La grossesse est accompagnée de nombreuses difficultés - difficultés de digestion, tension artérielle irrégulière et insomnie fréquente. Mais de telles manifestations peuvent et doivent être combattues pour ne pas assombrir la joie de la grossesse et faciliter le déroulement du travail.

Causes du manque de sommeil chez les femmes enceintes

Le manque de sommeil pendant la grossesse a plusieurs causes, qui dépendent de la période sur laquelle se trouve la femme. Le sommeil normal est l’absence d’éveil entre 23 heures et 7 heures. S'il y a des problèmes d'endormissement à ce moment-là, la femme dort lentement et se réveille constamment, elle souffre d'insomnie

En règle générale, les trois premiers mois de grossesse surmontent généralement la somnolence - le corps est reconstruit. Mais s'il est difficile de s'endormir, les émotions sont plus susceptibles d'être «coupables». Nous pouvons être trop heureux ou inquiets pour le bébé.

Et encore dans un mauvais rêve, vous devriez blâmer l'intensité émotionnelle, l'anxiété accrue. Beaucoup de femmes enceintes ont un sommeil très superficiel en raison d'un ajustement hormonal et d'un peu de tension en attendant les événements. Une femme peut craindre une autre échographie ou entendre parler d'un accouchement difficile et douloureux. En règle générale, l'estomac n'est pas assez gros pour gêner le sommeil. Dans ce cas, nous vous recommandons de lire l'article: comment ne pas être nerveux pendant la grossesse, vous trouverez peut-être des conseils utiles.

À la frontière entre le sixième et le septième mois, des causes physiologiques entraînent déjà des troubles du sommeil. L’utérus se développe, le ventre grossit - vous ne pouvez pas dormir sur le dos. Le fœtus exerce une pression sur la vessie et les poumons, car une femme enceinte veut toujours aller aux toilettes et la respiration est difficile. Beaucoup de femmes se plaignent également de transpiration excessive, et dormir dans la sensation de chaleur est difficile. Une autre raison peut être que le futur bébé ne dort souvent pas la nuit et pousse.

Comment une future mère peut-elle faire face à un mauvais rêve?

Il existe plusieurs façons de vaincre le mauvais sommeil et de «réapprendre» à dormir la nuit. Il serait préférable de les combiner.

1. Essayez de vous coucher au plus tard 23 heures, et il est préférable que ce soit environ 22 heures. N'oubliez pas que la période de sommeil recommandée ne dépasse pas 9 heures. Sinon, la somnolence hantera toute la journée.

2. Vous avez besoin d'un peu de sommeil pendant la journée, vous pouvez vous allonger pendant une demi-heure. Mais il n'est pas souhaitable de dormir l'après-midi trop longtemps, sinon le corps reposé la nuit refuse simplement de s'endormir.

3. Ne buvez pas beaucoup la nuit, sinon l'envie d'uriner s'usera toute la nuit.

4. Les vêtements doivent être fabriqués avec des matériaux naturels, légers et saisonniers. Il est préférable d'être légèrement habillé, mais recouvert d'une couverture chaude.

5. Ne mangez pas trop avant d'aller au lit, sinon tout ce qui est mangé avec un bébé déjà adulte fera pression sur l'estomac. À cause de cela, il y a probablement des difficultés à respirer.

6. Assurez-vous de vous donner un effort physique - yoga, Pilates, nager dans des groupes spéciaux. Cela aidera d’une part à vous fatiguer pour un bon sommeil, d’autre part à normaliser la pression et à renforcer vos muscles. Mais fais-le demain matin.

7. Faites attention à l'auto-formation et à l'aromathérapie, surtout depuis que le traitement de l'aromathérapie pour les femmes enceintes devient de plus en plus populaire. Ils aideront à soulager le stress et à faire face aux mauvaises pensées, tout en aidant à se débarrasser du mauvais sommeil. Dites-vous que vous et votre bébé êtes en bonne santé, parlez-lui, assurez-vous que la naissance aura lieu favorablement. Et les huiles essentielles volatiles aideront à normaliser la pression, la thermorégulation, l'activité cardiaque, à soulager la douleur.

8. Faites en sorte que votre lieu de sommeil soit aussi confortable que possible: un oreiller confortable qui soutient le matelas et, bien sûr, le futur père bien-aimé du bébé se trouve à proximité. Dors sur le côté mais pas sur les côtés de ton cœur.

9. Au coucher, prenez une douche chaude, cela détendra vos muscles.

Calme ta grossesse!

La grossesse est l'une des périodes les plus heureuses de la vie d'une femme. Mais souvent, cela s’accompagne de l’apparition de nombreux problèmes nouveaux qu’une femme n’a jamais rencontrés auparavant. Un de ces phénomènes désagréables peut être la perturbation du sommeil. Et après tout, l'humeur émotionnelle, l'activité physique et mentale, ainsi que la santé générale du corps, dépendent d'un bon sommeil.

Pourquoi le sommeil est-il perturbé pendant cette période et comment traiter l'insomnie? Essayons de le comprendre.

De nombreuses femmes souffrent déjà de troubles du sommeil au cours des premiers mois de portage. À l'heure actuelle, la principale cause d'insomnie réside dans les changements survenus dans le corps de la future mère - adaptation hormonale, toxicose, etc. Avec le début du deuxième trimestre, le sommeil revient à la normale, l'insomnie peut se reproduire quelques mois avant l'accouchement.

Les troubles du sommeil pendant la grossesse ne sont pas du tout un problème inoffensif, comme cela peut paraître. Un mauvais sommeil agité ou le manque de sommeil la nuit conduit à un épuisement nerveux, ce qui est extrêmement dangereux au cours des derniers mois de portage d'un enfant. En tant que stress intense, l’insomnie peut entraîner diverses complications de la grossesse et même parfois provoquer un accouchement prématuré.

Le dérangement de sommeil est toujours un symptôme, une manifestation d'un autre problème. Par conséquent, avant de faire face à des batailles nocturnes, il faut comprendre la raison qui les a provoquées. Les principales causes de troubles du sommeil comprennent:

  • Il est difficile d'adopter une posture confortable. Le ventre tardif a tellement grossi qu'il devient difficile de s'allonger sur le dos. Vous devez prendre des poses non aimées - à gauche ou à droite.
  • Douleur dans la région lombaire et dans le dos. Le poids de la femme est considérablement augmenté, ce qui entraîne une charge excessive sur les vertèbres, soulage la douleur et perturbe le sommeil. Mais vous ne mangez plus une pilule anesthésique - pendant la grossesse, ces médicaments sont strictement interdits.
  • Mouvements foetaux. À ce stade, le bébé bouge intensément, changeant souvent de position. Le comportement agité de l'enfant ne permet pas à la femme de dormir paisiblement.
  • Besoin fréquent d'uriner. Un fœtus élargi serre les organes voisins, y compris la vessie, ce qui pousse une femme à vouloir aller aux toilettes toutes les heures au moins.
  • Brûlures d'estomac, nausée et autres dysfonctionnements du système digestif.
  • Acceptation des médicaments hormonaux contenant de la progestérone, qui ont un effet revigorant.
  • Démangeaisons dans l'abdomen. Ils résultent de la croissance de l'abdomen et de l'étirement de la peau. De plus, la peau de l'abdomen pendant la grossesse devient plus sensible et peut être sensible aux matériaux synthétiques du vêtement.
  • Crampes dans les membres inférieurs. Apparaissent en raison d'une carence en magnésium et en calcium dans le corps, ou d'un gonflement des jambes.
  • Essoufflement. Beaucoup de femmes enceintes souffrent d'essoufflement pendant le sommeil. Ce problème provient de la pression de l'utérus élargi sur le diaphragme.
  • Douleur au périnée ou à l'intérieur des cuisses. Apparaissent en raison du fait que la tête de l'enfant appuie sur les nœuds nerveux situés dans la région pelvienne.

Les causes des troubles du sommeil peuvent être psychologiques. Une femme enceinte est constamment stressée et inquiète des conséquences de la naissance prochaine et de la santé de son bébé. Souvent, au cours des derniers mois de la grossesse, une femme fait des cauchemars.

L'insurrection constante dans la famille et au travail, les inquiétudes liées à la prise de poids, à la perte d'attractivité et bien plus encore peuvent également provoquer une insomnie.

Comment faire face à l'insomnie

Pour vaincre l'insomnie, il est nécessaire de développer non seulement un mode de la journée spécifique, mais également une humeur psychologique adéquate. Pour lutter contre les troubles du sommeil, les méthodes suivantes sont recommandées aux femmes enceintes:

  • Dans la soirée, quelques heures avant le coucher, promenez-vous au grand air;
  • Prenez une douche avant de vous coucher - l'eau doit être chaude pour détendre le corps;
  • Il est recommandé de dormir dans des vêtements confortables en coton;
  • Une heure avant le coucher, vous ne devriez pas regarder de films, d’informations ou d’émissions de télévision émotionnellement «tranchantes»;
  • Pour améliorer le sommeil, vous devez éliminer les aliments épicés et frits, ainsi que les sucreries et les boissons gazeuses.
  • Pendant le sommeil, vous devez choisir une position confortable - vous pouvez mettre un oreiller entre vos jambes ou sous votre dos;
  • Comment dormir moins pendant la journée;
  • 2 heures avant le coucher, il est déconseillé de boire beaucoup de liquide;
  • Normaliser le sommeil aidera la décoction de camomille, adoptée peu de temps avant le coucher, en petite quantité; les herbes à effet sédatif prononcé ne sont autorisées à boire qu'avec l'accord du médecin;
  • Avec un stress constant et une excitabilité nerveuse accrue, il est recommandé de consulter un psychologue et de lui parler de vos expériences.
  • Pour éliminer les crises convulsives, vous devez prendre des complexes vitaminiques spéciaux ou inclure des aliments riches en magnésium et en potassium - fromages à pâte dure, graines de sésame, gozinaki, sarrasin, noix de pin, pistaches, chou marin, noix de Grenoble, orge, etc.
  • Air chambre avant le coucher;
  • Maintenir une activité physique modérée.

Le recours à divers sédatifs et, en particulier, aux somnifères pendant la grossesse n'est pas recommandé. Bon nombre de ces produits contiennent des substances pouvant être nocives pour l’enfant. Si l'insomnie continue de tourmenter, même après avoir changé le mode de la journée et le régime alimentaire, vous devez absolument consulter le médecin et lui demander conseil.

La grossesse se déroule de différentes manières, pendant cette période, les femmes s'attendent à des difficultés. Beaucoup se plaignent d’avoir une insomnie déraisonnable pendant la grossesse, à cause de cette faiblesse, de la somnolence, de la léthargie et d’un sentiment général déplorable.

Porter un fœtus provoque un réarrangement du fond hormonal, un sommeil complet à de tels moments est simplement nécessaire. Si vous ne dormez pas suffisamment de temps en temps, ne vous reposez pas la nuit. Au fil du temps, de l'irritabilité, de la nervosité, un épuisement du corps vont apparaître, ce qui a un effet négatif sur le développement du bébé. Un tel état est dangereux, il peut provoquer des problèmes psychologiques et physiques, il est donc nécessaire de lutter contre l'insomnie.

Types d'insomnie pendant la grossesse

En fonction de la nuit qui constitue un mauvais rêve ou de son absence complète, l'insomnie conditionnelle est divisée en trois types:

  • Soirée (départ). Le sommeil ne vient pas, une femme du soir s'agite et se retourne. Pendant des heures, je suis éveillé, je me souviens de ce qui s'est passé pendant la journée, de ce qui se passera demain. Habituellement, une femme dans de tels moments sent immédiatement qu'elle ne sera pas capable de dormir, le sommeil ne viendra pas.
  • Perte de sommeil. Le soir, comme si de rien n'était, la femme enceinte s'endort. Dort bien, apparemment ne semble se soucier de rien, ne dérange pas, mais après un certain temps, se réveille. Elle ouvre simplement les yeux et comme si elle n'avait jamais dormi du tout. Je ne peux pas dormir avant le matin: quelqu'un parvient à dormir pendant deux heures, quelqu'un un peu plus, à 5 ou 6 heures la nuit.
  • La phase finale de l'insomnie matinale. C'était l'aube, la nuit était finie et il n'était pas possible de s'endormir, la somnolence ne venait pas le matin. Il y a une faiblesse, une léthargie, une faiblesse. Parfois, au contraire, le matin, il y a une forte somnolence, qui est très difficile à combattre.

Lorsqu'elles portent un fœtus, le plus souvent, les futures mères se plaignent d'insomnie du soir. Ils se plaignent que l'état de grossesse même, l'inconfort et le gros ventre les empêchent de s'endormir. Sensation de mouvement fœtal. Peu importe le type d'insomnie qui progresse, vous devez faire face à un phénomène désagréable, correctement et suffisamment pour vous reposer. On pense que pendant la journée, il faut dormir au moins 10 heures. Le «manque de sommeil» doit donc être compensé à d'autres moments, par exemple le matin ou l'après-midi.

Causes de l'insomnie pendant la grossesse

L’anxiété causée la nuit a avant tout la nature de l’état interne de la femme. Quelle que soit l’aspect extérieur, la future maman, quelque part à l’intérieur d’elle-même, est au fond de son cœur et pense constamment à ce qui va arriver. Beaucoup de gens ne peuvent pas s'habituer à leur position, d'où le tourment nocturne. En analysant l'état général des femmes à un stade particulier du développement du fœtus, plusieurs raisons peuvent provoquer des troubles du sommeil pendant la grossesse:

  • perturbation hormonale causée par les lents changements dans le corps;
  • surmenage émotionnel, nervosité;
  • inconfort physique associé au développement de certaines maladies (cœur, digestion);
  • trouble mental;
  • grossesse grave;
  • le développement de pathologies chroniques;
  • inconfort provoqué par un lit inconfortable, provenant du son, du bruit, de la lumière incluse;
  • la pièce est étouffante, chaude, froide, trop humide, humide, poussière;
  • la nuit beaucoup mangé, bu boissons toniques;
  • une femme prend depuis longtemps des médicaments qui affectent le sommeil;
  • besoin fréquent d'aller aux toilettes;
  • dort beaucoup l'après-midi;
  • blesser les côtés de ce qui est constamment allongé devant la télévision, couché en lisant.

Parallèlement à cela, on peut noter d'autres facteurs uniques qui peuvent exciter le système nerveux et provoquer de l'insomnie, par exemple le visionnage fréquent de films d'horreur. Activités de travail agitées, vie familiale instable.

Mauvais sommeil pendant la grossesse du premier trimestre

La plupart des femmes ne dorment pas bien pendant la grossesse en raison de changements hormonaux dans le corps. C’est d’habitude ce qui est noté aux premiers stades: il s’agit des premiers signes d’une position «intéressante».

Ce phénomène provoque de l'anxiété et de l'inconfort la nuit. Il y a des brûlures d'estomac, un essoufflement. La fréquence des changements de position du corps provoque des douleurs lombaires, des crampes dans les membres. Tout cela conduit à une fatigue chronique, une léthargie. Des pensées terribles me viennent à l’esprit, la peur d’un prochain accouchement. Dans de tels moments, les femmes sont irritables, sujettes aux nerfs, sujettes au stress. Quelqu'un pas du tout content de ce qui se passe.

Au deuxième trimestre

Plus près du deuxième trimestre, la principale cause de l'insomnie est le déséquilibre émotionnel de la femme. L'anxiété augmente et l'irritation. Les femmes, compte tenu des événements à venir de la maternité, restent toujours agitées. Il est impossible de bien se reposer la nuit, cela rend compte de l’excitation des problèmes quotidiens.

La majorité des femmes se plaignent d'un sommeil superficiel, d'un état de sensibilité trop délicat dans un rêve, d'une perception claire de ce qui se passe autour de lui. En règle générale, l’estomac n’interfère pas encore avec le sommeil, mais la tension augmente. Étant donné la nature de la grossesse, des troubles du sommeil peuvent y être associés.

Au troisième trimestre

Un mauvais sommeil au troisième semestre provoque des cauchemars. Certaines sont tourmentées par des rêves de naissance prochaine, sages-femmes. Un sommeil agité provoque une transpiration abondante, une femme dans un rêve qui vit comme une réalité parallèle, se réveillant en sueur, se plaint de frissons et de malaise. Il en est de même en raison de l'état mental des femmes enceintes à ce stade, de la peur, de la peur de la prochaine naissance. Pensant constamment à ce qui se passera, nombre de personnes soumises à un tel impact émotionnel ne s’endormiront pas, surtout pendant la grossesse, car il existe d’autres facteurs déplaisants de la vie familiale.

Les causes physiologiques du manque de sommeil commencent à apparaître. L'utérus au troisième trimestre est déjà considérablement élargi, l'estomac devient assez gros. Il est difficile de s'asseoir confortablement, en particulier les 8 et 9ème mois. Il n'est pas pratique de s'allonger sur le dos et, dans certains cas, cela n'est généralement pas souhaitable. Le fœtus appuie plus fort sur la vessie, provoquant des envies fréquentes d'aller aux toilettes. La respiration devient difficile car le fœtus serre le système respiratoire. Il y a augmentation de la transpiration, de la fièvre.

L'enfant commence à bouger de plus en plus, le mouvement est de plus en plus reflété par l'inconfort, même la douleur de certains organes. En outre, si le fœtus devient très actif pendant le sommeil, il est nécessaire de modifier la position du corps, car il est fort probable que la femme s’allonge de façon inconfortable et que l’enfant soit inconfortable.

Que faire

Réalisant qu’il est impossible de s’endormir pendant longtemps, le manque de sommeil est chronique, vous devez apprendre à contrôler votre sommeil. Il est important de comprendre qu'il est impossible de traiter le phénomène dans une telle situation, de prendre des médicaments (somnifères) aussi, même si vous les avez pris tout le temps avant la grossesse.

Vous devez d’abord consulter votre médecin, consulter, raconter comment le phénomène se manifeste, ce qui dérange en même temps. Accompagné d'un spécialiste pour tenter de déterminer la cause du phénomène, il vous indiquera ensuite quoi faire. Parfois, dans des cas extrêmes, il est permis de prescrire un certain nombre de médicaments afin d’améliorer l’état du corps, ce qui permet de retrouver le sommeil.

Face à un sommeil agité, à l'insomnie, vous devez vous demander si le mode de vie approprié pour une femme enceinte dans son ensemble. Peut-être qu'une femme dort beaucoup l'après-midi, se lève tard le matin. Peut-être, en général, toute la journée, une femme est-elle inactive, passive, ne dépense-t-elle pratiquement pas d'énergie par jour, le sommeil ne va donc pas.

Créer une atmosphère favorable

Le repos nocturne ne sera utile et confortable que dans les conditions les plus favorables. Par conséquent, avant d'aller vous coucher, vous devez:

  • aérer la pièce;
  • portez un pyjama approprié pour éviter qu'il ne fasse chaud ou, au contraire, pour qu'il ne refroidisse pas;
  • pratique pour mettre des accessoires de pastel, achetez un oreiller orthopédique spécial pour les femmes enceintes;
  • il vaut mieux éteindre la lumière, la pièce doit être calme et silencieuse.

Pour aller au lit, il faut être émotif, pour que le sommeil d’aujourd’hui soit une bonne chose, pour essayer de dormir.

En général, quand une femme décide de donner naissance à un enfant, si elle est affectée correctement, ne s’inquiète pas de rien, ne s’inquiète pas des problèmes de sommeil, mais si la future mère se plaint de plus en plus d’un mauvais rêve, vous devez en informer le spécialiste en surveillance. Pourquoi je ne dors pas la nuit enceinte, alors personne ne dira tout de suite, il peut parfois même falloir une série de tests pour comprendre.

Un spécialiste qui observe souvent la grossesse conseille de rechercher l'aide d'un psychologue, d'un neurologue, d'un somnologue et d'autres médecins, qui peuvent, après avoir découvert la cause de l'anxiété, établir une nuit de sommeil normale. Cependant, le problème devient plus grave lorsque d'autres symptômes d'une pathologie en développement lent apparaissent, accompagnés d'une insomnie nocturne. C'est pourquoi un tel phénomène ne peut être retardé. Pour y faire face soi-même ne vaut pas la peine, dans tous les cas, vous devez d'abord consulter un médecin.

Quand était la dernière fois que vous avez fait des rêves terribles? D'accord, les matins après eux, l'impression n'est pas la plus agréable. Et si les cauchemars viennent la nuit en permanence, le repos normal est hors de question. Malheureusement, de nombreuses futures mamans ont cette maladie. De plus, les mauvais rêves pendant la grossesse ne dépendent pas directement de la période ou de la condition physique de la femme. Alors, quelle est la raison alors?

Caractéristiques par période

Les rêves anxieux pendant la grossesse apparaissent dans la plupart des cas pour des raisons psychologiques. Et le plus souvent, ils arrivent aux premier et troisième trimestres. Mais ce n'est pas une régularité - les mauvais rêves peuvent ne pas apparaître du tout, mais pour certains, ils ne permettent pas de dormir en paix presque tout au long de la grossesse. Quelles raisons internes peuvent-elles être provoquées à chaque période de grossesse?

Premier trimestre

Les émotions qu'une femme ressent quand elle apprend qu'elle s'attend à un enfant peuvent être différentes - du sentiment de bonheur sans fin à l'horreur absolue. Mais une telle nouvelle ne laissera aucune femme indifférente. Et comme les rêves reflètent toujours notre état psycho-émotionnel, la manière dont une femme vit cette grossesse aura sûrement une incidence sur son contenu.

Heureuse future maman peut rêver d'anges, de charmants bambins, de rêves agréables et lumineux. Les femmes en situation de stress lors de la naissance d'un enfant rêvent souvent de catastrophes, d'accidents et de destructions.

Cela est compréhensible - la future mère perçoit ce qui se passe comme une catastrophe personnelle. En outre, la toxicose est souvent présente au cours du premier trimestre, ce qui ne contribue pas non plus au repos d’une nuit complète.

Deuxième trimestre

Au cours de cette période, la femme était pleinement consciente de la maternité imminente et de l'inconfort associé à la toxicose, ce qui a considérablement réduit ou totalement disparu.

Par conséquent, les mauvais rêves au cours de cette période sont des invités peu fréquents pendant une grossesse normale. S'ils apparaissent, c'est principalement en raison de changements physiques dans le corps qui commencent à causer des désagréments.

Troisième trimestre

En fin de période, presque tous ont de mauvais rêves pendant la grossesse. Et ils sont le plus souvent associés aux genres à venir. Bien que les scénarios de rêves eux-mêmes soient complètement différents et reflètent le problème principal qu'indirectement, dans le symbolisme individuel. Les femmes qui ont les peurs les plus fortes peuvent avoir des rêves tourmentés et torturés, des hôpitaux, des opérations, etc.

Ceux qui craignent pour la santé de l’enfant à naître sont souvent hantés par des visions dans lesquelles ils épargnent ou, au contraire, perdent leurs bébés. Dans tous les cas, l’anxiété dans les dernières semaines de la grossesse augmente considérablement et cela se traduit par des rêves nocturnes.

Mais ce n'est que la pointe de l'iceberg. Les raisons qui peuvent provoquer de mauvais rêves pendant la grossesse sont beaucoup plus diverses.

Facteurs physiologiques

Dans les parcelles de sommeil reflète indirectement la condition physique de la femme. Chaque mois pendant la grossesse, la charge sur le corps de la femme augmente. Dans le même temps, le nombre de divers inconvénients et limitations avec lesquels elle doit faire face est en augmentation. Si, à un stade précoce, vous pouvez dormir dans n’importe quelle position, à partir du 5ème mois, une femme ne peut pas passer la nuit sur le ventre.

Dans la seconde moitié de la grossesse, il est également impossible de dormir sur le dos, car dans cette position, l'utérus très élargi exerce une pression sur le diaphragme et les organes internes, perturbant ainsi la circulation sanguine normale.

Parfois, une femme se couche au lit pendant des heures en essayant de trouver la position optimale du corps pour dormir. Et dès qu'elle réussit à le faire, le bébé se «réveille» et commence à être actif dans l'estomac.

De telles raisons peuvent provoquer un mauvais rêve pendant la grossesse:

  1. Stress intense ou prolongé - accompagné de la libération d'adrénaline et de scènes de rêves inquiétantes: bagarres, poursuites, cauchemars. De plus, les images émergentes peuvent ne pas être directement liées à la cause du stress - elles ne sont que le reflet de l'angoisse spirituelle générale de la future mère.
  2. Augmentation de l'activité fœtale - crée principalement des problèmes d'endormissement. Et si vous ne vous endormez pas à l'heure, votre corps n'obtient pas le nombre de phases de sommeil profond. Les rêves apparaissent généralement dans la phase rapide du sommeil. En conséquence, la femme enceinte se réveille le matin avec une sensation de bouillie complète dans la tête, provenant de restes désordonnés de rêves.
  3. Surexcitation émotionnelle. Même si les émotions étaient positives, leur excès surcharge le système nerveux et il est plus difficile pour elle de se déconnecter le soir. Pendant le sommeil, une femme enceinte peut continuer à vivre des événements significatifs agréables ou désagréables, ce qui se reflétera dans les tracés du sommeil.
  4. Manque d'oxygène Dormir dans une pièce encombrée est souvent accompagné de cauchemars, même chez une personne en bonne santé. Et bien que la grossesse ne soit pas une maladie, mais dans cet état, le besoin d’air pur augmente de nombreuses fois. L'air vicié dans la pièce peut provoquer des rêves dans lesquels la femme enceinte a le souffle coupé.
  5. Diverses maladies ou douleurs. La même sensibilité accrue conduit au fait que pendant la grossesse, une femme peut se sentir aggravée ou réapparaître, même avant l'apparition de symptômes évidents. La douleur est également ressentie à travers le rêve, mais si elle n’est pas assez forte, elle ne réveille pas la femme, elle n’est reflétée que dans le rêve.
  6. Trop manger ou beaucoup de liquides. Il est extrêmement important pendant la grossesse d’observer la modération dans tous les domaines. Trop manger avant de se coucher entraîne le fait qu'une femme ressent une lourdeur dans l'estomac à minuit, il est difficile pour elle de s'endormir. L'utérus élargi exerce une pression sur la vessie et réduit son volume. Et cela signifie que le sommeil d'une femme enceinte qui a trop bu d'eau sera agité et l'envie d'uriner la réveillera. Elle peut rêver d'inondations, de pluie et d'autres sujets liés à l'eau.
  7. Lit inconfortable ou pyjama trop serré. Cela ne permettra pas au corps de se détendre complètement pendant le sommeil. Et comme la femme éprouve toujours les inconvénients associés à un gros ventre, les rêves semblent également correspondre. Une femme enceinte peut voir qu'elle est allongée sur les cailloux, elle était étroitement attachée ou limitée à sa liberté.

Les femmes enceintes doivent se rappeler que les mauvais rêves eux-mêmes ne sont pas du tout dangereux. Ceci est juste une réaction du subconscient au changement d'état physique et mental d'une femme. Mais vous ne pouvez pas les laisser sans attention.

Chez les femmes particulièrement impressionnables, les mauvais rêves sont souvent à l’origine de l’insomnie - elles ont tout simplement peur de s’endormir.

Que faire

Un sommeil sain et reposant est extrêmement important pour une femme enceinte. Et plus on approche de l'accouchement, plus l'importance d'un repos nocturne de haute qualité est grande. Par conséquent, il est souhaitable de faire tout ce qui est possible pour que pendant cette période le rêve soit sain et que les rêves soient seulement agréables. Des mesures préventives simples peuvent aider à cet égard:

  • fournir aux femmes enceintes un soutien constant et un réconfort psychologique;
  • parler à la femme lors de l'accouchement à venir et de ce qu'elle craint;
  • Inscrivez-vous à un groupe de préparation prénatale - non seulement cela vous aidera à vous débarrasser de vos peurs, mais vous pourrez également communiquer avec de telles femmes enceintes.
  • assurez-vous de bien aérer la pièce avant de vous coucher - l'air dans la chambre doit être frais et modérément humide;
  • des promenades tranquilles avant de se coucher vont atténuer le stress, augmenter le débit d'oxygène et accélérer le sommeil;
  • un lit confortable et des vêtements amples ne vous permettront pas de vous détendre complètement, ne gêneront pas les mouvements et la respiration;
  • Distribuez correctement les aliments tout au long de la journée - le régime alimentaire doit être aussi varié et utile que possible, mais le dîner doit être léger;
  • Ne buvez pas beaucoup de liquides avant de vous coucher - cela soulagera un œdème grave et ne provoquera pas l’envie d’uriner la nuit.

Si vous ne parvenez pas à vous débarrasser de vos mauvais rêves, parlez-en à votre médecin et n’utilisez en aucun cas des sédatifs ou des sédatifs. Le médecin trouvera un moyen rapide et sans danger pour vous et l'enfant de résoudre le problème.

L'auteur: Anna Alexandrova

  • Pourquoi fait souvent des rêves?

Insomnie terrible pendant la grossesse! Comment aider? Il n'y a pas de forces!

Insomnie pendant la grossesse. Il semblerait qu'une question aussi simple, même si aucun médicament n'est nécessaire… probablement. J'ai appelé mon amie Irina, obstétricienne et gynécologue. Et elle dit: il est préférable de ne pas contacter un médecin avec de telles questions, mais de dormir avec des experts. Je me suis donc fixé pour tâche de trouver un expert en sommeil. Mais se séparer de l’idée de recevoir un commentaire du médecin n’est pas parti.

Armés d’un cahier, les experts ont posé les questions suivantes:

L'insomnie pendant la grossesse en début ou en fin de période peut avoir des conséquences négatives pour le bébé?

Comment gérer le mauvais sommeil tôt / tard?

Que faire avec l'insomnie à long terme?

L’obstétricien-gynécologue de la maternité au ul. Pravdy Merkulova Maria Dmitrievna, responsable du projet de consultations sur le sommeil des enfants, Olga Dobrovolskaya, experte en sommeil, et coach de la grossesse et de la maternité, auteure et chef du projet «Mère du monde», Katya Matveyeva.

⁣Pourquoi l’insomnie survient-elle à différentes époques de la grossesse et comment y faire face?

«Les futures mères se plaignent souvent d'insomnie, surtout au début et à la fin de la grossesse. Et cela est dû principalement aux puissants changements hormonaux dans le corps de la femme. Après tout, le premier trimestre, au sens figuré, se consacre à la restructuration de ses propres fonctions et apprend à vivre d’une manière nouvelle. Et dans la troisième, l'organisme se prépare déjà systématiquement à l'accouchement », explique Katya Matveyeva. - Ces deux processus complexes dans la vie du corps de la mère sont assez longs et complexes. Et l'insomnie est fatigante et cause une anxiété supplémentaire.

Il faut dire ici que les troubles du sommeil sont souvent provoqués précisément par une anxiété accrue, qui accompagne notamment les premier et troisième trimestres de la grossesse. Ce n’est un secret pour personne que lorsqu'elle découvre ce qui va devenir une mère, une femme est en quelque sorte contrainte de réfléchir à un millier de moments liés à la maternité imminente, de la santé du bébé à sa capacité de survie. En milieu de grossesse, tout est un peu «réglé», mais au troisième trimestre, à l'approche de l'accouchement, l'anxiété et les peurs augmentent à nouveau.

Dans ce cas, vous ne devriez pas avoir recours à des médicaments pharmacologiques, ni vous mêler aux herbes. Cette règle s'applique à tous les problèmes de santé d'une femme enceinte, ce qui est bien connu. "

«Tout le monde sait qu’un sommeil sain et complet est d’une importance primordiale dans la vie d’une personne. Naturellement, pendant la grossesse, il est doublement nécessaire, car le système nerveux insomniaque est épuisé et fonctionne bien. Et votre futur bébé vivra absolument les mêmes émotions et le même inconfort! Un tel état aura un impact négatif sur la santé, il est donc nécessaire de lutter contre l'insomnie », a raconté Maria Dmitrievna Merkulova.

⁣ «Essaie», continue-t-elle. - Changer le mode de la journée et éviter les surtensions, le stress. Inclure des promenades fraîches dans votre horaire, surtout le soir avant le coucher. Une douche ou un bain chaud vous aidera à vous détendre, après quoi vous pourrez boire un verre de lait chaud ou un thé à la camomille. N'oubliez pas que le confort devrait vous entourer partout: il devrait y avoir de l'air frais dans la chambre à coucher, le pyjama devrait être confortable et fabriqué à partir de matériaux naturels. Si les douleurs persistantes dans les jambes vous dérangent, un léger massage vous aidera - cela détendra les muscles tendus et contribuera à la réduction et au soulagement de l'œdème. À propos, vous pouvez ajouter une goutte d'huile essentielle, telle qu'une orange.

Si, malgré vos efforts, le problème d'insomnie persiste, contactez un spécialiste. Après tout, les causes de l'insomnie et les méthodes de correction peuvent être différentes, et dans votre cas, tout dépend également de la durée de la grossesse. Par conséquent, votre médecin personnel est le meilleur assistant et allié pour résoudre de tels problèmes. "

Alors, quelle est l'insomnie encore dangereuse pendant la grossesse?

«Les habitudes de sommeil de la mère pendant la grossesse ont une incidence sur les habitudes de sommeil du bébé à la naissance. Donc, maman a beaucoup de temps pour enseigner au bébé que la nuit est la nuit et que vous devez vous coucher tôt et pas après minuit », répond Katya Matveyeva.
De plus, le bébé dans le ventre ressent les mêmes émotions que la mère. Votre stress est le stress de votre petit.

Insomnie dans les premières semaines de grossesse

charge physiologique (normale). L'insomnie est une plainte fréquente de la future mère dès le début. Les troubles du sommeil au cours du premier trimestre sont émotionnels. Si nous parlons de physiologie, cela suggère simplement une somnolence accrue: la progestérone libérée activement protège la grossesse, obligeant la femme à se reposer plus souvent », explique Olga Dobrovolskaya. - Si déjà dans les premières semaines de grossesse une femme se plaint d’une aggravation du sommeil, elle doit évaluer son contexte émotionnel et son niveau d’hygiène du sommeil. S'il est parfois difficile de faire face aux émotions, il n’est pas difficile de suivre les règles générales du sommeil:

1. Allongez-vous et levez-vous (nécessairement) en même temps.

2. Assurez-vous de commencer le rituel du coucher: prendre une douche, vous habiller en pyjama, un livre de papier, méditer ou écrire un journal intime - tout ce qui procure du plaisir et aide à la détente.

3. Gardez une trace de la quantité de caféine. Si vous n’avez pas encore abandonné son utilisation après avoir appris la grossesse (à petites doses, il est permis - 1 à 2 tasses par jour), vous devrez le faire en cas de problème de sommeil.

4. Refusez d’utiliser des gadgets et de regarder la télévision avant de vous coucher - la lumière vive des écrans modernes stimule notre cerveau à rester éveillé.

5. Apprenez des techniques de respiration relaxantes. Essayez la technique 3-6-9 (inspirez pour 3 comptes, faites une pause pour 6 comptes, expirez pour 9 comptes).

6. Si les fréquents déplacements aux toilettes, caractéristiques de votre période de gestation, deviennent un facteur de manque de sommeil, limitez le liquide avant d'aller au lit, essayez de ne pas allumer la lumière vive lorsque vous allez aux toilettes, afin de ne pas détruire la mélatonine, hormone du sommeil - il sera plus facile de vous rendormir.

Insomnie du deuxième trimestre

«Le deuxième trimestre est la période la plus favorable de la grossesse et pour le sommeil, cela ne fait pas exception», déclare Olga Dobrovolskaya. - Les difficultés ici sont causées par des émotions ou par certaines drogues. Informez votre médecin de ces effets secondaires afin qu'il puisse vous obtenir un autre médicament. "

Insomnie au troisième trimestre de la grossesse

«Le troisième semestre augmente la charge sur le corps», explique Olga Dobrovolskaya. - Le bébé en croissance exerce une pression sur tous les organes de la cavité abdominale, réduit le volume des poumons et, dans certains cas, altère l'irrigation sanguine des extrémités. Les recommandations relatives à l'hygiène générale du sommeil restent objectives pour le moment, mais il convient maintenant de prendre davantage soin du confort physiologique.

1. Dors sur le côté gauche. Cela aidera à fournir pleinement la nutrition, l'oxygène, le bébé et vos organes, ainsi que de réduire les émissions d'acide de l'estomac.

2. Essayez de ne pas manger 2 à 3 heures avant de vous coucher, de sorte qu’un estomac plein ne libère pas d’acide supplémentaire en position couchée - ceci atténuera les risques de brûlures d’estomac.

3. Si vos jambes vous font mal, assurez-vous de placer un oreiller sous elles - une légère élévation facilitera l'écoulement du sang veineux et réduira l'enflure.

4. N'hésitez pas à demander à votre conjoint de libérer le lit pour vous seul. Le ronflement habituel, que vous n'avez pas remarqué auparavant, peut causer de nombreuses heures de veille la nuit.

5. Prenez soin de l'obscurité tôt le matin - les premiers rayons du soleil réveillent le corps humain et si vous filez sans dormir la moitié de la nuit, vous voudrez dormir le matin.

6. Les douleurs abdominales sont le reflet de la douleur au dos - essayez de placer un oreiller sous le ventre ou dans le bas du dos. Si un soutien supplémentaire ne vous soulage pas, consultez un médecin! "

Et deux autres règles importantes qui permettront d'économiser de l'insomnie pendant la grossesse:

Katya Matveeva partage:

1. «La chose la plus importante et la plus importante pour comprendre chaque femme enceinte est que le repos physique est strictement contre-indiqué pour les femmes enceintes. Surtout, compte tenu du fait que le volume sanguin, le poids corporel, et en conséquence - la charge sur les muscles et les ligaments, qui entraîne souvent des douleurs dans les jambes et le bas de l'abdomen. Et cela suggère que l'éducation physique est le meilleur moyen de prévenir et de traiter les troubles du sommeil associés à la douleur dans les jambes et le bas-ventre. "

2. Avec la croissance de l'utérus, essayez de ne pas vous endormir sur le dos. La croissance de l'utérus bloque la veine cave inférieure, ce qui perturbe la circulation du sang veineux dans les jambes et les organes du pelvis, et donc dans l'utérus. Cela provoque une hypoxie de l'utérus, du placenta et du bébé, ce qui est très grave pour la mère et le bébé et peut bien sûr provoquer une insomnie, des douleurs et une indisposition la nuit. "

Insomnie pendant la grossesse ou où était le sommeil?

Des années de recherche médicale sur l’étude des processus de la grossesse et de l’accouchement montrent que le corps de la femme enceinte subit une modification des niveaux de régulation biochimique, hormonale et nerveuse, ce qui entraîne à son tour une modification des fonctions de tous les organes et systèmes.

C’est au cours de cette période qu’une partie importante des futures mères, en particulier celles des grandes villes, où les perturbations environnementales et le rythme effréné de la vie sont fréquents, provoquent des modifications des processus de régulation du sommeil (simplement de l’insomnie) qui, dans des conditions défavorables, peuvent violations du cours normal de la grossesse et récupération post-partum.

Lorsque nous dormons, le corps commence à produire diverses hormones, il y a des processus d'accumulation de réserves d'énergie, de régénération, de métabolisme plastique et de ressources épuisées au cours de la journée. Pendant le sommeil, la température, le pouls, la pression, la nature de l'activité nerveuse changent et le sommeil lui-même comporte plusieurs phases qui varient cycliquement à des intervalles de 90 à 120 minutes. Ce sont des phases alternées de sommeil lent, orthodoxe et rapide, ou paradoxal.

Ces cycles sont répétés 4 à 6 fois par nuit. À son tour, la phase de sommeil lent comprend quatre étapes:

  1. La première étape correspond à la somnolence. Les muscles se détendent, mais l'esprit fonctionne toujours. Les biorythmes cérébraux sont irréguliers et rapides.
  2. La deuxième étape est le début du rêve lui-même.
  3. Les troisième et quatrième sont les plus profonds et sont appelés sommeil delta. Au cours de celui-ci, les rythmes cérébraux ralentissent progressivement, l'œil arrête sa réaction aux stimuli externes, le corps plonge dans un état de repos profond. Les sens ne répondent pas à l'environnement.

Ensuite, tous les changements se produisent dans l'ordre inverse, mais pas avant le réveil complet, mais avant la phase de sommeil rapide. Les élèves des yeux commencent à bouger rapidement, la température corporelle et la pression artérielle augmentent, la respiration devient plus fréquente et moins régulière, le suc gastrique et l'adrénaline sont libérés plus rapidement. Si un encéphalogramme est enregistré à ce moment-là, les impulsions électriques du cerveau seront similaires aux biorythmes reflétant la vie de jour. Mais il s’agit d’un état spécial de l’organisme, comme tourné vers l’intérieur. C'est pourquoi la phase de sommeil paradoxal est appelée sommeil paradoxal. Dans cette étape, les rêves. Cela dure environ 10 minutes, laissant de nouveau la place à un sommeil profond.

Les médecins modernes distinguent trois types principaux d'insomnie:

  1. Le premier est la prétendue insomnie initiale, lorsqu'une personne ne peut pas s'endormir pendant longtemps, se rappelant les événements de la journée, se souciant de ce qu'elle devrait faire ou dire ou se souciant de l'avenir.
  2. Le deuxième type est l'incapacité à maintenir l'état de sommeil. Une telle personne se réveille plusieurs fois au cours de la nuit et à divers intervalles. Cet état entraîne une division du sommeil et ne permet pas un repos profond.
  3. Et le troisième type, dans lequel une personne se réveille tôt le matin et est incapable de s'endormir à nouveau, est l'insomnie de la phase finale.

Au cours de la grossesse, en raison de la nature du système nerveux, les rythmes d'excitation et d'inhibition du cerveau changent, un symptôme de mouvement des membres en rêve apparaît et le besoin en oxygène augmente.

  • L'estomac devient de plus en plus difficile à supporter, à mesure que l'utérus grossit et commence à prendre plus de place. Par conséquent, vous ne devriez pas manger de nourriture lourde la nuit ou, au contraire, rester affamé. Il est préférable de dîner quelques heures avant de se coucher et de boire un verre de lait avec du miel. Mais vous devriez le boire sans faute à petites gorgées.
  • En raison de la croissance de l'utérus, l'espace devient plus petit et la vessie. Par conséquent, les femmes enceintes doivent souvent se rendre aux toilettes. Essayez de boire plus pendant la journée et moins la nuit. Lorsque vous êtes enceinte, la meilleure position pour dormir est de votre côté. Vous pouvez mettre des oreillers pour le rendre plus pratique. Mais sur le dos, vous ne devriez pas dormir même si vous en avez l'habitude. Dans cette position, l'utérus avec l'enfant et tous les autres organes repose sur l'intestin, la colonne vertébrale et appuie contre le diaphragme. De ce fait, il y a des douleurs dans le dos, il devient difficile de respirer, la digestion est perturbée.
  • Essayez d'être moins dans une pièce étouffante. Il est préférable de s'habiller chaudement et de dormir sous une couverture chaude, mais avec la fenêtre ouverte. L'insomnie est souvent causée par un surmenage intellectuel. Par conséquent, pendant la grossesse, vous ne devez pas prendre des dispositions pour éviter une surcharge intellectuelle au travail. Maintenant, vous êtes plusieurs fois plus sensible et vulnérable à toutes sortes de stress.
  • En outre, les futures mères s'inquiètent souvent de la prochaine naissance, du futur enfant. Essayez de vous déconnecter de vos soucis quotidiens et de vos pensées pour la nuit afin que votre cerveau puisse rester tranquille. Marchez fréquemment, discutez avec le bébé, chantez des chansons, dansez. Au cours de la journée, notre subconscient accumule beaucoup d'informations négatives et inutiles, dont il cherche à se débarrasser en "l'ayant travaillé" sous la forme d'une image cauchemardesque dans un rêve. N'attachez pas beaucoup d'importance à de tels rêves, ne les devinez pas, et surtout ne les considérez pas comme "prophétiques"!
  • Prenez un bain chaud au coucher. Les interventions esthétiques apporteront également de nombreuses émotions positives: il est préférable d’appliquer la crème un peu avant de se coucher. Parfois, une femme enceinte dit qu'après un réveil nocturne, elle ne veut plus dormir. Que faire dans ce cas? Souvent, les gens construisent leurs propres stéréotypes, qui se font ensuite souffrir. Une fois la nuit - cela signifie que vous devez dormir. Réveillé Trouvez-vous une activité intéressante! Vous pouvez lire, dessiner, écrire des poèmes, arroser les fleurs, cuire des tartes, écouter de la musique. Ne vous attachez pas à l’heure de la journée, d’autant plus qu’après sa naissance, l’heure de la journée changera son importance pour vous.
  • Il y a une autre cause d'insomnie. Il est possible que le corps "s'entraîne" ainsi avant de coucher avec l'enfant, alors qu'il est nécessaire de dormir avec beaucoup de sensibilité et de se réveiller à chaque appel du bébé. C'est pourquoi l'insomnie doit être traitée avec une extrême prudence et, si possible, ne pas utiliser de somnifère. Votre corps se prépare à passer à un nouveau mode de sommeil: sommeil intermittent la nuit et "sommeil suffisant" le jour. Et en cela, vous devez l'aider et ne pas vous en mêler: si vous le pouvez, dormez pendant la journée, ne vous inquiétez pas de votre insomnie. Imaginez que très bientôt, pendant ces heures, vous allaiterez votre bébé. Quel état devriez-vous avoir? Bien sûr, le plus paisible. Par conséquent, choisissez maintenant un tel métier, qui vous aidera à atteindre un tel état plus rapidement.

Mais voici terminé le rituel nocturne de préparation au lit et vous êtes déjà couché. Comment s'endormir rapidement?

  1. Essayez de vous "déconnecter" des problèmes qui vous ont inquiété pendant la journée. Pour l'heure de la nuit, laissez-les sur du papier. Énumérez les problèmes qui vous concernent, décrivez votre attitude envers eux, vous pouvez peindre vos sentiments avec des couleurs. Et pars. Dans la matinée, si vous le souhaitez, vous reviendrez. Préparez-vous un beau lit confortable, tamisez la lumière, allumez la lampe aromatique aux huiles essentielles relaxantes, prenez un bon bain chaud, allumez une musique calme ou un texte méditatif. Ou tout simplement écouter le tic-tac de l'horloge.
  2. Habituellement, avant de nous endormir, nous commençons à régler tous nos problèmes de tête et nos muscles faciaux se contractent, reflétant toutes ces expériences. Remarquez à quel point le front est tendu, les lèvres comprimées, les sourcils décalés. Afin de désactiver les émotions qui empêchent de dormir, vous devez relâcher les muscles du visage. S'il est difficile de le faire tout de suite, relâchez-vous progressivement en contrôlant chaque muscle. Faites attention au cou et à la gorge. Détendez la mâchoire inférieure et la racine de la langue. Si le cerveau est actif, que les globes oculaires se durcissent et que la focalisation des yeux est perturbée, assurez-vous que les pupilles restent dans la même position. Détendez la peau sur les muscles du visage, ce qui détendra les organes de perception. Détendez vos doigts, les paumes doivent être minces et douces. Dirigez mentalement les yeux et les oreilles vers l'intérieur et drainez-les à un certain point au centre de la poitrine où les bruits extérieurs ne les dérangeront pas.
  3. Respirez lentement et calmement, concentrez-vous sur la sensation d'air inhalé et expiré. Sentez que l'air expiré se réchauffe. Après vous être relaxé autant que possible, il sera bon de faire la méditation suivante: commencez à prendre conscience de votre corps. Essayez de recréer mentalement sa photo ou sa sensation. Devenir observateur Essayez de comprendre les sensations issues de la perception. Pendant un court laps de temps, essayez de noter autant de sensations que possible dans tout le corps.
  4. Après environ une minute, commencez à comprendre les sensations dans la peau du pied droit, même si au début cela peut sembler difficile. Est-ce que votre pied est froid, chaud, tendu ou autre chose? Tu as besoin de le sentir. Puis déplacez lentement la conscience (rayon d'attention) vers les mollets et les cuisses, consciente des sensations cutanées. Répétez la même chose avec le pied gauche, en commençant par le pied. Ensuite, prenez conscience du bout des doigts de votre main droite. Vous sentez des doigts chauds, froids ou plus? Déplacez lentement la conscience de la paume, du poignet, de l'avant-bras et du bras jusqu'aux épaules, tout le temps, consciente de l'image mentale et des sensations. Répétez la même chose avec votre main gauche, soyez conscient de cela.
  5. Attrapez maintenant la sensation des joues - c'est une partie très sensible du corps. Est-ce que vos joues sont chaudes, froides ou autre chose? Soyez conscient pendant une minute ou deux. Ensuite, répétez la même chose avec les lèvres. Sont-ils secs ou humides? Soyez conscient de vos oreilles. Quels sons sont capturés? Soyez conscient d'eux, sentez qu'ils ne vous affectent pas; vous ne faites que les regarder. Soyez conscient de vos yeux. Vous pouvez faire pivoter un peu les yeux avec les paupières fermées et capter toutes les sensations qui ont leur place. Regardez les différentes formes visuelles qui passent devant vos yeux fermés. Essayez de vous détendre autant que possible.
  6. Votre respiration ralentit, devient calme, profonde. Surveille ton souffle. Permettez-vous simplement d'exister, passant d'une sensation à une autre. Pendant l'inhalation, la cage thoracique se soulève et se remplit d'un courant d'air propre. Il traverse votre corps, alimentant chaque cellule, chaque organe en oxygène. La cage thoracique descend et le flux d'air se déplace dans la direction opposée. Peut-être que votre bébé se manifeste d’une manière ou d’une autre maintenant: il bouge plus activement ou s’apaise, écoute, sent votre attention, respire. L'estomac se réchauffe avec une chaleur agréable et profonde. Que ressens-tu maintenant? Sensation de chaleur, de lourdeur, de bonheur, de langueur ou de légèreté corporelle - absence de limites corporelles?
  7. Regardez, observez votre arrière-plan intérieur, qui se trouve maintenant devant votre œil intérieur, dans sa couleur, sa profondeur. Peu à peu, une agréable détente vient à vous. Vous déplacez facilement et librement votre attention. Imaginez-vous dans un pré. Journée ensoleillée, ciel bleu profond. Vous scrutez cette profondeur. Cirrus blancs. Les nuages ​​ressemblent à nos pensées - ils flottent, flottent et flottent. Les fleurs, l'herbe verte juteuse et soyeuse touchent votre peau en douceur et sentent les odeurs qui se répandent sur le sol. Vous sentez ces odeurs. Les oiseaux chantent, le son d'une cascade qui coule quelque part et beaucoup de lumière remplissant l'espace sont entendus.

Surtout, souvenez-vous que tout est entre vos mains et en votre pouvoir pour rendre le rêve calme et agréable!

Insomnie pendant la grossesse

Causes des troubles du sommeil chez la femme enceinte et méthodes de traitement

Encore une fois, encore une fois avec moi, l'insomnie! Je reconnais ton visage immobile. Quoi, beau, quoi, sans foi ni loi, Est-ce mauvais pour moi de chanter pour vous? Anna Akhmatova

Evgenia Karpova

Vous êtes épuisé, épuisé, mais ne pouvez toujours pas dormir. Le début de la nuit devient une torture. Un lit douillet, un oreiller moelleux... Avant, tout ce que vous deviez faire était d’aller dans la chambre à coucher, posez votre tête sur l’oreiller - et… il sembla qu’en une seconde, un réveil impudent vous arrachait des bras de Morphée, annonçant le début d’une nouvelle journée. Et maintenant, la chambre à coucher est devenue une chambre de torture et le dieu perfide du sommeil vous a complètement oubliée - elle s’est envolée, probablement, pour de jolies femmes qui ne sont pas encombrées d’un ventre grandi. Mais un rêve normal est maintenant doublement nécessaire pour vous: vous êtes responsable de cette petite personne, dont l'existence jusqu'à présent dépend entièrement de vous - de la façon dont vous sentez que vous mangez et, bien sûr, de votre sommeil; votre insomnie ne lui fera certainement pas du bien. L’anxiété croissante, la peur de l’insomnie augmentent la tension nerveuse et il devient de plus en plus difficile de dormir - un cercle vicieux s’installe et vous êtes au désespoir: que peut-on faire pour la rompre?

La solitude (ceux qui sont proches, maintenant avec leurs rêves, pas avec vous) et la peur d'une nuit sans sommeil - connaissez-vous cette situation? Parlons de la façon de le surmonter. Tout d’abord, à propos de la solitude: je dois dire que vous vous êtes retrouvés dans une entreprise assez peuplée - des millions de femmes sont avec vous: selon les statistiques, 78% des femmes enceintes ont des difficultés à dormir. Comment se débarrasser de la peur? Ne vous inquiétez pas, calmez-vous - toutes ces recommandations standard des médecins ne sont pas si faciles à mettre en œuvre. Il me semble tout d’abord que la connaissance des causes de l’insomnie et la compréhension des processus en cours dans votre corps vous aideront. Et si nous examinons les causes de l’insomnie, notre conversation passera naturellement aux moyens les plus variés de la surmonter - il y en a beaucoup dans l’arsenal de l’humanité, rien ne peut vous convenir.

Causes des troubles du sommeil chez la femme enceinte

Pour de nombreuses femmes, l'insomnie commence déjà au cours du premier trimestre de la grossesse. Certains médecins ont même tendance à considérer les troubles du sommeil comme l'un des signes de la grossesse. Au cours du deuxième trimestre, le sommeil est généralement normalisé, mais au cours des trois mois précédant l'accouchement, l'insomnie est l'une des complications les plus fréquentes et les plus graves de la grossesse. Les médecins, se disputant sur la nature du sommeil, disent généralement que l'insomnie n'est pas une maladie, mais un symptôme, une manifestation externe de certains processus survenant dans notre corps. Pour vaincre l'insomnie, vous devez essayer de comprendre en quoi consistent ces processus et comment neutraliser leurs effets secondaires inévitables.

Les changements hormonaux dans le corps de la femme peuvent entraîner l'insomnie très tôt: par exemple, le niveau de progestérone et de nombreuses autres hormones augmente pendant la grossesse. En mobilisant les forces pour supporter la grossesse, elles apportent en même temps au corps un état de «vigilance» et ne lui permettent parfois tout simplement pas de se détendre.

Avec l’âge gestationnel croissant, les raisons de l’insomnie sont de plus en plus nombreuses. Les causes des troubles du sommeil chez les femmes enceintes peuvent être physiologiques:

Que faire en cas de manque de sommeil pendant la grossesse

La grossesse est l'une des périodes les plus heureuses de la vie d'une femme. Mais souvent, cela s’accompagne de l’apparition de nombreux problèmes nouveaux qu’une femme n’a jamais rencontrés auparavant. Un de ces phénomènes désagréables peut être la perturbation du sommeil. Et après tout, l'humeur émotionnelle, l'activité physique et mentale, ainsi que la santé générale du corps, dépendent d'un bon sommeil.

Pourquoi le sommeil est-il perturbé pendant cette période et comment traiter l'insomnie? Essayons de le comprendre.

Raisons

De nombreuses femmes souffrent déjà de troubles du sommeil au cours des premiers mois de portage. À l'heure actuelle, la principale cause d'insomnie réside dans les changements survenus dans le corps de la future mère - adaptation hormonale, toxicose, etc. Avec le début du deuxième trimestre, le sommeil revient à la normale, l'insomnie peut se reproduire quelques mois avant l'accouchement.

Les troubles du sommeil pendant la grossesse ne sont pas du tout un problème inoffensif, comme cela peut paraître. Un mauvais sommeil agité ou le manque de sommeil la nuit conduit à un épuisement nerveux, ce qui est extrêmement dangereux au cours des derniers mois de portage d'un enfant. En tant que stress intense, l’insomnie peut entraîner diverses complications de la grossesse et même parfois provoquer un accouchement prématuré.

Le dérangement de sommeil est toujours un symptôme, une manifestation d'un autre problème. Par conséquent, avant de faire face à des batailles nocturnes, il faut comprendre la raison qui les a provoquées. Les principales causes de troubles du sommeil comprennent:

  • Il est difficile d'adopter une posture confortable. Le ventre tardif a tellement grossi qu'il devient difficile de s'allonger sur le dos. Vous devez prendre des poses non aimées - à gauche ou à droite.
  • Douleur dans la région lombaire et dans le dos. Le poids de la femme est considérablement augmenté, ce qui entraîne une charge excessive sur les vertèbres, soulage la douleur et perturbe le sommeil. Mais vous ne mangez plus une pilule anesthésique - pendant la grossesse, ces médicaments sont strictement interdits.
  • Mouvements foetaux. À ce stade, le bébé bouge intensément, changeant souvent de position. Le comportement agité de l'enfant ne permet pas à la femme de dormir paisiblement.
  • Besoin fréquent d'uriner. Un fœtus élargi serre les organes voisins, y compris la vessie, ce qui pousse une femme à vouloir aller aux toilettes toutes les heures au moins.
  • Brûlures d'estomac, nausée et autres dysfonctionnements du système digestif.
  • Acceptation des médicaments hormonaux contenant de la progestérone, qui ont un effet revigorant.
  • Démangeaisons dans l'abdomen. Ils résultent de la croissance de l'abdomen et de l'étirement de la peau. De plus, la peau de l'abdomen pendant la grossesse devient plus sensible et peut être sensible aux matériaux synthétiques du vêtement.
  • Crampes dans les membres inférieurs. Apparaissent en raison d'une carence en magnésium et en calcium dans le corps, ou d'un gonflement des jambes.
  • Essoufflement. Beaucoup de femmes enceintes souffrent d'essoufflement pendant le sommeil. Ce problème provient de la pression de l'utérus élargi sur le diaphragme.
  • Douleur au périnée ou à l'intérieur des cuisses. Apparaissent en raison du fait que la tête de l'enfant appuie sur les nœuds nerveux situés dans la région pelvienne.

Les causes des troubles du sommeil peuvent être psychologiques. Une femme enceinte est constamment stressée et inquiète des conséquences de la naissance prochaine et de la santé de son bébé. Souvent, au cours des derniers mois de la grossesse, une femme fait des cauchemars.

L'insurrection constante dans la famille et au travail, les inquiétudes liées à la prise de poids, à la perte d'attractivité et bien plus encore peuvent également provoquer une insomnie.

Comment faire face à l'insomnie

Pour vaincre l'insomnie, il est nécessaire de développer non seulement un mode de la journée spécifique, mais également une humeur psychologique adéquate. Pour lutter contre les troubles du sommeil, les méthodes suivantes sont recommandées aux femmes enceintes:

  • Dans la soirée, quelques heures avant le coucher, promenez-vous au grand air;
  • Prenez une douche avant de vous coucher - l'eau doit être chaude pour détendre le corps;
  • Il est recommandé de dormir dans des vêtements confortables en coton;
  • Une heure avant le coucher, vous ne devriez pas regarder de films, d’informations ou d’émissions de télévision émotionnellement «tranchantes»;
  • Pour améliorer le sommeil, vous devez éliminer les aliments épicés et frits, ainsi que les sucreries et les boissons gazeuses.
  • Pendant le sommeil, vous devez choisir une position confortable - vous pouvez mettre un oreiller entre vos jambes ou sous votre dos;
  • Comment dormir moins pendant la journée;
  • 2 heures avant le coucher, il est déconseillé de boire beaucoup de liquide;
  • Normaliser le sommeil aidera la décoction de camomille, adoptée peu de temps avant le coucher, en petite quantité; les herbes à effet sédatif prononcé ne sont autorisées à boire qu'avec l'accord du médecin;
  • Avec un stress constant et une excitabilité nerveuse accrue, il est recommandé de consulter un psychologue et de lui parler de vos expériences.
  • Pour éliminer les crises convulsives, vous devez prendre des complexes vitaminiques spéciaux ou inclure des aliments riches en magnésium et en potassium - fromages à pâte dure, graines de sésame, gozinaki, sarrasin, noix de pin, pistaches, chou marin, noix de Grenoble, orge, etc.
  • Air chambre avant le coucher;
  • Maintenir une activité physique modérée.


Le recours à divers sédatifs et, en particulier, aux somnifères pendant la grossesse n'est pas recommandé. Bon nombre de ces produits contiennent des substances pouvant être nocives pour l’enfant. Si l'insomnie continue de tourmenter, même après avoir changé le mode de la journée et le régime alimentaire, vous devez absolument consulter le médecin et lui demander conseil.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie