L'une des maladies mentales les plus connues, mais très rares, est la double personnalité. Qu'est-ce que c'est que d'avoir des passagers dans la tête qui ne refusent pas de piloter à l'occasion? Comprenons ce qu'est une double personnalité et quelles sont les sensations ressenties par les personnes vivant avec son expérience.

C'est quoi

Le nom officiel de la maladie est le trouble de la personnalité dissociatif. Il s'agit d'un trouble mental rare, lorsqu'une personne est divisée en plusieurs incomplètes. De côté, il peut sembler qu'il y a différentes personnes dans le même corps, qui «viennent périodiquement à la lumière». Le porteur de ce trouble lui-même parfois ne réalise pas l'existence d'autres personnalités.

Pour qu’une des personnalités prenne le contrôle de son comportement et de ses pensées, cela prend entre quelques secondes et quelques minutes. Ce moment s'appelle "commutation".

En immergeant le porteur de la maladie dans l'état d'hypnose, vous pouvez appeler différentes personnalités et communiquer avec elles.

Raisons de la double personnalité

La maladie peut survenir à la suite d'une blessure grave, tant physique que psychologique, dont les échos hantent une personne pendant une longue période. Le plus souvent, une telle blessure apparaît dans l'enfance. Les exemples les plus simples sont les abus physiques, sexuels ou émotionnels.

La principale raison - les blessures des enfants

Une nouvelle personnalité apparaît lorsqu'une personne se sépare d'une situation trop dure et traumatisante.

Fait intéressant: des personnalités distinctes se caractérisent par des postures spéciales, des gestes et un mode de communication. Chacun d’eux peut avoir son âge, son sexe et même sa nationalité.

Les principaux symptômes d'une double personnalité

Outre le symptôme principal - la présence d'autres personnalités - il existe d'autres problèmes psychologiques:

  • la dépression;
  • sautes d'humeur;
  • troubles du sommeil (insomnie, cauchemars);
  • anxiété et anxiété;
  • problèmes d'alcool et de drogue;
  • intérêt malsain pour le mysticisme;
  • hallucinations auditives et visuelles.

Dans un trouble dissociatif, on observe souvent des maux de tête, une indigestion, une amnésie, une perte de temps et une sensation «hors du corps».

En quoi la double personnalité est-elle différente de la schizophrénie?

La schizophrénie et le trouble de la personnalité dissociatif sont souvent confondus, mais ce n'est pas la même chose.

La schizophrénie est une maladie mentale grave associée à une psychose chronique (ou récurrente), une distorsion de la pensée caractérisée principalement par des hallucinations auditives et visuelles.

Contrairement aux idées reçues, les personnes atteintes de schizophrénie n’ont pas plusieurs personnalités, bien qu’elles puissent très bien communiquer avec des hallucinations.

Différences entre la double personnalité et la schizophrénie

Ce qu'une personne ressent avec une double personnalité

Vivre avec un ou plusieurs «passagers» est difficile, surtout si une telle personne n’est pas diagnostiquée. En particulier, vous pouvez rencontrer les problèmes suivants:

  1. Dépersonnalisation. C'est un sentiment quand ses propres actions sont perçues comme si elles étaient de côté.
  2. Réalisation. Ce sentiment que le monde autour et ce qui se passe autour est irréel.
  3. Amnésie. Il s’agit de l’impossibilité de se souvenir d’informations personnelles importantes qui sont si vastes qu’elles ne peuvent être attribuées à l’oubli ordinaire. Il peut également y avoir des microamnésie lorsque la discussion en discussion n’est pas rappelée.
  4. Confusion d'identité ou changement d'identité. Les deux sont associés à une confusion sur l'identité de la personne. Exemple: une personne a des problèmes avec la définition de ce qui l’intéresse dans la vie, ses opinions politiques, religieuses ou sociales.

En plus de cela, le patient peut rencontrer des problèmes de sens du temps et d’emplacement.

Conclusion

La double personnalité commence le plus souvent à se développer dans l'enfance à cause d'un traumatisme psychologique. Le porteur de la maladie peut ne pas être au courant des autres personnalités, mais il souffrira de nombreux phénomènes désagréables et restera dans des états caractéristiques.

Double personnalité: symptômes et signes, comment traiter et que faire

Quelle est cette maladie?

La double personnalité est un état d'esprit particulier dans lequel une personne se sent comme plusieurs entités.

Le nom scientifique de la maladie est un trouble de l’identité dissociative, qui fait partie d’un groupe de phénomènes mentaux qui isolent certaines fonctions de la conscience d’une vision intégrée (commune) d’elles-mêmes et du monde.

Ces personnalités distinctes existent de manière autonome les unes des autres et peuvent ne jamais se croiser dans les pensées et les actions d'une personne. C'est-à-dire que dans le subconscient, tous les «personnages» sont côte à côte et dans l'esprit «sont» alternativement.

Le mécanisme de développement de ce processus n’a pas été suffisamment étudié, il est supposé qu’une scission de personnalité se forme sous l’influence d’un certain nombre de facteurs:

  • prédisposition génétique;
  • blessure mentale;
  • styles d'éducation familiale - hypo-astuces;
  • troubles émotionnels;
  • les peurs et les angoisses;
  • système pénal raide dans l'enfance;
  • violence physique et / ou psychologique;
  • danger excessif, enlèvement;
  • «Collisions» avec décès lors d'accidents, d'opérations chirurgicales, de traumatismes, de «soins» d'êtres chers;
  • dépendances virtuelles sur des livres, des films, des jeux informatiques;
  • long séjour sans sommeil ni repos;
  • stress chronique;
  • intoxication toxique;
  • toxicomanie, alcoolisme;
  • infections graves et maladies du corps;
  • culpabilité aggravée, conflits internes prolongés, manque de complexes, timidité.

Code CIM-10

Trouble dissociatif de l’identité, y compris une personnalité éclatée, la médecine fait référence à un groupe de troubles sous le code F44.

Les pathologies personnelles de cette catégorie sont prononcées, très prononcées, mais n’ont pas d’étiologie organique. Ces troubles sont dus à des causes psychogènes et peuvent couvrir divers domaines de la personnalité et de la vie sociale des patients.

Dans la rubrique des pathologies de conversion, les troubles de la personnalité sont combinés à une perte de mémoire à certains intervalles, à une perception de soi «altérée» (créant plusieurs ou plusieurs images de votre «je»), à une perte temporaire de contrôle des mouvements du corps.

A cet égard, les troubles dissociatifs peuvent prendre la forme:

  • amnésie, «désactivation» du souvenir d'événements traumatisants ou désagréables;
  • fugues, combinaison d’une perte de mémoire et d’un certain rituel de mouvements (exécution automatique de tâches et de tâches ordinaires, changement brusque de localisation);
  • stupeur, «sortie» à court terme de la réalité, sans réaction aux stimuli externes verbaux, auditifs ou kinesthésiques;
  • transe et obsession i. manque de perception de soi et du monde qui l'entoure, "laissant" à des sensations et des sentiments irréels (imaginaires).

Dans la CIM-10, le terme «trouble de la personnalité multiple» (F44.81), l'une des blessures mentales graves, se manifeste de manière temporaire ou permanente par le remplacement du vrai «moi» par un fictif afin d'atténuer les sentiments et les expériences traumatiques.
Dans certains autres troubles psychologiques, une tendance à la dissociation à court terme peut apparaître.

Ces maladies (F60) comprennent:

  • états paranoïaques (paranoïa exclus), avec une grande sensibilité à la critique d'autrui, à la méfiance et à la suspicion;
  • troubles schizoïdes (mais pas la schizophrénie), à ​​motivation sociale faible, fantasmes constants, désir de se retirer du monde;
  • désordre dissocial avec le développement d'une indifférence totale envers les amis et le monde;
  • pathologies émotionnelles d'une personne caractérisées par l'impulsivité, les caprices, un comportement imprévisible;
  • troubles hystériques avec tendance au comportement démonstratif, théâtralité, égoïsme prononcé. Dans ce groupe de maladies, il n’ya que de légères manifestations de «repli» sur soi-même ou sur le monde: un profond clivage et la perte de son propre moi ne se produisent pas.

Symptômes et signes

La maladie «personnalité double» se manifeste sous la forme de:

  • «effacement» partiel des événements actuels de mémoire (les patients ne se souviennent pas d'eux-mêmes pendant les périodes de domination des «entités maquillées»);
  • changements de comportement (les patients commettent des actes qui ne sont pas particuliers);
  • sautes d'humeur, expressions faciales, voix.

Le syndrome du trouble de la personnalité multiple se traduit par la formation par le subconscient de plusieurs images de votre propre «moi», qui peuvent être radicalement différentes les unes des autres: avoir un genre différent, quel que soit leur âge, leur nationalité.

Dans cette maladie, les individus peuvent rapidement se remplacer, ce qui s’exprime à l’extérieur dans la transformation des patients: ils «imitent» avec une précision surprenante les manières et le style de langage de chaque nouvelle personne. Si vous n'écoutez que de telles personnes, sans pouvoir les observer, vous pouvez avoir l'impression qu'il y a deux personnes différentes dans la pièce. Et dans certains cas, les «personnalités» communiquent également les unes avec les autres, clarifient leurs relations ou discutent de questions «communes»; elles peuvent ressentir une sympathie unilatérale ou mutuelle, ou se haïr les unes les autres.

La progression de la maladie se manifeste par la «reproduction» de nouvelles personnalités, l'éloignement rapide du vrai «moi» et l'immersion dans un personnage de fiction.

La transition d'une personne à une autre est régulière et les périodes de «présence dans l'image» peuvent varier considérablement dans le temps et durer de quelques minutes à plusieurs semaines.

Chez les hommes

La scission de la personnalité dans le sexe fort se produit souvent sur le fond de forts chocs et est révélée:

  • participants aux hostilités, opérations antiterroristes;
  • survivants d'abus sexuels;
  • les garçons qui n'étaient ni aimés ni offensés par leur mère;
  • a subi de graves blessures;
  • souffrant d'alcoolisme chronique (long), de toxicomanie.

La manifestation fréquente du trouble chez l'homme est un comportement agressif, déviant et antisocial. Dans un état de conscience altéré, ils dotent des personnalités inventées de qualités attrayantes: masculinité, force, intrépidité, aventurisme, militantisme.

Les épisodes de «substitution» d'une personne peuvent également avoir un arrière-plan sexuel, des hommes pressés et inactifs deviennent des hommes brutaux déchaînés et vont conquérir des femmes.

De nombreux patients ne sont même pas au courant de leur maladie et à plus forte raison ne connaissent le nom de cette maladie que lorsque leurs proches leur parlent des changements observés dans leur vie et leur comportement.

Chez les femmes

Dans les conditions modernes, la maladie est souvent détectée chez les femmes jeunes et matures, en raison du rythme de la vie. Une femme doit combiner des activités professionnelles intensives, la maternité et le rôle d’hôtesse; beaucoup ne résistent pas au stress physique et psychologique et

Comment le sexe faible peut-il comprendre qu'un trouble dissociatif a commencé et est-il temps de consulter un spécialiste?

1. S'il y a un sentiment de perte de contrôle sur son propre comportement, un sentiment de désorientation et de vide.
2. Si des «découvertes» inhabituelles sont découvertes dans la vie quotidienne: vêtements de style inapproprié, plats culinaires (pas préférés), réarrangement du mobilier;
3. Si l'attitude des autres personnes a changé (œil vigilant, évitant les réunions ou les conversations téléphoniques).

Diagnostics

La double personnalité est déterminée par les critères suivants:

1. L'identification d'au moins deux entités chez des patients avec leur propre caractère, leur vision du monde et leur comportement.
2. Établir un type de dissociation régulier et durable.
3. Exclusion de la pathologie organique par les méthodes: EEG, rayons X, ultrasons, IRM, CT.

Si vous soupçonnez cette maladie, vous pouvez effectuer un test de personnalité double en ligne, avec la définition suivante:

  • changements dans la conscience de soi, la mémoire et les actions;
  • perturbations dans la vie émotionnelle, changement rapide d'humeur;
  • détérioration des relations avec les proches;
  • les faits de violence constante, de situations traumatiques (passées et présentes), de responsabilités professionnelles et personnelles excessives.

Si les soupçons de double personnalité sont confirmés par des tests ou des interrogations et les récits d'autrui, il est nécessaire de contacter un psychologue, un psychothérapeute ou un psychiatre. Ce n'est qu'après des consultations individuelles et un examen complet qu'un spécialiste peut diagnostiquer un tel diagnostic.

Traitement

La thérapie comprend deux domaines:

Dans le premier cas, un programme de traitement est développé en utilisant des techniques hypnotiques et de relaxation, des méthodes de psychanalyse ou un drame de symboles. La base de ces méthodes est l’identification de problèmes profonds et l’élimination de leurs peurs.

Dans le second cas - selon le témoignage du médecin, des antipsychotiques, des antidépresseurs, des tranquillisants, des sédatifs sont prescrits aux patients.
La thérapie électroconvulsive, le sommeil artificiel, est bénéfique pour certains patients.

Le traitement de la maladie est long et parfois in vivo, mais il est possible de vaincre cette maladie en sachant que faire si vous avez une double personnalité et contactez rapidement un spécialiste qualifié.

Symptômes, signes et test de personnalité partagée

L'homme moderne est soumis à une énorme quantité de stress et à des expériences émotionnelles fortes qui ne peuvent qu'affecter son psychisme.

C'est pourquoi l'apparition de divers types de troubles mentaux pose aujourd'hui un problème réel.

Parmi ces violations figurent la double personnalité, dont les symptômes et les signes se manifestent sous la forme de l’émergence d’une seconde personnalité dans l’esprit d’une personne.

Cependant, dans chaque cas, cette violation se manifeste de différentes manières. Par exemple, chez certaines personnes, la deuxième personnalité n'apparaît que dans les moments de fortes expériences psycho-émotionnelles et de situations stressantes.

Alter est la (deuxième personne) des autres patients manifestée beaucoup plus souvent, même si la personne est au repos.

Une double personnalité se produit-elle?

Bien que la double personnalité, qui se manifeste pleinement, soit une pathologie extrêmement rare, ce problème a pourtant sa place.

Cependant, chez la plupart des patients, seuls des symptômes individuels de la maladie sont observés et leur association est beaucoup moins fréquente.

Quels livres sur la thérapie cognitivo-comportementale sont recommandés? Renseignez-vous sur notre article.

Explication du terme

La double personnalité est le nom scientifique du trouble de l'identité dissociative. Qu'est ce que cela signifie?

Le terme "double personnalité" désigne le phénomène de trouble mental dissociatif.

La personnalité d'une personne se forme au fil des ans, son processus de formation est influencé par divers facteurs, tels que l'environnement social et l'environnement, les connaissances et l'expérience acquises, la présence de situations stressantes.

Cependant, il est important de comprendre que chez toute personne, même si elle est psychologiquement saine, il existe plusieurs personnalités. Ceci explique les pensées et les désirs contradictoires inhérents à un individu particulier.

À l'état normal, tous ces individus sont sous le contrôle de la conscience, la personne est capable de les supprimer indépendamment. Cependant, dans certains cas, les personnalités alternatives cessent d'être contrôlées, ce qui conduit à des changements dramatiques et importants du comportement, du mode de pensée et de la conscience humaine.

Ces symptômes sont considérés comme des signes de dédoublement de la personnalité - une condition pathologique dans laquelle il y a 2 personnalités ou plus à l'intérieur d'un individu humain.

Causes de développement

Divers facteurs indésirables peuvent provoquer des symptômes de clivage multiple de la personnalité. La cause la plus fréquente est le stress grave, le choc émotionnel, qui a un impact significatif sur le psychisme humain.

Dans ce cas, l’émergence d’une personnalité alternative peut constituer une réaction défensive lorsqu’une personne tente de se convaincre qu’en réalité, il ne lui est rien arrivé de mal.

En conséquence, les souvenirs négatifs peuvent s'estomper et une seconde personne est alors formée, qui estime qu'aucune situation stressante ne lui est réellement arrivée.

Cette personne alternative peut apparaître de manière très confiante et intense, évincant progressivement la conscience avec la vérité de la personnalité de la personne. Dans ce cas, le patient a de graves problèmes mentaux, un comportement qui change rapidement, une vision du monde, un caractère.

Les autres facteurs négatifs contribuant au problème incluent:

  1. Longue surmenage émotionnel. Une personne exposée à des sentiments et à un stress fréquents (par exemple, les bourreaux de travail qui consacrent presque tout leur temps au travail) est plus susceptible de souffrir de cette maladie.
  2. Les traits de caractère (en particulier, les personnes de nature trop modérée se caractérisent par le doute de soi). Ces personnes ne veulent pas prendre de décisions sérieuses, ont peur de porter la responsabilité de leurs actes, elles ne savent pas comment planifier leur vie future. Tout cela provoque une détresse émotionnelle chez la personne, et la deuxième personne, agissant comme une personne plus forte et plus puissante, est une réaction de défense du patient.
  3. Accro aux jeux sur ordinateur. Un enthousiasme excessif pour les jeux vidéo conduit à la séparation d'une personne de la réalité, à la suite de laquelle il forme une personnalité alternative, qui est associée à un personnage de jeu doté de capacités que la personne ne possède pas dans le monde réel. En conséquence, le patient se perçoit comme une sorte de super-héros vivant dans le monde virtuel, ce qui, bien entendu, n’a rien à voir avec la réalité existante. Ce problème concerne principalement les adolescents qui choisissent le plus souvent leurs loisirs.
  4. Sectes et diverses organisations spirituelles. Une personne qui est tombée sous cette influence perd sa personnalité inhérente et à sa place apparaît un nouveau «je» créé par les dirigeants et les dirigeants de ces organisations.

Il n'y a pas si longtemps, on croyait que diverses maladies mentales, telles que la schizophrénie, devenaient la cause du développement d'une double personnalité.

Aujourd'hui, les psychologues soutiennent que ce n'est pas le cas, car nous parlons de pathologies complètement différentes qui se manifestent de différentes manières et ont des symptômes différents.

Symptômes et signes

Chez une personne souffrant de double personnalité, les caractéristiques suivantes de cette maladie se manifestent:

  1. Violation de la pensée logique. Le patient n'est pas en mesure de comprendre la relation de cause à effet de ses actions, ne peut pas évaluer complètement les conséquences que cela entraînera l'une ou l'autre de ses actions.
  2. Altération de la mémoire. Le patient a souvent des trous de mémoire, c’est-à-dire des souvenirs des événements qui lui sont survenus au moment où la personne principale était une personne différente, en règle générale, sont absents.
  3. Sautes d'humeur forte. Les personnes à la double personnalité sont extrêmement instables sur le plan psycho-émotionnel. En particulier, en très peu de temps, une personne dont l'état d'activité est extrêmement agressive peut se transformer en état de dépression grave et d'apathie.
  4. Instabilité du comportement. Le patient commet souvent des actes que personne n'attend de lui et qui seraient inappropriés dans une situation donnée.
  5. La perte de votre "moi" Une personne perçoit la réalité environnante telle qu'elle est, puis cesse de se sentir partie intégrante de celle-ci, elle devient en quelque sorte divorcée du monde extérieur.
  6. Bizarreries dans la conversation. Souvent, le patient, parlant de lui-même, utilise «nous» au lieu de «moi». De plus, une personne mène souvent un dialogue avec elle-même et l’intonation de sa voix peut changer, comme si deux interlocuteurs étaient impliqués dans le dialogue.

Ces symptômes peuvent survenir à tout âge. Cependant, ils surviennent le plus souvent chez les adolescents car, à la puberté, l'état mental de l'enfant est moins stable, l'adolescent, pour certaines raisons, perçoit de manière plus aiguë le stress.

Caractéristique du patient

Une personne avec une double personnalité est très déséquilibrée, elle perçoit à tort la réalité environnante et lui-même comme sa partie.

Un patient a des crises d'agression fréquentes, lorsqu'il n'y a aucune raison visible pour son apparition.

En outre, le patient a un trouble du sommeil, souvent de fortes migraines, une hyperhidrose, qui ont également un impact négatif sur sa qualité de vie. La personne a un caractère très variable, car la maladie se caractérise par de brusques changements d'humeur.

Par exemple, il y a quelques minutes, le patient pouvait ressentir une euphorie qui cédait brusquement à la larmoiement ou à l'apathie. Dans le même temps, la personne elle-même n'est pas consciente de sa maladie.

Il est important de se rappeler qu'au début de l'évolution d'une maladie, une personne ne présente aucun danger pour les autres. Cependant, au fil du temps et au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, si le patient ne reçoit pas l'assistance nécessaire, il peut devenir socialement dangereux. Dans ce cas, il faudra être isolé de la société.

Comment vivre avec une double personnalité? Découvrez à partir de cette vidéo:

Quelle est la dissonance cognitive? Définition que vous trouverez sur notre site.

Des exemples

Au cours du siècle dernier, seuls 163 cas de ce problème ont été identifiés. Les patients les plus célèbres des psychiatres sont:

  1. William Stanley Milligan. Dans le corps de cet homme, plus de 20 personnes s'entendaient, chacune étant complètement indépendante, distincte des autres. Ces personnalités alternatives se sont manifestées à différents moments, mais ne se sont jamais contactées.
  2. Doris Fisher, qui avait 5 personnalités différentes. L'une d'entre elles (Margarita) était la plus active et, s'installant dans la conscience d'une femme, la força à faire divers tours sales. Le traitement de la patiente n’a apporté aucun résultat particulier avant l’appel d’un médium à la fille qui a réussi à expulser toutes les autres personnalités de sa conscience, à l’exception de la sienne. Aujourd'hui, une femme est considérée comme parfaitement saine.
  3. Shirley Mason. Dans l'esprit de la fille, 4 individus coexistaient, qui différaient par le niveau d'intelligence, de caractère et d'état de santé. Le plus agressif d'entre eux était la personne qui s'appelait Sally. Elle a forcé la fille à faire des choses très étranges. En particulier, étant sous l'influence de cet individu, Shirley pourrait, la nuit, chercher à monter dans un bus de banlieue, aller bien au-delà de la ville, après quoi elle devait rentrer à pied dans la nuit. Le traitement a été effectué à l'aide d'hypnose. Aujourd'hui, Shirley est considérée comme une personne en bonne santé mentale.

La vidéo racontera les cas les plus incroyables et les plus étonnants de double personnalité:

Existe-t-il des différences avec la schizophrénie?

Bien entendu, ces 2 maladies sont différentes avec un tableau clinique différent.

Ainsi, avec le diagnostic de schizophrénie, le patient entend des voix, voit des images irréalistes.

Les hallucinations auditives ou visuelles avec une double personnalité ne sont pas observées.

C'est-à-dire que le monde environnant change dans l'esprit du patient atteint de schizophrénie et que, lorsque la personnalité est divisée en deux, un «Je» alternatif apparaît chez le patient et que les deux individus peuvent avoir un âge, un sexe et un caractère différents.

Pourquoi avons-nous besoin de tests pour les capacités cognitives du cerveau? Renseignez-vous sur notre article.

Double personnalité ou schizophrénie? Regardez la vidéo:

Méthodes de traitement

Comment le traiter? La thérapie combinée aidera à éliminer les manifestations du problème, qui incluent la prise de certains médicaments ainsi que l’utilisation de méthodes de psychothérapie. Les médicaments suivants sont le plus souvent prescrits au patient:

  • antipsychotiques;
  • les antidépresseurs;
  • les tranquillisants;
  • nootropiques;
  • préparations de vitamines contenant de la vit. En et acide nicotinique.

Il est important de se rappeler que la prescription de médicaments doit être faite avec beaucoup de prudence, car une mauvaise pharmacothérapie ne peut qu'aggraver l'état du patient.

Le traitement psychothérapeutique est l’un des moments importants du traitement de la maladie.

Ils utilisent notamment des méthodes de psychothérapie telles que:

  1. Auto-analyse. Cela ne fonctionne que si le patient lui-même est conscient de sa maladie. Et cela arrive très rarement.
  2. L'abstraction Une personne sélectionne uniquement les pensées et les préférences caractéristiques de sa vraie personnalité, tandis que toutes les autres images doivent être bloquées.
  3. Affirmation de soi. Une personne essaie d'accepter toutes les caractéristiques de son personnage, ses préférences.
  4. Formation familiale sous la direction d'un spécialiste expérimenté.
  5. L'hypnose est un état de transe dans lequel le blocage de pseudo-images se produit, le dédoublement de la conscience est éliminé.
au contenu ↑

Est-il possible de développer consciemment à la maison?

Comment obtenir consciemment la dissociation de l'individu à la maison? C'est théoriquement possible de faire cela. Comme on pense que la cause principale du développement d’un trouble de l’identité dissociative est un stress grave, pour l’émergence d’une personnalité alternative, vous devez vous exposer consciemment à de telles expériences.

Cependant, personne ne peut prédire ce que sera cette seconde personne, comment elle se manifestera.

Des tests

Comprendre qu'un patient développe cette maladie est facile, surtout si ses manifestations cliniques sont prononcées.

Si les symptômes sont de nature floue, des tests psychologiques spéciaux aideront à identifier les problèmes, qui sont des questionnaires invitant une personne à répondre à des questions sur son caractère, son mode de vie, ses sentiments et ses expériences.

Sur la base des données obtenues, le médecin conclut que le patient est en bonne santé, qu’il a tendance à tomber malade ou qu’il a déjà commencé à se manifester.

La double personnalité est un trouble mental dissociatif assez rare, dans lequel deux ou plusieurs personnalités différentes sont formées dans l'esprit du patient.

Ils peuvent différer les uns des autres par leur sexe, leurs caractéristiques d'âge, leur comportement, leur développement intellectuel. Certaines de ces personnalités imaginaires peuvent être socialement dangereuses.

Une liste des distorsions cognitives de la personnalité est disponible sur notre site Web.

Comment comprendre que vous avez une double personnalité? Faites le test pour le syndrome de personnalité multiple:


Partager avec des amis:

Populaire sur le site:

Abonnez-vous à notre groupe intéressant Vkontakte:

Vous avez une question? Demandez dans les commentaires à l'article. Le psychologue répond aux questions:

commentaire 4

Bonjour Svetlana. Je voudrais obtenir une réponse à cela, je vais essayer d'expliquer en bref, mais plus lumineux. Le sujet est «le fractionnement de la personnalité». J'ai maintenant vingt ans. À neuf ans, j'ai été blessé - psychologiquement, il s'agissait d'une agression de la part de mes parents sans raison, de coups, de stress et d'efforts physiques sous une forme difficile. Alors que je commençais à ressentir, je commençais à être très ennuyé par les bagatelles, parfois blessé par la «dépression» avec moi-même, des mouvements soudains d’émotions, une sorte de négatif pour moi-même et le monde, etc., toutes comparaisons avec la «personnalité multiple» partout avec le «+». Je ne voudrais pas en parler, je lis des articles exactement un mois plus tard. Je sais que j'ai encore quelques personnes qui vivent en moi, je le sens. Pensez-vous que je l'ai ou ai de l'imagination? Je suis allé voir des psychologues qui essayaient de trouver un vrai visage, mais comme ils l'ont compté, il n'y en avait que 17... tout le monde était différent, le ton, les gestes, les allures, les expressions faciales et les émotions... Plusieurs personnes ont des noms - elles sont dominantes (apparaissent le plus souvent). Je vous demande de demander précisément si ce n'est pas de l'imagination?

En tant que “pereschelkivanie” après 40 secondes ou trois minutes, une personne en remplace une autre et cela continue…

Je peux me garder sous une forme, plus souvent dans l’une des deux, mais j’ai une légère peur-irritation, je ne sais pas pourquoi et d’où.

Qui sait, peut-être qu'il y a vraiment un jumeau intérieur.

Mon sentiment que j’ai aussi un jumeau intérieur, un jumeau, dont le caractère, les types sont complètement opposés au mien, serait mauvais, aussi bien que impudique, grossier et malicieux.
S'il était, pas moi, alors je n'écrirais pas

Personnalité partagée

La double personnalité en tant que terme psychologique existe depuis longtemps. Il est connu de tous. En outre, la double personnalité, dont les symptômes se manifestent par l’apparition d’une seconde personne chez un patient (et d’un plus grand nombre d’entre eux), ainsi que par leur réalisation en tant qu’individus différents ou plus, ne provoque pas beaucoup de surprises. En attendant, les particularités de cet État ne sont pas connues de tous et, par conséquent, il est indiqué que la plupart des gens font simplement une mauvaise interprétation.

Description générale

La double personnalité est un phénomène mental qui s’exprime en présence de son titulaire deux personnalités à la fois et, dans certains cas, le nombre de ces individus peut dépasser ce chiffre. Pour les patients qui subissent ce phénomène, les médecins diagnostiquent un trouble de la personnalité dissociatif, qui est généralement plus applicable pour déterminer l'état de double personnalité que nous envisageons.

Les troubles dissociatifs sont un groupe de troubles de type mental avec des changements caractéristiques ou des troubles de certaines fonctions mentales propres à une personne. Celles-ci incluent notamment la conscience, l’identité personnelle, la mémoire et la conscience du facteur de continuité de l’identité propre. En règle générale, toutes ces fonctions sont des composants intégrés de la psyché. Cependant, lorsqu’elles se dissocient, certaines d’entre elles sont séparées du courant de conscience, après quoi, dans une certaine mesure, elles deviennent indépendantes. Dans ce cas, la possible perte d'identité personnelle, ainsi que l'émergence de son nouveau type. De plus, certains souvenirs peuvent ne plus être accessibles à la conscience à ce moment-là (caractéristique, par exemple, de l'état d'amnésie psychogène).

Raisons de la double personnalité

La double personnalité, ou sa dissociation, est un mécanisme complet par lequel l'esprit acquiert la possibilité de diviser des parties spécifiques de mémoires ou de pensées spécifiques qui sont pertinentes pour la conscience ordinaire. Les pensées subconscientes ainsi divisées ne sont pas gommées - leur apparition répétée et spontanée dans la conscience devient possible. Leur revival se produit sous l'action des mécanismes déclencheurs correspondants - déclencheurs. En tant que déclencheurs peuvent agir des événements et des objets qui entourent une personne dans le cas d'un événement traumatique pour elle.

On pense qu'une double personnalité est provoquée par une combinaison de plusieurs facteurs, tels que le stress d'une ampleur insupportable, la capacité à se dissocier (y compris la séparation de ses propres souvenirs, son identité ou sa perception de la conscience), ainsi que la manifestation de mécanismes de défense dans le processus de développement individuel d'un organisme avec un certain une combinaison de facteurs inhérents à ce processus.

En outre, la manifestation de mécanismes de protection dans l’enfance est également notée, ce qui est associé à un manque de participation et de soins pour l’enfant au moment de vivre une expérience traumatisante ou à un manque de protection nécessaire pour éviter une expérience ultérieure qui ne lui est pas souhaitable. Le sentiment d'une identité unifiée chez les enfants n'est pas inné, il se développe sous l'influence d'une masse d'expériences et de sources différentes.

Quant au processus de bifurcation (dissociation), il est assez long et sérieux dans son essence, et son spectre d’action est très large. En attendant, si un patient a un trouble dissociatif, il ne s'agit pas du tout d'une maladie mentale en lui.

Par exemple, à un degré modéré, la dissociation se produit souvent pendant le stress et chez les personnes qui, pour une raison ou une autre, sont privées de sommeil depuis longtemps. La dissociation se produit également lors de la réception d'une dose de «gaz hilarant», lors d'une intervention chirurgicale dentaire ou lors du transfert d'une petite ampleur de l'accident. Comme nous l’avons déjà noté, le compagnon de ces situations devient souvent une expérience dissociative de courte durée.

Parmi les variantes courantes de l'état dissociatif, on peut également signaler une situation dans laquelle une personne est tellement absorbée par un film ou un livre que le monde qui l'entoure, comme s'il sortait respectivement de l'espace et du temps temporaires, passe inaperçu. On connaît également une telle variante de la dissociation, qui se produit pendant l'hypnose - il s'agit également d'un changement d'état temporaire, habituel pour la conscience.

Souvent, les gens doivent vivre une expérience dissociative lorsqu'ils professent une religion, ce qui s’accompagne notamment de leur état de transe particulier. Les situations d'autres variantes de pratiques de groupe ou individuelles (méditation, etc.) ne sont pas exclues.

Les manifestations traumatiques de personnes associées au traitement cruel qu'elles ont subi dans leur enfance sont distinguées dans les formes modérées, ainsi que dans les formes assez complexes de manifestations de dissociation, en tant que facteur prédisposant. En outre, l’émergence de ces formes est importante pour les participants à des attaques de vol qualifié et à des actions militaires, à des actes de torture de diverses ampleurs ou au report d’un accident de voiture, d’une catastrophe naturelle.

Le développement de symptômes dissociatifs est également pertinent pour les patients présentant des manifestations extrêmement prononcées dans le trouble post-traumatique post-stress ou résultant d'une somatisation (c'est-à-dire le développement de maladies associées à l'apparition de douleurs dans certains organes sous l'influence de conflits mentaux réels).

Il convient de noter que, sur la base des résultats des études nord-américaines, il est apparu que chez 98% des patients (adultes) présentant un trouble de l'identité dissociative, ils ont été confrontés dans leur enfance à des situations de violence, tandis que 85% en ont une version documentée. Sur cette base, on peut affirmer que la violence subie au cours de l'enfance est parmi les patients considérés la principale raison contribuant à la survenue d'un trouble dissociatif sous plusieurs formes ou sous d'autres formes.

Entre-temps, certains patients n'ont peut-être pas subi de violence. Cependant, une perte précoce (par exemple, le décès d'un être cher, d'un parent), une maladie grave ou un événement stressant sous toute autre forme de manifestation de grande ampleur pour eux.

Double personnalité: symptômes

La double personnalité (ou trouble de la personnalité multiple, MPD abrégé), définie de manière nouvelle comme un trouble de l'identité dissociative (abrégée DID), est la forme la plus grave de trouble dissociatif avec les symptômes correspondants.

Les formes de dissociation légère et modérée, ainsi que leurs formes complexes, rencontrées chez les patients présentant des troubles dissociatifs marqués, sont dues à un certain nombre des raisons suivantes: prédisposition congénitale à la dissociation; la répétition d'épisodes de sévices sexuels ou psychologiques constatés dans l'enfance; le manque de soutien approprié sous la forme d'une personne spécifique de l'exposition de maladies par des personnes non autorisées; exposition à d'autres membres de la famille présentant des symptômes de troubles dissociatifs.

Arrêtons-nous sur les symptômes dissociatifs, qui peuvent se manifester de la manière suivante:

  • Amnésie psychogène dissociative: dans ce cas, il s'agit d'une perte soudaine de mémoire, à laquelle le patient est confronté lors d'un événement traumatique ou lors d'un stress. Pendant ce temps, dans cet état, la capacité d'assimiler correctement les informations nouvellement reçues demeure. La même conscience n'est pas perturbée, le patient réalise par la suite une perte de mémoire. En règle générale, une amnésie similaire est observée pendant les guerres et les catastrophes naturelles et, en particulier, les jeunes femmes la rencontrent souvent.
  • Fugue dissociative. Il s’agit d’une réponse psychogène au vol qui se manifeste par un départ soudain du travail ou du domicile du patient. Elle se caractérise par une constriction affective de la conscience, suivie d'une perte de mémoire ultérieure ou partielle par rapport au passé. Souvent, le patient n'est pas conscient de cette perte. Il est à noter que dans ce cas, le patient peut être sûr qu'il s'agit d'une personne différente et qu'il peut être engagé dans quelque chose de complètement différent, même inhabituel dans son état habituel. Souvent, les patients confrontés à une fugue dissociative sont confus quant à leur propre identité ou même se créent une nouvelle personnalité. À la suite d’une expérience stressante, le patient se comporte souvent différemment, et il peut également répondre à d’autres noms sans se rendre compte de ce qui se passe autour de lui.
  • Trouble dissociatif de l'identité: le trouble de la personnalité sous-jacent est multiple. La pertinence acquiert un état dans lequel le patient est identifié simultanément par plusieurs personnalités, comme s'il y existait. De manière systématique, chacune de ces personnalités domine, reflétant en conséquence le point de vue du patient, son comportement et son attitude envers lui-même, comme si les autres personnalités n’existaient pas. Dans ce cas, tous les individus peuvent avoir un sexe et un âge différents. En outre, ils peuvent appartenir à n'importe quelle nationalité et avoir leur propre nom ou une description qui leur correspond. Au moment de la prédominance d'une personne sur un patient, il perd la mémoire par rapport à sa personnalité principale, tout en ne réalisant pas l'existence d'autres personnalités. Dans le cas d'un trouble d'identification dissociatif, il y a une tendance à une transition brutale de la domination d'une personne à une autre.
  • Dépersonnalisation: cette manifestation consiste en une expérience périodique ou constante de l'aliénation de son propre corps ou de ses processus mentaux, comme si le sujet expérimentant cet état n'était qu'un observateur extérieur. En particulier, un tel état est similaire à l'état et aux expériences qu'une personne expérimente dans un rêve. Souvent, dans ce cas, il se produit une sensation de déformation des barrières spatiales et temporelles, une sensation de démesure des membres, ainsi qu'une sensation de déréalisation (c'est-à-dire une impression d'irréalité du monde environnant). Peut-être aussi se sentir comme un robot. Dans certains cas, cet état est accompagné d’anxiété et d’états dépressifs.
  • Syndrome de Ganser. Il se produit sous la forme de la production délibérée de troubles mentaux dans la forme grave de leur manifestation. Dans certains cas, la condition est décrite comme un adverbe (mimorechi), dans lequel des questions simples reçoivent des réponses incorrectes. Le syndrome survient chez des personnes souffrant déjà d'un trouble mental. Peut-être dans certains cas, sa combinaison avec l'amnésie et la désorientation, ainsi que des troubles de la perception. Dans la très grande majorité des cas, le syndrome de Ganser est diagnostiqué chez les hommes, en particulier parmi ceux qui sont en prison.
  • Trouble dissociatif sous forme de transe. Cela implique un trouble de la conscience tout en réduisant la capacité de répondre à certains stimuli d'influence externe. Il existe un état de transe, en particulier pour les médiums qui dirigent des séances de séance, ainsi que pour les pilotes lors de longs vols, ce qui s’explique par la monotonie des mouvements dans des conditions de vitesses importantes associée à la monotonie des impressions. En ce qui concerne la manifestation du trouble de transe chez les enfants, ce type de problème peut être provoqué par un traumatisme ou une violence physique. Un type particulier de condition caractérisé par l'obsession peut être noté dans certaines cultures et régions. Par exemple, les Malais ont un état d'amok - une maladie qui se manifeste par une attaque de rage soudaine avec le début de l'amnésie. Dans ce cas, le patient s'en va, exposant tout sur son passage jusqu'à la destruction, jusqu'à ce qu'il se tue ou se tue. Dans le cas des Esquimaux, un tel état est celui des attaques de Piblocto, au cours desquelles le patient hurle, déchire ses vêtements, imite les sons caractéristiques des animaux, etc., qui se termine par une amnésie ultérieure.

Il convient également de noter que des personnes dissociées sont également observées parmi les personnes soumises à une suggestion violente intense et prolongée (par exemple, lors du traitement obligatoire axé sur la conscience qui se produit lors du processus de saisie par des terroristes ou dans le processus d'implication dans des sectes).

Outre les symptômes spécifiques énumérés ci-dessus, il existe une pertinence potentielle chez un patient dépressif et tente de mettre en œuvre des intentions suicidaires, de l'anxiété, des changements brusques d'humeur, des attaques de panique et des phobies, des troubles de l'alimentation, du sommeil. Un autre type de trouble dissociatif est également possible, les hallucinations sont rares mais non exclues. Il n'y a pas de consensus sur le lien entre les symptômes énumérés et la scission directe de la personnalité, car il n'y en a aucun dans les tentatives visant à déterminer le lien entre ces symptômes et les blessures expérimentées qui provoquent une scission de la personnalité.

Le trouble de la personnalité dissociative est étroitement lié à l'action du mécanisme qui provoque l'amnésie psychogène (perte de mémoire de la nature psychologique de l'apparence à l'exception de la présence de troubles physiologiques dans le cerveau). Dans ce cas, il s’agit d’un mécanisme psychologique protecteur par lequel une personne acquiert la possibilité d’éliminer les souvenirs traumatiques de la conscience, ce qui, dans le cas d’un trouble de l’identité, joue le rôle de «commutateur» de personnalités. Avec l'utilisation excessive de ce mécanisme, les problèmes quotidiens de mémoire surviennent souvent chez les patients présentant un trouble de l'identité.

Il convient également de noter la fréquence de phénomènes tels que la dépersonnalisation et la déréalisation chez les patients, l’apparition de crises de confusion, la confusion, l’apparition de difficultés pour déterminer qui est le patient.

Bien qu'une scission de personnalité implique l'émergence d'une nouvelle personnalité (et par la suite éventuellement de personnalités supplémentaires, qui se produisent souvent au fil des ans et se poursuivent de façon presque exponentielle), elle ne prive pas une personne de sa propre personnalité de base, portant le nom et le prénom réels. L'augmentation du nombre de personnalités supplémentaires est due au fait que le patient produit inconsciemment le développement de nouvelles personnalités, afin de l'aider de la meilleure façon possible pour faire face à telle ou telle situation.

Diagnostic de la double personnalité

Le diagnostic de la double personnalité (troubles dissociatifs) est fondé sur le respect de l’état du patient selon les critères suivants:

  • Le patient a deux identités distinctes (dont un grand nombre), ou bien deux (ou plusieurs) états personnels, chacun ayant son propre modèle stable en termes de perception du monde et sa propre attitude vis-à-vis du monde environnant, sa propre vision du monde.
  • Au moins deux identités à fréquence variable contrôlent le comportement du patient.
  • Le patient n'est pas capable de se souvenir d'informations importantes sur lui-même, et les particularités de cet oubli vont bien au-delà de l'oubli ordinaire.
  • La condition en question ne s'est pas produite sous l'influence de drogues ou d'alcool, d'une maladie ou de la réception d'un autre type de substance toxique. Lorsque vous essayez de diagnostiquer une double personnalité chez les enfants, il est important de ne pas confondre cet État avec un jeu auquel participe un ami fictif, ou avec d'autres jeux impliquant l'utilisation de fantaisie en eux.

Parallèlement, ces critères sont de plus en plus critiqués, ce qui peut s'expliquer, par exemple, par l'incohérence avec leurs exigences stipulées dans la classification moderne en psychiatrie, ainsi que pour un certain nombre d'autres raisons (validité de fond de mauvaise qualité, ignorance des caractéristiques importantes, fiabilité faible, etc.).. De ce fait, un diagnostic erroné est possible et il est donc proposé d’appliquer des critères de diagnostic polythétiques plus pratiques à utiliser pour les troubles dissociatifs.

L'exclusion du diagnostic de lésion cérébrale organique est réalisée à l'aide de techniques telles que EEG, IRM, CT.

L'analyse différentielle dans ce cas implique l'exclusion des états suivants:

  • les maladies infectieuses (par exemple, l'herpès), ainsi que les tumeurs cérébrales, qui affectent le lobe temporal;
  • le délire;
  • la schizophrénie;
  • syndrome amnésique;
  • épilepsie temporale;
  • retard mental;
  • les troubles provoqués par l'utilisation de certaines substances psychoactives;
  • amnésie post-traumatique;
  • la démence;
  • troubles somatoformes;
  • troubles de la personnalité limites;
  • trouble bipolaire caractérisé par la rapidité d'alternance des épisodes qu'il contient;
  • trouble de stress post-traumatique;
  • simulation de l'état en question.

Personnalité divisée: traitement

Le traitement de la double personnalité (troubles dissociatifs) implique un traitement psychothérapeutique, un traitement médicamenteux ou une combinaison de ces approches.

La psychothérapie, par exemple, vous permet souvent de fournir aux patients l’assistance nécessaire en raison de la spécialisation du médecin sur le problème de la dualité de la personnalité et de la disponibilité d’expériences pertinentes applicables au traitement des troubles dissociatifs.

Certains spécialistes prescrivent des antidépresseurs ou des tranquillisants spécifiques dans le but de supprimer l'excès d'activité du patient et de se débarrasser des états dépressifs, souvent utiles dans les troubles dissociatifs. En attendant, il n’est pas superflu de noter que les patients atteints de la maladie en question sont très susceptibles de dépendre des médicaments utilisés en thérapie, ainsi que de leur dépendance à leur égard.

L’hypnose est souvent recommandée comme traitement, en partie parce qu’elle est elle-même associée à un état dissociatif. Souvent, l'hypnose est utilisée avec succès par des experts dans la "fermeture" de personnalités supplémentaires.

En ce qui concerne les perspectives de reprise, avec une personnalité éclatée, elles sont de nature différente. Ainsi, le remède à la fuite dissociative se produit rapidement. L'amnésie dissociative, qui, dans certains cas, devient chronique, peut être traitée assez rapidement. En règle générale, la double personnalité est une affection chronique qui détermine la nécessité d'un traitement continu sur une période de l'ordre de cinq ans ou plus.

En présence de symptômes caractéristiques d'une double personnalité, il est nécessaire de consulter un psychiatre.

La scission de la personne humaine en tant que trouble mental particulièrement dangereux


À partir d'un article, il est nécessaire de divulguer le concept direct de ce phénomène.

Ainsi, une double personnalité est une maladie mentale qui se manifeste par l’apparition d’une deuxième personne chez un patient. En science, cette définition est utilisée depuis longtemps. Beaucoup de gens sont au courant de ce trouble, même ceux qui n’ont pas reçu d’instruction médicale. Tout cela parce que le nom parle de lui-même.

La personnalité divisée peut être révélée approximativement de cette manière - le même sujet peut se manifester différemment dans une certaine situation de la vie. Un dialogue interne, et parfois une dispute avec plusieurs soi-disant personnes, est propre à chacun de nous. Cependant, un corps sain et fort mentalement est toujours dirigé par une conscience dominante. Mais avec tout cela, la division de la personnalité ne peut pas être évitée lorsque la psyché donne un certain échec - à la suite de quoi chacune des entités internes secondaires commence à vivre sa propre vie.

Dans la pratique médicale, il existe des cas où la maladie commence à progresser tellement que le patient a l’impression de vivre dans certains mondes parallèles ou dans des univers qui ne sont jamais autorisés à se croiser.
La personnalité partagée, sous une forme modérée, est exprimée par les caractéristiques suivantes: une personne est consciente de son identité d'organisme unique et intégral, mais il est de temps en temps courant qu'elle commette des actes téméraires et prononce des mots terribles qu'il ne ferait ni ne dirait jamais. Très souvent, la prise de drogues psychotropes, de drogues ou d’alcool peut poser un diagnostic dangereux.

Un type de maladie plus dangereux s'appelle la double personnalité schizophrénique. Comme l'indique le manuel populaire soviétique: "L'une des formes de l'évolution de cette maladie est la demande systématique de quelque chose d'agressif et d'hystérie, et l'inverse se fait sous la forme d'un refus catégorique." Une telle double personnalité nécessite des mesures plus sévères et efficaces pour le patient.
Certains d’entre nous ont peut-être entendu parler de tels patients d’institutions psychiatriques qui se considèrent comme des dictateurs célèbres, des rois, des pharaons et d’autres personnages historiques. Ces personnes sont considérées comme atteintes de cette maladie grave.

Symptômes et signes

Considérez les signes d'une double personnalité. Comme toute maladie, une double personnalité présente un certain nombre de caractéristiques. En voici quelques unes:

  1. Les actions des patients semblent plutôt ridicules et ridicules. Ses paroles ne sont pas motivées et la vue elle-même montre une imagination capricieuse. Dans les histoires passe beaucoup de fiction, dont la nature est construite sur une certaine image héroïque. Plus souvent, il s’agit d’entités dotées de sagesse, de force, de génie et d’une grandeur inébranlable;
  2. Le patient ne prouve rien à qui que ce soit, il implique simplement un changement actif de diverses caractéristiques personnelles, accompagné d'un changement radical de perspective, ainsi que la survenue d'un changement d'événements de mémoire. Chaque personne se souviendra du moment de son apparition, mais l'un pourra se souvenir de plus et l'autre moins. Une telle manifestation dépend de leur lien les uns avec les autres. Le sujet affirmera qu'il n'est pas obligé de le faire et qu'il ne reconnaîtra ni l'endroit où il se trouvait ni les personnes qui l'entourent. Généralement, une double personnalité avec cet effet est observée lorsque l’une des entités parvient à supprimer l’autre. Dans un certain état, la stabilité de la communication avec le monde extérieur sera maintenue.
  3. Le patient a un manque de contrôle sur son corps (frissons et torsions), alors que la personne ne crie pas avec sa voix, une transition abrupte d'une conscience à une autre se manifeste. Le patient prend pour lui-même toutes les actions et tous les mots de la subpersonalité et ne comprend pas ce qui lui arrive réellement en ce moment.
    La division de la personnalité avec l'apparition d'une telle forme de maladie commence par le remplissage de l'esprit avec des idées et des pensées étrangères. Après cela, ce processus devient une étape plus difficile et s’accompagne du désir de forcer la conscience pleinement dominante à sortir de son corps.
    En conclusion, nous avons ce qui suit: une personnalité éclatée, dont les symptômes se manifestent par l'apparition d'un patient d'un sous-personnel ou d'un plus grand nombre d'entre eux. Le patient n'est souvent pas conscient de ce trouble et ne remarque pas la détérioration de l'état mental.

Causes de la maladie

En règle générale, une scission de personnalité (dissociation) est déterminée par un mécanisme bien formé par lequel l'esprit humain acquiert la chance de diviser un certain bloc de ses mémoires, alors qu'il existe un lien direct avec sa conscience. Les images ou mémoires subconscientes séparées sous l'influence de ce trouble ne sont pas supprimées - elles ont tendance à spontanément et à réapparaître dans la conscience d'une personne.

On suppose que la maladie et ses symptômes sont dus à divers facteurs, tels qu'un stress irrésistible, une susceptibilité à l'état dissociatif (démembrement des souvenirs individuels ou conscience par la perception) et, enfin, des mécanismes de protection qui se développent individuellement pour chaque organisme doté d'un système ambigu. caractéristiques de processus.

Dans les manifestations légères et plutôt complexes, la scission de personnalité est renforcée par des facteurs prédisposants, tels que l'expérience associée à un traumatisme grave, qui a été causée par le traitement cruel infligé à une personne donnée dans son enfance. En outre, l’acquisition de cette forme de la maladie est caractéristique des personnes ayant survécu à un accident d’avion, à un vol qualifié ou à des attaques terroristes.

Le développement d'une double personnalité avec des symptômes caractéristiques est typique chez les patients ayant des effets manifestes dans les syndromes post-stress et post-traumatiques ou dans un trouble provoqué par une condition somatique, en d'autres termes, le développement d'une maladie qui a provoqué l'apparition de sensations douloureuses et désagréables dans la région de divers organes internes sous l'influence conflits mentaux spécifiques.

Selon les statistiques des études nord-américaines, 98% des adultes malades qui ont une double personnalité ont été victimes de maltraitance. En outre, dans 85% des cas, il existe des faits documentés de tels incidents. À cet égard, nous pouvons conclure que les actes de violence vécus pendant l’enfance sont la principale cause de la survenue d’un trouble dissociatif.

Mais il y a un pourcentage de patients qui n'ont jamais été confrontés à diverses manifestations de violence, mais il y a d'autres raisons:

  • la perte précoce d'un être cher ou d'un parent;
  • événement stressant;
  • maladie grave ou pathologie.

Un événement remarquable

La plus significative de l’histoire de la psychiatrie, qui cache en elle-même l’affliction grave d’une double personnalité, est considérée comme une personne qui combine l’existence de plus de deux douzaines de sous-personnalités. Le plus souvent dans la littérature scientifique et de fiction, ce cas se trouve sous le titre «24 personnalités de Billy Milligan».

William Stanley Milligan, né en 1955 dans les années soixante-dix du siècle dernier, était passible de poursuites. Ce processus s'est déroulé aux États-Unis, en Ohio. Bill à l'époque a été incriminé de plusieurs viols et vols. Toutefois, un spécialiste en psychiatrie a prouvé le fait suivant: tous les crimes ont été commis par une personne qui n’est pas responsable de ses actes. Il y avait vingt-quatre "alter ego" dans le pauvre garçon! En outre, chacun d’entre eux a agi de manière indépendante. Personnalité divisée à Milligan, ils ne se sont pas rendu compte. Voyageant d’une image à l’autre, il ne se doutait même pas des terribles actes de ses «seconds moi».

Vous pouvez comparer l'esprit d'un Américain avec une certaine auberge dans laquelle vivaient de nombreuses âmes différentes. Chacun d'entre eux avait sa propre «chambre» et, en même temps, ils ne se rencontraient jamais. Le sous-personnel s'est manifesté à tour de rôle. Tommy (un mécanicien et un artiste) pourrait apparaître dans le dialogue devant des gens, et après quelques instants, un petit garçon, David, était déjà impliqué dans la conversation.
Afin de rechercher et de traiter Billy, son personnage à la double personnalité, il a été soumis à un traitement obligatoire dans l'un des hôpitaux publics.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie