Leonid a posé une question au médecin ostéopathe Evdokimov A.A.

Bonne journée, je suis un homme de 44 ans. J'ai un tel problème: au cours des 15 dernières années, j'ai reçu des coups violents, de l'aine au ventre, pendant quelques secondes, environ un mois, puis ils sont passés.

J'ai travaillé tout ce temps sur un travail physique pénible lié à la levée de poids. Ensuite, je suis passé à un travail beaucoup plus facile physiquement. Il y a 2,5 ans, j'ai eu une réparation, je portais des poids seul.

Les charges étaient très grandes. Après la réparation, j'ai soudainement eu un problème, il y avait une difficulté à uriner et à la défécation. Je suis allé chez l'urologue.

Après l'examen, il a dit que j'avais une exacerbation de prostatite chronique et a écrit le traitement correspondant. En même temps, j'ai soudainement eu mal à l'anus, au centre. La douleur survient après la levée de poids et les selles, en particulier lorsqu'elle passe avec douleur.

De plus, les tirs quand on se levait de l'aine au bas-ventre étaient de plus en plus fréquents et donnaient souvent l'impression d'être assis sur un tubercule. Toujours réussi: traitement par le même urologue, il a finalement déclaré que ma prostate était passée en état de rémission, un examen approfondi par un proctologue et un gastro-entérologue, avec la livraison de tous les tests et examens imaginables.

.Aucun d’entre eux n’a trouvé d’anomalie, d’autant plus que cela pourrait causer de tels symptômes. C'est à dire Les médecins ont complètement exclu l'urologie, la proctologie et la gastroentérologie et seulement après avoir passé une IRM du service lombo-sacré, au moins un nouveau «crochet» est apparu - ostéochondrose de la colonne vertébrale, hernie du disque L2-3 (6 mm), saillie du disque L5-L6 ( 4 mm), lumbarisation de S1.Electroneuromyographie, dans laquelle il est dit qu’aucun changement pathologique du nerf sciatique n’a été détecté.

Après le traitement: il a reçu des médicaments de son neurologue local, sans effet. Je suis allé à l'exercice de la thérapie, massage et thérapie magnétique. Aucun effet. Seules les injections de milgamma ont aidé, mais seulement pour un jour. Et ce n’est que lorsque j’ai commencé à faire de l’exercice physique pour la colonne vertébrale lombo-sacrée chaque jour à la maison, exercez le pilier du muscle piriforme (qui, comme je le sais, décharge également la colonne vertébrale) et subissez 10 séances chez le thérapeute manuel, puis la douleur à l’anus diminué et rappelle lui-même moins souvent et pas tellement.

Simultanément à l'élimination de la douleur, après ces exercices. mes selles, ma miction, mon érection et ma libido s’améliorent, mais la douleur ne disparaît pas complètement, même si elle a déjà passé plus de 2 ans, elle est localisée dans l’anus, pour ainsi dire à l’intérieur. La défécation, fondamentalement, passe avec de vains efforts. et irrégulièrement. Mon ascendant sur la tête de poire, aide presque immédiatement, mais quelque part pendant une demi-journée. Le soir, vous devez les refaire.

Je voulais demander: Que penses-tu de moi? Le thérapeute manuel a suggéré que mon hernie ou protrusion soit pincée par une sorte de nerf, éventuellement controversé (sexe).J’ai grimpé sur Internet, selon les descriptions du nerf d’écrasement, c’est très similaire à mon cas, presque un à un.

Le manuel m'a dit de revenir le voir après un an et demi, mais je ne pouvais pas et je regrettais maintenant. Je voulais demander: mes symptômes sont-ils similaires à ceux de la neuropathie pincée du nerf sinusal et, le cas échéant, comment et où le traiter?

Ostéopathe réponse

Le problème est vraiment lié à la défaite de la colonne lombo-sacrée. Je vous recommande donc de suivre périodiquement des cours de thérapie manuelle jusqu'à ce que votre médecin vous le prescrive jusqu'à ce que vous obteniez une rémission plus stable.

Il peut y avoir plusieurs cours de ce type. La maladie est chronique, il faut donc du temps pour obtenir un résultat stable. Cordialement, le thérapeute manuel ostéopathique Evdokimov A.A.

Pincement du nerf optique chez la femme pour symptômes

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'élément le plus important du système nerveux périphérique humain est le plexus sacré (plexus sacralis), qui innerve la ceinture pelvienne et la ceinture des membres inférieurs. Inflammation p. sacralis accompagne les névralgies, couvrant la région pelvienne, les jambes et même les pieds. Pour comprendre les processus pathologiques, il est important de connaître l'anatomie du plexus sacré.

Anatomie

P.sacralis provient des quatre premières racines spinales de la région sacrale S1-S4 et des deux dernières racines de la région lombaire (L4-L5, et uniquement des branches antérieures de la quatrième). Il fait partie du plexus lombo-sacré. P. sacralis a une forme triangulaire. Situé dans la cavité pelvienne entre les deux fascias. Dans cette zone est situé sur la surface avant de l'os sacré et le muscle en forme de poire (m. Piriformis). De p. sacralis surplombent les branches longues et courtes. L'anatomie de la zone innervée par le plexus sacré est étendue.

Les branches courtes se terminent directement dans la région pelvienne. Ici, la partie du plexus innerve un certain nombre de muscles - un verrouillage, en forme de poire, fessier et carré, qui soulève l’anus et le muscle coccygien, m. tensor fasciae lata, capsule articulaire de la hanche. Les branches fournissent également l'innervation de la région périnéale, l'anus, le pénis - chez les hommes, le clitoris et les lèvres - chez les femmes:

  1. La peau autour de l'anus est constituée des branches rectales inférieures n. pudendus;
  2. Branches périnéales du même nerf - la peau du périnée et le muscle transverse superficiel du périnée, les muscles du pénis;
  3. Nerf dorsal du pénis (clitoris) - muscle transverse profond du périnée, sphincter urétral, peau des organes génitaux.

Les longues branches du plexus forment des nerfs tels que le sciatique (n. Ischiadicus), le derme (n. Cutaneus femoris postérieur), le tibia (n. Tibialis), le plantaire (n. Plantaris) et le péroné (n. Fibularis). Ces branches innervent la plupart des muscles, articulations, peau pelvienne, membres inférieurs et pieds.

P.sacralis fournit le mouvement et la sensibilité de la région pelvienne, c'est-à-dire qu'il innerve les jambes, les pieds et la région périnéale. C'est la fonction principale de la région sacrale. Par conséquent, les processus pathologiques associés à p. sacralis, accompagné d'une douleur intense et altérée fonction motrice et sensible des membres inférieurs.

Pourquoi le plexus est-il endommagé?

La défaite du plexus lombo-sacré est le plus souvent associée aux pathologies suivantes:

  • le plexus lombo-sacré est blessé;
  • plexite lombo-sacrée (plexus sacré ou ses branches enflammées);
  • sciatique (inflammation des racines);
  • compression des racines nerveuses lors de la sortie par le foramen intervertébral (hernie vertébrale, ostéochondrose);
  • maladies infectieuses affectant les nerfs.

En outre, les lésions du plexus lombo-sacré peuvent être provoquées par une inflammation des nerfs, à la fois infectieux et aseptique. La compression dans des espaces étroits (foramen intervertébral, espace entre les muscles) conduit à une névralgie en tunnel (neuropathie).

De plus, des pathologies peuvent survenir non pas à cause de lésions du tissu nerveux, mais à cause de la maladie sous-jacente dans la zone, qui est p. sacralis innerve. Cela peut être une tumeur, une infection des organes internes, une infection sanguine.

Les symptômes

L'inflammation ou le pincement du plexus lombo-sacré accompagne le symptôme principal - la douleur. C'est névralgie. Si les branches ou le plexus lui-même sont touchés, l'épicentre de la douleur se situe dans la partie inférieure du corps. Il peut irradier le bas du dos, les fesses, la cuisse, le tibia ou même le pied. En outre, la névralgie peut être observée avec une pression sur la paroi antérieure du sacrum au cours de l'examen rectal ou dans la région périnéale.

Dans la névralgie, la douleur est par nature longue, terne, intense. En cas de pincement, la gêne peut survenir, aggravée par un effort sur la région fessière ou la colonne vertébrale. Tout dépend de l'endroit où le bourrage s'est produit.

Les symptômes supplémentaires incluent:

  • diminution de la sensibilité de la peau de la région pelvienne, des jambes;
  • chair de poule, froid, aiguilles sous la peau;
  • diminution de la force musculaire des membres inférieurs, altération de la motricité;
  • diminution et perte de réflexes;
  • boiteux

Les névralgies présentant les symptômes ci-dessus dans les zones innervées par des branches partant du plexus indiquent une inflammation ou un pincement du nerf.

Diagnostic de la pathologie du plexus sacré

Initialement, il est nécessaire de déterminer la principale cause de la névralgie. Pour ce faire, faites la distinction entre inflammation et pincement. Une IRM ou une tomodensitométrie de la colonne lombo-sacrée est réalisée pour identifier une hernie, l'ostéochondrose comme cause possible des symptômes neurologiques.

Si le pincement des racines à la sortie de la colonne vertébrale n’a pas été détecté, il convient de vérifier les nerfs sortant du plexus. Pour clarifier le lieu de pincement du nerf peut novocainic blocus dans le muscle, dont le spasme provoque des symptômes de violation, compression des fibres nerveuses.

L'examen radiologique est un moyen supplémentaire de vérifier si une tumeur est suspectée, ce qui provoque un nerf pincé.

Le traitement est prescrit par un neurologue, qui détermine le cours nécessaire au rétablissement complet. Cela inclut généralement les médicaments, les massages et la physiothérapie, la thérapie manuelle et l'ostéopathie. Une intervention chirurgicale n’est requise que pour les pathologies rachidiennes graves, les tumeurs ou la nécrose du tissu musculaire.

  1. Anatomie humaine. M.G. Gain Moscou Médecine, 1985;
  2. Neuropathie du nerf sciatique. Syndrome du muscle poire. Mv Putilin. Journaliste, 02/06.

Nerf pincé dans l'articulation de la hanche: causes, symptômes et traitement de l'incarcération

L’articulation de la hanche est l’une des plus grandes articulations du système squelettique humain, dont les pathologies entraînent la perturbation de nombreuses fonctions et nuisent considérablement à la qualité de la vie. Le nerf pincé dans l'articulation de la hanche est sa compression par des cordons musculaires ou ligamentaires, des tumeurs, des tissus déplacés et endommagés, pour diverses raisons. Cette pathologie se manifeste par des douleurs aiguës au niveau des fesses, des cuisses et du bas du dos.

Pourquoi y a-t-il une pincée

Les principales raisons sont les suivantes:

  • L'ostéochondrose de la colonne lombaire est un processus dégénératif qui entraîne la destruction du cartilage et du tissu osseux, avec saillie des disques et des hernies, qui compriment les racines nerveuses à l'endroit où elles sortent du canal rachidien.
  • Inflammation du muscle en forme de poire, qui survient avec une charge importante - marche ou course longue, sauts, chez des personnes inconnues du sport, position dans une position inconfortable pendant longtemps et avec hypothermie - un spasme du muscle en forme de poire pince le nerf sciatique.
  • Nerf également atteint par les formations tumorales.

La formation de nerf sciatique pincé dans l'articulation de la hanche est influencée par un certain nombre de facteurs provoquants:

  • Mode de vie en surpoids et sédentaire;
  • Maladies articulaires et pathologies osseuses;
  • Blessures et inflammations de l'articulation de la hanche et des organes de cette région;
  • Les grands rhumes;
  • La prédisposition héréditaire, qui détermine en grande partie les caractéristiques anatomiques de la localisation des faisceaux et des ligaments neurovasculaires, ainsi que les anomalies congénitales de l'appareil articulaire, par exemple la dysplasie de la hanche.

Séparément, il convient de noter la raison de la violation du nerf sciatique dans l'articulation de la hanche, lors de la grossesse. La croissance de la charge sur le corps de la femme, due à la croissance de l'utérus, à la pression exercée sur de nombreux organes et faisceaux nerveux, un mouvement imprudent peut provoquer un pincement. En outre, la grossesse augmente la charge sur la colonne vertébrale, ce qui peut également être à l'origine d'une atteinte nerveuse. Cela peut également se produire avec la divergence post-partum des os du bassin.

Tableau clinique

Parmi les symptômes de pincement du nerf sciatique dans l'articulation de la hanche, une douleur vive dans la région lombaire avec irradiation de la cuisse et de la fesse. L'intensité de la douleur empêche de bouger, de se baisser, de marcher et de faire d'autres mouvements avec le pied.

En plus de la douleur, les patients indiquent également la liste de symptômes suivante:

  1. Limiter l'amplitude des mouvements de l'articulation de la hanche.
  2. Paresthésie - sensation de picotement et de brûlure au site de la blessure.
  3. Engourdissement sur le site de l'infraction.
  4. Dans certains cas, hausse de la température, frissons, transpiration, faiblesse.

La douleur de la jambe ou du dos est appelée sciatique et est assez courante chez les patients présentant un pincement du nerf sciatique, particulièrement prononcé lorsqu’on essaie de changer de position - debout, couché ou pendant l’exercice.

Comment est le diagnostic

Les plaintes typiques des patients concernant la douleur et ses effets, les paresthésies et les symptômes associés facilitent généralement le diagnostic de nerf pincé au niveau de la hanche. En outre, le médecin recueille l'anamnèse et prescrit des méthodes de diagnostic visuelles et de laboratoire pour confirmer le diagnostic et le choix du traitement suivant:

  • TDM, IRM de la colonne vertébrale et des tissus mous;
  • Radiographie des os du bassin et de la colonne vertébrale;
  • Échographie de l'articulation de la hanche;
  • Électromyographie;
  • Tests sanguins généraux et biochimiques, analyse d'urine.

Traitement pincement

Il est nécessaire de traiter cette pathologie, en état de négligence, les symptômes s’aggravent et se propagent dans une vaste zone de dommages. Un neurologue ou un thérapeute est nécessaire pour traiter le nerf pincé dans la hanche.

Le traitement dans certains cas est conservateur et comprend un ensemble de méthodes:

  • Anesthésie, avec la nomination d'un traitement analgésique, parmi eux - Analgin, Novocain, Ketorol et d'autres. Ces médicaments sont administrés par voie intramusculaire au début du traitement, puis le patient est transféré à la voie orale.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont des anti-inflammatoires, des douleurs et des gonflements. Ceux-ci incluent le diclofénac, l'indométacine, le nimésulide, le kétoprofène, le movalis et d'autres. Attribuez-les sous la forme d'injections pendant les premiers jours de traitement, puis pris par voie orale sous la forme de comprimés. Ces médicaments peuvent être appliqués par voie topique, sous forme de pommades et de crèmes appliquées sur la région de la hanche.
  • Les procédures physiothérapeutiques incluent les méthodes de traitement du matériel, telles que: électro- et phonophorèse, magnétothérapie, UHF, laser, courants diadynamiques, bains chauds, enveloppements, enveloppements à la paraffine, attelles et massages. Les massages dans la catégorie des procédures physiothérapeutiques sont très populaires dans le nombre de rendez-vous, car ils éliminent efficacement les nerfs pincés par les nerfs et que la combinaison d'actions de massage avec des agents locaux contenant des produits apicoles et du venin de serpent accélère la récupération. Dans le même temps, les massages et tous les types de thérapies manuelles nécessitent la surveillance d'un médecin afin d'éviter les complications et sont réalisés avec réduction des événements aigus.
  • Gymnastique thérapeutique. Commencez par une série d'exercices en position couchée pendant que le patient est au lit - flexion-extension des jambes dans l'articulation de la hanche et du genou, abduction-adduction de la jambe au niveau de l'articulation, rotation de la jambe. Lorsque le patient se remet, il peut déjà faire les exercices debout, renforçant ainsi la structure musculaire du dos. Ceux-ci incluent des squats, des pentes. Tous les exercices doivent être effectués sous la supervision d'un instructeur, au moins pour la première fois.

Traitement commun Plus >>

  • Médicaments hormonaux. En l'absence d'effet des autres médicaments et de la physiothérapie, le médecin peut vous prescrire un traitement médicamenteux contenant des hormones.
  • Méthodes de médecine orientale. Dans le traitement des maladies neurologiques, des approches alternatives de traitement font preuve d'une efficacité élevée et peuvent être prescrites avec d'autres méthodes. Celles-ci comprennent l'acupuncture, le traitement aux pierres, l'hirudothérapie et les techniques de traitement manuel. Le principe de leur travail est conclu dans l'impact sur les zones actives du corps, ce qui stimule la circulation sanguine dans la zone touchée, élimine la congestion, soulage la douleur et les processus inflammatoires.
  • Remèdes populaires. À la maison, le pincement de l'articulation de la hanche est traité avec des bains de décoction de plantes médicinales - feuilles de thym, racines de calame, écorce de chêne. Vous pouvez également prendre des décoctions d'origan, de marronnier d'Inde et de camomille. Ils recommandent également un mélange de noix de Grenoble moulues, de graines de tournesol, d'abricots secs et de pruneaux comme remèdes maison. Ces produits ont un effet bénéfique sur le système articulaire. Cependant, le traitement du pincement à domicile devrait être complémentaire au traitement principal des prescriptions médicales et non indépendant.
  • Régime journalier et régime. Les patients souffrant de douleur aiguë doivent respecter un repos strict au lit pendant les premiers jours de la maladie. Après 2-3 jours, ils sont autorisés à sortir du lit, à se déplacer dans la chambre et à sortir une semaine plus tard. Il est recommandé que le lit soit plat et difficile pour éviter le déplacement des vertèbres. La position de sommeil devrait être sur le côté ou sur le dos, avec un petit oreiller planté sous la jambe. L'oreiller sous la tête devrait être bas.

La nutrition de tels patients implique l'exclusion des plats salés, épicés et fumés. Dans le régime alimentaire devraient être des légumes, des fruits, de la viande cuite et bouillie, de la bouillie sur l'eau, des soupes faibles en gras.

En cas de négligence du processus, un traitement chirurgical peut être indiqué lorsqu’une opération est réalisée pour éliminer les tissus qui pressent sur le nerf sciatique.

Le traitement consistant à pincer le nerf pendant la grossesse entraîne les mêmes symptômes, mais le traitement est prescrit en tenant compte de l'état de la femme et exclut les médicaments ayant un effet négatif sur le fœtus. En règle générale, les agents anti-inflammatoires d'action locale sont utilisés, par exemple, la pommade de Voltaren, Menovazin, la compression à la région lombaire, le massage doux et les exercices de gymnastique légers.

Pendant la grossesse, elles ne pratiquent généralement pas d'interventions chirurgicales car cette affection est le plus souvent temporaire et peut être soulagée par un traitement conservateur léger et disparaît après la naissance.

Pour exclure les récidives de pincement du nerf, il est nécessaire de traiter la principale cause de la maladie - hernie, ostéochondrose, éliminer l'excès de poids, pratiquer régulièrement un exercice physique approprié, éviter un mode de vie sédentaire et un état sédentaire.

Traitement du nerf sciatique pincé: massage, gymnastique, exercices

Le nerf sciatique est l'une des plus grandes formations nerveuses de notre corps, assurant le mouvement de toutes les parties de la jambe en raison de la division en structures plus petites. Les gens de différents âges sont aujourd'hui confrontés au pincement de cette structure appelée sciatique.

  • Signes et symptômes de pincement du nerf sciatique
  • Diagnostic de la maladie
  • Nerf sciatique pincé pendant la grossesse: caractéristiques
  • Comment traiter le nerf sciatique pincé
  • Quels médicaments, vaccins et pommades à utiliser?
  • Exercices pour piéger le nerf sciatique: vidéo
  • Massage au nerf sciatique pincé: vidéo
  • Gymnastique avec nerf sciatique pincé: vidéo

La sciatique peut être qualifiée de maladie d’importance sociale. En raison de son développement, la capacité de la personne à se déplacer sans bruit en souffre. Dans certains cas, la douleur est si intense que le sommeil d'une personne en souffre. Il est donc recommandé de commencer le traitement de manière opportune et complète.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Signes et symptômes de pincement du nerf sciatique

Différentes personnes, confrontées à un nerf sciatique pincé, peuvent être chez le même médecin avec des plaintes de pathologie complètement différentes. Il est de coutume d’attribuer une grande différence entre les plaintes présentées et divers facteurs, mais le degré de pincement de la zone à problème est toujours prioritaire.

Certains patients vont chez le médecin avec un léger symptôme de douleur, qui augmente et affecte progressivement la qualité de vie, et une personne développe une douleur intense en peu de temps. La douleur en général est le principal symptôme de la pathologie et sa gravité peut varier, mais elle présente également un certain nombre de caractéristiques qui permettent de suspecter une sciatique lorsque le patient vient de se plaindre du problème.

Tout d’abord, la douleur est caractérisée par une partialité. Dans de rares cas, le médecin est confronté à une maladie qui affecte les deux nerfs sciatiques des deux côtés, mais vous ne devez pas exclure une telle variante de la maladie. Un autre trait caractéristique de la douleur est sa concentration à un endroit non pas à un autre, mais à toute la jambe, jusqu'au tibia et parfois jusqu'aux orteils. Les patients peuvent également se plaindre que, parallèlement à la douleur, ils ressentent un engourdissement et des picotements dans les zones touchées.

Le médecin, qui mène une enquête et examine le patient chez qui on soupçonne un pincement du nerf sciatique, attire également l'attention sur les signes pathologiques suivants:

  • une personne se plaint d'augmentation de la douleur à l'arrière de la jambe, si elle est assise longtemps;
  • dans la jambe, qui se propage le plus souvent du bas vers le haut, il y a une sensation de picotement ou de brûlure;
  • il y a des plaintes de marche avec facultés affaiblies, la gamme de mouvements de la jambe est nettement limitée;
  • à mesure que la maladie progresse à l'arrière du pied, la douleur peut être ressentie de façon continue;
  • la douleur devient “insupportable”, “tirant” lorsque vous vous déplacez ou lorsque vous êtes debout pendant longtemps;
  • la faiblesse des muscles de la partie du membre affecté se développe.

Il faut également garder à l’esprit que, lorsque le nerf sciatique est pincé, la douleur n’affecte pas toujours la jambe, mais peut également se propager au bas du dos. Dans certains cas, le syndrome douloureux affectant le membre est généralement très faible et le principal sentiment négatif est localisé dans la région lombaire.

Diagnostic de la maladie

La première chose que le médecin évalue lorsqu'un patient se présente à un rendez-vous, ce sont ses plaintes. Pour la défaite du nerf sciatique se caractérise par un ensemble de symptômes pertinents, qui permettent, si nous ne faisons pas un diagnostic immédiatement, alors suspecter une pathologie sans difficultés significatives.

Lors de l'examen neurologique, il convient de noter que le patient a modifié la sensibilité des réflexes tendineux et la sensibilité globale du côté où le nerf est affecté.

Il est important de garder à l'esprit que même un tableau clinique détaillé ne permet pas au médecin de négliger d'autres méthodes d'examen, ce qui devrait confirmer le diagnostic. De ce fait, il est possible d'éviter les erreurs médicales en perdant de vue toute autre maladie susceptible de provoquer le développement de symptômes similaires.

Le développement de la neuropathie du nerf génital fémoral: causes, symptômes et traitement

Le nerf cortical (sexuel) est responsable de l'innervation des organes et des muscles situés dans le pelvis. Il est divisé en trois branches, dont chacune assure le mouvement de différentes parties du corps: le sphincter, le périnée et les organes génitaux. Le pincement ou l'inflammation du nerf génital fémoral provoque une douleur pelvienne chronique, qui peut être confondue avec une cystite, une prostatite et d'autres maladies. En raison des caractéristiques anatomiques de la structure pelvienne, il est diagnostiqué 3 fois plus souvent chez l'homme.

Structure anatomique

L'anatomie du nerf annexiel chez les hommes et les femmes présente des différences notables dues aux particularités de la structure du petit bassin. Dans le premier cas, le concept des organes sexuels comprend plus de structures que dans le second et il est plus ramifié. De plus, chez les femmes, ces fibres nerveuses sont plus compactes.

Cependant, chez les hommes comme chez les femmes, le nerf controversé est une structure appariée qui s’écarte du plexus rachidien. Chez les personnes des deux sexes, ce nerf est divisé en deux grandes branches (fémorale et inguinale), responsables de l'innervation:

  • sphincter de la vessie;
  • tissu périnéal;
  • anus de levage musculaire;
  • sphincter rectum.

La branche inguinale chez les hommes et les femmes remplit diverses fonctions:

  1. Chez les hommes, il est responsable de la sensibilité et des processus végétatifs dans les corps caverneux du pénis et du scrotum.
  2. Chez les femmes, il remplit les mêmes fonctions que les grandes et petites lèvres, le clitoris.

Cette structure, ainsi que la présence de fibres végétatives, assure le fonctionnement automatique de divers groupes musculaires responsables de la miction et de la défécation, sans participation de la conscience.

La décompression du nerf génital est une procédure vitale qui non seulement éliminera les sensations désagréables, mais restaurera également les fonctions des organes pelviens.

Facteurs provoquant des névralgies

Le nerf génital, comme d'autres structures du petit bassin, est exposé à divers facteurs. Les principales causes de ce type de névralgie sont les suivantes:

  • dommages mécaniques à l'articulation de la hanche et aux tissus adjacents (y compris pendant les opérations);
  • hypothermie du tissu pelvien;
  • processus tumoraux;
  • spasmes musculaires;
  • hypertonus du muscle piriforme;
  • complications de l'infection par l'herpès;
  • longues et fréquentes promenades à cheval.

Les pathologies qui provoquent un dysfonctionnement du système endocrinien ou cardiovasculaire sont également susceptibles de provoquer des névralgies. De plus, la probabilité d'une lésion du nerf confinant n'est pas exclue en raison de l'évolution prolongée de la tuberculose ou du collagénose.

En outre, certains facteurs spécifiques provoquent ce type de névralgie. L'inflammation du nerf excitateur chez l'homme se produit à l'arrière-plan du cordon spermatique variqueux. De telles complications sont rarement diagnostiquées avec un cancer avancé de la prostate. Les causes d'étirement du nerf optique chez les femmes peuvent être dues à un travail intense et prolongé ou à la pathologie du gros ligament utérin.

Manifestations symptomatiques

La neurasthénie sexuelle est caractérisée par des symptômes étendus et non spécifiques. Le trouble se caractérise par une douleur d'intensité variable dans la région périnéale.

Lorsque le nerf masculin est atteint chez l'homme, les symptômes de l'état pathologique ressemblent à des manifestations de prostatite ou d'inflammation du canal urétral, ce qui complique le diagnostic.

En raison de l'endommagement de ces fibres, l'innervation de la région pelvienne est perturbée, ce qui se caractérise par:

  • augmentation de la sensibilité des tissus dans la région pelvienne;
  • inconfort constant dans la région de l'anus;
  • excrétion d'urine non contrôlée;
  • sensation de présence d'un corps étranger dans l'aine;
  • dysfonctionnement des organes génitaux.

En cas de névralgie du nerf confinant chez la femme, les symptômes généraux sont complétés par une sensation de démangeaison et de brûlure au périnée, aggravée en position assise. Comme la branche fémoro-inguinale s'étend jusqu'à l'anus et régule les fonctions du sphincter rectal, un trouble des selles (constipation fréquente) est possible avec ce type de trouble. Pour la violation du nerf génital sont également caractérisées par des sensations douloureuses qui se produisent pendant l'intimité. Dans le même temps, un tel phénomène chez l'homme signale une lésion de la prostate (tumeur de la prostate ou de la prostate).

La névrite du nerf génital provoque dans de rares cas une sensation d'engourdissement des muscles qui se trouvent dans le pelvis.

Fonctions de diagnostic

En raison de la neuropathie du nerf oppressé qui se produit dans la région pelvienne, une échographie est utilisée pour le diagnostic, ce qui permet de différencier la pathologie des autres troubles des organes génitaux. Grâce à l'échographie peut déterminer la nature de la circulation sanguine dans la zone touchée. L'absence de violations dans cette zone indique la présence de neuropathie. Le médecin tire des conclusions similaires si, après avoir appliqué froid sur le périnée, le patient ressent un soulagement temporaire.

Une échographie Doppler est prescrite pour confirmer le diagnostic préliminaire.

Pour exclure la prostatite, le cancer ou l'adénome de la prostate, le médecin procède à une palpation directe de la prostate chez l'homme par le rectum. En cas de déformation importante des tissus et des os locaux, ces violations peuvent être détectées par rayons X ou par un examen externe.

Aussi, afin de confirmer la suspicion de névrose génitale, un blocage novocainique est mis en place dans de rares cas. Le médicament est injecté directement dans le plexus nerveux. Si le patient est soulagé après la procédure, cela indique une neuropathie.

Thérapie traditionnelle pour la neuropathie génitale

En raison du fait que diverses causes et symptômes conduisent à une inflammation du nerf optique chez la femme, le traitement est en grande partie déterminé par les caractéristiques du facteur provoquant. Dans le même temps, on prescrit aux patients un traitement complexe. Pour le traitement de la neuropathie du nerf génital, des relaxants musculaires et des anticonvulsivants sont utilisés. Ces médicaments améliorent l'état général du patient.

Avec la défaite du nerf optique dans le traitement des hommes et des femmes utilisés suppositoires rectaux avec une substance active telle que le diazépam. Les suppositoires fournissent également un effet analgésique. Pour restaurer l’état général du patient, il est recommandé de prendre des vitamines C et du groupe B.

Pour les douleurs sévères causées par le pincement du nerf génital, on utilise des analgésiques, sélectionnés en fonction de l'intensité des symptômes. En plus des anticonvulsivants, les sédatifs sont souvent prescrits à ces fins, ce qui apaise le système nerveux central. Dans les cas extrêmes, lors de la décompression du nerf génital, des compte-gouttes sont prescrits (cette aide sera déterminée par le médecin traitant, en tenant compte de la nature de la lésion).

Fondamentalement, un mélange d'anesthésiques et d'hormones est utilisé à ces fins. Ce groupe comprend les médicaments de la classe des neuro-multivites. Grâce à un tel blocage du nerf génital, la miction est rétablie et la défécation est normalisée.

Si nécessaire, la tactique de traitement est ajustée. En cas de compression des fibres nerveuses provoquée par une fracture des os du bassin ou par la prolifération de tumeurs, une intervention chirurgicale est effectuée. Ces opérations ont un effet durable, mais nécessitent une reprise à long terme.

Si les méthodes traditionnelles de traitement ne donnent pas de résultat positif et que le patient continue à être dérangé par la douleur, elles ont recours à l'ablation du nerf génital.

À cette fin, des courants d'impulsion sont fournis à la zone touchée. Un tel effet soulage la douleur et normalise l'état du patient pendant plus d'un an.

Autres traitements

La névrose sexuelle prolongée est traitée par des procédures physiothérapeutiques. Pour éliminer les signes d'inflammation, il est recommandé:

  • exposition à des courants laser ou dynamiques;
  • UHF;
  • bains à remous;
  • l'emballage;
  • la cire de paraffine;
  • électro- et phonophorèse.

Très souvent, avec le pincement du nerf confinant, le traitement est complété par un massage. Au cours de cette procédure, la circulation sanguine dans la zone à problèmes est accélérée, soulageant ainsi la tension musculaire et supprimant le processus inflammatoire. Le massage est effectué pendant la rémission et uniquement avec la participation d'un médecin. Cela s'explique par le fait qu'un tel effet lors d'une exacerbation du processus inflammatoire aggrave l'état général du patient.

Les exercices de gymnastique spéciaux sont efficaces. Pour prévenir les exacerbations dans le traitement du nerf abdominal à la maison, il est recommandé de plier et de déplier les jambes au niveau des articulations de la hanche et du genou chaque jour, afin de réaliser des mouvements de rotation des membres inférieurs. Au fil du temps, vous pouvez élargir la liste des exercices effectués en y incluant des squats. L'action de la gymnastique thérapeutique vise à renforcer le corset musculaire.

En période d'exacerbation, il est recommandé de traiter la zone touchée avec des pommades, notamment du venin de serpent ou d'abeille ("Myotone", "Viprosal", "Finalgon" et autres). Il est interdit d’utiliser ces médicaments pendant la grossesse et l’allaitement.

En complément, la teinture de cônes d’épinette, de pissenlits ou d’aiguilles (une tasse pour 0,5 litre de vodka) est souvent ajoutée au schéma général du traitement du nerf cortical. Cet outil est utilisé comme un frottement avant le coucher. La teinture accélère la circulation sanguine, soulage l'inflammation et soulage la douleur.

Une compresse chaude avec de la cire d'abeille fondue dans un bain d'eau permet d'obtenir un effet temporaire. Cette procédure est effectuée au moment du coucher.

Pour soulager la douleur, on utilise également une pommade obtenue comme suit: les têtes de lilas séchées sont réduites en poudre puis mélangées à de la graisse de porc dans un rapport de 1: 4. L'outil résultant est appliqué à la zone à problèmes deux fois par jour.

Mesures préventives

Lorsque la neuropathie du nerf génital est recommandé de limiter ou d'abandonner complètement le cyclisme ou l'équitation. Si cela ne peut pas être fait, alors il est nécessaire de mettre une protection sur l'aine avant chaque course.

Afin de prévenir la neuropathie, les maladies systémiques (en particulier les systèmes endocrinien et cardiovasculaire) doivent être traitées rapidement et les lésions pelviennes évitées.

Les hommes et les femmes devraient immédiatement consulter un médecin s'ils ressentent un inconfort permanent (douleur) dans la région périnéale.

Pour la prévention des exacerbations de la névrite optique, des exercices visant à renforcer le système musculaire pelvien sont obligatoires. La gymnastique corrective est recommandée pour effectuer quotidiennement.

Traitement du nerf abdominal pincé

Mécanisme de développement de la pathologie

Pour comprendre les caractéristiques de cette maladie, il est nécessaire de déterminer quel est le sexe, ou le nerf controversé. Il diffère dans les petites tailles, mais a malgré tout une grande importance. Il est situé dans la cavité pelvienne, longeant l'os ischiatique. Ensuite, il est divisé en trois parties.

Le nerf factice a plusieurs fonctions. Ils sont comme suit:

  • innervation des sphincters anal et urétral;
  • innervation des organes génitaux (effet sur les corps caverneux du pénis et du clitoris);
  • assurer la sensibilité des organes génitaux externes.

Cela signifie que son activité affecte la vie intime d'une personne, ainsi que les processus de miction et de défécation.

La perturbation de son travail entraîne des perturbations dans ces processus, provoquant une neuropathie. Le plus souvent, cela est dû à un pincement - lorsque le nerf est transféré au muscle en forme de poire ou serré entre les ligaments.

De plus, il existe d'autres causes à ce type de neuropathie. C'est:

  • spasmes musculaires de l'anus;
  • accouchement dysfonctionnel;
  • fracture des os du bassin;
  • la présence de néoplasmes malins dans cette zone;
  • maladies virales responsables d'inflammation (notamment le virus de l'herpès);
  • chirurgie des organes pelviens;
  • équitation;
  • faire du vélo.

Chacune de ces circonstances peut entraîner un pincement du nerf et une détérioration de son fonctionnement. Si le traitement n’est pas commencé à l’heure (en particulier avec le mode de vie précédent du patient), la pathologie progressera. L’accélération de son parcours peut entraîner des facteurs supplémentaires, par exemple:

  • mauvaises habitudes
  • troubles métaboliques;
  • des anomalies dans le système endocrinien;
  • médicaments non contrôlés;
  • la présence de maladies cardiovasculaires;
  • manque de vitamines;
  • pauvre approvisionnement en sang.

Ces facteurs peuvent aggraver l'état du patient. Mais même s'ils ne sont pas là, un traitement urgent est nécessaire pour éviter les complications. Pour un traitement rapide chez le médecin, vous devez connaître les symptômes de la maladie. Ils sont comme suit:

  • coup de couteau ou sensation de brûlure dans l'aine;
  • troubles du fonctionnement des organes génitaux;
  • névrite (manque partiel ou complet de sensibilité des zones individuelles);
  • inconfort dans l'anus;
  • douleur au périnée, aux organes génitaux, près de l'anus;
  • sensibilité excessive de la peau sur le pubis;
  • incontinence urinaire;
  • la constipation;
  • douleur pendant les rapports sexuels;
  • sensation de corps étranger dans le vagin, l'urètre, le rectum.

Généralement, l’intensité des symptômes augmente en position assise. Ces signes peuvent être dus à d'autres maladies. Vous devez donc faire l'objet d'un examen afin d'identifier la cause des caractéristiques désagréables.

Maladies nerveuses

Syndrome caractéristique avec lésions du nerf génital fémoral: douleur intense, nature douloureuse et cérébrale dans la région fessière et anogentilien. La douleur survient à l'intérieur et à l'avant de la cuisse, à 1/3 de sa part.

L'intensité de la douleur augmente lorsque le patient marche, s'assoit et souffre également lors de la défécation. Au cours du test de diagnostic, dans lequel le patient tente d’atteindre le genou de l’épaule opposée, une douleur intense se produit. En règle générale, avec la défaite du nerf génital fémoral, il y a un manque de réflexe crémastérien, ou une diminution de celui-ci. La maladie peut causer un léger trouble du sphincter externe des organes pelviens. Les conditions préalables à la survenue d'une neuropathie du nerf sont l'impact sur lui dans la zone d'inflexion à travers la colonne vertébrale sciatique ou à travers le ligament sacrospineux. Une autre cause de neuropathie peut être la compression du nerf par le muscle en forme de poire, avec son état de stress.

Les dommages causés au nerf génital-fémoral peuvent ne pas être uniquement des facteurs de compression, qui sont également responsables de la lésion du nerf iléo-hypogastrique et du nerf iliaque-inguinal. Une compression sur la branche fémorale, située sous le ligament inguinal dans l'espace vasculaire ou une compression dans le canal inguinal de la branche génitale, peut également contribuer à la formation de la maladie. Il est possible de contracter la maladie à la suite d'un travail physique pénible après des opérations chirurgicales au niveau de l'aine. Les adhérences locales des processus cicatriciels peuvent également provoquer une maladie.

Signes et symptômes du nerf génital fémoral:

  • paresthésie et douleur à l'aine
  • douleur dans la vulve
  • douleur lors de la tension de l'abdomen et de la flexion-extension de la hanche
  • douleur dans le testicule, avec l'impact de la douleur dans la partie supérieure de l'intérieur de la cuisse, lorsque le patient est
  • la douleur survient lors de la palpation de la région inférieure du ligament pupart vers la face externe de l'artère fémorale
  • sensation de douleur lors de la palpation de l'anneau inguinal
  • un symptôme évident de Wasserman
  • formation d'hypoesthésie

Des symptômes similaires se manifestent par une neuropathie du nerf ilio-inguinal et du nerf iliaque-hypogastrique. Dans certains cas, la neuropathie du nerf génital fémoral contribue au développement de lésions nerveuses inguinales. La raison - le voisinage anatomique proche des nerfs. Les signes et les auteurs de ces nerfs sont identiques, toutefois, les dysfonctionnements de la sensibilité sont exacerbés par les régions génitales proximale et médiale.

Illustrations du système nerveux:

Causes de développement

Le principal facteur étiologique pouvant provoquer une neuropathie sexuelle est le pincement du nerf sensoriel qui se produit dans le canal Alcock. C'est à ce propos que les experts qualifient la maladie de "syndrome du canal d'Alcock".

La maladie peut progresser en raison de la formation d'une hernie ou d'une lésion de la zone inguinale. La défaite du nerf inguino-iliaque découle du fait que des cicatrices musculaires commencent à se former. En règle générale, cela se produit après une blessure ou une intervention chirurgicale.

La neuropathie peut également se développer en raison des facteurs suivants:

  • activité de travail prolongée;
  • la présence de fractures de l'os pelvien;
  • hypertonus de la glande en forme de poire;
  • l'herpès;
  • tension du muscle interne de verrouillage;
  • la présence de néoplasmes malins dans la région pelvienne;
  • spasme musculaire, qui est situé dans l'anus;
  • lésions nerveuses dues à la bicyclette ou au cheval.

Pour déterminer exactement s'il y a une pathologie, aidera l'enquête. Pour ce faire, vous devez consulter un neurologue, qui fixera des mesures de diagnostic afin d’établir le diagnostic.

Symptômes principaux

Les symptômes de la neuropathie varient. Le symptôme principal est un changement dans la fonction des organes situés dans le pelvis. Une personne peut avoir une sensibilité altérée ou des problèmes de végétation. De plus, le changement de sensibilité peut être accompagné d'un syndrome douloureux prononcé et, comme pour les végétaux, il y aura des dysfonctionnements des glandes et d'autres structures constituées de fibres musculaires lisses.

Les perturbations du trophisme de l'épiderme du scrotum, du périnée, de la zone près de l'anus, sont également un symptôme de ce que pourrait être une atteinte.

Considérez les symptômes de la pathologie:

  • dysfonctionnement des organes génitaux;
  • sensation de corps étranger dans l'aine;
  • sensations désagréables dans l'aine - sensation de brûlure, démangeaisons importantes;
  • douleur qui fait mal dans la région pelvienne;
  • sensibilité excessive de l'épiderme dans la région de l'aine;
  • après avoir uriné, le patient ressent une gêne accompagnée de douleur;
  • Il peut y avoir une envie de vider la vessie.

Plus rarement, en pathologie, les symptômes suivants peuvent être notés:

  • la constipation;
  • douleur dans le coït;
  • se sentir comme si les muscles du périnée étaient engourdis.

Les experts ont également constaté que la maladie contribuait à accroître l'anxiété et pouvait même provoquer une dépression. En tant que maladie concomitante, une pathologie peut également accompagner la maladie d'Alzheimer.

Diagnostic et traitement

Afin de réaliser correctement les mesures de diagnostic, le patient doit informer le médecin de tous les symptômes existants. Par exemple, en présence d'une pathologie, les sensations douloureuses diminuent si le patient est en décubitus dorsal et s'intensifient s'il s'assied. Lors d'une application à froid, le patient peut également ressentir un soulagement temporaire, ce qui indique la présence d'une neuropathie. Le médecin peut également examiner le patient par palpation pour rechercher des zones caractéristiques du pincement du nerf.

Attribuez les mesures de diagnostic suivantes:

  • échographie - pour déterminer s'il y a violation du flux sanguin dans l'artère génitale;
  • Dopplerogrampathy - effectué dans le même but que l'échographie;
  • Blocage novocainique du tractus nerveux - vérifiez si la disparition de l’inconfort est présente après la procédure.

Une fois le diagnostic posé, le patient se voit prescrire un traitement dont le but principal est la réparation des nerfs, ainsi que l’élimination des symptômes désagréables de la région périnéale et pelvienne.

À cet égard, il est recommandé au patient de prendre les médicaments suivants:

  1. Des relaxants musculaires sont nécessaires pour détendre les muscles du nerf génital fémoral.
  2. Les anticonvulsivants - ils soulagent la douleur, la gabapentine est populaire.
  3. Les sédatifs sont également prescrits pour réduire la douleur.
  4. Solutions d'hormones et anesthésiques - pour le blocage du nerf sexuel - médicaments de la classe des neuromultivites. Lors de l'utilisation de la miction et de la défécation devrait être normalisé, et l'inconfort - pour passer.
  5. Suppositoires rectaux ou vaginaux contenant le principe actif, tel que le diazépam.
  6. L'utilisation de vitamines C et du groupe B - pour normaliser l'état général.
  7. Techniques de physiothérapie - phonophorèse, électrophorèse. Ils sont utilisés dans le contexte d'une évolution chronique de la pathologie.
  8. Physiothérapie - pour chaque patient est sélectionné individuellement, il est nécessaire afin de masser les muscles du périnée.

Si toutes les méthodes ci-dessus sont inefficaces dans ce cas, une décompression chirurgicale est prescrite au patient.

Causes de la maladie

Le principal facteur étiologique provoquant la neuropathie sexuelle est le pincement du nerf génital qui se produit dans le canal Alcock. En relation avec la zone touchée, la maladie est également appelée syndrome du canal de Alcock.

Ce type de pathologie, telle que la neuropathie sexuelle fémorale, évolue en raison d'une lésion de la zone inguinale ou de la formation d'une hernie. La lésion du nerf ilio-inguinal est le résultat de la formation de cicatrices musculaires, apparaissant après une intervention chirurgicale ou une blessure.

La neuropathie génitale se développe également pour les raisons suivantes:

  1. activité générique (neuropathie obstétricale);
  2. hypertonus du muscle piriforme;
  3. spasmes musculaires de l'anus;
  4. tension du muscle obturateur interne;
  5. fracture des os du bassin;
  6. tumeurs malignes dans la cavité pelvienne;
  7. virus de l'herpès;
  8. lésions nerveuses causées par l’équitation ou le cyclisme.

Symptômes principaux

La neuropathie du nerf génital se manifeste par des signes multiples mais légers. C'est précisément en raison du flou des symptômes que cette maladie est difficile à diagnostiquer. Les patients se plaignent de tels phénomènes:

  • douleur douloureuse dans la région du périnée, de l'anus et des organes génitaux;
  • brûlures et picotements à l'aine;
  • inconfort dans l'anus;
  • sensation de corps étranger dans le rectum, l'urètre ou le vagin (chez la femme);
  • dysfonctionnement des organes génitaux;
  • incontinence urinaire;
  • hypersensibilité de la peau dans la région pubienne.

Chez les femmes, le développement de la pathologie est accompagné de démangeaisons et de brûlures dans la région du clitoris, des lèvres, du vagin. Les sensations désagréables deviennent plus intenses en position assise.

Les patients s'inquiètent souvent de la sensation d'engourdissement des organes génitaux, de problèmes de défécation (constipation), de gêne lors de la miction, de douleur lors de contacts sexuels.

Anatomie

P.sacralis provient des quatre premières racines spinales de la région sacrale S1-S4 et des deux dernières racines de la région lombaire (L4-L5, et uniquement des branches antérieures de la quatrième). Il fait partie du plexus lombo-sacré. P. sacralis a une forme triangulaire. Situé dans la cavité pelvienne entre les deux fascias. Dans cette zone est situé sur la surface avant de l'os sacré et le muscle en forme de poire (m. Piriformis). De p. sacralis surplombent les branches longues et courtes. L'anatomie de la zone innervée par le plexus sacré est étendue.

Les branches courtes se terminent directement dans la région pelvienne. Ici, la partie du plexus innerve un certain nombre de muscles - un verrouillage, en forme de poire, fessier et carré, qui soulève l’anus et le muscle coccygien, m. tensor fasciae lata, capsule articulaire de la hanche. Les branches fournissent également l'innervation de la région périnéale, l'anus, le pénis - chez les hommes, le clitoris et les lèvres - chez les femmes:

  1. La peau autour de l'anus est constituée des branches rectales inférieures n. pudendus;
  2. Branches périnéales du même nerf - la peau du périnée et le muscle transverse superficiel du périnée, les muscles du pénis;
  3. Nerf dorsal du pénis (clitoris) - muscle transverse profond du périnée, sphincter urétral, peau des organes génitaux.

Les longues branches du plexus forment des nerfs tels que le sciatique (n. Ischiadicus), le derme (n. Cutaneus femoris postérieur), le tibia (n. Tibialis), le plantaire (n. Plantaris) et le péroné (n. Fibularis). Ces branches innervent la plupart des muscles, articulations, peau pelvienne, membres inférieurs et pieds.

P.sacralis fournit le mouvement et la sensibilité de la région pelvienne, c'est-à-dire qu'il innerve les jambes, les pieds et la région périnéale. C'est la fonction principale de la région sacrale. Par conséquent, les processus pathologiques associés à p. sacralis, accompagné d'une douleur intense et altérée fonction motrice et sensible des membres inférieurs.

Pourquoi le plexus est-il endommagé?

La défaite du plexus lombo-sacré est le plus souvent associée aux pathologies suivantes:

  • le plexus lombo-sacré est blessé;
  • plexite lombo-sacrée (plexus sacré ou ses branches enflammées);
  • sciatique (inflammation des racines);
  • compression des racines nerveuses lors de la sortie par le foramen intervertébral (hernie vertébrale, ostéochondrose);
  • maladies infectieuses affectant les nerfs.

En outre, les lésions du plexus lombo-sacré peuvent être provoquées par une inflammation des nerfs, à la fois infectieux et aseptique. La compression dans des espaces étroits (foramen intervertébral, espace entre les muscles) conduit à une névralgie en tunnel (neuropathie).

De plus, des pathologies peuvent survenir non pas à cause de lésions du tissu nerveux, mais à cause de la maladie sous-jacente dans la zone, qui est p. sacralis innerve. Cela peut être une tumeur, une infection des organes internes, une infection sanguine.

Les symptômes

L'inflammation ou le pincement du plexus lombo-sacré accompagne le symptôme principal - la douleur. C'est névralgie. Si les branches ou le plexus lui-même sont touchés, l'épicentre de la douleur se situe dans la partie inférieure du corps. Il peut irradier le bas du dos, les fesses, la cuisse, le tibia ou même le pied. En outre, la névralgie peut être observée avec une pression sur la paroi antérieure du sacrum au cours de l'examen rectal ou dans la région périnéale.

Dans la névralgie, la douleur est par nature longue, terne, intense. En cas de pincement, la gêne peut survenir, aggravée par un effort sur la région fessière ou la colonne vertébrale. Tout dépend de l'endroit où le bourrage s'est produit.

Les symptômes supplémentaires incluent:

  • diminution de la sensibilité de la peau de la région pelvienne, des jambes;
  • chair de poule, froid, aiguilles sous la peau;
  • diminution de la force musculaire des membres inférieurs, altération de la motricité;
  • diminution et perte de réflexes;
  • boiteux

Les névralgies présentant les symptômes ci-dessus dans les zones innervées par des branches partant du plexus indiquent une inflammation ou un pincement du nerf.

Petite anatomie

Nerf sexuel dans le corps féminin

Le nerf génital est une petite longueur, mais très important nerf de ce dernier, si vous allez du cerveau, le plexus sacré. Il se situe dans la cavité pelvienne, pénètre dans l'os ischiatique en chemin. Ensuite, il est divisé en trois branches: le nerf rectal, périnéal et dorsal du pénis (clitoris). Ses fonctions sont diverses:

  • il innerve le muscle, élevant l'anus;
  • innerve le sphincter anal;
  • donne des branches aux muscles du périnée;
  • innervent les organes génitaux: les corps caverneux du pénis chez les hommes, le clitoris chez les femmes;
  • donne la sensibilité de la peau des organes génitaux externes et de l'anus;
  • innerve le sphincter de l'urètre.

Comme vous pouvez le constater, ce nerf joue un rôle important non seulement dans la vie intime d'une personne, mais également dans les mictions et la défécation. Dans la composition du nerf génital se trouve un grand nombre de fibres végétatives qui fournissent un "travail inconscient" des sphincters. Après tout, une personne ne pense jamais, ne contrôle pas, et délibérément ne serre pas les muscles afin de ne pas déféquer accidentellement ou d’uriner en plein jour. Cela se fait par les fibres nerveuses végétatives qui pénètrent dans la lumière du nerf génital.

Nerf malécovial dans le corps de l'homme (jaune)

Ce nerf peut être blessé sous la forme d'un muscle en forme de poire situé dans la cavité pelvienne et pris en sandwich entre deux ligaments.

En outre, le nerf peut être endommagé, par exemple lors d’un accident de la circulation tombant d’une très grande hauteur au cours duquel une fracture des os du bassin se produit. Une cause fréquente de douleur chronique dans le pelvis est une lésion nerveuse lors de l'accouchement, ainsi que l'implication du tronc nerveux dans la croissance d'une tumeur maligne.

En outre, des activités telles que le cheval ou le vélo peuvent également, avec le temps, conduire à une neuropathie par compression du nerf génital.

Symptômes de neuropathie génitale

Quelles que soient les lésions neuropathiques, tous les symptômes consistent en douleur, troubles de la sensibilité, troubles du système autonome et faiblesse musculaire. La piqûre pincée du nerf se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleur dans le périnée;
  • inconfort dans l'anus et les organes génitaux;
  • teinte brûlante de la douleur;
  • diminution de la sensibilité de la peau dans ces zones, "chair de poule rampante";
  • sensation désagréable de sensation de corps étranger dans l'urètre et l'anus;
  • incontinence de matières fécales et d'urine. Il peut être incomplet et se manifester sous la forme de comazoanie ou d'incontinence urinaire;
  • troubles sexuels: impuissance, anorgasmie.

Le pincement du nerf optique chez la femme provoque les symptômes susmentionnés également dans le tiers inférieur du vagin.

Le pincement du nerf confinant chez l'homme, en plus de ce qui précède, peut causer de la douleur pendant les rapports sexuels.

La nature même de la douleur devient brûlante, toucher la peau devient douloureusement désagréable. Il y a une sensation de choc électrique, soit de corps étranger chaud ou froid, de problèmes de miction et de défécation, ainsi que d'autres symptômes divers et désagréables.

Sur le diagnostic de neuropathie

Avec de telles sensations désagréables et douloureuses, une personne n’est pas encline à supporter longtemps, comme par exemple avec des douleurs à un bras ou à une jambe. Par conséquent, le plus souvent, il s’adresse à un neurologue, ou à un proctologue, s’il existe des troubles prononcés du sphincter anal et des problèmes de rétention d’urine et de selles.

Moins fréquemment, le patient a recours à un sexologue, mais un spécialiste compétent doit, à l'aide d'une enquête élémentaire, identifier les troubles organiques et le diriger vers un spécialiste. La neuropathie du nerf génital est diagnostiquée sur la base des plaintes et des études suivantes:

  • plaintes des patients, comme détaillé ci-dessus;
  • la nature de la douleur, qui indique des changements neuropathiques (sensation de brûlure, rampement, frissons, toutes sortes de démangeaisons, troubles du toucher);
  • le traitement à l'essai et le blocage diagnostique par Novocain de ce nerf réduisent de manière fiable la gravité des symptômes ou soulagent complètement le patient des souffrances subies pendant le traitement par Novocain - de 12 heures à 3 jours;
  • lors de l'examen échographique du périnée et du petit bassin par Doppler, presque toujours avec une neuropathie ischémique par compression du nerf génital, on note une diminution de la vitesse du flux sanguin volumétrique dans l'artère sexuelle adjacente. Cela se produit «pour l'entreprise»: l'artère génitale passe avec le nerf dans les mêmes canaux et son rétrécissement confirme indirectement la compression du nerf génital;
  • un critère de diagnostic important est l'augmentation de la douleur si une personne est assise et la réduction de la douleur si une personne est allongée sur le dos. En outre, la lésion unilatérale est caractéristique de la neuropathie du SNC. Du même côté et il y a des désordres;
  • les patients remarquent souvent que si vous appliquez une couche froide sur le périnée, cela soulage et réduit les douleurs brûlantes. Ce symptôme indique la nature neuropathique des lésions nerveuses.

En plus de ces critères de diagnostic, la palpation du périnée peut révéler des points douloureux caractéristiques reflétant un spasme du muscle piriforme.

Il est important que la pathologie de ce nerf soit étroitement liée à la progression du syndrome myofascial. Ce syndrome est plus difficile à traiter car les muscles sont situés en profondeur.

En outre, la neuropathie du nerf génital aggrave la dépression, l'anxiété et rend les personnes plus susceptibles aux événements négatifs.

Caractéristiques de l'anatomie du nerf génital

La voie nerveuse controversée débute de manière significative au-dessus des zones innervées. Les médecins l'appellent donc souvent le nerf fémoro-génital. Il traverse les muscles de la taille et passe sur l'uretère, puis s'étend jusqu'à la zone inguinale. À cet endroit, il est divisé en 2 branches:


Le nerf génital fémoral, passant dans la branche inguinale, présente 2 variantes de continuation selon le sexe de la personne:

  • Mâle. Il sort par le canal avec le cordon spermatique et suit dans le scrotum;
  • Femme Dans le cas de rapports sexuels faibles, le nerf génital quitte le canal avec un ligament rond de l'utérus et passe doucement dans la peau des grandes lèvres.

Le nerf inguinal chez les femmes et les hommes innerve les tissus suivants:

  • Tissus musculaires de l'anus;
  • La peau externe de l'anus et des organes génitaux;
  • Sphincter anal;
  • Musculature périnéale;
  • Clito féminin;
  • Corps caverneux masculins du pénis;
  • Sphincter de la vessie.

La voie nerveuse controversée est responsable non seulement des sensations ressenties lors des rapports sexuels, mais aussi directement de la défécation et de la miction.

Les deux dernières fonctions qu’il remplit sont dues aux fibres végétatives dans sa composition. C'est le département autonome (végétatif) du système nerveux qui est responsable de nombreux systèmes non contrôlés par la conscience humaine, tels que la constriction des pupilles, le rythme cardiaque, etc.

Les dommages à ce nerf sont causés par le pincement du muscle en forme de poire, des ligaments, etc. Parfois, la cause de cette compression réside dans la lésion résultante, à la suite de laquelle les os du bassin ont été fracturés ou une rupture du ligament s'est produite. Habituellement, ce type de névralgie s'accompagne d'une sensation de tension et d'inflammation.

Causes de l'inflammation

La neuropathie de traction-compression de la voie neurale gauche ou droite se produit dans le canal Alcock. Par conséquent, le pincement du nerf génital qui s'est produit dans cette zone s'appelle le syndrome d'Alcock. Parmi les autres types de neuropathies caractéristiques de cette voie nerveuse, on peut distinguer la forme fémorale-sexuelle. Elle se manifeste principalement par une blessure à l'aine ou par l'apparition d'une hernie inguinale. La neuropathie du nerf ilio-inguinal appartient également à ce groupe. Cela se produit en raison de l'apparition de cicatrices sur le tissu musculaire, résultant d'une intervention chirurgicale.

La violation du nerf excitateur est principalement due aux facteurs suivants:

  • Trauma reçu pendant l'accouchement;
  • Spasmes musculaires de l'anus;
  • Fracture pelvienne;
  • Le développement de la nature maligne du cancer;
  • Tonus élevé du muscle piriforme;
  • Complications de l'herpès;
  • Spasme du muscle obturateur interne;
  • Réduction de la confusion due au fait de faire du cheval ou du vélo.

Les symptômes

Pour la neuropathie nerveuse à compression, le nerf symptomatique se caractérise par de nombreux symptômes, mais leur gravité est plutôt faible. Pour cette raison, il est extrêmement difficile de diagnostiquer une pathologie. Les principales manifestations de la maladie sont les suivantes:

  • Sensations douloureuses d'un personnage pleurnichant dans la région pelvienne;
  • Dysfonctionnement génital;
  • Inconfort constant dans la région de l'anus;
  • Miction involontaire;
  • Faux sentiment d'un objet étranger dans l'aine;
  • Sensation de brûlure et de picotement dans l'aine;
  • Une sensibilité trop élevée de la peau dans la région de l'aine.

Chez la femme, des démangeaisons et des brûlures graves dans la région génitale peuvent être ajoutées aux principaux symptômes de la neuropathie. En position assise, ces symptômes sont grandement améliorés.

Dans des cas plus rares, les symptômes suivants sont observés:

  • Selles avec facultés affaiblies (constipation);
  • Engourdissement des organes génitaux;
  • Douleur pendant les rapports sexuels et la miction.

Diagnostics

Le médecin identifie le problème en se concentrant sur les symptômes et les résultats de l'échographie. Avec la neuropathie, cela indique un flux sanguin perturbé dans l’artère génitale traversant le canal Alcock. De là, nous pouvons conclure qu’il s’est accompagné d’une compression du sentier nerveux honteux.

Une méthode efficace de diagnostic est le blocage du trajet nerveux nerveux. Si la gêne disparaît, alors tout est de la neuropathie. Habituellement, dans une telle situation, un traitement est prescrit, qui comprend des injections de glucocorticoïdes, des suppositoires vaginaux et d'autres méthodes de restauration des fibres nerveuses altérées.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie