La parole est l’un des principaux moyens de communication et d’interaction; par conséquent, les troubles de la parole, qui augmentent progressivement ou apparaissent soudainement, ont des effets importants sur la santé et la qualité de vie en général. Les dysfonctionnements de la parole, tant oraux qu'écrits, peuvent être causés par divers facteurs, dont le nombre augmente naturellement avec l'âge.

Les troubles de la parole chez les personnes âgées sont classiquement divisés en deux types principaux en fonction des causes de ce dysfonctionnement. Il existe des troubles organiques de la parole, lorsque les violations sont:

  • Traumatisme crânien
  • Accident vasculaire cérébral ou pré-AVC
  • Tumeurs cérébrales
  • Thrombose
  • Infections virales aiguës, neuroinfections (méningite, encéphalite, etc.)
  • Affection des organes actifs de la parole: larynx, nasopharynx, langue, dents, lèvres.
  • Maladies auditives
  • Botulisme
  • Maladie d'Alzheimer

De plus, il existe des troubles fonctionnels de la parole qui ne sont pas directement liés à la lésion de l'appareil à parole, mais qui perturbent son fonctionnement normal. Les troubles de la parole fonctionnels résultent d'une exposition à des facteurs tels que:

  • Présence de névrose
  • Stress sévère ou prolongé
  • Déprimé
  • Utilisation à long terme d'antidépresseurs ou de tranquillisants

La division en troubles organiques et fonctionnels est suffisamment conditionnelle, car il n'est pas toujours possible de déterminer la présence de troubles organiques s'ils sont mineurs, de sorte que souvent, les troubles fonctionnels peuvent conduire à des troubles organiques.

La survenue de problèmes de langage, à la fois oraux et écrits, est une raison pour consulter un spécialiste (notamment un neurologue, Laura et une orthophoniste) afin de déterminer la cause de la déficience.

Les violations peuvent se manifester non seulement par des difficultés de prononciation, mais également par la perception du discours d’autrui, ainsi que par des difficultés pour transformer des mots en phrases complètes et une précision dans l’expression des pensées.

L'AVC est la cause la plus courante de troubles de la parole chez les personnes âgées. Les autres troubles vasculaires sont une autre cause fréquente de troubles de la parole.

Le traitement des troubles de la parole implique non seulement d'éliminer les causes directement responsables du dysfonctionnement de la parole, mais également de prendre des mesures pour soutenir tous les systèmes impliqués dans la formation de la parole.

Il est conseillé de traiter les troubles de la parole avec la participation d'un orthophoniste, ce qui est particulièrement important pendant la rééducation après un accident vasculaire cérébral. En fonction du diagnostic établi et en tenant compte d'autres facteurs concomitants, le spécialiste prescrit le traitement approprié, qui peut inclure les aspects suivants:

  • Cours de thérapie par l'exercice, y compris pour le développement de la motricité fine directement liées aux fonctions de la parole chez l'homme
  • Le massage thérapeutique, qui améliore la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les tissus, a également un effet bénéfique sur le système nerveux.
  • Exercices de respiration adéquats pour ce cas.
  • Exercices pour maintenir le système d'articulation; langue, lèvres, larynx
  • Diverses procédures physiothérapeutiques
  • Soins dentaires et buccaux essentiels

Les personnes proches d'une personne âgée souffrant de troubles de la parole doivent faire preuve de patience lors de la communication: il faut parler clairement et lentement, à son tour, ne pas précipiter une personne et, à plus forte raison, faire preuve d'un mépris total pour ses difficultés d'élocution.

Causes de retard de la parole chez les adultes

L'élocution lente chez les adultes peut apparaître brusquement ou se développer progressivement. Les causes de cet état sont différentes: une violation de l'état fonctionnel du système nerveux, une lésion cérébrale apparue après un accident vasculaire cérébral ou une thrombose, ou des néoplasmes malins. Pour savoir quoi faire et ce qui a ralenti le discours, vous devez consulter un médecin. Seul un spécialiste peut recommander un examen et un traitement plus poussés pour un patient présentant une telle plainte.

Troubles de la parole associés à une parole lente

Les difficultés d'élocution se rencontrent sous de nombreuses formes, notamment le bégaiement, la dysarthrie, des problèmes de voix et des problèmes d'articulation. Les accidents peuvent endommager les centres du cerveau ou les muscles vocaux. Parfois, ces pathologies sont corrigées de manière naturelle, mais ont souvent des effets durables. Certaines maladies peuvent causer des difficultés d'élocution en raison de la dégénérescence des cellules musculaires et nerveuses.

Certains adultes ont eu des problèmes d'élocution depuis leur enfance, et les difficultés d'élocution sont devenues un problème lorsque la personne est devenue plus âgée. Les patients le décrivent comme un «trouble de la parole», un «problème de parole» ou un «problème de prononciation». Il est parfois difficile de remédier à certaines difficultés d'élocution présentes depuis l'enfance, pour autant qu'elles soient intégrées. Le problème du retard de la parole survient souvent en raison des problèmes et des maladies des personnes âgées.

Une lésion cérébrale causant des troubles de la parole peut être causée par une tumeur cérébrale, un accident vasculaire cérébral, une paralysie cérébrale, l'utilisation à long terme de certains médicaments ou des maladies dégénératives telles que la maladie de Parkinson.

Pourquoi la parole est lente chez les adultes?

La perturbation de la parole fait référence aux symptômes focaux. Une perturbation de la parole peut survenir à la fois de type aphasique et sous une forme plus légère - parole retardée. Le plus souvent, une personne présente des lésions de l'écorce de l'hémisphère dominant (chez un gaucher - un droitier). Une personne perd la capacité d'utiliser partiellement ou totalement la parole pour exprimer ses propres pensées et sentiments. Une autre raison du désordre de la parole expressive tout en maintenant sa compréhension (dysarthrie). Ceci est une lésion du cervelet, des noyaux gris centraux. En raison de la perturbation de ces structures anatomiques, une paralysie flasque ou spastique de l'appareil vocal peut survenir: langue, pharynx, larynx, palais mou, muscles soulevant la mâchoire inférieure, muscles respiratoires. L'articulation des consonnes en souffre particulièrement, la parole est lente, parfois intermittente. Dans le même temps, la voix est souvent faible et sourde.

Maladies provoquant l'apparition d'une parole lente

Les causes de troubles de la parole chez les adultes sont diverses dans leur étiologie et leur pathogenèse, avec les symptômes d’un grand nombre de maladies. La parole lente peut se développer progressivement, mais peut dégrader soudainement la qualité de la parole et causer de l'inconfort aux personnes.

  • La maladie d'Alzheimer.
  • Tumeurs cérébrales.
  • Démence.
  • Traumatisme cérébral.
  • Souffert d'un coup.
  • Accident ischémique transitoire (AIT).
  • Intoxication alcoolique.
  • Maladies affectant les structures neuromusculaires, telles que la sclérose latérale amyotrophique, la paralysie cérébrale, la sclérose en plaques.
  • Chirurgie de la tête et du cou pour le cancer.
  • Dysfonctionnement neurologique du cerveau, tel que la maladie de Parkinson chez les personnes âgées ou la maladie de Huntington.
  • Prothèses mal adaptées.
  • Les effets secondaires des médicaments agissant sur le système nerveux central, tels que les analgésiques narcotiques et les anticonvulsivants.

Le cerveau est un mécanisme extrêmement complexe composé de nombreux domaines de travail. Lorsqu'un ou plusieurs composants cessent de fonctionner efficacement, cela peut souvent affecter la langue et la parole. La sévérité du délai de parole dépend de la localisation du processus et de la gravité des dommages. Les sons de la parole peuvent être très difficiles, donc la parole ralentit.

Avis médical. Pour tout changement dans le discours, vous devez contacter un spécialiste pour éliminer la cause, ce qui pourrait menacer davantage la vie d’une personne.

L'accident vasculaire cérébral est la cause la plus courante de la parole lente

Les changements hémorragiques et ischémiques dans les vaisseaux se produisent rapidement, de sorte que les symptômes apparaissent souvent soudainement et sans avertissement.

Les principaux symptômes d'un accident vasculaire cérébral sont les suivants:

  • Troubles de la parole. Une aphasie motrice peut survenir en cas de lésion des parties inférieures du lobe frontal gauche et des parties inférieures du pariétal chez les droitiers. Le patient est incapable de parler en raison d'une violation des commandes motrices de la parole. Ces personnes âgées sont silencieuses. Ils entament la conversation à contrecœur, répondent par des monosyllabes.
  • Maux de tête - éventuellement avec altération de la conscience ou vomissements.
  • Engourdissement ou incapacité à bouger des parties du visage, des bras ou des jambes - en particulier d’un côté du corps.
  • Difficulté à marcher, y compris vertiges et manque de coordination.
  • Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral sont accompagnées de modifications persistantes telles que: problèmes de vessie ou d'intestins, douleurs dans les bras et les jambes, paralysie ou faiblesse d'un ou des deux côtés du corps.

La maladie de Parkinson est associée à des troubles de la parole.

Dans la maladie de Parkinson, en plus des troubles du mouvement, il y a souvent des changements pathologiques dans les processus de phonation et d'articulation. L'ampleur des modifications de la parole dépend de la prévalence de la rigidité, de l'hypokinésie ou des tremblements dans la clinique, ainsi que du rapport et de la gravité de ces dernières. Les changements pathologiques de la parole se manifestent plus souvent par un ralentissement de la parole, une diminution de la sonorité de la voix, une aphonie (disparition de la voix) peut survenir. Le murmure silencieux (presque inaudible) rend le discours d'une personne incompréhensible, aggravé par la monotonie et la disparition des intonations caractéristiques du langage parlé. Chez les patients souffrant d'hypokinésie, l'activité de la parole spontanée diminue, leurs réponses sont laconiques et leur parole est lente. Avec une akinésie sévère, la parole devient silencieuse, trouble, inexprimée et lente, de sorte qu'il devient impossible de comprendre le patient. Seule l'influence d'un grand effort volontaire peut permettre à une personne de prononcer un mot plus fort et plus clair. Les changements pathologiques impliquent des muscles articulaires, conduisant à la dysarthrie, qui devient la principale cause du retard de la parole.

Conseils généraux sur la manière de rendre la parole plus compréhensible.

Vous pouvez utiliser de nombreuses manières dans la vie quotidienne pour le rendre plus compréhensible et facile à comprendre.

Comment reconnaître un accident vasculaire cérébral?

Avec un compte AVC est parfois littéralement minutes. La possibilité de son rétablissement dépend non seulement de la rapidité et de la précision avec laquelle les personnes qui entourent le patient s’orientent dans la situation. Tout d’abord, nous parlons de la vie, car des millions de personnes meurent des suites d’un AVC chaque année. De plus, cette maladie n’épargne personne - ni les hommes, ni les femmes, ni les hommes âgés, ni les jeunes.

AVC Facteurs de risque

Récemment, le coup considérablement plus jeune. Les cas de développement de cette maladie chez les personnes âgées de 25 à 30 ans ne surprennent déjà personne. Ceci est facilité par de nombreux facteurs - de l'hérédité aux mauvaises habitudes. Les principaux facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral incluent:

  • L'hypertension
  • Cholestérol sanguin élevé
  • L'abus d'alcool
  • Stress constant
  • Le tabagisme
  • Mode de vie sédentaire, obésité
  • Malnutrition (abus d'aliments salés, épicés et gras)

En outre, les accidents vasculaires cérébraux sont plus fréquents chez les personnes âgées. Et si, à 60 ans, les hommes sont plus susceptibles de contracter cette maladie, la situation change: après 60 ans, les femmes sont plus souvent victimes d'un AVC. En ce qui concerne l'issue défavorable, le taux de mortalité par accident vasculaire cérébral est plus élevé chez les hommes du sexe fort.

La mortalité par accident vasculaire cérébral est due au fait que les personnes qui se trouvaient à proximité n'attachaient pas d'importance à des symptômes suspects, étaient confuses et n'appelaient pas une ambulance à temps. Et des moments précieux sont partis, emportant avec eux les chances de la victime de vivre.

  • Un accident vasculaire cérébral touche près d'un demi-million de Russes chaque année, c'est-à-dire que toutes les deux minutes dans notre pays des cas d'accident vasculaire cérébral sont enregistrés. Un tiers des patients décèdent dans le premier mois (beaucoup dans les premiers jours), dans l’année - 50% des patients
  • L'AVC - la deuxième cause de décès en importance, en premier lieu - les maladies cardiovasculaires
  • Accident vasculaire cérébral - une cause fréquente d'invalidité des patients, chaque troisième personne qui a subi un accident vasculaire cérébral, ne sort jamais du lit
  • La mortalité par AVC dépend directement de la rapidité avec laquelle des soins médicaux qualifiés ont été fournis.

Chacun de nous risque un accident vasculaire cérébral et, à tout moment, une personne à proximité peut avoir besoin de soins d'urgence. Et si vous savez comment se manifeste un accident vasculaire cérébral, ce qui doit être fait, si cela se produit, vous pouvez sauver la vie de cette personne.

Plus les soins sont rapides, plus la probabilité de décès et le risque qu'une personne reste confinée à vie dans un fauteuil roulant sont faibles.

Qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral?

Un accident vasculaire cérébral est un trouble aigu de la circulation cérébrale, dû à un blocage d'un vaisseau cérébral par un caillot sanguin. En conséquence, l'irrigation sanguine d'une certaine partie du cerveau se détériore ou s'arrête complètement, entraînant sa mort. Cela entraîne des conséquences très graves: paralysie d'un côté du corps (complet ou partiel), altération de la parole, modification de la personnalité du patient.

Comment reconnaître les symptômes de l'AVC

Les symptômes de l'AVC apparaissent dans la plupart des cas au cours des premières minutes de la maladie. Et tout le monde peut les reconnaître. Au cours d'un accident vasculaire cérébral, les cellules cérébrales dépourvues d'un apport sanguin normal commencent à mourir, ce qui peut se manifester par les symptômes suivants:

  • Mal de tête
  • Vertiges sévères, incoordination
  • Faiblesse, engourdissement des muscles d'un côté du corps
  • Problèmes d'élocution (léthargie, trouble de la diction, incapacité totale à prononcer les sons)
  • Assombrissement des yeux, sensation de flou, objets doubles, vision floue
  • Confusion de conscience ou perte (plus souvent à court terme)
  • Désorientation dans l'espace (confusion dans les dates, impossibilité de déterminer votre emplacement, manque de contact, une personne peut ne pas reconnaître ses proches)
  • Hallucinations

Ne pas ignorer les symptômes inquiétants, même s'ils ont été de courte durée. Au moindre soupçon d'accident vasculaire cérébral, par exemple, si une personne trébuche plusieurs fois sans raison ou perd la conscience pendant quelques secondes à peine, utilisez la règle SLM:

Demandez à la personne de sourire. Un accident vasculaire cérébral provoque la paralysie des muscles d'un côté du corps, ce qui entraîne un sourire tordu. Du côté affecté, le coin de la bouche reste abaissé.

Essayez de parler à la victime en lui demandant de dire une phrase simple, par exemple, "Il pleut dehors." Dans un AVC, la parole est généralement perturbée, devient incohérente ou inhibée.

Demandez à la victime de lever les deux mains en même temps. Avec un coup, une main va tomber ou aller sur le côté.

Si des doutes persistent, demandez au patient de tirer la langue. Avec un accident vasculaire cérébral, il coule généralement sur le côté. Si la personne touchée a au moins un signe d'accident vasculaire cérébral, appelez une ambulance de toute urgence! En même temps que la liste précise de tous les symptômes.

Même si les signes d'un accident vasculaire cérébral ont été de courte durée et que la victime a rapidement récupéré, il est important de le convaincre de toujours consulter un médecin. Il est nécessaire de savoir que les symptômes de l'AVC, qui ne sont pas graves au premier abord, indiquent dans près de 100% des cas des violations graves des fonctions cérébrales. Et cela, à son tour, peut avoir des conséquences graves qui lient le patient à un lit pour handicapé ou même entraînent la mort.

Les symptômes de l'AVC ne doivent pas être pris à la légère. Ne soyez pas induit en erreur par une violation de fonctions à court terme. Dans la plupart des cas, après une amélioration visible, la maladie progresse au bout d'un certain temps, mais les médecins n'ont pas le temps de sauver le patient.

En attente d'aide

Avant l'arrivée de l'ambulance, essayez de prendre des mesures qui ne permettront pas d'aggraver la situation déjà difficile:

  1. Aidez la victime à prendre une position horizontale, allongez-la sur le lit ou, si cela se produit dans la rue, sur un banc ou même sur le sol.
  2. Assurez-vous que la victime est dans la bonne posture: la tête et les épaules doivent être légèrement surélevés (environ 30 degrés), mais le cou ne doit pas être plié.
  3. Prenez soin du flux d'air libre - ouvrez la fenêtre, la fenêtre ou la porte
  4. Détachez les vêtements qui gênent la respiration, détendez votre cravate, retirez une écharpe ou une écharpe de votre cou
  5. En cas de vomissement, tournez la tête de la victime sur le côté pour éviter les vomissements dans les voies respiratoires.

Si la pire chose arrivait à quelqu'un de votre famille ou de vos proches, ne vous laissez pas envahir par la panique. Après tout, beaucoup de choses dans une situation aussi difficile dépendent de votre calme et de votre confiance en vous.

Troubles de la parole chez les adultes: causes et types

Pour beaucoup, la capacité de parler est un moyen de communication avec les autres et avec le monde qui les entoure.

Par conséquent, si une personne perd cette capacité, elle doit d'abord rechercher la cause, puis suivre un traitement complet.

Si le temps ne s'arrête pas, alors le patient peut avoir en permanence un dysfonctionnement de l'appareil vocal.

Causes des troubles de la parole chez l'adulte

La parole altérée chez les adultes est une pathologie qui se manifeste par l'absence totale ou partielle de la parole.

Lors d'une conversation avec une personne souffrant d'une affection similaire, il est impossible de comprendre de quoi elle parle ou de demander, ses paroles sont illisibles et peu claires.

Pour chaque personne, cette pathologie se manifeste de différentes manières. Pour certaines personnes, de telles violations entraînent des discours hâtifs, mais totalement dépourvus de sens, tandis que d'autres, au contraire, construisent des phrases de manière logique et constructive, mais parlent en même temps très lentement.

Les principales causes de troubles de la parole chez les adultes:

  1. A déjà souffert de lésions cérébrales;
  2. La présence de tumeurs bénignes ou malignes dans le cerveau;
  3. Maladie de Parkinson;
  4. Sclérose en plaques;
  5. La maladie de Wilson;
  6. L'abus d'alcool.

Aussi la raison peut être des prothèses banales. En cas de fixation inadéquate chez les personnes âgées, il existe un dysfonctionnement de l'appareil vocal.

Une autre violation de la parole chez un adulte peut survenir en raison de maladies provoquant une parésie faciale.

La parésie est un syndrome neurologique dénotant une diminution de la force. Ces maladies comprennent le syndrome de Miyyar-Jouble, le syndrome de Mobius, la genèse musculaire, la maladie de Beck et le syndrome de Sjogren.

Également causer des perturbations peuvent myasthénie. Il s'agit d'une maladie neuromusculaire auto-immune caractérisée par une fatigabilité anormalement rapide des muscles sujettes à la succion.

Diagnostic par un médecin des troubles de la parole chez un adulte

Certaines maladies provoquent non seulement une parésie des muscles faciaux, mais aussi une violation de l'articulation et de la parole chez l'adulte.

Cette pathologie survient dans le syndrome de Foie-Shavan-Marie. Avec cette maladie affecte le bassin de l'artère cérébrale moyenne.

La maladie d'Alzheimer est l'une des causes les plus courantes de troubles de la parole chez l'adulte.

Avec cette maladie, il y a démence (démence acquise), perte de mémoire partielle, difficultés d'articulation. Le plus souvent, cette maladie affecte les personnes de plus de 65 ans.

Il existe ces types de troubles de la parole chez un adulte:

Dysphonie spastique

Cette pathologie est plus fréquente chez les personnes âgées de 30 à 40 ans. La dysphonie est un trouble de la voix caractérisé par un enrouement.

La dysphonie spastique est causée par un effort excessif prolongé des cordes vocales.

En outre, la cause de cette pathologie peut être un traumatisme mental transféré.

Avec cette forme de dysphonie, une douleur est observée dans le cou et les muscles de la tête, et le ton de la voix change également de manière significative. La maladie se manifeste par une illisibilité de la parole et une difficulté à prononcer certains sons.

Aphonie

L'aphonie est une affection pathologique caractérisée par une perte de résonance vocale.

Avec cette pathologie, une personne a encore la possibilité de parler à voix basse, mais en parlant, elle a mal à la gorge.

L'aphonie est due à des maladies des bronches ou de la laryngite. En outre, cette pathologie peut survenir avec des cris ou une intubation prolongés.

Bradilalia

Bradilalia - violations du rythme de production de la parole. En d'autres termes, avec cette maladie, le taux de parole est très lent. L'articulation avec les bradilales est floue.

Peur humaine due à des troubles de la parole

Cette maladie est causée par la maladie de Parkinson, des tumeurs au cerveau, une méningite et une encéphalite.

Les bradilalia peuvent également être transmises par l'hérédité ou se manifester après des lésions cérébrales.

Tachilalia

La tachilalie est un trouble qui se manifeste au rythme rapide de la parole.

Avec cette maladie, la personne ne commet pas d'erreur de prononciation grammaticale ou phonétique.

Les causes de tahihalea peuvent être:

  1. Maladie de chorée.
  2. L'épilepsie.
  3. L'oligophrénie.
  4. Blessures au crâne.
  5. L'hérédité.
  6. L'éducation dans le cerveau.
  7. Myélite
  8. Le tétanos
  9. Arachnoïdite.

Bégaiement

Le bégaiement est une maladie qui se manifeste par une violation de la fonction de la parole.

Lors du bégaiement, une personne étire des syllabes, prononce mal les mots.

  • Dommages au cerveau.
  • Le stress.
  • L'hérédité.

Dyslalia

Lorsque les personnes atteintes de dyslalie reproduisent mal les sons. Cette maladie apparaît en raison de la présence d'un défaut dans la structure de l'appareil vocal (morsure anormale, bride hyoïde raccourcie, structure anormale du palais et autres).

L'émergence de troubles de la parole après un accident vasculaire cérébral

En outre, la dyslalie est due à une éducation de la parole analphabète ou à un retard mental.

Le plus souvent, la maladie se manifeste chez les enfants, mais elle survient également chez les adultes. Chez l'adulte, la dyslalie apparaît en raison de la faible mobilité de l'appareil vocal.

Dysarthrie

Disatrium se produit en raison de la défaite de la partie centrale de l'analyseur de la parole.

Avec cette maladie, il existe un trouble de l'articulation, de la phonation et de la parole.

Le désatrium est dû à la paralysie cérébrale, à la neurosyphilis, à la sclérose en plaques et à la myotonie.

Il existe un trouble de la parole similaire chez les adultes victimes d'un AVC et après des opérations neurochirurgicales.

Alalia

Alalia est un sous-développement de la parole, en raison de la défaite des centres de la parole du cerveau.

Les principales causes d’alalia chez les personnes de plus de 20 ans sont les opérations avec anesthésie générale, lésions cérébrales traumatiques et malnutrition.

Aphasie

L'aphasie est la perte totale ou partielle de la capacité de reproduire des mots et des sons. Cette maladie est due à une lésion du cortex cérébral.

L'aphasie est due à des troubles circulatoires dans le cerveau, avec la formation d'un abcès cérébral, après un AVC et une crise cardiaque.

Zones touchées du cortex cérébral dans l'aphasie

En outre, l'épilepsie ou l'intoxication par une toxicité aiguë peuvent être à l'origine du développement de la maladie.

Le patient aphasique est difficile à reconnaître, ses troubles de concentration sont observés, il y a des problèmes de lecture et de mémorisation.

Traitement des troubles de la parole

Le traitement des troubles de la parole chez l’adulte est choisi en fonction du type de violation.

Fondamentalement, le traitement implique des massages, de la physiothérapie, de la thérapie par l'exercice et des médicaments.

Médicamenteux

Le traitement de la dysarthrie implique une thérapie par l'exercice et des médicaments. Il est très important que le patient soit accompagné d'un orthophoniste.

Médicaments pour le traitement de la dysarthrie:

Si un adulte a des troubles de la parole après un AVC, c'est-à-dire une dysarthrie, il est nécessaire de faire des exercices quotidiens pour la langue.

Pour le traitement de l'aphasie, on a utilisé des médicaments nootropes et des médicaments qui améliorent la microcirculation dans les tissus cérébraux.

Dans l'aphasie, le travail avec un orthophoniste est obligatoire. Habituellement, pour rétablir pleinement la capacité de parler, un orthophoniste devra suivre un traitement pendant au moins 3 ans.

Piracetam - pour un traitement efficace des troubles de la parole

Pour le traitement de la dysphonie, les médicaments stimulants sont prescrits:

Autres médicaments pour le traitement des troubles de la parole:

Le traitement médical devrait inclure des médicaments qui améliorent la mémoire, améliorent les processus métaboliques dans le système nerveux central.

Il est extrêmement rare pour le traitement chirurgical de ces maladies. L'opération est nécessaire pour enlever les tumeurs et autres entités qui provoquent le désordre.

Une déficience de la parole chez un adulte après un stress nécessite non seulement une thérapie par l'exercice et des médicaments, mais également une visite à un thérapeute qualifié ou à un psychologue. Il est probable que l'homme lui-même, après la situation différée au niveau subconscient, constitue un obstacle à la reproduction de la parole.

Traitement à domicile

Pour le traitement des troubles de la parole, vous pouvez également utiliser la médecine traditionnelle.

Si une personne a la dysarthrie, la recette suivante aidera: 1 c. l les graines de fenouil ont versé de l'eau bouillante et infusé pendant 15 à 20 minutes.

Ensuite, la perfusion est filtrée et refroidie. Prenez cela vaut 15 minutes avant les repas dans la quantité de 1 c. L'agent n'est pas utilisé plus de 5 fois par jour.

Si une personne âgée a un langage lent, par exemple après un accident vasculaire cérébral, la teinture peut être composée de ginseng, de sarrasin et de semis Mordovik.

Rééducation des conséquences des troubles de la parole

Lorsque la dysphonie (perte temporaire de la voix) est recommandé de se gargariser avec du jus de citron.

Un rôle important dans le traitement des troubles de la parole joue la thérapie par l'exercice. Le patient doit faire les exercices quotidiennement, si la cause du trouble est la parésie des muscles du visage.

  1. Exercice: Tirez les lèvres en les tournant dans un tube. Maintenez cette position pendant 5 secondes, puis répétez l'opération.
  2. Exercice: la mâchoire inférieure doit saisir la lèvre supérieure, la fixer pendant 3 secondes, puis la relâcher;
  3. Exercice: ferme ta bouche. La langue atteint le palais.

Conclusion

Le traitement des troubles de la parole est un long processus. Il est très important d’aider le patient à la maison avec les médecins et les orthophonistes.

Les personnes atteintes de ce type de problèmes devraient exprimer clairement et lentement leurs pensées, et non se montrer négatives et négligentes.

Recommandations de soins pour les troubles de la parole chez les personnes âgées

Les troubles de la parole chez les personnes âgées dans la plupart des cas sont associés aux maladies neurologiques récentes et à l'inhibition liée à l'âge des fonctions mentales supérieures, appelée démence sénile en langage médical. Ces conditions ne constituent pas une peine, bien qu'elles introduisent certaines difficultés dans la vie d'une personne âgée et de ses proches.

Conditions de soins pour les personnes souffrant de troubles de la parole

Les pathologies de la reproduction de la parole peuvent se manifester de différentes manières: sous forme de prononciation lente et floue, d'ingestion de syllabes et de fins, sous forme d'obstruction des pensées et de raideur des expressions faciales. Les causes de troubles de la parole chez les personnes âgées sont toujours graves: aphasie due à un accident vasculaire cérébral ou à un traumatisme, démence liée à l'âge, dysphonie spastique associée à des lésions cérébrales et autres maladies dégénératives.

Les proches d'une personne âgée victime de telles violations doivent:

  • soyez patient
  • suivre les conseils médicaux sur les soins à domicile et la récupération de la parole;
  • en cas de confusion concomitante, il est nécessaire de rappeler à la personne âgée plusieurs fois par jour l'heure et son emplacement, tandis qu'il est souhaitable de limiter l'influence des stimuli externes - télévision active, bruit de la fenêtre, musique forte;
  • parler avec une personne âgée doit être composé de phrases simples, claires et fortes si nécessaire;
  • Si une personne âgée souffrant de troubles de la parole sort à l'extérieur, vous devez vous assurer qu'elle porte toujours des documents d'identification et les coordonnées de ses proches.
  • ne précipitez pas les personnes âgées avec un discours difficile, laissez-les rassembler leurs pensées et préparez-vous pour une réponse;
  • si nécessaire, utilisez des supports en papier et des stylos pour transmettre les informations;
  • avec certaines indications, des appareils électroniques spéciaux aident à traduire les sons incohérents en paroles.

S'occuper d'une personne âgée est en soi un devoir lourd et responsable, et les personnes ayant une déficience de la parole ou de l'audition, une vision et une mobilité réduite requièrent une double attention. Il est donc préférable de les soigner dans des institutions spécialisées dotées des équipements nécessaires. Et le personnel de ces pensionnats est formé aux soins appropriés pour les personnes âgées ayant une déficience intellectuelle.

Sochi Manor Resort assumera toutes les obligations liées aux soins des personnes âgées atteintes de troubles de la parole et de réadaptation, et leur donnera une vie bien remplie, en tenant compte des besoins de chacun.

Difficulté d'élocution

Les difficultés d'élocution sont un trouble de l'activité de la parole, qui interfère avec la communication normale de la parole et les interactions sociales d'une personne avec d'autres personnes. Vous pouvez parler de la présence de violations lorsqu'il y a des anomalies dans le fonctionnement des mécanismes psychophysiologiques de la parole, si le niveau de développement de la parole ne correspond pas à la norme d'âge, avec des déficiences de la parole qui affectent négativement le développement mental, que vous ne pouvez pas surmonter. Les orthophonistes, ainsi que les neuroscientifiques, neurologues, oto-rhino-laryngologistes et autres spécialistes étudient et traitent les troubles de la parole chez les adultes et les enfants.

Symptômes et manifestations

Cette pathologie peut s'exprimer soit en l'absence totale de langage, soit en violation de la prononciation de phrases et de mots spécifiques. De plus, les symptômes suivants sont présents:

  • il y a un manque de clarté et une lenteur d'expression, c'est illisible;
  • il est difficile pour le patient de choisir des mots et de nommer correctement les choses;
  • un discours rapide et hésitant est possible, mais complètement dénué de sens;
  • il y a hâte et incohérence de la pensée;
  • la personne partage fortement les syllabes et met l'accent sur chacune d'elles.

Causes chez l'adulte

Peut-être un développement soudain ou progressif de troubles de la parole. Ces raisons principales peuvent mener à ce processus pathologique:

  • mauvais fonctionnement du cerveau (en particulier les ganglions de la base - les parties du cerveau responsables des mouvements des muscles du corps et de la parole);
  • lésion cérébrale causée par un accident vasculaire cérébral ou une thrombose;
  • blessures à la tête;
  • la présence de tumeurs dans le cerveau;
  • la présence de maladies dégénératives dans lesquelles les fonctions cognitives sont altérées (notamment la démence et la maladie d'Alzheimer);
  • Maladie de Lyme;
  • consommation excessive de boissons alcoolisées;
  • faiblesse des muscles faciaux, par exemple, paralysie de Bell;
  • fixation trop faible ou trop serrée des prothèses.

Types de troubles de la parole chez les enfants

Toutes les difficultés d'élocution chez les enfants sont divisées en deux types:

  1. Le design fonational (externe) de la déclaration - cela inclut les troubles de la parole;
  2. La structure structurelle sémantique (interne) d'un énoncé est un trouble de la parole systémique ou polymorphe.

Les violations du processus de parole de la conception d'arrière-plan d'une déclaration peuvent être séparées ou combinées. Sur cette base, on distingue les types suivants de violations en orthophonie:

  1. L'aphonie et la dyaphonie sont un trouble ou une absence totale de phonation en raison de divers changements pathologiques de l'appareil vocal. Cet état est caractérisé par une violation de la force, de la hauteur et du timbre de la voix ou par l'absence complète de phonation. L'aphonie et la dysaphonie peuvent être causées par des troubles fonctionnels ou organiques du mécanisme de formation de la voix et survenir à divers stades du développement de l'enfant.
  2. Bradilalia - représente le ralentissement pathologique du débit de parole. La mise en œuvre lente du programme de parole articulaire est un trait caractéristique.
  3. Tachilalia - accélération pathologique du débit de parole. Caractérisé par la mise en œuvre accélérée du programme de parole articulatoire.
  4. Le bégaiement est une violation de l'organisation de la parole, dans laquelle les muscles de l'appareil de la parole sont dans un état convulsif. La pathologie est conditionnée centralement et apparaît, en règle générale, dans le processus de développement de la parole de l’enfant.
  5. Dyslalie - la pathologie est un trouble de la prononciation des sons, dans lequel l’audition et l’innervation de l’appareil de parole restent normales. Il se manifeste cliniquement sous la forme d'une conception sonore déformée de la parole, avec une prononciation incorrecte des sons, ou leur remplacement et leur mixage.
  6. La rhinolalie est une violation de la prononciation des sons et du timbre de la voix, provoquée par des troubles anatomiques et physiologiques de l'appareil vocal. Caractérisé par un changement pathologique du ton de la voix, accompagné du passage du flux vocal d’air lors de l’expiration et du processus de prononciation des sons dans la cavité nasale. Cela conduit à la formation de la dernière résonance.
  7. Dysarthrie - une violation de la prononciation dont l’un des traits distinctifs est le manque d’innervation de l’appareil de parole. La plupart de cette pathologie se développe en raison de la paralysie cérébrale, apparue à un âge précoce de l'enfant.

Les difficultés de langage de conception structurelle et sémantique sont divisées en deux types: alalia et aphasia.

  • Alalia - est l'absence ou le développement insuffisant de la parole, provoquée par la défaite des zones responsables de la parole, situées dans le cortex cérébral pendant le développement fœtal ou à un âge précoce du bébé.

Il convient de noter qu’alalia est l’un des défauts de la parole les plus graves, qui se traduit par des violations de l’opération de sélection et d’analyse à toutes les étapes de la naissance, ainsi que par la réception de la parole, ce qui a pour effet que l’activité de parole de l’enfant n’est pas complètement formée.

  • Aphasie - perte de la parole complète ou partielle, entraînant des lésions locales du cerveau. La capacité de parler normalement peut être perdue en raison d'une lésion cérébrale traumatique, d'une neuro-infection ou de tumeurs cérébrales, après la formation de la parole.

Diagnostics

Tout d'abord, il est nécessaire d'analyser les plaintes présentées par le patient, ainsi que l'historique de la maladie. Il est important de prendre en compte la durée des plaintes relatives à une parole calme et lente et aux difficultés de prononciation des mots et des phrases, ainsi que de savoir s'il existe des manifestations similaires dans les proches parents du patient.

Ensuite, il est nécessaire de subir l'examen du neurologue, qui consiste à vérifier les réflexes mandibulaires et pharyngiens, à examiner le pharynx, à détecter la présence d'un amincissement (atrophie) des muscles de la langue. En outre, il est important de vérifier les réflexes des extrémités inférieures et supérieures.

Il est nécessaire d’être examiné par un orthophoniste, le médecin sera en mesure d’évaluer les indicateurs de parole, de déterminer la présence de troubles du tempo, ainsi que des difficultés de prononciation des sons spécifiques.

L’examen de l’oto-rhino-laryngologiste permet d’exclure divers processus volumétriques (ulcères et tumeurs) de la cavité nasale, car ils sont également capables d’influencer la voix.

En utilisant la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique de la tête, il est possible d'étudier couche par couche la structure du cerveau et de déterminer la cause de la dysarthrie (tumeurs, foyers d'altération de la circulation sanguine, ulcères, foyers de myéline, principale protéine du tissu nerveux).

Dans certains cas, vous devez également consulter un neurochirurgien.

Traitement

Le traitement des troubles de la parole est le traitement de la principale maladie qui a provoqué la dysarthrie:

  • la tumeur doit être enlevée chirurgicalement;
  • La résection de l'hématome (hémorragie) est possible si elle est située à la surface;
  • retirer chirurgicalement les abcès de la cavité crânienne, puis prescrire des médicaments antibactériens afin d'arrêter le processus d'infection dès que possible;
  • normaliser la pression sanguine (artérielle), utiliser des outils qui améliorent le métabolisme et le débit sanguin cérébral (médicaments nootropes, angioprotecteurs) en cas de violation de la circulation cérébrale.

Et, bien sûr, les patients souffrant de troubles de la parole de quelque type que ce soit doivent consulter un orthophoniste pour corriger un défaut existant à l'aide d'exercices spécialement sélectionnés.

Vous ne savez pas comment choisir une clinique ou un médecin à des prix raisonnables? Centre d'enregistrement unifié par téléphone au +7 (499) 519-32-84.

Types de léthargie, symptômes et traitement

L’inhibition est le symptôme de nombreuses pathologies psychologiques ou physiologiques, qui se manifestent par une diminution de la vitesse de réaction, une élongation de la parole, un ralentissement des fonctions mentales et une activité motrice.

Qu'est-ce qu'une léthargie?

Dans les cas graves, une personne cesse de répondre à l'atmosphère environnante et reste longtemps apathique ou stupide. Il existe plusieurs types de léthargie:

  • complet;
  • ideator (cogitative);
  • moteur (moteur).

L'inhibition est verbale et mentale, c'est-à-dire qu'elle a des raisons psychologiques. Des réactions motrices lentes et intempestives provoquent une inhibition du moteur. Il peut y avoir des problèmes de mémoire, des oublis de mémoire. Dans la plupart des cas, ces affections sont causées par une maladie, une fatigue chronique ou des pathologies psychologiques.

Le retard moteur et émotionnel est une pathologie que seuls les médecins peuvent identifier. Ils prescrivent un traitement adéquat.

Causes et symptômes du retard de la pensée

Le comportement, la pensée d'une personne, son état psychologique peuvent être perturbés dans les pathologies du système nerveux et du cerveau. Pour ideatornoe retardent également conduire:

  • Maladie de Parkinson. En cas de pathologie cérébrale compliquée, un symptôme supplémentaire est révélé: la lenteur de la pensée. Le patient lui-même ne remarque pas le changement. Au cours de la maladie, son activité mentale ne ralentit pas seulement. Le patient devient agaçant, méticuleux, collant. Son discours devient confus et incohérent.
  • Troubles vasculaires. La violation chronique ou aiguë de la circulation cérébrale se manifeste par une hypertension non traitée, une progression de l’athérosclérose, c’est-à-dire une occlusion vasculaire avec plaques de cholestérol, une thrombose et une embolie vasculaire dans la tête. En conséquence, la moelle s’effondre graduellement et il en résulte un retard de la pensée, ainsi que d’autres troubles psychologiques et physiques.
  • La schizophrénie. Cette pathologie psychologique à n'importe quel stade est accompagnée d'une pensée lente.
  • L'épilepsie. Avec un soulagement inapproprié des attaques, la maladie progresse, modifiant les qualités personnelles et détruisant les structures cérébrales. Il en résulte un retard idéal, lorsque le patient ne peut plus réagir correctement à une action ou à un environnement.
  • La dépression et la dépression. Ces troubles psychologiques sont souvent déguisés en problèmes de routine, pathologies vasculaires et problèmes cardiaques. Mais leur symptôme est une réaction lente.
  • Dommages toxiques. Toute intoxication du corps, par exemple par des parasites, des vers non excrétés, une dépendance à l'alcool, l'utilisation à long terme de substances psychotropes ou narcotiques conduit à une bradypsychie toxique.
  • L'hypothyroïdie. Le mauvais fonctionnement de la glande thyroïde se manifeste au début par l’inhibition de l’état psychologique de la personne. Il y a léthargie, apathie, réticence à agir.

Toutes ces maladies, dont le symptôme est un retard de la pensée, doivent être diagnostiquées et traitées. L'inhibition temporaire des mouvements et de la pensée survient après un stress intense, une fatigue, avec un manque de sommeil prolongé.

L'oppression des processus moteurs et mentaux se manifeste généralement après avoir bu de l'alcool, même une fois. Les mêmes symptômes provoquent parfois des médicaments psychotropes, ainsi que des sédatifs puissants. Quand ils sont annulés, l'inhibition passe.

Causes et symptômes de l'inhibition motrice

L'inhibition motrice et mentale se manifeste à la suite de troubles psychologiques et de toutes sortes de maladies. Dans les expressions faciales et les mouvements du patient, la léthargie est parfois ressentie, voire toujours. La posture est généralement détendue, il y a souvent une envie de s'asseoir, d'aller au lit, de s'appuyer sur quelque chose.

L'inhibition motrice aiguë apparaît à la suite d'un accident vasculaire cérébral, d'une pathologie cardiaque, lorsqu'une hospitalisation urgente est nécessaire. Les personnes atteintes de troubles mentaux, de parkinsonisme, d'épilepsie et d'un état dépressif chronique souffrent d'un retard moteur constant. De telles pathologies nécessitent également la détection et la correction thérapeutique.

Inhibition chez un enfant

Ce symptôme est typique chez les enfants. Il peut être chronique dans certains troubles neuro-végétatifs, par exemple l'infirmité motrice cérébrale, ou se manifester spontanément à haute température, après un stress ou une impression sévères. Pour inhiber chez les enfants conduisent souvent à:

  • pathologies vasculaires du cerveau;
  • Paralysie cérébrale;
  • pathologies endocriniennes;
  • méningite;
  • troubles psychologiques;
  • l'épilepsie;
  • encéphalite;
  • situations stressantes difficiles.

Diagnostic d'inhibition

Pour les violations de nature psychologique, ainsi que les pathologies physiologiques causées par l'inhibition de la réaction mentale, motrice ou de la parole, un diagnostic minutieux est nécessaire, c'est-à-dire un examen médical et psychologique.

Les orthophonistes, neurologues, psychiatres, psychothérapeutes et autres spécialistes inspectent ces patients. Il est nécessaire de déterminer avec précision s'il y a une violation du cerveau, si une personne a un traumatisme à la tête, des maladies héréditaires. Pour déterminer la nature organique de la maladie est prescrit:

  • REG;
  • EEG;
  • TEP et IRM du cerveau;
  • tests sanguins.

Un diagnostic du discours écrit et oral est également réalisé. Peut-être une personne souffre-t-elle de bégaiements, de défauts de prononciation, qui entraînent une inhibition de la parole. Le développement intellectuel du patient, l’état des fonctions sensorielles, la motilité générale, l’état des articulations et des muscles sont également étudiés.

Traitement de la léthargie

  • Activation des processus mentaux. Pour ce faire, lisez de nouveaux livres, apprenez des langues, faites preuve de créativité ou résolvez des problèmes mathématiques. De telles actions entraînent le cerveau, activent l'activité mentale.
  • Neuroprotecteurs et nootropiques. Traitement médicamenteux visant à restaurer et à renforcer les cellules nerveuses et les tissus.
  • Thérapie vasculaire. Les préparations aident à nettoyer les parois des vaisseaux sanguins, ce qui est particulièrement important pour le cerveau. En conséquence, l'activité motrice est activée et le retard mental s'atténue progressivement.
  • Psychothérapie Il est complété par un traitement médicamenteux. Les méthodes modernes de psychothérapie aident à faire face aux effets de situations stressantes, à une évaluation personnelle correcte, à former les schémas de réponse corrects à des moments spécifiques.
  • Sport et air frais. Un effort physique modéré, des promenades dans la rue aident le cerveau à se reposer et les cellules nerveuses récupèrent de l'oxygène supplémentaire.

Si le retard est temporaire, en raison de la chaleur intense, vous devriez alors prendre des comprimés ou des sirops qui réduisent la température. Causée par des médicaments et des sédatifs puissants, le renversement temporaire est arrêté en refusant de tels médicaments. D'habitude ça passe sans laisser de trace, les réactions du corps sont complètement restaurées.

Inhibition des émotions et des mouvements (vidéo)

Qu'est-ce que l'inhibition des émotions et des mouvements? Comment identifier correctement et traiter la pathologie, nous apprenons les recommandations du médecin de la vidéo.

Prévention de l'inhibition

La pathologie passe généralement sans laisser de trace si le traitement est commencé aux stades précoces, au moment où la maladie sous-jacente est détectée. Après une assistance psychologique compétente, le support médical correct pour la réponse humaine, à la fois émotionnelle et physique, est amélioré.

Cela nécessite également une maîtrise de soi constante, des visites chez des spécialistes, en particulier en cas de traumatisme crânien, des lésions vasculaires chroniques du cerveau ou des troubles psychologiques en rémission. Avec un traitement approprié de la léthargie, le pronostic est favorable.

Discours indistinct: causes et caractéristiques du traitement

Pour beaucoup, la capacité de parler est un moyen de communication avec les autres et avec le monde qui les entoure.

Par conséquent, si une personne perd cette capacité, elle doit d'abord rechercher la cause, puis suivre un traitement complet.

Si le temps ne s'arrête pas, alors le patient peut avoir en permanence un dysfonctionnement de l'appareil vocal.

Causes des troubles de la parole chez l'adulte

La parole altérée chez les adultes est une pathologie qui se manifeste par l'absence totale ou partielle de la parole.

Lors d'une conversation avec une personne souffrant d'une affection similaire, il est impossible de comprendre de quoi elle parle ou de demander, ses paroles sont illisibles et peu claires.

Pour chaque personne, cette pathologie se manifeste de différentes manières. Pour certaines personnes, de telles violations entraînent des discours hâtifs, mais totalement dépourvus de sens, tandis que d'autres, au contraire, construisent des phrases de manière logique et constructive, mais parlent en même temps très lentement.

Les principales causes de troubles de la parole chez les adultes:

Aussi la raison peut être des prothèses banales. En cas de fixation inadéquate chez les personnes âgées, il existe un dysfonctionnement de l'appareil vocal.

Une autre violation de la parole chez un adulte peut survenir en raison de maladies provoquant une parésie faciale.

La parésie est un syndrome neurologique dénotant une diminution de la force. Ces maladies comprennent le syndrome de Miyyar-Jouble, le syndrome de Mobius, la genèse musculaire, la maladie de Beck et le syndrome de Sjogren.

Également causer des perturbations peuvent myasthénie. Il s'agit d'une maladie neuromusculaire auto-immune caractérisée par une fatigabilité anormalement rapide des muscles sujettes à la succion.

Certaines maladies provoquent non seulement une parésie des muscles faciaux, mais aussi une violation de l'articulation et de la parole chez l'adulte.

Cette pathologie survient dans le syndrome de Foie-Shavan-Marie. Avec cette maladie affecte le bassin de l'artère cérébrale moyenne.

La maladie d'Alzheimer est l'une des causes les plus courantes de troubles de la parole chez l'adulte.

Avec cette maladie, il y a démence (démence acquise), perte de mémoire partielle, difficultés d'articulation. Le plus souvent, cette maladie affecte les personnes de plus de 65 ans.

Il existe ces types de troubles de la parole chez un adulte:

Dysphonie spastique

Cette pathologie est plus fréquente chez les personnes âgées de 30 à 40 ans. La dysphonie est un trouble de la voix caractérisé par un enrouement.

La dysphonie spastique est causée par un effort excessif prolongé des cordes vocales.

En outre, la cause de cette pathologie peut être un traumatisme mental transféré.

Avec cette forme de dysphonie, une douleur est observée dans le cou et les muscles de la tête, et le ton de la voix change également de manière significative. La maladie se manifeste par une illisibilité de la parole et une difficulté à prononcer certains sons.

Aphonie

L'aphonie est une affection pathologique caractérisée par une perte de résonance vocale.

Avec cette pathologie, une personne a encore la possibilité de parler à voix basse, mais en parlant, elle a mal à la gorge.

L'aphonie est due à des maladies des bronches ou de la laryngite. En outre, cette pathologie peut survenir avec des cris ou une intubation prolongés.

Bradilalia

Bradilalia - violations du rythme de production de la parole. En d'autres termes, avec cette maladie, le taux de parole est très lent. L'articulation avec les bradilales est floue.

Cette maladie est causée par la maladie de Parkinson, des tumeurs au cerveau, une méningite et une encéphalite.

Les bradilalia peuvent également être transmises par l'hérédité ou se manifester après des lésions cérébrales.

Tachilalia

La tachilalie est un trouble qui se manifeste au rythme rapide de la parole.

Avec cette maladie, la personne ne commet pas d'erreur de prononciation grammaticale ou phonétique.

Les causes de tahihalea peuvent être:

  1. Maladie de chorée.
  2. L'épilepsie.
  3. L'oligophrénie.
  4. Blessures au crâne.
  5. L'hérédité.
  6. L'éducation dans le cerveau.
  7. Myélite
  8. Le tétanos
  9. Arachnoïdite.

Bégaiement

Le bégaiement est une maladie qui se manifeste par une violation de la fonction de la parole.

Lors du bégaiement, une personne étire des syllabes, prononce mal les mots.

  • Dommages au cerveau.
  • Le stress.
  • L'hérédité.

Dyslalia

Lorsque les personnes atteintes de dyslalie reproduisent mal les sons. Cette maladie apparaît en raison de la présence d'un défaut dans la structure de l'appareil vocal (morsure anormale, bride hyoïde raccourcie, structure anormale du palais et autres).

En outre, la dyslalie est due à une éducation de la parole analphabète ou à un retard mental.

Le plus souvent, la maladie se manifeste chez les enfants, mais elle survient également chez les adultes. Chez l'adulte, la dyslalie apparaît en raison de la faible mobilité de l'appareil vocal.

Dysarthrie

Disatrium se produit en raison de la défaite de la partie centrale de l'analyseur de la parole.

Avec cette maladie, il existe un trouble de l'articulation, de la phonation et de la parole.

Le désatrium est dû à la paralysie cérébrale, à la neurosyphilis, à la sclérose en plaques et à la myotonie.

Il existe un trouble de la parole similaire chez les adultes victimes d'un AVC et après des opérations neurochirurgicales.

Alalia

Alalia est un sous-développement de la parole, en raison de la défaite des centres de la parole du cerveau.

Les principales causes d’alalia chez les personnes de plus de 20 ans sont les opérations avec anesthésie générale, lésions cérébrales traumatiques et malnutrition.

Aphasie

L'aphasie est la perte totale ou partielle de la capacité de reproduire des mots et des sons. Cette maladie est due à une lésion du cortex cérébral.

L'aphasie est due à des troubles circulatoires dans le cerveau, avec la formation d'un abcès cérébral, après un AVC et une crise cardiaque.

En outre, l'épilepsie ou l'intoxication par une toxicité aiguë peuvent être à l'origine du développement de la maladie.

Le patient aphasique est difficile à reconnaître, ses troubles de concentration sont observés, il y a des problèmes de lecture et de mémorisation.

Traitement des troubles de la parole

Le traitement des troubles de la parole chez l’adulte est choisi en fonction du type de violation.

Fondamentalement, le traitement implique des massages, de la physiothérapie, de la thérapie par l'exercice et des médicaments.

Médicamenteux

Le traitement de la dysarthrie implique une thérapie par l'exercice et des médicaments. Il est très important que le patient soit accompagné d'un orthophoniste.

Médicaments pour le traitement de la dysarthrie:

Si un adulte a des troubles de la parole après un AVC, c'est-à-dire une dysarthrie, il est nécessaire de faire des exercices quotidiens pour la langue.

Pour le traitement de l'aphasie, on a utilisé des médicaments nootropes et des médicaments qui améliorent la microcirculation dans les tissus cérébraux.

Dans l'aphasie, le travail avec un orthophoniste est obligatoire. Habituellement, pour rétablir pleinement la capacité de parler, un orthophoniste devra suivre un traitement pendant au moins 3 ans.

Pour le traitement de la dysphonie, les médicaments stimulants sont prescrits:

Autres médicaments pour le traitement des troubles de la parole:

Le traitement médical devrait inclure des médicaments qui améliorent la mémoire, améliorent les processus métaboliques dans le système nerveux central.

Il est extrêmement rare pour le traitement chirurgical de ces maladies. L'opération est nécessaire pour enlever les tumeurs et autres entités qui provoquent le désordre.

Une déficience de la parole chez un adulte après un stress nécessite non seulement une thérapie par l'exercice et des médicaments, mais également une visite à un thérapeute qualifié ou à un psychologue. Il est probable que l'homme lui-même, après la situation différée au niveau subconscient, constitue un obstacle à la reproduction de la parole.

Traitement à domicile

Pour le traitement des troubles de la parole, vous pouvez également utiliser la médecine traditionnelle.

Si une personne a la dysarthrie, la recette suivante aidera: 1 c. l les graines de fenouil ont versé de l'eau bouillante et infusé pendant 15 à 20 minutes.

Ensuite, la perfusion est filtrée et refroidie. Prenez cela vaut 15 minutes avant les repas dans la quantité de 1 c. L'agent n'est pas utilisé plus de 5 fois par jour.

Si une personne âgée a un langage lent, par exemple après un accident vasculaire cérébral, la teinture peut être composée de ginseng, de sarrasin et de semis Mordovik.

Lorsque la dysphonie (perte temporaire de la voix) est recommandé de se gargariser avec du jus de citron.

Un rôle important dans le traitement des troubles de la parole joue la thérapie par l'exercice. Le patient doit faire les exercices quotidiennement, si la cause du trouble est la parésie des muscles du visage.

  1. Exercice: Tirez les lèvres en les tournant dans un tube. Maintenez cette position pendant 5 secondes, puis répétez l'opération.
  2. Exercice: la mâchoire inférieure doit saisir la lèvre supérieure, la fixer pendant 3 secondes, puis la relâcher;
  3. Exercice: ferme ta bouche. La langue atteint le palais.

Conclusion

Le traitement des troubles de la parole est un long processus. Il est très important d’aider le patient à la maison avec les médecins et les orthophonistes.

Les personnes atteintes de ce type de problèmes devraient exprimer clairement et lentement leurs pensées, et non se montrer négatives et négligentes.

Bégaiement

Le bégaiement, ou logonévrose, est l'une des anomalies les plus courantes. Ce trouble s'exprime par la répétition périodique de syllabes ou de sons individuels au cours d'une conversation. De plus, des pauses convulsives peuvent se produire dans le discours d’une personne.

Il existe plusieurs types de bégaiement:

  • Apparence tonique - arrêts fréquents dans la parole et les mots qui s'étirent.
  • Vue clonique - la répétition de syllabes et de sons.

Le stress, les situations émotionnelles et les bouleversements, tels que parler devant de nombreuses personnes, peuvent provoquer et aggraver le bégaiement.

La logonévrose se produit chez l'adulte et l'enfant. Les causes de son apparition peuvent être des facteurs neurologiques et génétiques. Avec un diagnostic rapide et un traitement précoce, il est possible de se débarrasser complètement de ce problème. Il existe de nombreuses méthodes de traitement - à la fois médical (physiothérapie, orthophonie, médication, psychothérapie) et en médecine traditionnelle.

Dysarthrie

Une maladie caractérisée par un discours flou et des problèmes d'articulation des sons. Apparaît en raison de troubles du système nerveux central.

Une des caractéristiques de cette maladie peut être appelée mobilité réduite de l'appareil vocal - lèvres, langue, voile du palais, ce qui complique l'articulation et est due à une innervation insuffisante de l'appareil vocal (présence de terminaisons nerveuses dans les tissus et organes, assurant la communication avec le système nerveux central).

  • La dysarthrie floue n'est pas une maladie trop prononcée. La personne n'a pas de problèmes d'appareil auditif ni d'élocution, mais a des difficultés de prononciation.
  • Dysarthrie sévère - caractérisée par une parole incompréhensible, incompréhensible, des troubles de l'intonation, de la respiration, de la voix.
  • Anartria est une forme de maladie dans laquelle une personne n'est pas capable de parler clairement.

Ce trouble nécessite un traitement complexe: correction orthophonique, intervention médicale, exercices de physiothérapie.

Dyslalia

La langue - une maladie dans laquelle une personne prononce incorrectement certains sons, les ignore ou les remplace par d'autres. Ce trouble se rencontre généralement chez les personnes ayant une audition normale et une innervation de l'appareil articulatoire. En règle générale, le traitement est effectué par une intervention d'orthophonie.

Il s’agit de l’une des violations les plus courantes de l’appareil de parole, qui touche environ 25% des enfants d’âge préscolaire. Avec un diagnostic opportun, la violation cède assez bien à la correction. Les enfants d'âge préscolaire perçoivent la correction beaucoup plus facilement que les écoliers.

L'oligophasie

Une maladie fréquente chez les personnes qui ont eu une crise d'épilepsie. Il se caractérise par un épuisement du vocabulaire ou une construction simplifiée des phrases.

L'oligophasie peut être:

En outre, la maladie peut survenir avec des violations du lobe frontal du cerveau et certains troubles mentaux.

Aphasie

Trouble de la parole, dans lequel une personne ne peut pas comprendre le discours de quelqu'un d'autre et exprimer ses propres pensées à l'aide de mots et de phrases. Le désordre survient lorsque les centres responsables de la parole sont affectés dans le cortex cérébral, à savoir dans l'hémisphère dominant.

La cause de la maladie peut être:

  • hémorragie cérébrale;
  • abcès;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • thrombose des vaisseaux cérébraux.

Il existe plusieurs catégories de cette violation:

  • Aphasie motrice - une personne n'est pas capable de prononcer des mots, mais peut émettre des sons et comprendre le discours de quelqu'un d'autre.
  • Aphasie sensorielle - une personne peut parler, mais ne peut pas comprendre le discours de quelqu'un d'autre.
  • Aphasie sémantique - la parole humaine n'est pas brisée et il est capable d'entendre, mais ne peut pas comprendre la relation sémantique entre les mots.
  • L'aphasie amnésique est une maladie dans laquelle une personne oublie le nom d'un objet mais est capable de décrire sa fonction et son but.
  • Aphasie totale - une personne est incapable de parler, d’écrire, de lire et de comprendre le discours d’une autre personne.

Puisque l'aphasie n'est pas un trouble mental, son traitement est nécessaire pour éliminer la cause de la maladie.

Acathophasie

Trouble de la parole, caractérisé par le remplacement des mots nécessaires par des mots dont le son est similaire mais dont le sens n'est pas approprié.

Schizophasie

Trouble psychiatrique de la parole, caractérisé par une rupture de la parole, une structure sémantique erronée de la parole. Une personne est capable de faire des phrases, mais son discours n'a aucun sens, c'est un non-sens. Ce trouble est le plus fréquent chez les patients schizophrènes.

Paraphasie

Trouble de la parole dans lequel une personne confond des lettres ou des mots individuels et les remplace par des mots incorrects.

Il existe deux types de violation:

  • Verbal - le remplacement de mots qui ont une signification similaire.
  • Littéral - causé par des problèmes d'élocution sensorielle ou motrice.

De tels troubles peuvent être considérés comme un symptôme du sous-développement de la parole en général.

Trouble de la parole expressif

Trouble du développement chez l’enfant caractérisé par une utilisation insuffisante des moyens d’expression expressifs. Dans ce cas, les enfants sont capables d'exprimer une pensée et de comprendre le sens du discours de quelqu'un d'autre.

Les symptômes de ce trouble incluent également:

  • petit vocabulaire;
  • erreurs grammaticales - mauvaise utilisation des déclinaisons et des cas;
  • faible activité de la parole.

Ce trouble peut être transmis au niveau génétique et est plus caractéristique des hommes. Il est diagnostiqué lors de l'examen d'un orthophoniste, d'un psychologue ou d'un neurologue. Pour le traitement, des méthodes principalement psychothérapeutiques sont utilisées. Dans certaines situations, elles prescrivent des médicaments.

Échelle de log

La maladie est exprimée par la répétition périodique de syllabes ou de mots individuels.

Cette perturbation est provoquée par des problèmes de contraction musculaire impliqués dans le processus de la parole. Les spasmes musculaires se répètent les uns après les autres en raison de déviations du rythme des contractions. Cette maladie peut être accompagnée par la maladie d'Alzheimer, une paralysie progressive, une encéphalite.

La plupart des troubles de la parole peuvent être corrigés et traités avec une détection rapide. Sois attentif à ta santé et contacte les experts si tu remarques des écarts.

Classification des déviations de la parole

Il existe plusieurs formes majeures de troubles de la parole chez les adultes dans la pratique médicale. Selon le type de défaut d'élocution, un travail spécifique est toujours nécessaire pour éliminer les anomalies, car le manque de traitement approprié peut à tout moment entraîner une perte complète de la fonction d'élocution ou des anomalies psychologiques.

La classification principale des troubles de la parole comprend plusieurs formes d'anomalies dans le développement de la parole:

L'un des principaux types de déviations de la parole est le bégaiement. Les raisons du développement de cette pathologie sont des facteurs tels que le stress, la peur, des anomalies neurologiques, la disposition génétique, un choc émotionnel fort.

Le dysfonctionnement de la parole se caractérise par des symptômes tels que des perturbations constantes du rythme de la parole causées par des spasmes ou des convulsions de certaines parties de l'appareil vocal. Lors du bégaiement, une personne a du mal à prononcer les mots et les sons, ce qui la force à faire de longues pauses et à répéter le même son ou la même syllabe plusieurs fois.

  • En raison d'une violation du timbre vocal, un comportement nasal peut se développer. La principale raison de l'apparition de déviations est la pathologie de la région du septum nasal.
  • La perturbation de la parole orale, qui résulte d'une morsure incorrecte ou de lésions de certaines parties du cerveau responsables de l'appareil vocal, provoque le développement d'une dyslalie. Le symptôme principal de cette déviation est que le patient a une violation lors de la prononciation de certains sons ou mots. La perception incorrecte et la distorsion des sons individuels, les troubles d'élocution ou la «déglutition» des sons sont également couramment désignées par le terme langue-attachée. Cette pathologie n'est pas associée à une déficience auditive ni à une atteinte du système nerveux central du patient.
  • La lenteur de la parole due aux difficultés de prononciation et aux écarts de vitesse de prononciation s'appelle bradilalia. Cela peut être dû à une localisation congénitale, à des maladies du système nerveux central ou à des anomalies psychologiques du patient.
  • Aphasie - trouble de la parole, qui est une perturbation systématique du rythme d'une parole déjà formée, provoquée par des lésions dans la zone de la parole du cerveau. Les signes caractéristiques de déviation sont l'incapacité du patient à comprendre le discours d'autres personnes et à exprimer leurs pensées par la voix. Ce trouble de la parole n'est la conséquence d'aucune maladie mentale. Les principales causes de cette maladie sont des pathologies telles que blessures à la tête, hémorragie cérébrale, abcès ou thrombose cérébrale.
  • La bradyphrasie est une parole lente due à une pensée faible et inhibée du patient, provoquée par des troubles mentaux au cours de pathologies cérébrales. Un trait caractéristique est l’étirement des mots et des sons, une articulation floue, une formulation longue et imprécise des pensées. Cette forme de trouble de la parole est plus courante chez les personnes atteintes de maladie mentale ou d’oligophrénie.
  • Avec l’absence partielle ou totale d’impulsions de la parole, Alalia se développe. La pathologie découle d'un sous-développement mental du patient ou de lésions des zones du cerveau responsables de la fonction de la parole. Ce sont des formes extrêmement difficiles de pathologie, au cours du développement desquelles le patient peut ne pas percevoir du tout le discours de personnes et qui ne sont pas en mesure de maîtriser le langage, car il existe des problèmes d’assimilation et de compréhension des sons et des syllabes.
  • Un rythme de parole très rapide et rapide s'appelle tachilalia. Les principaux symptômes de la maladie sont des manifestations telles que le rythme rapide de la parole, le bégaiement constant lors de la prononciation, la «déglutition» de lettres et de sons individuels, leur distorsion. Les principales raisons du développement de la maladie sont les suivantes: disposition héréditaire, hyperréactivité, pathologies cérébrales, troubles mentaux.
  • La dysarthrie peut causer une violation de la parole. Il s'agit d'un trouble de la fonction de prononciation de la parole, associé à des pathologies de certaines parties du système d'articulation motrice et musculaire de la parole (par exemple, lésions des cordes vocales, dysfonctionnement des muscles du visage ou des voies respiratoires, restriction de la mobilité de la langue, des lèvres ou du palais). La pathologie se développe lors de lésions cérébrales (subcliniques et sous-corticales). Le dysfonctionnement est exprimé par une prononciation difficile, une distorsion de certains sons et syllabes.

    De nombreuses anomalies sont associées à des troubles de la parole expressifs. Le plus souvent, la pathologie se développe chez les enfants. De plus, ce trouble de la parole peut survenir dans le contexte du développement mental et mental du patient.

    La pathologie de la parole expressive se caractérise par les caractéristiques suivantes: petit vocabulaire du patient, ce qui n’est pas la norme pour cet âge; problèmes de communication verbale; faible capacité à utiliser des mots pour exprimer ses pensées; mauvaise utilisation des prépositions et des fins de mots; utilisation active de gestes. L'implication de facteurs génétiques peut avoir une incidence sur le développement d'anomalies. troubles psychologiques; formation intempestive de la relation entre les divisions de la parole du cortex cérébral et des neurones.

  • Avec la défaite des zones du système nerveux central peut développer un mutisme - l'absence totale de réflexes de la parole. Des maladies telles que l'épilepsie, les lésions du cerveau, certains types de maladies mentales (schizophrénie, dépression, hystérie) peuvent y contribuer.
  • Pour identifier la forme de la maladie, il est nécessaire de comprendre quelles sont les causes qui incitent au développement de déviations de la parole.

    Causes des déviations chez les adultes

    De nombreux facteurs internes et externes provoquent des anomalies dans la prononciation. De plus, selon la cause de la déficience de la parole, le processus de développement d’anomalies peut être à la fois rapide et progressif. Les causes les plus courantes de dysfonctionnement sont les suivantes:

    • pathologies graves affectant le cerveau: avec une haute pression intracrânienne, un accident vasculaire cérébral peut survenir, dont la conséquence principale peut être une violation des fonctions de la parole;
    • en cas de manque de coordination des mouvements provoqués par une lésion du cervelet cérébral (par exemple, crise cardiaque ou ischémie cérébrale), il peut se produire une telle réaction du corps, telle qu'une perte de la parole totale ou partielle;
    • dommages mécaniques et blessures à la tête et au visage, en particulier chez les enfants à la naissance;
    • pathologies cérébrales causées par une thrombose;
    • dysfonctionnement du cerveau, responsable de la parole et du mouvement;
    • divers types de pathologies dégénératives du système nerveux et du cerveau (Alzheimer, démence, tumeurs, etc.);
    • prédisposition génétique;
    • défaillances du système nerveux central;
    • lésions à la naissance au cours desquelles les fonctions de la parole sont altérées
    • l'alcoolisme peut provoquer des troubles de la parole;
    • paralysie faciale;
    • athérosclérose;
    • pathologies des appareils d'articulation musculaire et de la parole motrice (faible mobilité des lèvres, de la langue et des muscles du visage);
    • fixation incorrecte de la prothèse dentaire;
    • ton réduit du palais mou;
    • stress, peur, dépression prolongée;
    • certaines maladies infectieuses;
    • retard de développement, démence;
    • troubles circulatoires;
    • infirmité motrice cérébrale;
    • l'oligophrénie;
    • la surdité;
    • névrose fréquente;
    • Le syndrome de Down;
    • Maladie de Lyme;
    • utilisation prolongée de certains médicaments (antidépresseurs, antibiotiques).

    Il convient de rappeler que les causes des troubles de l’élocution peuvent être à la fois physiologiques, sociales et psychologiques.

    Signes de déviations

    Il convient de noter que des cas plus graves de troubles de la parole survenant pendant la démence et certaines déviations psychologiques dans le corps, quel que soit l'âge du patient, peuvent provoquer un mutisme. Par conséquent, il est très important de reconnaître les principaux signes en temps utile afin de ne pas permettre l’évolution de la maladie.

    1. La différence entre la norme linguistique de l'âge de la personne qui parle.
    2. La dystrophie spastique se manifeste par des vibrations involontaires des cordes vocales du patient. Dans ce cas, les anomalies de la parole peuvent être accompagnées de signes initiaux tels qu'un enrouement, une voix pincée ou le son d'une parole aspirée.
    3. Au cours de l'aphasie, une personne ne sait pas comment exprimer ses pensées avec compétence et rapidité. Le patient a des problèmes avec la perception de la parole des autres. Une personne souffrant de troubles de la parole formule ses pensées pendant très longtemps et les exprime en mots. Les mots et les sons qu'il prononce sont erronés et incompréhensibles.
    4. Un rythme de parole trop rapide ou, au contraire, trop lent, peut être la preuve d’une altération des fonctions de l’appareil de parole du patient. Cela peut être dû à une maladie mentale complexe; THP, causée par des pathologies cérébrales; maladies infectieuses ou conditions dégénératives.
    5. Un autre syndrome de la maladie - une violation du ton de la voix. Toute modification des fonctions ou de la forme des cordes vocales peut provoquer une modification de l'articulation et de la prononciation des sons individuels, ainsi qu'une plus grande facilité de prononciation.
    6. En raison de la faiblesse de l'appareil vocal et des muscles vocaux, des signes tels que le retard de la parole et la «déglutition» des sons apparaissent.
    7. Les problèmes peuvent se manifester sous forme de discours expressif - répétition rapide et fréquente des mêmes mots, activité de langage accrue, inhabituel pour une personne normale, violation de la structure syntaxique des phrases et bonne prononciation.
    8. Abomination, bégaiement, incapacité de prononcer un mot ou une phrase, prononciation répétée de sons - principaux signes de déviations dans le discours.

    Il convient de noter que les fonctions intellectuelles et ménagères, qui sont diverses formes de désordre mental, sont de nature dégradante. Souvent, avec cette forme de désordre, les cellules du cerveau sont affectées, ce qui affecte négativement la fonction d'élocution du patient. En raison de pathologies complexes comme une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire, un patient adulte peut, avec le temps, développer une altération grave des fonctions de la parole, pouvant aller jusqu’à un engourdissement complet. Par conséquent, il est si important, à la moindre manifestation de symptômes, de consulter un spécialiste en temps utile pour consultation.

    Traitement

    Dès que la cause de la pathologie est identifiée et que le diagnostic est posé, le médecin vous prescrira le traitement approprié, dont le principe de base consiste à éliminer les causes du dysfonctionnement de la parole.

    Pour les enfants, un orthophoniste peut aider à corriger les troubles de la parole dès le plus jeune âge. Mais seulement si les déviations ne sont pas associées à des troubles mentaux et à des dommages mécaniques à la tête. Ici, il est important de comprendre que plus le patient est âgé et plus la cause des déviations de la parole est difficile, plus le processus de traitement et de correction des troubles de la parole sera long.

    Les méthodes de traitement sont les suivantes:

    1. Traitement conservateur. Cela implique des cours avec un orthophoniste, l'utilisation d'exercices spéciaux pour la restauration de la parole et la gymnastique d'articulation, ainsi que la physiothérapie.
    2. Traitement de la toxicomanie. Cela se résume à l'amélioration du flux sanguin cérébral, à la normalisation de la pression et à l'amélioration des processus métaboliques dans le système nerveux central. Également utilisé des médicaments qui affectent le processus d'amélioration de la mémoire, de l'attention et de la perception du patient.
    3. Mesure extrême - chirurgie. Ce qui implique l’élimination des tumeurs et des ulcères de la cavité crânienne, la résection des hématomes et l’élimination des autres excroissances qui ont provoqué l’apparition de déviations de l’appareil vocal résultant de maladies dangereuses. La chirurgie n'est appliquée que dans le cas où toutes les autres méthodes de traitement n'ont pas eu le résultat attendu.

    Le choix du mode de traitement, des médicaments et de l'opportunité de l'opération est déterminé par le médecin, en fonction de la forme de la pathologie et du stade des maladies concomitantes.

    Il existe une branche distincte de la psychologie qui étudie les personnes souffrant d'incapacités fonctionnelles du langage - la logopsychologie. La psychologie des personnes souffrant de troubles de la parole nécessite une étude systématique et minutieuse des symptômes, des signes et des mécanismes de développement de cette déviation. De ce fait, il est possible d'obtenir des résultats positifs en mettant au point des méthodes spéciales d'assistance psychologique et des schémas thérapeutiques appropriés dans chaque cas particulier.

    Il faut comprendre que tout défaut ou trouble de la parole, ainsi que tout dommage causé à des parties de l'appareil vocal par un traitement inopportun ou incorrect, peut entraîner un sous-développement de la parole, une réduction de la communication et de l'attention, ainsi qu'une limitation des conclusions logiques et mentales du patient.

    En Savoir Plus Sur La Schizophrénie