L'envie est un sentiment négatif d'irritation, causé par le succès de quelqu'un d'autre, ses avantages matériels ou spirituels. Ce complexe de sensations est destructeur, car il amène le désir de ne pas se développer de manière indépendante, mais seulement de posséder quelque chose.

Pourquoi

Les gens sont largement utilisés expression stable "envie blanche" et "envie noire". On croit que l'envie blanche porte un message plus bienveillant. Mais dans l’ensemble, une personne dans les deux cas éprouve un sentiment d’irritation et d’insatisfaction, mais à divers degrés de gravité.

L'envie d'une manière ou d'une autre a expérimenté chaque personne. Les raisons sont assez prosaïques: insatisfaction matérielle ou domestique, manque de croissance personnelle, insatisfaction face à sa propre apparence et bien plus encore. Donc, le désir de posséder quelque chose d’extérieur est le manque de satisfaction de sa propre vie ou de certains de ses aspects.

Il existe une version selon laquelle l'envie est un sentiment génétiquement déterminé. Les partisans de cette théorie croient que c'est la raison pour laquelle nos ancêtres ont appris à se cultiver. Dans ce cas, l'envie a joué un rôle constructif.

Du point de vue de la psychologie, l’envie est un signal qui signifie qu’une personne ne sait pas s’aimer et se développer. Dans la plupart des cas, cette barrière psychologique provient de l'enfance. Beaucoup de parents en cours d’éducation commettent une très grave erreur: ils donnent l’exemple à d’autres enfants. Beaucoup ont entendu la phrase: "Mais Vasya en a cinq pour son contrôle / aide sa mère à laver la vaisselle / mange bien". Il y a beaucoup d'options, mais l'essence est la même. L'enfant n'apprend pas à développer ses propres mérites, mais apprend à vivre dans l'optique du succès des autres.

Un tel enfant grandit entouré de ses propres complexes. Et à cause du manque de soutien dès la petite enfance, il ne sait pas comment le demander et le recevoir à l'âge adulte. La limitation de soi, l'incapacité à s'aimer et à s'accepter soi-même avec toutes les imperfections au fil du temps ne fait qu'aggraver la situation, et le sentiment d'envie grandit et se renforce.

Envy peut être divisé en plusieurs formes:

  • Envie noire. Il ne se manifeste pas seulement dans le malaise ressenti face aux succès des autres et à la soif de possession. Une personne qui éprouve ce sentiment est encline à souhaiter que le mal soit l'objet de l'envie ou même à le haïr. Le plus souvent, ces personnes envient des personnes familières ou proches. Un rôle important dans la formation de cette sensation est joué par le sentiment de sa propre sous-évaluation;
  • L'envie blanche semble un peu plus douce. Cela peut être décrit comme un léger sentiment d'ennui, mêlé d'admiration pour les réalisations des autres ou même de joie sincère pour votre prochain.
  • La jalousie grise s'appelle une sorte de sentiment limite. Peu de gens peuvent appeler cela une envie «à part entière». C'est juste qu'une personne se sent mal à l'aise avec le succès des autres, évite une société de personnalités intéressantes et réussies;
  • Envie personnelle, qui est rarement reconnue. Le sujet essaie de cacher ce sentiment, le considérant faible et honteux.

Le phénomène du bourreau et de la victime

Les psychologues considèrent l’envie comme un sentiment très intéressant et multiforme. D'un point de vue biblique, c'est l'un des péchés capitaux qu'il est difficile de ne pas succomber.

Une caractéristique intéressante est que l'envie ne se manifeste que dans la société. Les gens ne peuvent qu'envier quelqu'un d'autre. Dans de nombreux cas, la jalousie est remarquée par tout le monde mais pas par la personne qui la vit. Dans ce cas, la défense psychologique est particulièrement forte.

Le désir d'obtenir autre chose est souvent une incitation supplémentaire à travailler sur soi-même ou à faire des efforts supplémentaires. Dans ce contexte, la jalousie agit comme un puissant facteur de motivation interne. Mais voici la plus grosse prise!

Pas toujours ce que les autres ont est parfait pour nous. Par conséquent, la soif et le désir de réaliser le succès de quelqu'un d'autre entravent souvent leur développement personnel. Et la réalisation de la position «pas pire que celle de Macha» n'apportera jamais autant de bonheur et de joie que la prise de conscience de leur propre succès.

Il y a plusieurs composants:

  • Comparaison au niveau social. Cela peut souvent être trouvé parmi les personnes qui discutent des succès ou des acquisitions d'amis communs. Les réalisations des autres sont appliquées sur elles-mêmes;
  • Prise de conscience de la supériorité de quelqu'un d'autre lorsque le sujet est à proximité;
  • Le sentiment naissant de contrariété ou de ressentiment pour leur propre échec face au succès de quelqu'un d'autre;
  • N'aime pas ou même déteste une personne qui a accompli plus. Ici, vous pouvez créer le désir de lui faire du mal et le priver de l'objet de supériorité.

Le degré d’envie dépend en grande partie du niveau de croissance personnelle d’une personne et de son attitude critique, non seulement vis-à-vis de ses succès et de ceux des autres, mais aussi de ses propres impulsions.

Comment reconnaître

Dans la plupart des cas, ceux qui sont jaloux des autres essaient de le cacher. Mais même les menteurs les plus qualifiés peuvent donner des expressions faciales et des gestes. Le plus souvent, l'envie tente de dissimuler la bienveillance et la fausse joie. Dans ce cas, le sourire ressemble à un masque de clown lorsque les muscles mimiques de la bouche sont impliqués, mais qu’il n’ya pas de «rayons» autour des yeux.

Aussi, inclinaison excessive du corps, mouvements contraignants, mouvements nerveux avec les mains - tout cela indique qu'il est désagréable que l'interlocuteur ait une conversation, malgré tous ses artifices pour la cacher.

Méthodes de gestion de soi

L’envie est un sentiment négatif qui peut détruire les bonnes motivations et aspirations d’une personne. Il sera extrêmement difficile de se débarrasser complètement de cette sensation, ainsi que de tout stéréotype de comportement.

Tout d'abord, il est nécessaire de réaliser le problème. Le psychologue aidera à trouver la source du sentiment d'insatisfaction, à cause duquel il y avait un sentiment d'envie. Après tout, en fait, la jalousie et l’envie sont des manifestations modifiées de leur propre insécurité dans leurs capacités, de leur mécontentement vis-à-vis de leur vie, de leur profonde déception et de leurs réalisations.

En outre, les psychologues vous conseillent de cesser de vous identifier avec l'objet de l'envie. Si vous prenez du recul et essayez de regarder de côté, vous pouvez voir des lacunes évidentes, des complexes, une insatisfaction face à vos propres succès et bien plus encore, ce qui rend l’image globale moins attrayante.

Il est nécessaire d'apprendre à critiquer vos pensées et vos actions. Toute impulsion, en particulier, négative ou agressive, vous devez essayer de "désassembler" en parties plus petites. Cela aidera à l'avenir à ne pas envier les succès des autres, mais à essayer de vous développer et d'atteindre vos propres sommets.

Envy is.. Comment se débarrasser des sentiments d'envie

Avec un sens de l'envie, nous rencontrons souvent. Parfois, il nous envahit, parfois nous le sentons de l'extérieur. Tout le monde sait que l'envie est mauvaise. Par conséquent, tout le monde ne reconnaît pas sa présence. L’insatisfaction à l’égard de la vie, une comparaison pathologique entre soi et les autres, l’absence de désir de changer pour le meilleur - tous ces sentiments peuvent conduire au développement d’une envie envoûtante. Une personne qui ne contrôle pas ses émotions peut se conduire en captivité, d'où il est très difficile de se libérer. De par notre nature même, nous ne pouvons pas vivre séparément, nous nous comparons quand même aux autres, nous efforçons d’acquérir ou d’améliorer nos vies. Même si quelqu'un vit mieux que nous, vous devriez être heureux pour cette personne et ne pas l'envier. Quel est ce sentiment? Quelles sont ses causes et comment s'en débarrasser?

L'envie familière - qu'est-ce que c'est?

On pense qu'il existe deux types d'envie: l'envie noire et blanche. Mais en fait, les deux sont très mauvais pour la personne envieuse et pour celle qu’ils envient.

Le problème de l'envie est aujourd'hui chez beaucoup de gens. Il peut être caché dans l'insatisfaction ou le besoin de quelque chose, le manque d'argent, le besoin, l'insatisfaction quant à leur apparence ou le manque d'accomplissements personnels. Par conséquent, quiconque voit en lui-même les manifestations de ce sentiment devrait chercher un moyen de sortir de la situation afin d'apprendre à se débarrasser de l'envie.

Malgré la présence d'un tel sentiment chez presque toutes les personnes, beaucoup le nient. Ils prétendent que l'envie n'a rien à voir avec eux et que ce vice ne leur appartient pas. Sur cette base, ce sentiment devient moins important pour eux de prêter attention à cette lacune. Après tout, tout le monde sait que l'être humain est sujet à l'envie. Ce défaut a tellement pénétré le cœur des gens qu'il est parfois considéré comme une caractéristique d'une personne, d'un groupe ou même d'une nation entière.

D'où vient-il, ses raisons?

En conséquence, une personne peut grandir sans pouvoir jouir de la vie, elle aura beaucoup de complexes, de croyances diverses, de normes et d'auto-restrictions, qu'elle a adoptées de ses parents. Si, dès son enfance, enfreindre et humilier un enfant, il vivra et se comparera constamment aux autres.

La raison de l’envie peut aussi être le fait que la personne elle-même réchauffe ce sentiment, se comparant constamment à ceux qui sont plus en sécurité financière, plus jolies, qui communiquent mieux avec les autres, etc.

Comment l'envie affecte-t-elle les relations entre les gens?

L'envie gâte les relations entre les gens. De ce fait, les sentiments des ennemis peuvent devenir les meilleurs amis, petites amies, frères et soeurs de sang ou même les parents autochtones.

Jaloux des autres, on peut commencer à les haïr et décider d'un crime, par exemple, voler quelque chose qui ne nous appartient pas ou on ne peut pas le gagner. Mais le pire péché qu'une personne puisse commettre à cause de son envie est de tuer quelqu'un qui est meilleur que nous.

L'envie peut même conduire à la solitude. Par exemple, l'envie et le ressentiment envers quelqu'un peuvent amener à comprendre que les gens autour d'eux sont plus heureux que nous, qu'ils sont plus riches et qu'ils ont plus de succès. Cela aidera à se protéger des autres, afin de ne pas ressentir son infériorité apparente.

Caractéristiques de l'envie féminine

En raison du fait que les femmes sont plus sujettes à l'émotivité, succombant à l'envie, elles décident parfois même des actions viles. Contrairement à l'envie masculine, qui incite à devenir meilleure, le sentiment féminin peut rarement devenir un stimulant pour atteindre quelque chose. Si une femme succombe à l'envie, elle peut donner toute sa force et toutes ses ressources pour venger le succès de quelqu'un d'autre.

Très souvent, par jalousie, les femmes peuvent succomber à des actions à grande échelle, et pas seulement à de petits trucs sales. L'envie est propre à toute équipe féminine, car chacune se compare mentalement aux autres.

L’envie des femmes peut être cachée et imperceptible, mais aussi se manifester ouvertement et se transformer en véritable inimitié. Le plus souvent, les femmes sont jalouses des autres en raison de leur jeunesse, de leur attrait, de l'attention des hommes et de leur richesse financière. Il arrive parfois que l'envie des autres soit forte à cause de nouvelles choses à la mode.

Les concepts d'amour et d'envie peuvent-ils être combinés?

Ces concepts sont complètement incompatibles. Après tout, une personne qui aime vraiment ne peut pas envier une autre. Et quel que soit le type d’amour: le sexe opposé, les parents, le frère, la soeur ou des amis.

Si nous parlons de ce sentiment d'un point de vue biblique, la Bible condamne la jalousie. Une des Écritures dit que l'amour n'est pas jaloux.

En général, il existe une perception selon laquelle les deux concepts d'amour et de haine sont des choses qui se détruisent simplement.

Si l'amour est dans la vie d'une personne, l'envie n'aura tout simplement pas sa place. La Bible dit qu'un tel sentiment apporte le diable. Lorsque l'influence du Mal sur une personne se produit et que le sentiment d'envie commence à brûler, l'amour cesse immédiatement et la foi cesse de fonctionner.

Si vous essayez d'exclure l'envie et les querelles de votre vie et d'éviter les conflits avec les autres, vous pouvez vous sauver d'un sentiment aussi vil que l'envie. Un tel état ne peut que faire du mal à tout le monde, l'envie n'amène personne au bien.

La place de l'envie dans la société moderne

Si nous parlons du monde moderne, ces personnes n’apprécient pas non plus aujourd’hui. Il convient de noter que ceux qui sont enclins à cela sont maintenant bien plus qu’avant. À cause de son envie, quelqu'un peut même ne pas remarquer qu'ils sont jaloux de lui. Pour éliminer ce sentiment dans la société moderne, nous devons d’abord commencer par nous-mêmes. Après tout, chacun de nous est né sans ce terrible vice. L'envie est un péché acquis qui peut se développer si l'enfant n'est pas correctement élevé.

Quelles sont les conséquences de ce sentiment?

Vous pouvez faire l'expérience par la manifestation de sentiments de ressentiment, de culpabilité, de colère ou d'infériorité. Une personne peut aggraver son désarroi, son mécontentement vis-à-vis de soi-même et de sa vie, et ses propres réalisations se déprécient tout simplement.

Y a-t-il des différences entre l'envie noire et blanche?

C'est une erreur de considérer les types d'envie comme étant différents de la gravité de leurs expériences ou de leurs mauvaises actions. Certains soutiennent que l'envie noire est la plus pernicieuse. Allouer plus intermédiaire - gris. Comme le montre la pratique, il est tout simplement impossible de déterminer si l'envie est blanche ou noire. Les sentiments sont les mêmes dans tous les cas. Ils disent que si une personne est très inquiète à cause du sentiment qu’une personne a quelque chose que je n’ai pas, alors c’est une envie noire, et sinon autant, alors elle est blanche.

Il existe un avis selon lequel, enviant l’envie blanche, une personne n’est pas du tout gênée par un sentiment de contrariété ou d’irritation du succès de quelqu'un d’autre. Mais le concept même d’envie implique une nuisance, une comparaison de soi avec les autres et de la colère du fait que quelqu'un a meilleur que nous. Par conséquent, nous pouvons conclure que l’envie des blancs n’existe tout simplement pas. Mais la plus vraie manifestation de l'envie est le noir.

Par conséquent, la plupart des gens ont tendance à penser qu'il n'y a pratiquement aucune différence entre l'envie blanche et noire. Après tout, toute manifestation de celle-ci est un mauvais pressentiment dont l'un des deux camps sera malade. En parlant de votre joie que quelqu'un ait acquis quelque chose de nouveau ou de plus joli, vous ne prétendez pas avoir l'envie blanche. La joie est une émotion positive, et il vaut mieux appeler vos sentiments de cette façon plutôt que de dire que c'est une envie blanche.

Comment gérer ce sentiment?

Vous devez également connaître les causes de ce sentiment et essayer de les supprimer. La raison en est peut-être liée aux succès professionnels des autres, à de bonnes relations personnelles et familiales ou même à l'apparence d'une autre personne. Après avoir déterminé cela, vous devez décider pourquoi vous n’avez pas ces réalisations. Peut-être que l’essentiel est que l’autre personne fait tout simplement plus d’efforts pour faire quelque chose. Il est nécessaire de considérer ce problème de manière objective, en prêtant attention à tous les défauts, au manque d’initiative ou à la volonté faible.

La prochaine étape à franchir consiste à essayer de vous mettre à la place de celui qui vous rend jaloux. En même temps, être à la place de cette personne, non seulement quand il provoque l’envie, mais dans tous les domaines de sa vie. Peut-être qu'il n'est pas aussi bon qu'il y paraissait. Peut-être cette personne dépense-t-elle toutes ses finances dans le traitement onéreux d'un être cher ou dans le domaine privé. Après tout, une carrière peut battre les relations familiales. Il est important de regarder les valeurs. Le directeur de l’exploitation est peut-être devant vous, mais il est très solitaire, car sa femme triche et les enfants sont partis pour le monde entier, ne lui demandant de plus en plus d’argent. Chaque personne a sa propre croix dans la vie, vous ne pouvez pas seulement briser les sommets, car tout exploit n’est pas simplement donné, vous devez faire un don et donner du temps.

En effectuant ces étapes pour supprimer l'envie, vous ne remarquerez pas immédiatement le résultat. Si, à l’avenir, ce sentiment doit au moins se manifester, vous devez immédiatement souhaiter bonne chance à l’autre personne. Un tel acte aidera à changer le cours des pensées, dont dépend beaucoup aussi.

Et si vous ressentiez de l'envie envers vous-même?

Bien sûr, il est désagréable de constater qu’ils vous envient. Cela fait plaisir à certaines personnes, mais le bien ne suffit pas ici. Le négatif que vit l'autre personne peut affecter celui qui est envié. Il a l'impression d'être sur le tranchant d'un couteau, une petite piqûre, un discours jubilant à la fois. Afin de vous protéger du malaise résultant de la manifestation de l'envie dans votre adresse, vous devez prendre des mesures.

  1. Avec une personne jalouse, vous devez garder une certaine distance. Cela ne signifie pas que nous devrions immédiatement cesser de communiquer avec lui, mais il est nécessaire de moins partager les moments positifs de la vie. Considérez que vous le protégez simplement des expériences excessives. Les relations rompues brusquement n'en valent pas la peine, car elles sont précieuses. Mais il est nécessaire de tirer certaines conclusions afin de ne pas encourir un flot d’émotions négatives.
  2. Si possible, vous devez exclure ce qui provoque l'envie. Envie le plus souvent de ceux qui vous entourent, vous avez donc besoin de moins pour leur montrer leurs réalisations de n'importe quel domaine. Si l'envie vient d'amis ou de bons amis, ils doivent alors parler moins de leurs succès au travail. Et avec l’envie des collègues de travail, il est important de parler moins de la qualité de votre femme, de l’obéissance des enfants et de la beauté de votre maison.

Et en général, il vous suffit de bien vous comporter vis-à-vis des autres pour éviter l'envie. Par exemple, vous n'avez pas besoin de faire preuve de manque de respect ou de condescendance. Il est important d’être une personne sensible et sensible, elle se réjouira pour vous et ne vous envie pas.

Envie chez une personne - d'où vient-il et comment y faire face

Bonne journée, chers lecteurs. Aujourd'hui, nous allons parler de ce qui constitue un sentiment d'envie. Vous en apprendrez les raisons. Vous saurez quelles méthodes vous pouvez y faire face.

Définition du concept

L'envie, par essence, est une rivalité, mais cachée. Les gens souhaitent obtenir la victoire de quelqu'un d'autre. Mais le processus lui-même a lieu à l'insu de l'adversaire.

En psychologie, l'envie est considérée à la fois comme une limitation et une motivation pour une personne. Une personne envieuse obtient un motif pour atteindre un objectif dont la réalisation devrait être nécessairement meilleure que celle d'une personne envieuse. En même temps, l'envie affecte l'émergence du désir d'atteindre le but de quelqu'un d'autre. En fait, c'est simplement que quelqu'un copie, s'égare de ses besoins, ce qui peut entraîner une perte d'identification et un échec personnel.

L'envie peut aussi être une émotion qui se manifeste à un moment donné. Par exemple, quand quelqu'un gagne, sa victoire l'envie, mais elle est de courte durée et finit par s'estomper.

L'état d'envie peut se manifester sur 3 niveaux.

  1. La conscience. La personne se rend compte qu'elle occupe une position basse par rapport à d'autres personnes.
  2. Expérience émotionnelle. Il y a un sentiment de contrariété, d'irritation, d'agressivité, de sentiment d'infériorité, d'injustice du destin, d'atteinte à l'orgueil.
  3. Comportement réel. L'action destructrice contre l'objet de l'envie, l'accusation d'un objet qui est jaloux du fait qu'elle a créé des problèmes.

Muzdybayev distingue six composantes d'un état envieux.

  1. Comparaison sociale. Les gens ont tendance à discuter des échecs, des réalisations des autres. Le succès matériel est l'envie.
  2. Perception de la supériorité d'une autre personne. Cela se produit lorsque des personnes ayant les mêmes inclinaisons obtiennent des résultats différents tout en communiquant étroitement. Accepter la supériorité du premier signifie l'humiliation du second.
  3. La réaction émotionnelle à la supériorité se traduit par l’anxiété, le chagrin, la contrariété et l’humiliation.
  4. Déteste les sentiments pour qui est le meilleur. Ne pas aimer, en fait, est un mécanisme de défense qui aide à masquer le sentiment d'infériorité. Les tentatives pour rechercher les défauts d'une autre personne sont caractéristiques, ce qui permet de soulager un peu le stress émotionnel.
  5. Essayer de blesser celui qui est meilleur.
  6. La privation ou le désir du sujet d'un adversaire lui permettant de se surpasser.

Il y a trois types d'envie.

  1. Malicieux. Essayer non seulement d'obtenir le succès de quelqu'un d'autre, mais aussi d'en priver une autre personne. Plus souvent observé lorsqu'il n'est pas possible d'atteindre le même niveau.
  2. Méchant. Une personne est désireuse d’obtenir la même chose qu’un objet d’envie sans toutefois éprouver de l’hostilité.
  3. Déprimé Il se développe à cause de la sensation de la position d'une personne humiliée. Caractérisé par un sentiment de malheur, d'injustice, d'incertitude.

G.F. de la Maur à différentes époques historiques ont enquêté sur l'envie et ont distingué deux types principaux.

  1. Personnel. Est caché, défini comme honteux. Cela se manifeste par le rejet d'une personne enviée ou par l'expression d'une agression ouverte à son égard.
  2. Publique Elle est déterminée par l'utilisation de stéréotypes créés, distribués et transmis dans la société, qui font partie de la vision du monde. Avec leur aide, vous pouvez à la fois manifester l’envie et marquer sa présence auprès de quelqu'un.

Envie noire et blanche

La concurrence est une forme fondamentale de progrès. Tous les gens veulent réussir. Si la rivalité vous permet d'obtenir de meilleurs résultats, tant mieux. Il s'agit de l'envie blanche. Les manifestations comprennent:

  • bonne évaluation de leurs propres capacités et de celles des autres;
  • il est reconnu que quelqu'un a une supériorité, mais n'en fait pas une tragédie, mais s'efforce simplement d'être meilleur que lui pour le moment;
  • ne ressent pas d'inconfort après une analyse comparative de la vie de quelqu'un d'autre et de sa vie;
  • capable de profiter du succès de collègues, leurs proches. Bien que dans le même temps et ressent un certain inconfort.

En fait, l’envie des blancs est la compétition saine nécessaire pour acquérir de l’expérience. Par conséquent, il ne faut pas avoir honte de ce sentiment.

Parfois, je ressens de l'envie. Je me fâche quand quelqu'un obtient de meilleurs résultats, plus facile et plus rapide que moi. Mais en même temps, je ne m'assieds pas, je ne me mords pas les coudes, n'envoie pas de vibrations négatives, mais me prends simplement en main, je fais un effort maximum et j'atteins mon objectif, même si cela me donne beaucoup plus de force et de satisfaction.

L'envie noire détruit l'essence de l'individu. Il est caractérisé par:

  • une forte hostilité qui se transforme en haine envers une personne jalouse - dans ce cas, même les personnes proches et les amis peuvent tomber dans une telle attitude;
  • diffuser de fausses informations sur un objet d'envie - de cette manière, une personne tente de se faire connaître;
  • actions qui nuisent directement à un concurrent.

Envie

Nous connaissons tous le sentiment de l'envie, parce que nous avons tous, au moins une fois dans notre vie, envié n'importe qui. Et quelqu'un nous est sûrement envié et envié, quel que soit notre succès dans la vie. Bien que nous ne puissions même pas le deviner. Les gens ont tendance à s’envier les uns aux autres, la nature les a créés et elle ne les a pas créés par hasard, elle a besoin de personnes envieuses. Pourquoi Et puis, cette envie pousse une personne à ressentir de la gêne, ce qui incite les gens à faire quelque chose, à changer quelque chose dans leur vie ou dans celle de quelqu'un d'autre. Et c’est exactement ce dont la nature a besoin - pour que nous puissions faire quelque chose. Pour elle, une personne vivante est une personne active qui construit ou détruit quelque chose. L'envie nous oblige à faire les deux.

En général, le sentiment de jalousie est considéré comme un mauvais sentiment, selon la plupart des gens, mais en réalité il ne l’est pas, pas du tout. L'envie est un sentiment neutre ou positif, dépendant de ce que la personne éprouve. Si une personne jalouse cherche à améliorer sa vie en la rendant identique à celle de la personne à qui elle envie, ou même mieux, qu'est-ce qui ne va pas avec cela? L'envie donne de l'énergie à une telle personne, elle donne un sens à sa vie, l'incitant à rattraper son retard et à distancer les autres. L'envie force les gens à vouloir quelque chose et à lutter pour l'obtenir. Et si une personne, par envie, essaie de faire du mal à d’autres personnes, c’est-à-dire à celles qu’elle envie, elle ne grandira bien sûr pas à cause de ses destructions. Mais en même temps, son agression contre les autres, générée par un sentiment de jalousie, les oblige à grandir et à se développer, car ils doivent rechercher des moyens de se protéger de cette agression. Et comme vous le souhaitiez, vous ne pouvez pas simplement accomplir quelque chose et vous détendre, en espérant que personne ne veuille vous enlever quelque chose. Les gens au cours de leur histoire ont été divisés en ceux qui construisent et ceux qui démolissent. Ainsi, l'envie devient la cause de l'activité des gens, à la fois ceux qui sont jaloux et ceux qui sont jaloux. Et l'activité et le mouvement - c'est la vie. Donc non, je ne considère pas que l'envie soit un mauvais pressentiment. Mais en même temps, je pense que vous devriez être capable de gérer vos envies. Il n’est pas bon pour une personne intelligente et en bonne santé de faire du mal à quelqu'un et de démolir quelque chose à cause de son envie, car de mon point de vue, cela ne le peint pas.

Donc, peu importe ce que nous ressentons à propos de l'envie, de manière positive ou négative, il est bien évident que nous devons être capables de gérer ce sentiment, sinon il nous contrôlera comme tout autre sentiment. Et pour contrôler l'envie, il est nécessaire de comprendre sa nature et son but. J'ai déjà brièvement parlé des objectifs. Parlons-en maintenant plus en détail et étudions la nature de l'envie. L'envie donne envie à quelqu'un de vouloir quelque chose qu'il n'a pas, mais ce que les autres ont. Mais cela ne signifie pas que nous avons vraiment besoin de ce que l'autre personne a. En réalité, au fond de notre cœur, nous ne voulons tout simplement pas que l’autre soit plus heureux que nous, nous ne voulons pas nous sentir défectueux. Nous voulons être au moins aussi bons que les autres, et de préférence mieux, et c'est normal - c'est un désir sain pour une personne en bonne santé. Si nous sommes jaloux, cela signifie que nous devons effectuer certaines actions que l’envie nous demande, nous devons passer d’un point de l’existence de notre esprit à un autre, passant ainsi d’une zone d’inconfort à une zone de confort. Et nous bougeons, nous nous efforçons, nous voulons, nous développons - nous vivons. Oui, nous ne pouvons pas nous engager dans notre développement, mais pour nuire à d'autres personnes que nous envions, mais en le faisant, nous les forçons à se développer, en se défendant contre nos attaques. Vous savez, la nature n’a pas d’importance capitale. Qui d’entre nous réussira dans la vie, qui survivra et continuera d’être aimable, et qui disparaîtra dans l’histoire, il est important pour elle que nous vivions et nous développions, et elle nous encourage vivement à le faire.

Pensons un instant à quoi ressemblerait notre vie si nous ne nous enviions pas et ne voulions rien changer pour cette raison, que ce soit dans notre vie ou dans la vie de quelqu'un d’autre? Feriez-vous alors quelque chose? Probablement pas. Nous n'aurions tout simplement pas besoin de rien, nous deviendrions si passifs que nous nous contenterions du plus petit sans passion à nos yeux. Et pour l'extraction des petites, pas besoin de faire de gros efforts. Eh bien, vous savez probablement qu'il y a des gens qui vivent de cette façon et que leur vie n'a pas l'air aussi attrayante que celle de ceux qui ne trouvent pas de place, voulant être meilleurs que les autres. Vous pouvez, bien sûr, et même avoir besoin d’apprécier ce que vous avez déjà, mais pourquoi ne pas penser à plus? La seule question est: que va-t-il y avoir de plus, quelque chose qui vaut vraiment la peine, ou une autre camelote inutile? À mon avis, envie d’envier à d’autres personnes sur des bagatelles, en quelque sorte stupide, ne trouvez-vous pas? Une personne a besoin de lutter pour quelque chose dans sa vie, elle doit être touchée, soit par ses objectifs idéalistes, soit par ses instincts. Mais comme la plupart des gens ne sont pas des idéalistes, mais des matérialistes, il leur suffit de se laisser guider par leur instinct, et non par le sens commun, en se fixant de grands objectifs. Par conséquent, les personnes motivées par leurs instincts doivent avoir peur, être séduites, avoir envie, en général, les instincts animaux devraient et doivent leur servir de stimulant, et non leur raison. Mais c'est mieux que d'être une plante qui ne veut rien et qui n'aspire à rien. Car ce n’est pas la vie, c’est une mort lente. Ce n’est pas pour rien que les personnes âgées sont moins envieuses que les jeunes, car les personnes âgées n’ont pas besoin de beaucoup à cause de leur âge, alors que les jeunes veulent tout en même temps. Eh bien, chez les jeunes et dans la vie plus que dans les personnes âgées, ce sont les jeunes qui sont suffisamment actifs pour créer de nouvelles choses et atteindre des objectifs ambitieux, et les personnes âgées ne font que vivre leur âge. Imaginez que nous vivrons tous comme les personnes âgées, cette vie sera-t-elle intéressante?

Pour une raison quelconque, nous avons été inspirés à envier - c'est mauvais. Pourquoi est-il surprenant, après tout, de l'avis de certaines personnes, le sexe est un péché, et bien plus encore qui rend une personne pleine et vivante est considéré comme mauvais. Seulement ici, nous avons également notre propre tête sur les épaules, avec l'aide de laquelle nous pouvons, si nous faisons les efforts nécessaires, analyser toutes les connaissances que nous recevons et recevons et tirer nos propres conclusions concernant nos sentiments particuliers. Il n'y a rien de mal avec ce que la nature nous a donné, et ne l'a jamais fait. La seule chose dont une personne a besoin est d'apprendre à utiliser ce qu'elle a. Et pour cela, nous apprenons, et plus nos professeurs sont sages, moins ils essaieront de couper quelque chose qui est supposé être inutile de nous. Si nous envions, alors nous devons envier. Et ne nous faisons pas de reproches, en nous montrant le caractère pécheur de nos désirs générés par nos sentiments, nous comprendrons nous-mêmes quel genre de sentiments et pourquoi nous vivons. Êtes-vous d'accord?

Savez-vous quelle est l'envie la plus intéressante? Tout le monde peut envier, ceux qui en ont beaucoup et ceux qui n'ont rien. Simplement, ce n'est pas toujours visible, surtout dans les cas où les gens cachent habilement leurs sentiments. Et ce qui est encore plus intéressant, parfois, les gens s’envieront sans raison, alors qu’il n’ya rien à envier. Ils envient - l'air, la place vide. Les gens peuvent envier - les signes du bonheur de quelqu'un d’autre, sans avoir la moindre idée de la réalité des autres. Ici, par exemple, quelqu'un verra un sourire sur votre visage et vous enviera, simplement parce que vous semblez être plus heureux que lui. Le sujet de l’envie n’a pas d’importance pour nous lorsque nous envions quelqu'un, nous voulons quelque chose que nous n’avons pas, mais ce que nous avons une idée et ce que les autres ont. Et si nous pensons que c'est quelque chose qui rend les autres plus heureux que nous ne le sommes, nous les envions. Comprenez-vous ce que cela signifie? Vous ne voudrez peut-être pas, d’une part, quelque chose que vous ignorez et, d’autre part, que vous n’êtes pas sollicité par d’autres personnes. Dites, si tout le monde abandonne l'or, vous n'en aurez pas besoin. Les gens ne sont pas des choses importantes, les gens sont des émotions, des sentiments, des images et un statut importants. Aussi avec des gens. Si vous avez remarqué, dès que quelqu'un aime quelqu'un et qu'il en informe les autres, d'autres commencent à l'aimer, même s'ils s'en foutaient. Nous apprécions ce que les autres apprécient et nous envions ce à quoi d’autres attachent une grande importance. Ici, nous sommes pour la plupart des créatures primitives. Où pouvons-nous aller sans envie, comment pouvons-nous gérer sans envie? Et laissez la prétendue "envie noire" exister, qui, y compris les crimes des gens, pousse, néanmoins, il serait difficile pour les gens de se passer de ce mécanisme psychologique.

La plupart des gens ont besoin d'un stimulus externe pour être actifs, parce que la plupart sont des machines et que les machines ont besoin d'énergie pour fonctionner. Et ils doivent également définir une tâche, car ils ne peuvent pas travailler seuls, ils le souhaitent. Les machines ne peuvent fonctionner que si elles sont commandées, si une tâche leur est attribuée et si elles contrôlent sa mise en œuvre. Les machines ont besoin d'un stimulus externe et d'un contrôle externe. Bien sûr, c’est une machine animée, mais la plupart des gens ont oublié leur spiritualité, ils vivent comme des voitures: leur comportement est mécanique. Et quand une personne ne peut pas se faire des tâches conscientes devant elle-même, quand elle ne peut pas faire quelque chose simplement parce qu'elle veut le faire, elle a besoin d'être stimulée de l'extérieur. de choix. Savez-vous, chers lecteurs, ce que c'est quand vous faites quelque chose simplement parce que vous voulez le faire et non pas parce que vous en avez le besoin? Connaissez-vous le type de travail que vous voulez faire, que vous aimez faire, pas pour gagner de l'argent, pas pour l'argent, mais précisément parce que vous le souhaitez? Tuez la spiritualité chez une personne, tuez l'amour et la liberté en elle, tuez la personne qui s'y trouve, et cette personne deviendra une machine, elle deviendra une machine biologique fonctionnant selon certains programmes. Ces programmes sont ses instincts, qui sont stimulés par d'autres personnes du monde extérieur.

Man-machine est très facile à gérer, il peut être en colère, blessé, effrayé, encouragé, vous pouvez le faire souffrir sans même le toucher, mais vous pouvez le rendre heureux en lui disant ce qu'il veut entendre. Ce sont des gens-machines, ils ne savent pas pourquoi ils vivent, ils s’interrogent sur le sens de la vie, parce qu’ils veulent recevoir un ordre quelque part au-dessus, un ordre de commencer à faire quelque chose qui donne un sens à leur vie. Mais comme il n'y a personne au sommet, parce qu'ils sont incapables de comprendre comment les gens appellent Dieu, il est naturel qu'ils ne reçoivent aucun commandement ni ordre. Mais d'autres personnes, avec joie, sont prêtes à donner vie à chacun de nous avec sens - en faisant de nous leurs esclaves. Ils se feront un plaisir de commander et de nous dire quoi faire et comment. Ils jouent sur nos instincts, nos sentiments, nos désirs inconscients. Ils nous obligent à envier quelque chose de précis, en choisissant simplement pour nous ce que nous envions et qui nous envient. Voulez-vous une nouvelle voiture de luxe? Et pourquoi le veux-tu? Parce qu'il existe - c'est pourquoi. Et parce que vous savez que si vous avez une nouvelle voiture de luxe que les autres n'ont pas, ils vous envieront. Et cela vous fera vous sentir bien, vous vous sentirez comme un gagnant, vous vous sentirez mieux que les autres, mieux que ceux qui n'ont pas ce que vous avez et qui se soucient de cela. Si d'autres personnes ne font pas attention à vous et à votre voiture, si elles vous ignorent complètement, vous n'aurez pas besoin de cette voiture. Vous achetez une belle chose de statut non pour vous-même, mais pour les autres. Vous êtes inquiet pour les autres, pas vous. Cependant, vous pouvez avoir un avis différent sur cette question, je ne vais certainement pas me disputer avec vous. Mais gardez à l'esprit que ceux qui vous manipulent, jouant de votre envie, savent bien qui et pourquoi vous serez jaloux.

L'envie remplit notre vie de sens, ou plutôt, elle remplit de sens la vie de ceux qui ne peuvent pas la remplir elle-même. Si vous ne déterminez pas le sens de votre vie, d'autres le feront pour vous, en vous tournant vers votre instinct. Aujourd'hui, la publicité pour vous décide de ce que vous allez envier et de qui elle vous envie, et donc de ce que vous voudrez et de ce dont vous rêverez. Elle joue simplement sur votre envie innée et vous invite à agir de la manière dont elle a besoin. Tu envies, ça veut dire que tu veux quelque chose, et si tu veux quelque chose - tu agis, tu fais quelque chose, et si tu fais quelque chose, alors tu dépenses ton énergie, qui est transformée en quelque chose, ou bon ou mauvais. Après tout, les envieux peuvent soit se livrer à des activités créatives, se battre pour quelque chose, soit se saboter, blessant ceux qu’ils envient. Mais dans ce cas et dans un autre cas, les gens sont actifs, et c’est la chose la plus importante: c’est exactement ce dont la nature a besoin, elle a, comme déjà mentionné plus haut, besoin de notre activité. En fin de compte, ceux qu'ils envient ne devraient pas se détendre, ils devraient pouvoir se défendre contre l'envie, ou plutôt contre les actions que cette envie oblige les envieux à accomplir. Les envieux sont, bien sûr, des gens dangereux, moyennement dangereux. Après tout, ces personnes ont en fait deux moyens: soit s'élever au niveau de celles qu'elles envient, soit essayer de les abaisser à leur niveau. Et qu'est-ce qui est plus facile - à quelqu'un de tendre la main ou à quelqu'un de baisser? Ça et ça. Par conséquent, de nombreuses personnes envieuses sont des parasites et des agresseurs. Mais leur sabotage et leur agression sont une grande incitation pour ceux qui ont besoin de devenir forts pour se protéger du sabotage et de l'agression. Comme vous le voyez, la nature équilibre tout, elle ne permet à personne de se détendre, ni envers ceux qui sont jaloux, ni envers ceux à qui ils envient.

Alors envie, amis, c’est l’un des moteurs du progrès, c’est l’une des sources de la vie. L'envie nous pousse à changer, à la fois aux changements de notre vie personnelle et aux changements globaux. Et quand il n'y a pas d'envie, il n'y a pas besoin de changer, et par conséquent, il n'y a pas de développement, et dès que nous arrêtons de nous développer, nous commençons immédiatement à nous dégrader. Nous savons tous, grâce à notre histoire, à quoi peut aboutir une péréquation générale qui rend les gens moins envieux et en même temps moins actifs. Quand une personne ne veut rien, parce qu'elle n'a besoin de rien, quand tout autour de lui est de la même couleur et du même goût, elle cesse d'être un être humain. En général, tout sentiment négatif, tout inconfort - nous poussant à changer et à nous développer. Et notre vie doit changer, se développer, s’améliorer, il doit y avoir des changements, sinon des années insignifiantes de notre vie commencent à se chevaucher, et il s’avère que ces années volent et que la vie passe, elle n’a aucun sens. Il est clair que plus une personne est intelligente, plus son sentiment d’envie sera profond et significatif. Une personne intelligente ne jalousera pas chaque petite chose, chaque jouet coûteux et son statut social dénué de sens, elle enviera cette liberté et ce paradis sur terre, que la plupart des gens ne connaissent même pas. Nouveau monde, nouvelles personnes, nouvelle vie - voilà ce qui peut et doit être envié si vous vous considérez comme une personne intelligente. Et tout ce bruit autour du dunghill, que nous appelons la vie d’aujourd’hui, est, amis, pas la vie. À la recherche du bien-être matériel - nous échangeons notre vie contre des ordures insensées, pour lesquelles nous nous réjouissons comme des enfants, puis nous les jetons à la poubelle. Mais avec la corbeille, nous jetons nos vies à la corbeille! Et certains d’entre nous parviennent encore à envier ceux qui ont réussi à brûler leurs vies en essayant d’obtenir des déchets dont ils n’ont pas besoin.

Nous sommes des créateurs, nous pouvons transformer cette terre en un paradis, mais nous passons maintenant la plupart de nos vies simplement pour survivre. Ceci est incompréhensible pour l'esprit - nous essayons de survivre au lieu de commencer à vivre! Qu'est-ce que nous envions, pourquoi vivons-nous, pourquoi nous levons-nous chaque matin pour nous traîner quelque part? Pour simplement maintenir leur machine biologique dans un état viable et ne pas être pire que les autres? Mais nous ne sommes pas des animaux, nous ne vivons que pour vivre, et nous ne sommes pas des enfants, mais nous nous réjouissons de jouets inutiles pour lesquels nous devons travailler toute la journée. Vous connaissez des amis, je crois que nous, êtres sensibles, devons juste apprendre à nous envier les uns les autres, conformément à notre esprit, pour que notre envie nous pousse à construire un nouveau monde dans lequel les envieux créeront et se développeront, et se dégrader. Ensuite, personne ne soulèvera une langue pour appeler envie un mauvais sentiment.

Le succès d’une autre personne devrait nous servir d’exemple de capacités humaines et ne pas être à l’origine de notre dépression et de notre faible estime de soi. Après tout, pourquoi s’inquiéter de quelque chose, si d’autres personnes peuvent réaliser quelque chose, alors vous le pouvez, car vous êtes les mêmes personnes qu’elles sont. Alors, sachez comment contrôler vos envies, ne pas empoisonner votre âme avec des expériences insensées et de la colère. Nous devons apprendre à utiliser l’envie pour notre propre développement et à ne pas lui permettre de nous utiliser.

Le sentiment d’envie, comment gérer ses manifestations en soi et chez les autres?

Probablement pas dans le monde d'une telle personne qui peut honnêtement dire qu'elle n'a jamais envié personne. Ce sentiment survient parfois au cours de la vie d'une personne et entraîne invariablement des émotions destructrices. Les émotions désagréables amènent également ces situations lorsqu'elles nous envient. Quelle est la nature de l'envie et comment surmonter ce sentiment indigne des sages?

Quelle est l'envie.

Au sens le plus simple, l'envie signifie le désir de posséder quelque chose qu'un autre possède. Si nous considérons cette question d’un point de vue scientifique, l’envie est alors appelée une certaine combinaison de sentiments et de comportements correspondants qui naissent en sachant que quelqu'un d'autre a quelque chose de désiré et n'est pas toujours matériel.

L'envie n'est pas le sentiment le plus agréable, elle détruit la vie des envieux et la vie de l'objet de l'envie. Elle s'accompagne souvent de culpabilité, de ressentiment, d'une perte d'estime de soi, de peur et d'autres émotions destructrices des deux côtés.

Mais vous pouvez trouver des moments positifs même dans un tel sentiment négatif. On croit que le sentiment d'envie contribue au développement de l'estime de soi et de la maîtrise de soi. Jalouse, la personne commence à lutter pour son développement personnel, ce qui est sans aucun doute une bonne chose. Certes, il n’est utile que dans le cas où le sentiment destructeur de l’envie est reconnu et étudié.

Types d'envie.

Certaines personnes distinguent traditionnellement plusieurs types ou manifestations d'envie, bien que, bien sûr, cette division soit très conditionnelle:

  • L'envie «noire» est le sentiment le plus terrible et le plus désagréable. Envier au noir, c'est souhaiter le mal à quelqu'un qui a accompli quelque chose de plus que vous, même si tout le reste n'est pas si facile. Par exemple, si un ami ayant le même niveau d’éducation et la même expérience de travail se voit proposer un poste où le salaire est plusieurs fois plus élevé que le vôtre, alors des pensées du genre «Pourquoi tout cela lui arrive-t-il?», «Comment le méritait-il?» Et ainsi de suite. d. S'il y a un certain ressentiment à propos du destin ou pire, alors le désir qu'un ami ne l'ait pas obtenu après tout est la manifestation de l'envie noire. Étonnamment, ce sentiment n’est pas ressenti par certains représentants de l’élite ou des riches, mais par leurs propres connaissances, dont la vie n’est pas très différente de la vie d’un Envier.
  • L’envie «blanche» est considérée comme un sentiment positif, s’il est approprié de le dire. Ce sentiment décrit est proche de l'admiration, lorsque les réalisations d'une autre personne font grandir la personne envieuse. Cependant, il y a une grande différence entre l'envie blanche et l'admiration. Quand une personne admire, elle dit simplement combien les autres font ou réussissent. Quand une personne est jalouse, même si elle est ostensiblement blanche, elle se compare à une autre, c'est-à-dire Ici, il n'y a pas seulement une conscience des succès d'un autre, mais aussi des pensées négatives “Mais je…” ou “Et ici j'ai…”. Si une personne peut s’arrêter avant l’apparition de ces pensées, ce sentiment lui sera bénéfique. Sinon, ce n'est pas très différent du premier type d'envie.
  • L'envie «grise» est une sorte de sentiment limite qui ne peut pas toujours être reconnu. Ce sentiment d’envie, qui n’est pas reconnu par l’homme. Parfois, cela devient désagréable pour quelqu'un et inconfortable en présence d'un autre: l'humeur baisse, il y a découragement et apathie, le mécontentement face à la vie, il peut même causer une légère dépression. Si vous essayez de reconnaître la cause de tels changements spirituels, il peut être révélé qu'il s'agit d'une réaction à des histoires sur les succès des autres, à une sorte de fierté ou d'incontinence d'amis. Cette incapacité à profiter des réalisations des autres est un facteur plutôt néfaste. Comme avec toutes les autres manifestations de l'envie, de tels sentiments doivent être combattus.

Comment gérer le sentiment d'envie.

Premièrement, pour lutter contre le sentiment d’envie, il est important d’accepter le fait qu’il existe en général chez l’homme. Conscience de ceci - presque la moitié de la solution. Mais le déni du problème peut déclencher une situation. Vous pourrez alors comprendre l'enchevêtrement de sentiments complexes et confus avec un psychologue ou un psychothérapeute.

Deuxièmement, vous devez comprendre les origines de ce sentiment. Il est nécessaire d'identifier la cause de l'envie. Ainsi, il peut s'agir des succès de carrière d'autres personnes, de bonnes relations personnelles et familiales ou même de l'apparence d'une autre personne. Et alors vous pourriez penser pourquoi ces réalisations ou qualités n'apparaissent pas en vous. Peut-être que l’autre fait plus d’efforts pour atteindre des sommets de carrière, s’est lancé pour préserver la famille ou s’occupe avec assiduité de son apparence? Il est important d’évaluer la situation dans son ensemble de manière objective, en tenant compte de vos éventuelles lacunes: paresse, manque d’initiative, volonté faible, etc.

Troisièmement, vous devez essayer de vous imaginer à la place de la personne qui provoque l’envie. Et imaginez sa vie complètement, et pas seulement ces zones qui provoquent un sentiment d’envie. Qu'aimeriez-vous avec vos réalisations professionnelles chaque année pour dépenser de l'argent dans le traitement de l'estomac longtemps malade ou pour vous disputer constamment avec la famille en raison de la présence constante au travail? Ou devrais-je, avec un mari merveilleux, tolérer ses parents pas trop agréables, dont le nombre, semble-t-il, ne fait que croître? Ou avez-vous soudainement voulu, avec votre apparence parfaite, vous priver de tout ce qui fait plaisir à l'œil et au ventre et être presque toujours «oublié» par des amis? Ce n'est qu'après avoir répondu à ces questions qu'une personne commence à se fixer des objectifs qu'elle souhaite réellement atteindre.

À l'avenir, lorsque vous verrez le moindre sentiment d'envie dans vos pensées, vous devez immédiatement souhaiter bonne chance à la personne. De telles tactiques de propagation de pensées positives dans l'univers fonctionneront sûrement, car les pensées sont matérielles. Après tout, si quelqu'un réussit à atteindre son objectif, alors cela fonctionnera pour un autre.

Il est important d'apprendre à ne pas vous comparer aux autres à l'avenir. La seule personne avec laquelle vous devez vous comparer, c'est vous dans le passé. Il y aura toujours des gens qui auront plus de succès que nous, plus beaux que nous, plus riches que nous et plus célèbres que nous. Mais cela ne signifie pas que nous sommes mauvais. Cela signifie que nos qualités et caractéristiques positives sont légèrement différentes. Et si vous avez atteint un point de votre plan personnel, gardez à l'esprit le tic-tac que vous avez fait, sentez-vous fier de vous-même et mettez-vous au travail pour le coup suivant!

Si jaloux de toi.

Lorsque vous vous enviez, ce qui est assez difficile à cacher, vous pouvez envisager deux tactiques de comportement:

  • D'une personne qui est jalouse, vous pouvez vous distancer un peu. Cela ne signifie pas que vous devez cesser de communiquer avec lui, il vous suffit de lui communiquer moins de faits de votre vie, en particulier positifs. Vous pouvez même provoquer sa sympathie, car une personne qui a pitié est peu susceptible d'être jaloux.
  • Un autre cas fournit une démonstration plus petite de ce qui cause l'envie. Comme les gens du cercle restreint envieront généralement, il est possible de ne pas leur montrer leurs réalisations dans d'autres domaines. Si vos amis sont jaloux, vous ne devriez pas crier au sujet du succès au travail. Si vos collègues sont jaloux, vous avez moins besoin de parler d’une bonne femme, d’un beau mari et d’excellents enfants.

En général, si vous ne faites pas preuve de manque de respect ou de condescendance envers les autres, ne soyez pas fier du succès que vous remportez, les gens vous traiteront sans émotions négatives.

Envie Qu'est-ce que l'envie? Qu'est-ce qui cause ce sentiment? Comment gérer le sentiment d'envie?

L'envie est un sentiment fort qui cause de la gêne, de l'irritation, de la colère, de l'hostilité envers une autre personne qui a quelque chose de tangible ou d'intangible.

Selon le dictionnaire de Dahl, la jalousie est «une gêne pour le bien de quelqu'un d’autre», l’envie est «de regretter qu’il n’ait pas ce que l’autre a.»

Selon le dictionnaire Ouchakov, il est causé par "le désir d'avoir ce que l'autre a".

Spinoza a défini l'envie comme "un mécontentement à la vue du bonheur de quelqu'un d'autre" et un "plaisir de son propre malheur"

Le sentiment de jalousie est l’une des conventions qui nous sont imposées depuis notre plus tendre enfance. Ceci est le fruit d'une mauvaise éducation de l'enfant.

Erreurs parentales qui engendrent l’envie de l’enfant:

- Les parents, élevant leur enfant, le comparent avec les autres, en soulignant les réalisations des autres, soulignant ainsi les faiblesses de leur enfant. L'enfant l'entend comme ceci: «Tu n'es pas assez bon», «Tu es méchant»

- Ils réprimandent et punissent les erreurs et les écarts par rapport aux règles, en empêchant l'enfant de s'exprimer et de prendre l'initiative.

- Ils forcent les gens à partager leurs affaires et leurs jouets, ne permettant pas à l'enfant de gérer ses affaires par eux-mêmes. Lorsqu'un enfant dit «le mien», il désigne ainsi son espace personnel et ce qui y est inclus, ce qui lui est cher. L'enfant forme un sentiment d'appartenance, les limites de "son", de sorte qu'il aura à l'avenir le concept de "quelqu'un d'autre".

- Manque de manifestation d'amour, sentiments chaleureux des parents. Louange ou encouragement - seulement si l'enfant a terminé la tâche ou a tout fait conformément aux règles. La cupidité des parents pour les mots encourageants et la fierté de leur enfant.

- La formation constante de sentiments de culpabilité et de pression sur l'identité de l'enfant.

- L'interdiction de l'expression ouverte du bonheur et de la joie pour leurs succès, leurs réalisations, en raison de la peur du mauvais œil par d'autres.

- Suggestion d'attitudes parentales personnelles - «la vie est dure», «il est difficile de réaliser quelque chose», «la vie est dure», «il y a beaucoup de problèmes et de difficultés dans la vie», etc.

- Isolement d'un enfant dans la famille, comparaison avec des enfants plus âgés ou plus jeunes...

En conséquence, un enfant qui grandit ne peut pas profiter de la vie, a un grand nombre de complexes, une faible estime de soi, des interdictions et des restrictions pour une vie heureuse.

Un enfant qui a grandi dans les limitations, grandit, commence à se limiter à tout, ne se donne pas la liberté et ne se permet pas d'être heureux.

Quand sommes-nous jaloux?

Le sentiment d’envie se manifeste lors de la comparaison. Comparer leur santé, leur apparence, leurs capacités, leur position dans la société, leurs acquisitions personnelles et simplement regarder les émotions joyeuses des autres.

Envy - est-ce bon ou mauvais?

Le sentiment d’envie peut être divisé en “Blanc” et “Noir”. D'une part, il peut agir comme une motivation, un stimulus et, d'autre part, une restriction.

«Envie de blanc» - sert de stimulant à l'épanouissement personnel et à la motivation pour des réalisations personnelles tout en mettant l'accent sur les réalisations des autres.

«Envie noire» - détruit une personne, provoquant un fort stress émotionnel et la haine d'un adversaire. Cette envie donne lieu à un véritable échec personnel et au sentiment d'échec: «Je suis un perdant», «ma vie est vide, n'a pas de sens», peut être dangereux non seulement pour l'envieux lui-même, mais aussi pour son rival.

Un perdant est un homme qui a un fort sentiment d’envie. A cause de ce sentiment, il lui semble que les autres vont mieux, il ne veut surtout que ce que l'autre a et ce qu'il a lui-même, estime-t-il inutile, sans importance, inadéquat. Il ne comprend pas que ce qu'il désire ne lui est pas toujours utile, nécessaire et encore plus nuisible.

En fait, un sentiment d'échec et de bonne chance en nous. Il est important de pouvoir ajuster votre perception intérieure et c’est le plus difficile.

Apprendre à apprécier ce que vous avez est calme avec ce que les autres ont. Chacun de nous a ses propres conditions de vie, ses propres valeurs, ses propres avantages. Parfois, les gens comprennent et commencent à apprécier leur potentiel uniquement lorsqu'ils perdent.

Comment gérer le sentiment d'envie?

- Recherche de nouveaux objectifs propres et de la possibilité de les mettre en œuvre.

En Savoir Plus Sur La Schizophrénie