La paranoïa est un trouble spécifique de la pensée qui progresse chez l'homme en raison de lésions de l'organe central du système nerveux humain - le cerveau. Il est caractéristique de la pathologie qu’un malade, dans des circonstances aléatoires, se voit confronté à diverses situations de la vie courante et se rende compte des machinations de ses ennemis. Il soupçonne tout le monde de comploter contre lui dans diverses conspirations. Pour la première fois, le terme "paranoïa" a été introduit dans la littérature médicale dès 1863. Pendant longtemps, cet état pathologique était lié à la psychiatrie classique et était considéré comme un trouble mental indépendant.

À ce jour, les véritables causes de la progression de la paranoïa chez les femmes et les hommes n’ont pas encore été établies avec précision. Si la maladie est bénigne, les cliniciens disent qu'une personne a commencé à développer un trouble de la personnalité paranoïaque. Si la maladie n’est pas traitée et que l’état du patient n’est pas normalisé, la paranoïa risque fort de se transformer en illusions de persécution ou en illusions de grandeur. Ces signes avant-coureurs indiquent un trouble isolé délirant. Le plus souvent, la paranoïa se manifeste chez les hommes et les femmes âgés. Les scientifiques ont tendance à penser que c'est la faute de divers processus pathologiques de nature dégénérative qui se produisent dans le cerveau du patient.

Facteurs étiologiques

Les raisons pour lesquelles les gens manifestent une paranoïa ne sont pas encore établies de manière fiable. Mais au cours de diverses études, il a été constaté que les causes de cette pathologie sont le plus souvent des processus dégénératifs. Dans la plupart des situations cliniques, la paranoïa est diagnostiquée chez les personnes âgées, mais sa manifestation n'est pas exclue chez les personnes du groupe d'âge moyen.

Causes de la progression de la paranoïa:

La raison de la forme de paranoïa à venir peut être la réception de psychodisleptiques. Ceux-ci comprennent:

  • les stupéfiants;
  • certains groupes de produits pharmaceutiques synthétiques;
  • les amphétamines;
  • fortes doses de boissons alcoolisées.

Variétés

Les psychiatres distinguent les types de paranoïa suivants:

  • alcoolique Ce type de pathologie progresse chez les personnes souffrant d’alcoolisme. La psychose est chronique. Ses principales manifestations sont un sentiment de persécution et de jalousie;
  • se battre La manifestation principale de la pathologie est qu'un malade se bat constamment pour ses droits, qui, à son avis, sont gravement compromis.
  • convoitise Il se manifeste comme une illusion érotique ou amoureuse;
  • involutif. Ce type de pathologie se manifeste dans le beau sexe juste avant la ménopause elle-même;
  • hypocondriaque. Le patient est certain de présenter diverses pathologies somatiques.
  • aigu. Les symptômes caractéristiques de cette forme sont le délire, les hallucinations et la stupeur;
  • la persécution. Une personne malade a le sentiment d'être constamment suivie. En outre, aucune exception n’est l’apparition du délire;
  • forte expansive. L'homme manifeste le délire du talent, de la majesté, du pouvoir;
  • sensible - augmentant la propension à créer des situations conflictuelles, le patient devient plus vulnérable et sensible;
  • conscience. Augmente la tendance à l'auto-flagellation, à l'autocritique.

Signes de maladie

Noter les signes de paranoïa n'est pas difficile, car ils apparaissent généralement assez clairement. Un malade a (pour lui) des idées précieuses qui se développent peu à peu en une illusion de grandeur. Ils deviennent la raison pour laquelle, dans toutes les situations, une personne est capable de voir les machinations de ses ennemis. Il est tout à fait convaincu qu'il y a un complot autour de lui qui est directement dirigé contre lui. Et l'autre, explique-t-il, c'est assez logique. Dans certains cas, c'est cette logique qui fait croire le patient à ses proches et retarde ainsi la visite d'un psychiatre. Mais cela ne devrait en aucun cas être fait. Dès que des signes de paranoïa apparaissent, il est important d'emmener le patient à l'hôpital le plus tôt possible afin de lui poser un diagnostic approfondi et de lui attribuer un plan de traitement correct.

Dans la plupart des cas, les parents ne croient pas le patient atteint de paranoïa. Et c'est l'absence de croyance dans les idées délirantes du patient qui est à l'origine du développement de divers conflits, y compris domestiques. Le patient lui-même est très méfiant vis-à-vis de son entourage. Il devient aussi délicat et même agressif.

Symptomatologie

Les symptômes de la paranoïa chez les femmes et les hommes sont les suivants:

  • augmentation de la vigilance mentale. Le patient évalue la situation de différents points de vue. Même dans les choses ordinaires, il voit un complot, une menace pour lui-même, etc.
  • augmentation de l'activité physique;
  • manque de désir de prendre contact avec d'autres personnes;
  • l'agression;
  • attitude négative envers les plus proches parents, amis;
  • hallucinations auditives. Un patient paranoïaque a tendance à entendre des sons qui n'existent pas vraiment;
  • hallucinations tactiles et visuelles;
  • troubles du système musculo-squelettique. Un patient souffrant de paranoïa change souvent de démarche, d’expressions faciales et de gestes.

Événements médicaux

Il est nécessaire de traiter la paranoïa uniquement avec un spécialiste qualifié, capable de déterminer la cause réelle de sa manifestation et de prescrire le traitement approprié. Le traitement de la maladie peut être un peu plus compliqué si le patient commence à percevoir le traitement comme un moyen de le garder ou de contrôler son esprit.

Le traitement de la paranoïa repose sur l'utilisation d'antipsychotiques à effet anti-débris. La psychothérapie n’est pas moins efficace. L’effet le plus positif est obtenu si la psychothérapie et la pharmacothérapie sont combinées.

Trouble de la personnalité paranoïaque

Le trouble de la personnalité paranoïaque est un syndrome psychopathologique qui se manifeste par une suspicion excessive, une agression envers les actions d'autrui, la formation d'idées précieuses qui ont un impact direct sur le comportement quotidien d'une personne. Ce trouble entraîne souvent de gros problèmes dans les relations entre les personnes et nécessite par conséquent un traitement complet et de qualité après le diagnostic. Les symptômes de la maladie se forment dès l'adolescence, lorsqu'une personne a une estime de soi intrinsèquement élevée et qu'elle est traitée de manière injuste par toutes les personnes qui l'entourent. Aujourd'hui, les scientifiques continuent à développer des méthodes efficaces de traitement de la psychopathie, ce qui a permis des progrès significatifs dans la résolution de ce problème.

Que devez-vous savoir sur le trouble de la personnalité?

Le trouble de la personnalité paranoïaque est une anomalie grave du caractère, qui nécessite un traitement, car il influence grandement le comportement de la personne et l’aggrave. Les personnes souffrant de ce syndrome se caractérisent par un égoïsme excessif, une haute estime de soi, une rancœur, et interprètent presque toujours les actes des personnes qui les entourent comme hostiles ou mettant en danger leur vie et leur santé. Souvent, ces personnes provoquent des situations conflictuelles, elles sont pleinement concentrées sur leurs propres idées de grande valeur, excessivement inquiètes de ce qui se passe dans leur vie, même si cela semble tout à fait normal et naturel aux autres.

Les paranoïaques sont l'un des types psychologiques, en d'autres termes, une personne mentalement malsaine et dépourvue d'humour, n'évalue son entourage que par ses relations avec lui et avec son opinion. Traits de caractère paranoïaques tels que: irritabilité, agressivité, caprices, hypersensibilité à la critique, échecs. De telles personnes sont toujours à blâmer pour quelqu'un d'autre, mais pas eux-mêmes.

Les symptômes

Si nous parlons des symptômes du trouble de la personnalité paranoïaque, ceux-ci devraient inclure les manifestations et signes suivants:

  • Suspicion de tous les autres, indépendamment de la situation et des circonstances.
  • Insatisfaction à l'égard des autres et de leurs activités.
  • Réaction inadéquate et agressive à toute critique d'une autre personne.
  • Sensibilité excessive, hypersensibilité et émotivité.
  • La présence de l’idée la plus importante qui soit pour le plus précieux est l’idée d’une valeur élevée de sa propre personnalité et de sa supériorité sur toutes les autres.
  • Obsessions d'invention, persécution, jalousie, etc.
  • Tendance à des situations conflictuelles.
  • La présence d'anxiété.
  • Un sentiment de malice secret chez un homme, un désir de vengeance.
  • Perception négative de tout ce qui se passe dans la vie.
  • Tendance à la dépression et aux manifestations névrotiques.
  • Faux jugements qui ne peuvent être dissuadés, quels que soient les arguments joints.
  • Pédantisme excessif, états systématiques, obsessionnels, persévérance et obstination.

Souvent, les bons gestes d’autres personnes peuvent être considérés de manière incorrecte et même hostiles. Les personnes atteintes d'un tel trouble mental établissent rarement de bonnes relations avec quiconque et mènent encore moins souvent une vie sociale active.

Causes de la maladie

Une cause exacte du trouble de la personnalité paranoïaque n'a pas été identifiée de manière fiable, et plusieurs théories peuvent provoquer le développement du syndrome:

  1. La prédisposition génétique au développement du désordre, cependant, le mécanisme de transmission des traits de caractère paranoïaques n’a pas encore été établi avec précision.
  2. Conditions de vie et circonstances dans lesquelles une personne est dans son enfance. De nombreux psychanalystes sont d'avis que les personnes issues de familles dysfonctionnelles, sévèrement punies dans leur enfance, sont plus sujettes aux manifestations du syndrome à un âge avancé.
  3. La méfiance générale et la suspicion envers d'autres personnes, apparaissant en raison de certaines circonstances de la vie - la duperie, le ridicule, le mal des autres.

Quelle que soit la cause du syndrome, vous devriez consulter un médecin qualifié pour un traitement ultérieur. Si la personne elle-même n'est pas en mesure de déterminer quelle est sa maladie, sa famille devrait l'aider dans cette tâche.

Diagnostics

Il est impossible de diagnostiquer de façon autonome, car le diagnostic qualitatif est effectué dans des conditions hospitalières par des spécialistes expérimentés. Le diagnostic final est établi sur la base des signes de trouble de la personnalité, du comportement humain, qui contredit les normes et standards culturels généraux.

Il est recommandé de réaliser le diagnostic le plus tôt possible pour pouvoir traiter efficacement la maladie et attendre des résultats positifs. Le diagnostic est également conçu pour déterminer avec précision la nature de la maladie, car il peut s’agir de schizophrénie, de troubles délirants ou de toute autre maladie mentale dont le traitement est différent du traitement des troubles paranoïaques.

Conflits avec les gens autour de vous

Très souvent, de telles personnes sont en conflit avec d’autres, et tout peut être la cause d’un conflit. Si une personne atteinte d'un trouble estime seulement que son interlocuteur exprime un désaccord, elle peut immédiatement faire l'objet d'une attaque - émotionnelle ou physique. Après cela, une personne devient son ennemi éternel, qu’elle ait demandé pardon ou non, qu’elle soit coupable ou non.

Les personnes souffrant de psychopathie trouvent rarement un langage commun avec les autres: elles perçoivent dans les moindres détails une insulte à leur propre personnalité, une humiliation de leur dignité. Il est intéressant de noter que discuter avec de telles personnes est inutile, car elles sont convaincues d'avoir raison et aucun argument ne prouvera le contraire. Au contraire, tous les arguments et arguments seront considérés comme une autre insulte provoquant un conflit.

Comment communiquer avec de telles personnes? Tout d'abord, vous devez comprendre qu'une personne a besoin d'un traitement immédiat, sinon la situation s'aggravera chaque jour. Si rien ne vous lie à cette personne, vous devez accepter tout ce qu'il dit, n'essayez pas de lui prouver quoi que ce soit, en aucun cas de ne pas entrer en conflit.

Thérapie

Que vous ayez un trouble de la personnalité paranoïaque, dépendant ou tout autre, vous avez besoin d'un traitement de qualité pour éliminer la principale cause de la maladie et ses principales manifestations.

Plus tôt vous commencez un traitement complet, plus grande est la chance que la situation puisse être corrigée. On peut obtenir d’excellents résultats à l’aide d’une approche thérapeutique intégrée: traitement médicamenteux, psychothérapie comportementale et cognitive, application de la théorie de la relation d’objet, etc.

Le traitement médicamenteux peut inclure l'utilisation des médicaments suivants:

  • Préparations sédatives.
  • Antidépresseurs
  • Neuroleptiques.
  • Médicaments hypnotiques.
  • Complexes de vitamines.

Dans tous les cas, il vaut la peine de contacter un médecin pour qu'il vous prescrive des médicaments. Vous ne pouvez même pas prendre de vitamines par vous-même, car il peut y avoir certaines contre-indications et certains effets secondaires.

Le cours psychothérapeutique aide également à se débarrasser partiellement ou totalement des troubles paranoïaques. La durée du traitement dépend de la gravité du trouble mental et de ses symptômes: pendant le traitement, le médecin procède à des modifications et à des ajustements. La tâche principale est d'obtenir un résultat positif dans le traitement de la maladie. Ce cours vise à éliminer les signes de frustration, à réduire l'agressivité et le mécontentement du patient. Le médecin aide le patient à comprendre son problème, lui apprend à éviter les conflits et ne devient pas l'initiateur de telles situations.

Une thérapie psychanalytique réussie et efficace permet au patient de se rendre compte qu'il n'est pas le centre de l'univers, mais qu'il y a d'autres personnes dont l'opinion doit être prise en compte. Les qualités que le patient n’aime pas chez les autres sont souvent ses propres qualités et désirs.

Le pronostic pour cette maladie n'est pas toujours favorable. Dans certains cas, le traitement est retardé pendant un mois, voire des années, mais avec un traitement approprié, les manifestations du trouble de la personnalité paranoïde deviennent moins prononcées. L'absence de traitement entraînera une aggravation de la maladie et, avec l'âge, les idées paranoïaques deviendront plus claires et plus perceptibles.

Top 5 des signes de paranoïa: prudence raisonnable ou suspicion malsaine?

Le trouble de la personnalité paranoïaque, comme toute maladie mentale, complique la vie du patient et de son entourage. Une personne cesse de faire confiance aux gens, elle devient méfiante. Les signes de paranoïa peuvent se manifester sous la forme d'un isolement complet de la société, du rejet de toute interaction avec les autres et de la présence de pensées paranoïaques constantes. Dans le même temps, il est important de comprendre qu'il existe une ligne de démarcation entre les soins raisonnables et les suspicions malsaines, car les pensées obsessionnelles peuvent jusqu'à un certain point hanter des personnes en parfaite santé.

Signes caractéristiques de paranoïa qui nécessitent une attention spécialisée

Le trouble de la personnalité paranoïde survient chez environ 0,5 à 2,5% de la population de notre planète. Il est à noter que les hommes souffrent plus souvent de paranoïa.

La paranoïa affecte plus souvent les hommes que les femmes.

Les signes les plus courants de paranoïa sont les suivants:

  1. Il est difficile pour le patient de communiquer avec d'autres personnes en raison de leur propre hostilité et de leur agressivité. Il semble au patient qu'il soit constamment surveillé, d'où une agression envers les autres. En règle générale, l'attitude hostile du patient cause l'hostilité de l'adversaire, ce qui ne fait qu'augmenter la paranoïa du patient.
  2. Le patient est confiant dans sa propre importance, avec le résultat qu'il devient têtu et sujet aux disputes et même aux combats. Parfois, les paranoïaques s'unissent en petits groupes, ce qui au fil du temps peut devenir des sectes.
  3. La nature et la gravité des symptômes varient selon les patients. Certains patients perdent complètement contact avec la réalité lors de crises convulsives, qui peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures.
  4. Les patients souffrant de paranoïa ne font pas confiance au médecin, ce qui complique grandement le processus de traitement.
  5. En raison de leur faible score, les personnes paranoïaques préfèrent l'isolement social. Ils sont incapables de travailler avec d'autres personnes.

Afin de poser un diagnostic, un patient doit présenter au moins cinq symptômes de trouble paranoïde, indiqués dans le Manuel diagnostique-statistique des troubles mentaux.

Parmi les autres signes de paranoïa peuvent être observés:

  • hypersensibilité aux échecs et aux échecs;
  • insatisfaction constante avec les autres, attitude arrogante, incapacité de pardonner;
  • la suspicion, une tendance à déformer les faits et les actions des gens;
  • attitude agressive;
  • suspicions non fondées et injustifiées concernant la trahison du partenaire;
  • sens accru de l'importance;
  • diminution de l'activité mentale.

Causes de la paranoïa et traitement de la maladie

Les causes du désordre paranoïaque ne sont pas entièrement comprises, ce qui complique non seulement le diagnostic, mais également le traitement de la maladie. Il n’existe pas de tests ou de technologies de visualisation distincts pour diagnostiquer la paranoïa. Le diagnostic repose sur une enquête détaillée réalisée sur le patient lui-même, ainsi que sur sa famille et ses amis.

La psychothérapie et la pharmacothérapie sont utilisées pour traiter la paranoïa.

La sélection des traitements pour la paranoïa est effectuée sur la base de la cause fondamentale du développement de la maladie, qui peut être:

  • l'hérédité;
  • maladies, pathologies et lésions cérébrales;
  • dépendance (alcool et / ou drogue);
  • anomalies de la synthèse des protéines;
  • changements dans le cerveau liés à l'âge;
  • traumatisme psychologique des enfants;
  • stress fréquent;
  • médicaments à long terme;
  • isolement social.

Sont à risque:

  • toxicomane;
  • personnes génétiquement prédisposées;
  • les personnes âgées;
  • sujettes aux troubles de la personnalité;
  • les hommes de plus de 20 ans.

Le cours de traitement est sélectionné individuellement et peut inclure:

  • psychothérapie (individuelle, familiale, cognitivo-comportementale);
  • médicaments (antidépresseurs, tranquillisants, sédatifs, antipsychotiques, antipsychotiques).

Les experts exhortent à ne pas ignorer les signes possibles de paranoïa et à demander rapidement l'aide d'un professionnel.

Diagnostic de paranoïa

La paranoïa est un type de trouble mental dans lequel une personne cesse d'interpréter la réalité qui l'entoure comme le font des personnes en bonne santé. Une personne devient obsédée par une certaine idée (elle est appelée surévaluée ou délirante). La paranoïa n'est pas accompagnée d'hallucinations et, sans traitement, elle prend beaucoup de temps avec alternance d'exacerbations et de rémissions (soulagement des symptômes).

Diagnostic précis de la paranoïa - consultation d'un psychiatre et examens supplémentaires qu'il vous prescrira.

Comment identifier la paranoïa? Les méthodes de diagnostic comprennent:

  1. Examen clinique et anamnestique - conversation avec un psychothérapeute, évaluation de l'état mental, le médecin évalue les causes du trouble et sa gravité.
  2. Recherche pathopsychologique - effectue un psychologue clinique. Le spécialiste identifie les troubles mentaux spécifiques à la maladie mentale et les décrit en conclusion (important pour le diagnostic différentiel et le diagnostic final).
  3. Les méthodes instrumentales et de laboratoire incluent Neurotest et le système de tests neurophysiologiques. Ce sont des méthodes modernes d'analyse du sang et des indicateurs physiologiques permettant de prouver une déficience mentale grave chez une personne et d'évaluer sa gravité.

Le comportement d'une personne change. En raison de perturbations de la pensée, des idées sont absorbées qui absorbent complètement sa vie. Il construit des chaînes longues, complexes et, semble-t-il, logiquement connectées, qu'il partage avec sa famille et ses amis. Une personne peut passer des heures à parler de lui-même, de ses "poursuivants" ou de ses "grandes découvertes". Les proches ne font pas confiance à la personne et celui-ci cesse de leur faire confiance.

À l'avenir, la situation s'aggrave. Le paranoïa devient scandaleux dans la vie quotidienne, jure constamment avec ses proches, commence à comprendre le sens caché et inamical de ce qui se passe. Peu à peu, il devient plus sensible aux changements de l'état émotionnel des autres, mais il interprète ces changements de manière incorrecte: tout geste, tout regard, tout rire ont une teinte négative dans la compréhension de la personne et l'insultent mortellement.

Il est très difficile de convaincre une personne atteinte de paranoïa qu'il y a un problème dans sa tête et qu'il a besoin de faire appel à un médecin.

Au travail, ces personnes se comportent de manière active, leurs devoirs sont remplies de bonne foi, mais elles sont constamment insatisfaites. L’un des principaux symptômes de la maladie de la paranoïa se manifeste clairement: une personne critique tout ce qui se passe autour de lui, elle n’est pas satisfaite de tout, mais elle n’admet pas qu’elle peut avoir tort.

Du point de vue de la personne, il n’ya aucun signe de paranoïa. Au contraire, ce sont tous les autres qui essaient de le tromper, de l'humilier et de l'insulter, ne croient pas en son génie, ses capacités et ses forces. Parfois, les paranoïaques achètent même des armes pour faire face aux "mauvais-méchants".

Paranoïa: symptômes et signes chez les femmes

La paranoïa est un trouble qui peut survenir chez une personne, quels que soient son statut social, son poste ou son sexe. Cependant, il existe des différences dans l'évolution clinique de la paranoïa chez les hommes et les femmes.

La paranoïa (et les troubles mentaux en principe) chez les femmes peut survenir ou s'aggraver lors de changements hormonaux dans le corps. Il s'agit de la période de la puberté, de la grossesse, de l'accouchement et de la lactation, ainsi que de la ménopause et des femmes ménopausées. Les principaux symptômes de la paranoïa chez les femmes sont la méfiance des autres, l’hostilité ouverte, la sensibilité accrue.

La paranoïa et la maladie mentale ne sont pas directement liées aux hormones, mais un déséquilibre du système hormonal peut provoquer des exacerbations et aggraver les symptômes.

Les femmes développent souvent des idées de persécution. Il lui semble toujours qu'il existe de terribles complots à son encontre dans le but d'insulter, de priver un poste très rémunéré, de survivre à un appartement, de nuire à une famille, à un enfant.

Les symptômes suivants peuvent être des signes de paranoïa chez la femme (comportement qui n'était pas typique de l'homme auparavant):

  • agression envers des parents;
  • conflits constants sur des sujets domestiques et insignifiants;
  • accuser les proches de nuire à la femme et à ses biens;
  • une femme est obsédée par une idée (persécution, maladie mortelle ou capacités supranormales), peut parler de ce sujet pendant plusieurs heures sans s'arrêter.

Il y a une paranoïa de la luxure - cette idée est de nature érotique. Les femmes tombent amoureuses d'un homme célèbre et commencent à parler ouvertement de la réciprocité des sentiments, de la communication avec un homme. Ils entrent en contact avec la personne, s'imposent, essaient d'offrir une rencontre, poursuivent. Le refus d’une personne s’explique par le fait qu’elle est simplement «timide».

Les signes de paranoïa chez les femmes sont variés et dépendent de l’idée qui a capturé la conscience d’une femme. Les signes constants comprennent le détachement de la réalité, l'obsession pour l'idée et le fait qu'une femme ne peut pas être dissuadée.

La méthode de diagnostic exacte est un examen avec un psychiatre qui, à l'aide d'interrogatoires compétents, identifiera le problème et ses causes. Des méthodes de diagnostic supplémentaires incluent: recherche pathopsychologique, Neurotest, système de test neurophysiologique.

La paranoïa répond bien à la thérapie avec des médicaments modernes. En savoir plus sur le traitement paranoïa.

Signes de paranoïa chez les hommes

Les signes de paranoïa chez les hommes - le comportement d'un homme change, il devient obsédé par une idée particulière.

Souvent, une telle idée est la jalousie. Toute petite chose devient une preuve convaincante de tromper sa femme ou sa petite amie: une nouvelle robe, un léger retard au travail, un appel manqué ou un message d'un numéro inconnu. Les hommes deviennent agressifs, se comportent de manière hostile avec un partenaire, avec des hommes de son environnement - des «rivaux» ou des «amoureux» potentiels.

Il se trouve qu'un homme a la conviction que sa femme a commencé à le tromper il y a longtemps et qu'il élève donc un autre enfant.

La délibération est commune. Symptômes et signes de paranoïa chez l'homme dans ce cas:

  • enthousiasme excessif pour leurs loisirs, que ce soit la poésie, le dessin, la musique;
  • démonstration constante d'œuvres au public;
  • une personne sans éducation spéciale prend soudainement un grand intérêt pour la physique nucléaire ou une philosophie sérieuse;
  • Des «superpuissances» peuvent apparaître - une personne voit l'avenir, guérit les malades en phase terminale, communique par télépathie avec l'étranger ou un autre monde.

Ces patients insistent sur leur génie, et si quelqu'un n'est pas d'accord avec eux, considérez-le comme un détracteur et un envieux.

Les symptômes de la paranoïa chez l'homme dépendent de l'idée spécifique du patient. Cela peut être la confiance dans la poursuite, le désir d'amis ou d'étrangers de causer des dommages, une obsession pathologique avec la science ou la religion, des illusions de jalousie ou d'amour, des idées hypocondriaques. L'homme est alors convaincu d'être malade incurablement.

La paranoïa chez les hommes répond bien au traitement. L'essentiel est de suivre scrupuleusement les recommandations du médecin et de ne pas arrêter de prendre des médicaments si le médecin insiste pour poursuivre le traitement. Le patient et ses proches doivent être préparés à un long traitement afin que les symptômes de la maladie disparaissent à coup sûr. En savoir plus sur le traitement paranoïa.

Trouble mental - Paranoïa

Dans cet article, nous allons parler de troubles mentaux tels que la paranoïa, qui cause beaucoup de problèmes graves à ceux qui y sont sujets. Nous examinerons en détail les causes de la paranoïa et discuterons des méthodes existantes pour aider à vaincre la paranoïa.

Symptômes et signes de la maladie

Premièrement, définissons ce que l’on appelle la paranoïa et quels sont les symptômes de la paranoïa dans une maladie.

La paranoïa est un trouble mental qui s'accompagne d'un développement progressif du patient, d'idées délirantes auxquelles le patient attache une valeur extrêmement précieuse. Cette maladie peut être très difficile à remarquer, car la pensée et le comportement du patient peuvent sembler tout à fait normaux et avoir un sens pour ceux qui l'entourent. Dans le même temps, le patient peut avoir une attitude extrêmement critique à l’égard du monde qui l’entoure, bien que les critiques à l’égard des patients paranoïaques ne soient pas perçues du tout et n’attachent aucune importance aux commentaires des autres. De plus, le patient peut percevoir de manière agressive tous ceux qui ne partagent pas ses convictions.

La paranoïa est avant tout une violation de la perception normale du monde. Par conséquent, cela peut s'exprimer par le fait que le patient cesse de réagir de manière adéquate à ce qui se passe autour de lui. Certains événements qui l’inquiétaient auparavant peuvent tout simplement cesser de l’intéresser, et certains moments qui n’ont pas provoqué d’émotions particulières pourraient être tolérés négativement et négativement par le patient. Dans le cas d'attaques de paranoïa, il est caractéristique que le patient perde des relations de pensée, ce qui entraîne le fait qu'il cesse de pouvoir faire face normalement à tout problème de la vie. Un patient a un grand nombre de pensées confuses dans la tête qui l’empêchent de se concentrer et de prendre la bonne décision. L’un des symptômes de la paranoïa est l’apparition d’un délire chez un patient, qui survient pendant les épisodes les plus aigus de la maladie.

En ce qui concerne la perception du monde par les malades, le premier coup retentit à l'audition. Le patient peut entendre divers sons inexistants, ce qui peut durer assez longtemps.

Les signes de la maladie de la paranoïa peuvent également être que si une personne cesse de faire confiance à quelqu'un, elle devient trop secrète et méfiante. En outre, la paranoïa peut également se manifester par une jalousie prononcée, une sensibilité ou même des illusions de grandeur. De tels phénomènes se produisent parce que le patient devient incapable de se comparer à la société et commence à voir en chacun une menace ou un facteur irritant. Mais bien sûr, tous ces symptômes de paranoïa chez les hommes et les femmes peuvent ne pas être très prononcés, une personne peut avoir la même apparence qu'auparavant, mais à ce moment-là, la paranoïa peut commencer à se développer progressivement. Au fil du temps, plus la maladie se développe, plus ses manifestations sont perceptibles - le patient cesse de se contrôler de moins en moins à cause de ce que ses actes démontrent de plus en plus ouvertement qu'il est soumis à une personne souffrant de troubles mentaux.

Raisons

Les causes de la paranoïa et de nombreux autres troubles mentaux n’ont pas fait l’objet d’une étude approfondie. Il n’est donc pas toujours possible de dire exactement ce qui a précisément conduit à l’apparition de la paranoïa dans un cas particulier. Vous pouvez uniquement énumérer les raisons pouvant contribuer à l’émergence et au développement de cette maladie:

  • Blessures à la tête;
  • Tendance héréditaire;
  • Conditions pathologiques dans le cerveau;
  • Toxicomanie ou alcoolisme;
  • Situations stressantes fréquentes;
  • Isolement social;
  • Violation des processus métaboliques associés au processus de synthèse des protéines;
  • Changements liés au vieillissement dans le cerveau;
  • Traumatisme psychologique survenu dans l'enfance;
  • Consommation à long terme de drogues;
  • Certaines maladies chroniques;
  • Maladie cérébrale transférée;
  • Insatisfaction de la vie.

En parlant des causes de la paranoïa, il est logique de mettre en évidence les groupes de personnes les plus susceptibles de développer cette maladie:

  • Personnes génétiquement prédisposées;
  • Les personnes toxicomanes ou alcooliques;
  • Les personnes âgées;
  • Les hommes de plus de vingt ans;
  • Les personnes sujettes à la dépression ou à d'autres troubles mentaux.

Variétés

Les psychothérapeutes distinguent plusieurs variétés de paranoïa qui se distinguent par leurs manifestations:

  • La paranoïa alcoolique est une psychose chronique délirante qui se développe chez ceux qui souffrent d’alcoolisme;
  • La paranoïa involontaire est appelée psychose, dans laquelle le patient commence à s'émerveiller systématiquement. Ce phénomène concerne souvent les femmes âgées de 40 à 50 ans. En règle générale, une telle maladie commence à se manifester assez rapidement et peut se manifester sur une longue période;
  • Paranoïa de lutte est un terme un peu dépassé qui s’applique à la paranoïa qui se caractérise par un niveau élevé d’activité et de fanatisme. Ces manifestations peuvent viser à faire respecter les droits prétendument violés;
  • La paranoïa aiguë est un type de psychose caractérisée par des manifestations stupéfiantes et hallucinatoires délirantes;
  • La paranoïa persécutrice se distingue par le fait que, lorsque c'est avec une personne, il semble constamment que quelqu'un la suit et la suit;
  • La paranoïa de conscience se manifeste par le fait que le patient commence à se reprocher constamment quelque chose. Cette condition peut souvent se produire pendant la dépression;
  • La paranoïa de sensibilité est dans la nature des illusions sur les relations. Ce phénomène se produit souvent chez les personnes ayant subi des lésions cérébrales. Dans ce cas, le patient est caractérisé par la vulnérabilité et la sensibilité. De plus, le patient est en conflit avec son entourage.
  • La paranoïa sénile survient chez les personnes qui sont dans l’âge de la révolution (de 45 à 6 ans). Avec son cours chronique, une telle paranoïa ne conduit pas à l'apparition de démence.

Il existe également des types mixtes de paranoïa, dans lesquels le patient est sujet à plusieurs types de paranoïa en même temps.

Diagnostic de la maladie

Si vous présentez des comportements pouvant indiquer que vous développez une paranoïa ou que vous avez remarqué des symptômes de paranoïa chez des enfants ou d'autres membres de la famille, vous devez absolument consulter un psychothérapeute. Maintenant, il existe plusieurs cliniques et vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin directement par téléphone ou via Internet. Pour diagnostiquer cette maladie, malheureusement, il n’existe pas de méthodes de laboratoire ou de diagnostic précises au maximum. Malgré cela, le médecin, après avoir décelé des signes avant-coureurs, prescrira une série d'examens permettant de confirmer le diagnostic de paranoïa.

En outre, les médecins effectuent des tests spéciaux de paranoïa, des entretiens et des conversations avec le patient, qui permettent également de détecter plus précisément les signes de paranoïa chez l'homme ou la femme.

Traitement

La condition principale pour le traitement correct de la paranoïa est de prendre des médicaments.

En médecine, la paranoïa ne s’applique pas à la psychose, mais le patient est atteint de paranoïa et il est difficile d’interagir avec les autres, ce qui peut être très gênant pour les autres et pour le patient lui-même. Si la paranoïa est détectée chez un patient, les médecins prescrivent un traitement consistant à effectuer un traitement de correction psychologique.

Un facteur de complication dans le traitement de la paranoïa est que le patient peut éprouver de la méfiance envers tous les autres, y compris les médecins. Ou, en raison de la criticité du monde entier, le patient peut refuser de reconnaître le fait qu’il souffre d’une maladie telle que la paranoïa.

Par conséquent, la tâche principale du médecin est d’établir un bon contact avec le patient. En règle générale, il est difficile de procéder ainsi et le médecin peut mettre longtemps à amener le patient chez lui et à commencer à traiter efficacement la maladie.

Pour que le traitement de la paranoïa soit un succès, il est très important que la maladie soit diagnostiquée en temps voulu.

Grâce à la psychothérapie, le patient commence à contrôler les symptômes de la maladie, ressent l'approche de l'exacerbation et prend certaines mesures pour l'atténuer ou la prévenir. Il existe plusieurs méthodes de traitement qui aident à faire face à la paranoïa. Par exemple, grâce à la thérapie cognitivo-comportementale, le patient sera en mesure de modifier son comportement au bon moment pour éviter les rechutes.

En ce qui concerne la question «Comment traite-t-on la paranoïa?», Alors tout est plutôt double: certains patients qui commencent tout juste à présenter des symptômes de paranoïa doivent faire face à ce problème pour toujours. Mais il existe également un grand nombre de patients chez qui les attaques de paranoïa alternent avec une rémission définitive. Comme cela a déjà été dit, beaucoup dépend du stade de développement de la paranoïa que cette maladie a pu détecter. En raison d'une perception trop critique du monde environnant, le patient peut ne pas remarquer la manifestation de la paranoïa, même avec son fort développement. Pour cette raison, de nombreux patients sont déjà chez le médecin au moment où la maladie a déjà atteint un développement important. Dans ce cas, il sera beaucoup plus difficile d'aider le patient. En outre, le médecin sait bien en quoi la paranoïa est différente de la schizophrénie et peut aider le patient à détecter à un stade précoce cette maladie plus dangereuse.

En règle générale, le médecin crée un complexe comprenant les méthodes de traitement suivantes:

  • Prendre des neuroleptiques, des antipsychotiques;
  • Prendre des sédatifs;
  • Psychothérapie familiale;
  • Tranquillisants;
  • Psychothérapie individuelle;
  • Les antidépresseurs;
  • La psychothérapie, qui comprend l'utilisation de méthodes cognitivo-comportementales.

Prévention

Marcher en plein air et les émotions positives peuvent protéger le système nerveux

Comme toute maladie, il est plus facile de prévenir la paranoïa que de poser la question «comment guérir la paranoïa?». En matière de santé mentale, la prévention devrait consister à minimiser les différents stress, la dépression et à maintenir généralement une bonne tonicité. Dans notre monde moderne, qui présente un grand nombre de situations stressantes, vous devez être en mesure de vous détendre et de récupérer de manière adéquate, non seulement physique, mais aussi mentale. Cela se fait parfaitement en marchant au grand air ou en se reposant à l'état sauvage.

La prévention des mauvaises habitudes s’applique également à la prévention de la paranoïa. Un pourcentage énorme de personnes sujettes à la paranoïa et à de nombreuses autres maladies mentales sont des personnes alcooliques ou toxicomanes.

Signes de comportement paranoïaque

Trouble de la personnalité paranoïaque

Table des matières:

Ce trouble entraîne souvent de gros problèmes dans les relations entre les personnes et nécessite par conséquent un traitement complet et de qualité après le diagnostic. Les symptômes de la maladie se forment dès l'adolescence, lorsqu'une personne a une estime de soi intrinsèquement élevée et qu'elle est traitée de manière injuste par toutes les personnes qui l'entourent. Aujourd'hui, les scientifiques continuent à développer des méthodes efficaces de traitement de la psychopathie, ce qui a permis des progrès significatifs dans la résolution de ce problème.

Que devez-vous savoir sur le trouble de la personnalité?

Le trouble de la personnalité paranoïaque est une anomalie grave du caractère, qui nécessite un traitement, car il influence grandement le comportement de la personne et l’aggrave. Les personnes souffrant de ce syndrome se caractérisent par un égoïsme excessif, une haute estime de soi, une rancœur, et interprètent presque toujours les actes des personnes qui les entourent comme hostiles ou mettant en danger leur vie et leur santé. Souvent, ces personnes provoquent des situations conflictuelles, elles sont pleinement concentrées sur leurs propres idées de grande valeur, excessivement inquiètes de ce qui se passe dans leur vie, même si cela semble tout à fait normal et naturel aux autres.

Les symptômes

Si nous parlons des symptômes du trouble de la personnalité paranoïaque, ceux-ci devraient inclure les manifestations et signes suivants:

  • Suspicion de tous les autres, indépendamment de la situation et des circonstances.
  • Insatisfaction à l'égard des autres et de leurs activités.
  • Réaction inadéquate et agressive à toute critique d'une autre personne.
  • Sensibilité excessive, hypersensibilité et émotivité.
  • La présence de l’idée la plus importante qui soit pour le plus précieux est l’idée d’une valeur élevée de sa propre personnalité et de sa supériorité sur toutes les autres.
  • Obsessions d'invention, persécution, jalousie, etc.
  • Tendance à des situations conflictuelles.
  • La présence d'anxiété.
  • Un sentiment de malice secret chez un homme, un désir de vengeance.
  • Perception négative de tout ce qui se passe dans la vie.
  • Tendance à la dépression et aux manifestations névrotiques.
  • Faux jugements qui ne peuvent être dissuadés, quels que soient les arguments joints.
  • Pédantisme excessif, états systématiques, obsessionnels, persévérance et obstination.

Souvent, les bons gestes d’autres personnes peuvent être considérés de manière incorrecte et même hostiles. Les personnes atteintes d'un tel trouble mental établissent rarement de bonnes relations avec quiconque et mènent encore moins souvent une vie sociale active.

Causes de la maladie

Une cause exacte du trouble de la personnalité paranoïaque n'a pas été identifiée de manière fiable, et plusieurs théories peuvent provoquer le développement du syndrome:

  1. La prédisposition génétique au développement du désordre, cependant, le mécanisme de transmission des traits de caractère paranoïaques n’a pas encore été établi avec précision.
  2. Conditions de vie et circonstances dans lesquelles une personne est dans son enfance. De nombreux psychanalystes sont d'avis que les personnes issues de familles dysfonctionnelles, sévèrement punies dans leur enfance, sont plus sujettes aux manifestations du syndrome à un âge avancé.
  3. La méfiance générale et la suspicion envers d'autres personnes, apparaissant en raison de certaines circonstances de la vie - la duperie, le ridicule, le mal des autres.

Quelle que soit la cause du syndrome, vous devriez consulter un médecin qualifié pour un traitement ultérieur. Si la personne elle-même n'est pas en mesure de déterminer quelle est sa maladie, sa famille devrait l'aider dans cette tâche.

Diagnostics

Il est impossible de diagnostiquer de façon autonome, car le diagnostic qualitatif est effectué dans des conditions hospitalières par des spécialistes expérimentés. Le diagnostic final est établi sur la base des signes de trouble de la personnalité, du comportement humain, qui contredit les normes et standards culturels généraux.

Il est recommandé de réaliser le diagnostic le plus tôt possible pour pouvoir traiter efficacement la maladie et attendre des résultats positifs. Le diagnostic est également conçu pour déterminer avec précision la nature de la maladie, car il peut s’agir de schizophrénie, de troubles délirants ou de toute autre maladie mentale dont le traitement est différent du traitement des troubles paranoïaques.

Conflits avec les gens autour de vous

Très souvent, de telles personnes sont en conflit avec d’autres, et tout peut être la cause d’un conflit. Si une personne atteinte d'un trouble estime seulement que son interlocuteur exprime un désaccord, elle peut immédiatement faire l'objet d'une attaque - émotionnelle ou physique. Après cela, une personne devient son ennemi éternel, qu’elle ait demandé pardon ou non, qu’elle soit coupable ou non.

Les personnes souffrant de psychopathie trouvent rarement un langage commun avec les autres: elles perçoivent dans les moindres détails une insulte à leur propre personnalité, une humiliation de leur dignité. Il est intéressant de noter que discuter avec de telles personnes est inutile, car elles sont convaincues d'avoir raison et aucun argument ne prouvera le contraire. Au contraire, tous les arguments et arguments seront considérés comme une autre insulte provoquant un conflit.

Comment communiquer avec de telles personnes? Tout d'abord, vous devez comprendre qu'une personne a besoin d'un traitement immédiat, sinon la situation s'aggravera chaque jour. Si rien ne vous lie à cette personne, vous devez accepter tout ce qu'il dit, n'essayez pas de lui prouver quoi que ce soit, en aucun cas de ne pas entrer en conflit.

Thérapie

Que vous ayez un trouble de la personnalité paranoïaque, dépendant ou tout autre, vous avez besoin d'un traitement de qualité pour éliminer la principale cause de la maladie et ses principales manifestations.

Plus tôt vous commencez un traitement complet, plus grande est la chance que la situation puisse être corrigée. On peut obtenir d’excellents résultats à l’aide d’une approche thérapeutique intégrée: traitement médicamenteux, psychothérapie comportementale et cognitive, application de la théorie de la relation d’objet, etc.

Le traitement médicamenteux peut inclure l'utilisation des médicaments suivants:

  • Préparations sédatives.
  • Antidépresseurs
  • Neuroleptiques.
  • Médicaments hypnotiques.
  • Complexes de vitamines.

Dans tous les cas, il vaut la peine de contacter un médecin pour qu'il vous prescrive des médicaments. Vous ne pouvez même pas prendre de vitamines par vous-même, car il peut y avoir certaines contre-indications et certains effets secondaires.

Le cours psychothérapeutique aide également à se débarrasser partiellement ou totalement des troubles paranoïaques. La durée du traitement dépend de la gravité du trouble mental et de ses symptômes: pendant le traitement, le médecin procède à des modifications et à des ajustements. La tâche principale est d'obtenir un résultat positif dans le traitement de la maladie. Ce cours vise à éliminer les signes de frustration, à réduire l'agressivité et le mécontentement du patient. Le médecin aide le patient à comprendre son problème, lui apprend à éviter les conflits et ne devient pas l'initiateur de telles situations.

Une thérapie psychanalytique réussie et efficace permet au patient de se rendre compte qu'il n'est pas le centre de l'univers, mais qu'il y a d'autres personnes dont l'opinion doit être prise en compte. Les qualités que le patient n’aime pas chez les autres sont souvent ses propres qualités et désirs.

Le pronostic pour cette maladie n'est pas toujours favorable. Dans certains cas, le traitement est retardé pendant un mois, voire des années, mais avec un traitement approprié, les manifestations du trouble de la personnalité paranoïde deviennent moins prononcées. L'absence de traitement entraînera une aggravation de la maladie et, avec l'âge, les idées paranoïaques deviendront plus claires et plus perceptibles.

Comment survient le trouble de la personnalité paranoïaque?

Le trouble de la personnalité paranoïaque est un trouble systémique du comportement et de la pensée d’une personne. Pour s'adapter à différentes situations de la vie, la psyché développe toute une gamme de défenses mentales permettant de faire face aux affects. Dans le cas où la projection prévaut parmi les défenses mentales, le type de personnalité dit paranoïaque se développe.

Une personne avec un type de personnalité paranoïaque est capable et reste en contact avec la réalité. Cependant, dans certaines circonstances défavorables, les défenses mentales sont activées de manière très forte et la personne commence à projeter ses conflits internes sur d'autres, ce qui entraîne une détérioration de sa vie personnelle et de sa carrière professionnelle. Dans la plupart des cas, les paranoïaques perdent leur capacité de travail et leur vie personnelle subit des changements défavorables.

Manifestations de la maladie

Quels sont les signes d'un trouble de la personnalité paranoïaque? Tout d'abord, une personne perd une évaluation critique de sa pensée. Il est certain que ses conclusions sont la seule interprétation vraie de la réalité. En outre, les symptômes paranoïaques sont les suivants:

  • la tendance à penser les gens pour leurs motifs, à attribuer de mauvaises intentions aux gens qui les entourent;
  • rechercher une intention cachée dans tous les événements, dialogues et actions de personnes;
  • des soupçons d'infidélité, de trahison, de malhonnêteté, de tromperie à l'encontre d'un (des) conjoint (s), amis, collègues, connaissances et même d'étrangers;
  • sensibilité, méfiance, souci accru de leur réputation.

Les paranoïaques croient très souvent aux théories du complot, au mauvais œil, aux dégâts, à la magie, aux rayonnements nocifs, au contrôle total par des extraterrestres, des francs-maçons ou le gouvernement. Les idées de paranoïa peuvent être très diverses, mais il y a une tendance générale: il y a quelque chose ou quelqu'un qui a un impact négatif puissant sur le monde entier, sur le comportement des gens et les événements de la vie de la victime. Souvent, en examinant de plus près cette figure puissante, la projection de l’image d’un parent diabolique, qui cause des dommages et exerce une pression sur le monde entier, devient évidente. La schizophrénie paranoïde se caractérise en plus de ces absurdités, hallucinations et troubles de la parole.

Comment et pourquoi le désordre paranoïaque survient-il?

Le trouble de la personnalité paranoïaque se manifeste toujours dans le comportement humain. Pendant longtemps, il n’est pas possible de cacher cette violation. Comme d'autres troubles de la personnalité, cette maladie survient le plus souvent à la fin de l'enfance et au début de la puberté. Quelles sont les causes de ce trouble mental?

  • faible organisation mentale de l'enfant, type de personnalité paranoïaque;
  • expérience traumatique, en particulier des enfants;
  • grandir dans une famille dysfonctionnelle;
  • revenir à l'expérience traumatique de tout événement de l'âge adulte.

En plus de ces conditions préalables, des troubles paranoïaques peuvent survenir lors de l'utilisation de substances psychoactives telles que l'alcool et les drogues. Les personnes ayant une dépendance chimique ont en commun des conditions paranoïaques: elles grandissent dans une famille dysfonctionnelle et présentent des blessures précoces. La principale différence entre ce trouble et le comportement paranoïaque réside dans la durée des symptômes. Un exemple typique: une illusion de jalousie dans le contexte d'une intoxication alcoolique. En cas de trouble de la personnalité, sans aide extérieure, les signes ne disparaissent pas et, en cas de troubles comportementaux temporaires, il suffit de cesser de consommer des substances psychoactives dès que des améliorations apparaissent.

Il convient de garder à l'esprit que le syndrome de sevrage peut durer jusqu'à 3 mois, car, en plus de l'intoxication (gueule de bois), il comprend tout le complexe de l'adaptation à la sobriété. Le désordre paranoïaque, à son tour, peut conduire au développement de la dépendance chimique, car le stress interne paranoïde le pousse à rechercher la décharge. L'alcool est le moyen le plus abordable de changer les idées, alors les paranoïaques l'utilisent sans restriction.

Comment survient le désordre paranoïaque? Chaque enfant en train de grandir développe des défenses mentales. La tâche de ces mécanismes est d’aider une personne à survivre et à s’adapter à la réalité. Au cours de la maltraitance psychologique et physique dans l'enfance, l'enfant est incapable de gérer ses émotions de manière adéquate. Il existe toujours une tendance constante à se séparer et à projeter leurs sentiments négatifs sur les autres. Par exemple, au lieu de parler de son aversion pour une personne, le paranoïaque permet de spéculer sur le fait que cette personne est un méchant. Cette conclusion donne le droit de manifester de la colère, de se venger et de nuire à une personne, car il existe désormais de bonnes raisons. C’est l’acte d’agir sur ses propres sentiments négatifs à l’égard des blessures subies par des enfants. Souvent, les paranoïaques font l'expérience du ressentiment, de la colère, de la frustration, d'un sentiment d'injustice, de la rage et du désespoir.

Le comportement paranoïaque empêche de nouer des relations étroites et de confiance avec lui pendant longtemps. Un événement réel ou imaginaire, qui rappelle en quelque sorte à la victime une expérience traumatisante de son enfance, peut déclencher l'apparition de la maladie. Un cas clinique typique: un homme tourmente sa femme avec une illusion de jalousie parce qu'il l'a épousée à cause de la similitude avec sa mère. Ainsi, tout comportement de la femme inconsciemment associé à la figure maternelle et réagissant aux actions de sa femme, le paranoïaque répond en réalité aux actions de la mère. Pour qu'une personne soit diagnostiquée avec un trouble de la personnalité paranoïaque, il est nécessaire:

  • la présence de troubles caractéristiques de la pensée et du comportement;
  • manifestation de caractéristiques spécifiques pendant une longue période;
  • les violations doivent toucher tous les domaines: activités professionnelles et vie personnelle;
  • la désadaptation sociale, c’est-à-dire l’incapacité à se conformer aux normes de communication et de comportement adoptées par la société.

Les manifestations indépendantes de troubles paranoïaques ne disparaissent pas. Pour améliorer l'état de la victime, vous devez contacter un psychothérapeute.

Soutien et adaptation

Dans la plupart des cas, les paranoïaques ne reconnaissent pas le fait qu’ils se trompent. Ils refusent activement d'aider, ils voient de mauvaises intentions dans toutes les manifestations de bonne volonté et sont extrêmement méfiants vis-à-vis des propositions de la psychothérapie. Ils ont beaucoup de difficulté à contrôler leurs déclarations et leur comportement dans un état d'excitation émotionnelle. Il existe donc des difficultés d'emploi et de vie personnelle.

Pour les paranoïaques caractérisées par une opposition au monde plutôt que par un mouvement vers la société. La psychothérapie des paranoïaques est une tâche difficile, surtout si le patient n'est pas catégoriquement déterminé à changer. Dans certains cas, les paranoïaques simulent un désir de thérapie afin d’obtenir des avantages. Au début de l'interaction avec un spécialiste, des motifs cachés deviennent rapidement évidents, ce qui suscite la colère du patient.

Caractéristiques de la psychothérapie

Si la victime souffre de: dépression, comportement suicidaire, actions physiques agressives envers autrui, psychose et autres conditions potentiellement dangereuses, médication et psychothérapie sont appliquées. L'utilisation indépendante de médicaments sans ordonnance ou ordonnance est inacceptable. Ne pas dépasser la dose.

En cas d'intoxication grave, des psychoses, des délires et des hallucinations sont possibles, au cours desquels une personne ne peut pas contrôler son agressivité.

Le principal obstacle à l’union thérapeutique est la projection de la figure parentale négative sur le psychothérapeute. Le patient commence à attribuer de mauvaises intentions au médecin, à l’accuser de tout péché, à simuler un progrès et en même temps à parler de la complète inutilité du traitement. Cependant, c'est un soutien à long terme à la psychothérapie qui permet de restaurer l'adaptation sociale des paranoïaques.

La copie de documents du site est possible sans autorisation préalable en cas d'installation d'un lien actif indexé sur notre site.

Trouble de la personnalité paranoïaque

Trouble de la personnalité paranoïaque - un trouble de la personnalité caractérisé par la rancœur, une suspicion excessive, une tendance à percevoir les actions neutres des autres comme dégradantes ou menaçantes. Les idées délirantes et les hallucinations sont absentes. Peut-être le développement d’idées surévaluées. Trouble de la personnalité paranoïde survient dans l'enfance, un tableau clinique complet développe généralement un après-goût, les symptômes persistent tout au long de la vie. Le diagnostic est établi sur la base d'une conversation avec le patient et d'une anamnèse de la vie. Traitement - psychothérapie, parfois associée à un traitement médicamenteux.

Trouble de la personnalité paranoïaque

Le trouble de la personnalité paranoïaque (psychopathie paranoïaque, trouble de la personnalité de type paranoïaque, trouble de la personnalité de type paranoïaque) est un type d'organisation de la personnalité caractérisé par un mécontentement constant envers les autres, un esprit vindicatif, une suspicion, une tendance à interpréter les actions amicales ou neutres d'autrui, comme un manque de respect ou une menace de préjudice. Les données de prévalence précises ne sont pas disponibles. Il a été constaté que le trouble de la personnalité paranoïaque est plus fréquent chez les familles de patients schizophrènes, ainsi que chez les personnes qui, dans leur enfance, étaient confrontées à des limitations de communication importantes: personnes sourdes, immigrants, membres de minorités nationales, personnes ayant grandi sous un régime totalitaire, etc. moins souvent les hommes. Le traitement est effectué par des spécialistes en psychiatrie et en psychothérapie.

Causes du trouble de la personnalité paranoïaque

Les causes exactes de la psychopathie paranoïaque n'ont pas encore été clarifiées. Plusieurs théories expliquent le développement de ce trouble. Les partisans de la théorie de l'évolution soutiennent que la suspicion est un comportement persistant qui favorise la survie et qui est inhérent à tous les membres du monde animal. Chez l'homme, ce modèle de comportement est exprimé dans le concept de «le plus fort survit». Une accentuation excessive de ce concept crée une image du monde, divisée rigidement en "noir" et "blanc", "propre" et "étranger" et devient, dans sa manifestation extrême, la base du trouble de la personnalité paranoïaque.

Les adeptes de la théorie héréditaire soulignent une prédisposition génétique à développer le trouble. Des études sur les jumeaux montrent que l'organisation de la personnalité paranoïaque est également prononcée chez les deux frères et sœurs, mais le mécanisme d'héritage des traits paranoïaques n'est pas encore établi. Les psychanalystes croient que le trouble de la personnalité paranoïde survient à la suite de certaines conditions de la petite enfance. Les experts notent que cette pathologie est plus souvent détectée chez les personnes qui, dans leur enfance, ont été soumises à l'humiliation et à des punitions corporelles, ont grandi dans des conditions de demandes excessives ou de soins excessifs. Selon le concept de psychanalystes, le développement de la psychopathie paranoïde découle de la confiance ébranlée dans les parents qui se transforme avec le temps en un manque de confiance dans le monde dans son ensemble.

Symptômes de trouble de la personnalité paranoïaque

Les premiers signes de psychopathie paranoïaque sont déjà détectés dans l'enfance. La pensée stéréotypique, la suspicion excessive et la franchise, la réévaluation soutenue de leurs capacités et aptitudes sont caractéristiques. Les enfants atteints de ce trouble manifestent un mépris pour les intérêts et les sentiments des autres, souvent en conflit avec leurs pairs, sont sensibles, vindicatifs et vindicatifs. Avec l'âge, ces traits sont renforcés. Le tableau clinique complet du trouble de la personnalité paranoïaque se forme généralement au début de la troisième décennie de la vie.

Les caractéristiques distinctives de la psychopathie paranoïaque chez l’adulte sont une rigidité mentale prononcée, une pensée stable en noir et blanc, une tendance constante et prononcée à considérer les actions neutres ou amicales des autres personnes comme potentiellement hostiles, mettant en danger l’état psychologique, physique ou émotionnel du patient. Un patient atteint d'un trouble de la personnalité paranoïaque suggère que les autres veulent l'exploiter d'une manière ou d'une autre, essayant d'utiliser ses biens, son comportement et ses résultats dans son propre intérêt. Il est sujet à la jalousie, doute constamment de la fidélité d'un partenaire et de la fiabilité de ses amis.

Des mots ou des événements neutres apparaissent à un patient présentant un trouble de la personnalité paranoïaque au sens caché. Par exemple, un patient peut penser que les enfants de ses voisins piétinent bruyamment d'en haut, car leurs parents incitent spécifiquement les enfants à adopter un tel comportement afin de gâcher leur humeur et de créer des conditions insupportables pour la vie. Un autre signe caractéristique du trouble de la personnalité paranoïaque est une sensibilité excessive à l’arrogance, des dommages ou des insultes d’autres personnes.

Les patients ne sont pas en mesure de pardonner de tels actes, même si les dommages ont été causés de manière non intentionnelle et que l’autre côté se repentent sincèrement de leurs actes. Des dommages fictifs ou réels (même minimes) deviennent souvent la cause de conflits prolongés et d'une hostilité prolongée. Une attitude irrespectueuse (ou un comportement que les patients atteints de trouble de la personnalité paranoïaque adoptent pour une attitude irrespectueuse) provoque des explosions violentes de colère, une contre-attaque immédiate ou une réflexion sur des projets de vengeance. En raison d'une suspicion accrue, les patients ne sont pas enclins à partager leurs sentiments ou leurs intentions avec d'autres personnes, car ils craignent que des informations ne soient utilisées à leur encontre.

Les patients présentant un trouble de la personnalité paranoïaque sont sujets aux préjugés. Ils attribuent des intentions négatives aux autres, les soupçonnent de tous les péchés mortels et cherchent activement dans le comportement des autres pour confirmer leurs propres fantasmes. Grâce à une approche partiale dans la sélection des informations et à la possibilité d'ignorer ce qui ne correspond pas à leur vision du monde, les patients atteints de trouble de la personnalité paranoïaque peuvent construire une image cohérente et cohérente de ce qui se passe, ce qui n'a rien à voir avec la réalité, mais convainc considération - et d’autres) dans leur propre rationalité et objectivité.

Dans le cas d'un trouble de la personnalité paranoïaque, on observe la rareté et les limites du répertoire émotionnel. Les émotions sont fortes, mais monotone, la colère, l'irritation, l'indignation, le mécontentement et la déception prévalent. L'empathie, la réactivité, le sens de l'humour et la capacité d'établir des relations de confiance chaleureuses sont mal exprimés ou absents. Les patients atteints de troubles de la personnalité paranoïaques avec mépris se réfèrent à toute manifestation de faiblesse, admirent la force et le pouvoir. On observe la formation d’idées précieuses, y compris les idées de jalousie, de loyauté et d’inventivité. Il y a une tendance au fanatisme.

Diagnostic du trouble de la personnalité paranoïaque

Le diagnostic de psychopathie paranoïaque est établi lors de l'identification de traits de personnalité caractéristiques qui persistent toute la vie. Les critères de diagnostic de ce trouble sont un comportement inadapté stable, des expériences associées à des actions et des intentions prétendument menaçantes, une pensée et un comportement stéréotypés, ainsi qu'une tendance à former des idées surévaluées. Dans le processus de diagnostic du trouble de la personnalité paranoïaque, un psychiatre attire l’attention sur l’utilisation inefficace des mécanismes de protection normaux (projection, refus), l’utilisation active de l’identification projective et la formation réactive.

Le diagnostic différentiel est réalisé avec une schizophrénie de type paranoïde et un trouble délirant. L'absence de troubles hallucinatoires et délirants, caractérisée par une tendance constante à une interprétation déraisonnable du comportement d'autrui comme dégradant ou menaçant, est une caractéristique distinctive du trouble de la personnalité paranoïaque. En outre, la psychopathie paranoïaque doit parfois être distinguée des effets de l’alcoolisme, de la toxicomanie, du TBI et des dommages organiques au cerveau.

Traitement du trouble de la personnalité paranoïaque

Le traitement principal de la psychopathie paranoïaque est la psychothérapie. La thérapie psychanalytique, la psychothérapie en profondeur de Jung, la thérapie comportementale et d'autres techniques sont utilisées. La formation d'une alliance entre le psychothérapeute et le patient prend beaucoup de temps et se heurte à de sérieuses difficultés dues à la suspicion et à la méfiance d'un patient souffrant d'un trouble de la personnalité paranoïaque. Après avoir établi une relation suffisamment confiante, le psychothérapeute, selon la méthode choisie, aide le patient à accepter ses sentiments projetés sur les autres ou à développer des stéréotypes comportementaux plus efficaces dans des situations difficiles.

En raison d'une suspicion accrue, les patients présentant un trouble de la personnalité paranoïaque perçoivent négativement la prescription de médicaments, ne suivent pas la prescription du médecin ou ne font pas état d'un manque d'efficacité du traitement médicamenteux. Les médicaments sont généralement prescrits dans les cycles courts avec une détérioration de l'état mental. Avec une agitation anxieuse, des tranquillisants sont utilisés, des troubles du sommeil, des médicaments hypnotiques et des idées délirantes, des antipsychotiques. Le pronostic pour le trouble de la personnalité paranoïaque est relativement défavorable. Avec l’âge, la rigidité de la pensée s’aggrave, les idées paranoïaques deviennent plus prononcées, mais avec un traitement adéquat à long terme, une compensation suffisamment stable est possible.

Trouble de la personnalité paranoïaque - traitement à Moscou

Manuel des maladies

Troubles mentaux

Dernières nouvelles

  • © 2018 beauté et médecine

destiné à la référence seulement

et ne remplace pas les soins médicaux qualifiés.

Top 5 des signes de paranoïa: prudence raisonnable ou suspicion malsaine?

Le trouble de la personnalité paranoïaque, comme toute maladie mentale, complique la vie du patient et de son entourage. Une personne cesse de faire confiance aux gens, elle devient méfiante. Les signes de paranoïa peuvent se manifester sous la forme d'un isolement complet de la société, du rejet de toute interaction avec les autres et de la présence de pensées paranoïaques constantes. Dans le même temps, il est important de comprendre qu'il existe une ligne de démarcation entre les soins raisonnables et les suspicions malsaines, car les pensées obsessionnelles peuvent jusqu'à un certain point hanter des personnes en parfaite santé.

Signes caractéristiques de paranoïa qui nécessitent une attention spécialisée

Le trouble de la personnalité paranoïde survient chez environ 0,5 à 2,5% de la population de notre planète. Il est à noter que les hommes souffrent plus souvent de paranoïa.

La paranoïa affecte plus souvent les hommes que les femmes.

Les signes les plus courants de paranoïa sont les suivants:

  1. Il est difficile pour le patient de communiquer avec d'autres personnes en raison de leur propre hostilité et de leur agressivité. Il semble au patient qu'il soit constamment surveillé, d'où une agression envers les autres. En règle générale, l'attitude hostile du patient cause l'hostilité de l'adversaire, ce qui ne fait qu'augmenter la paranoïa du patient.
  2. Le patient est confiant dans sa propre importance, avec le résultat qu'il devient têtu et sujet aux disputes et même aux combats. Parfois, les paranoïaques s'unissent en petits groupes, ce qui au fil du temps peut devenir des sectes.
  3. La nature et la gravité des symptômes varient selon les patients. Certains patients perdent complètement contact avec la réalité lors de crises convulsives, qui peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures.
  4. Les patients souffrant de paranoïa ne font pas confiance au médecin, ce qui complique grandement le processus de traitement.
  5. En raison de leur faible score, les personnes paranoïaques préfèrent l'isolement social. Ils sont incapables de travailler avec d'autres personnes.

Afin de poser un diagnostic, un patient doit présenter au moins cinq symptômes de trouble paranoïde, indiqués dans le Manuel diagnostique-statistique des troubles mentaux.

Parmi les autres signes de paranoïa peuvent être observés:

  • hypersensibilité aux échecs et aux échecs;
  • insatisfaction constante avec les autres, attitude arrogante, incapacité de pardonner;
  • la suspicion, une tendance à déformer les faits et les actions des gens;
  • attitude agressive;
  • suspicions non fondées et injustifiées concernant la trahison du partenaire;
  • sens accru de l'importance;
  • diminution de l'activité mentale.

Causes de la paranoïa et traitement de la maladie

Les causes du désordre paranoïaque ne sont pas entièrement comprises, ce qui complique non seulement le diagnostic, mais également le traitement de la maladie. Il n’existe pas de tests ou de technologies de visualisation distincts pour diagnostiquer la paranoïa. Le diagnostic repose sur une enquête détaillée réalisée sur le patient lui-même, ainsi que sur sa famille et ses amis.

La psychothérapie et la pharmacothérapie sont utilisées pour traiter la paranoïa.

La sélection des traitements pour la paranoïa est effectuée sur la base de la cause fondamentale du développement de la maladie, qui peut être:

  • l'hérédité;
  • maladies, pathologies et lésions cérébrales;
  • dépendance (alcool et / ou drogue);
  • anomalies de la synthèse des protéines;
  • changements dans le cerveau liés à l'âge;
  • traumatisme psychologique des enfants;
  • stress fréquent;
  • médicaments à long terme;
  • isolement social.

Sont à risque:

  • toxicomane;
  • personnes génétiquement prédisposées;
  • les personnes âgées;
  • sujettes aux troubles de la personnalité;
  • les hommes de plus de 20 ans.

Le cours de traitement est sélectionné individuellement et peut inclure:

  • psychothérapie (individuelle, familiale, cognitivo-comportementale);
  • médicaments (antidépresseurs, tranquillisants, sédatifs, antipsychotiques, antipsychotiques).

Les experts exhortent à ne pas ignorer les signes possibles de paranoïa et à demander rapidement l'aide d'un professionnel.

Marque-page à ne pas perdre / partager avec des amis:

Derniers articles

Séparer les aliments: les principes de base de la bonne combinaison de prod.

Acuité visuelle réduite avec ostéochondrose cervicale

Le plus populaire

Zones érogènes masculines: plaisir sexuel pour les hommes

Connexion des rides du visage avec des problèmes d'organes internes

Horoscope beauté

Articles connexes

Absence de sexe dans le mariage - le bonheur est-il possible

10 erreurs stupides qui empêchent les femmes de construire heureux otn.

Compliments à l'homme: que dire et quoi pas?

nous sommes en social. les réseaux

Tous les documents sont créés et préparés à des fins non commerciales et éducatives pour les visiteurs du portail. L'opinion éditoriale ne coïncide pas toujours avec l'opinion des auteurs. Lorsque vous citez ou copiez des informations, vous devez indiquer un lien vers estet-portal.com en tant que source.

© 2011–2017 Tous droits réservés. Pour les matériaux fournis sur les droits de publicité, la responsabilité de l'annonceur. Il est interdit de copier des articles et autres objets de propriété intellectuelle du site www.estet-portal.com sans préciser un lien direct, visible et indexé par les moteurs de recherche situé directement au-dessus ou au-dessous de la source du contenu.

En acceptant de consulter le matériel de la section, je confirme que je suis un spécialiste certifié

La paranoïa: qu'est-ce que c'est, les symptômes, qu'est-ce que cela signifie?

L'homme moderne doit régulièrement faire face à beaucoup de stress, à la fatigue chronique. Très souvent, le psychisme humain ne résiste pas aux charges excessives et aux problèmes. Diverses névroses, dépressions se développent, des phobies apparaissent.

Une personne peut également recevoir la paranoïa - un trouble mental, l’un des plus complexes et des plus mystérieux. Qu'est-ce que la paranoïa et comment cela se manifeste-t-il? Un malade est-il dangereux pour ceux qui nous entourent? Faisons un tour dans les secrets de la psyché humaine.

La paranoïa est l'un des troubles mentaux les plus mystérieux.

Paranoïa c'est quoi

Le trouble paranoïaque est une violation spéciale de la pensée et de la perception de la réalité. La maladie s'accompagne de l'apparition d'idées délirantes et surévaluées pour le patient. Mais dans le même temps, une personne souffrant de paranoïa maintient la clarté du raisonnement logique dans des domaines qui ne sont pas capturés par des idées délirantes.

Une personne paranoïaque est une personne qui peut être perçue par les autres comme parfaitement saine et adéquate. Les gens remarquent "quelques bizarreries" dans leur comportement, mais n'y attachent aucune importance. Les paranoïaques entretiennent des contacts sociaux et les développent de manière productive.

Une telle caractéristique de la manifestation de la maladie paranoïaque est dangereuse pour le patient lui-même. En effet, dans le champ de vision des médecins, les paranoïaques ne tombent généralement qu’après une nette détérioration de l’état pathologique lorsque la pathologie se développe de manière grave.

Il est difficile d'identifier la maladie et, si le patient occupe une certaine position dans la société, il est respecté parmi ses proches. Les subordonnés et les parents écoutent le paranoïaque et partagent, soutiennent ses points de vue et ses idées malades.

Signes de trouble de la personnalité paranoïaque

Les personnes qui l'entourent comprennent qu'il se passe quelque chose de mal chez une personne lorsqu'une certaine inadéquation a déjà commencé à se glisser dans son comportement, accompagnée de conflits intenses. Quand le désordre est déjà en train de devenir irréversible.

Comment se développe la paranoïa

La maladie se caractérise par un développement lent et progressif. Une légère suspicion apparaissant dans les premiers stades de la maladie évolue progressivement vers une phobie permanente. Pour comprendre qui est le paranoïaque, imaginez une personne toujours méfiante, sombre et incrédule. Le patient voit dans toutes ses intentions malveillantes cachées, il perçoit son entourage comme un ennemi potentiel.

La paranoïa est riche en ses manifestations. Mais le développement de tous les types de la maladie se déroule en deux étapes principales:

Auto suggestion. Ce sont les premières étapes du développement de la pathologie, lorsque les symptômes ne sont pas encore perceptibles pour les autres. La paranoïa commence tout juste à progresser dans la conscience de l'individu.

Symptômes de la maladie

Le développement d'une idée délirante et la concentration complète du patient sur elle. La deuxième étape est très longue. En cours de développement, le paranoïaque devient plus irritable et méfiant. A ce stade, il n'est plus possible de faire face au désordre. Maintenant, la maladie se développe comme suit:

  1. Tout événement négatif, un accident, réchauffe des rudiments paranoïaques chez un patient, intensifiant la maladie.
  2. Paranoïde crée dans son propre subconscient des "théories du complot", qu'il voit partout.
  3. Un malade commence à tout traiter de façon très critique, voyant partout la confirmation que des intrigues l’attaquent.
  4. Peu à peu, la personnalité paranoïaque plonge de plus en plus dans le monde intérieur, s'éloignant de la réalité. L’homme existe maintenant et n’est conscient de lui-même que parmi ses propres illusions illusoires.
  5. Mégalomanie en développement. Une personne paranoïaque sent que quelqu'un le harcèle et la suspicion augmente, ce qui prend des formes douloureuses.

Lorsqu'une personne se trouve dans le même état, il est presque impossible de la "contacter". Il ne perçoit pas de spéculation raisonnable, qui contredit sa perception patiente. Le développement de la maladie prend une longue période. Au début, lorsque les symptômes ne sont pas encore manifestes, les patients atteints de paranoïa s’entendent tranquillement dans la société, communiquent et se rendent au travail.

Caractéristiques d'une victime paranoïaque

Les idées paranoïaques ne sont pas encore devenues publiques. Tranquillement dormants dans les profondeurs de l’inconscient, ils s’intègrent parfaitement dans la routine quotidienne du patient et le persuadent encore plus de la véracité des illusions. La maladie se développe lentement. Maintenant, les idées folles peuvent se transformer en une attaque de paranoïa.

Principaux symptômes de la maladie

Un traitement productif de la paranoïa ne peut avoir lieu que dans les premiers stades de la maladie. Le trouble progressif et prolongé est difficile à corriger. Les premiers signes de pathologie sont presque imperceptibles, mais ils le sont toujours. Les symptômes de paranoïa suivants peuvent être des cris d’alarme:

  • se réveiller dans la parole, les actes de la mégalomanie;
  • l'apparition d'hallucinations (visuelles ou auditives);
  • développement de l'irritabilité, allant parfois jusqu'à une hostilité soudaine;
  • la jalousie croissante, elle devient plus forte et provoque souvent des conflits dans la famille;
  • la formation d'une sensibilité prononcée, voire de plaisanteries inoffensives, peut être la cause d'un conflit;
  • baisse d'attention à soi-même, négligence dans les vêtements, baisse de l'autocritique;
  • Réduction fréquente de la conversation à une seule idée, en parlant de quoi, le patient devient agité.

Quelle est la pathologie dangereuse

En parlant de ce que signifie paranoïa, la définition d'une maladie peut être donnée sur la base de nombreux autres types de maladies mentales. En effet, dans le contexte du syndrome paranoïaque, d’autres troubles dangereux se développent. Plus souvent, la paranoïa provoque le développement de:

  • névrose;
  • hallucinations;
  • attaques de panique;
  • dépressions sévères;
  • troubles antisociaux.

Angedonia, l'une des maladies mentales les plus graves et les plus mystérieuses, devient un fidèle compagnon de la paranoïa. Angedonia se caractérise par l'incapacité de l'individu à manifester ses émotions.

L'Anhédonie se caractérise par le développement d'une condition apathique. Une personne perd complètement intérêt à la vie, ne peut pas profiter d'une action.

Le résultat final du syndrome devient la dépression et les idées suicidaires les plus graves. Afin de prévenir la manifestation de tendances dangereuses, vous devez savoir ce qui provoque exactement le développement du syndrome.

Causes de la paranoïa

Les facteurs exacts provoquant le désordre paranoïaque, les médecins n'ont pas établi. Au cours de longues études, la relation entre le développement de la maladie et la violation du métabolisme protéique des cellules cérébrales a été révélée. Les causes de ce déséquilibre n’ayant pas encore été identifiées, les experts s’occupent des facteurs d’hérédité et de problèmes de situation négatifs.

Hiérarchie du désordre paranoïde

Les principaux motifs de ce trouble mental grave sont les suivants:

  1. L'hérédité.
  2. Lésion cérébrale traumatique grave.
  3. Situation stressante prolongée.
  4. Toxicomanie / alcoolisme.
  5. Maladies qui interfèrent avec la fonction cérébrale.
  6. Traumatismes psychologiques reçus dans l'enfance.
  7. Isolement forcé, privant une personne d'une communication familière.

Âge Des études médicales ont montré que la paranoïa est une maladie liée à l’âge. A révélé une relation directe entre le développement de la maladie et l'âge du patient.

Si la paranoïa qui survient chez les jeunes se développe sur une longue période, la maladie passe rapidement dans une phase difficile chez la génération la plus âgée.

Plus souvent, les troubles paranoïaques chez les personnes âgées surviennent dans le contexte de maladies chroniques et de troubles mentaux déjà existants. C'est:

  • athérosclérose du cerveau;
  • Maladie de Parkinson, Alzheimer, Huntington.

La paranoïa sénile (involutionnelle) progresse rapidement, menant la personne à la folie totale. La paranoïa involutive réduit considérablement la vie du patient.

Signes de trouble paranoïde

Réception des médicaments. La prise incontrôlée à long terme de certains médicaments peut également être à l'origine d'une frustration paranoïaque. La paranoïa provoque l'utilisation de:

Caractéristiques de la personnalité. La paranoïa "aime" les gens qui se distinguent par une suspicion congénitale et une faiblesse de caractère, émotionnelle, sensible. Depuis leur enfance, ces personnes subissent douloureusement des échecs même minimes. Ils ont des propensions paranoïaques innées.

Les futurs paranoïaques ont tendance à surestimer leur propre personnalité. Ils ne peuvent absolument pas pardonner. Ce sont des maximalistes avec un sens aigu de la confiance en soi.

Groupes de personnes à risque

Compte tenu des raisons qui ont conduit au développement du désordre paranoïaque, il est possible de distinguer un groupe séparé de personnes prédisposées à la maladie. C'est:

  1. Les hommes de plus de 30 ans.
  2. Personnes âgées (âgées de 55 ans).
  3. Victimes de violence physique.
  4. Possédant une nature prédisposante de la paranoïa.
  5. Souffrant d'alcool et de toxicomanie.
  6. Avoir des parents atteints d'une maladie mentale.

Types de troubles paranoïaques

La caractéristique principale de la paranoïa est la présence d'une idée délirante et obsessionnelle. Paranoid aime les choses complètement différentes, parfois même inattendues. À cet égard, les médecins subdivisent la maladie en plusieurs variétés:

  1. Persécution (peur de la persécution). L'état est accompagné de délire.
  2. Paranoïa de la luxure (dans le contexte des relations amoureuses). La maladie se manifeste par des délires érotiques / amoureuses.
  3. Alcoolique (la pathologie se développe sur le fond de l'alcoolisme). Cette condition est caractérisée par des manifestations d'extrême jalousie et de persécution.
  4. Hypocondrie (peur de la maladie). Paranoid est convaincu qu'il souffre d'une maladie incurable. Le désordre de cette espèce est accompagné d'hallucinations, de délires.
  5. Paranoïa de conscience. La maladie se manifeste par une attitude trop stricte à l’égard de sa propre personnalité. Le patient se reproche tous les péchés et souffre même pour la moindre infraction erronée.
  6. Involutionnaire. Le plus souvent, ce type de paranoïa se forme chez les femmes à la veille de la ménopause. Le trouble se développe sous une forme aiguë, accompagnée de délires et d'hallucinations.
  7. Expansif (créativité). La personne pense être un artiste, un poète, un penseur et un musicien de très grande qualité. Sans reconnaissance, le patient affiche un comportement agressif et aigri.
  8. Sensible. La paranoïa sensible est causée par des dommages physiques au cerveau. La maladie se manifeste par le désir de paranoïaque de créer un conflit, une querelle. La querelle est accompagnée d'une clarification bruyante de la relation, atteignant le combat.

Méthodes de traitement pour le désordre paranoïaque

La paranoïa en phase développée, déjà établie, est très difficile à traiter. Que devrait-on faire pour les personnes confrontées à la manifestation du trouble chez un être cher? Trouvez un psychiatre expérimenté.

Le médecin devrait pouvoir gagner la confiance de la personne malade. Faire cela avec une obsession obsessionnelle paranoïaque (particulièrement liée au harcèlement criminel) est très difficile.

Lors de la prise de mesures psychocorrectionnelles, le psychiatre travaillera avec le patient sur les tâches suivantes:

  • le retour de la joie à la vie;
  • cesser de suspicion excessive;
  • restauration d'une position de vie saine;
  • l'acceptation des gens qui les entourent tels qu'ils sont;
  • la capacité de trouver des avantages même dans les minutes stressantes de la vie;
  • inhibition chez un patient du développement d'une perception perverse de la réalité.

Les thérapeutes associent le traitement psychothérapeutique à l’administration simultanée de médicaments. Lorsque la paranoïa est prescrite, une série de neuroleptiques, de tranquillisants et d’antidépresseurs soulage l’anxiété et les crises de délire.

Traitements de paranoïa

Malheureusement, les formes involutives de troubles paranoïaques ne se prêtent même pas à un traitement à long terme. Ils continueront à progresser chez une personne âgée. Les troubles et les troubles induits par l'alcool sont difficiles à traiter.

Pronostic de la maladie

Dans la plupart des cas, le pronostic du désordre paranoïaque (particulièrement avec un long développement de la maladie) est défavorable. La paranoïa est une maladie pathologique qui dure toute la vie. Au cours du traitement, l'état du patient peut s'améliorer considérablement. La stabilisation de la maladie dure longtemps, mais avec le vieillissement, la maladie revient.

Les résultats du traitement dépendent en grande partie du travail conjoint du médecin, du patient et de ses proches. Un travail indépendant dans les conditions suivantes est également requis:

  • repos complet et régulier;
  • activité physique constante;
  • régime bien conçu;
  • éviter les situations stressantes et excitantes;
  • rejet des addictions nocives (alcool, tabac).

Rappelez-vous l'essentiel: le diagnostic de paranoïa n'est pas une phrase. La médecine moderne se développe rapidement, ouvrant tous les nouveaux médicaments efficaces. Incurables il y a quelques décennies, de nombreux troubles mentaux sont maintenant traités avec succès. Le moment où la paranoïa commence à succomber au traitement à n'importe quel stade du développement de la maladie n’est pas loin.

Caractéristiques de la manifestation et de la classification du trouble de la personnalité paranoïaque

Le trouble de la personnalité paranoïaque est une anomalie de caractère qui se manifeste par une suspicion excessive, une méfiance à l'égard des autres, une tendance à blâmer de manière injustifiée les autres et à voir l'hostilité de leur comportement. Dans le même temps, les paranoïaques forment souvent des idées surévaluées qui influencent leur propre comportement. Souvent, les premiers symptômes d’une maladie mentale se manifestent dans l’enfance, se traduisant par une hypersensibilité à des symptômes même insignifiants.

revers et sensibilité excessive.

Les symptômes persistants de la psychopathologie se forment généralement entre vingt-trois et vingt-cinq ans. Les patients souffrent d'un traitement prétendument injuste et provoquent souvent des situations conflictuelles. Paranoïa estime de soi, en règle générale, surestimée. Un tel trouble ayant un effet négatif sur les relations avec les autres et le comportement du patient, une correction psychothérapeutique et un traitement médicamenteux sont nécessaires pour l'éliminer.

Raisons

Les causes exactes du développement d'un trouble de la personnalité paranoïaque n'ont pas été établies, mais les scientifiques envisagent plusieurs théories expliquant la formation de la psychopathologie. Le premier d’entre eux, psychodynamique ou psychanalytique, suggère que les conditions préalables au développement de troubles mentaux se forment dès la petite enfance. Selon les observations de spécialistes, la pathologie est plus fréquente chez les personnes qui, enfants, étaient sous l’influence de parents trop exigeants et trop stricts, souvent soumis à des punitions corporelles et à des humiliations. L'hyper-drogue et d'autres formes d'éducation inadéquate contribuent au fait que l'enfant est miné par la confiance en ses parents, ce qui conduit à la formation de traits de caractère paranoïaques. Ainsi, un certain mécanisme de protection fonctionne lorsqu'un paranoïaque projette ses propres échecs sur son entourage.

Selon la théorie de l'évolution, la méfiance et la suspicion sont une sorte de modèle historique, inhérent, entre autres, aux représentants du monde animal, par exemple les grands singes. Ici, l'agression et la méfiance jouent également un rôle de protection lorsqu'une personne vit selon le principe «Seuls les plus forts survivront». Dans les paranoïaques, une pensée qui distingue clairement les autres de «leurs» et des «extraterrestres» crée des stéréotypes négatifs et prend souvent des formes extrêmes.

Un certain nombre de scientifiques pensent également que le trouble de la personnalité paranoïde est d'origine génétique. Les recherches menées dans ce domaine ont permis d'établir que les traits paranoïaques sont également manifestes chez les deux jumeaux, ce qui nous permet de parler d'un rôle défini de prédisposition héréditaire dans le développement de la psychopathologie en question.

Étapes de développement

Comme on l'a déjà noté, la formation de la psychopathologie décrite commence dans l'enfance même, moins souvent à partir de l'adolescence. Les enfants ayant un type de personnalité paranoïaque ont généralement des intérêts très unilatéraux, ont tendance à faire preuve de jugement et à adopter une pensée stéréotypée. En outre, ils se caractérisent souvent par une réévaluation de leurs propres qualités et capacités.

Depuis leur enfance et en vieillissant, les paranoïaques présentent une sensibilité excessive, se distinguent par leur caractère vindicatif et vindicatif. Ces personnes font preuve de négligence dans leurs relations avec les autres. Quant aux idées et mécanismes typiques du comportement paranoïaque, ils sont finalement formés vers vingt-cinq ans. La rigidité de la psyché et d'autres manifestations de la maladie en l'absence d'un traitement adéquat continue de croître avec l'âge.

Caractéristiques et manifestations

Le trouble de la personnalité paranoïde présente un certain nombre de signes caractéristiques, atteignant le sommet de leur développement à l'adolescence et chez les jeunes hommes et femmes. Les principaux symptômes de cette psychopathologie sont les suivants:

  • méfiance excessive à l'égard des autres, sans raisons réelles et objectives;
  • insatisfaction constante avec les autres;
  • réponse inadéquate à toute critique;
  • méfiance déraisonnable envers les partenaires, les amis, les collègues;
  • une susceptibilité excessive à leurs propres échecs, ainsi que les échecs d'autres personnes;
  • la vulnérabilité en termes de stress psycho-émotionnel, de tendance à la psychose et à la dépression;
  • sensibilité extrême et incapacité à accepter des excuses;
  • sentiment de responsabilité réduit par rapport à leur propre comportement et à leurs responsabilités dans la société;
  • propension aux provocations, focalisation sur les conflits;
  • idéalisation de votre moi;
  • perception négative des gens qui l'entourent et de la structure du monde dans son ensemble;
  • idées précieuses sur leur unicité et leur signification.

Vous pouvez également mettre en évidence les caractéristiques de caractère ou les qualités personnelles qui, d’une manière ou d’une autre, ont des paranoïaques typiques:

  • haute estime de soi biaisée;
  • pédantisme;
  • manque de projets de vie clairs et d'objectifs;
  • anxiété accrue;
  • propension à initier des conflits souvent à partir de zéro;
  • pensée stéréotypée unilatérale;
  • tendance à montrer de l'agressivité;
  • émotivité;
  • négativité générale;
  • l'infantilisme;
  • suspicion et vigilance accrues.

Le trouble de la personnalité paranoïde fait qu'une personne devient hypersensible aux échecs et à ses propres faiblesses. Les paranoïaques n'ont pas un sens de l'humour étincelant et ont tendance à considérer même les gestes les plus amicaux comme des manifestations d'hostilité. Beaucoup d'entre eux mènent une vie plutôt active, mais ne sont pas capables d'établir des relations normales avec d'autres personnes. Cela est dû en grande partie à la pensée illogique et monotone de ces patients. Lorsque la haute estime de soi est associée à l’incapacité à percevoir correctement les critiques et à percevoir correctement les revers, elle provoque inévitablement des manifestations émotionnelles telles que la colère, une agression verbale ou même physique.

La formation d’idées surévaluées est une sorte de fondement du désordre décrit. Ils peuvent avoir des thèmes différents, mais reposent le plus souvent sur la conviction de paranoïaques de leur propre importance, voire de leur génie. Une des caractéristiques de la psychopathologie peut également être considérée comme la négligence des patients atteints de leur propre maladie. Après avoir entendu le diagnostic du médecin, ils réagissent indifféremment et ne vont même pas suivre les recommandations d'un spécialiste. En règle générale, cela s’explique par les mêmes idées surévaluées, dont le thème principal est une fausse attitude négative des autres.

Fait intéressant, la psychopathie paranoïaque peut contribuer au succès professionnel et à l'épanouissement professionnel. Leurs intérêts sont généralement tout à fait unilatéraux et, par conséquent, une telle personne renoncera à toutes les ressources pour faire son travail, à condition qu'elle soit intéressée par elle. En étant engagés dans une activité particulière, les paranoïaques vont travailler dur avec leur pédantisme caractéristique et systématique. Cependant, les problèmes professionnels commencent souvent lorsque le patient jette toutes ses forces dans des conflits et dans l'hostilité avec ses collègues. La cause de tels conflits peut être absolument n'importe quelle petite chose. En même temps, il est incroyablement difficile d'entrer en conflit avec les paranoïaques, car ils se distinguent par leur capacité à rester dans une tension volontaire pendant longtemps, et ils défendront leurs propres droits de manière militante et obstinée.

Lorsqu'un trouble paranoïaque entre dans une phase de décompensation, les idées précieuses cèdent la place à des illusions persistantes. Dans cet état, une personne ne peut plus interagir dans la société, son agression cause de graves inconvénients aux autres, en particulier aux membres proches de la famille. Ici, une assistance spécialisée qualifiée est requise dès que possible.

Classification paranoïaque

Les sujets d'idées précieuses dans les paranoïaques peuvent être différents, en fonction desquels ils peuvent être classés comme suit:

La psychopathie paranoïaque peut exister de deux manières extrêmes: expansive (leader) et sensible (victime). Les paranoïaques expansives se caractérisent par une activité, un comportement quelque peu stimulant, une tendance à mentir. Ces personnes remarquent toujours les défauts des autres, mais ne reconnaissent pas leurs propres défauts, elles sont sujettes aux conflits, à la jalousie injustifiée, à l'agression, mais possèdent néanmoins des qualités de leadership marquées.

Les personnalités sensibles à la paranoïa, au contraire, se caractérisent par l’isolement, la méfiance, l’autocritique, mais en même temps une ambition. Ces personnes victimes souffrent souvent d'un sentiment d'infériorité, sont sensibles et passives. En règle générale, un tel comportement s'explique par le fait que les paranoïaques sensibles fixent des normes trop élevées, beaucoup plus élevées que leurs capacités objectives.

Diagnostics

Le diagnostic de trouble de la personnalité paranoïaque est établi sur la base des signes cliniques disponibles pour le patient. Selon la CIM 10, une telle psychopathologie est caractérisée par des critères tels qu'un comportement mésadapté, un comportement stéréotypé qui contredit les normes culturelles générales et sa propre souffrance subjective, qui affecte le comportement et les relations avec les autres. Ces déviations se forment dès l'enfance ou l'adolescence et ne sont pas associées à des maladies contractées à l'âge adulte.

Lors du diagnostic, le médecin attire l'attention sur les signes typiques de désaccord dans le comportement et les positions personnelles du patient, qui s'étendent à de nombreux domaines de sa vie. Celles-ci peuvent être des perturbations caractéristiques de la réponse émotionnelle, des perturbations de la pensée et de la perception, un manque de contrôle normal de ses propres motivations, une attitude inadéquate envers les autres, etc. Le spécialiste note également l'utilisation irrationnelle des mécanismes de protection présents chez les personnes en bonne santé, mais dans le cas de la psychopathologie, ils sont inefficaces et inadéquats.

Au cours de l’examen diagnostique, il est nécessaire de distinguer les troubles paranoïaques de la schizophrénie, de la psychose paranoïaque, des troubles délirants ainsi que des affections causées par la consommation d’alcool, de drogues et d’autres substances psychotropes.

Thérapie

Il est important de comprendre que le traitement du trouble de la personnalité paranoïaque sera plus rapide et plus efficace plus tôt le patient se tournera vers un spécialiste pour obtenir de l'aide. Le meilleur résultat peut être obtenu avec une approche intégrée du traitement de la maladie. Ainsi, on prescrit des médicaments aux patients, impliquant l'administration de sédatifs choisis individuellement et une psychothérapie. Souvent, les patients présentant un trouble de la personnalité paranoïaque présentent également des signes de dépression, une anxiété accrue et des phobies. les médicaments aident à soulager temporairement ces symptômes, mais lors de la prescription d'un traitement médicamenteux, il faut garder à l'esprit que le patient peut interférer avec le régime médicamenteux.

Il est à noter que la méthode de psychanalyse est particulièrement efficace pour la correction des troubles paranoïaques. Un cours psychothérapeutique peut avoir une durée différente, car son efficacité dépend non seulement de la compétence du spécialiste, mais également de la gravité de la maladie mentale ainsi que de la participation du patient au processus de traitement. Il arrive souvent que le paranoïaque, compte tenu de son attitude négativiste générale dans la vie, refuse de consulter un médecin et, dans le processus de travail avec un psychothérapeute, projette sa propre agression sur lui. Ici, il est important que le médecin, dans les premières étapes, résiste à de telles provocations et aide le patient à comprendre toute l’irrationnelle de son comportement. Au cours du cours psychothérapeutique, les patients apprennent à se débarrasser de leur désir de génération de conflits artificiels en prenant conscience et en repensant, à neutraliser l'agression et leurs propres idées surévaluées.

Outre la psychanalyse, la psychothérapie cognitive et comportementale est largement utilisée pour corriger le trouble en question, dans le but d'aider les patients à améliorer leurs problèmes interpersonnels et à contrôler leur propre état émotionnel. Au cours du traitement, les patients apprennent à interpréter correctement les actions des autres et à comprendre leur point de vue.

Pour que la guérison puisse avoir lieu le plus rapidement possible, les paranoïaques ont besoin du soutien de leurs proches. Les experts recommandent aux membres de la famille d’essayer d’apporter à la vie du patient le plus de points positifs possible. Il leur est également conseillé de s’abstenir de toute critique et d’essayer de traduire toute situation conflictuelle émergente en blague.

Toutes les informations présentées sur ce site sont pour référence seulement et n'est pas un appel à l'action. Si vous avez des symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Ne vous soignez pas et ne déterminez pas le diagnostic.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie