Micropsia - désorientation de l'état neurologique, caractérisée par une altération de la perception subjective d'objets distants, qui semblent en même temps être réduits. Cette maladie est également appelée «hallucinations naines», «vision de Liliput», «syndrome d'Alice au pays des merveilles». Dans le même temps, la vue et les nerfs optiques de l’enfant restent en parfait état, le dommage est un désordre purement mental.

Le plus souvent, une micropsie temporaire peut survenir chez un enfant âgé de cinq à dix ans et surtout à la tombée de la nuit. Cela est dû à un manque de signaux cérébraux sur la taille de l'objet. La micropsie peut affecter non seulement la perception visuelle, mais également la perception auditive, ainsi que le sens du toucher et la visualisation de son propre corps. Les yeux fermés, les symptômes ne disparaissent pas.

Signes de

La micropsie est une maladie étonnante, étrange et inhabituelle dans le monde de la médecine. Les symptômes de la micropsie peuvent se présenter de différentes manières:

  • Les objets semblent plus petits pour un enfant qu'ils ne le sont réellement (par exemple, la table peut sembler plus grande que la cuillère dessus);
  • les surfaces verticales peuvent apparaître horizontales et inversement;
  • des objets fixes, tels que des meubles, peuvent commencer à bouger et à faire le tour de la pièce;
  • il en résulte un risque de désorientation.

Raisons

La micropsie est une maladie propre aux enfants de trois à treize ans. En règle générale, après la fin de la puberté, les crises épileptiques sont moins fréquentes et elles disparaissent complètement à l'âge de 30 ans. Par conséquent, si un enfant développe des symptômes, ne paniquez pas. Ce phénomène n'a pas été complètement étudié, il est donc impossible de déterminer clairement et sans ambiguïté la cause qui a déclenché l'apparition des symptômes. Cependant, un certain nombre de facteurs déclenchent l'apparition de la maladie:

  • Infections par le virus Epstein-Barr;
  • tumeur maligne du cerveau;
  • la mononucléose;
  • l'épilepsie;
  • fièvre
  • la schizophrénie;
  • utilisation d'hallucinogènes;
  • migraine.

Il est également d'usage de considérer la micropsie dans le contexte d'un trouble mental et non comme une maladie stable distincte.

Traitement

Comme la maladie est mal comprise et que les raisons de son apparition ne sont pas complètement comprises, il n’existe pas de méthode claire pour traiter la micropsie. Cependant, les conséquences des symptômes sous la forme d'une désorientation, mettent la vie du patient en danger grave, de sorte que ce trouble ne doit pas être ignoré. Cependant, le traitement principal devrait viser à éliminer les principaux facteurs, et non leurs conséquences, pour lesquels un médicament est prescrit. Les médicaments sont généralement utilisés de la même manière que pour les migraines - appartenant au groupe des analgésiques.

Les mesures préventives sont:

  • établissez le mode de la journée: dormez au moins 8 heures, mangez 3 fois par jour, de préférence avec le même horaire et à l'exception de la malbouffe;
  • éviter le stress et les conflits, ainsi que les situations dans lesquelles la manifestation de symptômes peut devenir dangereuse (sports extrêmes, conduite de véhicules, nage en eau libre, etc.).

Et il convient de rappeler que la manifestation des symptômes chez les enfants ne les effraie pas, mais que les adultes peuvent paniquer, ce qui a un impact négatif sur la perception du monde extérieur par l’enfant. Par conséquent, il est important d’entourer l’enfant de soin et de compréhension pour que la situation évolue favorablement.

Syndrome d'Alice au pays des merveilles ou Micropsia

Contenu de l'article:

  1. Description et développement
  2. Types et étapes
  3. Les causes
  4. Symptômes principaux
  5. Des moyens de se battre
    • Avoir un enfant
    • En adulte

  6. Les conséquences

Micropsia ou le syndrome d’Alice au pays des merveilles est un État où le monde extérieur est considéré comme déformé: tout autour et la personne elle-même semble grande ou petite. Ces sentiments et sensations ne sont pas associés à l'illusion d'optique, mais constituent une forme rare de pathologie du système nerveux.

Description et mécanisme de développement du syndrome d'Alice au pays des merveilles

Il n’ya guère de personne qui ne connaisse pas le conte de fées de Lewis Carroll «Alice au pays des merveilles». Dans un pays souterrain où une petite fille est tombée, ce n'était pas comme dans la vie normale. Elle but la potion magique, puis devint inhabituellement petite ou si grosse qu'elle sentit ses pieds bien en dessous.

Donc, dans l'histoire de l'écrivain anglais. Cependant, pour se sentir comme un bébé ou un géant, il s'avère qu'il n'est pas du tout nécessaire de récupérer dans le royaume lointain et magique. De telles transformations étranges peuvent être vécues dans la vie ordinaire elle-même.

Quand une personne tombe malade à la micropsie, tous les objets environnants commencent à apparaître petits ou grands. Et ce n’est pas une illusion d’optique - une hallucination qui peut apparaître, par exemple, en raison de la consommation d’alcool (drogues), ou de la manifestation d’une maladie chronique, par exemple, la schizophrénie.

La vision dans ce cas n'est pas à blâmer. Il s’agit des sentiments que l’on peut qualifier de «retournés». Cela est dû à l'échec des analyseurs cérébraux (cerveau), structures nerveuses responsables de la perception et de l'analyse de divers stimuli externes et internes.

Pour des raisons qui ne sont pas tout à fait claires, ils commencent soudainement à donner des informations déformées. Et puis, il semble qu'une cuillère ordinaire, par exemple, ait atteint une taille gigantesque ou, au contraire, devenue tout à fait microscopique. En conséquence, une personne qui est tombée malade avec un pays comme une "mode" se présente comme petite ou grande.

C’est pourquoi une maladie neurologique aussi inhabituelle tire son deuxième nom du récit de Lewis Carroll, dans lequel le personnage principal Alice subit des transformations inhabituelles. Il existe un avis selon lequel l'auteur a lui-même souffert d'une telle maladie et l'a donc décrite dans son étrange histoire.

Le syndrome se développe soudainement, son évolution peut ne durer que quelques minutes, mais parfois, les crises récurrentes durent plusieurs jours, voire plusieurs mois.

Les causes du syndrome d'Alice au pays des merveilles ne sont pas tout à fait claires. Cependant, les médecins identifient deux groupes de facteurs qui influencent l'apparition et l'évolution de la maladie. Le premier concerne l’impact des blessures, l’empoisonnement, certaines autres circonstances qui agissent sur le travail du cerveau, ses structures, qui sont responsables de la perception du monde extérieur.

Le deuxième moment provocateur peut être un impact psycho-émotionnel défavorable. Ceux-ci incluent des conflits, à la fois externes, disons, une querelle avec une femme ou un proche, des amis, et des contradictions internes avec soi-même, avec son «moi».

Tous ces facteurs peuvent se produire simultanément, mais l’essentiel sera celui qui est devenu un «déclencheur» du syndrome.

Selon la classification internationale des maladies (CIM-10), la micropsie n’est pas une maladie chronique. Il est classé dans la catégorie "symptômes et signes liés aux capacités cognitives, à la perception, à l'état émotionnel et au comportement".

La maladie ne semble pas ainsi, car après sa manifestation inattendue pendant une courte période, elle disparaît aussi soudainement, sans aucune intervention médicale. Bien qu'il existe des cas où cela a duré assez longtemps.

Le syndrome d'Alice au pays des merveilles est considéré comme une maladie chez les enfants et les adolescents. Elle peut survenir chez un enfant à partir de 5 ans, se manifeste parfois lors de la puberté (puberté), lorsqu'un véritable «orage hormonal» associé à la maturation commence dans le corps d'un adolescent. Il était à cette époque pour des raisons pas tout à fait claires que le processus de perception est perturbé et tout autour est perçu comme dans un miroir tordu - excessivement petit ou grand.

Cependant, des précédents sont connus lorsque la micropsie s'est manifestée chez des jeunes de 20 à 25 ans. Cela a été précédé par des blessures à la tête ou une maladie mentale.

Types et stades du syndrome d’Alice au pays des merveilles

La maladie peut se manifester sous différentes formes. Parfois trouvé sous forme de macropsie. C'est un état où tout commence à être vu dans des proportions gigantesques. Supposons qu'un chat ordinaire ait soudain la taille d'un tigre. Et la fleur la plus ordinaire augmente à la taille d'un arbre.

Parfois, la maladie affecte la micropsie, parfois on l'appelle "maladie des nains". Lorsque le même chat peut se "assécher" à la taille d'une souris, par exemple, le bouleau peut être réduit en poussant sur une plante d'intérieur.

Dans son développement, le syndrome passe par trois étapes. Le premier est caractérisé par des maux de tête et de l'anxiété, dont les causes ne sont pas claires pour le patient.

Dans le second cas, la maladie se manifeste déjà dans tous ses symptômes, lorsque les objets environnants commencent à paraître trop petits ou trop grands. Le plus souvent, de telles attaques se manifestent au crépuscule, elles perdent leur véritable contour. La maladie ne fait que souligner leurs dimensions non naturelles.

Au troisième stade, les symptômes disparaissent progressivement et la maladie cesse. Après cela, j'ai ressenti de la faiblesse, de la fatigue, de l'apathie. Le patient récupère progressivement.

Causes du syndrome d'Alice au pays des merveilles

On ne sait pas pourquoi la maladie commence. On suppose que la micropsie est à l’origine de troubles neurologiques accompagnés de troubles mentaux. La maladie peut être une maladie distincte ou une manifestation d’un désordre grave du système nerveux, en particulier du travail des régions du cerveau responsables de la perception et de l’analyse des stimuli externes.

Les maladies pouvant déclencher le syndrome d’Alice au pays des merveilles incluent:

    Maux de tête sévères. Souvent, ils sont accompagnés d'hallucinations, accompagnées de métamorpopsie. Il s'agit d'une pathologie, lorsque tous les objets apparaissent déformés dans leurs contours et colorés dans des couleurs autres que réelles. Ils peuvent bouger, être à l'aise et se présenter là où sont les vraies personnes.

Crises d'épilepsie. Provoquent souvent des hallucinations à la suite d'une perturbation des analyseurs nerveux.

Démence (schizophrénie). L'état de désintégration du processus de pensée et de perturbation de l'activité de la sphère psycho-émotionnelle.

Maladie virale (mononucléose). Il se caractérise par de la fièvre, de la fièvre, une inflammation aiguë de la gorge et des ganglions lymphatiques. Le foie, la rate est affectée, la composition du sang change, le système nerveux est inhibé. Dans un tel état, des attaques de micro et macropsie peuvent commencer.

Blessures et gonflement de la tête. Peut perturber le fonctionnement normal de certaines zones du cerveau, par exemple l'hypothalamus, responsable de toutes les fonctions du corps. Dans ce cas, les manifestations du syndrome d’Alice au pays des merveilles sont possibles.

  • Alcool, drogues, autres substances psychotropes. Tous changent la psyché lorsque des idées inadéquates sur la taille réelle des objets voisins sont possibles. Certaines drogues peuvent également modifier l'état psycho-émotionnel et provoquer des hallucinations.

  • Les principaux symptômes du syndrome d’Alice au pays des merveilles

    Le principal indicateur de la maladie est la taille absurde des objets. Ils sont donc visibles même les yeux fermés. Cela ne fait que confirmer que le syndrome d’Alice au pays des merveilles est associé à des troubles des processus nerveux dans l’organisme et qu’il n’est pas directement lié à la vision.

    Comme la maladie se manifeste généralement dans l’enfance, la microsensie de l’enfant peut se caractériser par des symptômes tels que les terreurs nocturnes, lorsque le bébé (bébé) peut pleurer et crier au milieu de la nuit et lorsque la mère lui demande de répondre petit et quelque part loin. C'est l'occasion de consulter un spécialiste.

    Les autres symptômes incluent la dépression de l'humeur, le manque de confiance dans le comportement et les humeurs. Tout cela est une conséquence de la perception inadéquate de la réalité pendant la période de la maladie.

    L'apparition de la micropsie chez un adulte comprend de tels troubles du comportement et de la psychoémotion:

      Désorientation dans l'espace. Cela se produit à cause d'une violation de la perception correcte du monde. Les analyseurs nerveux du cerveau, qui proviennent de l'extérieur, ne sont pas traités de manière adéquate et donnent donc des informations incorrectes.

    Perception déformée du temps. Pendant les crises, il peut sembler au patient que, par exemple, les aiguilles de l'horloge accélèrent ou ralentissent leur course.

    Mauvaise humeur. La santé se détériore avant l’exacerbation et pendant la maladie, des peurs non fondées apparaissent, une personne tombe dans la prostration.

    Agnosie à court terme. C'est un état où la perception visuelle, auditive et tactile est perturbée, même si la sphère psycho-émotionnelle est en ordre.

    Action illogique. Une perception déformée des objets (petits ou grands) conduit à des actions contradictoires. Supposons qu'un chat ordinaire semble si gros que le patient est effrayé et s'enfuit.

    La migraine Les maux de tête fréquents peuvent conduire au développement de la micropsie. On sait que l'auteur du conte "Alice au pays des merveilles" a souffert d'attaques de migraine, peut-être parce qu'il a écrit une histoire aussi extraordinaire.

    Manifestations somatiques. Le syndrome d'Alice au pays des merveilles entraîne de profonds changements dans le bien-être. Cela peut être une tachycardie, une douleur aux tempes, un saut de pression important, une arythmie cardiaque. Parfois, il y a sensation de suffocation, respiration rapide, bâillements fréquents, soupirs involontaires. Commence souvent des tremblements des membres, il y a une sensation de brûlure au bout des doigts.

    Troubles de l'estomac. Elle se manifeste par des crampes et des douleurs dans le tractus gastro-intestinal, se terminant par une diarrhée.

  • Virus d'Epstein-Barr. Cette maladie infectieuse aiguë se caractérise par une fatigue accrue, des maux de gorge, des ganglions lymphatiques enflés et d'autres symptômes extrêmement négatifs. Dans ce contexte, la micropsie se développe parfois.

  • Moyens de lutter contre le syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Que faire si "attrapé" ainsi une maladie rare? De plus, pour le syndrome d’Alice au pays des merveilles, en tant que maladie distincte, il n’existe pas de méthode de traitement spécialement conçue à cet effet. Rappelons qu'il s'agit d'une maladie infantile. Mais parfois, la maladie apparaît chez des adultes tout à fait. Comment être dans ce cas? Considérez les deux options plus en détail.

    Particularités du traitement par micropsie chez un enfant

    Les parents devraient consulter un médecin pour un examen approfondi. Il est impératif de consulter un psychiatre, un neurologue, un spécialiste des maladies infectieuses. Ce dernier doit déterminer s’il existe une encéphalite pathologique pouvant provoquer le syndrome. Vous devez également consulter un oculiste pour écarter tout problème oculaire possible.

    Après un examen complet, lorsque l’échographie (échographie) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont terminées, le médecin tire les conclusions suivantes: la maladie est-elle liée à une pathologie quelconque dans le développement de l’enfant?

    Les parents doivent se rappeler que pendant la période d'exacerbation du syndrome, il faut surveiller attentivement son enfant, afin que les peurs qui le saisissent à ce moment-là n'entraînent pas de conséquences plus graves. Et si la maladie a sévi et sévèrement, il est recommandé (selon les recommandations du médecin!) De prendre les médicaments appropriés.

    Ceux-ci peuvent être des sédatifs et des sédatifs approuvés pour une utilisation dans l'enfance. Par exemple, Persen, un remède à base de plantes, a un bon effet apaisant et contient de la valériane, de la mélisse et de la menthe. Disponible en comprimés et en capsules. Ces derniers sont recommandés pour les enfants à partir de 12 ans.

    Si un enfant contracte le syndrome d'Alice au pays des merveilles, ne soyez pas trop nerveux. Très probablement, avec l'âge, la maladie passera d'elle-même. Il faut seulement être patient et ne pas priver l'enfant de leurs soins.

    Subtilités de l'antimicrophage chez l'adulte

    Puisqu'il n'y a pas de diagnostics et de traitements spécialement développés pour cette maladie, ils sont basés sur le témoignage du patient qu'il raconte lui-même sa maladie. Des tests généraux sont effectués et un large examen est effectué dans l’espoir que cela aidera à identifier les causes de la maladie.

    En plus de l'encéphalographie et de la tomodensitométrie, une ponction est effectuée - la moelle épinière est prélevée de la colonne vertébrale pour examen. Si aucune pathologie n'a été identifiée, un traitement vise à soulager les symptômes inquiétants qui se manifestent par des maux de tête, une anxiété, associés à la panique et souvent à un sommeil de piètre qualité.

    Pour ce faire, prescrire des médicaments action sédative. Il peut s'agir de tranquillisants, d'antipsychotiques et de stabilisateurs de l'humeur. Carvalol a un bon effet sédatif. En outre, il aide à soulager les spasmes des vaisseaux cérébraux, ce qui est très important pour les attaques de micropsie.

    Un traitement auxiliaire facilite le transfert de l’attaque du syndrome d’Alice au pays des merveilles et, au bout d’un moment, il disparaît tout seul.

    Micropsia perturbe les idées habituelles sur le monde qui nous entoure et, par conséquent, la personne malade a cruellement besoin de soutien. Seule l'attention de ses proches l'aidera à surmonter l'attaque de la maladie en causant le moins de dommages à sa santé.

    Conséquences du syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Les attaques de la maladie, parfois appelées "vision de Liliput", apportent de nombreux moments désagréables. Quand une personne malade sent que tout ce qui est autour de lui a l'air irréel, elle laisse des traces dans le psychisme.

    Une personne devient incertaine de ses actions, entre en elle-même, essaie de trouver un pied dans son monde intérieur et évite donc la communication. Une perception déformée de la réalité vous empêche de sortir de la maison, afin de ne pas vous mettre dans une situation désagréable, pour éviter le ridicule. Ce sont les conséquences sociales de la micropsie.

    Cependant, il existe également un contexte purement psychologique de la maladie. Cette attente terrible d'attaques répétées, lorsque tout autour de vous apparaît soudainement sous une forme irréelle et effrayante.

    Un enfant malade avec une micropsie n'en est pas encore conscient, mais pleure de peur en espérant que ses parents le calmeront. Mais un adolescent ou un adulte souffrant d'une «maladie naine» comprend tout et est donc intérieurement tendu dans l'attente constante d'une nouvelle «attaque» du syndrome d'Alice.

    Tous ces facteurs dans le complexe ont un effet très négatif sur le psychisme et la condition physique de la personne lorsque les systèmes cardiovasculaire, nerveux et autres du corps sont inhibés. Cela conduit à une dépression profonde, qui peut être accompagnée d'un handicap.

    Regardez la vidéo sur le syndrome du pays des merveilles d’Alice:

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles: symptômes et caractéristiques

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles est une maladie de nature neurologique se traduisant par une distorsion de la perception du monde environnant. Dans ce cas, les objets sont considérés comme trop grands ou trop petits, leurs frontières et leurs distances étant différentes de celles réelles.

    Quel est le syndrome d'Alice au pays des merveilles?

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles est temporaire et épisodique, il survient et disparaît soudainement

    Conformément à la Classification internationale des maladies (CIM-10), le syndrome d'Alice au pays des merveilles appartient au groupe R40-R46 et combine toutes les manifestations relatives à la capacité d'apprendre et à percevoir, aux émotions et au comportement.

    Étiologie

    La pathologie se développe généralement chez les enfants de cinq ou treize ans. Cependant, il est parfois observé également chez l'adulte (le début de la maladie survient à l'âge de 20-25 ans).

    Raisons

    Il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur les raisons pour lesquelles le syndrome se développe. Selon les chercheurs, la maladie pourrait être due à:

    • crises de migraine fréquentes, accompagnées de maux de tête prolongés et épuisants;
    • la schizophrénie (une maladie mentale grave nécessitant un traitement approprié);
    • la mononucléose infectieuse qui s'est propagée à certaines parties du cerveau;
    • crises d'épilepsie accompagnées d'hallucinations;
    • maladies oncologiques du cerveau.

    Début de la maladie, généralement précédé de:

    • effets physiques sur le cerveau - conséquences de blessures, d'infections, d'intoxications, d'exposition aux radiations, etc.
    • impact psycho-émotionnel - conflits et situations stressantes, états dépressifs de longue durée.

    Les facteurs de risque sont:

    • utilisation de drogues;
    • caractéristiques personnelles d'une personne, par exemple méfiance et susceptibilité aux influences psycho-émotionnelles;
    • instabilité du système nerveux.

    Les symptômes

    Les personnes atteintes du syndrome d’Alice au pays des merveilles connaissent des attaques de panique au moment des attaques.

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles s'accompagne de crises épileptiques allant de quelques secondes à plusieurs jours (dans certains cas, leur durée peut aller jusqu'à un mois).

    Le principal symptôme de la pathologie est la distorsion de la perception spatiale:

    • augmentation ou diminution inattendue de la taille des objets environnants;
    • réduire ou augmenter la distance entre les objets et changer leurs proportions.

    En plus de la distorsion des proportions d'objets chez les patients sont observés:

    • la tachycardie;
    • respiration accrue;
    • attaques de panique.

    Dans certains cas, l'attaque est précédée d'une douleur ressemblant à sa sévérité et à la durée de la manifestation de la migraine.

    Étapes et formes

    L'attaque, accompagnée d'une déformation de la réalité, se déroule en plusieurs étapes.

    1. Le stade initial se caractérise par l'apparition de maux de tête ou d'anxiété générale accompagnés d'une augmentation graduelle ou marquée des symptômes.
    2. L'étape principale est accompagnée des manifestations les plus fortes de la pathologie.
    3. Au stade final, la gravité des symptômes diminue, les patients ressentent fatigue, apathie, somnolence.

    Selon les manifestations cliniques, le syndrome d'Alice au pays des merveilles est divisé en plusieurs types:

    • Macropsie, accompagnée d'une augmentation soudaine et apparente des objets et des distances environnants;
    • micropsie, caractérisée par une diminution apparente de tout ce qui entoure une personne.

    Conséquences et complications

    Les conséquences du syndrome d’Alice au pays des merveilles peuvent être différentes.

    Certains patients se replient complètement sur eux-mêmes, évitent de communiquer avec leurs amis et leurs connaissances, essaient de ne pas quitter les limites de leur domicile et surtout de ne pas se rendre dans les lieux d’un grand rassemblement de personnes. D'autres tombent dans la dépression, éprouvent un sentiment de désespoir, perdent la capacité de se concentrer. D'autres perdent leur capacité de travail, deviennent des objets de ridicule de la part des autres, y compris des proches.

    Dans cet état dépressif et dépressif qui ne s’arrête pas longtemps, divers troubles somatiques s’accompagnent. Dans la plupart des cas, ils souffrent des systèmes nerveux, cardiovasculaire et digestif.

    Diagnostics

    Après la conversation, le psychiatre peut faire appel à des médecins d’autres spécialités.

    Le diagnostic est établi sur la base des informations obtenues lors de l'enquête auprès des patients. Les diagnostics de laboratoire et instrumentaux ne sont pratiquement pas utilisés dans ce cas, ce qui s'explique par leur faible contenu en informations.

    L'examen est mené par un psychiatre. Si nécessaire, des consultations sont organisées avec d’autres spécialistes - un psychoneuropathologiste, un thérapeute, un narcologue.

    Que faire avec la micropsie ou la macropsie?

    La micropsie (macropsie) est traitée individuellement. En cas de découverte de la cause du développement de la maladie, le traitement est dirigé vers son élimination (les symptômes concomitants sont supprimés simultanément). Ainsi, pour les migraines, les analgésiques et les sédatifs sont prescrits, pour l'épilepsie, les relaxants et les anticonvulsivants.

    Pour prolonger les périodes de rémission, il est recommandé aux patients de suivre une formation auprès d'un psychologue ou d'un psychothérapeute. De telles activités aident à réduire la gravité des peurs et à se retirer de la dépression qui l’accompagne.

    Les séances d'hypnose et la thérapie cognitivo-comportementale peuvent renforcer l'effet positif du traitement.

    Traitement de la toxicomanie

    Le traitement de la toxicomanie est utilisé pour réduire la gravité des violations de la perception de la réalité. La micropsie (macropsie) est traitée en grande majorité avec les médicaments suivants:

    • les sédatifs;
    • les antidépresseurs;
    • les benzodiazépines;
    • nootropiques

    Prévention

    Les cours de yoga vous aideront à faire face aux émotions lors d'attaques et vous apprendront à vous contrôler.

    Il n’existe aucun moyen spécifique de prévenir le syndrome d’Alice au pays des merveilles. En règle générale, on utilise à cette fin des recommandations générales pour la prévention de toutes ces affections.

    Pour prévenir la micropsie (macropsie), il est nécessaire:

    • favoriser la résistance au stress;
    • se détendre complètement, marcher au grand air, mener une vie active - cela renforcera la santé physique et mentale;
    • faire du yoga, méditer - cela aidera à soulager la tension, à relaxer, à renforcer le système nerveux;
    • mangez bien - le régime ne devrait pas contenir d’aliments pouvant déclencher des crises de migraine.

    Prévisions

    À ce jour, le syndrome d’Alice au pays des merveilles est un trouble mental insuffisamment étudié. Il n’existe donc pas de schéma thérapeutique sans ambiguïté pour cette pathologie. Une approche compétente du traitement et des médicaments bien choisis aident à prolonger les périodes de rémission et à réduire la durée des attaques, ce qui facilite l'adaptation sociale des patients, élargit leur cercle de communication, rétablit leur capacité de travail. Cependant, guérir complètement la maladie n’est pas encore possible.

    Syndrome d'Alice au pays des merveilles ou micropsie

    Le syndrome du pays des merveilles d'Alice, ou micropsie, est un trouble rare du fonctionnement du cortex visuel qui provoque une perception déformée des objets dans le monde environnant. La pathologie a été découverte pour la première fois en 1952, mais sa description exacte n’est apparue que trois ans plus tard, grâce aux travaux du neurologue canadien Jonathan Todd. Une condition similaire a été décrite comme une manifestation de la substance psychotrope puissante, la mescaline. Une étude plus approfondie du syndrome nous a permis d'identifier un certain nombre de maladies du corps qui provoquent son apparition.

    La micropsie est une forme de maladie neurologique rare qui se manifeste par une distorsion du monde extérieur et un reflet de ses objets sous une forme réduite. Dans la classification internationale, la maladie est appelée AIWS (syndrome d'Alice au pays des merveilles). Il n'est pas associé à des maladies ou à des pathologies du développement de l'appareil visuel, mais résulte d'un trouble du cerveau.

    Le syndrome du pays des merveilles d'Alice a deux états: la micropsie et la macropsie. Si à la première personne voit les objets et les choses environnantes sous une forme réduite, dans le second cas - dans l'agrandissement. Avec cette forme de maladie, le changement de taille des objets se produit juste sous nos yeux.

    Le développement du syndrome est de nature désorientante et viole la perception visuelle du monde environnant, mettant ainsi le patient en danger. Des hallucinations auditives, de fausses sensations tactiles et des odeurs le rejoignent. L'apparition de tels symptômes, dans la plupart des cas, indique le développement de l'épilepsie temporale ou de la schizophrénie.

    L'attaque peut durer de quelques minutes à plusieurs jours. Dans de rares cas, les manifestations de la micropsie sont observées chez le patient constamment pendant deux à trois semaines. Ce phénomène rare est le plus souvent causé par des lésions de la partie visuelle du cerveau résultant de l’utilisation de médicaments puissants ou du développement d’une tumeur. Dans le même temps, aucun changement ne se produit dans la structure des organes de la vision, ni dans la rétine ni dans le cristallin. La violation ne concerne que le psychisme du patient.

    Les causes exactes du syndrome d’Alice n’ont pas été établies. La principale raison est la prédisposition héréditaire, qui se transmet de parents à enfants. Si l'un des parents souffrait d'un trouble mental, l'enfant pourrait présenter des symptômes similaires, provoquant des perturbations du cortex visuel.

    Micropsia se développe en tant que maladie neurologique indépendante sous l'influence de facteurs négatifs, tels que:

    • La migraine Au cours d'une migraine, le patient peut présenter des attaques de micropsie à court terme, qui se traduisent par des hallucinations, une fausse perception de la forme et de la taille des objets, de leur couleur et de leur vitesse de déplacement.
    • Crise d'épilepsie. Le caractère réactif du développement de l'épilepsie, accompagné d'une perte de conscience et de crampes musculaires, est caractérisé par une activité électrique altérée d'un groupe particulier de neurones du cerveau. Cela conduit à l'émergence d'une microxie, macro- et métamorphique. Le plus souvent, l’apparition du syndrome d’Alice ne représente qu’une crise épileptique et ne se manifeste pas après son achèvement. Mais dans certains cas, une crise d'épilepsie aiguë peut provoquer une modification irréversible des neurones du cerveau, entraînant une modification structurelle du tissu. Dans ce cas, l’apparition du syndrome peut survenir indépendamment des attaques et être chronique.
    • La mononucléose. Maladie infectieuse aiguë causée par l'ingestion du virus d'Epstein-Barr pathogène. Avec le développement de l'infection, une perturbation du fonctionnement du système lymphatique et des fonctions des régions cérébrales supérieures du cerveau conduit à l'apparition de la micropsie.
    • Tumeur cérébrale L'apparition d'une tumeur maligne dans la région pariétale, l'endroit où se trouve le cortex visuel, exerce une pression sur le tissu cérébral, provoquant des perturbations de la perception, de la pensée, etc. Au cours des métastases, les néoplasmes du tissu cérébral sont touchés plus profondément, ce qui entraîne des attaques à long terme de la maladie, une perte partielle ou totale de la vision, des hallucinations auditives, auditives, tactiles et olfactives. Les symptômes neuropsychiatriques sont accompagnés de graves maux de tête, d'une perte de conscience et d'une pression intracrânienne élevée.
    • Acceptation des stupéfiants. La catégorie des stupéfiants, tels que le LSD, la psilocybine, le dextrométhorphane, lorsqu'elle est utilisée, provoque divers types d'hallucinations. Le syndrome d'Alice apparaît dans la période du médicament et disparaît après son achèvement. Avec l'usage régulier de stupéfiants, des changements structurels pathologiques se produisent dans les tissus cérébraux, ce qui conduit non seulement à l'apparition d'hallucinations, mais également à la désintégration de la personnalité. Dans ce cas, la substance s'accumule dans les cellules et l'apparition du syndrome d'Alice n'est plus associée à l'acte d'utilisation, mais est aléatoire.

    Micropsie chez un enfant

    Micropsy: c'est pas amusant, c'est dangereux

    Table des matières:

    La principale caractéristique est une perception déformée et déformée du monde réel qui l’entoure, sans rapport avec la vision.

    Le syndrome d'Alice s'exprime sous deux formes de base: la micropsie et la macropsie.

    Macro et micro - les deux côtés d'une violation

    Avec le micropia, le patient voit les objets environnants comme exagérément petits, comme par des jouets - beaucoup plus petits que leur taille naturelle.

    La seconde forme, plus rare, mais complémentaire de la clinique de la maladie - la macropsie. Quand on observe le tableau clinique inverse, quand une personne perçoit et objecte, et même ses propres mains, ses jambes sont grossies. Avec une attaque, les choses environnantes se développent sous vos yeux.

    Les deux formes de pathologie sont souvent combinées et désorientent complètement le patient, affectant ainsi la perception visuelle et le toucher. AIWS provoque souvent des hallucinations auditives et olfactives. En règle générale, cette maladie est à la limite du développement de l'épilepsie et de la schizophrénie.

    Tous les changements pathologiques observés par le patient avec la vision lilliputienne et sa forme opposée ne concernent pas les organes de la vision, mais se produisent au niveau mental. n'affectant que les analyseurs cérébraux. La psyché du malade impose à la personne des sensations et des visions «défigurées». Le cerveau, saisi par un trouble neurologique, reçoit des informations correctes des yeux, mais les interprète de manière incorrecte.

    Cet état mental se manifeste généralement sous la forme d'une attaque et se produit souvent de manière inattendue.

    Le patient peut voir une petite table où se trouve une énorme tasse de lait au bord de laquelle une mouche géante se déplace. Ni la microsie ni sa forme opposée n'affectent les organes visuels, mais uniquement les analyseurs cérébraux.

    Le syndrome d'Alice n'est pas amusant, c'est dangereux

    Le syndrome d'Alice dans le miroir, en tant que forme de syndrome AIWS, peut être:

    • maladie individuelle;
    • l'un des symptômes de la migraine en développement;
    • un signe de toxicomanie;
    • pathologies mentales graves, épilepsie, tumeurs cérébrales.

    Ce trouble mental est dangereux lorsqu'il existe des problèmes de perception de l'environnement, lorsqu'une personne ne peut pas distinguer la réalité du monde transformé par son psychisme.

    Outre la distorsion visuelle et auditive, il y a une perte d'orientation dans l'espace et dans le temps. L'absence de points de repère réels exacerbe la pathologie, détruisant la psyché du patient.

    Ne pouvant pas évaluer les dimensions des objets, leur distance, le patient est mis en danger, dans la rue, perd son soutien sous ses pieds, ignore l’approche des transports, des autres personnes, des trous et des obstacles. Il n'est pas en mesure d'analyser la situation, d'évaluer la situation et de prendre des mesures, comme l'aurait fait une personne en bonne santé.

    Faits intéressants

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles - une dépression mentale anormale a reçu son nom magique il y a plus de 60 ans en l'honneur de l'étrange beau conte de fées de Lewis Carroll créé par l'imagination de l'auteur en 1865.

    La personne «enchantée» commence à voir tout comme à travers un prisme incurvé: un grand diminue, un petit minuscule gonfle à des tailles incroyables.

    En outre, les distances aux objets varient également. Ils peuvent augmenter de manière prohibitive - et ensuite leur propre paume est retirée, touchant le mur opposé, la fenêtre ressemble à un point lumineux minuscule quelque part au bout du tunnel.

    Un cafard d'une grande portée se transforme en monstre, provoquant des spasmes d'horreur sincères. Le corps réagit avec une montée d'adrénaline, dictée par la psyché malsaine.

    En général, et en particulier, l'image observée par un patient microscopique est similaire à celle décrite par Lewis Carroll. Dans le conte de fées, la fille après le repas magique a ensuite diminué, puis a grandi par rapport aux objets qui l’entourent et aux êtres vivants.

    Les psychiatres pensent que l'auteur, apparemment, a également souffert de cette maladie et a enregistré ses propres symptômes, qui se manifestaient par des migraines avec aura (une douleur intense se propageant à la moitié de la tête et se développant après les symptômes neurologiques précédents - "aura").

    Et donc, pour certains, un conte de fées sur une fille Alice dans un pays merveilleux ne provoque pas d'affection, mais le rejet de sa propre fantasmagorie caractéristique d'un psychisme malade.

    Habituellement, si la micropsie est causée par un trouble mental grave, elle survient chez les enfants à partir de 5 ans, lorsque celui-ci commence à analyser et à évaluer le monde et à 13-14 avec l’ajustement progressif de la restructuration hormonale de la puberté.

    Les hallucinations des nains apparaissent souvent avec le début du crépuscule, une étrange période de crépuscule et des silhouettes floues, lorsque le cerveau commence à manquer de signaux visuels indiquant la taille exacte des objets environnants. Dans certains cas, la micropsie est observée chez les adultes.

    Sur les raisons

    Les causes exactes de la micropsie sont à l’étude. On pense que la probabilité d'un lien avec la génétique et l'hérédité est élevée. Les médecins sont attentifs à plusieurs causes du développement de l'AIWS.

    La micropsie peut être un trouble neurologique distinct ou l'un de ses symptômes, ainsi qu'une pathologie concomitante dans certains troubles mentaux.

    Ceux-ci incluent les maladies suivantes:

    1. La migraine La raison la plus commune pour la vue Liliput. Manifesté par des accès de douleur intense dans une moitié de la tête. Les symptômes d'un «conte de fées effrayant» précèdent généralement l'attaque, ce qui se traduit par des hallucinations et une métamorphopie - une condition dans laquelle une fausse perception de la couleur, de la forme, de la taille et du mouvement d'objets réels est constatée.
    2. L'épilepsie. Trouble mental, qui se manifeste par de soudaines convulsions très graves avec perte de conscience. La maladie peut également provoquer l'apparition de visions étranges et d'hallucinations auditives.
    3. La schizophrénie. Trouble mental grave, qui se manifeste sous différentes formes et est associé à une violation des processus de la pensée, de la perception, des émotions.

    Parfois, les causes de la micropsie peuvent être:

    1. La mononucléose. Infection aiguë, dont le développement provoque le virus pathogène d'Epstein-Barr. Conduit à la défaite du système lymphatique, dysfonctionnement des divisions cérébrales supérieures.
    2. Tumeurs et lésions tissulaires de la couronne. Les tumeurs de toutes origines peuvent exercer une pression sur certaines zones du cortex cérébral, entraînant une altération de la pensée et une vision irréelle et bizarre.
    3. Exposition à certaines substances absorbées par l'homme, par exemple: drogues hallucinogènes (morphine, dextrométhorphane contre la toux avec un composant analogue à la morphine); psychédéliques (LSD, alcaloïde psilocybine); marijuana et autres types de drogues. Tous les signes disparaissent après l'élimination des produits métaboliques du sang, mais affaiblissent considérablement le psychisme.

    Comment se manifeste le syndrome

    Le syndrome d’Alice dans le monde miraculeux se manifeste par des attaques inattendues, qui peuvent durer plusieurs secondes ou quelques minutes, à la manière d’un rêve étrange, jusqu’à plusieurs heures et même plusieurs semaines lorsque l’état mental d’une personne est soumis à un stress extrême.

    Propriété désagréable du syndrome - il dépasse le patient, même si ses yeux sont fermés. Ceci est une autre confirmation supplémentaire que la maladie n’est en aucun cas associée à la vision, mais qu’elle n’est que le fruit infructueux d’une symbiose mentale-cérébrale.

    L'attaque est généralement accompagnée des conditions désagréables suivantes:

    • perte d'orientation dans l'espace;
    • sentiment d'échec dans le temps, qui s'accélère puis ralentit;
    • la peur, la dépression;
    • agnosie ou incapacité à reconnaître des personnes et des objets, bien qu'il n'y ait aucune violation dans le système des systèmes auditifs et visuels;
    • violation de la capacité de se conformer à la séquence des actions.

    En règle générale, les symptômes de l'attaque de panique sont ajoutés aux symptômes principaux:

    • pression, douleur compressive à la tête;
    • augmentation du rythme cardiaque (tachycardie), pulsation dans les tempes;
    • une forte augmentation (en quelques minutes) de la pression;
    • événements arythmiques (pauses dans les contractions du myocarde), provoquant un sentiment supplémentaire de peur de la mort;
    • respiration fréquente, bâillements et soupirs, indiquant une hyperventilation des poumons;
    • sensation d'étouffement;
    • doigts tremblants, sensation de picotement dans les extrémités, jusqu’à une forte sensation de brûlure (conséquence d’une forte poussée d’adrénaline par les glandes surrénales);
    • crampes intestinales et d'estomac, diarrhée.

    Il existe également d’autres éléments d’une attaque de panique, qui est dangereuse principalement par une forte «poussée» de pression.

    Diagnostic et traitement

    Le syndrome d'Alice est un trouble extrêmement rare. Selon les statistiques, aujourd'hui aux États-Unis, il n'y a pas plus de 300 patients dans tout le pays.

    Le diagnostic est établi sur la base de plaintes et de descriptions des symptômes du patient car, dans ces conditions, les méthodes de diagnostic en laboratoire ne peuvent fournir aucune donnée à analyser. Pour le syndrome, en tant que condition temporaire distincte, aucun traitement spécial n'a encore été mis au point.

    Par conséquent, il est nécessaire de mener une enquête complète et de déterminer les causes réelles, souvent cachées, de cette maladie.

    Afin de distinguer cette maladie d'autres possibles troubles graves présentant un tableau clinique similaire, ainsi que d'identifier la cause principale de la pathologie, l'encéphalographie, la tomodensitométrie, la ponction lombaire pour l'étude du liquide céphalorachidien sont prescrits.

    Si une maladie non identifiée est à la base de l'apparition de la maladie, alors, après le traitement qui élimine la pathologie principale, la vision lilliputienne, en tant que symptôme, disparaît d'elle-même.

    Pour les migraines ayant déjà présenté une micropsie, des médicaments contre le mal de tête, des sédatifs et des analgésiques puissants qui réduisent la gravité et la durée de la migraine sont prescrits.

    • minimiser l'impact sur le psychisme de situations stressantes et ennuyeuses; pratiquer une longue nuit de sommeil (de préférence jusqu'à 10 heures mais pas moins de 8 heures);
    • changer le régime alimentaire et minimiser les produits qui ont les propriétés pour provoquer une crise de migraine: alcool fort, agrumes, café noir et chocolat, fromage.

    Que faire avec une attaque?

    L'attaque d'hallucinations de nain est une source de grave préoccupation pour l'état d'esprit et la sécurité. Un changement brusque dans le monde visuel est source de confusion, d'effroi et de désorientation, et les symptômes supplémentaires d'une attaque de panique rendent une personne impuissante. Il peut tomber, perdre conscience, subir une commotion, être guéri.

    Si l'agnosie se manifeste, outre la perte de la capacité de reconnaître les personnes et de comprendre le but des objets, un sentiment d'indifférence se joint à leur état, non une reconnaissance du fait de la maladie et une attitude critique à son égard.

    Par conséquent, tout d'abord, en dehors de l'attaque, devrait:

    • pour se rendre compte qu'il existe une pathologie, elle nécessite une attention, voire un traitement, si elle est causée par une maladie;
    • ne cachez pas votre état à des personnes intéressées et aimantes, qui peuvent fournir une aide précieuse dans cet état;
    • trouver un professionnel en psychiatrie et procéder à un examen cérébral.

    Il est nécessaire de bien comprendre certaines règles:

    • ayez toujours un téléphone portable chargé avec vous (deux, c'est mieux);
    • emportez avec vous les médicaments nécessaires pour soulager les symptômes de la migraine, les crises de panique (généralement de l'alprozalam, prescrit par un psychothérapeute, un psychiatre ou un neuropathologiste, un médicament destiné à réduire la pression et à soulager une crise cardiaque - Bravadin, Atenolol, Anabrilin)
    • comprendre que, dans le syndrome d’Alice, des troubles du mouvement et un manque d’exactitude des actions se produisent et élaborer des règles pour eux-mêmes lors de l’apparition de cette affection.

    Pendant une attaque:

    • dissolvez les comprimés de Corvalol et de Validol ensemble, prenez la dose efficace minimale du tranquillisant;
    • avec une pression élevée - prenez les médicaments nécessaires;
    • essayez de suivre votre comportement, vos mouvements, vos symptômes - cela aide à se concentrer et à se calmer;
    • ne pas conduire et entrer dans l'eau;
    • éviter toute situation dangereuse liée à la violation de la perception des dimensions des objets et à la distance des distances;
    • Lorsque vous vous déplacez, arrêtez-vous et asseyez-vous, appelez parents ou amis.

    Lorsqu'un énorme rocher se transforme en un petit caillou et que l'on peut facilement trébucher et se casser la tête ou se casser un membre, les jambes se rallongent et tombent au sol, les murs bougent en essayant de s'écraser, les tables se dressent dans les airs - ce n'est pas drôle, mais dangereusement une perte totale de contrôle sur la réalité.

    Le syndrome d'Alice nécessite des tests obligatoires pour éliminer les pathologies graves.

    Les amis proches du patient doivent comprendre que la micropsie est une maladie complexe qui viole le monde familier d’une personne. Lors d’une attaque et en dehors de cet état, une personne a besoin d’un soutien réel, de la plus grande attention et de la plus grande aide possible.

    Cette section a été créée pour prendre soin de ceux qui ont besoin d’un spécialiste qualifié, sans perturber le rythme habituel de leur vie.

    Micropsia

    Certaines maladies sont classées comme mystérieuses, inexpliquées et micropsiées. Dans la pratique médicale, l’état dit neurologique, qui provoque une déformation absolue de la réalité. Micropsy est aussi appelé le syndrome d’Alice au pays des merveilles.

    On sait que les victimes de cette violation ne voient souvent pas les choses comme elles sont. La micropsie est considérée comme un état de désorientation neurologique, sous l’influence duquel une personne perçoit un objet proportionnellement réduit.

    La maladie a les noms de synonymes, vous pouvez répondre à la définition de "hallucinations naines", mais la micropsie est appelée vision lilliputienne. Quelle que soit la terminologie employée, l’essence de ce phénomène est toujours la même. L'œil lui-même n'a aucun dommage, et seuls des changements psychiques surviennent. Que savent les scientifiques sur la maladie aujourd'hui, quels en sont les symptômes? Vous devriez savoir comment la micropsie apparaît.

    Les symptômes

    Les patients atteints de micropsie, ou syndrome d'Alice, se plaignent d'une altération de la perception d'objets. Par exemple, ils peuvent voir une poignée de porte ordinaire aussi énorme que la porte elle-même, les murs de la pièce se rapprochant soudainement, se connectant presque, de sorte qu'il semble que la souris ne glissera guère entre eux.

    Ou encore, les patients affirment que le sol est devenu vertical et que les meubles, les chaises et les tables se déplacent simplement dans les airs, même au rythme de la valse. Mais de tels symptômes ne sont pas fréquents, la plupart des objets sont vus de plus petite taille. De plus, le degré de distorsion visuelle est tellement important qu'une personne perd le contrôle de la situation.

    Comme dans le conte de fées sur Alice, écrit par Lewis Carroll, une personne ne peut pas comprendre quel est le véritable événement, et que cela ne lui semble que. Il existe un avis selon lequel l'auteur, qui a écrit ce célèbre conte de fées, souffrait de migraines et avant chaque attaque, il a développé une micropsie.

    Peut-être n’est-ce qu’une supposition, mais les patients souffrant de micropsie éprouvent en fait des symptômes similaires. La micropsie survient pour diverses raisons, telles que fièvre, épilepsie, infection causée par le virus d'Epstein-Barr, ainsi que pour schizophrénie et mononucléose.

    En outre, cette condition se produit si une personne prend des drogues hallucinogènes, de la marijuana, du LSD. Assez souvent, les tumeurs malignes du cerveau sont la cause de la microxie. La maladie affecte souvent les enfants de moins de treize ans. En vieillissant, les crises s'apaisent, se produisent moins souvent et disparaissent complètement à l'âge de trente ans.

    Traitement

    Le traitement par micropsie n’est pas pratiqué, ce qui est typique de cet état particulier: la maladie est traitée comme une migraine. La durée des attaques est différente, elle ne doit pas dépasser quelques secondes, ou parfois la maladie ne disparaît pas avant des semaines. Quant à la rétine, elle reste inchangée et les yeux du patient restent en bonne santé, car les changements concernent directement le psychisme. C'est-à-dire que le cerveau déforme l'information reçue des yeux.

    Après plusieurs attaques, une personne a peur, elle est angoissée, a peur et tombe souvent dans la panique. Les experts estiment que la maladie va bientôt apprendre à guérir et que retourner dans le monde réel n’est pas difficile.

    La maladie a été notée pour la première fois en 1952 par le Dr Lippan, mais une description exacte a été donnée trois ans plus tard par le neurologue canadien John Todd. Le médecin a donné une description détaillée, en essayant de comprendre la cause.

    La science actuelle croit que les manifestations neurologiques de la maladie sont des anomalies de la région pariétale du cerveau. De plus, compte tenu des caractéristiques existantes, elles sont comparables à celles observées dans la migraine. Les traitements prescrits contre la migraine ne sont pas toujours efficaces si une personne subit une micropsie, mais ils aident toujours la plupart des gens.

    Caractéristiques de la maladie

    À l'heure actuelle, la maladie est mal comprise, les causes du développement de la micropsie ne sont pas claires et, par conséquent, il n'existe aucune méthode claire permettant un rétablissement rapide et sans ambiguïté. Cependant, des symptômes tels que la désorientation doivent être pris en compte, en raison desquels la vie du patient est sérieusement menacée. Par conséquent, en cas de signes de cette étrange affliction, un traitement est nécessaire et ne pas laisser l'État sans surveillance.

    Quel est le traitement principal? L’effet thérapeutique vise principalement à combattre les principaux facteurs, et non leurs conséquences, dans lesquels le patient reçoit un traitement médicamenteux. Fondamentalement, des analgésiques sont nécessaires, les mêmes que pour les migraines.

    Beaucoup sont intéressés à savoir s'il existe des méthodes préventives pour prévenir les attaques de microscopie. Il est important de respecter le régime quotidien. Ainsi, une personne devrait dormir normalement, en moyenne huit heures. Les aliments doivent être pris trois fois par jour et, en même temps, pour exclure les produits nocifs, assurez-vous de suivre le programme.

    Il est important d'essayer d'éviter les situations stressantes, les conflits divers. Et, particulièrement difficiles sont les circonstances dans lesquelles l'apparition de symptômes comporte un certain danger. Ceci s'applique à la nage en eau libre, aux sports extrêmes, à la conduite automobile ou à tout autre moyen de transport.

    Il ne faut pas oublier que les enfants ne ressentent pas la peur lorsque les symptômes apparaissent, que la microscopie ne les effraie pas et même l'inverse, cela peut sembler drôle. Un tel enfant devrait être entouré de soins constants, faire preuve de compréhension et de patience afin d’aboutir à une issue favorable de la situation.

    Quant aux patients adultes, beaucoup commencent à paniquer, à s’inquiéter trop, car ils comprennent que ce qui se passe n’est pas naturel. La micropsie est dangereuse: après avoir constaté les signes, il est nécessaire de consulter un médecin à temps et de commencer le traitement.

    Matériaux liés:

    Trouble bipolaire: comment vous diviser et votre maladie?

    Comme beaucoup le croient, et comme l’a confirmé Julie A. Fast, l’auteur de l’un des ouvrages les plus vendus sur le trouble bipolaire, notamment.

    Trouble de l'identité de genre

    La dysphorie ou le trouble de la personnalité sexuelle est une maladie mentale courante. Manifesté comme une violation de l'identité sexuelle, c'est-à-dire une personne qui souffre de genre.

    Trouble de la personnalité limite: traits de comportement, traitements

    Les maladies de la psyché ne représentent pas moins une menace pour la santé humaine que les maladies du corps. Donc, trouble de la personnalité limite, qui n'est pas.

    Trouble de la personnalité impulsif

    Les personnes présentant un trouble de la personnalité impulsif se distinguent par un comportement irritable, elles ne sont pas contenues dans leurs actions, elles sont très vindicatives et en colère, tentent-elles.

    Trouble de la personnalité

    Le terme "personnalité" fait référence aux qualités stables d'un individu, manifestées dans son comportement dans de nombreuses situations différentes. Tous les médecins doivent pouvoir le faire.

    Évaluation de la personnalité

    Bien que l'évaluation ait été discutée dans le ch. 2, il convient néanmoins de noter à nouveau deux points. Le premier est lié au fait que les jugements.

    LA NOTION DE PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE

    Dans certains cas, la pathologie de l'individu peut être évidente - par exemple, lorsqu'il s'agit d'individus sujets à la violence et.

    COMMENT DÉVELOPPÉ LA REPRÉSENTATION DE LA PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE

    Le concept de personnalité pathologique en psychiatrie est connu depuis le début du 19ème siècle, lorsque le psychiatre français Pinel décrivit Manie Sans Delire (manie.

    CLASSIFICATION DES TROUBLES PERSONNELS

    Avant d'envisager des approches possibles pour la classification des troubles de la personnalité, il est nécessaire de comprendre ce que chaque catégorie de chaque système de classification représente.

    Trouble obsessionnel compulsif de la personnalité

    Le terme «trouble obsessionnel de la personnalité compulsive» est utilisé dans le DSM-IIIR. Conformément à la CIM-10, il est préférable de qualifier ce trouble de la personnalité de non-conformiste.

    Causes de la micropsie et méthodes de traitement de la pathologie

    Parmi les pathologies de la vue, la micropsie mérite une attention particulière. La distorsion de la perception du monde environnant n'est pas liée aux affections ophtalmologiques et n'est pas associée au travail de l'analyseur visuel. En outre, la maladie est connue sous le nom de syndrome d'Alice ou vision lilliputienne. Une personne voit tous les objets de taille réduite et se sent géante dans les conditions d'espace rapproché.

    Pour la première fois, la pathologie a été décrite en 1952 par le Dr Lippmann. Un peu plus tard, le neurologue Gene Todd a formulé le concept de vision lilliputienne. La maladie est de nature mentale et est due à une mauvaise interprétation des informations visuelles obtenues par le cerveau.

    Causes et manifestations

    Pour un adulte, les crises lilliputiennes sont inhabituelles. Le problème survient le plus souvent chez les enfants âgés de 3 à 11 ans. Les causes et le mécanisme du développement de la pathologie ne sont pas complètement établis, ce qui complique le traitement de la maladie.

    Le désordre peut être dû à:

    • prendre des drogues hallucinogènes;
    • la schizophrénie et d'autres troubles mentaux;
    • tumeur cérébrale en croissance;
    • Infection par le virus Epstein-Barr;
    • l'épilepsie et certains autres troubles neurologiques.

    Lors de l'utilisation de médicaments psychotropes et hallucinogènes, l'attaque peut ne durer que quelques secondes.

    La micropsie est causée par un dysfonctionnement du cerveau et du système nerveux central. Si le syndrome apparaît dans l'enfance, à 30 ans, les attaques disparaissent complètement ou deviennent extrêmement rares. Il y a des cas où une perception déformée persiste toute la vie.

    Chez un enfant, la vision lilliputienne peut augmenter avec l’obscurité. Les micropsies du soir disparaissent avec l'âge. La peur pathologique des expériences sombres et nerveuses sur cette base peut aggraver la situation.

    Un dysfonctionnement de la vision convergente peut avoir diverses pathologies. Ainsi, des blessures à la tête ou des lésions profondes du système nerveux central peuvent conduire à une perception lilliputienne. Malgré l'exclusivité de la maladie, les principes et les conditions exacts de son développement n'ont pas encore été établis.

    Si nous parlons des manifestations de la maladie, celles-ci sont principalement associées à la perception visuelle. Les symptômes impliquent:

    • désorientation dans l'espace;
    • la disproportion des objets les uns par rapport aux autres;
    • les objets semblent lointains et petits;
    • les objets fixes peuvent bouger;
    • troubles auditifs, tactiles et autres sont liés à des problèmes de vision.

    Avec une distorsion constante de la perception visuelle du monde environnant, il est impossible de mener des activités ordinaires. L’homme est désorienté, il lui est difficile de se servir lui-même. Vous ne devez pas tirer de conclusions hâtives et attribuer immédiatement le patient aux personnes handicapées. La maladie est intéressante en ce qu'elle peut se transmettre indépendamment sans conséquences. Mais micropsia n'est que la partie visible de l'iceberg. Jusqu'à ce que les causes du développement de la pathologie soient éliminées, les problèmes de vision ne peuvent être éliminés.

    Événements médicaux

    En tant que tel, le traitement par micropsie n'est pas effectué. La maladie n’est pas associée à des troubles ophtalmologiques, ce qui signifie que l’optométriste ne pourra pas aider une personne à recouvrer la vue. Le cerveau interprète incorrectement les informations reçues et déforme ce qu'il voit. Ce n'est qu'après l'élimination de la cause principale d'échecs cérébraux que la vision normale peut être restaurée.

    Le moyen le plus simple de faire face à la maladie causée par la prise d’hallucinogènes. Une fois l'action des médicaments terminée, la vision est entièrement restaurée. En l'absence de lésions profondes du cerveau et du SNC, les complications sont exclues. Les personnes prenant des hallucinogènes sur une base continue peuvent avoir des troubles visuels persistants.

    La micropsie sur le fond des processus tumoraux est difficile à traiter. Toutes les tumeurs cérébrales ne sont pas opérantes. Dans ce cas, seul un spécialiste peut donner une prévision. Pour la lésion cérébrale maligne, la chimiothérapie, la thérapie par ultrasons, la cryodestruction et d'autres traitements acceptables dans une situation donnée sont prescrits. Dans certains cas, après le retrait de l'œdème cérébral, il est possible de réduire les symptômes et de restaurer la clarté de la vision.

    Traditionnellement, la vision lilliputienne suggère des méthodes utilisées dans le traitement de la migraine. Selon les neurologues, la micropsie souffre des mêmes parties du cerveau que les maux de tête chroniques. Le traitement classique n’est pas toujours efficace, mais le plus souvent, il donne de bons résultats et réduit le nombre et la durée des attaques. La thérapie implique:

    • prendre des analgésiques;
    • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens;
    • en présence de vertiges, de perte d'orientation et de nausées, des agents antiémétiques sont suggérés;
    • antidépresseurs

    Le traitement est sélectionné individuellement. Des antipsychotiques sont suggérés pour la schizophrénie et les troubles mentaux profonds.

    Les spécificités de la micropsie chez l'enfant

    Les jeunes enfants traitent souvent la maladie avec humour. Les objets qui changent la forme et la taille, ils sont d'intérêt. Si les crises ne durent pas longtemps, l'enfant risque de ne pas ressentir beaucoup d'inconfort en raison de problèmes de perception visuelle. En vieillissant, le patient commence à ressentir à quel point la vision lilliputienne interfère avec l'orientation dans l'espace. Mais plus souvent avec l'âge, les crises deviennent plus courtes et moins fréquentes.

    Si les crises sont accompagnées de peur, le patient peut se voir proposer des sédatifs. L'enfant a besoin d'un sommeil réparateur, d'une alimentation équilibrée, de rester à l'air libre. Les sports traumatisants et dangereux sont contre-indiqués. Les situations stressantes doivent être évitées. Si des crises fréquentes surviennent et perturbent le patient au quotidien, l’enfant est transféré dans une école spécialisée ou un jardin d’enfants.

    S'il existe des symptômes concomitants, tels qu'une perte auditive, une douleur à la tête, des nausées, un traitement symptomatique est suggéré. Des spécialistes de divers domaines travaillent avec l'enfant: un neurologue, un psychologue, un pédiatre. En période d'attaque, le petit patient a besoin du soutien des parents. Plus l’enfant réagit calmement à une déficience visuelle et à une désorientation temporaires, plus le risque de conséquences indésirables est faible et plus le risque de disparition de Alice, indolore et imperceptible, est élevé.

    Vous serez également intéressé par:

    Quel est le danger de la photophobie?

    Strabisme paralytique - méthodes de correction

    Protanopia: causes et symptômes

    (Pas encore d'évaluation!)

    Ajouter un commentaire Annuler la réponse

    Dernières nouvelles

    • Comment traiter la dermatite périorale? 21.01.2018
    • Alopécie androgénique - Comment s’arrêter? 21.01.2018
    • Kératose folliculaire (maladie de Kirl) - traitement et prévention 21/01/2018
    • Conjonctivite herpétique - traitement conservateur et populaire 08.01.2018
    • Actinomycose des yeux - étiologie et traitement 08.01.2018

    Cassettes vidéo

    Sections de maladies

    Copie autorisée uniquement

    avec le lien actif vers la source

    Quand tout semble petit, les caractéristiques du syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Micropsia (du noyer: mikros - petit, opsis - vision) - est l’un des types de métamorphopsie, caractérisé par une perception déformée du monde qui l’entoure. Dans ce cas, tous les objets semblent extrêmement petits et la personne se sent comme une liliput dans une pièce exiguë. Ce trouble est également appelé syndrome «Alice au pays des merveilles», «hallucinations des nains» et «vision de Liliput».

    Micropsy a été découvert en premier par le Dr Lippmann en 1952. Un peu plus tard, en 1955, le neurologue canadien John Todd le décrivit. Curieusement, cette pathologie est caractérisée par l’absence de tout dommage à l’analyseur visuel. Une perception déformée est purement subjective.

    Causes du syndrome

    Cette pathologie touche principalement les enfants de moins de 12 ans. Avec l'âge, les crises se produisent de moins en moins et à 30 ans, elles disparaissent complètement. L'enfant a le plus souvent observé des micropsies temporaires, et elles surviennent principalement le soir, avec l'obscurité. Établir de manière fiable la cause de la maladie jusqu'à présent échoué.

    La micropsie est beaucoup moins fréquente chez l'adulte. On sait qu’un certain nombre de facteurs prédisposants contribuent à son apparition.

    Ceux-ci comprennent:

    • la mononucléose infectieuse - une maladie causée par le virus d'Epstein-Barr;
    • tumeurs cérébrales malignes ou bénignes qui compriment ou irritent le lobe occipital;
    • utilisation de drogues psychédéliques, de stupéfiants et de drogues hallucinogènes (psilocybine, LSD, dextrométoprofane, marijuana);
    • l'épilepsie, la migraine, la schizophrénie et certains autres troubles mentaux ou neurologiques.

    Une attaque de trouble visuel peut être provoquée par l'utilisation d'hallucinogènes et ne durer que quelques secondes. Cependant, il y a des cas où des personnes ont souffert de cette pathologie tout au long de leur vie.

    Les symptômes

    Le signe le plus évident du désordre est une perception déformée des objets environnants. Tout semble petit, presque jouet. En règle générale, tous les objets sont très éloignés. La même personne peut se sentir comme un géant géant dans une pièce exiguë. En règle générale, ce phénomène s'accompagne de troubles de la perception auditive, tactile, gustative et autres.

    Au cours d'une attaque, une personne peut devenir anxieuse, paniquée et avoir peur. Il lui est difficile de faire la distinction entre réalité et hallucinations. Si la microxie persiste pendant une longue période, il devient difficile pour le patient de se livrer à des activités habituelles, d'aller au travail et de communiquer avec ses proches.

    Traitement de pathologie

    L’étape la plus importante dans la lutte contre cette maladie consiste à en établir et à en éliminer les causes. Un petit enfant doit recevoir un maximum de paix et de soin. Il devrait se reposer davantage, dormir suffisamment, manger correctement et régulièrement. Vous devez également veiller à ce que le plus petit enfant soit nerveux et ne se retrouve pas dans des situations stressantes.

    Il convient de noter que les enfants "syndrome d'Alice" ne fait presque pas peur. Malgré le fait que leur perception de la réalité est quelque peu différente, ils se rapportent calmement à cela. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter pour l’enfant - très probablement, tout partira de lui-même après quelques années.

    Nous vous recommandons également de lire les possibilités intéressantes de votre vue.

    Pour une connaissance plus complète des maladies des yeux et de leur traitement, utilisez la recherche pratique sur le site ou adressez-vous à un spécialiste.

    Micropsia

    Micropsia - désorientation de l'état neurologique, caractérisée par une altération de la perception subjective d'objets distants, qui semblent en même temps être réduits. Cette maladie est également appelée «hallucinations naines», «vision de Liliput», «syndrome d'Alice au pays des merveilles». Dans le même temps, la vue et les nerfs optiques de l’enfant restent en parfait état, le dommage est un désordre purement mental.

    Le plus souvent, une micropsie temporaire peut survenir chez un enfant âgé de cinq à dix ans et surtout à la tombée de la nuit. Cela est dû à un manque de signaux cérébraux sur la taille de l'objet. La micropsie peut affecter non seulement la perception visuelle, mais également la perception auditive, ainsi que le sens du toucher et la visualisation de son propre corps. Les yeux fermés, les symptômes ne disparaissent pas.

    Signes de

    La micropsie est une maladie étonnante, étrange et inhabituelle dans le monde de la médecine. Les symptômes de la micropsie peuvent se présenter de différentes manières:

    • Les objets semblent plus petits pour un enfant qu'ils ne le sont réellement (par exemple, la table peut sembler plus grande que la cuillère dessus);
    • les surfaces verticales peuvent apparaître horizontales et inversement;
    • des objets fixes, tels que des meubles, peuvent commencer à bouger et à faire le tour de la pièce;
    • il en résulte un risque de désorientation.

    Raisons

    La micropsie est une maladie propre aux enfants de trois à treize ans. En règle générale, après la fin de la puberté, les crises épileptiques sont moins fréquentes et elles disparaissent complètement à l'âge de 30 ans. Par conséquent, si un enfant développe des symptômes, ne paniquez pas. Ce phénomène n'a pas été complètement étudié, il est donc impossible de déterminer clairement et sans ambiguïté la cause qui a déclenché l'apparition des symptômes. Cependant, un certain nombre de facteurs déclenchent l'apparition de la maladie:

    • Infections par le virus Epstein-Barr;
    • tumeur maligne du cerveau;
    • la mononucléose;
    • l'épilepsie;
    • fièvre
    • la schizophrénie;
    • utilisation d'hallucinogènes;
    • migraine.

    Il est également d'usage de considérer la micropsie dans le contexte d'un trouble mental et non comme une maladie stable distincte.

    Traitement

    Comme la maladie est mal comprise et que les raisons de son apparition ne sont pas complètement comprises, il n’existe pas de méthode claire pour traiter la micropsie. Cependant, les conséquences des symptômes sous la forme d'une désorientation, mettent la vie du patient en danger grave, de sorte que ce trouble ne doit pas être ignoré. Cependant, le traitement principal devrait viser à éliminer les principaux facteurs, et non leurs conséquences, pour lesquels un médicament est prescrit. Les médicaments sont généralement utilisés de la même manière que pour les migraines - appartenant au groupe des analgésiques.

    Les mesures préventives sont:

    • établissez le mode de la journée: dormez au moins 8 heures, mangez 3 fois par jour, de préférence avec le même horaire et à l'exception de la malbouffe;
    • éviter le stress et les conflits, ainsi que les situations dans lesquelles la manifestation de symptômes peut devenir dangereuse (sports extrêmes, conduite de véhicules, nage en eau libre, etc.).

    Et il convient de rappeler que la manifestation des symptômes chez les enfants ne les effraie pas, mais que les adultes peuvent paniquer, ce qui a un impact négatif sur la perception du monde extérieur par l’enfant. Par conséquent, il est important d’entourer l’enfant de soin et de compréhension pour que la situation évolue favorablement.

    J'ai 27 ans, j'ai encore de telles attaques... C'est très rare, mais effrayant. Eh bien, environ 4-5 fois par an.

    Comme c'est drôle, maintenant j'ai 32 ans et je viens de découvrir de quel type de maladie il s'agit. Je veux vous raconter comment j'ai appris à vivre avec elle. Pour la première fois, je le sentais à l'école, quand il y avait beaucoup de leçons - je pensais que j'étais surmené. En fait, moi personnellement, ces attaques font toujours peur. Il devient extrêmement terrible que les objets se trouvent à une distance incompréhensible. En général, je vis avec cette chose depuis 20 ans et je tiens à ajouter que cela me semble après un long travail. À l'école, le collège et la naissance naturelle de deux enfants n'ont eu aucun effet. Se présente maintenant à peu près à la même fréquence qu'auparavant, mais après un stress prolongé (fatigue physique). Je veux vous dire comment je sors de cet état - la première que j'essaie de présenter des objets que je vois très souvent, par exemple, un téléphone, un mur si avant l'heure du coucher et dans l'obscurité. Dans l'après-midi, je porte mes mains à mes yeux, puis je les rapproche, maintenant je les éloigne. Il y a une caractéristique ici, si vous pouvez voir dans le lointain après le retour de la vue, alors tout revient et la vue est plusieurs fois plus difficile à retourner. Après avoir commencé à tout voir naturellement, je traduis progressivement mes yeux de plus en plus loin. Et tout passe. J'espère que quelqu'un profitera de mon expérience de vie.

    Oui oui Maintenant, j'ai 32 ans, cela n'arrive presque jamais... Et dans mon enfance, c'était effrayant... De plus, il y avait un bourdonnement dans mes oreilles, les sons étaient déformés.

    Salut, ne t'inquiète pas! Tu n'es pas seul! Un état familier, mais qui donne l’espoir de vivre, le fait qu’à l’âge de 30 ans, les attaques s’atténueront et disparaîtront complètement. Et maintenant, évitez simplement (au sens littéral du terme) le stress. Lorsque l'humeur est haute, les crises sont nettement réduites. Allez à la rivière, promenez-vous le long des bords où vous êtes calmes et n’ayez pas peur, tout se passera... Je vous souhaite une bonne santé!

    Mon fils a 5 ans. Hier, nous avons rencontré les premiers symptômes... Dis-moi, as-tu commencé dans de telles années? Raison révélée? Comment vous êtes-vous adapté aux attaques? Nous voulons faire du sport, mais je ne sais pas si c'est possible?...

    Symptômes et traitement du syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles, la vision lilliputienne ou la micropsie est une maladie inhabituelle caractérisée par une perception déformée du monde qui l'entoure. Cette maladie "n’a eu lieu" en tant qu’unité nosologique distincte qu’en 1955. Le syndrome d'Alice peut être une maladie indépendante ou un symptôme de consommation de drogue, d'épilepsie, de cancer ou une manifestation de la migraine.

    Étiologie

    Le nom du syndrome est emprunté au livre du même nom de Lewis Carroll. Dans ce récit, Alice, après avoir mangé un aliment magique, a augmenté ou diminué par rapport aux objets qui l’entourent. On pense que l'auteur a décrit ses symptômes, qui se sont manifestés pendant une crise de migraine avec aura.

    Les causes de cette maladie peuvent être divisées en deux groupes: les maladies et les effets de diverses substances.

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles peut accompagner de nombreuses maladies. Ceux-ci incluent divers cancers du cerveau (ils provoquent souvent toutes sortes d'hallucinations et d'illusions), des maladies à étiologie virale (virus d'Epstein-Barr, mononucléose), l'épilepsie. Les patients souffrant de schizophrénie et de troubles schizotypiques peuvent se plaindre d'une altération de la perception du monde environnant. Micropsia est également un compagnon fréquent de maladies telles que la migraine avec aura. Avant l'apparition d'un mal de tête, les personnes atteintes de cette maladie peuvent présenter des troubles de la vue, des métamorphoses, des hallucinations.

    La micropsie est également une conséquence de l’usage de drogues psychotropes, d’hallucinogènes et d’autres substances narcotiques. Les symptômes disparaissent après le retrait de tous les produits de désintégration, mais peuvent considérablement "miner" une psyché instable.

    Manifestation

    La durée de l'attaque est très variable - de quelques secondes à quelques semaines. Le syndrome d'Alice au pays des merveilles peut se manifester sous deux formes: la macropsie et la micropsie.

    La macropsie est un état mental dans lequel les objets apparaissent beaucoup plus gros qu'ils ne le sont réellement. Cet état paroxystique et peut arriver à une personne de manière inattendue. Les objets semblent "grandir" chez le patient juste devant ses yeux.

    Micropsia ou hallucinations naines sont l'exact opposé de la macropsie. Une personne perçoit les objets autour de lui trop petits.

    Les symptômes secondaires peuvent être une anxiété grave, une anxiété, une incapacité à effectuer des actions séquentielles et une agnosie. Le syndrome d'Alice affecte non seulement une violation de la perception des objets environnants, mais également une partie de son propre corps.

    Étant donné que cet état neurologique peut affecter tous les sens d'une personne et la désorienter complètement, il lui est difficile de conserver une attitude critique à l'égard de sa condition.

    Un enfant peut présenter une micropsie temporaire. Cette condition fait ses débuts à dix ans et disparaît rapidement sans traitement spécial.

    Méthodes de diagnostic et de thérapie

    Le diagnostic de «microsyxie» est établi sur la base des antécédents et des plaintes du patient. Il s'agit d'une maladie neurologique très particulière dans laquelle les méthodes de recherche en laboratoire et les méthodes de recherche instrumentales ne fournissent pas les informations nécessaires.

    Toutefois, pour le diagnostic différentiel et la détermination du facteur étiologique, le médecin peut vous prescrire une tomographie informatisée, une électroencéphalographie et une ponction de la colonne vertébrale avec étude du liquide céphalorachidien.

    Le syndrome d'Alice n'a pas de traitement spécifique. Si la raison de son apparition était une autre maladie, alors, après son traitement, le syndrome disparaît tout seul.

    Le patient doit réduire l’influence des facteurs de stress et des stimuli externes, normaliser son sommeil (au moins 8 heures par jour). Il est également conseillé de revoir les aliments et de minimiser l'utilisation d'aliments pouvant provoquer une crise de migraine: chocolat, café, alcool, fromage, agrumes. Prendre des analgésiques peut réduire la durée et la gravité d'une crise.

    Les proches et les amis du patient doivent se rappeler que le syndrome d'Alice est une maladie complexe pouvant confondre une personne dans une large mesure. Dans les moments d'attaque, il peut avoir besoin d'aide et de soutien.

    Toutes les informations présentées sur ce site sont pour référence seulement et n'est pas un appel à l'action. Si vous avez des symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Ne vous soignez pas et ne déterminez pas le diagnostic.

    Syndrome d'Alice au pays des merveilles ou Micropsia

    • Exomin de crème de champignon de pied
    • Capsules parasitaires vetoxiques
    • Sustalife complexe pour restaurer les articulations

    Micropsia ou le syndrome d’Alice au pays des merveilles est un État où le monde extérieur est considéré comme déformé: tout autour et la personne elle-même semble grande ou petite. Ces sentiments et sensations ne sont pas associés à l'illusion d'optique, mais constituent une forme rare de pathologie du système nerveux.

    Description et mécanisme de développement du syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Il n’ya guère de personne qui ne connaisse pas le conte de fées de Lewis Carroll «Alice au pays des merveilles». Dans un pays souterrain où une petite fille est tombée, ce n'était pas comme dans la vie normale. Elle but la potion magique, puis devint inhabituellement petite ou si grosse qu'elle sentit ses pieds bien en dessous.

    Types et stades du syndrome d’Alice au pays des merveilles

    La maladie peut se manifester sous différentes formes. Parfois trouvé sous forme de macropsie. C'est un état où tout commence à être vu dans des proportions gigantesques. Supposons qu'un chat ordinaire ait soudain la taille d'un tigre. Et la fleur la plus ordinaire augmente à la taille d'un arbre.

    Causes du syndrome d'Alice au pays des merveilles

    On ne sait pas pourquoi la maladie commence. On suppose que la micropsie est à l’origine de troubles neurologiques accompagnés de troubles mentaux. La maladie peut être une maladie distincte ou une manifestation d’un désordre grave du système nerveux, en particulier du travail des régions du cerveau responsables de la perception et de l’analyse des stimuli externes.

    • Maux de tête sévères. Souvent, ils sont accompagnés d'hallucinations, accompagnées de métamorpopsie. Il s'agit d'une pathologie, lorsque tous les objets apparaissent déformés dans leurs contours et colorés dans des couleurs autres que réelles. Ils peuvent bouger, être à l'aise et se présenter là où sont les vraies personnes.

    Les principaux symptômes du syndrome d’Alice au pays des merveilles

    Le principal indicateur de la maladie est la taille absurde des objets. Ils sont donc visibles même les yeux fermés. Cela ne fait que confirmer que le syndrome d’Alice au pays des merveilles est associé à des troubles des processus nerveux dans l’organisme et qu’il n’est pas directement lié à la vision.

    1. Désorientation dans l'espace. Cela se produit à cause d'une violation de la perception correcte du monde. Les analyseurs nerveux du cerveau, qui proviennent de l'extérieur, ne sont pas traités de manière adéquate et donnent donc des informations incorrectes.
    • Lire la critique du remède complexe pour les hémorroïdes Proctonol
    • Comment perdre du poids de 20 kg - Avis authentiques sur Guarchibao

    Moyens de lutter contre le syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Particularités du traitement par micropsie chez un enfant

    Les parents devraient consulter un médecin pour un examen approfondi. Il est impératif de consulter un psychiatre, un neurologue, un spécialiste des maladies infectieuses. Ce dernier doit déterminer s’il existe une encéphalite pathologique pouvant provoquer le syndrome. Vous devez également consulter un oculiste pour écarter tout problème oculaire possible.

    Subtilités de l'antimicrophage chez l'adulte

    Puisqu'il n'y a pas de diagnostics et de traitements spécialement développés pour cette maladie, ils sont basés sur le témoignage du patient qu'il raconte lui-même sa maladie. Des tests généraux sont effectués et un large examen est effectué dans l’espoir que cela aidera à identifier les causes de la maladie.

    Conséquences du syndrome d'Alice au pays des merveilles

    Les attaques de la maladie, parfois appelées "vision de Liliput", apportent de nombreux moments désagréables. Quand une personne malade sent que tout ce qui est autour de lui a l'air irréel, elle laisse des traces dans le psychisme.

    Regardez la vidéo sur le syndrome du pays des merveilles d’Alice:

    Une maladie dans laquelle un lapin d'aspect complètement innocent se transforme en une énorme bête et, disons, la croissance d'un malade devient soudainement si grosse que sa tête perce le plafond et ses jambes traversent le sol pour dire où il se trouve - ce n'est pas un conte de fées sur Alice in Wonderland. Dans un tel état, le contrôle de la réalité est perdu, une personne tombe dans le monde de l'irréalité. Pour lui, cela peut aboutir à une tragédie. Il est bon qu’une telle maladie soit extrêmement rare et, en règle générale, si elle n’est associée à aucune pathologie, elle disparaît d'elle-même. Cependant, vous devez savoir sur une telle plaie. Dieu nous préserve de ce que l'un de vos proches soit atteint d'un syndrome aussi déplaisant.

    Le syndrome d'Alice au pays des merveilles: une perception déformée de la réalité avec des micropsies

    Avec le célèbre travail de Lewis Carroll sur les aventures d’Alice au pays des merveilles, adultes et enfants se sont familiarisés. Qui aurait pensé que ce joli conte de fées donnerait le nom à l'un des troubles mentaux les plus rares. Le syndrome d'Alice au pays des merveilles (micropsie), qui compte une population de plusieurs millions d'habitants aux États-Unis, n'a été enregistré que par 300 personnes. Cette maladie appartient à la catégorie de la métamorphose, lorsque le patient a une perception déformée de la réalité environnante.

    L'essence du désordre

    Pour comprendre ce qu'est le syndrome d'Alice au pays des merveilles, vous devez comprendre en quoi consiste la métamorphopie. C'est une violation de la perception normale du monde environnant, un trouble de la prise de conscience des images de votre corps ou d'autres objets. La métamorphopie conduit au fait qu’une personne en temps réel perçoit de manière incorrecte la position des objets dans l’espace, leur mouvement, leur couleur, leur taille, leur forme. Dans la CIM-10, la métamorphopie fait référence aux perturbations visuelles. Le syndrome d'Alice au pays des merveilles est donc un cas particulier d'une telle pathologie neurologique. Son essence réside dans le fait que le patient visuellement perçoit des objets plus petits qu’ils ne le sont. Cette maladie extrêmement rare est parfois appelée "vision de Lilliput" ou "hallucinations naines". Il est à noter qu'avec ces effets, il n'y a pas de lésions oculaires. Les symptômes sont exclusivement causés par des troubles mentaux. Le plus souvent, on observe une micropsie chez les enfants, notamment entre 5 et 12 ans. Cependant, un adulte peut souffrir de ce syndrome inhabituel.

    Pourquoi de tels effets visuels étranges se produisent-ils?

    Les mécanismes exacts de développement de ce syndrome ne sont pas complètement clairs. Effectué des recherches actives dans cette direction. On sait que de tels bouleversements psycho-émotionnels (stress, conflits) ou des troubles organiques des structures cérébrales précèdent de tels troubles de la perception. Divers facteurs externes peuvent affecter le développement des symptômes de la micropsie. Les raisons suivantes peuvent être identifiées:

    • tumeurs cérébrales de diverses localisations;
    • cas complexes d'épilepsie;
    • Virus d'Epstein-Barr, mononucléose infectieuse;
    • certains types de schizophrénie avec des hallucinations visuelles;
    • migraine sévère avec crises fréquentes;
    • exposition à certains médicaments psychédéliques (psilocybine, LSD);
    • stress chronique ou aigu associé à une nature suspecte.

    Chez les enfants, les symptômes de la micropsie peuvent être temporaires et se manifester dans l'obscurité lorsque le cerveau ne peut pas recevoir les signaux indiquant la taille des objets environnants. En vieillissant, un enfant peut «s'affranchir» du syndrome d'Alice sans traitement spécial.

    Symptômes de la maladie

    La micropsie se manifeste par la survenue périodique de crises épileptiques au cours desquelles une perception déformée de la réalité constitue l'un des principaux symptômes. De plus, la violation de la perception concerne souvent non seulement le côté visuel, mais aussi l’ouïe et le toucher. Une telle attaque peut être très courte (jusqu’à une minute) ou plutôt longue, jusqu’à un mois. À ce stade, les symptômes suivants se produisent:

    • altération de la capacité à effectuer des actions ciblées;
    • agnosie;
    • anxiété, anxiété;
    • perte d'orientation dans l'espace;
    • respiration rapide, tachycardie;
    • perception déformée d'un objet réel (taille, proportions et distances entre les objets).

    Parfois, un mal de tête soudain de type migraine indique une crise imminente. Une forte peur d'un tel état, lorsque la réalité change, peut conduire au développement d'un trouble phobique.

    L'évolution et les conséquences de la maladie

    Comment ce syndrome survient-il habituellement? Tout commence par un sentiment d'anxiété ou un mal de tête sévère. Après cela, les symptômes augmentent progressivement, passant au déploiement d’un tableau clinique caractéristique. Lorsque l'attaque disparaît progressivement, le patient peut ressentir de la léthargie et de la somnolence et tomber dans un état d'apathie. Dans le syndrome d'Alice, outre la micropsie, la macropsie peut également être observée lorsque les objets environnants apparaissent soudainement agrandis. Le syndrome d’Alice au pays des merveilles, comme toute forme de distorsion perceptuelle, a des conséquences sociales et psychologiques désagréables. Une personne peut avoir tellement peur de la répétition de l'attaque qu'elle choisit pour elle-même un comportement basé sur la prévention des contacts sociaux. Il préfère rester chez lui afin de ne pas subir d'attaque de micropsie chez l'homme. Dans les cas graves avec des attaques fréquentes, le patient peut même perdre la capacité de travailler. Ces personnes se sentent souvent exclues, ne voient pas le moyen de sortir de la situation et risquent de sombrer dans une profonde dépression. Un état dépressif à long terme affectera tôt ou tard la santé physique. Il est donc impératif de combattre le syndrome d’Alice au pays des merveilles avec des méthodes professionnelles.

    Diagnostic et traitement

    Afin de poser un diagnostic aussi rare, le médecin engagera d'abord une conversation approfondie avec le patient sur la manière dont les crises se produisent et sur les sensations à ce moment-là. Après cela, il peut mener des recherches supplémentaires. Identifier ce trouble spécifique est difficile à l'aide de tests et d'appareils de diagnostic. Cependant, ces examens permettent un diagnostic différentiel et excluent d'autres causes d'altération de la perception (intoxications diverses, états fébriles, troubles paniques).

    Comment traiter une personne avec des perceptions inhabituelles, comme avec le syndrome d'Alice? Bien entendu, chaque cas est unique et le patient doit donc être traité individuellement. Il est important de déterminer pourquoi il a développé une métamorphopie si rare. Ensuite, le traitement va neutraliser les facteurs étiologiques. Sur cette base, les médicaments sont également prescrits. Jusqu'à présent, il n'y a aucun moyen d'aider à se débarrasser complètement de ce syndrome. Mais la bonne approche thérapeutique, une psychothérapie active et des consultations constantes avec un psychologue permettent d’allonger les intervalles entre les attaques, de neutraliser les phobies et de mener une vie bien remplie.

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie