Tous les gens sont semblables, mais en même temps, chacun de nous est un individu. Pendant de nombreuses années, les psychologues ont essayé de trouver certains traits dans le caractère des personnes qui pourraient les identifier en groupes. Et aujourd'hui, il existe plusieurs options pour de telles classifications. Les médecins ont constaté que les patients appartenant à certains groupes sont plus sujets à certaines maladies, qu’ils sont sujets à n’importe quel type d’activité et qu’ils se comportent de la même manière dans certaines situations. Par conséquent, le sujet de notre conversation d'aujourd'hui portera sur les types psychologiques d'une personne, les caractéristiques générales des personnes en fonction de ces personnes.

Il est à noter que différentes écoles psychologiques peuvent définir les types psychologiques de différentes manières. Cependant, la plupart des experts s'accordent sur le fait que la plupart des gens sont un mélange de plusieurs types de psycho. Mais parfois, vous pouvez trouver des individus présentant des caractéristiques similaires de la psyché, des traits, du comportement et des manifestations. La plupart d'entre nous ne connaissons que quelques types de personnalité de base, un introverti et un extraverti - ce sont peut-être les plus populaires. Mais en réalité, il existe un grand nombre de types psychologiques différents et différents scientifiques ont une approche différente de leur définition. Envisagez l’une des options pour la classification du psychopathe - selon Leongard.

Psychotypes populaires - Caractéristique Leonardo

Ces personnes sont extrêmement actives et caractérisées par une sociabilité prononcée. Ils ont l'air émotif et bavard. En parlant, les personnes avec ce psychotype utilisent toutes sortes de moyens d'expression: gestes, expressions faciales et pantomimes. Lorsqu'ils parlent, ils ont tendance à s'éloigner du sujet initial de la conversation et à parler activement de quelque chose d'autre - complètement distrait. Les principales caractéristiques positives de telles personnes: une énergie et une initiative agréables, un optimisme de vie et une soif d'activité. Cependant, il existe des traits de personnalité négatifs: frivolité, tendance aux actions extravagantes et conflits dus à une attitude frivole à l'égard des devoirs. Ces personnes sont difficiles à suivre les règles, à effectuer un travail monotone et ne tolèrent pas la solitude.

Ces personnes sont autonomes, elles se sentent mal à l'aise dans les grandes entreprises bruyantes. Ils évitent les conflits et ne sont pas enclins à les déclencher. Les personnes ayant un type de personnalité dysthymique sont laconiques et ont un sens accru de la justice. Ils sont menés, n'ont pratiquement pas d'amis. Les personnes atteintes de ce type psychique sont d’excellents travailleurs pour les activités monotones et routinières: elles ont l’air lente, passive et lente.

Avec ce psychotype, les gens sont complètement influencés par l’humeur, qu’ils peuvent littéralement changer avec l’inclinaison du vent. S'ils sont de bonne humeur, ils deviennent sociables et émotifs, et s'ils sont mauvais, ils se retirent et deviennent irritables. Ils peuvent présenter les caractéristiques des types déjà décrits ci-dessus: hyperthymique ou disythique.

Avec ce type de personnalité, les gens sont maussades, peu sociables et réticents. Ils ont une réaction lente, une tendance à la grossièreté et à la maltraitance. Ces personnes peuvent souvent entrer dans des conflits et même devenir leurs principaux instigateurs. Dans une équipe, ils sont généralement détestés et même évités. Dans une famille, les individus avec un tel psychotype sont despotiques et dominateurs. Cependant, étant dans un état émotionnel calme, ces personnes sont remarquables par leur précision, elles aiment les animaux et les enfants. Mais quand ils sont dans un état d'excitation, ils deviennent brûlants et perdent le contrôle d'eux-mêmes.

Ces personnes ont tendance à se taire beaucoup. Et en communication, ils ont l'air terriblement ennuyeux et aiment lire moralisateurs. Ils peuvent provoquer des conflits et devenir les patrons les plus terribles. Ces personnes ont l'habitude de faire des demandes excessives envers elles-mêmes et les autres. Ils sont vindicatifs, méfiants, jaloux et vanités.

Ces personnes sont des bureaucrates et des pédants. Ils cèdent facilement la place au leadership des autres et n'aiment pas «se faire remarquer». Avec ce psychotype, les gens ont tendance à tourmenter leurs proches avec des demandes d'ordre dans la maison. Ils deviennent d'excellents partenaires commerciaux - sérieux et fiables, mais dans d'autres situations, ils ressemblent à de terribles ennuis et à des formalistes.

Ce sont des personnes à jamais déprimées, peu enclines à l’initiative, passives et non communicatives. Pendant les conflits, ils essaient de trouver du soutien et du soutien. Ces personnes sont plutôt amicales et critiques, mais elles sont souvent mal aimées de l’équipe.

Ces personnes aiment communiquer exclusivement avec les élus, qui se comprennent littéralement à la fois. Ils essaient de garder en eux toutes les insultes et les émotions, ils peuvent avoir de la compassion pour les ennuis des autres, avoir un sens excessif de propriété et de haute performance. Le principal trait répulsif de leur caractère est une sensibilité excessive et des pleurs.

Ces personnes essaient toujours d'être à l'honneur, à la recherche de leadership, de louanges et de pouvoir. Ils ont l’air doux et sociable, mais ils peuvent «mettre un couteau dans le dos». On peut les appeler les principaux intrigants et collectionneurs de commérages. Dans leur travail, ils peuvent prendre des décisions inhabituelles, mais se distinguent par leur égoïsme, leur glorification et leur hypocrisie.

Ces personnes se distinguent par un contact et une sociabilité élevés. Ce sont des débatteurs passionnés, mais ils ne sont pas enclins à s’engager dans des conflits ouverts. De telles personnes semblent particulièrement romantiques, elles tombent vite et souvent amoureuses, mais se refroidissent rapidement pour devenir un objet de passion. Mais dans le même temps, avec un type psychologique exalté, les individus sont généralement fortement attachés à leurs proches, montrant ainsi leur capacité à sympathiser avec les malheurs des autres. Ces personnes sont particulièrement sensibles aux rafales momentanées, elles créent souvent la panique sur un terrain plat.

Ces personnes sont souvent entourées d'un nombre important de personnes, elles peuvent abandonner le leadership, mais elles se distinguent par une causalité particulière et même par la conversation. Mais dans le même temps, les individus avec un type psychologique extraverti peuvent écouter attentivement l'interlocuteur afin de répondre à diverses demandes et instructions. Ils sont soumis à l'influence de quelqu'un d'autre, sont enclins à commettre des actes futiles, voire téméraires, ils aiment s'amuser et s'amuser de différentes manières.

Ces personnes sont l'exact opposé de la précédente psychopathe. Ce sont des penseurs et des philosophes qui ont l’air fermé et qui assistent rarement aux divers rassemblements bruyants. Ils ne sont absolument pas enclins à s'affronter, sinon à empiéter sur leur espace personnel. De tels individus s'attachent rarement aux gens, font preuve d'obstination dans leurs convictions, ont leur propre point de vue sur tout et le défendent avec obstination. Leurs principales qualités positives sont la retenue, ainsi que l'intégrité.

Certaines caractéristiques des psycho-types apportent beaucoup d'inconvénients à la personne elle-même. Ainsi, la propension à entrer en conflit, l'agressivité et la nervosité peuvent causer des problèmes au travail et dans la vie personnelle. En outre, la dépression, l’anxiété excessive et l’insaisissabilité peuvent nuire à la vie normale. Il est très difficile de faire face à de telles caractéristiques, mais dans certains cas, les recettes de la médecine traditionnelle peuvent être bénéfiques.

Pour éliminer ou réduire l’anxiété, l’agressivité et la nervosité, buvez régulièrement du thé à la menthe ou une infusion de menthe. Une cuillerée à thé de feuilles hachées prépare uniquement un verre d'eau bouillie. Faire bouillir un tel moyen sur un feu de puissance minimum pendant dix minutes. Filtrer la boisson terminée et boire dans un demi-verre deux fois par jour. Ce thé peut être sucré avec du miel.

Pour améliorer l'humeur, éliminer la nervosité et l'agressivité, vous pouvez préparer un médicament à base de feuilles de bouleau. Cent grammes de jeunes feuilles broyées recouvrent d'un demi-litre d'eau tiède préalablement bouillie. Insister sur ce médicament pendant six heures, puis filtrer et presser les matières premières végétales. Prenez le verre fini un demi-verre trois fois par jour, peu de temps avant le repas.

Avec une dépression constante, de la passivité et une augmentation des pleurs, vous pouvez préparer le médicament sur la base de la prochaine collection. Combinez des parts égales de thym, de millepertuis, ainsi que de baies de millefeuille, de cataire et de citronnelle. Quatre cuillères à soupe d'une telle collection brassent un demi-litre d'eau bouillante et insistent dans un thermos pendant une heure. Buvez la boisson filtrée dans un demi-verre matin et soir.

En connaissant les informations sur les types psychologiques et leurs caractéristiques, vous saurez à quoi vous attendre de telle ou telle personne et comment mieux communiquer avec elle.

Personne accentuée K. Leonhard

Au milieu du XXe siècle, le célèbre professeur de médecine allemand Karl Leonhard créa l'une de leurs premières typologies de personnalité, basée sur la théorie de l'accentuation.

Selon Leonhard, l’accentuation en tant que trait de caractère aigu affecte non seulement la formation du caractère, mais également l’ensemble de la personne. Il existe un nombre important, mais limité, de traits de caractère différents, ce qui signifie que nous sommes tous porteurs de traits individuels.

Mais la caractéristique principale est que le même trait se manifeste dans chacun de nous avec une intensité différente. À partir de là, Leonhard a estimé qu'un écart par rapport à la valeur moyenne n'indiquait nullement la présence d'une accentuation, car en suivant cette logique, il est possible de mettre un signe égal entre troubles mentaux et manifestations d'individualité. [Citation] L'accentuation du caractère selon Leongard est une caractéristique aiguë qui se manifeste dans certaines circonstances et constitue la limite extrême de la norme psychique. [/ Quote]

Leonhard pensait que la présence d'accentuation formait une personnalité d'un certain type. Cette typologie n'est donc pas simplement des types d'accentuation, mais des types de personnalité accentuée. La typologie de l'accentuation créée par K. Leonhard à notre époque ne perd pas de sa pertinence. De nombreux psychologues et psychiatres utilisent cette théorie pour distinguer les troubles normaux des troubles du développement afin d'empêcher le développement d'états mentaux négatifs et de maladies mentales.

Comment identifier une accentuation? Leonhard-Shmishek utilise une méthode psychologique professionnelle spéciale pour déterminer les accentuations. G. Shmishek a créé un test en 1970 basé sur la théorie de la personnalité accentuée de Leonhard. Cette technique permet d'identifier une personnalité accentuée à l'aide d'un petit nombre de questions simples mais franches. Cette technique convient aux études psychodiagnostiques sur des personnes de tout âge.

Types de personnalité de Leonhard

Dans sa théorie, Leonard partait de l'idée que l'accentuation du caractère affectait l'ensemble de la personnalité. Par conséquent, la typologie qu'il a créée inclut des types de personnalité individuels formés avec la présence de traits de personnalité et de tempéraments très prononcés. Dans son célèbre ouvrage Accentuated Personality, Karl Leonhard décrit non seulement les types de personnalité, mais donne également des exemples tirés des livres de L. Tolstoï, M. Dostoevsky, A. Chekhov et d’autres grands écrivains.

  • Personnalité démonstrative. La principale caractéristique de ces personnes est leur capacité de répression. La répression est un mécanisme de défense psychologique inconsciente, quand une personne est capable de simplement «oublier» certains faits qui affectent négativement son psychisme. Ce fait est lié au fait que les personnes démonstratives peuvent mentir, croyant sincèrement en leur véracité. Ils évitent simplement à la conscience qu'il s'agit d'un mensonge. Ces personnes n'essayent pas nécessairement de «se montrer», mais si elles le font, les éloges n'ont pas de limites, elles «bloquent les freins». Ils manifestent également de l'apitoiement sur eux-mêmes lorsque d'autres, à leur avis, ne les apprécient pas et agissent injustement. Leur sociabilité et leur bienveillance attirent d'autres personnes.
  • Personnalité pédante. Les gens de ce type - l'exact opposé du démonstratif en termes de mécanisme de répression. Il travaille très mal pour eux, à partir duquel les pensées obsessionnelles entrent en vigueur. Reconnaître une telle personne n'est pas difficile. Au quotidien, il vérifie constamment si le fer est éteint, si les portes sont verrouillées. Dans son travail, il cherche obstinément des erreurs inexistantes et fait souvent des heures supplémentaires. La dépendance à l'auto-creusage provoque le stress interne et l'anxiété. Si, dans une situation de tension, une personne de ce type ne se sent pas seulement anxieuse, mais «tombe» dans des états émotionnels négatifs (affectifs) violents, il ne s'agit plus d'une accentuation, mais de troubles mentaux.
  • Personne coincée. C'est une personne pour qui la principale difficulté est de passer d'une expérience et d'une pensée à une autre. Si quelque chose provoque de l'irritation, alors même après un certain temps, à la pensée de cette expérience négative, la personne coincée revient dans le passé mentalement et au niveau des sensations. Les expériences particulièrement fortes sont à l'origine de situations dans lesquelles l'orgueil a été «offensé», à cause duquel d'autres le caractérisent souvent comme susceptible ou vindicatif. La confiture se manifeste également lorsque le succès est atteint - une personne devient arrogante et confiante.
  • Une personne excitable. Les désirs instinctifs pour une personnalité de ce type sont une force motrice du comportement plus importante que la compréhension et la pondération. À propos d'une telle personne, nous pouvons dire qu'elle est guidée par des impulsions. Agit habituellement de manière impulsive, souvent en interaction avec les autres est intolérante. En ressentant un éclair de colère, on peut passer «des mots à l'action», dans le sens d'impact physique. Dans des conditions de développement défavorables, ces personnes sont sujettes au comportement antisocial et à la formation de mauvaises habitudes. Plus le niveau de développement intellectuel est élevé, plus les manifestations négatives sont faibles.
  • Personnalité hypertymique. C'est une personne optimiste qui arrive généralement de bonne humeur et qui est heureuse de communiquer avec les autres. Dans ce cas, il peut y avoir un "saut" du sujet de conversation. En général, il s’agit d’une accentuation qui a généralement un effet positif sur la vie d’une personne. Une attitude positive et une soif d'action entretiennent un sentiment constant de satisfaction face à la vie. Le côté négatif de l'hyperthyme est l'étourdissement excessif où la situation exige une attitude plus sérieuse et réfléchie. Un homme ne met pas les choses au bout et ses idées ne sont pas traduites dans la réalité.
  • Personnalité distinctive. À l'inverse d'une personnalité hyper optimiste, une telle personne est par nature très sérieuse et se concentre généralement sur les aspects sombres et tristes de la vie. En communication fermée, ont tendance à tomber dans des états dépressifs sous la forme d'une réaction aux événements négatifs. Pas trop activement se manifester dans la sphère professionnelle, et engager un dialogue uniquement en réponse à l'appel d'un autre. Le comportement restreint est le reflet de la concentration intérieure et de la signification, la personnalité dysthymique se distinguant par l'altruisme.
  • Personnalité cyclothymique. C'est une personne qui se caractérise par un changement constant de phases hyperthymiques et dysthymiques. Selon la phase, ces personnes peuvent se manifester en interaction avec le monde en tant que personnes complètement différentes. De plus, une phase remplace l'autre pour des raisons plutôt mineures, voire spontanées. S'il y a une raison, alors ce n'est pas nécessairement externe, le changement d'humeur habituel peut conduire à un changement de phase. Cette caractéristique dépend également de l'environnement: dans une entreprise joyeuse, la personnalité cyclothymique peut devenir le centre de toutes les attentions et, dans un environnement plus «strict», elle se comporte calmement et timidement.
  • Personnalité exaltée. Une telle personne se caractérise par de brusques changements d'humeur associés à sa grande sensibilité. Le sentiment d'appartenance au monde, l'altruisme et le désir d'être utile sont à la base de ses sentiments les plus profonds. Les sautes d'humeur vont de la joie dévorante à la profonde tristesse. L'état interne se manifeste toujours aussi clairement à l'extérieur et de manière visible pour les autres. Habituellement, les sentiments et expériences profonds ne sont pas liés à sa propre personnalité, mais à ceux des autres. Cela signifie qu'ils sont caractérisés par une empathie développée, des sentiments moraux élevés et un sens des responsabilités envers les autres. La tristesse peut survenir pour une raison que l’autre personne ne remarque même pas. Dans le même temps, les sentiments négatifs s’approfondissent rapidement, la tristesse et le désir ardent peuvent se transformer en désespoir. Même une cause mineure peut provoquer une peur qui grandit rapidement.
  • Personne anxieuse. Une telle personne depuis l'enfance se distingue par la peur et la raideur du doute de soi. Au fur et à mesure que la personne grandit, elle apprend à «se contrôler», de sorte que l'incertitude est dissimulée aux yeux des autres. Dans le même temps, une surcompensation peut être observée lorsqu'une personne se comporte de manière rudimentaire, bien qu'en réalité elle ressente de l'anxiété et de l'insécurité. En cas de conflit, une personne inquiète ne peut souvent pas défendre son point de vue, surtout si son adversaire est plus énergique et plus juste. La timidité d'une telle personne se transforme parfois en crédulité en demandant à d'autres d'être plus amical avec elle.
  • Personnalité émotionnelle. C'est un homme pour qui les plus significatives sont ses expériences émotionnelles subtiles. Ce type de personnalité peut être appelé lié au type exalté, mais les personnes exaltées ont tendance à l'extrême, elles éprouvent très violemment des sentiments polaires. Une personne émotive est plus détendue, plutôt sensible qu'impétueuse. La gentillesse et la vivacité d'âme de ces personnes se manifestent clairement dans les expressions faciales, elles sont capturées par les sentiments dont elles parlent. Une personne émotive diffère des autres types similaires dans ses expériences par le fait que les émotions sont la conséquence d'un événement particulier, elle ne «s'infecte» pas avec les sentiments des autres personnes sous leur influence. Chaque sentiment a une cause spécifique, il ne survient pas spontanément et n'est pas remplacé par un sentiment polaire sous l'influence de facteurs mineurs.

Vidéo motivante (sans rapport avec le sujet, mais inspirante):

Classification des accentuations de caractère de Karl Leonhard

Chaque personne est une personne séparée. Il est assez difficile de trouver des individus complètement identiques, et maintenant nous ne parlons pas du tout de l'apparence, mais des personnages. Chacun a ses particularités, acquises avec l'expérience et les impressions que l'individu rencontre tout au long de sa vie.

Toutes les caractéristiques d'une personne forment ensemble son personnage. Les personnages sont différents et chaque personne est porteuse d'un type de personnage. L'individualité d'une personne se manifeste dans l'expression de ses caractéristiques et des caractéristiques de son type.

En outre, les personnes peuvent être divisées non seulement par type de personnage, mais également par type de tempérament. Un rôle énorme en tant que critère de différenciation des individus est joué par la définition et la prise en compte des particularités d’un caractère humain ou d’une personnalité.

La classification des accentuations de caractères est d’un grand intérêt. Une des classifications les plus élémentaires est la classification de Karl Leonhard. Cet article traitera de la signification du terme "accentuation de caractère", de la classification des accentuations de caractère et de l'essence de la classification des accentuations selon Leonhard.

Que signifie accentuation?

Pour commencer, donnez une définition du terme "accentuation". Dans cet article, il s’agit de l’un des termes les plus importants et les plus utilisés. Vous devez donc y porter une attention particulière. De plus, en comprenant ce terme, il est possible de réaliser plus facilement le principe de la mise en oeuvre de la différenciation en types.

L'accentuation (les expressions suivantes peuvent apparaître: accentuation de la personnalité, accentuation du caractère, trait de personnalité accentué) est un trait de caractère qui correspond à la norme clinique. En même temps, les caractéristiques individuelles d'une telle nature spéciale sont excessivement renforcées, ce qui conduit à l'apparition d'une vulnérabilité sélective vis-à-vis de certaines influences psychogènes spécifiques, mais dans des conditions permettant de maintenir une bonne résistance à d'autres.

Accentuations et troubles mentaux

Il n'est pas nécessaire de renvoyer l'accentuation aux troubles mentaux, car ils ne le sont généralement pas. Dans le même temps, il convient de noter que l'accentuation dans certaines propriétés est similaire aux troubles de la personnalité. Cette circonstance sous-tend l'hypothèse qu'il existe un lien certain entre eux.

Un peu d'histoire du concept

Le terme a été introduit par le psychiatre allemand Carl Leonhard en 1968. Sa classification sera considérée dans cet article. Leonard a décrit les accentuations comme certains traits de personnalité renforcés qui ne dépassent pas les limites de la norme autorisée, mais dans le cas où un individu se trouverait dans des conditions défavorables, elles pourraient se transformer en pathologie.

Leonhard a ensuite développé une classification des accentuations de caractère. C’est sa classification qui est devenue la base d’autres classifications plus modernes de ce type. Soit dit en passant, la classification de Leongard est toujours considérée comme l'une des plus enrichies et des plus pertinentes.

Classification des accentuations de caractère selon Leongard

Quelle est la classification des accentuations? Avant de considérer directement la classification même des accentuations de caractère selon Leongard, il convient de donner une définition de ce terme.

La classification des accentuations fait référence à la typologie psychologique, qui est développée sur la base du concept de traits d’accentuation de caractère ou de personnalité. Depuis que le terme "accentuation" est apparu en psychologie, plusieurs classifications ont été créées. Comme mentionné ci-dessus, le premier classement a été inventé en 1968 par Carl Leonhard.

Types d'accentuation

Karl Leonhard a divisé les espèces qu'il a identifiées selon plusieurs principes. Pour commencer, il a distingué trois groupes de types d'accentuations par leur origine:

  • Tempérament Leonhard a désigné comme éducation naturelle et lui a attribué les types suivants:
    • Hyperthymique;
    • Dysthymique;
    • Affectif exalté;
    • Affectivement labile;
    • Émotif;
    • Dérangeant;
  • En outre, le personnage a été identifié comme une entité socialement conditionnée, à laquelle les types suivants ont été attribués:
    • Pédant;
    • Démonstratif;
    • Excitable;
    • Coincé;
  • Le niveau personnel comprend les deux types suivants:
    • Introverti;
    • Extravertiquement.

Il convient de noter que ces deux derniers types sont par définition assez proches des définitions de Jung. Si nous prenons la définition de l'extraversion selon Leonhard, un extraverti est une personne qui se concentre principalement sur des stimuli externes et qui est extrêmement sensible aux manifestations de l'environnement. L'introverti de Leonhard, au contraire, est immunisé contre l'influence du destin et se concentre sur ses idées internes. On ne peut pas affirmer que ces définitions d'extraversion et d'introversion sont les seules vraies. En psychologie, vous pouvez trouver d'autres définitions de ces concepts - par exemple, dans Eysenck.

La définition de l'accentuation par Leonhard

Maintenant, il est utile de procéder à une description plus détaillée des accentuations de caractère, de tempérament et de personnalité, qui ont été distinguées par Carl Leonhard:

  • Type démonstratif. Il l'appelle ainsi parce qu'un individu qui traite des personnes avec une telle accentuation de caractère a un caractère démonstratif de son comportement. Il convient de noter sa vivacité, sa facilité à établir des contacts avec les autres, sa mobilité et son sens artistique. Ce type aime tisser des intrigues, être au centre de l’attention, s’adapte facilement aux gens. Il a tendance à mentir et le fait avec succès et de manière convaincante;
  • Type pédant. Ce type est caractérisé par l'inertie des processus mentaux, il y a une longue expérience après les événements traumatiques. Les personnes appartenant à ce type entrent très rarement en conflit, car elles considèrent que cette manifestation de conflit est superflue. Dans le même temps, ces personnes réagissent plutôt brutalement à toute manifestation de violation de l'ordre. La précision, la ponctualité et la scrupulosité, ainsi que la conscience et la persévérance, sont des caractéristiques typiques de ces personnes. Il convient également de noter leur tendance à effectuer des auto-tests fréquents et à remettre en question leurs actions;
  • Le type bloqué, également appelé affectif-stagnant. Il doit son nom à la particularité de ce type - un délai élevé d'affects. Cela signifie qu'une personne est capable de s'attarder sur ses pensées et ses sentiments. Il est difficile d'oublier les insultes et vous pouvez également noter l'inertie des capacités motrices. Ces personnes partagent clairement leurs amis et leurs ennemis, et ont tendance à des conflits persistants. Il faut également noter la propension à la vengeance et à la suspicion. En même temps, il veut atteindre son objectif;
  • Type excitable. Une impulsivité accrue, un manque de contrôle, un contrôle très faible sur les impulsions et les impulsions - telles sont les caractéristiques des personnes de ce type. Il convient également de noter d’autres propriétés: la colère, une tendance aux conflits, l’intolérance. Malgré l'impulsivité et l'excitabilité, ce genre de personnes est souvent pesante dans ses actions et il n'est pas très sociable. Il y a indifférence pour l'avenir, ces personnes préfèrent être entièrement dans le présent. Préférant être dominateur, choisissent souvent de communiquer le personnage le plus faible;
  • Type hyperthymique. Ce type a une forte conversation, ainsi qu'un bon moral associé à une soif irrépressible d'activité. On peut remarquer leur tendance à s'écarter fréquemment du sujet de la conversation. Cependant, ils démontrent une grande sociabilité, tendent à diriger, recourent très activement à l’utilisation de moyens de communication non verbaux. Il convient de noter, ainsi que la présence d'une haute estime de soi, qui est combinée avec une attitude frivole à l'égard des responsabilités qui lui sont assignées. Discipline difficile, activité monotone ennuyeuse, mais aussi solitude - ce que craignent les représentants du type hyperthymique;
  • Type dysthymique. Les individus appartenant à ce type se distinguent par le sérieux, mais il y a en même temps lenteur et faiblesse dans la manifestation des efforts volontaires. Souffrent souvent d'humeur dépressive, de faible estime de soi et de réticence. Toutes ces propriétés conduisent au fait que les représentants du type dysthymique développent une attitude pessimiste envers l'avenir. Vous pouvez également noter le sens accru de la justice, combiné à la bonne foi;
  • Type affectif-labile. C'est très simple. Pour les représentants de ce type, une modification des états dysthymique et hyperthymique est caractéristique, dont l’essence est présentée ci-dessus;
  • Type exalté. Les personnes appartenant à ce type montrent de manière très vivante leurs émotions qui naissent de la réaction aux événements actuels. Cela signifie qu'ils réagissent plus brillamment si quelque chose de positif se produit, et inversement - les événements tristes le perçoivent beaucoup plus difficilement. Assez souvent, les impulsions altruistes sont la motivation pour un état d'exaltation. Il y a une grande affection pour les parents et les amis. Ils peuvent manifester un amour sincère pour la nature, l’art ou les idées religieuses;
  • Type alarmant Comme vous pouvez le deviner d'après le nom même de ce type, il est caractérisé par la présence de propriétés telles que: humeur mineure, faible contact, peur, doutes de soi, souvent auto-suffisance et sensibilité se manifestent. Les enfants de type anxieux ont parfois peur d'être seuls, souvent effrayés par le noir ou les animaux. Si nous parlons de représentants d'adultes, nous devrions noter la présence de hautes exigences éthiques et morales, ainsi que d'un sens prononcé des responsabilités et du devoir. Les personnes de ce type se caractérisent par leur obéissance, leur timidité et leur incapacité à défendre leur position dans le conflit.
  • Type émotif. Se manifeste très clairement dans le champ des émotions subtiles. Diffère en sensibilité et en manifestation de réactions profondes. On peut faire valoir que, par ses propriétés, ce type psychologique est lié au type exalté, qui a été mentionné un peu plus haut. En même temps, une manifestation moins violente des émotions le distingue d'un type exalté. Les représentants du type émotif font preuve d'impressionnabilité, émotivité, douceur, compassion et empathie pour les personnes. Rarement, ils peuvent entrer dans des situations de conflit, ils préfèrent porter des infractions en eux-mêmes, en essayant de ne pas laisser l'État s'aggraver. Ils se caractérisent par la diligence et un sens aigu du devoir;
  • Type extraverti Les représentants de ce type ont une prédisposition à se tourner vers ce qui manifeste son influence de l'extérieur. La manifestation de leurs réactions est axée sur les stimuli externes. Ces personnes recherchent activement de nouvelles sensations, elles sont heureuses de communiquer avec de nouvelles personnes. Il convient également de noter la présence d'impulsivité des extravertis dans leurs actions. Les personnes de ce type ont tendance à écouter l'opinion de quelqu'un d'autre, elles sont exposées à l'influence de quelqu'un d'autre. Votre propre opinion n'est pas persistante;
  • Type introverti. Ces personnes apprécient d’abord les idées, les élevant au-dessus des sensations et des perceptions. Les événements externes survenant dans la vie des introvertis les affectent beaucoup moins que leurs propres réflexions. On peut noter que l'introversion peut être raisonnable et excessive. Si dans le premier cas un représentant de ce type est capable de développer sa propre pensée, une introversion excessive conduit à l'existence dans ses idées irréalistes. Il convient également de souligner que les introvertis sont insociables et préfèrent rester à l'écart.

Accentuation du caractère: définitions et manifestations chez l'adulte et l'enfant

1. Classification selon Leonhard 2. Classification selon Lichko 3. Méthodes de détermination 4. Le rôle des accentuations dans la structure de la personnalité

L'accentuation de caractère (ou accentuation) est un concept activement utilisé en psychologie scientifique. Quelle est cette phrase mystérieuse et comment elle est apparue dans notre vie?

Théophraste (l'ami d'Aristote) a introduit le concept de caractère - traduit par «trait», «trait», «empreinte». Accentuation, emphase - stress (traduit de lat.)

Commencer, c'est définir le concept de personnage. Sur les ressources scientifiques, on peut trouver sa définition comme un ensemble de traits de personnalité stables, qui déterminent le comportement d’une personne, ses relations avec les autres, ses habitudes et, par voie de conséquence, sa vie future.

L’accentuation du caractère est l’intensification excessive d’un certain trait de personnalité qui détermine les spécificités de la réaction d’une personne aux événements de sa vie.

L'accentuation est à la limite de la normalité et de la pathologie - en cas de pression excessive ou d'effet sur un trait accentué, il peut acquérir des formes «gonflées». Cependant, en psychologie, l'accentuation n'est pas attribuée aux pathologies de l'individu, la différence est que, malgré les difficultés à établir des relations avec les autres, ils sont capables de se maîtriser.

Classement selon leongard

Le concept d '«accentuation de caractère» a été introduit par l'érudit allemand Carl Leonhard, qui a ensuite proposé la première classification des accentuations au milieu du siècle dernier.

La typologie de Leonhard a 10 accentuations, qui ont ensuite été divisées en 3 groupes, leur différence est qu'elles appartiennent à différentes manifestations de la personnalité:

  • le tempérament
  • personnage
  • niveau personnel

Chacun de ces groupes comprend plusieurs types d’accentuation:

La classification de l'accentuation du tempérament selon Leongard comprend 6 types:

Le type hyperthymique est sociable, aime être parmi les gens, établit facilement de nouveaux contacts. Il a prononcé une gesticulation, des expressions faciales vives, des paroles fortes. Labile, sujette aux sautes d'humeur, souvent ne tient pas ses promesses. Optimiste, actif, initiative. Cherche de nouvelles choses, a besoin de sentiments positifs, d'activités professionnelles variées.

Nerazgovorchiv, éloigne les entreprises bruyantes. Trop sérieux, sans sourire, méfiant. Pour vous-même est essentiel, ces personnes souffrent souvent d'une faible estime de soi. Pessimiste. Pédant. La personnalité distinctive est fiable dans les relations intimes, la moralité n'est pas un mot vide. S'ils font des promesses, ils s'efforcent de les remplir.

L'humeur des gens, qu'ils ont changée plusieurs fois par jour. Périodes d'activité - sont remplacés par l'impuissance complète. Affectine-labile type - un homme de «extrêmes», pour lui, il n'y a que noir et blanc. La manière dont les relations avec les autres dépendent de l'humeur - transformations fréquentes du comportement - hier, il a été gentil avec vous et aujourd'hui, vous l'irritez.

Émotionnel, alors que les émotions qu’ils testent semblent brillantes, sincères. Impressionnant, amoureux, vite inspiré. Ces personnes sont créatives, parmi lesquelles se trouvent de nombreux poètes, artistes, acteurs. Ils peuvent être lourds en interaction, car ils ont tendance à exagérer, à faire sauter un éléphant d'une mouche. Dans une situation difficile sujet à la panique.

Un type d’accentuation alarmant n’est pas sûr de soi, il est difficile d’établir un contact, il est timide. Timide, qui se manifeste clairement dans l'enfance - les enfants avec une accentuation similaire ont peur de l'obscurité, de la solitude, des sons durs, des étrangers. Mnitelen voit souvent le danger là où il n'y en a pas, de longs échecs. Des exemples des aspects positifs de ce type alarmant sont la responsabilité, le sens du devoir et la bonne volonté.

La personnalité accentuée du type émotif est semblable au type exalté dans la profondeur des émotions vécues - elles sont sensibles et impressionnables. Leur principale différence est que le type émotif est difficile à exprimer, il les accumule longtemps en lui-même, ce qui conduit à l'hystérie et aux larmes. Réactif, compatissant, aide volontiers des personnes et des animaux sans défense. Toute cruauté peut les plonger longtemps dans l'abîme de la dépression et du chagrin.

  1. Description des accentuations de personnage:

Artistique, mobile, émotionnel. Ils s'efforcent de laisser une empreinte sur les autres, tout en évitant les faux semblants et même les mensonges. Le type démonstratif croit lui-même en ce qu'il dit. Si, toutefois, il est conscient de ses mensonges, il n’ya aucune raison de ressentir du remords, car il est enclin à effacer de son souvenir toutes sortes de souvenirs déplaisants. Ils aiment être au centre de l'attention, sont soumis à la flatterie, la considération de leurs mérites est importante. Impermanent et tiennent rarement leur parole.

Les types de personnalité pédants accentués sont lents avant de prendre une décision - ils l'examinent attentivement. Ils aspirent à une activité professionnelle ordonnée, à la marche à pied et à la résolution du problème. Tous les types de changements sont perçus avec douleur, les transformations pour les nouvelles tâches sont difficiles à mettre en œuvre. Ils ne sont pas en conflit, ils sont discrètement à la traîne des positions de leader dans l’environnement professionnel.

Le type collant conserve les expériences émotionnelles dans la mémoire pendant une longue période, ce qui caractérise le comportement et la perception de la vie. Ils semblent être «bloqués» dans un certain état. Le plus souvent, c'est de la fierté blessée. Vindicatif, méfiant, pas crédule. Dans une relation personnelle, ils sont jaloux et exigeants. Ambitieux et persévérant dans la réalisation de leurs objectifs, les individus accentués du type bloqué réussissent leur vie professionnelle.

Un type excitable dans les moments d'excitation émotionnelle est difficile à contrôler les désirs, enclin au conflit, agressif. Le caractère raisonnable recule, incapable d'analyser les conséquences de son comportement. Type excitable accentué de la personne vivent dans le présent, ne savent pas comment construire des relations à long terme.

  1. Description des accentuations du niveau personnel:

La classification des accentuations de niveau personnel est familière à tous. Souvent utilisés dans la vie quotidienne, les concepts d'extraverti et d'introverti sous des formes prononcées sont décrits dans le tableau ci-dessous.

Ouvert, contact, aime être parmi les gens, ne tolère pas la solitude. Non-conflit. La planification de leurs activités est difficile, frivole, démonstrative.

Le terme "personne introvertie" signifie qu'il est silencieux, peu disposé à communiquer, préfère la solitude. Les émotions se retiennent, fermées. Têtu, avec des principes. La socialisation est difficile.

Classification de Lichko

Les types d'accentuation de caractère ont également été étudiés par d'autres psychologues. La classification bien connue appartient au psychiatre domestique A.E. Lichko La différence par rapport aux travaux de Leonhard est que les études ont été consacrées à l'accentuation du caractère à l'adolescence, selon Licko, au cours de cette période, la psychopathie se manifeste le plus clairement dans tous les domaines d'activité.

Lichko identifie les types d'accentuation de caractères suivants:

Le type hyperthyme est trop actif, agité. A besoin d'une communication constante, il a beaucoup d'amis. Les enfants sont difficiles à éduquer - ils ne sont pas disciplinés, superficiels, enclins aux conflits avec les enseignants et les adultes. La plupart du temps, ils sont de bonne humeur et n'ont pas peur du changement.

Changement fréquent d'humeur - de plus en moins. Le type cycloïde est irritable, enclin à l'apathie. Préfère passer du temps à la maison que chez ses pairs. Il réagit péniblement à ses propos et souffre souvent de dépressions prolongées.

Le type d'accentuation labile est imprévisible, l'humeur fluctue sans raison apparente. Elle traite ses pairs de manière positive, essaie d'aider les autres, s'intéresse aux activités de bénévolat. Le type labile a besoin d'assistance, il est sensible.

L’irritabilité peut se manifester par des explosions périodiques à l’égard de proches, qui sont remplacées par du remords et un sentiment de honte. Capricieux. Ils se fatiguent rapidement, ne tolèrent pas de charges mentales durables, sont somnolents et se sentent souvent dépassés sans raison.

Obéissant, souvent ami avec les personnes âgées. Responsable, avoir de hauts principes moraux. Ils sont persistants, ils n'aiment pas les types de jeux actifs dans les grandes entreprises. Personnalité sensible timide, évite la communication avec les étrangers.

Indécis, peur de prendre des responsabilités. Critique à vous-même. Sujettes à l'introspection, consignent leurs victoires et leurs défaites, évaluent le comportement des autres. Plus que leurs pairs sont développés mentalement. Cependant, de temps en temps, ils sont sujets à des actions impulsives sans penser aux conséquences de leurs activités.

Le type schizoïde est fermé. La communication avec les pairs crée une gêne, souvent des amis avec des adultes. Fait preuve d'indifférence, ne s'intéresse pas aux autres, ne montre pas de sympathie. L'homme schizoïde cache soigneusement ses expériences personnelles.

Cruel - il existe des cas fréquents d'adolescents de ce type qui tourmentent les animaux ou se moquent des plus jeunes. Dans la petite enfance, les larmes, capricieuses, requièrent beaucoup d'attention. Fier, impérieux. Ils se sentent à l'aise dans les conditions des activités du régime, ils sont capables de plaire à la direction et de tenir leurs subordonnés à distance. La méthode pour les gérer est un contrôle strict. De toutes les typologies d'accentuations - le type le plus dangereux.

Démonstratif, égocentrique, a besoin de l'attention des autres, joue au public. Le type hystérique aime les éloges et le plaisir dans son adresse, alors en compagnie de ses pairs, il devient souvent un chef de file - cependant, il est rarement un leader dans un environnement professionnel.

Les adolescents au type d'accentuation instable excitent souvent leurs parents et leurs enseignants - ils ont un intérêt très faiblement exprimé pour les activités éducatives, les professions et l'avenir. En même temps que le divertissement, l'oisiveté. Paresseux. La vitesse du processus nerveux semblable au type labile.

Le type conforme n'aime pas se démarquer de la foule, suit tous ses pairs. Conservateur. Sujettes à la trahison, car il trouve une occasion de justifier son comportement. La méthode de "survie" dans l'équipe - adaptation à l'autorité.

Dans ses œuvres, Licko a attiré l'attention sur le fait que les concepts de psychopathie et d'accentuation du caractère chez les adolescents sont étroitement liés. Par exemple, la schizophrénie, comme forme extrême d’accentuation, est de type schizoïde à l’adolescence. Cependant, avec une détection rapide de la pathologie, il est possible d'ajuster la personnalité de l'adolescent.

Méthodes de détermination

Le type d'accentuation prédominant peut être identifié à l'aide de méthodes de test développées par les mêmes auteurs:

  • Leonhard propose un test composé de 88 questions auxquelles il faut répondre "oui" ou "non";
  • Complété par la suite par G. Schmishek, il a introduit la différence sous la forme de modifications dans la formulation des questions, en les rendant plus générales en vue d'une couverture large des situations de la vie. Il en résulte un graphique où l’accentuation la plus prononcée des traits de caractère est clairement indiquée;
  • la différence entre le test de Lichko et la méthode de test permettant d'identifier l'accentuation principale de Shmishek-Leonhard dans l'orientation d'un groupe d'enfants et d'adolescents est élargie - 143 questions, qui contiennent une typologie des accentuations.

En utilisant ces techniques, vous pouvez déterminer les types les plus prononcés d’accentuations de caractères.

Le rôle de l'accentuation dans la structure de la personnalité

Dans la structure personnelle de l’accentuation occupent une place prépondérante et, à bien des égards, déterminent la qualité de vie de l’individu.

Il faut garder à l'esprit que l'accentuation n'est pas un diagnostic! Dans une personnalité psychologiquement mature, il se manifeste comme une caractéristique qui peut être un indice dans le choix d’un lieu d’étude, d’une profession ou d’un passe-temps.

Si l’accentuation prend des formes prononcées (cela dépend de nombreux facteurs - éducation, environnement, stress, maladie), la médication doit être utilisée. Dans certains cas, certains types d'accentuation de caractères peuvent entraîner la formation de névroses et de maladies psychosomatiques (par exemple, le type labile souffre souvent de maladies infectieuses) et, dans les cas extrêmes, une telle personne peut être dangereuse.

Accentuations à caractère humain: classification selon Leongard et Licko

La ligne entre norme et pathologie


En essayant d’évaluer de manière indépendante le degré de leur propre adéquation ou de celle de quelqu'un d’autre, les gens se demandent souvent où se situe la frontière entre la psyché et le comportement normaux et pathologiques. Différentes accentuations de caractère sont définies comme le degré extrême de la norme clinique à la frontière de la pathologie.

Dans la seconde moitié du siècle dernier, à savoir en 1968, le psychiatre allemand K. Leonhard a introduit le concept d '"accentuation". Il le définit comme un trait de personnalité individuel anormalement sur-renforcé.

Neuf ans plus tard, en 1977, le scientifique soviétique A. E. Licko a proposé d'utiliser un terme plus précis et plus étroit, «accentuation des caractères». Ce sont ces deux scientifiques (K. Leongrad et A. E. Lichko) qui ont apporté une contribution inestimable à la science de la psychologie, en développant des concepts proches et complémentaires et des classifications d'accentuations.

Accentuation des caractères - expression excessive de certaines caractéristiques.
L'accentuation est un signe de désaccord et de déséquilibre du monde intérieur d'une personne.

Lorsque certains traits sont trop hypertrophiés et trop prononcés, tandis que d'autres sont supprimés, la personnalité devient vulnérable à un certain effet psychogène et a des difficultés à maintenir un mode de vie normal.

L'emphase excessive et la netteté de certains traits de caractère sont perçues par une personne et son environnement comme une sorte de problème psychologique qui interfère avec la vie, et est donc classée à tort comme un trouble mental.

Différences entre accentuation de la personnalité et trouble de la personnalité

  • Influence sur une certaine sphère de la vie. L'accentuation se manifeste dans des situations de stress et de crise spécifiques affectant un domaine de la vie. Les troubles de la personnalité affectent tous les domaines de la vie d’une personne.
  • La temporalité. Plus souvent, l'accentuation du caractère se manifeste chez les adolescents et parfois à l'âge adulte. Des troubles mentaux graves se développent et tendent à augmenter dans la vie future de l'individu.
  • Courte durée d'inadaptation sociale ou de son absence complète. La désadaptation sociale est la perte partielle ou totale par un individu de sa capacité d'adaptation aux conditions de l'environnement social. L’accentuation, contrairement au trouble de la personnalité, n’empêche pas une personne de s’adapter à la société et d’en être membre à part entière, ou de la "sortir de l’ornière" pendant une courte période.
  • L’accentuation du caractère ne peut donner l’impulsion à la formation d’une psychopathie que dans le cas où les facteurs et les effets traumatiques sont trop importants et prolongés. En outre, un tel impact négatif peut provoquer des réactions émotionnelles aiguës et des nerfs.

Classification des accentuations sur Leonhard

La toute première classification scientifique des accentuations proposée par le scientifique allemand K. Leonhard est également considérée comme une typologie de caractères. Elle repose sur une évaluation du style de communication de l’individu avec son entourage.

Brève description des douze types d’accentuations de K. Leonhard:

  • Hyperthyme - actif, optimiste, sociable, d’initiative, irresponsable, conflictuel, irritable.
  • Distributif - sérieux, consciencieux, juste, passif, lent, pessimiste.
  • Type cycloïde, se présentant alternativement comme hyperthymique et dysthymique.
  • Excitable - consciencieux, attentionné, disgracieux, dominateur, irritable, colérique, instinctif.
  • Stuck - volontaire, volontaire, exigeant, méfiant, susceptible, vindicatif, jaloux.
  • Pedantic - non conflictuel, précis, consciencieux, fiable, ennuyeux, indécis, formaliste.
  • Anxious - amical, exécutif, autocritique, craintif, timide, soumis.
  • Emotionnel - gentil, compatissant, juste, en larmes, trop vulnérable et généreux.
  • Démonstratif - courtois, extraordinaire, charismatique, confiant, égoïste, vain, vantard, hypocrite, enclin à tromper.
  • Exalté - émotif, aimant, altruiste, impermanent, changeant, enclin à paniquer et à exagérer.
  • Extraverti - actif, sociable, amical, frivole, myope, sujet aux influences extérieures.
  • Introverti - discret, fondé sur des principes, non conflictuel, prudent, peu exposé aux influences extérieures, fermé, têtu, rigide.

Classification des accentuations de Licko

La particularité de la classification des accentuations de caractère selon A. E. Lichko est que le scientifique soviétique l'a construite sur la base des résultats d'observations du comportement déviant d'adolescents et de jeunes. Les bases théoriques de ce travail étaient les travaux de K. Leonhard et du psychiatre soviétique P. B. Gannushkin.

Selon A.E. Lichko, les accentuations de caractère sont plus prononcées à un jeune âge; plus tard, elles perdent leur netteté, mais peuvent s'aggraver dans des circonstances défavorables.

A.E Lichko a travaillé avec des adolescents, mais n'a pas limité la portée de son concept à cette période d'âge.

Classification des types d'accentuation des caractères selon A. E. Licko:

Ce sont des gens hyperactifs, mobiles, sociables et gais. En règle générale, leur humeur est toujours élevée. En même temps, ils sont agités, indisciplinés, en conflit, fascinés facilement mais superficiellement, trop confiants en eux-mêmes, enclins à surestimer leurs capacités et à être vantards. Ces personnes aiment les entreprises en difficulté, l'excitation et le risque.

Dans ce cas, l'hyperthyroïdie est observée pendant une à trois semaines, puis est remplacée par une sous-dépression (dépression peu profonde). Le changement constant d'humeur optimiste et déprimée a donné le nom à ce type d'accentuation.

Pendant les périodes d'élévation de l'humeur, une telle personne est gaie, entreprenante, sociable. Lorsque l'humeur change, la tristesse, l'apathie, l'irritabilité, le désir de solitude apparaissent. En période de sous-dépression, le type cycloïde réagit très fortement aux critiques et aux petits désagréments.

Ce type d'accentuation se distingue du précédent par un changement d'humeur net et souvent imprévisible. Cela peut causer n'importe quelle petite chose. Étant dans un état dépressif, ces personnes recherchent le soutien de leurs proches, ne sont pas isolées, mais ont recours à l’aide, demandent-le, ont besoin d’être applaudies et diverties.

La personnalité labile est sensuelle et sensible, l'attitude des autres est ressentie et comprise par elle très subtilement. Ces personnes sont motivées, réactives, gentilles, fortement et sincèrement attachées à leurs proches.

Les personnes de ce type sont disciplinées et responsables, prudentes, mais se lassent trop vite, surtout si elles doivent faire un travail mental difficile ou participer à une compétition. L'accentuation se manifeste par l'irritabilité, la méfiance, les sautes d'humeur, l'hypochondrie, des crises émotionnelles dans le cas où quelque chose ne se passe pas comme prévu.

Ce sont des personnes très maigres, empathiques et vulnérables, elles ressentent à la fois de la joie et de la tristesse, de la peur. Modeste, timide avec les étrangers, ils sont ouverts et communicatifs avec les personnes les plus proches.

Malheureusement, ces personnes aimables et sympathiques n’ont souvent pas confiance en elles, souffrent d’une faible estime de soi et d’un complexe d’infériorité. Le type sensible a un sens développé du devoir, de l'honneur, des exigences morales et de la diligence. Ils savent être amis et aimer.

Ce sont des personnes intellectuellement développées qui ont tendance à argumenter, à philosopher, à s’auto-analyser et à réfléchir. L’exactitude, le calme, la prudence et la fiabilité de leur caractère sont combinés à l’indécision, à la peur d’une responsabilité considérable et à des exigences élevées.

Les personnes fermées vivant par le monde intérieur, des imaginations et des intérêts stables. Préfère la solitude, laconique, sobre, faire preuve d'indifférence, incompréhensible pour les autres et ne pas bien comprendre les sentiments des autres.

Ils sont cruels, puissants, égoïstes et en même temps pleurnichards, leur humeur est presque toujours terriblement déprimante. Ils se caractérisent par de tels traits: jalousie, mesquinerie, scrupuleuse, pédantisme, formalisme, ponctualité, minutie, écoute.

Égocentrisme accentué, tendance à la théâtralité, au pathos, à l’envie. Ces personnes exigent une attention accrue à leur personne, des compliments, des louanges, de l'enthousiasme et de l'admiration, elles ne tolèrent pas les comparaisons pour le meilleur. Ils sont actifs, sociable, initiative.

Ce sont des personnes frivoles, paresseuses et oisives. En règle générale, elles n’ont pas le goût d’étudier ou de travailler, elles veulent juste se détendre et s’amuser, ne pensent pas à l’avenir. Le type instable aspire à la liberté absolue, ne tolère pas le contrôle de lui-même. Ces personnes ont tendance à être dépendantes, très bavardes, ouvertes et serviables.

Ce sont des gens opportunistes qui cherchent à penser et à agir «comme tout le monde» et en faveur de la société. Ces personnes sont amicales et non conflictuelles, mais leur pensée et leur comportement sont rigides. Un conformiste peut obéir sans réfléchir à une personne faisant autorité ou à une majorité, en oubliant l'humanité et la moralité.

En plus de onze types d’accentuation, A. E. Licko a identifié deux de ses diplômes:

  1. Accentuation cachée - la version habituelle de la norme, traduite par un traumatisme mental, ne conduit pas à un déréglage.
  2. L'accentuation explicite est une variante extrême de la norme; des traits accentués apparaissent systématiquement tout au long de la vie, même en l'absence de traumatisme mental.

Classification des accentuations A. E. Lichko reste pertinent et populaire à notre époque.

En résumé, nous pouvons dire que l’accentuation du caractère est un «fait saillant» qui distingue un individu d’une personne «normale» et une «mouche de la pommade» dans sa personnalité.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie