sourire, rire et encore plus de rire a un effet très fort sur la conscience humaine et de nombreux effets non évidents.

L’un des premiers neurologues à avoir étudié les propriétés curatives du rire, l’Américain William Fry a organisé une expérience: il a prélevé du sang sur des volontaires (c’était ses étudiants) pour analyse, puis leur a raconté des blagues amusantes, après quoi il a de nouveau prélevé le sang et comparé les résultats obtenus.

Il s’est avéré que dans le sang prélevé après la séance avec des anecdotes, la quantité d’anticorps était augmentée, c.-à-d. activation manifeste de l'immunité.

Des études ultérieures menées par des scientifiques britanniques indiquent également que le système immunitaire de personnes gaies et toujours gaies, toujours prêts à sourire et à rire ouvertement, résiste mieux à de nombreuses maladies (par exemple, le virus de la grippe). Selon les psychologues autrichiens, le rire est peut-être la meilleure thérapie pour les patients victimes d'un AVC.

Le rire, comme une séance d’entraînement à part entière dans le gymnase, utilise activement 80 groupes musculaires, notamment le diaphragme, les abdominaux et le visage. Quand une personne rit, la respiration est particulièrement profonde, ce qui signifie que l'apport d'oxygène dans les tissus est renouvelé, que les poumons sont redressés et que les voies respiratoires sont libérées. De plus, le rire a un effet bénéfique sur le cœur.

Peut-être n'y a-t-il pas un seul corps qui ne soit pas affecté positivement par le rire.

Les physiologistes suisses ont réussi à calculer qu'une minute de rire équivaut à un jogging de 30 minutes.

Sans parler de l’efficacité des muscles du visage en gymnastique! Au moins 15 muscles faciaux sont impliqués lors d’un rire joyeux, ce qui contribue à préserver l’élasticité de la peau du visage.

Le rire - une réaction protectrice du corps?

Psychologie du rire

Dans le cadre d'une des expériences, Scott a analysé le cerveau du parodiste professionnel Duncan Wizbi pour comprendre comment il parvient à apprendre les caractéristiques subtiles du discours des autres.

À sa grande surprise, Sophie Scott a découvert que l'activité cérébrale semblait concerner des zones généralement associées à des mouvements corporels et à la visualisation: Wizbi pénétrait littéralement dans la peau de son personnage.

En général, l’étude du travail des parodistes l’a aidée à déterminer quelles zones du cerveau répondent, par exemple les étudiants et l’articulation - des aspects importants de notre personnalité de la parole.

Mais ce n’est qu’après des recherches en Namibie que Sophie Scott a compris que le rire était l’une des manifestations les plus importantes de notre voix. Des études antérieures ont montré que les représentants de diverses cultures peuvent reconnaître six émotions universelles - la peur, la colère, la surprise, le dégoût, la tristesse et la joie - basées sur les expressions faciales.

Cependant, Scott voulait savoir si nous pouvions exprimer des informations moins évidentes avec une voix. Elle a demandé aux habitants de la Namibie et aux Anglais d’écouter leurs enregistrements et de déterminer les émotions présentées. Parmi eux se trouvent non seulement six universels généralement acceptés, mais aussi un soulagement, un triomphe et une satisfaction.

Les représentants des deux groupes sont les plus faciles à identifier. «Il est immédiatement devenu évident qu'il était différent des autres émotions positives», explique le neurobiologiste. Plus l'étude a duré longtemps, plus les résultats étaient intéressants.

Scott a donc vite découvert que l'humour n'était pas la raison principale de notre rire.

"Les gens croient sincèrement qu'ils rient le plus souvent en réponse aux blagues des autres, mais lors d'une conversation, celui qui parle le plus rit", a-t-elle déclaré.

Sophie Scott définit le rire comme une émotion sociale qui nous rassemble et nous aide à nous rapprocher, que nous soyons vraiment drôles ou pas. «Quand vous riez avec d'autres personnes, vous leur montrez que vous les aimez, que vous êtes d'accord avec elles ou que vous appartenez au même groupe», dit-elle. "Le rire est un indicateur de la proximité d'une relation."

Rire dans la bouche

Par conséquent, apparemment, des situations dans lesquelles deux membres du couple sont capables de se faire éclater de rire et où les autres ne comprennent pas ce dont ils se moquent. «Parfois, ils disent: il a un grand sens de l'humour, grâce auquel je le trouve extrêmement séduisant.

En fait, je veux dire: il m'attire et quand nous sommes autour de moi, je le lui montre en riant », explique Scott. Le plaisir semble être le moyen le plus important de maintenir les relations.

Selon Sophie Scott, des études ont montré que le rire par couple permet aux participants de soulager la tension plus rapidement après des événements difficiles et que, d'une manière générale, la vie d'un tel couple dure généralement plus longtemps.

Selon d'autres études récentes, les personnes qui rient de vidéos amusantes sont plus susceptibles de partager des informations personnelles les unes avec les autres, approfondissant ainsi la compréhension mutuelle.

Même l'amusement tumultueux provoqué par une chute infructueuse dans le bassin gelé pourrait servir de facteur d'unification pour les amis du plongeur qui souffre depuis longtemps.

"Il est curieux que ses amis se mettent à rire littéralement au même moment. Je pense que de cette façon, ils l’aideront à se sentir mieux", estime Scott.

Robin Dunbar, de l'université d'Oxford, est arrivé à des conclusions similaires: selon les données qu'il a reçues, le rire est corrélé à une augmentation du seuil de douleur. Peut-être le point est-il l'augmentation de la production d'endorphines - ces composés chimiques renforcent également les liens sociaux.

Sophie Scott essaie maintenant de faire la différence entre les rires que nous utilisons pour donner une conversation animée et les rires incontrôlables, qui peuvent gâcher les émissions de télévision ou de radio.

Elle a notamment constaté que le rire «nasal» était moins sincère et que «nous nous déchirions le ventre avec le rire» sans aucune intervention du nez.

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle a aidé Scott à comprendre comment le cerveau réagit aux types de rire décrits ci-dessus.

Il semble que les deux stimulent les neurones miroirs - ces zones du cerveau sont responsables d'imiter les actions d'une autre personne.

Par exemple, ils seront utilisés quand une personne verra comment une autre frappe le ballon - ou le fait elle-même. Peut-être est-ce cette imitation de neurones qui rend le rire si contagieux.

"La probabilité qu'une personne rie augmente 30 fois en présence d'une autre personne", a déclaré le chercheur.

Une différence importante est que moins de «rires sociaux» spontanés entraînent plus d'activité dans les domaines liés à la «mentalisation» (compréhension de ce que l'autre personne ressent) et tente de comprendre les motivations des autres - nous réfléchissons donc probablement sur les causes du rire sincère.

Il peut vous sembler que la différence entre le rire involontaire et involontaire est facile à comprendre, mais Scott pense que cette compétence se développe progressivement chez une personne: la meilleure façon de commencer à reconnaître la nature du rire d’une autre personne est plus proche de 40 ans.

Récemment, Sophie Scott a organisé une expérience au London Science Museum, au cours de laquelle ses collègues demandent aux visiteurs de tous âges de regarder plusieurs vidéos de personnes en train de rire et de pleurer et d’évaluer la sincérité des personnages.

Comme le note le neuroscientifique, le principal moyen de communication du nourrisson est les pleurs, et l'importance du rire grandit au fur et à mesure que l'enfant grandit.

Bien que nous n'aimions peut-être pas le rire feint de certaines personnes, Scott pense que cela en dit plus long sur nous-mêmes et sur la manière dont nous répondons à leurs signaux sociaux que sur la façon dont ces personnes sont désagréables en réalité.

La chercheuse m'a parlé d'un ami qui l'irritait toujours d'un rire sifflant persistant: «Il m'a toujours semblé qu'elle riait complètement hors de propos.

Lorsque j’ai analysé ce qui se passait, j’ai compris: c’est que je ne réagisse pas à ses éclats de rire. Le rire était tout à fait approprié.

Scott pense que si elle n'avait pas connu l'aversion initiale envers cette femme, elle aurait ri de bon cœur et n'aurait même pas prêté attention à son intonation.

La curiosité de Sophie Scott lui a fait explorer non seulement la force des relations entre les gens, mais également celle des clubs de comédie. "Lorsque l'humoriste pop communique avec le public depuis la scène, l'interaction a toujours lieu", dit-elle.

Il existe un dialogue particulier entre le comédien et le public.

«Je me demande comment le public commence à rire et comment le rire s’arrête progressivement, qu’il s’agisse ou non d’une synchronisation avec d’autres personnes, l’interaction se déroule directement entre vous et la personne sur la scène», explique la chercheuse.

Ironiquement, note Scott, les acteurs de la bande dessinée ont souvent du mal à travailler avec de grandes salles. Peut-être le fait est-il que le rire contagieux se propage par vagues à un large public. Scott cite à titre d'exemple un enregistrement de l'humouriste Sean Locke qui fait rire de manière hystérique le public, en répétant simplement périodiquement le mot «cummerbund» (traduit par «écharpe»).

Le neuroscientifique a essayé de comprendre comment la vague de rire dans le public commence par attacher des capteurs à ses participants. L'efficacité de cette méthode était faible: le public se sentait contraint. Cependant, elle espère pouvoir poursuivre l’étude avec l’aide de comédiens célèbres tels que Rob Delaney. Ils seront peut-être en mesure de faire face à la tension du public.

Parfois, Sophie Scott elle-même se produit lors de soirées humoristiques à Londres. Je demande si les résultats de ses recherches ont contribué à la formation de son image de scène? Scott ne croit pas que la science l’ait aidée à développer le cadeau de bande dessinée. Cependant, le lendemain, je suis allée voir son spectacle caritatif et j'ai découvert que c'était vraiment très drôle.

Les collègues plus primitifs de Scott semblent désapprouver son approche «frivole». Mais le chercheur est conscient de la puissance du rire comme outil d'expression de soi et de l'efficacité avec laquelle il peut être utilisé pour que les gens s'écoutent. «Le rire semble superficiel, éphémère, dépourvu de sens», explique-t-elle. "Mais il n'est jamais neutre et signifie certainement quelque chose."

David Robson

Quand le rire est-il un symptôme médical?

Un rire anormal, incontrôlé, arbitraire et déraisonnable peut être un symptôme médical de problèmes de santé graves, tels qu'une tumeur au cerveau, un accident vasculaire cérébral, le syndrome d'Angelman, le syndrome de Tourette, ainsi que des troubles du système nerveux dus à la toxicomanie.

À première vue, la relation entre le rire et la maladie semble étrange: nous rions généralement lorsque nous sommes heureux ou trouvons quelque chose de ridicule. Selon la science du bonheur, le rire délibéré peut même nous remonter le moral et nous rendre heureux.

Mais une autre chose est si vous faites la queue dans une banque ou dans un supermarché, et que soudainement, quelqu'un rit soudainement et sauvagement sans raison apparente. Peut-être une personne qui rit aura-t-elle un tic nerveux, peut-elle se contracter ou paraître légèrement désorientée.

Une personne peut rire et pleurer en même temps, tout en ressemblant à un enfant, puis en victime de violence.

Si vous avez commencé à rire involontairement et souvent, cela pourrait indiquer un symptôme tel qu'un rire pathologique.

C'est un signe de la maladie sous-jacente ou de l'état pathologique dans lequel le système nerveux est généralement affecté.

Les chercheurs cherchent toujours à en savoir plus sur ce phénomène (le rire pathologique n'est généralement pas associé à l'humour, au divertissement ou à toute autre expression de joie).

Comme vous le savez, notre cerveau est le centre de contrôle du système nerveux. Il envoie des signaux qui contrôlent les actions involontaires, telles que la respiration, les battements de coeur, ainsi que les actions arbitraires, telles que marcher ou rire. Si ces signaux sont perturbés par des déséquilibres chimiques, une croissance cérébrale anormale ou une anomalie congénitale, des éclats de rire inconscients peuvent se produire.

Apprenons-en plus sur les maladies et les symptômes médicaux qui peuvent être accompagnés d'un rire, mais pas d'un sourire.

Rires causés par les maladies

En règle générale, tout autre signe de la maladie, mais pas le rire, oblige le patient ou sa famille à demander de l'aide. Cependant, le rire est parfois un symptôme médical qui mérite une attention particulière.

Voici un exemple: en 2007, une jeune fille de 3 ans de New York a commencé à se comporter de manière assez inhabituelle: à l'occasion, elle riait et était perplexe (comme si elle avait mal).

Les médecins ont découvert qu’elle souffrait d’une forme rare d’épilepsie, provoquant des éclats de rire involontaires. Ensuite, ils ont trouvé une tumeur cérébrale bénigne chez la fille et l'ont enlevée.

Après l'opération, le symptôme de cette tumeur a disparu - rire involontaire.

Les chirurgiens et les neurologues ont à plusieurs reprises aidé des personnes atteintes de tumeurs cérébrales ou de kystes à se débarrasser des éclats de rire involontaires et incontrôlables. Le fait est que l'élimination de ces formations élimine la pression sur les parties du cerveau qui la provoquent. Un accident vasculaire cérébral aigu peut également provoquer un rire pathologique.

Le rire est un symptôme du syndrome d'Angelman - une maladie chromosomique rare qui affecte le système nerveux. Les patients rient souvent à cause de la stimulation accrue des parties du cerveau qui contrôlent la joie.

Le syndrome de Tourette est un trouble neurobiologique qui provoque des épidémies de tiques et de voix involontaires. En règle générale, les personnes atteintes du syndrome de Tourette n'ont pas besoin de traitement si leurs symptômes ne gênent pas les activités quotidiennes, telles que le travail ou les études.

Les médicaments et la psychothérapie peuvent aider les patients à minimiser leurs symptômes.

Le rire peut également être un symptôme d'abus de drogue ou de dépendance chimique. Dans les deux cas, le système nerveux endommagé envoie des signaux, y compris ceux provoquant le rire. La démence, l'anxiété, la peur et l'anxiété peuvent également provoquer des éclats de rire involontaires.

Préparé par Viktor Sukhov

Sérieusement à propos de l'humour. Psychologie du rire et des blagues

Je pense vraiment que le rire est ce que j'aime le plus. Il traite de nombreuses maladies. C'est peut-être la chose la plus importante chez l'homme. Audrey Hepburn.

L'humour et le rire ne sont pas des choses sérieuses, et ceci est un article sérieux sur l'humour :)

Quand et pourquoi avez-vous besoin de rire et d'humour, comment vous aident-ils à être plus heureux? Quel est l'humour, comment il se pose et ce qui nous donne.

L’humour et le rire sont très efficaces, n’ont pas d’effets secondaires, ne permettent pas de gérer le stress, l’une des composantes principales du bonheur, de l’harmonie et du succès.

Considérer l'humour comme quelque chose de frivole est vraiment frivole.

Les chercheurs ont prouvé qu'un concert humoristique, par exemple, pouvait considérablement réduire l'anxiété et la dépression.

Les chercheurs Martin et Lefkur ont mis au point la Coping Humor Scale, qui mesure le rôle de l'humour dans la résolution de situations stressantes. Elle a également révélé que l'humour atténue le stress et le rend moins dangereux.

Testé, il a marqué un grand nombre de points, le film lourd étant moins contrarié. Il a également été possible de montrer que chez ces personnes, la pression artérielle due à l’immersion de la main dans l’eau froide augmentait légèrement.

D'autres chercheurs ont étudié les effets des événements de la vie sur les émotions positives et négatives. Ils ont constaté que chez les personnes qui riaient beaucoup, il n'y avait pas de multiplication d'émotions négatives, et chez les hommes, le stress contribuait à augmenter les émotions positives.

Une définition scientifique sérieuse de l’humour: c’est un état d’esprit positif qui se produit lorsque quelqu'un dit ou fait quelque chose d’absurde, d’inattendu ou de absurde, ou que des choses de ce genre se produisent et que des éclats de rire se produisent. En trouvant quelque chose de drôle, une personne ressent une sorte de joie particulière, raison pour laquelle cette capacité est importante pour le bonheur. L'humour moyen est noté environ 18 fois par jour.

De nombreuses études ont révélé une relation claire entre humour et bonheur: les personnes heureuses rient davantage et ont un meilleur sens de l'humour.

Qu'est-ce qui nous donne de l'humour? Ses avantages, prouvés et prouvés.

1. Les extravertis et les sanguins rient plus que quiconque, parce que les raisons de l'humour apparaissent le plus souvent pendant les interactions sociales, même si ce n'est pas nécessaire. Vous pouvez rire en lisant une anecdote, il est également plus intéressant de se moquer de lui ensemble.

L'humour favorise les relations étroites, l'établissement et le renforcement des contacts sociaux. Le rire commun unit les gens et soulage les tensions entre eux, car grâce à lui, les émotions positives sont vécues ensemble et les émotions négatives déchargées. Les contradictions sont éliminées, présentées sous une forme comique, et ne constituent donc pas une source de conflit, mais sont amusantes.

L'humour augmente l'attractivité de chacun aux yeux des jeunes. Les chercheurs ont montré que l'humour critique de l'orateur visé le rendait charmant aux yeux du public.

Les scientifiques ont découvert la raison à cela: un humour similaire "éclaire le côté obscur" d'individus attrayants qui semblent autrement sans défauts. La BD permet de vivre ensemble des émotions fortes, voire positives, et constitue un puissant moyen de renforcer les liens sociaux.

Par conséquent, si une personne acclame tout le monde, la cohésion de l’ensemble du groupe augmentera. Le seul "mais" - comique devrait être approprié!

Grâce à l'humour (par exemple, en racontant des blagues), les gens commencent à ressentir une grande sympathie pour l'autre personne qui se comporte, et les deux côtés commencent à sympathiser l'un avec l'autre. Par conséquent, il n’est pas surprenant que l’une des règles de l’amitié soit l’utilité des plaisanteries.

Cependant, en ce qui concerne le mariage, la situation est différente: si les maris ont recours à l'humour pour résoudre des situations stressantes dans la vie de leur femme, il est plus difficile de sauver le mariage, car cela peut être considéré comme une solution au problème, ne pas vouloir le remarquer et faire quelque chose solutions.

2. Quand le singe éclata de rire en se voyant dans le miroir, un homme naquit. Stanislav Jerzy Lec.

L'humour et le rire au sens plein, comme nous le comprenons, ne sont notés que chez l'homme. Mais comme des larmes. Ce qui est commun dans les rires et les larmes - un peu plus tard. Chez les chats et les chiens, par exemple, on peut observer des jeux quand ils jouent, développent et perfectionnent leurs compétences d'agilité et de force. Mais bien sûr, il est difficile d'appeler l'humour.

Chez les grands singes qui communiquent avec les gens et apprennent la langue des signes, il y a quelque chose de similaire à l'humour. Les sourires sont une expression silencieuse, montrant des dents, des grimaces, et le rire est une expression détendue, une bouche ouverte, la prétendue enjouement.

Ce dernier est accompagné de respirations fréquentes et intermittentes, qui plus tard ont évidemment évolué vers le rire d’une personne.

Quant à la personne, quand elle commence à rire et à comprendre l'humour. Les enfants commencent à sourire très tôt dans les premières semaines de la vie: quand ils voient le visage ou entendent la voix de la mère, et aussi quand ils sont chatouillés.

Au quatrième mois, ils rient déjà en réponse à des chatouilles ou à une stimulation tactile en jouant au ku-ku (cache-cache). À la fin de leur première année de vie, ils réagissent ainsi face à des événements absurdes, par exemple lorsqu'une mère boit avec des plats pour enfants.

Apparemment, de telles incohérences provoquent le rire dès le plus jeune âge, mais seulement lorsque la situation est en sécurité et que les signaux de jeu sont donnés.

Nous sommes partis de loin, avons fait le tour et sommes allés au fond. En plus d'établir des contacts sociaux, quoi de plus que de l'humour? Cela sécurise la situation. Le rire et l'humour sont le signe de l'absence de danger, de la reconnaissance de sa force, de la prise de conscience de sa capacité à faire face à la situation actuelle.

On rigole quand les événements, les situations ne menacent pas, et il est également vrai que quand on rit, la situation cesse d’être si dangereuse, insoluble.

3. "Je crois que le pouvoir du rire et des larmes peut devenir un antidote à la haine et à la peur..." Charlie Chaplin.

Rire à travers les larmes, larmes à travers le rire. Vous pouvez apprendre à sourire à la commande, vous pouvez même rire quand vous "avez besoin". Le vrai rire artificiel est différent dans le sens où une personne rit avec tout son corps, sa raideur disparaît, tous ses organes participent au rire, il tremble de tout son corps.

Si vous remarquez, la même chose est observée pendant les larmes, les pleurs, qui ne sont pas contenus. Cela amène un autre avantage important du rire: il supprime la tension accumulée dans le corps. Quand une personne fait face à un danger, elle se prépare, relativement parlant, à une bagarre.

Mais parfois, les gens dépassent les limites de la raison, ils vivent dans un état de stress constant ou sont prêts à se battre.

Comme la situation menaçante existe pour la plupart dans la tête et qu'il n'y a pas de décharge de tension sous la forme de la lutte elle-même, l'essentiel est une «bataille», alors cette tension et cette disponibilité constante sont épuisantes, physiquement et mentalement. Comme on le sait, le stress chronique ne permet pas au corps de retrouver force et équilibre émotionnel.

Le stress apparaît dans la tête - ressentir ou prédire le danger, une personne commence à faire défiler les différentes situations menaçantes et les résultats d'événements dans sa tête, le corps réagit immédiatement aux pensées et aux tensions.

Il durcit, perd de la flexibilité et finit par geler dans cette position, empêchant déjà à son tour la personne de se détendre et de la ramener à son insu dans le cercle de pensées perturbantes.

Les rires et les larmes sont comme une pluie torrentielle en une après-midi d'été étouffante: ils déchirent la coquille de la contrainte, soulagent la tension, rendent la liberté, permettent de reprendre son souffle, de "se rafraîchir, de se renouveler".

Après tout ce qui précède, l’expression «rire de la santé» acquiert le sens le plus littéral. Bien que le rire naturel ne tienne pas compte de ce facteur, son utilisation diminue sinon.

Le vrai rire, c’est le rire avec tout le corps, quand tout le corps tremble, qu’il en soit ainsi des crampes au ventre. À propos, un tel rire brûle un grand nombre de calories et constitue un exercice naturel et donc facile. Il est capable de renforcer les muscles de l'abdomen, du dos et des jambes. Une minute de rire, ou plutôt de rire, équivaut à quinze minutes de vélo.

4. De tout temps, les imbéciles, les comiques, les clowns, les clowns et autres comédiens étaient tenus en haute estime. Ils possédaient et possédaient un talent incroyable pour montrer en rire les moments controversés et douloureux de la vie. Et, comme vous le savez, en se confessant nos faiblesses, une personne devient plus forte.

Auparavant, l'humour clownesque était associé à des différences de statut et à d'autres sources de tension dans la société, contribuant à atténuer les tensions. Maintenant, les blagues sont aussi souvent présentes sur des thèmes ethniques, de genre, "indécents" et même de couleur de cheveux.

Les batailles comiques, lorsque les interlocuteurs échangent des remarques par des blagues, ne permettent pas au conflit de s’enfoncer en profondeur, de s’étendre et d’apaiser les tensions, de "lâcher prise" de manière inoffensive pour tous.

5. À propos, on peut apprendre à vivre avec le rire, il y a suffisamment d'exemples de cela dans l'histoire. De nombreux comiques, par exemple Charlie Chaplin, Jim Carrey et d’autres n’ont pas connu l’enfance et la jeunesse les plus heureuses, et le rire est devenu une panacée pour de nombreux maux. C’est une réaction saine de la psyché, quand la capacité de rire et de rire devient une sorte de compensation et de neutralisation de la tension ressentie.

Et le dernier, le rire le plus sain, le plus anodin, le plus naturel et même le plus «égoïste» est le rire sur soi-même.

Les gens qui se moquent des autres ne peuvent pas admettre qu'ils possèdent eux-mêmes ces qualités, ils commencent donc à «se battre» avec eux chez les autres.

En fait, chaque fois qu’une personne voit un comique dans une situation donnée, elle est en quelque sorte liée à la personne elle-même, même si elle est indirectement liée à elle.

Par exemple, une anecdote «barbue», ou plus précisément une situation ridicule (voir la figure à droite).

Pourquoi apporte-t-il un sourire - parce que presque chaque personne au moins une fois dans sa vie se trouvait dans une situation dans laquelle il souhaitait se souvenir d'un nom spécifique et ne pouvait le faire pendant un certain temps, entraînant ainsi diverses improvisations amusantes, des «noms de chevaux».

Apprendre à rire, y compris avec soi-même - seulement avec bonté, bien sûr, avec amour et compréhension - est un autre pas vers le bonheur.

Sérieusement à propos de l'humour. Psychologie du rire et des blagues.

Autres articles susceptibles de vous intéresser:

Rires et caractère Psychologue conseil

Ha ha personnage, ou qu'est-ce qu'un homme peut rire de lui?

Les psychologues disent que si vous énervez l'interlocuteur avec sa manière de rire, vous ne réussirez jamais à avoir un bon contact avec lui. Mais à la façon dont une personne rit, on peut dire de son personnage.

• En riant, se couvre la bouche de la main. Cette manière de faire est propre à ceux qui n’ont pas trop confiance en eux, qui sont facilement vulnérables et qui craignent que les gens ne se rendent compte de leurs points faibles.

Une telle personne est souvent très exigeante envers elle-même, se considérant comme «extrême» dans tous ses échecs et ses problèmes.

Ce trait de caractère le met constamment en suspens et est à l'origine d'une humeur sourde, voire de la peur.

• Rire jette sa tête en arrière. Cela est inhérent à la crédule, pourrait-on même dire aux naïfs, prêts à accepter tout ce qu'ils entendent comme une vérité irréfutable. Il est facile pour eux, comme ils disent, de confondre leurs têtes, il y aurait un désir. En règle générale, cette personne aime la société où elle devient généralement le centre de toutes les attentions.

• Rire, toucher légèrement le nez, les yeux ou les cheveux. Ce geste caractérise une personne romantique à la recherche d'une relation idéale qui regarde le monde à travers des lunettes roses. Et tout en éprouvant déception pour déception.

• Des éclats de rire au nez apparaissent. À propos de cette personne, on peut dire que ses goûts, ses attitudes, ses affections et ses intérêts changent souvent. Les parents et les amis ont beaucoup de difficulté à communiquer avec lui, car il n’est pas toujours possible de comprendre et il est presque impossible de prédire quelle étape il prendra la prochaine fois.

• Rire, la main touche les lèvres. C'est un homme avec des vues bien établies.

En règle générale, il ne change pas d'avis sur telle ou telle question, puisqu'il a déjà décidé lui-même ce qui était bon et ce qui était mauvais. Ce que son adversaire dit n’est pas particulièrement important pour lui.

Parfois, cet entêtement lui coûte très cher, mais une telle personne considère toujours que son opinion est la seule correcte.

• Putain de rire. Ceci est caractéristique d'une personne ouverte et sociable. Mais la personne qui rit profondément est souvent débridée, car elle est entièrement donnée au sentiment.

• En riant, il touche le menton. Une telle personne est conforme, pas vindicative. La personne a un caractère trop doux, de sorte que beaucoup l'utilisent pour leur propre avantage et tordent la corde.

• Rire différemment à chaque fois. L'humeur d'une telle personne peut changer plusieurs fois par jour. Son principal inconvénient est la non-ponctualité. De plus, il ne tient pas toujours ses promesses.

• Rire pour ne pas attirer trop l’attention. Cela signifie que la personne devant vous n'est pas en conflit et s'entend bien avec les gens. Il a un fort caractère et finit généralement le désir. Cette personne est capable de freiner leurs émotions les plus fortes. Son arme est qu'il pense d'abord, en calculant tous ses pas en avant, et ensuite seulement qu'il agit.

• Rire, plisser les yeux. Cela signifie que vous voyez une personne confiante. Il est collectionné, sérieux et professionnel. Les envieux l'appellent un homme de fer. Parce qu'il manque de sincérité, de douceur, il a des problèmes de communication. S'il est assez intelligent et peut jouer avec son interlocuteur, ses difficultés seront une chose du passé.

Psychologie du rire. Pourquoi un homme rit-il?

Avec les expressions faciales et le langage corporel, le rire et le sourire - c'est une sorte d'information que nous envoyons à d'autres. Ainsi, le rire est une forme de communication non verbale (sans mot).

Le premier contact visuel, au cours duquel les gens se rencontrent soudainement, contribue à la manifestation de leurs différentes réactions.

Une personne reste assise avec un visage pierreux, l'autre tend les lèvres, et la troisième sourit sincèrement.

Chaque personne comprend le sens d'au moins quelques réactions faciales et réagit en conséquence.

Un sourire ou un rire est un signal du corps qui offre à une autre personne une excellente occasion de faire connaissance, lui causant des sentiments et des pensées positifs. Ainsi, le sourire prédispose à la communication.

Plus tard, quand les gens se connaissent déjà, le rire continue d’assumer des fonctions importantes, qui consistent à assurer une communication amicale entre les personnes.

Par exemple, des conflits soudains ou des malentendus peuvent souvent être résolus en se moquant sincèrement d'eux. En outre, le rire aide parfois à sortir des situations difficiles de la vie, à réduire le stress et à améliorer la circulation sanguine. Le rire est une capacité innée et caractéristique seulement humaine.

Formation de rire

Un bébé commence à sourire dès 5-6 semaines. Vers quatre mois, il réagit avec un rire sincère à certains stimuli physiques, tels que chatouiller ou embrasser le ventre.

À cinq mois, un bébé commence à faire la distinction entre les visages de personnes connues et inconnues. Lorsqu'il reconnaît un homme, il lui sourit.

Les psychologues pensent qu'au début, les bébés sourient au hasard, voyant la réaction positive des autres, se rendre vite compte qu'il est beaucoup plus facile de réaliser ce qu'ils veulent.

Le rire peut dissiper les pensées sombres, améliorer le bien-être. Chez une personne qui rit, le corps et l'âme se détendent, la respiration devient profonde, la circulation sanguine des organes est activée.

Les personnes sujettes à la maladie mentale et à la dépression, rient beaucoup moins ou ne rient pas du tout, elles sont beaucoup plus difficiles à encourager que les personnes en bonne santé. En passant, des scientifiques ont prouvé que l'effet du rire était similaire à celui d'un médicament.

Le fait est que lorsqu'une personne rit, davantage d'hormones sont sécrétées dans l'hypophyse pour favoriser la formation d'endorphine dans le cerveau.

Ainsi, les endorphines sont des protéines (enzymes) de composition chimique similaire, ayant presque le même effet que les analgésiques, ainsi que les médicaments (morphine et héroïne). C’est pourquoi parfois une personne rit jusqu’à ce que vous tombiez, ou jusqu’à ce que vous ressentiez un manque d’air ou des douleurs abdominales.

Qu'est-ce que le rire peut signifier?

Amertume

Le rire peut parfois signifier de l'amertume et une reconnaissance de la faiblesse. Dans les cas où la situation semble désespérée, les gens se mettent souvent à rire amèrement. Bien sûr, cela n'aide pas une personne à se détendre, au contraire, cela amène une situation sans espoir.

Jubiler

Si une personne a une série d'échecs, le rire jubilant des autres peut gravement blesser et aggraver sa santé. Le proverbe "Celui qui rit le dernier rit de rire" dit qu'il ne faut pas rire des autres, car dans la vie, tout le monde peut avoir différentes situations dans lesquelles il ne veut pas du tout rire.

Sourire artificiel

Souvent, un large sourire n'est qu'un masque. Certaines personnes rient ou sourient, poursuivent consciemment certains objectifs ou veulent cacher un sentiment qui les submerge soudainement, par exemple le doute de soi.

Un tel rire ou un tel sourire n’est pas difficile à distinguer du présent parce qu’une personne, riante ou souriante, ne fait que sourire, et dans ses yeux, il n’ya pas d’étincelle joyeuse, sans laquelle il n’ya pas de rire ou de sourire.

Raillerie

Un homme qui se moque ouvertement est sujet à l'humiliation consciente. Le ridicule est fondé sur l'hostilité, parfois même la haine. De plus, une personne ridiculisée n'a le plus souvent pas la capacité de se défendre. Après tout, le ridicule n’est pas une agression ouverte, à laquelle il peut répondre de la même manière.

A quoi servent les rires: des psychologues

Depuis combien de temps riez-vous pour la dernière fois et à quelle fréquence riez-vous du tout?

Au cours de l'enfance et de l'adolescence, la plupart des enfants rient beaucoup. Au début de l'adolescence, de nouveaux problèmes, responsabilités, tâches et temps, ainsi que l'envie de rire diminuent.

Pendant ce temps, la vie d'une personne qui a cessé de rire perd la vie d'un jovial à tous égards. Voyons pourquoi nous avons besoin de rire et comment renvoyer le rire dans votre vie.

Rire pour la santé

Nous ne vous ennuierons pas avec des calculs détaillés à partir des recherches de scientifiques britanniques omniprésents, mais parlons brièvement des avantages du rire pour le corps humain: il agit comme un anesthésique efficace et inoffensif; pour hommes et femmes), augmente le tonus musculaire et l'élasticité de la peau. Le rire est très utile dans les maladies des voies respiratoires, il renforce l'immunité. Si un enfant de six ans rit et sourit jusqu'à 300 fois par jour, un adulte le fait en moyenne... 10 à 15 fois! C'est une statistique très triste, mais il n'y a rien que nous ne puissions pas changer si nous voulons. Soit dit en passant, l’un des moyens de réapprendre à rire est de se lier d'amitié avec votre enfant intérieur, nous vous garantissons qu'il n'a pas oublié comment cela se fait.

Le rire comme remède contre le stress
Rappelez-vous, nous vous avons parlé de la relaxation et de son aide dans la gestion du stress. On estime donc qu’une minute de rire sincère équivaut à 45 minutes de relaxation profonde.

Si vous manquez cruellement de temps ou si vous ne maîtrisez pas encore les techniques de relaxation profonde, la thérapie par le rire est recommandée par le médecin. À propos, il existe une méthode officielle de traitement avec le rire, elle a été développée en Inde sur la base d'asanas yogiques et d'exercices de respiration qui aident à provoquer le rire, elle s'appelle Hasya Yoga.

Si cela vous intéresse, vous pouvez étudier cette technique plus en profondeur et, pour le moment, nous vous expliquerons comment organiser vous-même une thérapie par le rire.

Tout d’abord, regardez toutes sortes de concerts et d’émissions humoristiques - en seulement 30 minutes d’une présentation ridicule, votre système nerveux est capable de reprendre des forces et votre corps - de produire des hormones du bonheur.

Vous ne savez pas quoi voir? Dans chaque grande (et même petite) ville, des équipes KVN jouent dans les ligues universitaires, urbaines et départementales. Les billets pour de tels spectacles ne sont pas difficiles à obtenir, ils ne sont pas chers, et vous aurez beaucoup de plaisir, en plus, un match par mois (parfois 2 et 3) a lieu dans chaque ligue.

Vous préférez ne pas sortir de la maison une fois de plus? Regardez la série immortelle "Friends" - regardez les 10 saisons - c’est 5326 minutes de rire en bonne santé.

Deuxièmement, amusez-vous avec vos amis - remplacez les soirées en regardant le football ou en discutant des derniers potins avec des jeux amusants. "Crocodile", "Il y a un contact!", "Twister", "Pan", charade - il existe de nombreux jeux qui peuvent vous donner une extravagance de rire et de plaisir. Ainsi, non seulement vous vous sentez mieux, mais vous aidez également vos amis à se débarrasser de la part du lion du stress.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie